"Coup d'état contre Hugo Chavez - La révolution ne sera pas télévisée"
 

Des vidéos remarquables à voir absolument




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



LIENS & INFORMATIONS DIVERSES ET VARIÉES DU MOMENT

Pour un meilleur confort visuel et de navigation, vous pouvez consulter dans une pleine page toutes les informations contenues dans le cadre ci-dessus, en cliquant [ici].

 

==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================


Cette collection de vidéos a été mise à jour le Lundi 24 Juin 2019 à 06:59:42



Afficher l'aide




Visionnez les vidéos de YouTube protégées parce-qu'en mode sécurisé grâce à cette [PAGE] ().


 


 FILTRES DE RECHERCHE 

Les mots tapés dans les champs TITRE et/ou COMMENTAIRE, et qui doivent être séparés par des espaces, représentent des mots clés, partiels ou complets, qui peuvent ainsi être contigus ou disjoints dans le texte.
Vous pouvez aussi spécifier des
mots entiers en les faisant précéder du caractère $ (par exemple : $Dieu)
Lorsqu'une présentation du résultat "En Liste" est demandée, ces deux champs doivent impérativement être constitués d'au moins 3 caractères pour permettre une recherche.
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Pour en savoir plus sur les possibilités offertes par cette section, affichez l'aide ci-dessus (le petit bonhomme jaune).

NumVideo :   Titre :   Commentaire :

Tri :   Catégorie :

Présentation du résultat : Normale En LISTE    




 

"Coup d'état contre Hugo Chavez - La révolution ne sera pas télévisée"

Vidéo # 574 en Français () insérée le Dimanche 31 Janvier 2010 à 11:35:25 dans la catégorie "Politique, Démocratie, Libertés, et Altermondialisme"

Durée : 01 hr 03 min 41 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


Cette vidéo est un documentaire de Kim Bartley et Donnacha Ó Briain sur le coup d'état réussi, puis finalement manqué, en 2002, initié contre le Président du Venezuela, Hugo Chavez. Le documentaire éclaire aussi sa personnalité en général, et surtout met en perspective le contexte social et historique suite à son accession au pouvoir. Le réalisateur illustre les évènements et les mentalités des uns et des autres au travers d'extraits de chaînes privées, de la chaîne publique, de reportages sur le terrain, et il sait aussi bien donner la parole à des gens simples de la rue et des favelas, qu'à des personnes nanties des beaux quartiers. 

En 1992, Hugo Chavez entreprend un coup d'état, qui échoue, et se retrouve alors en prison. C'est là qu'il va acquérir une première notoriété populaire, pour avoir tenté de renverser les oligarques en place, dont le pouvoir économique est considérable.

Gracié par la suite, il fonde le "Movimiento Quinta Republica", et il dénonce la corruption du régime au pouvoir sur toutes les tribunes, se prononçant en faveur d'une meilleure démocratie et d'une répartition plus équitable des richesses du pays. 

Hugo Chavez accède démocratiquement au pouvoir le 6 Décembre 1998 après une élection triomphale, avec 56,20 % des voix, sachant que 80% de personnes en dessous du seuil de pauvreté ont massivement voté pour lui.

Hugo Chavez a promis de redistribuer la richesse du pétrole, le Venezuela étant le quatrième producteur d'or noir au monde, car seule une minorité des habitants en tire profit, la majeure partie des bénéfices va à une haute bourgeoisie vénézuélienne ainsi qu'à des multinationales étrangères, américaines cela va de soit..., et tout cela au travers d'une société nationale, sensée servir le pays. Il a aussi promis de faire participer le peuple à la vie politique.

Il même fait adopté une nouvelle constitution par référendum en 1999, a amené le peuple à connaître ses droits. Pour mettre en oeuvre sa mission d'éducation politique et tenir sa promesse de transparence, il anime sur la chaîne publique "Canal 8 - VTV" une émission télévisée hebdomadaire, "Aló Presidente", dans laquelle tout citoyen peut s'adresser directement au Président, essentiellement par téléphone.

En Février 2002, Hugo Chavez met à la porte les cadres dirigeants de la société nationale qui gère le pétrole et ses revenus au profit des nantis, et commence à restructurer cette industrie si vitale au Venezuela et à son peuple. La guerre est alors déclarée.

Deux hommes sont à la tête de l'opposition contre Hugo Chavez :

  • Pedro Carmona Estanga, un entrepreneur vénézuélien qui prendra le pouvoir lors du coup d'État contre le président vénézuélien Hugo Chavez le 11 avril 2002, et qui fut le président de l'un des plus importantes fédérations patronales du Venezuela. Il se trouve maintenant en exil en Colombie, bénéficiant de l'asile politique, après avoir fui la justice vénézuélienne.
  • Carlos Ortega, dirigeant de la CTV, la Confédération des Travailleurs Vénézuéliens, un syndicat à la solde du patronat, bref un pastiche trompeur qui noyaute et verrouille les revendications des salariés. C'est donc un véritable "faux nez" du patronat vénézuélien.

Ces deux renégats, défenseurs de l'oligarchie, des nantis, et de l'impérialisme et des intérêts américains, se rendront même ensembles à Washington pour y rencontrer des membres haut-placés du gouvernement Bush, et y discuter de la problématique du Président Hugo Chavez. Suite à cette visite, le directeur de la CIA, George Tenet, déclarait : "Monsieur Chavez ne se préoccupe guère de nos intérêts". On voit ici clairement l'un des buts inavoués de la CIA... Puis, comme par "hasard", un groupe de haut-gradés vénézuéliens prend soudainement le relais. Le 10 Avril 2002, l'un d'entre eux, le Général Nestor Gonzalez, adresse un message au Président, qui sera diffusé sur toutes les chaînes privées : "Vous êtes la cause de nos soucis, partez !" et "Le haut commandement devra alors prendre ses responsabilités". Le même jour, Pedro Carmona Estanga appelle à une manifestation devant le siège de la compagnie pétrolière nationale...
Mais ce que les manifestant ignorent, comme TOUJOURS, c'est qu'il sont les pions serviles et inconscients d'un plan d'une plus grande envergure : mener un coup d'état pour renverser le Président Hugo Chavez...
Et clairement, les États-Unis et la CIA dont derrière ces actions. Ils ont utilisé notamment le relais des grands médias privés télévisuels et radiophoniques pour manœuvrer la foule des gens hostiles au Président, et la précipiter contre la foule des partisans d'Hugo Chavez, rassemblée devant "Mariflores", le palais présidentiel. Mais un évènement inattendu se produit : des manifestants sont tout à coup victimes de coups de feu, tirés par des snipers invisibles. Il est clair que c'est une stratégie délibérée prévue par des gens odieux, par des fascistes de la CIA ou certains de leurs sbires ralliés à la lutte anti-Chavez. D'ailleurs, la manipulation médiatique utilisant des images diffusées en boucle sur les chaînes privées, et montrant un pro-Chavez tirant au pistolet supposément sur les manifestants opposés au Président, est absolument éloquente... Fort heureusement, ce documentaire montre la réalité : les deux bords sont sous le feu de snipers qui tirent indifféremment sur les gens des deux bords afin d'attiser la haine et les tensions, pour attribuer ensuite la cause des blessés et des morts aux partisans d'Hugo Chavez, et présenter ainsi le Président lui-même comme un dictateur.

La suite est terrible, mais prévisible : certains officiers de haut-rang appellent à renverser le Président, et un commando de militaires dissidents parvient à prendre possession de la chaîne publique du pays : "Canal 8". Les chaînes privées s'en donnent alors à cœur joie, diffusant continûment de fausses informations, déclarant par exemple que "toutes les forces armées se sont ralliées contre Hugo Chavez", etc. Ce point est crucial, et doit être bien compris :

  1. Les médias privés sont systématiquement sous le contrôle des oligarchies,

  2. Les médias privés diffusent sans vergogne des mensonges, même ceux qui sont les plus éhontés et les plus cyniques,

  3. Les médias privés manœuvrent et manipulent sans aucun scrupule tous les citoyens.

 Tant que les médias seront la possession de groupes privés d'intérêts puissants, 
 l'information sera irrémédiablement sujette à caution, 
 et la démocratie illusoire. 


 La démocratie se nourrit de Vérité et de Transparence. 
 Sans la Vérité et la Transparence, il n'y a pas de Justice et de Démocratie véritables. 

Puis les choses s'accélèrent : des chars sont placés devant le palais présidentiel, et un groupe de haut-gradés vient rencontrer Hugo CHavez pour lui demander sa démission. Au dehors, l'ambiance ressemble à une fin de règne, la terreur, la déception, sont palpables... Après des minutes qui semblent interminables, Hugo Chavez consent à se rendre afin d'éviter un bain de sang, et que le palais ne soit dynamité avec ses occupants, mais il refuse cependant catégoriquement de démissionner. Il est alors arrêté.

Le lendemain, le Vendredi 12 Avril 2002, "le Venezuela se réveille sous un nouveau régime, et avec un moment de télévision hallucinant où tout est révélé." : les intervenants des chaînes privés commencent par remercier "Venevision", "RCTV", "Televen", "CMT", et "Globovision", avec l'un d'entre eux déclarant même "Merci aux médias de communication"... Voilà le pouvoir des médias commerciaux. Voilà la supposée "liberté" qu'il nous offrent... Pas de surprise cependant : tout est ici conforme à ce que nous expliquions précédemment... Mais ce advint ensuite est proprement hallucinant : on y voit la compromission des journalistes et des présentateurs avec le Général Gonzalez, étalée au grand jour, les uns se rendant la maison des autres, etc., et allant même dans leur folie à expliquer le plan d'action qui a permis de retenir Hugo Chavez afin de le renverser. L'expression "notre plan" est clairement prononcée... Bref, tous ces gens sont de connivence à 100%, ce sont tous des comploteurs et des traîtres à la démocratie, et à un Président élu pourtant démocratiquement... Ces odieux personnages ne respectent ni la démocratie, ni les lois de leur pays, ni même la constitution qui stipule pourtant que le le Président ne peut être démissionné que suite à un référendum.

Comment de tels individus peuvent-ils êtres des journalistes ???!
Comment de tels individus peuvent-ils se déclarer des "démocrates" ??!
Hallucinant !

Quand à ce qui se passe après au palais présidentiel, je vous laisse le découvrir grâce à ce formidable film documentaire. Consternant, mais terriblement édifiant. Regardez bien, et apprenez.

Encore plus révoltant : la conférence de presse de la Maison Blanche, où le porte-parole affirme devant un parterre de journalistes idiots que le responsable, c'est Hugo Chavez qui a donné l'ordre de tirer sur les manifestants.
Ce documentaire vous fournira les moyens de voir enfin LA RÉALITÉ de ces politiciens véreux, iniques, et indignes d'occuper leur poste.

 Tous ces politiques mentent comme des arracheurs de dents, 
 ils sont l'une des causes majeures du malheur de cette humanité. 

 Le mensonge doit être banni absolument, 
 et les citoyens doivent exiger l'instauration une loi punissant le mensonge 
 de tout mandataire social, de tout homme politique, de tout haut fonctionnaire, de tout officier de l'armée. 

 Un responsable qui ment ne peut en aucun cas demeurer à son poste, 
 il faut le bannir à jamais. 
 Pourquoi lui donner une seconde chance 
 alors que des millions de citoyens exerceront dignement et avantageusement leur mandat ? 
 La seule chose qu'on puisse attendre d'un menteur et d'un traître, 
 c'est un mensonge et une trahison encore plus grands. 

Une dictature se met alors en place, et certains journaliste sont contraints de démissionner car ils refusent de se voir censurés. Dans les rues, la police armée agresse les gens, et arrête certains opposants. Des gens sont blessés ou tués. Très vite, le Venezuela s'enfonce dans un fascisme larvé et à demi-caché.

Ne voulant pas vous ôter le plaisir de la découverte, je ne vous en dis pas plus sur la façon dont se termine cette terrible histoire, sachant que le réalisateur et son équipe ont été présent sur les lieux de tous ces évènements, ce qui fait que vous vivrez tout cela en direct, comme si vous étiez...

~

Ce qui est manifeste dans ce documentaire, c'est la mauvaise foi, les mensonges éhontés, la haine et les manipulations, dont les opposants à Hugo Chavez font preuve, que ceux-ci soient des hommes politiques américains, ou des acteurs privés des médias commerciaux vénézuéliens.

Hugo Chavez gênent tous les ploutocrates et les gens de la haute bourgeoisie, tous ces anti-démocrates du monde qui crient à qui veut l'entendre que ce sont eux les défenseurs de la liberté et de la démocratie, alors que les faits ont prouvés depuis plus de 50 ans que ce sont des pédants malfaisants ne pensant qu'à leur pouvoir et leur argent, et méprisant, ignorant le peuple, bref qu'ils sont de vils parasites impérialistes et absolument anti-démocrates.

Une femme des beaux quartiers de Caracas affirme : "Le peuple ne connaît pas la notion de sacrifice, la valeur des choses. Voilà pourquoi il ne s'en préoccupe pas" : on croît rêver... Comme si le peuple qui est constamment sacrifié, et qui constamment se sacrifie, ne connaissait pas la notion de sacrifie et la valeurs des choses... Démentiel !
Cette femme est typique de la ploutocratie du monde : fardée, bardée de bijoux, affreusement "laide", le cœur insensible et dur comme de la pierre, le mental perverti et dégénéré, c'est ELLE qui ne connaît pas la notion de sacrifice, ni non plus la valeur des choses. Elle vit dans le luxe, elle n'a pas à travailler durement pour gagner quelques "Bolivar fuerte" qui permettent non pas de vivre mais à peine se survivre, et c'est elle qui vient donner des leçons de sacrifice et du sens des valeurs des choses aux citoyens...

Elle poursuit, la garce, en disant : "L'objectif de cet homme [Hugo Chavez] est de nous faire fuir le pays afin de le laisser aux mains des gens sans expérience et sans valeur, qui n'ont jamais lutté pour obtenir quoi que ce soit". Les miséreux, les pauvres, et les gens de la classe moyenne, n'auraient pas de valeur, alors que ce sont eux précisément qui en ont, des valeurs, la très grande majorité des nantis et des riches passant leur temps à exploiter leurs frères humains pour en tirer le maximum de profit et vivre dans un luxe indécent. Quand au "qui n'ont jamais lutté pour obtenir quoi que ce soit", c'est réellement le comble du cynisme, les citoyens ordinaires ayant a lutter chaque jour de leur vie pour survivre.

Ces gens sont réellement des CRIMINELS ODIEUX, et les peuples auront raison d'eux, bientôt.

 Instaurer des lois condamnant les comportements et les actes anti-démocratiques, 
 et punissant sévèrement leurs auteurs, 
 est une impérieuse nécessité préalable 
 à l'érection de démocraties justes, droites, équitables, et servant l'intérêt général. 


Comme le dit une femme vivant dans un bidon-ville, "nous nous intéressons désormais à la politique, car elle est devenue démocratique et participative".

~

Un excellent documentaire pour mieux connaître Hugo Chavez, et surtout pour prendre conscience des forces capitalistes mondialistes malignes absolument iniques qui font tout pour abattre l'un des plus vaillant symboles mondiaux de la liberté et de la démocratie réelle : le Président Hugo Chavez.

Classé dans le top du top pour raconter sans fard la réalité historique grâce à des images et des témoignages chocs, et dénoncer impartialement les acteurs impériaux et colonialistes et les mécanismes des opposants à la démocratie et à la liberté réelles.

À voir absolument !

Nota Bene :

Qu'on ne se méprenne pas sur mes paroles : je ne défend ni le communisme, qui est une abomination, ni l'idéologie socialiste et son carcan mental orienté, mais seulement la notion de démocratie réelle et juste, dans l'intérêt général, et sans AUCUNE idéologie, qui enferme toujours ceux qui s'y adonnent. Je me fie uniquement à la seule solution juste, adaptée et durable : celle de la Conscience, du Cœur, ainsi que l'Éthique et les valeurs naturelles de la Conscience.
Il ne faut pas confondre non plus le capitalisme et son extension, le mondialisme, qui détruisent tout et asservissent les hommes et la Nature, avec la libre entreprise et son expression dans un marché libre mais régulé et placé sous le contrôle des citoyens. Il est légitime de créer une entreprise et de produire un service ou un produit, tant qu'on le fait non pas uniquement que pour l'argent, mais dans un but de servir les autres comme on souhaiterait être servi soi-même, et alors si le produit ou le service est bon, et apprécié des consommateurs, la conséquence finale sera la prospérité, la richesse. Cela n'a rien à voir avec le fait d'exploiter son prochain, de payer des enfants 2$ par jour pour les faire travailler pendant 12 heures, de polluer la planète, de spéculer, de contrôler les monnaies pour endetter et asservir les peuples, etc.



VIDÉOS CONNEXES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :

Ayant dans leur titre le mot clé "Chavez", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "Coup" et "d'état", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "révolution", cliquez [ici].


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Politique, Démocratie, Libertés, et Altermondialisme", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 




 


  Pour trouver d'autres vidéos parmi les 9012 actuellement recensées dans la Base de Données,
n'hésitez pas à modifier les filtres de recherche, puis à cliquer ensuite sur le bouton [ Rechercher ]
 



 



Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .