Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

52 News

Mercredi 18 Septembre 2019 - News # 20462 

Charles Sannat : « Non les banques ne vont pas faire faillite. Voilà pourquoi ! ». Voir [ici] ().

Moi je pense que certaines vont faire faillite quand même.

Oui, les pourris aux commandes de la BCE et des banques vont tout faire pour les sauver, en nous rackettant et en créant des tombereaux de pognon, mais vu les montant des dettes et des pertes, ça ne sera suffisant.

En complément sur faillite :

En complément sur Charles Sannat :

     

Dimanche 15 Septembre 2019 - News # 20373 

Taux négatifs et marchés : la BCE est-elle en train d'euthanasier nos banques ? Avec Pierre Sabatier :

SYNOPSIS :

À la veille d'une réunion cruciale de la BCE, retour sur sa politique monétaire très agressive. Les taux bas négatifs sont-ils un poison lent et durable pour les banques de la zone euro ? Le point de vue de Pierre Sabatier, président de PrimeView. Ecorama du 11 septembre 2019, présenté par David Jacquot sur Boursorama.com

Conclusion : la situation des banques s'aggrave, et Pierre Sabatier explique très bien les problématiques.

À voir !

Seul bémol : David Jacquot ne cesse d'interrompre son invité. C'est chiant et inaudible. Cette buse arrogante ne sait pas se taire et écouter.

En complément sur BCE :

En complément sur taux négatif :

     

Samedi 14 Septembre 2019 - News # 20335 

Le vrai JT de l'éco, Crypto-monnaies, Bitcoin, arnaque ou placement? Pourquoi, comment, explications - Par Charles Sannat d'Insolentiae :

SYNOPSIS :

Bienvenue dans mon grenier, où je suis toujours très heureux de vous retrouver. Ne sachant plus ni couper avant, ni couper après, et... bien, il n'y aura plus de coupe histoire de cesser de couper les cheveux en quatre... Merci pour votre indulgence!! ;)

Comme toute analyse j'exprime dans cette vidéo une opinion sur des faits mis en perspectives. Cela ne constitue pas la vérité mais des éléments de réflexion à la disposition de tous.

Pour télécharger la présentation gratuitement c'est ici: A partir de lundi 16

Dans cette vidéo je vous propose un point rapide sur les informations économiques importantes à surveiller, à savoir, la l'effondrement de la production industrielle en Allemagne, le Brexit qui patine toujours, et aussi... la BCE qui repasse en mode "accélération des rotatives". l

Enfin j'aborde longuement le sujet du bitcoin en particulier et des crypto-monnaies en général en vous remettant en perspective les risques qu'elles représentent et pourquoi elles ne sont en aucun cas un outil de gestion patrimonial. Gare aux fraudes, aux arnaques et autres escroqueries aux cryptos. 

Partagez sans modération, et "likez" comme on doit dire pour être môôôderne!!!

Merci à chacune et chacun de vous pour l'intérêt que vous portez à mon travail. Mille mercis. 

N'hésitez pas à vous abonner à cette chaîne Youtube mais aussi à la lettre d'informations gratuite sur le site insolentiae.com pour mes chroniques économiques quotidiennes. 

Charles.

 

Je vois avec plaisir que Charles Sannat a la même analyse que moi sur les crypto-monnaies.

Il faut comprendre que le jour où un État veut interdire une crypto-monnaie, c'est la mort de cette monnaie. Et c'est très facile : imaginez que je sois à la tête des États-Unis. Je fais voter la loi suivante :
- Interdiction du Bitcoin pour toutes les SOCIÉTÉS américaines (ça inclue bien sûr le web et les sites de trading des monnaies).
- Toute société contrevenant à la loi se verra infligée une amende de 1 million de $ et son PDG/gérant sera condamné à 2 an de prison.

Quelles conséquences cela-a-t'il ?
1) Dès l'annonce de sa prohibition, le cours de Bitcoin perd au moins 80% de sa valeur.
2) Quelques États qui était "limites" sur les crypto-monnaies vont aussi l'interdire (la justification sera vite trouvée : les USA l'ont fait, pourquoi pas nous ?).
3) Le point 2 favorise encore la baisse de la valeur du Bitcoin.
4) Aucune société américaine ne prendra le risque d'autoriser le paiement de ses produits ou services en Bitcoin, ce qui signifie que plus personne dans le monde ne pourra payer quoi
que ce soit en Bitcoin à une société américaine.
5) On ne peut plus acheter, ni revendre, des Bitcoins sur les sites de trading de monnaies américains.
6) Des points 4 et 5, la valeur du Bitcoin continue de baisser (sans doute elle aura alors perdu au moins 90% de sa valeur initiale).
7) Les gens vont tenter de se débarrasser au plus vite de leurs derniers Bicoins sur des sites étrangers (puisqu'ils ne peuvent plus les trader sur des sites américains), ce qui va
faire encore baisser le cours, et de moins en moins de gens vont l'utiliser.
8) La confiance des gens pour le Bitcoin est désormais proche de 0.
9) Game Over pour le Bitcoin : il est mort (même si quelques rares personnes l'utiliseront encore sur le Darknet pour des opérations douteuses, mais avec le temps plus personne n'en achètera).

En complément sur Charles Sannat :

En complément sur crypto-monnaie :

     

Samedi 14 Septembre 2019 - News # 20315 

Taux négatifs : Ça y est, une première banque française va taxer les dépôts de ses clients. Voir [ici] ().

C'est lamentable.

La mort à terme de l'épargne, ou comment la BCE suivie du système bancaire vole les peuples pour continuer à spéculer.

En complément sur taux négatif :

       

Vendredi 13 Septembre 2019 - News # 20302 

«Ruine» du système financier et taux négatifs : la Banque centrale européenne (BCE) rappelle la Deutsche Bank à l’ordre. Voir [ici] ().

En complément sur BCE :

En complément sur Deutsche Bank :

En complément sur taux négatif :

   

Jeudi 5 Septembre 2019 - News # 20046 

Christine Lagarde promet de repeindre en vert la BCE... Voir [ici] ().

En complément sur Christine Lagarde :

En complément sur BCE :

     

Vendredi 30 Août 2019 - News # 19887 

Christine Lagarde, future présidente de la BCE, veut poursuivre la politique de relance de Draghi. Voir [ici] ().

En un mot, elle va poursuivre les quantitative easings dont le but caché n'est pas la relance économique, comme elle et ses collègues le prétendent toujours, mais de continuer d'aider ses amis à spéculer et à s'empiffrer au grand casino de la finance.

Vous remarquerez que la tromperie de ces gens se diffuse même dans leur langage : "Assouplissement quantitatif", "politique monétaire très accommodante", pour désigner le fait de faire tourner à fond la planche à billet, et pas pour les peuples non, pour les riches, pour que ces derniers continuent à s'engraisser encore plus ! Démentiel...

Quand est-ce que le bon peuple, qui travaille dur pour vivre, ou ne serait-ce survivre, va enfin se réveiller et foutre dehors et jeter en prison ces traîtres d'oligarques ?

En complément sur Christine Lagarde :

En complément sur BCE :

En complément sur quantitative easing :

   

Mercredi 14 Août 2019 - News # 19539 

Risque de Brexit dur : La BCE met en garde les banques européennes. Voir [ici] ().

En complément sur Brexit :

       

Dimanche 21 Juillet 2019 - News # 18997 

Olivier Delamarche : "Les banques centrales sont tenues par les marchés !" :

Le but de tout cela est pourtant clair : que le petit nombre qui tire des fortunes de la spéculation puissent continuer à se gaver comme des porcs, quels que soient les dommages causés aux économies réelles et au peuples.

Tout ceci n'a donc rien à voir avec l'économie, la croissance, le développement, etc, contrairement à ce que tous les menteurs et les demeurés des services économiques des médias mainstream nous rabâchent à longueur d'année.

À un moment, il faut avoir le courage d'ouvrir les yeux pour regarder en face la terrible réalité.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur banque centrale :

En complément sur BCE :

En complément sur FED :

 

Lundi 15 Juillet 2019 - News # 18864 

Sondage : près des deux-tiers des Français saluent la nomination de Christine Lagarde à la tête de la BCE. Voir [ici] ().

Conclusion ? Les français sont bien des veaux. 

Le chauvinisme couplé à la bêtise.

Comme si Christine Lagarde allait faire une quelconque politique favorable à la France... 

Elle va servir les intérêts de la finance, des banques, de la spéculation, et de l'empire américain. Ne vous faites aucune illusion.

En complément sur Christine Lagarde :

En complément sur BCE :

En complément sur veaux :

En complément sur sondage :

 

Samedi 6 Juillet 2019 - News # 18663 

François Asselineau (UPR) décrypte le nouveau visage de l’Union Européenne - Le Samedi Politique - TV Libertés :

SYNOPSIS :

Ursula Von der Leyen et Christine Lagarde, principales nouvelles figures de l’Union Européenne.

Six semaines après les élections européennes, les nouveaux grands patrons de l’UE ont été nommés. A la tête de la Commission, pour remplacer l’inénarrable Jean-Claude Juncker, une Allemande proche d’Angela Merkel, Ursula Von der Leyen. Du côté de la BCE, c’est la Française Christine Lagarde qui quitte son poste au FMI.

Malgré les résultats des élections, les nouvelles orientations des instances européennes ne semblent pas prêtes de changer.

Qui sont ces nouveaux dirigeants ? A quoi faut-il s’attendre ? François Asselineau décrypte l’actualité de l’UE.

Une fois de plus, on peut constater que l'Union Européenne n'est pas démocratique : les nouveaux dirigeants sont honnis par le peuple et les élections, et pourtant ce sont eux qui ont désormais el pouvoir... 

Une dictature qui ne dit pas son nom, voilà la réalité de l'Union Européenne.

En complément sur François Asselineau :

En complément sur Union Européenne :

     

Mardi 2 Juillet 2019 - News # 18560 

L'Allemande Ursula von der Leyen prend la tête de la Commission, et la Française Christine Lagarde celle de la BCE. Le Premier ministre belge Charles Michel prend la présidence du Conseil Européen. Voir [ici] ().

Christine Lagarde à la BCE + Charles Michel à la la présidence du Conseil Européen : c'est très inquiétant car l'Union Européenne va encore se ducrir, et les partis populistes comme les libertés vont en souffrir.


Jeudi 27 Juin 2019 - News # 18433 

Banques européennes : un système en quasi faillite ? avec Olivier Delamarche :

SYNOPSIS :

On le sait le secteur bancaire européen est en très grande difficulté cela ne date pas d’aujourd’hui... de nombreuses banques dans la zone euro ne gagnent pas leurs coûts du capital. Des banques en faillite, maintenues en vie grâce aux liquidités offertes par la BCE. La BCE peut-elle maintenir pendant des années un système bancaire en quasi faillite ?

En complément sur banque :

En complément sur faillite :

En complément sur Olivier Delamarche :

   

Mercredi 26 Juin 2019 - News # 18421 

La Russie placée en tête de la dédollarisation mondiale par la Banque centrale européenne (BCE). Voir [ici] ().

En complément sur dollar :

       

Dimanche 2 Juin 2019 - News # 17866 

Une monnaie parallèle à l'euro en Italie ? «Niveau logistique, c'est prêt» selon un ancien de la BCE. Voir [ici] ().

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

En complément sur Italie :

   

Lundi 27 Mai 2019 - News # 17705 

Olivier Delamarche : la croissance par la dette prépare un cataclysme - Poléco n°217 :

SYNOPSIS :

1) Un modèle économique basé sur la dette
- La socialisation des dettes, un processus sans fin depuis 2008
- La reprise des facilités monétaires, la FED comme la BCE, depuis octobre 78
- Obama, destructeur de la classe moyenne américaine
- Les Chinois n’achètent plus les bons du trésor américains
- Stopper à tout prix la hausse des taux
- Faut-il se moquer de la dette ?
- La dette est partout jusque dans vos retraites, vos livrets A, vos produits d’épargne
- Séparer banques de dépôts et banques d’affaires ?
- L’imposture des stress-tests, non les banques ne vont pas bien
- Après avoir fait payer les contribuables (2008), au tour des épargnants

2) Planche à billets à vie !
- Risque de faillites de banques en chaîne
- Nous sommes en récession, un risque de 30% du PIB
- L’examen de la croissance américaine, un chiffre sujet à caution
- Pour produire 1 $ de PIB, il faut 7 $ dollars de dette
- Pourquoi n’y a-t-il pas de croissance hors dette ?
- Les banques centrales vers 100% du PIB rachètent le capital des entreprises, ce n’est pas leur job
- La France attractive pour les capitaux ?
- Inflation probable, monnaie de singe en vue
- Pourquoi met-on en prison les faux monnayeurs et pas M. Draghi qui fait la même chose ?
- Le Cave se rebiffe : élections européennes
- L’euro : une chimère ?
- L’espace euro : une course de handicap, les mules courent avec les purs sangs
- La richesse du sud siphonnée par le nord
- Les pertes de pouvoir d’achat de la France et de l’Italie, Gilets Jaunes et votes italiens

3) Le jour où l’Italie partira
- Un récit édité chez Feltrinelli
- France, Italie, Espagne, victimes annoncées de l’euro
- L’Italie ne fera pas comme la Grèce, Salvini n’est pas Tsipras
- L’Italie prépare son coup. Faire porter la responsabilité de son départ à la Commission européenne
- La vérité nous oblige à dire que la sortie de l’euro ne sera pas un long fleuve tranquille
- La France devrait suivre ?
- Retour en France, la cinquième économie du monde et sept mois de révoltes populaires
- Un président autiste
- Crise de la dette, plus récession, un mélange explosif !
- La baisse des impôts selon Darmanin, un enfumage, la dette et l’Europe l’empêchent
- Les GAFA, la vraie question : pourquoi des firmes multinationales payent 5 à 6 % d’impôt sur les sociétés quand les PME en France en sont à 33% ?
- Les paradis fiscaux sont partout
- Ultime réflexion sur l’aveuglement de nos supposées élites

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur croissance :

En complément sur dette :

   

Mardi 14 Mai 2019 - News # 17360 

Les réserves d'or de la Banque de France sont désormais sous la tutelle de la BCE. Voir [ici] ().

De la haute trahison ! Une fois de plus...

En complément sur l'or :

En complément sur d'or :

En complément sur BCE :

   

Lundi 15 Avril 2019 - News # 16589 

Politique & Eco n° 211 - Allemagne : une sortie furtive de l’euro ? Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent Vincent Brousseau de l'UPR :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent Vincent Brousseau, ancien haut fonctionnaire à la BCE (banque centrale européenne), normalien, docteur en économie et mathématiques.

1) De la BCE à la critique de l’Euro
- BCE les raisons d’une démission
- Le référendum de 2005
- De Trichet à Draghi, les facilités monétaires en question
- Qu’est-ce que le mécanisme de Target ?
- Dettes et créances entre pays de la zone euro, le cœur du problème
- Les arrières-pensées allemandes
- Une faiblesse cachée voulue par les Allemands

2) Une sortie furtive, comment pourquoi ?
- Personne en France ne connaît ce risque, médias et politiques muets sur la question
- L’Allemagne paiera ?
- Banquiers centraux, universitaires, conseillers de la CDU, beaucoup de monde pour refuser les créances  des "pays du club méd"
- Weber, Stark, Weidmann, Schlesinger, anciens de la Bundesbank, tous en désaccord avec la politique de la BCE
- Weidmann, président de la Banque centrale allemande invente le concept de sortie furtive repris par les universitaires (ZIN spécialiste de Target)
- 3 scenarios : 1 possible refus des créances du sud, 2 restitution tous les ans par des titres, 3 échéancier en or
- Collatéralisation : mise en gage d’un actif en contrepartie des Targets
- Variations consécutives des cours de l’euro allemand ou de l’euro italien ou espagnol
- La monnaie unique n’est plus unique, c’est la fin de l’union monétaire

3) Apocalypse  ou scenario paisible ?
- Les échanges intra européens perturbés ? Réponse : non
- Les cas d’une sortie brutale : l’Italie ?
- Dramatisation politico médiatique
- La souveraineté ne se partage pas !
- Et si la Catalogne voulait se doter d’une monnaie ?
- Sortie de l’euro et sortie de l’UE
- La Grèce en question : révélations inédites de Vincent Brousseau
- Quel sort pour la BCE ?
- Problème des paiements extérieurs de la zone euro, la dédolarisation n’est pas pour demain
- Retour sur le Brexit, comment Th. May sabote le vote populaire
- No deal en question : laisser croire que les Anglais ne l’ont pas voulu
  Une sortie à quelle échéance ? Réponse impossible mais ce scénario furtif a été annoncé  précocement par Vincent Brousseau.

Une excellente émission.

À voir !

En complément sur Vincent Brousseau :

En complément sur BCE :

En complément sur Brexit :

En complément sur Frexit :

 

Lundi 15 Avril 2019 - News # 16583 

Entretien par l’Opinon : Retour au franc? «Toutes les monnaies plurinationales ont fini par exploser», François Asselineau (UPR) :

SYNOPSIS :

Le président de la République «annoncera les chantiers d’action prioritaires et avancera les premières mesures concrètes en réponses aux préoccupations» des Français lors d’une déclaration à 20 heures. Qu’en attend le président de l’UPR ? «Nous verrons ce soir, balaye-t-il (...) Je pense que l’une des revendications essentielles des Gilets jaunes, le RIC, ne sera pas retenue par Emmanuel Macron.»

Beaucoup de Gilets jaunes se disent proches de l’UPR, ou de ses idées. Comment expliquer cette proximité idéologique ? «Par concours de circonstance, je ne l’ai pas cherché. Les Gilets jaunes, c’est un soulèvement populaire qui n’accepte plus de compter pour rien dans les élections (...) Les Français commencent à comprendre que nos dirigeants n’ont plus vraiment le pouvoir, que toutes les grandes décisions sont prises à Bruxelles (Commission), Francfort (BCE) et Washington (OTAN).»

On sent le journaliste gêné qui pose des questions biaisées et qui, dès que François Asselineau répond de manière pertinente, niaise, interrompt, etc. De la mauvaise fois. 

Ce type n'est plus un journaliste mais un éditocrate.

En complément sur François Asselineau :

       

Lundi 15 Avril 2019 - News # 16575 

La vraie actu (S02E13 - Pourquoi la BCE maintient ses taux zéro) par Michel Drac :

Non évalué.

En complément sur Michel Drac :

       

Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15510 

Dans la série les banques centrales sont complices de leurs amis banquiers : La BCE annonce de nouveaux prêts géants aux banques. Voir [ici] ().

Pour que les banques spéculent encore plus ?

C'est à ce genre de chose que l'on peut voir quelle est la vocation RÉÉLLE des banques centrales : servir leurs petits copains pour qu'ils continuent de jouer au casino mondial de la finance et des diverses bourses et marchés.

La BCE ferait mieux de prêter cet agent à taux zéro aux États, et que ceux-ci suppriment l'impôt sur le revenu (à l'exception des plus riches et avec une ponction progressive), et diminuent les taxes, ce qui permettrait à des millions de gens de mieux vivre, et de relancer l'économie. Rappel important : 70% du PIB des États, c'est la consommation des ménages.

Artisans, commerçants, petites et moyennes entreprises, et les autres, vous voulez du chiffre d'affaire ? Si les gens n'ont pas d'argent, avec quoi voulez-vous qu'ils achètent vos biens et services hum ?

Il nous faut redonner absolument de l'oxygène aux citoyens, ce qui vivifiera toute l'économie, et même les taxes récoltées par l'État. 

En complément sur banque centrale :

En complément sur BCE :

En complément sur banque :

En complément sur banquier :

En complément sur spéculation :


Lundi 25 Février 2019 - News # 15273 

Pierre Jovanovic est l'invité de Politique & Eco n° 204 : Récession en vue, genre tsunami :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon reçoit Pierre Jovanovic pour sa revue de presse économique et financière.

1. Mauvaise santé des banques européennes
- Les commissaires européens : « les banques vont bien ! »
- Monte Paschi, Landesbank, Deutsche Bank, Commerzbank, Société Générale
- Un banquier a-t-il le droit de vous demander l’usage de vos retraits en liquide ?
- Le cash en France et en Allemagne comparaison
- L’inflation dissimulée
- L’INSEE et ses mensonges statistiques
- Qui peut désormais s’étonner des révoltes populaires ?

2. Le chômage, un génocide à bas bruit
- Le suicide des chômeurs, un chiffre jamais communiqué
- 100 000 chômeurs ont mis fin à leurs jours, comparaison avec les accidents de la route
- Un chômage mondial et structurel, automation et grand remplacement
- Licenciements dans l’industrie automobile, Audi WW, Ford Général Motors...
- L’antisémitisme comme diversion ?
- Les  « enterrements de pauvreté », un signe économique et social fort

3. Nos voisins européens font-ils mieux ?
- Les banques françaises très exposées sur le risque Italien
- La Société Générale continue à se défaire de ses succursales étrangères
- Salvini : si la BCI (Banque centrale Italienne) et l’autorité des marchés financiers italiens n’ont pas fait leur travail,  la prison pour leurs dirigeants !
- Chantage des banquiers sur les politiques, les épargnants en otage
- Retour sur le suicide à la Monte Paschi
- La Standard Chartered et Goldman Sachs, truanderie sur les devises
- Qui parle de la dette ?
- Paradoxe : les bons du trésor italiens ont trouvé preneurs !

4. Retour en France, la classe politique et les Gilets Jaunes
- Hollande financé par PIMCO, plus gros hedge found mondial... « mon ennemi c’est la finance ! »
- Conférences de M. Hollande à l’Hôtel Le Meurice : 200 000 euros
- Condescendance de la classe politicienne
- Les Gilets Jaunes : une tâche (de sang) sur le quinquennat
- BCE : le bilan gonflé  de rachat d’obligations
- Reprise des « facilités monétaires » des deux côtés de l’Atlantique
- La loi du 3 janvier 73 en question
- L‘adresse à M. Villeroy de Galhau à venir sur le plateau de Politique & Eco pour s’en expliquer
- Le service de la dette est égal à la moitié de la DGF aux collectivités locales, voilà l’explication aux fermetures de tribunaux, de maternité et de commissariats.

Conclusion : les Gilets Jaunes une répétition générale

Une excellente revue de presse montrant la déliquescence du pouvoir, et des "élites" de toutes sortes.

La réponse de la Banque de France est épique, et emblématique de la société du mensonge et de la tromperie dans laquelle nous sommes désormais. C'est consternant de voir de pariels traîtres..., et payés avec notre argent en plus.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur récession :

     

Lundi 11 Février 2019 - News # 14939 

 

À l'occasion d'une conférenbce sur l'Intelligence Artificielle, Laurent Alexandre confirme son statut d'inhumain ennemi du peuple et de l'Humanité, vendu au capitalisme, et au transhumanisme : « Les gilets jaunes sont des êtres substituables » :

SYNOPSIS :

DÉMONSTRATION DE MÉPRIS DE CLASSE À DESTINATION DES GRANDES ÉCOLES

QUAND LES ÉLITES AFFIRMENT QUE "LES GILETS JAUNES SONT DES ÊTRES SUBSTITUABLES"

Une lectrice de Grozeille a fait l’heureuse rencontre de Laurent Alexandre, fondateur de Doctissimo, transhumaniste convaincu, chroniqueur dans Le Monde, L'Express et influent soutien politique du gouvernement depuis l’élection d’Emmanuel Macron. Lors d’une conférence destinée aux étudiants VIP de Polytechnique, ce dernier affirme carrément que LES GILETS JAUNES, qu’il appelle « LES INUTILES », sont des êtres intellectuellement inférieurs, incapables de comprendre les enjeux du monde actuel tandis qu’heureusement, les élèves des grandes écoles, « LES DIEUX », sont là pour diriger les masses et les guider vers la raison.

Le type est manifestement taré. Cela est d’autant plus inquiétant qu’il dispose d’une influence certaine dans les sphères politique, éducative et médiatique… Malheureusement, ce n'est pas un cas isolé. De tels discours reflètent la déconnexion totale des « élites », leur mépris de classe et leur paternalisme maladifs. On se doute bien que Macron souscrirait presque...

Source : Groseille.
 

À voir absolument pour comprendre la mentalité épouvantable, perverse, et malveillante, de nos "élites" dégénérées, arrogantes, vaniteuses, et cyniques au plus haut point.

En complément sur Laurent Alexandre :

En complément sur perversité :

En complément sur Intelligence Artificielle :

En complément sur cynisme :

 

Dimanche 10 Février 2019 - News # 14912 

Changement de pied des banques centrales : les implications selon Olivier Delamarche :

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur banque centrale :

En complément sur FED :

En complément sur BCE :

 

Lundi 17 Décembre 2018 - News # 13612 

BCE et planche à billets : la fin du Quantitative easing et ses risques – par Vincent Brousseau. Voir [ici] ().

En complément sur BCE :

En complément sur Quantitative easing :

En complément sur planche à billets :

En complément sur Vincent Brousseau :

En complément sur risque :


Lundi 26 Novembre 2018 - News # 12967 

Politique & Eco n° 193 avec Pierre Jovanovic : Gilets jaunes, dette publique, pouvoir des banques :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon reçoit le journaliste Pierre Jovanovic pour la présentation de sa revue de presse sur les gilets jaunes, la dette publique et le pouvoir des banques.

1. Révolution ou guerre civile : le résultat de la crise financière ?
- La République du mensonge
- Le pouvoir exorbitant des banques
- Le prix du gasoil un prétexte
- Pourquoi les Français paieraient-ils pour "sauver la planète" ?
- Non pas la transition écologique mais la dette
- Une victoire des réseaux alternatifs face à la destruction du territoire
- Le pire est à venir, augmentations de janvier, prélèvement à la source, hausse des péages
- L’écologie une très bonne idée fiscale
- Le quatrième pouvoir n’existe plus !

2. La Ploutocratie règne en maître
- Paul Volker, ancien conseiller de Reagan :"la ploutocratie s’est emparée du monde"
- Madoff, le retour via Groupama et Orange Bank
- JPMorgan et le stock d’or de la Banque de France
- Madame Goulard, éphémère ministre de la Défense, architecte du rapprochement JPMorgan / Banque de France
- JPMorgan et la manipulation des cours, JPMorgan et le don au 93
- La banque Rothschild se sépare de sa "blanchisseuse"
- Les stress tests de la BCE défavorables pour les 12 principales banques européennes
- La Grèce vend ses monuments
- Blackrock, l’institution financière la plus puissante (et la plus méconnue) du monde
- France : l’Enarchie en question

Pierre Jovanovic : "nous sommes à l’aube d’une nouvelle révolution 2.0".

Une revue moyenne.

La revue de presse de Pierre avec Laurent Fendt de Novembre est un monument en comparaison. Voir [ici] ().

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur gilet jaune :

     

Jeudi 15 Novembre 2018 - News # 12670 

"L'Allemagne va-t-elle quitter l'Union Européenne et l'euro ?" Husson – Delaume – Cayla – Brousseau – Mollier :

SYNOPSIS :

Retrouvez le second débat de l’université d’automne 2018 de l’UPR, autour de la question : L’Allemagne va-t-elle quitter l’UE et l’euro ?

Pour y répondre :

– Édouard Husson,
normalien, agrégé d’histoire, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Picardie, ancien chargé de sciences humaines et sociales au cabinet de Valérie Pécresse, ancien vice-chancelier des universités de Paris ancien directeur général de ESCP Europe, spécialiste de l’Allemagne.

– Coralie Delaume,
journaliste, essayiste, co-auteure de « La fin de l’Union européenne » Auteure de « Le couple franco-allemand n’existe pas ».

– David Cayla,
maître de conférences à l’Université d’Angers, membre des économistes atterrés, co-auteur de « La fin de l’Union européenne »

– Vincent Brousseau,
normalien, docteur en mathématiques de la Sorbonne, docteur en économie de Paris-Dauphine, ancien membre du service de la politique monétaire à la BCE à Francfort, responsable national de l’UPR en charge des questions monétaires et du rétablissement du franc.

– Lauriane Mollier,
(adhérente et militante UPR, et YouTubeuse à succès) qui sera quant à elle, chargée d’animer et de modérer ce débat.

Superbe intervention de Vincent Brousseau à voir !

En complément sur Allemagne :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Vincent Brousseau :

En complément sur UPR :

 

Samedi 20 Octobre 2018 - News # 12006 

 

Banque centrales, spoliation des épargnants, de la classe moyenne et des pauvres : "Un graphique qui fait froid, bientôt vous allez grelotter…" Par Bruno Bertez. Voir [ici] ().

Un article majeur pour mieux comprendre la politique délétère de la FED et de la BCE.

En complément sur Bruno Bertez :

En complément sur spoliation :

En complément sur épargne :

En complément sur banque centrale :

En complément sur FED :


Mercredi 12 Septembre 2018 - News # 11125 

FED et BCE : "Au bout de la bêtise" : Olivier Delamarche : Destruction de l'économie par les banques centrales ? "Oui !" :

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur banque centrale :

En complément sur FED :

En complément sur BCE :

En complément sur économie :


Mercredi 20 Juin 2018 - News # 9220 

Vincent Brousseau décrypte l'économie - n°2 - "Le déclin de l'euro se dessine" :

Sommaire :

00:07 Doit-on craindre une sortie de l'Italie de l'euro ?
01:55 Pourquoi les allemands devraient sortir de l'euro, cette monnaie ne convient-elle pas à leur économie ?
04:54 Le déclin de l'euro n'est-il pas en train de se dessiner ?
13:08 Certains laissent entendre que la dette Target de l'Italie n'en serait pas une ?
20:44 Pourquoi l'euro est-il comme il est ?

Une vidéo passionnante sur l'Euro, le système Target2, et la BCE.

Didactique et clair.

Une réussite!

À voir !

En complément sur Vincent Brousseau :

En complément sur économie :

En complément sur Target2 :

En complément sur BCR :

 

Jeudi 31 Mai 2018 - News # 8764 

Vincent Brousseau de l'UPR, un ancien de la BCE spécialiste des questions monétaires, analyse la crise italienne pour RT. Voir [ici] ().

En complément sur Vincent Brousseau :

En complément sur Italie :

     

Jeudi 26 Avril 2018 - News # 8050 

« Inquiétant. Les investisseurs vendent les dettes d’États sauf… les assureurs ! » L’édito de Charles Sannat. Voir [ici] ().

En clair, le marché n'a plus confiance dans les obligations de dettes souveraines (parce-qu'il sait qu'elles ne seront pas remboursées), alors c'est la BCE qui s'y colle... : ça s'appelle monétiser la dette, et c'est le début de la fin.

Plus le temps va passer, plus le bilan de la BCE va s'alourdir. Et c'est le serpent qui se mort la queue parce-que les États vont devoir éponger son bilan qui est plombé par leurs propres dettes souveraines... Mais pour renflouer le bilan de la BCE, les États sont obligé d'émettre à nouveau des obligations puisque les États n'ont pas d'argent. Vous voyez le topo ? C'est complètement démentiel ! : il n'y a aucune solution, aucune porte de sortie, c'est un cercle vicieux mortel.

En complément sur dette :

En complément sur inquiétant :

En complément sur Charles Sannat :

   

Mardi 10 Avril 2018 - News # 7614 

 

Création monétaire : entente illégale entre banques centrales et commerciales sur fond de silence politique. Par Liliane Held-Khawam. Voir [ici] ().

La loi et les règles, les banquiers centraux s'assoient dessus...

Rappelez-vous Jean-Claude Trichet.

Qui paye ? Le monde.Les quantitive easings n'ont qu'un seul but : permettre aux banques et aux riches de continuer à spéculer. Tout le reste c'est du baratin, des rhétoriques spécieuses. Et tout cet argent qu'ils amassent, et dont ils n'ont absolument pas besoin, ce sont au bout du compte les peuples qui le payent.

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

En complément sur BCE :

En complément sur FED :

En complément sur Liliane Held-Khawam :


Dimanche 8 Avril 2018 - News # 7551 

L’Allemagne s’est-elle exclue de fait de la zone Euro ? Décryptage de l’article de Patrick Artus par Vincent Brousseau, ancien économiste à la BCE et responsable UPR des questions monétaires et du retour au franc. Voir [ici] ().

En complément sur Allemagne :

En complément sur Vincent Brousseau :

     

Vendredi 6 Avril 2018 - News # 7498 

Crise économique et financière : la plus grande destruction de richesse de l'histoire a commencé et durera plusieurs années. Voir [ici] ().

Les criminels des banques centrales, en émettant des trilliards de fausse monnaie, sont en train de détruire l'économie.

Contrairement à ce que ces voyous en cols blanc affirment, les quantitative easings ne servent pas l'économie mais seulement leurs petits copains : banques, hedge funds, spéculateurs, et ploutocrates.

En clair : ils fabriquent de la fausse monnaie pour continuer à spéculer, car s'ils ne le faisaient pas les marchés s'effondreraient. Non seulement tous les parasites spéculateurs (moraux ou physiques) ne pourraient plus gagner des fortunes sans ne rien faire, mais en plus, tout le monde verrait alors que le roi est nu et que la situation financière est catastrophique.

La FED et la BCE sont des organisations criminelles qui jouent le petit nombre des spéculateurs contre la vie même du reste de l'Humanité. Démentiel !

En complément sur spéculation :

En complément sur BCE :

En complément sur FED :

En complément sur crise économique :

En complément sur crise financière :


Mardi 3 Avril 2018 - News # 7422 

D'Adolf Hitler à BFMTV : l'interview sans filtre de Pierre Jovanovic :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic était à Rennes samedi 24 mars pour présenter et dédicacer son ouvrage Adolf Hitler ou la vengeance de la planche à billets. Breizh-info.com a profité de ce passage en Bretagne pour poser quelques questions à ce journaliste économique et auteur à succès. Au-delà de l’écriture, Pierre Jovanovic tient également une revue de presse quotidienne qui, qu’elle soit appréciée ou décriée, bénéficie d’une large audience.

Dans cet entretien de près d’une heure, les questions s’enchaînent sans répit. Pierre Jovanovic met alors en évidence les similitudes qui existent, selon lui, entre le contexte économique de l’Allemagne des années 1920 et celui de l’Union européenne d’aujourd’hui. Par ailleurs, de la BCE à l’élection d’Emmanuel Macron en passant par certains médias tels BFMTV, nombreux sont les sujets qui n’échappent pas au regard acerbe et iconoclaste de l’écrivain.

Selon lui, un système financier abusant de la planche à billets et pratiquant des taux négatifs tout en maintenant les peuples dans l’austérité ne peut perdurer éternellement. Le résultat des dernières élections italiennes a d’ailleurs conforté Pierre Jovanovic dans ses convictions.

Nous avions déjà eu l’occasion de rencontrer Pierre Jovanovic en février 2017 à La Baule. Il fut alors question d’évoquer son précédent ouvrage intitulé L’histoire de John Law : Et de sa première planche à billets qui a ruiné la France et qui continue à ruiner le monde aujourd’hui.

Sommaire : 

0:05 - Avec ce livre, quel message pour vos lecteurs ?
4:38 - « La planche à billets est un crime » selon Adolf Hitler ?
9:55 - Sans crise économique, pas d’Adolf Hitler ?
11:24 - Quel serait le profil d’un nouvel Adolf Hitler ?
17:02 - La crise de 1929 peut-elle se répéter ou le «système » financier survivra toujours (à l’instar de 2008) ?
19:24 - Comment définir les taux négatifs ?
24:13 - Que pensez-vous du quantitative easing utilisé à plusieurs reprises par la BCE ?
28:09 - Les crypto-monnaies : une solution face au stress monétaire ?
34:44 - Une sortie de la zone euro est-elle la solution ?
36:55 - Face au mondialisme financier, la France seule a-t-elle les moyens de résister ?
39:58 - Une issue brutale à cette situation est-elle évitable ?
47:41 - Quelles conclusions doivent en tirer les petits épargnants ?
52:31 - Un dernier mot pour vos lecteurs bretons ?

Source : Breizh-info.com ().

Une description de la situation qui s'avère préoccupante.

On court à la catastrophe.

À voir !

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur BFMTV :

En complément sur Hitler :

   

Lundi 5 Février 2018 - News # 6604 

Politique & éco n° 157 : Pierre Jovanovic : La France, une république bancaire :

SOMMAIRE :

1. Les dessous de l’économie avec Natasha Königsberg

2. La France une république bancaire.
Olivier Pichon reçoit Pierre Jovanovic journaliste économique.

A. Des nouvelles de nos amis banquiers.
- Retraités : le coup de massue de Macron.
- Quand Bernard Arnault parle de l’irrationalité des marchés et de la folie mondiale.
- Hommage de Pierre Jovanovic à Jean-Christophe Mounicq.
- Les intérêts négatifs sur les bons du trésor à 10 ans.
- Le cancer des taux négatifs s’étend sauf pour les USA où ils restent positifs.
- Quand les banques payent pour éviter les procès, c’est en France : JP Morgan, BNP.
- Manipulation des taux de changes et association de malfaiteurs.
- Fake news les vraies : manipulation des comptes et faux bilans.
- Bruno Lemaire et la suppression des la garantie d’état sur les assurances vies.
- La conspiration des Enarques.
- Les comptes de la CGT révélés par le Cri du Contribuable, les banques, gros annonceurs du journal l’humanité.
- Les Saoudiens ont-ils financé la BCE en décembre 2017 pour lui permettre de boucler son bilan ?
- Qui paye commande. Le Katar exempté d’impôts en France.
- Faux bilans, fausses nouvelles, fausse monnaie... fausse blonde !

B. Inquiétudes sur l’économie mondiale, les Français à la peine.
- Da Gong agence de notation chinoise (source Reuters) dégrade la note américaine.
- Baisse du dollar conséquence de la dette US.
- Remontée consécutive de l’Euro, d’où baisse des prix  à l’importation, pas d’inflation possible bien que recherchée par la politique de la planche à Billet.
- Le pétrole de même, les français ne bénéficieront pas de la baisse.
- Quant la presse régionale se révolte contre  «  la voix de son maître ».le cas de La voix du Nord.
- Europe 1 en déclin mais que fait P. Cohen ? RTL résiste grâce à Gerra et Zemmour.
- Rencontres avec les lecteurs et les téléspectateurs, l’exemple des signatures à Soisson.
- Difficultés sociales en chaîne, les retraites payées en retard, les pensions de réversion de même.
- Prisons les véritables raisons de la crise ne sont pas évoquées, les droits de l’homme et l’islamisme. La ministre à la retraite !
- Embellie sur l’emploi VS liste des licenciements établie par P. Jovanovic.
- Discussion sur le cas Nutella, signe de pauvreté et /ou d’ensauvagement de la société ?
- Mesquineries d’état sur les cartes d’identité.
- Même les funérariums sont en faillite !

Une note funèbre pour conclure mais pour Pierre Jovanovic il y a une vie après la mort.

Source : TV Libertés.

En cours d'évaluation...

C'est pire que tout ce qu'on peut imaginer !

À voir absolument !

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur TV Libertés :

     

Mardi 23 Janvier 2018 - News # 6354 

« Collusion ! Le président de la BCE, Mario Draghi, a été interdit de fréquenter le club secret dit des 30 banquiers !!!!» L’édito de Charles Sannat. Voir [ici] ().

Ça veut tout dire...

Et après, il y a encore des cons dans nos médias pour dire que les complots n'existent pas.

Il n'y a, à ce niveau, que des complots et du trafic d'influence, il faut être lucide. Exit la démocratie et l'intérêt du peuple...

En complément sur Charles Sannat :

En complément sur Mario Draghi :

En complément sur BCE :

En complément sur trafic d'influence :

 

Dimanche 7 Janvier 2018 - News # 6029 

Pierre Jovanovic reçoit Laurent Fendt pour une revue de presse économique ahurissante - Janvier 2018 :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic reçoit Laurent Fendt pour commenter les principales actualités politiques, économiques et financières : hausse de la fiscalité, baisse du rendement du livret A, politique de la BCE, etc.

Pour retrouver l'ensemble des actualités de la Revue de Presse, rendez-vous sur : http://www.quotidien.com ().

Une revue de presse qui confirme que tout s'accélère dans le mauvais sens : mensonges de plus en plus inquiétants, développement  des tromperies et de l'arnaque des citoyens par le gouvernement, les banques, les assurances, etc., avec la complicité des médias et de nos traîtres de politiciens, c'est scandaleux.

L'affaire de la BCE sponsorisant Conformama - Steinhoff est ahurissante ! Et le pays de cette entreprise n'est même pas européen : c'est l'Afrique du Sud ! 

C'est absolument consternant, et cela commence à devenir très préoccupant.

À voir absolument pour se rendre compte de la terrible situation pré-révolutionnaire qui est en train de se mettre en place !

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur Laurent Fendt :

     

Lundi 13 Novembre 2017 - News # 5524 

Pierre Jovanovic sur TV Libertés ce 13 novembre : Politique & éco n°148 :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic est l’invité d’Olivier Pichon. 90 minutes de « politiquement et économiquement incorrect » .

1 La fausse monnaie finit toujours par provoquer des catastrophes, dictatures et guerres.
- A la FED un petit nouveau : James Powell venu de Bankers trust.À
-  Sa politique : surtout ne rien faire, la hausse des taux n’est pas  à l’ordre du jour.
- Blythe Masters et la banque des cow-boys. (Bankers Trust)
-Quand la fortune des clients intéresse la Bankers Trust, aux USA, en France c’est la Société Générale qui capte les fortunes en déshérence.
-CIA et banques des accointances fortes.
-Quand la Belgique emprunte à trois mois.
-Mondialisation de la planche à billets.
-Les effets de la facilité monétaire : les boutiques vides, les rues des centres villes désertées, les maisons invendables.- Censure sur Facebook et Twitter : le poison mortel de l’économie mondiale ne doit pas être révélé.
-Les grands mythes sur la monnaie, Faust, Goethe, Dante et...Jacques Rueff.
 -Draghi et la BCE condamnés à continuer les facilités monétaires, prisonniers de la drogue dénommée QE.
-Une politique criminelle, Dante met en enfer un roi fabricant de fausse monnaie.
-Les intérêts de la dette payés par les Français vont aux banques étrangères.
-Les Français vont devoir faire comme les Grecs se défendre pied à pied !

2. La Fausse monnaie une maladie contagieuse.
-Et maintenant l’Arabie Saoudite et l’Algérie !
-Précédents yougoslave, vénézuélien, zimbabwéen.
-214 milliards de Riyals saoudiens injectés dans l’économie saoudienne et à l’extérieur(les dames de Marbella en savent quelque chose !) .
-«  Sans la planche à billet vos traitements ne seront pas payés » le chef du gouvernement algérien aux fonctionnaires.
-La baisse du prix du pétrole en question  plus les dettes algériennes au FMI.
-Risque de révolution consécutif en Algérie., la planche à billet conduit aux révolutions et à la dictature.À
- De quelques analogies avec la révolution française, la faillite de 1797, le redressement bonapartiste et son ministre des finances Martin Gaudin.
- Quelques exemples des villes de provinces visitées les effets délétères de la dépression économique : Besançon. Les vitrines « Potemkine ».
- L’opinion connaît désormais la responsabilité des banquiers !

3. Qui va payer, sanctions judiciaires ou sanctions par le marché ?
-La plus vieille banque italienne en faillite !
- Carrige, ancien mont de piété, fermetures et licenciements.
- Le Crédit Agricole rachète trois autres banques italiennes pour une bouchée de pain.
- Produits toxiques dans les comptes de banques.
- Quelle probabilité de hausse des taux?
- En 10 ans 25% des banques européennes ont fait faillite, source BCE !
- Le mythe de la reprise économique, la bourse dopée par la fausse monnaie.À
- Les retards de paiement se multiplient entre les entreprises, un signe inquiétant.
- Le modèle suisse menacé ,la BNS contrainte d’acheter des actions Apple au lieu de financer l’économie nationale.
- Et pour finir : « Picsou magazine » la liste des condamnations des banques pour malversations, délits d’initiés et autres turpitudes.
À- « Mort au pauvres ! » selon un rapport c’est sur les frais d’incident de compte des petits comptes que les banques gagnent le plus !
-Et « Paradise papers »  une arnaque pour faire mousser la presse ! 

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur TV Libertés :

     

Jeudi 8 Juin 2017 - News # 4598 

Monnaie et échange via la BCE dans l'Union Européenne : une rapide initiation au système Target2 de la zone euro et le risque systémique associé :

En bref, on court à la catastrophe.

En complément sur Target2 :

En complément sur monnaie :

En complément sur banque centrale :

En complément sur Union Euopéenne :

En complément sur BCE :

 


Jeudi 18 Mai 2017 - News # 4192 

Comment la BCE est devenue plus grosse que la FED : le bilan de la Banque Centrale Européenne a explosé à 4.157 milliards d’euros au point de dépasser celui de la Réserve Fédérale et de la Banque du Japon... Voir [ici] ().

En complément sur la BCE :

En complément sur la FED :

     

Mercredi 3 Mai 2017 - News # 3828 

« L’euro est vraiment mort !! 60 % des liquidités créées par la BCE vont en… Allemagne !! » : L’édito de Charles Sannat. Voir [ici] ().

En complément sur l'Euro :

En complément sur la BCE :

En complément sur Charles Sannat :

   

Mardi 2 Mai 2017 - News # 3803 

Grèce : la poule aux œufs d’or de la BCE. Voir [ici] ().

Pauvre peuple grec...


Mardi 18 Avril 2017 - News # 3409 

Pourquoi l’euro est condamné – Analyse de Vincent Brousseau, Responsable national de l’UPR pour l’euro et les questions monétaires, ayant travaillé pendant 15 ans à la Banque Centrale Européenne (BCE). Voir [ici] ().


En complément sur l'euro :


Mardi 28 Mars 2017 - News # 2914 

Transparency International dénonce les pressions politiques de la BCE sur les pays en crise. Voir [ici] ().

Encore une preuve factuelle, si cela était nécessaire à certains, du caractère antidémocratique et dictatorial du système de l'Union Européenne.


Mardi 7 Mars 2017 - News # 2562 

Vers un coup d’État oligarchique en France ?. Voir [ici] (). Le trio satanique OTAN-BCE-Bruxelles... Belle formule !


Mercredi 10 Décembre 2014 - News # 1049 

La BCE exige des gouvernements européens l'enlèvement de tout symbole chrétien sur les pièces. Voir [ici] (). Une honte, pour des nations d'essence chrétienne, et un très mauvais signe : la Bête est en train de gagner, et de dominer intégralement la sphère financière.


Samedi 29 Novembre 2014 - News # 1037 

La BCE s'installe dans sa nouvelle tour qui a coûté 1,2 milliard d'euros. Voir [ici] (). Symboliquement, et compte tenu de la forme particulière de la tour, cela signifie que la BCE prend le pouvoir en Europe, que la direction de la banque centrale européenne est perverse (le haut de la tour est en biais), et va nous faire des coups tordus (notez bien l'étrange forme tordue de la tour). Bref, que de très mauvais signes pour les peuples européens qui vont devenir dominés par la BCE et les actions perverses de ses dirigeants. Rappel : Mario Draghi est un ancien de la très nuisible banque américaine Goldmann Sachs ayant pris le contrôle un peu partout dans le monde.


Mardi 21 Octobre 2014 - News # 1008 

Signe inquiétant : des grandes banques internationales ont commencé à facturer des intérêts négatifs sur les dépôts en euros de certains de leurs plus gros clients. Voir [ici] (). La cause : en septembre, la BCE a abaissé ce taux, le faisant passer de -0,10% à -0,20%. Si la BCE ne veut pas garder l'argent, c'est probablement parce-que suite à la monstrueuse crise qui s'approche, de plus en plus de banques transféraient du cash à la BCE qui, quand le krack va survenir, va se retrouver obligée de garantir des sommes astronomiques, et sans soute, les allemands ne veulent pas de cela, c'est eux en bout de course qui paieraient l'addition. Conclusion : ça pue, la crise d'approche. Si vous avez une autre explication, écrivez-moi, je cherche à comprendre à fond cette histoire de taux négatifs.


Mercredi 17 Avril 2013 - News # 482 

Du jamais vu ! : la BCE de Draghi donnerait pouvoir à la France de battre monnaie !!! Voir [ici] (). Incroyable... Et ben, si cela est vrai, et que cela se met en place, attention les yeux : 1) Le gouvernement Hollande va faire tourner la planche à billet à fond afin de durer le plus longtemps possible. 2) L'Euro français va se dévaluer progressivement. 3) Cela va accélérer la fuite des capitaux français vers l'Allemagne ou les pays en dehors de la CEE. 4) Le taux d'intérêt d'emprunt de la France sur les marchés vont monter. Bref, tout cela ça sent la fin de partie, sifflée par de gens qui veulent mettre à genoux la France et l'Europe. Une news ahurissante, totalement inattendue, avec des implications colossales si cela est acté. Mon conseil : étant les cours actuels de l'or et de l'argent très bas, foncez acheter des pièces et des lingotins d'investissement. Et tout ce que vous pouvez, quitte à vendre vos placements, votre assurance vie, vos objets, etc. Attention à l'hyperinflation qui se profile ! En résumé, la ploutocratie a décidé de faire payer tous les citoyens de manière "invisible". La méthode hussarde "à la chypriote" ayant engendré un tollé international général, les oligarques ont donc opté pour une méthode masquée : tous les citoyens de France et d'Europe vont payer par une perte progressive du pouvoir d'achat. C'est l'Allemagne qui va faire la gueule, elle qui privilégie la rente de sa population vieillissante. Ils ne vont pas accepter qu'on saborde la valeur de l'Euro les Allemands, et ils  pourraient être tenter d'en sortir et revenir au Mark. La réaction des dirigeants allemands à cette décision de la BCE risque d'être cinglante... Affaire à suivre !


Mercredi 16 Mai 2012 - News # 182 

De mieux en mieux :  la BCE (Banque Centrale Européenne) cesse ses opérations avec certaines banques grecques... Voir [ici] ().


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .