Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

44 News

Samedi 17 Août 2019 - News # 19588 

La Chine prête à l’«option nucléaire» dans sa guerre commerciale avec les États-Unis. Voir [ici] ().

La dictature chinoise s'énerve...

En complément sur guerre commerciale :

       

Vendredi 9 Août 2019 - News # 19440 

OVNI et armes atomiques : le survol de missiles nucléaires Minuteman de la base militaire de Malmstrom :

SYNOPSIS :

Le 27 septembre 2010, le National Press Club a organisé une conférence de presse pendant laquelle des officiers retraités de l'USAF ont déclaré que, pendant les années 60, des OVNI avaient survolé des silos de lancement et désactivé des Minuteman. Cette conférence fut retransmise par CNN.

L'AFFAIRE :

Nous sommes en 1967, et la Guerre froide entre deux super-puissances continue de battre son plein. Et que pourrait-il y avoir de plus angoissant pour une nation sur le qui-vive que d’assister impuissante sur son propre territoire à la mise hors service de missiles balistiques nucléaires intercontinentaux ?

Au petit matin du jeudi 6 mars 1967, sur la base de l’US Air Force de Malmstrom dans le Montana, alors que l’aube dévoile à peine ses premières lueurs, la routine va laisser place à un événement des plus surprenants, et la quiétude des militaires va rapidement se transformer en panique généralisée.

Au sein du centre de contrôle souterrain “Echo Flight” en charge de dix silos contenant des missiles nucléaires stratégiques “Minuteman”, plusieurs rapports provenant de soldats à la surface et de techniciens de maintenance sur le tarmac firent état d’observations d’objets volants non identifiés aux alentours de la base, en forme de ‘soucoupes’, produisant des lueurs rouges. L’un des objets fut même aperçu précisément au-dessus d’un silo ; aussitôt l’alarme générale fut déclenchée.

Dans les trente secondes qui suivirent, le tableau électronique général de commande révéla le dysfonctionnement total (code “No-Go”) de chacun des missiles balistiques. Un par un les systèmes de commande des missiles devinrent inopérants, après avoir passé le statut “alerte”.

Quelque temps plus tard, le 24 mars 1967, à une cinquantaine de kilomètres de là, sur la base “Oscar Flight”, responsable également de dix missiles nucléaires intercontinentaux, le Lieutenant Robert L. Salas reçut un appel d’un garde de sécurité affolé.

Après l’avoir informé que d’étranges lumières évoluaient au-dessus de la base, il lui expliqua qu’un objet volant non identifié se tenait en silence tout juste au-devant de la porte principale du bunker.

Il précisa que plusieurs gardes étaient prêts à faire feu et qu’un d’eux avait été blessé en s’approchant de trop près de l’objet.

Panne général des 10 missiles de la base Malmstrom

Soudain le code “No-Go” s’afficha sur le tableau de commande connecté aux silos. A nouveau, comme à la base voisine, les missiles furent mis hors service les uns après les autres. Salas en fit part immédiatement à sa hiérarchie, laquelle lui indiqua que des incidents similaires étaient survenus à “Echo Flight”. Les objets furent encore visibles par les témoins à la surface durant quelques minutes. Jusqu’en fin de matinée, les missiles dans la base restèrent toujours inopérants.

Boeing, contractant pour l’armée, responsable de la construction et de la maintenance des missiles, de l’infrastructure adéquate, ne put officiellement déterminer l’origine exacte de la panne en question. Un signal électromagnétique semblait tout simplement avoir été envoyé aux missiles afin de les désactiver, malgré les systèmes utilisés afin de protéger les silos de toute influence ou perturbation électromagnétique extérieure.

Il s’avère que lors de ces incidents aucune attaque en tant que telle n’a été signalée. Ceci pourrait laisser imager l’apparence d’un message : « Ne jouez pas avec les allumettes les enfants, vous risquez de vous brûler. Nous ne vous voulons aucun mal, mais voilà de quoi nous sommes capables. Vos armes les plus puissantes seraient inefficaces contre nous, car inopérantes selon notre bon vouloir ».

Un exemple typique (reconstitué).

Le survol d'installation de tirs nucléaires est récurrent. C'est même arrivé en France lorsqu'on avait des missiles au plateau d'Albion.

À voir.

En complément sur OVNI :

En complément sur missile nucléaire :

     

Mardi 6 Août 2019 - News # 19377 

 

6 Août 1945 : triste anniversaire du bombardement atomique d'Hiroshima par cette saloperie d'États-Unis.

Notez bien que ces connards auraient pu faire péter leur bombe sur une toute petite île comme il y a plein au large du Japon, en forme d'avertissement pour stopper la guerre, mais non : ces salopards ont rasé deux ville à l'arme atomique.

Et ce sont ces mêmes cons qui prétendent donner des leçons en matière nucléaire à la Corée du Nord ou à l'Iran. Des faux-culs, des hypocrites.

En complément sur Hiroshima :

En complément sur Nagasaki :

     

Mercredi 3 Juillet 2019 - News # 18574 

Israël prévient que l'Iran sera durement touché en cas de guerre. Voir [ici] ().

Si on lit bien les déclarations du ministre israélien, on en conclut que la guerre entre les deux pays est inévitable, et pour une raison simple : l'État hébreu ne permettra «pas à l'Iran de se procurer des armes nucléaires», même s'il devait «agir seul» dans ce domaine.

Il ne s'agit donc plus de déterminer si une guerre vas avoir lieu, mais quand. Et les Iraniens ont intérêt à se préparer sérieusement...

Le problème, c'est qu'Israël possède des armes nucléaires, et les emploiera si sa survie est menacée. Ils sont même capables de réaliser un tir tactique pour stopper la guerre.

Bref, tout cela est inquiétant.

En complément sur Israël :

En complément sur Iran :

     

Dimanche 23 Juin 2019 - News # 18328 

Pourquoi le National Interest met-il en garde contre les risques d’une guerre nucléaire. Voir [ici] ().

En complément sur guerre nucléaire :

       

Dimanche 12 Mai 2019 - News # 17292 

D’après une personne en place à la Maison Blanche, la guerre contre l’Iran est prévue pour cet automne. Voir [ici] ().

Ça me paraît dément cette histoire, mais compte tenu que nous avons des fous aux commandes aux États-Unis et en Israël, tout est possible.

D'autre part, 120 engins nucléaires tactiques lâchés sur l'Iran ne me paraît crédible.

Il s'agit sans doute d'un article visant à faire peur à l'Iran.

En complément sur Iran :

       

Samedi 20 Avril 2019 - News # 16738 

La guerre nucléaire est impossible. Vraiment ? Voir [ici] ().

En complément sur guerre nucléaire :

       

Dimanche 3 Février 2019 - News # 14713 

Le Pentagone a décidé d’installer des missiles nucléaires à moyenne portée en Europe, ce qui transformera ce territoire en champ de bataille lors d’une guerre entre les deux Grands ou "Le fossoiement américain du Traité FNI avec les complicités européennes" : Voir [ici] ().

Aujourd'hui, plus personne ne dit non aux américains, qui font tout ce qu'ils veulent et pratiquent la politique du fait accompli. Nous courrons aux multiples désastres : économiques, monétaires, industriels, sociétaux, et militaires.

En complément sur Pentagone :

En complément sur missile nucléaire :

En complément sur atomique :

En complément sur missile :

En complément sur Traité FNI :


Dimanche 6 Janvier 2019 - News # 14001 

L'OTAN donne une «dernière chance» à la Russie. Voir [ici] ().

Mais quel ramassis de connards hystériques et va-t'en-guerre...

Décidément cette saloperie d'OTAN ne brille pas par son intelligence.

On sera bien avancé si une guerre nucléaire se déclenche bande de tarés.

En complément sur l'OTAN :

       

Mardi 27 Novembre 2018 - News # 12996 

Guerre nucléaire : La Russie avertit : en 20 minutes, nous pouvons réduire à néant le Royaume-Uni. Voir [ici] ().

Un article assez inquétant...

En complément sur guerre nucléaire :

       

Dimanche 4 Novembre 2018 - News # 12427 

Risques accrus d'utilisation d'armes nucléaires et guerre thermonucléaire : "Hiver nucléaire: deux minutes avant la fin du monde". Voir [ici] ().

Les risques, ce sont les états d'alerte permanente, le "launch on warning" et les fausses alertes, ainsi que les "doomsday machines".

On peut y rajouter les doctrines folles comme "l'option Samson" des israéliens : voir cette [vidéo] ().

En complément sur risque :

En complément sur arme nucléaire :

En complément sur bombe atomique :

En complément sur guerre nucléaire :

 

Jeudi 25 Octobre 2018 - News # 12136 

Un général américain alerte sur une future guerre contre la Chine. Voir [ici] ().

Plus tôt à mon avis.

Dans 15 ans, la Chine sera inattaquable (sauf à l'arme nucléaire).

En complément sur Chine :

En complément sur guerre :

     

Mardi 10 Juillet 2018 - News # 9706 

Archéologie interdite : "Cartographie : Des preuves incroyables de GUERRES ATOMIQUES il y a des milliers d’années avant notre ère". Voir [ici] ().

Le titre peut paraître pute à clics, voir du n'importe quoi, mais c'est réel.

Je me suis penché sur la question il y a quelques années et il est certain à 100% que des explosions nucléaires ont eu lieu dans le passé en divers endroits de la Terre (Je me souviens notamment en Inde, et au Moyen-Orient).

Comment peut-on en être sûr ? Et bien, c'est assez facile : lorsqu'une telle bombe explose, elle produit beaucoup de radioactivité, des cendres, qui se fixent dans le sol. Celle-ci décroît avec le temps, mais si on fait des relevés équidistants (comme les points d'intersection d'un quadrillage), alors l'image des relevés va former des cercles concentriques où la radioactivité est la plus forte à un endroit (le centre de l'explosion) et décroît lentement avec la distance à partir de ce centre dans toutes les directions. Au final, on a donc une succession de cercles d'intensités décroissantes de rayonnements qui recoupent exactement l'effet mesuré après une explosion atomique, si ce n'est que cette carte des relevés est atténuée : en effet, avec le temps, la radioactivité a fortement décru. On peut même, sur la base de puissances estimées, déterminer avec une assez bonne précision le temps qui nous sépare de l'explosion, et donc à partir de là, la date à laquelle la bombe à été mise à feu.

Comme le sujet dérange l'archéologie officielle, on en parle peu, mais quelques chercheurs audacieux ont faits ce genre de relevés tout autour du monde, et leurs résultats sont sans appel : il y a bien eu des explosions nucléaires dans le passé de notre inconnue histoire.

Il y a d'ailleurs dans le Mahabharata hindou un passage évoquant une explosion atomique  :

Un projectile, chargé de toute l’énergie de l’univers… une colonne incandescente de fumée et de flammes aussi vives que 10.000 soleils, roses et de toute splendeur… une arme inconnue, un éclair d’acier, un gigantesque messager de la mort venu réduire à un amas de cendres une race toute entière.

Les corps ont été brûlés au point d’être méconnaissables. Leurs cheveux étaient tombés, les poteries s’étaient brisées sans raison apparente, et les oiseaux étaient devenus blancs.

Après quelques heures, toutes les sources alimentaires étaient infectées. Pour échapper au feu, les soldats s’étaient jetés dans la rivière.

Pour en savoir plus :

En complément sur atomique :

En complément sur archéologie:

En complément sur incroyable :

   

Vendredi 29 Juin 2018 - News # 9415 

Le signal du début d’une guerre nucléaire aurait été intercepté aux États-Unis. Voir [ici] ().

Ils s'amusent bien les gars...

En complément sur guerre nucléaire :

       

Mercredi 6 Juin 2018 - News # 8912 

La possibilité d’une rencontre entre Bachar el-Assad et Kim Jong-un angoisserait les États-Unis. Voir [ici] ().

Surtout si, imaginons, les Nord-Coréens vendent un missile nucléaire à la Syrie... 

C'est Israël qui va être content ! 

Je déconne, mais si c'était le cas, ça pourrait déclencher une terrible guerre : les israéliens feraient tout militairement pour détruire ce missile avant qu'il ne puisse être tiré.

En complément sur Bachar el-Assad :

En complément sur Kim Jong-un :

     

Mercredi 23 Mai 2018 - News # 8600 

Armement : Le tir réussi de 4 missiles russes Boulava d'affilée a été effectué depuis le sous-marin Iouri Dolgorouki, positionné en mer Blanche, sur le polygone de Koura au Kamtchatka (Pensez à mettre le lecteur en plein écran) :

Le missile Boulava (en russe Р-30 3М30 Булава, du nom d'une arme russe de type masse d'arme), code OTAN SS-NX-30, dénomination internationale RSM-56) est un missile mer-sol balistique stratégique (MSBS) de 4e génération qui a été développé jusqu'en 2010. Il pourrait devenir l'arme principale des forces stratégiques navales russes. Il s'agit d'un missile à trois étages à propergol solide, d'une portée supérieure à 8 000 km1. Il peut être équipé de dix ogives nucléaires hypersoniques de 100 à 150 kilotonnes à trajectoire indépendante. La production en série a débuté en 20082 dans une usine de Votkinsk pour équiper les SNLE classe Boreï de la marine de guerre russe.

Source : Wikipédia.

Impressionnant.

En complément sur arme :

En complément sur missile :

En complément sur sous-marin :

En complément sur impressionnant :

 

Mardi 15 Mai 2018 - News # 8427 

Le Pr Pierre Dortiguier est interviewé par LLP sur la situation entre les États-Unis, l'Iran, et la Syrie :

SYNOPSIS :

Entretien vidéo avec le Pr Pierre Dortiguier, géopolitologue, à propos de la Syrie et des derniers événements, notamment le retrait unilatéral de Donald Trump de l’accord international sur le nucléaire iranien qui a pour conséquence, non seulement la mise en place d’une guerre économique contre les intérêts des entreprises européennes, mais également de profiter aux intérêts bellicistes de l’entité sioniste scélérate et ceci encore une fois avec un mépris affolant des décisions de l’ONU ou tout simplement du droit international.

Nous assistons, médusés, à l’installation petit à petit d’une forme de barbarie, d’une sauvagerie américaine qui impose son chaos au monde entier.

Source : LLP.

En complément sur LLP :

En complément sur Syrie :

En complément sur Iran :

En complément sur États-Unis :

En complément sur Pierre Dortiguier :


Mercredi 9 Mai 2018 - News # 8303 

 

Armement atomique : la nouvelle bombe nucléaire B61-12 des États-Unis va être livrée en Italie, en Allemagne, en Belgique, aux Pays-Bas, en Turquie, et probablement dans d’autres pays européens. Voir [ici] ().

Le problème posé par cette bombe, c'est que sas puissance est modulable, donc sa probabilité d'utilisation est beaucoup plus grande qu'une bombe atomique conventionnelle, et conséquemment cela augmente le risque d'un guerre nucléaire totale.

En complément sur arme :

En complément sur atomique :

En complément sur bombe :

En complément sur nucléaire :

 

Mardi 8 Mai 2018 - News # 8292 

 

Donald Trump annonce le retrait des États-Unis de l'accord nucléaire iranien. Voir [ici] ().

À quoi ça sert de faire ça, hormis le fait de foutre le bordel et d'augmenter le risque de guerre...

Espérons que ces connards d'américains ne prévoient pas d'attaquer l'Iran.

En complément sur Donald Trump :

En complément sur États-Unis :

En complément sur Iran :

En complément sur nucléaire :

 

Dimanche 6 Mai 2018 - News # 8248 

Les États-Unis «regretteront comme jamais» de quitter l'accord nucléaire iranien, prévient président iranien Hassan Rohani :

Il est vrai que rompre un accord qui a fait et faisait l'unanimité et la paix n'a aucun sens... Sauf si l'on veut la guerre...

Une preuve de plus que les États-Unis sont dirigés pas des malveillants.

En complément sur États-Unis :

En complément sur Iran :

En complément sur nucléaire :

   

Samedi 5 Mai 2018 - News # 8236 

 

L’Iran supprime le dollar de ses paiements, 7 jours plus tard Israël veut lui déclarer la guerre...

Vous avez vu que Israel menace depuis quelques jours l'Iran de bombardements massifs pour l'empêcher de reprendre son programme nucléaire. Mais vous devez mettre cette information au bout pour comprendre vraiment ce qui se trame :

"Iran switches from dollar to euro for official reporting currency. Iran will start reporting foreign currency amounts in euros rather than U.S. dollars, state media said on Wednesday as part of the country’s effort to reduce its reliance on the U.S. currency due to political tension with Washington ... Central Bank governor Valiollah Seif said last week that Supreme Leader Ayatollah Ali Khamenei had welcomed his suggestion of replacing the dollar with the euro in foreign trade, as the “dollar has no place in our transactions today”. Tehran has been trying for years to move away from the dollar, although much of the country’s international trade is still conducted in dollars and ordinary Iranians use them for travel and savings", lire Reuter [ici] ().

Le problème pour la Fed américaine n'est pas tant l'Iran mais le fait que maintenant la Chine, la Russie (et tous ses Etats amis), la Serbie et maintenant l'Iran auquel il faut ajouter la Turquie, ont commencé leur désengagement du dollar, c'est à dire demander des Euros en paiement de leurs pétrole, biens et services, et du coup la demande pour le dollar se prend un coup de marteau sur la tête.

Et, oh hasard, oh malice des Dieux (juifs), Israel menace de déclarer la guerre à l'Iran. Ce qui va permettre d'arrêter l'hémorragie pendant un temps. Les traders de matières premières n'attendent que cela car le prix du pétrole partira flirter avec le ciel.

D'ailleurs deux F-15 israeliens remplis d'électronique ont bombardé les positions iraniennes voici 4 jours ont bombardé les postes Iraniens en Syrie (le 122 raid israelien) et maintenant Tel-Aviv s'attend à la vengeance pour tous les morts : "Israel Braces for Iranian Retaliation for Syria Strike – but War Isn’t Inevitable. There could be a lull before Lebanon's May 6 election and the Americans' May 12 decision on the Iranian nuclear deal, but revenge could come from Lebanon, Syria, Iran or further afield" lire [ici] () le quotidien israelien Haaretz pour vous en assurer. 

Mais dans tous les cas, sachez que les Etats-Unis ont ABSOLUMENT besoin d'une guerre pour faire un défaut de paiement sur leur dette qui est devenue irremboursable.

Source : Pierre Jovanovic ().

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur Iran :

En complément sur Dollar :

   

 


Vendredi 4 Mai 2018 - News # 8212 

Armement nucléaire : De nouveaux détails sur les tests américains de la bombe nucléaire B61 filtrent dans les médias. Voir [ici] ().

Le problème majeur posé par cette bombe, c'est que comme sa puissance est modulable, elle va inciter des connards à l'utiliser, et donc à déclencher potentiellement un guerre nucléaire mondiale.

Avec cette bombe, on sort complètement du schéma classique de la dissuasion et de l'auto-destruction mutuelle assurée comme épée de Damoclès. Elle incite certains débiles à l'utiliser à faible puissance, engendrant chez celui qui se la prend sur la gueule une légitime réaction d'utiliser aussi l'arme nucléaire (non graduée cette fois puisque ne disposant pas d'une telle option), et c'est parti mon kiki pour une partie catastrophique de ping pong nucléaire...

En complément sur arme :

En complément sur nucléaire :

En complément sur bombe :

En complément sur atomique :

 

Mardi 1er Mai 2018 - News # 8155 

Le journal américain "The New York Times" révèle que Kim Jong-un est prêt à céder des armes nucléaires si les États-Unis s’engagent à ne pas envahir son pays la Corée du Nord. Voir [ici] ().

Et bien si c'est vrai, alors ce type est un crétin naïf...

On ne peut pas faire confiance aux États-Unis. C'est consternant  de voir qu'il ne l'a toujours pas compris.

"Si les États acceptent de mettre officiellement fin à la guerre de Corée et promettent de ne pas envahir son pays" :  Alors hein, c'est promis, tu ne m'agresse pas hein, c'est promis, hein ? Pitoyable ! Un vrai gamin.

En complément sur Corée du Nord :

       

Lundi 30 Avril 2018 - News # 8144 

A grand renfort de schémas, Netanyahou accuse à la télévision
l'Iran d'avoir un programme nucléaire secret...
Pour légitimer sa loi d'entrée en guerre rapide,
et tenter d'influer sur la décision de Donald Trump sur l'accord nucléaire iranien bien sûr...

 

Israël : le Parlement israélien a adopté une loi facilitant l'entrée en guerre dans des «conditions extrêmes» en permettant au pays d'entrer en guerre sans l'accord de tout le gouvernement. Voir [ici] ().

Ça promet...

Et puis je ne sais pas si vous avez remarqué la tendance actuelle : de plus en plus de dirigeants veulent pouvoir entrer en guerre sans l'aval des représentants du peuple.

C'est inquiétant, parce-que cela var favoriser les conflits majeurs...

En complément sur Israël :

       

Mardi 17 Avril 2018 - News # 7820 

Le missile hypersonique russe "Zircon", capable d'évoluer à Mach 10.

 

Nouvelles technologies avancées de guerre : "Vladimir Poutine dévoile les nouvelles armes stratégiques MHD russes" - Par Jean-Pierre Petit :

SYNOPSIS :

Le 1° mars 2018 Poutine dévoile les nouvelles armes créées par les Russes qui échappent au système antimissile américain. Ces armes reposent sur une source d'énergie nucléaire embarquée et sur le recours à la MHD.

Explications de Jean-Pierre Petit.

Une vidéo super-intéressante où Jean-Pierre Petit démonte le discours de Vladimir Poutine pour nous en expliquer les tenants et les aboutissants comme notamment :

Passionnant !

À ne pas rater !

Nota Bene : la bande dessinée "Le mur du silence" dont parle Jean-Pierre Petit est téléchargeable gratuitement [ici] ().

[MAJ du 18 Avril 2018] : Armes hypersoniques russes : le commandement stratégique américain appellerait à croire Poutine. Voir [ici] (). Des déclarations qui confirment la justesse des analyses de Jean-Pierre Petit.

[MAJ du 30 Avril 2018] : Suite à la suppression de sa vidéo d'origine par YouTube, Jean-Pierre Petit en a refait une version plus longue :

Analyse, d'une heure,  plus fouillée et mieux documentée, des armes présentées par Poutine le 1° mars 2018. Le recours à la MHD pour assurer des évolutions hypersoniques est incontournable. Le Drone sous-marin et le planeur hypersonique sont 100 % MHD. Le poignard, qui vole à Mach 10, avec une durée de vie de 10 minutes, a une source d'énergie primaire chimique, mais un système MHD propre à assurer son vol hypersonique en air dense . Le missile de croisière reprend un projet de stato-réacteur nucléaire américain SLAM de 1955-1961. Poutine met K.O. le système ABM américain.

En complément sur Poutine :

En complément sur Jean-Pierre Petit :

En complément sur arme :

En complément sur MHD :

En complément sur missile :


Lundi 16 Avril 2018 - News # 7780 

 

Syrie et conséquences : "L’Humanité et la conscience morale des Russes ne peuvent rien changer" par Paul Craig Roberts :

Il semble que, pour que Donald Trump puisse sauver la face, le gouvernement russe de Vladimir Poutine animé par son humanité et sa grandeur morale, ait consenti à laisser faire une attaque simulée. Malheureusement pour nous tous, ce que récolteront les Russes pour leur générosité, ce ne sera pas les remerciements qu’ils méritent. La Russie et Poutine n’auront pas le prestige d’avoir épargné à Trump de devoir reculer, ni de n’avoir pas coulé sa flotte et abattu ses bombardiers.

Les Russes veulent éviter le conflit. Ce n’est pas parce qu’ils ont peur de l’armée américaine, mais parce qu’ils savent avoir affaire à un régime de psychopathes qui ont non seulement volontairement détruit entièrement ou en partie sept pays musulmans au cours des 17 dernières années, mais aussi l’humanité entière. Poutine se dérobe donc à toute confrontation qu’ils orchestrent et s’en tient au droit international et aux règles juridiques.

Seulement, le résultat n’est pas ce à quoi s’attendrait quelqu’un d’humain. La bienveillance russe ne fait que pousser le mal qu’est l’Occident à faire plus de provocations.

Ce matin, j’ai rendu visite à un ami qui avait la télé allumée. Je ne pouvais pas croire les mensonges que Trump, les membres de son gouvernement, et la pressetituée racontaient au monde. C’était étonnant. Stephen Lendman parle ici de quelques-uns de ces mensonges.

Seuls les lecteurs de mon site Internet et quelques autres sauront que si des milliers de marins et des douzaines de pilotes américains sont toujours en vie, c’est parce que les Russes leur ont épargné la vie.

Bien que le gouvernement russe soit animé de bonnes intentions, de conscience morale et de la considération envers les autres, il pousse le monde vers l’Armageddon. La raison en est que les néocons qui contrôlent la politique étrangère des États-Unis, ne cesseront pas d’orchestrer des événements qu’ils reprocheront aux Russes. Plus les Russes attendront avant de sévir enfin, plus les provocations s’accentueront. Les provocations successives acculeront les Russes à se rendre ou à la guerre nucléaire.

La dernière provocation en Syrie était idéale pour les Russes. Les Russes avaient tous les atouts militaires. Ils auraient pu facilement détruire tous les navires et tous les avions, et comme ils avaient annoncé clairement les conséquences à l’avance au monde, les États-Unis auraient reculé. Leur défaite sans un coup de feu, aurait sapé les néocons fous qui cherchent l’hégémonie mondiale.

Après une déclaration aussi claire des Russes, selon laquelle les forces américaine allaient être entièrement anéanties, les chefs d’état-major interarmées américains n’auraient pas attaqué.

Tant que les Russes s’accommoderont de l’agressivité de Washington, la malveillance de Washington empirera.

Je pense parfois que les Russes espèrent que les peuples occidentaux prendront conscience des affrontements dangereux et gratuits qui sont faits en leur nom. En fait, les peuples occidentaux sont impuissants. Ni Washington, ni ses régimes vassaux britanniques et français, ne consultent le peuple ou ses représentants élus avant de lancer une attaque militaire contre un autre pays. Ce fait démontre définitivement que ni les États-Unis, ni le Royaume-Uni, ni la France, n’ont de respect pour la loi et leurs propres démocraties, et que ces pays ont des régimes qui ne rendent aucun compte de leurs actions à leurs peuples. Les régimes britannique et français sont responsables devant Washington, et Washington est responsable devant le complexe militaro-sécuritaire et Israël, dont l’histoire montre qu’ils peuvent faire tomber tout sénateur ou député américain.

Si le gouvernement russe avait regardé aujourd’hui les médias télévisés amérciains, il comprendrait la futilité qu’il y a à éviter les provocations de Washington. Non seulement les Russes noteraient les mensonges de Washington à propos du grand succès d’un non-événement, mais aussi que d’un côté, une grande victoire américaine était proclamée, et de l’autre, les alliés néocons de John Bolton racontaient que l’attaque ne suffisait pas pour mettre la Syrie et la Russie au pas.

La victoire et son insuffisance s’allient pour pousser à des provocations pires. La prochaine provocation sera orchestrée de manière à être plus favorable aux armements des États-Unis qu’à ceux de la Russie. Washington ne risquera plus une confrontation comme il l’a fait en Syrie, où il aurait manifestement perdu. Cela signifie que l’humanité et la conscience morale des Russes aboutiront à une confrontation bien plus dangereuse pour la Russie et pour nous tous.

Comme je l’ai écrit plus tôt aujourd’hui, « Il serait erroné de conclure que la diplomatie a prévalu et que Washington a retrouvé la raison. Rien ne pourrait être plus loin de la vérité. Le problème n’est pas résolu. La guerre se profile toujours à l’horizon. »

Paul Craig Roberts.


Ancien Secrétaire Adjoint au Trésor pour la politique économique, Paul Craig Roberts a été rédacteur en chef adjoint du Wall Street Journal, chroniqueur chez Business Week, Scripps Howard News Service et Creators Syndicate, il a écrit de nombreux ouvrages, dont l’un, L’Amérique perdue : Du 11 septembre à la fin de l’illusion Obama, a été traduit en français, et il a aussi été affecté à de nombreux postes universitaires.

Original : www.paulcraigroberts.org/2018/04/14/russias-humanity-moral-conscience-leading-war ().

Traduction Petrus Lombard - Relu et un peu amélioré par BlueMan.

Source : Réseau International ().

Un article majeur !

Je partage à 100% les analyses de Paul Craig Roberts, et depuis longtemps, puisque je ne cesse de dire que les Russes ont fait de manière récurrente une erreur fatale, celle de ne pas avoir posé un ultimatum à toutes les forces illégalement en Syrie de quitter ce pays sous peine d'annihilation complète. À chaque fois, les Russes composent erronément avec des fous, avec des gens qui n'hésitent pas à tuer des millions de gens, avec le Mal. Ne pas mettre une limite au Mal, c'est lui permettre de se développer indéfiniment.

Les Russes sont bien plus droits et moraux que les américains, les britanniques,. et les français, c'est absolument certain, mais ils sont aussi plus naïfs parce-qu'ils croient encore que ceux qui les manettes aux États-Unis sont des gens raisonnables (alors que tout montre qu'ils ne le sont objectivement pas), au point même de les qualifier les américains de "partenaires". C'est dément...

Je me demande s'il n'est pas trop tard... Il faut que les Russes chassent d'urgence de Syrie les troupes illégales, terrestres ou aériennes, en imposant un ultimatum, sinon nous courrons à la catastrophe.

Un article à ne vraiment pas rater, et à lire intégralement !

En complément sur Syrie :

En complément sur Russie :

En complément sur États-Unis :

En complément sur Paul Craig Roberts :

 

Jeudi 29 Mars 2018 - News # 7318 

La Russie active son plan de guerre nucléaire apocalyptique "Main Morte". Voir [ici] ().

En complément sur Russie :

       

Mercredi 14 Mars 2018 - News # 7066 

Un officiel du Pentagone : Les missiles hypersoniques de la Chine pourraient menacer la « totalité de la flotte de surface » de la marine américaine. Voir [ici] ().

Un article très inquiétant...

Normalement, les américains se trouvent désormais obligés de raser partiellement la Chine à l'arme atomique. Pour ce faire, il ne vont pas directement lancer une attaque mais créer un incident qui va leur servir de prétexte. En mer de Chine par exemple, ce serait l'idéal puisque la Chine est en complète violation du Droit international et maritime.

Je ne dis pas que c'est ce qui va se produire mais une lutte immense entre clans de l'État profond et du complexe militaro-industriel américains va avoir lieu : entre ceux qui sont encore "raisonnables" et ceux qui, bien qu'étant lucides, sont en réalité fous et prêts à tout.

Moi, si j'étais non croyant, va-en-guerre, cynique et fou, comme certains aux États-Unis, je détruirais partiellement la Chine à l'arme nucléaire pour la stopper net, et garder la suprématie planétaire définitivement.

Ça semblera complètement démentiel ce que je dis, et ça l'est, mais ce qui n'est pas insensé c'est de comprendre que les États-Unis sont à la croisée des chemins : demain, il sera trop tard pour eux. C'est le dernier moment où ils peuvent encore garder le contrôle en détruisant la Chine. Demain, la Chine sera bien trop puissante et dangereuse pour se lancer dans une telle opération.

Affaire à suivre...

Maintenant, entre les informations de Syrie, l'affaire des ex-espions empoisonnés, et les tensions américano-chinoise, et américano-russes, je trouve que la tension monte dangereusement. et que tout semble s'accélerer Il y a beaucoup trop de mauvais signes.

Ajoutez à cela la débâcle financière qui s'en vient. Il est clair que les ploutocrates ont intérêt, eux aussi, à la guerre pour faire oublier leur terrible responsabilité dans les drames économiques et la ruine des peuples et des États.

Bref, tout concoure à une ou des guerres très prochaines. Ça devient un peu flippant.

En complément sur Pentagone :

En complément sur Chine :

En complément sur États-Unis :

   

Jeudi 25 Janvier 2018 - News # 6401 

Minuit moins 2 minutes : l'«horloge de l'apocalypse» est-elle sur le point de sonner les 12 coups ? Voir [ici] ().

Un peu provoc comme article... Les raisons de l'avancement de l'horloge ne sont pas claires.

En complément sur apocalypse :

En complément sur guerre nucléaire :

En complément sur atomique :

   

Mardi 19 Septembre 2017 - News # 5228 

Un militaire russe a sauvé le monde d'une guerre nucléaire :

En complément sur nucléaire :

En complément sur atomique :

     

Samedi 3 Juin 2017 - News # 4497 

L'astronaute Edgar Mitchell, vétéran de la NASA, membre de la mission Apollo 14 en 1971, et le sixième homme à marcher sur la Lune : « Les extraterrestres ont empêché une guerre nucléaire ». Voir [ici] ().

Un témoignage rare qui recoupe toutes les informations que tout chercheur de vérité sur les OVNIS avait pu découvrir.


Image factice pour illustration du sujet.

On le sais depuis longtemps : beaucoup de sites de silos nucléaires sont visités par des OVNIS, notamment quand ceux-ci sont ouverts pour divers entretiens. Les systèmes d'armes sont même parfois mis hors service lors de ces visites impromptues.

En complément sur Edgar Mitchell :

En complément sur astronaute :

En complément sur OVNI :

En complément sur missile :

En complément sur atomique :


Jeudi 11 Mai 2017 - News # 4018 

Guerre nucléaire : Sauron dirige Washington. Voir [ici] ().

Ça me paraît complètement dément, mais si c'est vrai alors c'est véritablement effrayant, et les dirigeants amércains de l'État profond et du complexe militaro-industriel sont devenus complètement fous.


Vendredi 28 Avril 2017 - News # 3700 

Bernie Sanders craint une guerre nucléaire avec la Corée du Nord. Voir [ici] ().


Lundi 17 Avril 2017 - News # 3371 

Pyongyang à l'ONU : "À cause des USA, une guerre nucléaire peut éclater à tout moment". Voir [ici] ().


Samedi 15 Avril 2017 - News # 3325 

L'Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire (IPPNW) : « L’escalade suite à la frappe américaine contre la Syrie risque de tout détruire ». Voir [ici] ().


Dimanche 9 Avril 2017 - News # 3167 

Frappes iniques des États-Unis sur la Syrie : on sait désormais que 34 des 59 missiles Tomahawk ont interceptés.

Depuis le tir de 59 missiles Tomahawk vendredi contre un aérodrome de Homs, une question ne cesse de revenir dans toutes les analyses : 23 des 59 missiles de croisière US ont atteint leur cible. Et le reste des engins ? Qu’est-il advenu de 34 autres Tomahawk tirés depuis deux navires de guerre US déployés en Méditerranée ? La réponse, c’est cette vidéo diffusée ce samedi par Al-Alam qui pourrait l’apporter : la DCA syrienne a intercepté et détruit les 34 missiles Tomahawk avant qu’ils n’atteignent la base aérienne de Shayrat. 

L’information souligne le décret de la présidence syrienne pour l’interception et la destruction en vol des missiles américains à la minute où l’attaque a commencé. D’autres analystes relèvent le rôle des radars russes qui seraient immédiatement entrés en fonction, après le tir du premier missile. S’agit-il de S-300 syriens ou de S-400 russes déployés en Syrie ? Pourquoi avoir caché cette « riposte cinglante » et n’en parler que deux jours après l’attaque ? 

La vidéo publiée par les sources militaires syriennes prouve une chose : si la Syrie et son allié russe ont évité de la publier dans les heures suivant les frappes US, c’était pour éviter une escalade. Mais au regard de la campagne intense de menace contre la Syrie et la Russie, il n’existerait peut-être plus aucune raison pour dévoiler « les faiblesses des missiles US » et « la puissance de la DCA syrienne ». 

Les États-Unis ont annoncé ce dimanche par la voix du porte-parole de la Maison-Blanche, Sean Spicer, n’avoir pas averti au préalable la Russie de l’attaque qu’ils allaient lancer contre le territoire syrien. Interrogé par Fox News, le porte-parole a affirmé que « nous n’avons eu aucun contact avec les dirigeants politiques russes », ce qui revient à dire que les États-Unis ont effectivement voulu « prendre de court » les Russes. Mais la surprise semble ne pas « avoir trop bien fonctionné » ! 

Les analystes affirment encore que la Russie, dont les navires de guerre viennent de regagner la Méditerranée, a fait preuve de retenue pour éviter « une guerre balistique » qui aurait pu déboucher sur un « conflit nucléaire ». 


Source : Alchimie33.

Voir cette [vidéo] () (Source de la vidéo : Al-Alam).


Jeudi 9 Mars 2017 - News # 2605 

Augmentation du budget militaire US – Un Colonel à la retraite Russe met en garde Trump : «Nous ensemençons le littoral US avec des missiles nucléaires taupe». Voir [ici] (). Il doit s'en passe de belles au niveau militaire dans le monde... On n'a pas idée. À noter que la vidéo du planisphère avec des missiles nucléaires détruisant les États-Unis a été réalisée avec un jeu marrant et pas cher de guerre nucléaire totale : DEFCON – Everybody Dies (). Je vous le recommande !


Dimanche 16 Octobre 2016 - News # 1542 

22 membres du Congrès appellent le président Obama à ne pas faire usage en premier de la bombe atomique. Voir [ici] (). Je trouve qu'il y a beaucoup de gesticulations et de signes guerriers en ce moment, Cela dit, je ne crois pas du tout à une guerre nucléaire prochainement. Personne n'y a intérêt.


Dimanche 16 Octobre 2016 - News # 1539 

Si le plus grand jeu de poker de tous les temps se termine par un grand chelem nucléaire, et que les survivants examinent les causes de WWIII, ils vont mourir de rire. La Troisième Guerre mondiale avait pour but de sauver al-Qaïda... Voir [ici] ().


Dimanche 16 Octobre 2016 - News # 1537 

Bizarre et inquiétant : la Russie ordonne à tous ses fonctionnaires vivants à l’étranger de rentrer, alors que les tensions montent devant l’hypothèse d’une guerre mondiale. Voir [ici] (). Je ne pense pas qu'il y aura de guerre nucléaire mais une guerre conventionnel peut-être. Une mesure qui en présage rien de bon...


Jeudi 14 Août 2014 - News # 942 

Un document américain confirme la planification militaire des États-Unis recommandant au Pentagone de se préparer à mener une demi-douzaine de guerres simultanément, y compris des guerres dans lesquels l'antagoniste serait équipé d'armes nucléaires. Voir [ici] (). Un plan démentiel, élaboré par des psychopathes ultra-cyniques. Au moins on y voit plus clair, et les opérations des États-Unis depuis le 11 Septembre 2001 sont alignées avec cette stratégie ahurissante. Décidemment, les États-Unis sont bien le pays le plus terroriste de la planète.


Mercredi 28 Mai 2014 - News # 845 

Bientôt, les sous-marins nucléaires ne pourront plus se cacher car ils seront détectés à coup sûr. Voir [ici] (). Décidemment, tout montre que la 3ème guerre mondiale va être impitoyable. Et le peuple n'a pas  la moindre idée des armes actuellement en développement qui en surprendront beaucoup.


Jeudi 8 Mai 2014 - News # 819 

Une nouvelle loi américaine cherche des réponses au sujet des tunnels nucléaires chinois. Voir [ici] (). Je connaissais l'existence de ces tunnels militaires qui sont une bonne idée, mais là les américains se sont enfin rendu compte qu'en cas de guerre, leur campagne aérienne habituelle de début de guerre ne donnerait pas grand chose, alors ils sont devenus inquiets et ont décidé de trouver une solution en venir à bout.


Mardi 27 Novembre 2012 - News # 296 

Les preuves s'accumulent au point qu'on en est certain désormais : il y a eu des guerres utilisant des armes nucléaires il y a au moins 8000 ans de cela, les cendres et les relevés radioactifs en apportant la preuve. Voir [ici] (). À noter qu'on retrouve les mêmes cercles concentriques successifs de radioactivité décroissante, tout à fait typiques d'une explosion nucléaire, sur le lieu ou se tenaient les villes de Sodome et Gomorrhe...


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .