Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



 News # 17817 temporairement permanente 

Si vous appréciez ces News, ou ce site, merci à ceux qui le peuvent de m'aider financièrement à supporter les frais d'hébergement du site en faisant un don [ici] ().

C'est un gros travail !

 J'ai vraiment besoin de votre support concret !

Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

611 News

Mercredi 19 Juin 2019 - News # 18247 

Pierre Jovanovic sur le "scandale de Litra" (Pierre Travers), et l'actualité économique :

SYNOPSIS :

Paris, 18 juin 2019, independenza webtv s'est entretenu avec Pierre Jovanovic sur le livre "le scandale de Litra" avec l'histoire de Pierre Travers et sur l’actualité économique avec les questions des internautes en direct sur la page facebook "independenza webtv" - Mon snap : indemoha

Non évalué.

En complément sur Pierre Jovanovic :

       

Mercredi 19 Juin 2019 - News # 18239 

Économie et monnaie : L’Italie, la Commission européenne et les «Mini-BoTs». Voir [ici] ().

Là, avec les Mini-BoTs, on va commencer à passer au choses un peu sérieuses... J'ai hâte de voir ça. 

En complément sur économie :

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

En complément sur Mini-BoTs :

En complément sur Italie :


Mardi 18 Juin 2019 - News # 18191 

Les mondialistes n’ont besoin que d’un événement majeur de plus pour finir le sabotage de l’économie. Voir [ici] ().

En complément sur mondialisme :

       

Vendredi 14 Juin 2019 - News # 18136 

L'économiste Jean-Luc Ginder : «Nous allons tous faire naufrage» : une crise 30 fois plus puissante qu’en 2008 pèserait sur l’économie mondiale. Voir [ici] ().

Ça fait des années qu'on le sait et qu'on l'attend. Enfin, pour ceux qui suivent les informations alternatives. Parce-que c'est pas sur TF1 ou BFMTV qu'on va dire aux gens qu'une méga crise arrive.

En complément sur crise :

       

Jeudi 13 Juin 2019 - News # 18107 

Contre la privatisation d’ADP (Aéroports De Paris) : l’UPR appelle à la mobilisation générale en soutenant le Référendum d'Initiative Partagée - Avec Charles-Henri Gallois :

SYNOPSIS :

Ce 13 juin 2019, le ministère de l'Intérieur a ouvert sur son site la collecte des signatures nécessaires à l'organisation d'un "référendum d'initiative partagée" sur "la proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l'exploitation des aérodromes de Paris".
C'est la toute première fois qu'une telle procédure - posée par l'article 11 de notre Constitution - est lancée ; la collecte des signatures est ouverte pour une durée de neuf mois.

➡️ L'UPR appelle tous les Français, et en premier lieu tous ses adhérents, militants et sympathisants à apporter leur soutien à la tenue de ce référendum, en remplissant les formulaires ici, comme je l'ai fait moi-même (se munir d'une carte d'identité ou d'un passeport) :
https://www.referendum.interieur.gouv...

----------
🔴 ATTENTION !
Pour que le référendum ait lieu, il est impératif que le seuil de 10% des électeurs français signent la demande, ce qui représente le nombre colossal de 4 717 396 signatures, ainsi qu'un cinquième des membres du Parlement.

Rappelons que cette proposition de loi résulte du fait que quelque 250 députés et sénateurs (allant du RN à LFI en passant par LR, le PS, le PCF, etc.) ont enclenché début avril cette procédure de "référendum d'initiative partagée", introduite dans la Constitution en 2008 mais jamais utilisée.

-------------------------------------------------
🔴 Les insuffisances démocratiques
de cette procédure
-------------------------------------------------
L'UPR rappelle qu'elle estime que cette procédure de "référendum d'initiative partagée" est très imparfaite. Elle exige en effet 3 conditions excessives qui la distinguent profondément du Référendum d'Initiative Citoyenne (RIC) :

➡️ 1re insuffisance
Cette procédure exige un nombre de signatures démesuré puisqu'il doit correspondre à 10% des électeurs (4 717 396 signatures). Dans aucune autre démocratie pratiquant les référendums d'initiative populaire, un tel seuil n'est exigé.

En Suisse par exemple, il suffit que 100 000 citoyens signent une proposition de loi (sur 8,42 millions d'habitants, ce qui représenterait, proportionnellement aux rapports des populations, quelque 800 000 signatures en France), pour que tous les Suisses soient appelés à se prononcer par référendum sur un texte, ensuite débattu au Parlement.
Et il suffit de 50 000 signataires seulement pour enclencher un vote destiné à abroger une loi… sans passer par la case "députés".

En Italie, où la population est à peu près de la même taille que celle de la France, il suffit de 500 000 signatures pour lancer un référendum ; mais celui-ci ne permet aux Italiens que d’abroger une loi déjà existante.

✅ L'UPR estime qu'un seuil de 700 000 électeurs suffirait.
------------------

➡️ 2e insuffisance
Cette procédure exige un filtrage par au moins 20% des parlementaires. Comme il y a 925 parlementaires français (348 sénateurs et 577 députés), cela signifie qu'il faut au moins 185 parlementaires pour lancer la procédure (ce qui est ici le cas puisque 250 parlementaires ont signé la proposition de loi).

✅ L'UPR estime que ce filtrage par les "représentants de la nation" est injustifié puisque, si 700 000 électeurs ont signé une demande de référendum, c'est qu'il existe un problème politique d'une importance qui justifie que le corps électoral tout entier soit amené à le trancher directement.
------------------

➡️ 3e insuffisance
Cette procédure limite arbitrairement le champ des sujets sur lesquels le peuple souverain a le droit de pouvoir décider par lui-même.
L'article 11 de la Constitution pose en effet que le champ des sujets autorisés se limite :
- à l'organisation des pouvoirs publics,
- aux réformes relatives à la politique économique, sociale ou environnementale de la nation,
- aux services publics qui y concourent,
- à la ratification d'un traité qui, sans être contraire à la Constitution, aurait des incidences sur le fonctionnement des institutions.

Et pour apporter votre signature, c'est [là] ().

Il faut réunir 4,7 millions de signatures en 9 mois : alors, s'il vous plaît, NE MANQUEZ PAS CETTE OPPORTUNITÉ : allez signer cet important referendum pour que ADP ne soit pas privatisé !

Et faites circulez l'information !

C'est IMPORTANT !

En complément sur Aéroports De Paris :

En complément sur privatisation :

En complément sur Référendum d'Initiative :

En complément sur UPR :

En complément sur Charles-Henri Gallois :


Jeudi 13 Juin 2019 - News # 18097 

L'ascenseur spatial reprend de la Hauteur - Les Chroniques de la Science :

Un projet farfelu qui ne verra pas le jour.

Et puis, comment tirer un tel câble jusqu'à une orbite géostationnaire de 36.000 km ?

Faisons un petit calcul estimatif de son poids : partons de 10 g le mètre (0,01 Kg). Nous avons donc un câble qui pèse :

0,01 x 36.000.000 = 360.000 Kg soit 360 tonnes.

On est pas obligé de tirer au départ sans doute toute la longueur. Mais la moitié pèse 180 tonnes. Et un quart 90 tonnes. Et la fusée doit monter à la verticale très précisément.

Pas gagné.

À partir de quelle altitude le poids du câble couplé à la rotation de la Terre s'annule-til puis devient tracteur ?

Je n'y crois pas à ce projet.

Plus simple de développer une fusée économique réutilisable. Et l'aspect économique prime sur la beauté des projets dans l'industrie spatiale.

En complément sur ascenseur :

       

Lundi 10 Juin 2019 - News # 18023 

C'EST CASH ! Avec Olivier Delamarche - Bitcoin : bonne affaire ou grosse arnaque ?

SYNOPSIS :

Cette célèbre crypto-monnaie fait souvent parler d'elle, notamment à la fin de 2017 où sa valeur a atteint presque 20 000 dollars.

Comment fonctionne le Bitcoin ? Menace-t-il nos monnaies traditionnelles ? Est-il aujourd'hui un bon investissement ?

Olivier Delamarche et Estelle Farge reçoivent, cette semaine, Philippe Herlin, économiste. 

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur Bitcoin :

En complément sur crypto-monnaie :

En complément sur Philippe Herlin :

 

Lundi 10 Juin 2019 - News # 18022 

L'Iran explique comment mettre fin au «terrorisme économique» des États-Unis. Voir [ici] ().

En complément sur Iran :

       

Lundi 10 Juin 2019 - News # 18019 

Thierry Coville, chercheur à l’IRIS, spécialiste de l’Iran : «Ce que font les États-Unis avec l’Iran, pour les Iraniens, c’est une guerre économique» :

Il a raison : les États-Unis ne cessent de violer le droit international, et de persécuter des peuples.

En complément sur Iran :

En complément sur guerre économique :

En complément sur Thierry Coville :

   

Mercredi 5 Juin 2019 - News # 17946 

Politique-Éco - Charles Gave et Étienne Chouard : la Disputatio :

SYNOPSIS :

Ce soir, Olivier Pichon et Pierre Bergerault vous donnent rendez-vous pour un numéro spécial de "Politique-Eco".

Ils reçoivent l'économiste Charles Gave et le professeur Étienne Chouard qui confrontent leurs idées pour la première fois. Un entretien exclusif à ne pas rater sur TV Libertés !

Passionnant et d'intérêt général quel que soit votre bord.

À voir !

En complément sur Charles Gave :

En complément sur Étienne Chouard :

     

Mercredi 5 Juin 2019 - News # 17940 

 

GOPÉs : Fin de la plaisanterie médiatique du barrage à Macron lors des élections européennes : la politique économique et sociale de la France pour 2019-2020 est sortie ! L'analyse de l'UPR. Voir [ici] ().

En complément sur GOPÉ :

En complément sur UPR :

     

Mardi 4 Juin 2019 - News # 17918 

Surveillance numérique de masse et profilage : Darknet, le grand malentendu ? | Jean-Philippe Rennard | TEDxParis :

SYNOPSIS :

Et si on vous disait qu'Internet vous connait mieux que vos proches. Jean-Philippe Rennard, docteur en économie, nous entraîne dans un voyage dans le Web, les données et la cybersecurité. Doit-on vraiment craindre le Darknet ? Jean-Philippe Rennard est docteur en économie et professeur à Grenoble Ecole de Management où il a été doyen du corps professoral de 2009 à 2016. Auteur de l’un des premiers ouvrages de référence en France sur la vie artificielle, il a longtemps travaillé aux applications des algorithmes biomimétiques à l’économie et à la gestion. Plus récemment, il s’est intéressé aux impacts du développement d’Internet sur les corps sociaux et a notamment publié « Darknet. Mythes et réalités » aux éditions Ellipses, livre primé au Forum international de la cybersécurité 2017.

À voir !

Attention cependant, car ce personnage a un côté magicien noir.

En complément sur surveillance :

En complément sur profilage :

En complément sur Darknet :

   

Lundi 3 Juin 2019 - News # 17900 

Interdit d'interdire : Bihouix vs Ramaux : pour éviter l'effondrement, que faire ?

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit :

- Philippe Bihouix, ingénieur et écrivain
- Christophe Ramaux, économiste, membre de Les Économistes Atterrés

Non évalué.

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur effondrement :

     

Vendredi 31 Mai 2019 - News # 17821 

Guerre commerciale : Michel Midi - Donald Trump contre Huawei : ça cache quoi ? :

SYNOPSIS :

« Pékin va espionner nos conversations téléphoniques ». C’est vraiment ça, le problème ? Parce que la NSA ne le fait pas depuis des années, peut-être ?

Alors que cache cette guerre de Trump contre les smartphones de la firme chinoise ?

Michel Collon analyse où nous mène la guerre économique USA – Chine…

Non évalué.

En complément sur Michel Collon :

En complément sur Donald Trump :

En complément sur Huawei :

En complément sur guerre commerciale :

 

Vendredi 31 Mai 2019 - News # 17818 

La guerre commerciale sino-américaine – Olivier Delamarche / L’économie sans langue de bois :

Non évalué.

En complément sur guerre commerciale :

En complément sur Olivier Delamarche :

     

Vendredi 31 Mai 2019 - News # 17806 

«Concurrence déloyale» : Roscosmos fustige l'interdiction du Pentagone d'utiliser les lanceurs russes. Voir [ici] ().

Les américains sont décidément, encore et toujours, des sales cons : antidémocratiques et pas libéraux économiquement puisqu'ils ne sont plus pour "la concurrence libre et non faussée" dès que cela ne les arrange plus. Hypocrites en plus, donc.

En complément sur concurrence :

En complément sur Pentagone :

     

Jeudi 30 Mai 2019 - News # 17788 

Michel Midi avec Romain Migus : Qu’est-ce que les Gilets Jaunes en ont à foutre du Venezuela ? :

SYNOPSIS :

Michel Collon interroge Romain Migus, journaliste français qui a vécu au Venezuela. Que vaut notre info sur le Venezuela ? Quels liens entre les Gilets Jaunes et la révolution chaviste ? Qui a causé le chaos économique ? Quels liens entre Exxon, la CIA, Macron et Juan Guaido ? Qu’est-ce que la guerre de 4ème génération ? Doit-on se préparer à une guerre ? Et comment nous protéger contre la désinformation ? Ces questions, Michel Collon les posera à Romain Migus qui a vécu 15 années dans ce pays. Lui sait de quoi on parle.

Non évalué.

En complément sur Michel Collon :

En complément sur Romain Migus :

En complément sur Venezuela :

   

Mercredi 29 Mai 2019 - News # 17764 

Macron renonce à réunir le Congrès en juin. Voir [ici] ().

Tant mieux ! Au moins, ça nous fera des économies, et on aura pas à l'écouter brasser du vent.


Lundi 27 Mai 2019 - News # 17705 

Olivier Delamarche : la croissance par la dette prépare un cataclysme - Poléco n°217 :

SYNOPSIS :

1) Un modèle économique basé sur la dette
- La socialisation des dettes, un processus sans fin depuis 2008
- La reprise des facilités monétaires, la FED comme la BCE, depuis octobre 78
- Obama, destructeur de la classe moyenne américaine
- Les Chinois n’achètent plus les bons du trésor américains
- Stopper à tout prix la hausse des taux
- Faut-il se moquer de la dette ?
- La dette est partout jusque dans vos retraites, vos livrets A, vos produits d’épargne
- Séparer banques de dépôts et banques d’affaires ?
- L’imposture des stress-tests, non les banques ne vont pas bien
- Après avoir fait payer les contribuables (2008), au tour des épargnants

2) Planche à billets à vie !
- Risque de faillites de banques en chaîne
- Nous sommes en récession, un risque de 30% du PIB
- L’examen de la croissance américaine, un chiffre sujet à caution
- Pour produire 1 $ de PIB, il faut 7 $ dollars de dette
- Pourquoi n’y a-t-il pas de croissance hors dette ?
- Les banques centrales vers 100% du PIB rachètent le capital des entreprises, ce n’est pas leur job
- La France attractive pour les capitaux ?
- Inflation probable, monnaie de singe en vue
- Pourquoi met-on en prison les faux monnayeurs et pas M. Draghi qui fait la même chose ?
- Le Cave se rebiffe : élections européennes
- L’euro : une chimère ?
- L’espace euro : une course de handicap, les mules courent avec les purs sangs
- La richesse du sud siphonnée par le nord
- Les pertes de pouvoir d’achat de la France et de l’Italie, Gilets Jaunes et votes italiens

3) Le jour où l’Italie partira
- Un récit édité chez Feltrinelli
- France, Italie, Espagne, victimes annoncées de l’euro
- L’Italie ne fera pas comme la Grèce, Salvini n’est pas Tsipras
- L’Italie prépare son coup. Faire porter la responsabilité de son départ à la Commission européenne
- La vérité nous oblige à dire que la sortie de l’euro ne sera pas un long fleuve tranquille
- La France devrait suivre ?
- Retour en France, la cinquième économie du monde et sept mois de révoltes populaires
- Un président autiste
- Crise de la dette, plus récession, un mélange explosif !
- La baisse des impôts selon Darmanin, un enfumage, la dette et l’Europe l’empêchent
- Les GAFA, la vraie question : pourquoi des firmes multinationales payent 5 à 6 % d’impôt sur les sociétés quand les PME en France en sont à 33% ?
- Les paradis fiscaux sont partout
- Ultime réflexion sur l’aveuglement de nos supposées élites

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur croissance :

En complément sur dette :

   

Mercredi 22 Mai 2019 - News # 17591 

Monnaie : Interdit d'interdire : 20 ans de l'euro : quel bilan ?

SYNOPSIS :

Frédéric #Taddeï reçoit :

- Nathalie Janson, économiste
- Jacques Généreux, économiste
- David Cayla, économiste
- Franck Dedieu, journaliste

Non évalué.

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

   

Mercredi 22 Mai 2019 - News # 17584 

Affaire Alexandre Benalla : la journaliste du journal Le Monde, Ariane Chemin, convoquée par la DGSI. Voir [ici] ().

Quelle ambiance de merde !

Mais quel pays est en train de devenir la France ??!

Vous n'avez rien de mieux à faire à la DGSI ? Alors que les États-Unis ne cesse d'attaquer notre pays économiquement, et d'Israël de l'infiltrer de toues parts ??!

Ahurissant !

Tous les corps et les institutions sont désormais instrumentalisés par les malfrats du gouvernement pour se maintenir au pouvoir, cacher leurs turpitudes et leurs forfaits, et faire régner la terreur pour dissuader les gens de bouger, de parler, et d'agir contre eux.

En complément sur Alexandre Benalla :

En complément sur DGSI :

     

Mardi 21 Mai 2019 - News # 17555 

L’Allemagne a dépensé 23 milliards d’euros pour l’intégration des réfugiés en 2018. Voir [ici] ().

Putain..., quel terrible gâchis !

Il aurait mieux valu pour le peuple allemand ne pas accueillir ces migrants, et augmenter les retraites, ou baisser les impôts, ce qui aurait stimulé l'économie puisque plus de 70% du PIB est constitué de la dépense des ménages.

Merci à OS pour le lien. 

En complément sur migrants :

       

Lundi 20 Mai 2019 - News # 17533 

C'EST CASH ! Avec Olivier Delamarche - Réforme de la fonction publique : la fin de l'emploi à vie ? :

SYNOPSIS :

Depuis le 13 mai, les députés débattent de la réforme voulue par Emmanuel Macron. 5,5 millions d’agents publics sont concernés. De leur côté, les syndicats, très mobilisés sur cette question, craignent une «précarisation» du secteur public.

 Comment réformer la fonction publique ? La France compte-t-elle trop de fonctionnaires ? Cette réforme va-t-elle mettre fin à l’emploi à vie ?

Pour aller plus loin sur ces questions, Estelle Farge et Olivier Delamarche reçoivent Liêm Hoang-Ngoc, économiste et maître de conférence à Paris 1.

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur fonctionnaire :

En complément sur emploi :

   

Mardi 14 Mai 2019 - News # 17354 

Monnaie, chômage et capitalisme avec Des économistes et des Hommes Heureka #31 :

SYNOPSIS :

Dans cet épisode, nous nous posons la question du rôle de la monnaie dans une économie capitaliste. Pour cela, nous comparons le fonctionnement de deux économies en apparence identique, à ceci près que la première fonctionne sans monnaie, comme une économie de troc, et la seconde est monétaire. Nous nous apercevons alors que le caractère monétaire ou non d’une économie modifie radicalement ses propriétés. La détermination des profits sera ainsi très différente dans ces deux économies, les relations de causalité entre dépôts et crédits, épargne et investissement s’inversent, une crise de surproduction est possible dans un cas mais pas dans l’autre, et le chômage peut également avoir des origines très différentes, et même opposées, selon que l’on considère une économie monétaire ou non.

Les propriétés de l’économie de troc recouvrent celles de la théorie économique standard (théorie néoclassique) qui s’est historiquement construite sans prendre en considération la monnaie, celle-ci étant considérée comme neutre sur l’économie. Les propriétés de l’économie monétaire rappellent quant à elles celles des modèles postkeynésiens, bien moins connus, et qui trouvent leurs origines dans les travaux et écrits de Keynes, qui affirmait dans son ouvrage le plus célèbre (la théorie générale de l’emploi de l’intérêt et de la monnaie) que « lorsqu’on s’attaque à la recherche des facteurs qui déterminent les volumes globaux de la production et de l’emploi, la Théorie complète d’une Economie Monétaire devient indispensable » (1936, p. 297).

Non évalué.

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

En complément sur capitalisme :

En complément sur Heureka :

 

Mardi 14 Mai 2019 - News # 17348 

C’EST CASH ! Avec Olivier Delamarche - Après 20 ans d'existence, quel bilan pour l'euro ?

SYNOPSIS :

Cette semaine, pour le 20ème anniversaire de la mise en place de l’Euro, C’est Cash s’intéresse à la devise des européens.

Quel bilan peut-on dresser de la monnaie unique ? Une sortie de l’Euro est-elle possible ? Et avec quelles conséquences ?

Pour débattre de la question, Olivier Delamarche et Estelle Farge reçoivent Michel Aglietta économiste et conseiller au Centre d'études prospectives et d'informations internationales.

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

       

Lundi 13 Mai 2019 - News # 17341 

La Deutsche Bank pourrait déclencher une nouvelle crise financière mondiale. Voir [ici] ().

Une portefeuille de dérivés estimé à 46.000 milliards d'euros... : 14 fois le PIB de l'Allemagne...

Emblématique de la folie de la spéculation.

La financiarisation de l'économie est un non-sens, une autre trahison de nos traîtres de politiciens qui n'ont encore rien fait pour l'empêcher.

Il faut quand même savoir que le montant des dérivés au niveau mondial dépasse les un million de milliards de dollars... 

Par comparaison, le PIB mondial est de l'ordre de 80.000 milliards... : ça montre que le casino de la finance est sans commune mesure avec le réel. Et tout ça pour gagner de l'argent avec de l'argent, sans rien faire, et le plus vite et le plus gros possible. Délirant.

On se dirige vers la ruine universelle.

En complément sur Deutsche Bank :

En complément sur dérivés :

En complément sur spéculation :

   

Lundi 13 Mai 2019 - News # 17331 

Abus d'argent public : Réfugié en Allemagne avec trois femmes et 13 enfants, un migrant syrien ne travaille pas : « J’ai hâte qu’on devienne allemand ». Voir [ici] ().

3800 euros par mois pour subvenir aux besoins de l’homme et de sa grande famille + trois appartements payés par l’Etat à leur disposition ??! 

Ahurissant !

Dehors les réfugiés économiques !

Rien à voir avec les gens qui sont persécutés dans leur pays pour des raisons politiques.

En complément sur migrants :

En complément sur abus d'argent public :

     

Dimanche 12 Mai 2019 - News # 17312 

Pierre Hillard présente son livre, « Archives du mondialisme » sur Radio Courtoisie :

SYNOPSIS :

Pierre Hillard est l’invité du Libre journal des idées politiques du 10 mai 2019 de Max Lebrun sur Radio Courtoisie : Commentaires de l’actualité et présentation de son ouvrage, « Archives Du Mondialisme » (Ed. Nouvelle Terre).

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde – politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle – expliquant les rivalités entre factions oligarchiques.

« Archives du mondialisme » constitue le tome deux de l'« Atlas Du Mondialisme ».

Non évalué.

En complément sur Pierre Hillard :

En complément sur mondialisme :

     

Dimanche 12 Mai 2019 - News # 17307 

Mort de deux soldats d’élite français pour sauver deux touristes français irresponsables : la colère monte. Voir [ici] ().

Deux connards de professeurs, complètement inconscients... : des vaniteux ahuris, qui font prendre des risques à tout le monde.

S'il existait une justice, ces deux connards devraient être poursuivis.

L'auteur de l'article a 100% raison : "Non, les corps d’élite de l’armée française ne sont pas là pour “sauver des vies” de vacanciers, mais pour défendre le territoire national et protéger les intérêts économiques et géostratégiques de la France dans le monde".

[MAJ] : "J'étais prête à l'absence, mais pas à le perdre": l'émotion de la compagne du soldat Cédric de Pierrepont. Voir [ici] ().


Vendredi 10 Mai 2019 - News # 17268 

Mise au point - GOPÉs : L'Union Européenne impose ses lois !

SYNOPSIS :

Charles-Henri Gallois et Lauriane Mollier (de la chaîne youTube Vue autrement), démontrent que les grandes orientations des politiques économiques que publie la commission européenne chaque année, sont bien des directives OBLIGATOIRES qui sont imposées à la France sous peine de sanctions.

Comme quoi, les GOPÉs sont bien obligatoires puisqu'il y a des sanctions financières fortes pour les États récalcitrants, et jusqu'à ce qu'ils obtempèrent.

À voir !

En complément sur GOPÉ :

En complément sur Charles-Henri Gallois :

En complément sur Lauriane Mollier :

   

Mercredi 8 Mai 2019 - News # 17191 

Économie : 19 faits aux États-Unis montrant que ce pays est déjà en sévère début de récession :

# 1 En avril, les ventes d'automobiles aux États-Unis ont diminué de 6,1% . Ce fut la pire baisse en 8 ans.

# 2 Le nombre de demandes de prêt hypothécaire a diminué pendant quatre semaines consécutives.

# 3 Nous venons d'assister au plus important crash immobilier de luxe en neuf ans environ.

# 4 Les ventes immobilières existantes sont en baisse depuis 13 mois.

# 5 En mars, les dépenses totales en construction résidentielle ont diminué de 8,4% par rapport à il y a un an.

# 6 La production manufacturière aux États-Unis a diminué de 1,1% au premier trimestre de cette année.

# 7 Les revenus agricoles baissent au rythme le plus rapide depuis 2016.

# 8 Les producteurs laitiers du Wisconsin font faillite "en nombre record".

# 9 Les ventes d'iPhone d'Apple baissent à un "rythme record".

# 10 Les bénéfices de Facebook ont ​​diminué pour la première fois depuis 2015.

# 11 Nous venons d'apprendre que CVS fermera 46 magasins.

# 12 Office Depot a annoncé la fermeture de 50 sites.

# 13 Dans l'ensemble, les détaillants américains ont annoncé plus de 6 000 fermetures de magasins jusqu'à présent en 2019, ce qui signifie que nous avons déjà dépassé le total pour l'année dernière.

# 14 Une nouvelle étude choquante a révélé que 137 millions d'Américains ont connu des difficultés financières dans le domaine médical au cours de la dernière année.

#15 Le débit des cartes de crédit dans les banques américaines a atteint son plus haut niveau en près de 7 ans.

# 16 Les impayés sur cartes de crédit ont atteint leur plus haut niveau en presque 8 ans.

# 17 Plus d'un demi-million d'Américains sont actuellement sans abri.

# 18 Le sans-abrisme à New York est le pire qu’il n’ait jamais été.

# 19 Près de 102 millions d'Américains n'ont pas d'emploi actuellement. Ce chiffre est pire qu’il ne l’a été à aucun moment de la dernière récession.

Source
 ().

En complément sur économie :

En complément sur récession :

     

Mercredi 8 Mai 2019 - News # 17188 

Baisse d’impôt sur le revenu : Gérald Darmanin annonce que 95% des contribuables seront concernés, avec 300 euros d’économies en moyenne. Voir [ici] ().

Moins de 30 euros par mois et en 2020 seulement...

Ils se foutent de la gueule du monde au gouvernement.

En complément sur impôt :

En complément sur Gérald Darmanin :

     

Mardi 7 Mai 2019 - News # 17174 

Putains de camions - Les dégâts du transport routier :

SYNOPSIS :

[Disponible jusqu'au 13/05/2019]

En Europe, 80 % des marchandises sont transportées par voie routière. Mais à quel prix ? Enquête sur la folie des poids lourds.

Cela n’aura pas échappé aux automobilistes : les autoroutes européennes sont encombrées par des files de poids lourds toujours plus interminables. Alors que près de 80 % des marchandises transitent par voie routière, le nombre de camions en circulation devrait augmenter de 40 % dans cinq ans. Pourquoi ce choix de la route au détriment du rail ou du transport maritime, qui présentent pourtant de nombreux avantages, notamment écologiques ? Pour quelle raison les camions sont-ils aussi nombreux – un tiers d’entre eux, selon les estimations – à rouler à vide ? Diesel bon marché, dumping sur les salaires des chauffeurs, explosion des commandes sur Internet, production et livraison à flux tendu : cette folie des poids lourds, qui résulte d’une série de décisions politiques, notamment un investissement massif dans les autoroutes, sert des intérêts économiques. Si les entreprises privées profitent de ce système, les citoyens en subissent les conséquences : embouteillages, pollution, risques sanitaires et usure précoce des infrastructures publiques. À l’échelle du continent, la Suisse offre pourtant un modèle plus vertueux : le pays a su s’affranchir du lobby automobile pour miser sur le transport ferroviaire.

Un documentaire tout à fait remarquable, très didactique et pertinent.

À voir !

En complément sur camion :

En complément sur transport :

En complément sur route :

   

Lundi 6 Mai 2019 - News # 17152 

Michel Midi : Deliveroo, Uber et cie : nouvelle économie ou retour au 19e siècle :

SYNOPSIS :

Dans ce numéro spécial de Michel Midi, Michel Collon reçoit Martin Willems du syndicat CNE pour traiter de l'ubérisation de l'économie. Taxis, livraisons, horeca… Grâce à l'évolution des nouvelles technologies, prestataires de services et clients peuvent se mettre en contact direct et à moindre coût par rapport aux filières traditionnelles. Ce qui contribue au succès de ce nouveau modèle. Un progrès ?

Non évalué.

En complément sur Michel Collon :

En complément sur Uber :

     

Lundi 6 Mai 2019 - News # 17149 

Poleco n°214 avec Pierre Jovanovic : la nouvelle revue de presse :

SYNOPSIS :

Rendez-vous régulier et très attendu des téléspectateurs : la revue de presse impertinente et politiquement très incorrect du journaliste et écrivain Pierre Jovanovic. Pour décrypter l'économie et la finance, il est l'invité de "Politique-Eco" et retrouve son compère Olivier Pichon. A écouter sans modération.

Non évalué.

En complément sur Pierre Jovanovic :

       

Dimanche 5 Mai 2019 - News # 17128 

Débat Étienne Chouard / Olivier Delamarche sur la création monétaire, de la dette et de la souveraineté du peuple en économie : Ils ne sont pas d'accord ... :

Non évalué.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

En complément sur dette :


Samedi 4 Mai 2019 - News # 17122 

Les illusions économiques de l'Union Européenne - version intégrale - Conférence de Charles-Henri Gallois :

Non évalué.

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Charles-Henri Gallois :

     

Samedi 4 Mai 2019 - News # 17116 

Migrants : Un Belge sur 2 approuve le renvoi des réfugiés vers des pays dictatoriaux. Voir [ici] ().

"Normal" : les gens sont ulcérés qu'on ne tienne pas compte de leur avis, ils sont trahis sans cesse par leurs traîtres de politiciens, alors ils se radicalisent.

Et plus on fera la sourde oreille aux demandes des peuples d'en finir avec l'immigration de masse, plus les gens seront en colère et radicalisés, il faut en être conscient.

La démocratie véritable (ou un roi omnipotent sage et éveillé), est la seule solution à de nombreux problèmes économiques, financiers, et sociétaux.

Tant que nous serons dans des régimes ouverts aux quatre vents (le concept d'Open Society si cher à l'infâme George Soros), alors la tyrannie des lobbies et des minorités s'imposeront, et nous les simples citoyens, le peuple, nous seront impuissants politiquement dans tous les domaines.

Et sur l'immigration, en plus de nos traîtres de politiciens, les bien-pensants, la gauche radicale, portent une responsabilité écrasante.

Merci à OS pour le lien. 

En complément sur migrants :

       

Vendredi 3 Mai 2019 - News # 17085 

François Asselineau sur radio Brunet avec le propgandiste mennsonger l'économiste Emmanuel Lechypre - 3 Mai 2019 :

Emmanuel Lechypre est un propagandiste du système, c'est effarant : son intervention du début est scandaleuse, ce ne sont que des mensonges. Ahurissant.

François Asselineau commence à partir après 7:00.

Une preuve de plus que les médias mainstream sont des organes de propagande, c'est consternant. Une émission emblématique de ce point de vue.

Les européistes sont des débiles hypnotisés par leurs idéologies et émotions.

Bravo à François Asselineau pour ses réponses contre tous ces aveugles.

Quand à Emmanuel Lechypre, c'est une saloperie de propagandiste, c'est ahurissant. Ce type n'est pas un journaliste mais un éditocrate.

En complément sur François Asselineau :

En complément sur Emmanuel Lechypre :

     

Jeudi 2 Mai 2019 - News # 17058 

Téléphonie mobile et sécurité stratégique : Au Royaume-Uni la place de Huawei dans le futur réseau 5G provoque une crise politique grave. Voir [ici] ().

Il faut être lucide : permettre au Chinois d'implanter leur technologie au coeur des structures essentielles de communication d'un pays est du suicide, un non-sens.

Tôt ou tard, il y aura une guerre avec la Chine dont la puissance économique et militaire ne cesse de croître, et leurs prétentions aussi, leur politique étrangère en Mer de Chine méridionale et autour de Taïwan étant emblématique de leur caractère impitoyable et de plus en plus dangereux.

En complément sur téléphonie :

En complément sur Chine :

En complément sur Huawei :

   

Jeudi 2 Mai 2019 - News # 17049 

Interdit d'interdire : Bernard Friot, socilogue - Gaspard Koenig, fondateur du think-tank GenerationLibre : Le travail et sa rémunération en débat :

Une émission vraiment passionnante où Bernard Friot est mis à mal par un type intelligent : son  salaire à vie est absurde et aliénante.

Depuis toujours, je milite pour le revenu de base qui est l'une des plus belles idées économiques qui permet de sortir des millions de gens de la misère et de la pauvreté.

En fait Bernard Friot dit beaucoup de choses intéressantes généralement, mais son idéologie induit en lui un tropisme si fort qu'il a développé un concept communiste de salaire à vie qui induira une société fourmilière atroce.

Enfin limiter les revenus à 5.000 euros par mois n'a pas de sens. Les gens qui veulent créer ou gagner plus s'en iront ailleurs. Et, en plus, cela fera disparaître de merveilleux objets et services qui coûtemt un certain prix, puisque personne ne pourra les acheter. Débile.

À voir !

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur Gaspard Koenig :

En complément sur travail :

En complément sur salaire :


Mardi 30 Avril 2019 - News # 16989 

Politique & Eco n° 213 : L’éternelle truanderie capitaliste :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent Jean-François Bouchard, consultant international pour les grandes institutions financières : banques centrales, FMI, Banque mondiale.

Son livre : L’éternelle truanderie capitaliste, éditeur : Max Milo 2019

1) Le nouveau visage de la dictature capitaliste
- Petits et puissants
- 1 Milliard d’hommes dans la prospérité
- Les riches et les pauvres ceux qui profitent de la mondialisation
- La classe moyenne à la peine
- Absence de cadre de sanction
- Convergence d’intérêts : revolving doors : les allers-retours pouvoir / Banques
- Deux secrétaires d’Etat sur trois aux USA issus de Goldman Sachs
- TINA/ There is no alternative!
- La loi du marché redoutable pour les pays qui veulent s’y soustraire
- Le cas du Venezuela, de l’Argentine
- Comment s’appauvrir par la rente
- Afrique : les pays qui réussissent pourtant dépourvus de ressources
- La Grèce, chargée de subventions et appauvrie par elles
- L’économie financière domine la politique, un banquier ne défendra jamais l’intérêt général
- Lloyd BLankfein :"Je fais le travail de DIEU"

2) Capitalisme sans frontières
- Lehman Brothers exécutée par Goldman Sachs
- Rothschild et la France
- La banque Espirito Santo au Portugal
- BNP Paribas, première banque européenne, sa taille de bilan est supérieure au PIB français
- Too big to fail or to save
- UBS et la Suisse le double de son PIB
- Jefferson, troisième président des Etats-Unis : les banques et le peuple américain
- Premier créancier de l’Amérique, la Chine : on ne tue pas son créancier !
- Monnaies et marchés, si les marchés veulent abattre un pays, ils le peuvent
- Le cas du rouble
- Quand la finance ne va plus à l’investissement
- Qu’est-ce que le trading à haute fréquence ?
- Le cas Soros et la livre britannique

3) Qui veut (et qui peut) juger et réformer le capitalisme mondial ?
 - Que peut faire la justice ?
- Un cadre juridique qui n’existe pas, le seul juge, le marché
- Les amendes aux banques, le cas BNP 
- Les fonds vautours l’exemple d’Elliot
- La légende de la dette
- Ces dettes qui ne furent jamais payées, le cas de l’Allemagne.
- Quel est le bon niveau d’endettement ?
- La dette japonaise
- La dette française : no problem ?
- Quelques figures peu sympathiques de traders de haut vol
- Les  économistes improbables prédicateurs
- Le payeur ultime, le contribuable !
- 10% du PIB européen en 2008 pour sauver les banques

Conclusion : Postface la grande et belle figure de Kondratiev

Non évalué complètement.

"Il n'y a pas de complot en ce sens qu'il n'y a pas d'organisation. [...] Il n'y a pas de collusion entre les membres de ce je ne sais quel groupe, [...] ça, ca n'existe pas" : Soit ce type est à la masse... , soit c'est un propagandiste libéral.

En complément sur capitalisme :

       

Mardi 30 Avril 2019 - News # 16978 

Pierre Jovanovic sur l'économie, Gilets Jaunes, ... : "On va vers une catastrophe" - Vidéo intégrale :

Non évalué.

En complément sur Pierre Jovanovic :

       

Lundi 29 Avril 2019 - News # 16961 

C’EST CASH ! Avec Olivier Delamarche : Intelligence artificielle, technologie : vers une quatrième révolution industrielle ?

SYNOPSIS :

Cette semaine C’est Cash s’attaque au sujet de l’intelligence artificielle, des technologies, de plus en plus avancées, et leurs impacts présents et futurs sur notre économie.

Serons-nous un jour tous remplacés par des robots ? L’IA menace-t-elle l’emploi ? Se dirige-t-on vers une 4ème révolution industrielle ?

Pour aller plus loin sur ces questions, Olivier Delamarche et Estelle Farge reçoivent Pascal de Lima, économiste et auteur de «Capitalisme et Technologies : les liaisons dangereuses».

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur Intelligence artificielle :

En complément sur technologie :

   

Jeudi 25 Avril 2019 - News # 16846 

Violence policière : Un policier menace Jérôme Rodrigues de crever l'oeil qui lui reste. Voir [ici] ().

Il y a vraiment des abrutis malveillants dans la police française, c'est consternant.

Cette période est idéale pour comprendre comment Vichy a été possible.

En fait, on en est jamais sorti, mais c'était très fortement atténué et, dès lors, presqu'imperceptible.

La France a toujours eu un relent sécuritaire vichyste rampant, mais les conditions extérieures ne permettaient pas ses diverses expressions au grand jour. Plus on s'écarte des conditions "normales", plus cette tendance de fond s'exprime.

Et je vous fait une prédiction : si la situation continue à se dégrader, bientôt on assistera en France à des mauvais traitements et même à de la torture. Et hélas non, je n'exagère pas : rappelez vous ce qui s'est passé en Algérie.

Tout dépend du contexte : le contexte fait jaillir les travers psychologiques cachés. Lorsque la situation économique et sociétale est bonne, la société nous apparaît "démocratique" et agréable. Lorsque des tensions apparaissent, le vrai visage du pays commence à émerger progressivement, dévoilant toute sa laideur. Et bien, nous entrons dans des temps vraiment laids si collectivement nous ne parvenons pas à construire une transition douce (avec quelqu'un comme François Asselineau ou un système démocratique à la Étienne Chouard).

Ainsi, tous ceux qui empêchent l'instauration d'une transition douce participent activement à la manifestation inévitable de la violence, et par réaction, au retour de Vichy.

En complément sur violence policière :

En complément sur Jérôme Rodrigues :

     

Mercredi 24 Avril 2019 - News # 16841 

Gilets Jaunes : les français n'ont qu'à travailler plus !

SYNOPSIS :

C'est en substance ce que suggère l'ensemble de mesures qu'était censé annoncer Emmanuel Macron le 15 avril à 20h, discours qu'il a choisi de reporter suite à l'incendie de Notre-Dame de Paris.

Suppression des 35h, de jours fériés, allongement du départ à la retraite... L'économiste atterré Henri Sterdyniak fait le point sur des mesures pas très très sociales...

En complément sur Henri Sterdyniak :

       

Lundi 22 Avril 2019 - News # 16787 

C’EST CASH ! Avec Olivier Delamarche - Annonces manquées du Grand Débat et premier bilan de Macron après 2 ans de quinquennat :

SYNOPSIS :

Cette semaine dans C’est Cash, Olivier Delamarche et Thomas Bonnet se penchent sur le contenu de l'allocution repoussée d'Emmanuel Macron.

Le 15 avril dernier, Emmanuel Macron devait enfin livrer ses annonces suite au Grand Débat.

L’incendie de Notre-Dame a finalement contraint le président de la République à repousser son allocution mais le contenu de son discours a fuité dans la presse.

Olivier Delamarche et Thomas Bonnet décryptent ces fameuses mesures dans C’est Cash. Sont-elles applicables ? Sont-elles suffisantes pour mettre un terme à la crise que traverse le pays ?

Avec Jean-Marc Daniel, économiste, C’est Cash dresse également le premier bilan économique de la politique du chef de l’Etat. Chômage, croissance, déficit : quels résultats après 2 ans de présidence Macron ?

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur Grand Débat :

     

Samedi 20 Avril 2019 - News # 16743 

Économie : Vincent Brousseau décrypte l'éco n°3 :

Vincent Brousseau s'avère, une fois de plus, véritablement un expert des questions monétaires, et mérite notre respect.

Merci pour ces explications Monsieur Brousseau. 

À voir !

En complément sur Vincent Brousseau :

       

Samedi 20 Avril 2019 - News # 16732 

"Théorie et pratique du collectivisme oligarchique" : le livre qui a inspiré "1984" de George Orwell : Documentaire sur le le livre mythique décrit par Georges Orwell dans "1984". On le croyait imaginaire jusqu'en 2012, année durant laquelle un exemplaire a été trouvé dans une brocante, en Belgique. Il a été réédité en mai 2014 :

Le mot de l'éditeur :

On croyait ce livre fictif ou peut-être inspiré d’un essai bien réel écrit par Léon Trotski, ou encore d’un autre, écrit celui-là par le fondateur du conservatisme américain, James Burnham.
Quoi qu’il en soit, les critiques littéraires avaient été unanimement surpris par cette dimension technique, et même scientifique, à laquelle George Orwell ne les avait pas habitués.
Depuis La Ferme des animaux, son précédent best-seller, le célèbre romancier britannique avait manifestement eu un afflux de nouvelles idées et de nouvelles informations qui lui avaient permis d’affiner ce qu’il avait voulu dire.
Dans 1984, Orwell parle à de nombreuses reprises d’un mystérieux livre intitulé Théorie et pratique du collectivisme oligarchique, écrit par un conspirateur nommé "Emmanuel Goldstein". Ce livre serait aussi fictif que son auteur, mais quelques-uns de ses lecteurs plus perspicaces que les autres en ont toujours douté.

La récente découverte d'un exemplaire en langue française de ce livre, portant la date 1944, en Belgique, semble bien leur avoir donné raison. Car il porte le titre Théorie et pratique du collectivisme oligarchique, et son édition est datée 1944, c’est-à-dire quelques petites années avant que George Orwell commença à coucher sur le papier les premières lignes de 1984. Et en plus, il est signé J.B.E. Goldstein.

On sait maintenant que la première édition de ce suprenant traité du pouvoir politique fut imprimée en russe, mais cette autre là demeure encore introuvable. Car c’est sur un exemplaire d’une traduction française daté 1948 qu’un homme a mis la main au début de l'année 2012.

1984 a été édité pour la première fois une année plus tard, en 1949, mais on sait qu’Orwell avait travaillé durant plusieurs années sur le manuscrit de ce livre avant cela. Le romancier anglais avait vécu quelque temps en France, où il avait appris la langue de ce pays; mais ces dates, trop proches l’une de l’autre, excluent la possibilité qu’il ait pu s’inspirer de ce qui est écrit dans la traduction française du livre de Goldstein.
Alors, qui aurait donc pu lui avoir parlé de la première édition russe de 1944 de Théorie et pratique du collectivisme oligarchique, et avoir pris la peine de lui expliquer longuement tout ce qu’il disait?

La lecture de ce livre, et les noms des auteurs d’à peu près toutes les idées de 1984 qui s’y trouvent nous démontrent, sans aucun doute possible, qu’Orwell en a eu connaissance d’une manière ou d’une autre.

Cet essai est une réédition de la traduction française du texte russe de J.B.E. Goldstein, édité en 1944.
 
"Théorie et pratique du collectivisme oligarchique" n'est pas une oeuvre de fiction ni ne prêche aucune idéologie, car il s'appuie indifféremment sur des méthodes politiques et de gouvernement qui ont ete mises en pratique dans l'Allemagne nazi, en Russie soviétique, en France, en Angleterre, au Japon et aux États-Unis. Il est un traite a l'usage du leader politique, véritable évolution du "Prince" de Nicolas Machiavel, adapte a notre ere moderne, scientifique dans son approche, et solidement argumente par des méthodes de gouvernement réalistes, mais surtout despotiques et policières. L'unique exemplaire connu de ce livre a ete trouve dans un carton contenant divers documents à en-têtes des Renseignement généraux, datant de la période de l'occupation allemande. Sa rareté et sa présentation, ainsi que l'absence de nom d'éditeur, suggèrent qu'il pourrait avoir ete un ouvrage confidentiel d'information a usage interne. 
L'auteur, J.B.E. Goldstein, s'affranchit de tout etat d'âme avec une remarquable constance tout au long de cet essai, dont la lecture, parfois ardue, révèle des la première page une connaissance arcane des aspects secrets du pouvoir politique. 
Enfin, le second intérêt de ce livre est de rapporter, sous la forme d'exemples venant étayer des méthodes de gouvernement, de nombreux faits et anecdotes historiques inédits concernant les sujets des relations internationales, de la politique et de la sécurité intérieure, de la propagande et de la manipulation des foules, de la géopolitique et de l'économie. 
Quelques tableaux, schémas et cartes viennent illustrer ce livre."

À voir !

En complément sur Orwell :

       

Jeudi 18 Avril 2019 - News # 16669 

C'EST CASH ! Avec Olivier Delamarche - Justice fiscale, la grande illusion avec Virginie Pradel, fiscaliste et présidente de l’institut de recherche fiscale et économique Vauban :

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur fisc :

     

Lundi 15 Avril 2019 - News # 16595 

Les illusions économiques de l'Union Européenne - Chapitre 10 - Conférence de Charles-Henri Gallois de l'UPR :

Non évalué.

En complément sur Charles-Henri Gallois :

En complément sur Union Européenne :

     

Lundi 15 Avril 2019 - News # 16589 

Politique & Eco n° 211 - Allemagne : une sortie furtive de l’euro ? Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent Vincent Brousseau de l'UPR :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent Vincent Brousseau, ancien haut fonctionnaire à la BCE (banque centrale européenne), normalien, docteur en économie et mathématiques.

1) De la BCE à la critique de l’Euro
- BCE les raisons d’une démission
- Le référendum de 2005
- De Trichet à Draghi, les facilités monétaires en question
- Qu’est-ce que le mécanisme de Target ?
- Dettes et créances entre pays de la zone euro, le cœur du problème
- Les arrières-pensées allemandes
- Une faiblesse cachée voulue par les Allemands

2) Une sortie furtive, comment pourquoi ?
- Personne en France ne connaît ce risque, médias et politiques muets sur la question
- L’Allemagne paiera ?
- Banquiers centraux, universitaires, conseillers de la CDU, beaucoup de monde pour refuser les créances  des "pays du club méd"
- Weber, Stark, Weidmann, Schlesinger, anciens de la Bundesbank, tous en désaccord avec la politique de la BCE
- Weidmann, président de la Banque centrale allemande invente le concept de sortie furtive repris par les universitaires (ZIN spécialiste de Target)
- 3 scenarios : 1 possible refus des créances du sud, 2 restitution tous les ans par des titres, 3 échéancier en or
- Collatéralisation : mise en gage d’un actif en contrepartie des Targets
- Variations consécutives des cours de l’euro allemand ou de l’euro italien ou espagnol
- La monnaie unique n’est plus unique, c’est la fin de l’union monétaire

3) Apocalypse  ou scenario paisible ?
- Les échanges intra européens perturbés ? Réponse : non
- Les cas d’une sortie brutale : l’Italie ?
- Dramatisation politico médiatique
- La souveraineté ne se partage pas !
- Et si la Catalogne voulait se doter d’une monnaie ?
- Sortie de l’euro et sortie de l’UE
- La Grèce en question : révélations inédites de Vincent Brousseau
- Quel sort pour la BCE ?
- Problème des paiements extérieurs de la zone euro, la dédolarisation n’est pas pour demain
- Retour sur le Brexit, comment Th. May sabote le vote populaire
- No deal en question : laisser croire que les Anglais ne l’ont pas voulu
  Une sortie à quelle échéance ? Réponse impossible mais ce scénario furtif a été annoncé  précocement par Vincent Brousseau.

Une excellente émission.

À voir !

En complément sur Vincent Brousseau :

En complément sur BCE :

En complément sur Brexit :

En complément sur Frexit :

 

Vendredi 12 Avril 2019 - News # 16522 

Le débat Étienne Chouard / Raphaël Enthoven - 11 Avril 2019 :

SYNOPSIS :

Le philosophe et essayiste Raphaël Enthoven et le professeur d'économie et figure emblématique du mouvement des Gilets Jaunes Étienne Chouard se retrouvent dans un face à face sur Sud Radio pour débattre ensemble pour la deuxième fois.

Raphaël Enthoven est de mauvaise foi, c'est ahurissant... ^^

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Raphaël Enthoven :

     

Vendredi 12 Avril 2019 - News # 16519 

Riches toujours plus riches : Bernard Arnault devient la troisième fortune mondiale et dépasse Warren Buffett. Voir [ici] ().

Consternant.

Et tout ce pognon qui manque cruellement à tant de Français...

Il faudrait le laisser à la tête de son empire mais prendre tous les profits pour supprimer l'impôt sur le revenu de tous les gens gagnant moins de 8000 euros par mois, ce qui vivifierait toute l'économie, puisque ces gens dépenseraient dans dans les commerces et les services ce qu'ils payaient avant en impôt.

En complément sur Bernard Arnault :

En complément sur Warren Buffett :

En complément sur riche :

   

Vendredi 12 Avril 2019 - News # 16514 

Économie et finance : Mieux comprendre le système européen TARGET2 avec Heureka :

Non évalué.

___  NEWS EN COURS DE RÉDACTION...  ___


Mercredi 10 Avril 2019 - News # 16444 

"L'effet "reine rouge" : l’économie face aux contraintes physiques et énergétiques d’un monde aux dimensions finies", une conférence de Gaël Giraud :

Résumé :

Il s'agira d'exposer quelques uns des enjeux d'une réinscription de l'économie dans le cadre général posé par les contraintes matérielles et thermodynamiques, macro-économiques et historiques. Gaël Giraud discutera l'intérêt de ces enjeux pour le développement durable et la contribution de la France à l'Aide publique au développement.

Conférence donnée le 8 novembre 2018 à Grenoble dans le cadre du cycle "Grands séminaires ISTerre".

Non évalué.

En complément sur Gaël Giraud :

En complément sur économie :

     

Mardi 9 Avril 2019 - News # 16395 

Les pauvres n’ont pas à se plaindre : "L'argent est très bien redistribué vers les pauvres" selon Laurence Boone, chef économiste de l'OCDE et ancienne conseillère de François Hollande. Voir [ici] ().

Quand on en est à ce niveau d'aveuglement et d'incompétence, on comprend pourquoi notre pays va si mal de puis des années, conseillé par ce genre de personnes complètement à côté de ses pompes...

En complément sur pauvreté :

       

Lundi 8 Avril 2019 - News # 16388 

C'EST CASH ! Avec Olivier Delamarche - Retraites : un système à bout de souffle ? Invité : Antoine Delarue, actuaire-économiste spécialiste des retraites :

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur retraite :

     

Dimanche 7 Avril 2019 - News # 16361 

Capitalisme et aviation civile : afin de maximiser les profits des compagnies aériennes, une société de merde a conçu des sièges où l'on est assis debout... :

Mais regardez mois ce crétin...
Et il est fier de lui en plus...
Faire 8 heures d'avion dans ces conditions... Honteux !
Déjà que les sièges en classe économique sont indignes et inappropriés pour les gens comme moi...
Scandaleux !

En complément sur capital :

En complément sur aviation civile :

     

Samedi 6 Avril 2019 - News # 16339 

 

Monique Pinçon-Charlot - Le président des ultra-riches - Librairie Mollat - 2 Avril 2019 :

SYNOPSIS :

Monique Pinçon-Charlot vous présente son ouvrage "Le président des ultra-riches : chronique du mépris de classe dans la politique d'Emmanuel Macron" aux éditions Zones.

RÉSUMÉ :

Huit ans après "Le président des riches : enquête sur l'oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy", les sociologues poursuivent leur enquête sur la dérive oligarchique du pouvoir en France. Documentant la réalité d'un projet inégalitaire, ils montrent que loin d'être un candidat hors système, E. Macron est adoubé par les puissants et mène une politique en faveur des plus riches.

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

« Macron, c’est moi en mieux », confiait Nicolas Sarkozy en juin 2017. En pire, rectifient Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot. Huit ans après Le Président des riches, les sociologues de la grande bourgeoisie poursuivent leur travail d’enquête sur la dérive oligarchique du pouvoir en France. Au-delà du mépris social évident dont témoignent les petites phrases du président sur « ceux qui ne sont rien », ils documentent la réalité d’un projet politique profondément inégalitaire. Loin d’avoir été un candidat hors système, Emmanuel Macron est un enfant du sérail, adoubé par les puissants, financé par de généreux donateurs, conseillé par des économistes libéraux. Depuis son arrivée au palais, ce président mal élu a multiplié les cadeaux aux plus riches : suppression de l’ISF, flat tax sur les revenus du capital, suppression de l’exit tax, pérennisation du crédit d’impôt pour les entreprises… Autant de mesures en faveur des privilégiés qui coûtent un « pognon de dingue » alors même que les classes populaires paient la facture sur fond de privatisation plus ou moins rampante des services publics et de faux-semblant en matière de politique écologique. Mettant en série les faits, arpentant les lieux du pouvoir, brossant le portrait de l’entourage, ce livre fait la chronique édifiante d’une guerre de classe menée depuis le cœur de ce qui s’apparente de plus en plus à une monarchie présidentielle.

FICHE TECHNIQUE :

Paru le : 31/01/2019
Auteur(s) : Auteur : Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot
Éditeur(s) : Zones
ISBN : 2-35522-128-6
EAN13 : 9782355221286
Reliure : Broché
Pages : 168
Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm 
Épaisseur : 1,5 cm 
Poids : 224 g

Des informations majeures et des clés de lecture essentielles et pertinentes, qui recoupent les déclarations de Juan Branco.

À voir absolument !

En complément sur Monique Pinçon-Charlot :

En complément sur riche :

     

Vendredi 5 Avril 2019 - News # 16295 

Pierre Jovanovic face à Nicolas Miguet : un nouveau duel sur la crise et les Gilets jaunes :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic et Nicolas Miguet débattent sur la crise, les Gilets jaunes, le capitalisme, le rôle des actionnaires et la situation économique. Et ils ne sont pas sur la même longueur d’onde… Pierre Jovanovic explique pourquoi, à ses yeux, la situation économique de la France est dramatique et que le pays est au bord du chaos alors que Nicolas Miguet estime qu’il y a quand même des entreprises qui se portent bien, en citant quelques exemples. Les deux hommes ne sont pas d’accord sur le rôle des actionnaires au sein des entreprises. C’est un débat passionnant diffusé sur Kernews entre deux intellectuels qui échangent des arguments pertinents !

Source : Kernews.

Non évalué.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur Nicolas Miguet :

En complément sur Kernews :

En complément sur Gilet Jaune :

 

Vendredi 5 Avril 2019 - News # 16286 

Bistro Libertés spéciale 100ème avec Pierre Jovanovic et Benjamin Cauchy :

SYNOPSIS :

Ce soir, un numéro exceptionnel de "Bistro Libertés" pour la centième. Martial Bild et pas moins de 10 sociétaires reçoivent le journaliste économique Pierre Jovanovic puis le Gilet Jaune et candidat aux européennes Benjamin Cauchy.

Deux ans après l’arrivée d’Emmanuel Macron à l’Elysée, cinq mois après la révolte des Gilets Jaunes et quelques semaines avant les élections européennes, les oppositions classées à droites sont-elles en passe de prendre le dessus ?

Non évalué.

En complément sur Bistro Libertés :

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur Benjamin Cauchy :

   

Jeudi 4 Avril 2019 - News # 16265 

Chronique éco de Jacques Sapir : Brexit sans accord : un désastre pour l’économie ?

Non évalué.

En complément sur Jacques Sapir :

En complément sur Brexit :

     

Mercredi 3 Avril 2019 - News # 16232 

Amusant : Vladimir Poutine et le ministre allemand de l'Économie inaugurent une usine Mercedes à Moscou. Voir [ici] ().

En complément sur amusant :

En complément sur Vladimir Poutine :

     

Mercredi 3 Avril 2019 - News # 16220 

Économie et services publics : Macron déclare la guerre aux fonctionnaires :

SYNOPSIS :

Dans sa chronique eco, Henri Sterdyniak s'attaque à la prochaine réforme au programme de destruction sociale mené par Emmanuel Macron : celle de la fonction publique.

Ce gouvernement est en train de détruire tout ce qui a été construit par nos aînés.

En complément sur fonctionnaires :

En complément sur Henri Sterdyniak :

En complément sur économie :

En complément sur service public :

 

Mercredi 3 Avril 2019 - News # 16202 

Innovation : Lave-glace : deux enfants ont eu une idée lumineuse pour économiser des milliards de litres d'eau. Voir [ici] ().

En complément sur innovation :

       

Mardi 2 Avril 2019 - News # 16168 

 

Ami des lobbies : la chasse :

SYNOPSIS :

Maillon essentiel de nos fragiles écosystèmes, régulateur indispensable des populations animales et humaines, le chasseur est victime d’une injuste défiance. Partons ensemble à la découverte de ce héros incompris.

Avec Hadi Rassi & Laura Flahaut
Écrit et réalisé par Jeremy Bismuth
Musique : Gyom

Sources :

Impact économique
https://www.chasseurs33.com/images/stories/documents/BIPEChiffrescles.pdf ()

Permis de chasse
https://www.liberation.fr/checknews/2018/03/13/y-a-t-il-reellement-5-millions-de-chasseurs-en-france_165334 ()

Thierry Coste
https://www.liberation.fr/politiques/2018/08/28/qui-est-thierry-coste-le-lobbyiste-des-chasseurs-cite-par-hulot_1674965 ()
https://blogs.mediapart.fr/jean-paul-richier/blog/290818/qui-est-thierry-coste ()

Plomb
https://www.senat.fr/questions/base/2003/qSEQ030708604.html ()

Accidents de chasse
http://www.oncfs.gouv.fr/Espace-Presse-Actualites-ru16/Bilan-des-accidents-de-chasse-survenus-durant-la-amp-nbsp-news2043 ()
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/09/19/les-accidents-de-la-chasse-ont-fait-plus-de-350-morts-depuis-2000_5187912_4355770.html ()

Espèces chassables
http://chasseurdefrance.com/chasser-en-france/les-especes-chassables ()
http://www.leparisien.fr/societe/pourquoi-des-especes-d-oiseaux-menacees-sont-elles-autorisees-a-la-chasse-28-08-2018-7867905.php ()

Sangliers
https://www.science-et-vie.com/archives/les-cles-pour-comprendre-pourquoi-les-sangliers-sont-devenus-un-vrai-probleme-en-france-30698 ()
https://blog.defi-ecologique.com/chasse-au-sanglier ()
https://www.capital.fr/entreprises-marches/quand-le-sanglier-delevage-francais-sert-de-gibier-pour-les-riches-notables-belges-1307932 ()

Agrainage
http://www.oncfs.gouv.fr/Fiches-juridiques-chasse-ru377/L-agrainage-et-les-sanctions-au-non-respect-du-SDGC-ar1111 ()

Élevage de gibier
http://www.gibier-de-chasse.com/reconnaitre/elevages-gibier-de-chasse-france.html ()

Autres
https://www.midilibre.fr/2011/05/21/trop-de-sangliers-les-ecolos-accusent-les-chasseurs,322313.php ()
https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/biodiversite/six-questions-sur-la-chasse-a-la-glu-que-cherche-a-interdire-la-ligue-de-protection-des-oiseaux_3129247.html ()
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/08/29/sur-1-1-million-de-chasseurs-moins-de-10-possedent-un-permis-national_5347594_4355770.html ()

Vraiment réussi.

À voir !

En complément sur chasse :

En complément sur lobbies :

En complément sur Thierry Coste :

   

Dimanche 31 Mars 2019 - News # 16126 

Les illusions économiques de l'UE - Chapitres 8 et 9 - Conférence de Charles-Henri Gallois de l'UPR :

En complément sur Charles-Henri Gallois :

En complément sur UPR :

     

Jeudi 28 Mars 2019 - News # 16087 

L'explosion est inévitable : on va retourner aux monnaies nationales.

 

Monnaie : L'euro ne peut qu'exploser selon l'économiste international Charles Gave :

En complément sur Charles Gave :

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

   

Mercredi 27 Mars 2019 - News # 16054 

Interdit d'interdire : Réforme de la santé : le débat :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit : 
- Sabrina Ali Benali, médecin remplaçant au sein d'une association de permanence de soins à Paris
- Frédéric Bizard, économiste
- Guy Vallancien, chirurgien, membre de l’Académie nationale de Médecine
- Cathy Le Gac, co-secrétaire générale du syndicat SUD Solidaire santé AP-HP

Non évalué.

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur santé :

     

Lundi 25 Mars 2019 - News # 16004 

C'EST CASH ! avec Olivier Delamarche - Aéroports de Paris, Française des Jeux, Engie : la face cachée de la privatisation :

SYNOPSIS :

Samedi 16 mars, le vote de 45 député a entériné la mise en place de la loi PACTE qui prévoit la privatisations des entreprises Aéroports de Paris, Française des jeux et Engie.

Le projet de loi doit encore faire un aller-retour au sénat avant d’être validé définitivement.

Cette semaine dans C’est Cash, Olivier Delamarche et Estelle Farge se penchent sur cette opération qui fait polémique et pose de nombreuses questions sur l’intérêt de l’Etat à se séparer de ses fleurons.

L’invité de la semaine est Ferghane Azihari, chargé de recherche à l’Institut de recherches économiques et sociales (IRES).

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur privatisation :

     

Lundi 25 Mars 2019 - News # 16001 

Interdit d'interdire : Réforme des retraites : le débat :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit : 
- Pierre Erbs, président de la confédération française des retraités
- Bruno Chrétien, président de l'Institut de la protection sociale
- Liêm Hoang Ngoc, économiste
- Guillaume Duval, journaliste

Non évalué.

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur retraite :

     

Lundi 25 Mars 2019 - News # 15996 

Désinformation et mensonges : concernant le pouvoir d’achat, l'économiste Philippe Herlin affirme «L’INSEE dit que les prix n’ont pas augmenté en février, c’est aberrant». Voir [ici] ().

La civilisation du mensonge.

Tous les chiffres sont faux, car ils ne sont là que pour servir des intérêts.

Taux de chômage, inflation, pouvoir d'achat, etc. : tout est faux.

Les chiffres économique : l'un des outils de la fabrique du consentement et de l'opinion publique.

         

Samedi 23 Mars 2019 - News # 15951 

David Paravisini, membre de l'Assemblée nationale constituante du Venezuela : les États-Unis cherchent à imposer un «blocus économique complet au Venezuela». Voir [ici] ().

Il est évident que les américains vont tout faire pour torpiller ce pays.

Surtout que l'expérience bolivarienne échoue, et rne donne pas d'idées à d'autres pays.

En complément sur Venezuela :

       

Samedi 23 Mars 2019 - News # 15945 

Pierre Jovanovic et Nicolas Miguet sur la crise et les Gilets jaunes :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic et Nicolas Miguet ont du caractère et ils ne manient pas la langue de bois. Nicolas Miguet défend les contribuables et les actionnaires individuels, il estime que l’économie se développe, alors que Pierre Jovanovic soutient les Gilets jaunes et prédit l’effondrement prochain du système financier. Ils sont opposés sur de nombreux sujets, mais ils peuvent aussi partager certaines préoccupations. C’est un événement : Yannick Urrien organise un débat, sans langue de bois, dans lequel ils peuvent confronter leurs positions sur de nombreux sujets : on parle évidemment des Gilets jaunes, de la fiscalité, du saccage du Fouquet’s, de l’immigration et de l’avenir politique d’Emmanuel Macron. Pour la première fois, Nicolas Miguet et Pierre Jovanovic sont dans un même studio pour un échange d’idées et partager des opinions souvent opposées…

Source : Kernews.

Non évalué.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur crise :

     

Jeudi 21 Mars 2019 - News # 15917 

Charles-Henri Gallois, responsable des questions économiques à l'UPR, sur le Brexit : «L'option la plus probable reste une sortie sans accord le 29 mars» :

En complément sur Charles-Henri Gallois :

En complément sur Brexit :

     

Mercredi 20 Mars 2019 - News # 15880 

Gaël Giraud, Chef économiste de l'Agence Française de Développement, est interviewé par Thinkerview : Tsunami financier, désastre humanitaire ?

Plein de choses intéressantes.

Un type original qui a des choses à dire.

En complément sur Gaël Giraud :

En complément sur Thinkerview :

     

Mercredi 20 Mars 2019 - News # 15876 

Les illusions économiques de l'Union Européenne - Chapitre 7 - Conférence de Charles-Henri Gallois de l'UPR :

Non évalué.

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Charles-Henri Gallois :

     

Mercredi 20 Mars 2019 - News # 15871 

Grand débat : 86% des Français pour un changement de politique économique et sociale. Voir [ici] ().


Mardi 19 Mars 2019 - News # 15851 

L’UPR appelle BFMTV à organiser un vrai débat sur le rôle de l’Union européenne et de l’euro dans les drames économiques et sociaux qui sont à l’origine du mouvement des « gilets jaunes ». Voir [ici] ().

En complément sur UPR :

En complément sur BFMTV :

En complément sur Union européenne :

   

Lundi 18 Mars 2019 - News # 15808 

C'EST CASH ! Avec Olivier Delamarche - Comment réussir à taxer les GAFA ? :

SYNOPSIS :

Proposée début mars en conseil des ministres par Bruno Lemaire, cette taxe prélèverait 3% sur le chiffre d’affaires français des grandes entreprises du numérique.

Cela fait des mois que l’Union Européenne n’arrive pas à se mettre d’accord sur une taxe européenne. Le ministre de l’économie prend donc les devants, mais sa taxe est-elle adaptée ? Est-elle la bonne solution ? Est-il réellement possible de taxer les GAFA ?

L’invité de cette semaine est Benoit Thieulin, entrepreneur et ancien président du Conseil National du Numérique.

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur GAFA :

En complément sur taxe :

   

Dimanche 17 Mars 2019 - News # 15781 

Les illusions économiques de l'Union Européenne - Chapitre 5 - Conférence de Charles-Henri Gallois de l'UPR :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Charles-Henri Gallois :

En complément sur UPR :

   

Jeudi 14 Mars 2019 - News # 15702 

Migrants :16.000 logements vont être mobilisés pour les réfugiés en 2019 en France. Voir [ici] ().

Non mais c'est dément... Pendant que des Français qui ont travaillé, payé taxes et impôts sont dana la rue ?!!

122.000 demandes d’asile l’année dernière ? Ne me dites pas que tous sont des opposants politiques persécutés dans leur pays... : ce sont des réfugiés économiques !

On marche sur la tâte !

Traîtres de politiciens, vous ne payez rien pour attendre ! 

Merci à OS pour le lien. 

En complément sur migrants :

       

Jeudi 14 Mars 2019 - News # 15695 

Oligarques, police secrète, généraux : ces puissants réseaux qui gouvernent l'Algérie - Oumma TV :

SYNOPSIS :

Entretien dans l'Esprit d'actu avec Omar Benderra, consultant indépendant, ancien président de banque publique en Algérie et membre d’Algeria-Watch, l’association de défense des Droits de l’homme. Connaissant parfaitement les arcanes du système politique algérien qui se caractérise par une très grande opacité, pour y avoir gravité à la fin des années 80, Omar Benderra revient sur cette contestation populaire, donne les clefs du fonctionnement des décideurs algériens avec l'émergence de puissants oligarques associés aux décisions politiques, analyse les réseaux  de la françalgérie  qui tirent profit des relations économiques entre les deux pays  via à un système de commissions, et explique pourquoi il est favorable à une évolution politique consensuelle du régime.

Source : Oumma TV.

À voir !

En complément sur Algérie :

En complément sur oligarchie :

     

Mardi 12 Mars 2019 - News # 15622 

Économie et banque centrale américaines : "Comme par hasard, mesurés en or et non en dollars nominaux, le marché boursier américain et le PIB américain sont au même niveau qu'en 1961. Pas de croissance en termes d'argent réel" :

En clair : la FED a tellement imprimé d'argent (notamment par ses quantitative easings) que le dollar s'est dévalué au point d'annuler 60 ans de croissance ! 

C'est démentiel.

Ou dit autrement : comment les tombereaux de fausse monnaie de la FED ont détruit l'économie américaine. Les seuls gagnants : les banquiers et les grands spéculateurs (milliardaires, edge funs, fonds vautours, banques dites "d'affaire", etc.).

Merci à Compagnon pour le lien. 

En complément sur économie :

En complément sur fausse monnaie :

En complément sur FED :

   

Lundi 11 Mars 2019 - News # 15604 

Vincent Lindon : "Il faudrait donner un billet de 20 euros au ministre de l'économie pour qu'il comprenne la vraie vie des gens" :

Une très bonne idée...

Ça leur dresserait le poil à tous ces connards de traîtres de politiciens,.

En complément sur idée :

En complément sur Vincent Lindon :

     

Dimanche 10 Mars 2019 - News # 15569 

Changement de paradigme dans le monde de la vidéo : Samsung annonce son arrêt de production des producteurs de Blu-ray en faveur du 100 % DÉMATÉRIALISÉ ! Par PP World :

Conclusion : on se dirige de plus en plus vers un monde de streaming intégral.

Les cassettes vidéos, les DVD, les Blu-ray, les Blu-ray 4k (ainsi que que les vinyles, les CD, les SACD, etc. vont devenir des objets rares), et les appareils pour les lire encore plus !

Le jour où il y a un soucis sur Internet, et soyez sûrs que cela va se produire (certains y travaillent depuis des années), alors les gens n'auront plus rien. Mais plus rien du tout !

La dématérialisation intégrale est une saloperie qui va exterminer la majorité de l'Humanité lorsque les bombes EMP auront dévasté toute l'électronique. Les gens n'en sont pas du tout conscients. Et non, je n'exagère pas, je suis très sérieux. À fortiori parce-que plus ça va, plus toute l'économie et la subsistance même de l'Humanité reposent sur la cybertronique (l'électronique de réseaux), et qu'en plus, les gens savent de moins en moins faire de choses concrètes avec leurs dix doigts. Voir notamment l'excellente vidéo "Instagram, YouTube, déprime : la nouvelle culture de masse" - Conférence de Pierre de Brague[ici] ().

Une news dépitante.

Déjà, l'année dernière. la marque Oppo avait aussi arrêté la production de ses excellents lecteurs malgré leur succès et leur très bonne qualité. Que va-t'il nous rester ? Rien que des streamers, donc des appareils très fragiles parce-que dépendant de toute une chaîne délicate d'appareils électroniques et informatiques interconnectés....

En complément sur vidéo :

En complément sur PP World :

     

Vendredi 8 Mars 2019 - News # 15534 

Bistro Libertés avec Michel Drac :

 

SYNOPSIS :

Élections algériennes : quelles conséquences pour la France ? La contestation des algériens contre le président-candidat Abdelaziz Bouteflika peut dorénavant aboutir à l’embrasement de cette région stratégique du Maghreb . Devant une telle situation, quelles peuvent être les conséquences économiques, politiques, diplomatiques et sécuritaires pour la France. Comment agir ou réagir ?

À l’issue du débat national, quelle marge de manoeuvre pour Macron ? Même si les chiffres de participation au débat national sont apparemment satisfaisants, il n’en reste pas moins que les Français n’attendent plus de bavardages. Ils veulent que l’on passe à l’action et aux décisions. Alors, pour que l’exercice du débat ne soit pas vain, il faut que le président Macron présente des solutions et change de cap. Quelle est réellement sa volonté et sa marge de manoeuvre ?

Non évalué.

En complément sur Michel Drac :

En complément sur Bistro Libertés :

     

Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15524 

Soissons : Sylvie Heyvaerts quitte la France insoumise pour l’UPR. Voir [ici] ().

Chers Amis Insoumis,

J’ai décidé de quitter la France Insoumise.
Non parce que je serai en désaccord avec le programme l’Avenir en Commun, mais parce que je ne parviens plus à trouver dans le discours de FI la cohérence qui me permettrait de m’engager dans la bataille des Européennes.
« L’Europe on la change où on la quitte », résumait de façon simple le positionnement de FI sur l’Europe. La menace de départ de la France devant permettre d’instaurer un rapport de force pour renégocier un certain nombre de points fondamentaux dans les traités européens. Au fur et à mesure, la perspective d’une sortie unilatérale de l’ UE s’est évaporée et le plan B est devenu bien flou. 
Je voudrai reprendre ici plus précisément la stratégie développée par FI, pour expliquer en quoi elle ne me convainc plus. 
La FI nous explique que « La désobéissance » est légale. Elle consiste à prendre une option de retrait. C’est-à-dire qu’un pays peut se désolidariser d’un aspect des traités européens. 
Donc si nous voulons mettre en œuvre notre programme, il va falloir prendre une option de retrait sur un nombre important de points. 
- Sur L’article 168 et 169 du TFUE qui donne la priorité au profit sur la santé
- Sur les articles 32 et 33 qui organisent la libre circulation des capitaux, des marchandises et des services.
- Sur l’article 106 qui prévoit l’ouverture à la concurrence de tous les services publics
- Sur l’article 21 qui impose la diminution de la protection sociale et le démantèlement du droit du travail.
- Sur les articles 38 et 39 qui placent les agriculteurs dans une concurrence sans merci avec des pays à très bas couts de salaire, et les entraine dans une course éperdue à la productivité.

Autant dire que c’est une remise en question totale de la logique qui gouverne l’Union Européenne depuis le début, et dont une grande partie a déjà été transposé dans les droits nationaux.

Une telle remise en cause constitue en fait une refondation totale de l’UE sur des bases humanistes et eco-sociales.
Alors pouvons-nous réécrire entièrement la constitution de l’UE en y impulsant un changement de paradigme aussi total ? La modification des traités doit être voté à l’unanimité ce qui rend toute modification quasi impossible. On pourrait alors réécrire un autre traité qui écraserait tous les autres. Examinons des lors quel nouveau compromis pourrait naître de l’alliance de 28 pays aux intérêts contradictoires.
Harmonisation fiscale ? Le Luxembourg et les pays bas seront contre.
Harmonisation sociale ? Comment s’y prend -on pour les harmoniser les législations sociales de 28 pays lorsque concernant le « SMIG » les écarts vont de 200€ mensuel à 2000€ ? et que c’est précisément cet avantage social qui assure la compétitivité de ces pays de l’Est et conditionne à l’heure actuelle leur équilibre économique ?
Par quel miracle arriverions nous à un accord qui serait autre chose qu’un accord tronqué sur un moins disant social, environnemental, fiscal ?

N’est il pas temps de se rendre compte que cette alliance à 28 a précisément pour objectif d’aboutir à cette impuissance qui sert les intérêts de l’oligarchie ?

De plus à l’heure où la population demande le RIC, il me parait tout à fait déraisonnable de recréer une structure plurinationale (même plus réduite) , impliquant des délégations importantes de souveraineté. Nous avons un besoin urgent de démocratie et l’échelon national avec son organisation en départements et en communes héritée de la révolution française garantit la proximité nécessaire à l’exercice d’un réel pouvoir citoyen. 
Donc j’en arrive à la conclusion qu’il ne saurait y avoir de démocratie en Europe, ni en refondant les traités, ni en restant bloqué avec 28 pays aux intérêts divergents dans une structure englobante.

Si l’on veut bien concevoir les objectifs d’un autre point de vue une stratégie bien plus directe et bien moins aléatoire se dessine.

Notre projet est de faire bifurquer tout notre système de production vers un fonctionnement basé sur la règle verte et la solidarité. Ajoutons à cela que nous devons le faire vite, car la dégradation sociale et environnementale a atteint des sommets.

C’est pourquoi nous devons sortir de l’Union Européenne. Dès le lendemain du Frexit nous pourrons.

1. Défendre sérieusement l’environnement en sortant du dogme de la mondialisation et du libre-échange, qui amènent à faire fabriquer à 15000 km de chez soi des produits qui pourraient être produits localement. 
2. Empêcher les délocalisations des industries et les privatisations de notre patrimoine national.
3. Engager une transition énergétique d’envergure créatrice de millions d’emplois
4. Reconstruire des services publics dignes de ce nom, et empêcher la privatisation de ces secteurs .
5. Renationaliser les entreprises stratégiques : SNCF, Autoroutes, Orange, TF1, Gestion de l’eau, EDF GDF, Poste, etc…
6. Préserver la pêche artisanale et l’agriculture familiale. Soutenir la conversion vers le Bio, autoriser les semences libres, trouver des alternatives au glyphosate.
7. Augmenter le SMIG et les minimas retraite tout en allégeant les charges des petites entreprises.
8. Préserver l’unité nationale en stoppant les réformes des euro-régions menées dans le dos des français, sans leur consentement, qui passe par le regroupement forcé de communes et l’assèchement des finances des dites communes et des départements.
9. Redonner puissance à notre démocratie en instaurant le RIC. 
10. Ouvrir la France sur le reste du monde notamment sur la francophonie, sortir de l’OTAN et cesser de soutenir les guerres criminelles des USA , œuvrer pour la paix.

Et pendant les deux années qui s’écoulent entre la décision de quitter l’Europe et la sortie effective ( avec ou sans accord) rien ne nous empêchera de prendre des options de retraits unilatéral. 
Cette question n’est pas une dissertation théorique. Elle revêt une urgence absolue. Tous les jours des pans entiers de notre richesse nationale est cédée à des intérêts privés, les structures juridiques qui ont organisées la solidarité sont méthodiquement fracassées, l’indivisibilité même de la nation est remise en cause par des traités signés derrière le dos des français. C’est trop ! Nous devons avoir une réaction à la hauteur du danger !
Si la France reprend de manière claire sa souveraineté en sortant de l’UE, elle offrira un point d’appui ferme pour les peuples qui souhaitent mener une politique qui mette fin au pillage des richesses, au saccage de l’environnement, et au mépris de l’être humain. 
Nous pourrons alors monter conjointement de beaux projets, sans pour autant qu’il soit nécessaire de recréer une entité supra-étatique. 
Nous pourrions par exemple élaborer un plan de dépollution de la Mer Méditerranée avec les pays riverains. Nous pourrions renforcer les dispositifs conjoints de lutte contre les incendies, nous pourrions nous entendre sur une politique de sauvetage des migrants et d’accueil. Etc…

À cela s’ajoute un bénéfice financier non négligeable : Sortir de l’UE c’est récupérer immédiatement au minimum 34 milliards d’euros par an
9 milliards qui résulte de la différence entre ce que nous donnons à L’UE et ce qui nous est reversé. (La France verse 23 milliards et en récupère 14)
5 milliards d’euros liées à des dépenses hors budgets (Cofinancement et sanctions financières)
20 milliards récupérables rapidement sur la fraude et l’évasion fiscale en rétablissant le contrôle sur les mouvements de capitaux.
Sans compter les économies colossales découlant de l’allégement des réglementations issues de l’UE dont les coûts de gestion pesant sur les administrations, les entreprises publiques et privées, les artisans etc, qui sont estimées à 35 milliards annuels.

Le Frexit en ce qu’il est une réponse ferme et déterminé aux exactions de la caste des oligarques est nécessairement une mesure « de gauche ». Ce sujet ne doit plus être tabou. 
Un grand parti populiste comme l’est la France Insoumise, pourrait d’autant plus facilement assumer cette approche que la construction de l’Europe est frappée d’illégitimité depuis 2005 puisque le peuple français l’a refusé. 
Il est urgent que cette blessure démocratique soit soignée et qu’une nouvelle occasion de se prononcer soit donné au peuple. On ne peut pas demander aux citoyens d’aller voter, et ensuite bafouer leur vote. 
Comme le dit Frederic Lordon « La gauche ne peut plus couler un désir internationaliste dans les pires propositions du néoliberalisme ».

Eu égard à ses réflexions j’ai décidé de soutenir la campagne de Francois Asselineau, qui est aujourd’hui le seul a porter la revendication du Frexit dans l’espace public.
A ceux qui crient au loup parce que Francois Asselineau a été proche de Charles Pasqua et membre du RPF, je renvoie sur les explications très détaillées qu’il a lui-même données, et qui me semblent suffisamment convaincantes. M. Asselineau est depuis le début un fervent gaulliste et adversaire de la construction européenne néolibérale et il a pensé trouver dans le RPF un vrai parti souverainiste, avant de s’apercevoir qu’il s’était trompé.
Je n’ai personnellement jamais vu ou entendu chez lui aucun propos raciste, antisémite, identitaire, etc.. qui permettrait de l’identifier à l’extrême droite. Au contraire j’y trouve une culture universaliste, laïque, et républicaine absolument évidente. Je regrette que des débats sur le fond n’est jamais eu lieu entre les responsables de FI et l’UPR. Mais c’est vrai qu’ Asselineau avec ses 0,98% des voix est quantité négligeable ! Au moins ne pourrais-je pas être taxée d’opportunisme !!
Je reste bien évidemment solidaire de tous les autres combats de la France Insoumise.

Bravo Madame !

Et bienvenue dans le parti qui réunit les Français de tous les horizons !

En complément sur UPR :

En complément sur Sylvie Heyvaerts :

     

Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15510 

Dans la série les banques centrales sont complices de leurs amis banquiers : La BCE annonce de nouveaux prêts géants aux banques. Voir [ici] ().

Pour que les banques spéculent encore plus ?

C'est à ce genre de chose que l'on peut voir quelle est la vocation RÉÉLLE des banques centrales : servir leurs petits copains pour qu'ils continuent de jouer au casino mondial de la finance et des diverses bourses et marchés.

La BCE ferait mieux de prêter cet agent à taux zéro aux États, et que ceux-ci suppriment l'impôt sur le revenu (à l'exception des plus riches et avec une ponction progressive), et diminuent les taxes, ce qui permettrait à des millions de gens de mieux vivre, et de relancer l'économie. Rappel important : 70% du PIB des États, c'est la consommation des ménages.

Artisans, commerçants, petites et moyennes entreprises, et les autres, vous voulez du chiffre d'affaire ? Si les gens n'ont pas d'argent, avec quoi voulez-vous qu'ils achètent vos biens et services hum ?

Il nous faut redonner absolument de l'oxygène aux citoyens, ce qui vivifiera toute l'économie, et même les taxes récoltées par l'État. 

En complément sur banque centrale :

En complément sur BCE :

En complément sur banque :

En complément sur banquier :

En complément sur spéculation :


Lundi 4 Mars 2019 - News # 15439 

Pollution, recyclage, et économie : Les conséquences des déchets électroniques :

En complément sur pollution :

En complément sur recyclage :

En complément sur déchet :

En complément sur électronique :

 

Lundi 4 Mars 2019 - News # 15437 

C'EST CASH ! Avec Olivier Delamarche - Chiffres de la croissance, agences de notation : peut-on s'y fier ? :

Un épisode important pour comprendre que tous ces chiffres économiques sont trafiqués pour n'être au final que des outils mensongers de marketing au service de politiciens, du monde financier, et même d'idéologies comme le néolibéralisme.

Nous vivons dans la civilisation du mensonge.

Tant qu'il n'y aura pas de lois punissant sévèrement la divulgation de faux chiffres, soyez sûr que cette situation ubuesque va aller en empirant.

À voir !

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur croissance :

En complément sur agence de notation :

   

Lundi 4 Mars 2019 - News # 15429 

Espionnage économique américain : la France peine à lancer la contre-offensive :

SYNOPSIS :

Une inquiétante alerte de la DGSI rapporte que de très nombreux secteurs seraient touchés par la stratégie de Washington visant à favoriser les entreprises américaines. Le point avec Thomas Bonnet.

SYNOPSIS :

Alexandre Leraître, analyste en renseignement économique et cofondateur de MGS (Média Géo Stratégie), affirme que sous couvert de lutte contre les menaces extérieures, le renseignement américain a toujours été porté sur l'intelligence économique.

Ceux qui croient que les États-Unis sont un pays ami sont des débiles : les États-Unis est le pire ennemi de la France. Il n'existe aucun autre pays dans le qui veuille dominer et détruire économiquement la France. Aucun. Réfléchissez-y...

On juge d'un arbre à ses fruits.

En complément sur espionnage :

En complément sur États-Unis :

     

Lundi 4 Mars 2019 - News # 15427 

La France vendue à la découpe - Laurent Izard - Le Zoom - TVL :

SYNOPSIS :

Laurent Izard, normalien et agrégé d’économie, présente son ouvrage “La France vendue à la découpe”. Il dresse un constat alarmant de la dépossession du patrimoine économique et culturel français en faveur de repreneurs étrangers.

 

Les trahisons des politiciens sont récurrentes.

À voir !

En complément sur Laurent Izard :

       

Dimanche 3 Mars 2019 - News # 15404 

Économie : la solution de l'austérité mise en images :

Une excellente petite vidéo pour comprendre l'une des raisons qui nous emmènent droit dans le mur économiquement et socialement si l'on ne change pas de paradigme.

À voir !

En complément sur économie :

En complément sur austérité :

     

Samedi 2 Mars 2019 - News # 15391 

Les illusions économiques de l'Union Européenne - Chapitre 3 - Conférence de Charles-Henri Gallois :

Non évalué.

En complément sur Charles-Henri Gallois :

En complément sur Union Européenne :

     

Mercredi 27 Février 2019 - News # 15322 

Les illusions économiques de l'Union Européenne - Chapitre 2 - Conférence de Charles-Henri Gallois de l'UPR :

Non évalué.

En complément sur Charles-Henri Gallois :

En complément sur UPR :

En complément sur Union Européenne :

   

Mardi 26 Février 2019 - News # 15295 

Les illusions économiques de l’Union Européenne – Chapitre 1 – Conférence de Charles-Henri Gallois de l'UPR :

Non évalué.

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Charles-Henri Gallois :

En complément sur UPR :

   

Lundi 25 Février 2019 - News # 15273 

Pierre Jovanovic est l'invité de Politique & Eco n° 204 : Récession en vue, genre tsunami :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon reçoit Pierre Jovanovic pour sa revue de presse économique et financière.

1. Mauvaise santé des banques européennes
- Les commissaires européens : « les banques vont bien ! »
- Monte Paschi, Landesbank, Deutsche Bank, Commerzbank, Société Générale
- Un banquier a-t-il le droit de vous demander l’usage de vos retraits en liquide ?
- Le cash en France et en Allemagne comparaison
- L’inflation dissimulée
- L’INSEE et ses mensonges statistiques
- Qui peut désormais s’étonner des révoltes populaires ?

2. Le chômage, un génocide à bas bruit
- Le suicide des chômeurs, un chiffre jamais communiqué
- 100 000 chômeurs ont mis fin à leurs jours, comparaison avec les accidents de la route
- Un chômage mondial et structurel, automation et grand remplacement
- Licenciements dans l’industrie automobile, Audi WW, Ford Général Motors...
- L’antisémitisme comme diversion ?
- Les  « enterrements de pauvreté », un signe économique et social fort

3. Nos voisins européens font-ils mieux ?
- Les banques françaises très exposées sur le risque Italien
- La Société Générale continue à se défaire de ses succursales étrangères
- Salvini : si la BCI (Banque centrale Italienne) et l’autorité des marchés financiers italiens n’ont pas fait leur travail,  la prison pour leurs dirigeants !
- Chantage des banquiers sur les politiques, les épargnants en otage
- Retour sur le suicide à la Monte Paschi
- La Standard Chartered et Goldman Sachs, truanderie sur les devises
- Qui parle de la dette ?
- Paradoxe : les bons du trésor italiens ont trouvé preneurs !

4. Retour en France, la classe politique et les Gilets Jaunes
- Hollande financé par PIMCO, plus gros hedge found mondial... « mon ennemi c’est la finance ! »
- Conférences de M. Hollande à l’Hôtel Le Meurice : 200 000 euros
- Condescendance de la classe politicienne
- Les Gilets Jaunes : une tâche (de sang) sur le quinquennat
- BCE : le bilan gonflé  de rachat d’obligations
- Reprise des « facilités monétaires » des deux côtés de l’Atlantique
- La loi du 3 janvier 73 en question
- L‘adresse à M. Villeroy de Galhau à venir sur le plateau de Politique & Eco pour s’en expliquer
- Le service de la dette est égal à la moitié de la DGF aux collectivités locales, voilà l’explication aux fermetures de tribunaux, de maternité et de commissariats.

Conclusion : les Gilets Jaunes une répétition générale

Une excellente revue de presse montrant la déliquescence du pouvoir, et des "élites" de toutes sortes.

La réponse de la Banque de France est épique, et emblématique de la société du mensonge et de la tromperie dans laquelle nous sommes désormais. C'est consternant de voir de pariels traîtres..., et payés avec notre argent en plus.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur récession :

     

Mercredi 20 Février 2019 - News # 15200 

Étienne Chouard - Paul Molac - Cédric André : "La Bretagne veut le RIC" (Référendum d'Initiative Citoyenne) :

SYNOPSIS :

Conférence débat à La Chapelle-Caro ( Morbihan ). Février 2019 avec Étienne Chouard (professeur d'économie et de droit) Paul Molac (député de la majorité et conseiller régional) et Cédric André (Membre de citoyens ca nous regarde).

C’est rarissime, de pouvoir interpeller longuement un élu de cette manière, ici notamment sur l’assassinat programmé de la Sécurité sociale .

Merci à Paul d’avoir accepté de présenter ensemble cette passionnante et très utile controverse.

Et merci à Cédric et toute l’équipe d’avoir tout organisé parfaitement.

Étienne.

Non évalué.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Référendum d'Initiative :

     

Mardi 19 Février 2019 - News # 15165 

Gilets Jaunes : 6 heures de garde à vue - Par Demos Kratos :

SYNOPSIS :

Se protéger des gaz lacrymogènes en manifestation est désormais une raison valable pour passer sa journée en garde à vue.

Aurélien a été attrapé par la gendarmerie avant d'avoir pu poser un pied dans la manifestation. Son crime : avoir pris un casque et un masque de ski pour se protéger des lacrymogènes des forces de l'ordre. Cette situation peut arriver à chacun d'entre nous lorsque nous décidons d'aller contre la volonté du gouvernement. J'ai le même équipement quand je vais en manifestation, pas pour casser, mais pour me protéger et pouvoir manifester. Lorsque j'étais en manifestation Gilets Jaunes à Lyon, nous nous sommes fait tabasser et caillasser par les fascistes. Les forces de l'ordre n'ont rien fait. Les cellules étaient déjà pleines de citoyens innocents. J'espère que cette interview saura vous montrer l'injustice de la situation actuelle et également dédramatiser la garde à vue. Parce que se battre contre un effondrement économique, politique et écologique est bien plus flippant que de passer quelques heures en cellule.

Du grand n'importe quoi. La police se comporte comme une débile.

Ils feraient mieux d'arrêter les vrais casseurs. Mais quelle bande de nazes... Aucun bon sens, aucune initiative intelligente.

Les chefs et les responsables locaux de la police ont lamentablement échoué. Ils se couchent et oublient leur conscience, et ne font le travail pour lequel ils sont payés par les citoyens.

En complément sur garde à vue :

       

Dimanche 17 Février 2019 - News # 15106 

Italie : Vers un nouveau modèle pour sortir de la crise ? Avec Olivier Delamarche - Grand Angle :

SYNOPSIS :

Olivier DELAMARCHE nous donne sa vision de la crise actuelle que nous traversons. Le choix de l'Italie de baisser l'âge de la retraite de 67 à 62 ans et de créer une sorte de revenu de base est l'occasion de discuter de la possibilité d'un changement de modèle économique radical pour sortir de l'ornière.

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur Italie :

En complément sur crise :

En complément sur Grand Angle :

 

Dimanche 17 Février 2019 - News # 15105 

Olivier Delamarche sur les Gilets Jaunes et la situation catastrophique de la population : “Aujourd’hui, les gens ne peuvent plus boucler leurs fins de mois. A votre avis ? Que se passera-t-il quand les pays auront des déficits budgétaires de 7 % ?” :

Déjà aujourd’hui, on le voit bien avec les gilets jaunes, les gens n’en peuvent plus. Ils ne peuvent plus boucler leurs fins de mois ! Ce qui a été à l’origine du mouvement et qui n’était qu’un prétexte, c’était cette fameuse taxe sur l’essence. Mais qu’est ce que vous croyez qui va se passer quand tous les pays vont être avec des déficits budgétaires de 7% etc…Qu’est-ce qu’ils vont faire les politiques ? Eh bien ils vont faire ce qu’ils font d’habitude et ne croyez pas qu’ils vont réduire leur train de vie, et donc qu’est-ce qu’ils vont faire ? Eh bien, ils vont mettre des taxes, des impôts. Quand un pays s’endette, c’est quoi de la dette ? C’est ce que vous ne pouvez pas payer tout de suite, donc ça veut dire que vous reportez mais au final, vous payez. Et vous payez comment ? Par le seul truc que connaissent les politiques, l’impôt ! L’impôt, la Taxe, peu importe le nom qu’on lui donne, on s’en fiche, c’est la même chose.[…] Imaginez que vous allez acheter à manger en empruntant à 10 ans à la banque. Enfin, y a un truc qui ne va pas. Et c’est ce qu’on fait aujourd’hui. Avec une récession vous aurez en plus des contraintes économiques qui font que ça va peser encore davantage sur la population et la population qui en a déjà marre, là du coup elle en aura vraiment marre !

Olivier Delamarche.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur Gilet Jaune :

     

Samedi 16 Février 2019 - News # 15078 

Rassemblement national : Hervé Juvin, le gourou économique de Marine Le Pen s'oppose fermement à la sortie de l’euro. Voir [ici] ().

Au moins c'est désormais clair : le Rassemblement national ne veut ni sortir de l'Union Européenne, ni  de l'Euro.

C'est noté ! 

En complément sur Hervé Juvin :

En complément sur Marine Le Pen :

     

Jeudi 14 Février 2019 - News # 15031 

Zoom - Pierre Jovanovic sur TV Libertés : Imprimerie Arjowiggins, le scandale caché ! :

SYNOPSIS :

Et si la France était dans l'incapacité de fabriquer ses propres billets de banque ? La question doit être posée après l'incroyable liquidation judiciaire de l'imprimerie Arjowiggins qui produisait les passeports, les cartes grises, les chèques de banque de la France. Pierre Jovanovic a mené une enquête sur le terrain. Il a découvert la détresse des 240 salariés abandonnés, le jeu trouble du gouvernement Macron et du ministre de l'Économie Bruno Le Maire. Et si l'on avait liquidé sciemment cette entreprise, stratégique pour les intérêts de la France ? Pierre Jovanovic fait cette révélation :"Ce que j'ai vu là, je l'ai vu en Grèce !"

Une affaire gravissime montrant, une fois de plus, que nos politiciens sont des traîtres.

Une entreprise vitale au pays (impression des passeports et des billets) a été délibérément détruite, et vendue à toute vitesse.

À voir !

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur scandale :

     

Jeudi 14 Février 2019 - News # 15023 

Union Européenne : Giuseppe Conte devant le Parlement européen : l’analyse de Charles-Henri Gallois (UPR) :

SYNOPSIS :

Entretien du 13/2/2019 avec Charles-Henri Gallois, chargé des questions économiques à l’UPR. Il revient sur le surprenant plaidoyer pro-européen de Giuseppe Conte, le président du Conseil italien, au Parlement de Strasbourg le 12 février.

Je l'ai toujours dénoncé : Giuseppe Conte est un traître, un faible, un lâche. Il suinte la trahison comme jamais, avec son sourire de faux cul.

Dès le départ, je ne l'ai pas senti ce type, et aujourd'hui il se révèle dans toute sa "splendeur"...

Enfin, sur le fond, un rappel important s'impose :

En complément sur Giuseppe Conte :

En complément sur Charles-Henri Gallois :

En complément sur UPR :

   

Mercredi 13 Février 2019 - News # 15003 

Le FMI émet un avis de «tempête» sur l’économie mondiale. Voir [ici] ().

Le "World Government Summit" de Dubaï... : donc le sommet du Gouvernement Mondial... 

Oui, oui, vous avez bien lu, ce gouvernement mondial que nombre d'oligarques dans le monde, et même en France comme Jacques Attali, appellent de leurs voeux.

Est-ce que vous vous rendez compte de la mentalité antidémocratique des crevures qui se rendent à ce sommet ?

Des ennemis des peuples et de l'Humanité !

En complément sur FMI :

En complément sur Gouvernement Mondial :

     

Mardi 12 Février 2019 - News # 14979 

 

Chroniques de la dégénérescence et de la perversité : Simone Veil en Marianne? C'est l'idée de la sénatrice Fabienne Keller. Voir [ici] ().

La mère de l'avortement légalisé et grande prêtresse de l'assassinat de millions d'enfants comme modèle de Marianne ?

Décidément, nous vivons une époque d'inversion de toutes les valeurs, où les fous et les pervers sont aux commandes.

Dans ces conditions, il ne faut pas que le peuple s'étonne de dérèglements sociétaux et économiques et de catastrophes de toutes parts...

"Dieu se rie des hommes qui déplorent les effets dont il chérissent les causes" Bossuet.

Une super-ténébreuse, une sorcière majeure du Mal.
Pour tous les êtres que tu as anéantis,
tu es une traîtresse à l'Humanité,
et la Loi Divine te condamne à l'involution immédiatement.
Tu ne finis pas le cycle des 108 vies,
et tu vas directement en Enfer.
Bon voyage, ennemie de l'Humanité !
Et non, je ne délire pas : c'est RÉEL.

Les pires ténébreux sont les personnes déguisées en "saints",
au visage doux et aimable,
car les foules les confondent avec des agneaux,
alors que ce sont de redoutables loups.

Le Christ nous a pourtant prévenu,
et donné une clé imparable et facile :
"Vous les reconnaîtrez à leurs fruits."

Quelqu'un qui lutte pour que l'on puisse tuer légalement,
en toute impunité, des millions d'enfants
est un super criminel, un démon,
un ennemi majeur de l'Humanité,
même s'il a un visage d'ange, et une jolie coiffure.

Ce n'est pas un problème mental, de jugement intellectuel, mais de faits.
Les faits sont les faits, et devant les faits nous devons nous incliner.
Par nos actes observables, nous révélons au monde qui nous sommes véritablement.
"Un bon arbre donne de bons fruits. Un mauvais arbres de mauvais fruits."
Inutile de chercher à justifier nos actes, à les déguiser, ou à les dissimuler :
ils trahissent ce que nous sommes.
Méditez profondément sur ce point en observant les uns et les autres pendant plusieurs mois et plus.

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur perversité :

En complément sur avortement :

En complément sur Simone Veil :

En complément sur Marianne :


Mardi 12 Février 2019 - News # 14958 

Viktor Orban supprime l’impôt à vie aux femmes ayant quatre enfants ou plus. Voir [ici] ().

Ahhhh, voilà une belle mesure en faveur de la natalité et des familles !

C'est quand même autre chose que les mesures immigrationnistes de merde des bobos, des gauchistes, et des Cédric Herrou qui font entrer illégalement des clandestins sur le territoire français.

Vive le populisme, la démocratie véritable !

À bas toutes les idéologies et l'abus des droits de l'homme qu'est le droit-de-l'hommisme !

Maintenant, l'idéal serait de supprimer l'impôt sur le revenu de tous les gens qui sont en dessous d'un certain plancher : cela permettrait aux gens de vivre décemment, et cela relancerait la consommation et vivifierait toute l'économie, 70% du PIB étant constitué par la dépense des ménages.

Et il y a largement tout l'argent qu'il faut pour le faire : 300 milliards d'euros et de fraude fiscale par an + 41 milliards de frais de la dette par an qui sont payés inutilement, si ce n'est pour engraisser des banques et des fonds spéculatifs, si les États pouvaient emprunter directement aux banques centrales à taux zéro et non au banques commerciales.

Comme quoi, il existe des solutions...

En complément sur Viktor Orban :

En complément sur impôt :

En complément sur taxes :

   

Lundi 11 Février 2019 - News # 14940 

Interdit d'interdire : Pour ou contre les privatisations ? :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit Jean-Baptiste Barfety, ancien directeur du cabinet d’Arnaud Montebourg et cofondateur de la Conférence Gambetta, Aurelien Veron, président du Parti Libéral Démocrate, Jean-Michel Quatrepoint, journaliste économique et Jean-Louis Baroux, créateur du World Air Transport Forum et du APG Wolrd Connect

Non évalué.

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur privatisation

En complément sur privatis :

:

     

Lundi 11 Février 2019 - News # 14938 

Michel Collon sur le Venezuela : Les 5 gros mensonges de Macron, médias et Cie :

Non évalué.

SYNOPSIS :

Que préparent les USA contre le Venezuela ? Pourquoi Macron s'aligne-t-il sur Trump ? Et toute l'UE ? Que nous cachent les médias ? Qui a provoqué la crise économique, en fait un sabotage délibéré ? Quel est le passé de Guaido ?

Source : Investig'Action.

En complément sur Michel Collon :

En complément sur Venezuela :

     

Lundi 11 Février 2019 - News # 14937 

Politique et Économie n° 202 - François Asselineau est interviewé par TV Libertés : "L’Union Européenne n’est pas la solution mais le problème" :

SOMMAIRE :

1) François Asselineau : les impasses du souverainisme
- Qui est François Asselineau ?
- Le constat issu de l’expérience politique, l’UE une accumulation de  mesures  superposées comme un château de cartes
- Naissance de l’UPR le 25 mars 2007 (50 ans jour pour jour après le traité de Rome)

2) La crise Française expliquée par l’UE (Gilets Jaunes)
- La logique Macron : appliquer Maastricht contre la volonté du peuple 
- Le Brexit et la Grande-Bretagne
- Le Brexit et l’Europe

3) La France au risque du Frexit
- Le précédent suédois pour l’entrée refusée dans l’Euro
- Brexit : un coût pour la France
- Perspectives économiques en cas de sortie de l’UE par la France
- L’UPR : un programme complet occulté par les médias mais très suivi sur les réseaux sociaux

François Asselineau est dans cet interview brillant : c'est l'une des ses meilleurs prestations.

Clair, concis, et didactique.

Un must pour s'instruire et comprendre ce que les médias ne nous disent pas.

À voir, quel que soit votre bord politique.

En complément sur François Asselineau :

En complément sur Union Européenne :

     

Dimanche 10 Février 2019 - News # 14924 

Macron l'enfumeur a niqué le peuple français, et bâti un nouveau régime de Vichy :

Il suffit qu'on change une ou deux choses, et la majorité des êtres humains ne voient plus la nature des choses.

Le fait, par exemple, d'une fête de la musique à l'Élysée où des travestis dansent sur le perron du palais présidentiel est certes un signe de dégénérescence, mais masque le caractère dictatorial et répressif du régime.

Comme le décrit si bien George Orwell dans "1984", la plèbe pourra consommer de la pornographie et du sexe autant qu'elle le souhaite..., ce qui ne l'empèche pas d'être écrasée par un régime dictatorial qui pratique une répression féroce.

Le fascisme évolue, il est mutant, c'est un fascisme 2.0 qui a su évoluer, un smart fascisme libéral libertaire, et économiquement profondément néolibéaral. Rien à voir avec les images historiques, d'un fascisme fantasmé aujourd'hui qui ne se reproduira, il faut le comprendre, que sous une forme différente, mutée, intelligente, plus sournoise et dangereuse encore.

Regardez les députés LREM : ce sont de petits soldats, bien idiots et disciplinés, complètement hypnotisés, qui votent comme un seul homme. Ce n'est plus le débat démocratique, la manifestation de la conscience en chaque député, mais une armée aux ordres qui sert de chambre d'enregistrement aux ordres du Prince, et de son gouvernement tyrannique dont Christophe Castaner et Laurent Nuñez sont les kapos malfaisants.


Dimanche 10 Février 2019 - News # 14910 

L’impôt, le peuple et le truand - #DATA GUEULE 86 :

SYNOPSIS :

L’économie s'étouffe, la croissance s’étrangle, la richesse s’enfuit et le peuple gronde ? C’est, paraît-il, encore et toujours la faute de... L’impôt ! Il est l’une des cibles favorites de nos gouvernants, alors que son versement concrétise le consentement collectif à faire société. Un jeu dangereux puisque c’est grâce à lui que les États s'élèvent et se protègent, quand son délitement précipite invariablement leur chute. Surtout que de l’antiquité jusqu’à la France contemporaine, ce n’est pas l’idée de participer au pot commun qui attise vraiment la colère populaire, mais bien le manque de transparence et de justice fiscale...

Non encore évalué.

En complément sur impôt :

En complément sur taxe :

En complément sur DATA GUEULE :

   

Lundi 4 Février 2019 - News # 14727 

Les États-Unis : un État voyou, au service de son économie - par André Chamy. Voir [ici] ().

En complément sur États-Unis :

En complément sur État voyou :

     

Dimanche 3 Février 2019 - News # 14719 

Les voyous de la grande distribution et les mendiants et les SDF qui fouillent leur poubelles : le cas de Georges Plassat, président du Groupe Carrefour de 2012 au 18 juillet 2017:

Encore un bel enfoiré.

Ils ne sont là que pour le pognon, la preuve : selon Wikipédia :

La rémunération de Georges Plassat à la tête du Groupe Carrefour se compose de :

Sa rémunération globale s’élève à près de 10 millions d'euros en 2016. L'écart entre sa dernière rémunération (2017) et ses conditions de retraite d'une part et la situation dégradée dans laquelle il laisse le groupe a l'issue de son mandat d'autre part donne lieu a une polémique a l'occasion de l'Assemblée Générale de Juin 2018. La polémique est unanimement relayée et appuyée par la presse économique, la presse internationale, le Haut Comite de Gouvernement d'Entreprise, le Ministre Français de l'Économie et des Finances et une partie des organisations syndicales. Malgré un vote en Assemblée Générale approuvant a hauteur de 68% sa rémunération 2017 et ses conditions de départ, Georges Plassat renonce au paiement d'un montant compensatoire d'une clause de non-concurrence a hauteur de 3,9 millions d'Euros.

En complément sur grande distribution :

En complément sur Carrefour :

En complément sur Georges Plassat :

En complément sur SDF :

En complément sur mendiant :


Dimanche 3 Février 2019 - News # 14713 

Le Pentagone a décidé d’installer des missiles nucléaires à moyenne portée en Europe, ce qui transformera ce territoire en champ de bataille lors d’une guerre entre les deux Grands ou "Le fossoiement américain du Traité FNI avec les complicités européennes" : Voir [ici] ().

Aujourd'hui, plus personne ne dit non aux américains, qui font tout ce qu'ils veulent et pratiquent la politique du fait accompli. Nous courrons aux multiples désastres : économiques, monétaires, industriels, sociétaux, et militaires.

En complément sur Pentagone :

En complément sur missile nucléaire :

En complément sur atomique :

En complément sur missile :

En complément sur Traité FNI :


Samedi 2 Février 2019 - News # 14689 

 

Le dernier livre d'Étienne Chouard est sorti : "Notre cause commune - Instituer nous-mêmes la puissance politique qui nous manque" - Préface de Philippe Pascot.

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

Je ne suis pas un « citoyen » (un citoyen est autonome, il vote lui-même ses lois), je ne suis qu’un « électeur », un enfant politique qui subit la loi votée par un autre que moi.

« Le peuple, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants » (abbé Sieyès, 1789)

Notre régime représentatif est un projet antidémocratique, délibéré, volontaire, depuis le début, et l’impuissance politique populaire qu’il verrouille est la cause première des injustices économiques et sociales.

Avec le référendum d’initiative citoyenne (RIC), le peuple monte la première marche d’un processus constituant. Il écrit lui-même les règles de la représentation. Les citoyens constituants, et bientôt les autres, ceux qui les regardent et qui jugent que c’est une bonne idée, sont en train de se trouver une cause commune : instituer nous-mêmes la puissance politique qui nous manque. Dans un peuple devenu constituant, donc vigilant, il n’y a plus de place pour les tyrans.

Pagination : 128, ISBN : 9782315008827

Ce livre est à 12 euros seulement, et vous pouvez le commandez chez l'éditeur Max Milo, [ici] ().

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur référendum d’initiative :

En complément sur constitution :

En complément sur Philippe Pascot :

 

Vendredi 1er Février 2019 - News # 14661 

Allemagne : l'AfD placée sous surveillance par le renseignement. Voir [ici] ().

Des menaces contre « l’ordre constitutionnel libéral-démocratique »... Rien que ça.

Comme quoi, une fois de plus, les fascistes ne sont pas où le système nous dit qu'ils sont : c'est les tenants du système les vrais fascistes (+ à l'extrême gauche les Antifas)

Et puis la notion "d'ordre libéral-démocratique" est une escroquerie : il n'y a de libéral que la doctrine économique (et encore...). Quand à l'aspect démocratique, on le cherche encore...

En complément sur Allemagne :

En complément sur AfD :

En complément sur fascisme :

   

Mercredi 30 Janvier 2019 - News # 14612 

Interdit d'interdire : La crise vénézuélienne : le débat sur le Venezuela :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit Gabriel Giménez-Roche, économiste, Renaud Girard, géopoliticien, Maurice Lemoine, journaliste et Romain Migus, sociologue et journaliste.

Non évalué.

En complément sur Venezuela :

En complément sur Interdit d'interdire :

     

Mardi 29 Janvier 2019 - News # 14590 

Le Samedi Politique avec Étienne Chouard. Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne), l’arme du peuple ? 26 Janvier 2019 :

SYNOPSIS :

Depuis plus de deux mois, les Gilets Jaunes demandent de reprendre leur destin en main. Après avoir enchainé les revendications, ils ont fini par s’accorder sur une demande primordiale, le RIC, le Référendum d’Initiative Citoyenne. Etienne Chouard, professeur de droit et d’économie, milite depuis 2005 pour la mise en place de ce RIC. Avec nous, il revient sur ce système permettant de replacer le peuple au centre des décisions politiques sans avoir à déléguer les pouvoirs à des représentants élus. Comment l’instituer ? Quel serait son fonctionnement ? Qui est ce peuple qui reprendrait le pouvoir ? C’est à toutes ces questions qu’Etienne Chouard apporte ses réponses.

Source : TV Libertés.

Une excellente interview où Étienne brille par la clarté et la pertinence de ses explications.

Quand à Élise, elle pose les bonnes questions, et la vidéo est agréable et intéressante.

À voir !

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Référendum d'Initiative :

     

Mardi 29 Janvier 2019 - News # 14558 

Venezuela : Juan Guaido annonce sa prise de contrôle des actifs vénézuéliens à l'étranger. Voir [ici] ().

Ben voyons...

Le type il s'autoproclame président et ça ne choque personne dans le monde...

Pas un pays pour dénoncer ce coup d'État.

On vit une époque charnière terrible, où se cristallise la lutte de classe entre les peuples et les nantis, entre les citoyens et les pouvoirs financiers et économiques. Cette lutte a toujours existé, mais aujourd'hui plus que jamais.

En complément sur Venezuela :

En complément sur Juan Guaido :

     

Lundi 28 Janvier 2019 - News # 14548 

La très grave situation du Venezuela – Allocution de François Asselineau :

SYNOPSIS :

Dans cette nouvelle vidéo enregistrée le 27 janvier 2019, François Asselineau :

- fait part de la connaissance qu’il a du Venezuela (notamment de sa rencontre à Caracas en 1993 avec le président Carlos Andrés Pérez, l’un des prédécesseurs de Hugo Chavez),
- décrit le processus économique, politique et social qui a conduit à la très grave situation actuelle,
- condamne la position illégale et dangereuse de Macron,
- et indique ce qu’il ferait vis-à-vis du Venezuela s’il était lui-même à l’Élysée.

En complément sur Venezuela :

En complément sur François Asselineau :

     

Dimanche 27 Janvier 2019 - News # 14528 

Le Grand Débat National : les 418 MILLIARDS d'Euros que doivent les voyous de la grande distribution - Par Martine Donnette de l'association En toute franchise :

SYNOPSIS :

Monsieur Emmanuel MACRON, Président de la République, Dans le cadre du grand débat, nous attendons la réponse de Monsieur Bruno LEMAIRE, Ministre de l’Économie, concernant l'application de la Directive Européenne Services 2006-123 du 12 décembre 2006.

LUTTEZ contre les Fraudes des surfaces illicites des grandes surfaces et encaissez les MILLIARDS d'astreintes prévues par la loi, permettrait de rétablir la situation que nous attendons tous. FAITES UN DON POUR RENFORCER NOS ACTIONS

 

Pour en savoir plus sur l'association "En toute franchise" :

En complément sur grand débat :

En complément sur Martine Donnette :

En complément sur grande distribution :

   

Dimanche 27 Janvier 2019 - News # 14525 

RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) : Débat entre Raphaël Enthoven et Étienne Chouard sur Sud Radio :

SYNOPSIS :

Le philosophe et essayiste Raphaël Enthoven et le professeur d'économie et figure emblématique du mouvement des #GiletsJaunes Étienne Chouard se retrouvent dans un face à face sur Sud Radio pour débattre ensemble sur le RIC.

Le commentaire d'Étienne Chouard :

Le commentaire de Raphaël Enthoven :

Non encore évalué.

En complément sur Référendum d'Initiative :

En complément sur Raphaël Enthoven :

En complément sur Étienne Chouard :

   

Mercredi 23 Janvier 2019 - News # 14471 

Interdit d'interdire : La France est-elle si endettée que cela ? :

Frédéric Taddeï reçoit Cédric Durand, économiste, Charles Gave, financier et entrepreneur, Nathalie Janson, professeur d’économie et de finance ainsi que Nicolas Sersiron, ex-président du CADTM.

En complément sur dette :

En complément sur Charles Gave :

En complément sur Interdit d'interdire :

   

Mardi 22 Janvier 2019 - News # 14453 

C'EST CASH ! : Russia Today France présente une nouvelle émission éco avec Olivier Delamarche :

 

SYNOPSIS :

Nouvelle année, nouvelle émission ! En ce début de 2019 notre chaîne lance un nouveau magazine éco animé par Olivier Delamarche. Analyses, décryptages, prévisions - c'est CASH sur RT France.

Dans C’EST CASH, Olivier Delamarche décrypte chaque semaine l’actualité économique et politique en France comme dans le reste du monde. Accompagné d’une journaliste de RT France, il donne pendant 30 minutes libre-cours à son franc-parler  et  apporte son éclairage, avec des invités, des éditos, sans oublier ses réponses cash aux questions Twitter .

Pour ce premier épisode, Olivier Delamarche dresse ses prédictions pour cette nouvelle année. Comment va se porter l’économie Mondiale ? La rivalité Chine-USA va-t-elle prendre de l’ampleur ? Les Gilets Jaunes auront–ils raison d’Emmanuel Macron ? Avec Estelle Farge, Olivier Delamarche partage sa vision de 2019 cash, et sans concessions.

Incroyable ! : le retour d'Olivier Delamarche à la télévision...

Super !

Une très bonne première émission !

Olivier, vous parlez bien mieux (avec beaucoup moins de "heu..."), vous êtes plus didactique et clair, bravo !

Quand à Estelle Farge, elle est idéale pour vous compléter dans cette émission. ;)

Si vous préparez aussi bien toutes vos émissions, vous allez aider à éclairer le peuple !

Surtout, donnez des exemples pour bien expliquer les choses, et que tout le monde comprenne. Plus vous êtes soigneux à bien être clair et didactique, plus votre émission aura du succès.

Tous mes voeux de succès vous accompagnent dans cette importante mission d'éducation populaire en ces temps si troublés et oh combien décisifs !

Très cordialement,

BlueMan (webmaster du Site de BlueMan).

PS : Je vous relaierais systématiquement sur mon site ! ;)

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur C'EST CASH ! :

     

Lundi 21 Janvier 2019 - News # 14418 

Riches : Interdit d'interdire : Faut-il rétablir l'ISF ? :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit François Boulo, gilet jaune, Jean-Marc Daniel, économiste, Guillaume Duval, journaliste et Virginie Pradel, fiscaliste.

Non évalué.

En complément sur riche :

En complément sur ISF :

En complément sur Interdit d'interdire :

   

Dimanche 20 Janvier 2019 - News # 14407 

Charles-Henri Gallois, Responsable national des questions économiques à l’UPR, sur les Gilets jaunes : «Pour un vrai RIC [Référendum d'Initiative Citoyenne], il faut le Frexit» :

En complément sur Charles-Henri Gallois :

En complément sur Frexit :

En complément sur Référendum d'Initiative :

   

___  NEWS EN COURS DE RÉDACTION...  ___


Jeudi 17 Janvier 2019 - News # 14338 

Julia Cagé et les riches : «La France tend de plus en plus vers la ploutocratie» :

SYNOPSIS :

Après la publication des comptes des partis politiques pour 2017, l’économiste Julia Cagé explique comment les règles actuelles de financement favorisent les préférences politiques des plus riches.

Source : Mediapart.

Non évalué.

En complément sur Julia Cagé :

En complément sur ploutocratie :

En complément sur riche :

   

Mardi 15 Janvier 2019 - News # 14274 

Migrants : Les demandes d'asile en France ont explosé en 2018. Voir [ici] ().

Pffff...

Foutez moi tout ça dehors.

Ces gens sont des réfugiés économiques qui n'ont rien de demandeurs d'asiles...

On prend vraiment les Français pour des cons et des vaches à lait.

Merci à OS pour le lien. 

En complément sur migrants :

En complément sur demande d'asile :

     

Vendredi 11 Janvier 2019 - News # 14177 

Économie : sur fond de mobilisation des Gilets jaunes, la production industrielle rechute en France. Voir [ici] ().

Le déclin industriel de la France, induit par son appartenance à l'Union Européenne qui favorise les délocalisations et la destruction de notre industrie par un dumping économique généralisé.

En complément sur économie :

       

Mercredi 9 Janvier 2019 - News # 14111 

Interdit d'interdire : Où s'arrêtera la guerre commerciale lancée par Donald Trump ? :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit Yves Nouvel, professeur de droit international économique à l’université Paris I Panthéon-Assas, Caroline Galactéros, géopolitologue, auteur du blog «Bouger les lignes», présidente du Think Tank Geopragma et du cabinet d’intelligence stratégique PLANETING, Sylvie Matelly, économiste et directrice adjointe de l’IRIS ainsi que Jean-Éric Branaa, chroniqueur et chercheur spécialisé sur les États-Unis. Débat

Non évalué.

En complément sur guerre commerciale :

En complément sur Donald Trump :

En complément sur Interdit d'interdire :

   

Lundi 7 Janvier 2019 - News # 14020 

Pierre Jovanovic et les Gilets jaunes : nous sommes proches d'une guerre civile - 7 Janvier 2019 :

SYNOPSIS :

Que faut-il penser du sursaut de mobilisation des Gilets jaunes samedi 5 janvier 2019 ? L’écrivain et économiste Pierre Jovanovic estime que cette révolte des Français est légitime et il en analyse les raisons. Cependant, on observe qu’une grande partie de la population en a aussi ras-le-bol et qu’elle attend des mesures fermes de la part du gouvernement pour empêcher les blocages et le ralentissement de l’activité économique. Un entretien sans concession sur les Gilets jaunes et leurs revendications, notamment l’ISF.

Pierre Jovanovic est convaincu que nous sommes proches d’une guerre civile et que la tension va monter au cours des prochains mois. Pierre Jovanovic était l’invité de Yannick Urrien lundi 7 Janvier 2019 en direct sur la radio Kernews.

Non évalué.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur gilet jaune :

     

Lundi 7 Janvier 2019 - News # 14018 

Politique-Eco n°197 avec Pierre Jovanovic : la loi du 3 janvier 73 en question :

SYNOPSIS :

Pierre Bergerault reçoit le journaliste économique Pierre Jovanovic pour la présentation de sa revue de presse axée notamment sur le mouvement des Gilets Jaunes et la loi du 3 janvier 1973.

Non évalué.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur loi du 3 janvier 73 :

     

Vendredi 4 Janvier 2019 - News # 13976 

Gilets jaunes, Macron, Union européenne, médias mainstream... L'entretien avec Étienne Chouard :

SYNOPSIS :

Le mouvement des Gilets jaunes a éclaté mi-novembre 2018. Parti à l’origine de la colère contre une taxe écologique supplémentaire sur les carburants, cette mobilisation, totalement inédite et remarquablement déterminée, a très vite associé les exigences sociales et démocratiques.

En haut de la liste des revendications prioritaires des Gilets jaunes, figure en particulier le Référendum d’initiative citoyenne (RIC), une idée qu’Étienne Chouard, professeur d'économie et de droit, a largement contribué à populariser.

Ruptures a rencontré ce blogueur citoyen, qui s’est notamment fait connaître dans la campagne pour le Non au projet de Constitution européenne, en 2005. Il est aujourd’hui considéré comme une référence du mouvement des Gilets jaunes, et fait l’objet d’attaques virulentes de la part de la presse dominante.

Il s’exprime ici sur la mobilisation et ses enjeux, sur l’Europe contre la souveraineté, et sur les perspectives possibles pour 2019. Entre autres sujets abordés lors de l’entretien, Étienne Chouard revient sur le concept de « souveraineté européenne » porté par Emanuel Macron (à partir de 31 min 16 sec).

Sur les péages d’autoroute, sur les ronds-points comme dans les manifestations souvent improvisées, le drapeau tricolore et la Marseillaise ont fait partout leur apparition caractérisant l’état d’esprit des citoyens mobilisés, et largement soutenus, qu’on pourrait résumer par ce slogan « nous sommes le peuple ».

Lors de l’entretien, Étienne Chouard a notamment réagi aux intentions de certains d’inscrire le mouvement des Gilets jaunes aux élections européennes de mars 2019.

SOMMAIRE :

00:01 Vous avez rencontré des Gilets jaunes sur le terrain, que s'est-il passé sur les ronds-points de France ?
14:53 Comment pourrait évoluer le mouvement des Gilets jaunes ?
29:40 Le contexte pourrait-il être amené à se transformer ?
31:16 Promoteur du concept de "souveraineté européenne", le 10 décembre, Macron déclare que sa "seule bataille est pour la France"...
32:47 Que pensez-vous du concept de "souveraineté européenne" ?
34:26 Certains veulent inscrire les Gilets jaunes aux élections européennes ?
37:40 Comment avez-vous vécu les récentes attaques à votre égard, émanant de journalistes ?
43:11 Certains comparent les Gilets jaunes à Nuit debout...
47:46 Certains comparent les Gilets jaunes avec le Conseil national de la Résistance...
48:49 Aujourd'hui, peut-on vraiment parler d'"occupant" ?
49:38 Les Gilets jaunes sont-ils des résistants à l'UE ?

Source : Ruptures.

Non encore évalué.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur médias :

En complément sur Union européenne :

En complément sur gilet jaune :

 

Jeudi 3 Janvier 2019 - News # 13942 

Étienne Chouard invité par Sputnik : « Évidemment que nous ne sommes pas en démocratie ! » - 3 Janvier 2019 :

SYNOPSIS :

Est-ce le Grand Soir pour les Gilets Jaunes?

Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne), dont il est l’un des promoteurs, est-il la solution miracle pour sauver la démocratie représentative? Les accusations de complotisme? Le professeur d’économie et de droit, militant et blogueur politique, Étienne Chouard a longuement répondu aux questions de Sputnik.

Une interview majeure : claire, synthétique, idéale pour découvrir les idées d'Étienne Chouard ou les confirmer.

À voir !

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur démocratie :

En complément sur Référendum d'Initiative :

   

Jeudi 3 Janvier 2019 - News # 13940 

Vélo, économie, industrie pharmaceutique, et capitalisme : une réflexion sur le cyclisme... :

En complément sur vélo :

En complément sur capitalisme :

En complément sur pharmaceutique :

En complément sur économie :

 

Dimanche 30 Décembre 2018 - News # 13859 

Étienne Chouard : « (Macron) est un gredin, un voleur, un criminel ! » - Sud Radio - 30 Décembre 2018 :

SYNOPSIS :

⛽ Le Professeur de droit et d'économie, blogueur et militant politique, Étienne Chouard était l'invité d'Eric Morillot dans Les Incorrectibles sur Sud Radio.

Figure emblématique du mouvement des Gilets Jaunes, il a échangé avec nous, sans langue de bois, sur le mouvement, sur le RIC, la manipulation des médias et bien d'autres sujets polémiques.

Les interviewers, notamment les deux Mickey secondaires sont pathétiques...

Avec le coup des lobbies qui deviendraient influents par les référendums d"initiative citoyenne, on atteint des sommets dans la connerie et la désinformation.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur référendum d'initiative :

   

Dimanche 23 Décembre 2018 - News # 13747 

=== AVIS AUX GILETS JAUNES !! === Soit on sort de l’Union Européenne et de l’euro, soit on en accepte les politiques de régression économique et sociale. Voir [ici] ().


Samedi 22 Décembre 2018 - News # 13742 

Capitalisme et aveuglement économique : 1000 milliards de dollars : les entreprises américaines n'ont jamais autant racheté leurs actions. Voir [ici] ().

En clair, le cirque capitaliste de la cupidité continue, toujours et encore, sans fin : les dirigeants d'entreprise préfèrent gonfler artificiellement le cours de leurs actions plutôt que d'injecter ces sommes faramineuses dans l'économie.

C'est de la pure folie, de l'argent dilapidé. Ces crétins ne comprennent pas qu'en donnant cet argent aux salariés, ceux-ci vont consommer, et dès lors stimuler l'économie : tout le monde va en profiter, l'argent va circuler. Ici l'argent ne circule plus.

Une manne formidable qui aurait pu aider toute la société a été réduite à néant. C'est ce qu'on appelle un beau gâchis...

La cause ? Une décision fiscale de crétin.

Bravo Donald Trump, vous n'avez rien compris à l'économie de base.

En complément sur capitalisme :

En complément sur économie :

     

Lundi 17 Décembre 2018 - News # 13602 

Économie : Politique & Éco n°196 - Charles Gave : "Autrefois, les élites avaient de l' honneur..." :

Non évalué.

En complément sur économie :

En complément sur Charles Gave :

     

Dimanche 16 Décembre 2018 - News # 13582 

Allocution de Macron du 10 Décembre 2018 : Pour résoudre la crise des gilets jaunes, Macron annonce des mesures économiques et un débat sur l’immigration qui ne sont que de la poudre de Perlimpinpin ! Voir [ici] ().

En complément sur Allocution Macron :

       

Mercredi 12 Décembre 2018 - News # 13454 

Économie, justice fiscale, et bonnes idées : Un chercheur franco-suisse a trouvé comment supprimer la TVA. Voir [ici] () et [là] ().

La TVA est un impôt injuste à double titre :

  1. C'est un impôt d'impôt : onm paye un impôt sur de l'argent qui a déjà été imposé, taxé, cotisé, etc.
  2. Il n'est pas progressif : il est le même pour tous que l'on soit pauvre, de la classe moyenne, riche, ou très riche.

Il faut donc la supprimer.

Merci à Compagnon pour les liens. 

En complément sur économie :

En complément sur TVA :

En complément sur fisc :

   

Mardi 11 Décembre 2018 - News # 13439 

 

Bruno Jeudy de BFMTV : «Vous n'êtes pas un vrai gilet jaune» - 8 Décembre 2018 :

SYNOPSIS :

Dans la soirée du samedi 8 décembre, l’éditorialiste Bruno Jeudy prend à partie un gilet jaune présent sur le plateau de BFM-TV. Alors que celui-ci vient de dénoncer les privatisations mises en œuvre par le gouvernement, Bruno Jeudy reproche à son invité ses « obsessions politiques » qui ne sont pas « démocratiques », et l’accuse de ne pas être « un vrai gilet jaune ». Il illustre ainsi une tendance de certains éditocrates à vouloir distribuer les rôles, entre les bons et les mauvais gilets jaunes.

Le soir de la journée d’action du samedi 8 décembre, Christophe Couderc est invité sur le plateau de BFM-TV en tant que gilet jaune. Interrogé sur les annonces d’Emmanuel Macron, il fait savoir qu’il n’attend rien de celui qu’il présente comme le « président des riches ». Il évoque ensuite une information publiée dans Marianne selon laquelle des dizaines de députés LREM sont issus de grandes entreprises françaises. Il dénonce, enfin, la vente par le gouvernement d’Aéroports de Paris, de la Française des Jeux, ou encore de certains barrages. C’en est trop pour l’éditorialiste Bruno Jeudy, qui fond avec morgue sur son invité.

Cet échange est édifiant à plusieurs égards. À commencer par la manière dont Bruno Jeudy se réserve le droit de désigner lesquels de ses interlocuteurs seraient des « vrais » et des « faux » gilets jaunes.

Un jugement qu’il rend au nom de sa propre conception (toute condescendante) de ce que seraient les gilets jaunes : « Les gilets jaunes que je vois régulièrement, ici-même, ils ne parlent pas comme vous. Parce que vous, vous êtes un faux gilet jaune ».

Voire au nom des téléspectateurs, dont il semble connaître l’avis en temps réel : « Vous n’êtes pas un vrai gilet jaune, vous parlez comme un militant politique. Ecoutez, ça ne trompe aucun téléspectateur. »

Ou encore au nom de la « cause » des gilets jaunes, dont il serait le garant : « Vous devriez avoir honte […] Vous ne servez pas la cause de ceux qui, sur les ronds-points, se battent pour leurs fins de mois, se battent sans réfléchir… se battent sans penser... sans remettre en cause la démocratie. »

Car c’est bien connu : les « vrais » gilets jaunes ne sauraient articuler de propos « politiques », ou encore remettre en cause les institutions. Il faut dire que Christophe Couderc a commis un crime de lèse-majesté : taxer Emmanuel Macron du titre de « président des riches », et évoquer ses liens avec le pouvoir économique… Cela semble constituer, pour Bruno Jeudy, une véritable remise en cause de la démocratie.

Dès lors, on est tenté de souscrire aux propos de Christophe Couderc, lorsqu’il renvoie la balle à son interlocuteur : « Je réfute votre accusation : vous, vous n’êtes pas un vrai journaliste. » Et s’il y a de quoi douter de la qualité de journaliste de Bruno Jeudy, une chose est sûre : l’éditorialiste est un authentique chien de garde de l’ordre établi.

Au-delà de son seul cas, cet échange illustre parfaitement la morgue des tenanciers des grands médias face à toute remise en cause de l’ordre dont ils se font les gardiens ; mais aussi leurs prétentions à parler au nom de la majorité, et à désigner les porte-parole et revendications légitimes d’un mouvement qui ne cesse pourtant d’échapper à leurs catégorisations méprisantes et à leurs « analyses » trop souvent pleines de vide.

Frédéric Lemaire.

Source : ACRIMED.

Hallucinant !

Franchement, je pense que BFMTV regorge d'un nombre effarants de connards sectaires, partiaux, et ennemis du peuple et de la vraie démocratie, c'est consternant.

Ils sont mauvais, iniques, déloyaux, menteurs, et de mauvaise foi, comme jamais.

Ahurissant !

À un moment, et plus tôt qu'on ne le croie, je pense qu'ils vont le payer très cher.

À voir absolument !

En complément sur BFMTV :

En complément sur Bruno Jeudy :

En complément sur mauvaise foi :

En complément sur gilet jaune :

 

Lundi 10 Décembre 2018 - News # 13390 

 

Christine Lagarde pointe du doigt l’impact économique de la mobilisation des Gilets jaunes. Voir [ici] ().

Ça y est, la sorcière du FMI commence à s'inquiéter.

Il est vrai que si la démocratie d'installe, jamais elle ne retournera en France : elle y serait immédiatement arrétée pour toutes les saloperies qu'elle a faites contre le peuple et les Nations du monde.

En complément sur Christine Lagarde :

En complément sur FMI :

     

Dimanche 9 Décembre 2018 - News # 13371 

Le gouvernement, par la voix de la ministre du Travail Muriel Pénicaud, ne fera pas de "coup de pouce" au SMIC car "cela détruit des emplois". Voir [ici] ().

Qui c'est qui va être content ? Les gilets jaunes...

Qui détruit des emplois ? À vérifier, car la hausse du SMIC ne va pas dans le grand casino de la bourse, mais dans l'économie réelle, et vivifie nombre de commerces et d'entreprises Madame Pénicaud !

En complément sur Muriel Pénicaud :

En complément sur SMIC :

     

Mercredi 5 Décembre 2018 - News # 13254 

Gilets jaunes, un mouvement révolutionnaire ? Avec Étienne Chouard, Philippe Pascot, et Jean Lassalle :

SYNOPSIS :

Cette semaine dans le Live BTLV, Bob pose cette question : Les gilets jaunes : un mouvement révolutionnaire ? Y croyez-vous ? Oui-Non & Pourquoi ? avec Philippe Pascot (Auteur), Jean Lassalle (Député) et Etienne Chouard (économiste).

Les propos tenus dans cette vidéo n’engagent que la ou les personnes invitées, et en aucun la cas rédaction de btlv.fr qui n’a que pour mission de vous informer sur toutes ces hypothèses dans un souci d’exploration.

En 2013, Bob Bellanca fonde BTLV (www.btlv.fr), afin d’analyser, de décrypter et de comprendre notre monde. En média complémentaire, BTLV propose des émissions de TV et de Radio sur la conscience, le changement, le développement personnel, la santé, le bien-être, mais aussi sur la société de consommation, les grandes énigmes de la vie, de la mort, de l’univers, et de l’archéologie.

En 5 ans, BTLV est devenu le média n°1 sur le mystère et l'inexpliqué, en revenant quotidiennement sur les trois grandes questions que se pose l’homme depuis toujours : d’où venons-nous ? Qui sommes-nous ? Où allons-nous ? À cela, nous en rajoutons une quatrième : quelle société voulons-nous pour nos enfants ? Pour y répondre la rédaction de BTLV, ses journalistes et ses animateurs, s’entoure des meilleurs spécialistes de l’éveil, de la médecine, de l’astrophysique, de la recherche archéologique, du mystère, de l’espace, mais aussi des acteurs du changement.

Souce : btlv.

Non encore évalué.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur révolution :

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Philippe Pascot :

En complément sur Jean Lassalle :


Mardi 4 Décembre 2018 - News # 13239 

Aviation civile : "Fume event : L'air des avions est-il toxique ?" - Envoyé spécial :

SYNOPSIS :

Les émanations de gaz toxique en avion surviennent en moyenne tous les 2 000 vols. Certains appareils sont même obligés d'atterrir en urgence. D'où viennent ces émanations ? Que risquent les passagers ? 

Vous êtes confortablement installé dans l’avion. Vous décollez et soudain, en plein vol, vous sentez une étrange odeur de chien mouillé. Même chose dans la cabine de pilotage ! Ce type d’incident ne serait pas rare : baptisé "fume event" (pour "émanations de gaz"), il surviendrait en moyenne tous les 2 000 vols !

Parfois, c’est la panique pour l’équipage et les passagers : étourdissements, gestes incohérents… Certains appareils sont obligés d’atterrir en urgence, comme le vol de la British Airways BA286 à San Francisco en octobre 2016.

Que savent les compagnies aériennes ?

D’où viennent ces mystérieuses émanations ? Pourquoi certains pilotes et hôtesses de l’air sont-ils définitivement incapables de voler de nouveau après un "fume event" ? Que savent les compagnies aériennes ? Que risquent les onze millions de passagers qui montent dans un avion chaque jour ?

Un reportage de Marianne Kerfriden et Stéphane Conchon.

Source : Envoyé Spécial.
 

Un problème tabou mais réel.

Inquiétant.

Quand à ce système de prise d'air depuis les réacteurs, c'est un non-sens : il faut l'interdire, point final.

Vous imaginez si quelque chose de grave se passe dans un réacteur ? : toute la cabine peut être saturée de substances toxiques et tous les passagers risquent d'y passer. Ce système est aberrant, et découle encore une fois de la cupidité : ne pas développer un système sain et sûr pour alimenter la cabine en air pur, tout ça pour faire des économies. Nous allons finir par en crever de cette mentalité d'avare et tout pour le pognon.

Quand à nos traîtres de politiciens, ils n'en ont rien à foutre : ils ne font RIEN ! Rien de rien ces connards !

Une enquête vraiment intéressante à voir !

En complément sur aviation civile :

.

En complément sur aviation :

En complément sur avion :

En complément sur toxicité :

 

Vendredi 30 Novembre 2018 - News # 13084 

L'Assemblée nationale vote à la quasi unanimité l'interdiction de la fessée. Voir [ici] ().

Un non-sens. L'enfant a besoin de connaître les limites et de savoir qu'il existe des sanctions.

Sans sanctions, alors tout devient permis.

Et c'est sans compter les drames familiaux à prévoir où un parent va donner une gifle ou une fessée à son enfant, et où l'enfant va dénoncer malencontreusement son père ou sa père à ses copains, à sa maîtresse,. etc., et que la police alors intervienne.

On voudrait détruire un peu plus la famille qu'on ne s'y prendrait pas autrement.

Une mesure qui est la conséquence directe de la boboïsation des esprits par le droit-de-l'hommisme.

Vivement la démocratie qu'on expurge toutes ces cliques de traîtres de politiciens et tous les lobbies sociétaux, économiques, et financiers.

En complément sur Assemblée nationale :

En complément sur fessée :

En complément sur interdiction :

En complément sur bobo :

En complément sur droit-de-l'hommisme :


Mercredi 28 Novembre 2018 - News # 13037 

 

Le chroniqueur économique Emmanuel Lechypre de BFMTV ose : "Le SMIC est trop élevé en France".  Voir [ici] ().

Quel foutage de gueule !

Surtout en cette période de gilets jaunes où les Français n'en peuvent plus de toutes ces taxes et impôts qui les ruinent...

Et après, les journalistes de BFMTV se demandent pourquoi les citoyens dans la rue leur en veulent ?

Qui sème le vent récolte la tempête.

En complément sur Emmanuel Lechypre :

En complément sur SMIC :

     

Mardi 27 Novembre 2018 - News # 13005 

À défaut de l'Élysée ou de Matignon, les Gilets jaunes reçus par François de Rugy. Voir [ici] ().

C'est un piège à cons : le fait même que ce soit le ministre de l'écologie qui les reçoive démontre que le gouvernement tente de circonscrire les revendications des gilets jaunes à l'écologie et aux carburants, alors même que le fond de la révolte n'a rien à voir avec cela puisque le peuple se lève essentiellement contre le racket multi-aspects de l'État et la vie chère rendue de plus en plus difficile à cause des mauvais choix des divers gouvernants et traîtres de politiciens depuis 30 ans.

Il y en a que pour les riches, les grandes entreprises, la finance, et leur kapos divers, mais les citoyens eux peuvent crever, voilà la réalité. Il n'y a rien à attendre de François de Rugy.

Il nous faut une vraie démocratie, voilà la réalité, de manière à exclure tous les lobbies économiques, financiers, et sociétaux des décisions politiques.

Un gouvernement du peuple, par le peuple,  et pour le peuple, fondé sur la vérité, la justice, le bien commun, l'intérêt général : voilà notre objectif.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur François de Rugy :

     

Lundi 26 Novembre 2018 - News # 12984 

Conditions de travail et emplois précaires : "Bullshit jobs" (emplois à la con) de David Graeber, une note de lecture de Michel Drac sur un ouvrage consacré par un anthropologue américain à la question des boulots inutiles qui prolifèrent dans notre économie tertiarisée :

SOMMAIRE :

L'ouvrage : 00:15
L'auteur : 00:30
La démarche: 02:00
Constat : 05:15
Typologie et mise en perspective : 13:15
Vision du monde et interprétation : 28:45
Aperçu historique  : 43:45
Quelle solution ? : 54:0
Annonce prochaine vidéo: 59:00

Une vidéo sur un sujet atypique et tout à fait intéressant.

Notre société est décidément, de plus en plus malade, c'est consternant.

À voir !

En complément sur conditions de travail :

En complément sur travail :

En complément sur emploi :

En complément sur David Graeber :

En complément sur Michel Drac :


Samedi 24 Novembre 2018 - News # 12926 

Monnaie : "Comment l’Euro détruit l’Europe" par Charles Gave :

SYNOPSIS :

Première partie de la conférence "Crise politique et économique en Europe" avec Charles Gave, Olivier Delamarche et Philippe Béchade.

En complément sur Charles Gave :

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

   

Jeudi 22 Novembre 2018 - News # 12877 

Les gilets jaunes ont commencé à réussir à plomber l’économie française. Voir [ici] ().

Bien joué, mais ce n'est qu'un début. Continuons le combat !

En complément sur gilet jaune :

       

Mercredi 21 Novembre 2018 - News # 12848 

Extraterritorialité des lois américaines et dollar : Olivier Delamarche sur la Société Générale mise à l’amende par les États-Unis : «C’est un racket organisé par les Américains» :

SYNOPSIS :

La Société Générale paiera 1,34 milliard de dollars d’amende afin de mettre fin aux poursuites engagées contre elle aux États-Unis. En cause : la violation de différents embargos économiques américains, concernant essentiellement Cuba. Invité du JT de RT France, Olivier Delamarche, économiste, membre des Éconoclastes, fait le point sur la situation.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur Société Générale :

En complément sur extraterritorialité :

En complément sur racket :

En complément sur dollar :


Mercredi 21 Novembre 2018 - News # 12831 

Guerre économique : Christian Harbulot, Directeur de l'École de Guerre Économique et pionnier de l'intelligence économique : « Nous sommes passés à côté des enjeux invisibles ! » :

SYNOPSIS :

Révélation il y a quelques jours : en avril dernier, la DGSI transmettait une note à l'exécutif français, dénonçant les manoeuvres américaines pour piller les fleurons stratégiques français. Peut-on parler de « Guerre froide économique » ? Comment l'ingérance américaine se traduit-elle, concrètement ? La France est-elle en si mauvaise posture ? Entretien avec Christian Harbulot, Directeur de l'École de Guerre Économique et pionnier de l'intelligence économique.

Non évalué.

En complément sur guerre économique :

En complément sur Christian Harbulot :

     

Mardi 20 Novembre 2018 - News # 12789 

La DGSI alerte sur le double jeu des États-Unis sur le sol français :

Ils sont cons ou quoi à la DGSI ?

Comment pouvez-vous faire confiance aux américains, bande de nazes ?

Il n'en ont rien à foutre de vous et de nous, vous avez toujours pas compris ?

Vous n'avez toujours pas compris que les américains ont la langue fourchue ? Qu'ils vous disent qu'ils sont vos amis, et qu'ils vous plantent un poignard dans le dos en même temps ?

Et vous êtes chargés de la sécurité intérieure de la France ? Vous êtes des nuls !

Les États-Unis sont nos pires ennemis sur cette planète ! Réveil !

Ahurissant ! Impensable ! Des crétins à la DGSI et dans les Services Secrets ! (et je suis sûr que ces cons partagent des informations avec les services américains.... Des abrutis !)

La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort.

François Mitterrand, dans le livre "Le Dernier Mitterrand" de Georges-Marc Benamou (2005).

Et François Mitterrand est resté 14 ans au pouvoir, alors il sait de quoi il parle...

Bande de crétins de las DGSI et des Services Secrets ! Honteux !

De la haute trahison !

Intelligence avec l'ennemi !

En complément sur DGSI :

En complément sur États-Unis :

     

Mardi 20 Novembre 2018 - News # 12788 

"Le message clair des Gilets jaunes à BHL" - Par Michel Onfray :

À l’heure où la France pauvre et modeste des Gilets jaunes fait savoir ses difficultés à se nourrir, à se loger, à se vêtir et son impossibilité d’offrir des sorties, des loisirs ou des vacances à ses enfants, Carlos Ghosn, grand patron français (mais aussi brésilien et libanais, il a la triple nationalité), se fait arrêter au Japon parce qu’il fraude le fisc… Pauvre chéri : il ne gagnait que 16 millions d’euros par an ! Il lui fallait bien mettre un peu d’argent de côté s’il voulait survivre un peu…

J’y vois un symbole de la paupérisation induite par ce libéralisme que Mitterrand fait entrer dans la bergerie française en 1983 avec les intellectuels médiatiques du moment, Nouveaux Philosophes en tête. Des pauvres de plus en plus pauvres et de plus en plus nombreux, puis des riches de plus en plus riches et de moins en moins nombreux: voilà ce qu’est la paupérisation. L’Empire maastrichtien est la créature des clones de Carlos Ghosn qui paupérisent à tour de bras. Macron est l’un d’entre eux.

Les journalistes des médias dominants clament partout que le message des Gilets jaunes est confus, invisible, illisible, divers, diffus, multiple, contradictoire: non, il ne l’est pas. Il est même très clair : ce que dénoncent les Gilets jaunes, c’est tout simplement cela : la paupérisation.

On le voit dans les reportages, ce peuple-là n’est pas doué pour la rhétorique et la sophistique, la dialectique et la parole. Il dit simplement et clairement des choses simples et claires que les diplômés des écoles de journalisme, de Science Po, de l’ENA ou de Normale Sup ne comprennent pas parce que ça dépasse leur entendement. Ils sont pauvres et l’engeance qui tient le pouvoir, politique, médiatique et économique,  ne sait pas ce que signifie faire manger une famille avec 5 euros par repas. Ils ne le savent pas…

Il est facile de salir ces gens modestes comme le font Libération et Le Monde, L’Obs (avec un article dégoûtant d’un nommé Courage, probablement un pseudonyme…), voire l’inénarrable BHL. « Ces pauvres qui disent qu’ils le sont et qu’ils n’en peuvent plus de l’être, quelle beaufitude, quelle grossièreté, quel manque de manière ! ». Et ces journaux seraient des journaux de gauche ? Qui peut encore le croire ?

« Salauds de pauvres ! » disent Quatremer & Joffrin, Courage & Askolovitch (qui m’inonde de textos insultants en me disant que tout le monde « se fout » de ce que j’écris, sauf lui apparemment…), Xavier Gorce, dessinateur au quotidien du soir & BHL. Car tous souscrivent comme un seul homme à cette saillie qu’on entend dans la bouche de Gabin dans La Traversée de Paris, un film de Claude Autant-Lara, un ancien du Front national version Jean-Marie Le Pen : « Salauds de pauvres ! » Le rideau se déchire enfin!

BHL écrit : « Poujadisme des Gilets jaunes. Échec d’un mouvement qu’on nous annonçait massif. Irresponsabilité des chaînes d’info qui attisent et dramatisent. Soutien à Macron, à son combat contre les populismes et à la fiscalité écolo » (17 novembre 2018). Passons sur la rhétorique du personnage, il y a bien longtemps qu’il ne pense plus et qu’il ne fonctionne qu’aux anathèmes –peste brune, rouges-bruns, poujadistes, fascistes, nazis, staliniens, pétainistes, vichystes, maurrassiens sont ses arguties préférées pour clouer au pilori quiconque ne pense pas comme lui. BHL a le record mondial du point Godwin ! Chez lui l’insulte a depuis longtemps remplacé toute argumentation digne de ce nom. Dans le registre des insultes, on l’a oublié, il y avait aussi: « saddamite »…

C’est le néologisme créé par lui pour insulter Jean-Pierre Chevènement lors de la guerre du Golfe. A cette époque, BHL ne s’est pas fait traiter d’homophobe ! Il est vrai que ses amis dans la presse sont nombreux et qu’il dispose d’un efficace pool qui nettoie le net de ses bêtises en les renvoyant dans les pages invisibles du net –vérifiez en tapant « BHL saddamite Chevènement » sur le net, plus rien, nettoyé… Étonnant! Car dans Bloc-Notes. Questions de principe cinq, page 141 de l’édition du Livre de poche, on peut encore y lire : « Chevènement saddamite et philoserbe ». J’attends que, des Inrocks à Libération, du Monde à France-Inter, on dénonce cette homophobie qu’on m’a prêtée il y a peu parce que, moi, je ne souscrivais pas au doigt d’honneur antillais qui semblait ravir le président de la République, et que je l’ai fait savoir sur le mode ironique. Il est vrai que BHL et l’humour, ça fait deux…

BHL qui fait tant pour qu’on parle de ses livres à chacune de ses parutions voudrait qu’on ne parle pas des Gilets jaunes dans les médias ! Comme si c’étaient les journalistes qui créaient l’actualité…

La pauvreté existe parce qu’on la montre.

Ne la montrons pas,

De cette manière elle n’existera plus.

C’est ainsi qu’on apprend à penser à l’Ecole normale supérieure ! Censurons ces Gilets jaunes à la télévision, demandons à France-Culture comment on s’y prend pour interdire de parole sur les radios du service public, et faisons taire cette racaille populiste, crypto-fasciste, lepeniste, vichyste, pétainiste, nazie –ne nous interdisons rien ! Car quiconque demande du pain pour ses enfants est une ordure populiste bien sûr…

Que BHL soutienne Macron, il n’y a rien là que de très normal. Avec Stéphane Bern et les Bogdanoff, Line Renaud et Philippe Besson, ce qui se faisait de mieux chacun dans son domaine a offert ses courbettes au Prince. Il y en eut de plus malins qui vinrent manger la soupe payée par le contribuable à Bercy, qui servait à préparer la présidentielle. On n’y mangeait pas des repas à cinq euros…  

Enfin, que BHL soutienne « la fiscalité écolo », comme son ami Cohn-Bendit, n’est pas non plus étonnant: il reprend l’élément de langage qui voudrait que ces taxes aillent à la fiscalité verte alors qu’elles vont majoritairement dans les caisses de l’Etat. La revue Que choisir l’a récemment montré dans l’un de ses articles [1].

Pour salir les Gilets jaunes, des journalistes et des éditorialistes affirment qu’ils refusent la fiscalité, qu’ils sont contre les taxes, qu’ils refusent les impôts, qu’ils rechignent à payer des taxes écologiques. C’est faux. C’est Carlos Ghosn qui refuse de payer ses impôts, ainsi que les riches qui ont placé leur argent dans les paradis fiscaux avec l’assentiment de l’Etat français, pas les Gilets jaunes qui, eux, veulent bien payer des impôts directs et indirects, mais s’insurgent que ces impôts, qui doivent servir à payer le salaire des fonctionnaires, à faire fonctionner les écoles, les hôpitaux, les commissariats, les gendarmeries, soient accompagnés en province de suppressions de fonctionnaires et de fermetures d’écoles, d’hôpitaux, de commissariats, de gendarmeries.

Revenons à BHL : s’il est tellement soucieux de l’état de la planète qu’il estime que l’Etat maastrichtien doive faire payer les pauvres avec leurs voitures de travail afin que les riches puissent polluer en se déplaçant en avion, alors qu’il cesse de passer son temps entre deux aéroports lui qui disait sans vergogne qu’il avait trop de maisons…

On peut lire en effet dans L’Obs (5 juillet 2017): « J’ai trop de maisons dans le monde »: Bernard-Henri Lévy se résout à vendre une de ses villas pour 6 millions d’euros. Lisons cet article: « Trop d’argent, pas assez de temps. Bernard-Henri Lévy a confié à Bloomberg dans un article publié ce lundi qu’il était contraint de vendre une de ses villas au Maroc, à Tanger, faute de pouvoir en profiter suffisamment: « Je partage mon temps entre Paris, New York et Marrakech. J’ai trop de maisons dans le monde et hélas, l’année ne dure que 52 semaines ». Prix de la demeure sacrifiée : 6 millions d’euros, en vente sur le site de Christie’s International Real Estate, pour 600 mètres carrés situés « au sommet d’une falaise, face à Gibraltar, au point précis où se côtoient l’Atlantique et la Méditerranée », affirme BHL, bon vendeur. Bonjour la trace carbone du philosophe !

On comprend que cet homme-là ignore quelle misère signifie un trou de cinquante euros dans le budget d’une famille vivant avec moins de mille euros par mois… « Salauds de pauvres! », en effet.

Michel Onfray.
________________________________

[1]: https://www.quechoisir.org/billet-du-president-fiscalite-ecologique-le-matraquage-fiscal-se-colore-de-vert-n59997/

En complément sur gilet jaune :

En complément sur BHL :

En complément sur Michel Onfray :

   

Lundi 19 Novembre 2018 - News # 12755 

Vincent Brousseau décrypte l’éco – n°3 – 12 questions sur l’actualité économique :

SOMMAIRE :

00:08 Les mini-BOTS sont-ils toujours envisagés en Italie ?
01:00 Les italiens peuvent-ils faire une sortie furtive de l’euro ?
02:02 Les mini-BOTS peuvent-ils avoir une utilité sur les soldes Target2 ?
03:15 Y a-t-il de nouveaux éléments concernant Target2 ?
07:19 En cas de sortie de l’euro en cours d’année, un pays peut-il payer sa dette Target2 en fin d’année ?
09:01 Peut-on considérer que les pays créditeurs Target2, financent eux-même l’achat de leurs produits et services ?
12:13 Peut-on dire que les dettes Target2 sont des eurobonds ?
13:38 La dette Target, doit-elle être payée seulement via Target ?
13:56 Pendant le Frexit, aurons-nous des moyens de nous protéger contre les représailles ou le jeu spéculatif ?
19:51 La France pourrait-elle faire marcher la planche à billet pour faire du chantage via l’inflation de l’euro ?
23:27 L’Allemagne pourrait-elle vraiment sortir furtivement de l’euro sans que la presse spécialisée n’en parle ?
25:01 Allez-vous faire de nouvelles conférences prochainement ?

Vincent Brousseau montre une nouvelle fois qu'il est compétent, et qu'il maîtrise son sujet.

C'est lui qu'il nous faut pour assurer la sortie de la France de l'Euro et mener la mise en place et le pilotage du retour du Franc.

À voir !

En complément sur Vincent Brousseau :

En complément sur économie :

     

Jeudi 15 Novembre 2018 - News # 12671 

Écronomie : "Croissance & énergie : l'erreur des économistes ?" - Heureka #28 :

En résumé, les économistes sont des gens mental, complètement à côté de leurs pompes, qui bâtissent des théorie aberrantes, déconnectés de la réalité, et donc inutiles.

Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste.

Kenneth E. Boulding.

En complément sur économie :

En complément sur croissance :

En complément sur énergie :

En complément sur erreur :

 

Jeudi 15 Novembre 2018 - News # 12670 

"L'Allemagne va-t-elle quitter l'Union Européenne et l'euro ?" Husson – Delaume – Cayla – Brousseau – Mollier :

SYNOPSIS :

Retrouvez le second débat de l’université d’automne 2018 de l’UPR, autour de la question : L’Allemagne va-t-elle quitter l’UE et l’euro ?

Pour y répondre :

– Édouard Husson,
normalien, agrégé d’histoire, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Picardie, ancien chargé de sciences humaines et sociales au cabinet de Valérie Pécresse, ancien vice-chancelier des universités de Paris ancien directeur général de ESCP Europe, spécialiste de l’Allemagne.

– Coralie Delaume,
journaliste, essayiste, co-auteure de « La fin de l’Union européenne » Auteure de « Le couple franco-allemand n’existe pas ».

– David Cayla,
maître de conférences à l’Université d’Angers, membre des économistes atterrés, co-auteur de « La fin de l’Union européenne »

– Vincent Brousseau,
normalien, docteur en mathématiques de la Sorbonne, docteur en économie de Paris-Dauphine, ancien membre du service de la politique monétaire à la BCE à Francfort, responsable national de l’UPR en charge des questions monétaires et du rétablissement du franc.

– Lauriane Mollier,
(adhérente et militante UPR, et YouTubeuse à succès) qui sera quant à elle, chargée d’animer et de modérer ce débat.

Superbe intervention de Vincent Brousseau à voir !

En complément sur Allemagne :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Vincent Brousseau :

En complément sur UPR :

 

Mardi 13 Novembre 2018 - News # 12612 

Pierre Jovanovic reçoit Laurent Fendt pour sa revue de presse de Novembre 2018 :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic reçoit Laurent Fendt pour commenter les principales actualités politiques, économiques et financières : préparation de nouvelles taxes en France, montée des populismes en Europe, hausse des frais bancaires, procès politiques, etc.

Pour retrouver l'ensemble des actualités de la Revue de Presse, rendez-vous sur : http://www.quotidien.com ().

Un monument.

Nous sommes dans une ère de tromperie et d'escroqueries universelles : nos traîtres de politiciens ne sont là que pour les rénumérations abusives et les avantages du système. C'est le gouvernement des riches, par les riches, et pour les riches. Le peuple, lui, s'appauvrit d'année en année, inexorablement. Ça devient dément.

En ces moments de crise pré-révolutionnaire où les Français sortent, tous bords politiques confondus, dans la rue avec leurs gilets jaunes, cette revue de presse est encore plus pertinente et révoltante par bien des côtés. Injustices, inégalités, et rackets en tous genres : voilà le régime actuel imposé au peuple, cette vidéo va vous en convaincre au point de vous écoeurer.

Une revue de presse hallucinante, à ne manquer sous aucun prétexte.

À VOIR ABSOLUMENT !

PS : Prévoir un sac à vomi avant tout visionnage. 

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur Laurent Fendt :

     

Mardi 13 Novembre 2018 - News # 12611 

Julia Cagé dénonce une "capture de la démocratie par les plus riches" :

SYNOPSIS :

L’économiste Julia Cagé, auteure du Prix de la démocratie, propose des solutions concrètes contre la montée des populismes, conséquence selon elle du système de financement des partis politiques.

Vive le populisme !

Maintenant, même si la solution qu'elle propose est intéressante, c'est largement insuffisant : nous avons besoin de bien autre chose que cette mesurette pour établir une vraie démocratie, soyons sérieux ! À commencer par les idées d'Étienne Chouard.

En complément sur Julia Cagé :

En complément sur démocratie :

En complément sur riche :

   

Dimanche 11 Novembre 2018 - News # 12559 

 

Justice, deux poids deux mesures, et évasion fiscale : Monique Pinçon-Charlot : Les riches au tribunal :

RÉSUMÉ DU LIVRE :

En suivant le procès Cahuzac, les fameux « sociologues des riches » s’associent à Étienne Lécroart pour démonter les mécanismes de l’évasion fiscale, et montrer comment, chez les classes dirigeantes, la fraude se gère en famille.

« Les yeux dans les yeux », Jérôme Cahuzac, ancien ministre du Budget, avait assuré ne pas avoir de comptes en Suisse… Monique et Michel Pinçon-Charlot, sociologues, sont spécialistes de la classe dominante. À la faveur du procès Cahuzac, ils décrivent comment la classe au pouvoir, sans distinction de couleur politique, se mobilise pour défendre l’un des leurs et le système organisé de la fraude fiscale.  

Complément : Monique Pinçon-Charlot invitée de France 24 pour sa nouvelle BD "Les riches au tribunal" :

La justice contemporaine est par essence une justice pour les riches. On peut bien le voir avec ces milliardaires qui chargent leur cabinet d'avocats de lancer procès sur procès contre tous les gens qui les dérangent ou qu'ils n'aiment pas : ils ont les moyens de lancer toutes les actions en justice qu'ils veulent alors que le pauvre n'a pas les moyens de se payer un avocat compétent pour se défendre, à moins de ruiner ses économies (s'il en a) ou de s'endetter. C'est ça la justice, il faut bien en avoir conscience. Sans compter les divers lobbies sociétaux qui font pression sur les juges, mais c'est une autre histoire.

Les gens se croient en démocratie, alors qu'ils n'y sont pas.

Les gens croient qu'il existe une justice, alors qu'il n'y en a pas.

Etc.

Tout est à revoir, par l'érection d'une démocratie réelle de citoyens tirés au sort (ou un roi de droit divin sage et omnipotent).

En complément sur Monique Pinçon-Charlot :

En complément sur justice :

En complément sur riche :

En complément sur deux poids deux mesures :

En complément sur évasion fiscale :


Jeudi 8 Novembre 2018 - News # 12511 

 

Démocratie de marchés : "Comment acheter un électeur ?" par Julia Cagé :

SYNOPSIS :

Une personne, une voix : la démocratie repose sur une promesse d'égalité qui trop souvent vient se fracasser sur le mur de l'argent. Financement des campagnes électorales, dons aux partis politiques, prise de contrôle des médias : le jeu démocratique est-il capturé par les intérêts privés. et, si oui, peut-on vraiment "acheter des électeurs" ?

Le mot de l'éditeur :

Fondé sur une étude historique inédite des financements privés et publics de la démocratie dans une dizaine de pays sur plus de cinquante ans, ce livre passe au scalpel l’état de la démocratie, décortique les modèles nationaux et démontre l’ampleur du malaise. Il propose aussi des pistes pour repenser de fond en comble la politique.

Une personne, une voix  : la démocratie repose sur une promesse d’égalité qui trop souvent vient se fracasser sur le mur de l’argent. Financement des campagnes, dons aux partis politiques, prise de contrôle des médias  : depuis des décennies, le jeu démocratique est de plus en plus capturé par les intérêts privés.

Se fondant sur une étude inédite des financements politiques privés et publics dans une dizaine de pays sur plus de cinquante ans, Julia Cagé passe au scalpel l’état de la démocratie, décortique les modèles nationaux, et fait le récit des tentatives –  souvent infructueuses, mais toujours instructives  – de régulation des relations entre argent et politique.

Aux États-Unis, où toute la régulation de la démocratie a été balayée par idéologie, le personnel politique ne répond plus qu’aux préférences des plus favorisés. En France, l’État a mis en place un système de réductions fiscales permettant aux plus riches de se voir rembourser la plus grande partie de leurs dons aux partis politiques, alors que les plus pauvres, eux, paient plein pot.

Ces dérives ne viennent pas d’un complot savamment orchestré mais de notre manque collectif d’implication. La question du financement de la démocratie n’a jamais véritablement été posée  ; celle de la représentation des classes populaires doit l’être sur un mode plus radical. Pour sortir de l’impasse, voici des propositions qui révolutionnent la façon de penser la politique, des réformes innovantes pour une démocratie retrouvée.
  
Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure et de l’Université Harvard, Julia Cagé est professeure d’économie à Sciences Po Paris. Elle a publié Sauver les médias. Capitalisme, financement participatif et démocratie (Le Seuil, 2015).

Ah la jolie démocratie complètement corrompue...

Il faut réduire les montants drastiquement : 2 à 3 millions tout au plus. Au-delà, c'est indécent et on achète les électeurs. Et plus on accède à de l'argent, plus on a de chance de gagner.

Il vaut mieux plus de débats que de meetings.

En complément sur démocratie :

En complément sur Julia Cagé :

     

Jeudi 8 Novembre 2018 - News # 12500 

 

L'asservissement par l'Intelligence Artificielle ? - Interview d'Éric Sadin par Thinkerview :

Le mot de l'éditeur du livre "L'Intelligence artificielle ou l'enjeu du siècle - Anatomie d'un antihumanisme radical"

C’est l’obsession de l’époque. Entreprises, politiques, chercheurs… ne jurent que par elle, car elle laisse entrevoir des perspectives économiques illimitées ainsi que l’émergence d’un monde partout sécurisé, optimisé et fluidifié. L’objet de cet enivrement, c’est l’intelligence artificielle.

Elle génère pléthore de discours qui occultent sa principale fonction : énoncer la vérité. Elle se dresse comme une puissance habilitée à expertiser le réel de façon plus fiable que nous-mêmes. L’intelligence artificielle est appelée, du haut de son autorité, à imposer sa loi, orientant la conduite des affaires humaines. Désormais, une technologie revêt un « pouvoir injonctif » entraînant l’éradication progressive des principes juridico-politiques qui nous fondent, soit le libre exercice de notre faculté de jugement et d’action.

Chaque énonciation de la vérité vise à générer quantité d’actions tout au long de notre quotidien, faisant émerger une « main invisible automatisée », où le moindre phénomène du réel se trouve analysé en vue d’être monétisé ou orienté à des fins utilitaristes. Il s’avère impératif de s’opposer à cette offensive antihumaniste et de faire valoir, contre une rationalité normative promettant la perfection supposée en toute chose, des formes de rationalité fondées sur la pluralité des êtres et l’incertitude inhérente à la vie. Tel est l’enjeu politique majeur de notre temps.

Ce livre procède à une anatomie au scalpel de l’intelligence artificielle, de son histoire, de ses caractéristiques, de ses domaines d’application, des intérêts en jeu, et constitue un appel à privilégier des modes d’existence fondés sur de tout autres aspirations.

Une interview majeure sur l'un des grands sujets de notre temps.

Attention ! : ne vous fiez pas au look et à l'attitude non conventionnelle de ce Monsieur : il livre ici une critique très peu entendue qui mérite d'être écoutée.

Il met un peu de temps à démarrer, mais ça devient de mieux en mieux au fur et à mesure.

Enfin un contrepoids à la folie ambiante et à la propagande d'un Laurent Alexandre !

Passionnant et très pertinent.

Il rejoint mes analyses sur l'intelligence artificielle et la tyrannie de y = f(x).

Un must !

À voir absolument !

À ne pas rater, je vous l'assure !

Petit complément : Eric Sadin : «Avec leurs capteurs, les entreprises s'arrogent des compétences médicales» :

En complément sur intelligence artificielle :

En complément sur asservissement :

En complément sur Éric Sadin :

   

Jeudi 8 Novembre 2018 - News # 12490 

Sanctions et hégémonie inique américaine : Washington accuse l’Iran de rendre ses pétroliers «invisibles» aux systèmes radars. Voir [ici] ().

Ça devient dément... Les États-Unis se croient les rois du monde...

La seule chose à faire, c'est comme pour Israël : l'expulsion de presque tous les diplomates et le boycott total : économique et financier.

Il faut les mettre à genoux par l'économie.

En complément sur Iran :

En complément sur sanction :

En complément sur hégémonie :

   

Lundi 5 Novembre 2018 - News # 12443 

 

« Le mystère Clovis » de Philippe de Villiers : « La colonisation de l’Europe » ? :

SYNOPSIS :

Avec Jeanne Smits et Armel Joubert des Ouches au Puy du Fou.

« Le mystère Clovis » est le titre du dernier ouvrage de Philippe de Villiers, paru chez Albin Michel. Le très prolifique auteur, ancien homme politique, créateur du Puy du Fou démontre une fois encore la passion qui est la sienne pour l’histoire de France en s’intéressant cette fois à Clovis, premier roi des Francs, converti au christianisme après son mariage avec Clotilde, la catholique. 

RITV chez Philippe de Villiers pour son ouvrage « Le mystère de Clovis »

C’est la troisième fois que Philippe de Villiers reçoit la rédaction de RITV sur ses terres vendéennes. Dans cet entretien de seize minutes, si l’auteur de « Le temps est venu de dire ce que j’ai vu » (revoir nos entretiens dans leurs versions courtes ou intégrales) évoque largement la mission divine dont fut investi Clovis, c’est pour mieux dresser le bilan particulièrement sombre de la France d’aujourd’hui, terre chrétienne qui, au fil des siècles, a fini par rejeter et son histoire et sa vocation spirituelle millénaire. Un rejet qui provoque un effondrement moral, social, culturel, politique et économique du pays.
 
Le militantisme « animalitaire » 

« Je ne veux pas faire de dessin sur le chemin qu’on est en train d’emprunter, explique Philippe de Villiers, mais c’est monstrueux ! » Devant les caméras de RITV, Philippe de Villiers a souhaité revenir sur la visite de Brigitte Macron au Zoo de Beauval dans le Loir- et-Cher, le 4 décembre 2017 :
« Les pandas du zoo de Beauval on le sait, sont menacés. Et ils ont la visite de Madame Macron et qui les prend dans ses bras. Quiconque toucherait aux pandas de Beauval ou à un embryon de panda de Beauval serait  accusé de crime. Et pendant ce temps-là, le petit embryon humain, quand il voit arriver une blouse blanche, il sait que c’est pour le déchiqueter… Et lui, il n’a pas la visite de Madame Macron. Il y a là une injustice spectaculaire qu’il convient de relever pour la dénoncer ».

Colonisation de l’Europe par l’islam ? Même l’Eglise catholique est coupable

« Les hiérarchies culturelles et spirituelles contribuent à cet amollissement général. On ne veut pas voir. Et il y a quelque chose de nouveau : la hiérarchie de l’Eglise catholique avec le pape François a décidé d’imposer la société multiculturelle à toute l’Europe » explique Philippe de Villiers à Jeanne Smits. « Donc c’est l’anti-Lépante ! Les musulmans avancent et ils sont soutenus, au nom de Nostra Aetate ». Nostra Aetate, sans doute le document le plus révolutionnaire de l’Eglise parce qu’il s’oppose à la doctrine bi-millénaire de l’Eglise catholique. Il s’agit de la déclaration du concile Vatican II sur les relations de l’Eglise catholique avec les religions non chrétiennes. Selon Philippe de Villiers, « Les musulmans sont soutenus par ceux qui devraient mettre en garde les chrétiens. La colonisation de l’Europe par l’islam est soutenue par toutes les hiérarchies. Toutes, sans exception. Il faut donc appeler les uns et les autres à la résistance intellectuelle. Avant de se battre il faut comprendre ce qui se passe. Comprendre que nous sommes face au grand concours des plus belles lâchetés ».

« Notre civilisation est en péril » 

« En effet, notre civilisation est en péril à cause de l’hédonisme et à cause de l’islamisme. La désaffiliation, l’homme nomade et la colonisation de l’Europe ». 

Dans un entretien qu’il avait accordé à RITV en décembre 2016 (La France une terre d’islam ?), Philippe de Villiers expliquait en détail le projet de l’islam pour l’Europe. Il voit un lien direct entre ce plan imposé aux peuples et le rejet par l’Europe de ses racines. « Un peuple ne se lève et ne réagit que lorsqu’il est dans une impasse. Le jour où le mondialisme hédoniste aura face à lui le mondialisme islamiste, peut-être que de cet affrontement naitra une prise de conscience. » Pour l’instant, Philippe de Villiers estime qu’hédonistes et islamistes s’entraident mutuellement. Et il ajoute, « En fait, ils se détestent dans un face à face où ils se nourrissent l’un de l’autre ». 

Et Philippe de Villiers de conclure : « Il n’y a que sorte de gens. Il y a les élites qui sont translucides. Et le peuple qui bien souvent reste lucide. Entre les lucides et les translucides, c’est toujours les plus lucides qui gagnent à terme. Les translucides, à terme, sont liquidés ».

Source : reinformation.tv

Le mot de l'éditeur

Dans une évocation gorgée de couleurs fortes et de furieuses sonorités, Philippe de Villiers fait revivre Clovis et lui donne la parole. Le roi fondateur dévoile les épisodes les plus intimes, les plus secrets, de ses enfances, de ses amours, de ses chevauchées.

Ce livre éclaire d'un jour nouveau le mystère de sa conversion, rétablit la vérité sur la date de son baptême et renouvelle ainsi la perspective symbolique de tout notre passé, de notre destin. Au fil d'un récit haletant, affleurent parfois des correspondances troublantes entre les tribulations du monde de Clovis et les commotions de notre temps : le va-et-vient des peuples en errance, les barbares, les invasions, les fiertés évanescentes, les civilisations qui s'affaissent... Une restitution spectaculaire, passionnante, inattendue, qui nous fait revivre comme jamais les temps mérovingiens et les origines de la France.

Et bien je trouve que c'est inquiétant : je n'ai jamais vu Philippe de Villiers dans cet état de démoralisation. "Il est déjà bien tard" : comme s'il se rendait compte que suite aux trahisons récurrentes de toutes les hiérarchies, de tous nos traîtres de politiciens, la situation était désespérée.

Je pense qu'il va falloir hélas plus de souffrances et de douleurs au peuple français pour qu'il se réveille enfin. Cela dit, l'affaire du prix des carburants montre que le ras-le-bol est atteint, que les français sont prêts à s'unir. Encore un peu d'humiliations et de souffrances, et le peuple pourrait enfin reprendre le pouvoir. Enfin !

En complément sur Philippe de Villiers :

       

Lundi 5 Novembre 2018 - News # 12437 

Philippe Murer, économiste, membre des Patriotes, sur le Brexit : «Il y aura un accord. Tout cela est un grand jeu de théâtre pour faire peur» :

En complément sur Brexit :

En complément sur Philippe Murer :

     

Dimanche 4 Novembre 2018 - News # 12407 

 

Réalité contre l'Insee : quand un économiste dévoile le grand mensonge autour du pouvoir d'achat :

SYNOPSIS :

Philippe Herlin, Docteur en économie du conservatoire National des Arts et métiers vient nous présenter son dernier livre : "Pouvoir d'achat, le grand mensonge"

Le mot de l'éditeur :

UN INCONTESTABLE RECUL

Vous avez le sentiment que votre pouvoir d'achat régresse, que la hausse des prix est sous-estimée, mais année après année l'INSEE affirme que vous vous trompez. Ce livre va vous montrer que vous avez raison, chiffres à l'appui.

Philippe Herlin a mené un travail d'enquête approfondi pour recueillir des séries de prix sur un demi-siècle, entre 1965 et 2015, dans les catalogues de vente par correspondance, les brochures publicitaires de supermarchés, les publications spécialisées. Le résultat est sans appel : depuis la fin des Trente Glorieuses, au milieu des années 70, le pouvoir d'achat des Français a diminué.

Au-delà des chiffres, des extraits d'articles de presse font revivre plusieurs moments-clés de ces cinquante dernières années, du premier choc pétrolier à la crise des subprimes en passant par la mondialisation et le passage à l'euro. Ils montrent, concrètement, comment nos habitudes de consommation et notre niveau de vie ont été impactés par le contexte économique.

Pourtant, des solutions existent pour faire de nouveau progresser le pouvoir d'achat de l'ensemble des salariés, et elles sont à notre portée.

On se fout vraiment de notre gueule : l'INSEE dit que le pouvoir d'achat ne cesse d'augmenter... : quel foutage de gueule !

Un exemple du dévoiement des institutions par des intellectuels dégénérés et corrompus : la nation les paye pour faire des statistiques afin d'aider le pays à y voir plus clair, à prendre conscience de dysfonctionnement pour les résoudre, mais non ces connards trafiquent les chiffres et mentent au peuple. De la haute trahison. Inadmissible.

En complément sur pouvoir d'achat :

En complément sur Philippe Herlin :

En complément sur l'INSEE :

En complément sur mensonge :

En complément sur manipulation :


Vendredi 2 Novembre 2018 - News # 12385 

Australie : L'anesthésie générale peut être donnée pour forcer la vaccination chez les enfants afin de leur faire un rattrapage des vaccinations. Et les parents qui refuseront seront privés d'allocations familiales. Voir [ici] ().

L'Australie envoie nous envoie de manière régulière des signes faibles montrant que ce pays évolue inexorablement vers une dictature moderne, libérale économiquement seulement.

En complément sur vaccin :

En complément sur Australie :

     

Jeudi 1er Novembre 2018 - News # 12335 

Géostratégie et économie : L'Inde, l'Iran et la Russie préparent une alternative au canal de Suez. Voir [ici] ().

Ils sont malins...

En complément sur géostratégie :

En complément sur économie :

En complément sur Inde :

En complément sur Iran :

En complément sur Russie :


Mercredi 31 Octobre 2018 - News # 12296 

Ça y est : Jean-Luc Mélenchon copie François Asselineau, et dénonce les traités européens en citant des articles du TFUE :

C'était hier, le 30 Octobre, à Lille : le manipulateur Mélenchon a copié les analyses de l'UPR, mais sans toutefois en tirer les conclusions qui s'imposent logiquement,  et notamment appeler à un Brexit... : c'est un faux-cul, un Tartuffe, qui non seulement imite François Asselineau, mais qui trompe en plus son public, les Insoumis : ne pas proposer la sortie de l'Union Européenne alors qu'il vient d'en dénoncer certains travers fatals pour l'emploi en Europe et toute l'économie, c'est être vraiment un hypocrite.

Comme d'habitude quoi...

Décidément, Jean-Luc Mélenchon, n'est vraiment pas un bon vin : il ne se bonifie pas avec le temps, bien au contraire.

En complément sur Jean-Luc Mélenchon :

En complément sur François Asselineau :

     

Mardi 30 Octobre 2018 - News # 12286 

"Banques : Panique en Allemagne !" Par Charles Gave :

SYNOPSIS :

De nombreuses banques européennes sont malades, notamment en Italie, en Grèce, en Espagne, mais la Deutsche Bank, qui se trouve au cœur de l’économie la plus importante et la plus compétitive d’Europe, est LA bombe atomique qui pourrait provoquer une crise financière mondiale, comme Lehman Brothers à son époque. Partagez-vous ce point de vue ? la Deutsche Bank est-elle la futur Lehman Brothers ?

La Deutsche Bank est un risque immense, et ce n'est pas nouveau.

À voir !

En complément sur Charles Gave :

En complément sur banque :

En complément sur Deutsche Bank :

En complément sur panique :

 

Lundi 29 Octobre 2018 - News # 12245 

Économie : La Commission européenne contre la volonté du peuple italien. Par Bernard Monot :

Il est bien ce type : droit, franc du collier, lucide, et sympathique.

Il devrait rejoindre l'UPR ! 

À voir !

En complément sur Commission européenne :

En complément sur Italie :

En complément sur Bernard Monot :

En complément sur économie :

 

Lundi 29 Octobre 2018 - News # 12238 

Union Européenne versus Italie : Interdit d'interdire : Face-à-face historique Bruxelles-Rome : jusqu'où cela peut-il aller ? :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit Jean-Marc Daniel, économiste et professeur à l’ESCP Europe, Philippe Waechter, directeur de la recherche économique chez Ostrum Asset Management, Benjamin Masse-Stamberger, journaliste, spécialiste du secteur financier et de l’économie internationale ainsi qu'Olivier Delamarche, analyste financier et président de Platinium Gestion.

Une occasion de voir, une fois de plus, combien les universitaires sont les vecteurs du capitalisme et de l'européisme, et enfument constamment les citoyens.

L'académisme, les intellectuels, sont l'une des plaies récurrente de cette civilisation de vipères, et avec les médias et les écoles, les vecteurs principaux de la propagande du système. Épouvantable.

À voir !

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Italie :

   

Dimanche 28 Octobre 2018 - News # 12197 

"George Soros, le visage du mondialisme" :

SYNOPSIS :

George Soros est l'un des hommes les plus riche au monde, il finance à travers son organisation, l'Open Society Foundations, toutes sortes d’œuvres de "bienfaisances".

Quand j’ai fait cette vidéo, je n’avais pas accès aux images de l’interview complète de CBS, la vidéo est sortie entre temps.
https://www.youtube.com/watch?v=SUdosc33eSE ()

La grande question est pourquoi Soros fait ce qu’il fait. Dans une interview de l’économiste Charles Gave celui-ci révèle que Soros est l’un de ses clients et qu’il le connait un peu. «Soros c’est un paquebot avec un moteur de deux chevaux. Chez les juifs il y a une hiérarchie entre l’artisan, le marchand et l’intellectuel donc le rabbin qui est tout en haut. Soros c’est un marchand qui se prend pour un intellectuel ». Si connait le parcours et la vie de Soros on peut croire qu’il pense réellement que la mondialisation est quelque chose de positif. Soros veux dire successeur en hongrois et fera mal en esperanto. Son père avait choisi ce nom à cause de sa double signification en hongrois et en esperanto.  L’attachement de George Soros à l’esperanto est connu celui-ci assiste régulièrement à des conférences de locuteurs. L’esperanto est une langue artificielle crée dans le but de devenir la langue universelle de l’espèce humaine. Le projet fut un échec.

George Soros est peut-être un opportuniste sur les marchés financier mais il est probable que ses convictions politiques soient sincères. Il pense réellement que briser les peuples et les nations permettra l’avènement d’une planète unifiée.

Source : Croissance économique.

George Soros, le milliardaire malfaisant, ennemi des peuples et des nations.

Et en plus c'est un hypocrite de première : il fait tout pour tenter de dissoudre les nations européennes par l’immigration, mais remarquez bien le paradoxe qui le trahit : il prône la disparition de toutes les nations sauf une : Israël.

Quand il s'agit d'Israël, George Soros ne veut pas d'immigration.

Quand il s'agit d'Israël, George Soros veut absolument des frontières.

Quand il s'agit d'Israël, George Soros fait l'éloge de la nation...

Ça y est vous avez compris qui est cet enfoiré de faux-cul de malfaisant ? Un ennemi de l'Humanité !

En complément sur George Soros :

En complément sur mondialisme :

     

Vendredi 26 Octobre 2018 - News # 12157 

Les économies émergentes accumulent de l'or en prévision de l’effondrement du système monétaire fondé sur le dollar. Voir [ici] ().

En complément sur l'or :

En complément sur dollar :

     

Mercredi 24 Octobre 2018 - News # 12105 

 

L’invention du capitalisme : comment des paysans autosuffisants ont été changés en esclaves salariés pour l’industrie - Par Yasha Levine. Voir [ici] ().

Un article majeur pour bien comprend certaines racines du capitalisme, volontairement occultées par le système.

Les libéraux se justifient toujours par liberté, et nous enivrent même avec elle, mais la réalité est toute autre : c'est la mise en esclavage salarié de gens libres et autosuffisants dans le but de les exploiter, afin de pouvoir en extraire de la valeur ajoutée, une plus-value créée par leur travail.

Notez bien que le dumping social, par la mise au travail des femmes, puis de la politique délibérée de l'immigration de masse par les capitalistes (relayée par les idiots utiles que sont les bobos, les gauchistes, et les bien-pensants), va exactement dans le même sens : faire en sorte que les gens ne soient plus autosuffisants, et donc exploitables à merci, en les contraignants à avoir des salaires le plus bas possible en augmentant n par tous les moyens dans la relation :

1 emploi proposé - n demandeurs

De nos jours, tout dépend de cette relation et des valeurs de n :

Le capitalisme n'est donc pas, comme ses propagandistes nous le rabâchent à loisir, un progrès par la liberté économique, mais un asservissement par la contrainte économique, la ruse, et la Loi.

À lire absolument pour comprendre le monde d'aujourd'hui par une meilleure connaissance du monde d'hier.

En complément sur capitalisme :

En complément sur libéralisme :

En complément sur pauvreté :

En complément sur esclavagisme :

 

Mardi 23 Octobre 2018 - News # 12082 

Développement économique : "Algérie, nouvel eldorado des beurs ?" :

SYNOPSIS :

C’est un phénomène méconnu qui est en train d’émerger : des milliers d’enfants de l’immigration, des jeunes d’origine algérienne, souvent diplômés, traversent la Méditerranée pour s’installer en Algérie. Ils vont y chercher la réussite et les opportunités qu’ils ne trouvent pas forcément en France.

Le déclic, ce sont les aides du gouvernement algérien : crédit gratuit allant jusqu’à 1 million d’euros, à taux zéro et remboursable à partir de 10 ans d’exercice. Mais pas seulement : il y a aussi les logements moins chers et les prix de 40 à 50 % moins élevés… Ce qui leur était inaccessible en France devient possible ici. D’autant que leur double culture est une richesse.

Nous avons suivi Fella, créatrice de smartphones, Kader, exportateur de produits agricoles et Bachir, l’architecte en vogue de Marseille. Nous verrons pourquoi ils ont tout quitté pour cette nouvelle vie et ce qu’ils ont trouvé en Algérie.

Source : France 3.

L'Algérie : un pays qui se bouge les fesses, et qui innove, bravo !

Seul bémol : une fois de plus, on constate que les diplômés et les gens entreprenants quitte la France... Les Bac+5 s'en vont, nous ne savons pas les retenir, et dans le même temps, on laisse entrer, et même certaines ONG de connards l'organisent, des hordes de Bac-7... Un suicide collectif au nom du boboïsme, de la bien-pensance, du droit-de-l'hommisme ; de la connerie quoi...

Un reportage positif et enthousiasmant.

En complément sur Algérie :

En complément sur développement :

En complément sur économie :

   

Mardi 23 Octobre 2018 - News # 12079 

Nouvel Ordre Mondial, contrôle, dictature et tyrannie : Comment les mondialistes prévoient d’utiliser la technologie et la pauvreté pour asservir les masses. Voir [ici] ().

Un article majeur, car il nous aide à conscientiser le fait que l'appauvrissement des citoyens, de la classe moyenne notamment, n'est pas seulement le résultat mécanique de la dégradation d'un système économique, mais la conclusion d'une politique délibérée. Sans argent, le citoyen ne peut plus rien faire contre l'État.

Regardez les milliardaires : ils peuvent mener des actions effarantes, ce sont de petits États, de petits seigneurs, dans l'État. Exemple le plus criant : George Soros. Il est même reçu en grande pompe par le président de la commission européenne Jean-Claude Juncker, alors même que c'est un simple citoyen comme tout le monde : il n'a été élu par personne et n'occupe aucun poste officiel politique, institutionnel, ou administratif. Des faits montrant que l'argent est donc déterminant : il ouvre les portes, donne le pouvoir indûment, et autorise des actions d'envergure et d'influence considérable.

Dans ces conditions, la meilleure façon de fermer les portes et de rendre le pouvoir inaccessible aux citoyens, c'est de les rendre pauvres. Et puis, ils seront tellement occupés à trouver les moyens de leur survie, écrasés par leur pauvreté et les multiples taxes et impôts qu'on ne manquera pas de mettre sur leur dos, qu'ils seront bien trop fatigués et faibles pour se lancer enm plus dans des luttes à l'issue incertaine de résistance à l'ordre établi. Game Over !

En complément sur Nouvel Ordre Mondial :

En complément sur mondialisme :

En complément sur contrôle :

En complément sur dictature :

En complément sur pauvreté :


Mardi 16 Octobre 2018 - News # 11932 

Politique Eco n°187 de TL Libertés avec Pierre Jovanovic : Europe, faux monnayage et vol en bande organisée :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon reçoit le journaliste économique Pierre Jovanovic pour évoquer la menace de faillite sur les banques européennes et le cas de la France et de l'Italie bientôt au régime grec.

Non évalué.

En complément sur Pierre Jovanovic :

       

Mardi 16 Octobre 2018 - News # 11916 

Séminaire sur "Les droits économiques de la personne" par Bernard Friot -  S01E08 et S01E09 : "Réponse à des contradicteurs" :

SYNOPSIS :

La thèse que je soutiens est contestée par un certain nombre de collègues, dont j’examinerai l’argumentation. (Harribey, Husson, Borrits, Khalfa, Sterdyniak, Bihr, Gadrey)

Non évalué.

En complément sur Les droits économiques de la personne :

En complément sur Bernard Friot :

     

Mardi 16 Octobre 2018 - News # 11906 

Économie : La bulle de tout : quand va-t-elle enfin éclater ? Voir [ici] ().

En complément sur économie :

       

Lundi 15 Octobre 2018 - News # 11885 

La crise financière française de 1789-1799 commenté par Pierre Jovanovic :

SYNOPSIS :

La véritable histoire de la Révolution française de 1789 est avant tout une histoire financière, celle d'une crise sans précédent lancée par un État ruiné
par l'effort de guerre en Amérique et surtout par les planches à billets ( Assignats et Mandats) des révolutionnaires.

Andrew Dickson White, diplomate américain, a signé ici un livre extraordinaire car il raconte comment les révolutionnaires se sont lancés dans l'usage
intense de la planches à billets et comment ils se sont heurtés au bon sens des Français qui se sont précipités sur les pièces d'or et d'argent lorsque
les Assignats ont commencé à perdre de leur valeur et que le prix du pain a commencé à s'envoler. Ce fut un Weimar avantl'heure.

Ce livre est unique car il vous montre aussi que les révolutionnaires ont perdu tout crédit avec l'usage abusif des planches d'Assignats puis de Mandats
Nationaux. Cela a entraîné la France vers l'abîme, sauvée in extremis par un jeune artilleur qui finira par prendre le pouvoir.

Ce n'est qu'avec la suppression des planches à billets et la restauration du standard or par Napoléon que la France a retrouvé son équilibre économique.
Furieusement contemporain, ce livre raconte aussi notre crise financière actuelle puisque les États -Unis, l'Angle terre et le Japon inondent le monde, en
ce moment même, de leurs planches à billets sans valeur.

Non évalué.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur crise financière :

     

Lundi 15 Octobre 2018 - News # 11884 

 

Donald Trump vient d'entrer dans la zone d'assassinat :

Tous les présidents américains assassinés ont partagé quelque chose d'aussi inacceptable que possible, combattre le fléau de la dette de la banque centrale Rothschild : Lincoln, Garfield, McKinley, Kennedy.

Et maintenant, Trump déclare :
- "La Réserve fédérale est une cabale de banquiers centraux non élue qui dirige notre économie vers le sol, et la seule façon de régler nos problèmes économiques et financiers à long terme est de l'abolir."

En ce qui concerne la Fed qui continue à relever ses taux d’intérêt malgré les turbulences récentes du marché, Trump vient de l’accuser de «Going loco»… et de «Ils sont tellement tendus. Je pense que la Fed est devenue folle."

Fou, loco… abolir la Fed … whoa! Une chose que l’histoire garantit: jouez avec le privilège Rothschild et vous êtes mort.

Trump sera-t-il notre cinquième président pour savoir ce que l'histoire a garanti? L'histoire se répète à cause de la cabale qui afflige l'humanité pendant tant de siècles. En fin de compte, notre avenir dépend des personnes qui s’occupent de soulever des objets lourds….

Andrew Jackson aurait été notre premier président à être assassiné pour avoir attaqué ce privilège Rothschild; heureusement, les deux pistolets de l’assassin se sont égarés. Jackson a battu l'assassin avec sa canne jusqu'à ce que la foule prenne la relève…

Jackson était plus coloré en 1835, lorsque la liberté de parole était toujours saine:
- “Vous êtes un repaire de vipères. J'ai l'intention de vous mettre en déroute et par l'Éternel Dieu, je vous mettrai en déroute. Si la population comprenait seulement l'injustice de notre système monétaire et bancaire, il y aurait une révolution avant le matin."

Les États-Unis ont trois banques centrales contrôlées par Rothschild.
• La première banque des États-Unis (1791-1811);
• La deuxième banque des États-Unis (1816-1836);
• "La Réserve Fédérale" (jusqu'à la mort nous séparons)?

Jackson a opposé son veto au renouvellement de la charte de la Deuxième banque des États-Unis plusieurs années plus tôt, le 10 juillet 1832. Peu de temps après sa déclaration du «… repaire des vipères», Jackson a déclaré à son vice-président: «La banque, M. Van Buren, essaie de me tuer."

Chaque fois que l'on lui demandait ce qu'il considérait comme sa plus grande réussite, Jackson répondait toujours: "J'ai tué la banque."

Au lieu de contraindre les citoyens avec les intérêts de 24% à 36% demandés par les banquiers pour financer la guerre civile pour le Nord, Lincoln a proposé des «Greenbacks». 449 338 902 $ de ces billets au Trésor à pleine offre légale ont été imprimés.

Lincoln a expliqué:
- «Le pouvoir de l'argent s'attaque à la nation en temps de paix et conspire contre elle en période d'adversité. C'est plus despotique que la monarchie, plus insolent que l'autocratie, plus égoïste que la bureaucratie. Je vois dans un avenir proche une crise imminente qui me trouble et me fait trembler pour la sécurité de notre pays. Les sociétés ont été intronisées, une ère de corruption suivra et le pouvoir financier du pays s'efforcera de prolonger son règne en travaillant sur les préjugés du peuple, jusqu'à ce que la richesse soit agrégée entre quelques mains et que la république soit détruite.

Voici la réponse éditoriale du London Times concernant les Greenbacks:
- «Si cette politique financière malfaisante, qui trouve son origine dans la République nord-américaine, devenait indurée, alors ce gouvernement fournirait sa propre monnaie sans frais. Il va payer des dettes et être sans dette. Il aura tout l'argent nécessaire pour exercer son commerce. Il deviendra une prospérité sans précédent dans l’histoire des gouvernements civilisés du monde. Les cerveaux et la richesse de tous les pays iront en Amérique du Nord. Ce gouvernement doit être détruit, sinon il détruira toutes les monarchies du monde.»

Voici donc ce que la cabale, avec leurs banques centrales, insiste sur le fait qu'il doit être détruit:
- “Un gouvernement qui fournit son propre argent sans frais” (usure)
- “Un gouvernement qui règle ses dettes sans être endetté
- “Un gouvernement qui dispose de tout l'argent pour mener à bien son commerce, prospère au-delà des précédents dans l'histoire des gouvernements civilisés, attirant cerveaux et richesses de tous les pays

Pourrait-il y avoir une révélation plus claire de l’ennemi le plus profond des peuples?

De loin, les périodes les plus prospères que les États-Unis aient connues se situent entre les fléaux des banques centrales.

Lincoln a été assassiné en 1865.

Le président Garfield a mis en garde contre les dangers pour les États-Unis si ces banquiers centraux européens gagnaient le pouvoir: «Quiconque contrôle l'argent de la nation, contrôle cette nation et est le maître absolu de toute industrie et de tout commerce. Lorsque vous réaliserez que le système tout entier est très facilement contrôlé, d'une manière ou d'une autre, par quelques hommes puissants au sommet, vous n'aurez pas besoin de savoir à quoi ressemblent les périodes d'inflation et de dépression."
Garfield a été assassiné en 1881.

Le président McKinley a commencé son attaque contre les chancres centraux avec le secrétaire d'État John Sherman. Ils ont utilisé la Sherman Antitrust Act contre les Rothschild, l’empire financier de JP Morgan, connu sous le nom de Northern Trust, qui, à la fin du XIXe siècle, possédait la quasi-totalité des chemins de fer américains.
McKinley a été assassiné en 1901.

Le président Kennedy a été le dernier président à créer un système monétaire américain au mépris du privilège Rothschild.
Le 4 juin 1963, Kennedy a signé le décret exécutif 11110 et le Trésor a mis en circulation des billets américains d'une valeur de 4,3 milliards de dollars («certificats d'argent»).
Kennedy a été assassiné en 1963.

Le président Woodrow Wilson a sûrement plongé un orteil dans la zone d'assassinat avec son:
- «Depuis que je suis entré en politique, je me suis surtout fait confier des vues d’hommes. Certains des plus grands hommes aux États-Unis - dans les domaines du commerce et de la fabrication - ont peur de quelqu'un. Ils savent qu'il y a un pouvoir quelque part si organisé, si subtil, si vigilant, si imbriqué, si complet, si omniprésent, qu'il vaut mieux ne pas parler à tue-tête pour le condamner.»
De même que:
- «Un grand pays industriel est contrôlé par son système de crédit. Notre système de crédit est concentré entre les mains de quelques hommes. Nous sommes devenus l'un des pires gouvernés, l'un des gouvernements les plus complètement contrôlés et dominés au monde - non plus un gouvernement d'opinion libre, plus un gouvernement par conviction et le vote de la majorité, mais un gouvernement par l'opinion et la contrainte de petits groupes d'hommes dominants."

Wilson a survécu en manipulant les États-Unis pendant la Première Guerre mondiale et en nous condamnant en 1913 avec la troisième banque, la «Réserve fédérale», probablement la banque terminale Rothschild, et l'IRS … De l'argent évoqué de toutes pièces. Ce privilège Rothschild.

Argent de rien et votre dette pour de vrai.

Trump fait des choses incroyables concernant l'exposition du mal profond (cabale), naviguant apparemment entre le fait d'aider le peuple et le service de la cabale.
Peut-il réellement contester - même "abolir" le nourri et survivre?

L'histoire s'accumule contre lui.
___
Rand Clifford, spécialisé dans la vérité.

Source : Veterans Today - Traduction amateur par BlueMan.

Un article majeur, factuel, et crédible.

Que va faire réellement Donald Trump ? Va-t'il oser dissoudre la FED ?

Une affaire d'importance à suivre.

En complément sur FED :

En complément sur assassinat :

     

Dimanche 14 Octobre 2018 - News # 11869 

"Le nouveau tournant économique mondial", une conférence de Charles Gave - Cercle Aristote - 8 Octobre :

Une définition intéressante du libéralisme.

Également l'extra-territorialité du droit américain par les États-Unis grâce au dollar.

En complément sur Charles Gave :

En complément sur économie :

En complément sur Cercle Aristote :

En complément sur libéral :

 

Vendredi 12 Octobre 2018 - News # 11826 

Économie : Donald Trump attaque la FED, le dollar fléchit - Avec Olivier Delamarche :

SYNOPSIS :

«Je pense que la Fed est devenue folle». C'est sur ces termes que Donald Trump a critiqué la Réserve fédérale, après une nouvelle remontée des taux d’intérêt qui se situent désormais entre 1,75 % et 2 %. Le président américain prétend ainsi dénoncer la banque centrale américaine qu’il juge «agressive» et responsable de la chute de Wall Street le mercredi 10 Octobre. Invité du JT de RT France, Olivier Delamarche, membre fondateur des Éconoclastes, apporte d’importantes précisions sur l’agitation qui sévit actuellement sur les marchés boursiers américains et asiatiques.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur Donald Trump :

En complément sur FED :

En complément sur dollar :

En complément sur économie :


Vendredi 12 Octobre 2018 - News # 11812 

10.000 maires en colère menacent de bloquer les résultats des élections européennes :

SYNOPSIS :

Au micro d'Europe 1, Yvan Lubraneski, le président des maires ruraux de l'Essonne, a promis ce jeudi 11 octobre que cette action coup de poing contre l'État ne "nuira pas au citoyen".

Entre le gel des dotations, les économies de fonctionnement exigées et les suppressions de postes imposées, les collectivités locales sont vent debout contre l'exécutif. En juillet dernier, trois grandes associations d'élus - Régions de France, l'Assemblée des départements (ADF) et l'Association des maires de France (AMF) -, ont boycotté la Conférence nationale des territoires (CNT) pour protester contre ce qu'ils considèrent comme "une recentralisation massive" amorcée dès le début du quinquennat.

Les maires ruraux sont également très en colère et prévoient des actions pour protester, prévient ce jeudi 11 octobre Yvan Lubraneski, le président des maires ruraux de l'Essonne, au micro d'Europe 1.

"On s'était un petit peu calmés pendant un an face au rouleau-compresseur de l'État, qui depuis de nombreuses années affaiblit les communes, alors qu'elles sont une vraie richesse pour notre pays... On a tout simplement décidé de passer à l'action", explique ce maire sans étiquette des Molières (2.000 habitants), qui parle également au nom de l'Association des maires ruraux de France.

Pas moins de 10.000 maires de communes rurales ont en effet prévu de ne pas transmettre à la préfecture les résultats des élections européennes de mai 2019. "Normalement, chaque maire prend sa voiture et va à la gendarmerie la plus proche avec son enveloppe. Là, ce sera à l'État de prendre sa voiture", précise M. Lubraneski. Cela ne "nuira pas au citoyen", assure-t-il néanmoins. Les bureaux de vote seront bien tenus, les résultats proclamés, puis affichés, mais pas transmis. Cette action n'est que la première d'une série. "Il y'en aura d'autres", promet l'édile.

Source : Orange.

Ça y est, ça commence : le divorce s'opère entre les élus locaux et le pouvoir central.

En complément sur maire :

En complément sur élections européennes :

En complément sur menace :

   

Jeudi 11 Octobre 2018 - News # 11801 

La Deutsche Bank La Future Lehman Brothers ? Par Philippe Béchade :

SYNOPSIS :

De nombreuses banques européennes sont malades, notamment en Italie, en Grèce, en Espagne, mais la Deutsche Bank, qui se trouve au cœur de l’économie la plus importante et la plus compétitive d’Europe, est LA bombe atomique qui pourrait provoquer une crise financière mondiale, comme Lehman Brothers à son époque. Partagez-vous ce point de vue ? la Deutsche Bank est-elle la futur Lehman Brothers ?

La situation de cette banque est catastrophique. Et depuis longtemps.

Son bilan, et son hors bilan, sont remplis de titres pourris, et de produits dérivés.

La situation est telle que deux de ses principaux dirigeants ont démissionné, c'est dire...

En complément sur Philippe Béchade :

En complément sur Deutsche Bank :

     

Jeudi 11 Octobre 2018 - News # 11792 

Capitalisme, bourse et spéculation : Wall Street dégringole, les bourses mondiales aussi. Voir [ici] ().

Ouais ben c'est rien du tout..., en comparaison de ce qui arrive...

La bourse actuelle, c'est de la merde : juste un casino géant, divorcé de l'économie à 95%, et qui attire des montagnes de capitaux juste pour la spéculation. 99% des gens sur cette planète n'ont pas besoin de telles bourses, et même cela leur nuit gravement (un seul exemple : la spéculation sur les matières premières et agricoles).

Fermons les bourses, et ouvrons des bourses bleues !

En complément sur capitalisme :

En complément sur bourse :

En complément sur spéculation :

En complément sur Wall Street :

 

Mardi 9 Octobre 2018 - News # 11763 

Sanctions israéliennes sur la pêche : «Gaza est un camp de concentration à ciel ouvert» :

SYNOPSIS :

Pour RT France, Claude El Khal, journaliste spécialiste du Proche-Orient, commente la décision d’Israël de réduire la zone de pêche à Gaza en représailles aux affrontements qui ont eu lieu à la frontière israélo-palestinienne.

Tant qu'Israël ne sera pas pris une tolle sévère, ou que plusieurs nations ne l'auront pas boycotté économiquement, ce pays dirigé par des fascistes suprémacistes et racistes d'extrême-droite continuera sa politique du fait accompli au mépris des palestiniens.

En complément sur Israël :

En complément sur Gaza :

En complément sur Palestine :

En complément sur Pêche :

 

Dimanche 7 Octobre 2018 - News # 11723 

"Lettre à Manu sur le doigté et son fondement", la deuxième lettre ouverte à Emmanuel Macron par Michel Onfray :

Le texte :

Votre Altesse,

Votre Excellence,

Votre Sérénité,

Mon cher Manu,

Mon Roy,


   La presse a rapporté il y a peu que tu avais nommé un gueux pour représenter la nation à Los Angeles. Il aurait pour seul titre de noblesse diplomatique, disent les mauvaises langues, les jaloux et les envieux, un livre hagiographique sur ta campagne présidentielle. En dehors de ce fait d’arme si peu notoire que personne n’en connaît le titre, pas plus d’ailleurs que celui des autres ouvrages du susdit, la plume est bien de celles qui se trouvent dans les parties les moins nobles de la profession : le croupion, car c’est celle que découvre le plus souvent la position de soumission inhérente à la fonction des gendelettres - la prosternation. De Sartre à BHL chez Sarko (après Mao), d’Aragon à André Glucskmann chez le même Sarko (après Mao lui aussi), de Drieu la Rochelle à Sollers chez Balladur (après Mao également), de Brasillach à Kristeva chez le Bulgare Jivkov (après Mao elle aussi), les cent dernières années n’ont pas manqué d’écrivains doués… pour l’agenouillement politique!

    Philippe Besson entre dans cette vieille catégorie du valet de plume, mais on sait désormais de quelle plumasserie ce jeune homme comme il faut relève. Ce genre de plume n’est pas celui des plus talentueux, mais c’est celui des plus vendus - je parle de l’homme, pas de l’auteur.

   Manu, on comprend que, toi qui aimes tant les lettres, tu aies envie de câlins venus des écrivains les plus à même de marquer le siècle et d’entrer dans la Pléiade quand tu seras redevenu banquier. Mais si ce siècle doit être marqué par toi, il n’y a pas grand dommage à ce qu’il le soit aussi par Besson le petit (à ne pas confondre avec Besson le grand, l’écrivain Patrick, ni avec Besson la championne d'athlétisme, Colette, ou bien encore avec Eric, le traître passé de Ségolène à Sarkozy en pleine campagne présidentielle, ou bien encore avec le Minimoy, Luc).  

   Avant d’être flagorneur, Besson-le-Petit a été directeur des ressources humaines auprès de Laurence Parisot, dame du MEDEF, mais aussi auteur de scénario de téléfilms, donc chevalier des Arts et Lettres. Convenons-en, tout ceci légitime l’affirmation d’Arlette Chabot, qui faisait déjà de l’éditorialisme politique à la télévision quand elle était en noir et blanc, la télévision, et n’avait qu’une seule chaîne. Courageuse, audacieuse, résistante, rebelle, insoumise, l’Arlette n’a en effet pas craint d’affirmer sur l’un des médias qui l’appointent que tout ceci était habituel: Napoléon n’avait-il pas nommé Chateaubriand en son temps et de Gaulle Romain Gary? En effet, en effet… Arlette, chère Arlette, vous qui avez déjà les grades de chevalier puis d’officier de la Légion d’honneur, je vous promets le grade supérieur pour bientôt! Si ce n’est déjà fait, car vous méritez d’y avoir votre rond de serviette, vous serez aussi bientôt invitée à la table de notre grand Mamamouchi en compagnie du vérandaliste Stéphane Bern et des frères Bogdanov, les éminents membres correspondants de la NASA française.  

   Votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, il a tout de même fallu, pour que cette affectation de copinage ait lieu, que tu prennes la décision d’un décret modifiant les règles de la nomination des diplomates afin que ce ne soit plus le Quai d’Orsay qui ait la main mais le gouvernement, c’est à dire, toi tout seul, chacun le sait. C’est ce que les langues vipérines qualifient de fait du prince… Le décret te permet désormais de récompenser des non-fonctionnaires, pourvu qu’ils aient été serviles. Bern ambassadeur chez l’impératrice Sissi ou les Bogdanov nommés pour la même fonction sur Mars, grâce à toi, c’est désormais devenu possible… La France redevient "great again"!

   J’ai appris qu’en même temps, tu avais rendu possible cet autre fait du prince: madame Agnès Saal a été nommée par un arrêté paru au Journal officiel "haut-fonctionnaire à l’égalité, à la diversité et à la prévention des discriminations auprès du secrétaire général du ministère de la culture". En voilà un beau poste, et si moral en plus! Un beau jouet emblématique du politiquement correct de notre époque.

   Rappelons un peu le CV de l’heureuse élue que tu gratifies à son tour. Cette dame s’était fait connaître par des notes de taxi dispendieuses, plus de 40.000 euros tout de même, et ce en grande partie au profit de ses enfants, quand elle était directrice générale du centre Pompidou et présidente de l’INA, un institut que tu connais très très bien, n’est-ce pas? Pour ces malversations, elle avait été condamnée à six mois de suspension sans solde (probablement selon les principes de ce que l’on peut désormais nommer la jurisprudence Benalla…), puis à trois mois de prison avec sursis et une double amende. Elle avait été réintégrée en douce au ministère de la culture à l’été 2016 (il faut faire gaffe aux nominations d’été...) comme chargée de mission auprès du secrétariat général en vue de la finalisation de labellisation AFNOR sur l’égalité professionnelle et la diversité.  

   Précisons aussi ceci: selon Mediapart, la même madame Saal, décidément très récompensée - on se demande pourquoi - figurerait également "dans la liste très restreinte des hauts fonctionnaires, qui, par un arrêté du 3 août 2018 signé par le Premier ministre, ont été inscrits à compter du premier janvier 2018, donc rétroactivement, au "tableau d’avancement à l’échelon spécial du grade d’administrateur général". Ce qui, en d’autres termes, veut dire que, pendant les vacances du Roy à Brégançon, cette procédure qui ne relève pas du traditionnel avancement mais d’une volonté politique expresse, a permis à ladite dame de profiter d’une hausse de son traitement allant jusqu’à 6.138 euros par an, indemnité de résidence à Paris comprise, soit au total près de 74.000 euros de traitement annuel. S’y ajoute un supplément sous forme d’indemnité qui augmente sa retraite des fonctionnaires d’environ 10%. Quand tu aimes, mon cher Manu, ça n’est pas pour rien et ça se voit!

   Françoise Nyssen, rappelons-le pour les millions de Français qui l’ignorent encore, est ministre de la culture. C’est elle qui a mis en musique la mélodie sifflée à son oreille par le président. Face au déchaînement que cette nomination a légitimement suscité, elle fait savoir ceci sur les réseaux sociaux: "J’ai nommé Mme Agnès Saal (j’épèle : S . A . A . L,  car on pourrait mal orthographier…) haute fonctionnaire à l’égalité et à la diversité. J’ai fait de cette cause une priorité dès mon arrivée au ministère de la culture. La qualité de son engagement et de son travail au service de ces valeurs fondamentales devrait guider les commentaires aujourd’hui". On ignore quelle est la "cause" en question: madame Saal, ou les fameuses valeurs ici prises en ôtage?

   Mais Françoise Nyssen, c’est également l’éditrice qui a sciemment fraudé deux fois le fisc en ne déclarant pas de considérables agrandissements d’espace, une fois en Arles, au siège de sa maison d’édition, une autre fois à Paris. Le Canard enchaîné, qui a levé le lièvre, a chiffré la fortune économisée par ce double forfait! Ca en fait des APL pour les étudiants désargentés, je te jure!

  Qui se ressemble s’assemble. Dès lors, il était normal que, sous ton autorité, sous tes ordres, selon ton désir, selon ton souhait, selon ta volonté, selon tes vœux, mon Prince, mon Roy, mon grand Mamamouchi, le vice récompense le vice. En un peu plus d’un an, de Richard Ferrand à Alexandre Benalla, via cette dame Saal, tu nous y as déjà tellement habitués!

   Sais-tu, mon cher Manu, que des caissières qui ont utilisé à leur petit profit des bons de réduction de deux ou trois euros qui trainaient sur la caisse, ou que des employés de grand magasin qui ont mangé un fruit prélevé dans les rayonnages, ont été sèchement licenciés, eux, sans indemnités, sans planques payées par les contribuables et sans possibilité de retrouver du travail fort bien payé avec les avantages de la fonction à la clé? Probablement une nouvelle belle et grosse voiture avec chauffeur…

   J’ai appris aussi que ton si bon ami Benalla s’était rendu coupable de charmants forfaits depuis ceux que l’on a bien connus l’été dernier. Mais l’incendie a été joliment éteint - sûrement pas avec l’eau de la piscine que tu t’es fait construire à Brégançon, pas pour toi, oh non, bien sûr, mais par altruisme, pour les enfants du personnel de la résidence royale plus sûrement. 

   En garde à vue, la police a souhaité perquisitionner le domicile de ton si cher ami Benalla. Elle voulait notamment accéder à son coffre-fort. Tenus par la loi à ne pas entrer dans l’appartement avant l’heure légale, les policiers ont posé des scellés le soir et attendu le lendemain. Mais le coffre-fort a été vidé dans la nuit! On a le bras long chez les Benalla puisque du commissariat on peut atteindre un coffre-fort chez soi en pleine nuit. Les quatre armes qui devaient s’y trouver n’y étaient plus - soit tout de même trois pistolets et un fusil, pour un homme qui n’a que deux mains, ça fait tout de même beaucoup… Sa femme avait les clés, il avait dit qu'elle était à l’étranger : elle se cachait en fait dans le seizième arrondissement de Paris. Il est vrai que pour de nombreux français cet arrondissement de nantis équivaut bien à un pays étranger.  

   Votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, il me semble tout de même qu’il vaut mieux faire partie de ta cour que d’être un senior amputé de sa retraite, être un plumitif courbé plutôt qu’un écrivain debout, être une énarque de gauche qui tape dans la caisse de l’Etat pour financer les transports de sa progéniture, plutôt qu’un étudiant à qui tu voles dans sa poche cinq euros d’APL, être un cogneur de manifestants avec un brassard de la police et une accréditation de l’Elysée qu’un syndicaliste défendant le droit du travail.   

   Votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, j’aimerais que tu m’aimes et ce pour trois raisons. La première: pour être nommé sans compétence consul des provinces et des régions françaises dans le sixième arrondissement de Paris, voire le seizième – tu le peux, je le sais, il suffit que tu le veuilles; la deuxième: pour permettre à ma vieille mère qui n’a pas son permis de conduire et qui a quatre-vingt-quatre ans, de pouvoir disposer d’un taxi gratuit à n’importe quelle heure du jour et de la nuit pour aller faire ses visites médicales à une demi-heure de chez elle, le tout payé avec l’argent du contribuable  tu le peux, je le sais, il suffit que tu le veuilles; la troisième:  pour avoir chez moi des armes à feu en quantité, mais aussi et surtout, pour pouvoir tabasser les gens qui me déplaisent en portant un casque sur la tête, en distribuant des coups de matraque et en disposant de CRS ou de la police comme couverture à mes descentes de petite-frappe - tu le peux, je le sais, il suffit que tu le veuilles.

   S’il te plait, votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu: veuille-le. Je te promets pour ce faire de me prosterner moi aussi, de montrer les plumes de mon cul aux passants, de dire du bien de toi avec des articles, des conférences et des livres, je te jure, j’irai sur les chaînes et les radios du service public pour certifier, comme Arlette Chabot, qu’entre Napoléon, de Gaulle et toi, il n’y a pas l’épaisseur d’une feuille de cigarette, Joffrin ne me reconnaîtra pas, il m’aimera peut-être lui aussi comme il a aimé jadis Bernard Tapie et Philippe de Villiers. Je pourrai écrire aussi une biographie de Stéphane Bern avec une préface de Brigitte ex-Trogneux, passer une thèse de physique quantique avec tes amis les frères Bogdanov comme directeurs de travaux. Je pourrais même consacrer un séminaire de littérature comparée à l’œuvre de Philippe Besson que je mettrai en perspective avec celle de James Joyce. S’il te plaît, tu le peux, tu es mon Roy. J’habite place de la Résistance à Caen, fais-moi signe.

   Veuillez, votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, mon chéri, recevoir l’expression de ma considération la plus courtisane. Vive la République, vive la France, mais surtout: Vive Toi !

Michel Onfray


Post-scriptum : des bises à la Reine.

Post-scriptum 2: j’apprends à cette heure que tu as fait du jet-ski à fond les ballons avec Brigitte quand tu étais à Brégançon et ce dans une zone interdite à la navigation et au mouillage - tu y as pourtant grandement navigué et vraiment mouillé. Cette réserve marine protégée ne doit être troublée par aucun véhicule à moteur. Il y eut pourtant tes deux jets-ski et ton gros bateau avec un moteur de 150 chevaux - qui sait, peut être empruntés à Nicolas Hulot, car on sait que, comme toi, il est un écologiste qui collectionne les engins motorisés. Protéger l’environnement marin et préserver la biodiversité dans les eaux du parc national de Port-Cros, pour toi qui fumes du glyphosate chaque matin au petit déjeuner, ça compte pour rien, n’est-ce pas? 
 

Une lettre très réussie.

À voir !

Complément : Michel Onfray déprogrammé de France 5 après un texte à charge contre Macron. Voir [ici] (). Comme quoi, le président n'a pas du tout aimé. 

En complément sur Michel Onfray :

En complément sur Macron :

     

Samedi 6 Octobre 2018 - News # 11703 

Hongrie, Wall Street, Macron, Bretagne : Pierre Jovanovic fait le point :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic (auteur et journaliste économique)  tenait une séance de dédicaces à Quimper samedi 29 septembre 2018. L'occasion de lui poser quelques questions sur l'actualité de ce début d'automne.

Sommaire :

0:06 – La Hongrie et ses alliés vont-ils devoir se soumettre aux injonctions migratoires de l'UE face aux menaces de sanctions économiques ?

2:04 – Les mouvements comme le RN (France) ou 5 Étoiles (Italie), très portés sur l'étatisme et les questions sociales, font-ils fausse route dans une Europe où compétitivité économique et questions identitaires sont désormais au premier plan ?

5:10 – 10 ans jour pour jour après le krash boursier de Wall Street, vos impressions ?

6:36 – Quelques mots sur la crise traversée par la firme Tesla et sur la personnalité d'Elon Musk ?

7:37 – La censure de ce que certains nomment la « dissidence » s'intensifie : votre point de vue ?

11:39 – L'été d'Emmanuel Macron : meurtrier ou en pente douce ?

16:00 – Quelle relation entretenez-vous avec la Bretagne ?

Source : Breizh-info.

Non encore évalué.

En complément sur Pierre Jovanovic :

       

Vendredi 5 Octobre 2018 - News # 11668 

 

Banques systémiques : "BNP Paribas - Dans les eaux troubles de la plus grande banque européenne" :

SYNOPSIS :

Qui peut se permettre de payer une amende de 8,9 milliards de dollars sans ciller?
Qui peut faire monter au créneau le Président de la République française contre la justice américaine?
Qui est sortie de la crise financière encore plus puissante?
BNP Paribas.

BNP PARIBAS, dans les eaux troubles de la plus grande banque européenne est le premier film d'investigation politique et historique qui retrace la fabuleuse ascension du géant européen de la banque, la très française BNP PARIBAS.
BNP PARIBAS accompagne la vie des Français depuis les années 60.
BNP PARIBAS, ce sont 29 000 salariés sur le territoire, 1900 agences bancaires et 7 millions de clients.
Son histoire est intimement liée à l'histoire politique de ces trente dernières années. Mais BNP PARIBAS, c'est aussi la fusion entre deux banques, deux cultures et le rachat d'un grand nombre de structures bancaires européennes. BNP PARIBAS est aujourd'hui un mastodonte financier, plus puissant que les États. Elle incarne à elle seule le pouvoir sur l'économie mondiale des hyper-structures bancaires.

Comment la BNP PARIBAS a-t-elle pris le pouvoir?
Comment, aussi, est-elle devenue une banque intouchable?

Dans un récit sous forme de polar, Xavier Harel et Thomas Lafarge s'appuient sur de nombreux témoignages d'anciens de la banque et d'acteurs politiques et économiques de premier plan, pour nous retracer l'histoire de la banque la plus puissante d'Europe. L'intention des réalisateurs imaginé par une équipe parfaitement complémentaire, le réalisateur Thomas Lafarge à l'origine de ce projet culotté et inédit, et Xavier Harel, ancien de La Tribune, journaliste économique spécialiste de la finance internationale aujourd'hui auteur et réalisateur, ce film fait le pari de raconter, à partir d'un séisme mondial (la condamnation de BNP PARIBAS à l'amende la plus forte jamais prononcée par la justice américaine), comment cette banque, pur produit de l'histoire économique et politique française, est devenue l'un des mastodontes de la finance mondiale, à la manière d'un Goldman Sachs.

Dix ans après le déclenchement de la crise financière, leur film offre un éclairage international sur l'histoire de BNP PARIBAS. Il analyse ce qui a transformé une banque de dépôt, banque publique très aimée des Français, en une banque systémique. Pour cela, les réalisateurs ont consacré deux ans à non seulement retracer l'histoire politique de la banque mais également à démontrer comment BNP PARIBAS s'est retrouvée au coeur d'un système de jeux d'influence, quel rôle elle a endossé lors de la crise grecque, comment elle a été condamnée dans une affaire d'évasion fiscale et comment la justice américaine a décidé de la sanctionner pour la la violation de l'embargo lors de la guerre au Soudan. Pour cela, ils s'appuient sur des témoins directs en France, en Belgique, en Suisse, en Grèce, et notamment aux USA... Aucun documentaire ni aucun livre n'avait jamais été consacré à la première banque européenne.

Un excellent documentaire qui montre, une fois de plus, que le monde de l'entre-soi et des réseaux, favorise les turpitudes et les crimes.

En complément sur banque :

En complément sur BNP :

     

Jeudi 4 Octobre 2018 - News # 11642 

Économie : Emmanuel Macron : un bilan catastrophique ? Avec Philippe Béchade :

SYNOPSIS :

Un an d’exercice du pouvoir, un an pendant lequel de nombreuses décisions ont été prises, de nombreuses lois ont été adoptées, de grands discours ont été prononcés, une volonté a été affirmée. Il n’est pas indécent dès lors de faire un premier bilan et de mesurer les résultats de l’action entreprise. Où en est donc aujourd’hui la France du point de vue économique, financier, budgétaire et social ?

En complément sur économie :

En complément sur Macron :

En complément sur Philippe Béchade :

En complément sur catastrophe :

 

Mardi 2 Octobre 2018 - News # 11607 

Dette : vous aller vous faire dépouiller - Par Charles Gave :

SYNOPSIS :

Selon certains économistes, la dette publique n’est pas problématique, car la France possède assez d’actifs pour la rembourser à tout moment. Mais est-ce si simple ? On va essayer de répondre à cette question.

Pour l’économiste Thomas Porcher, la dette française ne serait pas un problème car la France disposerait en face de 1,5 fois la valeur de cette dette en actifs. Il suffirait alors de vendre ces actifs pour payer la dette de la France. Partagez-vous ce point de vue ? La France peut elle fermer les yeux sur sa dette publique ?

En complément sur dette :

En complément sur Charles Gave :

     

Mardi 2 Octobre 2018 - News # 11599 

Olivier Delamarche sur TV Libertés : « Il faut se débancariser » :

SYNOPSIS :

Le célèbre économiste, Olivier Delamarche, suspendu de la chaîne BFM TV à cause de sa liberté de ton, est l'invité de Pierre Bergerault dans "Politique-Eco". Ensemble, ils évoquent les troubles qui secouent la France, l'Europe et le monde : croissance, démographie, retraites, chômage, dette, crise de l'UE et de l'Euro... Un débat passionnant et à contre-courant !

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur économie :

En complément sur TV Libertés :

   

Mardi 2 Octobre 2018 - News # 11581 

La Chine s’explique sur l’«attaque» contre un destroyer américain en mer de Chine méridionale. Voir [ici] ().

Pékin affirme que «La Chine possède une souveraineté incontestable sur les îles en mer de Chine méridionale et les eaux attenantes» mais c'est faux, les chinois mentent : en 2016, la Cour permanente d'arbitrage de l'ONU avait considéré que la Chine ne pouvait prétendre à une zone économique exclusive du fait de l'occupation de ces îlots artificiels. Point final.

Comme quoi, dès qu'un État atteint une certaine puissance, il fait n'importe quoi, et viole le droit international.

Il serait temps que les américains délogent les Chinois de là avant qu'il ne soit trop tard.

En complément sur mer de Chine :

       

Lundi 1er Octobre 2018 - News # 11580 

Banques : Interdit d'interdire : "10 ans après la crise financière, le système est-il plus sûr ?" :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit Henri Sterdyniak, membre des économistes atterrés, Agnès Bénassy-Quéré, présidente déléguée du Conseil d'Analyse Economique, Jean-Michel Naulot, ancien membre de l'Autorité des Marchés Financiers et Jean-Sébastien Beslay, président de Trusteam Finance.

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur crise financière :

En complément sur banque :

   

Lundi 1er Octobre 2018 - News # 11578 

Économie, libre-échange, États-Unis, Canada, et Mexique : Le « plus important accord de l'histoire américaine », selon Donald Trump. Voir [ici] ().

Le libre-échange est un marché de dupes qui permet à un pays de dévorer l'industrie et le commerce d'un autre pays en faisant fabriquer ses produits ailleurs et moins cher pour conquérir le nouveau "partenaire" pigeon.

Il faut comprendre que si un pays demande à un autre un accord de libre-échange, c'est qu'il y a intérêt, qu'il y sera gagnant, et que donc l'autre pays sera le perdant.

En complément sur économie :

En complément sur libre-échange :

     

Dimanche 30 Septembre 2018 - News # 11553 

Un navire de guerre américain provoque la Chine en mer de Chine méridionale. Voir [ici] ().

  1. Ce n'est pas de la provocation : ces îles n'appartiennent pas à la Chine qui les revendique indûment après les avoir abordées et bétonnées.
  2. C'est le seul cas où j'appuie les États-Unis : la Chine se fout de la gueule du monde et viole le droit international dans le but d'obtenir des zones économiques exclusives à partir de ces îles.

China go home !

En complément sur mer de Chine :

       

Dimanche 30 Septembre 2018 - News # 11552 

 

Main basse sur l'État par l'ENA : "La caste : Enquête sur cette haute fonction publique qui a pris le pouvoir" : entretien avec Laurent Mauduit :

SYNOPSIS :

Dans l'Entretien Libre, Aude Lancelin a reçu le journaliste Laurent Mauduit pour échanger à propos de son livre : « La Caste - Enquête sur cette haute fonction publique qui a pris le pouvoir »

LA QUATRIÈME DE COUVERTURE :

En vingt ans s'est constituée en France une véritable oligarchie vertébrée notamment par l'Inspection des finances. Fonctionnant comme une caste, cette oligarchie capitaliste s'est installée pour durer, en occupant les postes clés de l'État, pour imposer ses vues et ses réformes néolibérales. Quelle est la vraie nature de ce pouvoir dont Emmanuel Macron est l'étendard ? Histoire de la trahison des élites publiques françaises.

L'accession au pouvoir d'Emmanuel Macron n'est pas seulement la conséquence d'un séisme historique, qui a vu l'implosion du Parti socialiste et du parti Les Républicains. C'est aussi l'aboutissement de l'histoire longue de la haute fonction publique, qui a cessé de défendre l'intérêt général pour se battre en faveur de ses seuls intérêts.

Pour comprendre cette sécession des élites publiques et décrypter les débuts du nouveau quinquennat, il faut savoir comment la caste a d'abord réalisé, grâce aux privatisations, un hold-up à son profit sur une bonne partie du CAC 40 ; puis comment, par le jeu des pantouflages ou de rétropantouflages, elle est parvenue à privatiser quelques-uns des postes clés de la République jusqu'à porter l'un des siens au sommet de l'État.

C'est cette enquête que La Caste s'applique à mener, en dressant l'état des lieux du système oligarchique français ; en se plongeant dans les combats engagés par les défenseurs de la République – en 1848, en 1936 ou encore en 1945 –, pour que celle-ci dispose enfin d'une haute fonction publique conforme à ses valeurs.

RÉSUMÉ :

La victoire d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle n'est pas seulement la conséquence accidentelle d'un séisme historique qui a vu l'implosion du Parti socialiste et du parti Les Républicains. C'est aussi et surtout l'aboutissement d'une histoire longue, celle de la haute fonction publique française, notamment l'Inspection des finances, qui a progressivement cessé de défendre l'intérêt général au profit de ses seuls intérêts, ceux de l'oligarchie de Bercy. Pour comprendre cette trahison des élites publiques et décrypter les débuts de ce quinquennat qui en résulte, il faut se plonger dans l'histoire de cette caste.

Dans les années 1980, d'abord, lorsqu'elle réalise grâce aux privatisations un hold-up sur une bonne partie du CAC 40 et de la vie française des affaires. Puis peu à peu s'installe, par le biais de pantouflages ou de rétro-pantouflages de plus en plus fréquents, en consanguinité constante avec le monde de la finance pour lequel elle privatise quelques-uns des postes-clés de la République.
En servant alternativement la gauche et la droite, mais en défendant perpétuellement les mêmes politiques néolibérales, elle est finalement parvenue à installer une tyrannie de la pensée unique, ruinant la notion d'alternance démocratique.

C'est cette enquête que cet essai sur la caste s'applique à mener : en dressant un méticuleux état des lieux du système oligarchique français ; en se replongeant dans les innombrables combats menés par les défenseurs de la République - en 1848, en 1936 ou encore en 1945 - afin que celle-ci dispose d'une haute fonction publique conforme à ses valeurs. L'élection de Macron atteste que ce combat démocratique, si souvent perdu, est plus urgent que jamais.

L'AUTEUR :

Laurent Mauduit commence sa carrière de journaliste en 1979 au Quotidien de Paris.
Chef du service économique de Libération jusqu’en 1994, il entre au Monde pour une quinzaine d’années.
Cofondateur de Mediapart, Laurent Mauduit a déjà publié une quinzaine d’ouvrages, principalement des essais sur la gauche française et des livres d’enquête, dont le récent Main basse sur l’information (Don Quichotte, 2016).

C'est gravissime.

Une vidéo qu'on peut largement mettre dans les Chroniques de la dégénérescence, et qui permet de comprendre pourquoi et comment tous les États dégénèrent : à cause des hommes qui perdent peu à peu leur éthique, et qui ne voient plus que leurs intérêts, par la corruption des esprits et des moeurs. Game Over.

Après la trahison des politiciens, la trahison des hauts fonctionnaires et des "élites".

À voir absolument !

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur élite :

En complément sur l'ENA :

En complément sur Laurent Mauduit :

 

Vendredi 28 Septembre 2018 - News # 11497 

Le gouvernement israélien déclaration à la Cour suprême : "La Knesset peut faire des lois partout dans le monde et violer la souveraineté d'États étrangers". Voir [ici] ().

Ben voilà... : ce que l'on savait déjà est désormais officiel : Israël se comporte comme un État voyou despotique et se moque du droit international et des autres peuples.

Un pays dirigé par des criminels, à mettre au ban des nations par un boycott économique et financier total. Ce qui est terrible, c'est qu'en Israël il y a nombre de gens qui n'y sont pour rien, et qui sont embarqués dans nombre d'aventures illégales de leur gouvernement d'extrême-droite, et qui à un moment vont en payer le prix.

En complément sur Israël :

       

Jeudi 27 Septembre 2018 - News # 11493 

"Ce que nous ne voulons pas savoir" - L'intervention d'Olivier Delamarche - 20 septembre - La Roche-sur-Yon :

La conférence complète :

SYNOPSIS :

Les Econoclastes étaient invités par le CERA et l’OESTV jeudi 20 septembre à la Roche-sur-Yon pour parler de « ce que nous ne voulons pas voir ».

Au programme, macroéconomie avec Olivier Delamarche, transition énergétique avec Nicolas Meilhan et géopolitique avec Philippe Béchade.

Olivier Delamarche dresse un tableau sombre de l'économie mondiale. Pour faire court, on va à la crise majeure, à la ruine de beaucoup de gens.

À voir !

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur Philippe Béchade :

     

Jeudi 27 Septembre 2018 - News # 11488 

Conférence "L’état du monde : une approche géopolitique et économique" avec Olivier Delamarche et Pierre Sabatier pour la partie économique et Alain Juillet pour la partie géopolitique, à l'École de Guerre - Thinkerview - 27 Septembre 2018 :

Une conférence magnifique, surtout les explications intelligentes et lucides de Pierre Sabatier, et les révélations et analyse d'Alain Juillet.

Olivier Delamarche n'est pas en forme : "heu...." à répétition, il s'écoute parler, ne donne pas beaucoup d'explications didactiques. Décevant. Peut mieux faire.

En complément sur géopolitique :

En complément sur économie :

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur Pierre Sabatier :

En complément sur Alain Juillet :


Jeudi 27 Septembre 2018 - News # 11483 

Interdit d’interdire et l'Union Européenne : l'économie européenne est-elle trop libérale ou pas assez ? :

SYNOPSIS :

Pour sa première édition, Interdit d'interdire s’attaque au libéralisme. Frédéric Taddeï en débattra avec l’essayiste Emmanuel Todd, la bloggeuse Coralie Delaume, l’économiste Nicolas Baverez et Ferghane Azihari, analyste en politique publique.

Source : Russia Today France.

Une bonne première émission, mais un peu courte selon moi.

Il lui faudrait une demi-heure de plus.

En complément sur Interdit d’interdire :

En complément sur libéralisme :

En complément sur Union Européenne :

   

Mardi 25 Septembre 2018 - News # 11424 

Nous sommes gouvernés par une technocratie - Avec Charles Gave :

SYNOPSIS :

Vu de France, il n’était jusqu’ici qu’un clown criblé de scandales divers. Mais une petite musique commence à s’installer : "On dira ce qu’on voudra de Donald Trump, l’économie américaine se porte à merveille"... Avec la politique de "l’Amérique d’abord", une promesse martelée durant sa campagne, le pays affiche un taux de chômage en baisse et une croissance économique à 4,1% au deuxième trimestre. Comment expliquez-vous les succès actuels de l'économie américaine ?

Comment envisager la suite pour les Etats-Unis ? La contexte actuel peut-il perdurer ?

La croissance américaine à 4.1% pour le deuxième trimestre 2018, tandis que les chiffres trimestriels de la zone euro atteignent 0.4% sur la même période. Comment comprendre un tel différentiel entre les deux zones économiques ?

En complément sur Charles Gave :

En complément sur technocratie :

     

Samedi 22 Septembre 2018 - News # 11333 

Charles-Henri Gallois, le responsable national de l'UPR pour l'Économie : «L'immense majorité des Français serait contre le CETA». Voir [ici] ().

En complément sur Charles-Henri Gallois :

En complément sur UPR :

En complément sur CETA :

En complément sur libre-échange :

 

Vendredi 21 Septembre 2018 - News # 11316 

Pierre Jovanovic reçoit Laurent Fendt pour la revue de presse de Septembre 2018 :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic reçoit Laurent Fendt pour commenter les principales actualités politiques, économiques et financières : impact des taux négatifs sur l'économie mondiale, hausse des taxes en France, rentrée politique du gouvernement Macron, hyperinflation vénézuélienne, problèmes bancaires, etc.

Une revue de presse hallucinante montrant comment l'État et les banques sont en train d'escroquer la population.

Il est incontestable que la classe moyenne et les pauvres sont en train de s'appauvrir.

Quand des enseignes de la grande distribution en sont réduites à faire le genre de publicité suivante, c'est que la situation économique des Français commence à se dégrader sérieusement :

À voir absolument.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur Laurent Fendt :

     

Jeudi 20 Septembre 2018 - News # 11283 

Économie : Vers une nouvelle Grande Dépression? Un milliardaire américain révèle un scénario macabre. Voir [ici] ().

En complément sur économie :