Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Affichage de la News # 14458 




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu




Mardi 22 Janvier 2019 - News # 14458 

Le témoignage inattendu sur la masturbation et l'homosexualité d'un des visiteurs de mon site, Altator :

Bonjour,

Je souhaite témoigner au sujet de la sexualité contre-nature appelée homosexualité.

J'ai à mon grand malheur est remord pratiqué une fois dans ma vie ce qui s'appelle la sodomie, cela avec un homme, donc de même sexe que moi...

Je souhaite expliquer (sans excuse, ni justification, ni victimisation), ce qui m'y a amené. Ceci avec l'espoir, que celles et ceux qui liront ce témoignage se rendent compte et puissent en tirer quelque chose afin de ne pas tomber dans cette perversité contre-nature abominable.

En premier lieu, j'ai commencé à me masturber vers 13 ans, jusqu'à actuellement assez récemment. 
Le premier pas à été franchi avec l'utilisation de l'alcool.
Dans une soirée, ivre, je me rappelle avoir roulé des pelles à mon meilleur ami afin de provoquer les autres, comme histoire de se dire :"Vous voyez,j'en suis pas un pourtant, j'ose, j'ai le courage de le faire et, on s'en fout, on vous provoque !"

Une autre manifestation de ce vice, toujours lorsque l'alcool était présent, fut un autre soir, lorsque, invité chez un ami, nous nous masturbâmes l'un l'autre devant du porno...

J'avais honte que mon meilleur ami le sache et qu'il me prenne pour un PD...

Puis, les années passèrent, je rencontrais finalement une fille et fis l'amour sans éjaculation avec elle. C'était ma première fois. Lorsque je me retins pendant l'acte, celle-ci pris peur croyant que j'avais mal. Lorsque je revins chez elle, la porte était fermée. Elle était derrière cette porte mais, ne m'ouvrais pas. Je me sentis perdu...
Je ne lui avais pas parlé de ce que mon Être voulait vraiment, à savoir être libre et pratiquer la magie sexuelle sacrée blanche. 

Je tomba en dépression pendant de nombreuses années. 
2 ans plus tard, je rencontra une femme plus âgée (fantasme de la femme mûre...). 
J'ai fait bestialement l'amour avec elle, le plus possible sans éjaculation...
Je ne lui parla pas de la rétention séminale...
Cette femme, malgré-moi (je ne travaillais pas sur moi), m'insultais journalièrement puis commença à me frapper. 
Moi, convaincu que je devais l'aider, l'aimer, etc. me fit un point d'honneur à rester tout de même avec elle.

1 an passa. Puis, du jour au lendemain, notre relation ambiguë (ne sachant si l'on était ami ou amant) se détériora de plus en plus et, elle commença à m'insulter de PD. 
Elle le martela presque quotidiennement lors de ses excès de colère. 

Un soir où je ne su plus supporter sa colère, je décidais alors de sortir de l'appartement et d'aller boire pour me changer les idées. 

Je rencontra un homme dans le bar d'à côté. Nous buvâmes, nous discutâmes. Il m'invita chez lui. 
Nous discutâmes encore et buvâmes... Ne voulant pas rentrer à mon appartement je décidais alors de m'éterniser chez cette personne que je venais de rencontrer. 
Il décida alors de se livrer et d'avouer qu'il était gay. 
J'en discutais alors avec lui sans peur. Toutefois, vint un moment où il me demanda de lui faire l'amour étant donné qu'il était en manque et qu'il était perdu, cela de manière très insistante et très douce, je ressenti de la pitié...

Ma première réaction fut de refuser intelligemment dans mon for intérieur. 
Seulement, le hic c'est que j'étais loin de ma famille, je vivais avec une femme qui me maltraitait, j'étais ivre, sans repère, perdu. 
Puis me vint une idée des plus perverses...

J'entendais souvent autrui dire :"T'es un homosexuel refoulé !" parce que je ne sortais qu'avec très peu de filles (jamais d'hommes) et que j'accordais une importance véritable à ce que l'on appelle l'amour entre un homme et une femme. Je ne tolérais pas la séduction. De plus la femme avec qui je vivais, m'avait incrusté cette idée dans la tête comme quoi j'étais pd, bien que jusqu'à cet instant je n'avais jamais eu de relation sexuelle avec un homme.

Cette idée perverse la voici. SURTOUT, à toutes celles et ceux qui me lisent puissiez vous ne jamais faire la même erreur que la mienne. 
"Si tout le monde dit que je suis un homosexuel refoulé, peut-être que je le suis. Comment savoir si je le suis ? En essayant. Si je ressens quelque chose, alors ça voudra dire que je le suis, sinon ça voudra dire que je ne le suis pas". "De plus, cela me permettrait d'avoir plus d'expérience que les autres si je le faisais..." (avarice, vanité, luxure, etc.)

Et c'est ainsi que je m'exécuta, pensant faire une pierre de coup en croyant rendre service (moi, le gentil moi) à quelqu'un de si triste...

Aujourd'hui, j'ai un terrible remord de conscience, l'impression d'être damné (moins depuis que j'observe mes défauts, etc. Cf : Samaël Aun Weor). Je souhaiterais pouvoir revenir en arrière et me rendre compte et refuser de faire quoi que ce soit avec cet homme ce soir-là.

Cet acte abominable, je l'ai produit par rapport à plusieurs causes :

- Masturbation depuis mes 13 ans (avec et sans porno).
- Expériences entre potes de masturbation devant du porno.
- Alcoolisme.
- Ego gentil qui veut rendre service à tout le monde. 
- Abus intellectuel et peur de l'opinion d'autrui. 
- Les principaux péchés capitaux (notamment luxure, avarice). 
- Masochisme, vengeance sur moi-même.

Je précise ne pas avoir pris mon pied durant cette abomination (étant naturellement attiré par les femmes), le but étant de savoir si j'étais ou non ce qu'ils prétendaient que je sois (ce qui est un paradoxe au vu de mon acte...).
J'espère profondément un jour que cette horreur que j'ai engendré au fond de moi soit décapitée ainsi qu'un bon nombre de mois gentils... 
J'espère un jour ne plus me sentir damné et rejeté de la divinité. 

J'ai juste une exhortation pour tous ceux et celles qui n'ont pas eu d'expérience de type "homosexuel" mais qui un jour, selon les circonstances, se diraient : "Après tout, c'est pas si grave...". Si vous avez une conscience, n'écoutez pas cette horrible mode LGBT !
N'écoutez pas celles et ceux qui vous disent "t'es gay" ! Non, ce n'est pas "fun", c'est l'Enfer. Si vous voulez vous libérer, ne commettez pas cette abomination.

Si vous voulez vous sortir de ce vice, travaillez sur vous-même, auto-observez vous, et pratiquez pour la dissolution des égos.

Courage !

Je dois dire qu'il faut un certain courage pour avouer décrire publiquement de telles expériences de débauche et de déchéance (même si un pseudo est une forme d'anonymat).

Mais il faut encore plus de courage de prendre conscience de la perversité et de vouloir changer, de vouloir en finir avec ces terribles défauts psychologiques, avec la luxure immonde, et encore plus abominable s'agissant de l'homosexualité.

Je vais compléter ce témoignage important par trois impérieux conseils :

1) Ne vous masturbez JAMAIS ! : la masturbation engendre tout un tas de parasites dans l'âme dont ceux responsables de l'homosexualité.
2) Ne touchez en AUCUN CAS à l'homosxualité : vous engendrerez encore plus de parasites pervers, vous vous chargerez de surcroît d'un terrible karma, et vous divorcerez en plus progressivement de votre Être intérieur profond pour incarner la Bête, l'immonde Typhon-Banphomet, et vous vous tranformerez à terme, en une ou plusieurs vies, en shemale, en la grande prostituée.
3) Si possible, ne forniquez pas : lorsque vous vous unissez avec une personne de sexe opposé uniquement, ne perdez pas vos énergies par l'orgasme qui engendre, puis nourrit, et développe, la méduse psychologique. Restez toujours chaste (à ne pas confondre avec l'abstinence qui est le fait de ne pas avoir de rapports sexuels).

Rappelez vous ce que dont Altator nous a témoigné pour l'avoir vécu directement :

être gay, "ce n'est pas fun, c'est l'Enfer".

Réfléchissez sur ces choses.
Maintenant, et plus tard, au calme, en vous-mêmes.
C'est important.
À bon entendeur salut.

En complément sur homosexualité :

En complément sur masturbation :

En complément sur LGBT :

En complément sur témoignage :

 

Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .