Des vidéos remarquables à voir absolument
 

Des vidéos remarquables à voir absolument




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



LIENS & INFORMATIONS DIVERSES ET VARIÉES DU MOMENT

Pour un meilleur confort visuel et de navigation, vous pouvez consulter dans une pleine page toutes les informations contenues dans le cadre ci-dessus, en cliquant [ici].

 

Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================


Cette collection de vidéos a été mise à jour le Samedi 20 Avril 2019 à 16:38:29



Afficher l'aide




Visionnez les vidéos de YouTube protégées parce-qu'en mode sécurisé grâce à cette [PAGE] ().


 


 FILTRES DE RECHERCHE 

Les mots tapés dans les champs TITRE et/ou COMMENTAIRE, et qui doivent être séparés par des espaces, représentent des mots clés, partiels ou complets, qui peuvent ainsi être contigus ou disjoints dans le texte.
Vous pouvez aussi spécifier des
mots entiers en les faisant précéder du caractère $ (par exemple : $Dieu)
Lorsqu'une présentation du résultat "En Liste" est demandée, ces deux champs doivent impérativement être constitués d'au moins 3 caractères pour permettre une recherche.
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Pour en savoir plus sur les possibilités offertes par cette section, affichez l'aide ci-dessus (le petit bonhomme jaune).

NumVideo :   Titre :   Commentaire :

Tri :   Catégorie :

Présentation du résultat : Normale En LISTE    


Un total de  22  vidéos sélectionnées et présentées par groupes de 4 répartis sur 6 pages

1 2 3 4 5 6 Suiv 




 

Dictature numérique orwellienne, surveillance, terrorisme, et réseaux sociaux :
il faudra désormais indiquer (facultativement pour le moment) son compte Facebook ou autre et ses pseudos
pour entrer et voyager aux États-Unis - 28 Décembre 2016

Vidéo # 8563 en Français () insérée le Mercredi 28 Décembre 2016 à 19:37:31 dans la catégorie "Droit, Justice, Police, et Mauvais traitements"

Durée : 03 min 12 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


 

Entrer désormais aux États-Unis : une procédure ESTA enrichie :

Le renseignement des comptes liés aux réseaux sociaux a maintenant été ajouté, de manière optionnelle, à la procédure ESTA pour obtenir l'autorisation d'entrer aux États-Unis.

On ne le dit jamais assez, mais ce que vous publiez sur les réseaux sociaux est le reflet de qui vous êtes. Les autorités américaines l'ont bien compris et semblent déterminées à vérifier vos activités au plus près de votre actualité. Durant la procédure pour obtenir le document ESTA, sorte de "laissez-passer" pour entrer sur le territoire américain, il sera demandé de fournir les liens vers vos comptes sur les réseaux sociaux, Facebook et Twitter, évidemment, mais aussi Instagram, YouTube, Tumblr, etc.

Une donnée optionnelle

L'idée est de pouvoir vérifier que la personne demandant le document ne constitue pas une menace envers les USA, via ses données personnelles. Une méthode assez douteuse, qui est déjà largement décriée par les groupes de défense de la vie privée américains. La défense des autorités tient autour du fait que ces cases ne sont pas obligatoires.

En effet, la demande reste optionnelle, elle ne constitue par une obligation. Au moment de la demande, vous verrez apparaître clairement, à côté de la section "social media" la mention "optionnel". Le fait de laisser cette case blanche n'engendrera, en aucun cas, le refus du dossier d'après les autorités américaines.

Il est cependant assez interpellant de voir ce genre de données entrer, pour la première fois, dans une procédure officielle. Les réseaux sociaux prennent une place croissante dans notre vie privée est dans la centralisation des données personnelles, il est donc probable de voir ce genre d'initiatives se multiplier et s'intensifier.

Source : RTBF.

Alors certains diront que la procédure est facultative. Sauf que :

  1. C'est vrai pour le moment. Mais les oligarques smart-fascistes sont malins : ils utilisent souvent la méthode des petits pas (ou de la grenouille dans de l'eau froide qu'on chauffe très graduellement) pour atteindre leurs buts. Il leur suffit d'un prétexte (un attentat bien choisi, et en rapport avec les réseaux sociaux par exemple) pour légitimer le passage de cette mesure au mode obligatoire.

  2. Cette mesure a déjà des conséquences immenses sur la liberté d'expression : on n'écrit pas la même chose sur les réseaux sociaux lorsqu'on sait qu'on souhaite aller aux États-Unis dans un proche futur. C'est une mesure perverse et subtile invitant les gens à l'autocensure.

Année après année, les États-Unis confirment qu'ils s'enfoncent hélas dans une société détestable et de plus ne plus orwellienne, et toujours avec les mêmes justifications injustifiables : "C'est pour votre sécurité", "C'est pour lutter contre le terrorisme", etc.

À connaître !



VIDÉOS CONNEXES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :

Ayant dans leur titre le mot clé "dictat", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "fascis", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "numérique", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "orwel", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "surveill", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "réseau" et "socia", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "Facebook", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "Twitter", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "Internet", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "douane", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "voyage", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "États-Unis", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "américain", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "terroris", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "liberté" et "d'expression", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "censure", cliquez [ici].


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Droit, Justice, Police, et Mauvais traitements", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 




 

Internet, information, liberté d'expression, contrôle, et censure :
L'«indépendante» chasse aux «fake news» sur Facebook ne sera menée que par des groupes américains
sponsorisés par Georges Soros, Bill Gates, le camp Clinton, les néoconservateurs, etc.

Vidéo # 8560 en Français () insérée le Mardi 27 Décembre 2016 à 11:21:26 dans la catégorie "Médias, Multimédia, Informatique, et Réseaux"

Durée : 02 min 43 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


 

Synopsis :

Les États-Unis ne cessent d’évoquer la propagande et les «fake news» contre lesquels il faut lutter. Les «fausses nouvelles» est un phénomène qui envahit des réseaux sociaux, comme nous le disent sans cesse les médias américains.

Pour faire du fact-cheking, Facebook a choisi... les plus grands donateurs d’Hillary Clinton et du establishment américain.Le Facebook comment propose-t-il de lutter contre un tel fléau ? C’est très simple : vous choisissez un organisme de vérification des faits, de préférence celui qui a les liens les plus étroites avec l’establishment américain et le faites passez pour un mécanisme indépendant et impartial. Les résultats ne vont pas se faire attendre...

Source : RT.

Encore une opération visant à contrôler un peu plus l'information en ligne. Les oligarques de la plouto-corporatocratie du Nouvel Ordre Mondial sont inquiets : leurs plans ne se déroulent pas aussi bien que prévus. La raison : Internet, et sa fantastique liberté qu'il offre à tous les citoyens du monde d'écrire, de diffuser, et de s'informer à des sources alternatives, bien différentes des grands médias mainstream distillant chaque jour leur propagande nauséabonde. Alors un peu partout des mesures liberticides fleurissent pour tenter de contrôler l'information, et toujours sous les prétextes fallacieux habituels : "C'est pour votre bien", "C'est pour votre sécurité", "C'est pour la préservation de la démocratie", bla bla bla, bla. Ils nous prennent vraiment pour des cons, et bien ils ont tort... Et notez le : ce sont toujours les mêmes : Georges Soros, Bill Gates, les néocons, le camp Clinton, etc. Des ennemis du genre humain ces gens là.

À voir !



VIDÉOS CONNEXES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :

Ayant dans leur titre le mot clé "Internet", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "informatique", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "Facebook", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "réseau" et "socia", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "fake", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "information", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "américain", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "États-Unis", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "Georges" et "Soros", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "Bill" et "Gates", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "Clinton", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "néoconservateur", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "liberté" et "d'expression", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "contrôl", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "censure", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "désinformation", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "propagand", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "mensonge", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "mentir", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "manipul", cliquez [ici].


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Médias, Multimédia, Informatique, et Réseaux", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 




 

"Wanted Pedo - Rassemblement anti-pédophile devant le siège de Facebook"
pour dénoncer le deux poids deux mesures, la censure, et l'inversion des valeurs - 4 Septembre 2014

Vidéo # 7670 en Français () insérée le Samedi 04 Octobre 2014 à 18:45:21 dans la catégorie "Droits des enfants, éducation, pédophilie, et satanisme"

Durée : 09 min 42 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


L’équipe d’E&R Île-de-France était au rassemblement organisé le 4 septembre 2014 par Wanted Pedo devant le siège de Facebook, à Paris, pour dénoncer les complicités de la firme dans la diffusion d’images pédopornographiques.

Ce qui est dingue, c'est que Facebook laisse des comptes montrant des images pédophiles alors qu'ils ferment des comtes n'ayant commis aucune faute.

Cette vidéo n'a pas encore été évaluée complètement.



VIDÉOS CONNEXES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :

Ayant dans leur titre le mot clé "pédo", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "Facebook", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "Twitter", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "réseau" et "socia", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "deux" et "poids" et "deux" et "mesures", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "censure", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "invers", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "valeur", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "dégén", cliquez [ici].


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Droits des enfants, éducation, pédophilie, et satanisme", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 

 

 

 


 

Manipulation de l'opinion sur Internet :
le Pentagone, via la DARPA, a réalisé des expériences psychologiques
pour manipuler les utilisateurs de Facebook par leurs émotions - Juillet 2014

Vidéo # 7473 en Anglais, sous-titrée en Français ( ST ), insérée le Jeudi 31 Juillet 2014 à 15:44:58 dans la catégorie "Renseignement, Espionnage, Guerre électronique, et Surveillance"

Durée : 02 min 44 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


 

Cette vidéo est une capsule de la chaîne Russia Today révélant des expérience réalisées par la DARPA () ne vue de contrer une opinion répandue sur les réseaux sociaux.

L'affaire :

Sans le savoir, près de 700 000 utilisateurs anglophones de Facebook ont été « manipulés » par le réseau social, associé à des scientifiques, pour voir si les émotions exprimées par leurs contacts influençaient leur humeur.

Cette recherche, menée pendant une semaine, du 11 au 18 janvier 2012 par Facebook et des scientifiques des universités Cornell et de Californie à San Francisco, portait sur la « contagion émotionnelle ».

Les flux d'actualité de 689 003 personnes, choisies au hasard, ont ainsi été modifiés pour faire apparaître soit davantage de messages positifs, soit davantage de messages négatifs. Et les messages postés par les utilisateurs « surveillés » étaient ensuite décryptés pour savoir s'ils étaient influencés par l'humeur ambiante.

L'étude, publiée dans la revue scientifique américaine Comptes rendus de l'Académie nationale des sciences (PNAS) le 17 juin, a constaté que les utilisateurs ciblés commençaient à utiliser davantage de mots négatifs ou positifs selon l'ampleur des contenus auxquels ils avaient été « exposés ».

« Les états émotionnels sont communicatifs et peuvent se transmettre par un phénomène de contagion, conduisant les autres personnes à ressentir les mêmes émotions sans en être conscientes. »

Selon les auteurs, « ces résultats montrent la réalité d'une contagion émotionnelle de masse via les réseaux sociaux » - l'effet constaté reste cependant relativement limité. D'autres recherches se sont déjà penchées sur ce phénomène, mais cette étude est unique au sens où ses auteurs « ont manipulé », selon leurs propres mots, les données. Ils ont d'ailleurs pris soin de souligner que la recherche était « compatible avec la politique d'utilisation des données à laquelle tous les utilisateurs doivent souscrire en créant un compte Facebook ».

FACEBOOK SE JUSTIFIE

Leur étude, d'abord passée inaperçue dans les grands médias américains, suscite néanmoins une attention grandissante sur la toile après des articles publiés samedi sur Slate et sur les sites du magazine The Atlantic et de Forbes. « C'est sans doute légal, mais est-ce éthique ? », s'est demandé The Atlantic dans son article. Certains internautes ont exprimé « leur trouble profond ».

Susan Fiske, de l'université de Princeton, qui a édité la recherche, a indiqué à The Atlantic avoir contacté les auteurs pour leur faire part de ses préoccupations quant à leurs travaux. Ils lui ont dit que les autorités de leurs universités avaient approuvé ces travaux « car Facebook, apparemment, manipule systématiquement le contenu des informations diffusées ». Sollicitée par l'AFP, Mme Fiske a reconnu que les questions éthiques soulevées par cette étude « ont sans aucun doute touché une corde sensible. Mais je pense que c'est à Facebook d'apporter une réponse aux inquiétudes » de ses utilisateurs.

Facebook, plus grand réseau social avec plus d'un milliard d'utilisateurs, a rejeté les accusations. « Cette recherche a été menée pendant seulement une semaine et aucune donnée utilisée n'était liée au compte d'une personne en particulier », a indiqué une porte-parole, Isabel Hernandez.

« Nous faisons des recherches pour améliorer nos services (...) et une grande partie consiste à comprendre comment les gens répondent à différents contenus positifs ou négatifs. Nous examinons soigneusement les recherches que nous faisons et avons un processus interne d'examen très strict. »

Source : Le Monde.

Comme toujours, les fautifs se JUSTIFIENT inévitablement : ils trouvent toujours un échappatoire pour éluder leurs propres responsabilités et déguiser leurs forfaits d'une tunique sainte, d'un motif altruiste, humaniste, ou sécuritaire.

Car enfin, cette expérience a été commanditée par la DARPA, et Facebook sait bien que c'est une agence du Département américain de la défense. Donc il ne s'agit pas d'une expérience innocente.

Manipuler les gens, les tromper, œuvrer pour renverser l'opinion publique, sont des actes par essence anti-démocratiques, antihumanistes. Seule la recherche de la vérité et sa diffusion transparente et loyale sont compatibles avec l'idée que se font les citoyens du monde des comportement que doivent avoir toutes les organisations publiques et privées d'une démocratie authentique.

Les États-Unis : la plus grande non-démocratie du monde.

À voir !

Nota Bene : pour un meilleur confort auditif, j'ai rehaussé le son de cette vidéo de 3 dB.



VIDÉOS CONNEXES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :

Ayant dans leur titre le mot clé "manipul", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "désinform", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "propagand", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "Internet", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "Facebook", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "Twitter", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "réseau" et "socia", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "Pentagone", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "DARPA", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "expérience", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "psychologi", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "émotion", cliquez [ici].


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Renseignement, Espionnage, Guerre électronique, et Surveillance", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 

 

 

 


 


1 2 3 4 5 6 Suiv 




 

Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .