Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : insolite - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : humour noir - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

103 News

Mercredi 13 Novembre 2019 - News # 22212 

Étiquetage «colonies israéliennes» : les États-Unis se disent «profondément préoccupés». Voir [ici] ().

On se demande bien pourquoi... : qu'est-ce que ça peut objectivement leur foutre ?

Sauf si l'administration américaine est noyauté par des sionistes...

En complément sur colonie israélienne :

       

Vendredi 1er Novembre 2019 - News # 21812 

« Dieu merci pour l’État Profond » : Les traîtres des renseignements admettent qu’ils veulent « se débarrasser » de Donald Trump. Voir [ici] ().

La jolie "démocratie" américaine...

En complément sur État Profond :

       

Samedi 5 Octobre 2019 - News # 20980 

Donald Trump ordonne une coupe sombre dans le Conseil de sécurité nationale. Voir [ici] ().

Je ne m'y connais pas assez dans le domaine pour savoir ce que cela veut dire.

Est-ce un nettoyage par le vide afin de reprendre un peu le contrôle sur l'État profond ?

Ce n'est pas une petite organisation : elle concentre beaucoup de pouvoirs. Voir [ici] ().


Dimanche 29 Septembre 2019 - News # 20838 

Catastrophe de Rouen : François Asselineau était à Rouen le 29 septembre 2019, sur le site de l’usine Lubrizol. Voir [ici] ().

SYNOPSIS :

Dimanche 29 septembre 2019 : François Asselineau s'est entretenu avec des adhérents et des sympathisants de l'UPR dans le centre ville de Rouen et a recueilli leurs témoignages sur le sinistre industriel majeur de l'usine Lubrizol.

Il s'est ensuite rendu sur les lieux même de l'usine incendiée. L'air à proximité continue à y être particulièrement âcre et pique les yeux, tout comme dans certaines parties de l'agglomération rouennaise, même à plusieurs kilomètres du lieu de l'incendie.

Le président de l'UPR s'est également rendu chez un adhérent résidant à Bois-Guillaume, à près d'une dizaine de kilomètres de l'usine, pour y constater les effets nocifs toujours perceptibles.

Tous les témoignages recueillis sont unanimes pour souligner l'angoisse de la population devant les effets toxiques à long terme de ce gigantesque incendie sur la santé des populations, et pour dénoncer la totale impéritie, la carence scandaleuse d'informations fiables et le comportement profondément irresponsable de toutes les autorités compétentes. Non seulement des services de l'État, mais aussi de ceux du Conseil régional de Normandie, du Conseil départemental de Seine-Maritime et de la municipalité de Rouen.

François Asselineau a renouvelé la solidarité de l'UPR avec les personnes touchées par ce drame. Il a appelé nos adhérents à se fédérer pour faire collectivement des dépôts de plainte contre X et contre la société propriétaire de l'usine. Il a également renouvelé sa demande d'une commission d'enquête transpartisane avec des responsables techniques venus de différents horizons pour avoir une enquête contradictoire et fiable des évènements survenus et de leurs conséquences à long terme sur la pollution des terrains et sur la santé des populations.

Plusieurs des témoignages recueillis ont fait l'objet d'une captation vidéo qui sera mise en ligne dans les prochaines heures.

Mensonges, dissimulations, et gabegie totale... Une honte !

Les diverses autorités et administrations ont été au dessous de tout !

À voir !

En complément sur Catastrophe Rouen :

En complément sur François Asselineau :

     

Lundi 16 Septembre 2019 - News # 20402 

Edward Snowden : "Je pouvais voir tout ce que vous faisiez" :

SYNOPSIS :

Extrait tiré de "Le Grand entretien France Inter" du 16 septembre 2019.

Terrifiant.

Les États-Unis sont devenus véritablement une saloperie.

Et franchement, je pense que non seulement rien n'a changé, mais que les choses ont encore empiré. Edward Snowden se trompe : ses révélations n'ont rien changé aux méthodes des services de renseignements. C'est dingue qu'il soit aussi naïf après tout ce qu'il a vécu.

Ils continuent leurs mêmes conneries, développent de nouveaux algorithmes plus performants, utilisent même de l'intelligence artificielle, posent de nouvelles boites noires ici ou là, de nouveaux systèmes d'écoutes divers, font voter de nouvelles lois liberticides, etc., bref cette pieuvre infâme étend de nouvelles tentacules sur le monde, et plus profondément encore, il faut en être bien conscient. Avec nos traîtres de politiciens qui ne font toujours rien pour nous protéger mais seulement les volontés du complexe militaro-industriel et de l'État profond. Game Over.

Une interview à voir absolument !

En complément sur Edward Snowden :

       

Vendredi 13 Septembre 2019 - News # 20304 

Edward Snowden se dit prêt à être jugé aux États-Unis à une condition. Voir [ici] ().

"Que le procès soit objectif et équitable" : mais quel naïf...

Après tout ce qu'il a vu, il croit encore à un procès objectif et équitable de la part de l'administration américaine pilotée par l'État profond ?

Ahurissant !

Il ne faut surtout pas qu'il retourne aux États-Unis !

Il est "mort" s'il y retourne : la NSA et l'État profond ne lui pardonneront JAMAIS ce qu'il a fait, et travailleront nuit et jour pour l'atteindre et le détruire.

En complément sur Edward Snowden :

       

Dimanche 1er Septembre 2019 - News # 19947 

Lucien Greaves, cofondateur du  temple satanique  aux États-Unis : « plus de 50% de nos membres sont LGBTQ », et c’est une « estimation conservatrice ». Voir [ici] ().

Il a ajouté que Le Temple Satanique soutient l’avortement, ainsi que l’agenda gay, et combattra les tentatives de faire reculer Roe v. Wade ou les lois qui touchent les homosexuels.

Ben voilà, nous l'avons la News parfaite confirmant tout ce que je ne cesse d'expliquer sur l'homosexualité et la sphère LGBT depuis des années ! (avec force d'informations ésotériques et spirituelles qui m'ont coûté une fortune de douleur et de luttes pour les conquérir).

Je dis cela parce-que j'ai quelques visiteurs qui m'ont écrit en me disant qu'ils aimaient certes mon site et mes News mais qu'ils ne comprenaient pas pourquoi je dénonçait l'homosexualité.

Ben voilà, maintenant, vous avez une raison externe de voir enfin un indice, franc, direct, massif, du réel caché, occulte : les LGBT sont vraiment des ténébreux, des sataniques, cette news en atteste définitivement.

La messe est dite ! (La messe noire, cela va de soi...).

Si, après ça, vous pensez encore que l'homosexualité est saine et honorable, et sans danger pour l'être humain, et du côté de l'Humanité, du Bien, de Dieu et de toute sa hiérarchie divine, et bien je vous le dit cash : vous êtes un débile et un aveugle à l'intuition complètement anéantie (alors relisez l'article indiqué, pour voir si vous allez enfin voir le caractère ténébreux des LGBT ! Il serait temps...).

Et si vous voulez comprendre plus profondément la chose, lisez toutes news que j'ai écrites sur le sujet (c'est édifiant comme jamais !) ainsi que les commentaires des vidéos sur le même sujet. Vous aurez alors tout pour comprendre la gravité extrême du sujet, au moins intellectuellement, avec des explications claires que vous ne trouverez nulle part ailleurs sur le web (et pour cause).

Cherchez, et vous trouverez.

Le Christ.

En complément sur satanisme :

En complément sur homosexualité :

En complément sur LGBT :

   

Lundi 12 Août 2019 - News # 19493 

Dans la même veine que la News suivante : Jeffrey Epstein est la première grosse victime de la guerre civile au sein de l’État Profond. Voir [ici] ().

Comme quoi de plus en plus de gens pensent qu'il a été suicidé. Plus que probable.

En complément sur Jeffrey Epstein :

En complément sur État Profond :

     

Lundi 12 Août 2019 - News # 19489 

"Venezuela, le coup d'État manqué" :

SYNOPSIS :

« Venezuela, le coup d’Etat manqué », le nouveau documentaire du journaliste britannique Ahmed Kaballo est un antidote documenté, très précieux pour se libérer de ce que martèlent 99 % des médias depuis si longtemps.

Six semaines passées sur place en 2019 à la rencontre des diverses sensibilités politiques font pivoter le regard des effets vers les causes et permettent de découvrir les invisibles du champ médiatique. Kaballo démonte les catégories du storytelling (« Etat répressif », « crise humanitaire ») et les stratagèmes états-uniens. Il décrit la violence exercée par les insurrections de l’extrême droite contre les personnes identifiées au chavisme.

Le réalisateur révèle également les grandes occultations journalistiques, comme les ressorts de classe et de race qui propulsent un processus de changement que nombre de vénézuélien(ne)s continuent d’appuyer.

« Pendant mon séjour, j’ai rencontré beaucoup de gens qui luttent contre de sévères sanctions économiques, formellement condamnées par les Nations Unies (…) J’ai rencontré beaucoup de gens critiques envers le gouvernement et beaucoup de gens qui le soutiennent, mais, surtout, des gens vivant une vie normale avec un sens profond de la communauté. Un contraste total avec ce que montrent les médias occidentaux ».

Source : Press TV.

Non évalué.

En complément sur Venezuela :

En complément sur coup d'État :

     

Mercredi 31 Juillet 2019 - News # 19231 

État-Unis versus la Chine et la Russie : Le Deep State (l'État profond) se rebiffe. Voir [ici] ().

Merci à Compagnon pour le lien. 

En complément sur Deep State :

En complément sur Deep State :

     

Mercredi 26 Juin 2019 - News # 18395 

D'après un conseiller juridique de Julian Assange : le Pentagone était derrière les poursuites contre le fondateur de WikiLeaks. Voir [ici] ().

Symbole de la haine du complexe militaro-industriel et de l'État profond pour la démocratie, le droit, et les libertés.

En complément sur Julian Assange :

En complément sur Pentagone :

     

Mercredi 13 Mars 2019 - News # 15643 

Algérie : les "mains sales" israélo-américaines. Voir [ici] ().

Ces deux États profonds sont des spécialistes pour foutre la merde. Et ils ont une longue expérience.

Voyez comment le monde fonctionne : il y a dans des pays des gens qui complotent "24h/24" contre d'autres pays. Voilà à quoi ils passent leur temps. Ce ne sont pas des démocrates, des gens sensés et raisonnables, ce sont des iniques, des enculés. Ce sont eux les grands responsables des guerres de de nombreux malheurs dans le monde.

Vérité et Justice, Intérêt général et Bien commun, doivent être nos seuls buts politique.

En complément sur Algérie :

       

Lundi 25 Février 2019 - News # 15269 

Le Royaume-Uni aurait transporté de la fausse monnaie au Venezuela. Voir [ici] ().

Les britanniques sont des experts de ce genre d'opération.

Ça montre la nature réelle de l'État profond britannique... : des pervers, ultra-sournois, prêts à tout, comme les États-Unis. La perfide Albion...

En complément sur Venezuela :

       

Vendredi 22 Février 2019 - News # 15242 

Liberté : la reconnaissance faciale – Allocution de François Asselineau – Diffusée le 22 février 2019 sur UPR TV :

En ce qui me concerne, je suis à 100% contre le développement et l'utilisation de cette technologie.

Connaissant la nature humain, et regardant l'Histoire, tout montre que cette technologie va être mal utilisée, et servir les intérêts sécuritaires et totalitaires des fascistes qui se cachent dans les États profonds.

On a pas besoin de cet outil : tous les soit-disant avantages sont bidons, et ne servent que comme justification au développement de la reconnaissance faciale dans le but de suivre en temps réel les personnes. C'est un outil orwellien de contrôle social, il faut l'interdire absolument.

À voir !

En complément sur François Asselineau :

En complément sur reconnaissance faciale :

     

Samedi 9 Février 2019 - News # 14902 

Jeux vidéo : j'ai terminé le magnifique jeu Far Cry 5 (les missions principales), et la fin est inattendue, et spectaculaire...

Cette vidéo est en FRANÇAIS mais le jeu montré ici en ANGLAIS,
alors que la version finale du jeu est entièrement en FRANÇAIS (à l'exception des textures),
et très bien réalisée.

Je vous recommande ce superbe jeu qui a lieu dans l'Amérique profonde de l'État sauvage et magnifique du Montana. C'est vraiment beau, fun, et très divertissant.

Je vous conseille de jouer au niveau facile pour que ce soit plaisant, et divertissant, et pas prise de tête. Même dans ce mode, le, jeu ne vous paraîtra pas facilke au début car vos talents ne sont pas développés et que vous avez peu de vie.

Si vous aimez les jeux en open world, super bien définis, réalistes, avec beaucoup de détails graphiques et de possibilités, foncez : c'est une oeuvre numérique de premier ordre.

En complément sur jeu vidéo :

En complément sur Far Cry :

     

Mardi 29 Janvier 2019 - News # 14570 

Venezuela, putsch de l’État profond. Voir [ici] ().

En complément sur Venezuela :

En complément sur putsch :

     

Mardi 22 Janvier 2019 - News # 14439 

Psychologie : "Les chemins de la censure" par XP Horizon :

SYNOPSIS :

Horizon chapitre 5
Les chemins de la censure: la réactance

Technicien propose à Gull d’explorer davantage l’île, focalisant toute son attention sur une mystérieuse forêt du nom de « La forêt censurée ». Mais à l’excitation de Technicien s’oppose un brutal refus de la part de Gull qui lui ordonne, non sans menace, de ne jamais y mettre les pieds.  Encore plus intrigué, Technicien décide de braver l’interdit et de partir seul à l’aventure vers cette région interdite sans imaginer à quel point ce périple le transformera profondément, pour le meilleur ou pour le pire.

Ce chapitre traite de la censure, non pas sur les objets censurés, ni sur sa pratique ou ses acteurs, mais sur les effets psychologiques qu’elle peut avoir sur l’individu. La censure peut se traduire comme une privation, et peut en cela générer une réactance. La réactance psychologique, mise en évidence par Brehm en 1966, est un état de tension ou de motivation qui apparaît dans une situation où l’on prive l’individu d’un choix, d’une liberté, d’une action possible ou d’un comportement.

C'est sous la perspective de la réactance que nous allons interroger la censure dans ce chapitre.

En complément sur censure :

En complément sur XP Horizon :

En complément sur psychologie :

   

Jeudi 20 Décembre 2018 - News # 13682 

Je demande un droit de réponse loyal à ceux qui me calomnient.

Étienne Chouard.

 

Étienne Chouard demande un droit de réponse aux médias, notamment aux éditocrates serviles du système comme Jean-Michel Aphatie, Laurent Joffrin, etc., qui le calomnient :

[RIC POUR LES GILETS JAUNES (et les autres)] Les mœurs des « journalistes » en France, en 2018, avec les vrais opposants, c’est 2 qui tiennent et 3 qui cognent… et un bâillon pour qu’il se taise… Je demande le droit de nous défendre loyalement : en direct et en face à face

Je me fais une très haute idée de la fonction de journaliste. J’ai été très marqué par l’imaginaire de l’époque de la Révolution française, où les journalistes étaient considérés comme « les sentinelles du peuple ». Déjà, à Athènes, il y a 2500 ans, les citoyens, pour pouvoir tous jouer le rôle de « sentinelles de la démocratie », tenaient plus que tout à l’iségoria (droit de parole pour tous, à tout moment et à tout propos) car ce droit de parole permettait à chaque citoyen de chercher et surtout de dénoncer tous les éventuels complots contre la démocratie, pour la protéger. Grâce à l’iségoria, la démocratie était plus forte, la démocratie avait les moyens de se défendre contre les intrigants, contre les comploteurs.

Aujourd’hui, le croiriez-vous, les « journalistes » (ou en tout cas un grand nombre d’entre eux) traquent les lanceurs d’alertes comme des malfaiteurs, qu’ils appellent des « complotistes »… c’est-à-dire que les « journalistes », au lieu de protéger les citoyens vigilants (et d’en faire partie eux-mêmes !), les martyrisent ! On marche sur la tête.

#LeTermeComplotisteEstUneInsulteÀLintelligenceCritique

Et il n’est pas besoin d’être grand clerc pour comprendre le lien direct entre cette profonde perversion (mise à l’envers) de la fonction de journalisme et l’appropriation de tous les journaux par les plus riches (9 milliardaires ont acheté, comme on achète des bagnoles ou des baraques, TOUS les journaux du pays ; c’est une catastrophe, l’opinion n’est plus éclairée mais intoxiquée).

Par ailleurs, je constate à mon sujet que les mœurs des « journalistes », avec les opposants au système de domination parlementaire (à mon avis frauduleusement nommé «Gouvernement représentatif»), deviennent d’une brutalité et d’une déloyauté crasses : car enfin, depuis deux ou trois jours, tous les éditocrates de mon pays publient des « portraits » de moi comme si j’étais l’ennemi public n°1, fourbe, dangereux, complotant dans l’ombre, « trouble » (sic), « sulfureux » (resic), tissant sa toile (reresic)… (sans s’en rendre compte, mes accusateurs sont d’ailleurs précisément ce qu’ils dénoncent : « complotistes »…), mais sans m’avoir jamais appelé avant pour connaître ma version (les seuls à m’avoir appelé avant sont les journalistes de France Info, qui ont d’ailleurs écrit sur moi un article moins mensonger que les autres), sans m’avoir prévenu, et surtout sans me laisser la moindre chance de me défendre, sans me permettre d’expliquer la sottise et la fausseté de toutes ces accusations invraisemblables, et surtout sans jamais confronter nos arguments de fond.

J’ai demandé, sur Twitter, aux premiers de ces éditorialistes calomniateurs un débat à la loyale, en direct, face à face et sur le fond (des problématiques de la souveraineté, de la représentation, de l’initiative des peuples dans les lois auxquels ils consentent à obéir, de choses sérieuses, quoi), plutôt que sur des ragots extravagants qui tournent en boucle dans le milieu fermé des prétendus « antifas », dont tout laisse à croire que leur mission réelle est d’entretenir à gauche une profonde zizanie, à l’aide d’une redoutable police de la pensée ; zizanie qui coupe le peuple en morceaux et qui le condamne éternellement à l’impuissance (électorale).

Chacun commence à comprendre que de débat loyal sur le fond, ils n’en veulent pas. Serait-ce parce que tous ces éditorialistes n’auraient pas d’argument solide (et avouable) contre le RIC ? et qu’ils sont donc réduits à s’en prendre lâchement au messager, dans son dos et sans lui permettre de se défendre ?

Mais leur problème principal , c’est que, quoi qu’ils décident à propos de mon droit de réponse, en l’occurrence tuer le messager ne suffira plus, car il y a désormais dans le pays DES CENTAINES d’autres messagers tout aussi compétents et bons orateurs (c’est-à-dire respectueux des autres) pour prendre ma place : ce qui est né en France, avec les Gilets jaunes et le RIC comme première marche intellectuelle vers une aspiration populaire à un processus constituant populaire (débarrassé des professionnels de la politique), c’est une prise de conscience contagieuse, à la base de la société, que le niveau constituant est le meilleur pour engager les luttes sociales : le niveau législatif est mauvais pour nous émanciper car 1) il nous enferme dans une impuissance politique qui est verrouillée à un niveau supérieur, inaccessible, et 2) il nous empêche de fraterniser contre l’oppression des riches du moment par des disputes sans fin sur des sujets secondaires.

Le niveau législatif, celui où l’on décide quelles sont les lois qu’il nous faut aujourd’hui, thème par thème, est celui des disputes sans fin, alors que le niveau constituant, celui où l’on décide comment l’on va mettre au point les lois, qui va nous représenter, avec quel mandat, sous quels contrôles et avec quelles possibilités de révocation, ce niveau constituant est celui de la concorde facile car la plupart de nos aspirations y convergent, que nous soyons de droite, de gauche ou d’autre chose : tout le monde comprend à toute vitesse que NOTRE CAUSE COMMUNE, la cause commune des 99% partout sur terre, c’est : « NOUS VOULONS INSTITUER NOUS-MÊMES NOTRE PROPRE PUISSANCE ».

Il me semble que ce pourrait être la devise des Gilets Jaunes du monde entier.

Cette mutation universellement contagieuse va tout changer : les électeurs enfants sont en train d’aspirer à devenir citoyens constituants, et ils n’auront pas à le demander à leurs maîtres : il leur suffira de le vouloir vraiment, ensemble. Étienne de la Boétie l’avait excellemment prédit : soyez résolus de ne plus servir, et vous voilà libres.

Je peux me tromper, bien sûr, et je passe mon temps à chercher des contradicteurs pour trouver mes erreurs et progresser, mais il est extravagant de me faire passer pour un tyran qui avancerait masqué. Extravagant.

Je vais reproduire à la fin de ce billet un message important que j’avais rédigé en novembre 2014 (il y a 4 ans déjà), où je faisais le point sur les accusations à propos de Soral. Vous jugerez. Je souligne simplement que, personnellement, je ne parle JAMAIS de Soral, absolument jamais, et que, par contre, tous ceux qui m’accusent de le fréquenter (ce qui n’est pas vrai), eux, en parlent tout le temps… comme si c’était ces imprécateurs eux-mêmes qui étaient chargés de la promotion quotidienne du personnage qu’ils prétendent combattre.

Bref, devant ce torrent de haine recuite, tournant en boucle et auto-entretenue, de la part des « grands » éditorialistes du pays, je me dis que, finalement, être ainsi craint par ces gens-là, c’est un peu comme une Légion d’honneur, une marque de vraie résistance : il semble donc que je ne sois pas, moi, une opposition contrôlée (Cf. 1984 d’Orwell : une opposition dont le pouvoir n’a rien à craindre).

Finalement, il est assez logique que je sois détesté par cette bande de détestables : je rappelle que tous ces « journalistes » (ce sont les mêmes propagandistes qui défendaient tous le Oui pour le référendum contre l’anticonstitution européenne en 2005 et qui étiquetaient déjà « extrême droite » tous leurs adversaires défenseurs du Non, pour ne pas avoir à leur répondre sur le fond), tous ces « journalistes » qui me traitent de « facho », donc, défendent ardemment, depuis 40 ans (depuis le début des années 1980), à la fois le fléau du néo-libéralisme et celui du libre-échange, la catastrophe absolue qu’est la libre circulation des capitaux et donc l’évasion fiscale, les délocalisations et la désindustrialisation du pays, la dérégulation financière et la dépossession des États du pouvoir de création monétaire, le transfert scandaleux de la souveraineté nationale (qui ne leur appartenait pourtant pas) à des institutions supranationales tyranniques hors contrôle et corrompues jusqu’à la moelle, la flexibilité et l’austérité, la désindexation des salaires et des retraites, la rigueur et les coups de ceinture pour les pauvres, les cadeaux somptueux et obscènes pour les plus riches, insatiables pompes à fric, véritables siphons à pognon privant la société des signes monétaires nécessaires à la prospérité, l’asphyxie financière des services publics pour en faire à terme des centres de profit privé, la vente à vil prix des biens publics rentables (autoroutes, péages, aéroports, barrages, industries stratégiques…) aux parrains maffieux qui les ont mis en place à leurs micros, et j’en passe… Il est assez logique que ces défenseurs du capitalisme déchaîné ne nous aiment pas et qu’ils nous craignent, moi et les Gilets jaunes devenant constituants.

Mille mercis à tous ceux qui me défendent comme ils peuvent, sur les réseaux sociaux et dans les conversations, il est facile de comprendre combien pour moi c’est émouvant.

Et notamment merci à ceux qu’on appelle les gentils virus démocratiques, dont j’observe tous les jours le dévouement au bien commun et à la démocratie qui vient.

Merci aussi à RT, Russia Today, la chaîne de télé russe qui assume désormais quasiment seule en France le service public de Résistance à l’oppression, en donnant la parole à tout le monde et en permettant de bons débats de fond sur des sujets importants. J’ai rencontré leurs équipes et j’ai été frappé par leur professionnalisme et leur rigueur. Probablement parce qu’ils n’ont aucun droit à l’erreur (le gouvernement et ses complices « journalistes » les traquent depuis leur création), et aussi peut-être parce qu’ils ne suivent pas, eux, un idéal lié au profit ou à la domination.

Merci aussi à François Ruffin, pour son courage. Ce qu’il a fait ne m’étonne pas de lui : il est profondément honnête. C’est sans doute l’homme politique que j’admire le plus dans mon pays (malgré quelques profonds désaccords, notamment sur la très nécessaire sortie de l’UE). J’espère que ses amis (qui sont aussi les miens, dans ma tête en tout cas) ne le martyriseront pas pour ce qu’il a dit de moi (qui n’est quand même pas si grave).

Bon, les Gilets jaunes, on continue d’apprendre à constituer, sur les péages et les ronds-points ? On se fout de ces voleurs de pouvoir, on ne leur demandera pas la permission pour s’émanciper de leur domination. Il faut par contre qu’on s’entraîne, hein ? Allez, à tout à l’heure ! 
(ce soir jeudi à Bordeaux, vendredi à Périgueux, samedi dans le Lot, dimanche à Brignoles, ou à Toulon je ne sais plus 🙂 )

Amitiés à tous (vraiment à tous).

Étienne.

#GiletsJaunesConstituant

#CeNestPasAuxHommesAuPouvoirDÉcrireLesRèglesDuPouvoir

#PasDeDémocratieSansCitoyensConstituants


Quand le message est trop fort, attaquer le messager…

Bravo Étienne, beau discours !

Allez Étienne !

Le PEUPLE est avec toi !

À bas les faux démocrates et les kapos médiatiques de ce système politique injuste !

Amitiés !

PS : il y a une faute d'orthographe dans le nom de Jean-Michel Aphatie dans ton image jaune.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Jean-Michel Aphatie :

En complément sur Laurent Joffrin :

En complément sur médias :

En complément sur référendum d'initiative :


Mardi 18 Décembre 2018 - News # 13622 

Les États-Unis préparent une guerre entre latino-américains - Par Thierry Meyssan. Voir [ici] ().

Rien d'étonnant : ces connards d'américains passent leur temps à comploter contrer des pays, à fomenter des guerres ou des coups d'État.

L'État profond et le complexe militaro-industriel ne sert plus depuis longtemps à protéger les États-Unis, mais à nuire aux autres, nuance !

En complément sur États-Unis :

En complément sur Thierry Meyssan :

     

Vendredi 14 Décembre 2018 - News # 13541 

Youssef Hindi sur soulèvement des Gilets jaunes - Nice - 9 décembre 2018 :

SYNOPSIS :

En seconde partie de sa conférence donnée à Nice le 9 décembre 2018 dédiée à son dernier ouvrage "Occident et Islam Tome II" nous avons demandé à Youssef Hindi de consacrer toute la seconde partie de son intervention à décrypter les événements insurrectionnels qui se déroulaient sous nos yeux au lendemain de l'acte IV à Paris et partout en province.

- 00:00 - Introduction
- 01:00 - Cette révolte des “gilets jaunes” est de par genèse sans précédent historique. Vous aviez prédit dès 2016 qu’une “révolte populaire est en train de couver et qu’il faudra se tenir prêt à accompagner ce mouvement”. Pourriez-vous nous détailler cela au regard de l’actualité brulante ?
- 07:06 - En quoi ce soulèvement est si inattendu quand on sait que l’oligarchie au pouvoir pratique l’ingénierie sociale et généralement pilote ce type d’événement ?
- 12:20 - Vous ajoutiez en 2016 que le pouvoir allait tout faire pour dévier cette révolte en guerre ethnique prophétisée par Eric Zemmour qui commentait hier encore cette actualité comme étant “la France Johnny Halliday qui se soulève”. Comment se fait-il que ce choc inter-confessionel n’ai pas eu lieu, et comment expliquer que les banlieues ne se sont pas mêlées au conflit ?
- 18:43 - Que répondez vous à ceux qui s’empressent de remarquer en un coup d’oeil qu’il n’y a pas de musulmans patriotes dans la rue, visant sans aucun doute possible le positionnement de main tendue initié par Egalité et Réconciliation depuis plusieurs années ?
- 21:23 - Dans sa dernière allocution en date, Alain Soral disait “ Voici le temps de la France profonde face à l’état profond” pourriez vous commenter cette affirmation ?
- 23:33 - Il semblerait que la Russie liquide ses dollars pour de l’or, comme lors de crises d’avant guerre. Cette insurrection des gilets jaunes n’est-elle pas une manipulation visant à occulter la ratification du traité de Marrakech ?
- 26:07 - Les gilets jaunes sont un mouvement sans leader, comment peut on prendre “les clés du camions” sans leader ?
- 30:54 - Le mouvement des gilets jaunes n’est-il pas une façon de dévier la colère des français au regard du Pacte de Marrakech ?
- 32:25 - Les manifestants parlent régulièrement aux micros mainstream de 6e république voir même de démocratie participative portée par Etienne Chouard notamment. Or vous écrivez dans un article du 24 janvier 2017 que nous sommes à la fin de la démocratie. Pourriez vous nous détailler cela ?
- 39:25 - Concernant la contagion de ce mouvement aux pays d’Europe de l’ouest voir même à Hébron, vous disiez que la Russie doit y être attentive, pourquoi ?
- 44:00 - Nous avons tous été étonnés de la dernière couverture de Paris Match ou Hervé Ryssen semblait y apparaitre de façon fortuite. Pensez vous que cette couverture est une maladresse ou une volonté de discréditer les gilets jaunes par l’anathème antisémite ?
- 48:22 - Que peut-on dire de Daniel Cohn Bendit, leader de la révolte de 68 ?
- 49:55 - Quid du travail d’Egalité et Réconciliation ou du vôtre ? Vous dites qu’il faut avoir des coups d’avance, mais que peut-on faire à part d’éveiller les consciences ?
- 52:35 - La France était jusqu’à il y a peu encore la fille ainée de l’Eglise. Pensez vous que le peuple français est zombifié si profondément que le retour du Roi est impossible ?
- 55:22 - Qu’est ce qui fait selon vous que les adeptes d’Etienne Chouard et des Assemblée Constituantes n’arrivent pas à comprendre que le meilleur des tirages au sort c’est la Monarchie ?

Source : Culture Populaire.

Des choses intéressantes, notamment sur les jeu pervers du système, de l'Union Européenne, et de l'OTAN.

À voir !

En complément sur Youssef Hindi :

En complément sur gilet jaune :

     

Mercredi 12 Décembre 2018 - News # 13482 

Alerte majeure de censure et de mise en place d'une possible dictature : la Quadrature du Net signale que le Parlement européen appelle à la censure automatisée et privatisée du web à des fins sécuritaires. Voir [ici] ().

C'est très grave... 

La liberté d'expression est vraiment menacée.

Bien évidemment, la raison justificatoire "à des fins sécuritaires" est bidon : il nous font le coup à chaque fois : "C'est pour votre bien, c'est pour votre sécurité, c'est pour lutter contre le terrorisme, bla, bla, bla".

Il faut bien comprendre que cette mesure est la mise en place d'une base de censure intégrale de l'Internet.

Si les crypto-fascistes au pouvoir dans l'Union Européenne parviennent à mettre en vigueur cette mesure, on est mort.

Regardez les Gilets Jaunes par exemple. Sans les réseaux sociaux, le mouvement disparaît : nous devenons aveugles, isolés, et impossible de se coordonner. Quand on voit déjà comment Facebook opère la censure, on ne peut être que très inquiet (j'en ai fait moi-même les frais en étant interdit de poster dans tous les groupes auxquels j'ai souscrit 2 fois en 3 semaines !). Et cette censure étendue à Google, alors c'est la fin : un site comme le mien "disparaît" de la toile : on ne peut plus le trouver. Seuls les gens ayant mon adresse pourront le consulter. Idem pour tous les sites et les sujets qui gênent le système et les gens au pouvoir.

Une censure automatisée et privatisée du web, cela signifie aussi la mise sous tutelle de l'Internet par des sociétés privées au service des États profonds, de l'OTAN, et des pires oligarques du système (genre George Soros), il faut bien le comprendre. Ce projet est donc une occasion unique pour les crypto-fascistes du Nouvel Ordre Mondial, des mondialistes, et des oligarques européistes, de faire taire l'Internet libre dont les peuples ont besoin pour s'émanciper du système, des doxas des médias dominants, etc.

Nous les peuples et les Nations, nous avons besoin impérativement d'un Internet libre, c'est vital.

Une affaire de la plus haute importance donc !

En complément sur liberté d'expression :

En complément sur menace :

En complément sur censure :

En complément sur Internet :

En complément sur Quadrature du Net :


Mercredi 12 Décembre 2018 - News # 13452 

Fusillade de Strasbourg : un “complot” pour certains “gilets jaunes”. Voir [ici] ().

L'État profond est largement capable de monter une telle opération.

Pour le moment, on en a aucune preuve, mais il faut être lucide : il y a au gouvernement et dans l'appareil d'État des gens assez cyniques pour décider une telle opération, et manipuler et instrumentaliser des gens fichés S radicalisés pour les amener à commettre ce genre d'attentat.

Affaire à suivre.

En complément sur Fusillade Strasbourg :

       

Jeudi 6 Décembre 2018 - News # 13279 

Zoom - Enquête avec Francis Cousin : La vérité sur l'État profond aux États-Unis ? :

SYNOPSIS :

Francis Cousin, docteur en philosophie, rend public un rapport anonyme sur l'Etat profond aux États-Unis. Document authentique ou provocation pamphlétaire, Francis Cousin s'empare d'un sujet qu'il connait bien : l'ordre américain de la marchandise. Un propos peu entendu mais qui reprend la célèbre citation de François Mitterrand :"La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l'Amérique !"

Magistral !

Il mouche et démonte Martial Bild, c'est magnifique (et je n'ai rien contre ce dernier).

Francis Cousin est incontestablement le plus grand intellectuel à gauche.

Je ne cesse de le dire, et Francis Cousin l'affirme et le démontre ici : les États-Unis sont notre pire ennemi.

À ne pas manquer !

En complément sur Francis Cousin :

En complément sur État profond :

     

Lundi 3 Décembre 2018 - News # 13180 

Anonymous publie les nouvelles données d’un «programme de guerre hybride» du Royaume-Uni. Voir [ici] ().

Tout montre que l'État profond britannique est devenu une saloperie très dangereuse.

En complément sur Royaume-Uni :

En complément sur Anonymous :

En complément sur guerre hybride :

   

Dimanche 2 Décembre 2018 - News # 13149 

Les services secrets de la DGSE français seraient du côté des gilets jaunes, et Macron aurait fait venir des mercenaires sur le territoire français :

Je trouve que les difficultés d'élocution et la pauvreté de vocabulaire de ce type sont suspectes, et ne plaident pas en sa faveur. Cela dit, c'est peut-être un sous-officier qui a eu vent de certaines informations.

Quoi qu'il en soit, il est clair qu'au sein de l'État profond, de l'armée, de la gendarmerie, et de la police, il doit y avoir désormais nombre de groupes secrets et "indépendants" qui réfléchissent à des coups d'État en cette période troublée essentielle.

Affaire à suivre.

En complément sur gilet jaune :

       

Dimanche 25 Novembre 2018 - News # 12943 

Anonymous révèle une opération de désinformation de masse financée par le Royaume-Uni et les États-Unis contre la Russie. Voir [ici] ().

Rien d'étonnant : les États profonds de ces deux pays sont aux mains de ténébreux pervers et malfaisants.

En complément sur Anonymous :

En complément sur désinformation :

     

Jeudi 8 Novembre 2018 - News # 12499 

 

Georges Soros, Open Society, et mondialisme : Entretien par Stratpol avec Pierre-Antoine Plaquevent auteur de "Soros et la Société Ouverte : Métapolitique du globalisme" :

Le mot de l'éditeur :

Comprendre l’influence de Soros, c’est comprendre que de nombreux processus politiques antinomiques de notre temps ont souvent un dénominateur commun : l’appui, aussi bien financier que logistique et idéologique des fondations de la société ouverte...

Georges Soros est l’une des personnalités les plus influentes de notre époque. L'activisme de George Soros, qui se considère lui-même comme « un chef d’État sans État », touche en fait tous les domaines et tous les continents.

Durant les dernières décennies, peu de nations ont été épargnées par l’action ou l’influence de son ensemble de fondations : l’Open Society Foundations. Partout où la souveraineté politique et la stabilité sociale sont attaquées, on retrouve la trace de Georges Soros, de ses réseaux, de ses militants, de ses milliards. Que ce soit au travers de l'immigration de masse, de la dépénalisation des stupéfiants, des nouvelles normes sociétales, de la promotion des théories du genre ou des révolutions colorées. Dans chacun de ces domaines, Soros œuvre avec une étonnante constance à la réalisation d’un même objectif : l'avènement d'un nouvel ordre politique international fondé sur la notion de société ouverte et la fin des États-nations.

L’auteur nous propose une radiographie détaillée de la méthodologie Soros et de ses divers champs d’action partout dans le monde. Au travers d’exemples très documentés, cette étude expose au grand jour les rouages internes des réseaux Soros. Une entreprise de décomposition des nations dotée d’une puissance et de moyens inédits dans l’Histoire.

Au-delà d’un travail d’enquête inédit, ce livre se propose d’exposer la philosophie politique qui anime cette action et d’en tracer la généalogie profonde. Le lecteur y découvrira comment la notion de société ouverte se rattache aux courants les plus puissants et les plus actifs de la subversion politique contemporaine.

Informations sur le livre : 

Prix : 25.00€
ISBN : 9-782355-120879
Format : 17x24cm
Sortie : octobre 2018
366 pages
Avant-propos de Xavier Moreau
Postface de Lucien Cerise

Non encore évalué.

En complément sur Georges Soros :

En complément sur Open Society :

En complément sur Stratpol :

   

Mercredi 31 Octobre 2018 - News # 12320 

Philosophie : une jolie réflexion venue d'Orient :

On a pu bien l'observer chez des gens qui sont parvenus à avoir, après un immense travail de recherche des faits, une vision bien plus globale et exacte que le citoyen lambda et même que l'intellectuel qui est resté dans ses livres.

Cela vient du fait de leur position privilégiée où ils ont eu accès à nombre d'informations auxquelles les citoyens ordinaires n'ont pas eu accès via les médias dominants auxquels ils s'abreuvent presque exclusivement, et qui les désinforment et les trompent constamment.

Je pense, par exemple, à des gens comme Alex Jones, et ses colères mémorables.

Même moi-même, sans être aussi excessif que lui, je me suis rendu compte que je me révoltais davantage, suite aux milliers de vidéos et de News que j'ai été amené à voir. Dis autrement, je suis davantage au fait de ce qui se passe dans le monde, et je suis plus sensible aux mensonges, à la langue de bois, à la tromperie, à la propagande, etc. que l'homme de la rue.

On finit par "mourir de colère" parce-qu'on se rend compte de la terrible réalité de notre monde, des profondes injustices qui sont partout, et qui à un moment,  par accumulation, finissent par nous révolter, pendant que l'homme moyen, lui, vit toujours dans une certaine illusion (il y a beaucoup encore de gens qui sont certains que la France est une démocratie pare exemple). Cette séquence, tirée du filme "La matrice" résume bien cet état de fait :

Il ne s'agit pas de demeurer ignorant, surtout pas, mais d'accompagner la découverte du monde d'un travail sur soi, pour précisément ne pas finir par mourir de colère.

L'équilibre, le fait de ne pas faire que lire des news est aussi important. Écouter de la musique, faire des activités physiques, aller dans la Nature, dans un jardin, rencontrer les autres, parler avec eux, être courtois avec les gens simples qui nous servent dans les divers magasins que nous fréquentons, avec les gens de notre travail, être attentifs avec nos proches, développer l'amour, la compréhension, avoir un animal de compagnie comme un chat, ne pas rester dans le mental, etc., etc, etc., sont les meilleures antidotes à cette colère qui se fait jour en nous au fur et à mesure que nous découvrons l'Univers. Je dis bien "l'Univers", parce-que le même phénomène de révolte apparaît en nous lorsque nous commençons à le découvrir, c'est-à-dire à pouvoir voir ce qui se cache derrière le miroir des apparences physiques, dans les mondes internes. C'est effrayant, c'est dingue, et c'est vraiment révoltant. Un monde et un Univers cruels, de dingues...

En complément sur réflexion :

En complément sur philosophie :

En complément sur colère :

   

Jeudi 25 Octobre 2018 - News # 12150 

Alain Soral : "Mon hommage à Robert Faurisson" :

Une vidéo vraiment intéressante de contre-information.

Seule étrangeté : la position couchée d'Alain, où il est vêtu d'un pyjama rayé, donnant une sinistre impression de maladie, voire de mort. Est-ce une allusion déguisée au pyjama des déportés, ou la transcription vestimentaire d'un état de santé déplorable, annonciateur d'une mort proche ? Vraiment bizarre...

Quoi qu'il en soit, il est certain que Robert Faurisson en a chié, et a démontré un courage et une ténacité exemplaire que peu d'hommes sont capables. Un très grand résistant, assurément.

Enfin, l'ignominieuse loi Gayssot (les idiots utiles gênèrent de véritables catastrophes tout en étant convaincu de bien faire) doit être abrogée, et je pense que ce n'est qu'une question de temps. Dès qu'un homme un peu intègre et droit, doté de courage politique, arrivera au pouvoir, ou bien que le peuple aura instauré une démocratie réelle, elle disparaîtra, ouvrant la possibilité aux historiens et aux chercheurs d'enquêter plus profondément et authentiquement sur ce qui s'est passé durant la deuxième guerre mondiale.

Adieu professeur, et merci pour l'immense leçon de courage et les connaissances sur cette période critique de la Shoah, si importante finalement pour notre temps, même si beaucoup ne s'en rendent pas du tout compte.

La vérité triomphera !

En complément sur Robert Faurisson :

En complément sur Alain Soral :

En complément sur Shoah :

En complément sur loi Gayssot :

 

Vendredi 19 Octobre 2018 - News # 11993 

La Cour suprême des États-Unis prend une décision qui pourrait mettre fin à la censure sur Internet en élargissant le premier amendement. Voir [ici] ().

Une affaire de première importance.

Que vont faire les juges ?

Sont-ils vraiment indépendants ?

Quelles pressions l'État profond va exercer sur eux ?

À suivre !

En complément sur Cour suprême des États-Unis :

En complément sur Internet :

En complément sur censure :

   

Lundi 15 Octobre 2018 - News # 11884 

 

Donald Trump vient d'entrer dans la zone d'assassinat :

Tous les présidents américains assassinés ont partagé quelque chose d'aussi inacceptable que possible, combattre le fléau de la dette de la banque centrale Rothschild : Lincoln, Garfield, McKinley, Kennedy.

Et maintenant, Trump déclare :
- "La Réserve fédérale est une cabale de banquiers centraux non élue qui dirige notre économie vers le sol, et la seule façon de régler nos problèmes économiques et financiers à long terme est de l'abolir."

En ce qui concerne la Fed qui continue à relever ses taux d’intérêt malgré les turbulences récentes du marché, Trump vient de l’accuser de «Going loco»… et de «Ils sont tellement tendus. Je pense que la Fed est devenue folle."

Fou, loco… abolir la Fed … whoa! Une chose que l’histoire garantit: jouez avec le privilège Rothschild et vous êtes mort.

Trump sera-t-il notre cinquième président pour savoir ce que l'histoire a garanti? L'histoire se répète à cause de la cabale qui afflige l'humanité pendant tant de siècles. En fin de compte, notre avenir dépend des personnes qui s’occupent de soulever des objets lourds….

Andrew Jackson aurait été notre premier président à être assassiné pour avoir attaqué ce privilège Rothschild; heureusement, les deux pistolets de l’assassin se sont égarés. Jackson a battu l'assassin avec sa canne jusqu'à ce que la foule prenne la relève…

Jackson était plus coloré en 1835, lorsque la liberté de parole était toujours saine:
- “Vous êtes un repaire de vipères. J'ai l'intention de vous mettre en déroute et par l'Éternel Dieu, je vous mettrai en déroute. Si la population comprenait seulement l'injustice de notre système monétaire et bancaire, il y aurait une révolution avant le matin."

Les États-Unis ont trois banques centrales contrôlées par Rothschild.
• La première banque des États-Unis (1791-1811);
• La deuxième banque des États-Unis (1816-1836);
• "La Réserve Fédérale" (jusqu'à la mort nous séparons)?

Jackson a opposé son veto au renouvellement de la charte de la Deuxième banque des États-Unis plusieurs années plus tôt, le 10 juillet 1832. Peu de temps après sa déclaration du «… repaire des vipères», Jackson a déclaré à son vice-président: «La banque, M. Van Buren, essaie de me tuer."

Chaque fois que l'on lui demandait ce qu'il considérait comme sa plus grande réussite, Jackson répondait toujours: "J'ai tué la banque."

Au lieu de contraindre les citoyens avec les intérêts de 24% à 36% demandés par les banquiers pour financer la guerre civile pour le Nord, Lincoln a proposé des «Greenbacks». 449 338 902 $ de ces billets au Trésor à pleine offre légale ont été imprimés.

Lincoln a expliqué:
- «Le pouvoir de l'argent s'attaque à la nation en temps de paix et conspire contre elle en période d'adversité. C'est plus despotique que la monarchie, plus insolent que l'autocratie, plus égoïste que la bureaucratie. Je vois dans un avenir proche une crise imminente qui me trouble et me fait trembler pour la sécurité de notre pays. Les sociétés ont été intronisées, une ère de corruption suivra et le pouvoir financier du pays s'efforcera de prolonger son règne en travaillant sur les préjugés du peuple, jusqu'à ce que la richesse soit agrégée entre quelques mains et que la république soit détruite.

Voici la réponse éditoriale du London Times concernant les Greenbacks:
- «Si cette politique financière malfaisante, qui trouve son origine dans la République nord-américaine, devenait indurée, alors ce gouvernement fournirait sa propre monnaie sans frais. Il va payer des dettes et être sans dette. Il aura tout l'argent nécessaire pour exercer son commerce. Il deviendra une prospérité sans précédent dans l’histoire des gouvernements civilisés du monde. Les cerveaux et la richesse de tous les pays iront en Amérique du Nord. Ce gouvernement doit être détruit, sinon il détruira toutes les monarchies du monde.»

Voici donc ce que la cabale, avec leurs banques centrales, insiste sur le fait qu'il doit être détruit:
- “Un gouvernement qui fournit son propre argent sans frais” (usure)
- “Un gouvernement qui règle ses dettes sans être endetté
- “Un gouvernement qui dispose de tout l'argent pour mener à bien son commerce, prospère au-delà des précédents dans l'histoire des gouvernements civilisés, attirant cerveaux et richesses de tous les pays

Pourrait-il y avoir une révélation plus claire de l’ennemi le plus profond des peuples?

De loin, les périodes les plus prospères que les États-Unis aient connues se situent entre les fléaux des banques centrales.

Lincoln a été assassiné en 1865.

Le président Garfield a mis en garde contre les dangers pour les États-Unis si ces banquiers centraux européens gagnaient le pouvoir: «Quiconque contrôle l'argent de la nation, contrôle cette nation et est le maître absolu de toute industrie et de tout commerce. Lorsque vous réaliserez que le système tout entier est très facilement contrôlé, d'une manière ou d'une autre, par quelques hommes puissants au sommet, vous n'aurez pas besoin de savoir à quoi ressemblent les périodes d'inflation et de dépression."
Garfield a été assassiné en 1881.

Le président McKinley a commencé son attaque contre les chancres centraux avec le secrétaire d'État John Sherman. Ils ont utilisé la Sherman Antitrust Act contre les Rothschild, l’empire financier de JP Morgan, connu sous le nom de Northern Trust, qui, à la fin du XIXe siècle, possédait la quasi-totalité des chemins de fer américains.
McKinley a été assassiné en 1901.

Le président Kennedy a été le dernier président à créer un système monétaire américain au mépris du privilège Rothschild.
Le 4 juin 1963, Kennedy a signé le décret exécutif 11110 et le Trésor a mis en circulation des billets américains d'une valeur de 4,3 milliards de dollars («certificats d'argent»).
Kennedy a été assassiné en 1963.

Le président Woodrow Wilson a sûrement plongé un orteil dans la zone d'assassinat avec son:
- «Depuis que je suis entré en politique, je me suis surtout fait confier des vues d’hommes. Certains des plus grands hommes aux États-Unis - dans les domaines du commerce et de la fabrication - ont peur de quelqu'un. Ils savent qu'il y a un pouvoir quelque part si organisé, si subtil, si vigilant, si imbriqué, si complet, si omniprésent, qu'il vaut mieux ne pas parler à tue-tête pour le condamner.»
De même que:
- «Un grand pays industriel est contrôlé par son système de crédit. Notre système de crédit est concentré entre les mains de quelques hommes. Nous sommes devenus l'un des pires gouvernés, l'un des gouvernements les plus complètement contrôlés et dominés au monde - non plus un gouvernement d'opinion libre, plus un gouvernement par conviction et le vote de la majorité, mais un gouvernement par l'opinion et la contrainte de petits groupes d'hommes dominants."

Wilson a survécu en manipulant les États-Unis pendant la Première Guerre mondiale et en nous condamnant en 1913 avec la troisième banque, la «Réserve fédérale», probablement la banque terminale Rothschild, et l'IRS … De l'argent évoqué de toutes pièces. Ce privilège Rothschild.

Argent de rien et votre dette pour de vrai.

Trump fait des choses incroyables concernant l'exposition du mal profond (cabale), naviguant apparemment entre le fait d'aider le peuple et le service de la cabale.
Peut-il réellement contester - même "abolir" le nourri et survivre?

L'histoire s'accumule contre lui.
___
Rand Clifford, spécialisé dans la vérité.

Source : Veterans Today - Traduction amateur par BlueMan.

Un article majeur, factuel, et crédible.

Que va faire réellement Donald Trump ? Va-t'il oser dissoudre la FED ?

Une affaire d'importance à suivre.

En complément sur FED :

En complément sur assassinat :

     

Jeudi 6 Septembre 2018 - News # 10974 

Affaire Skripal et manipulation : Les étranges photos des « espions russes ». Voir [ici] ().

Une fois de plus l'État profond du Royaume-Uni nous prend pour des cons...

La perfide Albion...

En complément sur Skripal :

En complément sur manipulation :

     

Lundi 20 Août 2018 - News # 10620 

Surveillance et espionnage : Le gouvernement américain veut mettre Facebook Messenger sur écoute. Voir [ici] ().

Rien ne les arrête.

L'État profond a le pouvoir.

Ni les politiciens élus, et encore moins les citoyens, n'y peuvent quelque chose.

La "démocratie" a été hackée, et depuis longtemps (depuis en gros la création de la FED en 1913). Et le pouvoir des ces oligarchies malfaisantes et non élues ne cesse de se renforcer.

En complément sur surveillance :

En complément sur espion :

En complément sur Facebook :

   

Jeudi 9 Août 2018 - News # 10386 

Kim Dotcom accuse les géants du web de liens avec la Cabale et d’ingérence électorale. Voir [ici] ().

Je ne me préoccuperais pas tant de l’interférence russe dans les élections américaines. Préoccupez-vous de l’interférence des entreprises de médias sociaux de l'État profond comme Facebook et Twitter dans les élections américaines. L’espion Zucker [Mark Zuckerberg, PDG de Facebook] et Jack l’éventreur [Jack Dorsey, PDG de Twitter] sont 100 fois plus nuisibles à la démocratie que toutes les interférences étrangères réunies.

Kim Dotcom.

Il a raison : Facebook et Twitter ont plus d'influence que n'importe quel média dans le monde, et ce pour deux raisons :

EN COURS

En complément sur Kim Dotcom :

En complément sur Facebook :

En complément sur Twitter :

En complément sur influence :

En complément sur démocratie :


Mardi 24 Juillet 2018 - News # 10015 

Eugene Robinson, éditorialiste du Washington Post, appelle ouvertement l’État profond à la sédition contre Donald Trump. Voir [ici] ().

C'est grave.

C'est de la haute trahison.

Et toujours ces vaniteux qui justifient leurs trahisons, c'est effarant.

On a le sm^mes en France : rappelez-vous certains directeurs d'université qui appelaient à faire barrage à Marine Le Pen en envoyant des emails à tous les étudiants de leur faculté.

Ces gens n'ont plus aucun sens de leurs devoirs, de la droiture, et du respect de la hiérarchie et de la loi.

Et ça, c'est le début de la fin. Parce-que quand des gens éduqués et instruits à viennent à prôner la sédition et l'irrespect des lois, ils envoient un très mauvais signal à toute la population, ce qui favorise le même comportement délictueux chez certaines personnes au discernement affaibli, notamment chez les impulsifs et les cons.

En complément sur État profond :

En complément sur haute trahison :

     

Dimanche 22 Juillet 2018 - News # 9963 

Intelligence artificielle : Des milliers de scientifiques s’engagent à ne pas construire de robots tueurs. Voir [ici] ().

Une bonne chose, sauf qu'il y aura toujours des inconscients et des connards pour en construire, juste à cause de leur ego et de leurs passions (appât du gain y compris).

Il faudrait interdire de par la loi la construction de ces choses, mais comme les États sont dominés par les complexes militaro-industriels et les États profonds, c'est peine perdue. À fortiori parce-que les complexes militaro-industriels et les États profonds sont remplis d'ultra-connards et de ténébreux.

Cela dit, l'initiative est heureuse, et ne peut que décider les indécis à renoncer à ce projet dément, et permettre une sensibilisation de la communauté scientifique mondiale à cette problématique.

En complément sur intelligence artificielle :

En complément sur robot tueur :

En complément sur robot :

   

Dimanche 15 Juillet 2018 - News # 9790 

Football : "Qu’est devenue la voix du peuple ?" - Par Vox Plebiea :

Un remarquable commentaire de Klaan XY :

On croirait rêver oui, mais en fait non, plus le temps passe et plus j'ai l'impression qu'on se dirige réellement vers une idiocratie en béton, les beaufs sont partout, ils sont payés un salaire de misère et pourtant ils klaxonnent dans les rues, s'endettent et ils sont joyeux de la victoire de leur équipe nationale en finale... le meilleur des mondes, un monde effrayant dans lequel tout tourne autour du foot, des médias, de la communication, du marketing, du spectacle, de l'artificiel, un bien triste monde.

Je crois que nous avons échoués, les faibles d'esprit se sont reproduits en masses et maintenant nous sommes une minorité, la baisse du QI n'est certainement pas un hasard pour que ces gens profitent d'un bonheur éphémère, superficiel et vide de sens, le foot n'a rien d'intelligent, c'est juste une balle et des singes tapant dedans, un sport de primitif, d'animaux se battant pour obtenir une victoire...bref je ne reconnais aucun soupçons d'humanité là-dedans, ce monde commence à me faire perdre patience, beaucoup de peine, j'ai longtemps résister mais il semblerait qu'il soit trop tard, il est trop tard pour réveiller ces gens qui de toutes manières préféreront "se vider le cerveau", car ils ont "une pensée trop complexe" et qu'ils "en ont rien à faire du reste", je pense qu'il n'y a rien à ajouté, ces gens sont des lobotomisés du bulbe, ils ne pensent plus par eux-même, la violence de la société les obligent à s'évader, à se soumettre au dicdact de la sainte croissance, au dicdact du marché et de la sainte
productivité infinie, ils ne réfléchissent plus, en fait ils ne prennent plus le temps de le faire.

En conclusion il faut continuer de se battre via l'information, la révélation  des scandales, l'éveil des consciences, mais en fait quand on y réfléchit un peu on s'aperçoit qu'il est quand même bien plus simple de se soumettre au système et d'éteindre son cerveau, alors est-ce une cause perdue ? est-ce que l'humanité court à sa perte ? 

La réponse est qu'il y a de grande chance que nous sombrions dans la plus profonde des stupidités, la plupart des grands chercheurs, scientifiques, politiciens, ingénieurs et génies du siècle passé disparaissent ou vont disparaître , que nous reste-il de ce que nous avions construit ? La société de la connaissance, du savoir et de l'intelligence s'effondre pour laisser place à une barbarie, une sauvagerie de l'ignorance, de l’illettrisme, de la stupidité aveugle.

Avons-une ne serait-ce qu'une chance d'inverser la tendance de cette courbe ? Je l'ignore, mais de nos jours les polymathes se font rares, qui lit encore 100 livres par mois ? QUI n'en lit ne serait-ce 1 seul par mois ???

C'est une catastrophe, tous les domaines sont vérolés par l'incompétence et la débilité profonde, c'est un désastre et on nous vend du pain et des jeux pour masquer la décadence et la violence ambiante, triste époque que la notre.

 

Rarement, il m'a été donné de voir quelqu'un qui a encore une certaine lucidité sur notre monde contemporain.

Le seul point positif de cette coupe gagnée, c'est que l'espace d'un très court instant, des gens d'horizons différents et d'opinions différentes, ont su faire fi de leurs différences pour s'unir de manière indifférenciée en tant que Nation. Et qu'ils ont eu le sentiment d'être heureux.

Mais il est plus que regrettable, il est navrant, que pour des causes autrement plus importantes, tous ces gens ne sachent pas s'unir. S'il sont "unis" ici, c'est seulement hélas pour des raisons passionnelles et émotionnelles, ce qui montre l'état psychologique d'aliénation de la population française. Ce sont des enfants. Pour le football oui, mais pour sauver leur sécurité sociale, leurs services publics, le droit du travail, et la France même, non.

Nous sommes en train d'involuer, c'est à dire le contraire de l'évolution. Il y a un micro-éveil d'une minorité d'individus, notamment grâce à Internet, mais la cybertronique et l'instruction contemporaine pitoyable sont en train de faire régresser la jeunesse, d'anéantir psychiquement les nouvelles générations.

Comme vous l'avez dit si justement, "les faibles d'esprit se sont reproduits en masses et maintenant nous sommes une minorité".

Nous allons vers le pire. Nous allons descendre de plus en plus. Et à chaque fois que nous penserons avoir touché le fond, nous découvrirons avec horreur ensuite qu'il n'y en a pas : il n'y a aucune limite aux forces dégénératives du Mal et de la perversité, si ce n'est celle du Ciel de mettre un terme à cette civilisation de vipères.

Je ne dis pas qu'il n'y aura pas encore des jours heureux, mais que ceux-ci sont comptés, et que l'inexorable pire arrive. Et il va être multiforme, effroyable, et épouvantable.

En complément sur Football :

En complément sur Vox Plebiea :

En complément sur peuple :

   

Jeudi 12 Juillet 2018 - News # 9749 

Chroniques de l'injustice : Logement : quand l’État privilégie les migrants aux policiers. Voir [ici] ().

Dans la même veine que la News précédente... Ce qui signifie que c'est une tendance lourde, profonde, de nos traîtres de politiciens.

C'est scandaleux.

En complément sur chronique :

En complément sur injustice :

En complément sur migrants :

En complément sur scandale :

 

Mercredi 11 Juillet 2018 - News # 9729 

 

Armes et manifestations : les gendarmes français, et les forces de l'ordre anti-manifestants, utilisent des grenades GLI-F4 qui sont dangereuses au point d'arracher des mains et de mutiler les gens :

 


Cette vidéo montre l'explosion d'une grenade GLI F4, retrouvée récemment dans un champ de Notre-Dame-des-Landes.

Cette grenade tirée contre les manifestants par les gendarmes contient 25 grammes de TNT.

Or, plusieurs milliers de GLI F4 ont été envoyées sur la ZAD en Avril et en Mai 2018.

Cette grenade est si forte, qu'elle a arraché la main d'une personne le 22 Mai dernier, et a mutilé le pied d'une autre l'été dernier à Bure.

Ces grenades ont aussi été envoyées contre des manifestants à Nantes qui se révoltaient suite à la mort d'Aboubakar Fofana.

Il est complètement aberrant que les forces de l'ordre utilisent de pareils engins contre des civils. Mais que fait la police ???

Inadmissible.

Chronologie des accidents :

- Le 25 janvier 2001, à Lille, Édouard Walczak, un pompier qui participe à une manifestation, ramasse une grenade GLI-F4 à la main pensant qu'il s'agit d'une grenade lacrymogène, elle explose, sa main est arrachée.
- Le 29 janvier 2009, un homme, Pascal Vaillant, manifeste pour le système de retraites dans les rues de Saint Nazaire, il se retrouve amputé de deux orteils, et reste handicapé à 75 % après avoir été touché par une de ces grenades.
- Début septembre 2012, lors de la manifestation à Chefresne, en Normandie, contre la ligne à très haute tension (ou THT), devant desservir la future centrale EPR de Flamanville, 25 personnes sont blessées, dont deux gravement, La plupart ont reçu des éclats en plastique ou en métal provenant de ces armes.
- En 2013, Mickaël Cueff, lors d'une manifestation en Bretagne contre les portiques écotaxes à Pont-de-Buis, une main est également arrachée.
- En 2014, lors de la manifestation des 25 et 26 octobre 2014 contre le barrage de Sivens, un manifestant, Rémi Fraisse, décède suite à l'explosion d'une grenade GLI. La police s'inquiète alors d'un possible retrait de ce type d'armes12. Bernard Cazeneuve, alors ministre de l'intérieur, refuse d'interdire la GLI-F4 et préfère durcir le protocole de son utilisation.
- Mardi 15 août 2017; lors d'une manifestation à Bure contre l'enfouissement de déchets nucléaires, plusieurs personnes sont grièvement blessées par cette grenade. Une victime risquait alors d'être amputée de plusieurs orteils malgré différentes opérations13. Un trou de 3 cm de profondeur et de 15 cm de diamètre a été creusé dans son pied, tous les os sont brisés et certains ont disparu. Le plastique de la grenade a également fondu dans la plaie, risquant de déclencher une infection.
- En septembre 2017, le gouvernement français d'Emmanuel Macron lance une commande pour 1.2 million de grenades tout en sachant qu'elles peuvent provoquer des blessures graves, des mutilations, et qu'elles sont responsables du décès de Rémi Fraisse à Sivens.
- Le 24 mai 2018, lors de l'évacuation par la gendarmerie de la Zone à défendre (ZAD) de Notre-Dame-des-Landes, Maxime a la main arrachée par une GLI-F49. Le même jour, un avis d’attribution public de l'État français fait part de l'achat de 17 millions d'euros de grenades sur 4 ans, dont 12 millions d'euros à Alsetex, fabriquant des GLI-F4.

3000 grenades de ce type, dont une partie périmée, avaient été lancées sur cette ZAD en avril 2018.

Source : Wikipédia ().

En complément sur arme :

En complément sur grenade :

En complément sur manifestation :

En complément sur dangereux :

 

Samedi 7 Juillet 2018 - News # 9611 

 

Jean-Michel Vernochet sur son livre "L’Imposture - La décomposition planifiée de l’État souverain" :

SYNOPSIS :

Jean-Michel Vernochet répond aux questions de Kontre Kulture à l’occasion de la sortie de son ouvrage L’Imposture.

http://www.kontrekulture.com/produit/l-imposture ()

0’18 : Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire ce livre ?
0’55 : Le « grand remplacement » est-il un projet ?
2’09 : La problématique de l’avortement
3’50 : Qu’appelez-vous le « sida mental » ?
5’00 : Qu’est-ce que la « religion molochienne » ?
7’25 : Quel avenir pour le prolétariat français ?
8’40 : « Le social-libéralisme à la sauce Macron, c’est la guerre »
10’30 : Le « gouvernement des juges »
12’08 : Pourquoi lire ce livre ?

DESCRIPTION de "L'Imposture – La décomposition planifiée de l'État souverain"

La notion de Grand Remplacement, mise en avant par Renaud Camus, n’est pas un fantasme ; il n’est qu’à regarder autour de soi, dans le métro, les cours de récréation ou simplement dans la rue… un peu moins il est vrai dans la petite lucarne, sauf dans les films et séries par lesquels on veut habituer le Français à vivre dans une société multiculturelle et multiethnique. Mais à cette légitime réaction de résistance de l’autochtone sur sa terre, on oppose des accusations de frilosité, de repli sur soi, d’islamophobie – avec ce que cela rappelle de l’antisémitisme, pourvoyeur de mort sociale pour celui qui en est accusé. Piégé dans son combat contre la destruction de son environnement social et culturel, renvoyé dans les cordes de l’extrême-droite par la représentation médiatique, usé parfois par un quotidien parsemé d’agressions, tant physiques que verbales, le résistant oublie de regarder au-delà de la cause directe qui mine son existence et détruit son pays. Car derrière la flèche, il y a toujours un archer, et il est primordial de le démasquer.

La décomposition de la France est un processus de longue haleine, mais qui a pris de l’ampleur et de la vitesse depuis quelques décennies : lois, votées quasi simultanément, ouvrant la voie à l’avortement de masse et au regroupement familial, politiques d’accueil de plus en plus laxistes, régularisation des clandestins, instauration de l’Aide médicale d’État, subventions aux associations, interdiction des statistiques ethniques, naturalisations à tout-va, intégration dans un espace Schengen prohibant tout contrôle aux frontières ; l’oligarchie qui a pris le pouvoir a petit à petit tissé un filet qui enserre le pays dans un mal-être devenu aujourd’hui paroxystique, tout en assénant au peuple une injonction de « vivre-ensemble » dont il veut de moins en moins. Parallèlement, la casse sociale voulue par Bruxelles et la mise en place d’un « gouvernement des juges » – nous imposant des « valeurs » qu’ils appellent universelles au nom des droits de l’homme – poursuivent plus profondément encore la destruction de la France…

Jean-Michel Vernochet est écrivain, essayiste et géopolitologue. Ancien professeur de l’École supérieure de journalisme de Paris et ancien grand reporter au Figaro Magazine, il est l’auteur de nombreux ouvrages relatifs à l’islam radical, l’Iran, la Syrie, l’Ukraine, le terrorisme ou la guerre civile idéologique. Il contribue régulièrement au site géopolintel.fr. et anime l'émission Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet sur ERFM.

Plein de choses intéressantes.

À voir !

En complément sur Jean-Michel Vernochet :

En complément sur décomposition :

En complément sur souverain :

   

Mardi 12 Juin 2018 - News # 9018 

États-Unis : Un restaurant "Cannibale pour l’élite" à Los Angeles. Voir [ici] ().

Je trouve ça dégoûtant, profondément immonde, triste et révoltant, mais je ne suis même pas étonné par cette dégénérescence infernale...

Le pire est encore à venir..., hélas.

En complément sur cannibalisme :

En complément sur élite :

     

Mercredi 30 Mai 2018 - News # 8758 

Abomination : Des scientifiques ont créé un embryon hybride mi-humain mi-poulet. Voir [ici] ().

Démentiel !

Mais comment un État peut-il autoriser de pareilles expériences ???

Les expériences sur les embryons humains doivent être interdites.

Décidément, cette civilisation de vipère est devenue ultra-perverse, et certains ont véritablement désormais la conscience et le coeur profondément endormis et pervertis par le Mal.

En complément sur abomination :

En complément sur dément :

     

Dimanche 27 Mai 2018 - News # 8682 

Un document déclassifié de la CIA confirme que les attentats du 11 Septembre 2001 a bien été commis par l'État profond américain et le Mossad israélien. Voir [ici] ().

Une version qui confirme ce que l'on savait déjà.

Je mettrais juste un bémol : on ne peut pas parler réellement de l'État profond, car il s'agit plus en réalité d'une ultra-minorité très liée à certains politiciens de haut rang comme Dick Cheney et Donald Rumsfeld.

En complément sur CIA :

En complément sur 11 Septembre 2001 :

En complément sur mossad :

En complément sur État profond :

 

Dimanche 6 Mai 2018 - News # 8251 

Le cercle autour de Trump a engagé la société d'espionnage israélienne "Black Cube" pour salir les négociateurs de l'accord avec l'Iran (Moon of Alabama). Voir [ici] ().

Black Cube... : tout un symbole... : le cube noir, c'est-à-dire la pierre noire, en ésotérisme les ténèbres engendrées par la fornication, la Kaaba chez les musulmans (avant d'être noir, la Kaaba était blanche avant que l'homme ne chute de son état de pureté paradisiaque par la fornication).

C'est dire si cette société Black Cube est une société de ténébreux, de malfaisants...

Notez bien que c'est le même symbolisme que celui de la société américaine de mercenaires privés Blackwater (Eau noire), et rebaptisée Xe en février 2009.

Toutes ces sociétés guerrières sont des sociétés de merde, des entités ennemies de la démocratie et du droit, des complices des oligarques dévoyés, cyniques, et criminels, de l'État profond et du complexe militaro-industriel.


Dimanche 6 Mai 2018 - News # 8250 

État profond, gouvernement secret, et disparition de la démocratie aux États-Unis : Les présidents et politiciens ayant révélé au monde qui prend vraiment les décisions. Voir [ici] ().

En complément sur États-Unis :

En complément sur État profond :

En complément sur gouvernement secret :

En complément sur disparition :

En complément sur démocratie :


Dimanche 29 Avril 2018 - News # 8127 

Julian Assange : «Les États-Unis sont déterminés à réprimer la liberté d’expression incarnée par WikiLeaks». Voir [ici] ().

Cette affaire n'a l'air de rien, ou de pas grand chose, mais c'est faux en réalité, car elle montre au moins trois choses :

En complément sur Julian Assange :

En complément sur WikiLeaks :

En complément sur liberté d’expression :

En complément sur États-Unis :

 

Mardi 24 Avril 2018 - News # 8000 

Syrie : Richard Labévière, spécialiste du Moyen-Orient, nuance le retrait annoncé des États-Unis et évoque un phénomène de «mercenarisation» :

C'est bien évident que les États-Unis ne vont pas lâcher le morceau... Ni le Mi6 d'ailleurs...

En fait, ce qu'il faut comprendre, c'est qu'il y a une tromperie sur la sémantique reliée à "États-Unis" : d'ordinaire, nous entendons par là le pays, alors qu'en réalité il faut comprendre ce nom comme "État profond et complexe militaro-industriel aux mains des néocons", ce qui est tout à fait différent ! Et ces derniers sont des sales cons, des nuisibles, des malfaisants,. des pervers, des va-t'en-guerre, bref des gens véritablement machiavéliques et dangereux qui n'hésitent pas, il ne faut surtout pas l'oublier, à détruire des pays et à tuer et à blesser des millions de gens. En ce sens bien compris, ce n'est pas de la rigolade les "États-Unis"...

En complément sur Syrie :

En complément sur États-Unis :

En complément sur Richard Labévière :

En complément sur Mi6 :

En complément sur Casques Blancs :


Lundi 23 Avril 2018 - News # 7984 

Un ministre israélien profère des menaces de mort contre Bachar el-Assad. Voir [ici] ().

Pfff..., y'en a marre de ce gouvernement d'extrême-droite en Israël !

Si le peuple israélien ne reprend pas d'urgence le contrôle de son pays, et ne rétablit pas un gouvernement de paix basé sur l'équité et la justice avec les Palestiniens et tous les pays voisins, Israël va inévitablement disparaître dans les larmes et le sang : ça ne peut plus durer !

Et je pense que c'est foutu : il y a trop de gens haineux au Mossad, et dans le complexe militaro-industriel et l'État-profond israélien.

Israël est devenu une nuisance pour tout le Moyen-Orient. Il faut que ça change ou bien qu'Israël diparaisse. Il n'y a pas 36 solutions.

En complément sur Israël :

En complément sur menace :

En complément sur Bachar el-Assad :

   

Dimanche 22 Avril 2018 - News # 7954 

L’appareil américain des renseignements et de l’armée pousse à de nouvelles frappes contre la Syrie. Voir [ici] ().

Il est clair que l'État profond américain (et britannique aussi) ne va aps lâcher le morceau aussi facilement.

En complément sur Syrie :

       

Vendredi 20 Avril 2018 - News # 7917 

Le Kremlin réagit aux retards d’obtention de visas américains par les pilotes russes. Voir [ici] ().

Ça devient vraiment exécrable...

Il y a vraiment des sales cons ultra-malfaisants dans l'État profond américain.


Vendredi 20 Avril 2018 - News # 7907 

 

États-Unis : la Sécurité Intérieure du Territoire publie des documents sur le contrôle à distance de l'esprit et les armes psychotroniques permettant, en autres, de torturer les gens. Voir [ici] ().

Franchement, ça fait peur...

Mais quelle bande de dégénérés, de pervers, et de malfaisants machiavéliques...

C'est hallucinant !

L'État profond américain est fasciste, et pas qu'un peu !

Nota Bene : pensez à regarder les vidéos sur la psychotronique pour en savoir plus.

En complément sur États-Unis :

En complément sur perversité :

En complément sur psychotronique :

En complément sur torture :

 

Lundi 16 Avril 2018 - News # 7770 

Enquête sur des armes chimiqes : Moscou réfute les accusations britanniques sur l’interdiction d’accès en Syrie aux experts de l’OIAC. Voir [ici] ().

Ça n'a pas de sens : les Russes ont tout intérêt à cette enquête, et ne demande que ça.

En revanche, le Royaume-Uni s'enfonce dans le mensonge, la médisance, et la  propagande la plus détestable.

Je ne sais pas ce qui se passe au Royaume-Uni mais l'État profond y semble plus fort et plus pervers que jamais. Ultra-malsain...

En complément sur Syrie :

En complément sur chimique :

En complément sur enquête :

   

Dimanche 15 Avril 2018 - News # 7748 

De pire en pire : un crétin de sénateur californien, Richard Pan, a déposé un projet de loi qui imposerait des restrictions aux médias sociaux, en obligeant les éditeurs en ligne à filtrer leur contenu en utilisant des vérificateurs de faits approuvés par l'État avant de les poster :

Le projet de loi est intitulé "SB1424. Internet : médias sociaux : information fausse : plan stratégique".

Les détails de "la facture" sont les suivants :

"Ce projet de loi exigerait de toute personne qui exploite un média social ou un site Web Internet avec une présence physique en Californie, sera tenu d'élaborer un plan stratégique pour vérifier les nouvelles partagées sur son site Web. Le projet de loi exigerait que le plan comprenne, entre autres, un plan visant à atténuer la diffusion de fausses informations grâce à des reportages, l'utilisation de vérificateurs de faits pour vérifier les nouvelles, la communication aux utilisateurs des médias sociaux et la mise en garde contre des nouvelles contenant de fausses informations."

(a) Toute personne qui exploite un site Web de médias sociaux avec une présence physique en Californie doit élaborer un plan stratégique pour vérifier les nouvelles partagées sur son site Web Internet.
(b) Le plan stratégique comprend, sans toutefois s'y limiter, tous les éléments suivants :
   (1) Un plan pour atténuer la propagation de fausses informations à travers des reportages.
   (2) L'utilisation de vérificateurs de faits pour vérifier les nouvelles.
   (3) Fournir des services de sensibilisation aux utilisateurs de médias sociaux concernant des reportages contenant de fausses informations.
   (4) Mise en garde sur un reportage contenant de fausses informations.
(c) Tel qu'utilisé dans cette section, «médias sociaux» désigne un service ou un compte électronique, ou un contenu électronique, y compris, mais sans s'y limiter, des vidéos, photos, blogs, vidéos, podcasts, messages instantanés et textuels, courriels, des services ou comptes en ligne, ou des profils de sites Web Internet ou des emplacements.

En effet, la propagation de fausses nouvelles a des implications importantes pour la société et il faut en faire plus pour réguler les nouvelles auxquelles nous sommes exposés. Cependant, si l'État a le pouvoir de dicter ce que nous lisons en ligne, il peut tuer la liberté d'expression. Si nous entendons différents points de vue sur un sujet controversé et ne sommes pas d'accord avec ces points de vue, nous devrions être encouragés à partager les vôtres. Malheureusement, si le projet de loi de la Californie est adopté, cela pourrait étouffer cette liberté.

Source : Truth Theory () - Traduction amateur par BlueMan.

Ce qui est dingue, c'est qu'un élu du peuple puisse concevoir un tel projet. C'est de la haute trahison envers et les citoyens et une soumission aux fascistes de l'État profond américain. C'est ahurissant.

Avec ce type de connard-traître qui fait le jeu de tous les fascistes planqués dans l'État profond, comment la liberté d'expression, et d'une manière générale les liberté fondamentales, pourra-t'elle survivre ?! C'est impossible !

En complément sur de pire en pire :

En complément sur liberté d'expression :

En complément sur Internet :

En complément sur réseaux sociaux :

En complément sur trahison :


Vendredi 13 Avril 2018 - News # 7701 

La Défense russe dit avoir des preuves de l’implication du Royaume-Uni dans la provocation d'un false flag d'attaque chimique à Douma en Syrie. Voir [ici] ().

Démasqués ces sales cons du Mi6...

Ah bravo les Russes ! Bien joué !

Moralité : c'est confirmé une fois de plus, l'État profond britannique est bien dirigé par des criminels, rien moins que cela !

On va voir si ces informations sortent au grand jour dans les médias mainstream. Si cela ce produisait, les britanniques vont avoir la honte de leur vie... Le gouvernement britannique va perdre toute cé.rdibilité. J'ai hâte de voir ça...

En complément sur Syrie :

En complément sur Royaume-Uni :

En complément sur false flag :

En complément sur chimique :

En complément sur preuve :


Jeudi 12 Avril 2018 - News # 7683 

Syrie et États-Unis : la course à l’apocalypse de l'État néocon américain - Par Le Saker :

Voici une vidéo majeure : on y apprend ce qui se passe vraiment aux États-Unis, et la situation est terrible...

On comprend mieux avec ce témoignage d'un habitant de la Floride les revirements de Donald Trump.

Cette personne interviewée comprend vraiment bien les différents aspects importants : les rôles cruciaux de l'État profond, du complexe militaro-industriel, de la FED et de la finance.

Les États-Unis sont donc bien complètement gangrenés par l'État profond sous l'influence des néocons et de ploutocrates.

Les américains sont de vrais tarés.

Tout ça va très mal finir...

Un must.

À voir absolument !

En complément sur Syrie :

       

 


Jeudi 12 Avril 2018 - News # 7681 

Censure : un article crucial a été supprimé du Daily Mail Online : « Les États-Unis ont soutenu un plan visant à lancer une attaque à l’arme chimique contre la Syrie et à blâmer le régime d’Assad ». Voir [ici] ().

Ça date de 2013, mais j'ai vérifié : beaucoup des liens ont effectivement sauté car on a supprimé les pages. Il ne reste ici ou là que quelques sites ayant eu la bonne idée de recopier toutes les informations.

Comme quoi, cet article dérangeait manifestement beaucoup l'État profond américain car révélant l'une des ses forfaitures.

En complément sur censure :

En complément sur Syrie :

En complément sur États-Unis :

   

Mercredi 11 Avril 2018 - News # 7649 

Attaque chimique présumée : Donald Trump tient la Syrie et la Russie pour "responsables". Voir [ici] ().

De deux choses l'une : soit Donald Trump est un con, soit il est complètement désinformé par l'État profond...

En complément sur Syrie :

En complément sur chimique :

En complément sur Donald Trump :

   

Vendredi 6 Avril 2018 - News # 7508 

 

États-Unis et affaire Skripal : le Trésor américain rend publiques de nouvelles sanctions contre la Russie. Voir [ici] ().

Voilà bien les américains : des gens aux langues de serpents, aux langues fourches... D'un côté, il disent vouloir construire une paix avec les russes, annuler les expulsions de diplomates russes, et de l'autre ils poursuivent les sanctions contre eux...

C'est tout à fait typique des américains qui passent leur temps à tenir un double discours : il vous disent qu'il vous aiment, et dans l'ombre ils vous poignardent dans el dos. Ce sont des traîtres. On  ne peut pas leur faire confiance.

Petite précision : dans ma bouche, et continûment sur ce site, "les américains" ne désigne pas le peuple américain mais l'administration américaine, l'État profond américain et le complexe militaro-industriel américain.

En complément sur Skripal :

En complément sur sanction :

En complément sur Russie :

En complément sur États-Unis :

 

Lundi 2 Avril 2018 - News # 7399 

 

"C'est extrêmement dangereux pour notre démocratie !" ou un exemple édifiant des conséquences pour la diversité de l'information de la concentration des médias et de leur propagande savamment synchronisée :

Nous sommes entrés véritablement dans une ère orwellienne. Mais à la différence de 1984 où c'est principalement l'État qui domine, ici c'est la corporatocratrie qui dirige (avec l'État profond, mais c'est une autre histoire).

Une occasion rare de voir que ce que nous voyons à la télévision n'est ni spontané ni propre à une chaîne, mais une propagande orchestrée puis diffusée à l'identique sur nombre de canaux.

La pluralité et la multiplication des chaînes
n'est pas synonyme d'une diversité de l'information !

Et l'ironie du sort de cette vidéo, c'est que le texte débité par les présentateurs des différentes chaînes a précisément pour conclusion "C'est extrêmement dangereux pour notre démocratie !", preuve du cynisme absolu des commanditaires de cette propagande. 

Il n'y a qu'une seule chose à faire (en attendant que quelqu'un comme François Asselineau arrive au pouvoir) : éteindre définitivement ou vendre sa télévision.

Ça me rappelle cet exemple flagrant prouvant définitivement que la pluralité et la multiplication des chaînes de télévision ne garantit aucunement la diversité de l'information : voir cette [vidéo] ().

Un must.

À voir absolument !

En complément sur média :

En complément sur fake news :

     

Vendredi 30 Mars 2018 - News # 7376 

Internet : Big Brother habite Place Beauvau ? Exégèses en liberté : interview par Thinkerview de Benjamin Bayart et d'Alexis Fitzjean O Cobhthaigh, Les Exégètes Amateurs :

Plein de choses intéressantes sur les assauts par le gouvernement, et l'État profond, des libertés fondamentales et la privée.

Le plus inquiétant, je trouve, c'est la dérive des politiciens, des hauts fonctionnaires, et des administrations, vers un déni récurrent du droit.

Les cas présentés ici sont clairs, et pourtant tous ces pouvoirs bottent en touche, ne respectent pas les lois, même celles émanant de l'Union Européenne, et justifient toujours leurs actions illégitimes et illégales par des rhétoriques spécieuses, quand elles ne sont pas absurdes, débiles, voire contradictoires. Sans compter le temps que mettent le Conseil d'État et la justice pour étudier ces affaires et trancher.

Au final, la société est en train de se déliter peu à peu parce-que le droit est en train de mourir. Le jour s'approche où les droits des citoyens seront presque ignorés, et où une majorité de gens ne supporteront plus davantage, et avec raison, ces injustices.

À voir !

En complément sur Thinkerview :

En complément sur Benjamin Bayart :

En complément sur Big Brother :

En complément sur vie privée :

En complément sur neutralité :


Jeudi 29 Mars 2018 - News # 7341 

 

Services secrets, barbouzes, et politique sale : "Nicolas Sarkozy élu en trichant, des témoins assassinés ?" Par Osons causer :

Une vidéo qui en dit long sur l'état déplorable de l'État profond français et du milieu des barbouzes qui s'avére être un sacré panier de crabes et de criminels...

Franchement, ça fait peur...

À voir absolument !

En complément sur Sarkozy :

En complément sur tricherie :

En complément sur assassinat :

En complément sur Osons causer :

 

Jeudi 29 Mars 2018 - News # 7320 

 

Dictature numérique américaine : un sondage montre qu’une majorité d’américains craignent le pouvoir et la surveillance d’un « État profond ». Voir [ici] ().

En complément sur dictature :

En complément sur surveillance :

En complément sur État profond :

   

Mercredi 28 Mars 2018 - News # 7298 

 

Affaire Skripal : de pire en pire : Theresa May, la sorcière de la perfide Albion, n’écarte pas des «ripostes militaires» contre Moscou. Voir [ici] ().

De la folie furieuse...

Si les britanniques font ça, c'est la guerre... ^^

Les cons du MI6 et de l'État profond britannique en sont capables, hélas.

En complément sur Theresa May :

En complément sur folie :

En complément sur de pire en pire :

En complément sur Skripal :

 

Lundi 26 Mars 2018 - News # 7260 

Affaire Skripal : un résumé des actions diplomatiques pathétique et iniques des pays de l'Union Européenne envers la Russie... :

Source : Russia Today ().

Un "joli score"... Consternant.

 

Message au peuple russe :

 

À titre personnel, je dénonce et renie totalement cette politique diplomatique démentielle et injuste de l'Union Européenne et du président Macron envers la Russie, et je déclare apporter tout mon soutien à votre peule, et à votre président héroïque Vladimir Poutine, dans cette bien triste affaire.

L'iniquité de ce monde satanique est sur vous, tenez bon valeureux défenseurs de la Vérité, de la Justice, et des valeurs du Christ !

Vous avez mon cordial et fraternel soutien !

Vive la Sainte Russie ! Vive le grand peuple russe !

En complément sur Skripal :

En complément sur Russie :

     

Mercredi 21 Mars 2018 - News # 7189 

Un terrible crescendo de menaces avait rendu la Russie très vulnérable, Poutine a exceptionnellement annoncé au monde l'existence de ses nouvelles armes parce que le Kremlin était convaincu que les menaces étaient réelles. 

Israel Shamir.

 

Géopolitique et stratégie : Vladimir Poutine a révélé les nouvelles armes de la Russie pour dissuader une attaque américaine imminente. Voir [ici] ().

Une excellente explication.

Cela dit, ça fait peur, parce-que pour que les Russes aient pensé que l'attaque américaine était imminente, c'est qu'ils avaient des informations sérieuses et multiples le leur indiquant.

Cela signifie que les américains et les britanniques sont en train de mener de nombreuses opérations des plus inquiétantes, et dont nous, simples citoyens, nous n'avons pas idée...

Les dirigeants occidentaux et leurs États profonds sont devenus fous, et nous conduisent à la guerre.

En complément sur géopolitique :

En complément sur stratégie :

En complément sur Poutine :

En complément sur arme :

En complément sur menace :


Mardi 20 Mars 2018 - News # 7168 

Empire américain, État profond, et journalisme d'investigation : "Le plus gros secret", par James Risen. Voir [ici] ().

Un article très long, mais super intéressant.

Le témoignage suivant du visiteur "Bibendum" résume bien la situation :

J’ai éprouvé quelques difficultés à entrer dans le scénario. C’est lourd, chronophage, presque indigeste. Mais édifiant.

Puis:

«Nous sommes un empire à présent, et quand nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et pendant que vous essayez d’étudier la réalité –peut-être même avec succès–, nous agissons encore, créant d’autres nouvelles réalités, que vous pourrez également étudier, et c’est ainsi que les choses avanceront. Nous sommes les acteurs de l’histoire… et vous, vous tous, il ne vous reste plus qu’à étudier ce que nous faisons.»

Voilà comment ils occupent, détournent, un grand nombre de cerveaux brillants, aux coeurs valeureux, en laissant fuiter des informations choisies et quelques notions d’angoisse. Garder un coup d’avance en les scotchant dans ” l’histoire”.

Là où c’est pathétique, c’est lorsqu’on mesure que ce gaspillage de temps, d’énergie, de ressources, de puissance et surtout de vie ne sert qu’une réalité cauchemardesque, dégénérative et auto- destructrice.

Certes, ils sont un empire. Quelle honte !

En complément sur Empire :

En complément sur État profond :

En complément sur journalisme :

   

Mardi 20 Mars 2018 - News # 7159 

Donald Trump veut tuer dans l’œuf le Petro, la crypto-monnaie vénézuélienne : il a signé un décret interdisant les transactions dans «toute monnaie numérique» émise par le gouvernement vénézuélien. Voir [ici] ().

Incroyable..., mais vrai.

Je ne pense pas que cela vienne de lui, mais de l'État profond qui le lui a conseillé.

En fait, ce Petro marche super bien puisqu'il a atteint déjà une capitalisation de 5 milliards de dollars. Et c'est pour cela que les États-Unis veulent l'interdire : le Petro est ce qui permettrait au Venezuela de s'en sortir financièrement et économiquement, alors ils le sabordent.

C'est des enculés les américains, je l'ai toujours dit.

En complément sur crypto-monnaie :

En complément sur vénézuéla :

En complément sur Donald Trump :

   

Lundi 19 Mars 2018 - News # 7142 

La sorcière Theresa May
aux ordres de l'État profond et de l'OTAN.

Affaire Skripal : un psychodrame impérial. Voir [ici] ().

En complément sur Skripal :

       

Jeudi 15 Mars 2018 - News # 7079 

Vladimir Poutine «extrêmement préoccupé» par l'attitude «destructrice et provocante» de Londres. Voir [ici] ().

Theresa May est une conne, elle est totalement inapte.

Certes, elle est manipulée par l'État profond, mais elle vient de démontrer dans cette affaire qu'elle n'a aucun discernement ni aucune sagesse diplomatique. C'est donc une conne... CQFD.

En complément sur Poutine :

       

Jeudi 15 Mars 2018 - News # 7076 

Opération Béluga : Un complot anglo-américain pour discréditer Poutine et déstabiliser la Fédération de Russie. Voir [ici] ().

C'est bien ce qu'on observe aujourd'hui : les Russes sont attaqués de toutes part...

Les américains, l'OTAN, et l'État profond britanniques sont des repères de véritables enculés et de gens iniques, sachez le. Ils n'ont aucun éthique ni loyauté : ils sont ignobles (sans noblesse aucune).

En complément sur complot :

En complément sur Poutine :

En complément sur américain :

   

Mercredi 14 Mars 2018 - News # 7066 

Un officiel du Pentagone : Les missiles hypersoniques de la Chine pourraient menacer la « totalité de la flotte de surface » de la marine américaine. Voir [ici] ().

Un article très inquiétant...

Normalement, les américains se trouvent désormais obligés de raser partiellement la Chine à l'arme atomique. Pour ce faire, il ne vont pas directement lancer une attaque mais créer un incident qui va leur servir de prétexte. En mer de Chine par exemple, ce serait l'idéal puisque la Chine est en complète violation du Droit international et maritime.

Je ne dis pas que c'est ce qui va se produire mais une lutte immense entre clans de l'État profond et du complexe militaro-industriel américains va avoir lieu : entre ceux qui sont encore "raisonnables" et ceux qui, bien qu'étant lucides, sont en réalité fous et prêts à tout.

Moi, si j'étais non croyant, va-en-guerre, cynique et fou, comme certains aux États-Unis, je détruirais partiellement la Chine à l'arme nucléaire pour la stopper net, et garder la suprématie planétaire définitivement.

Ça semblera complètement démentiel ce que je dis, et ça l'est, mais ce qui n'est pas insensé c'est de comprendre que les États-Unis sont à la croisée des chemins : demain, il sera trop tard pour eux. C'est le dernier moment où ils peuvent encore garder le contrôle en détruisant la Chine. Demain, la Chine sera bien trop puissante et dangereuse pour se lancer dans une telle opération.

Affaire à suivre...

Maintenant, entre les informations de Syrie, l'affaire des ex-espions empoisonnés, et les tensions américano-chinoise, et américano-russes, je trouve que la tension monte dangereusement. et que tout semble s'accélerer Il y a beaucoup trop de mauvais signes.

Ajoutez à cela la débâcle financière qui s'en vient. Il est clair que les ploutocrates ont intérêt, eux aussi, à la guerre pour faire oublier leur terrible responsabilité dans les drames économiques et la ruine des peuples et des États.

Bref, tout concoure à une ou des guerres très prochaines. Ça devient un peu flippant.

En complément sur Pentagone :

En complément sur Chine :

En complément sur États-Unis :

   

Mercredi 14 Mars 2018 - News # 7063 

Deux informations inquiétantes du raidissement de l'État profond aux États-Unis qui n'augurent rien de bon :

Une spécialiste des opérations clandestines et de la Torture, nommée au somment de la hiérarchie... Lorsque la torture et la destruction de preuves sont récompensées...

Ah elle est belle la "démocratie" américaine.

Comme je ne cesse de le dire, les SS sont des repères de magiciens noirs, de ténébreux ultra-pervers et nuisibles qui font fit de toutes les valeurs christiques et humanistes qui ont porté nos sociétés.

Ce pays s'enfonce dans le Mal, le déni de la démocratie, c'est le nouvel État nazi contemporain, et je n'exagère pas.

[MAJ] : bonne nouvelle : Edward Snowden affirme que la nouvelle patronne de la CIA est recherchée en Europe, et ne pourrait pas se rendre dans les pays de l’Union Européenne sans risquer d’être arrêtée. Voir [ici] ().

Maintenant, dans les faits, je vois mal un pays européen arrêter cette femme sans créer un immense incident diplomatique avec les États-Unis. Seul un chef d'État ou un premier ministre vraiment couillu sera capable de faire cela.

En complément sur CIA :

En complément sur torture :

     

Mardi 27 Février 2018 - News # 6980 

Le Royaume-uni  menace de « frapper » la Syrie pour sauver ses propres terroristes. Voir [ici] ().

Rien n'arrête les fascistes du complexe militaro-industriel et de l'État profond.

Ce sont des États dans l'État, composé de gens cyniques et malfaisants, d'autant plus dangereux qu'ils sont planqués et non élus.

Il va falloir, à un moment ou à un autre, se résoudre à fermer ces antres de magie noire que sont les services secrets et autres conneries du même acabit, et consacrer leurs budgets importants à des causes bien plus nobles, positives, et utiles.

La psychologie de la guerre, outre une somme immense et indescriptible de souffrances qu'elle a engendrées, a drainé des sommes absolument astronomiques qui ont manqué cruellement à des milliards de gens. C'est catastrophique, pathé.tique, et profondément puéril et préjudiciable.

En complément sur Royaume-uni :

En complément sur Syrie :

En complément sur terrorisme :

   

Dimanche 18 Février 2018 - News # 6832 

 

Internet, objets connectés, et État profond  : quelques uns des signes nombreux et très inquiétants de la montée en puissance d'une effroyable dictature numérique aux États-Unis :

 

Cette vidéo est une compilation réalisée par Anonymous montrant diverses séquences tirées de chaînes américaines sur la conjonction de trois processus qui sont en train de permettre l'érection sans ce pays de l'une des plus effroyable dictature que le monde ait connu :

Nous sommes trahis continûment par les gens opérant les deux derniers processus : par ceux qui veulent nous vendre quelque chose et font des profits fabuleux en échange de nos libertés, et par ceux qui appartiennent à la sphère étatique, que ces derniers soient de réels oligarques, des politiciens, des techniciens et des ingénieurs qui acceptent de développer ces systèmes, ou des valets serviles très dangereux et bien payés comme dans cette vidéo le président de la MTA, Joe Lhota, un exemple type, un cas d'école, de traître aux citoyens. Il affirme qu'il ne peux pas en dire plus sur les énigmatiques tours métalliques qui ont fleuri à New York alors même qu'il est sensé servir la population de cette ville, et que son salaire même provient des taxes et des divers paiements des newyorkais qu'il est sensé servir. On touche là le coeur même de la trahison : il préfère trahir la population que de dénoncer les fascistes qui lui ont demandé de ne rien révélé de ces tours aux citoyens et aux médias. Il existe ainsi de vrais salauds qui, pour leur confort personnel (argent et notoriété) sont prêt à nous trahir. C'est vraiment grave, et il faut les dégager ces gens là.

Je vais être très clair : il est possible d'enrayer cet épouvantable système seulement, et seulement si, chaque citoyen remplit scrupuleusement les deux conditions suivantes :

  1. Ne plus acheter d'appareils connectés du tout.
  2. Ne voter que pour des politiciens qui ont pour l'une de leurs priorité absolue de défendre les libertés publiques,  la vie privée, et la démocratie véritable (celle du tirage au sort, prônée par Étienne Chouard).

Tout écart dans cette conduite signifie à terme l'esclavage pour nous tous. L'humanité arrive à la croisée des chemins...

En préparant cet article, j'ai découvert qu'il existe un livre qui fait globalement la même analyse, et qui dénonce pareillement l'urgence à agir : "L'homme nu. La dictature invisible du numérique" de Marc Dugain et Christophe Labbé :

La quatrième de couverture :

1984 d’Orwell parlait d’une dictature violente. Le monde des Big Datas à l’horizon de la moitié de ce siècle sera celui d’une hégémonie à la fois douce et totalitaire. La fin de la pensée grecque est en marche et avec elle une époque de l’humanité est bientôt révolue.

On les appelle les Big Datas. Google, Apple, Facebook ou Amazon, ces géants du numérique, qui aspirent à travers Internet, smartphones et objets connectés, des milliards de données sur nos vies.
Derrière cet espionnage, dont on mesure chaque jour l’ampleur, on découvre qu’il existe un pacte secret scellé par les Big Datas avec l’appareil de renseignement le plus puissant de la planète. Cet accouplement entre les agences américaines et les conglomérats du numérique, est en train d’enfanter une entité d’un genre nouveau. Une puissance mutante, ensemencée par la mondialisation, qui ambitionne ni plus ni moins de reformater l’Humanité.
La prise de contrôle de nos existences s’opère au profit d’une nouvelle oligarchie mondiale. Pour les Big data, la démocratie est obsolète, tout comme ses valeurs universelles. C’est une nouvelle dictature qui nous menace. Une Big Mother bien plus terrifiante encore que Big Brother.
Si nous laissons faire nous serons demain des « hommes nus », sans mémoire, programmés, sous surveillance. Il est temps d’agir.

Source : Lisez ! ().

Une vidéo essentielle de plus pour nous aider à comprendre qu'il devient urgentissime pour chacun de nous de réfléchir sur ces choses, de choisir ce qui est le plus important pour nous, et ensuite d'agir en conséquence.

Un must à voir absolument !

En complément sur Internet :

En complément sur dictature :

En complément sur NSA :

En complément sur CIA :

En complément sur surveillance:


Mercredi 14 Février 2018 - News # 6771 

Pourquoi les russes font ce qu'ils font... et Poutine est ce qu'il est... : "À propos de Paul Craig Roberts et de Vladimir Poutine". Voir [ici] ().

Un article intéressant qui confirme deux de mes analyses :

1) Vladimir Poutine est un grand chef d'État, avisé et sage, mais qui n'est pas assez ferme avec les États-Unis.

2) Les États-Unis sont dirigés par des fous et des malfaisants, de réels nuisibles pour toute l'Humanité (et je ne parle pas ici de Donald Trump mais du gouvernenent secret constitué de gens non élus appartenant à l'État profond, au complexe militaro-industriel, et à la sphère bancaire, économique, et ploutocratique).

Merci à Marc pour le lien. 

En complément sur États-Unis :

En complément sur Russie :

En complément sur Poutine :

En complément sur Paul Craig Roberts :

 

Jeudi 8 Février 2018 - News # 6671 

Montée en puissance de Big Brother aux États-Unis : l'administration Trump autorise les douanes américaines à tester un programme biométrique pour scanner les visages des conducteurs et des passagers dans les véhicules passant les frontières :

La US Customs and Border Protection se prépare à lancer un programme pilote pour scanner les visages des conducteurs et des passagers au port d'Anzalduas, près de McAllen, au Texas.

Jeudi, le US Customs and Border Protection a annoncé des plans pour un nouveau programme pilote qui testera la technologie de reconnaissance faciale biométrique dans le cadre d'un effort visant à identifier les fugitifs ou les terroristes présumés. L'homme d'État Austin-American a rapporté sur l'annonce:

Grâce à des progrès considérables dans la technologie de reconnaissance faciale, en particulier au cours de la dernière année, l'avenir arrive plus tôt que la plupart des Américains le réalisent. Dès cet été, la CBP mettra en place un programme pilote pour numériser numériquement les visages des conducteurs et des passagers - alors qu'ils sont dans des véhicules en mouvement - au port d'entrée d'Anzalduas, près de McAllen, a annoncé l'agence jeudi.

La frontière entre le Texas et le Mexique est utilisée comme terrain d'essai pour la technologie. Les résultats du programme pilote serviront à déployer un programme national le long des frontières du sud et du nord. The Statesman note que le ministère de l'Énergie a embauché des chercheurs au Oak Ridge National Laboratory du Tennessee pour aider à surmonter les difficultés de l'utilisation de la technologie de reconnaissance faciale sur les véhicules en mouvement. Les chercheurs ont mis au point une méthode de lutte contre la teinture des vitres et l'éblouissement du soleil qui peut rendre les fenêtres d'un véhicule impénétrables aux caméras. La technologie de reconnaissance faciale développée pour le programme pilote permettra d'identifier le conducteur, les passagers avant et les passagers à l'arrière.

Le CBP exploite actuellement des programmes de sortie de reconnaissance faciale dans près d'une douzaine d'aéroports internationaux aux États-Unis. Colleen Manaher, directrice exécutive de la planification, de l'analyse des programmes et de l'évaluation du CBP, a déclaré au Statesman que les voyageurs ont accepté la technologie et a noté que «nous pouvons remercier les pommes et les googles pour cela».

Bien que les revendications du CBP mettant en œuvre la technologie de reconnaissance faciale pourraient éventuellement éliminer le besoin de passeports, cartes d'embarquement et autres documents de voyage, la technologie est sans aucun doute une atteinte à la vie privée. L'Electronic Frontier Foundation et le Centre on Privacy and Technology de l'Université de Georgetown ont tous deux demandé une enquête plus approfondie sur les dangers potentiels d'un appareil massif de reconnaissance faciale. Aux États-Unis, seuls le Texas et l'Illinois ont des lois interdisant l'utilisation de données biométriques à des fins commerciales.

Le nouveau programme pilote du Texas n'est que le dernier effort du gouvernement fédéral pour mettre en œuvre une vaste gamme de programmes biométriques et de surveillance aux États-Unis.

En août 2017, Activist Post a annoncé le lancement d'un programme national de balayage des visages de tous les passagers aériens aux États-Unis. Customs and Border Protection a lancé un "Traveler Verification Service" (TVS) qui prévoit d'utiliser la reconnaissance faciale sur tous les passagers aériens. y compris les citoyens américains, les vols d'embarquement sortant des États-Unis. Ce même mois, il a été signalé que trente et un shérifs le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique ont voté à l'unanimité pour adopter des outils qui permettront la collecte et le stockage des scans d'iris.

De plus, Activist Post a rapporté la semaine dernière que l'agence américaine ICE (Immigration and Customs Enforcement) a maintenant accès à une base de données nationale de reconnaissance des plaques d'immatriculation après avoir conclu un contrat avec la meilleure société de collecte de données de plaques d'immatriculation. Cette base de données permet à ICE d'effectuer des recherches sur la localisation d'un véhicule au cours des cinq dernières années, ainsi que de développer des «listes d'accès à chaud» permettant de suivre indéfiniment certains véhicules.

Le Service de l'immigration et des douanes des États-Unis fait actuellement l'objet d'une poursuite pour avoir omis de divulguer des documents liés à l'utilisation de dispositifs par l'agence pour recueillir des données biométriques auprès des immigrants. Mijente et le National Immigration Guild de la National Lawyers Guild demandent à un tribunal fédéral de forcer ICE et le Department of Homeland Security à divulguer des informations relatives à l'utilisation d'appareils portatifs utilisés pour recueillir des données biométriques auprès des immigrants lors des raids.

Ces programmes rappellent les systèmes de surveillance de masse mis en place en Russie et en Chine. La vérité est que les trois nations empruntent des chemins différents vers le même objectif: contrôle et surveillance de leur population et suppression de la pensée critique ou de l'opposition. La seule façon de s'opposer à cela est de refuser de financer les programmes à chaque tour et de partager l'information. Il pourrait être trop tard pour arrêter la mise en place de ces programmes, mais les gens pourraient potentiellement former suffisamment de résistance pour établir des communautés et des quartiers libres où ces technologies invasives sont rejetées.

Source : Activipost () - Traduction Google non relue.

Putain, ça fait peur...

La surveillance intégrale se déploie de plus en plus, et partout. Et toujours sous des motifs sécuritaires... On se demande bien comment l'Humanité a fait pendant des milliers d'années sans les caméras, Internet, et toute cette technologie de merde...

Rien n'arrête les fascistes du Nouvel Ordre Mondial.

En complément sur États-Unis :

En complément sur Big Brother :

En complément sur reconnaissance faciale :

En complément sur surveillance :

En complément sur fascisme :


Vendredi 26 Janvier 2018 - News # 6404 

Aux États-Unis, un homme va lancer une fusée dans deux semaines pour tenter de prouver que la Terre est plate... Voir [ici] ().

Je dois dire que ces gens qui pensent sincèrement que la Terre est plate sont pour moi de vrais débiles, des gens à la conscience profondément endormie...

C'est ahurissant...

Des  super aveugles parmi les aveugles...

Mais qu'est-ce qu'il faut être con...

En complément sur ahurissant :

       

Dimanche 21 Janvier 2018 - News # 6297 

« Ukraine on Fire » d'Oliver Stone, ou comment les États-Unis (et non la Russie) ont détruit l’Ukraine :

SYNOPSIS :

L’Ukraine, cette « frontière » entre la Russie et l’Europe dite « civilisée », est à feu et à sang. Depuis des siècles, elle est au cœur d’une lutte acharnée entre certaines puissances qui cherchent à contrôler ce riche territoire et l’accès de la Russie à la Méditerranée.

Le massacre de Maïdan début 2014 a déclenché un soulèvement sanglant qui a débouché sur l’éviction du président Viktor Ianoukovytch, la sécession de la Crimée et sa réintégration au sein de la Russie, et une guerre civile dans l’Est de l’Ukraine.

Les médias occidentaux ont présenté la Russie comme l’instigatrice de ces troubles, et cette dernière a été sanctionée et unanimement condamnée. Mais la Russie était-elle vraiment responsable de ces événements ?

Ukraine on Fire offre une perspective historique sur les divisions profondes qui affectent la région et qui ont mené à la Révolution orange de 2004, aux soulèvements de 2014 et au renversement brutal du président Yanukovych démocratiquement élu. 

Présenté par les médias occidentaux comme une « révolution populaire », ce véritable coup d’État a été orchestré et perpétré par des groupes ultranationalistes et par le Département d’État américain.

Le journaliste d’investigation Robert Parry révèle que, dans les années 80, des ONG politiques financées par les États-Unis et des agences de presse ont pris le relais de la CIA, et commencé à promouvoir les desseins géopolitiques des États-Unis à l’étranger.

Oliver Stone, producteur délégué, a eu le privilège de découvrir les dessous de l’affaire en interviewant l’ancien président Yanukovych et l’ancien ministre de l’Intérieur Vitaliy Zakharchenko, qui lui ont expliqué que l’ambassadeur des États-Unis et différentes factions à Washington avaient activement conspiré pour provoquer un changement de régime en Ukraine.

En outre, dans son premier entretien avec Vladimir Poutine, Stone a interrogé le président russe sur l’importance de la Crimée, sur l’OTAN et sur la longue tradition d’interférence des États-Unis dans la région, notamment leur ingérence dans les élections et leurs efforts pour instaurer un changement de régime.

Ce documentaire est initialement sorti en 2016, mais comme on pouvait s’y attendre, Stone a rencontré des problèmes pour le faire distribuer aux États-Unis et dans les pays occidentaux. Une version doublée en russe avait rapidement vu le jour et avait été diffusée à la télévision russe, mais jusque-là, les peuples du « monde libre » n’avaient pas eu accès au documentaire dans son intégralité.

C’est désormais chose faite : le film est disponible en intégralité sur YouTube. Évidemment, nous encourageons chacun à soutenir le travail d’Oliver Stone en se procurant le DVD de ce documentaire.

Source : Meta TV.

Non encore évalué.

En complément sur Ukraine :

En complément sur Oliver Stone :

En complément sur Russie :

En complément sur États-Unis :

En complément sur révolution colorée :


Dimanche 14 Janvier 2018 - News # 6163 

Peter Dale Scott sur la réalité des États-Unis: « L’État profond américain. La finance, le pétrole et la guerre perpétuelle ». Interview par Thinkerview :

Peter Dale Scott, professeur émérite de Littérature anglaise à l’Université de Berkeley, Californie. Il a travaillé durant quatre ans (1957-1961) pour le service diplomatique canadien. Expert dans les domaines des opérations secrètes et du trafic de drogue international. Il est connu pour ses positions anti-guerre et ses critiques à l’encontre de la politique étrangère des États-Unis.

Merci à Étienne Chouard pour avoir ressorti cette vidéo.

En complément sur Peter Dale Scott :

En complément sur États-Unis :

En complément sur finance :

   

Samedi 6 Janvier 2018 - News # 6024 

IL DÉNONÇAIT L'OTAN, LA MAFIA, LA FRANC-MAÇONNERIE, LA DÉSINFORMATION MÉDIATIQUE ET LE TERRORISME SOUS FAUX DRAPEAU : LE JUGE IMPOSIMATO EST DÉCÉDÉ...

Le mardi 2 janvier 2017, Ferdinando Imposimato, célèbre et populaire juge italien antimafia devenu président honoraire de la Cour suprême de Cassation, est décédé à l'âge de 80 ans.

Il avait notamment accusé le groupe Bilderberg de mettre en place -depuis les années 60- un «État profond» mondialisé pratiquant une «stratégie de la tension» au moyen d'«attentats» réalisés sous faux drapeau -tels ceux imputés à "Ordre nouveau", groupe neofasciste italien qui fut soutenu par le Mossad.

La charge du magistrat et ex-parlementaire italien est inquiétante pour la France : le tandem Macron/Philippe à l'Élysée et Matignon est le premier duo exécutif de l'histoire de la Vème République à se caractériser par son appartenance conjointe au réseau Bilderberg. 

De 2014 à 2016, durant la phase des attentats les plus sanglants et mystérieux du pays (Charlie/13-Novembre/Nice), le pays était déjà gouverné par un autre membre (adoubé en 2008) de ce groupe occulte : Manuel Valls.

Source : Panamza.

Un grand bonhomme nous quitte... Paix à son âme.

Ne manquez pas les quelques vidéos de lui qui sont sur le site, [ici] ().

En complément sur OTAN :

En complément sur MAFIA :

En complément sur désinformation :

En complément sur faux drapeau :

 

Mardi 5 Décembre 2017 - News # 5727 

Mathématique et Intelligence artificielle perspectives futures : Cédric Villani est interviewé par Thinkerview  - 5 Novembre 2017 :

Plein de choses intéressantes.

Ce monsieur connaît beaucoup de choses et a indiscutablement certaines capacités. Son côté un peu fantasque et fantaisiste donnent une image erronée de qui il est.

Seul bémol : il est naïf. Il croît erronément que la technologie est contrôlable par les citoyens, les experts, et les politiques. Il semble avoir une profonde méconnaissance de ce qu'est la puissance de l'État profond et du complexe militaro-industriel.

En complément sur Cédric Villani :

En complément sur Thinkerview :

En complément sur Intelligence artificielle :

En complément sur mathématique :

 

Mercredi 29 Novembre 2017 - News # 5648 

Surveillance dans la population à travers l'argument "je n'ai rien à cacher" : le documentaire "Nothing to hide" :

SYNOPSIS :

« NOTHING TO HIDE est un documentaire collaboratif écrit et réalisé par les journalistes Mihaela Gladovic et Marc Meillassoux. Le film est dédié à la question fondamentale et encore jamais posée de la surveillance de masse : son acceptation dans la population. Après s’être rencontrés lors d’évènements dédiés à la surveillance sur internet, Mihaela et Marc ont décidé de travailler sur ce qui leur est apparu être la clé de voute de la surveillance moderne: son acceptation et sa justification dans une partie croissante de la population à travers l’argument “je n’ai rien à cacher”.

L’argument du « rien à cacher » Malgré les révélations d’Edward Snowden sur la surveillance de masse – de nature étatique ou commerciale -, la réponse de beaucoup d’entre nous à ces intrusions dans notre sphère privée est progressivement devenue : « la surveillance ? Je n’ai rien à cacher ! ». Les gens s’accordent généralement à dire que les régimes de surveillance sont intrinsèquement dangereux et liberticides.
Pourtant, nous utilisons un nombre croissant de services en ligne et d’applications gratuites, dont nous savons depuis les documents révélés par Snowden qu’elles servent de matière première à la surveillance d’Etat.

Nombre d’entre nous justifions alors notre approche de la façon suivante : « de toute façon, je n’intéresse personne » et finalement « Ils peuvent regarder, je n’ai rien à cacher ». Quelle société sommes-nous en train de construire ? Alors que la plupart des reportages et documentaires sur la surveillance se sont focalisés sur ses aspects techniques et pratiques, NOTHING TO HIDE interroge les implications sociologiques de la surveillance.

L’assertion « je n’ai rien à cacher » n’a été traité que de manière ponctuelle et désorganisée sans jamais faire l’objet d’un questionnement en profondeur, ni réussir à atteindre le grand-public. Ignorer cette question nous empêche pourtant de répondre à une autre : quelle société sommes-nous en train de construire en répétant que notre sphère privée n’a plus d’importance? Les conséquences de la surveillance sont particulièrement difficiles à appréhender.

La surveillance est quasiment imperceptible au quotidien, ses implications paraissent lointaines et abstraites et nous nous sentons impuissants face à sa dimension technique. Nous avons essayé de démêler ces fils un à un pour répondre aux questions suivantes : les traces que nous laissons en ligne pourront-elles un jour se retourner contre nous? La surveillance de masse est-elle objectivement efficace pour combattre le terrorisme ?

A quoi pourrait ressembler notre société dans dix ans si rien n’est fait pour préserver notre sphère privée? Un film pour agir Dès le début du projet, les auteurs de NOTHING TO HIDE se sont attachés à chercher des clefs de compréhension et des outils pratiques pour que chacun puisse, s’il le souhaite, faire le premier pas vers un monde virtuel plus libre.Le film présente les différentes étapes qui permettent cette « capacitation » des citoyens : les bonnes pratiques sur internet, la navigation anonyme et sécurisée, et des outils plus avancés de chiffrement (pour téléphone, email et périphériques). »

Documentaire sous licence Creative Commons CC-BY-NC-ND.

Donations : leetchi.com/c/project-nothing-to-hide ().

La licence Creative Commons – Attribution – Non Commercial – No Derivatives (CC-BY-NC-ND) permet:

- de voir et de partager gratuitement le film en ligne en quatre langues (anglais, français, allemand, espagnol) si les auteurs et le site internet (nothingtohidedoc.wordpress.com/) sont cités.
- d’organiser des projections publiques si celles-ci sont gratuites et ouvertes à tou(te)s. Les lycées peuvent télécharger et projeter le film sans formalités.
- pour les séances ou diffusions commerciales, les distributeurs sont invités à contacter les auteurs. Les diffusions organisées par des associations requérant des cotisations annuelles ou organisées dans le cadre d’un évènement payant (conférence, symposium) sont considérées comme commerciales.
- chacun est invité à faire un don pour contribuer à payer la production du film et de sa suite en cours d’écriture.

La licence Creative Commons ne permet pas d’éditer, d’extraire et de remixer les images du film sans l’autorisation explicite des auteurs.

Cette vidéo n'a pas encore été évaluée.

En complément sur surveillance :

En complément sur contrôle :

En complément sur NSA :

   

Lundi 27 Novembre 2017 - News # 5642 

 Un avertissement sur le terrible et démentiel projet d'armement du complexe militaro-industriel américain : des robots-tueurs miniaturisés et envoyés en essaims :

Terrifiant !

La perversité combinée à la technologie...

Bien que ce soit un clip à vocation d'avertissement, la première moitié de celui-ci est une présentation réelle d'un fournisseur majeur de la défense américaine ayant bien eu lieu, et les technologies montrées sont déjà opérationelles. D'ailleurs, des recherches sont depuis plusieurs années entreprises avec succès pour piloter des essaims de plusieurs milliers de robots ou de drones. Si vous en doutez, voyez cette [vidéo] (). Seules dans ce clip les séquences d'essaims de drones relâchés par avion ou depuis une camionnette et attaquant sont des simulations, des fictions.

Quand on réfléchit, aucun homme politique actuel, à fortiori parce-que la très grand majorité d'entre eux sont des lâches et des traîtres et n'ont aucun courage politique, ne pourra s'opposer au complexe militaro-industriel et à l'État profond. Ce qui signifie qu'on vient lentement mais sûrement à ces technologies mortifères. Terrible...

La seule manière de se protéger de ces choses sera soit de disposer d'une armée de drones anti-drones (ce que les particuliers ne pourront pas se payer), soit d'avoir un dispositif EMP (ElectroMagnetic Pulse) qui permettra de rendre inopérant tout drone-tueur en un clin d'oeil. Seul inconvénient : le dispositif EMP grillera aussi indifféremment tous les appareillages électroniques du secteur... Maintenant, il faut savoir qu'ils vont renforcer le blindage de leurs drones pour contrer les attaques EMP. Cela existe déjà dans l'armée qui impose des normes précises pour l'électronique embarquée, même si ces dernières sont insuffisantes pour contrer des attaques EMP sérieuses. Mais ne vous faites aucune illusion, ils y travaillent...

Bref, on est dans de beaux draps... 1984 de Georges Orwell va s'avérer, en fin de compte, un conte pour enfant, presque un paradis, en comparaison de ce qui arrive. Ça fait peur, franchement. Le monde de demain, du tout numérique, de l'ère de la cybertronique va être épouvantable... Je suis bien content de ne pas avoir à y vivre, et de nourrir avant son avènement complet.

Un must à ne rater sous aucun prétexte !

PS : étant donné l'importance de cette vidéo, je vous ai fait une traduction en français sous-titrée.

Complément : suite à cet article, Balou m'a informé que la Russie trouve un remède contre les essaims de drones. Voir [ici] (). Merci Balou ! À la lecture de cette News de Sputnik, il est clair qu'il s'agit d'une arme EMP.

En complément sur robot :

En complément sur perversité :

En complément sur technologie :

En complément sur arme :

 

 


Jeudi 2 Novembre 2017 - News # 5441 

La Conscience (avec Monsieur Phi) — Science étonnante #48 :

"On est jamais conscient quand notre cerveau est en état de sommeil profond" : c'est faux : on peut rêver, ou avoir des rêves lucides, ou s'éveiller et vivre exactement dans le monde Astral, comme dans le monde physique (mais certaines lois y sont différentes).

Le cerveau n'a rien à voir avec la Conscience. Le cerveau n'est qu'une interface avec la Consience, une interface reliée aux capteurs des sens, et dotée d'une mémoire.

Quand au "Je pense donc je suis" de Descartes, c'est encore faux car le doute ne vient pas de la conscience. Je me fais l'avocat du Diable : ce pourrait être un penseur en moi. En revanche, ce que l'on peut discerner de manière crue et éclatante, c'est l'existence d'une relation observateur-observé. J'observe un doute, des pensées, des images, des émotions, en moi. C'est cela qui prouve donc que j'existe puisque JE, ma conscience, les observe. Il faut donc conclure plutôt : "J'observe donc je suis".

Mais cela a une conséquence inattendue, surprenante, et terrible : si j'observe une pensée, alors obligatoirement la pensée n'étant pas l'observateur (puisqu'elle est observée), elle n'est donc pas moi, elle n'est donc pas ma conscience. ^^

Il ne viendrait à personne l'idée saugrenue et absurde de confondre la lampe-torche avec l'objet qu'elle éclaire...
En aucun cas la lampe-torche ne peut être l'objet qu'elle éclaire.

Corollaire : ainsi, aussi surprenant que cela puisse paraître au premier abord, il existe dans la psyché humaine des éléments étrangers, qui ne sont pas nous, qui ne sont pas notre conscience. Ce sont les terribles parasites de la Légion du Moi pluralisé. "Mon nom est légion" Marc 5:9.

Ceci n'est connu que par environ une personne sur 500.000, et intellectuellement, et par environ 1 personne sur 2.000.000 directement.

Explorez la relation observateur-obervé en vous, DIRECTEMENT : un univers insoupçonné infiniment vaste vous attend. "Homme, connais-toi toi-même, et tu connaîtras l'Univers et les Dieux."

Ne jugez pas trop vite. Relisez lentement ce texte, et faites des expériences directes en vous-mêmes de la relation observateur-observé. Vous allez être très surpris !

Bonne chance !

En complément sur conscience :

En complément sur Science étonnante :

     

Mercredi 4 Octobre 2017 - News # 5308 

Le parlement catalan proclamera l’indépendance lundi prochain. Voir [ici] ().

Effet tâche d'huile : «Une occasion unique»: Vérone se prépare au référendum sur l'autonomie de la Vénétie. Voir [ici] ().

Les Catalans consternés par le discours du roi : "Il ne comprend rien". Voir [ici] ().

C'est les Catalans qui ne comprennent rien... Ils font le jeu de l'Union Européenne et des mondialistes qui veulent dissoudre les États-nations.

Ce sont des gens profondément égoistes qui refusent de partager la manne économique avec leurs frères espagnols.

En plus, ils sont idiots : s'ils parviennent à obtenir leur indépendance, ils n'auront aucun poids dans l'Europe, et seront complètement vassalisés. Quand on voit qu'un pays comme la France applique les GOPÉ sans pouvoir s'y opposer, je vois mal comment les Catalans vont pouvoir s'autodéterminer dans l'Europe de Bruxelles.


Lundi 12 Juin 2017 - News # 4662 

Frédéric Lordon : "Il se forme une situation" :

Logiquement, tout avance de concert. Au moment où Macron est élu, nous découvrons que La Poste enrichit sa gamme de services d’une offre « Veiller sur mes parents » à partir de 19.90€ par mois (plusieurs formules : 1, 2, 4, 6 passages par semaine). Le missionné, qu’on n’appellera sans doute plus « l’agent » (tellement impersonnel-bureaucratique – old), mais dont on verra si la Poste va jusqu’à l’appeler l’« ami de la famille », passe en voisin, boit le café, fait un petit sms pour tenir au courant les descendants, bref – dixit le prospectus lui-même – « maintient le lien social ». Résumons : Pour maintenir le lien social tout court, c’est 19.90€. Et pour un lien social béton (6 visites par semaines), c’est 139.90€. Tout de même. Mais enfin il y va du vivre ensemble.

En 1999, des lignards d’EDF en vacances et même en retraite avaient spontanément repris du service pour rétablir le courant après la tempête. Ils l’avaient fait parce qu’ils estimaient que, dans cette circonstance exceptionnelle, il se jouait quelque chose entre eux, le service public dont ils étaient ou avaient été les agents, et la société dans son ensemble, quelque chose qui n’était pas de l’ordre d’un lien contractuel-marchand et procédait de mobiles autres que pécuniaires. Maintenant que nous en sommes à l’étape de la forfaitisation du lien social, nous percevons combien cette réaction qui fut la leur a été une tragique erreur. Puisqu’il est décidé que tout, absolument tout, est monnayable, la prochaine fois que les lignes sont à terre, on espère bien que toute demande de reprise de service obtiendra pour réponse, au mieux la renégociation en position de force du tarif des prestations extraordinaires, et plutôt d’aller se carrer les pylônes.

Le contresens anthropologique du lien social tarifé semble ne pas apercevoir que, précisément, la transaction contractuelle-marchande n’est au principe d’aucun lien, entendons autre que le lien temporaire stipulé dans ses clauses, dont l’échéance est fixée par le paiement qui, dit très justement l’expression, permet de s’acquitter – c’est-à-dire de quitter. Après quoi les co-contractants redeviennent parfaitement étrangers l’un à l’autre. C’est pourtant ce modèle « relationnel » que la société néolibérale, La Poste en tête, se propose de généraliser à tous les rapports humains, désastre civilisationnel dont le désastre électoral de ce printemps n’est que l’épiphénomène. Mais aussi l’accélérateur. Avec peut-être toutes les vertus des accélérations à contresens : déchirer les voiles résiduels, clarifier la situation, rapprocher des points critiques. Si l’on peut placer un espoir raisonnable dans la présidence Macron, c’est celui que tout va devenir très, très, voyant. C’est-à-dire odieux comme jamais.

Car il ne faut pas s’y tromper, la France n’est nullement macronisée. Les effets de levier composés du vote utile font à l’aise un président avec une base d’adhésion réelle de 10% des inscrits. Quant aux législatives, le réflexe légitimiste se joint à la pulvérisation des candidatures d’opposition pour assurer de rafler la mise. Par l’effet de cette combinaison fatale, le 19e arrondissement de Paris, par exemple, qui a donné Mélenchon en tête au premier tour avec plus de 30% est ainsi bien parti pour se donner un député macronien – on aurait tort d’en tirer des conclusions définitives. Mais en réalité, au point où nous en sommes, tout ça n’a plus aucune importance. La vérité, c’est que « la France de Macron » n’est qu’une petite chose racornie, quoique persuadée de porter beau : c’est la classe nuisible.

La classe nuisible est l’une des composantes de la classe éduquée, dont la croissance en longue période est sans doute l’un des phénomènes sociaux les plus puissamment structurants. Pas loin de 30% de la population disposent d’un niveau d’étude Bac+2 ou davantage. Beaucoup en tirent la conclusion que, affranchis des autorités, aptes à « penser par eux-mêmes », leur avis compte, et mérite d’être entendu. Ils sont la fortune des réseaux sociaux et des rubriques « commentaires » de la presse en ligne. La chance de l’Europe et de la mondialisation également. Car la classe éduquée n’est pas avare en demi-habiles qui sont les plus susceptibles de se laisser transporter par les abstractions vides de « l’ouverture » (à désirer), du « repli » (à fuir), de « l’Europe de la paix », de « la dette qu’on ne peut pas laisser à nos enfants » ou du monde-mondialisé-dans-lequel-il-va-bien-falloir-peser-face-à-la-Russie-et-aux-Etats-Unis. La classe demi-habile, c’est Madame de Guermantes à la portée d’un L3 : « la Chine m’inquiète ».

La propension à la griserie par les idées générales, qui donnent à leur auteur le sentiment de s’être élevé à hauteur du monde, c’est-à-dire à hauteur de gouvernant, a pour effet, ou pour corrélat, un solide égoïsme. Car la demi-habileté ne va pas plus loin que les abstractions creuses, et ignore tout des conséquences réelles de ses ostentations abstraites. En réalité, elle ne veut pas les connaître. Que le gros de la société en soit dévasté, ça lui est indifférent. Les inégalités ou la précarité ne lui arrachent dans le meilleur des cas que des bonnes paroles de chaisière, en tout cas aucune réaction politique. L’essentiel réside dans les bénéfices de la hauteur de vue, et par suite d’ailleurs la possibilité de faire la leçon universaliste aux récalcitrants. En son fond elle est un moralisme – comme souvent bercé de satisfactions matérielles. Sans surprise, elle résiste à la barbarie en continuant de boire des bières en terrasse – ou, plus crânement encore, en brassant elle-même sa propre bière.

Demi-habile et parfaitement égoïste, donc : c’est la classe nuisible, le cœur battant du macronisme. Elle est le fer de lance de la « vie Macron » – ou du vivre ensemble La Poste. Partagée entre les déjà parvenus et ceux qui continuent de nourrir le fantasme, parfois contre l’évidence, qu’ils parviendront, elle est la classe du capital humain : enfin un capital qui puisse être le leur, et leur permettre d’en être  ! Ceux-là sont habités par le jeu, ils y adhèrent de toute leur âme, en ont épousé avec délice la langue dégénérée, faite signe d’appartenance, bref : ils en vivent la vie. Ils sont tellement homogènes en pensée que c’est presque une classe-parti, le parti du « moderne », du « réalisme », de la « French Tech », du « projet personnel » – et l’on dresserait très facilement la liste des lieux communs d’époque qui organisent leur contact avec le monde. Ils parlent comme un journal télévisé. Leurs bouches sont pleines de mots qui ne sont pas les leurs, mais qui les ont imbibés si longtemps qu’ils ont fini par devenir les leurs – et c’est encore pire.

Cependant, l’égoïsme forcené joint à l’intensité des investissements existentiels a pour propriété paradoxale de faire de la classe de « l’ouverture » une classe séparée et claquemurée, sociologiquement minoritaire en dépit des expressions politiques majoritaires que lui donnent les institutions électorales – qui disent là comme jamais la confiance qu’elles méritent. La seule chose qui soit réellement majoritaire, c’est son pouvoir social – mais comme on sait, à ce moment, il convient de parler non plus de majorité mais d’hégémonie. Sans surprise, la sous-sous-classe journalistique en est le joyau, et le porte-voix naturel. L’élection de Macron a été pour elle l’occasion d’un flash orgasmique sans précédent, ses grandes eaux. Au moment où nous parlons d’ailleurs, on n’a toujours pas fini d’écoper. En tout cas la classe nuisible est capable de faire du bruit comme quinze. Elle sait ne faire entendre qu’elle et réduire tout le reste – ouvriers, employés, des masses elles bien réelles – à l’inexistence. Au prix, évidemment, de la sourde accumulation de quelques « malentendus », voués un de ces quatre à faire résurgence un peu bruyamment.

Il pourrait y avoir là de quoi désespérer absolument si le « progrès intellectuel » de la population ne fabriquait plus que des possédés, et se faisait le parfait verrou de l’ordre social capitaliste. Mais la classe nuisible n’est qu’une fraction de la classe éduquée. C’est qu’en principe, on peut aussi se servir de capacités intellectuelles étendues pour autre chose. Bien sûr on ne pense pas dans le vide, mais déterminé par toutes sortes d’intérêts, y compris matériels, à penser. De ce point de vue les effets du néolibéralisme sont des plus ambivalents. S’il fabrique de l’assujetti heureux et de l’entrepreneur de lui-même, il produit également, et à tour de bras, du diplômé débouté de l’emploi, de l’intellectuel précaire, du startuper revenu de son esclavage. La plateforme OnVautMieuxQueCa, qui a beaucoup plus fait que les directions confédérales dans le lancement du mouvement du printemps 2016 – qui a même fait contre elles… –, cette plateforme, véritable anthologie en ligne de la violence patronale, dit assez où en est, expérience à l’appui, une large partie de la jeunesse diplômée dans son rapport au salariat. Et, sous une détermination exactement inverse, dans ses propensions à penser. On peut donc ne pas tomber dans l’exaltation « générationnelle » sans manquer non plus de voir qu’il se passe quelque chose dans ces tranches d’âge. Si d’ailleurs, plutôt que de revoir pour la dixième fois The social network et de se rêver en Zuckerberg français, toute une fraction de cette génération commence à se dire « ingouvernable », c’est sans doute parce qu’elle a un peu réfléchi à propos de ce que veut dire être gouverné, suffisamment même pour apercevoir qu’il n’y a va pas seulement de l’Etat mais de l’ensemble des manières de façonner les conduites, auxquelles les institutions formelles et informelles du capitalisme prennent toute leur part.

Sur ce versant-là de la classe éduquée, donc, ça ne macronise pas trop fort – sans compter d’ailleurs tous ceux à qui l’expérience prolongée a donné l’envie de changer de bord : les cadres écœurés de ce qu’on leur fait faire, les dégoûtés de la vie managériale, les maltraités, les mis au rebut, à qui la nécessité fait venir la vertu, mais pour de bon, qui ont décidé que « rebondir » était une affaire pour baballe exclusivement, ne veulent plus se battre pour revenir dans le jeu, et prennent maintenant la tangente. Or ce contingent de têtes raides ne cesse de croître, car voilà le paradoxe du macronisme : en même temps qu’il cristallise la classe nuisible, son effet de radicalisation, qui donne à l’époque une clarté inédite, ouvre d’intéressantes perspectives démographiques à la fraction rétive de la classe éduquée.

Cependant le privilège social de visibilité de la classe éduquée, toutes fractions confondues, n’ôte pas qu’on ne fait pas les grands nombres, spécialement dans la rue, sans la classe ouvrière mobilisée. En l’occurrence affranchie des directions confédérales, ou du moins décidée à ne plus les attendre. Mais ayant par suite à venir à bout seule de l’atomisation et de la peur. Pas le choix : il faut qu’elle s’organise – se ré-organise... Et puis s’organiser avec elle. Caisses de solidarité, points de rencontre : dans les cortèges, dans de nouveaux groupements où l’on pense l’action en commun, tout est bon. En tout cas, comme dans la jeunesse, il se passe quelque chose dans la classe ouvrière : de nombreux syndicalistes très combatifs, durcis au chaud de plans sociaux spécialement violents, virtuellement en rupture de centrale, font maintenant primer leurs solidarités de lutte sur leurs appartenances de boutique, laissent leurs étiquettes au vestiaire et ébauchent un front uni. Si quelque jonction de la jeunesse décidée à rompre le ban ne se fait pas avec eux, rien ne se fera. Mais la détestation de l’entreprise, promise par le macronisme à de gigantesques progrès, offre d’excellentes raisons d’espérer que ça se fera.

Il n’est pas certain que le macronisme triomphant réalise bien la victoire à la Pyrrhus qui lui est échue. C’est que jusqu’ici, l’indifférenciation patentée des partis de gouvernement censément de bords opposés parvenait encore vaille que vaille à s’abriter avec succès derrière l’illusion nominale des étiquettes de « l’alternance ». Evidemment, l’alternance n’alternait rien du tout, mais il restait suffisamment d’éditorialistes abrutis pour certifier que la « gauche » succédait à la « droite, ou l’inverse, et suffisamment de monde, à des degrés variés de cécité volontaire, pour y croire. Le problème du macronisme, c’est précisément… qu’il a réussi : sa disqualification des termes de l’alternance prive le système de son dernier degré de liberté, assurément factice mais encore doté de quelque efficacité résiduelle. Quand il aura bien mis en œuvre son programme, poussé tous les feux, par conséquent rendu folle de rage une fraction encore plus grande de la population, où trouvera-t-il son faux alternandum et vrai semblable, l’entité faussement opposée et parfaitement jumelle qui, dans le régime antérieur, avait pour double fonction de soulager momentanément la colère par un simulacre de changement tout en assurant la continuité, quoique sous une étiquette différente ?

Résumons-nous : bataille terminale au lieu du noyau dur – le rapport salarial, via le code du travail –, intégration ouverte de l’Etat et du capital, presse « en plateau », extase de la classe nuisible et radicalisation antagoniste des défecteurs, colère grondante des classes populaires promises à l’équarrissage, fin des possibilités théâtrales de l’alternance, disparition définitive de toute possibilité de régulation interne, de toute force de rappel institutionnalisée, de tout mécanisme de correction de trajectoire : à l’évidence il est en train de se former une situation. À quelque degré, ce gouvernement-du-barrage-contre-le-pire doit en avoir conscience puisqu’il approfondit le mouvement, déjà bien engagé, de proto-fascisation du régime : avec les ordonnances du code du travail, la normalisation de l’état d’urgence en droit ordinaire a été logiquement sa première préoccupation. Ultime moyen de contrôle de la situation, lui semble-t-il, mais qui contribue plutôt à l’enrichissement de la situation. Et confirme que la question de la police va se porter en tête d’agenda, comme il est d’usage dans tous les régimes où l’état d’illégitimité n’est plus remédiable et où ne reste que la force armée, la seule chose opposable à la seule opposition consistante : la rue. Car il est bien clair qu’il n’y a plus que la rue. Si « crise » désigne le moment résolutoire où les trajectoires bifurquent, nous y sommes. Quand tout est verrouillé et que la pression n’en finit pas de monter, il doit se passer quelque chose. Ce dont les forces instituées sont incapables, seul l’événement peut l’accomplir.

Source : LundiMatin #108 ().

Une analyse brillante, comme bien souvent de la part de Frédéric Lordon, qui confirme la déliquescence de la démocratie et de la société française et la montée inexorable des tensions dans le pays.

En complément sur Frédéric Lordon :

En complément sur libéralisme :

En complément sur marchand :

   

Mardi 23 Mai 2017 - News # 4277 

Dictature européenne en marche : l'Union Européenne envisage de recourir au désormais fameux « article 7 » du traité de Lisbonne envers la Hongrie, suspendant son droit de vote. En parallèle, la Pologne et l’Autriche ont également reçu des menaces sérieuses de sanctions pour leur refus catégorique des quotas de migrants. Voir [ici] ().

Aaaaah, une information comme je les aime parce-que hautement révélatrice : l'Union Européenne a donc le pouvoir de suspendre le droit de vote d'un État-membre. 

Vous imaginez une "démocratie" dans laquelle le chef de l'État ou les autorités pourraient suspendre le droit de vote de certains citoyens en particulier ?!

Non mais c'est du délire... 

Plus le temps passe, plus on peut bien se rendre compte du caractère profondément antidémocratique et inque de l'Europe de Bruxelles.

Ahurissant...

En complément sur l'Union Européenne :

En complément sur Bruxelles :

En complément sur la dictature :

En complément sur le vote :

 

Jeudi 11 Mai 2017 - News # 4018 

Guerre nucléaire : Sauron dirige Washington. Voir [ici] ().

Ça me paraît complètement dément, mais si c'est vrai alors c'est véritablement effrayant, et les dirigeants amércains de l'État profond et du complexe militaro-industriel sont devenus complètement fous.


Vendredi 7 Avril 2017 - News # 3109 

Donald Trump : « un homme de paille, une girouette sans substance qui vient de devenir la risée du monde » estime John Laughland, directeur des Études à l'Institut de la Démocratie et de la Coopération (Paris). Voir [ici] ().

Donald Trump décoît beaucoup. Je pense qu'il a perdu la bataille contre l'État profond tenu par les néoconservateurs.


Mardi 28 Mars 2017 - News # 2900 

États-unis : le conflit au sein de l’État profond vient d’éclater en une guerre ouverte. Voir [ici] ().


Samedi 25 Février 2017 - News # 2403 

Comment Google a volontairement aidé à renverser le régime d’El-Assad. Voir [ici] (). Après toutes les forfaitures de Google, on peut objectivement dire que c'est un outil au service de l'impérialisme américain et de leurs services secrets. On ne peut plus du tout leur faire confiance. S'il ne suffisait que d'un seul fait, vraiment démentiel, c'est cette histoire décrite dans mon commentaire de cette  [vidéo] (). Quand on réfléchit à ce qui s'est passé avec les Google cars, les implications sont énormes, et révèlent dans toute leurs "splendeurs" les compromissions serviles et totales de Google avec l'État profond américain.


Jeudi 16 Février 2017 - News # 2303 

"Le coup anti-Flynn de l’« État profond »…" : voir [ici] ().


Jeudi 16 Février 2017 - News # 2295 

Encore une news confirmant mes analyses : l'administration Trump est attaquée par l'«état profond», selon un député démocrate. Voir [ici] ().


Mardi 14 Février 2017 - News # 2280 

Un article qui confirme mon ressenti de la New du 13 Février 2017 : "Les néocons et l’État profond ont châtré la présidence de Trump, c’est cuit, les gars !". Voir [ici] (). La bataille fait rage. Tout va dépendre de la réaction de Donald Trump maintenant. Quand on y pense, c'est dément : il y a des États dans l'État, ce qui signifie que la démocratie américaine est viscéralement morte, ou en danger de l'être. Il y a eu un sursaut par l'élection de Trump, mais ses opposants sont bien disposés à ne pas lui laisser le pouvoir. C'est vraiment inquiétant.


Lundi 13 Février 2017 - News # 2267 

Ça commence à sentir mauvais au États-Unis car la guerre s'intensifie entre l'État profond et l'administration Trump : la CIA refuse l’accès au CNS de l’adjoint du général Flynn. Voir [ici] (). Quand on y réfléchit, c'est de la haute trahison. Lorsque des éléments du gouvernement, non seulement refusent d'obéir, et qu'en plus ils fomentent des complots contre les élus et ceux qu'ils ont nommés, ça devient critique. Affaires à suivre...


Vendredi 15 Janvier 2016 - News # 1239 

Agressions en masse du Nouvel An dans plusieurs grandes villes allemandes : le rapport interne de la police fait froid dans le dos. Voir [ici] (). C'est à ce genre d'information qu'on a la possibilité de comprendre qu'il y a une volonté délibérée de l'État profond de créer des luttes horizontales pour mater le peuple, en n'intervenant pas. Et toujours au nom d'une philosophie droit-de-l'hommiste (à ne pas confondre avec les droits de l'homme). Et au bout du compte, on se retrouve dans une situation totalement aberrante : les migrants sont mieux défendus par l'État que les citoyens du pays, alors même que l'État a comme premier devoir la protection des personnes et des biens. Ahurissant mais tout à fait dans la logique contemporaine d'inversion des valeurs.


Mercredi 30 Décembre 2015 - News # 1214 

Nucléaire civil français : une loi bien étrange a été publiée le 29 Décembre 2015 au journal officiel : elle rend responsable l'État français des accidents sur les centrales nucléaires françaises à hauteur de 700 millions d'euros par site, en lieu et place de 91 millions. Voir [ici] (). L'État profond craindrait-il des attentats dans les centrales ou est-ce juste une opération de lobbying pour que les acteurs de la filières se dégagent de leurs responsabilités financières ? En tout cas, la date de passage de ce texte en dit long sur l'état de la "démocratie" française.


Mercredi 18 Novembre 2015 - News # 1096 

Attentats de Paris : de pire en pire : le DRS algérien avait prévenu en octobre 2015 la DGSE "d’un fort risque d’attentats terroristes dans la région parisienne au niveau des « centres abritant des grands rassemblements de foules". Voir [ici] (). Comme je l'ai déjà mentionné, plus le temps passe, plus on va découvrir un tas de choses, et les citoyens vont se rendre progressivement compte qu'on ne cesse de leur mentir, qu'on les manipule. Quand aux médias, ils leur incombe une responsabilité écrasante dans la désinformation du public, relayant des avis et des interprétations convenues, dictées par l'appareil d'État et l'État profond. Contrairement à ce croient les gens, cet épisode tragique du 13 novembre 2015 n'est pas du tout anodin, ce n'est pas un "accident". Il fait partie d'une stratégie délibérée menée par certains. Affaire à suivre...


Dimanche 1er Novembre 2015 - News # 1081 

Incroyable : un Coup d'État a eu lieu au Portugal. Voir [ici] (). Un véritable déni de démocratie. C'est à ce genre de fait que l'on voit qui a le pouvoir et que les dirigeants sont non seulement profondément antidémocrates, mais aussi des traîtres, des vendus à l'OTAN, à l'Europe de Bruxelles, et aux mondialisme. Ce coup d'État est un marqueur franc du mépris de la souveraineté des peuples européens par l'oligarchie politique en place. C'est très grave... Et en a-t'on entendu parler dans les médias ? Non, c'est passé comme une lettre à la poste, alors même que cela aurait dû faire la une de tous les journaux et télévisions, et susciter un tollé général. Voir aussi cet édifiant [article] () et cette [vidéo] (). Ça devient dingue, et la dictature arrive...


Jeudi 11 Septembre 2014 - News # 963 

Thierry Meyssan : "Treize ans après le 11-Septembre, l’aveuglement persiste". Thierry Meyssan fut le premier à démontrer l’impossibilité de la version officielle des attentats du 11 Septembre et à en conclure à une modification profonde de la nature et de la politique du régime états-unien. Alors que la plupart de ses lecteurs continuent à se passionner pour cette journée, il a poursuivi son chemin et s’est engagé contre l’impérialisme au Liban, en Libye, et aujourd’hui en Syrie. Il revient ici sur cette folle journée. Voir [ici] (). Pour des vidéos de Thierry Meyssan, cliquez [ici] (). Pour des vidéos sur les attentats du 11 Septembre 2001, cliquez [là] ().


Jeudi 24 Juillet 2014 - News # 894 

Les États-Unis confirment une nouvelle fois leur caractère profondément fasciste, nazi, et inhumain, contraire à toutes les valeurs humanistes qu'une très grande majorité de gens portent et défendent dans le monde :  un condamné à mort a succombé au terme d'une agonie sans précédent. Abominable. Voir [ici] ().


Samedi 27 Juillet 2013 - News # 565 

Academi (ex-Blackwater) vient d'être racheté par Monsanto. Voir [ici] () Ça, c'est une information qui pue... Désormais Monsanto dispose de la plus puissante armée privée du monde, et peut projeter des soldats ou des barbouzes n'importe où sur la planète. Bien évidemment, ils ne vont pas s'en priver, et envoyer quelques soldats pugnaces botter le cul ou tuer tout opposant à leurs OGMs. Vraiment pas une bonne nouvelle, cette histoire ! Enfin, après la loi d'impunité qu'Obama a fait voter pour cette société, tout montre que Monsanto a pris le contrôle d'une partie de l'État profond américain. Il est clair que certains ploutocrates (Bill Gates, Warren Buffet, etc.), alliés à des néoconservateurs, avance dans leur plan machiavélique et luciférien de domination de la planète. Désormais, on peut véritablement parler d'une mafia aux commandes d'une partie des États-Unis. Ça devient très très inquiétant tout cela... Les ennemis de l'Humanité progressent, et si rien n'est fait, si aucun sursaut démocratique n'intervient pour chasser définitivement ces nuisibles de toute forme de pouvoir, nous seront bientôt faits comme des rats.


Jeudi 6 Décembre 2012 - News # 316 

Recherche sur l’embryon : le Sénat français vote pour son autorisation. Voir [ici] (). La bioéthique en prend un coup, le caractère sacré de la vie aussi... Une triste nouvelle. À partir du moment où l'on considère que l'embryon n'est pas une personne, toutes les abominations deviennent possibles. L'inconscience, l'ignorance, et le sommeil de la conscience, permettent l'expression de toutes les folies, de toutes les perversités, de toutes les atrocités. Et étant donné l'état psychologique profondément endormi de l'Humanité, nous n'en sommes qu'au début des horreurs.


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .