DÉMENTIEL ! : Google est un instrument d'espionnage visuel au profit du Nouvel Ordre Mondial !
 

Des vidéos remarquables à voir absolument




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



LIENS & INFORMATIONS DIVERSES ET VARIÉES DU MOMENT

Pour un meilleur confort visuel et de navigation, vous pouvez consulter dans une pleine page toutes les informations contenues dans le cadre ci-dessus, en cliquant [ici].

 

==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================


Cette collection de vidéos a été mise à jour le Jeudi 19 Septembre 2019 à 09:47:59



Afficher l'aide




Visionnez les vidéos de YouTube protégées parce-qu'en mode sécurisé grâce à cette [PAGE] ().


 


 FILTRES DE RECHERCHE 

Les mots tapés dans les champs TITRE et/ou COMMENTAIRE, et qui doivent être séparés par des espaces, représentent des mots clés, partiels ou complets, qui peuvent ainsi être contigus ou disjoints dans le texte.
Vous pouvez aussi spécifier des
mots entiers en les faisant précéder du caractère $ (par exemple : $Dieu)
Lorsqu'une présentation du résultat "En Liste" est demandée, ces deux champs doivent impérativement être constitués d'au moins 3 caractères pour permettre une recherche.
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Pour en savoir plus sur les possibilités offertes par cette section, affichez l'aide ci-dessus (le petit bonhomme jaune).

NumVideo :   Titre :   Commentaire :

Tri :   Catégorie :

Présentation du résultat : Normale En LISTE    




 

DÉMENTIEL ! : Google est un instrument d'espionnage visuel au profit du Nouvel Ordre Mondial !

Vidéo # 880 en Français () insérée le Mardi 30 Mars 2010 à 21:42:43 dans la catégorie "Renseignement, Espionnage, Guerre électronique, et Surveillance"

Durée : 03 min 58 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


 Mises à jour IMPORTANTES de ce commentaire 

Autant vous le dire tout de suite, cette vidéo est ÉNORME ! Et elle a des implications gigantesques pour aujourd'hui, et surtout pour demain...

En la regardant, puis en essayant par vous-même, vous pourrez vous rendre comte que ce qu'elle dénonce est RÉEL.

Elle appelle plusieurs constatations :

  1. La vie privée des gens est violée, et ce, en opposition totale avec toutes les lois de chacun des pays concernés, avec toutes les chartes nationales, internationales, sur le respect du droit à la vie privée, ainsi que tous les traités de l'ONU, dont la fameuse "Déclaration Universelle des Droits de l'Homme" (), et plus spécifiquement de son article 12 :

 "Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée
 sa famille,
son domicile ou sa correspondance, 
 ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. 
 Toute personne a droit à la protection de la loi
contre de telles immixtions ou de telles atteintes.

  1. Les citoyens ne sont pas informés que leur maison, leur voiture, et parfois même leur personne physique est visible en ligne, par n'importe quelle personne ayant un accès à Internet.
  2. Il a fallu des moyens considérables, aussi bien techniques, matériels, que financiers, pour réaliser les millions de clichés nécessaires à la fourniture de ce service.
  3. Le traitement informatique pour permettre un déplacement et une rotation en 3D n'est pas à la portée du premier informaticien venu : il faut obligatoirement un groupe d'experts chevronnés pour réaliser une telle performance (et je sais de quoi je parle, je suis informaticien).
  4. Il a fallu des véhicules spéciaux, équipés au moins d'une tourelle à objectifs multiples (4 au moins pour les 4 directions), afin de prendre tous les clichés qui sont nécessaires pour permettre une telle navigation visuelle. Quoique, en y regardant de plus près, je pense qu'un véhicule de type 2 roues est parfois utilisé. En effet, la ligne directrice blanche "monte" parfois sur les trottoirs, notamment dans les grandes artères, ce qui accrédite cette thèse.

Je viens de trouver un document édité par Google, contenant ceci : "Quant aux images de rues, ce sont des photos venant de Google et d’un fournisseur de données tiers. Elles ont été prises par des voitures qui ont parcouru les rues en prenant des photos."
Source : http://static.googleusercontent.com/external_content/untrusted_dlcp/www.google.com/fr//intl/fr/press/files/fr-mapsbooklet.pdf (), page 15.

Et j'ai aussi déniché ces photographies :

  Attention, ce sont des véhicules qui sont utilisés en France. Rien ne dit que les "sociétés tiers" n'utilisent pas aussi des 2 roues (motos, scooters, ou vélos).

MISE À JOUR DU 2 AVRIL 2010 :

Tout compte fait, il y a des voitures et des tricycles ! Ah... je me félicite d'avoir deviné qu'il n'y avait pas que des automobiles, mais ce ne sont pas des 2 roues, mais des 3 roues ! :

Pour voir "la bête" en action, regardez la deuxième vidéo : "Introducing the Google Street View trike".

  1. Il a fallu que de nombreux véhicules arpentent des dizaines de milliers de rues pour prendre tous ces clichés, et ce, sans que personne ne s'en aperçoive...
  2. Il a fallu une puissance de calcul phénoménale pour produire les archives numériques spéciales qui permettent une telle navigation quasiment en 3 dimensions.
  3. Compte tenu du nombre de villes photographiées partout dans monde, et à une telle résolution (même si nombre de communes ne le sont pas encore), il a fallu une initiative mondiale, décidée par une oligarchie mondiale et mondialiste. Aucune société commerciale ne peut entreprendre un tel travail aussi gigantesque et systématique, parce-que opéré partout dans le monde.
  4. Seul un service gouvernemental, ou une agence spécialisée, a pu réaliser un tel travail : Google n'a pu réaliser seule une telle opération d'envergure planétaire, et n'est que le maillon final de stockage et de visualisation, bref, un outil final utilisé par le Nouvel ordre Mondial.
  5. Nous entrons vraiment dans la civilisation de Big Brother, et les services gouvernementaux, qu'ils soient officiels ou secrets, sont désormais capables de repérer visuellement leurs cibles.
  6. Lorsque les caméras seront rendues omniprésentes, tout un chacun sera ainsi surveillé en temps réel, suivi visuellement à la trace : il deviendra impossible de se cacher, d'échapper aux forces de l'ordre, même si on est innocent, qu'on a rien fait, mais que "le système" veut nous attraper parce-que on est pour lui une menace, un dissident, un opposant politique, un gêneur, etc.

J'ai moi-même vérifié mes adresses personnelles et quelques autres, et c'est aussi clair et probant que dans la vidéo. J'ai même pu voir ma voiture...

Quelques exemples de violation de la vie privée :

 

 "1984" n'est pas un roman, 
 mais un avertissement, une description du monde qui est en train d'émerger. 

 Le fascisme, la surveillance, et le contrôle total sont pour bientôt. 

 Seule une révolution intérieure et extérieure peut sauver l'Humanité. 

Un conseil : mettez des rideaux à vos fenêtres ! (et ce n'est pas une plaisanterie)

De plus en plus louche, de plus en plus dingue !!!

 MISE À JOUR DU 17 MAI 2010 

Voici un article du journal "Le Nouvel Observateur" avec l'agence "Reuter" :

Les voitures de Google Street View recueillent des données personnelles

Google a reconnu avoir, pendant plusieurs années, "recueilli par erreur des échantillons de données via des réseaux Wi-Fi ouverts".

Google a révélé, vendredi 14 mai, que sa flottille de voitures qui photographient les rues du monde entier ont recueilli accidentellement, pendant plusieurs années, des informations personnelles envoyées par des individus via les réseaux sans fil.

Le géant des services sur Internet a ajouté qu'il était actuellement en contact avec les autorités de régulation de plusieurs pays - dont les Etats-Unis, la France, l'Allemagne, le Brésil - sur les moyens de se défaire de ses données, qu'il dit n'avoir jamais exploitées.

"Il est désormais clair que nous avons recueilli par erreur des échantillons de données via des réseaux Wi-Fi ouverts", a déclaré Alan Eustace, un des vice-présidents ingénierie de Google, sur le blog officiel de la société.

"Dès que nous avons eu connaissance du problème, nous avons immobilisé nos voitures Street View et isolé les données sur notre réseau, que nous avons alors déconnecté pour les rendre inaccessibles", a ajouté Alan Eustace.

Les voitures de Google photographient des rues pour les besoins de Google Maps et d'autres services du groupe (à droite : une voiture de Google Street View - AFP).

Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/vu-sur-le-web/20100515.OBS3974/les-voitures-de-google-street-view-recueillent-des-donnees-personnelles.html ()
(Au cas où cet article disparaisse du Net, consultez la capture écran de cet article [ici] (
))

 MISE À JOUR DU 19 MAI 2010 

Et deux autres du journal "Le Monde" :

DES "FRAGMENTS" D'INFORMATION RÉCOLTÉS

Au total, Google estime que 600 gigaoctets (Sic !!!) de données ont été collectées par inadvertance depuis 2006, soit l'équivalent d'un disque dur de capacité courante."Nous voulons détruire ces données dès que possible, et sommes en train de consulter les autorités de régulation de divers pays sur la manière rapide de nous en débarrasser", précise également M. Eustace.

Le responsable de Google a cependant minimisé la portée de l'erreur commise, expliquant que seuls des "fragments" d'informations avaient pu être interceptés. "Nos voitures sont en mouvement. Il fallait que quelqu'un utilise le réseau quand la voiture passait devant. L'équipement Wi-Fi de nos voitures change automatiquement de canal environ cinq fois par seconde. En outre, nous n'avons pas collecté d'informations passant sur des réseaux Wi-Fi sécurisés et protégés par mot de passe", a indiqué le responsable de Google.

Source : Le Monde ().

 

Street View : la CNIL veut contrôler Google

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a annoncé mercredi 19 mai qu'elle avait engagé un "contrôle" de Google à la suite de l'enregistrement "par erreur" d'échanges entre ordinateurs par son service de cartographie Street View. La CNIL "réalise actuellement un contrôle de Google, dans le but d'obtenir toutes les informations sur cette affaire et décider des suites à donner", a-t-elle précisé sur son site.

Selon la commission, Google a fait savoir le 14 mai que "les voitures 'Street View', chargées de prendre les images réalisées par son service de cartographie, ne se sont pas contentées de capter des photographies". En effet, ajoute-t-elle, "des données Wi-Fi relatives au contenu des communications, c'est-à-dire les échanges entre les ordinateurs et les points Wi-Fi ouverts, ont également été enregistrées 'par erreur'".

Le logiciel permet de se promener virtuellement dans certains lieux du monde, qui sont auparavant photographiés. Google utilise un système automatique pour flouter les visages et les plaques minéralogiques afin d'empêcher leur identification. Le tribunal de Hambourg (Allemagne) a de son côté annoncé, mercredi également, le lancement d'une enquête préliminaire visant Google, à qui il est reproché notamment d'avoir recueilli des données personnelles sur des réseaux WiFi non sécurisés en Allemagne.

Selon Google, il s'agit d'une erreur de programmation. Ce logiciel a fait l'objet de nombreuses critiques dans plusieurs pays européens, car il photographie des propriétés privées ou des personnes à leur insu. Il s'était encore attiré les foudres, en février, d'un organisme européen de protection des données - dont fait partie la CNIL - qui lui reprochait de conserver trop longtemps des photos non floutées.

Source : Le Monde ().

 
Les voitures du service Street View de Google, présentées au Cebit de Hanovre en Mars 2010 - REUTERS© Christian Charisius.

 Ils ont recueilli des échantillons de données via des réseaux Wi-Fi ouverts PAR ERREUR ?!! 

 MAIS C'EST DU FOUTAGE DE GUEULE !!! 

 Ils sont sensés prendre des photographies des rues, 
 mais ils emportent aussi des appareillages spéciaux 
 pour capter et recueillir des données informatiques personnelles, 
 et ils appellent cela recueillir des
échantillons par erreur !!!??? 

 Cette histoire de captation des données Wi-Fi 
 est la
preuve d'un plan secret machiavélique, 
 d'une opération masquée par l'opération de photographie des rues. 

 Voilà la preuve de leurs mensonges, de leur hypocrisie, et de leur fausseté ! 

 Soyons clair : on ne peut plus désormais se fier à l'État, ou aux compagnies privées. 

 Les citoyens et les associations doivent impérativement surveiller l'État et les entreprises, 
 et plus ces dernières sont importantes, plus elles doivent être surveillées. 

 Mise à jour du 24 Octobre 2010 : 

     Google admet que Street View a collecté des mots de passe,
     des mails et des URL

Faute avouée est à moitié pardonnée, dit le proverbe. Mais cela suffira-t-il à calmer les esprits lorsque le fautif s'appelle Google ? Rien n'est moins sûr. Mais dans un nouvel article publié hier sur le blog officiel de Google, le vice-président à l'ingénierie et à la recherche est revenu sur la polémique des enregistrements de données WiFi par les Google Cars. L'occasion pour l'entreprise de faire à nouveau acte de contrition.

Pour la première fois depuis le début de cette affaire, Google a reconnu que le dysfonctionnement de son service a effectivement conduit à la collecte de mots de passe, de courriers électroniques et d'adresses Internet. L'auteur du billet, Alan Eustace, a néanmoins bien insisté sur le fait que ces informations étaient fragmentées dans la plupart des cas. Mais pas toujours.

"Il ressort clairement de ces inspections que la plupart des données collectées sont fragmentées" a-t-il expliqué. "Mais dans certains cas, les e-mails et les URL ont été capturés en intégralité, tout comme les mots de passe. [...] Nous sommes mortifiés par ce qui s'est passé, mais confiants que les changements dans nos méthodes vont améliorer significativement nos règles en matière de sécurité et de vie privée, au bénéfice de tous nos utilisateurs".

Pour ne plus jamais être confronté à une défaillance de ce type, Google est en train de mettre en place une série de mesures en interne. L'une d'entre elles concernera directement les employés de la firme. Les ingénieurs et les techniciens travaillant sur des projets sensibles recevront une formation spécifique sur la vie privée et devront signer un code de conduite.

En mai dernier, Alan Eustace avait réagi une première fois à cette controverse, en assurant que les données récupérées dans le cadre de Street View n'avaient jamais été utilisées par Google. "L'équipe d'ingénieurs de Google travaille dur pour gagner votre confiance, et nous sommes parfaitement conscients que nous avons gravement échoué ici" avait-il écrit, expliquant que le problème était issu d'une erreur de programmation datant de 2006. [NDR : si vous faites encore confiance à Google, vous êtes aveugles. "Gagner notre confiance", alors même que ces ingénieurs ont construit un système pour capter et enregistrer nos mots de passes, nos mails, etc. ? C'est du FOUTAGE de GUEULE ! Cette déclatation est une opération de pure cosmétique, du baratin, des mensonges pour noyer le poisson ! SOYONS LUCIDES !]

Cet été, lors de la remise de son rapport d'activité (.pdf) pour l'année 2009, la CNIL avait dévoilé ses premières conclusions sur cette affaire, suite à l'analyse des données transmises par Google. La Commission nationale de l'informatique et des libertés avait alors indiqué que le service de cartographie virtuelle avait aspiré des mots de passe et des extraits de mails, en plus des adresses MAC et des noms de réseaux SSID.

Source : Numerama ().

 Comme vous pouvez le constater, 
 on se moque de nous une fois de plus : 
 les oligarques et leurs laquais serviles nous ont trahi, 
 en nous espionnant pour capter nos mots de passe, nos mails et nos URL, 
 sous le couvert d'une opération de photographie des rues. 

 Des traîtres à l'Humanité, 
 voilà ce que sont objectivement ces gens ! 

 

 Mise à jour du 22 MARS 2011 : 

Google vient d'être condamnée le 21 MArs 2011 par la CNIL à une amende de 100.000 euros pour avoir piraté des données personnelles, confidentielles, et des mots de passe, avec ses véhicules normalement destinés à prendre de sphotographies.

 Maintenant, 100.000 euros c'est une goutte d'eau pour Google. 
 C'est une sanction insignifiante compte tenu : 
 1) Des ressources financières de Google, 
 2) Du crime considérable d'espionnage mondial délibéré. 

Il faut quand même savoir que 100.000 euros, rapportés aux profits de Google, ne représentent que 7 minutes de son activité ultra-lucrative... Une misère, une pièce de 1 centime en somme...

En vérité, c'est en milliards que devrait se chiffrer une véritable amende pour le crime que cette entreprise sournoise aux ordres de la NSA a commis.

À propos de cette condamnation, voyez la vidéo de la chaîne française "BFMTV" qui a été rajoutée à la suite.

Voir aussi http://www.leparisien.fr/societe/le-geant-google-a-l-amende-pour-atteinte-a-la-vie-privee-21-03-2011-1369379.php ().

 Une fois de plus, les corporations puissantes criminelles 
 s'en sortent indemnes. Une honte ! Un scandale ! 

Une vidéo à voir absolument. Un must !

Nota Bene 1 : une vidéo supplémentaire, sur le tricycle photographique spécial de Google a été rajouté à la fin.

Nota Bene 2 : dans le même genre, ne manquez pas "Big Brother : Apple espionne ses utilisateurs d'iPhone sur ordre des services secrets", une vidéo également visible sur ce site, [ici].

 Merci d'avoir LA SAGESSE d'utiliser droitement le service Google Streets View ! 

 En utilisant ce service pour espionner les autres,
 vous devenez dans les faits comme ces fascistes dont nous voulons nous débarrasser. 


Compléments intéressants :

- Des américains ont porté plainte contre Google Streets pour violation de la vie privée, mais ils ont perdu leur procès car ils n'avaient pas au préalable fait une demande de suppression auprès de Google :

"Un couple de Pittsburgh perd son procès contre Google :

Aaron et Christine Boring ont porté plainte contre Google suite à l’apparition de photos de leur maison sur Google Maps. Le couple avait demandé en justice 25000 dollars pour « intrusion intentionnelle » dans leur vie privée. La cour de Pennsylvanie a finalement donné tort aux époux. 

La plainte a été portée au printemps 2008. Selon les Boring, la publication des photos aurait été une violation de leur vie privée, elle a fait baisser le coût de leur propriété et leur a causé un préjudice moral. Aussi, les Boring pensent que la photographie a été prise d’un endroit se situant sur le territoire de leur propriété. 

Les représentants de Google ont considéré cette plainte injustifiée. Il se trouve que les propriétaires ont le droit de demander la suppression des photos en expliquant la cause et en confirmant qu’ils sont bien les propriétaires de la maison prise en photo. Les époux Boring n’ont pas fait cette réclamation."

Source : http://www.webchercheurs.com/51/1786-fr-proces-contre-google-maps.html ().

- Sur les aspects légaux que posent Google Steets en France, voyez cet excellent point de vue juridique, réalisé par "Internet Society France" :

http://www.isoc.fr/google-streetview-est-ce-bien-legal-article00116.html ().

- La Suisse a formulé des recommandations spéciales concernant Google Street View :

http://www.edoeb.admin.ch/aktuell/01584/index.html?lang=fr ().

- Le point de vue du fournisseur d'accès FDN :

http://blog.fdn.fr/post/2009/12/02/Intéressante-question:-les-photos-de-Google-Street-View ().

- Des experts en sécurité critiquent le service Street View de Google, un article paru dans "Le Devoir" :

http://www.ledevoir.com/societe/science-et-technologie/244069/des-experts-en-securite-critiquent-le-service-street-view-de-google ().

- Street View : le patron de Google convoqué à Ottawa :

http://techno.branchez-vous.com/actualite/2009/04/street_view_le_patron_de_googl.html ().

- L’Europe demande la suppression des images originales de Google Street View :

http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39504703,00.htm ().

- Google Street View : la discussion est lancée au Luxembourg :

http://www.cnpd.public.lu/fr/actualites/national/2009/05/google-street-view/index.html ().

- L'Unesco et Google Street View main dans la main :

http://www.maxisciences.com/unesco/l-039-unesco-et-google-street-view-main-dans-la-main_art4799.html ().

Voilà bien quelque chose de suspect, toujours enveloppé, habillé, camouflé, derrière une raison officielle à caractère humaniste, comme toujours...

- Google Street View : les Japonais n’aiment pas être filmés :

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/internet/d/google-street-view-les-japonais-naiment-pas-etre-filmes_19328/ ().

- Street View : des habitants bannissent Google de leur rue :

http://www.rue89.com/2009/04/09/street-view-des-habitants-bannissent-google-de-leur-rue ().

- Google Street View alimente le bureau des plaintes de la Cnil :

http://www.01net.com/editorial/504863/google-street-view-alimente-le-bureau-des-plaintes-de-la-cnil-(maj)/ ().




VIDÉOS CONNEXES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :

Ayant dans leur titre le mot clé "Google", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "espion", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "Apple", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "Facebook", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "Twitter", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "réseau" et "socia", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "instrument", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "Nouvel" et "Ordre" et "Mondial", cliquez [ici].


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Renseignement, Espionnage, Guerre électronique, et Surveillance", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 




"Le véhicule spécial de Google pour photographier les rues."


Une amende de 100.000 euros infligée par la CNIL à Google pour avoir piraté des données personnelles à partir des réseaux WiFi.




 


  Pour trouver d'autres vidéos parmi les 9022 actuellement recensées dans la Base de Données,
n'hésitez pas à modifier les filtres de recherche, puis à cliquer ensuite sur le bouton [ Rechercher ]
 



 



Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .