"Collateral murder"
 

Des vidéos remarquables à voir absolument




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



LIENS & INFORMATIONS DIVERSES ET VARIÉES DU MOMENT

Pour un meilleur confort visuel et de navigation, vous pouvez consulter dans une pleine page toutes les informations contenues dans le cadre ci-dessus, en cliquant [ici].

 

==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================


Cette collection de vidéos a été mise à jour le Samedi 31 Août 2019 à 18:40:58



Afficher l'aide




Visionnez les vidéos de YouTube protégées parce-qu'en mode sécurisé grâce à cette [PAGE] ().


 


 FILTRES DE RECHERCHE 

Les mots tapés dans les champs TITRE et/ou COMMENTAIRE, et qui doivent être séparés par des espaces, représentent des mots clés, partiels ou complets, qui peuvent ainsi être contigus ou disjoints dans le texte.
Vous pouvez aussi spécifier des
mots entiers en les faisant précéder du caractère $ (par exemple : $Dieu)
Lorsqu'une présentation du résultat "En Liste" est demandée, ces deux champs doivent impérativement être constitués d'au moins 3 caractères pour permettre une recherche.
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Pour en savoir plus sur les possibilités offertes par cette section, affichez l'aide ci-dessus (le petit bonhomme jaune).

NumVideo :   Titre :   Commentaire :

Tri :   Catégorie :

Présentation du résultat : Normale En LISTE    




 

"Collateral murder"

Vidéo # 958 en Anglais () insérée le Lundi 05 Avril 2010 à 20:56:42 dans la catégorie "Génocides, Crimes contre l'Humanité, Crimes de guerre, et Colonisation"

Durée : non renseignée


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


Autant vous le dire d'emblée, cette vidéo est énorme ! : vous allez voir de vos yeux, l'iniquité, la bêtise, l'inconscience, et la folie meurtrière de certains soldats américains.

Leur seul but : faire un carton, alors que personne ne leur tire dessus... Au mépris de la vie d'innocents, notamment de 2 journalistes de l'agence "Reuters".

Sordide, consternant.

Décidément cette nation s'enfonce dans les crimes abominables...

L'affaire :

Un site Internet diffuse les images d'une bavure américaine en Irak

12 juillet 2007. Deux hélicoptères Apache de l'armée américaine survolent Bagdad. Un groupe d'hommes marche dans une rue déserte. Deux d'entre eux sont visiblement armés. Depuis l'un des hélicoptères, un soldat demande l'autorisation de tirer. Permission accordée. En moins de cinq minutes, plusieurs salves balaient la rue. Deux enfants sont blessés et une dizaine de personnes tuées. Parmi elles, deux employés de l'agence de presse Reuters : Saeed Chmagh, chauffeur de 40 ans, et Namir Noor-Eldeen, photographe de 22 ans.

La scène a été entièrement filmée de l'un des hélicoptères. A l’époque, un porte-parole de l’armée américaine déclare que les victimes ont été tuées dans un combat opposant l’armée américaine et des "insurgés". La vidéo classifiée que s'est procurée le site WikiLeaks (), spécialisé dans la publication anonyme de documents confidentiels, prouve qu’il n’en était rien. Il s'agit bel et bien d'une bavure. Et l'armée américaine a tout fait pour la garder secrète.

Le 16 juillet 2007, Reuters a réclamé l'ouverture d'une enquête sur la mort de ses deux employés. Les autorités militaires avaient refusé, estimant que les soldats engagés en Irak avait respecté les lois de la guerre et leurs règles d'engagement. Au nom du Freedom of Information Act, loi qui autorise les citoyens à consulter tout document édité par l'Etat, l'agence de presse a essayé, en août 2007, de se procurer une copie de la vidéo. Une fois encore, l'armée s'y est opposée.

"CES IMAGES N'ONT JAMAIS ÉTÉ DIFFUSÉES..."

"Ces images n'ont jamais été diffusées... jusqu'à aujourd'hui", note WikiLeaks. Le site avait annoncé via Twitter, le 20 février, qu'il avait "finalement réussi à décrypter le fichier vidéo de l'armée, dans lequel des journalistes, parmi d'autres, se font tuer". Les documents ont été transmis par des informateurs (whistleblowers, littéralement "lanceurs d'alertes") au sein de l'armée. WikiLeaks précise qu'ils ont été analysés et recoupés avec les récits de témoins et de journalistes directement impliqués dans l'incident.

Le site n'en est pas à son premier fait d'armes. Depuis sa création, en 2006, il affiche un impressionnant palmarès. Rapports gouvernementaux, projets de loi, comptes divers... Si une grande partie du million de documents rendus publics n'ont pas fait la "une" de la presse, WikiLeaks a été à l'origine de nombreux scandales politiques et financiers. Il a notamment publié une liste des adhérents du BNP, le parti d'extrême droite anglais, des documents de travail sur les négociations secrètes autour de l'accord commercial anticontrefaçon (Anti-Counterfeiting Trade Agreement, ACTA), de nombreuses informations concernant le krach bancaire islandais de 2008 ou encore plus de 500 000 messages texte échangés le 11 septembre 2001.

Victime de sa popularité, le site a fait l'objet d'une centaine de procès et attiré l'attention de plusieurs agences de renseignements. En mars, il a diffusé une note du service de contre-espionnage de l'armée américaine étudiant le fonctionnement du site et concluant que WikiLeaks représente "une menace potentielle". Depuis l'annonce de la diffusion de la vidéo de la fusillade, le site a fait l'objet d'une surveillance accrue. Une pression, qu'il s'est empressé de relayer sur Twitter : "S'il nous arrive quoi que ce soit, vous savez pourquoi : c'est le film du 5 avril. Et vous connaissez les responsables."

Elise Barthet.

Source : http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2010/04/05/un-site-internet-diffuse-les-images-d-une-bavure-americaine-en-irak_1329166_3222.html#xtor=AL-32280184 ().

 La nation américaine 
 est non seulement 
 dirigée par des fascistes, 
 mais nombre de ses soldats 
 sont des robots inconscients 
 au service du Mal, 
 coupables de crimes de guerre, 
 et de 
 crimes contre l'Humanité. 


 En Irak, 
 plus d'UN MILLION de personnes 
 ont été assassinées 
 par l'intervention des troupes US. 

 Source : l'institut de sondage britannique ORB. 

L'analyse de la vidéo montre cependant que certains hommes étaient armés (voir la deuxième vidéo). Mais rien ne justifie que l'armée US leur tire dessus, car ils n'étaient en aucun cas menaçants, et selon toute vraisemblance, ils accompagnaient les deux journalistes pour les protéger dans l'environnement particulièrement dangereux de Bagdad. De plus, le groupe n'était majoritairement pas armé, et comme on le voit clairement sur les images, et sans ambiguïté, ils n'ont à aucun cas riposté, bien qu'aillant subit un tir nourri d'armes puissantes.

Une vidéo, certes en anglais, mais sous-titrée, compréhensible, et dont les images ne mentent pas... Un triste must. À voir absolument.

Nota Bene 1 : l'affaire est si importante que le site WikiLeaks a créé un site spécial : http://www.collateralmurder.com/ ().

Nota Bene 2 :

Une deuxième vidéo analysant une partie de ce document a été rajoutée à la fin : elle montre qu'au moins 2 hommes étaient armés : l'un avec un AK, et un autre avec un RPG. Mais ils n'étaient pas du tout menaçants, et ils accompagnaient visiblement les journalistes pour les protéger. Ce n'est donc en aucun cas une raison pour tirer sur un groupe majoritairement désarmé avec un canon de 30 mm lançant des obus explosifs anti-personnel...

Nota Bene 3 : pour les personnes intéressées par le décompte des Irakiens morts, voir par exemple :


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Génocides, Crimes contre l'Humanité, Crimes de guerre, et Colonisation", cliquez [ici].

 RÉSERVÉ À UN PUBLIC DE 16 ANS OU PLUS 

Le 21 Février 2013, vers 11h00, ma chaîne UBest1 a été supprimée avec ses 5101 vidéos.
Pour cette raison, si la mention "Error 404" apparait ci-dessous,
il m'est impossible de vous servir la vidéo demandée. Désolé, vraiment.




Analyse du document : au moins 2 personnes étaient armées, équipées pour l'une d'un AK, et pour l'autre d'un RPG.
Ils n'étaient menaçants pour personne : ni pour des civils au sol, et encore moins pour les hélicoptères Apache...




 


  Pour trouver d'autres vidéos parmi les 9021 actuellement recensées dans la Base de Données,
n'hésitez pas à modifier les filtres de recherche, puis à cliquer ensuite sur le bouton [ Rechercher ]
 



 



Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .