Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

20 News

Mardi 22 Janvier 2019 - News # 14458 

Le témoignage inattendu sur la masturbation et l'homosexualité d'un des visiteurs de mon site, Altator :

Bonjour,

Je souhaite témoigner au sujet de la sexualité contre-nature appelée homosexualité.

J'ai à mon grand malheur est remord pratiqué une fois dans ma vie ce qui s'appelle la sodomie, cela avec un homme, donc de même sexe que moi...

Je souhaite expliquer (sans excuse, ni justification, ni victimisation), ce qui m'y a amené. Ceci avec l'espoir, que celles et ceux qui liront ce témoignage se rendent compte et puissent en tirer quelque chose afin de ne pas tomber dans cette perversité contre-nature abominable.

En premier lieu, j'ai commencé à me masturber vers 13 ans, jusqu'à actuellement assez récemment. 
Le premier pas à été franchi avec l'utilisation de l'alcool.
Dans une soirée, ivre, je me rappelle avoir roulé des pelles à mon meilleur ami afin de provoquer les autres, comme histoire de se dire :"Vous voyez,j'en suis pas un pourtant, j'ose, j'ai le courage de le faire et, on s'en fout, on vous provoque !"

Une autre manifestation de ce vice, toujours lorsque l'alcool était présent, fut un autre soir, lorsque, invité chez un ami, nous nous masturbâmes l'un l'autre devant du porno...

J'avais honte que mon meilleur ami le sache et qu'il me prenne pour un PD...

Puis, les années passèrent, je rencontrais finalement une fille et fis l'amour sans éjaculation avec elle. C'était ma première fois. Lorsque je me retins pendant l'acte, celle-ci pris peur croyant que j'avais mal. Lorsque je revins chez elle, la porte était fermée. Elle était derrière cette porte mais, ne m'ouvrais pas. Je me sentis perdu...
Je ne lui avais pas parlé de ce que mon Être voulait vraiment, à savoir être libre et pratiquer la magie sexuelle sacrée blanche. 

Je tomba en dépression pendant de nombreuses années. 
2 ans plus tard, je rencontra une femme plus âgée (fantasme de la femme mûre...). 
J'ai fait bestialement l'amour avec elle, le plus possible sans éjaculation...
Je ne lui parla pas de la rétention séminale...
Cette femme, malgré-moi (je ne travaillais pas sur moi), m'insultais journalièrement puis commença à me frapper. 
Moi, convaincu que je devais l'aider, l'aimer, etc. me fit un point d'honneur à rester tout de même avec elle.

1 an passa. Puis, du jour au lendemain, notre relation ambiguë (ne sachant si l'on était ami ou amant) se détériora de plus en plus et, elle commença à m'insulter de PD. 
Elle le martela presque quotidiennement lors de ses excès de colère. 

Un soir où je ne su plus supporter sa colère, je décidais alors de sortir de l'appartement et d'aller boire pour me changer les idées. 

Je rencontra un homme dans le bar d'à côté. Nous buvâmes, nous discutâmes. Il m'invita chez lui. 
Nous discutâmes encore et buvâmes... Ne voulant pas rentrer à mon appartement je décidais alors de m'éterniser chez cette personne que je venais de rencontrer. 
Il décida alors de se livrer et d'avouer qu'il était gay. 
J'en discutais alors avec lui sans peur. Toutefois, vint un moment où il me demanda de lui faire l'amour étant donné qu'il était en manque et qu'il était perdu, cela de manière très insistante et très douce, je ressenti de la pitié...

Ma première réaction fut de refuser intelligemment dans mon for intérieur. 
Seulement, le hic c'est que j'étais loin de ma famille, je vivais avec une femme qui me maltraitait, j'étais ivre, sans repère, perdu. 
Puis me vint une idée des plus perverses...

J'entendais souvent autrui dire :"T'es un homosexuel refoulé !" parce que je ne sortais qu'avec très peu de filles (jamais d'hommes) et que j'accordais une importance véritable à ce que l'on appelle l'amour entre un homme et une femme. Je ne tolérais pas la séduction. De plus la femme avec qui je vivais, m'avait incrusté cette idée dans la tête comme quoi j'étais pd, bien que jusqu'à cet instant je n'avais jamais eu de relation sexuelle avec un homme.

Cette idée perverse la voici. SURTOUT, à toutes celles et ceux qui me lisent puissiez vous ne jamais faire la même erreur que la mienne. 
"Si tout le monde dit que je suis un homosexuel refoulé, peut-être que je le suis. Comment savoir si je le suis ? En essayant. Si je ressens quelque chose, alors ça voudra dire que je le suis, sinon ça voudra dire que je ne le suis pas". "De plus, cela me permettrait d'avoir plus d'expérience que les autres si je le faisais..." (avarice, vanité, luxure, etc.)

Et c'est ainsi que je m'exécuta, pensant faire une pierre de coup en croyant rendre service (moi, le gentil moi) à quelqu'un de si triste...

Aujourd'hui, j'ai un terrible remord de conscience, l'impression d'être damné (moins depuis que j'observe mes défauts, etc. Cf : Samaël Aun Weor). Je souhaiterais pouvoir revenir en arrière et me rendre compte et refuser de faire quoi que ce soit avec cet homme ce soir-là.

Cet acte abominable, je l'ai produit par rapport à plusieurs causes :

- Masturbation depuis mes 13 ans (avec et sans porno).
- Expériences entre potes de masturbation devant du porno.
- Alcoolisme.
- Ego gentil qui veut rendre service à tout le monde. 
- Abus intellectuel et peur de l'opinion d'autrui. 
- Les principaux péchés capitaux (notamment luxure, avarice). 
- Masochisme, vengeance sur moi-même.

Je précise ne pas avoir pris mon pied durant cette abomination (étant naturellement attiré par les femmes), le but étant de savoir si j'étais ou non ce qu'ils prétendaient que je sois (ce qui est un paradoxe au vu de mon acte...).
J'espère profondément un jour que cette horreur que j'ai engendré au fond de moi soit décapitée ainsi qu'un bon nombre de mois gentils... 
J'espère un jour ne plus me sentir damné et rejeté de la divinité. 

J'ai juste une exhortation pour tous ceux et celles qui n'ont pas eu d'expérience de type "homosexuel" mais qui un jour, selon les circonstances, se diraient : "Après tout, c'est pas si grave...". Si vous avez une conscience, n'écoutez pas cette horrible mode LGBT !
N'écoutez pas celles et ceux qui vous disent "t'es gay" ! Non, ce n'est pas "fun", c'est l'Enfer. Si vous voulez vous libérer, ne commettez pas cette abomination.

Si vous voulez vous sortir de ce vice, travaillez sur vous-même, auto-observez vous, et pratiquez pour la dissolution des égos.

Courage !

Je dois dire qu'il faut un certain courage pour avouer décrire publiquement de telles expériences de débauche et de déchéance (même si un pseudo est une forme d'anonymat).

Mais il faut encore plus de courage de prendre conscience de la perversité et de vouloir changer, de vouloir en finir avec ces terribles défauts psychologiques, avec la luxure immonde, et encore plus abominable s'agissant de l'homosexualité.

Je vais compléter ce témoignage important par trois impérieux conseils :

1) Ne vous masturbez JAMAIS ! : la masturbation engendre tout un tas de parasites dans l'âme dont ceux responsables de l'homosexualité.
2) Ne touchez en AUCUN CAS à l'homosxualité : vous engendrerez encore plus de parasites pervers, vous vous chargerez de surcroît d'un terrible karma, et vous divorcerez en plus progressivement de votre Être intérieur profond pour incarner la Bête, l'immonde Typhon-Banphomet, et vous vous tranformerez à terme, en une ou plusieurs vies, en shemale, en la grande prostituée.
3) Si possible, ne forniquez pas : lorsque vous vous unissez avec une personne de sexe opposé uniquement, ne perdez pas vos énergies par l'orgasme qui engendre, puis nourrit, et développe, la méduse psychologique. Restez toujours chaste (à ne pas confondre avec l'abstinence qui est le fait de ne pas avoir de rapports sexuels).

Rappelez vous ce que dont Altator nous a témoigné pour l'avoir vécu directement :

être gay, "ce n'est pas fun, c'est l'Enfer".

Réfléchissez sur ces choses.
Maintenant, et plus tard, au calme, en vous-mêmes.
C'est important.
À bon entendeur salut.

En complément sur homosexualité :

En complément sur masturbation :

En complément sur LGBT :

En complément sur témoignage :

 

Mardi 20 Novembre 2018 - News # 12798 

Énergie libre : 1h de vélo = 24h d'électricité ? - Bullshit ou pas - Monsieur Bidouille :

SYNOPSIS :

Une heure de sport pour 24h d'énergie ? Mais on attends quoi ??? Dans cette vidéo nous parlerons de l'invention « révolutionnaire » qu'est le Free Energy, du milliardaire Manoj Bhargava qui dédie une partie de sa fortune à aider les pauvres. Et ça, c'est beau.

En complément sur énergie libre :

En complément sur électricité :

En complément sur Monsieur Bidouille :

   

Mardi 30 Octobre 2018 - News # 12249 

Énergie libre : Une petite centrale hydroélectrique pour les rivières et les fleuves :

En complément sur énergie :

En complément sur hydroélectrique :

     

Mardi 31 Juillet 2018 - News # 10210 

 

Fantastique découverte archéologique et scientifique : la pyramide de Khéops concentre de l’énergie électromagnétique dans ses chambres intérieures. Voir [ici] ().

Incroyable mais vrai.

En plus, les images des distributions spatiales des champs électriques ne laissent aucun doute.

On avance, on avance...

Pour ceux qui douteraient, voyez impérativement les vidéos :

.

En complément sur archéologie :

En complément sur Égypte :

En complément sur pyramide :

En complément sur fantastique :

En complément sur incroyable :


Jeudi 28 Juin 2018 - News # 9411 

"Le point sur les trous noirs" par Jean-Pierre Luminet :

J'ai écrit à Jean-Pierre Luminet le message suivant :

Tout d'abord, merci Jean-Pierre pour votre formidable travail de vulgarisation.

Pour tout vous dire, je ne comprends pas pourquoi les scientifiques s'entêtent sur la version actuelle des trous noirs : une singularité de densité infinie. Ça n'a aucun sens.

1) Un trou noir de Schwarzschild n'existe pas :

Un astre n'ayant aucun moment cinétique n'existe que sur le papier, d'une manière conceptuelle. Dans l'Univers réel, tous les astres ont une vitesse de rotation. Cela est dû à la brisure de symétrie qui engendre des innombrables déséquilibres et de l'hétérogénéité partout, notre Univers actuel en étant une preuve circonstanciée définitive, et les grumeaux du fond diffus cosmologique le confirmant même à des instants très proches du Big Bang.

Donc tout tourne dans l'Univers.

C'est d'autant plus vrai que les étoiles sont en rotation. Alors, lorsqu'une étoile massive en fin de vie explose en supernovae puis s'effondre, la rotation du cœur s'accélère même. C'est le même phénomène que celui s'appliquant à un patineur en rotation, qui replie ses bras tout près de son corps : sa vitesse de rotation augmente. Donc, inule de songer à un trou noir qui ne tourne pas...

2) Une singularité gravitationnelle n'existe pas :

Dans l'Univers, tous les objets sont finis : à un un instant donné, ils ont une valeur bien quantifiée : une masse, une charge électrique, une vitesse, un moment cinétique, une énergie, un potentiel, etc.

Donc attribuer une valeur infinie à quelque chose de manifesté est totalement absurde.

En réalité, au cœur d'un trou noir, il y a un astre : un astre, constitué certes de manière exotique en son noyau central (composé principalement de sous-produits des Quarks), mais un astre bien réel, et non un point mathématique où toute la masse serait concentrée avec, comme le croient pas mal de scientifiques, une densité infinie (encore une notion absurde, un contre-sens absolu). D'ailleurs, les nouveaux modèles des théories d'unifications que sont la théorie des supercordes et la théorie de la gravitation quantique à boucles, démontrent toutes que les singularités gravitationnelles n'existent pas.

Il faut être logique à 100%, et ne pas avoir une logique à deux vitesses. Si un trou noir possède une masse (et ça nous somme sûr qu'il en possède une), alors obligatoirement il est constitué de matière. Pas de matière = pas de masse (même si c'est plus compliqué en raison du boson et du champs de Higgs).

L'astre central d'un trou noir est très probablement constitué, en partant du cœur vers l'extérieur :

- D'un noyau de matière exotique : des particules, sous-produit de quarks, qui sont apparues lorsque la pression de dégénérescence des quarks a été atteinte en raison de l'extrême pression engendrée par la force de gravité, les faisant se décomposer en plusieurs sous-éléments, dont certains sont stables.
- Une couche de quarks, comme ceux que l'on trouve dans une "étoile étrange".
- Une couche de neutrons.
- Une série de fines couche d'atomes divers, en allant des plus lourds vers les plus légers.

Enfin, je vous fait une prédiction : la science va découvrir progressivement que dans l'Univers, les trous noirs sont bien plus nombreux et bien plus massif qu'elle ne le pense.

Que pensez vous de mes conclusions ?

Amitiés.

Si je reçoit une réponse de sa part, je en manquerais pas de l'insérer ici.

En complément sur Jean-Pierre Luminet :

En complément sur trou noir :

     

Dimanche 18 Mars 2018 - News # 7124 

Innovation technologie et énergie libre : des scientifiques du MIT mettent au point un dispositif qui produit de l’électricité à partir de l’air. Voir [ici] ().

La chaleur : un concept notamment super bien utilisé notamment par l'ingénieur Robert Stirling qui inventa en 1816 un moteur ultra-efficace qui capte son énergie, et qui porte son nom. Voir ces [vidéos] ().

En complément sur innovation :

En complément sur technologie :

En complément sur énergie :

En complément sur électricité :

 

Jeudi 8 Février 2018 - News # 6671 

Montée en puissance de Big Brother aux États-Unis : l'administration Trump autorise les douanes américaines à tester un programme biométrique pour scanner les visages des conducteurs et des passagers dans les véhicules passant les frontières :

La US Customs and Border Protection se prépare à lancer un programme pilote pour scanner les visages des conducteurs et des passagers au port d'Anzalduas, près de McAllen, au Texas.

Jeudi, le US Customs and Border Protection a annoncé des plans pour un nouveau programme pilote qui testera la technologie de reconnaissance faciale biométrique dans le cadre d'un effort visant à identifier les fugitifs ou les terroristes présumés. L'homme d'État Austin-American a rapporté sur l'annonce:

Grâce à des progrès considérables dans la technologie de reconnaissance faciale, en particulier au cours de la dernière année, l'avenir arrive plus tôt que la plupart des Américains le réalisent. Dès cet été, la CBP mettra en place un programme pilote pour numériser numériquement les visages des conducteurs et des passagers - alors qu'ils sont dans des véhicules en mouvement - au port d'entrée d'Anzalduas, près de McAllen, a annoncé l'agence jeudi.

La frontière entre le Texas et le Mexique est utilisée comme terrain d'essai pour la technologie. Les résultats du programme pilote serviront à déployer un programme national le long des frontières du sud et du nord. The Statesman note que le ministère de l'Énergie a embauché des chercheurs au Oak Ridge National Laboratory du Tennessee pour aider à surmonter les difficultés de l'utilisation de la technologie de reconnaissance faciale sur les véhicules en mouvement. Les chercheurs ont mis au point une méthode de lutte contre la teinture des vitres et l'éblouissement du soleil qui peut rendre les fenêtres d'un véhicule impénétrables aux caméras. La technologie de reconnaissance faciale développée pour le programme pilote permettra d'identifier le conducteur, les passagers avant et les passagers à l'arrière.

Le CBP exploite actuellement des programmes de sortie de reconnaissance faciale dans près d'une douzaine d'aéroports internationaux aux États-Unis. Colleen Manaher, directrice exécutive de la planification, de l'analyse des programmes et de l'évaluation du CBP, a déclaré au Statesman que les voyageurs ont accepté la technologie et a noté que «nous pouvons remercier les pommes et les googles pour cela».

Bien que les revendications du CBP mettant en œuvre la technologie de reconnaissance faciale pourraient éventuellement éliminer le besoin de passeports, cartes d'embarquement et autres documents de voyage, la technologie est sans aucun doute une atteinte à la vie privée. L'Electronic Frontier Foundation et le Centre on Privacy and Technology de l'Université de Georgetown ont tous deux demandé une enquête plus approfondie sur les dangers potentiels d'un appareil massif de reconnaissance faciale. Aux États-Unis, seuls le Texas et l'Illinois ont des lois interdisant l'utilisation de données biométriques à des fins commerciales.

Le nouveau programme pilote du Texas n'est que le dernier effort du gouvernement fédéral pour mettre en œuvre une vaste gamme de programmes biométriques et de surveillance aux États-Unis.

En août 2017, Activist Post a annoncé le lancement d'un programme national de balayage des visages de tous les passagers aériens aux États-Unis. Customs and Border Protection a lancé un "Traveler Verification Service" (TVS) qui prévoit d'utiliser la reconnaissance faciale sur tous les passagers aériens. y compris les citoyens américains, les vols d'embarquement sortant des États-Unis. Ce même mois, il a été signalé que trente et un shérifs le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique ont voté à l'unanimité pour adopter des outils qui permettront la collecte et le stockage des scans d'iris.

De plus, Activist Post a rapporté la semaine dernière que l'agence américaine ICE (Immigration and Customs Enforcement) a maintenant accès à une base de données nationale de reconnaissance des plaques d'immatriculation après avoir conclu un contrat avec la meilleure société de collecte de données de plaques d'immatriculation. Cette base de données permet à ICE d'effectuer des recherches sur la localisation d'un véhicule au cours des cinq dernières années, ainsi que de développer des «listes d'accès à chaud» permettant de suivre indéfiniment certains véhicules.

Le Service de l'immigration et des douanes des États-Unis fait actuellement l'objet d'une poursuite pour avoir omis de divulguer des documents liés à l'utilisation de dispositifs par l'agence pour recueillir des données biométriques auprès des immigrants. Mijente et le National Immigration Guild de la National Lawyers Guild demandent à un tribunal fédéral de forcer ICE et le Department of Homeland Security à divulguer des informations relatives à l'utilisation d'appareils portatifs utilisés pour recueillir des données biométriques auprès des immigrants lors des raids.

Ces programmes rappellent les systèmes de surveillance de masse mis en place en Russie et en Chine. La vérité est que les trois nations empruntent des chemins différents vers le même objectif: contrôle et surveillance de leur population et suppression de la pensée critique ou de l'opposition. La seule façon de s'opposer à cela est de refuser de financer les programmes à chaque tour et de partager l'information. Il pourrait être trop tard pour arrêter la mise en place de ces programmes, mais les gens pourraient potentiellement former suffisamment de résistance pour établir des communautés et des quartiers libres où ces technologies invasives sont rejetées.

Source : Activipost () - Traduction Google non relue.

Putain, ça fait peur...

La surveillance intégrale se déploie de plus en plus, et partout. Et toujours sous des motifs sécuritaires... On se demande bien comment l'Humanité a fait pendant des milliers d'années sans les caméras, Internet, et toute cette technologie de merde...

Rien n'arrête les fascistes du Nouvel Ordre Mondial.

En complément sur États-Unis :

En complément sur Big Brother :

En complément sur reconnaissance faciale :

En complément sur surveillance :

En complément sur fascisme :


Lundi 22 Janvier 2018 - News # 6320 

Paramahamsa Tewari, un inventeur indien d’une machine à énergie libre. Voir [ici] () et [là] ().

À noter que ce Monsieur est décédé le 27 Novembre 2017.

En complément sur énergie libre :

       

Dimanche 7 Janvier 2018 - News # 6034 

Énergie libre : Stan Meyer, inventeur d'une “voiture à moteur hydraulique” est mort dans un restaurant en criant “Ils m’ont empoisonné !”. Voir [ici] ().

En complément sur Stan Meyer :

En complément sur énergie libre :

     

Vendredi 29 Décembre 2017 - News # 5872 

L’Inde ne supprimera pas le générateur d’énergie libre Tewari malgré les menaces du Royaume-Uni, des États Unis, et de l’Arabie Saoudite. Voir [ici] ().

En complément sur énergie libre :

       

Lundi 11 Décembre 2017 - News # 5785 

"Énergie libre, ce qu'il faut savoir..." :

Une excellente petite vidéo de synthèse, aussitôt censurée par YouTube.

Seul bémol : la négation du mouvement perpétuel dont l'essence même est la surunité

À voir !

En complément sur énergie libre :

       

Dimanche 25 Juin 2017 - News # 4925 

 Attention danger pour les peuples ! :


L’accord top secret qui doit dépecer les services publics :
 

Les États-Unis, les pays de l’UE et une vingtaine d’autres États ont entamé à Genève des négociations sur le commerce des services. Signe particulier : ces tractations devaient rester secrètes pendant cinq ans. WikiLeaks a réussi à lever en partie le voile sur leur contenu.

Tout devait rester entièrement secret. Rien ne devait filtrer des négociations sur l’accord sur le commerce des services (ACS - NDR : ou TISA en anglais) entamées depuis deux ans à l’ambassade d’Australie à Genève entre les États-Unis, l’Union européenne et une vingtaine de pays. Une vaste entreprise de libéralisation qui touche jusqu’aux services publics fondamentaux. Des mesures assurant une confidentialité totale des discussions ont été prises, dans un langage digne d’un scénario à la James Bond. Les textes établissant l’avancée des pourparlers ont été « classifiés », selon un jargon utilisé généralement pour les dossiers secret-défense. Ils doivent être « protégés de toute diffusion non autorisée » et stockés dans un système d’ordinateurs lui-même classifié et maintenu « dans un building ou un container clos » sous haute surveillance. L’objectif déclaré est que rien ne puisse transpirer du contenu de ces tractations « jusqu’à cinq ans après la conclusion d’un accord » ou la fin des négociations si celles-ci devaient finalement ne pas aboutir.

C’était sans compter sur la dextérité des lanceurs d’alerte de WikiLeaks qui sont parvenus à récupérer une partie des textes surprotégés. Ils ont publié ainsi le 19 juin sur leur site l’annexe du traité en préparation consacré aux services financiers.

https://wikileaks.org/tisa-financial/ ()

Ces révélations soulignent, en fait, l’ampleur de l’offensive engagée par Washington, suivi par les États membres de l’Union européenne, pour permettre aux multinationales de truster, le moment venu, le commerce des produits financiers mais aussi celui de tous les services sur les grands marchés transatlantique et transpacifique, dont les négociations, on le sait, avancent au même moment, dans la plus grande discrétion.

Contourner les résistances populaires et réfractaires de l’OMC

Les pourparlers secrets pour parvenir à un accord sur le commerce des services (ACS) ont démarré en 2012 et leurs initiateurs entendent tout faire pour les conclure avant la fin 2015. Ils sont en fait destinés à contourner l’obstacle que constituaient les résistances de forces progressistes, de mouvements sociaux, de syndicats et de plusieurs pays en développement pour la conclusion d’un accord global sur le commerce des services (AGCS) au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Devant la paralysie du processus multilatéral lancé en 2001 dans le cadre du cycle dit de Doha de l’OMC, un groupe de pays a décidé, sous l’impulsion des États-Unis et des États membres de l’UE, d’entamer, il y a deux ans, une négociation parallèle.

Autrement dit : désavoué démocratiquement et donc sorti par la porte, l’AGCS pouvait ainsi rentrer par la fenêtre sous l’impulsion d’une cinquantaine de gouvernements. Les négociateurs autoproclamés ont l’espoir de définir dans un cadre plurilatéral des normes pour qu’elles s’imposent, à terme, comme unique référence internationale. Ils misent d’évidence sur leur poids économique – ils représentent ensemble près de 70 % du commerce mondial – pour rallier en fin de compte les pays récalcitrants de l’OMC court-circuités. Le lieu géographique des tractations a simplement été transféré de quelques rues à Genève, passant du siège de l’OMC aux locaux de l’ambassade d’Australie, pays opportunément tout acquis à la libéralisation.

Principale source d’inspiration du groupe : les « experts » de la « coalition globale des services » (GSC) au sein de laquelle on retrouve, côté états-unien, les géants du secteur (banque, Internet, énergie) mais aussi, côté européen, le Medef ou le poids lourd français, Veolia (voir ci contre). Le document diffusé par WikiLeaks, qui correspond au relevé de la négociation au 14 avril dernier, révèle le forcing déployé pour banaliser le commerce des produits financiers, comme si rien n’avait été retenu des causes du krach ravageur qui s’est produit seulement sept ans en arrière.

Échanges financiers, 
le retour du délire

Les normes proposées dans l’annexe du texte secret consacré au commerce des produits financiers visent d’abord à restreindre la capacité d’intervention de la puissance publique et se fixent ouvertement comme objectif un modèle « autorégulateur » de la finance. Les États signataires du futur ACS ne seraient quasiment plus autorisés à légiférer pour limiter les transactions financières transfrontalières (article X 3.2.).

Au nom de la libre concurrence les « monopoles d’État en matière de fonds de pension » – traduisez : les systèmes publics de Sécurité sociale – seraient, à terme, démantelés. Même « les assurances pour calamité naturelle » se devraient de ne plus fonctionner sous contrôle public.

L’approbation de l’autorisation de produits financiers innovants est recherchée (article X 2.1.). On sait combien le laxisme organisé à cet égard a nourri la boursouflure financière qui a éclaté, il y a sept ans. « Les CDS (credit defaut swaps), qui furent considérés comme des produits innovants, ont été au cœur de la crise », fait remarquer à juste titre Jane Kelsey, professeure à la faculté d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, sur le site de WikiLeaks.

Les firmes Internet états-uniennes font pression pour transmettre sans véritable garde-fou les données de leurs clients. En particulier celles qui sont présentes dans les systèmes dits « clouds » (nuages) qui permettent de stocker des documents hors du disque dur de l’ordinateur. Cette information-là suscite depuis le jour de sa divulgation par WikiLeaks, le 19 juin, une vive réaction dans la presse allemande où les révélations d’un autre lanceur d’alerte, Edward Snowden, sur l’espionnage de masse pratiqué par la NSA (National Security Agency), avec la complicité des géants états-uniens de l’Internet, avaient déjà suscité beaucoup d’inquiétudes dans l’opinion.

Privatisations interdites

Les orientations du texte secret stipulent que les sociétés étrangères ne sauraient être victimes d’un traitement dit « discriminatoire ». Autrement dit : elles doivent avoir accès au marché des pays signataires exactement dans les mêmes conditions que les prestataires locaux, qu’ils fournissent ou non un service public à la population.

Un géant de la fourniture d’eau ou de gaz, comme les français Veolia ou GDF Suez, aurait ainsi non seulement le droit de s’installer sur un marché tiers. Mais il pourrait aussi faire jouer une clause d’engagement au respect de la concurrence pour exiger de bénéficier de subventions d’un montant égal à celui versé par l’État en question au service public de l’eau ou de l’énergie.

Par ailleurs le retour à une nationalisation d’un service public privatisé, fût-il partiel, serait strictement interdit aux États signataires au nom des garanties accordées aux investisseurs afin de favoriser, explique-t-on, la fluidité des échanges. Ainsi deviendrait impossible une remunicipalisation de l’eau décidée en maints endroits en France comme à Paris, après la gabegie et l’explosion des factures des particuliers provoquées par les requins de la Générale et de la Lyonnaise des eaux, qui se sont longtemps partagé le marché de la capitale française.

Éducation, santé, transports, rien n’échapperait à l’appétit du privé

L’ACS doit s’appliquer à tous les domaines capables de fournir un service à l’échelle internationale. Selon l’Internationale des services publics (PSI), qui regroupe quelque 669 syndicats dans le monde entier, il englobe ainsi un champ immense : la fourniture transfrontière (le mode 1 de l’ex-AGCS) – telle que la télé-médecine, la formation à distance ou les paris sur Internet –, le tourisme (mode 2 de l’ex-AGCS), l’investissement étranger direct avec les principes et les conséquences que l’on vient d’exposer (mode 3 de l’ex-AGCS) et le mouvement temporaire des personnes physiques (mode 4 de l’ex-AGCS). L’objectif d’accords comme celui dont la négociation est secrètement engagée, dénonce Rosa Pavanelli, la secrétaire générale de la PSI, est « d’institutionnaliser les droits des investisseurs et d’interdire toute intervention des États dans un large éventail de secteurs ».

Santé, éducation, transports, rien n’échapperait à cette logique qui accélérerait, dans des dimensions inédites, la libéralisation des services publics. Selon une logique d’écrémage par le capital privé en mal d’acquérir de nouvelles ressources dans la phase actuelle de la crise où les débouchés se rabougrissent. Il cherche à s’accaparer les secteurs financièrement les plus prometteurs. Les cheminots français en lutte ont ainsi parfaitement discerné la menace qui pourrait conduire à une polarisation des investissements privés sur les tronçons voyageurs les plus rentables quand des dizaines de voies dites secondaires et donc de gares seraient condamnées à disparaître. Le 4e paquet ferroviaire de la Commission européenne n’est certes pas dans le traité secret en cours de négociation. Il n’en épouse pas moins la ligne dévastatrice pour l’avenir des services publics et, au passage, pour… un certain mode de construction européenne. Comme on devrait le savoir au moins depuis l’élection du 25 mai l’acharnement libéral, prêt à nier la démocratie au point d’agir caché contre les intérêts des citoyens, met pourtant l’Europe en danger.

Source : le journal l'Humanité ().

Le but final est de détruire les États, de les rendre impuissants face au marché. Ce sont, en fin de compte, les sociétés privées et les multinationales qui vont faire leur loi. Les peuples ne pourront plus rien faire car la puissance publique sera rendue impuissante, paralysée, sans aucun recours légal contre elles.

C'est très très grave !

Nos politiciens sont des traîtres, je l'ai toujours dit...

En complément sur service public :

En complément sur danger :

En complément sur grave :

   

Lundi 19 Juin 2017 - News # 4816 

Énergie libre étonnante et d'huile de coude de genoux : pédaler une heure sur une bicyclette spéciale à la maison et produire 24h d’électricité. Voir [ici] ().

Je dois dire qu'il faut être motivé quand même... 

En complément sur énergie libre :

En complément sur électri :

En complément sur bicyclette :

En complément sur étonnant :

En complément sur surprenant :


Lundi 5 Juin 2017 - News # 4542 

De l'électricité gratuite avec l'énergie libre : apprendre à détecter les vidéos fake - Par DEFAKATOR :

Une excellente vidéo.

Néanmoins, au-delà de l'existence incontestable de nombreux fakes, il existe des procédés d'energie libre, notamment :
http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8127 ()
http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=7743 ()
http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=7729 ()
http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=2512 ()
http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?idtheme=14&titre=yildiz&mode=liste ()

Ne jetons donc pas le bébé avec l'eau du bain trop vite.

En complément sur électricité :

En complément sur énergie libre :

En complément sur perpétuel :

   

Mardi 23 Mai 2017 - News # 4278 

Énergie : des physiciens russes violeront le deuxième principe de la thermodynamique. Voir [ici] ().

Rien d'étonnant : ce deuxième principe est faux. On peut créer de l'énergie. Pas à partir de rien, mais par un procédé surunitaire.

Et à partir du moment où la sortie d'un système est supérieure à 1 (son entrée), alors il produit un excèdent d'énergie et viole dès lors le deuxième principe de la thermodynamique.

En complément sur énergie :

En complément sur surunitaire :

Pleins de vidéos sur l'énergie libre :

   

Dimanche 29 Janvier 2017 - News # 2101 

« L’énergie libre » qui pourrait stopper le changement climatique a été « inventée puis cachée ». Voir [ici] ().


Dimanche 20 Avril 2014 - News # 793 

Racket institutionnel d'un lobby d'État : EDF va augmenter ses tarifs, et ceci de manière rétroactive... Voir [ici] (). Ben voyons... C'est si facile de traire la vache à lait des citoyens, à fortiori lorsqu'ils n'ont pas accès à un autre fournisseur ou qu'ils ne peuvent générer eux-mêmes leur propre électricité par un procédé d'énergie libre. Depuis le temps que je cesse de répéter qu'en plus du lobby pétrolier, les lobby de l'électricité et du nucléaire se sont arrangés pour vivre sur notre dos en nous rendant captifs. Lamentable. De la démocratie tout cela ? Non, de la ploutocratie ayant noyauté et détruit la démocratie.


Vendredi 3 Janvier 2014 - News # 689 

Les Anonymous annoncent pour le 21 Mars 2014 le projet Prométhéus : la révélation de l'énergie libre et le complot des cartels pétroliers contre tous les procédés permettant à L'Humanité d'avoir de l'énergie gratuite à l'infini. Voir cette [vidéo] ().


Mardi 20 Août 2013 - News # 583 

L'Allemagne reconnaît la monnaie virtuelle Bitcoin, pour mieux la taxer. Voir [ici] (). Ben voyons..., c'est tellement facile de prendre à autrui. Nous vivons vraiment dans des sociétés de rackets organisés. Tout est fait pour nous ponctionner, que ce soit par des abonnements divers (genre électricité) que par les marchés captifs (l'essence chère qu'on nous impose alors qu'il y a longtemps qu'on pourrait tous rouler gratuitement à l'énergie libre), l'inique TVA, et les impôts et les taxes. Ceux qui gèrent les pays ne savent que les vampiriser, vivre à nos crochets, ils ne créent rien, ils n'apportent rien si ce n'est plus de lois, plus de règlements, plus de contrôles. Ce sont de vils parasites dont les 1% doivent impérativement se défaire sous peine de finir en esclaves, ce que nous commençons à être d'ailleurs chacun un peu plus chaque jour.


Jeudi 21 Février 2013 - News # 412 

Premiers résultats de mes réflexions : je ne vais PAS poursuivre l'aventure des Vidéos Remarquables. Tout au plus mettre quelques petites vidéos sur l'énergie libre (mes premières amours), mais ce sera épisodique et très exceptionnel. Peut-être aussi ici quelques news de temps en temps, mais rien n'est moins sûr.

Ce n'est pas une question d'argent, car je sais que auriez été nombreux à me soutenir financièrement pour redémarrer l'aventure avec un serveur dédié, mais plutôt un choix personnel de vie : je vais consacrer plus de temps à mes proches et je passe à autre chose...

Je ne détruit pas le site, il va rester en l'état, et je l'ai configuré pour vous permettre d'aspirer toutes les vidéos que vous voulez, mais dépêchez vous : UBest1 est sur le point de détruire mon compte pour libérer de l'espace-disque.

Je remercie chaleureusement chacun d'entre vous pour son formidable soutien et enthousiasme, pour toutes ces heures passées ensemble. J'espère que les vidéos que j'ai mises en ligne, agrémentées de mes commentaires, vous ont permis de découvrir le monde sous un jour nouveau, bien loin des illusions propagées par la télévision et la pensée unique dominante. J'espère aussi que vous avez su en profiter un maximum !

Il ne faut pas être triste, et se rappeler toujours que dans ce monde, tout passe, et que dans cet univers, en dehors des trous noirs, tout ce qui commence a obligatoirement une fin.

Amitiés sincères et fraternelles,


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .