Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

119 News

Samedi 18 Mai 2019 - News # 17478 

Censure médiatique des violences policières : une Gilet jaune est jetée au sol au passage de la police à Reins, et BFMTV ne trouve rien de mieux que de vite couper l'image :

En complément sur violence policière :

En complément sur BFMTV :

En complément sur censure :

   

Mercredi 15 Mai 2019 - News # 17385 

Affaire Andréa Kotarac : quelles conséquences pour les Insoumis ?

SYNOPSIS :

Annoncée ce mardi sur BFM Tv et dans la Revue Eléments, la démission surprise d'Andréa Kotarac, conseiller régional LFI et son appel à voter Jordan Bardella (RN) aux européennes n'est pas passée inaperçue.

Quelles conséquences pour la formation de Jean-Luc Mélenchon?

Analyse de François Bousquet.

En complément sur Andréa Kotarac :

       

Jeudi 9 Mai 2019 - News # 17216 

François Asselineau sur BFMTV - 9 Mai 2019 (à partir de 1:36) :

Un reportage orienté et partial, présentant les présentations comme un ennui mortel, et même complotistes.

Décidément, BFMTV est une saloperie de média qu'il faut abattre, supprimer du PAF.

En complément sur François Asselineau :

       

Mercredi 8 Mai 2019 - News # 17202 

Pour BFMTV, Charles de Gaulle est le Soldat inconnu. Voir [ici] ().

Décidément, quelle bande de cons chez BFMTV, c'est effarant... 

En complément sur BFMTV :

       

Vendredi 3 Mai 2019 - News # 17072 

Tentative d'intrusion du commissariat de Besançon par près de 200 Gilets Jaunes : une nouvelle fake news de France Info, BFMTV, Libération & Compagnie. Voir [ici] ().

En complément sur fake news :

       

Mardi 30 Avril 2019 - News # 16990 

 

 

Nicolas Dupont-Aignan à 4% dans un sondage : les explications de BFMTV. Voir [ici] ().

Mais ils se foutent de notre gueule !

Les types, ils sont pris en flagrant délit de manipulation, et ils invoquent une erreur technique...

Comme si c'était la première fois en plus ! Mais ils nous prennent vraiment pour des cons !

Re-vérifiez 2 fois, trois fois, dix fois vos chiffres bande de cons, à fortiori parce-que vous êtes BFMTV !

Vous manipulez l'opinion publique en diffusant de faux chiffres point final.

En complément sur Nicolas Dupont-Aignan :

En complément sur sondage :

En complément sur BFMTV :

   

Vendredi 26 Avril 2019 - News # 16870 

Fogiel-Weill-Drahi-Elkrief-Lévy-de malherbe : BFMTV sous total contrôle israélien. Voir [ici] ().

En complément sur BFMTV :

En complément sur Israël :

     

Mercredi 24 Avril 2019 - News # 16819 

Marc-Olivier Fogiel est le nouveau directeur général de BFMTV. Voir [ici] ().

En complément sur Marc-Olivier Fogiel :

En complément sur BFMTV :

     

Mercredi 17 Avril 2019 - News # 16645 

La CIA, par la voix du U.S. Department of Defense, vient de publier une photographie révélant le responsable de l'incendie de Notre-Dame de Paris :

Vous aurez noté, j'espère, que le dragon est chinois. En ce sens, cette affaire révèle, une fois de plus, l'alliance militaire sino-russe qui monte en puissance un peu partout dans le monde.

Cela dit, je trouve que Poutine a déconné grave : il aurait pu faire un petit tour par l'Élysée pour nous débarrasser de l'autre ahuri... Poutine reviens !!!

Blague à part, je n'en reviens pas des réactions des gens sur ce post d'humour que j'ai mis dans plusieurs groupes du Facebook. Je n'ai jamais autant ri des réactions de mes semblables... : "C'est n'importe quoi, bande de cons", "C'est un fake", "C'est un montage", "Mensonge pervers de bas niveau", "Comment ont-ils eu cette photo ?", etc. 

[MAJ] : J'ai encore reçu des commentaires qui sont de vraies perles :

Alors du coup, je lui ai répondu :

Purée, je suis démasqué... Comment avez-vous fait ? Je veux dire : comment avez-vous trouvé ma fiche de paye me reliant à BFM TV ?!! Vous faites partie des services secrets français ?
En tout cas, chapeau... : je suis impressionné.
On ne s'en doute pas mais sur le Net, il y a de sacrées pointures !

En complément sur humour :

En complément sur Notre-Dame de Paris :

En complément sur incendie :

   

Lundi 15 Avril 2019 - News # 16600 

Pour BFMTV, l’utilisation de lacrymogènes en Algérie est de la «répression». Voir [ici] ().

Quel deux poids deux mesures...

Décidément, quelle bande de faux culs !

En complément sur Algérie :

En complément sur BFMTV :

En complément sur répression :

En complément sur lacrymogène :

En complément sur deux poids deux mesures :


Samedi 13 Avril 2019 - News # 16534 

Emmanuel Lechypre, éditocrate éditorialiste sur BFM TV : "Les retraités sont devenus propriétaires globalement sans payer grand chose. " :

Ce type est une buse et un nuisible qui s'ignore, il l'a prouvé à satiété à maintes reprises.

Décidément, BFM TV a incontestablement la plus forte densité de connards du PAF.

En complément sur Emmanuel Lechypre :

En complément sur retraité :

     

Dimanche 31 Mars 2019 - News # 16109 

Dieudonné sort du silence et répond à BFMTV :

Non évalué.

En complément sur Dieudonné :

En complément sur BFMTV :

     

Jeudi 28 Mars 2019 - News # 16093 

Pierre Le Corf : le viol de la souveraineté syrienne par Israël est passé sous silence médiatique. Voir [ici] ().

C'est bien évident.

Les médias sont infiltrés par des sionistes, quand certains ne sont pas carrément sous leur coupe (comme BFMTV par exemple).

En complément sur Pierre Le Corf :

En complément sur Syrie :

En complément sur Israël :

En complément sur média :

 

Jeudi 28 Mars 2019 - News # 16075 

Interview de François Asselineau en direct sur BFMTV depuis Londres à propos du Brexit :

SYNOPSIS :

Pour information, la fin de l’entretien a été soudainement interrompue.
C’était au moment où le président de l’UPR expliquait que si le vote du référendum de juin 2016 concernant le Brexit devait être remis en cause au motif que la situation politique est confuse, le vote de l’élection présidentielle française de mai 2017 devrait alors être bien davantage remis en cause ! Car on ne constate pas, au Royaume-Uni une situation d’émeutes hebdomadaire, ni de violence policière, comme en France.

En complément sur François Asselineau :

En complément sur Brexit :

     

Mercredi 27 Mars 2019 - News # 16037 

 

Manipulation : BFMTV aurait trouvé le moyen de booster son audience, des téléspectateurs le signalent. Voir [ici] ().

Décidément, cette chaîne est une saloperie...

En complément sur BFMTV :

En complément sur manipulation :

     

Dimanche 24 Mars 2019 - News # 15968 

BFMTV pratique l'art de l'inversion accusatoire contre Juan Branco :

SYNOPSIS :

L'incitation à la violence elle vient d'où à vôtre avis ? "L’inversion accusatoire" est un processus de défense bien connu des prétoires consistant à imputer la cause finale d’un délit non pas au coupable mais… à sa victime. BFM est à bonne école. "L'inversion accusatoire" est devenue une arme aux mains de l’oligarchie, d’autant plus redoutable qu’elle s’appuie sur la sidération médiatique.

Les oligarques et leurs médias ne cessent, en effet, d’accuser leurs opposants de leurs propres vices et notamment de "complotisme" Mais en réalité c’est bien l’oligarchie qui complote en permanence contre les peuples européens : contre leur souveraineté et leur identité... etc etc...

Source : Real Politic.

Le politicien et le journaliste : deux chiens de garde du système...

Une scène d'anthologie.

En complément sur BFMTV :

En complément sur Juan Branco :

     

Jeudi 21 Mars 2019 - News # 15898 

La député Claire O'petit de LREM qualifie des Gilets Jaunes de terroristes :

Décidément, les députés LREM sont les parfaits idiots utiles du système dictatorial qui se me met place.

En complément sur Claire O'petit :

En complément sur LREM :

     

Mardi 19 Mars 2019 - News # 15851 

L’UPR appelle BFMTV à organiser un vrai débat sur le rôle de l’Union européenne et de l’euro dans les drames économiques et sociaux qui sont à l’origine du mouvement des « gilets jaunes ». Voir [ici] ().

En complément sur UPR :

En complément sur BFMTV :

En complément sur Union européenne :

   

Lundi 11 Mars 2019 - News # 15599 

Philippe de Villiers sur l'Union Européenne, Walter Hallstein et son livre "J'ai tiré sur le fil du mensonge et tout est venu" - BFMTV - 11 Mars 2019 :

Ruth Elkrief est à la limite du supportable : elle est hystérique, c'est ahurissant.

Tous les tenants du système sont de plus en plus inquiets pour leur Union Européenne de merde à laquelle ils sont tant attachés...

En complément sur Philippe de Villiers :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Walter Hallstein :

   

Vendredi 8 Mars 2019 - News # 15543 

BFMTV : maintenant le mépris des handicapés... :

Toujours aussi cons et irresponsables...

Et après ils s'étonnent d'être détestés.

En complément sur BFMTV :

En complément sur mépris :

En complément sur handicap :

   

Samedi 2 Mars 2019 - News # 15392 

BFMTV, la chaîne du mépris : Ie présentateur Thomas Misrachi à un gilet jaune : "Si vous n'êtes pas content, la porte du plateau est là !" :

Quel suffisance..., c'est ahurissant.

Thomas Misrachi est indigne et puant, à fortiori avec le salaire mirobolant qu'il a.

Je pense que certaines personnes de BFMTV vont avoir de gros problèmes physiques à un moment, vu leur comportement haineux à répétition. Ça leur coûterait quoi de traiter les gens correctement et de faire de l'information honnête ? Mais non, ils préfèrent faire de la désinformation et être méprisants avec les gens. Lamentable.

En complément sur BFMTV :

En complément sur Thomas Misrachi :

En complément sur mépris :

   

Samedi 2 Mars 2019 - News # 15375 

Acte 16 des Gilets Jaunes : les appels à manifester devant les studios de BFMTV se multiplient sur Facebook. Voir [ici] ().

Il va leur arriver des bricoles un jour à BFMTV...

En complément sur Acte 16 :

En complément sur BFMTV :

En complément sur Facebook :

   

Vendredi 1er Mars 2019 - News # 15369 

Une gilet jaune remontée contre BFMTV : "BF De Merde" :

En complément sur BFMTV :

       

Lundi 18 Février 2019 - News # 15122 

Fake news : "Beaucoup plus" : BFMTV conteste les chiffres officiels sur les Gilets jaunes. Voir [ici] ().

Ça ne leur ressemble pas à BFMTV...

À mon avis, ils sentent le vent tourner, et ils commencent à avoir peur, alors ils essayent de donner quelques gages.

En complément sur BFMTV :

En complément sur fake news :

En complément sur gilet jaune :

   

Vendredi 15 Février 2019 - News # 15056 

 

L'éditorialiste BFMTV Christophe Barbier a estimé ce jeudi que la nomination d'Alain Juppé au Conseil constitutionnel est "une récompense méritée" :

Décidément, ce type est une buse, et un chien de garde médiatique de ce système inique.

Car enfin, Alain Juppé sera le premier repris de justice à siéger au Conseil constitutionnel : voir [ici] ().

En complément sur Christophe Barbier :

En complément sur Alain Juppé :

En complément sur Conseil constitutionnel :

   

Mercredi 13 Février 2019 - News # 15007 

 

Sondage et propagande mensongère : selon cette saloperie de BFMTV, 56% des Français estiment que la mobilisation des gilets jaunes doit s'arrêter, et 64% des sondés affirment également ne plus se reconnaître dans les revendications des manifestations du samedi. Voir [ici] ().

Ben voyons...

On vous croît journalistes de merde de BFMTV.

Vous ne payez rien pour attendre..., au point que je fais une prédiction : ça va chauffer pour vos fesses un jour, le peuple va se souvenir de toutes vos forfaitures, vos mensonges, et trahisons récurrentes.

En complément sur sondage :

En complément sur BFMTV :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur propagande mensongère :

 

Mercredi 16 Janvier 2019 - News # 14289 

Philippe Pascot face au Grand Débat bidon - 12 Janvier 2018 sur BFMTV :

Non évalué complètement.

En complément sur Philippe Pascot :

En complément sur grand débat :

     

Mercredi 16 Janvier 2019 - News # 14284 

Panique : le syndrome BFMTV contamine tous les médias. Voir [ici] ().

En complément sur BFMTV :

En complément sur média :

     

Lundi 14 Janvier 2019 - News # 14248 

Collusion des politiques avec les médias : «Ils ne se cachent même plus»: lorsqu’une députée LREM appelle BFMTV «notre antenne». Voir [ici] ().

Tout est dit.

Quand à BFMTV, ils sont morts : désormais, leur personnel est en très grand danger.

En complément sur LREM :

En complément sur BFMTV :

     

Lundi 7 Janvier 2019 - News # 14035 

Gilets jaunes : le boycott de BFMTV fera-t-il la différence? Le Net réagit. Voir [ici] ().

En complément sur BFMTV :

En complément sur gilet jaune :

     

Samedi 5 Janvier 2019 - News # 13988 

Désinformation sur la participation à l’acte 8 des Gilets jaunes :

Saloperie de BFMTV, vous allez payer vos mensonges récurrents tôt ou tard...

En complément sur gilet jaune :

En complément sur Acte 8 :

     

Vendredi 4 Janvier 2019 - News # 13959 

Une preuve de plus que Florian Philippot est un dangereux manipulateur à qui on ne pas du tout faire confiance : il fait croire à tous sur BFMTV qu'il est soutenu par des Gilets Jaunes alors qu'il s'agit de membres de son propre parti !!! :

Attention ! : Ce type est un politicien traître, pervers et dangereux, car il a une réelle capacité à enfumer les gens !

Ne vous laissez pas abuser et tromper par ce type !

En complément sur Florian Philippot :

En complément sur manipulation :

En complément sur tromperie :

   

Lundi 31 Décembre 2018 - News # 13883 

Dominique Rizet, journaliste BFMTV : "À BFMTV, on est d'une objectivité et d'une impartialité totale" :

Je dois dire qu'à BFMTV, il atteignent des sommets de la connerie, de la propagande, et de la désinformation, c'est hallucinant. 

C'est le bourrage de crâne par la méthode Coué !

Il faut quand même oser dire ce qu'il dit. Et il le pense le mec. Et son collègue : "Vous pouvez rire, c'est vrai !

Merci à OS pour le lien ! 

En complément sur BFMTV :

En complément sur désinformation :

En complément sur propagande :

   

Samedi 29 Décembre 2018 - News # 13846 

 

Médias de merde : Environ 700 Gilets jaunes sont rassemblés devant le siège de BFMTV - La situation s'est tendue, au moins 2 interpellations. Voir [ici] () :

Il est évident de prévoir qu'à un moment donné, compte tenu des mensonges et de des désinformation qu'ont fait pendant des années BFMTV et ses enfoirés de journalistes, plusieurs centaines de Gilets Jaunes vont réussir à pénétrer leur locaux et tout casser, voire maltraiter certains des pires journalistes de la châine.

Comme ont dit  : qui sème le vent récolte la tempête...

En complément sur média :

En complément sur désinformation :

En complément sur mensonge :

En complément sur gilet jaune :

 

Jeudi 27 Décembre 2018 - News # 13826 

Sur BFM-TV, François Asselineau a appelé tous les Gilets jaunes à aller voir leurs députés et sénateurs avec le dossier récapitulatif des 13 violations de la Constitution par Macron pour exiger le lancement de la procédure de destitution expressément prévue pour cela par l’article 68 :

En complément sur François Asselineau :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur destitution Macron :

   

Mercredi 26 Décembre 2018 - News # 13802 

=== FLASH ! === FRANÇOIS ASSELINEAU SUR BFMTV CE JEUDI 27 DÉCEMBRE À 15H45. Il sera interrogé par deux journalistes pendant 6 minutes sur le mouvement des Gilets jaunes et sur l'appel à la destitution de Macron. Voir [ici] ().

En complément sur François Asselineau :

En complément sur BFMTV :

     

Mercredi 26 Décembre 2018 - News # 13790 

Médias : des Gilets Jaunes interrogent BFMTV ! :

Pas évalué complètement.

La femme interrogée n'est pas sincère, elle louvoie, et elle biaise. On comprend mieux comment des gens au mental perverti et non droit induisent des chaînes de merde qui désinforment les gens.

Pour avoir une action droite, il faut impérativement avoir une pensée droite.

En complément sur média :

En complément sur BFMTV :

     

Dimanche 23 Décembre 2018 - News # 13756 

 

Incroyable : Sylvain Boulouque, l'historien de BFMTV, pris encore en flagrant délit de mensonge et de désinformation sur l'acte 6 des gilets jaunes à Paris : "Quelques dizaines de personnes" :

Après l'incident du drapeau de Picardie que lui, historien (de mes fesses !) chez BFMTV, a pris pour un drapeau royaliste d'extrême droite (Voir [ici] ()), cet énergumène ose déclarer un pareil mensonge...

Ce type devrait être interdit de plateaux de télévisions et de radios, et poursuivi objectivement pour fake news.

Décidément, chez BFM, vous êtes les champions de la désinformation.

Attention au retour de bâton : on peut aisément prévoir qu'il va être violent. C'est bien connu : qui sème le vent récolte la tempête...

En complément sur Sylvain Boulouque :

En complément sur BFMTV :

En complément sur flagrant délit :

En complément sur désinformation :

En complément sur fake news :


Dimanche 23 Décembre 2018 - News # 13749 

 

Déclaration d'amour du peuple français à BFMTV par la voix des gilets jaunes :

Et je tiens à participer aussi, certes très modestement et depuis le Québec, mais quand même :

BFM enculés !

BFM enculés !

BFM enculés !

Le temps approche où nombre de journalistes de cette chaîne infâme devront rendre des comptes, pour la simple raison que désormais de plus en plus de Français prennent conscience des crimes que ces gens ont commis depuis des années contre la Vérité et la Nation.

En complément sur BFM :

En complément sur gilet jaune :

     

Jeudi 20 Décembre 2018 - News # 13684 

 

Migrants : Le Président brésilien élu, Jair Bolsonaro, juge «insupportable de vivre dans certains endroits en France». Voir [ici] ().

C'est une évidence...

Et ça, je l'invente ? :

Horrible !

En complément sur migrants :

En complément sur Jair Bolsonaro :

     

Mercredi 19 Décembre 2018 - News # 13675 

Sondage BFMTV : les Français largement favorables au référendum d'initiative citoyenne. Voir [ici] ().

Une excellente nouvelle.

Mais, c'est étrange, je me demande si BFMTV ne commence pas à avoir peur...

En complément sur sondage :

En complément sur référendum d'initiative :

     

Mercredi 19 Décembre 2018 - News # 13669 

Sondage BFMTV : 70% des Français approuvent toujours le mouvement des gilets jaunes. Voir [ici] ().

En complément sur sondage :

En complément sur gilet jaune :

     

Mercredi 12 Décembre 2018 - News # 13461 

Sylvain Baron : "Gilets Jaunes - Samedi 15 Décembre 2018 : Nous assiégerons les Médias !" :

J'ai hâte de voir ça.

Spécialement BFMTV... 

En complément sur Sylvain Baron :

En complément sur gilet jaune :

     

Mardi 11 Décembre 2018 - News # 13439 

 

Bruno Jeudy de BFMTV : «Vous n'êtes pas un vrai gilet jaune» - 8 Décembre 2018 :

SYNOPSIS :

Dans la soirée du samedi 8 décembre, l’éditorialiste Bruno Jeudy prend à partie un gilet jaune présent sur le plateau de BFM-TV. Alors que celui-ci vient de dénoncer les privatisations mises en œuvre par le gouvernement, Bruno Jeudy reproche à son invité ses « obsessions politiques » qui ne sont pas « démocratiques », et l’accuse de ne pas être « un vrai gilet jaune ». Il illustre ainsi une tendance de certains éditocrates à vouloir distribuer les rôles, entre les bons et les mauvais gilets jaunes.

Le soir de la journée d’action du samedi 8 décembre, Christophe Couderc est invité sur le plateau de BFM-TV en tant que gilet jaune. Interrogé sur les annonces d’Emmanuel Macron, il fait savoir qu’il n’attend rien de celui qu’il présente comme le « président des riches ». Il évoque ensuite une information publiée dans Marianne selon laquelle des dizaines de députés LREM sont issus de grandes entreprises françaises. Il dénonce, enfin, la vente par le gouvernement d’Aéroports de Paris, de la Française des Jeux, ou encore de certains barrages. C’en est trop pour l’éditorialiste Bruno Jeudy, qui fond avec morgue sur son invité.

Cet échange est édifiant à plusieurs égards. À commencer par la manière dont Bruno Jeudy se réserve le droit de désigner lesquels de ses interlocuteurs seraient des « vrais » et des « faux » gilets jaunes.

Un jugement qu’il rend au nom de sa propre conception (toute condescendante) de ce que seraient les gilets jaunes : « Les gilets jaunes que je vois régulièrement, ici-même, ils ne parlent pas comme vous. Parce que vous, vous êtes un faux gilet jaune ».

Voire au nom des téléspectateurs, dont il semble connaître l’avis en temps réel : « Vous n’êtes pas un vrai gilet jaune, vous parlez comme un militant politique. Ecoutez, ça ne trompe aucun téléspectateur. »

Ou encore au nom de la « cause » des gilets jaunes, dont il serait le garant : « Vous devriez avoir honte […] Vous ne servez pas la cause de ceux qui, sur les ronds-points, se battent pour leurs fins de mois, se battent sans réfléchir… se battent sans penser... sans remettre en cause la démocratie. »

Car c’est bien connu : les « vrais » gilets jaunes ne sauraient articuler de propos « politiques », ou encore remettre en cause les institutions. Il faut dire que Christophe Couderc a commis un crime de lèse-majesté : taxer Emmanuel Macron du titre de « président des riches », et évoquer ses liens avec le pouvoir économique… Cela semble constituer, pour Bruno Jeudy, une véritable remise en cause de la démocratie.

Dès lors, on est tenté de souscrire aux propos de Christophe Couderc, lorsqu’il renvoie la balle à son interlocuteur : « Je réfute votre accusation : vous, vous n’êtes pas un vrai journaliste. » Et s’il y a de quoi douter de la qualité de journaliste de Bruno Jeudy, une chose est sûre : l’éditorialiste est un authentique chien de garde de l’ordre établi.

Au-delà de son seul cas, cet échange illustre parfaitement la morgue des tenanciers des grands médias face à toute remise en cause de l’ordre dont ils se font les gardiens ; mais aussi leurs prétentions à parler au nom de la majorité, et à désigner les porte-parole et revendications légitimes d’un mouvement qui ne cesse pourtant d’échapper à leurs catégorisations méprisantes et à leurs « analyses » trop souvent pleines de vide.

Frédéric Lemaire.

Source : ACRIMED.

Hallucinant !

Franchement, je pense que BFMTV regorge d'un nombre effarants de connards sectaires, partiaux, et ennemis du peuple et de la vraie démocratie, c'est consternant.

Ils sont mauvais, iniques, déloyaux, menteurs, et de mauvaise foi, comme jamais.

Ahurissant !

À un moment, et plus tôt qu'on ne le croie, je pense qu'ils vont le payer très cher.

À voir absolument !

En complément sur BFMTV :

En complément sur Bruno Jeudy :

En complément sur mauvaise foi :

En complément sur gilet jaune :

 

Lundi 10 Décembre 2018 - News # 13404 

Allocution d'Emmanuel Macron du 10 Décembre 2018 à 20h00 : de l'enfumage. CONSTERNANT :

En clair :

Au final, que du vent, que des promesses creuses !

Aucun changement dans l'exercice du pouvoir et de la "démocratie" !

Ce nabot de petit empereur romain vaniteux n'a toujours rien compris, mais va nous instaurer une dictature.

Quand au gilet jaune invité sur le plateau de BFMTV, c'est un jaune, un crétin soigneusement choisi par la chaîne. Ahurissant.

"Des propositions concrètes" disent les commentateurs de BFMTV : franchement, ces gens vont mal finir, c'est une évidence.

La colère n'est pas prête de baisser.

[MAJ] 2 heures après : Macron vient de faire une erreur majeure qui dévoile sa duplicité, et sa fausseté : il nous promet un débat sur l'immigration alors que le jour même, il envoie le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne, à Marrakech signer le Pacte mondial des migrations de l'ONU...

Il n'a pas demandé l'avis des Français, pas même de sa majorité à l'Assemblée Nationale, pour signer ce pacte qui engage le pays pour des années sur un sujet pourtant majeur, mais il ose le signer et, en même temps, nous promettre un débat sur l'immigration.

Ce type est un fourbe, un serpent à la langue fourchue, un hypocrite, un traître, et un vendu aux mondialistes.

Gilets Jaunes, Français, soyez lucides : il n'y a rien à attendre de lui et de ses sbires.

Il n'en a objectivement rien à foutre des Français et de la France.

D'ailleurs, "La culture française, il ne l'a jamais vue". François Couperin, Jean-Baptiste Lully, Camille Saint-Saëns, Maurice Ravel, Claude Debussy, Francis Poulenc, Auguste Renoir, Claude Monet, Émile Zola, Victor Hugo, Honoré de Balzac, Gustave Flaubert, Albert Camus, Guy de Maupassant, Jules Verne, et bien d'autres apprécieront...

Un petit empereur romain vaniteux et immature, qui enfume et trompe les gens, voilà ce qu'il est. Ne vous laissez pas séduire et tromper par ce serpent !

En complément sur allocution Macron :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur enfumage :

En complément sur foutage du gueule :

 

Lundi 10 Décembre 2018 - News # 13403 

 

Manipulation et désinformation : BFMTV vient d'être encore pris en flagrant délit de manipulation : un même endroit a été utilisé pour présenter des violences à Bordeaux et à Paris.

Décidément, cette chaîne est un média malfaisant, rempli de gens iniques, que la nouvelle démocratie devra interdire.

En complément sur BFMTV :

En complément sur manipulation :

     

Vendredi 7 Décembre 2018 - News # 13297 

Gravissime et abjecte propagande mensongère : Christophe Castaner déclare que les gilets jaunes seraient seulement 10.000 dans toute la France :

Ça y est : il a basculé du côté des ennemis du peuple.

De la haute trahison.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur Christophe Castaner :

En complément sur gravissime :

En complément sur haute trahison :

En complément sur propagande mensongère :


Mardi 4 Décembre 2018 - News # 13216 

Gilets jaunes et violences : Le secrétaire général de l'unité SGP Police Force Ouvrière craint "des morts samedi prochain" :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur violence :

En complément sur Force Ouvrière :

   

Lundi 3 Décembre 2018 - News # 13189 

 

Désinformation, propagande, manipulation, et fake news : Sylvain Boulouque, un «expert» de BFMTV accuse des gilets jaunes d'être d'extrême droite en prenant pour preuve le drapeau... de la Picardie !!! Voir [ici] ().

Une fois encore, bravo BFMTV et vos journalistes de merde, ennemis de la Vérité et du peuple !

Assurément, BFMTV confirme son statut de première chaîne de désinformation de France, et de média au service du pouvoir et de l'oligarchie !

En complément sur BFMTV :

En complément sur désinformation :

En complément sur propagande :

En complément sur manipulation :

En complément sur fake news :


Lundi 3 Décembre 2018 - News # 13182 

L'inénarrable Christophe Barbier, chroniqueur sur BFM TV, ose déclarer à propos des gilets jaunes : "Moi je pense qu'il y aurait quelque chose de très populaire à faire, c'est de supprimer la redevance télé, et ça beaucoup de Gilets jaunes sont des gens qui regardent la télé, parce qu'ils n'ont pas beaucoup d'autres distractions dans la vie." :

 

Quel mépris de classe !

Quel mépris du peuple !

Il nous prend pour des cons, parce-qu'il s'estime supérieur à nous : c'est un vaniteux méprisant qui se croie au dessus du peuple, comme beaucoup de personnes en vue appartenant à la caste médiatique.

Ce type va mal finir...

En complément sur Christophe Barbier :

       

Dimanche 2 Décembre 2018 - News # 13160 

Gilets jaunes, n'oublions pas le rôle des médias traîtres qui ont permis l'élection et le maintien des profiteurs : le journal Libération, BFMTV, etc. :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur Journal Libération :

     

Dimanche 2 Décembre 2018 - News # 13140 

 

Désinformation et propagande mensongère : "De nombreuses personnes applaudissent le président de la République". BFMTV toujours au top de l'intox. Voir [ici] ().

Je pense que certains journalistes vont finir pendus.

En complément sur désinformation :

En complément sur propagande :

En complément sur BFMTV :

   

Jeudi 29 Novembre 2018 - News # 13038 

Désinformation et manipulation : BFMTV reconnaît avoir accusé à tort des «gilets jaunes» d’avoir dépavé les Champs-Élysées. Voir [ici] ().

En complément sur BFMTV :

En complément sur désinformation :

En complément sur manipulation :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur Champs-Élysées :


Mercredi 28 Novembre 2018 - News # 13037 

 

Le chroniqueur économique Emmanuel Lechypre de BFMTV ose : "Le SMIC est trop élevé en France".  Voir [ici] ().

Quel foutage de gueule !

Surtout en cette période de gilets jaunes où les Français n'en peuvent plus de toutes ces taxes et impôts qui les ruinent...

Et après, les journalistes de BFMTV se demandent pourquoi les citoyens dans la rue leur en veulent ?

Qui sème le vent récolte la tempête.

En complément sur Emmanuel Lechypre :

En complément sur SMIC :

     

Dimanche 25 Novembre 2018 - News # 12956 

La preuve que les gilets jaunes ne sont pas les casseurs : ils aident les commerçants à rentrer et protéger leur mobilier sur les Champs-Élysées :

La saloperie de BFMTV et de Ruth Elkrief sont des indignes, vendus au pouvoir, qui trompent et désinforment les gens, c'est inadmissible.

Tremblez médias, le retour de bâton approche...

En complément sur gilet jaune :

       

Dimanche 25 Novembre 2018 - News # 12938 

Gilets jaunes : "BFM collabos !" : des journalistes de BFMTV se font huer à Toulouse. Voir [ici] ().

Bien sûr que ce sont des collabos : faut pas déconner.

BFMTV se moque du monde depuis trop longtemps.

Et ces crétins ne comprennent toujours pas pour le peuple leu en veut. Des crétins., déconnectés du réel et inconscient.

En complément sur gilet jaune :

       

Vendredi 23 Novembre 2018 - News # 12909 

Gilets Jaunes : Gilbert Collard se fait couper en direct sur BFMTV après avoir remis en cause l'impartialité de la chaîne lors de son interview :

Décidément, BFMTV est un ramassis de connards propagandistes, malfaisants et iniques. Il faut fermer cette chaîne, et vite.

En complément sur BFMTV :

En complément sur Gilbert Collard :

     

Jeudi 22 Novembre 2018 - News # 12888 

François Ruffin à propos d'Emmanuel Macron : "La chienlit, c'est lui !" :

SYNOPSIS :

C'est le désordre dans le pays ? Mais où se trouve le fauteur de troubles ? À l'Elysée. Depuis 18 mois, par son injustice, son arrogance de l'injustice, le Président de la République déchire le contrat social. Humilie son propre peuple. La chienlit c'est lui ! J'étais l'invité de Ruth Elkrief sur BFM TV. Bon visionnage !

Source : François Ruffin.

En complément sur François Ruffin :

       

Jeudi 22 Novembre 2018 - News # 12873 

 

BFMTV se fait à nouveau chasser par des «gilets jaunes», les internautes acquiescent. Voir [ici] ().

C'est largement mérité !

BFMTV est une chaine de propagande du système et des bien-pensants installés.

Ce n'est plus une chaîne d'inforamtion, mais de désinformation.

Les citoyens n'en veulent plus !

BFMTV, remettez vous en cause, ou bien c'est le peuple qui s'en chargera à terme.

Notez que j'ai modifié le titre original, car en vérité la grande majorité des gens sur le Net dénoncent la partialité de BFMTV, et ne veulent plus ce genre de "journalisme".

En complément sur BFMTV :

En complément sur gilet jaune :

     

Mercredi 21 Novembre 2018 - News # 12813 

 

«BFM menteurs !» : une cinquantaine de «gilets jaunes» protestent devant la rédaction de BFMTV. Voir [ici] ().

C'est tout à fait mérité.

Et je trouve même qu'il faudrait beaucoup plus de gilets jaunes, et qu'il entrent dans les locaux, histoire de bien faire comprendre aux pourris qui y travaillent qu'ils ont intérêt à changer leurs méthodes et cesser de faire de la propagande sinon, à terme, il va leur en cuire.

Il faut changer de système : non seulement établir une vraie démocratie, mais aussi complètement revoir le système des médias : que ceux-ci soient sous le contrôle exclusif du peuple.

En complément sur BFMTV :

       

Samedi 10 Novembre 2018 - News # 12532 

 

Prix des carburants : une superbe fake news sur BFMTV : "C'est peut-être aujourd'hui que l'essence coûte le moins cher" (depuis 1973). Voir [ici] ().

De la propagande mensongère, et des vendus, comme toujours...

En complément sur carburant :

En complément sur prix :

En complément sur BFMTV :

En complément sur fake news :

 

Mardi 9 Octobre 2018 - News # 11762 

Le Ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer sur BFMTV : Le sexe s'impose à l'école - Par Farida Belghoul :

Cette femme fait un travail remarquable.

Une guerrière de haut vol, une courageuse, chapeau !

En complément sur Éducation nationale :

En complément sur école :

En complément sur Jean-Michel Blanquer :

En complément sur sexe :

En complément sur Farida Belghoul :


Mardi 2 Octobre 2018 - News # 11599 

Olivier Delamarche sur TV Libertés : « Il faut se débancariser » :

SYNOPSIS :

Le célèbre économiste, Olivier Delamarche, suspendu de la chaîne BFM TV à cause de sa liberté de ton, est l'invité de Pierre Bergerault dans "Politique-Eco". Ensemble, ils évoquent les troubles qui secouent la France, l'Europe et le monde : croissance, démographie, retraites, chômage, dette, crise de l'UE et de l'Euro... Un débat passionnant et à contre-courant !

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur économie :

En complément sur TV Libertés :

   

Lundi 24 Septembre 2018 - News # 11380 

Immigration : BFMTV révèle le top 20 des prénoms masculins tendance en Seine-Saint-Denis en 2019. Voir [ici] ().

On court à terme au suicide collectif.

Comment ces enfants espèrent-ils s'assimiler si leur prénom rappelle constamment aux autres leurs origines étrangères ? À un moment il faut être lucide, et arrêter de déconner.

Ceux qui ont abrogé la loi du 11 germinal an XI (1er avril 1803) sur les prénoms français sont objectivement des criminels.

Cette loi a perduré 180 ans, jusqu'à l'arrêt du  de la Cour de cassation, suivi de la loi du 8 janvier 1993 par son Article 57 du Code civil, (Titre II, chapitre) sous la présidence de François Mitterrand.

Ce type a sciemment abrogé cette loi dans le cadre de sa logique et stratégie de favorisation du Front National afin de casser la droite en deux et ainsi l'empêcher de gagner, et aussi pour fabriquer un parti-diable contre lequel il était sur de gagner aux élections. C'est criminel.

Il faut comprendre qu'il a ainsi ouvert une brèche dans laquelle nombre d'idiots utiles se sont engouffrés : ces parents immigrés qui en ont profité pour appeler leurs enfants avec des noms non français. Des demeurés. Des inconscients. Des gens qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, et qui ne pensent pas sérieusement à l'avenir de leurs enfants. Car enfin, voyons les choses en face : en France, il vaut mieux s'appeler Jean que Mohamed... Rien que pour le travail, nombre d'employeurs feront un pré-tri juste sur les CV.

Autant Éric Zemmour a eu 100 fois tord d'insulter la pauvre Hapsatou Sy qui n'est pour rien pour son prénom, autant il a raison sur le caractère assimilateur indubitable de la loi de Napoléon.

Merci à OS pour le lien. 

En complément sur migrants :

       

Mercredi 12 Septembre 2018 - News # 11126 

Humour : sondage sur Macron, sauce BFMTV :

En complément sur humour :

En complément sur BFMTV :

     

Samedi 25 Août 2018 - News # 10725 

 

France, république bananière : BFMTV et CNews prises en flagrant délit de « fake news » en truquant systématiquement en faveur de Macron les présentations visuelles des sondages. Voir [ici] ().

En complément sur BFMTV :

En complément sur Fake News :

     

Vendredi 24 Août 2018 - News # 10702 

 

BFMTV incapable de produire un camembert statistique correct : les internautes s'amusent. Voir [ici] ().

Des minables... Et ces gens sont sensés nous informer correctement.

En complément sur BFMTV :

       

Lundi 13 Août 2018 - News # 10473 

Pesticides : Nicolas Hulot déclare la "guerre" à Monsanto : le président de Bayer France réagit sur BFMTV. Voir [ici] ().

Ce type ose affirmer que les pesticides développés par son entreprise ne sont pas dangereux. Et bien qu'il en boive pour voir...

Le test ultime à imposer aux fabriquants de produits phytosanitaires : vos produits ne sont pas dangereux ? Ok, prouvez le en en buvant un litre publiquement. C'est la condition sine qua none d'autorisation de mise sur le marché.

C'est là qu'on va voir les traîtres et les menteurs...

Vous voyez, c'est simple, en fait... : on oblige le PDG et le directeur de la recherche à boire chacun un litre de leur produit de merde pour bénéficier d'une autorisation de mise sur le marché. Allez-y, buvez, c'est pas dangereux...  Démasqués ! Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons.

Mais nos traîtres de politiciens ne font rien que se soumettre au marché, et ainsi de ne pas servir l'intérêt général, Des TRAÎTRES, des TRAÎTRES, des TRAÎTRES !

En complément sur pesticide :

En complément sur Monsanto :

En complément sur Bayer :

En complément sur Nicolas Hulot :

 

Dimanche 29 Juillet 2018 - News # 10150 

Les 2 médias (BFMTV et le journal Le Monde) naguère valets de Macron...le lâchent ! Par Pierre Jovanovic :

Commençons par le plus simple: que s'est il passé pour que BFM (Mr Drahi) et Le Monde (banquier Pigasse) non seulement lâchent ainsi Macron mais le matraquent 24 heures sur 24 via BFM-TV au point que depuis 5 jours plus aucune autre information dans le monde n'est traitée, hormis l'affaire Alexandre Benalla ?

D'abord les dates:

Les faits datent du mois de mai dernier. L'affaire n'est pas sortie à ce moment parce que: 1) les ponts de mai, et, 2) la coupe du monde de football entrait en jeu et prenait de plus en plus d'espace médiatique.

Rappelez-vous: TV-Libertés a été effacé de YouTube le jour du démarrage de la Coupe du Monde. La date a été choisie exprès pour que la censure passe sous le radar.
Donc, une fois la coupe du monde terminée, et célébrée, juste quelques jours plus tard, Le Monde décide de sortir l'affaire, la vidéo circule massivement sur les réseaux sociaux et, surtout, BFM-WC décide de matraquer 24 heures sur 24 sur l'affaire avec la vidéo en boucle.

Point intéressant, C-News qui était resté en retrait (et avait traité l'affaire au début comme un fait divers) a été obligée à son tout de matraquer la vidéo chaque jour par mimétisme.
Du coup l'affaire Benalla a pris la même dimension que les attentats de Charlie ou du Bataclan !!!

La date a été choisie pour un maxmim d'impact et sans que le foot vienne interfèrer.
Alors qu'est-ce qui a pris BFM, premier supporter de Macron, de le "matraquer" médiatiquement ainsi ?

1) Comme la chaîne a été prise en flagrant délit de désinformation à propos des destructions massives qui ont eu lieu à Paris, Lyon, Lille, etc. lors des célébrations de la victoire football, cela lui a permis de se refaire une sorte de virginité à peu de frais sur le dos de l'Elysée.

2) Comme dans le milieu police-gendarmerie, les excès de Benallia étient connus depuis longtemps (voir plus loin). A priori cela ne vient pas d'eux, sinon ils auraient fuité des informations depuis longtemps.

3) Il n'est pas impossible que derrière ce matraquage plus que suspect de BFM, il y ait surtout un véritable "règlement de comptes" pour, par exemple, des promesses ou des engagements de Macron non tenus (c'est le sentiment de la majorité de mes contacts ainsi que des diverses analystes politiques). D'ici fin septembre on sera vraiment fixés à ce sujet, vu que toutes les langues vont se délier (en particulier celle des policiers). Un gendarme me disait "j'ai l'impression qu'ils l'ont abandonné, je me demande même s'ils ne cherchent pas à l'évincer maintenant".

4) il est envisageable aussi, ou à ajouter en plus, que les journalistes politiques en aient eu assez de la pédanterie de Sibeth Ndiaye: tous les journalistes de BFM parlaient de "L'arrogance de l'Elysée". L'un d'eux m'a justement expliqué que les communiquants du "château" se sentent "marcher sur l'eau" et se prennent "pour des cadors" depuis la victoire aux présidentielles et surtout aux législatives. Et que la communication avec "est très difficile depuis le début". 

Dans tous les cas, Emmanuel Macron va être obligé non seulement de remanier son gouvernement (Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur, s'est mis aux abonnés absents la semaine dernière :-) mais surtout nettoyer son entourage et plus encore le service de communication de l'Élysée qui s'est distingué ici par la crasse de son incompétence et de ses mensonges).

Source : Pierre Jovanovic ().

En complément sur Alexandre Benalla :

En complément sur Macron :

En complément sur BFMTV :

En complément sur journal Le Monde :

 

Samedi 28 Juillet 2018 - News # 10132 

 

TF1, est comme BFMTV, une chaîne de télévision de désinformation, de manipulation, de fake news, et de propagande : "En pleine affaire Benalla, la cote de confiance d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe est... en hausse". Voir [ici] ().

Ahurissant !

Mais vous nous prenez vraiment pour des cons à TF1 !!! 

Et les instituts de sondages, ce n'est pas mieux. Il faut donc soit les interdire, soit exiger d'eux la vérité en érigeant des gardes-fou et des sanctions implacables pour éviter tout mensonge, toute manipulation.

[MAJ du 29 Juillet 2018] : Selon le JDD, avec l’affaire Benalla, l’impopularité de Macron bat des records. Voir [ici] (). Bravo TF1, bande de cons de tricheurs et de menteurs !

En complément sur TF1 :

En complément sur manipulation :

En complément sur désinformation :

En complément sur fake news :

En complément sur propagande :


Mardi 10 Juillet 2018 - News # 9691 

 

Fake News et désinformation : BFM Business s'illustre une nouvelle fois : "Aux États-Unis, le chômage est tellement bas que les stagiaires sont augmentés. [...] Outre-Atlantique il est passé sous les 4% cette année". Voir [ici] ().

Alors, au 31 mai 2017, près de 102 MILLIONS d’américains étaient toujours sans emploi... Voir [ici] ().

Si l'on rapporte ces 102 millions à la population active américaine (qui était de 162,846 millions en 2016 : voir [ici] ()), on obtient un taux de chômage de 62.6 % !!!

Et donc, pas du tout de "moins de 4%" comme ces crétins de BFM Business l'affirment !!!

Ahurissant !

 

Et c'est pas fini : parce-qu'il y a d'autres faits montrant qu'il est impossible que le chômage aux États-Unis soit aussi bas. Il faut savoir qu'il y a 49,5 millions d'américains qui mangent grâce à des tickets alimentaires. Oui, vous avez bien lu : ces gens ne peuvent survivre que parce-qu'ils reçoivent des food stamps. Bien évidemment, ils sont au chômage. Alors, calculons ce que représente leur proportion dans la population active :

49.500.000 / 162.846.000 = 30,39 %

Donc, dans ces conditions, comment BFM Business peut affirmer que le chômage est à moins de 4% aux États-Unis ???!

 

Mais comment peut-on tolérer en France qu'une chaîne de télévision ayant pignon sur rue diffuse de pareils mensonges ???

Et le CSA de reprendre Russia Today pour des broutilles...

Mais ouvrez les yeux sur BMF Business et BMF TV Messieurs du CSA !

C'est dingue...

Nous vivons vraiment dans la civilisation du mensonge et de la tromperie.

En complément sur fake news :

En complément sur désinformation :

En complément sur tromperie:

En complément sur mensonge :

En complément sur BFM Business :


Samedi 16 Juin 2018 - News # 9106 

Pour une fois depuis les présidentielles, BFMTV interroge enfin François Asselineau (le vendredi 15 juin 2018 sur l'immigration mais à 00h20 !!!) :

En complément sur migrants :

En complément sur François Asselineau :

En complément sur BFMTV :

   

Vendredi 15 Juin 2018 - News # 9083 

 

Pendant ce temps sur BFMTV... :

En complément sur BFMTV :

       

Jeudi 7 Juin 2018 - News # 8944 

Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, justifie la loi fake news en évoquant «des tombereaux d'injures» sponsorisés sur Internet. Voir [ici] ().

Ça ne m'étonne pas, ce type est un spécialiste de la propagande, de la désinformation, de la manipulation, et de l'enfumage.

Et si je dis cela, c'est que je l'ai repéré depuis longtemps : dès son apparition sur les plateaux de télévision, notamment sur BFMTV, lors de la campagne présidentielle, où j'ai été stupéfait et révolté par ses discours mensongers et lénifiants.

Pensez-y : ce n'est pas pour rien qu'il a été nommé porte-parole du gouvernement : c'est parce-qu'il a un certain "talent" pour enfumer les gens.

En complément sur Benjamin Griveaux :

En complément sur fake news :

En complément sur désinformation :

En complément sur enfumage :

En complément sur manipulation :


Dimanche 27 Mai 2018 - News # 8669 

Alain Soral : Après Daniel Cohn-Bendit, Alain Jakubowicz défenseur de la pédophilie ? :

Ce que je trouve vraiment dingue c'est la virulence et la propagande mensongère de cet avocat sur BFMTV alors même que son client est définitivement coupable, on le sait aujourd'hui.

Ce décalage est ahurissant.

En complément sur Alain Soral :

En complément sur Alain Jakubowicz :

En complément sur Daniel Cohn-Bendit :

En complément sur pédophilie :

 

Vendredi 4 Mai 2018 - News # 8213 

 

Documentaire sur la présidentielle 2017 en France : "Macron à l'Élysée : le casse du siècle" :

SYNOPSIS :

Avec «Macron à l'Elysée : le casse du siècle», BFMTV poursuit sa production de documentaires sur la dernière présidentielle.

«Le casse du siècle» : la campagne Macron ou la réussite d'une «effraction».

Après le fiasco de François Fillon, plombé par les affaires et lâché par une partie de son camp, le banco d’Emmanuel Macron, porté par les circonstances et une incontestable opiniâtreté. Avec Macron à l’Elysée, le casse du siècle (1), documentaire de 52 minutes que BFMTV a de nouveau produit en interne, la chaîne continue de redérouler, au long, le fil de cette campagne qui restera dans les annales. Cette fois du point de vue du vainqueur, qui n’était au départ qu’un ministre ambitieux puis un challenger sans troupes et aux maigres chances. Si personne n’ignore l’issue du film, les très nombreux témoignages qui nourrissent le récit de cette victoire par «effraction» – terme admis par Macron lui-même – ne manquent pas d’intérêt.

Alors qu’Emmanuel Macron va souffler d’ici peu sa première bougie à l’Elysée, c’est aussi l’occasion de réaliser le chemin parcouru, à titre personnel, depuis l’affirmation de ses ambitions, l’annonce de sa candidature et enfin la bataille électorale qui l’a conduit à la victoire finale, face à l’extrême droite. De la petite équipe totalement dédiée à sa cause et revendiquant une culture start-up, aux démonstrations de force des meetings de fin de campagne, on mesure une nouvelle fois combien sa victoire n’était pas toute tracée.

«Vous ne serez jamais ministre»
Le film s’ouvre avec la réception donnée par François Hollande à l’Elysée, le 15 juillet 2014, en l’honneur de celui qui était alors secrétaire général adjoint et quittait le Palais après deux années. Gaspard Gantzer, en charge de la communication du président Hollande à l’Elysée, et Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de la dernière partie du mandat et l’un des parrains politiques de Macron, notamment, reviennent sur cette période. Les sourires sont bien présents, mais l’humeur du jeune conseiller en partance est quelque peu amère. Lui se serait bien vu ministre, comme Julien Dray ou Jacques Attali l’avaient conseillé à Hollande en parlant d’une «pépite», racontent-ils dans le film. «Trop tôt», «trop technocrate», aurait répondu à l’un comme à l’autre le chef de l’Etat. Attali affirme alors avoir joué un rôle : «Je lui ai dit : "Emmanuel, il faut partir parce que vous ne serez jamais ministre."»

Interrogé sur l’aigreur de Macron, l’ancien patron du PS Jean-Christophe Cambadélis, raconte une anecdote. Quelques mois avant son départ de l’Elysée, sortant d’une réunion, il aurait lancé au premier des hollandais et ministre, Stéphane Le Foll : «Tu sais, je reviendrai et j’attaquerai tout le monde au pic à glace…» Jouyet se souvient, lui, que son discours de départ de l’Elysée se finissait par quelque chose qui voulait dire «je reviendrai […], ce n’est qu’un au revoir». Faute de ministère, l’ancien banquier reprend sa liberté, pour monter une start-up avec son compère Julien Denormandie, aujourd’hui secrétaire d’Etat. On connaît la suite : six semaines plus tard, Arnaud Montebourg sort de route puis du gouvernement, Hollande rappelle Macron. «C’est Manuel Valls qui fait pression auprès de François [Hollande]», raconte Jacques Attali, qui reçoit quelques jours plus tard un coup de fil du Premier ministre : «Tu diras à ton protégé qu’il n’est qu’un ministre technique.» Nous sommes en août 2014.

«Macron se consacre à autre chose»
Depuis Bercy, c’est une nouvelle page qui s’ouvre pour le jeune ministre. Et une double vie politique. Autour d’Ismaël Emelien, une petite équipe soudée et totalement dévouée se démultiplie pour servir à la fois le pays et l’avenir de leur grand homme. Pendant ce temps-là, ça défile au ministère, se souvient l’ancien ministre du Budget Christian Eckert : «Le ministère de l’Economie a surtout servi de tremplin à son parcours présidentiel. People, journalistes, acteurs, chanteurs, écrivains… Il nous arrivait de croiser des personnes dont on pensait qu’elles n’étaient pas forcément au centre de l’actualité économique du pays.» A l’automne 2015, le film suit l’affirmation progressive des ambitions macroniennes. Michel Sapin raconte avoir mis en garde François Hollande : «Je lui ai dit : "Emmanuel Macron se consacre à autre chose… Et cette autre chose, ce n’est pas d’appuyer ta candidature."»

La constitution d’En Marche reste évidemment un moment important. Gaspard Gantzer revient sur les conditions dans lesquelles Macron l’a annoncée à Hollande. La scène se passe après une réunion portant sur la future campagne du président sortant et à laquelle Macron vient de participer. Il se lance : «Tiens au fait, je t’en avais parlé il y a quelques mois, mais cette fois, c’est fait, je vais lancer une forme de think tank avec des jeunes pour réfléchir à la politique», se souvient Gantzer, rapportant les encouragements de Hollande qui «se dit que quelque chose de positif peut sortir de cela». L’affaire est lancée, elle ne s’arrêtera plus. Fin août 2016, Macron sort du gouvernement et s’il laisse entendre qu’il soutiendra Hollande candidat c’est en fait déjà pour mettre sa campagne sur orbite. Michel Sapin ne sait d’ailleurs si Hollande a pêché par «aveuglement» ou s’il a dû faire semblant de croire à la fidélité de son ancien ministre par «incapacité de faire autrement».

Dans l’entourage de Macron c’est le temps de la déclaration de candidature pour soutenir les levées de fonds et couper l’herbe sous le pied de Hollande. Lequel annonce sous cette contrainte inédite qu’il ne tentera pas de briguer un second mandat. C’est le temps des ralliements politiques, ils sont nombreux. Le récit par l’ancienne journaliste Laurence Haïm, alors porte-parole de Macron, de celui de Bayrou, qui a failli s’étouffer à table, vaut le détour. Fort de ce soutien, de l’éclatement de la gauche et de l’effondrement du candidat Fillon, Macron accélère. La start-up devient une très grosse PME, l’accueil des nouveaux convertis par les croisés de la première heure ne se fait alors pas sans frustrations. Mais l’appel de la victoire est le plus fort : bouquet final pour Macron, ce candidat «parti de rien» qui a «terrassé toutes les têtes d’affiche» et «pulvérisé tous les partis», décrit le commentaire, volontiers tapageur. L’histoire d’un coup de maître ou d’une sacrée trahison, chacun jugera. Selon un proche Macron, au soir du second tour, le vainqueur lui aurait confié : «On vient de réussir un braquage. C’est comme dans Ocean’s Eleven, sauf qu’on était moins nombreux… Faut dire qu’on connaissait le proprio et qu’on avait les plans.» 

Source : Libération.

Un documentaire qui confirme définitivement que :

Maintenant, il faut aussi prendre conscience que c'est ahurissant et vraiment ironique, pour ne pas dire du foutage de gueule, que ce soit BFMTV qui fasse un  pareil documentaire, alors même que c'est la chaîne qui a le plus contribué à permettre l'élection d'Emmanuel Macron... 

Une petite meute de jeunes diplômés, capables intellectuellement, mais dévoyés, sans éthique, cyniques, inconscients, ont travaillé intensément à propulser un traître à la France, un traître aux intérêts français (il faut voir comment Macron a vendu l'un de nos fleurons industriel Alstom), et un traître aux français. Terrible.

Cette histoire est un véritable drame pour la France, et je n'exagère pas. Il faut prendre conscience que non seulement ce gouvernement ne va rien faire d'utile pour le pays mais va même détruire ses services publics, fragiliser encore plus les maigres revenus de français moyens ou pauvres, faire la volonté du MEDEF, des capitalistes et de la politique néolibérale de l'Union Européenne, mais qu'en plus, le petit groupe de connards qui ont travaillé pour porter Macron au pouvoir sont maintenant aux manettes de notre pays, et qu'ils vont en plus s'incruster durablement : on les retrouvera ici ou là dans les rouages de la république travaillant à leur propre carrière, à celle de leur amis et intérêts, etc. C'est très grave. Les loups sont entrés dans la bergerie, et vont tout faire pour y rester, soyez-en persuadés.

Où est l'intérêt du peuple dans toute cette gabegie ? Nulle part ! Le peuple, n'existe pas pour ces gens. Seul compte pour eux le pouvoir. L'épisode de Macron disant à François Hollande à son départ de Bercy qu'il va le soutenir pour les présidentielles donne la mesure de la duplicité, de la trahison et du cynisme du personnage Macron. À gerber !

Un must très révélateur.

À voir absolument ! à ne surtout pas rater !

En complément sur Macron :

En complément sur présidentielle 2017 :

     

Mercredi 4 Avril 2018 - News # 7449 

 

SNCF : des Cheminots excédés envahissent BFMTV et dénoncent la désinformation des médias mainstream. Voir [ici] ().

En complément sur SNCF :

En complément sur BFMTV :

En complément sur désinformation :

En complément sur média :

 

Mardi 3 Avril 2018 - News # 7422 

D'Adolf Hitler à BFMTV : l'interview sans filtre de Pierre Jovanovic :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic était à Rennes samedi 24 mars pour présenter et dédicacer son ouvrage Adolf Hitler ou la vengeance de la planche à billets. Breizh-info.com a profité de ce passage en Bretagne pour poser quelques questions à ce journaliste économique et auteur à succès. Au-delà de l’écriture, Pierre Jovanovic tient également une revue de presse quotidienne qui, qu’elle soit appréciée ou décriée, bénéficie d’une large audience.

Dans cet entretien de près d’une heure, les questions s’enchaînent sans répit. Pierre Jovanovic met alors en évidence les similitudes qui existent, selon lui, entre le contexte économique de l’Allemagne des années 1920 et celui de l’Union européenne d’aujourd’hui. Par ailleurs, de la BCE à l’élection d’Emmanuel Macron en passant par certains médias tels BFMTV, nombreux sont les sujets qui n’échappent pas au regard acerbe et iconoclaste de l’écrivain.

Selon lui, un système financier abusant de la planche à billets et pratiquant des taux négatifs tout en maintenant les peuples dans l’austérité ne peut perdurer éternellement. Le résultat des dernières élections italiennes a d’ailleurs conforté Pierre Jovanovic dans ses convictions.

Nous avions déjà eu l’occasion de rencontrer Pierre Jovanovic en février 2017 à La Baule. Il fut alors question d’évoquer son précédent ouvrage intitulé L’histoire de John Law : Et de sa première planche à billets qui a ruiné la France et qui continue à ruiner le monde aujourd’hui.

Sommaire : 

0:05 - Avec ce livre, quel message pour vos lecteurs ?
4:38 - « La planche à billets est un crime » selon Adolf Hitler ?
9:55 - Sans crise économique, pas d’Adolf Hitler ?
11:24 - Quel serait le profil d’un nouvel Adolf Hitler ?
17:02 - La crise de 1929 peut-elle se répéter ou le «système » financier survivra toujours (à l’instar de 2008) ?
19:24 - Comment définir les taux négatifs ?
24:13 - Que pensez-vous du quantitative easing utilisé à plusieurs reprises par la BCE ?
28:09 - Les crypto-monnaies : une solution face au stress monétaire ?
34:44 - Une sortie de la zone euro est-elle la solution ?
36:55 - Face au mondialisme financier, la France seule a-t-elle les moyens de résister ?
39:58 - Une issue brutale à cette situation est-elle évitable ?
47:41 - Quelles conclusions doivent en tirer les petits épargnants ?
52:31 - Un dernier mot pour vos lecteurs bretons ?

Source : Breizh-info.com ().

Une description de la situation qui s'avère préoccupante.

On court à la catastrophe.

À voir !

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur BFMTV :

En complément sur Hitler :

   

Mardi 27 Mars 2018 - News # 7272 

 

Libye et cenure des médias : «Enfer arabe» et non printemps arabe en Libye : Ziad Takieddine interrompu sur BFMTV. Voir [ici] ().

En complément sur Libye :

En complément sur BFMTV :

En complément sur média :

En complément sur censure :

En complément sur Ziad Takieddine :


Mercredi 21 Mars 2018 - News # 7186 

 

Propagande anti-russe : BFMTV confirme son statut de chaîne de désinformation :

Son soit-disant "consultant international" est un type haineux, partial, russophobe, et inique. C'est lamentable...

Heureusement que l'autre intervenant, l'ex-député Jean-Pierre Thomas, rétablit la vérité par des chiffres bien factuels.

En complément sur propagande :

En complément sur désinformation :

En complément sur BFMTV :

   

Mercredi 21 Février 2018 - News # 6872 

Pesticides, alimentation, et santé : les fruits et légumes les plus contaminés :

SYNOPSIS :

Selon un rapport publié mardi par l'ONG Générations Futures, près de trois-quarts des fruits et 41% des légumes non bio portent des traces de pesticides quantifiables. Sur les 19 fruits étudiés, le plus touché est le raisin: 89 % des échantillons de raisin, examinés par la répression des fraudes entre 2012 et 2016, contenaient des résidus de pesticides. En ce qui concerne les 33 légumes passés au crible, le plus contaminé est le céleri-branche: 84 % des échantillons testés contiennent des résidus de pesticides.

Source : BFMTV.

En complément sur pesticide :

En complément sur aliment :

En complément sur santé :

   

Lundi 19 Février 2018 - News # 6850 

Scandaleux : quand l'Union Européenne copie-colle un rapport fait par Monsanto pour conclure à la non-dangerosité du glyphosate contenu dans son herbicide Roundup... :

SYNOPSIS :

Une étude publiée récemment par l'ONG Générations Futures alerte sur la présence de glyphosate dans plusieurs aliments. Il s'agit d'une substance classée "cancérigène probable" par une agence de l'ONU.

En 2015, un rapport de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), avait conclu à la non-dangerosité du glyphosate. Cependant, une centaine de pages de ce rapport seraient de simples copier-coller d'un rapport de 2012 élaboré par Monsanto. L'Union européenne a-t-elle menti ? Quelles conséquences sur la santé humaine ?

Source : BFMTV.

Un autre triste exemple de la puissance des lobbies. Exit le peuple, l'intérêt général, le bien commun, et la démocratie...

En complément sur scandale :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Monsanto :

En complément sur lobb :

En complément sur aliment :


Lundi 29 Janvier 2018 - News # 6486 

Documentaire : "Qui a tué François Fillon ? L'enquête" -  29 Janvier 2018 :

SYNOPSIS :

D'affaire en affaire, de coup de théâtre en coup de théâtre, les espoirs de la droite et de son candidat à la présidentielle, François Fillon, se sont évaporés pendant la campagne. Un mystère demeure: quelqu'un voulait-il la peau de François Fillon? C'est la question que s'est posée une équipe de BFMTV dans un documentaire exceptionnel diffusé ce lundi soir à 22h40 sur notre antenne. 
La campagne présidentielle s'est éloignée depuis longtemps et, avec elle, ses illusions perdues, mais François et Penelope Fillon sont toujours mis en examen pour détournement de fonds publics. L'enquête doit être bouclée au cours de cette année 2018.

"Pas de Dark Vador" 
S'ils sont sous le coup de cette procédure judiciaire, c'est en raison d'une affaire qui a éclaté au grand jour il y a un an: les soupçons d'emplois fictifs visant Penelope Fillon, l'épouse de celui qui était le candidat de la droite au scrutin suprême. Tout au long de la campagne, les affaires ont contribué à envoyer par le fond les chances de succès de l'ancien Premier ministre. Ces révélations poursuivaient-elles un calcul politique ou personnel? Qui a tué François Fillon? Voilà les questions posées par une équipe de BFMTV dans un documentaire exceptionnel diffusé ce lundi soir sur notre antenne.

À la croisée des regards, les journalistes du Canard enchaîné, bien sûr, qui ont dévoilé peu à peu les vicissitudes présumées du clan Fillon. Devant nos caméras, Hervé Liffran et Isabelle Barré l'assurent: leur travail ne doit rien à une "taupe" à droite, ni à une quelconque aide extérieure. C'est naturellement qu'après le premier tour de la primaire, ils se sont penchés sur les déclarations de patrimoine et de revenus du couple, puis ont découvert, intrigués, que Penelope Fillon avait travaillé pour La Revue des deux mondes, mais aussi et surtout comme collaboratrice parlementaire de son mari et du suppléant de celui-ci pendant huit ans, dans la plus grande discrétion. Naturellement que les montants perçus pour une activité peu évidente (100.000 euros brut entre mai 2012 et décembre 2013 pour la revue et 500.000 euros brut perçus auprès du Palais-Bourbon) les ont intéressés. "Pas de Dark Vador, pas de force obscure", sourit aujourd'hui Isabelle Barré.

Des fiches de paie accessibles à 95 personnes 
Pourtant le 24 janvier à 18 heures, lorsque le compte Twitter du Canard enchaîné jette son pavé dans la mare, les principales figures de la droite, alors réunies autour d'une galette des rois dans les locaux de campagne de leur candidat, sont persuadées qu'il s'agit là d'un acte de malveillance, peut-être venu de l'intérieur. Parmi les figures entretenant une inimitié notoire avec François Fillon, les noms de Jean-François Copé et Rachida Dati courent sur les lèvres. Tous deux écartent toujours ces allégations. "Si on devait mettre en cause tous ceux à qui François Fillon a fait du mal, la liste serait longue", ajoute l'ancien ministre du Budget.

La piste d'un "cabinet noir" élyséen, lancée par François Fillon lui-même, ne mènera pas plus loin. De toute façon, les revenus des Fillon ne sont pas un secret pour tout le monde: à l'Assemblée nationale, 95 personnes ont accès aux fiches de paie des collaborateurs dans le cadre de leur travail. 

Qui veut débrancher la candidature de François Fillon ? 
S'il est difficile de savoir d'où sont partis les premiers coups, nombreux sont ceux à avoir cherché à achever François Fillon. Dès fin janvier, c'est François Bayrou qui cherche un "plan B" à la droite et au centre. Début février, le président du Sénat, Gérard Larcher, veut mettre un terme à l'équipée, après avoir appris que les enfants de François Fillon avaient aussi été rémunérés par la Haute assemblée durant le mandat sénatorial de leur père.

Peu à peu, les leaders de la droite prennent leurs distances. François Fillon lui-même ne se rend pas service, en affirmant à la télévision qu'il renoncera s'il venait à être mis en examen. Or, quand cette mise en examen lui est notifiée le 28 février par une convocation judiciaire que lui annonce Patrick Stefanini, son directeur de campagne, François Fillon ne renonce pas à faire campagne. Et le meeting du Trocadéro, lors de la matinée pluvieuse du 5 mars à Paris, lui servira de tremplin vers le mur du premier tour du 23 avril.

Pendant toute cette période, Nicolas Sarkozy, vaincu à la primaire, joue un jeu trouble. Comme nous le raconte Rachida Dati, tout le monde ne cesse de l'appeler: Xavier Bertrand, François Bertrand, Laurent Wauquiez. Tous veulent qu'il pousse François Fillon à l'abandon. "A la faveur de chacun d'entre eux... Tout le monde voulait y aller!" s'amuse l'ancienne Garde des Sceaux. Alain Juppé l'appelle aussi, mais tombe sur le répondeur de l'ancien président de la République, à ce moment-là tranquillement installé au parc des Princes devant un match du Paris-Saint-Germain. Devant le peu de cohésion de son camp, et l'obstination de François Fillon, le maire de Bordeaux jette lui aussi l'éponge.

Le coup de grâce
Ce n'est donc pas de ses confrères politiques, que viendra le coup de grâce. Mais d'un avocat franco-libanais de 72 ans, Robert Bourgi, vexé en particulier par l'ingratitude d'un candidat auquel il avait pourtant offert trois costumes très onéreux de la boutique Arnys. Il jure alors devant son ami Nicolas Sarkozy: "Je vais le niquer, il ne s'en remettra pas".

Le 20 février, Robert Bourgi paie les costume par chèque, laissant ainsi une trace de son nom, puis file ce tuyau à la presse. Lorsque cette ultime affaire sort à la mi-mars, elle finit de consterner les fidèles du camp de François Fillon, qui cessent dès lors d'y croire. Dans son bureau, ce dernier lâche à Jean de Boishue, un ami de quarante ans, qu'il s'est "fait piéger". Peu importe, la coupe est pleine pour l'opinion.

Jean de Boishue est désormais brouillé avec François Fillon. A la question de savoir qui a tué celui-ci, il répond à présent: "C'est François Fillon. Il est mort un peu de son caractère, de faiblesses qu'il n'a pas corrigées. Si je ne lui pardonne pas, c'est parce que je pense que l'intelligence sert à maîtriser ses défauts..." Pour cet ancien proche, plus qu'un travail journalistique, ou un assassinat politique, l'échec de François Fillon est avant tout un suicide déguisé.

Source : BFMTV.

Un documentaire qui confirme que le monde politique est un monde de merde, sans aucun rapport avec la démocratie et la recherche du bien commun et de l'intérêt général.

Trahisons en tous genres, cynisme, coups bas, cupidité, convoitise de pouvoir et de postes, jalousies, fourberies, luttes intestines et fratricides,... : un vrai panier de crabes...

À voir !

En complément sur François Fillon :

       

Jeudi 11 Janvier 2018 - News # 6118 

Docteur Anne-Lise Ducanda : "Les enfants qui s'en sortiront le mieux dans la vie sont ceux qui ont le moins accès aux écrans" :

 

SYNOPSIS :

Pour le Docteur Anne-Lise Ducanda, membre du "collectif surexposition écrans", et invitée ce mercredi de Bourdin Direct, protéger les jeunes enfants des écrans de smartphones ou de tablettes est un "impératif de santé publique".
C'est une alerte pour le moins inquiétante qu'a lancée ce mercredi dans Bourdin Direct le Docteur Anne-Lise Ducanda, médecin de PMI (Protection maternelle et infantile) dans l’Essonne, et membre du "collectif surexposition écrans". "Il faut protéger vos enfants et les éloigner des écrans!". Un "impératif de santé publique", selon elle.

"J'ai régulièrement des parents qui me disent qu'ils voient leur enfant de 3 ans se lever toutes les nuits, à peu près à la même heure – 3h du matin –, entrer dans leur chambre, prendre le smartphone sur la table de nuit, et aller sous le lit pour se cacher et regarder YouTube", a-t-elle raconté. "L'enfant crée une forme d'attachement à ces écrans et ne s'intéresse plus à autre chose. Or le tout petit a besoin d'être en interaction avec son environnement."

"Des enfants qui se tapent la tête contre les murs"
Anne-Lise Ducanda a expliqué que l'addiction aux écrans pouvait subvenir rapidement, et dès le plus jeune âge. "Ça va très vite. Au début on donne un petit dessin animé, un petit jeu éducatif sur la tablette - une demi-heure par jour -, et l'enfant adore ça, il est fortement capté et ça passe très vite à 1h, 2h, 4h… Et là, on a une vraie drogue. Quand les parents s'en rendent compte et veulent arrêter ça, l'enfant manifeste alors un vrai syndrome de sevrage: il pleure, il crie, se tape la tête contre les murs… Beaucoup de parents ne trouvent alors pas d'autres moyens que de le remettre devant l'écran pour arrêter cet état insupportable".

"Ce n'est pas la faute des parents"
Pour le Dr Ducanda, "ce n'est pas la faute des parents". "Les écrans, notamment interactifs, ont été très valorisés et l'académie des sciences a même donné un avis très positif en 2013 (concernant leur usage). Les écrans font partie de l'environnement de l'enfant. Et ce sont les jouets valorisés dans les catalogues de jouets". "C'est sûr que ça permet d'acheter la tranquillité", a-t-elle concédé.

Avec son "collectif surexposition écrans", Anne-Lise Ducanda demande que le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, interdise l'usage des écrans à la maternelle. "Les enfants qui s'en sortiront le mieux dans la vie ceux qui ont eu le moins accès aux écrans", a-t-elle prévenu.

Source : BFMTV.

Complément : les écrans, un danger pour les enfants de 0 à 4 ans, par le Docteur Anne-Lise Ducanda :

Quel est l’impact des écrans sur les enfants ? :

En complément sur enfant :

En complément sur télévision :

En complément sur écran :

   

Vendredi 8 Septembre 2017 - News # 5198 

Comment Salhia Brakhlia de BFM TV fait de la désinformation à propos de la fête du cochon et parvient même à la nazifier... :

Lamentable.

Et l'histoire du salut nazi, c'est n'importe quoi.

Encore une garce qui n'a pas sa place à la télévision.

BFM WC devient de plus en plus insuportable...


Samedi 10 Juin 2017 - News # 4639 

Comportement et agressions sexuelles : les frotteurs ou harceleurs du métro parisien :

Harcèlement dans le métro par des hommes qui savent se mêler à la foule et qui agissent en toute impunité.
Dans les transports en commun, 100% des femmes disent avoir déjà subi des paroles ou des gestes déplacés.
Nous avons pu recueillir le témoignage des victimes et suivre une brigade de police chargée de traquer ce que l’on appelle "les frotteurs".
Source :  BFMTV.

Un phénomène relativement nouveau, et qui prend de l'ampleur. Pour en savoir plus, voir [ici] ().

De plus en plus de gens sont intoxiqués par la pornographie, ce qui augmente leur désir au point de faire passer certains à l'action.

Ce n'est que le début hélas... Il faut s'attendre ainsi dans les années qui viennent à l'irruption d'autres phénomènes du même genre, voire plus graves encore.

En complément sur agression :

En complément sur sexe :

En complément sur métro :

En complément sur comportement :

 

Mercredi 7 Juin 2017 - News # 4574 

Philippe Pascot, invité de Thomas Misrachi sur BFMTV, dénonce la loi de moralisation politique proposée par François Bayrou :

En un mot, il y a une micro-avancée mais dans le fond, rien ne change.

Comme d'hab quoi...

En complément sur Philippe Pascot :

En complément sur François Bayrou :

En complément sur politicien :

   

Mercredi 31 Mai 2017 - News # 4430 

Edward Snowden sur la liberté de la presse :« On parle de fake-news lorsque le journalisme dérange » :

Edward Snowden a tenu une vidéoconférence ce mardi 30 Mai 2017. L’ancien analyse de la NSA, à l’origine des révélations sur les détails de surveillance de masse utilisée par les Américains, a longuement évoqué le rôle du journalisme dans la démocratie.
L’informaticien a expliqué que l’utilisation de la surveillance de masse pour trouver les sources des journalistes qui écrivent des articles embarrassants pour les gouvernements constituait un véritable danger pour la démocratie.
Source : BFM TV.

En complément sur Edward Snowden :

En complément sur presse :

En complément sur média :

En complément sur liberté de la presse :

 

Dimanche 21 Mai 2017 - News # 4239 


Les montants sont astronomiques... Les produits dérivés sont la bulle la plus dangereuse du monde.
Ce graphique s'arrête en 2012 mais en Mai 2016 l'encours mondial a dépassé la somme inimaginable
de 1 million de milliards de dollars... Voir [ici] (). 1,2 quadrillion de dollars selon BFM TV. Voir [ici] ().

 

Armes financières de destruction massive : les banques américaines ont 222.000 milliards de dollars d’exposition aux produits dérivés. Voir [ici] ().

Les diverses banques, institutions financières, et les fonds de placement, du monde se tenant par la barbichette, le jour où un problème survient sur les produits dérivés, le monde financier va exploser... Et nous avec.

En complément sur les produits dérivés :

En complément sur les CDS :

En complément sur la spéculation :

En complément sur les banques :

 

Dimanche 7 Mai 2017 - News # 3939 

Et merde !!! 

Résultat des Présidentielles 2017 à 18h30 selon plusieurs instituts de sondage : Emmanuel Macron élu président de la République avec 63% des suffrages.  Voir [ici] ().

En réalité, la France et 99% des Français ont perdu !

Triste jour !

La France est désormais livrée intégralement aux oligarques. Ils ont tous les pouvoirs.

La finance a gagné, les politiciens-traîtres ont gagné, les médias vendus ont gagné, mais les Français ont perdu, et ils ne le savent même pas, c'est terrible... Le monde de l'illusion...

Seul recours : gagner les législatives pour qu'Emmanuel Macron n'ait pas de majorité à l'Assemble Nationale. C'est la seule manière de limiter la casse.

Cela dit, il va avoir beaucoup de français contre lui durant son mandat : les manifestations et les oppositions de toutes sortes ne vont pas cesser. L'ambiance va être terrible, notamment concernant tous ses projets anti-sociaux imposés par des ordonnances.

Quand on voit la mine réjouie des commentateurs de BFM TV, on sait déjà avant 20h00 quel est le résultat de ces élections...

Ce que l'on peut conclure de cette élection, c'est que 50% des Français sont des veaux... Ils ne comprennent pas du tout les enjeux et votent contre leur propre camp, ils se tirent une balle dans le pied. Le problème, c'est que ces idiots entraînent tous les autres, les autres 50%, vers l'abîme avec eux...

Je suis dépité.  Mais, compte tenu de ce qui va arriver en France désormais, je ne donne pas 6 mois aux crétins qui ont voté Macron pour s'en mordre les doigts et regretter leur choix. Souffrez bande de nazes. Souffrez fort pendant 5 ans ! Comme ça, la prochaine fois, vous comprendrez pour qui il voter. Il faut toujours voter pour un candidat patriote au service du peuple et de la souveraineté de la France.

Le véritable enjeu de la présidentielle, c'est toujours l'indépendance et la souveraineté de la France,
bande de nazes qui avez voté Macron !

Vous avez livré votre pays aux puissances d'argent, aux lobbies, et aux technocrates non-élus de l'Union Européenne.

Ils ne faudra pas venir vous plaindre des catastrophes sociales, économiques, et antidémocratiques, qui vont survenir.

Dieu se rit des créatures qui déplorent les effets dont elles chérissent les causes.

Jacques-Bénigne Bossuet.

Samedi 6 Mai 2017 - News # 3911 

Liste très complète mais non exhaustive des soutiens d’Emmanuel Macron, le candidat du Parti de la presse et de l’argent :

Patrons et banquiers

Responsables politiques

Responsables politiques étrangers (la plupart ont manifesté leur soutien après le 1er tour)

Intellectuels et journalistes

Artistes et vedettes de la télé

Sportifs

Personnalités ayant appelé à voter pour Emmanuel Macron après le 1er tour

Source : [Rutpures] ().

Une belle brochette de vendus et de personnes dont la grande majorité sont tout à fait détestables pour différentes raisons objectives...


Vendredi 5 Mai 2017 - News # 3899 

Nicolas Dupont-Aignan était l'invité de Ruth Elkrief sur BFM TV :


Nicolas Dupont-Aignan a raison : la situation en France devient inadmissible. Il n'est pas normal que des fatwas soient lancées par des hommes politiques, des présidents d'université, etc.

Franchement qui sont les fascistes ici ?

Les faits et les actes révèlent la réalité. Et elle ne plaide pas en faveur de ceux qui commettent de tels actes radicalement contraires à la République et à la démocratie.


Jeudi 4 Mai 2017 - News # 3862 

Marine Le Pen était l'invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV/RMC ce jeudi 4 Mai 2017.  Elle est également revenue sur le débat de la veille :

Marine Le Pen est très convaincante et cohérente, malgré les questions orientées de Jean-Jacques Bourdin. Souvent, il abuse, c'est insensé...


Mercredi 3 Mai 2017 - News # 3841 

Débat du 3 Mai 2017 des présidentielles entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen : ce qu’il faut savoir. Voir [ici] ().

Rappel : c'est aujourd'hui sur TF1 et France 2 de 21h00 à 23h00 ! (et aussi sur BFM TV, je viens de l'apprendre)


Dimanche 30 Avril 2017 - News # 3750 

Manipulation et tromperie de l'opinion publique : Nicolas Dupont-Aignan dénonce l'interview truquée de France 2 et de BFMTV d'une ex-élue PS se faisant passer pour une électrice :

En complément, voyez cet édifiant article ()...

Je ne cesse de le dire, et de le redire : les ennemis de la démocratie, les ennemis du peuple français, ne reculent, et ne reculeront devant rien pour tenter de garder le pouvoir.

Ce sont des gens déloyaux et iniques, qui feront les pires choses pour influencer les Français qui majoritairement regardent hélas encore les informations télévisées, et lisent la presse vendue (et financée avec leurs impôts en plus !).


En complément sur BFM TV :


En complément sur Nicolas Dupont-Aignan :


Vendredi 28 Avril 2017 - News # 3705 

Je suis en train de regarder Marine Le Pen invitée sur BFM TV par Ruth Elkrieff, c'est ahurissant : Ruth Elkrieff n'est plus une journaliste mais une pute malveillante au service du système, elle ment, désinforme, manipule continûment, et cherche à démonter systématiquement son invitée au profit de Macron, ça devient de pire en pire, c'est épouvantable...

La mauvaise foi, la malhonnêteté intellectuelle, la partisananerie, suintent de Ruth Elkrieff, c'est ahurissant.

Il faut que le peuple foute à la porte ce genre de journalope. On ne peut plus continuer comme cela. Il n'y a pas de démocratie véritable sans des médias honnêtes et droits.


Mercredi 26 Avril 2017 - News # 3633 

 Accointances de certains journalopes des médias avec les hommes politiques : lorsque Ruth Elkrief de BFM TV s'avère être en cheville avec Emmanuel Macron :

Non mais est-ce que vous rendez compte des implications ?

Jamais une telle scène n'arriverait avec un François Asselineau, un Jacques Cheminade, etc.

Ahurissant !

Tout le système oligarchique est pourri !


En complément sur Macron :


Dimanche 23 Avril 2017 - News # 3512 

Présidentielle française 2017

Estimation BFM TV à 20h00 :

1. Macron 23,8
2. Le Pen 21,7

3. Fillon 20,3
4. Mélenchon 19,6
5. Hamon 6,1
6. Nicolas Dupont-Aignan 5
7. Jean Lassalle 1,2
8. Phillipe Poutou 1,1
9. François Asselineau 0,8  
10. Arthaud 0,6
11. Jacques Cheminade 0,1

Yeesssss ! Au moins, les partriotes ont un candidat au deuxième tour...

Maintenant, le duel Macron/Le Pen va être difficile pour le camp des patriotes et des anti-mondialistes...

En revanche, le score de mon candidat François Asselineau est pour moi INCOMPRÉHENSIBLE si ce n'est que les Français souffrent :

Petite prospective :

Essayons de voir si Marine Le Pen a une chance de gagner au deuxième tour, en sommant les reports de voix possibles sur elle :

Conclusion :


Samedi 22 Avril 2017 - News # 3479 

Emmanuel Macron : ce que BFM TV ne vous dit pas. Voir cette [vidéo] ().


En complément sur Macron :


Mardi 18 Avril 2017 - News # 3389 

François Asselineau était l'invité sur BFMTV [ BFM Story ] le 18 Avril 2017. Voir cette [vidéo] ().


Jeudi 13 Avril 2017 - News # 3272 

François Asselineau était l'invité sur BFM TV le 13 avril 2017. Voir cette [vidéo] ().


Lundi 10 Avril 2017 - News # 3185 

François Asselineau était l'invité de Ruth Elkrief sur BFM TV le 10 Avril 17. Voir cette [vidéo] ().


Jeudi 6 Avril 2017 - News # 3093 

Le Grand Débat : LCI a organisé un sondage auprès de 10.500 personnes qui ont donné leur votre avis sur les prestations des 11 candidats lors du débat présidentiel du mardi 4 avril sur BFMTV et CNews.

Et, surprise, c'est François Asselineau qui est arrive en tête. Voir [ici] ().


Mercredi 5 Avril 2017 - News # 3069 

Grand Débat du 4 Avril 2017 sur BFM TV : la gifle de François Asselineau à Emmanuel Macron. Voir cette [vidéo] ().

Macreux est tellement à côté de ses pompes qu'il appelle François Asselineau Monsieur Poutou... 


Mercredi 5 Avril 2017 - News # 3058 

Pour ceux qui l'auraient raté : Élysée 2017 - Le Grand Débat Présidentiel, organisé par BFM TV. Voir cette [vidéo] ().


Mardi 4 Avril 2017 - News # 3054 

 

 ALERTE MANIPULATION !

Lorsque la Commission Européenne se voit contrainte de faire de la propagande mensongère suite aux révélations de François Asselineau lors du Grand Débat organisé su BFM TV le 4 Avril 2017. Voir [ici] () (Dans le cas où la Commission modifierait sa page web, j'ai fait une sauvegarde de leur texte en PDF, [là] ()).

►►► Avant de lire plus avant mon commentaire, commencez par lire le texte de la Commission.

Alors où est l'anguille sous roche dans cet article de la Commission Européenne ? Et bien, c'est simple : par son titre "Bruxelles dicte sa politique économique à la France. Vraiment ?" et les explications qui suivent, elle fait croire aux Français que ce sont les États qui décideraient des grandes orientations de politique économiques (GOPÉ), mais le hic, c'est le passage suivant :

Il s'agit bien de recommandations et non pas d'obligations.
Certes on fixe des objectifs, mais les États membres sont libres de choisir les moyens d'y parvenir.
Bruxelles ne «dicte» donc pas sa politique économique aux États membres !

Un monument de désinformation ! Dans la même phrase, les manipulateurs pervers qui ont écrit ce texte nient que ce soient des obligations et, en même temps, affirment que :

Certes on fixe des objectifs, mais les États membres sont libres de choisir les moyens d'y parvenir.

Dit autrement, ce sont des objectifs à atteindre (impérativement puisqu'ils sont fixés) mais les États sont libres de choisir les moyens de parvenir à ces objectifs obligés. Ce ne sont pas les objectifs qui sont libres, mais seulement les moyens d'y parvenir. Donc c'est obligatoire ! Quel foutage de gueule ! De l'enfumage...

Juste pour que ce soit bien clair pour tous, je prendrais l'image suivante : si je vous dis que "l'objectif qui vous est fixé est de tuer votre voisin, mais vous êtes libres de choisir les moyens d'y parvenir", ça reste que vous devez impérativement tuer votre voisin, et que dans ce cas, c'est moi qui décide de l'objectif, pas vous. 

François Asslineau a donc bien raison lorsqu'il affirme que les GOPÉ sont des objectifs fixés aux États que ceux-ci sont obligés de mettre en oeuvre. Les États n'ont donc, en réalité, pas le choix.

CQFD.

Pour ceux qui voudraient connaître le contenu des GOPÉ, et comprendre à quelle sauce nous allons être mangés, voir [ici] ().

Enfin, pour ceux qui douteraient encore, malgré les preuves précédentes accablantes, voyez cette courte [vidéo] () où Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne déclare :

Il n'y a plus de politiques intérieures nationales.

et aussi :

En réalité, la plupart des lois qui sont appliquées et mises en œuvre au niveau national
sont basées sur des lois européennes, des directives,
retranscrites ensuite sous la forme de lois nationales.

Tout est dit !


Lundi 3 Avril 2017 - News # 3035 

 

Vu de Grande-Bretagne : « Macron, candidat fabriqué, chéri de l’élite parisienne, marié à une grand-mère, et sans un seul ami ». Voir [ici] ().

Ils sont bien ces Anglais : ils voient clair !

Et, en plus, ils ont osé rependre leur souveraineté en votant le Brexit. 

SAUVEGARDE DE L'ARTICLE SUR LES CONSEILS DE Dreuz.info :

3 avril, 15h05 : Avertissement. si vous lisez cet article, faites en une sauvegarde, il se peut que nous devions le supprimer à la demande de son auteur.

Ben Judah du Times britannique a accompagné Emmanuel Macron dans sa campagne électorale. Ce qu’il en dit, vu de Grande-Bretagne, est rafraîchissant, ce n’est certainement pas l’idolâtrie béate de BFMTV.

Extraits.

On est assis en seconde classe pour la seconde fois de sa campagne, et le politicien de 39 ans me serre la main. Son regard bleu perçant qui vous fixe avec persistance, au bout d’un moment, est dérangeant et donne envie de regarder ailleurs.

L’élection survient dans un climat de sentiment anti-européen croissant, de chômage massif, de terrorisme et de tensions ethniques latentes partout en France.

Une série d’attaques a répandu la peur des enclaves islamistes et des banlieues de non-droit. Parmi les sites internet politiques les plus fréquentés, 7 sont islamophobes ou antisémites. Pourtant, tandis que sa rivale parle d’écroulement social, Macron tente de vendre une vision optimiste.

Macron veut que la France soit de nouveau jeune et confiante. Imaginez Steve Jobs parlant de l’économie française. Et il répète sans cesse son mantra : la gauche et la droite sont épuisées, dépassées, usées. Nous avons besoin d’une rupture, d’innover, oser — ou risquer de nous écrouler complètement. Avec En Marche !, il a fait ce que beaucoup d’anciens proches de Tony Blair, de gauchistes démocrates et ce qui reste de Tories ont fantasmé : créer un nouveau parti qui soit devant dans les sondages.

Les pensées de Macron sont pour la France des banlieues, les pneus qu’on brûle et Charlie Hebdo. « Je ne veux pas tomber dans la guerre civile. » « L’argument de la droite et de l’extrême droite vise l’islam et mêle l’islam au terrorisme, c’est une erreur. C’est tomber dans le piège des jihadistes. Ca nous emmène vers la guerre civile. Vers le point où l’on doit dire que ces 4,5 millions de citoyens français musulmans sont le problème. »

Nous nous rendons à un meeting En Marche ! à Bordeaux. Assise près de lui, ressemblant à une Jane Fonda française, se trouve la femme qui est toujours à ses côtés : Brigitte Macron, 63 ans. C’est sa femme, pas sa mère — 24 ans son aînée. Parfum de scandale, elle était sa professeur d’art dramatique à l’école ; ils ont développé une relation intime quand il n’avait que 17 ans, et il avait le même âge que l’un de ses enfants [En France, l’âge limite pour une relation sexuelle délictuelle avec un mineur est relevé à la majorité civile (18 ans) dans le cas de relations entre un mineur et une personne ayant autorité par sa fonction. Il s’agit alors d’une circonstance aggravante et la peine de prison est relevée de deux à cinq ans]

« Emmanuel est très bon acteur, » dit-elle en plaisantant. « Il était dans ma classe. »

Ils ont l’air bizarres ensemble avec leur alliance identique en argent. Pourtant, plus vous les regardez, comment ils se touchent, échangent des regards et plaisantent ensemble, plus vous voyez leur amour l’un pour l’autre — et c’est une connexion qu’on ne peut pas feindre.

Macron prépare déjà son premier coup de téléphone à la Maison-Blanche [jusqu’à aujourd’hui, le président américain a refusé de prendre François Hollande au téléphone et de le rencontrer – alors qu’il a parlé et invité des dirigeants de pays bien moins importants sur la scène internationale comme l’Espagne]. « Trump a été élu par le peuple américain, » dit-il en souriant [et cette phrase est totalement creuse]. « J’attends de voir ce qu’il va confirmer en matière de stratégie. Par-dessus tout, j’attends de voir s’il clarifie sa stratégie concernant les relations internationales, car je n’ai pas l’impression que c’est totalement clair aujourd’hui. [Pourtant la stratégie du Président Trump est très claire au contraire : l’Amérique d’abord. Toute action doit passer par le test suivant : est-ce que cela peut bénéficier au peuple américain.]

Les plus déjantés pensent que Macron a une double vie en tant que franc-maçon — et, apparemment parce qu’il a travaillé à la banque Rothschild, qu’il est un agent de la conspiration juive pour dominer le monde, bien qu’il soit allé dans une école catholique. Tapez “Macron est-il…” dans Google et le premier résultat sera “juif” — Et juif, il ne l’est pas.

Macron est sans aucun doute l’une des personnes les plus fermées que j’ai rencontrées, et tellement lisse qu’il pourrait glisser d’une paire de menottes. La plupart des proches de Macron, des amis d’école et beaucoup de ses supporters n’arrivent pas non plus à mettre le doigt sur qui il est vraiment.

J’ai approché certains de ses amis qui le connaissent le mieux. De nos conversations, trois choses m’ont frappé.

Arnaud Dartevelle, un ami d’école à Amiens et maintenant professeur d’histoire dit de lui :

“Il garde une partie de lui secrète”. “Il a ce don de se faire facilement des relations depuis son plus jeune âge, sans jamais révéler toute sa personnalité, et en gardant ses distances.” 

“On parlait politique tous les jours depuis qu’on était très jeunes”. “Je ne suis pas surpris de le voir en politicien… Il a toujours aimé être le centre d’attention.”

“Il était littéralement philosophique, avec une voix douce et des cheveux longs,” se souvient son ancien copain de classe Antoine Joannes, qui travaille maintenant à la télévision. “Et un jour, j’écarquille les yeux et je le vois à la télé, complètement coincé, avec une cravate serrée, parlant d’économie comme conseiller du Président Hollande.”

Au lycée jésuite d’Amiens La Providence, Macron, Dartevelle et Joannes étaient dans le groupe de théâtre de Madame Brigitte Auzière. La relation d’amour interdite entre Emmanuel et son professeur commença lors d’une pièce de théâtre au sujet d’un politicien rendu fou par un dramaturge. Il avait 17 ans.

 Macron se disait “transporté par l’ambition dévorante des jeunes loups de Balzac” 

Ceux qui ne sont pas envoûtés par son magnétisme, comme Dartevelle, voient en Macron quelque chose comme l’anti héros de Balzac Eugène de Rastignac, l’intrigant provincial que rien n’arrêtera pour séduire les femmes et réussir à Paris.

“C’est un séducteur très doué,” dit de lui Christian Monjou, son ancien professeur d’Anglais à Henri-IV.

Macron a commencé à travailler comme assistant pour le philosophe Paul Ricœur, lequel le poussa à entrer à Sciences Po. Là, il enterra ses ambitions littéraires et arrêta d’écrire de la poésie pour la politique. Ses dissertations étaient sur Machiavel, et il écrit dans un manifeste qu’il était “transporté par l’ambition dévorante des jeunes loups de Balzac”.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

En parlant avec Macron dans le train, une chose répétitive devenait claire. Il est évasif quand il s’agit de politique, transformant tout en questions philosophiques, abstraites, ou en bottant en touche avec une avalanche de données.

Quand on parle d’Histoire de France, il contrôle la situation, et me regarde dans les yeux, mais en politique étrangère, j’ai l’impression qu’il récite un discours. Je m’en suis encore rendu compte durant son premier débat télévisé avec les cinq principaux candidats. Le Pen lui a lancé : “Vous avez un talent fou. Vous avez parlé pendant sept minutes, et vous n’avez rien dit.” Des proches de Macron ont avoué qu’elle avait fait mouche.

Bien qu’il fait campagne contre le système, Macron est en réalité son plus parfait produit. Et je réalise à quel point la fusion du technocrate et du banquier sera efficace pour les négociations de Brexit.

Assis avec Macron, il est impossible de ne pas voir le jeune Tony Blair, qui n’avait que 43 ans lorsqu’il est entré à Downing Street. “J’ai beaucoup de respect pour ce qu’a fait Tony Blair,” dit Macron.

Inquiet, Jacques Attali qui l’a présenté à François Hollande fait remarquer que malgré les slogans, il n’y a rien de moins révolutionnaire que les employeurs de Macron, ses réformes structurelles libérales, et les modestes réparations qu’il veut apporter au système. “Soit maintenant, soit dans cinq ans, une de ces deux choses va se produire — soit on fait les réformes nécessaires, ou nous élisons le Front National et nous quittons l’Union européenne et l’euro, et on doit tout recommencer.”

En arrivant à Bordeaux pour le meeting, je me glisse au premier rang, regardant Brigitte regarder Emmanuel. Ils se regardent constamment pendant qu’il parle. Le prof d’art dramatique l’évalue continuellement en hochant de la tête.

Les yeux d’Emmanuel lui disent qu’il fait du mieux qu’il peut.

Avec l’air des mauvais jours de Barack Obama, il change subitement de rythme. Il affronte Le Pen : “il ne faut rien céder au parti de la haine.” Quelque chose rempli ses yeux, Brigitte tombe en pleurs, et comme la foule (la salle est moins que pleine) chante “Macron président !” — on peut voir qu’ils sont terrifiés de ce qui les attend à l’automne.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduit et adapté de l’anglais par Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Source : thetimes.co.uk ()


Mercredi 22 Mars 2017 - News # 2788 

Emmanuel Macron est véritablement promu tout le temps, c'est ahurissant. Voir [ici] (), [là] (), et [ici] (). Rendez-vous compte : ce type n'a jamais été élu par personne, son mouvement n'a jamais été élu par personne, et pourtant, on le voit partout dans la presse, et continuellement sur les chaînes de télévision comme BFM TV : toutes ses interventions et meetings sont systématiquement relayés, c'est ahurissant... IL NE REPRÉSENTE AUCUN FRANÇAIS ! AUCUN FRANÇAIS N'A JAMAIS VOTÉ POUR LUI ou pour son MOUVEMENT ! C'est à ces faits que l'on peut prendre conscience que tout est biaisé, que les médias ne sont là que pour permettre à certains de littéralement fabriquer l'opinion publique. Tout est devenu propagande et mensonge, et le bon peuple ne se rend même pas compte combien on le manipule, c'est terrible.


Lundi 20 Mars 2017 - News # 2770 

François Asselineau était l'invité de BFM TV ce 20 mars 2017. Voir cette [vidéo] ().


Vendredi 10 Mars 2017 - News # 2645 

François Asselineau, sera a été l'invité de l'émission "Week-end direct" sur BFM TV aujourd'hui Vendredi 10 mars 2017 à 22h00. Voir cette [vidéo] ().


Vendredi 10 Mars 2017 - News # 2637 

[MAJ] : J'ai trouvé la vidéo de ses diffamations
Incroyable
! : Caroline Fourest vient de déclarer en direct sur BFMT TV que François Asselineau était un complotiste remettant en cause la version officielle du 11 septembre et expliquant que tout ce qui se passe dans le monde était dû à la CIA. C’est ahurissant de voir combien cette femme est intellectuellement malhonnête. ^^ Comment peut-on tolérer une pareille diffamation sur la chaîne de télévision qui se prétend la première chaîne d'infos de France ?! Voir cette [vidéo] ().


Mardi 7 Mars 2017 - News # 2573 

François Asselineau : l'énorme surprise de la Présidentielle sur BFM TV. Voir cette [vidéo] (). Brunet désinforme honteusement les téléspectateurs : François Asselineau et l'UPR ne sont pas de droite, la meilleure preuve étant que le Ministère de Intérieur lui-même a classé ce parti en "DIVERS" et non en "Divers droite" ou "Divers gauche". Ce n'est pas normal qu'on autorise ce genre de mensonges éhontés sur les médias. BRUNET = incompétent et/ou menteur propagandiste (rayez les mentions inutiles).


Dimanche 5 Mars 2017 - News # 2530 

Marine Le Pen : "Tout le monde sait que les médias de Patrick Drahi, dont BFMTV, soutiennent Emmanuel Macron de manière éhontée". Voir cette [vidéo] (). C'est une évidence. Même moi je l'ai constaté crument. Ils se foutent de notre gueule, c'est ahurissant... Et pour ceux qui pensent que BFM TV dit la vérité, et que Marine Le Pen raconterait n'importe quoi, voici la preuve des mensonges ce cette chaîne de vendus : Macron arrive bien en tête, et ce sont les chiffres du CSA qui le disent. Voir [ici] ().


Mardi 28 Février 2017 - News # 2433 

Richard Millet : "Macron notre ennemi". Voir [ici] (). Je trouve que c'est réjouissant que de plus en plus de gens dénoncent l'opportunisme et la vacuité de Macron. Il n'y a encore que BFM TV et nos médias prostitués pour en faire la promotion.


Mercredi 22 Février 2017 - News # 2358 

Incroyable : BFMTV diffuse autant de Macron que de Fillon, Hamon, Mélenchon et Le Pen réunis ! Voir [ici] (). Pfff, c'est tout les jours que l'on constate la partialité et l'ignominie des médias. C'est consternant de chez consternant...


Samedi 2 Juillet 2016 - News # 1403 

Manipulation lamentable et scandaleuse des médias : un internaute démontre que BFM TV a truqué un sondage interrogeant les français sur leur souhait de sortir de l'Union Européenne. Voir cette édifiante [vidéo] (). Il faut comprendre une fois pour toutes qu'on ne peut plus du tout faire confiance aux médias dominants. C'est une bande d'enfoirés, de vendus, de véritables traîtres au peuple français, et qui ne sont là que pour servir la soupe aux multinationales, aux marchands d'armes, aux banques, et aux oligarques européistes et/ou mondialistes (genre Jacques Attali).


Vendredi 16 Octobre 2015 - News # 1069 

Des structures extraterrestres autour du Soleil et d'une étoile ? BFM TV et Paris Match relaient de bien curieuses informations :

  • Des astronomes ont-ils découvert une civilisation extraterrestre ? Voir [ici] ().
  • Pluie de comètes ou mégastructure extraterrestres ? Voir [ici] (). Avec une superbe photographie prise par le satellite Soho !

Depuis quelques temps, je trouve que nombre de médias ainsi que la NASA, préparent lentement l'Humanité à des révélations par ce genre d'informations étranges. Idem pour Mars et Pluton. Les gens de la NASA en savent plus qu'ils ne nous disent, et il se passe quelque chose...


Vendredi 25 Juillet 2014 - News # 898 

Les preuves s'accumulent qu'Israël utilise bien des armes interdites ("les fléchettes de la mort") et commet des crimes de guerre contre des civils palestiniens. Voir cette [vidéo] () de BFM TV. Et oui, même les médias meanstram alignés sont obligés de reconnaître désormais l'évidence !


Mercredi 19 Février 2014 - News # 721 

Le milliardaire George Soros a parié 1,3 milliards de dollars US sur le krach boursier à venir. Voir [ici] (). Selon lui, les bourses américaines connaîtront une forte correction en 2014. Et il n'est pas le seul à le penser : Olivier Delamarche ne cesse de le répéter, sans être cru, sur BFM TV depuis plus d'un an.


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .