Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

18 News

Mardi 19 Février 2019 - News # 15167 

Antisémitisme : il faut «faire cesser» les manifestations des Gilets jaunes, réclame le président du CRIF, Francis Kalifa. Voir [ici] ().

Ben voyons...

Il y a quelques connards qui utilisent les voitures pour faire des attentats à la voiture piégée, alors interdisons les voitures !

Et hypocrite en plus : "Le droit de manifester est constitutionnel, mais il faut trouver le moyen de les faire cesser, en tout cas de les canaliser".

En clair : c'est constitutionnel, mais on va s'arranger quand même pour vous sabrer et vous interdire de manifester d'une manière ou d'une autre.

Le CRIF est un faux nez du sionisme, une entité anti-France, qui fait du trafic d'influence, et sert des intérêts étrangers (ceux d'Israël), des actes répréhensibles de par la loi française.

Le CRIF : une organisation sur laquelle l'État doit investiguer pour identifier et poursuivre les personnes se livrant à ces délits, puis à dissoudre au plus vite dans l'intérêt supérieur de la Nation.

En complément sur CRIF :

En complément sur Francis Kalifa :

En complément sur sionis :

En complément sur antisémitisme :

En complément sur Israël :


Samedi 9 Février 2019 - News # 14896 

Humour employé de manière perverse : lorsque Canal+ dénigre le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) par la moquerie - Groland :

Vous aurez noté la présence dans ce sketch des arguments usuels débiles employés par tous les ennemis de la démocratie pour lutter contre le RIC...

En complément sur Référendum d'Initiative :

En complément sur dénigrement :

En complément sur Canal+ :

En complément sur Groland :

En complément sur humour :


Jeudi 31 Janvier 2019 - News # 14647 

Gilets Jaunes : Yves Calvi, l'un des kapos imbéciles et aveugle du nouveau régime de Vichy :

SYNOPSIS :

Il ne décolère pas, Yves Calvi. Semaine après semaine, le présentateur de L'info du Vrai (Canal+) multiplie les sorties au vitriol contre le mouvement des Gilets jaunes. De plateau en plateau, ces dernières  semaines, l'intervieweur s'est emporté tour à tour contre un mouvement où "des pères de familles ultraviolents foutent des pavés sur la gueule des flics", "où l'on coche vraiment toutes les cases : l'homophobie, le racisme, l'antisémitisme, le rejet de l'autre", "avec des fake news et des mensonges sur lesquelles on bâtit de la haine". Ci-dessus, en vidéo, un petit florilège de ses interventions. Quand il ne s'indigne pas du blocage des ronds-points, "entrave à la liberté fondamentale" de circulation, l'intervieweur, entouré de ses indéboulonnables "calvinologues", s'alarme de "l'incroyable procès que l’on fait à nos forces de l'ordre, taxées d'ultraviolence."

Calvi le répète d'un plateau à l'autre, le mouvement des Gilets jaunes "ne serait-il pas une escroquerie intellectuelle ?" Et l'intervieweur d'agiter, au passage,  le spectre d'un financement étranger du mouvement : "Il peut y avoir des mains cachées qui orientent".  A l'appui ? " Moi j'en sais rien je ne vous donne pas une info...", explique Calvi qui répète depuis début janvier que le soutien des Français au mouvement est pour lui "un mystère". 

Source : Arrêt sur images.

Ahurissant.

Ce type est une buse... ^^

Il a RIEN compris !

Franchement, ça fait peur..., et cela montre combien les éditorialistes vivent dans une bulle complètement artificielle, bien au chaud, complètement déconnectés de la réalité. En fait, ce type ne voit des Gilets Jaunes que ce que ses confrères lui montrent : il ne va pas voir par lui-même sur Internet les divers blogs et pages des Gilets Jaunes pour voir les photographies et les témoignages du RÉEL.

Vraiment inquiétant...

En complément sur Yves Calvi :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur kapo :

En complément sur aveugle :

 

Mercredi 23 Janvier 2019 - News # 14462 

La Suisse et l'Iran développent un canal de paiement pour contourner les sanctions des États-Unis. Voir [ici] ().

Ils font bien.

Il faut des systèmes parallèles pour contrer ce pays dirigés par des fascistes et des voyous.

En complément sur Suisse :

En complément sur Iran :

     

Jeudi 1er Novembre 2018 - News # 12335 

Géostratégie et économie : L'Inde, l'Iran et la Russie préparent une alternative au canal de Suez. Voir [ici] ().

Ils sont malins...

En complément sur géostratégie :

En complément sur économie :

En complément sur Inde :

En complément sur Iran :

En complément sur Russie :


Samedi 6 Octobre 2018 - News # 11694 

Inégalités : La remontée de la pauvreté en France :

Transcription :

« Faire plus pour ceux qui ont moins », c'est avec ce slogan qu'Emmanuel Macron a présenté son plan anti-pauvreté. Mais que signifie précisément « être pauvre » en France aujourd'hui ? Quel est le niveau de la pauvreté, son intensité ? Pour mesurer le phénomène de pauvreté, il faut d'abord cerner le problème.

La pauvreté monétaire, une convention statistique

L'INSEE, s'est calé depuis 2008 sur la définition européenne de la pauvreté monétaire en situant son commencement à 60% du revenu médian, le revenu qui sépare la population en deux. C'est une définition plus large de celle retenue jusqu'alors en France où le seuil arrêté était de 50%. Aucun seuil n'est plus objectif que l'autre, il s'agit d'une convention statistique. Mais ce choix n'est pas neutre, car ce saut change tout. Dans un cas, pour une personne seule, être pauvre s'est disposé de 1 026 euros de revenu mensuel. Selon la composition du foyer le seuil de pauvreté varie ensuite et passe pour les familles monoparentales avec un enfant de moins de 14 ans à 1 334 euros jusqu'à 2 155 euros pour un couple avec deux enfants. Cela concerne près de 9 millions de personnes en France métropolitaine soit plus de 14% de la population. Toutefois à ces niveaux de vie on perçoit environ le double du RSA. On est donc très loin de la pauvreté ou du public contraint d'avoir recours aux associations caritatives comme les Restos du Cœur. Il y a donc là un amalgame entre population pauvre et catégories modestes. En resserrant, la définition au seuil de 50%, les balises monétaires passent de 855 euros pour une personne seule à 1 796 euros pour un couple avec deux enfants. Cela concerne quand même 5 millions de personnes, soit 8% de la population.

En tout état de cause en conservant la même définition dans la durée, cela permet de détecter les évolutions et les points d'inflexion. La tendance ne souffre d'aucune contestation. Avec la grande récession, la pauvreté a augmenté : au premier seuil de 50% de 628 000 personnes, au second de 60% de 824 000. La situation actuelle montre, ô combien, nous sommes en rupture avec la tendance historique.

L'intensité de la pauvreté s'élève

Bien entendu, il y a une composante démographique car la population française augmente. Il faut donc passer au taux de pauvreté pour mieux appréhender la tendance, c'est-à-dire rapporter le nombre de personnes pauvres à la population totale. La pauvreté a fortement reculé des années 70 jusqu'au début des années 90. La crise du début des années 90 qui commence avec la guerre du Golfe et dont l'épicentre se situe en 1993 en France marque une première rupture. Mais le mouvement reprend sa trajectoire naturelle et le taux de pauvreté descend à son plancher historique en 2002 (6,9%) et reste très bas jusqu'en 2004. Une seconde rupture intervient alors en 2005 et se consolide par la suite avec une nette accélération à partir de 2009.

Nous sommes bien là à un tournant de l'histoire sociale de la France. Augmentation de la pauvreté mais pas seulement. L'intensité de la pauvreté, qui permet d'apprécier à quel point le niveau de vie médian de la population pauvre est éloigné du seuil de pauvreté a eu tendance à s'élever depuis le début des années 2000 : la moitié des personnes pauvres à un niveau de vie inférieur à 707 euros, soit un écart de 17,3% au seuil de pauvreté. En 2002, date ou le taux de pauvreté touche sont plancher, l'intensité de la pauvreté était de 14,4%. Une pauvreté qui touche plutôt les jeunes : parmi les 5 millions de pauvres plus des 30% ont moins de 18 ans. Leur pauvreté est d'abord celle de leurs parents. C'est une caractéristique forte, la pauvreté se vit en famille : trois-quarts des pauvres vivent en famille avec ou sans enfants. Les femmes sont également plus frappées par la pauvreté, mais l'écart reste limité avec les hommes compte tenu de leurs poids dans l'ensemble de la population. Parmi les facteurs discriminants, l'emploi : 68% des pauvres de plus de 18 ans sont soit inactifs soit chômeurs. Enfin, en prenant les 25% des départements où le taux de pauvreté est le plus élevé une fracture très nette apparait : une partie se concentre au Nord, une autre en Ile de France (dont Paris) ce qui montre l'étendue des inégalités au sein de la capitale et de la région parisienne, et dans le Sud-Est.

Dans un pays comme la France dont la richesse s'élève à nouveau avec la reprise, la pauvreté ne cède aucun terrain, signe s'il en fallait de la montée des inégalités.

Source : Xerfi Canal.

Une évidence qui se fait jour de plus en plus crûment.

En complément sur inégalités :

En complément sur pauvreté :

     

Dimanche 8 Juillet 2018 - News # 9632 

Pauvre petite...
Ah vraiment, on la plaint...
Et elle a réclamé en plus 4 millions d'euros à Canal+ !!!
Et ben, c'est pas la vanité et un culot éhonté qui l'étouffent elle...

 

84 167 euros bruts / mois : Le salaire scandaleux des animateurs journalistes de Canal+ qui passent leur temps à nous faire la leçon, à nous accuser d'être des racistes, et à diffuser le venin de la propagande de la pensée unique en bons chiens de garde du système :

Vous vous êtes demandé pourquoi tous les animateurs télé vous encouragent à voter pour Hollande, Macron et prendre des migrants chez vous ????

Et vous vous êtes dit, logiquement, "ben ils sont tous de gauche". Sauf qu'il manque un détail... et de poids : leur salaire. Grâce à un procès au Prudhommes fait par une présentatrice, Maitena Biraben, du Grand Journal de Canal+, on sait désormais à quoi s'en tenir :

"Pauvre Maïtena, femme sans défense victime du sexisme et de la violence capitalistique de Vincent Bolloré, mais on découvre que pour le procès à venir, et selon L’Express, l’avocate de la Suissesse a dû balancer les émoluments de sa cliente. Une erreur stratégique majeure, puisque ce faisant, le statut de victime est pulvérisé en un instant.

« C’est un CDI écrit. Le salaire annuel est de 650.000 euros, 50.000 euros sur 13 mois. S’y ajoute une prime de présence de 360.000 euros brut, ce qui fait une moyenne mensuelle de 84.167 euros brut. »

Ah, va dire ça aux 10 millions de Français pauvres dont la majorité sont des téléspectateurs assidus (télé = loisir du pauvre) !" Bon vous avez compris: pour 85.000 euros par mois, les présentateurs de télévision sont prêts à nous vendre migrants, macrons et gauche caviar.

Je ne sais pas pourquoi, mais maintenant je comprends mieux la situation. Lire ici () l'article d'ER ou ici () l'Express pour le croire.

Source : Pierre Jovanovic ().

Une affaire qui montre l'hubris des gens dès qu'ils accèdent à une position privilégiée : ils perdent tout sens des réalités, et de la mesure.

Et pour les salaires indécents qu'ils reçoivent, ils sont prêts à tout, même à nous intoxiquer mentalement par leur propagande mensongère télévisuelle et à servir ce système inique qui nous opprime.

Des chiens de garde ultra-bien payés du système français de domination, voilà la réalité de nos "élites" médiatiques.

Révolution !

En complément sur Canal+ :

En complément sur salaire :

En complément sur scandale :

En complément sur hubris :

En complément sur Pierre Jovanovic :


Jeudi 14 Juin 2018 - News # 9072 

Pédophilie : une news qui m'a été envoyée par laLyre :

États-Unis: un camp étrange soupçonné d'héberger des abus sexuels de mineurs

http://dondevamos.canalblog.com/archives/2018/06/07/36466505.html#c74433095 ()

Tucson Child Trafficking Camp: Cemex- Clinton Foundation- Rothschild Ties

https://steemit.com/informationwar/@richq11/tucson-child-trafficking-camp-cemex-clinton-foundation-rothschild-ties ()

La pédophilie aux ÉTATS UNIS , en France, et partout
Le système Les membres des cultes donnent de l’argent au groupe, mais il faut beaucoup d’argent, et celui-ci vient donc aussi de divers trafics.  trafic de drogue à grande échelle, mais aussi la prostitution d’adultes et d’enfants ou encore la vente de pornographie et de pédopornographie snuffs movies.
En France des satanistes haut placés dans la société sont d’autant plus dangereux qu’ils ont un certain pouvoir comme les francs maçons ils dissimulent leur appartenance à ces groupes de dingues (autrement ils finiraient où hôpital psychiatrique) ASE Placements abusifs Se(r)vices Sociaux  et adoption abusive délaissement d'enfants.

https://comitecedif.wordpress.com ()

L’ASE est maltraitante poussant à l’adoption actes de maltraitances conduisant à la disqualification des familles et l’humiliation des enfants maltraitance dans la façon de s’adresser aux familles de les menacer, de cacher l’existence d’abus sexuels, de détourner de fonds, de perpétrer des violences psychologiques en foyers comme en famille d’accueil.

http://dondevamos.canalblog.com/archives/2014/07/28/30326072.html ()

La plus haute corruption en ce monde n'est pas celle de l'argent qui passe en fait en seconde position, la première des corruptions est belle et bien la pédophilie sataniste organisée en réseau avec meurtre par et pour une partie de la haute élite mondiale (et non pas que belge ou française.
L'argent soutient l'ensemble mais il n'est pas en premier. Comme c'est discret, comme c'est souvent filmé, et comme ils se tiennent par le secret exigé par les sectes auxquelles ils appartiennent, et comme il agissent si nécessaire sur les ministères de la justice et de l'intérieur, toute affaire est rapidement mise au placard puisque finançant les partis politiques ils agissent sur ces derniers en cas de coup dur afin d'étouffer les affaires. 
C'est ainsi que fonctionne le monde, c'est ainsi que fonctionne la France, et bien d'autres pays : Belgique, USA, Royaume Uni, et peut-être même le Vatican.

Êtes-vous au courant de l'existence de l'un des lieux où ils pratiquent (ou pratiquaient jusqu'à il y a peu de temps). 

Le nom du château à la frontière franco-belge mais sur le territoire de la Belgique se nomme "Les Âmes Rois " il est situé au croisement de bcp de pays ainsi les hautes élites européenne pouvaient s'y rendre aisément. Le lieu aurait été absent des cartes pendant de nombreuses décennies.

https://reseauxpedocriminels.wordpress.com/2015/07/28/le-chateau-des-amerois-mother-of-darkness-castle 

Il semble que « le propriétaire » fait tout ce qu’il peut pour le maintenir invisible.Grâce à des recherches on sait que le château est la propriété des Solvay, ceux qui produisent des antidépresseurs controversés, comme le Prozac et la paroxétine. « Médicaments » qui ont été tenus pour responsables de l’épidémie de massacres dont on a été témoins dans les écoles et universités du monde entier.Les Solvay ont également créé des camps pour enfants à travers le monde et, fait intéressant à Bruxelles.

http://rvlations.forum-actif.info/t160-chateau-des-amerois-et-pedophilie-de-haut-niveau-protegee-a-haut-niveau-de-gouvernance ()

https://stopmensonges.com/un-proche-de-macron-implique-dans-un-enorme-scandale-de-reseau-pedophile-dans-un-centre-pour-enfants ()

Confessions d'un ex financier sur l'élite mondiale et ses pratiques

http://dondevamos.canalblog.com/archives/2017/09/03/35643655.html ()

Les braves gens entendent malgré tout, il faut continuer. Il faut sortir de cauchemar éveillé, c'est ce que m'inspire ce système du moins le relais qui en est fait par la presse alignée, un cauchemar. Vous lire et suivre vos interventions demeure une lueur d'espoir et d'éveil.. S'il ils insultent c'est qu.ils sont gênés et dérangés sinon ils ne mentionneraient pas le fait qu'il puisse y avoir contradictoire... 
Le sort de ces enfants et des enfants victimes m'émeut au plus haut point.... 
Néanmoins et en dépit de tous les efforts de détournements mis en oeuvre, La vérité demeure et est inaltérable aussi dérangeante soit elle
Merci à vous de faire partie de ceux qui l'écrivent.

Marion Sigaut - Le nouvel ordre sexuel des barbares

Au cœur du Nouvel ordre mondial, la corruption des mœurs. Par la sexualisation des enfants, promue par l'abominable Dr Kinsey, les grandes agences onusiennes préparent la destruction de l'humanité.

https://fr.calameo.com/read/000260618 ()

Pour vérifier mes assertions : Un auditeur attentionné a vérifié tous mes dires et en a fait une série de liens. 
Les voici :
http://marionsigaut.com/wp-content/up ()
https://www.youtube.com/watch?v=s-v-d40cNhc ()

Merci d'informer même s il l'avenir reste sombre.

 

laLyre, merci pour ces informations qui intéresseront tous ceux qui sont inquiets du développement croissant de la pédophilie dans le monde.

En complément sur pédophlie :

       

Vendredi 1er Juin 2018 - News # 8802 

Yves Lecoq, l’un des imitateurs historiques de l’émission.

 

Humour : Canal+ arrête définitivement « Les Guignols de l'info » à la rentrée... Voir [ici] (), [là] () et [ici] ().

Quelle perte !

Même si tous leurs sketches ne se valaient pas, les créateurs des Guignols avaient un talent certain.

Mon préféré était Chirac.

J'espère que Canal+ va déverrouiller ses vidéos des Guignols sur YouTube et arrêter de faire la chasse aux internautes qui les archivait dessus.

Heureusement, j'ai quelque perles des Guignols sur le site dans ma page des Vidéos Remarquables.  (voir le lien  ci-dessous)

En complément sur Guignols de l'info :

En complément sur Canal+ :

En complément sur humour :

   

Vendredi 4 Mai 2018 - News # 8213 

 

Documentaire sur la présidentielle 2017 en France : "Macron à l'Élysée : le casse du siècle" :

SYNOPSIS :

Avec «Macron à l'Elysée : le casse du siècle», BFMTV poursuit sa production de documentaires sur la dernière présidentielle.

«Le casse du siècle» : la campagne Macron ou la réussite d'une «effraction».

Après le fiasco de François Fillon, plombé par les affaires et lâché par une partie de son camp, le banco d’Emmanuel Macron, porté par les circonstances et une incontestable opiniâtreté. Avec Macron à l’Elysée, le casse du siècle (1), documentaire de 52 minutes que BFMTV a de nouveau produit en interne, la chaîne continue de redérouler, au long, le fil de cette campagne qui restera dans les annales. Cette fois du point de vue du vainqueur, qui n’était au départ qu’un ministre ambitieux puis un challenger sans troupes et aux maigres chances. Si personne n’ignore l’issue du film, les très nombreux témoignages qui nourrissent le récit de cette victoire par «effraction» – terme admis par Macron lui-même – ne manquent pas d’intérêt.

Alors qu’Emmanuel Macron va souffler d’ici peu sa première bougie à l’Elysée, c’est aussi l’occasion de réaliser le chemin parcouru, à titre personnel, depuis l’affirmation de ses ambitions, l’annonce de sa candidature et enfin la bataille électorale qui l’a conduit à la victoire finale, face à l’extrême droite. De la petite équipe totalement dédiée à sa cause et revendiquant une culture start-up, aux démonstrations de force des meetings de fin de campagne, on mesure une nouvelle fois combien sa victoire n’était pas toute tracée.

«Vous ne serez jamais ministre»
Le film s’ouvre avec la réception donnée par François Hollande à l’Elysée, le 15 juillet 2014, en l’honneur de celui qui était alors secrétaire général adjoint et quittait le Palais après deux années. Gaspard Gantzer, en charge de la communication du président Hollande à l’Elysée, et Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de la dernière partie du mandat et l’un des parrains politiques de Macron, notamment, reviennent sur cette période. Les sourires sont bien présents, mais l’humeur du jeune conseiller en partance est quelque peu amère. Lui se serait bien vu ministre, comme Julien Dray ou Jacques Attali l’avaient conseillé à Hollande en parlant d’une «pépite», racontent-ils dans le film. «Trop tôt», «trop technocrate», aurait répondu à l’un comme à l’autre le chef de l’Etat. Attali affirme alors avoir joué un rôle : «Je lui ai dit : "Emmanuel, il faut partir parce que vous ne serez jamais ministre."»

Interrogé sur l’aigreur de Macron, l’ancien patron du PS Jean-Christophe Cambadélis, raconte une anecdote. Quelques mois avant son départ de l’Elysée, sortant d’une réunion, il aurait lancé au premier des hollandais et ministre, Stéphane Le Foll : «Tu sais, je reviendrai et j’attaquerai tout le monde au pic à glace…» Jouyet se souvient, lui, que son discours de départ de l’Elysée se finissait par quelque chose qui voulait dire «je reviendrai […], ce n’est qu’un au revoir». Faute de ministère, l’ancien banquier reprend sa liberté, pour monter une start-up avec son compère Julien Denormandie, aujourd’hui secrétaire d’Etat. On connaît la suite : six semaines plus tard, Arnaud Montebourg sort de route puis du gouvernement, Hollande rappelle Macron. «C’est Manuel Valls qui fait pression auprès de François [Hollande]», raconte Jacques Attali, qui reçoit quelques jours plus tard un coup de fil du Premier ministre : «Tu diras à ton protégé qu’il n’est qu’un ministre technique.» Nous sommes en août 2014.

«Macron se consacre à autre chose»
Depuis Bercy, c’est une nouvelle page qui s’ouvre pour le jeune ministre. Et une double vie politique. Autour d’Ismaël Emelien, une petite équipe soudée et totalement dévouée se démultiplie pour servir à la fois le pays et l’avenir de leur grand homme. Pendant ce temps-là, ça défile au ministère, se souvient l’ancien ministre du Budget Christian Eckert : «Le ministère de l’Economie a surtout servi de tremplin à son parcours présidentiel. People, journalistes, acteurs, chanteurs, écrivains… Il nous arrivait de croiser des personnes dont on pensait qu’elles n’étaient pas forcément au centre de l’actualité économique du pays.» A l’automne 2015, le film suit l’affirmation progressive des ambitions macroniennes. Michel Sapin raconte avoir mis en garde François Hollande : «Je lui ai dit : "Emmanuel Macron se consacre à autre chose… Et cette autre chose, ce n’est pas d’appuyer ta candidature."»

La constitution d’En Marche reste évidemment un moment important. Gaspard Gantzer revient sur les conditions dans lesquelles Macron l’a annoncée à Hollande. La scène se passe après une réunion portant sur la future campagne du président sortant et à laquelle Macron vient de participer. Il se lance : «Tiens au fait, je t’en avais parlé il y a quelques mois, mais cette fois, c’est fait, je vais lancer une forme de think tank avec des jeunes pour réfléchir à la politique», se souvient Gantzer, rapportant les encouragements de Hollande qui «se dit que quelque chose de positif peut sortir de cela». L’affaire est lancée, elle ne s’arrêtera plus. Fin août 2016, Macron sort du gouvernement et s’il laisse entendre qu’il soutiendra Hollande candidat c’est en fait déjà pour mettre sa campagne sur orbite. Michel Sapin ne sait d’ailleurs si Hollande a pêché par «aveuglement» ou s’il a dû faire semblant de croire à la fidélité de son ancien ministre par «incapacité de faire autrement».

Dans l’entourage de Macron c’est le temps de la déclaration de candidature pour soutenir les levées de fonds et couper l’herbe sous le pied de Hollande. Lequel annonce sous cette contrainte inédite qu’il ne tentera pas de briguer un second mandat. C’est le temps des ralliements politiques, ils sont nombreux. Le récit par l’ancienne journaliste Laurence Haïm, alors porte-parole de Macron, de celui de Bayrou, qui a failli s’étouffer à table, vaut le détour. Fort de ce soutien, de l’éclatement de la gauche et de l’effondrement du candidat Fillon, Macron accélère. La start-up devient une très grosse PME, l’accueil des nouveaux convertis par les croisés de la première heure ne se fait alors pas sans frustrations. Mais l’appel de la victoire est le plus fort : bouquet final pour Macron, ce candidat «parti de rien» qui a «terrassé toutes les têtes d’affiche» et «pulvérisé tous les partis», décrit le commentaire, volontiers tapageur. L’histoire d’un coup de maître ou d’une sacrée trahison, chacun jugera. Selon un proche Macron, au soir du second tour, le vainqueur lui aurait confié : «On vient de réussir un braquage. C’est comme dans Ocean’s Eleven, sauf qu’on était moins nombreux… Faut dire qu’on connaissait le proprio et qu’on avait les plans.» 

Source : Libération.

Un documentaire qui confirme définitivement que :

Maintenant, il faut aussi prendre conscience que c'est ahurissant et vraiment ironique, pour ne pas dire du foutage de gueule, que ce soit BFMTV qui fasse un  pareil documentaire, alors même que c'est la chaîne qui a le plus contribué à permettre l'élection d'Emmanuel Macron... 

Une petite meute de jeunes diplômés, capables intellectuellement, mais dévoyés, sans éthique, cyniques, inconscients, ont travaillé intensément à propulser un traître à la France, un traître aux intérêts français (il faut voir comment Macron a vendu l'un de nos fleurons industriel Alstom), et un traître aux français. Terrible.

Cette histoire est un véritable drame pour la France, et je n'exagère pas. Il faut prendre conscience que non seulement ce gouvernement ne va rien faire d'utile pour le pays mais va même détruire ses services publics, fragiliser encore plus les maigres revenus de français moyens ou pauvres, faire la volonté du MEDEF, des capitalistes et de la politique néolibérale de l'Union Européenne, mais qu'en plus, le petit groupe de connards qui ont travaillé pour porter Macron au pouvoir sont maintenant aux manettes de notre pays, et qu'ils vont en plus s'incruster durablement : on les retrouvera ici ou là dans les rouages de la république travaillant à leur propre carrière, à celle de leur amis et intérêts, etc. C'est très grave. Les loups sont entrés dans la bergerie, et vont tout faire pour y rester, soyez-en persuadés.

Où est l'intérêt du peuple dans toute cette gabegie ? Nulle part ! Le peuple, n'existe pas pour ces gens. Seul compte pour eux le pouvoir. L'épisode de Macron disant à François Hollande à son départ de Bercy qu'il va le soutenir pour les présidentielles donne la mesure de la duplicité, de la trahison et du cynisme du personnage Macron. À gerber !

Un must très révélateur.

À voir absolument ! à ne surtout pas rater !

En complément sur Macron :

En complément sur présidentielle 2017 :

     

Dimanche 29 Avril 2018 - News # 8110 

Médias : Vincent Bolloré harcèle les journalistes et fait de la chaîne Canal+ un instrument de propagande. Voir [ici] ().

En complément sur média :

En complément sur propagande :

En complément sur harcèlement :

En complément sur Vincent Bolloré :

 

Mercredi 14 Mars 2018 - News # 7062 

"L'eau : scandale dans nos tuyaux" - Cash investigation (intégrale) :

SYNOPSIS :

Utilisée et bue tous les jours, l'eau du robinet représente un marché qui pèse quelque neuf milliards d'euros par an. Ce business opaque est dominé par deux groupes français : Veolia et Suez. L'équipe d'Elise Lucet se rend d'abord à Nîmes, en Occitanie, où la commune détient le record des fuites d'eau. Près du tiers de ce corps liquide se perd avant d'arriver chez les habitants. Depuis une cinquantaine d'années, la même entreprise a la mainmise sur les canalisations : la SAUR. La journaliste Marie Maurice a également mené l'enquête sur le dossier explosif des eaux usées en Ile-de-France.

Présenté par Elise Lucet.

Source : France 2.

Une enquête intéressante mais parfois Élise Lucet abuse et veut faire le buzz à tous prix : l ville de Nîmes ne peut en effet pas être comparée à n'importe quelle autre ville comme l'explique très bien le monsieur, il ne faut pas pousser.

En complément sur l'eau :

En complément sur scandale :

En complément sur Cash investigation :

   

Vendredi 12 Janvier 2018 - News # 6140 

 

Traîtres de politiciens : les exemples ahurissants et révoltants des députés antidémocratiques Jacques Myard et Gilles Carrez :

Surfant ici et là, je suis tombé par hasard sur une émission de Canal+ de Février 2017. Et je suis tellement tombé sur le cul en la regardant, j'ai été tellement choqué et révulsé, que j'ai alors décidé d'extraire les séquences de ces deux gugusses pour en faire une vidéo courte mais oh combien révélatrice et édifiante...

Je dois dire qu'on touche le fond :
- Déni absolu de démocratie,
- Déni absolu du peuple,
- Déni absolu de la souveraineté populaire,
- Violation de la constitution,
- Violation du principe de séparation des pouvoirs.

Un joli score pour deux interventions ultra-courtes de ces deux énergumènes qui ne méritent qu'une chose : être pendus ou guillotinés sur la place de la Concorde.

Pire, le député Gilles Carrez est l'ancien Président de la commission des finances de l'Assemblée nationale (28 juin 2012 - 20 juin 2017), qui succéda à Jérôme Cahuzac... Mais qui choisit ces hommes ??? Pas le peuple en tout cas !

Comme je ne cesse de le dire depuis des années, nos politiciens sont des traîtres. N'attendez rien d'eux : ils travaillent pour eux-mêmes, et/ou leurs amis, et/ou leur parti, et/ou des entreprises, des banques, etc.

Le système de gouvernement représentatif, non représentatif, est à bout de souffle. Ce n'est pas la démocratie mais la négation de la démocratie avec des apparences trompeuses de démocratie ! Il faut donc en changer d'urgence !

Un petit must !

À voir absolument !

En complément sur politicien :

En complément sur traître :

En complément sur trahison :

En complément sur antidémocratique :

En complément sur peuple :


Jeudi 4 Janvier 2018 - News # 5994 

Le DIRECT de l'excellente chaîne russe Russia Today en France est disponible chez Free (canal 359) et sur Internet [ici] ().

Une source alternative d'informations à connaître absolument.

En complément sur Russia Today :

       

Samedi 6 Mai 2017 - News # 3911 

Liste très complète mais non exhaustive des soutiens d’Emmanuel Macron, le candidat du Parti de la presse et de l’argent :

Patrons et banquiers

Responsables politiques

Responsables politiques étrangers (la plupart ont manifesté leur soutien après le 1er tour)

Intellectuels et journalistes

Artistes et vedettes de la télé

Sportifs

Personnalités ayant appelé à voter pour Emmanuel Macron après le 1er tour

Source : [Rutpures] ().

Une belle brochette de vendus et de personnes dont la grande majorité sont tout à fait détestables pour différentes raisons objectives...


Lundi 3 Avril 2017 - News # 3038 

 

"Les oligarques des médias", une soirée organisée par Acrimed consacrée à une donnée incontournable du champ médiatique, et à ses effets : la concentration de la propriété de la quasi totalité des médias dominants français entre les mains d’un petit groupe d’individus. Voir cette [vidéo] ().

Avec Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts, auteurs de l’ouvrage L’Empire. Comment Vincent Bolloré a mangé Canal +, et Benoît Collombat, auteur notamment de l’enquête « Le monde selon Patrick Drahi ».


Jeudi 2 Février 2017 - News # 2145 

La confiance dans les médias poursuit sa chute. Voir [ici] (). Rien d'étonnant à cela : il n'y a que les gens des médias eux-mêmes qui ne se rendent pas compte du mépris croissant (pour ne pas dire de la haine parfois) des citoyens pour leurs médias de merde, ces derniers passant leur temps à nous désinformer et à faire leur propagande pour les uns ou les autres, pour des lobbies, pour leurs partis chéris, et pour promouvoir leur idéologie droit-de-l'hommiste dévoyée et fanatique et leur pensée unique. Et cette chute va se poursuivre, encore et encore, amenant de plus en plus de clashs et de violences. C'est ce qu'on appelle le juste retour de bâton. Voyez cet édifiant exemple en [vidéo] () où un journaliste de Canal+, après avoir été expulsé d'un salon, revient malgré tout à la charge, tel un frondeur vaniteux ignorant les ordres de la sécurité, en invoquant comme toujours son droit et oubliant ses propres devoirs (qui est ici de se conformer aux ordres de la sécurité en étant un minium intelligent et respectueux des forces de l'ordre), et se fait ressortir, mais cette fois-ci, avec perte et fracas. C'est un incident qui aurait pu mal tourner, mais qui traduit bien le ras-le-bol et la profonde division qui existe entre les citoyens et les médias. C'est le genre d'incidents non souhaitables qui vont se répéter si les journalistes ne changent pas leur comportement. Il faut que ces gens des médias comprennent qu'à force de tirer sur la corde, et jusqu'au bout du bout du bout, ils vont finir par rendre haineux vis-à-vis d'eux de plus en plus  de citoyens, et par voie de conséquence se prendre de sérieuses et mémorables volées de bois vert. Mesdames et Messieurs des médias, à vous de choisir : la vérité au service du peuple, ou le mensonge au service des puissants et des lobbies.


Jeudi 29 Mai 2014 - News # 847 

Emmanuel Ratier répond aux menteurs de Canal+ qui ont descendu injustement son livre sur Manuel Valls.  Voir la deuxième [vidéo] ().


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .