Des vidéos remarquables à voir absolument
 

Des vidéos remarquables à voir absolument




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



LIENS & INFORMATIONS DIVERSES ET VARIÉES DU MOMENT

Pour un meilleur confort visuel et de navigation, vous pouvez consulter dans une pleine page toutes les informations contenues dans le cadre ci-dessus, en cliquant [ici].

 

Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================


Cette collection de vidéos a été mise à jour le Samedi 12 Octobre 2019 à 19:09:06



Afficher l'aide




Visionnez les vidéos de YouTube protégées parce-qu'en mode sécurisé grâce à cette [PAGE] ().


 


 FILTRES DE RECHERCHE 

Les mots tapés dans les champs TITRE et/ou COMMENTAIRE, et qui doivent être séparés par des espaces, représentent des mots clés, partiels ou complets, qui peuvent ainsi être contigus ou disjoints dans le texte.
Vous pouvez aussi spécifier des
mots entiers en les faisant précéder du caractère $ (par exemple : $Dieu)
Lorsqu'une présentation du résultat "En Liste" est demandée, ces deux champs doivent impérativement être constitués d'au moins 3 caractères pour permettre une recherche.
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Pour en savoir plus sur les possibilités offertes par cette section, affichez l'aide ci-dessus (le petit bonhomme jaune).

NumVideo :   Titre :   Commentaire :

Tri :   Catégorie :

Présentation du résultat : Normale En LISTE    


Un total de  32  vidéos sélectionnées et présentées par groupes de 4 répartis sur 8 pages

1 2 3 4 5 6 7 8 Suiv 




 

Monique Pinçon-Charlot :
"Le président des ultra-riches : chronique du mépris de classe dans la politique d'Emmanuel Macron"
Librairie Mollat - 2 Avril 2019

Vidéo # 9005 en Français () insérée le Dimanche 07 Avril 2019 à 19:17:58 dans la catégorie "Politique, Démocratie, Libertés, et Altermondialisme"

Durée : 34 min 02 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


 

SYNOPSIS :

Monique Pinçon-Charlot vous présente son ouvrage "Le président des ultra-riches : chronique du mépris de classe dans la politique d'Emmanuel Macron" aux éditions Zones.

RÉSUMÉ :

Huit ans après "Le président des riches : enquête sur l'oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy", les sociologues poursuivent leur enquête sur la dérive oligarchique du pouvoir en France. Documentant la réalité d'un projet inégalitaire, ils montrent que loin d'être un candidat hors système, E. Macron est adoubé par les puissants et mène une politique en faveur des plus riches.

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

« Macron, c’est moi en mieux », confiait Nicolas Sarkozy en juin 2017. En pire, rectifient Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot. Huit ans après Le Président des riches, les sociologues de la grande bourgeoisie poursuivent leur travail d’enquête sur la dérive oligarchique du pouvoir en France. Au-delà du mépris social évident dont témoignent les petites phrases du président sur « ceux qui ne sont rien », ils documentent la réalité d’un projet politique profondément inégalitaire. Loin d’avoir été un candidat hors système, Emmanuel Macron est un enfant du sérail, adoubé par les puissants, financé par de généreux donateurs, conseillé par des économistes libéraux. Depuis son arrivée au palais, ce président mal élu a multiplié les cadeaux aux plus riches : suppression de l’ISF, flat tax sur les revenus du capital, suppression de l’exit tax, pérennisation du crédit d’impôt pour les entreprises… Autant de mesures en faveur des privilégiés qui coûtent un « pognon de dingue » alors même que les classes populaires paient la facture sur fond de privatisation plus ou moins rampante des services publics et de faux-semblant en matière de politique écologique. Mettant en série les faits, arpentant les lieux du pouvoir, brossant le portrait de l’entourage, ce livre fait la chronique édifiante d’une guerre de classe menée depuis le cœur de ce qui s’apparente de plus en plus à une monarchie présidentielle.

FICHE TECHNIQUE :

Paru le : 31/01/2019
Auteur(s) : Auteur : Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot
Éditeur(s) : Zones
ISBN : 2-35522-128-6
EAN13 : 9782355221286
Reliure : Broché
Pages : 168
Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm 
Épaisseur : 1,5 cm 
Poids : 224 g

Des informations majeures et des clés de lecture essentielles et pertinentes, qui recoupent les déclarations de Juan Branco.

À voir absolument !



VIDÉOS CONNEXES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :

Ayant dans leur titre les mots clés "Monique" et "Pinçon-Charlot", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "riche", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "milliardaire", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "multinationale", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "oligar", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "mépris", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "capital", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "Macron", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "Juan" et "Branco", cliquez [ici].


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Politique, Démocratie, Libertés, et Altermondialisme", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 




 

Violences policières en Macronie :
"Violence vs Gilets Jaunes : jusqu'où ira Macron ?"
Par Le fil d'Actu

Vidéo # 8999 en Français () insérée le Vendredi 15 Février 2019 à 08:51:13 dans la catégorie "Droit, Justice, Police, et Mauvais traitements"

Durée : 10 min 57 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


Des informations factuelles graves.

Christophe Castaner est un criminel. Ce crypto-fasciste sera poursuivi et jugé en temps et en heure : c'est juste une question de temps.

Une excellente synthèse.

Un must à voir absolument !



VIDÉOS CONNEXES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :

Ayant dans leur titre les mots clés "violence" et "policère", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "Gilet" et "Jaune", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "Macron", cliquez [ici].


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Droit, Justice, Police, et Mauvais traitements", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 




 

Documentaire sur la présidentielle 2017 en France :
"Macron à l'Élysée : le casse du siècle" ou un cyuique coup d'État en douceur

Vidéo # 8932 en Français () insérée le Dimanche 06 Mai 2018 à 19:51:15 dans la catégorie "Politique, Démocratie, Libertés, et Altermondialisme"

Durée : 54 min 09 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


 

SYNOPSIS :

Avec «Macron à l'Elysée : le casse du siècle», BFMTV poursuit sa production de documentaires sur la dernière présidentielle.

«Le casse du siècle» : la campagne Macron ou la réussite d'une «effraction».

Après le fiasco de François Fillon, plombé par les affaires et lâché par une partie de son camp, le banco d’Emmanuel Macron, porté par les circonstances et une incontestable opiniâtreté. Avec Macron à l’Elysée, le casse du siècle (1), documentaire de 52 minutes que BFMTV a de nouveau produit en interne, la chaîne continue de redérouler, au long, le fil de cette campagne qui restera dans les annales. Cette fois du point de vue du vainqueur, qui n’était au départ qu’un ministre ambitieux puis un challenger sans troupes et aux maigres chances. Si personne n’ignore l’issue du film, les très nombreux témoignages qui nourrissent le récit de cette victoire par «effraction» – terme admis par Macron lui-même – ne manquent pas d’intérêt.

Alors qu’Emmanuel Macron va souffler d’ici peu sa première bougie à l’Elysée, c’est aussi l’occasion de réaliser le chemin parcouru, à titre personnel, depuis l’affirmation de ses ambitions, l’annonce de sa candidature et enfin la bataille électorale qui l’a conduit à la victoire finale, face à l’extrême droite. De la petite équipe totalement dédiée à sa cause et revendiquant une culture start-up, aux démonstrations de force des meetings de fin de campagne, on mesure une nouvelle fois combien sa victoire n’était pas toute tracée.

«Vous ne serez jamais ministre»
Le film s’ouvre avec la réception donnée par François Hollande à l’Elysée, le 15 juillet 2014, en l’honneur de celui qui était alors secrétaire général adjoint et quittait le Palais après deux années. Gaspard Gantzer, en charge de la communication du président Hollande à l’Elysée, et Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de la dernière partie du mandat et l’un des parrains politiques de Macron, notamment, reviennent sur cette période. Les sourires sont bien présents, mais l’humeur du jeune conseiller en partance est quelque peu amère. Lui se serait bien vu ministre, comme Julien Dray ou Jacques Attali l’avaient conseillé à Hollande en parlant d’une «pépite», racontent-ils dans le film. «Trop tôt», «trop technocrate», aurait répondu à l’un comme à l’autre le chef de l’Etat. Attali affirme alors avoir joué un rôle : «Je lui ai dit : "Emmanuel, il faut partir parce que vous ne serez jamais ministre."»

Interrogé sur l’aigreur de Macron, l’ancien patron du PS Jean-Christophe Cambadélis, raconte une anecdote. Quelques mois avant son départ de l’Elysée, sortant d’une réunion, il aurait lancé au premier des hollandais et ministre, Stéphane Le Foll : «Tu sais, je reviendrai et j’attaquerai tout le monde au pic à glace…» Jouyet se souvient, lui, que son discours de départ de l’Elysée se finissait par quelque chose qui voulait dire «je reviendrai […], ce n’est qu’un au revoir». Faute de ministère, l’ancien banquier reprend sa liberté, pour monter une start-up avec son compère Julien Denormandie, aujourd’hui secrétaire d’Etat. On connaît la suite : six semaines plus tard, Arnaud Montebourg sort de route puis du gouvernement, Hollande rappelle Macron. «C’est Manuel Valls qui fait pression auprès de François [Hollande]», raconte Jacques Attali, qui reçoit quelques jours plus tard un coup de fil du Premier ministre : «Tu diras à ton protégé qu’il n’est qu’un ministre technique.» Nous sommes en août 2014.

«Macron se consacre à autre chose»
Depuis Bercy, c’est une nouvelle page qui s’ouvre pour le jeune ministre. Et une double vie politique. Autour d’Ismaël Emelien, une petite équipe soudée et totalement dévouée se démultiplie pour servir à la fois le pays et l’avenir de leur grand homme. Pendant ce temps-là, ça défile au ministère, se souvient l’ancien ministre du Budget Christian Eckert : «Le ministère de l’Economie a surtout servi de tremplin à son parcours présidentiel. People, journalistes, acteurs, chanteurs, écrivains… Il nous arrivait de croiser des personnes dont on pensait qu’elles n’étaient pas forcément au centre de l’actualité économique du pays.» A l’automne 2015, le film suit l’affirmation progressive des ambitions macroniennes. Michel Sapin raconte avoir mis en garde François Hollande : «Je lui ai dit : "Emmanuel Macron se consacre à autre chose… Et cette autre chose, ce n’est pas d’appuyer ta candidature."»

La constitution d’En Marche reste évidemment un moment important. Gaspard Gantzer revient sur les conditions dans lesquelles Macron l’a annoncée à Hollande. La scène se passe après une réunion portant sur la future campagne du président sortant et à laquelle Macron vient de participer. Il se lance : «Tiens au fait, je t’en avais parlé il y a quelques mois, mais cette fois, c’est fait, je vais lancer une forme de think tank avec des jeunes pour réfléchir à la politique», se souvient Gantzer, rapportant les encouragements de Hollande qui «se dit que quelque chose de positif peut sortir de cela». L’affaire est lancée, elle ne s’arrêtera plus. Fin août 2016, Macron sort du gouvernement et s’il laisse entendre qu’il soutiendra Hollande candidat c’est en fait déjà pour mettre sa campagne sur orbite. Michel Sapin ne sait d’ailleurs si Hollande a pêché par «aveuglement» ou s’il a dû faire semblant de croire à la fidélité de son ancien ministre par «incapacité de faire autrement».

Dans l’entourage de Macron c’est le temps de la déclaration de candidature pour soutenir les levées de fonds et couper l’herbe sous le pied de Hollande. Lequel annonce sous cette contrainte inédite qu’il ne tentera pas de briguer un second mandat. C’est le temps des ralliements politiques, ils sont nombreux. Le récit par l’ancienne journaliste Laurence Haïm, alors porte-parole de Macron, de celui de Bayrou, qui a failli s’étouffer à table, vaut le détour. Fort de ce soutien, de l’éclatement de la gauche et de l’effondrement du candidat Fillon, Macron accélère. La start-up devient une très grosse PME, l’accueil des nouveaux convertis par les croisés de la première heure ne se fait alors pas sans frustrations. Mais l’appel de la victoire est le plus fort : bouquet final pour Macron, ce candidat «parti de rien» qui a «terrassé toutes les têtes d’affiche» et «pulvérisé tous les partis», décrit le commentaire, volontiers tapageur. L’histoire d’un coup de maître ou d’une sacrée trahison, chacun jugera. Selon un proche Macron, au soir du second tour, le vainqueur lui aurait confié : «On vient de réussir un braquage. C’est comme dans Ocean’s Eleven, sauf qu’on était moins nombreux… Faut dire qu’on connaissait le proprio et qu’on avait les plans.» 

Source : Libération.

Un documentaire qui confirme définitivement que :

  • Jacques Attali est bien le mentor caché d'Emmanuel Macron et celui qui tire les ficelles, puisque c'est encore lui qui recommande Édouard Philippe et organise même la rencontre entre les deux hommes.
  • Un petit groupe soutenant Emmanuel Macron tient des réunions secrètes destinées à élaborer le plan de conquête de l'Élysée. Leurs messages sont cryptès, c'est tout dire... Parmi eux, Benjamin Grivaux, est le porte-parole de Macron durant la campagne. Il ose dire que lors de ces réunions : "La question qu'on se pose c'est comment on canalise cette force là, cette société civile, cette intelligence collective, et comment on la met au service de l'intérêt général" alors même qu'ils complotent pour réunir des puissants, trouver de l'argent, recruter des soutiens politiques, tromper le président Hollande, bref des tâches diamétralement opposées à l'intérêt général. Je l'avais déjà remarqué durant la campagne : ce type est sournois, malin, c'est un menteur, et il désinforme systématiquement les gens. Il a été bien récompensé pour sa propagande mensongère puisqu'il est désormais porte-parole de l'Élysée. On ne change pas une équipe qui gagne...
  • Il est clair que lors de son passage à Bercy, Emmanuel Macron a réalisé des abus de biens public en utilisant indûment des moyens financiers, logistiques, et de métiers de bouche, du ministère de l'économie et des finances, dans le but réunir des personnalités et de fabriquer sa campagne.
  • Ses soutiens financiers sont clairement des gens de l'establishment bancaire, spéculatif, entrepreneurial, en un mot des capitalistes et des riches comparé à la classe moyenne : "Les citoyens les plus aisés en France" comme l'avoue Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du Monde, un groupe français spécialiste du voyage sur mesure individuel. Macron est donc bien le président des plus riches, c'est définitif.
  • Julien Denormandie était chargé dans la petite meute de superviser les levées de fonds : et bien, il a été dûment récompensé : il a été nommé secrétaire d'État à la cohésion des territoires. C'est un jeune ayant certaines capacités intellectuelles, mais c'est un malfaisant, un inconscient, un jeune loup, un type dangereux en réalité. Il a notamment déclaré le 30 Janvier 2018 que concernant les SDF en Île de France que "C'est à peu près une cinquantaine d'hommes isolés en Ile-de-France [qui dorment dehors], pour être très précis". Sic ! Un connard vaniteux, arriviste, froid, menteur, et cynique, sans aucune conscience. Et dans l'équipe de Macron, ce sont tous de jeunes malfaisants comme lui, c'est terrible.

Maintenant, il faut aussi prendre conscience que c'est ahurissant et vraiment ironique, pour ne pas dire du foutage de gueule, que ce soit BFMTV qui fasse un  pareil documentaire, alors même que c'est la chaîne qui a le plus contribué à permettre l'élection d'Emmanuel Macron... 

Une petite meute de jeunes diplômés, capables intellectuellement, mais dévoyés, sans éthique, cyniques, inconscients, ont travaillé intensément à propulser un traître à la France, un traître aux intérêts français (il faut voir comment Macron a vendu l'un de nos fleurons industriel Alstom), et un traître aux français. Terrible.

Cette histoire est un véritable drame pour la France, et je n'exagère pas. Il faut prendre conscience que non seulement ce gouvernement ne va rien faire d'utile pour le pays mais va même détruire ses services publics, fragiliser encore plus les maigres revenus de français moyens ou pauvres, faire la volonté du MEDEF, des capitalistes et de la politique néolibérale de l'Union Européenne, mais qu'en plus, le petit groupe de connards qui ont travaillé pour porter Macron au pouvoir sont maintenant aux manettes de notre pays, et qu'ils vont en plus s'incruster durablement : on les retrouvera ici ou là dans les rouages de la république travaillant à leur propre carrière, à celle de leur amis et intérêts, etc. C'est très grave. Les loups sont entrés dans la bergerie, et vont tout faire pour y rester, soyez-en persuadés.

Où est l'intérêt du peuple dans toute cette gabegie ? Nulle part ! Le peuple, n'existe pas pour ces gens. Seul compte pour eux le pouvoir. L'épisode de Macron disant à François Hollande à son départ de Bercy qu'il va le soutenir pour les présidentielles donne la mesure de la duplicité, de la trahison et du cynisme du personnage Macron. À gerber !

Un must très révélateur.

À voir absolument ! à ne surtout pas rater !



VIDÉOS CONNEXES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :

Ayant dans leur titre le mot clé "Macron", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "présidentielle" et "2017", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "coup" et "d'État", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "cyni", cliquez [ici].


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Politique, Démocratie, Libertés, et Altermondialisme", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 

 

https://www.youtube.com/watch?v=SWJf0rTBDwU

 

 


 

Censure grave de la liberté d'expression, des journalistes, des lanceurs d'alerte, et de tous les citoyens :
le gouvernement de Macron s'apprête à voter en urgence la loi sur le secret des affaires

Vidéo # 8923 en Français () insérée le Mercredi 18 Avril 2018 à 16:10:36 dans la catégorie "Politique, Démocratie, Libertés, et Altermondialisme"

Durée : 12 min 19 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


 

"Le secret des affaires est une transposition d'une directive européenne du 14 Avril 2016" : une fois de plus, François Asselineau avait raison... La France n'est plus maître chez elle, et nos traîtres de politiciens sont tenus en otages par la Commission européenne, c'est très grave !

Et le gouvernement passe ce projet de loi en procédure accélérée (ou procédure d'urgence) en plus ! Comme si il y avait une urgence à passer ce genre de texte liberticide ultra-dangereux pour la liberté d'expression et la lutte contre la corruption.

Ce projet de loi est inique, c'est une loi scélérate qui va permettre à nombre d'entreprises, et surtout de multinationales, de frauder, de violer la loi, de protéger leur corrompus, en attaquant directement toute personne les dénonçant. Comment ? Tout simplement en invoquant le secret des affaires...

Comme si, avant cette loi inique on ne pouvait défendre les secrets industriels... C'est du foutage de gueule ! Comment faisaient les entreprises avant 2018 ??! On voit bien que cet argument de vouloir soit-disant protéger les secrets industriels ne tient pas.

Décidément, Macron et son premier sinistre Édouard Philippe sont des suppôts du capitalisme, du monde des affaires, et du business-corruption. Exit le peuple et les journalistes qui ne pourront bientôt plus dénoncer les malveillances et les turpitudes insensées et iniques du merveilleux monde des affaires.

Dégueulasse !

Inique !

Ça me révolte !

Regardez moi ce faciès de Raphaël Gauvain : il suinte l'intéressement et la trahison...
(C'est encore plus visible dans la vidéo. Il n'est là que pour se gaver et enfumer les gens)
Ce type n'est pas au service du peuple, mais seulement au service de lui-même,
de ses amis et relations, et du monde des affaires.

 

Quand à Raphaël Gauvain, député et co-rapporteur de la loi, c'est le type même du type intéressé et du traître aux citoyens : non seulement, dans cette vidéo ses arguments sont débiles et mensongers (Non Ducon cette loi scélérate ne protège pas les journalistes comme tu le prétends indûment, mais seulement les malversations des entreprises. De plus, tu avoue toi-même que les entreprises sont déjà protégées contre le vol de secrets industriels puisque tu dis toi-même qu'une jurisprudence existe ! Menteur-manipulateur !), mais déjà en Mai 2017 il soutenait la loi travail... C'est tout dire... Un traître au peuple je vous dit.

Ce type me débecte ! 

 

Nota Bene : une pétition contre ce projet dément, ayant rassemblé plus de 360.000 signatures, est disponible [ici] ().



VIDÉOS CONNEXES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :

Ayant dans leur titre le mot clé "censur", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "grave", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "liberté" et "d'expression", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "lanceu" et "d'alerte", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "secret" et "des" et "affaires", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "corruption", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "corrompu", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "entreprise", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "multinationale", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "journalis", cliquez [ici].


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Politique, Démocratie, Libertés, et Altermondialisme", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 

 




Pour le SNJ (Syndicat National des Journalistes),
le texte sur le secret des affaires est «assassin de toutes les libertés fondamentales».
Secrétaire générale du Syndicat national des journalistes, Dominique Pradalié estime que le projet de loi sur le secret des affaires,
en discussion au Sénat, remet en cause la «liberté d'informer, d'être informé et la liberté d'expression».
C'est une évidence !

 

 


 


1 2 3 4 5 6 7 8 Suiv 




 

Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .