Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

31 News

Samedi 29 Décembre 2018 - News # 13852 

"[GILETS JAUNES] - Vers la Démocratie et la fin de la Mondialisation ?" - Par Trouble Fait :

 

SYNOPSIS :

Depuis le 17 novembre 2018, les Français se payent le luxe de vouloir se faire entendre du gouvernement sans le filtre habituel des syndicats et des partis. Le train des appels au calme et des insultes lancé par des éditocrates déboussolés, roulent sur les rails de l’indifférence des Gilets Jaunes, rendu allergique aux « institutions classiques » et aux médias, par des décennies de mensonges et de trahisons.

Ainsi l’absence d’organisation est la principale force de ce mouvement,  mais aussi sa plus grande faiblesse, car ce vide attire à lui tous les crevards prêts à récupérer le mouvement pour servir des intérêts particuliers.

Il est urgent de se fédérer autour de revendication commune. La démission de Macron et l’instauration des RIC ont déjà fait leur chemin, mais reste insuffisant dans l’action. La question européenne doit être clairement posée, et le départ de Macron organisé.

C’est pourquoi je vous propose une méthode en 5 étapes pour tout changer. 5 étapes démocratiques qui font intervenir le résultat d’un scrutin à chaque fois (élection ou référendum)

Pas de récup ! Pas de chef ! Pas de liste de revendication sortie d’un chapeau !

Source : Trouble Fait.

Je pense qu'il y a une méprise dans le titre : c'est "mondialisme" qu'il faut lire à la place de "mondialisation".

La mondialisation est un phénomène naturel lié à l'évolution des techniques qui permet une facilité et une accélération des échanges et services à un niveau mondial.

Le mondialisme est une idéologie d'oligarques et de ploutocrates destinée à contrôler et à dominer les peuples par la destruction des États-nations.

Rien à voir entre les deux donc. ;)

Une amende de 1000 euros pour avoir commenté un sondage ? L'auteur n'a pas oublié quelques zéro ? 1000 euros, c'est une amende de nabot ! Elles n'en ont rien à foutre les chaînes !

Maintenant sur le fond, c'est bien gentil son planning, mais aucune chance qu'il soit mis en place. Oui, c'est de la politique fiction.

Une vidéo intéressante et, disons... optimiste ! :-)))

En complément sur gilet jaune :

En complément sur démocratie :

En complément sur mondialisme :

En complément sur Trouble Fait :

 

Vendredi 23 Novembre 2018 - News # 12916 

I-Média n°225 de TV Libertés : Les gilets jaunes face aux médias 23 Novembre 2018 :

SOMMAIRE :

06:27 – Les gilets jaunes face aux médias
Après une mobilisation extrêmement importante, les gilets jaunes annoncent une grande manifestation à Paris ce samedi. Cette France enracinée semble intriguer et même inquiéter de nombreux journalistes. Au point de tenter de diaboliser le mouvement ?

17:27 – Le zapping
Dans un discours politique, Jean-Luc Mélenchon évoque la « nouvelle France », celle de l’immigration. Un aveu de la transformation de la population française auquel François Durpaire apporte un écho singulier en évoquant la chance que la Francophonie soit aujourd’hui portée par l’évolution démographique de l’Afrique.
Pendant ce temps, Jean Lassalle enfile son gilet jaune à l’Assemblée nationale et fait le sourd aux remontrances de Richard Ferrand. Quant à la surdité de Macron face au peuple, elle est saluée sur les ondes de France Inter par Gilles Legendre, président du groupe La République en Marche à l’Assemblée Nationale.

26:02 – Les médias découvrent la France d’avant
Avec les gilets jaunes, les journalistes parisiens découvrent la France périphérique. Cette France blanche, européenne, que certaines autorités médiatiques et politiques voudraient voir en moins grand nombre dans les médias. Mais cette France là fait de la résistance.

33:47 – Les tweets de la semaine
Des gilets jaunes interceptent des clandestins dans un camion avant de se rendre à Paris pour la grande manifestation de samedi 23. Une manifestation qui, selon Laurence Rossignol, fait de l’ombre à un rassemblement contre les violences faites aux femmes !
Moins amusant, une promotion de Saint-Cyr a été débaptisée au nom du politiquement correct.

40:47 – Pacte pour les migrations, débat interdit ?
Politiquement et médiatiquement, le Pacte de l’ONU pour les migrations est âprement discuté dans de nombreux pays d’Europe. En France, le traitement médiatique semble minimal… à l’exact inverse des enjeux civilisationnels.

48:27 – Le coup de chapeau de Jean-Yves Le Gallou

Non évalué.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur TV Libertés :

     

Vendredi 23 Novembre 2018 - News # 12913 

Entretien d'actualité 74 de François Asselineau : Gilets Jaunes - Macron - Budget Italien - Brexit - Loi Fake News - Legislatives :

SOMMAIRE :

Le président de l'UPR, François Asselineau, revient sur les dernières actualités au 22 novembre 2018.

00:07 Les Gilets Jaunes
24:59 Bilan de l'élection législative partielle de l'Essonne
38:57 Un mot sur la situation en Grèce
39:46 Des nouvelles du Brexit
43:06 Le budget Italien à été refusé par l'UE
45:47 Juncker s'est encore fait remarquer 
48:12 Quelles sont les "Macronneries" de la quinzaine ?
1:05:24 François Asselineau invite les Gilets Jaunes à inciter les députés et sénateurs pour qu'ils déclenchent la procédure de destitution du président par l'art. 68 de la constitution
1:07:38 Enquête sur les 144 000€ de dons à LREM mal justifiés pendant la campagne présidentielle de 2017
1:12:51 La loi "Fake News"
1:16:16 Mort d'un cachalot avec 6kg de plastique dans l'estomac
1:19:52 Actualité de l'UPR

En complément sur François Asselineau :

En complément sur UPR :

En complément sur gilet jaune :

   

Mardi 20 Novembre 2018 - News # 12788 

"Le message clair des Gilets jaunes à BHL" - Par Michel Onfray :

À l’heure où la France pauvre et modeste des Gilets jaunes fait savoir ses difficultés à se nourrir, à se loger, à se vêtir et son impossibilité d’offrir des sorties, des loisirs ou des vacances à ses enfants, Carlos Ghosn, grand patron français (mais aussi brésilien et libanais, il a la triple nationalité), se fait arrêter au Japon parce qu’il fraude le fisc… Pauvre chéri : il ne gagnait que 16 millions d’euros par an ! Il lui fallait bien mettre un peu d’argent de côté s’il voulait survivre un peu…

J’y vois un symbole de la paupérisation induite par ce libéralisme que Mitterrand fait entrer dans la bergerie française en 1983 avec les intellectuels médiatiques du moment, Nouveaux Philosophes en tête. Des pauvres de plus en plus pauvres et de plus en plus nombreux, puis des riches de plus en plus riches et de moins en moins nombreux: voilà ce qu’est la paupérisation. L’Empire maastrichtien est la créature des clones de Carlos Ghosn qui paupérisent à tour de bras. Macron est l’un d’entre eux.

Les journalistes des médias dominants clament partout que le message des Gilets jaunes est confus, invisible, illisible, divers, diffus, multiple, contradictoire: non, il ne l’est pas. Il est même très clair : ce que dénoncent les Gilets jaunes, c’est tout simplement cela : la paupérisation.

On le voit dans les reportages, ce peuple-là n’est pas doué pour la rhétorique et la sophistique, la dialectique et la parole. Il dit simplement et clairement des choses simples et claires que les diplômés des écoles de journalisme, de Science Po, de l’ENA ou de Normale Sup ne comprennent pas parce que ça dépasse leur entendement. Ils sont pauvres et l’engeance qui tient le pouvoir, politique, médiatique et économique,  ne sait pas ce que signifie faire manger une famille avec 5 euros par repas. Ils ne le savent pas…

Il est facile de salir ces gens modestes comme le font Libération et Le Monde, L’Obs (avec un article dégoûtant d’un nommé Courage, probablement un pseudonyme…), voire l’inénarrable BHL. « Ces pauvres qui disent qu’ils le sont et qu’ils n’en peuvent plus de l’être, quelle beaufitude, quelle grossièreté, quel manque de manière ! ». Et ces journaux seraient des journaux de gauche ? Qui peut encore le croire ?

« Salauds de pauvres ! » disent Quatremer & Joffrin, Courage & Askolovitch (qui m’inonde de textos insultants en me disant que tout le monde « se fout » de ce que j’écris, sauf lui apparemment…), Xavier Gorce, dessinateur au quotidien du soir & BHL. Car tous souscrivent comme un seul homme à cette saillie qu’on entend dans la bouche de Gabin dans La Traversée de Paris, un film de Claude Autant-Lara, un ancien du Front national version Jean-Marie Le Pen : « Salauds de pauvres ! » Le rideau se déchire enfin!

BHL écrit : « Poujadisme des Gilets jaunes. Échec d’un mouvement qu’on nous annonçait massif. Irresponsabilité des chaînes d’info qui attisent et dramatisent. Soutien à Macron, à son combat contre les populismes et à la fiscalité écolo » (17 novembre 2018). Passons sur la rhétorique du personnage, il y a bien longtemps qu’il ne pense plus et qu’il ne fonctionne qu’aux anathèmes –peste brune, rouges-bruns, poujadistes, fascistes, nazis, staliniens, pétainistes, vichystes, maurrassiens sont ses arguties préférées pour clouer au pilori quiconque ne pense pas comme lui. BHL a le record mondial du point Godwin ! Chez lui l’insulte a depuis longtemps remplacé toute argumentation digne de ce nom. Dans le registre des insultes, on l’a oublié, il y avait aussi: « saddamite »…

C’est le néologisme créé par lui pour insulter Jean-Pierre Chevènement lors de la guerre du Golfe. A cette époque, BHL ne s’est pas fait traiter d’homophobe ! Il est vrai que ses amis dans la presse sont nombreux et qu’il dispose d’un efficace pool qui nettoie le net de ses bêtises en les renvoyant dans les pages invisibles du net –vérifiez en tapant « BHL saddamite Chevènement » sur le net, plus rien, nettoyé… Étonnant! Car dans Bloc-Notes. Questions de principe cinq, page 141 de l’édition du Livre de poche, on peut encore y lire : « Chevènement saddamite et philoserbe ». J’attends que, des Inrocks à Libération, du Monde à France-Inter, on dénonce cette homophobie qu’on m’a prêtée il y a peu parce que, moi, je ne souscrivais pas au doigt d’honneur antillais qui semblait ravir le président de la République, et que je l’ai fait savoir sur le mode ironique. Il est vrai que BHL et l’humour, ça fait deux…

BHL qui fait tant pour qu’on parle de ses livres à chacune de ses parutions voudrait qu’on ne parle pas des Gilets jaunes dans les médias ! Comme si c’étaient les journalistes qui créaient l’actualité…

La pauvreté existe parce qu’on la montre.

Ne la montrons pas,

De cette manière elle n’existera plus.

C’est ainsi qu’on apprend à penser à l’Ecole normale supérieure ! Censurons ces Gilets jaunes à la télévision, demandons à France-Culture comment on s’y prend pour interdire de parole sur les radios du service public, et faisons taire cette racaille populiste, crypto-fasciste, lepeniste, vichyste, pétainiste, nazie –ne nous interdisons rien ! Car quiconque demande du pain pour ses enfants est une ordure populiste bien sûr…

Que BHL soutienne Macron, il n’y a rien là que de très normal. Avec Stéphane Bern et les Bogdanoff, Line Renaud et Philippe Besson, ce qui se faisait de mieux chacun dans son domaine a offert ses courbettes au Prince. Il y en eut de plus malins qui vinrent manger la soupe payée par le contribuable à Bercy, qui servait à préparer la présidentielle. On n’y mangeait pas des repas à cinq euros…  

Enfin, que BHL soutienne « la fiscalité écolo », comme son ami Cohn-Bendit, n’est pas non plus étonnant: il reprend l’élément de langage qui voudrait que ces taxes aillent à la fiscalité verte alors qu’elles vont majoritairement dans les caisses de l’Etat. La revue Que choisir l’a récemment montré dans l’un de ses articles [1].

Pour salir les Gilets jaunes, des journalistes et des éditorialistes affirment qu’ils refusent la fiscalité, qu’ils sont contre les taxes, qu’ils refusent les impôts, qu’ils rechignent à payer des taxes écologiques. C’est faux. C’est Carlos Ghosn qui refuse de payer ses impôts, ainsi que les riches qui ont placé leur argent dans les paradis fiscaux avec l’assentiment de l’Etat français, pas les Gilets jaunes qui, eux, veulent bien payer des impôts directs et indirects, mais s’insurgent que ces impôts, qui doivent servir à payer le salaire des fonctionnaires, à faire fonctionner les écoles, les hôpitaux, les commissariats, les gendarmeries, soient accompagnés en province de suppressions de fonctionnaires et de fermetures d’écoles, d’hôpitaux, de commissariats, de gendarmeries.

Revenons à BHL : s’il est tellement soucieux de l’état de la planète qu’il estime que l’Etat maastrichtien doive faire payer les pauvres avec leurs voitures de travail afin que les riches puissent polluer en se déplaçant en avion, alors qu’il cesse de passer son temps entre deux aéroports lui qui disait sans vergogne qu’il avait trop de maisons…

On peut lire en effet dans L’Obs (5 juillet 2017): « J’ai trop de maisons dans le monde »: Bernard-Henri Lévy se résout à vendre une de ses villas pour 6 millions d’euros. Lisons cet article: « Trop d’argent, pas assez de temps. Bernard-Henri Lévy a confié à Bloomberg dans un article publié ce lundi qu’il était contraint de vendre une de ses villas au Maroc, à Tanger, faute de pouvoir en profiter suffisamment: « Je partage mon temps entre Paris, New York et Marrakech. J’ai trop de maisons dans le monde et hélas, l’année ne dure que 52 semaines ». Prix de la demeure sacrifiée : 6 millions d’euros, en vente sur le site de Christie’s International Real Estate, pour 600 mètres carrés situés « au sommet d’une falaise, face à Gibraltar, au point précis où se côtoient l’Atlantique et la Méditerranée », affirme BHL, bon vendeur. Bonjour la trace carbone du philosophe !

On comprend que cet homme-là ignore quelle misère signifie un trou de cinquante euros dans le budget d’une famille vivant avec moins de mille euros par mois… « Salauds de pauvres! », en effet.

Michel Onfray.
________________________________

[1]: https://www.quechoisir.org/billet-du-president-fiscalite-ecologique-le-matraquage-fiscal-se-colore-de-vert-n59997/

En complément sur gilet jaune :

En complément sur BHL :

En complément sur Michel Onfray :

   

Lundi 19 Novembre 2018 - News # 12780 

Journée gilets jaunes du 17 Novembre 2018 à Paris, sur les Champs-Élysées avec Pierre Jovanovic - Par Boris :

À 7:53.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur Boris :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur Champs-Élysées :

 

Samedi 17 Novembre 2018 - News # 12725 

Pierre-Yves Rougeyron s'exprime au soir du mouvement du 17 Novembre 2018 des gilets jaunes, de l'État, et du Survivalisme :

Intéressant, comme toujours.

À voir !

En complément sur Pierre-Yves Rougeyron :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur gilet jaune :

   

Vendredi 16 Novembre 2018 - News # 12695 

Le 17 novembre 2018, les gilets jaunes : tout comprendre - Par Le Fil d'Actu  :

En complément sur fil d'actu :

En complément sur 17 novembre 2018 :

En complément sur gilet jaune :

   

Jeudi 15 Novembre 2018 - News # 12669 

 

Journée du 17 novembre 2018 : L’UPR approuve la révolte des Français mais les met en garde contre un mouvement opaque, promu médiatiquement, et qui prend grand soin de ne pas dénoncer l’UE et l’euro. Voir [ici] ().

En complément sur 17 novembre 2018 :

En complément sur UPR :

     

Jeudi 15 Novembre 2018 - News # 12667 

Mouvement des gilets jaunes du 17 Novembre 2018 : «Si ça ne porte pas ses fruits, le mouvement sera reconduit le 18, le 19 et le 20» :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur 17 Novembre 2018 :

     

Jeudi 15 Novembre 2018 - News # 12664 

Mouvement des gilets jaunes du 17 Novembre 2018 : le deux poids deux mesures de Christophe Castaner :

Un faux-cul.

Un hypocrite.

Un traître de politicien.

Comme d'habitude, quoi...

En complément sur gilet jaune :

En complément sur 17 Novembre 2018 :

En complément sur deux poids deux mesures :

En complément sur Christophe Castaner :

 

Jeudi 15 Novembre 2018 - News # 12658 

Mouvement des gilets jaunes du 17 Novembre 2018 : un petit florilège pour se motiver :

Le maire fait le buzz avec l’immense gilet jaune sur la mairie de Morbecque. Voir [ici] ().

En complément sur gilet jaune :

En complément sur 17 Novembre 2018 :

     

Jeudi 15 Novembre 2018 - News # 12652 

Gillets jaunes : message au forces de l'ordre pour le 17 Novembre 2017 :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur 17 Novembre 2018 :

     

Mercredi 14 Novembre 2018 - News # 12633 

Mouvement des gilets jaunes du 17 Novembre 2018 : comment bloquer un rond point sans PV ? :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur 17 Novembre 2018 :

     

Mercredi 14 Novembre 2018 - News # 12623 

Les syndicats se désolidarisent du mouvement du 17 novembre 2018 :

Des jaunes...

En complément sur 17 novembre 2018 :

En complément sur syndicat :

     

Mardi 13 Novembre 2018 - News # 12596 

Mouvement des gilets jaunes le 17 novembre 2018 :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur 17 novembre 2018 :

     

Dimanche 11 Novembre 2018 - News # 12554 

Hausse exceptionnelle des péages : les automobilistes à nouveau ponctionnés. Voir [ici] ().

C'est bizarre... : je veux dire que c'est hautement anormal. C'est comme si on voulait provoquer un soulèvement du peuple.

Soit ce sont de vrais débiles au gouvernement, qui ne se rendent pas compte de la situation sur le terrain des Français, soit on cherche à créer un clash. Mais dans quel but ? Ça pourrait servir à faire sortir du bois des dissidents armés, des factions séditieuses de l'armée qui attendent dans l'ombre pour faire un coup d'État.

Je ne pige pas en fait. Les Français au bord de l'explosion, et tout ce que trouve à faire le gouvernement, c'est de faire des augmentations exceptionnelles du tarif des péages dès 2019. En en faveur des sociétés privées d'autoroute. 

Des demeurés ou des machiavéliques : on va vite être fixé. Le mouvement du 17 Novembre 2018 va être important à suivre. Le seul bémol : c'est un Samedi et ne dure qu'un jour. Pas assez pour mettre en péril le système. Il aurait fallu une grève générale illimitée. Affaire à suivre...

En complément sur automobiliste :

       

Mercredi 7 Novembre 2018 - News # 12472 

Le mouvement du 17 Novembre 2018 et la CGT :

Lorsque des sociaux-traîtres viennent nous donner des leçons de morale...

Ils sont les chiens de garde de capitalisme, ceux qui poussent les travailleurs, opprimés par le capital, à reprendre le travail, et ils osent encore DIVISER LES FRANÇAIS, faisant en cela le jeu du système qui oppresse chaque jour un peu plus TOUS LES FRANÇAIS, pas seulement la minorité des gens d'extrême droite. Tout est dit, et viennent de se démasquer.

Par l'intellectualisme, on peut tout justifier, même les pires crimes.

Il est temps de s'unir, de réaliser l'UNION SACRÉE de TOUS LES FRANÇAIS. La division est une force maligne.

Quand aux partis qui tentent de récupérer d'une manière ou d'une autre le mouvement du 17 Novembre, c'est une GRAVE ERREUR. Il ne faut pas le politiser, précisément pour permettre l'UNION DE TOUS ET CHACUN ! À méditer...

En complément sur 17 Novembre 2018 :

En complément sur CGT :

     

Mercredi 7 Novembre 2018 - News # 12463 

Mouvement du 17 Novembre 2018 : les gilets jaunes fleurissent sur les radars. Voir [ici] ().

En complément sur gilets jaunes :

En complément sur 17 Novembre 2018 :

     

Lundi 5 Novembre 2018 - News # 12448 

 

Vélo : une "carte grise" bientôt obligatoire ? :

Encore un racket supplémentaire, une taxe déguisée...

C'est ahurissant.

Et les gens ne disent rien, ou presque.

Espérons que le mouvement du 17 Novembre 2018 va être immense.

En complément sur racket :

En complément sur taxe :

En complément sur impôt :

En complément sur vélo :

 

Jeudi 1er Novembre 2018 - News # 12339 

Journée de protestation nationale du 17 Novembre 2018 : pas d'achat dans toute la France ! :


Jeudi 1er Novembre 2018 - News # 12333 

 

Police : le Collectif National - UPNI se joint au mouvement de protestation nationale du 17 Novembre 2018 :

Parce ce que les policiers sont aussi avant tout des citoyens et des automobilistes.
Parce le 17 novembre prochain sera une journée de manifestation de mécontentement de la population.
Parce qu'à l' UPNI nous sommes solidaires des citoyens.

Nous invitons nos collègues travaillant sur les dispositifs ou non, à remettre aux automobilistes et manifestants un flyer.

LE 17 , CADEAU DU 17 ! Ce flyer montrera notre solidarité face à cette colère citoyenne légitime.
Nous demandons donc au plus grand nombre de nos collègues d'imprimer ce flyer en abondance et de les distribuer sans discontinuer le 17 novembre prochain tout en expliquant à nos concitoyens les particularités et difficultés de notre profession.

Nous encourageons également nos collègues à placer leurs gilets jaunes sur leur tableau de bord en signe de solidarité .


Mardi 30 Octobre 2018 - News # 12270 

Une vidéo de promotion pour l'action nationale de tous les Français le 17 Novembre 2018 :

Allez les Français !

Foutons Macron dehors et son gouvernement avec !


Vendredi 26 Octobre 2018 - News # 12158 

Mondialisme : "Le bal du diable... En l'An 68" : le triomphe de la révolution mondiale libérale-libertaire - Par Jean-Michel Vernochet :

SYNOPSIS :

Mai 68 fut une véritable Révolution et non un chahut d’étudiants. Une révolution mondiale qui à l’opposé de 1917 a pleinement réussi et vu le triomphe posthume de Trotsky. À savoir l’échec du marxisme-léninisme qui avait érigé la classe ouvrière en idole messianique. Le joli mois de Mai consacra lui, les théories freudo-marxistes d’Herbert Marcuse et ultra libérales de Milton Friedman, les Écoles de Francfort et de Chicago s’étant combinées pour former un mélange détonnant et changer la face du monde.

Les minorités agissantes devinrent les forces subversives porteuses de l’assomption eschatologique. Le messianisme révolutionnaire n’a en vérité jamais visé l’émancipation des hommes, mais uniquement la destruction de l’ordre existant. Le prolétariat russe n’aura été ainsi entre les mains des bolchéviques qu’un instrument… La Terreur rouge de 1918 le récompensera de sa crédulité à coups d’exécutions massives, de famine et de goulag. Au demeurant la révolution ultra libérale-libertaire conduit tout aussi inéluctablement à l’élimination des classes laborieuses par le déclassement et le chômage de masse.

Cinquante ans après, les protagonistes de l’émeute soixante-huitarde, trotskistes et maoïstes, sont devenus les grands passeurs de l’hédonisme californien, se faisant les agents les plus actifs de l’américanisation du Vieux continent et au-delà, de sa tiers-mondisation. Ils furent aussi généralement d’ardents promoteurs idéologiques des guerres destinées, au nom de la Démocratie et des Droits de l’Homme, à diffuser le monothéisme du marché, nouvelle religion annonciatrice d’une Gouvernance mondiale en progestation assistée.

Tous ou presque occupent aujourd’hui des postes de contrôle politiques, culturels, universitaires, médiatiques d’où ils ont avec succès engagé la grande mutation du paradigme sociétal et culturel du monde occidental. Soit la négation absolue de toutes les références métaphysiques ayant servi jusqu’à ce jour de base à la civilisation.

À noter que Jean-Michel Vernochet donnera une conférence de présentation de son ouvrage, le samedi 17 novembre 2018 à 15h à Aix-les-Bains :

En complément sur Jean-Michel Vernochet :

En complément sur libéral libertaire :

En complément sur mondialisme :

   

Vendredi 26 Octobre 2018 - News # 12155 

Manifestions : Appel aux blocages contre la hausse du prix du carburant : "Partout en France, les gens sont prêts à se mobiliser" le 17 novembre 2018. Voir [ici] () et [là] ().

Allez les Français ! Unissez vous !

Et renversez ce pouvoir qui vous trahit et vous rackette continuellement !!

En complément sur carburant :

En complément sur prix :

En complément sur manifestation :

   

Mardi 6 Février 2018 - News # 6634 

La censure en marche - Les Reportages de Vincent Lapierre :

SYNOPSIS :

Pour voir la version intégrale et soutenir Vincent et son équipe : voir [ici] ().

Accédez à des exclusivités sur Facebook ! Voir [ici] ().

Le 24 janvier 2018 se tenait à la 17ème chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris un nouveau procès intenté contre Alain Soral par les associations "SOS racisme", "J'accuse", la "LICRA" et "l'Union des Etudiants Juifs de France", pour un dessin relayé sur le site d'Egalité et Réconciliation et incitant, selon eux, "à la haine raciale contre un groupe d'individus". Il s'agit d'un photomontage anti-Macron (dont Alain Soral n'est, dans ce cas-ci comme dans tous les autres, pas l'auteur) et qui a connu une forte exposition médiatique lorsqu'il a été relayé par Gérard Filoche sur les réseaux sociaux en novembre
2017, lui valant son exclusion immédiate du Parti Socialiste.

Lors de l'audience où l'on comptait plusieurs dizaines de personnes venues soutenir Alain Soral, madame la procureur de la République a requis contre l'essayiste cinq mois de prison fermes. L'esprit Charlie semble avoir disparu le temps de cette audience. Mais qu'en pensent ceux au nom desquels (et avec les deniers desquels) la justice est rendue ? Les Français trouvent-ils justes les réquisitions du ministère public sensé les représenter ? Et d'ailleurs, oui ou non le photomontage les incite t-il à la haine raciale ? C'est ce que Vincent Lapierre et son équipe sont allés leur demander.

Source : ERTV.

En complément sur censure :

En complément sur Vincent Lapierre :

En complément sur Alain Soral :

En complément sur LICRA :

 

Lundi 15 Janvier 2018 - News # 6174 

Bernard Friot : Séminaire S01E04 // Salaire à la personne ou revenu différé ?

SYNOPSIS :

L’échec de l’opposition aux réformes concernant l’emploi, le code du travail, le salaire et la protection sociale menées depuis les années 1980 risque de se reproduire sous Macron si les opposants continuent à réfléchir en termes de répartition de la valeur entre travail et capital. La classe ouvrière a commencé au cours du XXe siècle non pas à mieux répartir la valeur mais à en changer la pratique. C’est, en réponse, une contre-révolution capitaliste que poursuivent les réformateurs. Dans les premières séances, à partir de son nouvel ouvrage, Vaincre Macron (La Dispute septembre 2017), Bernard Friot proposera une réévaluation des conquêtes ouvrières en matière de droit économique des travailleurs·euses pour sortir du poncif de l’analyse des réformes en termes de « néolibéralisme ». Les réformes ne se contentent pas de s’attaquer aux droits économiques conquis, elles en créent de nouveaux, très réactionnaires, comme le compte personnel d’activité ou le revenu garanti. Ce diagnostic permettra de proposer des pistes d’une offensive en vue de l’attribution à chacun·e à 18 ans de deux droits économiques fondamentaux : le droit à la qualification personnelle (et au salaire à vie qui va avec) d'une part, et le droit de propriété d’usage de l’outil de travail (et donc à la décision dans toutes les entreprises où le/la salarié·e travaillera et dans les caisses d’investissement) d'autre part. Animé par Bernard Friot, le séminaire fera aussi appel à d’autres chercheurs·euses, et l’atelier sera consacré à l’élaboration d’outils d’éducation populaire dans l’esprit de Réseau Salariat. Il y aura une continuité d’une séance à l’autre, la participation à toutes les séances (qui seront enregistrées) et la lecture des documents d'appui sont donc recommandés.Séminaire mensuel avec 10 séances de 18h à 22h (exposé et discussion de 18h à 19h45, repas tiré du sac, atelier de 20h15 à 22h), libre participation aux frais Les séances suivantes auront lieu les lundi 6 novembre, 4 décembre 2017, 8 janvier, 5 février, 12 mars, 9 avril, 14 mai, 4 juin et 2 juillet 2018 aux mêmes horaires.

Source : Réseau Salariat.

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur salaire :

En complément sur revenu de base :

   

Jeudi 4 Janvier 2018 - News # 6004 

Séminaire S01E03 // Salaire à la personne ou revenu différé ? Par Bernard Friot :

SYNOPSIS :

Cette vidéo traite de 20171204_Séminaire_S01E03

L’échec de l’opposition aux réformes concernant l’emploi, le code du travail, le salaire et la protection sociale menées depuis les années 1980 risque de se reproduire sous Macron si les opposants continuent à réfléchir en termes de répartition de la valeur entre travail et capital. La classe ouvrière a commencé au cours du XXe siècle non pas à mieux répartir la valeur mais à en changer la pratique. C’est, en réponse, une contre-révolution capitaliste que poursuivent les réformateurs. Dans les premières séances, à partir de son nouvel ouvrage, Vaincre Macron (La Dispute septembre 2017), Bernard Friot proposera une réévaluation des conquêtes ouvrières en matière de droit économique des travailleurs·euses pour sortir du poncif de l’analyse des réformes en termes de « néolibéralisme ». Les réformes ne se contentent pas de s’attaquer aux droits économiques conquis, elles en créent de nouveaux, très réactionnaires, comme le compte personnel d’activité ou le revenu garanti. Ce diagnostic permettra de proposer des pistes d’une offensive en vue de l’attribution à chacun·e à 18 ans de deux droits économiques fondamentaux : le droit à la qualification personnelle (et au salaire à vie qui va avec) d'une part, et le droit de propriété d’usage de l’outil de travail (et donc à la décision dans toutes les entreprises où le/la salarié·e travaillera et dans les caisses d’investissement) d'autre part. Animé par Bernard Friot, le séminaire fera aussi appel à d’autres chercheurs·euses, et l’atelier sera consacré à l’élaboration d’outils d’éducation populaire dans l’esprit de Réseau Salariat. Il y aura une continuité d’une séance à l’autre, la participation à toutes les séances (qui seront enregistrées) et la lecture des documents d'appui sont donc recommandés.Séminaire mensuel avec 10 séances de 18h à 22h (exposé et discussion de 18h à 19h45, repas tiré du sac, atelier de 20h15 à 22h), libre participation aux frais Les séances suivantes auront lieu les lundi 6 novembre, 4 décembre 2017, 6 janvier, 5 février, 12 mars, 9 avril, 14 mai, 4 juin et 2 juillet 2018 aux mêmes horaires.

Non évalué.

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur salaire :

     

Lundi 1er Janvier 2018 - News # 5954 

Travail : les droits économiques de la personne (S01E02) par Bernard Friot :

SYNOPSIS :

L’échec de l’opposition aux réformes concernant l’emploi, le code du travail, le salaire et la protection sociale menées depuis les années 1980 risque de se reproduire sous Macron si les opposants continuent à réfléchir en termes de répartition de la valeur entre travail et capital. La classe ouvrière a commencé au cours du XXe siècle non pas à mieux répartir la valeur mais à en changer la pratique. C’est, en réponse, une contre-révolution capitaliste que poursuivent les réformateurs.

Dans les premières séances, à partir de son nouvel ouvrage, Vaincre Macron (La Dispute septembre 2017), Bernard Friot proposera une réévaluation des conquêtes ouvrières en matière de droit économique des travailleurs·euses pour sortir du poncif de l’analyse des réformes en termes de « néolibéralisme ». Les réformes ne se contentent pas de s’attaquer aux droits économiques conquis, elles en créent de nouveaux, très réactionnaires, comme le compte personnel d’activité ou le revenu garanti. Ce diagnostic permettra de proposer des pistes d’une offensive en vue de l’attribution à chacun·e à 18 ans de deux droits économiques fondamentaux : le droit à la qualification personnelle (et au salaire à vie qui va avec) d'une part, et le droit de propriété d’usage de l’outil de travail (et donc à la décision dans toutes les entreprises où le/la salarié·e travaillera et dans les caisses d’investissement) d'autre part.

Animé par Bernard Friot, le séminaire fera aussi appel à d’autres chercheurs·euses, et l’atelier sera consacré à l’élaboration d’outils d’éducation populaire dans l’esprit de Réseau Salariat. Il y aura une continuité d’une séance à l’autre, la participation à toutes les séances (qui seront enregistrées) et la lecture des documents d'appui sont donc recommandés.Séminaire mensuel avec 10 séances de 18h à 22h (exposé et discussion de 18h à 19h45, repas tiré du sac, atelier de 20h15 à 22h), libre participation aux frais.

Les séances suivantes auront lieu les lundi 6 novembre, 4 décembre 2017, 6 janvier, 5 février, 12 mars, 9 avril, 14 mai, 4 juin et 2 juillet 2018 aux mêmes horaires.

Source : Réseau Salariat.

La première partie est [ici] ().

Quel gâchis ! :
- Aucun exemple.
- Aucune définition claire de la valeur.
Cette conférence aurait pu être super, mais est complètement intellectuelle et ratée pour les raisons évoquées.
Les participants à ce séminaire ont du se faire chier et s'arracher les cheveux pour comprendre de quoi il parle...

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur travail :

     

Vendredi 24 Novembre 2017 - News # 5605 

UPR : ENTRETIEN N°54 de François Asselineau - Université - Lionel MABILLE - Europe - Ecriture inclusive - Salvator Mundi :

SYNOPSIS :

Le président de l’UPR François Asselineau analyse l’actualité récente au 22 novembre 2017.
00:08 : Quel bilan tirez-vous de l’Université d’automne de l’UPR ?
07:09 : Quel bilan tirez-vous du Congrès de l’UPR ?
12:07 : L’élection législative de la 1ère circonscription du Val d’Oise a été invalidée. L’UPR présentera t-elle un candidat ?
25:10 : Scène européenne : Des nouvelles d’Allemagne suite aux élections.
31:59 : Scène européenne : La commission européenne avertit la France sur son déficit prévu en 2018.
36:41 : Scène européenne : Lutte des « Fake News » par la commission européenne.
39:42 : Scène internationale : Zimbabwe
40:27 : Scène internationale : Rapprochement entre la Russie, l’Iran et la Turquie.
43:00 : Edouard Philippe a décidé de bannir l’écriture inclusive des circulaires officielles. Qu’en pensez-vous ?
46:58 : Pour conclure : Le Salvatore Mundi

En complément sur UPR :

En complément sur François Asselineau :

     

Jeudi 16 Novembre 2017 - News # 5527 

ENTRETIEN N°53 de François Asselineau – Université/Congrès de l’UPR – 3% de déficit ? – Plans sociaux – Autres actus :

SYNOPSIS :

Le président de l’UPR François Asselineau analyse l’actualité récente au 15 novembre 2017.
00:35 : L’Université de l’UPR a lieu ce week-end. Pourriez-vous nous en dire un mot ?
18:05 : Bruno Lemaire annonce que la France sera sous la barre des 3% de déficit annuel. Vous vous en réjouissez ?
25:50 : Les rémunérations des membres des cabinets ministériels ont augmenté de 20%. Cela vous choque-t-il ?
29:25 : 1 200 000 sans abris en Allemagne en 2018
30:45 : Point sur le dossier Alstom.
32:44 : Point sur les autres plans sociaux : Castorama, Engie et Galderma.
38:30 : Le groupe Altice au bord de l’effondrement financier : les liens entre Drahi et Macron.
41:38 : Un peu de rêve pour conclure (1) : découverte d’une très grande cavité dans la pyramide de Khéops.
43:39 : Un peu de rêve pour conclure (2) : découverte d’une nouvelle exoplanète -Ross 128b- qui pourrait abriter la vie.
45:37 : Conclusion.

En complément sur François Asselineau :

En complément sur UPR :

     

Dimanche 29 Octobre 2017 - News # 5433 

Communisme contre capitalisme : "Révolution et contre-révolution dans l'institution du travail - Les droits économiques de la personne" par Bernard Friot :

SYNOPSIS :

L’échec de l’opposition aux réformes concernant l’emploi, le code du travail, le salaire et la protection sociale menées depuis les années 1980 risque de se reproduire sous Macron si les opposants continuent à réfléchir en termes de répartition de la valeur entre travail et capital. La classe ouvrière a commencé au cours du XXe siècle non pas à mieux répartir la valeur mais à en changer la pratique. C’est, en réponse, une contre-révolution capitaliste que poursuivent les réformateurs.

Dans les premières séances, à partir de son nouvel ouvrage, Vaincre Macron (La Dispute septembre 2017), Bernard Friot proposera une réévaluation des conquêtes ouvrières en matière de droit économique des travailleurs·euses pour sortir du poncif de l’analyse des réformes en termes de « néolibéralisme ». Les réformes ne se contentent pas de s’attaquer aux droits économiques conquis, elles en créent de nouveaux, très réactionnaires, comme le compte personnel d’activité ou le revenu garanti. Ce diagnostic permettra de proposer des pistes d’une offensive en vue de l’attribution à chacun·e à 18 ans de deux droits économiques fondamentaux : le droit à la qualification personnelle (et au salaire à vie qui va avec) d'une part, et le droit de propriété d’usage de l’outil de travail (et donc à la décision dans toutes les entreprises où le/la salarié·e travaillera et dans les caisses d’investissement) d'autre part.
Animé par Bernard Friot, le séminaire fera aussi appel à d’autres chercheurs·euses, et l’atelier sera consacré à l’élaboration d’outils d’éducation populaire dans l’esprit de Réseau Salariat. Il y aura une continuité d’une séance à l’autre, la participation à toutes les séances (qui seront enregistrées) et la lecture des documents d'appui sont donc recommandés.Séminaire mensuel avec 10 séances de 18h à 22h (exposé et discussion de 18h à 19h45, repas tiré du sac, atelier de 20h15 à 22h), libre participation aux frais.
Les séances suivantes auront lieu les lundi 6 novembre, 4 décembre 2017, 6 janvier, 5 février, 12 mars, 9 avril, 14 mai, 4 juin et 2 juillet 2018 aux mêmes horaires.

La suite dès que disponible.

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur travail :

En complément sur capitalisme :

En complément sur communisme :

 

Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .