Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

17 News

Mercredi 24 Avril 2019 - News # 16821 

Des militants «antiracistes» tentent d'empêcher une conférence d'Alain Finkielkraut à Sciences Po. Voir [ici] ().

Une fois de plus, on peut constater crûment que certains antiracistes sont des crypto-fascistes.

Attention, ici qu'on aime ou qu'on aime pas Finkielkraut n'est pas du tout la question : ce qui est en cause c'est la liberté d'expression et le fait que des gens interviennent physiquement pour faire taire quelqu'un, pour empêcher quelqu'un de s'exprimer, un acte qui est un des marqueurs objectifs du fascisme.

En complément sur antifascisme :

En complément sur Alain Finkielkraut :

En complément sur liberté d'expression :

   

Jeudi 21 Février 2019 - News # 15211 

L'affaire Alain Finkielkraut est bien un coup monté. Voir [ici] ().

C'est une évidence.

Et le cimetière juif en Alsace probablement aussi.

Et tout cela, à quelques jours seulement du dîner annuel du CRIF...

Une belle opération qui a fonctionné à merveille.

Agiter le peuple avant de s'en servir, sage maxime.

Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord.

 

Le pire, c'est que presque personne dans les médias et la classe politique n'a dénoncé le stratagème. Et oui : ils ont trop peur chacun pour leur carrière.

Le chantage à l'accusation d'antisémitisme est du terrorisme intellectuel, un piège absolument diabolique, mais qui a terme se retournera contre leurs auteurs, et d'une manière ultra-violente j'en suis convaincu. À force, de mettre une chape de plomb, la pression ne cesse de monter, et la cocote-minute finit par exploser.

En complément sur Alain Finkielkraut :

       

Mercredi 20 Février 2019 - News # 15195 

Alain Finkielkraut : « Les Gilets jaunes sont devenus une secte ». Voir [ici] ().

Non mais c'est du délire... : il a pété un plomb.

En complément sur Alain Finkielkraut :

       

Mercredi 20 Février 2019 - News # 15182 

Injures envers Alain Finkielkraut : un homme placé en garde à vue, Voir [ici] ().

En complément sur Alain Finkielkraut :

       

Mardi 19 Février 2019 - News # 15155 

Quand des vrais gilets jaunes rencontrent Alain Finkielkraut :

Comme quoi, on manipule vraiment les Français...

C'est à GERBER !

Nos traîtres de politiciens et de médias sont complices de tromper le peuple pour faire échouer les Gilets jaunes et garder le pouvoir de ce système inique qui leur profite tant !

HONTEUX ! CRIMINEL !

En complément sur Alain Finkielkraut :

       

Lundi 18 Février 2019 - News # 15138 

Actu au Scalpel #32 - Propaganda : l'agression d'Alain Finkielkraut - Par LLP :

SYNOPSIS :

Cette vidéo a pour objectif de revenir sur l'agression d'Alain Finkielkraut lors de l'Acte 14 des #GiletsJaunes à Paris. La vidéo fait un peu plus de 40 minutes car elle se veut exhaustive afin de revenir sur l'emballement médiatique au mépris de la procédure judiciaire et de tous les précédents historiques qui ont démontré à de nombreuses reprises que certaines attaques antisémites très médiatiques étaient des coups montés. D'ailleurs, nous allons très vite savoir, contrairement à ce qu'affirme Benjamin Grivaux le porte-parole du gouvernement, qu'il n'a jamais été question de l'insulte « Sale juif » ! Il s'est rendu ainsi coupable de diffusion de fausses nouvelles.

Mais pour comprendre cette affaire il est essentiel de revenir sur le CV d'Alain Finkielkraut dont, il faut dire, la principale occupation est de s'attaquer à l'islam et aux musulmans. Les gens ont tendance à oublier des faits qui remontent à 15 ou 20 ans, c'est normal. Cette vidéo est là pour réparer ce petit défaut humain afin que les gens se rendent compte de la monstruosité de ce personnage qui se veut philosophe et qui en réalité n'est qu'un agent de subversion sioniste en France. 

Nous allons revenir sur tous ces dérapages médiatiques : les Antillais fainéants, l'équipe de France black-black-black risée de l'Europe, le soutien à Oriana Fallaci qui accusait les Arabes de se multiplier comme des rats, son analyse en tant que démocrates eugénistes de la multiplication des « enfants gazaouis surnuméraires », son soutien inconditionnel à l'entité sioniste criminelle quelles que soient ses exactions, son soutien insupportable et détestable au pédophile Roman Polanski... Bref, la liste est longue et explique beaucoup de choses.

Il se passe quelque chose de très malsain en France depuis quelques années. Nous observant sous nos yeux l'apparition d'une alliance entre juifs sionistes et l'extrême droite qui est une première historique et tout ceci sur le dos des musulmans. Pourtant, il suffit de voir les derniers actes antisémites constatés, on pouvait y observer le terme allemand « Juden » ou des croix gammées dessinées sur le visage de Simone Veil, on se demande bien quel est le rapport avec l'islam dans tout ça. L'affaire est encore plus loufoque lorsqu'il est question de lire les messages de Marine Le Pen qui essaie de nous faire croire que ses amis du Gud ne sont plus antisémites et que le seul péril qui menace les juifs de France serait l'islam !

Toute cette agitation politique, cette propagande inouïe qui fait bouger aussi bien l'exécutif avec le président en premier qui appellera personnellement Finkielkraut. Tout ce cirque médiatique dans lequel on lit des dizaines d'articles expliquant l'apparition de ce « nouvel antisémitisme » qui n'a rien à voir avec les heures sombres, les années 30... Cet hallali donne raison à mon livre « Ils aiment l'Islam » et lui donne que plus de force et d'intérêt car il démontre à quel point toute cette propagande est fausse et mensongère, car la réalité historique est exactement l'inverse. Effectivement, sans l'islam, selon certains historiens et penseurs occidentaux, les juifs auraient disparu petit à petit de la surface de la terre. C'est la conquête musulmane de la péninsule ibérique qui sauva les juifs des persécutions des Wisigoths au VIIIe siècle. C'est également l'islam et les musulmans qui accueilleront par centaines de milliers les juifs persécutés par Isabelle la catholique à la chute de Grenade quelques siècles plus tard. Aucun musulman n'a demandé de remerciements pour ces deux actes de sauvetages totalement gratuits et désintéressés mais il est tout de même injuste d'affirmer l'inverse aujourd'hui. Un peu de dignité messieurs...

Non évalué.

En complément sur LLP :

En complément sur Alain Finkielkraut :

     

Lundi 18 Février 2019 - News # 15137 

 

Un témoin privilégié, le journaliste Ferenc Almássy, témoigne de la montée en épingle de l'affaire Alain Finkielkraut et de sa maipulation par le gouvernement, la presse, et les politiciens :

Sur l'affaire Finkielkraut ; j'étais sur place au moment des faits, où j'ai réalisé cette photo.

Je suis sidéré par l'ampleur que prend cette histoire, pourtant relativisée par le principal intéressé. Mais l'occasion était trop belle pour tirer sur le mouvement des Gilets jaunes, en remettant une couche sur l'antisémitisme, et en cherchant à jeter l'opprobre sur un mouvement populaire, quitte à inventer des insultes ("sale Juif") comme l'a fait le porte-parole du gouvernement. La façon dont le système - comme on l'appelle communément, par aisance - monte en épingle cette très brève et légère altercation est terrifiante. Être témoin en direct de la création d'une telle manipulation à grande échelle est toutefois passionnant et instructif.

Que s'est-il passé ?

Dans la foule hétéroclite des Gilets jaunes, une poignée de personnes ont reconnu le philosophe qui semble-t-il passait par-là - il habite le quartier. Comme il l'a rapporté lui-même, certains ont des mots aimables pour lui, un autre lui propose de les rejoindre. Mais quelques autres l'insultent - on reste dans un registre très neutre et pas très douloureux en ce qui concerne les insultes à proprement parler ; "grosse merde", bon, ça n'a jamais tué personne.

Puis vient le fameux épisode avec l'homme au keffieh, et son "la France est à nous". Puis, des cris de "Palestine", de "sionistes", de "facho" et des moqueries pas bien méchantes faisant référence à quelques unes de ses sorties très médiatisées où il s'était emporté.

Finkielkraut, visiblement interloqué, passe sans agitation ni empressement derrière la ligne de police mobile, observant la scène, l'air à la fois étonné et consterné. Fin de l'événement.

Quelques manifestants, avec et sans gilet jaune, s'éloignent. "Je sais même pas qui c'était, mais j'ai entendu "facho" ça m'a suffit on lui a mis la pression, haha !", explique un trentenaire vêtu tout de "jean" à son acolyte, la bière à la main. Un autre, en "live" avec son téléphone portable, s'amuse d'avoir fait partir Luc Ferry...

De quoi s'agit-il ?

Certainement pas d'un drame digne d'un tel ramdam national. C'est une brève agression verbale d'un philosophe controversé par quelques excités en marge d'une manifestation de colère sociale. Un peu plus tôt, Vincent Lapierre a lui été chahuté par les antifas, et la police l'a exfiltré de force et empêché de revenir dans le cortège. Il y a quelques semaines à Toulouse, il a même été frappé. D'autres journalistes, indépendants comme "mainstream" ont été frappés, insultés ou expulsés par des Gilets jaunes - ou autres.

L'événement en fait est révélateur d'une chose : le conflit israélo-palestinien s'invite même dans ce mouvement social français. Parmi les manifestants, notamment, quelques drapeaux de la Palestine. Cette importation du conflit israélo-palestinien, Alain Finkielkraut en est un des artisans, objectivement. Sans parler du fait que certains des immigrés ou fils d'immigrés qui le détestent et le font savoir avec tant de véhémence sont peut-être en France grâce à lui, indirectement, de par son grand travail sur "l'antiracisme", outil de soumission politique au profit du dogme immigrationniste et cosmopolite.

Considérer que les insultes (sans rien qui je trouve ne puisse être qualifié stricto sensu d'antisémite sans faire de procès d'intention !) criées à un philosophe controversé par une poignée de personnes soient plus graves que les yeux crevés, les mains arrachées, les actions illégales du pouvoir et des autorités, les journalistes tabassés et éjectés par des nervis extrémistes, les casseurs identifiés et filés mais laissés libres d'agir, mais aussi la dérive autoritaire et bananière de la République, les détournements et la destruction du service public, l'immigration massive, le détricotage du droit du travail et la précarisation généralisée, le bradage de la souveraineté et du patrimoine national, l'américanisation, la mort des campagnes, l'agonie de la France périphérique... c'est absurde, dangereux et choquant.

L'exploitation médiatique et politique de ce non-événement montre bien la volonté du pouvoir en place : continuer à discréditer ce mouvement par tous les moyens, y compris par les amalgames les plus abjects. Et ceci en revanche a un effet terrible : c'est de l'huile jetée sur le feu et cela contribue à creuser la fracture déjà béante entre les quasi-insurgés que sont les Gilets jaunes et une caste incapable - selon son propre aveu - de comprendre ce qui se passe. Pas de réconciliation possible en vue pour des humanistes ou des gens ne s'étant jamais intéressé aux Juifs avec un pouvoir qui les oppresse financièrement et les traite d'antisémites - certainement la plus grave des condamnations morales dans nos sociétés occidentales d’après la Seconde Guerre mondiale.

Heureusement, Alain Finkielkraut n'a rien. Nul ne peut souhaiter un lynchage. Une société civilisée ne peut tolérer l'esprit de meute, en particulier tournée contre un homme seul. Je passe ici sur le fait que cela arrive quotidiennement en France depuis des années à de nombreux Français. Dans notre affaire, Alain Finkielkraut n'a pas été vu comme un Juif, mais comme un représentant d'une élite responsable des maux actuels. Cet anti-élitisme, M. Finkielkraut l'a remarqué avec justesse. Et dans ce contexte, je pense sincèrement que la motivation première des quelques personnes ayant interpellé le philosophe avec agressivité n'était rien d'autre que de faire passer le message de cette colère envers et à destination du "système", de "ces gens connus", et de ces "élites qui nous tuent à petit feu", comme me l'ont expliqué volontiers des Gilets jaunes calmes et pacifistes plus loin dans le cortège.

Cette colère est celle qui permet de se faire enfin entendre, au prix de cris et de fureur. C'est une colère de personnes sans pouvoir, ne se sentant ni représentées ni écoutées, ni respectées ni défendues. Malgré déjà quatorze semaines continues de mobilisation inédite. Nombreux sont parmi les Gilets jaunes ceux qui se sentent trahis, car ils y ont cru, à Macron, aux philosophes volontiers moralisateurs, à la nécessité de se serrer la ceinture. Il y a là une certaine colère de cocu qui s'exprime – le jaune n'est-il pas d'ailleurs la couleur des cocus. Mais comme le disait un ami, "le cocu est toujours un brave type". Un brave type qu'on a poussé presque à bout. Car pour l'instant, le brave type se retient, condamne la violence, les propos indignes et déclare ses manifs. Mais jusqu’à quand ?

Ferenc Almássy, journaliste.

Un témoignage de premier ordre mettant en perspective cet incident, somme toute mineur, mais utilisé par le pouvoir, les bien pensants, et les tenants du système pour tenter de décrédibiliser les Gilets Jaunes.

Tous les idiots utiles du système, notamment les associations antiracistes, la gauche du Capital, et l'extrême gauche du capital que sont les Antifas, les Blacks Blocs, vont béatement sauter sur l'occasion, ne se rendant pas du tout compte du rôle délétère que leur font jouer les divers pouvoirs.

En complément sur Alain Finkielkraut :

En complément sur insulte :

En complément sur antisémitisme :

En complément sur manipulation :

 

Lundi 18 Février 2019 - News # 15118 

Injures contre Alain Finkielkraut : des députés veulent faire «punir» l'antisionisme par la justice. Voir [ici] ().

Là c'est grave...

Et comme par hasard, le discours de Macron au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) a lieu le 20 Février 2019...

Cette affaire d'insultes envers Alain Finkielkraut prend une toute autre tournure désormais : c'est une opération visant à provoquer un incident spécifique prévisible dans le but de faire pression sur le président et la classe politique pour criminaliser l'antisionisme.

Si ce projet dément devait passer, la France basculerait dans une dictature où le lobby sioniste aurait encore plus les mains libres. La république est objectivement en danger, et passerait sous une influence israélienne encore plus prégnante.

Rappelons que l'antisionisme ne doit pas être confondu avec l'antisémitisme : l'antisionisme n'a aucun caractère raciste, puisqu'il combat le sionisme, ce dernier étant une idéologie politique nationaliste d'extrême droite (avec même des courants fascistes) dont chacun a pu apprécier le terrible aspect délétère et inhumain au Moyen-Orient.

En complément sur Alain Finkielkraut :

En complément sur sionisme :

En complément sur CRIF :

   

Lundi 18 Février 2019 - News # 15117 

Affaire des insultes contre Alain Finkielkraut : l'antisémitisme, «c'est le cœur du mouvement» des Gilets jaunes, selon BHL. Voir [ici] ().

De pire en pire...

La mauvaise foi et le mensonge à leur sommet.

À fortiori parce que de nombreux juifs font partie du mouvement des Gilets Jaune... Ce malfaisant traite donc tous ces juifs d'antisémites... 

En complément sur BHL :

En complément sur Gilet Jaune :

En complément sur antisémitisme :

En complément sur Alain Finkielkraut :

 

Samedi 16 Février 2019 - News # 15096 

BHL réagit suite aux insultes dont a fait l'objet Alain Finkielkraut :

Avec Frédéric Haziza qui a aimé...  : c'est la cerise sur le gâteau...

En complément sur Alain Finkielkraut :

En complément sur BHL :

En complément sur Frédéric Haziza :

   

Samedi 16 Février 2019 - News # 15095 

Sionisme : Alain Finkielkraut violemment insulté dément avoir été traité de sale juif : «Ils visaient mes liens et mes positions sur Israël». Voir [ici] ().

En complément sur Alain Finkielkraut :

En complément sur sionisme :

     

Samedi 16 Février 2019 - News # 15094 

Manuels Valls réagit suite aux insultes dont a fait l'objet Alain Finkielkraut :

Manuel Valls, un faux cul de première, crypto-fasciste et sioniste, allié de l'extrême droite en Espagne, vient nous donner des leçons de vertus républicaine... 

En complément sur Manuels Valls :

En complément sur Alain Finkielkraut :

     

Samedi 16 Février 2019 - News # 15090 

«Bête immonde», «infâme», «intolérable» : les politiques condamnent l'agression d'Alain Finkielkraut. Voir [ici] ().

Ça y est ça commence...

Je suis sûr qu'il l'a fait exprès l'enfoiré.

Et quand on regarde les vidéos, il est étrange qu'il soit protégé spécialement par des policiers, en uniforme, mais aussi en civil.

C'est peut-être un coup monté destiné à décrédibiliser le mouvement des Gilets Jaunes.

Demain, BHL et d'autres vont nous en remettre une couche.

Et soirée spéciale Shoah sur Arte dans les 15 jours...

En complément sur Alain Finkielkraut :

       

Samedi 16 Février 2019 - News # 15081 

Acte 14 du 16 Février 2019 : Lorsqu'Alain Finkielkraut se fait insulter par quelques Gilets Jaunes boulevard du Montparnasse, à Paris :

Un autre point de vue :

Cette vidéo, nos ennemis vont s'en servir pour dire que les Gilets Jaunes seraient des antisémites.

Vu son étrange comportement, c'est à se demander si Alain Finkielkraut ne vient pas pour faire de la provocation (il est très marqué sur certaines de ses positions et son sionisme), et sait qu'il va susciter chez certains des réactions d’opposition.

Il voudrait discréditer le mouvement qu'il ne s'y prendrait pas autrement.

Rappelons qu'il avait également été insulté, et même éconduit, lors de Nuit Debout.

En complément sur Alain Finkielkraut :

En complément sur antisémitsime :

En complément sur sionisme :

En complément sur Gilet Jaune :

En complément sur Acte 14 :


Dimanche 30 Avril 2017 - News # 3749 

Alain Finkielkraut : “On ne peut pas faire de la Shoah un argument de campagne”. Voir [ici] ().

Bien évidemment !

Il a 100% raison, et j'ai aussi dénoncé cette turpitude électorale de Macron tout à fait indigne.

Ils ne savent plus quoi faire à En Marche !

Aucun programme sérieux, aucune vision pour la France, aucune défense des intérêts des Français. Pitoyable...


En complément sur Shoah :


En complément sur Macron :


Mercredi 1er Mars 2017 - News # 2467 

Fascisme récurrent d'extrême-gauche : des activistes s'opposent à la venue d'Alain Finkielkraut à Sciences Po par des «Pas pour les fachos !». Voir [ici] (). À la fois risible et ironique parce que des fascistes dans leurs actes (empêcher l'expression politique d'autrui) crient au fascisme chez autrui, et triste également parce-que ces gens sont profondément des antidémocrates intolérants qui s'ignorent, et créent un climat nauséabond, radicalement incompatible avec la démocratie et la liberté d'expression.


Mercredi 1er Février 2017 - News # 2123 

Alain Finkielkraut démissionne de la LICRA : « Cette organisation s’est déshonorée ». Voir [ici] (). Sur la LICRA, voyez ces édifiantes [vidéos] ().


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .