Des vidéos remarquables à voir absolument
 

Des vidéos remarquables à voir absolument




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



LIENS & INFORMATIONS DIVERSES ET VARIÉES DU MOMENT

Pour un meilleur confort visuel et de navigation, vous pouvez consulter dans une pleine page toutes les informations contenues dans le cadre ci-dessus, en cliquant [ici].

 

Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================


Cette collection de vidéos a été mise à jour le Samedi 20 Avril 2019 à 16:38:29



Afficher l'aide




Visionnez les vidéos de YouTube protégées parce-qu'en mode sécurisé grâce à cette [PAGE] ().


 


 FILTRES DE RECHERCHE 

Les mots tapés dans les champs TITRE et/ou COMMENTAIRE, et qui doivent être séparés par des espaces, représentent des mots clés, partiels ou complets, qui peuvent ainsi être contigus ou disjoints dans le texte.
Vous pouvez aussi spécifier des
mots entiers en les faisant précéder du caractère $ (par exemple : $Dieu)
Lorsqu'une présentation du résultat "En Liste" est demandée, ces deux champs doivent impérativement être constitués d'au moins 3 caractères pour permettre une recherche.
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Pour en savoir plus sur les possibilités offertes par cette section, affichez l'aide ci-dessus (le petit bonhomme jaune).

NumVideo :   Titre :   Commentaire :

Tri :   Catégorie :

Présentation du résultat : Normale En LISTE    


Un total de  9  vidéos sélectionnées et présentées par groupes de 4 répartis sur 3 pages

1 2 3 Suiv 




 

Inégalités croissantes de plus en plus scandaleuses :
de plus en plus d'écarts entre les riches, les milliardaires, et les pauvres :
8 milliardaires détiennent autant de richesses que 50% de la population mondiale - Janvier 2017

Vidéo # 8579 en Français () insérée le Mardi 17 Janvier 2017 à 12:12:09 dans la catégorie "Économie, Commerce, Entreprises, et Travailleurs"

Durée : 01 min 24 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


 

Cette vidéo est une capsule du journal de la chaine nationale française France 2 sur un scandale de plus en plus grand : les riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres avec un triste record : 8 milliardaires possèdent autant que 3,6 milliards de pauvres.

Patrimoine : 8 milliardaires possèdent autant que 3,6 milliards de pauvres :

L'ONG Oxfam estime que 8 personnes plus riches du monde possèdent autant de richesse que la moitié la plus pauvre de la population mondiale. Elle demande aux dirigeants qui vont se réunir à Davos (Suisse) de prendre des mesures

« Il est indécent que tant de richesses soit concentrée dans les mains d'une si infime minorité, quand on sait qu'une personne sur dix dans le monde vit avec moins de 2 dollars par jour », affirme Manon Aubry la porte-parole de l'ONG, Oxfam France. Cette ONG publie avant l'ouverture du Forum économique de Davos, qui rassemble les plus grands dirigeants de la planète, un rapport selon lequel le patrimoine cumulé des 1% les plus riches du monde a dépassé l'an dernier celui des 99% restants.

« L'écart entre la frange la plus riche et le reste de la population s'est creusé de façon spectaculaire au cours des douze derniers mois », constate Oxfam. L'an passé 62 personnes possédaient autant que la moitié la plus pauvre de la population mondiale, c'est à dire plus que 3,6 milliards d'individus sur la planète. Un phénomène qui prend de l'ampleur. « Elles étaient encore 388 il y a cinq ans.» Aujourd'hui, ils ne sont plus que huit...

Les huit personnes les plus riches du monde

(Classement Forbes mars 2016)

  • Bill Gates : américain, fondateur de Microsoft (patrimoine de 75 milliards de dollars)
  • Amancio Ortega : espagnol, fondateur d’Inditex qui détient la chaîne de prêt-à-porter Zara (patrimoine de 67 milliards de dollars)
  • Warren Buffet : américain, PDG et premier actionnaire de Berkshire Hathaway (patrimoine de 60,8 milliards de dollars)
  • Carlos Slim Helu : mexicain, propriétaire de Grupo Carso (patrimoine de 50 milliards de dollars)
  • Jeff Bezos : américain, fondateur, président et directeur général d’Amazon (patrimoine de 45,2 milliards de dollars)
  • Mark Zuckerberg : américain, président, directeur général et cofondateur de Facebook (patrimoine de 44,6 milliards de dollars)
  • Larry Ellison : américain, cofondateur et PDG d’Oracle (patrimoine de 43,6 milliards)
  • Michael Bloomberg : américain, fondateur, propriétaire et PDG de Bloomberg LP (patrimoine de 40 milliards de dollars)

Selon l'ONG, à ce rythme, le premier « super-milliardaire» du monde «pourrait voir son patrimoine dépasser le millier de milliards de dollars dans 25 ans à peine».

Des chiffres chocs

Dans son rapport, l'ONG rapport dénonce la pression qui s'exerce sur les salaires partout dans le monde. Là aussi des chiffres chocs. Un PDG d'une entreprise cotée à Londres touche autant que 10 000 ouvriers dans l'industrie textile au Bangladesh. Oxfam demandent aux gouvernements de prendre des mesures pour garantir que le travail soit rémunéré équitablement à tous les échelons. Cela implique, selon l'ONG, de faire évoluer le salaire minimum vers un salaire décent et de réduire l’écart salarial entre les femmes et les hommes.

« Partout dans le monde, des femmes et des hommes sont laissés pour compte. Leurs salaires stagnent, mais les grands patrons s’octroient des primes qui se chiffrent en millions de dollars. Leurs services de santé et d’éducation sont réduits pendant que les grandes entreprises et les plus fortunés se soustraient à l’impôt. Leurs voix ne sont pas entendues, alors que les gouvernements se mettent au diapason des grandes entreprises et d’une élite nantie », poursuit l'ONG.

Comme l'an passé, selon Oxfam, les inégalités se creusent. Le patrimoine des plus pauvres a chuté de 942 milliards d'euros depuis 2010 alors que la population mondiale a augmenté de 400 millions de personnes.

Si cette méthode de calcul est parfois contestée par des économistes, elle a le mérite de mettre en lumière cette concentration des richesses aux mains d'un petit nombre. « Les entreprises optimisent leurs profits, notamment en allégeant le plus possible leur fardeau fiscal, privant ainsi les États des ressources essentielles pour financer les politiques et les services nécessaires pour réduire les inégalités. »

Une priorité : la lutte contre les paradis fiscaux

Pour l'ONG, comme l'an passé, l'une des priorités est de lutter contre les paradis fiscaux. «De plus en plus d’entreprises et de particuliers ont recours aux centres offshore afin d’éviter de verser leur juste contribution à la société. Cette pratique prive les États de précieuses ressources nécessaires pour lutter contre la pauvreté et les inégalités», poursuit l'ONG en soulignant que sur les 201 plus grandes entreprises, 108 ont des antennes dans les paradis fiscaux.

L'an passé Oxfam estimait que 7 163 milliards d'euros seraient détenus dans ces paradis fiscaux, soit un douzième de la richesse mondiale. «Si des impôts étaient payés sur les revenus générés par ces avoirs, les États disposeraient de 190 milliards de dollars de plus par an», ajoute l'ONG. 30% des avoirs financiers africains seraient placés dans les paradis fiscaux, soit un manque à gagner de 13 milliards d'euros pour ce continent. «Cette somme suffirait à couvrir les soins de santé maternelle et infantile qui pourraient sauver 4 millions d’enfants par an. Elle permettrait également d’employer suffisamment d’enseignants pour scolariser tous les enfants africains», constatait Oxfam.

Source : Le Parisien.

Une situation intolérable.

On ne peut continuer comme cela : il faut mettre un terme à l'accumulation par un plafond. Tout cet argent manque cruellement à des milliards de gens.

À voir !



VIDÉOS CONNEXES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :

Ayant dans leur titre le mot clé "inégal", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "croissan", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "scandale", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "honteu", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "écart", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "riche", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "millionnaire", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "milliardaire", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "riche", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "ploutocrat", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "pauvre", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "misère", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "salaire", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "salarié", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "revenu", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "fortun", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "population", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "peuple", cliquez [ici].


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Économie, Commerce, Entreprises, et Travailleurs", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 




 

Laurent Mauduit, journaliste et cofondateur de Mediapart :
"Jamais depuis la seconde guerre mondiale l'information n'a été aussi muselée par les milliardaires"

Vidéo # 8484 en Français () insérée le Jeudi 15 Septembre 2016 à 11:46:36 dans la catégorie "Médias, Multimédia, Informatique, et Réseaux"

Durée : 07 min 51 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


 

Laurent Mauduit, journaliste, cofondateur de Mediapart, ancien chef du service économique de Libération et ancien directeur adjoint de la rédaction du Monde, était l'invité de TV5 Monde pour parler de son livre "Main basse sur l'information" qui dénonce la collusion entre pouvoirs d'argent et médias.

La problématique :

Alors qu'il est ambassadeur des États-Unis en France, Thomas Jefferson écrit : "si l'on me donnait à choisir entre un gouvernement sans journaux ou des journaux sans gouvernement, je n'hésiterais pas un moment à choisir cette dernière formule."

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, jamais la liberté et le pluralisme de la presse n'ont à ce point été menacés. Pourtant, ce droit de savoir était au fondement de notre démocratie, garantie par l'article 11 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen. Certainement serait-il bon de le rappeler :

La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.
Depuis quelques années d'un quinquennat laborieux et liberticide, pire encore peut-être que celui de Nicolas Sarkozy, nous avons vécu un véritable tournant. En 2012, la concentration de la presse entre les mains de quelques milliardaires a atteint en France des proportions inimaginables. Ils contrôlent à eux seuls la quasi-totalité des grands médias nationaux, de la presse écrite ou de l'audiovisuel. Des milliardaires qui ont de surcroît presque tous comme point commun de ne pas avoir la presse ou l'information pour métier. Des milliardaires qui ont presque tous acquis des journaux non selon des logiques professionnelles mais d'influence ou de connivence. Qu'on en juge :

  • Vincent Bolloré est à la tête d'un groupe issu du capitalisme néocolonial français, et a pris de force Canal + pour asservir la chaîne cryptée à ses lubies.
  • Le financier franco-israélien Patrick Drahi, véritable symbole des excès de la finance folle, s'est lancé dans une course à l'endettement et a croqué en quelques mois Libération, le groupe L'Express avec ses innombrables publications, dont L'Expansion, L'Entreprise, L'Étudiant, Lire, À Nous Paris, Classica, et pris le contrôle de 49 % du capital de NextRadioTV (BFM-TV, BFM-Business, RMC), avec une option exerçable en 2019.
  • Le trio richissime composé de Xavier Niel, Pierre Bergé et Matthieu Pigasse, après avoir mis la main sur le groupe Le Monde, a élargi son empire en achetant Le Nouvel Observateur. Le même banquier d'affaires Matthieu Pigasse a par ailleurs investi dans le magazine Les Inrocks et la radio Nova, ainsi que dans Vice. À eux trois, ils possèdent désormais Le Monde, M, Le Monde des religions, La Vie, Télérama, Courrier international, L'Obs, Rue89, Vice, et comme actionnaire minoritaire Le Huffington Post.
  • Le milliardaire du luxe Bernard Arnault, après avoir avalé le premier quotidien économique français, Les Échos, s'est offert le premier quotidien populaire, Le Parisien. Il possède de ce fait Radio Classique, Aujourd'hui en France, Investir, et pour partie L'Opinion.
  • Le milliardaire libanais Iskandar Safa s'est offert le magazine de droite radicale Valeurs actuelles.
  • Arnaud Lagardère a en partie liquidé l'immense empire de son père mais a gardé le contrôle de trois grands médias : Europe 1, Paris-Match et Le Journal du dimanche. Le groupe est par ailleurs encore propriétaire de France Dimanche, Elle, Version Femina, Ici Paris, Public, Télé 7 jours, Gulli, MCM, Mezzo, Virgin Radio, RFM.
  • Martin Bouygues, le roi du béton, détient la première chaîne privée française, TF1, et donc TMC, NT1, HD1, LCI, TV Breizh, Histoire et Ushuaïa TV.
  • Serge Dassault, avionneur et marchand d'armes de son état, est à la tête du Figaro.
  • François Pinault, l'autre milliardaire du luxe, est le propriétaire du magazine Le Point.
  • Les Bettencourt contrôlent et financent massivement le journal L'Opinion.
  • Bernard Tapie contrôle La Provence.
  • Le groupe EBRA, propriété du Crédit Mutuel, détient les journaux régionaux Lyon Plus, Top Est, Le Bien public, L'Est Républicain, Les Dernières nouvelles d'Alsace, Le Progrès, Le Journal de Saône-et-Loire, Le Journal de la Haute-Marne, Vaucluse Matin, Vosges Matin, Le Dauphiné libéré, Le Républicain Lorrain, La Liberté de l'Est.

L'énumération parle d'elle-même, et vaut pour constat. Nous vivons un mouvement de concentration tout à la fois historique et grave. Nous assistons à un retour de la presse de l'entre-deux-guerres, cette presse vénale et corrompue, propriété des plus grandes puissances d'argent, avec lesquelles le CNR avait précisément voulu rompre.

Mais que l'on observe encore les crédits publics à la presse, pour achever ce tour d'horizon : dans le cas des aides directes, ce sont les milliardaires qui sont les premiers servis et, pour tout dire, les aides les plus colossales tombent toujours, semble-t-il, dans la poche des plus riches. Au hit-parade de ces aides directes (chiffres 2014) :

1er - Le Figaro (groupe de Serge Dassault) arrive 1er (15,2 millions d'euros) ;
2ème - Aujourd'hui en France (Bernard Arnault), 2e (14 millions) ;
3ème - Le Monde (Niel, Pigasse et Bergé), 3e (13,1 millions) ;
6ème - Libération (Patrick Drahi), 6e (8 millions) ;
7ème - Télérama (Niel, Pigasse et Bergé), 7e (7,1 millions) ;
9ème - L'Obs (Niel, Pigasse et Bergé), 9e (5,2 millions) ;
10ème - L'Express (Patrick Drahi), 10e (4,9 millions) ;
12ème - Le Parisien (Bernard Arnault), 12e (4,3 millions) ;
14ème - Paris-Match (Arnaud Lagardère), 14e (3,6 millions) ;
15ème - Le Point (François Pinault), 15e (3,5 millions) ;
17ème - Les Échos (Bernard Arnault), 17e (3,4 millions) ;
et ainsi de suite...

Nous avons encore oublié qu'une démocratie se construit avec une presse libre.

Source : Laurent Mauduit.

"Main basse sur l'information", de Laurent Mauduit. Sortie le 8 Septembre 2016 aux éditions Don Quichotte. 19,90€

La quatrième de couverture :

Une dizaine d’oligarques parisiens, ayant pour signe distinctif de ne pas avoir la presse pour métier, possède désormais la majorité des moyens d’information français. Quotidiens nationaux et régionaux, magazines, chaînes de télévision ou de radio : rien n’a échappé à la boulimie d’une poignée de milliardaires, parmi lesquels Vincent Bolloré, Xavier Niel, Patrick Drahi ou encore Bernard Arnault.

Alors que le Conseil national de la résistance espérait, à la Libération, que la France se dote d’une presse indépendante des « puissances financières », celles-ci contrôlent désormais presque tous les médias. Et la normalisation économique se double fréquemment d’une normalisation éditoriale, quand il ne s’agit pas d’une censure pure et simple.

De Canal+ à France Télévisions, en passant par M6 ; de Libération au Monde, en passant par Le Parisien, Laurent Mauduit mène l’enquête sur la reprise en main dont toute la presse, ou presque, a fait l’objet ces dernières années.

Pour comprendre la gravité de cette mise sous tutelle, il nous invite aussi à nous replonger dans les combats démocratiques en faveur d’une presse libre et indépendante qui, de 1789 à nos jours, ont secoué la France. Une plongée dans le passé, celui de la presse asservie du Second empire ou celui de la presse corrompue de l’entre-deux-guerres, qui permet de prendre la mesure de la régression que nous vivons actuellement.

Établissant une description méticuleuse du naufrage des médias français, l’enquête est aussi un plaidoyer en faveur d’une refondation de la presse, dans le cadre d’une révolution démocratique. Tant il est vrai qu’il n’y a pas de démocratie véritable sans citoyens éclairés…

Une interview où, pour une fois, un journaliste parle droitement et librement, ça fait chaud au cœur. Ils sont une ultra-minorité, en fait, à avoir conservé leur intégrité et une certaine dignité. La très grande majorité des journalistes sont hélas devenues objectivement des prostituées, des perroquets vendus et subventionnés. Rien à attendre d'eux. Pas étonnant dans ces conditions que Laurent Mauduit ne soit relayé par pratiquement personne de la profession.

À voir !



VIDÉOS CONNEXES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :

Ayant dans leur titre le mot clé "Mediapart", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "information", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "censur", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "liberté" et "de" et "la" et "presse", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "liberté" et "d'expression", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "journa", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "presse", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "média", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "lobb", cliquez [ici].


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Médias, Multimédia, Informatique, et Réseaux", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 




 

Milliardaires, ploutocrates, et organisations caritatives : "Spécial investigation - Charité Business - Les dérives de l'humanitaire"

Vidéo # 7268 en Français () insérée le Vendredi 23 Mai 2014 à 16:31:01 dans la catégorie "Argent, Banques, États, et Organisations mondiales"

Durée : 57 min 25 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.


 

Synopsis :

Famine, pauvreté et situations d'urgence émeuvent et culpabilisent : chaque année, les associations humanitaires récoltent plus de 3 milliards d'euros de dons auprès des Français. L'enquête débute auprès des « collecteurs » : des jeunes, en T-shirt à l'effigie de Médecins du monde ou de Partage, qui abordent les passants pour recueillir leur RIB et des dons réguliers. Ce système, géré par des sociétés spécialisées, coûte cher, mais permet de récolter beaucoup (70 000 euros d'investissement pour 280 000 euros de dons).

Les organisations non gouvernementales engrangent en moyenne, chaque année, près de trois milliards d'euros de dons. En vingt ans, le secteur s'est organisé et professionnalisé. Ainsi, pour récolter des fonds, certaines ONG utilisent toutes les ficelles du marketing agressif : médiatisation des catastrophes, culpabilisation du public ou recours à l'image de stars. Sur le terrain, l'action humanitaire est parfois peu visible.

Les vrais scandales se déroulent loin de nous, au Cambodge comme dans tous les pays où le « bénévolat payant » et les « vacances solidaires » sont devenus un business très lucratif. Les bénévoles, sans qualification particulière, déboursent jusqu'à 4 000 euros pour un séjour d'un mois. Sur place, des volontaires déchantent, sans structure ni moyens pour aider les enfants d'un orphelinat. Effet collatéral du charity business, les orphelinats s'installent à côté des hôtels pour mieux émouvoir les touristes.

C'est en Haïti que l'on observe les effets les plus pervers de ce système. Malgré les milliards de dollars recueillis après le tremblement de terre de 2010, la reconstruction n'a pas démarré, les ONG privilégiant des abris en bois temporaires au bénéfice de vrais logements en dur.

Une édifiante enquête qui va crescendo, pour s'intéresser aux milliards de dollars évaporés — détournés ? — et aux actions criminelles exercées par certaines ONG envers des familles à la rue. Au nom de l'aide humanitaire.

Source : mixing personnel depuis Canal+ et Télérama.

Une enquête exceptionnelle, où le réalisateur n'a pas ménagé ses efforts et ses déplacements, montrant le côté obscur de la philanthropie des très riches et de leurs fondations diverses : une philanthropie intéressée, où les actions s'apparentent plus à de l'impérialisme et à la recherche de nouveaux profits qu'à de la générosité véritable désintéressée. Des investissements dans des sociétés malveillantes en totale contradiction avec les buts affichés, des éviction d'associations concurrentes dans le but d'imposer ses propres produits, et le financement d'écoles en tout genre dans le but de formater les esprits avec de se créer uen armée de serviteurs qui vont contribuer à maintenir le statuquo du capitalisme spéculatif qui leur est si profitable.

Derrière tout cela, se dessine un plan : celui d'imposer une vision particulière, de contrôler là où les gouvernements sont absents, et de construire le mondialisme. Parfois, on se croirait dans une conférence de Pierre Hillard sur le Nouvel Ordre Mondial et les mondialistes : on peut parfois ressentir dans cet excellent documentaire, la puissance des réseaux des hyper-riches et un plan secret bien caché dont le but est le contrôle absolu du monde, et de l'utilisation de fondations en tous genres pour influencer tous les aspects possibles de la société. Une vidéo de plus montrant que les ploutocrates forment un cercle de pouvoir très fermé et puissant ayant un objectif inavouable bien précis.

Un documentaire passionnant à ne rater sous aucun prétexte.



VIDÉOS CONNEXES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :

Ayant dans leur titre le mot clé "milliardaire", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "millionnaire", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "riche", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "dérive", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "humanitaire", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "fondation", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "détournement", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "caritati", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "Bill" et "Gates", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "Rockefeller", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "impérialisme", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "Spécial" et "investigation", cliquez [ici].


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Argent, Banques, États, et Organisations mondiales", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 

 

 

 


 

Le milliardaire Bill Gates confirme que le moustique est l'animal qui tue le plus de personnes au monde

Vidéo # 7160 en Anglais, sous-titrée en Français ( ST ), insérée le Jeudi 01 Mai 2014 à 11:00:23 dans la catégorie "Santé & Médecine"

Durée : 01 min 13 sec


 Évaluation des visiteurs  :
Réception des données en cours... Si rien finalement ne s'affiche, c'est que le serveur de notation est actuellement indisponible. Réessayez ultérieurement.

Afin de ne pas désinformer autrui, merci d'avoir la gentillesse et la sagesse de ne voter qu'après avoir regardé entièrement cette vidéo.



"Les animaux les plus meurtriers du monde - Nombre de gens tués par les animaux chaque année."

 

Explications :

Il ne fait pas trois mètres de haut, n’a pas de crocs acérés, ni un cri effrayant. Un simple vibrillonement certes très énervant signale sa présence. Cet animal responsable de 725.000 décès chaque année n’est autre que le moustique. Avec ce chiffre, posté par Bill Gates sur son blog, il devance largement le deuxième animal le plus dangereux pour l’homme : l’être humain, cause de 475.000 morts annuelles.

"Grâce" à sa piqûre, anodine en soi, mais porteuse de maladies comme la malaria (600.000 morts chaque année), le moustique caracole en tête de ce triste classement, comme l'explique Bill Gates dans son blog.

Ce qui rend les moustiques si dangereux? En dépit de leur nom à consonance inoffensive (en espagnol, il signifie" petite mouche ") , ils sont porteurs de maladies dévastatrices. Le pire est le paludisme, qui tue plus de 600.000 personnes chaque année ; 200 autres millions de cas de personnes sont mises hors de combat pendant plusieurs des jours. Le moustique menace la moitié de la population mondiale et provoque des milliards de dollars en perte de productivité chaque année. D'autres maladies transmises par les moustiques sont la fièvre de la dengue, la fièvre jaune et l'encéphalite.

Il existe plus de 2500 espèces de moustiques, et les moustiques se trouvent dans toutes les régions du monde sauf dans l'Antarctique. Pendant la période de pointe de reproduction , ils sont plus nombreux que tous les autres animaux de la Terre, à l'exception des termites et des fourmis. Ils ont été responsables de dizaines de milliers de morts pendant la construction du canal de Panama. Et ils affectent les tendances démographiques sur une grande échelle : dans de nombreuses zones paludiques, la maladie pousse les gens qui vivent à l'intérieur loin de la côte, où le climat est plus accueillant pour les moustiques, à partir.

Les requins tuent moins d'une douzaine de personnes chaque année aux États-Unis et ils obtiennent pourtant une semaine qui leur est consacrée à la télévision chaque année. Les moustiques tuent 50.000 fois plus de gens, mais aucune chaîne de télévision pour en parler.

Source : Mixing personnel depuis Europe 1 et GatesNotes.com - Traduction amateur par BlueMan.

Des chiffres alarmants qui mérite que l'éradication des moustiques (par des méthodes adaptées et non chimiques) deviennent l'une des priorités de l'humanité.



VIDÉOS CONNEXES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :

Ayant dans leur titre le mot clé "moustique", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "insecte", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "meutre", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "assassin", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "anima", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "personne", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "millionnaire", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre le mot clé "milliardaire", cliquez [ici].

Ayant dans leur titre les mots clés "Bill" et "Gates", cliquez [ici].


Pour toutes les vidéos de la catégorie "Santé & Médecine", cliquez [ici].

 POUR TOUT PUBLIC 

 

 

 


 


1 2 3 Suiv 




 

Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .