Des vidéos remarquables à voir absolument
 

Des vidéos remarquables à voir absolument




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



LIENS & INFORMATIONS DIVERSES ET VARIÉES DU MOMENT

Pour un meilleur confort visuel et de navigation, vous pouvez consulter dans une pleine page toutes les informations contenues dans le cadre ci-dessus, en cliquant [ici].

 

Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================


Cette collection de vidéos a été mise à jour le Samedi 20 Avril 2019 à 16:38:29



Afficher l'aide




Visionnez les vidéos de YouTube protégées parce-qu'en mode sécurisé grâce à cette [PAGE] ().


 


 FILTRES DE RECHERCHE 

Les mots tapés dans les champs TITRE et/ou COMMENTAIRE, et qui doivent être séparés par des espaces, représentent des mots clés, partiels ou complets, qui peuvent ainsi être contigus ou disjoints dans le texte.
Vous pouvez aussi spécifier des
mots entiers en les faisant précéder du caractère $ (par exemple : $Dieu)
Lorsqu'une présentation du résultat "En Liste" est demandée, ces deux champs doivent impérativement être constitués d'au moins 3 caractères pour permettre une recherche.
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Pour en savoir plus sur les possibilités offertes par cette section, affichez l'aide ci-dessus (le petit bonhomme jaune).

NumVideo :   Titre :   Commentaire :

Tri :   Catégorie :

Présentation du résultat : Normale En LISTE    


Un total de  6  vidéos sélectionnées et présentées par groupes de 4 répartis sur 2 pages

1 2 Suiv 




 

Gâchis humain et planétaire entrepris par les oligarques, ploutocrates, et mondialistes :
Abby Martin : "Les élites se foutent éperdument de nous voir tous crever !"

Vidéo # 7970 en Français () insérée le Mardi 25 Août 2015 à 12:15:04 dans la catégorie "Nouvel Ordre Mondial (New World Order) et Mondialisme"

Durée : 10 min 27 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.



"BP'S HOLOCAUST OF SEA CREATURES" (L'holocauste des créatures marines par BP),
un collage sur toile réalisé par Abby Martin.

 

Cette vidéo est une intervention de la journaliste américaine Abby Martin, de la chaîne Russia Today, à l’occasion du "Zeitgeist Day" qui s’est tenu à Berlin le 14 mars 2015.

Décidément cette Abby martin est une femme remarquable : engagée et courageuse, elle ose !

Une vidéo qui dénonce avec brio les gâchis épouvantables du capitalisme impulsé par des oligarques, des ploutocrates, et des multinationales cyniques.

Un must à ne pas rater !

Nota Bene : pour un meilleur confort auditif, j'ai rehaussé le son de cette vidéo de 12 dB.



VIDÉOS CONNEXES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :

Ayant dans leur titre les mots clés "Abby" et "Martin", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "élit", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "oligar", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "plotocrat", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "riche", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "milliardaire", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "mondialis", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "gâchis", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "ressource", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "faim", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "famine", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "pauvre", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "capital", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "libéra", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "environnement", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "multinationale", cliquez [ici].


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Nouvel Ordre Mondial (New World Order) et Mondialisme", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 




 

Gâchis terrible : nous sommes en train de saccager et de détruire notre planète la Terre et tous les êtres qui y vivent

Vidéo # 7137 en Anglais, sous-titrée en Français ( ST ), insérée le Samedi 26 Avril 2014 à 16:32:12 dans la catégorie "Droits des animaux"

Durée : 04 min 40 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.



Une beauté : la Terre, avec une vue sur l'Amérique centrale et l'océan pacifique.

 

Cette vidéo est un appel à une prise de conscience, une ode à la Terre et à la Vie de cette planète que nous ne cessons de saccager.

Dans son inconscience, et sa soif inextinguible de profits, l'homme s'est rendu coupable de crimes immenses envers la Nature, les animaux, et les autres hommes.

Cela ne pourra pas durer éternellement : la Nature se vengera de l'homme, d'une manière ou d'une autre, quoi qu'il en pense, quoi qu'il en dise, si celui-ci ne modifie pas drastiquement son comportement, et ne place pas la Vie et les Êtres tout en haut de ses priorités.

Une vidéo poignante pour que chacun apprenne à se responsabiliser et devenir conscient de ce que ses actes entraînent pour autrui et la Vie sur la Terre.

Un must dans son genre.

À voir absolument.



VIDÉOS CONNEXES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :

Ayant dans leur titre le mot clé "gâchis", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "gaspill", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "terrible", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "détruire", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "destruction", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "saccage", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "Terre", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "planète", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "êtres", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "anima", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "environnement", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "développement" et "durable", cliquez [ici].


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Droits des animaux", cliquez [ici].

 RÉSERVÉ À UN PUBLIC DE 13 ANS OU PLUS 




 

"Global gâchis, le scandale du gaspillage alimentaire"

Vidéo # 6463 en Français () insérée le Mardi 29 Octobre 2013 à 16:29:56 dans la catégorie "OGM, Produits Chimiques, Agriculture, et Alimentation"

Durée : 01 hr 29 min 19 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


Cette vidéo est un documentaire de Maha Kharrat et Olivier Lemaire, et du militant anglais Tristram Stuart, sur le gaspillage mondial alimentaire effroyable que notre mode de vie à l'occidentale, et d'une manière générale, le productivisme aveugle et la course aux profits, ont généré..

Synopsis :

Il y a des chiffres qui font peur.

Alors qu’un milliard d’êtres humains souffrent de malnutrition sur notre planète, un tiers de la production mondiale de nourriture est gâchée. L’ensemble des producteurs, distributeurs et consommateurs des pays occidentaux jette une quantité de nourriture qui pourrait nourrir 7 fois la population qui a faim dans le monde.

En 2050, nous serons 9 milliards d’habitants sur terre et autant de bouches à nourrir. La production agricole doit réussir un tour de force : répondre à la forte hausse de la demande tout en préservant les ressources naturelles.

On estime à 100 milliards d’euros le coût annuel lié au gaspillage alimentaire. Dans un monde où un milliard d’êtres humains souffrent de la faim, il semblerait urgent de faire prendre conscience à la population que ce phénomène peut être stoppé.

Dans un documentaire évènement, Olivier Lemaire met en image cet immense scandale du gaspillage alimentaire. Aux côtés de Tristram Stuart, historien britannique et auteur de l’ouvrage de référence « Waste », ils nous font voyager au Costa Rica, au Pakistan en passant par l’Europe et les États-Unis.

On assiste tout au long de ce reportage à des situations affligeantes perpétrées par les gros industriels, mais pas seulement. Force est de constater que la population est aussi coupable de ce gaspillage, ce reportage a aussi pour vocation d’inculquer comment ne plus gaspiller au quotidien.

Consommer les restes de repas concoctés la veille, consommer des fruits de saison, comprendre la signification exacte de l’étiquetage et des dates de péremption… Des gestes simples pour nous faire comprendre que la solution se trouve peut-être dans nos assiettes.

Source : mixing personnel depuis Canal+ et Explora.

Compléments :

Bienvenue en Absurdie. Alors qu’un milliard d’êtres humains ne mange pas à sa faim, un tiers de la production mondiale de nourriture fini dans… nos poubelles. Avec cette quantité d’aliments, on pourrait pourtant nourrir sept fois la population mondiale qui souffre de malnutrition. A lui seul, le gaspillage alimentaire des États-Unis pourrait la sortir deux fois de cette situation. Tristram Stuart, activiste et auteur de “Waste” – devenu la référence internationale en matière de gaspillage alimentaire -, nous emmène en Europe, en Équateur, en Inde, aux États-Unis et au Japon. Au cours de ce tour du monde de la honte, soulevant des questions autant éthiques qu’environnementales, il nous propose de découvrir des exemples affligeants de ce gâchis mondial, ainsi que des initiatives locales pour le réduire.

En France, premier pays agricole d’Europe, Angélique Delahaye nous accueille sur son exploitation maraîchère, en Indre-et-Loire. Elle doit jeter un quart de sa production de concombres malgré leur parfaite comestibilité. La raison : le rejet par les distributeurs de ceux qui ne répondent pas à une norme purement esthétique : bien droit, bien lisse, d’un calibre prédéfini. En 2009, les normes européennes sur les calibres avaient pourtant été supprimées. Mais les distributeurs préfèrent répondre aux exigences des consommateurs : des étals abondants, des fruits et légumes parfaits.

Un directeur nous ouvre les portes de son hypermarché. Et soulève le couvercle de ses poubelles. A l’intérieur, des produits parfaitement consommables : des bananes avec des petites taches, un pack entier de soda balancé pour une canette cabossée, des viennoiseries fabriquées la veille. Addition pour les 1 072 hypermarchés français : 2 292 095 tonnes, soit 850 millions d’euros par an. C’est six fois le budget des Restos du Coeur, qui servent 100 millions de repas à l’année…

Dans les foyers français, le gaspillage continue : 400 euros par an et par ménage sont mis à la poubelle, en raison de la mauvaise gestion des dates de péremption et du frigo. La gabegie se poursuit dans l’assiette. In fine, à la maison, les Français mettent 100 kilos de nourriture par an et par personne à la poubelle.

Fraises au Maroc, haricots verts au Kenya, tomates en Espagne…

Le gâchis ne connaît pas de frontières. Cap sur l’Équateur, plus gros exportateur de bananes au monde. Carlos Torres, administrateur général du groupe Serrano, gros exploitant de 3 000 hectares, se voit refuser 15 % de sa production de bananes. « Il y a trop d’exigences… » En fait, dans ce pays où l’on gaspille dix fois moins que dans les pays occidentaux, on jette les bananes dont nous ne voulons pas : 400 tonnes par jour, soit 146 000 tonnes par an.

Direction l’Inde, quatrième puissance agricole mondiale. Alors que le pays devrait être autosuffisant, un Indien sur cinq a faim. Au marché de Chennai, véritable Rungis à l’échelle du sous-continent, ce sont 150 tonnes de nourriture qui pourrissent à même le sol, chaque jour, en raison des conditions de transport à moindre coût : toiles de jute remplies à ras bord entassées dans des camions.

Aux États-Unis, le gaspillage alimentaire atteint son apogée avec 100 milliards d’euros par an. Certes, des initiatives fleurissent. L’association City Harvest emploie 100 personnes, qui sillonnent New York avec 16 camions pour récupérer les invendus de grandes enseignes afin de concocter 300 000 repas par semaine. Harvest of Hope réunit 30 000 bénévoles qui glanent les excédents dans les champs de 20 États. A Stone Barns, à une heure de New York, on pratique une agriculture raisonnée, où rien ne se perd. Retour en Europe. A Londres, on s’organise aussi pour réduire les 3 millions de tonnes de nourriture qui finissent en déchets chaque année. A la maison Hare Krishna, les bénévoles récupèrent 10 tonnes d’aliments par semaine, dans deux supermarchés, pour alimenter SDF et étudiants.

Mais c’est au Japon qu’on semble avoir sérieusement pris en main ce scandale mondial. Il faut dire que l’archipel, autosuffisant à 40%, importe tout le reste de ses aliments. Une loi votée il y a dix ans oblige les entreprises au recyclage alimentaire. Chez Odakyu, conglomérat de réseaux ferrés, grands magasins et restaurants, les déchets alimentaires permettent de nourrir des porcs bio revendus dans les enseignes du groupe. Aux Galeries Lafayette nippones, Seibu, les restes de la cantine finissent en compost. BioEnergy utilise les aliments avariés pour alimenter 2 400 foyers en électricité. Un documentaire engagé qui nous appelle à mettre un terme à cette gabegie alors qu’en 2050, nous serons 9 milliards sur Terre et autant de bouches à nourrir.

Source : TéléObs.

La critique de la revue Télérama

Il se présente, juché sur une montagne d'ordures et brandissant un tas de chiffres vertigineux : l'Anglais Tristram Stuart mise sur les images fortes pour sensibiliser le public à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Spécialiste de cette gigantesque gabegie planétaire à laquelle il a consacré un ouvrage précurseur, ce militant inventif a été embauché ici pour porter aux yeux du grand public une réalité aussi concrète qu'estomaquante - un tiers de la production mondiale de nourriture finit aux ordures. Dans ce film conçu comme un tour du monde de ce « global gâchis », Stuart le prêcheur pédago s'en va inspecter les habitudes et les poubelles de familles « modèles », en France, aux États-Unis, en Inde ou au Japon, et pointe les aberrations de nos modes de (sur)consommation - confusion sur la date de péremption, denrées oubliées dans nos frigos... Mais il remonte surtout à la source, auprès des producteurs et des distributeurs, montrant que le calibrage mène au rebut de tonnes de fruits et légumes. Que l'hygiénisme abusif, les diktats du marketing et les excès de la société d'abondance conduisent les hypermarchés à balancer à tort et à travers - sujet tabou évoqué ici avec un certain courage par un jeune exploitant. Et que cette grande surbouffe se répercute à l'autre bout du monde, entre flambée des matières première et crise alimentaire.

S'il ne procède pas à un démontage en règle de l'hyperproductivisme qui pousse à fabriquer plus pour jeter plus, ce film alarmant ébauche des parades pragmatiques au gaspillage. Explorant des pistes, d'un grand magasin japonais jusqu'à une ferme modèle américaine qui veut favoriser les circuits courts, pour jeter moins et nourrir mieux.

Source : Télérama.

Cette vidéo n'a pas encore été évaluée.



VIDÉOS CONNEXES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :

Ayant dans leur titre le mot clé "gaspill", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "aliment", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "scandale", cliquez [ici].


Pour toutes les vidéos de la catégorie "OGM, Produits Chimiques, Agriculture, et Alimentation", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 

 

 

 


 

"High-tech, électroménager : un gâchis organisé"

Vidéo # 5141 en Français () insérée le Mardi 12 Février 2013 à 15:38:04 dans la catégorie "Consommation, Vente, et Publicité"

Durée : 53 min 08 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


Cette vidéo est un documentaire sur les conséquences de la surconsommation de produits high-tech.

Synopsis :

Malgré la crise, les consommateurs ne sont pas prêts à tout sacrifier. Parmi les objets incontournables à avoir figurent les ordinateurs, les téléphones portables ou encore les aspirateurs. La ruée vers les appareils numériques et électroménagers ne cesse de se confirmer.

Les constructeurs l'ont bien compris et profitent de cette course au dernier cri pour produire toujours plus et réduire la durée de vie de ces objets du quotidien.

Un gaspillage programmé dont on commence à mesurer l'impact économique et environnemental.

Dans les pays pauvres, de vastes dépotoirs technologiques, souvent toxiques, voient le jour pour accueillir ces déchets.

Source : France 5 ().

Cette vidéo n'a pas encore été évaluée.


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Consommation, Vente, et Publicité", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 

Le 21 Février 2013, vers 11h00, ma chaîne UBest1 a été supprimée avec ses 5101 vidéos.
Pour cette raison, si la mention "Error 404" apparait ci-dessous,
il m'est impossible de vous servir la vidéo demandée. Désolé, vraiment.

 

 

 


 


1 2 Suiv 




 

Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .