Bombe atomique et crimes contre l'Humanité des États-Unis : "Hiroshima, la véritable histoire"
 

Des vidéos remarquables à voir absolument




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



LIENS & INFORMATIONS DIVERSES ET VARIÉES DU MOMENT

Pour un meilleur confort visuel et de navigation, vous pouvez consulter dans une pleine page toutes les informations contenues dans le cadre ci-dessus, en cliquant [ici].

 

==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================


Cette collection de vidéos a été mise à jour le Lundi 24 Juin 2019 à 06:59:42



Afficher l'aide




Visionnez les vidéos de YouTube protégées parce-qu'en mode sécurisé grâce à cette [PAGE] ().


 


 FILTRES DE RECHERCHE 

Les mots tapés dans les champs TITRE et/ou COMMENTAIRE, et qui doivent être séparés par des espaces, représentent des mots clés, partiels ou complets, qui peuvent ainsi être contigus ou disjoints dans le texte.
Vous pouvez aussi spécifier des
mots entiers en les faisant précéder du caractère $ (par exemple : $Dieu)
Lorsqu'une présentation du résultat "En Liste" est demandée, ces deux champs doivent impérativement être constitués d'au moins 3 caractères pour permettre une recherche.
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Pour en savoir plus sur les possibilités offertes par cette section, affichez l'aide ci-dessus (le petit bonhomme jaune).

NumVideo :   Titre :   Commentaire :

Tri :   Catégorie :

Présentation du résultat : Normale En LISTE    




 

Bombe atomique et crimes contre l'Humanité des États-Unis : "Hiroshima, la véritable histoire"

Vidéo # 7950 en Français () insérée le Lundi 10 Août 2015 à 18:08:37 dans la catégorie "Nucléaire civil et militaire"

Durée : 01 hr 34 min 27 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


 

Synopsis :

Soixante-dix ans après la déflagration d'Hiroshima, une enquête de grande ampleur replace la vérité historique aux avant-postes et révèle d’étonnants témoignages. Un regard neuf sur un événement qui a provoqué tant d’aveuglement.

Les noms sont entrés dans la mémoire collective, et ils résonnent encore de manière macabre. Le projet atomique américain s’appelait "Manhattan Project", la bombe "Little Boy", et l’avion qui a ouvert sa soute "Enola Gay". Le 6 août 1945, sur ordre du président Truman, un bombardier B-29 largue sur Hiroshima la première arme nucléaire jamais utilisée lors d’une guerre. "Il y eut un anneau de feu rouge et aveuglant. Je ne devrais pas le dire, mais c’était magnifique", dit aujourd’hui un des survivants. "L’aube d’une ère nouvelle", assurent certains scientifiques. 80 000 Japonais paient sur le champ ce basculement de l’histoire de l’humanité. Si, bien entendu, les suites immédiates et dantesques de l’explosion sont l’épicentre du documentaire, elles n’en constituent pas l’unique objet. Grâce à la révélation d’étonnants secrets, Hiroshima, la véritable histoire dissipe les écrans de fumée qui ont détourné le monde de la réalité des faits.

Un test grandeur nature

Cette investigation ambitieuse éclaire aussi bien les motivations réelles des Américains que les conséquences sociales, sanitaires et environnementales du désastre. Little Boy était-elle un "mal nécessaire" pour forcer les Japonais à capituler ? Hiroshima démontre que le pays de l’empereur Hirohito avait de toute façon déjà perdu la guerre et s’apprêtait à négocier. Les objectifs de Truman étaient autres : tester in vivo l’efficacité de la bombe et devancer les Russes dans la course à l’armement. Même duplicité après la seconde explosion atomique (Nagasaki, le 9 août) : les Américains font des études scientifiques mais ne soignent personne. Le quotidien des irradiés est occulté : considérés comme des pestiférés, ils doivent subir l’emprise rapace des mafias japonaises et la désagrégation des rapports humains. Dans le même temps, aux États-Unis, une propagande gouvernementale massive tente de rendre populaire le recours au nucléaire. Bénéficiant d’images d’archives inédites et de documents confidentiels, le film de Lucy van Beek met en avant de nombreux témoignages, notamment japonais (experts, agents secrets, survivants). Les souvenirs et les histoires individuelles qu’ils esquissent aboutissent tous au même constat : les ondes de choc d’Hiroshima n’ont pas encore disparu.

Source : Programme TV.

Un documentaire majeur, montrant comment finalement seule une toute petite poignée d'hommes sont responsables des atrocités d'Hiroshima et de Nagasaki, notamment l'immonde général Groves, qui ne cesse de mentir, de dissimuler même au président des informations essentielles. Comme toujours, l'absence de contre-pouvoirs et de contrôles, permet les pires folies, l'armée et les SS (Services Secrets) en étant les meilleurs et tristes exemples, car n'étant surveillés par aucun organisme ou service gouvernemental ou citoyen.

Quand aux opérations visant à justifier le tir des deux bombes atomiques sur le Japon, et consistant à dire que c'était çà ou bien la mort d'un million d'américains, c'est bien évidement encore un mensonge, de la propagande. Si on y réfléchit, la problématique ne se résume pas à ces deux alternatives : il existait plein d'autres solutions pour stopper la guerre : la diplomatie, la démonstration à des invités japonais d'une explosion atomique dans un désert, la médiation d'un État, etc.

Un must avec des témoignages poignants montrant que tout a été fait pour réaliser une expérience sur des japonais réduits à des cobayes. Des crimes conte l'humanité, voilà objectivement ce que sont les opérations de largage des bombes atomiques américaines sur Hiroshima et Nagasaki. Immonde !

À ne pas rater !

Nota Bene : pour un meilleur confort auditif, j'ai rehaussé le son de cette vidéo de 7 dB.



VIDÉOS CONNEXES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :

Ayant dans leur titre le mot clé "Hiroshima", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "atom", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "nucléaire", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "bombe", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "crimes" et "contre" et "l'Humanité", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "États-Unis", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "américain", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "Japon", cliquez [ici].


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Nucléaire civil et militaire", cliquez [ici].

 RÉSERVÉ À UN PUBLIC ADULTE  +  ÂMES SENSIBLES, S'ABSTENIR ABSOLUMENT ! 




 


  Pour trouver d'autres vidéos parmi les 9012 actuellement recensées dans la Base de Données,
n'hésitez pas à modifier les filtres de recherche, puis à cliquer ensuite sur le bouton [ Rechercher ]
 



 



Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .