Des vidéos remarquables à voir absolument
 

Des vidéos remarquables à voir absolument




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



LIENS & INFORMATIONS DIVERSES ET VARIÉES DU MOMENT

Pour un meilleur confort visuel et de navigation, vous pouvez consulter dans une pleine page toutes les informations contenues dans le cadre ci-dessus, en cliquant [ici].

 

Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================


Cette collection de vidéos a été mise à jour le Samedi 20 Avril 2019 à 16:38:29



Afficher l'aide




Visionnez les vidéos de YouTube protégées parce-qu'en mode sécurisé grâce à cette [PAGE] ().


 


 FILTRES DE RECHERCHE 

Les mots tapés dans les champs TITRE et/ou COMMENTAIRE, et qui doivent être séparés par des espaces, représentent des mots clés, partiels ou complets, qui peuvent ainsi être contigus ou disjoints dans le texte.
Vous pouvez aussi spécifier des
mots entiers en les faisant précéder du caractère $ (par exemple : $Dieu)
Lorsqu'une présentation du résultat "En Liste" est demandée, ces deux champs doivent impérativement être constitués d'au moins 3 caractères pour permettre une recherche.
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Pour en savoir plus sur les possibilités offertes par cette section, affichez l'aide ci-dessus (le petit bonhomme jaune).

NumVideo :   Titre :   Commentaire :

Tri :   Catégorie :

Présentation du résultat : Normale En LISTE    


Un total de  1  vidéo sélectionnée et présentée par groupes de 4 répartis sur 1 page

1 




 

Christian Vanneste : "Le mariage homosexuel est une aberration anthropologique"

Vidéo # 2922 en Français () insérée le Mercredi 27 Juillet 2011 à 20:57:08 dans la catégorie "Société : Conditions et Problèmes"

Durée : 02 min 05 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


Cette vidéo est un interview de Christian Vanneste (), député UMP de la dixième circonscription du Nord depuis 1993, sur le thème du mariage homosexuel qu'il qualifie d'aberration anthropologique.

Qu'est-ce qu'une "aberration" ?:

Couramment, une aberration désigne une erreur particulièrement contraire au bon-sens.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Aberration ().

Maintenant, pourquoi cette vidéo ici ? Et bien pour deux raisons :

  1. Le Dimanche 24 Juillet 2011, la ville de New York a commencé à célébrer ses premières unions homosexuelles : pas moins de 823 cérémonies ont eu lieu ce jour pour l'entrée en vigueur de la loi autorisant les mariages du même sexe dans cet État. Tout un symbole...

  2. Le mariage homosexuel et l'homosexualité en général ne sont pas des questions anodines, car elles concernent le type de société dans laquelle nous voulons vivre, "nous" signifiant ici "toute l'humanité".

Le mariage homosexuel :

Le mariage entre homosexuels n'est pas, contrairement à l'idée que certains propagent, une question d'égalité des droits, car le mariage est l'union sacrée de l'homme et de la femme, selon la définition historique et réelle dans toute l'histoire de l'Humanité. Ainsi que ce soient deux hommes ou deux femmes, il n'y aucun droit associé puisque dans les deux cas, ce ne sont pas des couples mais des binômes de personnes de même sexe. Que certains dégénérés ou que certains pervers le voient autrement n'est qu'une adultération de la nature même de la notion de couple et de la notion de mariage. Pour preuve, une étude de toutes les civilisations du monde qui ont vécu sur la surface de la Terre depuis 7000 ans et plus, montrera à tous la nature, le caractère sacré, du mariage de l'homme avec la femme. Il faut comprendre ici qu'on ne peut pas remettre en cause un tel poids, une telle évidence historique et réelle, parce-que quelque gugusses mal intentionnés et au mental perverti pensent le contraire, à fortiori si ceux-ci appartiennent à une période de temps aussi courte que celle qui a commencé avec la liberté sexuelle. 30 ou 40 ans, cela ne représente rien dans l'histoire du monde : on ne peut pas ainsi utiliser comme référence universelle une période de temps aussi éphémère, c'est un non sens.

Maintenant, d'un point de vue anthropologique, et comme le dit si bien Christian Vanneste, ce "mariage" est une aberration anthropologique (rappel : l'anthropologie est la branche des sciences qui étudie l'être humain sous tous ses aspects. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Anthropologie ()).

  • C'est contre nature, ce qui signifie par conséquent que ce n'est pas dans l'ordre naturel des choses, que c'est donc pervers.
  • C'est la destruction de l'Humanité puisque celle-ci est le résultat de l'union de l'homme avec la femme.
  • C'est la destruction de la cellule familiale qui a permit l'éclosion des civilisations, de toutes leurs merveilles, et du bonheur immense du foyer pour tous.

Il est affligeant de voir tous les subterfuges mentaux, les rhétoriques spécieuses, les justifications trompeuses, etc., déployées par les ténébreux pour justifier cette union contre nature. Notez bien qu'ici, qu'on ne parle pas de droits, ou d'égalité des droits (qui comme on l'a vu n'a aucun sens), car il s'agit ici d'une question anthropologique, de la vérité de la Nature. À ceci, il faut rajouter l'histoire des civilisations humaines, et les recommandations claires, et sans ambiguïté, émises par toutes les traditions initiatiques et religieuses de toutes les régions du monde, et de toutes les époques, ce qui n'est pas rien.

On ne peut pas balayer d'un revers de main intellectuel, avec des formules creuses et vaines comme quoi "l'homosexualité serait moderne", ou quelques autres justifications dénuées de tout sens ou de toute logique, une pratique aussi opposée à toutes les valeurs de l'Humanité, affirmées par des milliards d'êtres humains à travers les siècles. C'est être bien vaniteux et inconscient de vouloir nier ces évidences dans le seul but de satisfaire la passion luxurieuse homosexuelle. Voila pourquoi il nous faut aborder la question de l'homosexualité, problème fondamental et sous-jacent du "mariage" homo.

L'homosexualité : bonne ou mauvaise ?

Quand on y réfléchis, la question de l'homosexualité se résume finalement à la question suivante :

 De deux choses l'une : 
 soit l'homosexualité est une pratique normale, saine, non dangereuse, soit elle ne l'est pas. 

Répondre de manière certaine et absolue à cette question, c'est dissiper une fois pour toute la confusion sur la nature de l'homosexualité, c'est comprendre sa vraie nature, son caractère profond, sa portée, etc.

Pour y répondre de manière sensée, il faut comprendre définitivement qu'on ne pas juger de cette pratique en fonction de la morale. La morale ne vaut rien, en ce sens que la morale est un système de valeurs, un ensemble de conventions sociales qui sont intimement liées à deux paramètres :

  • Un temps,
  • Un lieu.

Si, après un repas copieux à Bagdad, vous émettez un rot, l'assistance sera ravie car vous aurez fait honneur aux plats et à la maîtresse de maison. Si vous faites la même chose lors d'un dîner chic parisien, vous pouvez être sûr qu'on ne vous réinvitera pas.

Ainsi, la morale est subjective. Ce qui est bon à une époque, est mauvais à une autre, ce qui normal à un endroit est prohibé ailleurs, etc. C'est juste une convention, rien de plus. Cela n'a aucune valeur intrinsèque, car la morale change tout le temps. Elle n'est pas comme la Vérité, qui est elle, immuable et éternelle.

Pour ces raisons, on ne peut pas se fier à la morale. Il nous faut quelque chose de supérieur, quelque chose qui transcende non seulement l'aspect moralistique mais aussi l'aspect intellectuel, car par le mental on arrive à justifier tout et son contraire. La seule chose capable de réaliser la transcendance, c'est la conscience, cette chose en nous qui est silencieuse, qui n'utilise pas le langage formel usuel, et qui voit, qui perçoit, qui intuitionne, qui discerne, etc.

  1. Si l'on fait taire son mental, et que l'on regarde un homme et une femme nus, la conscience perçoit immédiatement que l'homme est fait pour la femme, et la femme pour l'homme. Leur anatomie est différente et complémentaire. Le pénis est fait pour la vulve, et la vulve pour le pénis. C'est une question de discernement, et cela ne peut être remis en question par quelque justification mentale qui voudraient nier cette évidence perçue directement.

  2. L'anus n'est pas un sexe. C'est une évidence triviale trop oubliée par certains. De plus, l'homme et la femme en possède un chacun : cela ne peut être donc un sexe. Ces affirmations sont définitives, indubitables, non négociables. C'est à la fois un discernement parfait, et une logique parfaite : l'anus n'est pas un organe sexuel, point final.

  3. De façon aussi claire et absolue, la conscience voit que l'anus est un organe destiné à évacuer les excréments. Même un enfant perçoit cela de manière sûre.

  4. Utiliser un vase impropre (pour reprendre une formulation des alchimistes), mettre son pénis dans un orifice rempli de merde, c'est à la fois sale et dégoûtant (ce qui est directement observable et vérifiable par l'expérience), et dès lors contre nature, puisque l'anus n'est pas du tout destiné à recevoir un sexe. C'est donc un acte pervers car allant contre l'ordre naturel des choses.

Tous ces points sont des vérités absolues, non parce-que je le déclare, mais parce-que la conscience qui est en chacun de nous peut le percevoir, pourvu qu'on ait le courage, la force, de faire taire absolument son mental, ses pensées, ses opinions, qu'on soit honnête et sincère envers soi-même, et que l'on se contente de regarder, de sentir, de discerner, bref de laisser la conscience se manifester.

Voilà pourquoi, à la lumière de la compréhension de la conscience, l'homosexualité est une pratique anormale, anti-naturelle, et perverse.

Certains diront : "certes, mais dans la nature, il y a des animaux qui se sodomisent". Cela est vite dit... Je veux dire par là qu'il faut garder la tête sur les épaules et ouvrir bien grands les yeux : les myriades de milliards de créatures animales qui vivent sur cette planète sont un DÉNI ABSOLU de cette contre vérité. Car toutes ces innombrables créatures sont nées de l'union de deux principes parfaitement identifiés : un mâle et une femelle. Il faut arrêter de se laisser tromper par des ténébreux qui utilisent le mental pour semer la confusion dans nos têtes. C'est de la Magie Noire. Qu'il y ait quelques individus animaux dégénérés qui se sodomisent ne peut éclipser les faits indubitables absolus que des myriades de milliards de créatures s'unissent selon l'ordre naturel des choses : un mâle avec une femelle. L'abondance de la vie à surface de cette planète en est une preuve ABSOLUE !

 Il faut comprendre définitivement que les pervers, 
 voulant à tout prix donner une apparence saine et normale à leur perversion, 
 vont systématiquement chercher à justifier leur inclinaison malsaine 
 en utilisant des rhétoriques spécieuses, des arguments trompeurs, etc. 

Le point de vue des philosophes, des Maîtres, des Prophètes, des Avatars, et des Messies :

Ce n'est pas anodin que tous les textes sacrés et les enseignements des Maîtres authentiques de toute l'histoire de l'humanité décrivent l'homosexualité comme étant un comportement déviant, une perversité, une abomination. Ce que je veux signifier par là, c'est qu'on ne peut remettre en cause ces qualifications, ces avertissements, à partir du moment où il y a unanimité, cohérence, et redondance systématique de ces notions dans toutes les traditions de la terre, et à toutes les époques... Si ces mises en garde étaient quelque chose d'unique, une singularité, ou même de minoritaire, on pourrait s'interroger avec raison sur la véracité de telles assertions, mais le caractère universel de la dénonciation de l'homosexualité par toutes les spiritualités du monde depuis la nuit des temps, est un indice fort, franc, et manifeste, d'une vérité cachée, d'une vérité universelle et intemporelle.

Je précise cela pour non seulement apporter une compréhension salutaire à tous, mais aussi pour démonter la rhétorique fallacieuse de certains homosexuels qui consiste à nier le caractère malsain et pervers de leurs pratiques, et pour bien me faire comprendre, voici ci-dessous quelques preuves bibliques accablantes de la nature infâme et abominable de l’homosexualité, ainsi que des mensonges intolérables dont font preuve certains homosexuels activistes et vindicatifs, qui osent affirmer à leurs frères humains que l’homosexualité serait “normale”, “saine” et honorable :

 

Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination. Tu ne coucheras point avec une bête, pour te souiller avec elle. La femme ne s’approchera point d’une bête, pour se prostituer à elle. C’est une confusion. Ne vous souillez par aucune de ces choses, car c’est par toutes ces choses que se sont souillées les nations que je vais chasser devant vous. Le pays en a été souillé ; je punirai son iniquité, et le pays vomira ses habitants. Vous observerez donc mes lois et mes ordonnances, et vous ne commettrez aucune de ces abominations, ni l’indigène, ni l’étranger qui séjourne au milieu de vous. Car ce sont là toutes les abominations qu’ont commises les hommes du pays, qui y ont été avant vous ; et le pays en a été souillé. Prenez garde que le pays ne vous vomisse, si vous le souillez, comme il aura vomi les nations qui y étaient avant vous. Car tous ceux qui commettront quelqu’une de ces abominations seront retranchés du milieu de leur peuple. Vous observerez mes commandements, et vous ne pratiquerez aucun des usages abominables qui se pratiquaient avant vous, vous ne vous en souillerez pas. Je suis l’Éternel, votre Dieu.

Lévitiques 18:22-30.

Notez le bien : il n'y a aucune ambiguïté, c’est clair et précis, le commandement est absolument solennel.

 

C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes : car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature [la sodomie] ; et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement.

Romains 1:26.

On ne peut être plus clair : tout est dit, tout est bien expliqué.

 

Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable ; ils seront punis de mort : leur sang retombera sur eux.

Lévitiques 20:13.

 Quand on pense qu'il y a encore des gens pour nier le contraire... Il n'y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ou entendre. "Il auront des yeux et ne verront pas. Ils auront des oreilles et n'entendront pas" Le Christ.

 

Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les fornicateurs, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu.

Corinthiens 6:9.

En clair : aucune chance pour les homosexuels d'être sauvé, et d'accéder au Royaume des Cieux. Conclusion : l'homosexualité détourne l'homme de Dieu et du bonheur, et ce sont les Enfers qui attendent ces malheureux.

 

Que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à la fornication et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d’un feu éternel.

Jude 1:7.

Cela signifie deux choses : l'homosexualité est un vice contre-nature, et son châtiment est la damnation éternelle (ce qui signifie durant une Éternité, ce n'est pas perpétuel : environ 25.000 ans) dans les Enfers de la Nature.

Pour conclure ce chapitre, ceux qui prétendent que l'homosexualité serait saine, autorisée par Dieu, etc., sont des menteurs patentés. On ne peut mentir aussi iniquement à ses frères humains. Colporter des mensonges, manœuvrer les gens, les tromper, est un acte anti-christique, anti-spirituel, anti-fraternel, anti-démocratique, anti-humaniste. Car enfin, toutes ces valeurs se fondent sur la Vérité et la transparence. Mentir, tromper, etc., sont des actions absolument antithétiques à ces valeurs et indignes d'un citoyen honnête.

La compréhension ultime des phénomènes : l'ésotérisme :

L'ésotérisme, c'est la science de ce qui est caché, une discipline compréhensible seulement par ceux possédant l'Enseignement (les clés de la salvation, la Gnose Éternelle) et parcourant le "Chemin de l'Initiation" (ce qui n'a rien à voir avec l'initiation maçonnique).

Au delà des explications des chapitres précédents, la compréhension ultime des phénomène de la Nature provient de la connaissance des causes par expérience directe dans les modernes internes, c'est-à-dire depuis les dimensions supérieures de la nature. Même si seul un petit nombre de personnes connaît ces choses, on ne peut les passer sous silence pour les raisons suivantes :

  • La science elle-même, depuis 1990 environ, commence à suspecter plus que fortement l'existence de dimensions supplémentaires au monde physique. C'est la théorie des supercordes (). Bien que ces dimensions soient connues par les Maîtres de toutes les époques depuis la nuit des temps, il est amusant de voir que finalement la science elle-même, et plus particulièrement la physique quantique, s'intéresse de très près à ces régions inconnues. Ce que je veux dire finalement, c'est que pour que la science élabore des modèles où existent d'autres dimensions, il faut qu'il y ait des indices très sérieux de l'existence de ces régions. Maintenant, comment est-ce possible que de simples mortels, sans aucune machine complexe comme celles qui sont utilisées en recherche fondamentale dans l'infiniment petit, aient pu découvrir et même visiter ces dimensions ? La réponse, c'est l'éveil de la conscience et de facultés de l'âme grâce au cheminement initiatique spirituel.

  • Pour ceux qui connaissent ces régions, c'est là que résident toutes les causes des phénomènes naturels. C'est dans ces dimensions, notamment le monde Astral et le plan Mental, qu'il est possible d'observer directement et crûment ce qui se cache dans l'humanoïde erronément appelé homme : les ennemis secrets qui forment la méduse psychologique, les terribles ennemis de la nuit qui sont à l'origine de nos pensées, de nos émotions, de nos désirs, de nos peurs, de nos passions, etc.

Ces éléments indésirables sont appelés des "Moi" par les gnostiques, les infidèles par les mahométans, les démons rouges de Seth chez les égyptiens antiques, les ténèbres par les anciens, les valeurs positives et négatives par les hindouistes, le Minotaure qui se cache dans le labyrinthe de notre inconnue psychologie dans un mythe grec avec le héros Thésée (et qu'il faut découvrir car il est bien caché, puis tuer), le taureau (symbole des passions animales, des désirs, etc.) qu'il faut mettre à mort dans la tradition ésotérique de la tauromachie (même si, avec le temps et l'orgueil des hommes, cette dernière à été mal comprise, adultérée, puis finalement complètement dénaturée), ce sont les affreuses créatures que nous devons combattre et éliminer citées dans la mythologie grecques et les autres, etc., etc. etc.

À partir du moment où l'on sait de manière directe, au delà de toute croyance, de toute théorie, de tout intellectualisme, et de toute culture livresque, ce qui se cache sournoisement dans l'homme, on peut affirmer catégoriquement que l'homosexualité est une abomination induite par des parasites animaux de la famille de la luxure. Et c'est quelque chose de connaissable par toute personne qui s'en donne les moyens, c'est-à-dire qui met en œuvre certaines clés par un travail ésotérique assidu pendant plusieurs années (on ne devient pas musicien ou chirurgien en quelques semaines...). Quelques explications : de même qu'il existe dans le corps physique des parasites (des bactéries, des germes, des microbes, des virus, etc.), il existe dans nos corps internes également des parasites, mais ceux-ci sont bien plus gros, et surtout ils se cachent, ils résident dans ces corps où la plupart ont élu domicile, quand ils ne gravitent pas autour comme des poissons pilotes autour de cachalots. Leur but : se nourrir de nous, en nous maintenant prisonnier telle des proies captives. Malheureusement, tout se passe dans d'autres dimensions, dans ce qui est appelé depuis le monde physique la psyché humaine, celle-ci n'étant pas un concept, mais un ensemble de corps sensibles invisibles aux yeux de chair. Ce sont les terribles Moi, présents hélas dans tout individu de cette infortunée planète, en dehors de quelques très rares individus (moins de 10 personnes dans toute l'Humanité. Je précise pour les curieux qu'hélas, je ne fais pas encore partie de ces bienheureux Adeptes, et que ma connaissance est juste naissante).

L’homosexualité n’est pas une fatalité mais la conséquences directe d’une mauvaise utilisation de l’énergie sexuelle, bref de pratiques sexuelles erronées, dont la première en importance et en nocivité est la masturbation, une pratique de Magie Noire engendrant et nourrissant le Moi pluralisé, cette légion de parasites qui ont investi nos corps internes, et qui se nourrissent de toutes nos énergies vitales, dont les énergies sexuelles bien évidemment. A chaque fois que “les Eaux” sont répandues, et quelque soit la façon dont cela arrive (il ne faut surtout pas ouvrir la jarre de Pandore (), plus connue sous le nom de "boite de Pandore", sinon les ténèbres s'en échappent, se cristallisent, sont créées, puis se renforcent, et se développent sans fin), un grand nombre de parasites de la famille de la Luxure sont engendrés : ainsi par un phénomène de boule de neige, la masturbation et la fornication s’auto-alimentent et s’auto-favorisent : les Moi générés reviennent vers la source qui les a engendrée et nourrie, travaillant alors leur géniteur au corps, pour l’amener dans un état vibratoire d’excitation anormale qui débouchera alors inévitablement sur le ténébreux orgasme : “la soupe des Eaux”, porteuse de “La Vie”, d'énergie divines ainsi que d'énergies malignes, qui se répand alors, créant ou vivifiant par là-même une multitude de créatures animales des Ténèbres. Répandre “les Eaux” est ainsi à l’origine d’une famille de Moi luxurieux, dont l’un d’entre eux est “La Perversité”, un Moi hypnotique ultra-dangereux, un frétillant danseur serpentin attaquant, lorsqu’il a faim, l’être humain au niveau du plexus solaire et des chakras (les organes du corps astral) du bas-ventre, appelés “les 7 portes de l’Enfer” dans l'ésotérisme, dans le Coran, etc., engendrant ainsi un puissant désir tentateur par l’émission d’une vénéneuse et intense vibration à ces endroits.

Combinées à d’autres Moi luxurieux ainsi qu'à la “La Vanité”, “La Perversité” est une créature redoutable, puissante, et très énergétique dont les effets passionnels sur le bas-ventre peuvent être parfois immenses. En cédant de nouveau à cette Perversité ainsi qu’à d’autres aspects luxurieux séducteurs, on en finit par céder finalement à cette pratique de la masturbation ou de l'homosexualité, ce qui signifie qu’on crée, qu'on alimente et qu’on développe de nombreux aspects du Moi-même. Ces très nombreux Moi forment plusieurs famille d'égos, appelés communément les 7 péchés capitaux : Paresse, Envie, Gourmandise, Luxure, Orgueil, Convoitise, Colère. Dans le cas qui nous préoccupe, les parasites de la Luxure sont en cause, avec ici deux principales créatures infra-humaines : des aspects homosexuels passifs et actifs, mais aussi et en plus, des Moi comme celui de la Vanité, de l'orgueil, de la fiérté, de l'auto-sentimentalisme, et bien d’autres encore, comme notamment la pédophilie que l’on peut observer chez certains prêtres, au plus grand étonnement des foules perplexes (ils ont engendré en eux-mêmes ces abominations par la masturbation et les pollutions nocturnes répétées : l'émission spermatique involontaire durant leur sommeil, due à la méduse psychologique ayant induit un rêve érotique hypnotique afin de les amener à l'excitation, pour ensuite les faire éjaculer).

Il faut savoir et comprendre que la masturbation est le premier acte de type homosexuel : c'est "faire l'amour" avec soi-même, avec donc une personne de notre propre sexe... Voilà pourquoi la masturbation est la mère cachée de l'homosexualité, et que c'est un acte profondément pervers.

Puis le jour ou l’on passe à l’acte, où l’on commet cette erreur de s’unir avec un autre être humain du même sexe, alors on se charge d’un terrible Karma supplémentaire (le Karma est une rétribution négative, un châtiment, alors que le Dharma est une rétribution positive, une récompense) ainsi que de vibrations terriblement malignes et perverses, le mental lui-même étant atteint et transformé, car attaqué et investi de divers agrégats psychiques animaux.

On devient alors “une folle”, un homme ayant perdu la raison, et ne se rendant même plus compte de ce qu’il est en train de faire, de la nature profondément monstrueuse et contre-nature de son propre comportement (C'est la même choses pour les femmes, mais c'est moins visible au départ, la transformation se cristallisant physiquement au début essentiellement par une coupe de cheveux très courte, à la garçonne, et par une raideur psychologique, un agressivité où la douceur féminine naturelle tend à disparaître progressivement).

Ce qui trompe notre société, c’est qu’au début, on ne perçoive pas d’altération significative chez l’être humain porteurs de ces parasites (la personne a l’air encore “saine”), et ce, essentiellement pour deux raisons : premièrement, ces agrégats inhumains sont tout nouveaux et encore relativement petits dans le corps astral, et ils n’ont ainsi pas encore véritablement très faim (par analogie, un nouveau né de 2,5 kg ne nécessite pas la même quantité de nourriture qu’un bûcheron ou un soldat pesant 90 kg). Enfin, les masturbations et les actes de déviation sexuelle s’effectuent dans l’intimité et dans des endroits très protégés du regard de l’entourage, et de la société en général, que ce soit des parents, des amis, du milieu professionnel et de la population environnante. Mais à la longue, tout dans l’être humain homosexuel, devient alors altéré et corrompu suite aux répétitions de ces pratiques contre-nature : la façon de parler, de s’habiller, de penser, de marcher, les stéréotypes sur le sujet ne manquant certes pas, ceux-ci étant parfois même assez pathétiques et grotesques. Même la morphologie s'en trouve affectée sur le long terme, car les parasites du Moi vivant dans les régions moléculaires (le monde Astral) modifient la plastique cellulaire qui repose sur le monde moléculaire.

Petit à petit, l’être humain homosexuel change profondément et intimement de nature parce qu’il ne cesse de générer et d’alimenter en lui-même une multitude de parasites que ne possède pas ou très peu l’être humain normal (qualifié “d’hétérosexuel” par les déviants, faisant ainsi passer, par ce mensonger et délictueux étiquetage, l’être humain sain pour un être anormal, ce qui est quand même un comble), et qui prennent le contrôle de son âme et de son organisme, manipulant tous les centres fonctionnel de l’organisme, aussi bien dans la pensée qui est devenue pervertie et déviante, que dans l’élocution et le timbre de la voix, dans les émotions qui jaillissent et qui appellent d’autres émotions perverses (comme le fait d’être éveillé et sensible au mal et à la perversité sous toutes ses formes), et dans la partie motrice, que ce soit la façon de parler, de bouger les bras, de marcher, etc....

Ensuite, chez ceux qui continuent de se masturber sans fin, de nouveaux aspects vont alors apparaître progressivement : en autre, la pédophilie, le sado-masochisme, puis les tendances à se travestir, à s’exhiber, les rapports de maître et d’esclave (domination et soumission), la participation à des orgies sexuelles homosexuelles, se prostituer, et pour terminer, devenir un transsexuel non opéré ou opéré (un état où l’on sera castré cliniquement devenant ainsi une fausse femme, un “lady-boy”, un “she-male”), en réalité un homme complètement transformé et dénaturé, une antithèse absolue de Dieu, incarnant par la-même internement et physiquement “Satan”, le “Typhon-Baphomet”, “la grande prostituée”, cette antithèse du Père interne, de l’Être. Le point de non retour est alors atteint, la castration rendant toute possibilité de salvation de l'âme impossible. GAME OVER.

Le Marshall “John Kruger” dans un night-club de travestis et de gays.
Remarquez la décoration murale de ce véritable antre de Magie Noire, composée de panneaux arborant des têtes de Méduse (), une créature ténébreuse de la mythologie grecque.
Rien n’arrive et n’est là par hasard. Tout phénomène est la conséquence d’une cause qui l'a engendrée.
Images extraites du film “L’effaceur” avec Arnold Schwarzenegger. © 1996 Warner Bros. 

Quand à ceux qui se déclarent homosexuels de naissance, il convient de préciser qu'ils se trompent complètement sur ce qui opère en eux-mêmes, en ce sens qu'ils sont attaqués par des parasites du Moi qu'ils ont engendrés eux-mêmes hier dans des vies passées, en agissant déjà à ces époques en tant que pédérastes. Dit autrement, ils récupèrent les erreurs terribles qu'ils ont eux-même générées dans le passé. C'est une forme de châtiment cruel et terrible que "le Ciel" a ordonné pour eux. Je sais, c'est épouvantable, mais ni vous ni moi ne changerons "le système", et mieux vaut le comprendre à fond et s'adapter. Ainsi, les soit-disant homosexuels de naissance sont en réalité des pervers de longue date qui sont condamnés à désirer des personnes du même sexe, ce qui aura comme conséquence de leur ôter toute félicité amoureuse authentique pour les faire être dévorés de désirs ardents jamais inassouvis. Du plaisir pervers oui, de la félicité, non. Triste, épouvantable, monstrueux... Et certains voudrait répandre ce malheur abominable à d'autres hommes ??? Mais, c'est criminel !

Enfin, comme si cela n'était déjà pas assez horrible, à chaque fois qu'une personne s'adonne à l'homosexualité, elle développe aussi d'autres aspects de la Légion, notamment l'orgueil et la vanité. Voilà la cause ésotérique, la cause occulte de la vanité excessive des homosexuels, ce parasite ayant même secrètement donné naissance à la "gay pride", la fierté homosexuelle, l'orgueil homosexuel. C'est terrible, c'est épouvantable, mais voilà ce qui se passe RÉELLEMENT dans la créature humaine homosexuelle (ce qui ne veut pas dire que les autres humains soient parfaits. Tous, nous possédons des agrégats psychologiques, des parasites formant la Légion du Moi, mais son développement est moins important et pervers).

Comme vous pouvez le constater, cette affaire d'homosexualité est très sérieuse, et ses causes bien cachées.

Enfin, les ténèbres et les ténébreux font absolument tout pour que la réalité de l'homosexualité demeure inconnue, et profitent de cette situation pour faire croire au gens que l'homosexualité serait normal et saine, ce qui, vous l'aurez compris est faux absolument à 100%, l'homosexualité étant le résultat de parasites immondes attaquant l'homme de l'intérieur, et engendrés par des utilisations erronées de l'énergie sexuelle.

 Dans l'Univers, tout naît et meurt par le sexe, même les civilisations... 

Les civilisations naissent, croissent, atteignent une apogée puis commencent à donner des signes de fléchissement (perte des valeurs fondatrices et d’éthique, légères dérives perverses des mœurs, etc.), puis commencent ensuite à décroître, dégénèrent franchement pour finalement mourir, conquises par des peuples plus fort et moins dégénérés sexuellement. L’histoire de la Grèce et de la Rome antiques sont à ce titre exemplaires et très significatifs :

  • Comment la prestigieuse civilisation grecque termina-t’elle ses jours ? Et bien, elle se perdit dans les orgies, les dégénérescences sexuelles de toutes sortes, dans la pédérastie et le lesbianisme (qui vient du mot grec “Lesbos”, le nom d’une île de Grèce). Que reste-t’il aujourd’hui de cette puissante civilisation ? Des ruines. Il est d'ailleurs incroyable de remarquer la récurrence : cette dégénérescence se répète de nos jours par ces milliers de gays qui vont en Grèce pour passer leurs vacances et forniquer ensembles. Ils répètent les mêmes erreurs que par le passé... Même la Nature nous montre qu'il y a là un problème terrible, et d'origine animale (même cachée), puisque d'innombrables méduses sont observées sur le littoral de ce pays... OR RIEN N'ARRIVE PAR HASARD : tout phénomène est le résultat d'une cause qui l'a engendré...

  • Comment la fameuse civilisation romaine pris-t’elle fin ? De la même façon : Rome, “Le Centre de l’Univers”, finit ses jours dans la décadence, la dégénérescence et le vice, dans l’échangisme, etc. (cf  le tristement célèbre empereur Caligula ()).

Et, soyons lucides, il en est de même pour notre "civilisation"... Tous les signe sont là, bien nets : dégénérescence sexuelle généralisée, pornographie élevée au rang d'industrie, hyper-sexualisation de la société, déviances sexuelles de toutes sortes, etc., et je parle pas de la dégénérescence des mœurs politiques, de la corruption, de l'appât du gain, des pots de vin, de la torture, de la cruauté, des assassinats, des guerres, etc., etc., etc.

Nous sommes dans les temps de la fin, et prétendre que l'homosexualité serait normale et saine, c'est se moquer du monde, c'est travestir la vérité, c'est tromper autrui, et faire cela est INADMISSIBLE. À fortiori dans une société qui prétend défendre les valeurs de l'humanisme, et les valeurs du siècle des Lumières...

L'homosexualité féminine ou lesbianisme :

Bien évidemment, l’homosexualité concerne aussi les femmes ; elle s’engendre dans la femme de la même manière, par le Moi de “La Perversité”, celui-ci incitant à une pratique outrancière de la masturbation liée à des images et des pratiques perverses.

La différence fondamentale, c'est que chez les hommes, la pratique de la sodomie engendre des conséquences bien supérieurement dramatiques et nocives, en créant et développant certains parasites absolument abominables, en plus d’un terrible Karma dont se charge les protagonistes de cette ténébreuse pratique. Il faut comprendre que (et je rentre là volontairement dans des détails afin d’apporter une compréhension plus complète et que j’espère salutaire), de même que dans le monde physique il existe des animalités attirées par les excréments (par exemple, les mouches à merde), pareillement il existe aussi certains Moi attirés par la partie astrale du sperme mélangé à des matières fécales de l’homme, se nourrissant des aspects astraux de ces composés organiques dégénérescents, ceux-ci pouvant même conduire l’être humain, in fine, à des pratiques absolument inimaginables : la scatophile intégrale. C’est dire combien la sodomie est ultra-nocive (que ce soit pour deux homosexuels ou pour un couple nornal).

L’homosexualité féminine est une pratique sexuelle perverse tout aussi préjudiciable que l'homosexualité masculine, c'est quelque chose aussi de contre-nature. Là où le lesbianisme semble différer pour l’humanité de la pédérastie, c’est que bien cette pratique soit objectivement aussi perverse, elle apparaisse cependant à beaucoup comme insignifiante. Cette dangereuse illusion de “moindre nocivité apparente du lesbianisme” doit être bien disséquée afin de comprendre les conséquences qui seront générées par la permissivité de la société trompée par cette “fausse candeur” : l'une des finalités du lesbianisme est en effet de justifier et de légitimer l’homosexualité masculine : c’est réellement un processus terrible, sournois et machiavélique, que les Ténèbres portées inconsciemment chez les hommes et les femmes dits “normaux” appliquent mécaniquement : les femmes “normales” sont ainsi globalement insensibles à l’homosexualité féminine (cela ne les touche pas pour la plupart, ou bien cela les fait sourire, certaines même voyant cela comme une sorte de jeu) ; quand aux hommes, le lesbianisme ne les dérange certes pas, bien au contraire ! : les parasites de leur propre luxure sont attisés et excités par cette fantaisie perverse, et invitent alors ces hommes à s’imaginer comme le potentiel 3ème partenaire des ébats amoureux d’un couple lesbien.

Ainsi par cette mécanique effroyable, par notre manque de discernement et de vigilance, par notre égoïsme et notre ignorance, nous avons laissé faire les choses, notre société dégénérant ainsi petit à petit, façonnant déjà les abominations d’aujourd’hui et de demain que sont par exemple les mariages gay et l’adoption d’enfants par ces “couples”. Quel résultats monstrueux... Tout cela à cause de la fornication et de la masturbation...

Une recommandation essentielle :

Qu’il me soit donné ici de mettre en garde les jeunes, les adolescents et tous ceux qui se posent des questions sur la sexualité et plus précisément sur la masturbation et sur l’homosexualité :

 Si vous n’avez jamais pratiqué la masturbation ou l’homosexualité, 
 n’y cédez absolument en aucun cas !!! 

Cet avertissement vous est donné car se cachent en vous des aspects luxurieux qui vous sont totalement inconnus ainsi que des aspects liés à différentes formes de curiosités et de désirs passionnels, et que ceux-ci pourraient vous inciter à commettre l’irrémédiable en se faisant passer pour vous, en plus de justifier le passage à l’acte par de dangereux procédés mentaux justificateurs. De même, sachez que de par le Monde, et aussi dans votre proche entourage, il existe de très nombreux ténébreux qui sont autant de bien mauvais conseillers. Ne les écoutez surtout pas ! Si vous possédez un peu d’intuition et de discernement, vous aurez compris, à la lecture de ces explications, les causes occultes ainsi que les terribles conséquences de ces épouvantables pratiques. Une fois le passage à l’acte effectué, le phénomène de la boule de neige opéré par les Moi devient quasi incontrôlable, l’enrayer, le stopper, devenant une tâche très difficile et très douloureuse.

 “Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, 
 coupe-la et jette-la loin de toi ; 
 car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, 
 et que ton corps entier n’aille pas dans la géhenne.
” 

Matthieu 5:30.

La géhenne, c'est l'Enfer, l'Abîme, les mondes infernaux, les 9 cercles dantesques.

Ainsi, pour votre plus grand bénéfice, vous êtes parfaitement prévenus.

Les deux types d'homosexuels :

Comme toujours, il y a les homosexuels qui souffrent d’être assujettis à cette perverse tendance et il y a les autres. C’est pourquoi les homosexuels peuvent, de ce point de vue bien précis et objectif, être catégorisés en deux groupes bien distincts :

  • Le groupe de ceux qui sont conscients d’être des pervers, qui le regrettent mais qui, malgré leur efforts et leur bonne volonté, n’arrivent pas a endiguer ces terribles passions ultra-énergétiques et frétillantes qui les saisissent au bas ventre, qui les tourmentent mentalement, les faisant passer ainsi hélas à l’acte. Ils ont honte de qu'ils font, mais n'arrivent pas à résister à la tentation induite par certains parasites du moi. Ce sont des gens attaqués de l'intérieur, humiliés, qui méritent toute notre compassion. Pour eux, tout est encore possible mais il faut agir au plus vite ; agir cela signifie se défaire immédiatement de tout média, quel qu’il soit, à caractère érotique ou pornographique, de se défaire de tout attribut ou accessoire vestimentaire pervers et impropre à la nature du sexe que l’on possède, ne plus se laisser aller à des rêveries érotiques mentales (“Il ne faut pas faire plaisir à l’Ego” la Maîtresse Litelantes), celles-ci nourrissant considérablement le Moi, trouver de toute urgence une personne du sexe opposé que l’on apprécie et que l’on aime, en qui l’on puisse avoir confiance, ceci afin de s’équilibrer psychologiquement et sexuellement (sans jamais forniquer bien sûr), puis recevoir l’Enseignement en couple pour commencer un travail sur soi intensif, dont tous les aspects de Luxure ainsi que la Vanité seront les points absolument prioritaires à découvrir, à comprendre et à dissoudre. Je recommande également de supprimer absolument tout abonnement à Internet, afin de maximiser les chances de réussite.
  • Le groupe de ceux qui revendiquent leur homosexualité et qui en sont fiers, principalement parce qu’en plus de “La Perversité”, ils ont nourri très fortement d’autres aspects du moi-même comme “l’amour propre”, une manifestation du parasite de la “Vanité”. Dans cet état, ils sont devenus de réels dangers pour notre société, car leur prosélytisme contamine les jeunes, les indécis et les faibles pour les mêmes raisons, et de la même façon que la pornographie attire et séduit irrésistiblement les adolescents comme les plus adultes, et les contamine irrémédiablement, les invitant alors à considérer, par de ténébreux exemples imagés et utra-pervers, les pratiques de la masturbation, de la sodomie, de l’échangisme, du sado-masochisme, de la prostitution, etc., comme des pratiques tout à fait normales et saines... Rappelez-vous toujours ce qui s'est passé à la prison d'Abou Ghraib (), en Irak : des centaines de photographies de prisonniers entassés, comme faisant des partouzes homosexuelles. Ceci est le résultat mécanique et désastreux de la pornographie sur le mental des jeunes américains.
    La contamination d'autrui par le Mal et la perversité, la souillure fatale des autres, voilà pourquoi les homosexuels vindicatifs sont véritablement une nuisance sournoise, perverse et dangereuse, pour le devenir de notre humanité, parce que les ténèbres cachées dans ces ténébreux veulent à tout prix corrompre et détruire les jeunes hommes et les jeunes femmes de notre monde, ces semences vitales de notre futur à tous.

 Rien de positif ne naîtra jamais du sperme mélangé à des excréments ! 
 Qu’on se le dise abondamment ! 

Que je soit ici bien compris, sans aucune erreur, et sans aucun malentendu : il ne s’agit ici ni d’homophobie, ni de se lancer dans une quelconque chasse aux sorcières, mais juste de prendre conscience pleinement, que celui qui s’enferme volontairement dans l’erreur puis dans le crime, tout en le revendiquant et en contaminant les autres, est une terrible nuisance pour autrui ; que des personnes soient homosexuelles dans leur intimité, et sans jamais chercher à corrompre autrui, ne poserait pas de problème majeur à la société (ou presque)... Car en réalité, elles se transforment néanmoins à leur insu, et progressivement, à terme, en des créatures perverses et nuisibles, parce que vecteurs inconscients de forces animales et ténébreuses de plus en plus puissantes, contaminant alors par leurs actes et les invisibles vibrations “vénéninoskiriennes” leurs frères humains ; pourquoi croyez-vous que Sodome et Gomorrhe furent atomisées ? S’il a été fait recours à une telle extrémité, c’est que la dégénérescence et le vice de ces villes étaient extrêmes, et que l’ampleur et l’urgence de la situation réclamait une solution absolument radicale, évitant ainsi une pandémie incontrôlable et la formation d’un centre de gravité ténébreux, préjudiciable au développement de l’humanité comme aux desseins prophétiques et libératoires que “le Ciel” mettait alors en ce temps en place pour le devenir du “peuple élu”, et ensuite de toute l’humanité en général. Soyons clair : sous les occultes impulsions des Moi pervers qu’elles ont engendrés en eux-même, ces personnes en viennent à faire du prosélytisme, et ainsi elles contaminent autrui, puis elles demandent un droit au Mariage (un crime ultra-pervers et blasphématoire, le Mariage étant l’Alliance des deux composantes structurelles de l’humanité avec le Divin, le Yin et le Yang éternels, l’homme et la femme, le Soleil et la Lune, les principes fondamentaux sexuels de la création de toute vie dans l’Univers) ou même à l’adoption d’enfants (ce qui, objectivement, est ultra-monstrueux), et cela est tout aussi inadmissible.

Mensonges et forfaitures des lobbies homosexuels :

Si la société est arrivé à ce point de dégénérescence et de mensonges sur la nature de l'homosexualité et tout ce qui s'en suit, il faut être lucide, c'est principalement à cause de puissants lobbies homosexuels très actifs, même de manière souterraine. Parmi leurs actions, citons :

  1. Le travestissement du langage :

Le mot “homosexuel” est un terme en fait très récent : il a été inventé par les pédérastes eux-mêmes pour convaincre la société que leurs pratiques sexuelles (la sodomie, etc.) étaient en fait tout à fait naturelles, “saines”, presque “scientifiques”, comme le mot lui-même le laisse supposer par l’illusion phonétique induite de par sa construction étymologique même, usant ainsi de racines tout à fait honorables, et utilisées notamment en mathématiques et en physique :

  • “homothétique”, terme mathématique signifiant “Qui est en relation d’homothétie” ;
  • “homogène”, terme de physique signifiant “Qui est composé d’éléments de nature semblable” ;
  • “homophone” signifiant “De prononciation identique”,
  • etc.

Quoi de plus respectable et de plus “propre” en effet que les mathématiques et la physique ? On est ainsi, par ce beau mot pseudo-scientifique “d’homosexuel”, bien loin des horreurs sales et dégoûtantes de la sodomie, une perverse pratique engendrée, par l’invisible “Perversité” accompagnée des 2 parasites principaux de l’homosexualité, et de quelques autres immondes parasites du Moi. Quelle magnifique opération de travestissement de la vérité, que cette opération de cosmétique entreprise par les homosexuels... Gommer par ce procédé la nauséabonde et dégoûtante sodomie, réussir enfin à la légitimer et à lui donner un aspect propre, scientifique et honorable, est assurément un tour de force admirablement réussi par les Ténèbres aux commandes de ces ténébreux.

Pourtant, il n'y a pas si longtemps, rappelez-vous, on appelait les homosexuels mâles des pédérastes... Dans les années 80, on les qualifiait encore ainsi, les surnommant même du diminutif de "PD".

Quelques définitions pour mieux comprendre le travail de travestissement entrepris :

Selon le Dictionnaire de l’Académie Française : "Homosexuel, -elle (s se prononce ss) adj. XIXe siècle
[On voit clairement que ce mot est très récent, alors que cette pratique existe pourtant depuis des siècles... On se rend compte ainsi qu’il s’agit là d’une opération spécifique de “cosmétique” visant à cacher la nature dégoûtante et perverse des pratiques homosexuelles]. 
"Composé d’homo- et de sexuel.
1. Qui éprouve une attirance sexuelle pour les individus de son sexe. Subst. Un homosexuel, une homosexuelle.
2. Qui est relatif à la sexualité entre personnes de même sexe ; qui est caractérisé par cette sexualité. Des relations homosexuelles.
"

À propos de la pédérastie : “1: Attirance sexuelle d'un homme adulte pour les garçons. 2 (Emploi abusif ) Homosexualité masculine” source : http://www.definition-of.net/definition-de-pédérastie ().
Ce qui est stupéfiant, c’est que ce dictionnaire (et d'autres) qualifie d’abusif l'utilisation du mot pédéraste pour dire homosexuel, alors même que pendant fort longtemps, être pédéraste a toujours été interprété comme pratiquant la sodomie entre hommes.

La définition du Trésor Informatisé de la Lange Française () : "Homme qui éprouve une attirance amoureuse et sexuelle pour les jeunes garçons, enfants ou adolescents; p.ext., homosexuel. Anton. hétérosexuel. Pédéraste actif (de type masculin), passif (de type féminin); air, habitudes de pédéraste. [...] Synon. de homosexuel, inverti, pédophile, sodomite, uraniste ; chevalier de la manchette"

Cette évolution du langage ne doit pas nous surprendre, car il permet d’éviter que l’on procède au rapprochement étymologique, très dangereux pour les homosexuels, entre les mots “pédéraste” et “pédophile” (de par la racine “péd-” et “pédo” signifiant “enfant”).

Pourtant l'étymologie du mot “pédéraste” est très claire : le mot “pédéraste” est emprunté au grec “pederast” qui signifie “qui aime passionnément les jeunes garçons”, construit à partir du grec caiV, paidoVjeune garçon” et de erasthVqui aime passionnément” (étymologie tiré du “Tabourot” 1584 et 1762 que j'ai pris volontairement car ancien, et porteur d'un savoir étymologique certain).

Ce qui est intéressant dans cette définition, c’est que l’on peut voir clairement que la passion est au cœur du phénomène, un état de passion sexuelle. Et là est le problème : la conscience et l’intuition, de toute personne relativement droite et non perverse, peuvent appréhender directement le fait, au delà du mental, de tout intellectualisme, qu’aimer passionnément les jeunes garçons n’est pas le comportement d’un homme digne et droit, mais au contraire, bien celui d’une personne déviante, perverse et déchue, prête à corrompre une jeune personne en la prostituant littéralement, en plus de contaminer sa conscience, sa mémoire et son âme par de perverses et terribles pratiques contre-nature, en échange de dégoûtants et égoïstes plaisirs. Voilà pourquoi tout a été fait faire disparaître cette terrible réalité, et que le mot homosexuel a été construit. Il faut comprendre définitivement que les choses ne se font pas d'elles-mêmes... Les mot nouveaux apparaissent car certains ont travaillé ardemment à cela.

Le mot "hétérosexuel" :

Personne ne le remarque, c'est terrible... Certains ont réussi l'incroyable tour de force d'inventer un mot pour désigner les gens normaux : ce serait des hétérosexuels... C'est une opération sournoise épouvantable qui se déroule avec ce mot à l'insu de la société.

Il faut en effet se poser la question : mais pourquoi un tel mot ? Jamais, dans toute l'histoire de l'Humanité, durant ces milliers d'années, on a eu besoin d'un tel mot, alors pourquoi aujourd'hui ?

La raison en est simple : avec l'explosion de l'homosexualité, il a fallu faire croire aux gens qu'il existerait plusieurs types de sexualité, ceci afin de légitimer l'homosexualité. Re-qualifier les gens normaux, c'est les mettre dans une boite avec une étiquette, et permettre ainsi la création d'une autre boite (celle des homosexuels). Cela permet aussi de dévaloriser les gens normaux afin de tenter de les mettre au même niveau que les pervers. En réalité, ils y a les couples, et il y a les infra-sexuels (les homosexuels dans ce cas). La création du terme "hétérosexuel" est un procédé qui vise à transformer les gens normaux en une catégorie parmi d'autres. Mais il n'existe que deux possibilités : les gens normaux et les anormaux. En créant le mot "hétérosexuel", des ténébreux ont cherché à légitimer celui d'homosexuel. On les met par ce biais sur le même pied d'égalité, alors qu'en réalité il y a des couples normaux, conformes à la Nature et à l'Univers, et il y a les couples de pervers, de déviants, appelés infra-sexuels.

Soyons lucide : il n'existe qu'une seule sexualité : le pénis et la vulve. Le pénis et la vulve sont tous deux des organes sexuels. Voilà pourquoi on peut légitimement parler de rapport sexuel. Mais l'anus n'est pas un organe sexuel, on l'a vu. Donc un pénis dans un anus n'est pas un rapport sexuel, et dès lors, ce n'est pas de la sexualité, mais tout autre chose : c'est de la perversité car cette "union", on l'a vu aussi, est totalement contre nature.

Il ne faut plus se laisser intimider par tous ceux qui utilisent inconsciemment ou non les termes d'hétérosexuels et d'homosexuels. Il faut apprendre à bannir définitivement ces termes de notre langage, et dire :

 Il y a les gens normaux et les anormaux, 
 il y a les gens normaux et les pervers, les infra-sexuels : 
 les lesbiennes, les pédérastes, les travestis, les transsexuels, et les transgenres. 

Ainsi la création et l'usage des mots "hétérosexuel" et "hétérosexualité" sont définitivement une manipulation sémantique visant à mettre sur le même plan d'égalité trompeuse la sexualité et l’homosexualité. C'est, pour bien comprendre la finalité de ce stratagème ténébreux et sournois, prétendre que l’anormalité serait aussi saine et légitime que la normalité. Un non sens absolu en vérité... Car la normalité ne se définit pas grâce à certaines caractéristiques qu’il faut déterminer à tout prix, mais au contraire, par une absence d’anomalies... Par exemple, remarquez bien qu'on n’utilise jamais le mot "dans-la-loi" pour signifier quelqu'un d'honnête, qui n'est pas "hors-la-loi". Pareillement, on n'utilise jamais le mot "disomique" pour les personnes génétiquement normales, c'est-à-dire, et par opposition, aux personnes qui sont trisomiques. On voit là, à travers ces quelques exemples, l'aberration des mots "hétérosexuel" et "hétérosexualité" ainsi que la perversité et les buts machiavéliques de ceux qui ont inventé ces termes. Voilà pourquoi il est impérieux de bannir à jamais l'usage de ces mots afin de redonner à l’homosexualité sa vraie place, à savoir une anomalie, quelque chose d'anormal.

Ce qui est étonnant également, c'est que, lorsqu'on en prend conscience, que certains aient inventé les mots "hétérosexuel" et "homosexuel" est conforme en tout point à ce qu'a prédit Georges Orwell dans son fabuleux roman (à lire absolument !!!) "1984" : c'est un exemple typique de novlangue (), dont le but est de tromper la masse. Quelle analogie remarquable ! Une preuve de plus que ces mots sont là pour assurément travestir la Vérité.

Il nous appartient désormais à tous de changer cela, en détruisant ces créations ténébreuses qui ont été érigées pour nous tromper. Concrètement, il s'agît de NE PLUS JAMAIS UTILISER LES MOTS HÉTÉROSEXUEL ET HOMOSEXUEL, EN LES REMPLAÇANT SYSTÉMATIQUEMENT PAR LES MOTS APPROPRIÉS ET JUSTES COMME INDIQUÉ CI-DESSUS.

  1. Contaminer autrui, et la société en génal, le plus possible :

Cette volonté de cacher “cette passion des jeunes garçons” en utilisant un subterfuge du langage n’est pas l’unique tentative pour travestir la réalité, hélas : le mensonge demeure et s’amplifie même aujourd’hui puisqu’en effet, on entend ici et là, certains homosexuels fortement prosélytes clamant plutôt haut et fort, que l’homosexualité est tout à fait “normale”, que ce n’est pas un vice, allant même jusqu’à venir dans des écoles pervertir des enfants et des adolescents, ce qui constitue objectivement un acte des plus gravissime et absolument révoltant. Se nuire à soi-même entre adultes consentants est une chose ; et personne ne conteste le droit aux homosexuels d’être libres dans leur intimité ; mais de là à faire du prosélytisme afin de répandre un vice très dangereux constitue un acte absolument subversif destiné à contaminer autrui dans le but de “conquérir du territoire”, et de s’assurer ainsi une tranquillité d’esprit et de croissance.

 Pervertir un enfant ou un adolescent qui est aux portes de la découverte de la sexualité 
 est un immonde crime pervers dont l’objectif est la nuisance ultime, 
 la perversion de l’âme d’autrui, un acte absolument monstrueux. 

  1. Le hacking (piratage) de la démocratie :

Ce qui est odieux, ce n'est pas tant ce que font deux personnes consentantes dans leur intimité, que le travail de propagande, l'activisme déloyal, les mensonges éhontés, et les attentats à la démocratie, que certains groupes ou lobbies homosexuels entreprennent.

Étant donné la portée de cette pratique, son impact sur le devenir de la société, de l'Humanité, comment en est-on arrivé à avoir des lois qui légalisent ces pratiques, les dépénalisent, et même qui donnent des droits insensés à des couples d'homosexuels ? La réponse est simple : le travail au corps de représentants du peuple par des lobbies homosexuels.

Pour une question aussi importante, il est incompréhensible, et très révélateur aussi, que des référendum n'aient pas été organisés dans les pays dits démocratiques. Les homosexuels prétendent être des démocrates ? Qu'ils le prouvent dans les faits ! Car tout montre que qu'un certain nombre d'entre eux ne le sont pas du tout. Pour bien me faire comprendre, un processus démocratique sur ces questions d'importance aurait du avoir lieu, comme notamment interroger chaque citoyen dans le secret de l'isoloir sur, par exemple, ces quelques simples questions :

  • Êtes-vous d'accord pour que l'homosexualité soit désormais reconnue comme une pratique sexuelle normale ? OUI - NON
  • Êtes-vous d'accord pour autoriser des publications faisant la promotion de l'homosexualité ainsi des ouvrages à caractère pornographique homosexuels ? OUI - NON
  • Êtes-vous d'accord pour que des bars, des clubs, des saunas, à caractère homosexuel soit autorisés ? OUI - NON
  • Êtes-vous d'accord pour qu'on enseigne aux enfants que l'homosexualité est une pratique sexuelle normale ? OUI - NON
  • Êtes-vous d'accord pour qu'on donne aux adolescents des cours d'éducation sexuelle enseignant ou faisant la promotion de la masturbation, de l'homosexualité, du libre échangisme, etc. ? OUI - NON
  • Êtes-vous d'accord que des couples homosexuels puissent se marier ? OUI - NON
  • Êtes-vous d'accord que des couples homosexuels puissent adopter des enfants ? OUI - NON

(Si vous pensez à d'autres questions pertinentes que je pourrais rajouter ici, merci de me contacter, merci)

Nous connaissons tous le résultat global que la population aurait exprimé en réponse à ces questions : NON ! Car dans l'isoloir, chaque personne est face à sa propre conscience, à son propre Être, et celle-ci peut s'exprimer sans peur, sans le regard et le jugement des autres, sans l'influence épouvantable de la propagande, de la pensée unique, du quand dira-t'on, etc. Chaque citoyen redevient libre pour un un instant.

Pourtant le résultat dans la réalité est tout à fait opposé à la volonté populaire. Pourquoi ? Parce-que tout a été fait pour que la démocratie soit dérobée, escamotée. C'est un travail d'activisme, de lobbying, par des groupes homosexuels vindicatifs durant des années. Force est de constater qu'une telle inversion de la volonté populaire est une preuve indubitable que la démocratie a été hackée par ces lobbies.

Enfin, il faut aussi reconnaître que la classe politique et les médias sont travaillés au corps par de puissants lobbies homosexuels qui “veillent au grain”, pendant que la majorité silencieuse se tait, ne faisant rien ou presque pour combattre cette dégénérescence, laissant ainsi un petit nombre de ténébreux courtiser les hommes politiques, exercer des pressions sur les processus démocratiques et acquérir des relations haut-placées, des leviers puissants et des subventions aussi bien sûr, que cette même majorité silencieuse financera également de sa poche sans le vouloir aucunement, et même sans qu’elle en ait vraiment connaissance. C'est monstrueux, c'est pervers, et profondément inique.

Conclusion :

Tout procédé de travestissement de la vérité ou de diffusion d’informations mensongères sont des actes tout à fait contraire à aux idéaux d’une société dite “démocratique” où les citoyens prétendent incarner les valeurs universelles de Vérité, de Fraternité, de respect d’autrui, etc.

Pour conclure, mes chers frères humains, je vous exhorte de tout mon cœur à comprendre que dans cette période de crise mondiale et de faillite de tous les principes éthiques, humanistes, spirituels, philosophiques ou religieux, il est devenu urgentissime de ne plus laisser les homosexuels vindicatifs affirmer que l’homosexualité est une pratique “normale”, de ne plus les laisser entrer impunément et sans réagir dans les écoles et les universités y distiller le poison de leurs mensonges et de leur perversité. Il s’agit là réellement d’une question de salut public, de protection de l’enfance et de la jeunesse, comme du devenir des générations futures, en un mot, du devenir de toute notre Humanité.

 Si le Mal et les ténébreux parviennent à dominer autant ce Monde, 
 c’est parce que les hommes justes et bons, comme la grande majorité des êtres humains, 
 demeurent erronément silencieux et inactifs.
 “Il y a des paroles infâmes et des silences criminels.” Samaël Aun Weor. 

 L’homosexualité est un crime contre-nature, 
 une abomination développant épouvantablement le Moi pluralisé. 

 Tant que tu es dans l’erreur, 
 tout en pensant néanmoins que tu vas bien, que tu agit droitement, que ce que tu fais est normal et sain, 
 alors sache bien que tu resteras à jamais prisonnier de tes vices, 
 de tes faiblesses, de tes passions, et de tes crimes, 
 et que tu ne pourra JAMAIS t’en libérer.

 Le prémisse de toute conversion, c'est
la prise de conscience et l’acceptation de nos propres erreurs. 

 

Notre civilisation, en apparence si brillante de par la conquête de l’espace et la pénétration dans la matière, est rongée par la lèpre d’une éthique décadente d’homosexualité, de lesbianisme et de toxicomanie.

Samaël Aun Weor,
Avatar de l'ère du Verseau.

Une vidéo qui a le mérite de montrer un représentant du peuple ayant la tête sur les épaules, non soumis aux lobbies homosexuels agressifs (genre "ACT UP"), dans cette époque de compromission des hommes politiques qui sont prêts à toutes les formes de prostitution pour conserver leurs sièges, leurs privilèges, et préserver leur carrière. À voir !

Nota Bene 1 :

Je ne répondrais à aucun courriel sur le sujet, la polémique stérile ne m'intéressant nullement. Aussi, comprenez qu'il est totalement inutile de m'écrire pour me signifier votre désaccord avec ceci ou cela, ou de tenter de vouloir me convaincre avec vos arguments spécieux. Si vous avez un peu de discernement, vous aurez pu noter que je connais la nature ésotérique de ce phénomène comme peu de gens sur cette planète le connaissent.

Sachez que j'ai volontairement écrit un commentaire complet et clair dans le but de bien expliquer les choses, et que mon point de vue sur le sujet est absolument définitif et indéboulonnable en raison des connaissances issues d'expériences ésotériques directes que j'ai présentées dans ce commentaire.

Merci de cotre compréhension.

En revanche, si vous connaissez des passages de livres sacrés, appartenant à des traditions initiatiques ou religieuses authentiques, qui parlent de la nature de l'homosexualité, merci de me les communiquer en précisant leur référence (chapitre, verset, logion, sourate, etc.).

Nota Bene 2 : sur le même sujet, mais en plus drôle, voyez "François Pays-Bas, Président de la République, vous parle du mariage gay", une vidéo également visible sur ce site, [ici].

Nota Bene 3 : sur le sujet de la masturbation, ne manquez pas "La masturbation, une pratique ténébreuse interdite par toutes les religions et les traditions initiatiques authentiques de l'Humanité", une vidéo également visible sur ce site, [ici], avec pareillement un long commentaire explicatif.

Nota Bene 4 : si vous voulez en savoir plus sur l'Enfer, je vous recommande plus que vivement :

  • "Ils ont visités les enfers", une vidéo également visible sur ce site, [ici] (avec un long commentaire).
  • "J'ai visité les enfers par Sainte Maria Faustyna Kowalska", une vidéo également visible sur ce site, [là] (avec un long commentaire).

Nota Bene 5 : si vous souhaitez obtenir la liste des vidéos ayant dans leur titre le mot "homosexuel" ou "homosexualité", cliquez [ici].

 PARTICIPEZ AU SONDAGE ! 


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Société : Conditions et Problèmes", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 




 


1 




 

Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .