Viktor Bout, le trafiquant qui a armé le monde
 

Des vidéos remarquables à voir absolument




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



LIENS & INFORMATIONS DIVERSES ET VARIÉES DU MOMENT

Pour un meilleur confort visuel et de navigation, vous pouvez consulter dans une pleine page toutes les informations contenues dans le cadre ci-dessus, en cliquant [ici].

 

==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================


Cette collection de vidéos a été mise à jour le Jeudi 30 Mai 2019 à 20:03:31



Afficher l'aide




Visionnez les vidéos de YouTube protégées parce-qu'en mode sécurisé grâce à cette [PAGE] ().


 


 FILTRES DE RECHERCHE 

Les mots tapés dans les champs TITRE et/ou COMMENTAIRE, et qui doivent être séparés par des espaces, représentent des mots clés, partiels ou complets, qui peuvent ainsi être contigus ou disjoints dans le texte.
Vous pouvez aussi spécifier des
mots entiers en les faisant précéder du caractère $ (par exemple : $Dieu)
Lorsqu'une présentation du résultat "En Liste" est demandée, ces deux champs doivent impérativement être constitués d'au moins 3 caractères pour permettre une recherche.
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Pour en savoir plus sur les possibilités offertes par cette section, affichez l'aide ci-dessus (le petit bonhomme jaune).

NumVideo :   Titre :   Commentaire :

Tri :   Catégorie :

Présentation du résultat : Normale En LISTE    




 

Viktor Bout, le trafiquant qui a armé le monde

Vidéo # 1378 en Français () insérée le Dimanche 23 Mai 2010 à 17:46:07 dans la catégorie "Guerres, Guerres civiles, et Terrorismes"

Durée : non renseignée


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


Cette vidéo est un documentaire de l'émission "Spécial Investigation" de la chaîne française à péage "Canal+" sur Victor Bout, l"homme qui a armé notamment de nombreux chefs de guerre en Afrique, mais qui aurait aussi fourni les talibans en Afghanistan et le réseau Al-Qaida.

Il a inspiré le film "Lord of War", interprété par Nicolas Cage.

Avant d’être arrêté à Bangkok, en Thaïlande, par des agents américains, en mars 2008. « Spécial Investigation » revient sur le parcours de cet homme d’affaires considéré comme le plus gros trafiquant d’armes de la planète, sur lequel a enquêté, pour la BBC, le journaliste britannique Tom Mangold.

Viktor Bout :

Viktor Anatolievitch Bout (en russe : Виктор Анатольевич Бут), peut-être né le 13 janvier 1967 à Douchanbé, Tadjikistan actuel, est un des trafiquants d'armes les plus influents et importants au monde. Il est spécialisé dans la vente d'armes dans des pays sous embargo de l'ONU. Il est surnommé « Le marchand de mort » ou « Lord of War ».

Profitant de la déréglementation internationale et de la mondialisation économique, Viktor Bout a vendu des armes en recourant à des compagnies aériennes lui assurant la sécurité des livraisons et des relations internationales. Selon des analystes, les guerres en Sierra Leone, Liberia, République démocratique du Congo, Angola et Soudan n’auraient pas pu s’étendre et s’entretenir si Viktor Bout n’avait pas apporté des armes.

Officier polyglotte dans l’Armée rouge :

Ancien élève de l'Institut militaire des langues étrangères de Moscou (qui forme les officiers du GRU, le renseignement militaire soviétique), il travaille ensuite comme officier dans l'aviation russe, comme interprète. Viktor Bout parle russe, farsi, anglais, français, portugais, espagnol, xhosa et zoulou.

Militaire à Vitebsk (Biélorussie) lors de l'effondrement de l'URSS et de la dissolution de son unité en 1991, il se reconvertit à 24 ans dans le trafic d'armes4.

Un trafiquant fréquentable :

Bout se fait remarquer sur la scène internationale lorsqu'il s'avéra qu'il fournissait illégalement des armes à de nombreux protagonistes en Afrique dans les années 1990 (Liberia, Sierra Leone, Rwanda, Angola, République démocratique du Congo (où il fournira néanmoins un avion à Mobutu Sese Seko pour lui permettre de fuir)...) et en Afghanistan aux FARC, au Sri Lanka, aux Philippines. Il a également fourni des armes au régime déchu de Charles Taylor au Liberia5, et est fortement soupçonné d'avoir violé l'embargo sur les armes au Soudan (guerre civile au Darfour). Pendant la guerre civile en Angola, Viktor Bout approvisionne l'UNITA, mais aussi l’armée gouvernementale en mines anti-personnelles puis en équipement de déminage Après avoir approvisionné l’Alliance du Nord [réf. nécessaire], il fournit les talibans en armes. Selon le journaliste d’investigation Alain Astaud, Bout a transporté en février 2003 du matériel de déminage pour l’ONG britannique Halo Trust.

Néanmoins, en raison de ses considérables capacités logistiques, Bout a quand même été prestataire de services pour transporter hommes et matériels de l’ONU en Somalie (Restore Hope) en 1993, puis en 1994 2 500 soldats français (opération Turquoise au Rwanda, pour acheminer les hommes et le matériel en temps voulu), ou des transports pour le PAM ou les ONG après le tsunami de 2006, et même pour les États-Unis pour la guerre en Afghanistan (jusqu'à fin 2005) et en Irak (plusieurs centaines de vols jusqu'en mars 2005, également affrétés par l’état-major britannique, selon le journaliste Jean-Michel Vernochet), ainsi que pour les firmes de sécurité privée KBR, Halliburton et FedEx en Irak). Il a également collaboré avec l'ONU et le Programme alimentaire mondial.

Une organisation impeccable :

À la fin de la guerre froide, il a récupéré de nombreux pilotes et une soixantaine d'appareils (Antonovs, Iliouchines, hélicoptères) en Europe de l’Est2. En quelques années, Viktor Bout est devenu propriétaire ou utilisait plusieurs compagnies aériennes pour transporter ses armes, comme Air Cess (basée à Sharjah, aux Émirats arabes unis), Aerocom, TransAvia et Centrafican, des avions immatriculés aussi en Belgique, au Kazakhstan, et dans de nombreux pays d'Afrique (Swaziland, Liberia, République centrafricaine, Guinée équatoriale). Il semble avoir disposé d’une soixantaine d’avions, soit la plus grande flotte privée au monde. De par ses contacts professionnels, il assure l’acquisition d’armes dans les stocks de l’ancien bloc de l’Est (Moldavie, Ukraine, Bulgarie), assurant sans intermédiaire leur livraison à ses commanditaires. Plus de mille personnes travaillent pour lui de manière directe ou indirecte.

Des sociétés écrans sont multipliées et permettent de créer dans des pays peu regardants des compagnies aériennes – parfois fictives – et de justifier les vols. Le recours à de faux certificats d’utilisation finale ou des changements de destination en cours de vol permettait d’acheminer les armes. De plus, ses compagnies aériennes transportent également des marchandises totalement licites.

Viktor Bout s'est toujours défini comme un simple homme d'affaires (il a néanmoins fait l’objet de deux tentatives de meurtres en 19982). Il a été interviewé par Peter Landesman pour le Süddeutsche Zeitung le 24 octobre 2003 et également sur la radio russe Écho de Moscou où il déclara « Je n'ai jamais rien fourni ou eu des contacts avec les Talibans ou Al-Qaida ».

Arrêté en Thaïlande par la Drug Enforcement Administration :

Faisant l'objet de sanctions de la part de l'ONU et d'un mandat d'arrêt international, il se réfugie en 2001 à Moscou, où il échappe aux tentatives d’arrestation grâce à ses cinq passeports, ses différentes identités et les puissants appuis que dénoncent les enquêteurs belges.

À partir de 2002 et d’une plainte de la Belgique pour le blanchiment de 325 millions de dollars, Interpol recherche Viktor Bout. Lors du dépôt d’une demande de sanction au conseil de sécurité des Nations unies contre les trafiquants d’armes, la France cible Viktor Bout mais son nom est retiré par les États-Unis, ainsi qu’en 2004 lors d’une résolution française contre Charles Taylor. Ce n’est qu’en avril 2005, que le Trésor américain gèle ses comptes américains.

Viktor Bout a été arrêté en Thaïlande, à Bangkok, le 6 mars 2008, par des agents de la Drug Enforcement Administration qui le soupçonnent d'avoir voulu vendre des missiles sol-air et des lance-roquettes anti-blindage aux FARC. En collaboration avec les polices roumaines, danoises et des Antilles néerlandaises, les agents américains s'étaient fait passer pour des représentants des FARC.

Alors que Washington souhaite l’inculper pour terrorisme (aux États-Unis, les FARC sont considérés comme des terroristes), le procureur en chef du Tribunal spécial pour la Sierra Leone a demandé un procès sur l’action de Viktor Bout en Afrique.

En août 2009, la justice thaïlandaise refuse l'extradition de Viktor Bout vers les États-Unis pour le juger pour trafic d'armes avec les FARC et complot envers les ressortissants américains. Les États-Unis se sont déclarés déçus. Viktor Bout pourrait être relâché prochainement.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Viktor_Bout ().

Cette vidéo n'a pas encore été évaluée, mais s'annonce déjà comme très intéressante.


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Guerres, Guerres civiles, et Terrorismes", cliquez [ici].

 RÉSERVÉ À UN PUBLIC DE 13 ANS OU PLUS 

Le 21 Février 2013, vers 11h00, ma chaîne UBest1 a été supprimée avec ses 5101 vidéos.
Pour cette raison, si la mention "Error 404" apparait ci-dessous,
il m'est impossible de vous servir la vidéo demandée. Désolé, vraiment.




 


  Pour trouver d'autres vidéos parmi les 9010 actuellement recensées dans la Base de Données,
n'hésitez pas à modifier les filtres de recherche, puis à cliquer ensuite sur le bouton [ Rechercher ]
 



 



Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .