Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

76 News

Vendredi 4 Octobre 2019 - News # 20974 

Fraude fiscale, optimisation fiscale, et paradis fiscaux : "Orgie fiscale des multinationales : mode d'emploi" - Par Henri Sterdyniak :

SYNOPSIS :

Ces pratiques d’optimisation fiscale font perdre chaque année 13 milliards de ressources au budget français, soit de quoi doubler le RSA et d’embaucher 100 000 soignantes dans les EPHAD.

Comment lutter contre ces pratiques ? Chacun doit éviter, dans la mesure du possible, de faire des achats à des entreprises qui ne paient pas correctement leurs impôts en France, éviter Starbucks ou Amazon.

Ça va de mal en pis.

Et nos traîtres de politiciens qui ne font toujours RIEN !

Une solution simple pour commencer : interdire les filiales à l'étranger, et donner aux entreprises un an pour rapatrier leur capitaux. Fini les sociétés écran.

Seul problème : les capitalistes ont inscrit dans le TFUE l'interdiction de limiter les échanges de capitaux entre pays membres de l'Union européenne et même avec les pays tiers. Conclusion : il faut sortir impérativement de l'Union Européenne ! Tant que nous sommes dedans jamais nous ne pourrons résoudre pour notre pays les problèmes d'évasion fiscale.

À voir absolument !

En complément sur Henri Sterdyniak :

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur optimisation fiscale :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur multinationale :


Mardi 24 Septembre 2019 - News # 20664 

Évasion fiscale : comment faire payer les multinationales ? Avec Joseph Stiglitz et Thomas Piketty :

SYNOPSIS :

"Les multinationales innovent davantage pour éviter les impôts que pour concevoir de bons produits !" 500 milliards de dollars, c'est le coût annuel de l'évasion fiscale des multinationales qui contournent l'impôt sur les sociétés. Des économistes de renom comme Thomas Piketty et Joseph Stiglitz appellent à une coopération mondiale contre ce fléau.

Non évalué.

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur multinationales :

En complément sur Thomas Piketty :

En complément sur Joseph Stiglitz :


Vendredi 13 Septembre 2019 - News # 20310 

Évasion fiscale : la preuve par le Luxembourg :

Transcription :

On nous enfume ! Et on va vous en donner la preuve par le Luxembourg !
Ils sont combien, au Luxembourg, tous ces trafiquants de l’évasion fiscale ? Ils sont plus de 8.200 ! 8.200 dans un État confetti, cela représente – chiffre incroyable ! – 1 trafiquant fiscal pour 36 actifs luxembourgeois.
Mais qu’est-ce qu’ils peuvent bien faire, à 8.200 dans un État confetti comme le Luxembourg ? Ils ne font pas exactement de l’évasion fiscale. Il n’y a aucune raison de s’évader du Luxembourg en la matière ! Non, ils gèrent la clientèle d’évadés fiscaux, grandes entreprises, riches particuliers, qui affluent au Luxembourg pour échapper à leurs impôts, tant le Luxembourg est attractif en la matière ! D’ailleurs, vous savez combien il y a de nationalités qui travaillent chez le BIG FOUR au Luxembourg ? Il y en a, dans chacun des BIG FOUR, plus de 70 ! C’est fabuleux ! C’est une tour de Babel ! Hé bien oui, il faut pouvoir s’exprimer avec tous ceux qui s’évadent !
Alors on nous explique qu’on lutte contre l’évasion fiscale ! On devrait quand même voir, si on analyse l’effectif des Big Four depuis 2010, par exemple, que les effectifs diminuent ou stagnent !
Pas du tout ! Ils étaient environ 4000 ou un peu plus en 2010 et ils sont plus de 8.200 maintenant. Donc ils sont en plein boom ! Alors est arrivé le scandale des Luxleaks – le fameux scandale qui a fait la Une des médias pendant des mois en 2014. On se dit qu’à ce moment-là, il y a eu un arrêt dans la progression. Qu’il y a même peut-être eu une décrue. Pas du tout ! Ils sont passé de 6000 environ à l’époque à 8.200 maintenant. Donc tout va bien : le chien aboie et la caravane passe ! Les clients, les évadés, ont toujours confiance en ceux qui leur permettent de s’évader.
Si vous êtes toujours anesthésié, vous avez besoin de preuves supplémentaires ? Regardez le nombre de banques qui figurent au Luxembourg et leur pays d’origine ! Il y en a 136 ! Et bon nombre d’entre elles viennent de paradis fiscaux ! Parce que quand vous vous évadez, vous avez besoin de sauter de banque en banque, de paradis fiscal en paradis fiscal ! Donc vous avez des banques andorrane, suisses, suédoises, belges, néerlandaises, etc. 
Et si vous n’êtes toujours pas convaincus, regardez les centaines de multinationales qui sont implantées au Luxembourg alors qu’elles n’ont aucune activité ! Et pour vous convaincre un peu plus, si vraiment vous êtes totalement endormi, regardez le port franc qui a été monté, des milliers de mètres carrés, à côté de l’aéroport de Luxembourg, parce que c’est plus commode ! Et là, qu’est-ce qu’on y fait ? Eh bien on stocke de l’or, de l’argent, des bijoux, des voitures de collection, des œuvres d’art. Il y en a pour 10 milliards ! C’est un nouveau moyen d’évasion fiscale. D’ailleurs, le Parlement européen commence à s’en préoccuper. Donc vous voyez bien que l’évasion fiscale, c’est quelque chose qui est complètement institutionnalisée. Et que quels que soient les événements, l’évasion se perpétue, sous la direction des Big Four, qui sont les maîtres en la matière. Mais ils ne sont pas seulement maître en matière d’évasion fiscale. Ils gèrent carrément l’État du Luxembourg ! Pourquoi ? Quand vous fouillez un petit peu, vous vous apercevez qu’il n’est pas rare qu’ils établissent le budget de l’État luxembourgeois !
Vous constaterez aussi, si vous fouillez encore un peu plus, que l’État luxembourgeois leur passe environ chaque année 10 millions d’euros de commandes ! C’est beaucoup pour un État comme le Luxembourg !
Vous verrez aussi qu’ils sont présents au conseil d’orientation de l’Université du Luxembourg !
Et puis un parti – démocrate, attention ! – se fait conseiller pour établir son programme par… les trafiquants fiscaux ! C’est quand même un comble ! Qui leur expliquent comment  la place financière du Luxembourg pourra être encore plus attractive qu’elle ne l’est !
Bon, la conclusion de tout ça…
Ce qu’il faut bien retenir, c’est qu’il n’y a pas de lutte contre l’évasion fiscale ! Sinon les effectifs des Big Four n’augmenteraient pas comme ça !

À voir !

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur paradis fiscal :

En complément sur Luxembourg :

   

Mardi 3 Septembre 2019 - News # 20014 

 Espionnage économique et financier : "DGSE : l'impuissance de l'État ?" Maxime Renahy, ex-espion de la DGSE et administrateur de fonds, est interviewé par Thinkerview :

Fraude et évasion fiscale, paradis fiscaux, délits financiers de toutes sortes, sociétés écran à n'en plus finir, multinationales, banques, et milliardaires : cette interview est une bombe !

À voir absolument !

En complément sur espionnage :

En complément sur DGSE :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur Thinkerview :


Dimanche 1er Septembre 2019 - News # 19927 

SDF et personnes âgées : Expulsée à 80 ans, à la rue, elle dort dans une voiture. Voir [ici] ().

Une honte dans un pays aussi riche !

Un revenu de base de 1.200 euros par mois pour tous ! Vite !

Et que l'on prenne à la finance spéculative et à l'évasion fiscale ce qui manque pour l'instaurer !

En complément sur SDF :

En complément sur personne âgée :

     

Mardi 6 Août 2019 - News # 19370 

Évasion fiscale : Macron, le Mozart de la finance - Par Christian Savestre :

SYNOPSIS :

Et là, pendant toute la crise des Gilets Jaunes, on voit que la décision que Macron a prise de supprimer l’impôt sur la fortune est gravement – au sens gravement pour lui ! – remise en cause. Et il dit qu’on va faire des évaluation en 2019, 2020, des fois c’est 2021 comme ça on se rapproche de la fin du mandat, pour voir si la mesure prise est la bonne. Mais c’est pas la peine ! Il connaît parfaitement le résultat, puisqu’il a le résultat à côté, en Belgique ! La Belgique, c’est un paradis fiscal !

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur Christian Savestre :

     

Vendredi 26 Juillet 2019 - News # 19133 

Christian Savestre : "L'évasion fiscale, c'est un crime ! Les traités européens portent l'évasion fiscale dans le texte" :

L'Union Européenne est un outil au service des ploutocrates, des banques, et des multinationales, d'essence néolibérale.

Ce n'est pas un système démocratique mais une smart-dictature construite par et pour les riches.

Arrêtez de rêver en croyant que ce serait une construction généreuse des peuples gentils qui veulent fraterniser, et ouvrez enfin les yeux !

En complément sur Christian Savestre :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur paradis fiscaux :

   

Jeudi 18 Juillet 2019 - News # 18950 

On vous pille, on vous vole ! 
L'évasion fiscale, c'est la source majeure de l'injustice fiscale, laquelle est un crime contre la démocratie.
L'évasion fiscale, c'est le crime du crime !

Christian Savestre.

Pour en savoir bien plus sur l'évasion fiscale, voir ce très complet dossier ().

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur paradis fiscal :

     

Mercredi 10 Juillet 2019 - News # 18751 

La web-télé Le Média accuse la chaîne d’information en continu BFMTV, appartenant à Altice/SFR, de s’être développée grâce à l’évasion fiscale. Voir [ici] ().

En complément sur BFMTV :

En complément sur évasion fiscale :

     

Lundi 20 Mai 2019 - News # 17537 

Évasion fiscale : les révélations d'un ancien espion :

SYNOPSIS :

Denis Robert a reçu Maxime Renahy, ancien administrateur de fonds au paradis fiscal de Jersey, devenu espion pour la DGSE. Il revient sur son parcours, mais aussi plus généralement sur les méthodes des plus riches pour se soustraire à l'impôt et piller nos États.

Non évalué.

 

En complément sur évasion fiscale :

       

Mercredi 10 Avril 2019 - News # 16449 

Pauvreté, enfant, et alimentation : au Québec, de généreux frigos pour nourrir des élèves au ventre vide. Voir [ici] ().

Non mais vous vous rendez compte où nous en sommes rendus au XXIème siècle dans un pays comme le Canada ?!

Voilà où mène le capitalisme : à des riches toujours plus riches, et des pauvres toujours plus pauvres au point où ils ne peuvent même plus nourrir leurs enfants.

Criminel !

Et c'est toujours la même cause : les lois sont faites pour les riches par les riches :

Seule une démocratie authentique du gouvernement du peuple, par le peuple, et pour le peuple, peut nous sortir de ce carcan ignoble, injuste, et profondément inique.

En complément sur pauvreté :

En complément sur aliment :

En complément sur enfant :

   

Vendredi 5 Avril 2019 - News # 16290 

Délinquance financière, fraude et évasion fiscale : un fléau qui fragilise de plus en plus les comptes publics :

SYNOPSIS :

Ugo Bernalicis, député de la France insoumise, est l'un des deux députés, avec Jacques Maire (LREM), à avoir formulé 25 propositions afin de rendre plus efficace le combat contre les fraudeurs. Le rapport parlementaire demande à l'Etat de lutter plus efficacement contre cette délinquance très préjudiciable aux finances publiques.

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur évasion fiscale :

     

Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15524 

Soissons : Sylvie Heyvaerts quitte la France insoumise pour l’UPR. Voir [ici] ().

Chers Amis Insoumis,

J’ai décidé de quitter la France Insoumise.
Non parce que je serai en désaccord avec le programme l’Avenir en Commun, mais parce que je ne parviens plus à trouver dans le discours de FI la cohérence qui me permettrait de m’engager dans la bataille des Européennes.
« L’Europe on la change où on la quitte », résumait de façon simple le positionnement de FI sur l’Europe. La menace de départ de la France devant permettre d’instaurer un rapport de force pour renégocier un certain nombre de points fondamentaux dans les traités européens. Au fur et à mesure, la perspective d’une sortie unilatérale de l’ UE s’est évaporée et le plan B est devenu bien flou. 
Je voudrai reprendre ici plus précisément la stratégie développée par FI, pour expliquer en quoi elle ne me convainc plus. 
La FI nous explique que « La désobéissance » est légale. Elle consiste à prendre une option de retrait. C’est-à-dire qu’un pays peut se désolidariser d’un aspect des traités européens. 
Donc si nous voulons mettre en œuvre notre programme, il va falloir prendre une option de retrait sur un nombre important de points. 
- Sur L’article 168 et 169 du TFUE qui donne la priorité au profit sur la santé
- Sur les articles 32 et 33 qui organisent la libre circulation des capitaux, des marchandises et des services.
- Sur l’article 106 qui prévoit l’ouverture à la concurrence de tous les services publics
- Sur l’article 21 qui impose la diminution de la protection sociale et le démantèlement du droit du travail.
- Sur les articles 38 et 39 qui placent les agriculteurs dans une concurrence sans merci avec des pays à très bas couts de salaire, et les entraine dans une course éperdue à la productivité.

Autant dire que c’est une remise en question totale de la logique qui gouverne l’Union Européenne depuis le début, et dont une grande partie a déjà été transposé dans les droits nationaux.

Une telle remise en cause constitue en fait une refondation totale de l’UE sur des bases humanistes et eco-sociales.
Alors pouvons-nous réécrire entièrement la constitution de l’UE en y impulsant un changement de paradigme aussi total ? La modification des traités doit être voté à l’unanimité ce qui rend toute modification quasi impossible. On pourrait alors réécrire un autre traité qui écraserait tous les autres. Examinons des lors quel nouveau compromis pourrait naître de l’alliance de 28 pays aux intérêts contradictoires.
Harmonisation fiscale ? Le Luxembourg et les pays bas seront contre.
Harmonisation sociale ? Comment s’y prend -on pour les harmoniser les législations sociales de 28 pays lorsque concernant le « SMIG » les écarts vont de 200€ mensuel à 2000€ ? et que c’est précisément cet avantage social qui assure la compétitivité de ces pays de l’Est et conditionne à l’heure actuelle leur équilibre économique ?
Par quel miracle arriverions nous à un accord qui serait autre chose qu’un accord tronqué sur un moins disant social, environnemental, fiscal ?

N’est il pas temps de se rendre compte que cette alliance à 28 a précisément pour objectif d’aboutir à cette impuissance qui sert les intérêts de l’oligarchie ?

De plus à l’heure où la population demande le RIC, il me parait tout à fait déraisonnable de recréer une structure plurinationale (même plus réduite) , impliquant des délégations importantes de souveraineté. Nous avons un besoin urgent de démocratie et l’échelon national avec son organisation en départements et en communes héritée de la révolution française garantit la proximité nécessaire à l’exercice d’un réel pouvoir citoyen. 
Donc j’en arrive à la conclusion qu’il ne saurait y avoir de démocratie en Europe, ni en refondant les traités, ni en restant bloqué avec 28 pays aux intérêts divergents dans une structure englobante.

Si l’on veut bien concevoir les objectifs d’un autre point de vue une stratégie bien plus directe et bien moins aléatoire se dessine.

Notre projet est de faire bifurquer tout notre système de production vers un fonctionnement basé sur la règle verte et la solidarité. Ajoutons à cela que nous devons le faire vite, car la dégradation sociale et environnementale a atteint des sommets.

C’est pourquoi nous devons sortir de l’Union Européenne. Dès le lendemain du Frexit nous pourrons.

1. Défendre sérieusement l’environnement en sortant du dogme de la mondialisation et du libre-échange, qui amènent à faire fabriquer à 15000 km de chez soi des produits qui pourraient être produits localement. 
2. Empêcher les délocalisations des industries et les privatisations de notre patrimoine national.
3. Engager une transition énergétique d’envergure créatrice de millions d’emplois
4. Reconstruire des services publics dignes de ce nom, et empêcher la privatisation de ces secteurs .
5. Renationaliser les entreprises stratégiques : SNCF, Autoroutes, Orange, TF1, Gestion de l’eau, EDF GDF, Poste, etc…
6. Préserver la pêche artisanale et l’agriculture familiale. Soutenir la conversion vers le Bio, autoriser les semences libres, trouver des alternatives au glyphosate.
7. Augmenter le SMIG et les minimas retraite tout en allégeant les charges des petites entreprises.
8. Préserver l’unité nationale en stoppant les réformes des euro-régions menées dans le dos des français, sans leur consentement, qui passe par le regroupement forcé de communes et l’assèchement des finances des dites communes et des départements.
9. Redonner puissance à notre démocratie en instaurant le RIC. 
10. Ouvrir la France sur le reste du monde notamment sur la francophonie, sortir de l’OTAN et cesser de soutenir les guerres criminelles des USA , œuvrer pour la paix.

Et pendant les deux années qui s’écoulent entre la décision de quitter l’Europe et la sortie effective ( avec ou sans accord) rien ne nous empêchera de prendre des options de retraits unilatéral. 
Cette question n’est pas une dissertation théorique. Elle revêt une urgence absolue. Tous les jours des pans entiers de notre richesse nationale est cédée à des intérêts privés, les structures juridiques qui ont organisées la solidarité sont méthodiquement fracassées, l’indivisibilité même de la nation est remise en cause par des traités signés derrière le dos des français. C’est trop ! Nous devons avoir une réaction à la hauteur du danger !
Si la France reprend de manière claire sa souveraineté en sortant de l’UE, elle offrira un point d’appui ferme pour les peuples qui souhaitent mener une politique qui mette fin au pillage des richesses, au saccage de l’environnement, et au mépris de l’être humain. 
Nous pourrons alors monter conjointement de beaux projets, sans pour autant qu’il soit nécessaire de recréer une entité supra-étatique. 
Nous pourrions par exemple élaborer un plan de dépollution de la Mer Méditerranée avec les pays riverains. Nous pourrions renforcer les dispositifs conjoints de lutte contre les incendies, nous pourrions nous entendre sur une politique de sauvetage des migrants et d’accueil. Etc…

À cela s’ajoute un bénéfice financier non négligeable : Sortir de l’UE c’est récupérer immédiatement au minimum 34 milliards d’euros par an
9 milliards qui résulte de la différence entre ce que nous donnons à L’UE et ce qui nous est reversé. (La France verse 23 milliards et en récupère 14)
5 milliards d’euros liées à des dépenses hors budgets (Cofinancement et sanctions financières)
20 milliards récupérables rapidement sur la fraude et l’évasion fiscale en rétablissant le contrôle sur les mouvements de capitaux.
Sans compter les économies colossales découlant de l’allégement des réglementations issues de l’UE dont les coûts de gestion pesant sur les administrations, les entreprises publiques et privées, les artisans etc, qui sont estimées à 35 milliards annuels.

Le Frexit en ce qu’il est une réponse ferme et déterminé aux exactions de la caste des oligarques est nécessairement une mesure « de gauche ». Ce sujet ne doit plus être tabou. 
Un grand parti populiste comme l’est la France Insoumise, pourrait d’autant plus facilement assumer cette approche que la construction de l’Europe est frappée d’illégitimité depuis 2005 puisque le peuple français l’a refusé. 
Il est urgent que cette blessure démocratique soit soignée et qu’une nouvelle occasion de se prononcer soit donné au peuple. On ne peut pas demander aux citoyens d’aller voter, et ensuite bafouer leur vote. 
Comme le dit Frederic Lordon « La gauche ne peut plus couler un désir internationaliste dans les pires propositions du néoliberalisme ».

Eu égard à ses réflexions j’ai décidé de soutenir la campagne de Francois Asselineau, qui est aujourd’hui le seul a porter la revendication du Frexit dans l’espace public.
A ceux qui crient au loup parce que Francois Asselineau a été proche de Charles Pasqua et membre du RPF, je renvoie sur les explications très détaillées qu’il a lui-même données, et qui me semblent suffisamment convaincantes. M. Asselineau est depuis le début un fervent gaulliste et adversaire de la construction européenne néolibérale et il a pensé trouver dans le RPF un vrai parti souverainiste, avant de s’apercevoir qu’il s’était trompé.
Je n’ai personnellement jamais vu ou entendu chez lui aucun propos raciste, antisémite, identitaire, etc.. qui permettrait de l’identifier à l’extrême droite. Au contraire j’y trouve une culture universaliste, laïque, et républicaine absolument évidente. Je regrette que des débats sur le fond n’est jamais eu lieu entre les responsables de FI et l’UPR. Mais c’est vrai qu’ Asselineau avec ses 0,98% des voix est quantité négligeable ! Au moins ne pourrais-je pas être taxée d’opportunisme !!
Je reste bien évidemment solidaire de tous les autres combats de la France Insoumise.

Bravo Madame !

Et bienvenue dans le parti qui réunit les Français de tous les horizons !

En complément sur UPR :

En complément sur Sylvie Heyvaerts :

     

Vendredi 8 Février 2019 - News # 14874 

Revenu de base en Finlande : le revenu universel sans effet sur l’emploi un an après sa mise en place, mais un "mieux-être au quotidien". Voir [ici] ().

Alors qu'est-ce qu'on attend pour le mettre en place ??!!!

Gilets Jaunes, demandez un revenu de base pour tous ! (financé par la fraude et l'évasion fiscale qui se montent à 300 milliards d'euros par an !)

En complément sur revenu de base :

       

Vendredi 1er Février 2019 - News # 14668 

L'avocat François Boulo sur l'évasion et la fraude fiscale :

Il est bien ce Gilet Jaune : compétent, lucide, et sérieux.

En complément sur François Boulo :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur fraude fiscale :

   

Jeudi 24 Janvier 2019 - News # 14481 

Évasion et fraude fiscales : Fonds d'investissement dans les Îles Caïmans, résidences fiscales à l'étranger : Dany Boon a recours à de l'optimisation fiscale, d'après Mediapart. Voir [ici] ().

Décidément, ce type est une minable.

En complément sur Dany Boon :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur fraude fiscale :

 

Mardi 22 Janvier 2019 - News # 14456 

Évasion, fraude fiscale, et paradis fiscaux : En Europe, comment les multinationales réduisent leurs impôts avec l’aide des États. Voir [ici] ().

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur impôt :

En complément sur multinationale :


Mardi 15 Janvier 2019 - News # 14269 

Évasion fiscale : Fabien Roussel, un député communiste, va déposer un projet de loi visant à prélever les multinationales à la source afin de les empêcher de cacher leurs bénéfices dans des paradis fiscaux :

Une super idée !

Bravo Monsieur !

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur multinationale :

En complément sur paradis fiscaux :

 

Vendredi 4 Janvier 2019 - News # 13965 

Évasion fiscale : 3 millions pour le fisc, 20 milliards aux Bermudes : le tour de passe-passe de Google aux Pays-Bas. Voir [ici] ().

Merci enfoirés de traîtres de politiciens ! Tout cela est possible seulement grâce à vous !

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur Google :

   

Jeudi 20 Décembre 2018 - News # 13682 

Je demande un droit de réponse loyal à ceux qui me calomnient.

Étienne Chouard.

 

Étienne Chouard demande un droit de réponse aux médias, notamment aux éditocrates serviles du système comme Jean-Michel Aphatie, Laurent Joffrin, etc., qui le calomnient :

[RIC POUR LES GILETS JAUNES (et les autres)] Les mœurs des « journalistes » en France, en 2018, avec les vrais opposants, c’est 2 qui tiennent et 3 qui cognent… et un bâillon pour qu’il se taise… Je demande le droit de nous défendre loyalement : en direct et en face à face

Je me fais une très haute idée de la fonction de journaliste. J’ai été très marqué par l’imaginaire de l’époque de la Révolution française, où les journalistes étaient considérés comme « les sentinelles du peuple ». Déjà, à Athènes, il y a 2500 ans, les citoyens, pour pouvoir tous jouer le rôle de « sentinelles de la démocratie », tenaient plus que tout à l’iségoria (droit de parole pour tous, à tout moment et à tout propos) car ce droit de parole permettait à chaque citoyen de chercher et surtout de dénoncer tous les éventuels complots contre la démocratie, pour la protéger. Grâce à l’iségoria, la démocratie était plus forte, la démocratie avait les moyens de se défendre contre les intrigants, contre les comploteurs.

Aujourd’hui, le croiriez-vous, les « journalistes » (ou en tout cas un grand nombre d’entre eux) traquent les lanceurs d’alertes comme des malfaiteurs, qu’ils appellent des « complotistes »… c’est-à-dire que les « journalistes », au lieu de protéger les citoyens vigilants (et d’en faire partie eux-mêmes !), les martyrisent ! On marche sur la tête.

#LeTermeComplotisteEstUneInsulteÀLintelligenceCritique

Et il n’est pas besoin d’être grand clerc pour comprendre le lien direct entre cette profonde perversion (mise à l’envers) de la fonction de journalisme et l’appropriation de tous les journaux par les plus riches (9 milliardaires ont acheté, comme on achète des bagnoles ou des baraques, TOUS les journaux du pays ; c’est une catastrophe, l’opinion n’est plus éclairée mais intoxiquée).

Par ailleurs, je constate à mon sujet que les mœurs des « journalistes », avec les opposants au système de domination parlementaire (à mon avis frauduleusement nommé «Gouvernement représentatif»), deviennent d’une brutalité et d’une déloyauté crasses : car enfin, depuis deux ou trois jours, tous les éditocrates de mon pays publient des « portraits » de moi comme si j’étais l’ennemi public n°1, fourbe, dangereux, complotant dans l’ombre, « trouble » (sic), « sulfureux » (resic), tissant sa toile (reresic)… (sans s’en rendre compte, mes accusateurs sont d’ailleurs précisément ce qu’ils dénoncent : « complotistes »…), mais sans m’avoir jamais appelé avant pour connaître ma version (les seuls à m’avoir appelé avant sont les journalistes de France Info, qui ont d’ailleurs écrit sur moi un article moins mensonger que les autres), sans m’avoir prévenu, et surtout sans me laisser la moindre chance de me défendre, sans me permettre d’expliquer la sottise et la fausseté de toutes ces accusations invraisemblables, et surtout sans jamais confronter nos arguments de fond.

J’ai demandé, sur Twitter, aux premiers de ces éditorialistes calomniateurs un débat à la loyale, en direct, face à face et sur le fond (des problématiques de la souveraineté, de la représentation, de l’initiative des peuples dans les lois auxquels ils consentent à obéir, de choses sérieuses, quoi), plutôt que sur des ragots extravagants qui tournent en boucle dans le milieu fermé des prétendus « antifas », dont tout laisse à croire que leur mission réelle est d’entretenir à gauche une profonde zizanie, à l’aide d’une redoutable police de la pensée ; zizanie qui coupe le peuple en morceaux et qui le condamne éternellement à l’impuissance (électorale).

Chacun commence à comprendre que de débat loyal sur le fond, ils n’en veulent pas. Serait-ce parce que tous ces éditorialistes n’auraient pas d’argument solide (et avouable) contre le RIC ? et qu’ils sont donc réduits à s’en prendre lâchement au messager, dans son dos et sans lui permettre de se défendre ?

Mais leur problème principal , c’est que, quoi qu’ils décident à propos de mon droit de réponse, en l’occurrence tuer le messager ne suffira plus, car il y a désormais dans le pays DES CENTAINES d’autres messagers tout aussi compétents et bons orateurs (c’est-à-dire respectueux des autres) pour prendre ma place : ce qui est né en France, avec les Gilets jaunes et le RIC comme première marche intellectuelle vers une aspiration populaire à un processus constituant populaire (débarrassé des professionnels de la politique), c’est une prise de conscience contagieuse, à la base de la société, que le niveau constituant est le meilleur pour engager les luttes sociales : le niveau législatif est mauvais pour nous émanciper car 1) il nous enferme dans une impuissance politique qui est verrouillée à un niveau supérieur, inaccessible, et 2) il nous empêche de fraterniser contre l’oppression des riches du moment par des disputes sans fin sur des sujets secondaires.

Le niveau législatif, celui où l’on décide quelles sont les lois qu’il nous faut aujourd’hui, thème par thème, est celui des disputes sans fin, alors que le niveau constituant, celui où l’on décide comment l’on va mettre au point les lois, qui va nous représenter, avec quel mandat, sous quels contrôles et avec quelles possibilités de révocation, ce niveau constituant est celui de la concorde facile car la plupart de nos aspirations y convergent, que nous soyons de droite, de gauche ou d’autre chose : tout le monde comprend à toute vitesse que NOTRE CAUSE COMMUNE, la cause commune des 99% partout sur terre, c’est : « NOUS VOULONS INSTITUER NOUS-MÊMES NOTRE PROPRE PUISSANCE ».

Il me semble que ce pourrait être la devise des Gilets Jaunes du monde entier.

Cette mutation universellement contagieuse va tout changer : les électeurs enfants sont en train d’aspirer à devenir citoyens constituants, et ils n’auront pas à le demander à leurs maîtres : il leur suffira de le vouloir vraiment, ensemble. Étienne de la Boétie l’avait excellemment prédit : soyez résolus de ne plus servir, et vous voilà libres.

Je peux me tromper, bien sûr, et je passe mon temps à chercher des contradicteurs pour trouver mes erreurs et progresser, mais il est extravagant de me faire passer pour un tyran qui avancerait masqué. Extravagant.

Je vais reproduire à la fin de ce billet un message important que j’avais rédigé en novembre 2014 (il y a 4 ans déjà), où je faisais le point sur les accusations à propos de Soral. Vous jugerez. Je souligne simplement que, personnellement, je ne parle JAMAIS de Soral, absolument jamais, et que, par contre, tous ceux qui m’accusent de le fréquenter (ce qui n’est pas vrai), eux, en parlent tout le temps… comme si c’était ces imprécateurs eux-mêmes qui étaient chargés de la promotion quotidienne du personnage qu’ils prétendent combattre.

Bref, devant ce torrent de haine recuite, tournant en boucle et auto-entretenue, de la part des « grands » éditorialistes du pays, je me dis que, finalement, être ainsi craint par ces gens-là, c’est un peu comme une Légion d’honneur, une marque de vraie résistance : il semble donc que je ne sois pas, moi, une opposition contrôlée (Cf. 1984 d’Orwell : une opposition dont le pouvoir n’a rien à craindre).

Finalement, il est assez logique que je sois détesté par cette bande de détestables : je rappelle que tous ces « journalistes » (ce sont les mêmes propagandistes qui défendaient tous le Oui pour le référendum contre l’anticonstitution européenne en 2005 et qui étiquetaient déjà « extrême droite » tous leurs adversaires défenseurs du Non, pour ne pas avoir à leur répondre sur le fond), tous ces « journalistes » qui me traitent de « facho », donc, défendent ardemment, depuis 40 ans (depuis le début des années 1980), à la fois le fléau du néo-libéralisme et celui du libre-échange, la catastrophe absolue qu’est la libre circulation des capitaux et donc l’évasion fiscale, les délocalisations et la désindustrialisation du pays, la dérégulation financière et la dépossession des États du pouvoir de création monétaire, le transfert scandaleux de la souveraineté nationale (qui ne leur appartenait pourtant pas) à des institutions supranationales tyranniques hors contrôle et corrompues jusqu’à la moelle, la flexibilité et l’austérité, la désindexation des salaires et des retraites, la rigueur et les coups de ceinture pour les pauvres, les cadeaux somptueux et obscènes pour les plus riches, insatiables pompes à fric, véritables siphons à pognon privant la société des signes monétaires nécessaires à la prospérité, l’asphyxie financière des services publics pour en faire à terme des centres de profit privé, la vente à vil prix des biens publics rentables (autoroutes, péages, aéroports, barrages, industries stratégiques…) aux parrains maffieux qui les ont mis en place à leurs micros, et j’en passe… Il est assez logique que ces défenseurs du capitalisme déchaîné ne nous aiment pas et qu’ils nous craignent, moi et les Gilets jaunes devenant constituants.

Mille mercis à tous ceux qui me défendent comme ils peuvent, sur les réseaux sociaux et dans les conversations, il est facile de comprendre combien pour moi c’est émouvant.

Et notamment merci à ceux qu’on appelle les gentils virus démocratiques, dont j’observe tous les jours le dévouement au bien commun et à la démocratie qui vient.

Merci aussi à RT, Russia Today, la chaîne de télé russe qui assume désormais quasiment seule en France le service public de Résistance à l’oppression, en donnant la parole à tout le monde et en permettant de bons débats de fond sur des sujets importants. J’ai rencontré leurs équipes et j’ai été frappé par leur professionnalisme et leur rigueur. Probablement parce qu’ils n’ont aucun droit à l’erreur (le gouvernement et ses complices « journalistes » les traquent depuis leur création), et aussi peut-être parce qu’ils ne suivent pas, eux, un idéal lié au profit ou à la domination.

Merci aussi à François Ruffin, pour son courage. Ce qu’il a fait ne m’étonne pas de lui : il est profondément honnête. C’est sans doute l’homme politique que j’admire le plus dans mon pays (malgré quelques profonds désaccords, notamment sur la très nécessaire sortie de l’UE). J’espère que ses amis (qui sont aussi les miens, dans ma tête en tout cas) ne le martyriseront pas pour ce qu’il a dit de moi (qui n’est quand même pas si grave).

Bon, les Gilets jaunes, on continue d’apprendre à constituer, sur les péages et les ronds-points ? On se fout de ces voleurs de pouvoir, on ne leur demandera pas la permission pour s’émanciper de leur domination. Il faut par contre qu’on s’entraîne, hein ? Allez, à tout à l’heure ! 
(ce soir jeudi à Bordeaux, vendredi à Périgueux, samedi dans le Lot, dimanche à Brignoles, ou à Toulon je ne sais plus 🙂 )

Amitiés à tous (vraiment à tous).

Étienne.

#GiletsJaunesConstituant

#CeNestPasAuxHommesAuPouvoirDÉcrireLesRèglesDuPouvoir

#PasDeDémocratieSansCitoyensConstituants


Quand le message est trop fort, attaquer le messager…

Bravo Étienne, beau discours !

Allez Étienne !

Le PEUPLE est avec toi !

À bas les faux démocrates et les kapos médiatiques de ce système politique injuste !

Amitiés !

PS : il y a une faute d'orthographe dans le nom de Jean-Michel Aphatie dans ton image jaune.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Jean-Michel Aphatie :

En complément sur Laurent Joffrin :

En complément sur médias :

En complément sur référendum d'initiative :


Lundi 17 Décembre 2018 - News # 13605 

Les infirmières gilets jaunes à Macron : « Viens t’allonger dans un lit d’hôpital et vois ce que c’est ! » :

Les gens sont à bout.

C'est honteux d'aussi maltraiter des gens qui travaillent autant, et qui sont si essentiels à la société.

Pendant ce temps des gros pleins de soupe se gavent dans nos institutions (le Sénat par exemple), ou en fraudant le fisc, ou en faisant de l'évasion fiscale, etc.

Si la démocratie authentique était en vigueur, chacun payerait sa part, et alors tous seraient rémunérés dignement pour vivre confortablement.

À mort le capitalisme et la fausse démocratie du système représentatif, non représentatif en réalité !

En complément sur infirmière :

En complément sur gilet jaune :

     

Mardi 27 Novembre 2018 - News # 13016 

Misère, logement, et SDF : à Puteaux, Marie, 71 ans, vit dans sa voiture en attendant un logement social. Voir [ici] ().

Quelle honte.

Et pendant ce temps nos traîtres de politiciens font des cadeaux de dizaines de milliards aux riches et aux entreprises, se payent de la vaisselle à 500.000 euros, ne traquent pas l'évasion et la fraude fiscale qui représente des milliards etr des milliards, etc.

Des traîtres, des cupides, et des fous, aux commandes...

En complément sur misère :

En complément sur logement :

En complément sur SDF :

   

Mardi 20 Novembre 2018 - News # 12795 

Contre le «mépris» et la réforme de la santé, les infirmières descendent dans la rue. Voir [ici] ().

Les gens sont à bout.

Le système doit se réformer, notamment récupérer des 320 milliards d'évasion et de fraude fiscales et les donner au peuple, sinon ce sera la révolution.

On pourrait même abolir l'impôt sur le revenu (pas pour les riches, et les très riches), et même supprimer toutes les taxes sur les carburants, et il resterait de l'argent, c'est dire...

En complément sur mépris :

En complément sur infirmières :

     

Jeudi 15 Novembre 2018 - News # 12650 

La justice fiscale et le problème récurrent et révélateur de l'évasion fiscale :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur fraude fiscale :

     

Mercredi 14 Novembre 2018 - News # 12621 

Grande distribution, capitalisme, et évasion fiscale : Patrick Mulliez, le patron de Auchan : 135 euros d’impôt pour un revenu de plus d’1 milliard d’Euros. Voir [ici] ().

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur Auchan :

En complément sur grande distribution :

En complément sur Mulliez :

 

Dimanche 11 Novembre 2018 - News # 12559 

 

Justice, deux poids deux mesures, et évasion fiscale : Monique Pinçon-Charlot : Les riches au tribunal :

RÉSUMÉ DU LIVRE :

En suivant le procès Cahuzac, les fameux « sociologues des riches » s’associent à Étienne Lécroart pour démonter les mécanismes de l’évasion fiscale, et montrer comment, chez les classes dirigeantes, la fraude se gère en famille.

« Les yeux dans les yeux », Jérôme Cahuzac, ancien ministre du Budget, avait assuré ne pas avoir de comptes en Suisse… Monique et Michel Pinçon-Charlot, sociologues, sont spécialistes de la classe dominante. À la faveur du procès Cahuzac, ils décrivent comment la classe au pouvoir, sans distinction de couleur politique, se mobilise pour défendre l’un des leurs et le système organisé de la fraude fiscale.  

Complément : Monique Pinçon-Charlot invitée de France 24 pour sa nouvelle BD "Les riches au tribunal" :

La justice contemporaine est par essence une justice pour les riches. On peut bien le voir avec ces milliardaires qui chargent leur cabinet d'avocats de lancer procès sur procès contre tous les gens qui les dérangent ou qu'ils n'aiment pas : ils ont les moyens de lancer toutes les actions en justice qu'ils veulent alors que le pauvre n'a pas les moyens de se payer un avocat compétent pour se défendre, à moins de ruiner ses économies (s'il en a) ou de s'endetter. C'est ça la justice, il faut bien en avoir conscience. Sans compter les divers lobbies sociétaux qui font pression sur les juges, mais c'est une autre histoire.

Les gens se croient en démocratie, alors qu'ils n'y sont pas.

Les gens croient qu'il existe une justice, alors qu'il n'y en a pas.

Etc.

Tout est à revoir, par l'érection d'une démocratie réelle de citoyens tirés au sort (ou un roi de droit divin sage et omnipotent).

En complément sur Monique Pinçon-Charlot :

En complément sur justice :

En complément sur riche :

En complément sur deux poids deux mesures :

En complément sur évasion fiscale :


Vendredi 9 Novembre 2018 - News # 12518 

Fraude et évasion fiscale, corruption et trahison des élites : Engie (anciennement GDF Suez) a transféré 27 milliards d'euros au Luxembourg pour réduire sa facture fiscale. Voir [ici] ().

Criminel !

Alors même que son principal actionnaire est l'État français qui détient un quart du capital 

Et dans cette période où l'on ne cesse de tondre et de pressurer les français... 

Des traîtres ! Des traîtres ! Des traîtres !

Un monde de traîtres !

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur corruption :

En complément sur élite :

En complément sur Engie :


Dimanche 4 Novembre 2018 - News # 12408 

Taxes, et impôts : Chèques-vacances, aides d'entreprise... Des avantages destinés aux salariés bientôt ponctionnés ? Voir [ici] ().

Les signes de la chute de la République continuent d'affluer : l'État n'a plus d'argent car nos traîtres de politiciens ont renoncé à récupérer les 320 milliards de fraude et d'évasion fiscale qui manquent au pays chaque année, font des ponts d'or aux grandes entreprises (CICE), offre des cadeaux fiscaux aux riches, etc.

Les Français vont continuer de s'appauvrir encore et encore jusqu'à la révolte.

En complément sur taxe :

En complément sur impôt :

     

Jeudi 1er Novembre 2018 - News # 12338 

Les aides que vous verse votre CE (Comité d'Entreprise) pourraient bientôt être taxées. Voir [ici] ().

Plus aucune limite au racket.

Bientôt,. il faudra payer pour pisser et respirer.

Ce genre de mesure montre que le système est complètement aux abois. C'est un signal faible montrant que nos traîtres de politiciens ne savent plus quoi faire...

Des traîtres, des nuls, des incompétents.

Moi, je sais ce qu'il faut faire :

Avouez : j'ai plein de bonnes idées. Alors comment ce fait-il que les milliers de politiciens en poste ne font rien que de nous taxer, et de nous appauvrir ?!! Réponse : parce-que ce sont des traîtres et des lâches.

En complément sur taxes :

En complément sur impôts :

     

Samedi 27 Octobre 2018 - News # 12181 

Faillite de la France et budget à bout de soufre : Gendarmerie : les réservistes ne seront pas payés avant 2019. Voir [ici] ().

C'est triste...

Voilà où nous conduisent nos traîtres de politiciens et tous ceux qui abusent du système. Sans compter tous ceux, entreprises et particuliers, qui fraudent le fisc ou font de l'évasion fiscale : 320 milliards d'euros de manque à gagner pour l'État, vous vous rendez compte ?

Des criminels !

En complément sur faillite :

En complément sur ruine :

En complément sur budget :

En complément sur Gendarmerie :

 

Vendredi 26 Octobre 2018 - News # 12169 

Évasion et fraude fiscale : Eva Joly : «L’optimisation fiscale agressive est désormais dans l’ADN des multinationales». Voir [ici] ().

Et de nombre d'entreprises et des riches...

En complément sur Eva Joly :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur multinationale :

 

Jeudi 18 Octobre 2018 - News # 11982 

Évasion fiscale sur les dividendes "CumCum" et "CumEx" : comment une dizaine de pays européens ont perdu 55 milliards d'euros. Voir [ici] ().

Des voyous à arrêter promptement, à taxer du montant détourné plus une amende salée.

On ne nme pas continuer comme ça : c'est la ruine des États-nations.

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur dividende :

     

Mardi 9 Octobre 2018 - News # 11769 

Travail, esclavage moderne, et évasion fiscale : Les patrons sans foi ni loi adorent les intérimaires qui payent leurs charges eux-mêmes - Par Campagnol :

À voir !

En complément sur travail :

En complément sur esclavagisme :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur patron :

En complément sur Campagnol :


Vendredi 5 Octobre 2018 - News # 11668 

 

Banques systémiques : "BNP Paribas - Dans les eaux troubles de la plus grande banque européenne" :

SYNOPSIS :

Qui peut se permettre de payer une amende de 8,9 milliards de dollars sans ciller?
Qui peut faire monter au créneau le Président de la République française contre la justice américaine?
Qui est sortie de la crise financière encore plus puissante?
BNP Paribas.

BNP PARIBAS, dans les eaux troubles de la plus grande banque européenne est le premier film d'investigation politique et historique qui retrace la fabuleuse ascension du géant européen de la banque, la très française BNP PARIBAS.
BNP PARIBAS accompagne la vie des Français depuis les années 60.
BNP PARIBAS, ce sont 29 000 salariés sur le territoire, 1900 agences bancaires et 7 millions de clients.
Son histoire est intimement liée à l'histoire politique de ces trente dernières années. Mais BNP PARIBAS, c'est aussi la fusion entre deux banques, deux cultures et le rachat d'un grand nombre de structures bancaires européennes. BNP PARIBAS est aujourd'hui un mastodonte financier, plus puissant que les États. Elle incarne à elle seule le pouvoir sur l'économie mondiale des hyper-structures bancaires.

Comment la BNP PARIBAS a-t-elle pris le pouvoir?
Comment, aussi, est-elle devenue une banque intouchable?

Dans un récit sous forme de polar, Xavier Harel et Thomas Lafarge s'appuient sur de nombreux témoignages d'anciens de la banque et d'acteurs politiques et économiques de premier plan, pour nous retracer l'histoire de la banque la plus puissante d'Europe. L'intention des réalisateurs imaginé par une équipe parfaitement complémentaire, le réalisateur Thomas Lafarge à l'origine de ce projet culotté et inédit, et Xavier Harel, ancien de La Tribune, journaliste économique spécialiste de la finance internationale aujourd'hui auteur et réalisateur, ce film fait le pari de raconter, à partir d'un séisme mondial (la condamnation de BNP PARIBAS à l'amende la plus forte jamais prononcée par la justice américaine), comment cette banque, pur produit de l'histoire économique et politique française, est devenue l'un des mastodontes de la finance mondiale, à la manière d'un Goldman Sachs.

Dix ans après le déclenchement de la crise financière, leur film offre un éclairage international sur l'histoire de BNP PARIBAS. Il analyse ce qui a transformé une banque de dépôt, banque publique très aimée des Français, en une banque systémique. Pour cela, les réalisateurs ont consacré deux ans à non seulement retracer l'histoire politique de la banque mais également à démontrer comment BNP PARIBAS s'est retrouvée au coeur d'un système de jeux d'influence, quel rôle elle a endossé lors de la crise grecque, comment elle a été condamnée dans une affaire d'évasion fiscale et comment la justice américaine a décidé de la sanctionner pour la la violation de l'embargo lors de la guerre au Soudan. Pour cela, ils s'appuient sur des témoins directs en France, en Belgique, en Suisse, en Grèce, et notamment aux USA... Aucun documentaire ni aucun livre n'avait jamais été consacré à la première banque européenne.

Un excellent documentaire qui montre, une fois de plus, que le monde de l'entre-soi et des réseaux, favorise les turpitudes et les crimes.

En complément sur banque :

En complément sur BNP :

     

Jeudi 13 Septembre 2018 - News # 11135 

La fraude fiscale explose et atteint les 100 milliards d'euros ! Voir [ici] ().

Le montant de la fraude fiscale + de l'évasion fiscale se monte désormais à 360 milliards d'euros par an...

3 100 postes de contrôleurs supprimés ? Il s'agit là d'une volonté de laisser les gens qui ont de l'argent et les très riches de frauder. C'est une évidence.

La déliquescence de la société par une injustice multiforme permanente programmée.

Des traîtres nos politiciens, des traîtres !

En complément sur fraude fiscale :

       

Mardi 21 Août 2018 - News # 10654 

Impôts et taxes : L’immobilier, un jackpot de plus de 30 milliards pour l’État :

Taxer, taxer, taxer, nos traîtres de politiciens ne savent faire que cela pour la population.

En revanche, pour les entreprises et le capital, c,est le CICE et 300 milliards de manque à gagner dans la fraude et l'évasion fiscale.

Dégueulasse.

En complément sur impôt :

En complément sur taxe :

En complément sur immobilier :

   

Jeudi 16 Août 2018 - News # 10533 

La pauvreté s'accroît en France : "On n'a jamais vu ça" : en plein mois d'août, les Restos du coeur sont débordés. Voir [ici] ().

Encore un signal faible à prendre en considération : les Français vont de plus en plus mal.

Je ne suis pas un expert, et j'ai des solutions. Alors que foutent nos politiciens ??? RIEN !

Des traîtres ! 

En complément sur pauvreté :

En complément sur misère :

En complément sur Restos du coeur :

   

Samedi 11 Août 2018 - News # 10438 

Évasion fiscale : comment les grandes entreprises et les multinationales comme LVHM de Bernard Arnauld profitent de niches fiscale Belge :

Et pendant ce temps, le bon peuple, lui, n'a le droit à aucune remise : il paye plein pot. C'est inique !

Et c'est doublement inique puisque Bernard Arnault n'a pas besoin de faire une économie de 800 millions d'Euros, il est déjà ultra-riche. EN revanche, le peuple lui se meurt.

Tout cela est possible, encore une fois, à cause de nos traîtres de politiciens.

Cette évasion fiscale est légale parce-qu'elle est organisée par nos traîtres de politiciens, il faut bien le comprendre.

Maintenant, au delà de cette affaire précise, il y a globalement deux types de forces qui empêchent la justice fiscale : les lobbies et  nos traîtres de politiciens.

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur LVMH :

En complément sur Bernard Arnauld :

En complément sur multinationale :

 

Jeudi 9 Août 2018 - News # 10405 

Paradis fiscaux, et évasion fiscale : le juge d'instruction belge Michel Claise sur la criminalité financière :

Nos politiciens sont des traîtres, et des vendus à la finance, qui n'a pas encore compris ? Les idiots et ceux qui regardent encore la télévision.

En complément sur finance :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur évasion fiscale :

   

Jeudi 19 Juillet 2018 - News # 9873 

Jean-Claude Juncker demande du «respect» après des questions sur sa consommation d’alcool. Voir [ici] ().

Il demande du respect alors qu'il ne respecte pas les peuples européens, et qu'il favorise l'évasion fiscale...

Le respect, ça se mérite d'autant plus lorsqu'on a un haut poste. Ce n'est pas un droit. Il faut en être digne, ce qui n'est pas du tout son cas.

En complément sur Jean-Claude Juncker :

       

Mercredi 18 Juillet 2018 - News # 9841 

La lutte contre la fraude fiscale a rapporté 17,9 milliards d’euros en 2017. Voir [ici] ().

17.9 milliards sur 300 milliards estimés ! : on est loin du compte !

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur paradis fiscaux :

   

Mercredi 11 Juillet 2018 - News # 9733 

Comment les professionnels de l’évasion fiscale noyautent les institutions européennes. Voir [ici] ().

En complément sur évasion fiscale :

       

Mardi 3 Juillet 2018 - News # 9506 

Dette : Une Bombe à Retardement ? Avec Charles Gave :

Une vidéo à ne pas rater, ne serait-ce que pour la question de la consommation générée par les investisseurs locaux de la dette française qui n'existent pas : un point rarement abordé dans les vidéos d'économie.

La où je ne suis pas d'accord avec Charles gave, c'est lorsqu'il dit qu'il faut, pou relancer la croissance, une politique favorable aux entrepreneurs. Non ! : il faut une politique favorable aux consommateurs, parce-que ce sont eux qui font la croissance. 70% du PIB d'une nation, c'est la consommation des ménages. CQFD. Il faut donc se concentrer sur toutes les mesures qui permettent une augmentation des salaires, et une baisse des taxes et des impôts pour les particuliers (hormis pour els riches et les très riches). C'est du bon sens, mais nos traîtres et incompétents de politiciens ne comprennent même pas cette notion basique. De même, supprimer l'impôt sur le revenu (hormis pour els riches et les très riches) est une nécessité vitale, à la fois pour relancer la croissance, mais aussi bien sûr pour permettre à chacun de vivre décemment, de faire vivre correctement tous les membres de son foyer. Et supprimer l'impôt sur le revenu n'est possible qu'en faisant une chasse implacable à l'évasion et à la fraude fiscale qui représente 300 milliards d'euros par an de manque à gagner pour l'État Français !!!

À voir !

En complément sur dette :

En complément sur Charles Gave :

En complément sur fraude fiscale :

   

Lundi 25 Juin 2018 - News # 9349 

 

Message de Stéphanie Gibaud, lanceuse d'alerte UBS :

Vous connaissez tous la chanson de Souchon "j'ai 10 ans". Elle est pour moi aujourd'hui.

En effet, en ce 25 juin 2018, ça fait précisément 10 ans que l'on m'a demandé de détruire des données chez UBS suite à une perquisition dans le bureau du DG. La suite, vous la connaissez plus ou moins. En résumé, des alertes aux membres de la direction qui m'ont tous dit que j'étais fatiguée, que je devrais prendre des vacances et arrêter de raconter n'importe quoi. 10 ans d'ennuis divers et variés, un harcèlement caractérisé de plus de 3 années dans la banque, la découverte des tribunaux français depuis 2010, l'arrêt de ma carrière début 2012, une famille en péril, des enfants qui ne méritaient pas une enfance aussi douloureuse et le fait d'être séparés de moi mais aussi et surtout, le fait que rien ne soit terminé au niveau de l'évasion fiscale quand on lit la presse à l'international. En conclusion, cette alerte a t'elle servi à quelque chose à vous les Français, à vos administrations ?

J'ai relaté les années 2008 - 2013 dans un premier ouvrage, attaqué bien évidemment par UBS en diffamation puisque "rien n'a jamais existé"... Je l'enverrai avec plaisir à tous ceux qui souhaitent lire l'histoire pour en savoir un peu plus.

En complément sur Stéphanie Gibaud :

En complément sur UBS :

En complément sur lanceur d'alerte :

   

Lundi 4 Juin 2018 - News # 8879 

Nicolas Dupont-Aignan : "Combattre l’évasion fiscale pour baisser les impôts des Français , c’est possible !" Voir [ici] ().

Bien sûr que c'est possible !

J'ai eu la même idée il y a deux ans : étant donné que l'évasion fiscale représente par an entre 40 et 60 milliards d'Euros, et que l'impôt sur le revenu représente 41 milliards par an, il suffit de récupérer cet argent fuité pour que les français ne payent plus d'impôts sur le revenu.

Vous imaginez le boost pour l'économie ? Les gens ne vont pas épargner : ils vont dépenser, et cela va irriguer toute l'économie, même l'État qui recevra plus de TVA, etc.

Alors comment récupérer cet argent ? Simple : un moratoire à échéances multiples : exemple :

Et voilà, ça n'est pas plus compliqué...

La majorité des délinquants fiscaux va payer dans les temps, et quelques irréductibles connards vaniteux, se croyant plus malins que tout le monde, seront poursuivis, chassé, rattrapés et punis. Terminé.

Au final, l'argent rentre de nouveaux dans les caisses de l'État. Et tout le monde en profite : les citoyens, les entreprises, les caisses diverses, et l'État.

Dans le même temps, on verrouille le système par un moratoire du même genre sur la création de sociétés / filiales à l'étranger. Et oui, les sociétés offshores, les sociétés écrans, seuls les voyous en col blanc de la finance en ont besoin. Alors on les ferme :

Si moi, simple citoyen, n'ayant aucune expertise professionnelle particulière en la matière, j'ai déjà ces idées, alors imaginez ce que l'État et des experts pourrait faire pour empêcher la fraude et l'évasion fiscale, et les délocalisations...

C'est juste une question de volonté politique.

Tout le reste, c'est du baratin destiné à enfumer le peuple pour faire perdurer ce système inique qui tond les pauvres et gave toujours plus les riches et leurs suppôts.

En complément sur Nicolas Dupont-Aignan :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur impôt :

En complément sur taxe :

 

Samedi 2 Juin 2018 - News # 8829 

«Plus de travail, moins de corruption» : le jugement de Jean-Claude Juncker sur l'Italie soulève un tollé. Voir [ici] ().

Venant d'un corrompu, et expert de surcroît de l'évasion fiscale, c'est le pompon !

En complément sur Jean-Claude Juncker :

En complément sur corruption :

En complément sur corrompu :

En complément sur Italie :

 

Mardi 22 Mai 2018 - News # 8565 

 

L’Heure la plus sombre n°94 – Émission du 21 mai 2018 - Invitée : la lanceuse d'alerte Stéphanie Gibaud des affaires d'évasion fiscale de la banque UBS :

SYNOPSIS :

Pour ce 94ème numéro de L’Heure la plus sombre, Vincent Lapierre et Xavier de Faits & Documents ont reçu Stéphanie Gibaud, ancienne cadre d’UBS ayant dénoncé les pratiques d’évasion fiscale et de blanchiment de fraude fiscale de la plus grande banque de gestion de fortune dans le monde, et auteur des ouvrages La femme qui en savait vraiment trop () et La traque des lanceurs d’alerte ().

Résumé du livre :

Après avoir raconté l'histoire qu'elle a vécu au sein de la banque UBS (La Femme qui en savait vraiment trop, Cherche Midi), Stéphanie Gibaud constate les risques incroyables pris par les Lanceurs d'alerte. Au travers de son expérience personnelle et d'exemples concrets en France et à l'étranger, elle détaille la vie des lanceurs d'alerte et les raisons pour lesquelles ils sont devenus les parias de la société.

Les lanceurs d'alerte défrayent l'actualité depuis une dizaine d'années. Les cas emblématiques de Edward Snowden, Chelsea Manning et Julian Assange sont révélateurs des méthodes utilisées pour faire craquer celles et ceux qui ont le courage de parler des dysfonctionnements et des dérives de notre société. Et pourtant, ces héros sont devenus des parias. Leur vie est un enfer. Snowden est réfugié en Russie, Assange dans une ambassade, Manning en prison, Stéphanie Gibaud, et bien d'autres sont dans une situation précaire, attaqués dans des procès sans fin et lâchés par les États.
La situation catastrophique des lanceurs d'alerte révèle que les démocraties dans lesquelles nous vivons sont de plus en plus dures avec les petits délits mais clémentes avec les dominants. La justice est au cœur de nos systèmes agonisants mais que les dominants ne veulent surtout pas les modifier tant ils en profitent.

La seule solution, pour Stéphanie Gibaud : se regrouper pour faire reculer l'impunité. 

Une émission majeure parce-que Stéphanie Gibaud parle longuement librement.

Sans doute la meilleure "vidéo" de Stéphanie sur le sujet.

Cette femme a véritablement vécu un enfer inimaginable, et ça n'est pas fini.

Ce qui est sidérant également, c'est de voir la connivence fraternelle des élites, tous partis confondus. C'est comme si ils faisaient corps contre tout élément sain qui ose dénoncer les turpitudes de certains d'entre eux.

Un must.

À voir absolument !

Sa Facebook : https://www.facebook.com/stephaniegibaudofficiel ().

En complément sur Stéphanie Gibaud :

En complément sur UBS :

En complément sur lanceur d'alerte :

En complément sur L’Heure la plus sombre :

 

Vendredi 18 Mai 2018 - News # 8507 

Retraités : la jolie mentalité des députés LREM :

Quel enculé !

Qu'on aille prendre dans les poches des milliardaires, des multinationales, et dans les 60 milliards d'évasion fiscale.

Et puis, pour mémoire, ce trou du cul oublie de vous dire qu'il touche par mois :

Source : Droit-Finances ().

Quel hypocrite ! 

Nos politiciens sont décidément des traîtres !

En complément sur retraite :

En complément sur LREM :

En complément sur traître :

En complément sur enculé :

 

Vendredi 13 Avril 2018 - News # 7702 

Pièces à conviction : "Bernard Arnault, l'art de payer moins d'impôts" ou "Une histoire d'amour : Bernard Arnault et les paradis fiscaux": 

SYNOPSIS :

Première fortune de France, quatrième fortune mondiale selon le classement Forbes 2018, Bernard Arnault doit l’exceptionnelle réussite de son groupe LVMH à son appétit de conquête. Dior, Vuitton, Guerlain, Moët Hennessy…, son savoir-faire pour racheter des entreprises et les restructurer est bien connu. Mais s’il est aujourd’hui à la tête d’un patrimoine estimé à près de 58 milliards d’euros, il le doit aussi à son talent pour l’optimisation fiscale.

Plus de 200 filiales dans des paradis fiscaux

Selon une ONG, en 2014, le groupe LVMH comptait 202 filiales dans des paradis fiscaux. Bernard Arnault et LVMH multiplient les montages sophistiqués pour minimiser leurs impôts. Et la plus grosse part du patrimoine de la famille Arnault est placée dans une fondation en Belgique, un paradis fiscal qui ne dit pas son nom.

En 2016, son yacht le Symphony, un des plus grands du monde, est propriété d’une société maltaise et bat pavillon des îles Caïmans. Résultat, ce bateau au prix faramineux de 130 millions d’euros n’entre pas dans le calcul de l’ISF du milliardaire.

Le mécénat : une belle vitrine et une excellente opération financière

À Paris, le patron de LVMH a créé et financé la fondation d’art contemporain Louis Vuitton, une splendide vitrine pour Bernard Arnault le mécène, et une excellente opération pour LVMH… qui peut déduire de ses impôts 60% de l’argent investi dans la fondation.

L’enquête de "Pièces à conviction" lève le voile sur les pratiques des plus fortunés qui, comme Bernard Arnault, tentent de payer le moins d’impôts possible, voire d’y échapper. Les outils pour y arriver sont nombreux : montages financiers opaques, succession organisée hors de France, mécénat… Mais il peut aussi y avoir des accrocs. L’enquête révèle notamment que Bernard Arnault a récemment été l’objet d’un gros redressement de la part du fisc français.

À l'issue de l'enquête, Virna Sacchi recevra Manon Aubry, responsable plaidoyer Justice fiscale et inégalités pour l'ONG Oxfam France, et Stenka Quillet, journaliste d'investigation et auteur du documentaire.

Une vidéo démontrant combien ce type est malin, optimise tout, et que notre "démocratie" est hackée par des milliardaires grâces au travail de lobbying et à la bêtise et la complicité de nos traîtres de politiciens.

À voir !

En complément sur Bernard Arnault :

En complément sur LVMH :

En complément sur impôt :

En complément sur taxe :

En complément sur évasion fiscale :


Samedi 7 Avril 2018 - News # 7515 

Et cet enfoiré s'est exilé en Belgique pour ne pas payer d'impôts en France !
Môsieur pratique l'évasion fiscale...

 

Bernard Arnault, le patron de LVMH, est l’homme le plus riche d’Europe. Voir [ici] ().

Arrêtons-le et prenons lui son pognon pour le donner à ceux qui n’ont rien !

Il n'a objectivement pas besoin de 70 milliards d'Euros pour vivre !

En complément sur riche :

En complément sur milliardaire :

     

Mardi 6 Mars 2018 - News # 7016 

Crypto-monnaies : les autorités financières sifflent la fin de la récré. Voir [ici] ().

"Les crypto-actifs «favorisent le financement du terrorisme et d'activités criminelles» et contribue au contournement «des règles relatives à la lutte contre le blanchiment des capitaux»"...

Quel foutage de gueule ! Les riches, les multinationales. et les banques, font du blanchiment de capitaux et de l'évasion fiscale par milliers de milliards dans le monde, et on prétend interdire au bon peuple d'avoir quelques piécettes de crypto-monnaie...

Inique ! Le deux poids deux mesures comme toujours...

Et puis, toujours aussi ce prétexte ridicule du financement du terrorisme alors même que ces sont les États qui sont les plus grands financiers de celui-ci.

Nous vivons vraiment dans l'ère de la post-vérité où tout est mensonge et propagande... Les citoyens sont constamment désinformés par les médias mainstream et les institutions étatiques, c'est lamentable et dégueulasse !

En complément sur crypto-monnaie :

       

Vendredi 23 Février 2018 - News # 6924 

Fraude et évasion fiscale :

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur évasion fiscale :

     

Vendredi 16 Février 2018 - News # 6805 

Un exemple typique du hacking de la démocratie par des lobbies : le sénateur Éric Bocquet dénonce la présence, lors d'une commission des finances du Sénat, de représentants de grandes banques privées internationales dont l'UBS qui est coupable de trafic organisé d'évasion fiscale au détriment de l'État français :

Voilà un exemple concret de dysfonctionnement majeur de l'État français. La cause ? Nos politiciens qui sont des traîtres. Qui a invité ces banques à cette commission ?? Le Sénat est-il le lieu de représentation des intérêts des citoyens ou d'intérêts privés ? C'est ahurissant ! C'est de la haute trahison.

Quand à nos traîtres de médias, ils sont les complices objectifs de ces malversations et forfaitures majeures en ne les dénonçant pas, et en ne dénonçant pas ceux qui ont procédé à ces invitations iniques radicalement incompatibles avec la démocratie et l'intérêt général. Des voyous qui escroquent l'État français de plusieurs milliards d'Euros d'impôts invités au Sénat ?  Parce-qu'au bout du compte, c'est nous qui payons par des impôts et des taxes supplémentaires ces manques à gagner gigantesques engendrés par l'évasion fiscale organisée.

Désormais, tous les citoyens sont en mesure de voir que la soi-disant démocratie du système de gouvernement représentatif, non représentatif, a échoué lamentablement au bénéfice de lobbies de tous types : financiers, économiques, sociétaux, et partisans.

Il faut donc en finir avec ce système corrompu de traîtres à la Nation, et la première tâche de chacun est donc de diffuser ces exemples pour éclairer la conscience de chaque citoyen.

Sans ce travail d'éducation populaire, tout changement de régime est voué à l'échec.

Internet constitue donc un outil majeur et décisif que chaque citoyen doit empoigner avec la force de la volonté pour informer autrui : chacun doit se convertir en un gentil virus, chacun doit contaminer positivement les autres en dénonçant toutes les forfaitures commises contre le peuple, pour le plus grand bien commun et l'intérêt général bien compris.

En avant, en avant, en avant !

En complément sur exemple :

En complément sur typique :

En complément sur hacking :

En complément sur lobbies :

En complément sur UBS :


Mercredi 14 Février 2018 - News # 6774 

Conséquences sans fin du capitalisme et de la cupidité des riches pour les peuples : l'évasion fiscale qui assèche les États :

Ça laisse songeur...

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur riche :

En complément sur milliardaire :

En complément sur capitalisme :


Dimanche 21 Janvier 2018 - News # 6311 

Des lanceurs d'alerte lancent un appel à Emmanuel Macron :

SYNOPSIS :

Nous lançons officiellement un appel au président de la République Française Emmanuel Macron. Monsieur le Président, Stephanie Gibaud a dévoilé des pratiques d'évasion fiscale en France et a permis une économie de plus de 12 milliards d'euros. Son exemplarité et son dévouement se doivent aujourd'hui d'être reconnus en la protégeant. Monsieur le président, notre question est simple, comptez-vous protéger les lanceurs d'alerte ?

Source : La Relève et La Peste.

En complément sur lanceur d'alerte :

En complément sur Stephanie Gibaud :

     

Samedi 20 Janvier 2018 - News # 6296 

Étrange affaire : une homme accuse Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, de spoliation...et d'assassinat. Voir [ici] ().

Je ne suis pas en mesure de déterminer si tout cela est réel, mais ce que je trouve suspect c'est les trafics d'influence et les liens anormaux qui empêchent la poursuite du dossier. De plus, il est clair que ce type est persécuté.

Quand à Jean-Claude Juncker, on sait désormais que c'est un escroc notoire, avide, spécialisé dans l'évasion fiscale et les magouilles financières. Et ce type est président de la Commission européenne...

En complément sur étrange :

En complément sur Jean-Claude Juncker :

     

Mardi 16 Janvier 2018 - News # 6205 

Le gouvernement veut réglementer le Bitcoin pour faire face aux risques d'évasion fiscale. Voir [ici] ().

Ça y est : les États s'attaquent aux crypto-monnaies...

Et toujours en invoquant des prétextes fallacieux de sécurité, d'évasion fiscale, de blanchiment d'argent, bla, bla, bla...

Décidément ce Bruno Lemaire est un con! 

En complément sur Bitcoin :

En complément sur crypto-monnaie :

     

Samedi 30 Décembre 2017 - News # 5932 

Évasion fiscale et paradise papers : comment Nike s'y prend-elle pour payer moins d'impôt ?

En complément sur Évasion fiscale :

En complément sur impôt :

En complément sur taxe :

En complément sur paradise papers :

 

Mardi 12 Décembre 2017 - News # 5810 


- "Vous avez blanchi de l'argent pour des terroristes et des cartels de drogue !
Pourrant, tout ce que nous pouvons faire c'est de vous mettre une amende !
"
- "Hey, nous somme trop gros pour aller en prison !"

Blanchiment d'argent, fraudes, et malversations financières : Banque HSBC : "Les gangsters de la finance" :

SYNOPSIS :

Blanchiment, fraude fiscale, corruption, manipulation des cours... : depuis la crise de 2008, la banque HSBC est au coeur de tous les scandales. Cinq ans après leur film sur Goldman Sachs, Jérôme Fritel et Marc Roche passent au crible cet empire financier au-dessus des lois.

Créée à Hong Kong, il y a un siècle et demi, par des commerçants écossais liés au trafic d’opium, HSBC (Hongkong and Shanghai Banking Corporation) n’a cessé de prospérer en marge de toute régulation. Aujourd’hui, la banque britannique à l’ADN pirate incarne à elle seule les excès et les dérives de la finance internationale. Blanchiment de l’argent du crime – celui des cartels de la drogue mexicains et colombiens –, évasion fiscale massive, corruption ou manipulation du cours des devises et des taux d’intérêt : depuis la crise de 2008, ce géant a été mêlé à de nombreux scandales avec régularité et en toute impunité. Car l’opaque HSBC, experte en sociétés-écrans, dont les coffres débordent d'argent liquide déposé par ses clients discrets et douteux, est devenue "too big to jail", "trop grosse pour aller en prison". La banque, riche de quelque 3 000 milliards de dollars, s’en tire chaque fois avec des amendes dérisoires. Trait d’union entre l’Orient et l’Occident, elle sert aussi désormais de pipeline pour les centaines de milliards d’euros de capitaux chinois partant à la conquête des marchés occidentaux : HSBC navigue aujourd'hui sous pavillon rouge.

Nouvelles menaces
Cinq ans après "Goldman Sachs ""– La banque qui dirige le monde", Jérôme Fritel et Marc Roche plongent dans les arcanes d’un empire tentaculaire qui se cache derrière sa vitrine de banque de détail britannique. De Hong Kong aux États-Unis en passant par l’Europe, cette édifiante enquête révèle non seulement l’ampleur ahurissante des malversations commises par HSBC, mais éclaire aussi – avec une remarquable limpidité – les menaces qui se profilent sur la stabilité financière mondiale, dix ans après la crise des "subprimes".

Source : Arte.

Un excellent documentaire confirmant, une fois de plus, la toute puissance des grandes banques internationales, leur impunité, protégées par des politiciens et les milieux d'affaires.

Ce qui ne change pas, c'est que rien ne change... La finance demeure, plus que jamais, toute puissante, au dessus des lois.

À voir !

En complément sur HSBC :

En complément sur banque :

En complément sur finance :

En complément sur gangster :

 

Jeudi 9 Novembre 2017 - News # 5501 

Évasion fiscale, paradis fiscaux, et Paradis papers : François Ruffin dénonce "la complicité des politiques avec les multinationales" :

En complément sur François Ruffin :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur multinationale :

 

Mercredi 8 Novembre 2017 - News # 5490 

Paradise Papers : Whirlpool champion de «l'optimisation fiscale» :

En complément sur Paradise Papers :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur évasion fiscal :

   

Mercredi 8 Novembre 2017 - News # 5482 

Paradis fiscaux : "Paradise Papers : Au coeur d'un scandale mondiale" - Cash investigation (intégrale) :

SYNOPSIS :

«Paradise Papers» est le nom donné à la plus grande fuite de documents de l'Histoire, dont beaucoup proviennent d'un des plus grands noms du monde offshore, le cabinet d'avocats Appleby, dont le siège est aux Bermudes. Avec 400 journalistes du monde entier, l'équipe de «Cash investigation» lève le voile sur certains aspects de son contenu. Gros plan notamment sur les dessous de l'aviation d'affaires et sur une discrète société offshore aux îles Caïmans qui associe le groupe Louis-Dreyfus, un géant du négoce de produits agricoles, avec l'actuel ministre de l'agriculture brésilien.

Présenté par Elise Lucet de France 2.

La cupidité sans fin, la corruption, les conflits d'intérêt, la fusion du politique et du business, règnent sur le monde, toujours et encore, et de plus en plus. C'est terrible... Et ce sont les peuples et la planète qui en payent le prix.

À voir absolument !

En complément sur Cash investigation :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur évasion fiscale :

   

Dimanche 18 Juin 2017 - News # 4777 

Lobbying, logique de réseaux, trafic d'influence, et pantouflage, à tous les étages de l'Union Européenne : "Le visage des institutions européennes... et ses dessous ! - Ruptures, le zapping n°4" :

Quand on prononce le mot « Europe », le visage de certains devient soudain rayonnant. Ils pensent : avenir radieux, grande aventure, bonheur commun à l’horizon. Bon, ceux-là, on va les laisser rêver, après tout, c’est bien leur droit. A vrai dire, au grand désespoir des élites dirigeantes, ces euro-enthousiastes sont de moins en moins nombreux.

Et puis il y a ceux qui estiment plutôt : l’Europe, une belle idée, dommage qu’elle soit détournée, caricaturée, dévoyée par l’ultralibéralisme. Hélas, hélas… L’Union européenne n’est pas dévoyée : ses apparents « défauts » sont en réalité sa raison d’être.

Prenons le « lobbying ». Certes, le phénomène n’est pas réservé exclusivement à Bruxelles. Mais – comme on peut le voir dans cette vidéo – il fait partie de l’essence même de l’europarlement. Il a ça en quelque sorte dans les gènes. Et pour cause : à la différence des véritables parlements, l’Assemblée qui siège à Strasbourg (et à Bruxelles) ne représente aucun peuple… puisqu’il n’y pas de peuple européen. En réalité, elle est une pièce importante d’une machinerie qui édicte des actes législatifs pour répondre aux souhaits et exigences des intérêts et catégories particulières – les grands groupes industriels et financiers, en priorité.

Cette nature particulière de l’intégration européenne – un processus décidé d’en haut sans les peuples et contre les peuples – explique que, tout naturellement, les intérêts privés tiennent le haut du pavé : les élites eurocratiques mêlent de manière indissociable les fonctions publiques et privées. D’où la fréquence des « pantouflages », autrement dit, des carrières commencées dans l’appareil européen, et brillamment poursuivies chez Goldmann Sachs ou Uber…

Enfin, il est fréquent, pour les dirigeants européens de tonner contre l’évasion fiscale. L’exemple le plus connu est celui de l’actuel président de la Commission, Jean-Claude Juncker, qui a décidé de faire de la transparence et de l’éthique la marque de fabrique de son exécutif, après avoir, comme premier ministre luxembourgeois, multiplié les rescrits fiscaux, autrement dit les accords entre fisc et grands groupes multinationaux.

Mais pourquoi s’en offusquer ? Tout cela n’est que très logique, puisque la libre circulation (des marchandises, des services, de la main d’œuvre et des capitaux) est à la base même de l’Union européenne, et figurait déjà dans le traité fondateur de la CEE (1957). Bref, fermer une usine ici, délocaliser une autre là-bas, faire transiter ses profits d’un système fiscal à un autre, voilà bien ce qui constitue la nature de l’UE. Et même ses « valeurs ». Au sens de la Bourse du même nom…

Découvrez le contenu original des extraits utilisés pour le zapping, grâce à la liste des vidéos sources :

Cash-for-laws: Pablo Zalba Bidegain (Parlorama)
Europe: la manipulation des hommes politiques par les lobbys (Investig Info)
Des lobbies au cœur de l’Europe (4OpenWorld)
Mais qui contrôle vraiment l’Union Européenne ? (Lapierre Tube)
Uber & Salesforce hire ex-EU politician Neelie Kroes (PondWalden)
Uber débauche l’ex numéro 2 de la commission européenne (EuroNews)
Evasion fiscale : Juncker, ce loup dans la bergerie (Arte)
Le lobbying à Bruxelles en une minute (Jean sauve l’Europe)
Pouvoir des lobbies en Europe : l’entretien avec CEO pour tout comprendre (Osons Causer)
10 faits qui montrent comment les multinationales achètent la politique européenne (Osons causer)
Lobbies: Qui gouverne vraiment l’Europe? (TV5 Monde)
Enquête RMC – Comment les lobbies infiltrent l’Union Européenne – 20/05 (RMC)
Le Parlement européen de Strasbourg, tout un monde (Documentaire CH-5)
Comment APPLE fraude le fisc en Europe ? (Le fil d’actu)
Volez, volez petits capitaux ! – #DATAGUEULE 19 (Data Gueule)
Cinq raisons de rester dans l’Union européenne (Jordanix)

Source : Ruptures.

En complément sur lobbying :

En complément sur influence :

En complément sur Union Européenne :

   

Samedi 17 Juin 2017 - News # 4761 

Évasion fiscale : lettre aux “républicains en marche”. Voir [ici] ().

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur paradis fiscal :

   

Dimanche 21 Mai 2017 - News # 4234 

Les banques : expertes en évasion fiscale :

En complément, il y a ce livre : "Ces 600 milliards qui manquent à la France". Voir [ici] ().

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur banque :

   

Samedi 13 Mai 2017 - News # 4069 

Europe : Jean-Claude Juncker, le Loup dans la bergerie :

Eva Joly n'est pas une femme politique intéressante mais une femme extraordinaire quant à lutte contre la fraude et l'évasion fiscale et les scandales financier.

L'affaire est très très grave...

En complément sur Jean-Claude Juncker :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur fraude fiscale :

   

Mercredi 10 Mai 2017 - News # 3995 

Le Luxembourg de Jean-Claude Juncker a pillé ses voisins européens.

Eva Joly.

Procès des "Luxleaks", plaidoiries des trois Français lanceurs d'alerte, révélation des Panama Papers... Eva Joly n'aurait pas pu espérer meilleur moment pour sortir son nouveau livre : "Le loup dans la bergerie", co-écrit avec la journaliste Guillemette Faure (éditions Les arènes).

Le sous-titre donne le ton de l'ouvrage : "Jean-Claude Juncker, l'homme des paradis fiscaux placé à la tête de l'Europe".

Dr Jean-Claude et Mr Juncker

Eva Joly, qui lutte depuis plus de vingt ans contre la fraude fiscale, explique dans son livre comment celui qui a fait du Luxembourg ce "paradis pour multinationales", "en dépit de ses voisins européens", a pu prendre la tête de l'Eurogroupe, avant d'être élu à la tête de la commission européenne.

Elle évoque dans un premier temps l'homme. "Gentil, rassurant, en politique depuis plus de 30 ans". Elle dénonce ensuite la complicité des Etats, notamment la France à laquelle le Luxembourg a rendu "beaucoup de services".

Source : Le Nouvel Observateur.

Jean-Claude Juncker est un voyou en col blanc, le chef d'orchestre européen de l'évasion fiscale, appelée pudiquement par le milieu des affaires "optimisation fiscale"...

En complément sur Jean-Claude Juncker :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur Eva Joly :

 

Mercredi 12 Avril 2017 - News # 3239 

Évasion fiscale : les grandes firmes US ont placé plus de 1000 milliards de dollars dans des paradis fiscaux... Voir [ici] ().


Mercredi 5 Avril 2017 - News # 3070 

Le Conseil Constitutionnel : une institution qui opère de multiples censures « politiques » pour protéger les grandes entreprises ou les grandes fortunes. Voir [ici] () (avec une vidéo).

Ca ne sert à rien de voter si… on ne s’attaque pas au conseil constitutionnel ! Institution plutôt méconnue, il censure depuis des années quasiment toutes les lois qui luttent contre l’évasion fiscale ou cherchent à réguler et faire payer les multinationales, en prétextant qu’elles heurteraient « la liberté d’entreprendre ». Quels candidats proposent réellement de s’attaquer à ce verrou au service des puissants ? s'interrogent les vidéastes d'Osons causer.

Source : Osons causer.

C'est grave, et inquiétant...

Plus on cherche, plus on trouve de faits démontrant que notre démocratie a disparue, hackée par des lobbies de toutes sortes : les partis, les ploutocrates, la Franc-Maçonnerie tombée, l'industrie pharmaceutique, l'industrie agroalimentaire, le sionisme, les lobbies sociétaux type LGBT ou d'antiracisme institutionnel, les politiciens carriéristes et/ou verreux, etc.

Où sont les citoyens dans cette gabegie ? Nulle part ! 


Dimanche 12 Février 2017 - News # 2262 

Bonne nouvelle pour tous les citoyens d'Europe : le fraudeur en chef de l'Europe de Bruxelles, grand spécialiste de l'évasion fiscale, Jean-Claude Juncker, a annoncé qu'il ne briguerait pas un deuxième mandat en 2019, dressant un sombre tableau de la situation de l'Union Européenne, dans une interview accordée à la radio publique allemande. Voir [ici] ().


Samedi 11 Février 2017 - News # 2251 

Jean-Claude Juncker estime que le Brexit risque de faire exploser l’Union européenne. Voir [ici] (). MDR... Le roi de l'évasion fiscale a peur pour ses rentes et ses amis qui ne pourront plus faire du lobbying et se gaver.


Dimanche 1er Janvier 2017 - News # 1885 

Jean-Claude Juncker aurait empêché l'Union Européenne de prendre des mesures contre l'évasion fiscale. Voir [ici] (). Un pourri qui profite grassement du système en servant ses riches et discrets maîtres ce type, et c'est tout.


Jeudi 15 Décembre 2016 - News # 1759 

Risible, pathétique, et une nouvelle fois très révélateur de la mentalité crypto-fasciste de certains oligarques : le président de la Commission européenne, l'inénarrable expert-artisan de l'évasion fiscale Jean-Claude Juncker, « portera le deuil » si Marine Le Pen est élue présidente en 2017. Voir [ici] ().


Jeudi 6 Octobre 2016 - News # 1513 

Évasion fiscale : comment le gouvernement a (encore) bloqué un amendement décisif…. Voir [ici] (). "Mon adversaire, c'est la finance !" ; ben voyons... Tes actes sont en totale contradiction avec tes déclarations Dumou !


Samedi 19 Décembre 2015 - News # 1192 

"Mon ennemi, c'est la finance !" disait François Hollande lors de sa campagne présidentielle de 2012. Et bien voilà une nouvelle preuve que les socialistes au pouvoir roulent au contraire POUR la finance, pour les très riches, et même pour l'évasion fiscale : le gouvernement socialiste (de gôooooche donc) vient de bloquer en pleine nuit un outil anti-paradis fiscaux. Voir [ici] (). Vous qui votez socialistes, soyons clairs : soit vous êtes de vrais cons obstinés, soit vous êtes des aveugles (c'est très incapacitant d'être un aveugle, mais c'est moins pire que de voir et de néanmoins agir obstinément comme un con). Parce-que là, franchement, ça commence à faire plus que beaucoup ! Il y a un moment où il faut savoir tirer les conclusions qui s'imposent des faits, même si celles-ci sont désagréables pour notre égo. Ce gouvernement socialiste est économiquement libéral, et sert la soupe aux riches, aux banques, aux spéculateurs, et aux multinationales. POINT FINAL. Les faits sont les faits, et devant les faits, nous devons nous incliner.


Vendredi 16 Novembre 2012 - News # 277 

Les contrats d'assurance-vie bientôt saisissables par le fisc ? Voir [ici] (). Le gouvernement français parle d’évasion fiscale pour justifier sa mesure... Bref du foutage de gueule, un écran de fumée. Cette information n'est pas à prendre à la légère : l'assurance-vie des français va être spoliée par l'État en déficit chronique et étranglé par une dette gigantesque. Il faut que quelqu'un paye, et ce sera vous, nous tous, ne rêvez pas ! Que ce soit la faillite des banques, ou par le détournement de ces fonds privés, comme je ne cesse de le dire, les détenteurs d'assurance-vie vont se faire tondre vite fait, bien fait. Sortez toutes vos possessions financières au plus vite des banques et des institutions financières, achetez des biens tangibles (or, argent, maison, ferme, terre, bois et forêts, etc.), sinon on vous tondra et/ou vous perdrez quasiment tout, d'une manière ou d'une autre : par le fisc, par l'inflation, par la faillite de ces acteurs financiers, etc.


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .