"La face cachée des banques" par Éric Laurent
 

Des vidéos remarquables à voir absolument




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



LIENS & INFORMATIONS DIVERSES ET VARIÉES DU MOMENT

Pour un meilleur confort visuel et de navigation, vous pouvez consulter dans une pleine page toutes les informations contenues dans le cadre ci-dessus, en cliquant [ici].

 

==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================


Cette collection de vidéos a été mise à jour le Jeudi 15 Août 2019 à 21:14:47



Afficher l'aide




Visionnez les vidéos de YouTube protégées parce-qu'en mode sécurisé grâce à cette [PAGE] ().


 


 FILTRES DE RECHERCHE 

Les mots tapés dans les champs TITRE et/ou COMMENTAIRE, et qui doivent être séparés par des espaces, représentent des mots clés, partiels ou complets, qui peuvent ainsi être contigus ou disjoints dans le texte.
Vous pouvez aussi spécifier des
mots entiers en les faisant précéder du caractère $ (par exemple : $Dieu)
Lorsqu'une présentation du résultat "En Liste" est demandée, ces deux champs doivent impérativement être constitués d'au moins 3 caractères pour permettre une recherche.
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Pour en savoir plus sur les possibilités offertes par cette section, affichez l'aide ci-dessus (le petit bonhomme jaune).

NumVideo :   Titre :   Commentaire :

Tri :   Catégorie :

Présentation du résultat : Normale En LISTE    




 

"La face cachée des banques" par Éric Laurent

Vidéo # 265 en Français () insérée le Mardi 17 Novembre 2009 à 09:01:54 dans la catégorie "Argent, Banques, États, et Organisations mondiales"

Durée : 10 min 09 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


Voici une série de vidéos sur le livre extraordinaire d'Éric Laurent, auteur du livre "La face cachée des banques".

Il y explique comment les banques d'affaires ont manœuvré les gouvernements pour déréglementer les pratiques bancaires, en plus de supprimer tous les contrôles, et de se livrer à des violations des loi ainsi qu'à des fraudes massives sur des montants astronomiques...

La quatrième de couverture :

Les banques ont provoqué la crise la plus grave survenue depuis 1929. Pour la première fois, un livre nous entraîne dans les coulisses de Wall Street et de certaines banques européennes et nous révèle les secrets les plus inavouables d'un scandale financier sans précédent : falsifications des comptes, contournement des lois, systèmes clandestins. Un seul but : l'enrichissement des dirigeants.

Ce livre en démonte les rouages et permet de mieux comprendre pourquoi les banques sont aujourd'hui les seules bénéficiaires de la crise qu'elles ont provoquée.

Au fil d'une enquête aux révélations étonnantes, on rencontre des dirigeants à la morgue insupportable et à l'incompétence parfois inqualifiable inondant le marché de crédits «déchets» remaquillés en produits de qualité. On apprend que l'administration Obama a tout fait pour cacher l'insolvabilité de certains établissements, que des dirigeants d'entreprises au bord de la faillite se sont octroyés des bonus indécents avec l'argent du contribuable, que Paris et Washington ont dissimulé plus de 230 milliards de crédits toxiques détenus par des banques européennes.

De découvertes en découvertes, l'auteur nous fait pénétrer dans un univers qui repose sur le mensonge et l'opacité.

Cette avidité, ce cynisme ont conduit le monde au bord du gouffre.

Et maintenant ?

Données techniques :

Titre : "La Face cachée des banques"
Sous-titre : "Scandales et révélations sur les milieux financiers"
Auteur : Éric Laurent
Date de parution : Octobre 2009
Reliure : Broché
Pages : 280 p
Format : 23 x 15 cm
Poids : 430.00 g
ISBN : 978-2-259-21052-2
EAN13 : 9782259210522
Prix : 21,50 € (21,95 $)

Compléments :

Quand on ouvre un livre de l'auteur Éric Laurent, on sait qu'il sera question de complot. Ce journaliste fait de l'enquête depuis des décennies et se balade un peu partout dans le monde. Il aime bien aller aux États-Unis et a publié plusieurs livres-chocs, dans lesquels il débusque les « faces cachées » de l'économie et de grands événements.

Après les magouilles du pétrole et les dessous du 11 septembre 2001, il s'attaque aujourd'hui à « une communauté à l'influence disproportionnée qui agit avec un mépris absolu de l'intérêt général », c'est-à-dire le monde de la finance.

La face cachée des banques est une charge au vitriol, détaillée et argumentée contre ceux qui ont provoqué la crise financière. Ça se lit comme un roman, c'est bien écrit, et Éric Laurent s'assure de susciter notre indignation. Est-ce le montage qu'il fait des événements ou sont-ce les faits qui sont tout simplement accablants quand on met le casse-tête en place?

Oubliez Bernard Madoff, nous dit-il d'entrée de jeu, cette affaire n'est là que pour faire du brouillard sur le vrai scandale: les façons de faire à Wall Street et la complicité de Washington, de Ronald Reagan à... Barack Obama.

Le contrôle des milieux financiers

D'abord, des chiffres: le monde financier a acquis au fil des décennies un pouvoir exceptionnel. Selon Éric Laurent, de 1973 à 1985, le secteur financier représentait 16 % de tous les profits dégagés dans le monde. En 1986, 19 %. Dans les années 1990, on a connu des années à plus de 30 %. Au début des années 2000, le monde financier représentait plus de 40 % des profits de la planète. Cette croissance exceptionnelle s'explique par le fait que les banques sont devenues « des marchands de dettes ».

Marchands de dettes, les banques ont vendu sur le marché des titres de dettes, ce qui leur permettait de se débarrasser de créances encombrantes et leur donnait plus d'espace pour manoeuvrer, spéculer et échafauder d'autres schémas financiers complexes et payants.

Marchands de dettes aussi, selon Éric Laurent, au sens où le système a rendu l'Américain moyen dépendant du crédit, en le poussant à s'endetter pour vivre. « Cette frénésie d'emprunt reflète, au fil des ans, non pas l'insouciance des Américains, mais au contraire leur inquiétude face à la diminution de leur pouvoir d'achat. »

Si les banques ont pu aller aussi loin, c'est grâce à la complicité des agences de notation, « à l'origine de la crise », selon Éric Laurent. La Réserve fédérale a autorisé les banques à réduire leur niveau de capital en réserves, « si elles pouvaient prouver que le risque de défaut de paiement était « vraiment négligeable » et si leurs produits étaient notés AAA. »

Rien de plus simple. Docilement, les agences de notation ont donné du AAA sur une tonne de produits dérivés, délestant ainsi les banques d'obligations qui les empêchaient d'emprunter et d'investir davantage.

Le secteur des dérivés atteignait 600 000 milliards de dollars en valeur en 2007. « Le montant des dérivés reposant sur des emprunts immobiliers était de 35 milliards en 1994, ajoute l'auteur. Il atteint 625 milliards de dollars en 2005. »

Wall Street et Washington

Cela dit, Éric Laurent établit des liens serrés entre Wall Street et Washington. On a souvent dit que Ronald Reagan avait ouvert la voie à la libéralisation des marchés. Mais, selon Éric Laurent, c'est Bill Clinton et les gens de finance qui l'entouraient qui ont mené à la déréglementation des marchés financiers et aux possibilités exceptionnelles d'enrichissement pour les banques. « Clinton, le politicien désargenté, était littéralement fasciné par les responsables des grands établissements financiers. »

C'est Robert Rubin, secrétaire au Trésor de Bill Clinton, qui va faire adopter à la fin des années 90 le Financial Services Modernisation Act et qui en profitera un peu plus tard en devenant le patron de Citigroup.

Cette loi est venue autoriser « la concurrence entre banques de dépôt, banques d'investissement et compagnies d'assurances. Elle favorise les surenchères et les excès qui déboucheront neuf ans plus tard sur la crise actuelle. Cette loi autorise également les fusions entre établissements différents ».

En fait, selon Éric Laurent, c'est tout le système qui a permis aux banques d'agir comme bon leur semblait, de favoriser leur croissance par n'importe quel moyen et de le faire en sachant que leurs alliés, qui contrôlent les finances à Washington, allaient les sauver si une crise éclatait.

L'auteur affirme que c'est exactement ce qu'a fait Hank Paulson, l'homme des finances de George W. Bush, ancien patron de Goldman Sachs, et Tim Geithner, ex-président de la Réserve fédérale de New York et aujourd'hui secrétaire au Trésor de Barack Obama.

Éric Laurent va plus loin encore: « Paulson aurait pu sauver Lehman, mais l'ancien président de Goldman Sachs avait pris encore une fois le pas sur le ministre des Finances et voyait dans les difficultés rencontrées par son rival une formidable opportunité pour l'effacer définitivement de la carte financière. »

Ironie du sort, selon Éric Laurent, « grâce à Henry Paulson, le secteur financier découvrait les joies d'un socialisme idéal pour lui: l'État volait à son secours et mettait l'argent public à sa disposition, sans contrepartie ».

Et puis, une révélation: « Le plan de sauvetage (de plus de 180 milliards de dollars) d'AIG est un trompe-l'oeil. Une partie de ces sommes a transité par AIG pour être reversée discrètement à plusieurs établissements bancaires », dont Goldman Sachs, UBS, BNP Paribas et Crédit Agricole. « Ce sont 52 milliards de dollars provenant du sauvetage qui seront reversés, via AIG, à des banques américaines et étrangères. »

Donc, vaste complot selon Éric Laurent. « Je demeure convaincu, écrit-il, que le secteur financier touché par cette crise, passé le premier moment d'inquiétude, n'a jamais été aux abois. » Pendant ce temps, plus de 7,3 millions d'Américains ont perdu leur emploi depuis le début de la récession, du jamais vu depuis la Deuxième Guerre mondiale.

Source : Radio-Canada ().

Arrogance, avidité, incompétence, impunité, dans toutes leurs splendeurs. Honteux et scandaleux.

Une série de vidéos notées Must, tant le livre est génial.

Nota Bene :

Pour avoir lu ce live, je dois vous dire que c'est l'un des meilleurs du genre, car il a une particularité : outre le fait qu'il soit clair et accessible à tous, Éric Laurent a su inspirer un climat de confiance tel que des pontes de la finance internationales ont osé lui raconter des choses folles, et que le livre est parsemé de ces récits incroyables qui montr0nte le cynisme et l'arrogance indéfectibles des gens de ce milieu, c'est ahurissant. Un livre à lire absolument, car cette mentalité d'hyper-prédateur ne disparaitra pas tant que la ruine mondiale et la révolte des peuples ne sera pas survenue, vous êtes prévenus !



VIDÉOS CONNEXES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :

Ayant dans leur titre les mots entiers "$Éric" et "$Laurent", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "banque", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "banquier", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "caché", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot entier "$face", cliquez [ici].


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Argent, Banques, États, et Organisations mondiales", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 


Éric Laurent est interviewé par bakchich TV.


Éric Laurent est interviewé sur son livre "La face cachée des banques" par la chaîne Radio-Canada.


Eric Laurent, auteur de "La face cachée des banques" est l'invité de Pierre Jovanovic sur "Radio Ici & Maintenant".


"La face cachée des banques d'Éric Laurent" : critique et analyse par LLP - Mai 2010.


"La face cachée des banques" d'Éric Laurent : une critique élogieuse du livre par François Tanguay.




 


  Pour trouver d'autres vidéos parmi les 9019 actuellement recensées dans la Base de Données,
n'hésitez pas à modifier les filtres de recherche, puis à cliquer ensuite sur le bouton [ Rechercher ]
 



 



Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .