"Who killed the electric car ?" ("Qui a tué la voiture électrique ?")
 

Des vidéos remarquables à voir absolument




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



LIENS & INFORMATIONS DIVERSES ET VARIÉES DU MOMENT

Pour un meilleur confort visuel et de navigation, vous pouvez consulter dans une pleine page toutes les informations contenues dans le cadre ci-dessus, en cliquant [ici].

 

==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================


Cette collection de vidéos a été mise à jour le Samedi 31 Août 2019 à 18:40:58



Afficher l'aide




Visionnez les vidéos de YouTube protégées parce-qu'en mode sécurisé grâce à cette [PAGE] ().


 


 FILTRES DE RECHERCHE 

Les mots tapés dans les champs TITRE et/ou COMMENTAIRE, et qui doivent être séparés par des espaces, représentent des mots clés, partiels ou complets, qui peuvent ainsi être contigus ou disjoints dans le texte.
Vous pouvez aussi spécifier des
mots entiers en les faisant précéder du caractère $ (par exemple : $Dieu)
Lorsqu'une présentation du résultat "En Liste" est demandée, ces deux champs doivent impérativement être constitués d'au moins 3 caractères pour permettre une recherche.
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Pour en savoir plus sur les possibilités offertes par cette section, affichez l'aide ci-dessus (le petit bonhomme jaune).

NumVideo :   Titre :   Commentaire :

Tri :   Catégorie :

Présentation du résultat : Normale En LISTE    




 

"Who killed the electric car ?" ("Qui a tué la voiture électrique ?")

Vidéo # 1396 en Anglais, sous-titrée en Français ( ST ), insérée le Mercredi 26 Mai 2010 à 10:19:40 dans la catégorie "Énergies Libres"

Durée : 01 hr 32 min 21 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


Cette vidéo, "Qui a tué la voiture électrique ?" est un film documentaire qui retrace la fascinante épopée de l'automobile électrique EV-1 de General Motors () dans les années 90, un projet qui finira à la casse. Pourquoi un tel gâchis ? Le film tente d'apporter des réponses.

L'EV-1 :

L'EV1 fut la première voiture électrique de série produite par General Motors aux États-Unis et avant la Pontiac G6, fut le seul véhicule de l'histoire de cette société à porter la marque "General Motors". Cette voiture était uniquement disponible en location longue durée et non à la vente.

GM loua plus de 800 voitures EV1 sur les 1100 produites, les véhicules loués devant contractuellement être restitués à GM après le terme de la location de 3 ans. Elles étaient disponibles en Californie et en Arizona et pouvaient être louées et entretenues chez les concessionnaires Saturn.

Le but de l'EV1 était d'une part, de satisfaire les nouvelles lois californiennes sur les véhicules à zéro émission du début des années 1990. Ce programme ZEV (en anglais, Zero Emission Vehicle) spécifiait qu'en 1998, 2% de l'ensemble des véhicules mis en circulation devaient ne plus émettre aucun gaz polluant. GM dépensa plus d'un milliard de dollars pour développer et commercialiser l'EV1, bien qu'une grande partie de ce coût fut pris en charge par l'administration Clinton.

En 2001, GM annula le programme EV1. Malgré des listes d'attente de clients et un retour positif des locataires, GM déclara qu'il ne pourrait écouler assez de voitures pour rendre ce programme rentable et qu'une liste d'attente de 5000 personnes ne générait que 50 clients réellement disposés à louer, bien que chaque EV1 offerte à la location trouva preneur. GM détruisit la majorité de celles-ci et demeura silencieux par la suite. Le prix du véhicule utilisé pour le calcul des loyers variait de 33 995 $ à 43 995 $, ce qui représentait des loyers mensuels de 299 $ à 574 $. Un officiel de l'industrie automobile déclara que chaque EV1 coûtait à GM environ 80 000 $, incluant les coûts de recherche et de développement. Le prix de location des véhicules dépendait également des remises pratiquées par les États. À l'époque, le coût de l'électricité employée comme force motrice du véhicule revenait à environ 1/2 à 1/3 du coût en essence.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/EV1_(General_Motors) ().

Entretien avec le réalisateur :

En 1997, General Motors lance l'EV-1, un modèle de voiture électrique rapide, silencieux et éminemment propre. L'automobile parcourt ses premiers kilomètres sur les routes de la Californie. Elle fait le bonheur d'une poignée de conducteurs, instantanément convertis. Six ans plus tard, GM décide de rappeler sa flotte d'EV-1 au garage. Il appert que le constructeur a décidé de mettre un terme à son aventure électrique. Diverses raisons sont évoquées, qui ne satisfont personne: coût trop élevé, autonomie insuffisante, fiabilité discutable...

Toujours est-il que les véhicules, qui étaient offerts en location, sont récupérés et entreposés dans un grand parking. Ils passent quelque temps à accumuler la poussière avant de prendre le chemin de la casse. L'affaire ne fait guère de vagues, sinon parmi les fans de l'engin sacrifié, qui tentent de stopper une entreprise de destruction qu'ils jugent illégitime. Leurs efforts 
n'auront aucun impact.

Quelque 10 ans plus tard, l'EV-1 a complètement disparu de la circulation. Mais une question demeure: pourquoi GM a-t-elle décidé de sacrifier une automobile appréciée et efficace ? Les hypothèses ne manquent pas. Fruit d'une longue et minutieuse enquête, Who Killed the Electric Car?, un documentaire réalisé par l'Américain Chris Paine, apporte de nombreuses et fascinantes pistes de réponse.

Se basant sur les témoignages de moult experts, le cinéaste identifie plusieurs coupables potentiels. Les multinationales du pétrole, soucieuses de tuer dans l'œuf toute concurrence, aussi 
modeste soit-elle. Le gouvernement Bush, peu sympathique à une initiative pouvant nuire aux barons de l'or noir. L'industrie automobile, inquiétée par une invention ne nécessitant qu'un minimum d'entretien. D'autres acteurs encore auraient joué un rôle dans la mise à mort de l'EV-1. Complices, ils ont contrecarré une initiative dont le bien-fondé semble aujourd'hui évident.

Si le parti pris du réalisateur est patent, sa démarche n'en demeure pas moins pertinente et fort éclairante. Petit cousin du film "An Inconvenient Truth", le film de Chris Paine traite par la bande de questions écologiques dans l'air du temps - urgence de lutter contre le réchauffement de la planète, importance de substituer au pétrole des sources d'énergie moins néfastes...

Nous avons joint le documentariste chez lui, en Californie. Il venait de garer sa Toyota hybride.

L'idée de tourner un documentaire sur l'EV-1 vous est venue de votre propre expérience, paraît-il...
"J'ai été le locataire d'une EV-1 en 1997. Le producteur exécutif du film, Dean Devlin, a lui aussi roulé en EV-1. Cette voiture-là était vraiment fantastique. Les gens qui ont eu la chance de l'essayer ont vraiment eu la piqûre. C'est à se demander pourquoi l'EV-1 n'a pas été lancée à grande échelle. La compagnie prétextait que personne n'en voulait, ou qu'elle était trop chère à construire. Les conclusions auxquelles nous en sommes venus, après trois années de recherche, sont plus complexes.

À mon avis, l'EV-1 est la voiture la plus avancée à avoir jamais été conçue par l'industrie automobile. Lorsqu'ils ont commencé à la retirer de la circulation, sans vouloir laisser à qui que ce soit le privilège de conserver son véhicule, je me figurais que les médias allaient sauter sur l'affaire et en faire leurs manchettes. Mais non. Je me suis donc mis à la tâche. D'où la naissance de ce film."

Votre documentaire prend l'affiche alors que le débat autour du réchauffement de la planète est plus d'actualité que jamais. Quel impact aura-t-il, croyez-vous?
"D'abord, j'espère que le film permettra d'attirer l'attention sur les voitures électriques ainsi que sur les hybrides de type plug-in. L'électricité est une source d'énergie qui a le potentiel 
d'être propre à 100 %. On ne peut en dire autant du pétrole."

Notre conception du rôle de l'automobile dans la vie quotidienne a-t-elle pu nuire à la percée de l'EV-1? L'autonomie limitée de la voiture électrique, par exemple, a pu faire craindre une certaine perte de liberté...
"Absolument. Les gens ont peur du changement. Mais l'heure est venue d'envisager des changements. C'est une question de perception. Quel usage fait-on de notre voiture? Si elle nous sert uniquement à aller travailler, il n'est pas nécessaire qu'elle puisse parcourir 500 kilomètres, comme une voiture carburant à l'essence."

Il semble que GM planche sur un nouveau modèle de voiture électrique hybride, qui ferait concurrence à la Toyota Prius. C'est quand même ironique, non?
"C'est même tragique, quand on pense qu'ils avaient déjà tout fait il y a 10 ans... Enfin, ils ont annoncé qu'ils présenteraient un modèle de voiture plug-in au prochain salon de l'auto. Reste à voir si cette voiture sera commercialisée. On peut l'espérer."

La production d'un tel véhicule devrait se faire à petite échelle...
"C'est exactement ce qu'ils auraient dû faire dans le cas de l'EV-1. En faire un véhicule associé à une niche commerciale, comme le Hummer et le PT Cruiser. Pour lancer la production, il s'agirait de remettre en marche l'usine de Lansing (au Michigan)."

Est-ce que l'élection d'un nouveau gouvernement, dans un avenir rapproché, pourrait amener des changements ?
"J'espère bien. Or rappelez-vous, les démocrates non plus n'avaient pas été en mesure de faire adopter des règles plus strictes en matière d'émissions polluantes. Depuis 1980, il a été impossible de faire passer les normes CAFE (Corporate Average Fuel Economy) au-delà du seuil de 24 milles au gallon. C'est criminel! Les démocrates ont failli à la tâche. Les républicains aussi. Si nous avions adopté la norme des 40 milles au gallon, en vigueur dans plusieurs pays, nous économiserions des centaines de millions de barils de pétrole. J'espère que la population, en faisant preuve d'une meilleure compréhension des enjeux, amènera le gouvernement à adopter des lois plus sévères."

Source : http://www.voir.ca/publishing/article.aspx?article=43254&section=11 ().

Cette vidéo n'a pas encore été évaluée, mais s'annonce déjà comme très intéressante.


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Énergies Libres", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 




 


  Pour trouver d'autres vidéos parmi les 9021 actuellement recensées dans la Base de Données,
n'hésitez pas à modifier les filtres de recherche, puis à cliquer ensuite sur le bouton [ Rechercher ]
 



 



Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .