Julian Assange : "Twitter et Facebook sont aux ordres de Washington et peuvent faire taire des opposants politiques en fermant leurs comptes" - 20 Mars 2013
 

Des vidéos remarquables à voir absolument




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



LIENS & INFORMATIONS DIVERSES ET VARIÉES DU MOMENT

Pour un meilleur confort visuel et de navigation, vous pouvez consulter dans une pleine page toutes les informations contenues dans le cadre ci-dessus, en cliquant [ici].

 

==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================


Cette collection de vidéos a été mise à jour le Jeudi 30 Mai 2019 à 20:03:31



Afficher l'aide




Visionnez les vidéos de YouTube protégées parce-qu'en mode sécurisé grâce à cette [PAGE] ().


 


 FILTRES DE RECHERCHE 

Les mots tapés dans les champs TITRE et/ou COMMENTAIRE, et qui doivent être séparés par des espaces, représentent des mots clés, partiels ou complets, qui peuvent ainsi être contigus ou disjoints dans le texte.
Vous pouvez aussi spécifier des
mots entiers en les faisant précéder du caractère $ (par exemple : $Dieu)
Lorsqu'une présentation du résultat "En Liste" est demandée, ces deux champs doivent impérativement être constitués d'au moins 3 caractères pour permettre une recherche.
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Pour en savoir plus sur les possibilités offertes par cette section, affichez l'aide ci-dessus (le petit bonhomme jaune).

NumVideo :   Titre :   Commentaire :

Tri :   Catégorie :

Présentation du résultat : Normale En LISTE    




 

Julian Assange : "Twitter et Facebook sont aux ordres de Washington et peuvent faire taire des opposants politiques en fermant leurs comptes" - 20 Mars 2013

Vidéo # 5531 en Français () insérée le Mercredi 03 Avril 2013 à 17:15:09 dans la catégorie "Renseignement, Espionnage, Guerre électronique, et Surveillance"

Durée : 05 min 03 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


Rien de nouveau en ce qui me concerne, mais pour une majorité de citoyens, cet interview aura le mérite que cette assertion et d'autres du même acabit soient bien clairement établies.

Nul doute qu'avec son nouveau livre, on doit en apprendre de belles...

Résumé du livre :

Entretien du concepteur de Wikileaks et de trois autres militants et spécialistes des nouveaux médias sur les formes de surveillance des individus, de censure et de violence politique à l'ère numérique, sur les techniques de cryptographie pour les contourner et sur les suites de l'affaire Wikileaks.

Quatrième de couverture :

Appels téléphoniques, SMS, chats, recherches Google, photos sur Facebook : chaque jour nous communiquons des données sur nos fréquentations, nos opinions, nos habitudes, nos peurs, nos désirs ou nos pensées intimes, sans nous soucier de ce qu'elles deviennent. Or ces informations privées sont enregistrées, stockées et peuvent facilement être analysées et exploitées. À l'heure où nous échangeons de plus en plus via Internet, des systèmes de surveillance globaux se déploient pour tirer profit du nouvel or noir du XXIe siècle : les données personnelles.

Internet, ce formidable outil d'émancipation, est-il en train de devenir le plus efficace instrument de contrôle jamais mis en place ?

C'est la crainte de Julian Assange et de ses amis militants pour un Internet libre. Leur discussion, limpide et informée, nous ouvre les yeux sur les menaces qui pèsent aujourd'hui sur nos libertés politiques et individuelles.

Un livre à mettre entre toutes les mains.

Description du livre :

e dialogue en forme d’avertissement entre Julian Assange et trois amis, spécialistes des nouveaux media, militants pour un Internet libre, nous ouvre les yeux sur les dangers à exposer nos vies via Internet et nos téléphones portables, et nous donne les moyens pour résister. Appels téléphoniques, SMS, chats, forums, Google, Facebook : nous n’avons jamais autant communiqué de données privées. Or ces données circulent sans aucune protection (pas de cryptage), sur des routes non sécurisées. Elles peuvent donc être interceptées par tous types d’organisations : entreprises privées, États, services secrets. Le marché de la vente de systèmes de surveillance des données « récoltées » sur Internet est en croissance exponentielle depuis que le concept de « cloud space » s’est imposé. Pour seulement quelques millions de dollars, on peut accéder à ce « stockage massif » pour des fins politiques… ou commerciales. Avec humour, Julian Assange définit ainsi nos téléphones portables comme des « mouchards pouvant aussi passer des coups de fil ». « Même notre mère ne nous connaît pas aussi bien que Google ! » rit (jaune) un autre participant. Bien sûr, les sociétés privées qui transfèrent toutes ces données (Google, Facebook, opérateurs de téléphonie) promettent de ne pas les exploiter. Mais que valent leurs promesses quand on sait quel trésor représentent ces informations ? Surtout : si elles ne le font pas elles, qui nous dit que d’autres ne le font pas ? Pour Assange et ses amis, il ne fait pas de doute que nous sommes déjà suivis, espionnés et de façon beaucoup plus fine que la STASI pouvait le faire en Allemagne de l’Est ! Il faut donc que chacun réalise l’incroyable vulnérabilité dans laquelle la révolution des nouveaux moyens de communication nous place aujourd’hui. Ce livre constitue donc d’abord un avertissement, un avertissement d’autant plus efficace qu’il évite tout jargon et rend clairs les enjeux. Mais c’est aussi un livre de combat car, pour ses auteurs, l’accroissement constant des échanges ne doit pas exposer à un accroissement constant du contrôle des individus. En attendant qu’Internet devienne un espace sûr et respectueux des libertés, les cinq militants invitent donc le grand public à s’initier aux techniques de base du cryptage des données.

Critique du livre :

Ce week-end, j'ai acheté et lu d'une traite le livre "Menace sur nos libertés : Comment Internet nous espionne, comment résister". Pour ceux qui auraient passé l'hiver dans une grotte en Afghanistan, ce livre, c'est celui de Julian Assange, Jacob Appelbaum, Andy Müller-Maguhn et l'ami Jérémie Zimmermann.

Bon, Julian Assange, vous le connaissez puisque c'est lui qui a mis la zone IRL avec son site Wikileaks.

Jérémie Zimmermann, vous en avez aussi surement entendu parler. C'est ma rockstar à moi, le cofondateur de la Quadrature du Net qui fait un boulot formidable pour informer sur le logiciel libre et lutter contre toutes les lois liberticides que les gouvernements nous pondent toutes les semaines.
Ensuite, les 2 autres zigotos, c'est Jacob Appelbaum qui participe très activement au projet TOR et Andy Müller-Maguhn du CCC (Chaos Computer Club), le plus ancien et le plus célèbre des regroupements de hackers.

Le livre fait 245 pages, mais comme je l'ai lu en version électronique, je ne saurai pas vous dire s'il est épais ou non. Par contre, une chose est sûre, c'est que c'est très agréable à lire puisqu'il s'agit d'une conversation ouverte entre nos 4 compères retranscrite à l'écrit. On a l'impression d'être avec eux dans la même pièce et d'écouter les mots qui sortent directement de leur bouche.

Maintenant de quoi ça parle ?

Et bien ça parle tout simplement du laisser-aller dont nous faisons tous preuve en confiant nos données personnelles sur la toile à des tiers, principalement américains. Ça parle de Facebook, de PayPal, de Google, mais aussi et surtout des agences de renseignement comme le FBI ou la CIA qui n'hésite pas à aller se servir dans ces bases. Ça parle du choix que nous avons et que nous ne faisons pas, de conserver nos données à l'abri de ces yeux étrangers trop curieux.

Ils y parlent des outils que possèdent les gouvernements pour enregistrer toutes les communications électroniques (voix, SMS, emails), des recoupements de fichiers qui sont faits, de la censure, des pressions politiques, de la folie des ayants droit, et des risques que nous prenons à trop faire confiance à toutes ces sociétés...

Surtout, ce livre nous montre la direction qu'est en train de prendre le monde.

Je dois dire que ça m'a remué un peu. J'aborde de nombreux sujets sur ce site, et j'essaye de les varier au maximum... Je parle ici très souvent de logiciels libres, d'anonymat, de lois liberticides et des risques qu'il y a à confier ses data chez x ou y, mais je parle aussi de Facebook, de logiciels propriétaires, ou de services clouds sympas.

Quand je fais ça, j'essaye autant que faire se peut d'expliquer que même si tel ou tel service est cool, les données partent on ne sait où, et qu'il faut en avoir conscience. Par exemple, Facebook est un outil formidable, à condition de ne pas y mettre sa vie. Dropbox est un outil génial à condition de ne pas y mettre des données trop perso.

Mais en lisant ce bouquin, je me suis rendu compte que je considérai peut-être un peu trop cela comme acquis par les gens qui me lisent. Quand je dis "Cela", je parle de l'importance de ne pas confier des données personnelles sensibles à des sociétés qui nous considèrent comme le produit (puisque c'est gratuit), de l'importance de soutenir et d'utiliser des logiciels libres pour garder le contrôle, de l'important d'autohéberger ou à minima héberger en France ses données, de chiffrer ses communications...etc.

Comme beaucoup de monde, j'ai moi aussi de très mauvaises habitudes. J'ai donc commencé depuis hier à faire le ménage dans les services tiers que j'utilise. J'ai commencé à auto héberger certains trucs, à relocaliser sur le sol français d'autres choses, à chiffrer certaines connexions...etc. Je ne vais pas m'étendre là dessus dans cet article, car je n'ai pas encore fini tout ce que j'ai prévu de faire, mais comptez sur moi pour partager avec vous ces gros changements dans ma vie numérique. J'ai l'impression d'être un fumeur qui est en train d'arrêter la clope. Je perds pas mal de confort, je dois m'habituer à de nouveaux outils, je dois tout reprendre de zéro. Pas simple, mais je pense que c'est faisable... En tout cas, je vais essayer en sacrifiant le moins de confort possible. Ça va, je ne pars pas de trop loin non plus, mais j'ai quand même pas mal de petites choses à améliorer...

Ce livre fait du bien, car il permet de clarifier les choses, de remettre du bon sens dans ses habitudes et permet surtout d'avoir un regard plus global sur tout le merdier de fichage, de contrôle et de censure qui se profile à l'horizon. Je vais m'arrêter là pour cet article et je vous invite vraiment à le lire de toute urgence !

Source : Korben.info ().

Données techniques :

Titre : "Menace sur nos libertés"
Sous-titre : "Comment Internet nous surveille, comment résister"
Auteurs : Julian Assange, Jacob Appelbaum, Andy Müller-Maguhn et Jérémie Zimmermann
Éditeur : Robert Laffont
Date de parution : Mars 2013
Reliure : Broché
Page : 245 p
Format : 22 x 14 cm
Poids : 297.00 g
ISBN : 978-2-221-13522-8
EAN13 : 9782221135228
Prix : 19 €

À voir par tous les personnes éprise sde libertés et amoureuses de l'État de droit.

Nota Bene : le livre de Julian Assange est consultable électroniquement [ici] ().


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Renseignement, Espionnage, Guerre électronique, et Surveillance", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 




 


  Pour trouver d'autres vidéos parmi les 9010 actuellement recensées dans la Base de Données,
n'hésitez pas à modifier les filtres de recherche, puis à cliquer ensuite sur le bouton [ Rechercher ]
 



 



Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .