Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

54 News

Mercredi 25 Septembre 2019 - News # 20703 

Le préfet du Val-de-Marne défère tous les arrêtés anti-glyphosate au tribunal. Voir [ici] ().

En complément sur glyphosate :

       

Mercredi 11 Septembre 2019 - News # 20230 

Pesticides, herbicides, et santé : Le Val-de-Marne, premier département de France à bannir le glyphosate. Voir [ici] ().

Bravo !

Enfin un élu qui a un minimum de courage politique.

En complément sur glyphosate :

       

Dimanche 11 Août 2019 - News # 19467 

Glyphosate : des documents accusent Monsanto d’espionnage contre ses opposants :

Des nuisibles, toujours et encore.

Traîtres de politiciens, qu'attendez-vous pour faire arrêter ces gens et interdire cette saloperie de société ? Qu'on soit tous morts empoisonnés ou atteints de cancers, de leucémie, ou d'autres terribles maladies ?

En complément sur Glyphosate :

En complément sur Monsanto :

     

Vendredi 9 Août 2019 - News # 19445 

Puissance des lobbies et infiltration des organismes étatiques : Les États-Unis n'autoriseront plus les étiquettes qualifiant le glyphosate de "cancérigène". Voir [ici] ().

Ou le triomphe du marché sur le peuple par un intense travail de lobbying.

Le privé (Bayer-Monsanto) dictant sa vérité fausse au peuple, et lui imposant sa volonté.

C'est consternant.

Et je vais vous dire : ce sera notre futur (ça a d'ailleurs déjà commencé) si on se sort pas de cette saloperie d'Union Européenne.

En complément sur glyphosate :

       

Mardi 30 Juillet 2019 - News # 19220 

Glyphosate : Bayer désormais visé par 18 400 procédures aux États-Unis : «Le glyphosate ne doit pas avoir d'avenir» :

SYNOPSIS de la première vidéo :

Le groupe allemand Bayer, dont Monsanto est l’une des filiales, doit affronter 18 400 procédures déposées aux États-Unis contre le glyphosate, principe actif de son herbicide Roundup. Invité à s'exprimer sur ce dossier, Gil Rivière-Wekstein, fondateur de la revue Agriculture et Environnement, rappelle qu'aucune agence sanitaire n'a prouvé que le glyphosate était responsable de cancers.

SYNOPSIS de la deuxième vidéo :

Dominique Masset, cofondateur de La Campagne glyphosate, s'exprime sur les 18 400 procédures déposées aux Etats-Unis à l'encontre du groupe Bayer. Contrairement à ce que rappelle le géant allemand, notre invité se base sur les travaux de l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) pour établir le caractère cancérigène du glyphosate.

Non évalué.

En complément sur Glyphosate :

En complément sur Bayer :

En complément sur Monsanto :

   

Mercredi 3 Juillet 2019 - News # 18578 

L'Autriche interdit le glyphosate, une première. Voir [ici] ().

Ben voilà, c'est quand même pas compliqué, traîtres de politiciens !

Bravo les Autrichiens !

En complément sur glyphosate :

En complément sur Autriche :

     

Jeudi 13 Juin 2019 - News # 18086 

Glyphosate : des effets sur le cerveau et le microbiote intestinal alarment les chercheurs. Voir [ici] ().

En complément sur Glyphosate :

       

Mardi 28 Mai 2019 - News # 17736 

Benoit Rabilloud, Bayer France : "L’interdiction totale du glyphosate serait suicidaire pour l’agriculture". Voir [ici] ().

Ben voyons...

Et le type est juge et partie : il travaille chez Bayer qui a racheté Monsanto, propriétaire du Roundup, cette herbicide qui contient le glyphosate.

En complément sur Bayer :

En complément sur Monsanto :

En complément sur Roundup :

En complément sur glyphosate :

En complément sur agriculture :


Vendredi 24 Mai 2019 - News # 17633 

Élections européennes : le vrai pouvoir du Parlement européen - Par Osons Causer :

Encore une vidéo indépendante qui confirme les analyses de l'UPR !

FREXIT !

Seule erreur de la vidéo : c'est la Commission Européenne qui a le dernier mot DANS TOUS LES CAS. Dernier exemple en date : l'exemple du Glyphosate où un commissaire européen a balayé d'un revers de main le vote d'interdiction pourtant décidé par le Parlement européen.

À voir absolument !

En complément sur Européennes :

En complément sur Parlement européen :

En complément sur Osons Causer :

   

Mercredi 22 Mai 2019 - News # 17572 

Glyphosate : les incroyables techniques de lobbying de Monsanto :

SYNOPSIS :

Plongée au coeur des incroyables techniques de lobbying de Monsanto pour défendre le glyphosate. Les journalistes d’Envoyé spécial Laura Aguirre de Carcer et Tristan Waleckx racontent à Brut comment ça se passe exactement.

Non évalué.

En complément sur Glyphosate :

En complément sur lobbying :

En complément sur Monsanto :

   

Lundi 20 Mai 2019 - News # 17538 

Envoyé spécial. Les fichiers secrets de Monsanto :

SYNOPSIS :

Après le fichage illégal de journalistes, chercheurs ou politiques, voilà l’astroturfing, ou comment des agences de communication travaillant pour Monsanto ont créé un "faux mouvement spontané" de défense du glyphosate.

Nouvelles révélations sur les documents secrets de Monsanto. Après le fichage illégal  de journalistes, de chercheurs, de politiques, l'équipe d'"Envoyé spécial" a découvert une autre stratégie : l’astroturfing.

Les agriculteurs ciblés

Des agences de communication travaillant pour Monsanto ont créé un "faux mouvement spontané" de défense du glyphosate. Des hôtesses ont ainsi recruté des agriculteurs sans jamais leur dire qu’elles travaillaient pour la firme. L’objectif était de créer un groupe d’influence venant du terrain, en dissimulant cette stratégie aux premiers concernés : les agriculteurs.

Une enquête de Laura Aguirre de Carcer, Tristan Waleckx et les équipes d’"Envoyé spécial"

Non évalué.

En complément sur Monsanto :

En complément sur Envoyé spécial :

     

Mercredi 15 Mai 2019 - News # 17387 

Interdit d'interdire : Faut-il interdire le glyphosate ?

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit :

- Hervé le Bars, membre de l’Afis - Science et pseudo-sciences
- Gil Rivière-Wekstein, fondateur de la revue Agriculture et Environnement
- Joël Labbé, sénateur
- François Veillerette, directeur et porte-parole de Générations Futures

Non évalué.

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur glyphosate :

     

Lundi 13 Mai 2019 - News # 17329 

Le « glyphosate moins cancérogène que la charcuterie » : le rapport sénatorial qui fait hurler les écologistes. Voir [ici] ().

Et bien que les Sénateurs mangent du glyphosate !

Ahurissant.

Traîtres de politiciens !

En complément sur glyphosate :

En complément sur Sénat :

     

Jeudi 9 Mai 2019 - News # 17239 

Glyphosate : des centaines de personnalités secrètement fichées et ciblées en fonction de leur soutien à Monsanto. Voir [ici] ().

Le lobbying et le trafic d'influence : des saloperies à interdire absolument et à punir de peines sévères, aussi bien financières et de prison.

Le lobbying et le trafic d'influence sont des activités perverses radicalement incompatibles avec la démocratie.

En complément sur Glyphosate :

En complément sur Monsanto :

En complément sur lobbying :

En complément sur fichage :

 

Mardi 30 Avril 2019 - News # 16968 

Pesticides : bientôt la fin du glyphosate ? Des scientifiques découvrent un herbicide d'origine naturelle. Voir [ici] ().

En complément sur pesticide :

En complément sur glyphosate :

     

Jeudi 11 Avril 2019 - News # 16487 

Pesticides et santé : Sans surprise, les Héraultais "pissent" du glyphosate... Voir [ici] ().

Saloperie de Monsanto et de traîtres de politiciens.

En complément sur pesticide :

En complément sur santé :

En complément sur glyphosate :

   

Lundi 8 Avril 2019 - News # 16367 

Le Vietnam interdit l’importation d’herbicides à base de glyphosate. Voir [ici] ().

En complément sur glyphosate :

       

Vendredi 5 Avril 2019 - News # 16298 

Pesticides et santé : 100% des citoyens testés ont des concentrations élevées de glyphosate dans leur urine. Voir [ici] ().

Saloperie de Monsanto...

En complément sur pesticide :

En complément sur glyphosate :

En complément sur santé :

En complément sur urine :

En complément sur santé :


Lundi 1er Avril 2019 - News # 16135 

Glyphosate : procès, ennuis financiers, image... Bayer-Monsanto est en difficulté. Voir [ici] ().

Tant mieux !

Qu'ils coulent !

En complément sur Glyphosate :

En complément sur Monsanto :

En complément sur Bayer :

   

Mardi 26 Mars 2019 - News # 16029 

Environnent et pollution chimique : Un train désherbeur pour épandre un peu moins de glyphosate sur les voies. Voir [ici] ().

En complément sur environnement :

En complément sur glyphosate :

En complément sur pollution :

   

Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15524 

Soissons : Sylvie Heyvaerts quitte la France insoumise pour l’UPR. Voir [ici] ().

Chers Amis Insoumis,

J’ai décidé de quitter la France Insoumise.
Non parce que je serai en désaccord avec le programme l’Avenir en Commun, mais parce que je ne parviens plus à trouver dans le discours de FI la cohérence qui me permettrait de m’engager dans la bataille des Européennes.
« L’Europe on la change où on la quitte », résumait de façon simple le positionnement de FI sur l’Europe. La menace de départ de la France devant permettre d’instaurer un rapport de force pour renégocier un certain nombre de points fondamentaux dans les traités européens. Au fur et à mesure, la perspective d’une sortie unilatérale de l’ UE s’est évaporée et le plan B est devenu bien flou. 
Je voudrai reprendre ici plus précisément la stratégie développée par FI, pour expliquer en quoi elle ne me convainc plus. 
La FI nous explique que « La désobéissance » est légale. Elle consiste à prendre une option de retrait. C’est-à-dire qu’un pays peut se désolidariser d’un aspect des traités européens. 
Donc si nous voulons mettre en œuvre notre programme, il va falloir prendre une option de retrait sur un nombre important de points. 
- Sur L’article 168 et 169 du TFUE qui donne la priorité au profit sur la santé
- Sur les articles 32 et 33 qui organisent la libre circulation des capitaux, des marchandises et des services.
- Sur l’article 106 qui prévoit l’ouverture à la concurrence de tous les services publics
- Sur l’article 21 qui impose la diminution de la protection sociale et le démantèlement du droit du travail.
- Sur les articles 38 et 39 qui placent les agriculteurs dans une concurrence sans merci avec des pays à très bas couts de salaire, et les entraine dans une course éperdue à la productivité.

Autant dire que c’est une remise en question totale de la logique qui gouverne l’Union Européenne depuis le début, et dont une grande partie a déjà été transposé dans les droits nationaux.

Une telle remise en cause constitue en fait une refondation totale de l’UE sur des bases humanistes et eco-sociales.
Alors pouvons-nous réécrire entièrement la constitution de l’UE en y impulsant un changement de paradigme aussi total ? La modification des traités doit être voté à l’unanimité ce qui rend toute modification quasi impossible. On pourrait alors réécrire un autre traité qui écraserait tous les autres. Examinons des lors quel nouveau compromis pourrait naître de l’alliance de 28 pays aux intérêts contradictoires.
Harmonisation fiscale ? Le Luxembourg et les pays bas seront contre.
Harmonisation sociale ? Comment s’y prend -on pour les harmoniser les législations sociales de 28 pays lorsque concernant le « SMIG » les écarts vont de 200€ mensuel à 2000€ ? et que c’est précisément cet avantage social qui assure la compétitivité de ces pays de l’Est et conditionne à l’heure actuelle leur équilibre économique ?
Par quel miracle arriverions nous à un accord qui serait autre chose qu’un accord tronqué sur un moins disant social, environnemental, fiscal ?

N’est il pas temps de se rendre compte que cette alliance à 28 a précisément pour objectif d’aboutir à cette impuissance qui sert les intérêts de l’oligarchie ?

De plus à l’heure où la population demande le RIC, il me parait tout à fait déraisonnable de recréer une structure plurinationale (même plus réduite) , impliquant des délégations importantes de souveraineté. Nous avons un besoin urgent de démocratie et l’échelon national avec son organisation en départements et en communes héritée de la révolution française garantit la proximité nécessaire à l’exercice d’un réel pouvoir citoyen. 
Donc j’en arrive à la conclusion qu’il ne saurait y avoir de démocratie en Europe, ni en refondant les traités, ni en restant bloqué avec 28 pays aux intérêts divergents dans une structure englobante.

Si l’on veut bien concevoir les objectifs d’un autre point de vue une stratégie bien plus directe et bien moins aléatoire se dessine.

Notre projet est de faire bifurquer tout notre système de production vers un fonctionnement basé sur la règle verte et la solidarité. Ajoutons à cela que nous devons le faire vite, car la dégradation sociale et environnementale a atteint des sommets.

C’est pourquoi nous devons sortir de l’Union Européenne. Dès le lendemain du Frexit nous pourrons.

1. Défendre sérieusement l’environnement en sortant du dogme de la mondialisation et du libre-échange, qui amènent à faire fabriquer à 15000 km de chez soi des produits qui pourraient être produits localement. 
2. Empêcher les délocalisations des industries et les privatisations de notre patrimoine national.
3. Engager une transition énergétique d’envergure créatrice de millions d’emplois
4. Reconstruire des services publics dignes de ce nom, et empêcher la privatisation de ces secteurs .
5. Renationaliser les entreprises stratégiques : SNCF, Autoroutes, Orange, TF1, Gestion de l’eau, EDF GDF, Poste, etc…
6. Préserver la pêche artisanale et l’agriculture familiale. Soutenir la conversion vers le Bio, autoriser les semences libres, trouver des alternatives au glyphosate.
7. Augmenter le SMIG et les minimas retraite tout en allégeant les charges des petites entreprises.
8. Préserver l’unité nationale en stoppant les réformes des euro-régions menées dans le dos des français, sans leur consentement, qui passe par le regroupement forcé de communes et l’assèchement des finances des dites communes et des départements.
9. Redonner puissance à notre démocratie en instaurant le RIC. 
10. Ouvrir la France sur le reste du monde notamment sur la francophonie, sortir de l’OTAN et cesser de soutenir les guerres criminelles des USA , œuvrer pour la paix.

Et pendant les deux années qui s’écoulent entre la décision de quitter l’Europe et la sortie effective ( avec ou sans accord) rien ne nous empêchera de prendre des options de retraits unilatéral. 
Cette question n’est pas une dissertation théorique. Elle revêt une urgence absolue. Tous les jours des pans entiers de notre richesse nationale est cédée à des intérêts privés, les structures juridiques qui ont organisées la solidarité sont méthodiquement fracassées, l’indivisibilité même de la nation est remise en cause par des traités signés derrière le dos des français. C’est trop ! Nous devons avoir une réaction à la hauteur du danger !
Si la France reprend de manière claire sa souveraineté en sortant de l’UE, elle offrira un point d’appui ferme pour les peuples qui souhaitent mener une politique qui mette fin au pillage des richesses, au saccage de l’environnement, et au mépris de l’être humain. 
Nous pourrons alors monter conjointement de beaux projets, sans pour autant qu’il soit nécessaire de recréer une entité supra-étatique. 
Nous pourrions par exemple élaborer un plan de dépollution de la Mer Méditerranée avec les pays riverains. Nous pourrions renforcer les dispositifs conjoints de lutte contre les incendies, nous pourrions nous entendre sur une politique de sauvetage des migrants et d’accueil. Etc…

À cela s’ajoute un bénéfice financier non négligeable : Sortir de l’UE c’est récupérer immédiatement au minimum 34 milliards d’euros par an
9 milliards qui résulte de la différence entre ce que nous donnons à L’UE et ce qui nous est reversé. (La France verse 23 milliards et en récupère 14)
5 milliards d’euros liées à des dépenses hors budgets (Cofinancement et sanctions financières)
20 milliards récupérables rapidement sur la fraude et l’évasion fiscale en rétablissant le contrôle sur les mouvements de capitaux.
Sans compter les économies colossales découlant de l’allégement des réglementations issues de l’UE dont les coûts de gestion pesant sur les administrations, les entreprises publiques et privées, les artisans etc, qui sont estimées à 35 milliards annuels.

Le Frexit en ce qu’il est une réponse ferme et déterminé aux exactions de la caste des oligarques est nécessairement une mesure « de gauche ». Ce sujet ne doit plus être tabou. 
Un grand parti populiste comme l’est la France Insoumise, pourrait d’autant plus facilement assumer cette approche que la construction de l’Europe est frappée d’illégitimité depuis 2005 puisque le peuple français l’a refusé. 
Il est urgent que cette blessure démocratique soit soignée et qu’une nouvelle occasion de se prononcer soit donné au peuple. On ne peut pas demander aux citoyens d’aller voter, et ensuite bafouer leur vote. 
Comme le dit Frederic Lordon « La gauche ne peut plus couler un désir internationaliste dans les pires propositions du néoliberalisme ».

Eu égard à ses réflexions j’ai décidé de soutenir la campagne de Francois Asselineau, qui est aujourd’hui le seul a porter la revendication du Frexit dans l’espace public.
A ceux qui crient au loup parce que Francois Asselineau a été proche de Charles Pasqua et membre du RPF, je renvoie sur les explications très détaillées qu’il a lui-même données, et qui me semblent suffisamment convaincantes. M. Asselineau est depuis le début un fervent gaulliste et adversaire de la construction européenne néolibérale et il a pensé trouver dans le RPF un vrai parti souverainiste, avant de s’apercevoir qu’il s’était trompé.
Je n’ai personnellement jamais vu ou entendu chez lui aucun propos raciste, antisémite, identitaire, etc.. qui permettrait de l’identifier à l’extrême droite. Au contraire j’y trouve une culture universaliste, laïque, et républicaine absolument évidente. Je regrette que des débats sur le fond n’est jamais eu lieu entre les responsables de FI et l’UPR. Mais c’est vrai qu’ Asselineau avec ses 0,98% des voix est quantité négligeable ! Au moins ne pourrais-je pas être taxée d’opportunisme !!
Je reste bien évidemment solidaire de tous les autres combats de la France Insoumise.

Bravo Madame !

Et bienvenue dans le parti qui réunit les Français de tous les horizons !

En complément sur UPR :

En complément sur Sylvie Heyvaerts :

     

Lundi 4 Mars 2019 - News # 15438 

Salon international de l'agriculture - Partie 1- Stand des jeunes agriculteurs :

SYNOPSIS :

François Asselineau s'est rendu ce samedi 2 mars au Salon international de l'agriculture (SIA) pour échanger avec les agriculteurs. Dans cette première partie, il échange avec des représentants des Jeunes agriculteurs (JA), syndicat agricole associé à la FNSEA, en faveur du productivisme, du glyphosate, et particulièrement européiste.

 

Non évalué.

En complément sur François Asselineau :

En complément sur agriculture :

     

Mercredi 27 Février 2019 - News # 15316 

Pesticides : les 22 pisseurs involontaires d'Avranches, adeptes du bio, tous positifs au glyphosate. Voir [ici] ().

Comme quoi il vraiment interdire cette saloperie et toute la chimie dans l'agriculture et l'alimentation.

En complément sur glyphosate :

En complément sur pesticide :

     

Mardi 26 Février 2019 - News # 15291 

Didier Guillaume, ministre de l'agriculture, : "Je n’ai aucun doute sur la dangerosité du glyphosate". Voir [ici] ().

Alors, dans ce cas, pourquoi souhaite-t'il toutefois diligenter une nouvelle étude avant son interdiction ?!

Encore un faux cul...

En complément sur glyphosate :

En complément sur Didier Guillaume :

     

Mercredi 6 Février 2019 - News # 14796 

Pesticide et Glyphosate : Paul François, un agriculteur contre Monsanto :

Un témoignage de valeur.

En complément sur pesticide :

En complément sur glyphosate :

En complément sur monsanto :

   

Lundi 21 Janvier 2019 - News # 14421 

"Glyphosate : comment s'en sortir ?" - Envoyé spécial :

SYNOPSIS :

Peut-on sortir du glyphosate ? Pourquoi est-il aussi long et difficile d'interdire cet herbicide, considéré par de nombreux scientifiques comme dangereux pour la santé ? Une grande soirée événementielle d'"Envoyé spécial".

Au sommaire :

Glypho or not glypho ? Vincent et Olivier sont tous les deux céréaliers, l’un est pro-glyphosate, l’autre 100% bio. Chacun va passer quelques jours dans l’exploitation de l’autre.
Monsanto, la fabrique du doute
Le glyphotest d’"Envoyé"
Le vote impossible
Sri Lanka, un pays sans glyphosate

Non évalué.

En complément sur Glyphosate :

En complément sur Envoyé spécial :

     

Jeudi 17 Janvier 2019 - News # 14339 

Interview Brut : Élise Lucet sur le glyphosate :

SYNOPSIS :

Atteint d’un cancer incurable, l’Américain Dewayne Johnson a attaqué en justice Monsanto. C’est le premier au monde à avoir gagné un procès contre le géant américain. Elise Lucet raconte toute l’histoire pour Brut. Envoyé spécial consacre une soirée spéciale au glyphosate ce jeudi 17 janvier à 21h sur France 2.

En complément sur Élise Lucet :

En complément sur glyphosate :

En complément sur Monsanto :

En complément sur cancer :

 

Dimanche 13 Janvier 2019 - News # 14206 

Glyphosate : quand un scientifique signe un article écrit à 85% par Monsanto. Voir [ici] ().

En complément sur Glyphosate :

En complément sur Monsanto :

     

Vendredi 4 Janvier 2019 - News # 13974 

Glyphosate : la justice limite le recours aux preuves contre Monsanto. Voir [ici] ().

Restreindre l'emploi de certaines preuves... Et puis quoi encore ??

Tout montre que les juges contemporains, que ce soit en France ou aux États-Un is sont de plus en plus fous.

Ce n'est plus la justice mais l'injustice.

En complément sur justice :

En complément sur Glyphosate :

En complément sur Monsanto :

   

Samedi 3 Novembre 2018 - News # 12390 

Empoisonnement public et glyphosate : The Monsanto Papers.Voir [ici] ().

Effarant...

Ces gens sont véritablement des criminels.

Et les États ne font rien.

En complément sur Monsanto :

En complément sur glyphosate :

En complément sur poison :

   

Vendredi 2 Novembre 2018 - News # 12369 

Bayer, dans l’enfer du mariage avec Monsanto grâce au Glyphosate. Voir [ici] ().

Excellent !

Que ces pourris d'empoisonneurs publics perdent un maximum d'argent ! 

En complément sur Bayer :

En complément sur Monsanto :

En complément sur Glyphosate :

   

Mercredi 17 Octobre 2018 - News # 11942 

Manipulation : Glyphosate : Monsanto a créé et financé des groupes de "fermiers fantômes" en Europe. Voir [ici] ().

Rien n'arrête ces nuisibles.

Seule la puissance publique peut le faire.

Interdisons Monsanto sur le territoire français. Terminé.

En complément sur Glyphosate :

En complément sur Monsanto :

En complément sur manipulation :

   

Dimanche 7 Octobre 2018 - News # 11723 

"Lettre à Manu sur le doigté et son fondement", la deuxième lettre ouverte à Emmanuel Macron par Michel Onfray :

Le texte :

Votre Altesse,

Votre Excellence,

Votre Sérénité,

Mon cher Manu,

Mon Roy,


   La presse a rapporté il y a peu que tu avais nommé un gueux pour représenter la nation à Los Angeles. Il aurait pour seul titre de noblesse diplomatique, disent les mauvaises langues, les jaloux et les envieux, un livre hagiographique sur ta campagne présidentielle. En dehors de ce fait d’arme si peu notoire que personne n’en connaît le titre, pas plus d’ailleurs que celui des autres ouvrages du susdit, la plume est bien de celles qui se trouvent dans les parties les moins nobles de la profession : le croupion, car c’est celle que découvre le plus souvent la position de soumission inhérente à la fonction des gendelettres - la prosternation. De Sartre à BHL chez Sarko (après Mao), d’Aragon à André Glucskmann chez le même Sarko (après Mao lui aussi), de Drieu la Rochelle à Sollers chez Balladur (après Mao également), de Brasillach à Kristeva chez le Bulgare Jivkov (après Mao elle aussi), les cent dernières années n’ont pas manqué d’écrivains doués… pour l’agenouillement politique!

    Philippe Besson entre dans cette vieille catégorie du valet de plume, mais on sait désormais de quelle plumasserie ce jeune homme comme il faut relève. Ce genre de plume n’est pas celui des plus talentueux, mais c’est celui des plus vendus - je parle de l’homme, pas de l’auteur.

   Manu, on comprend que, toi qui aimes tant les lettres, tu aies envie de câlins venus des écrivains les plus à même de marquer le siècle et d’entrer dans la Pléiade quand tu seras redevenu banquier. Mais si ce siècle doit être marqué par toi, il n’y a pas grand dommage à ce qu’il le soit aussi par Besson le petit (à ne pas confondre avec Besson le grand, l’écrivain Patrick, ni avec Besson la championne d'athlétisme, Colette, ou bien encore avec Eric, le traître passé de Ségolène à Sarkozy en pleine campagne présidentielle, ou bien encore avec le Minimoy, Luc).  

   Avant d’être flagorneur, Besson-le-Petit a été directeur des ressources humaines auprès de Laurence Parisot, dame du MEDEF, mais aussi auteur de scénario de téléfilms, donc chevalier des Arts et Lettres. Convenons-en, tout ceci légitime l’affirmation d’Arlette Chabot, qui faisait déjà de l’éditorialisme politique à la télévision quand elle était en noir et blanc, la télévision, et n’avait qu’une seule chaîne. Courageuse, audacieuse, résistante, rebelle, insoumise, l’Arlette n’a en effet pas craint d’affirmer sur l’un des médias qui l’appointent que tout ceci était habituel: Napoléon n’avait-il pas nommé Chateaubriand en son temps et de Gaulle Romain Gary? En effet, en effet… Arlette, chère Arlette, vous qui avez déjà les grades de chevalier puis d’officier de la Légion d’honneur, je vous promets le grade supérieur pour bientôt! Si ce n’est déjà fait, car vous méritez d’y avoir votre rond de serviette, vous serez aussi bientôt invitée à la table de notre grand Mamamouchi en compagnie du vérandaliste Stéphane Bern et des frères Bogdanov, les éminents membres correspondants de la NASA française.  

   Votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, il a tout de même fallu, pour que cette affectation de copinage ait lieu, que tu prennes la décision d’un décret modifiant les règles de la nomination des diplomates afin que ce ne soit plus le Quai d’Orsay qui ait la main mais le gouvernement, c’est à dire, toi tout seul, chacun le sait. C’est ce que les langues vipérines qualifient de fait du prince… Le décret te permet désormais de récompenser des non-fonctionnaires, pourvu qu’ils aient été serviles. Bern ambassadeur chez l’impératrice Sissi ou les Bogdanov nommés pour la même fonction sur Mars, grâce à toi, c’est désormais devenu possible… La France redevient "great again"!

   J’ai appris qu’en même temps, tu avais rendu possible cet autre fait du prince: madame Agnès Saal a été nommée par un arrêté paru au Journal officiel "haut-fonctionnaire à l’égalité, à la diversité et à la prévention des discriminations auprès du secrétaire général du ministère de la culture". En voilà un beau poste, et si moral en plus! Un beau jouet emblématique du politiquement correct de notre époque.

   Rappelons un peu le CV de l’heureuse élue que tu gratifies à son tour. Cette dame s’était fait connaître par des notes de taxi dispendieuses, plus de 40.000 euros tout de même, et ce en grande partie au profit de ses enfants, quand elle était directrice générale du centre Pompidou et présidente de l’INA, un institut que tu connais très très bien, n’est-ce pas? Pour ces malversations, elle avait été condamnée à six mois de suspension sans solde (probablement selon les principes de ce que l’on peut désormais nommer la jurisprudence Benalla…), puis à trois mois de prison avec sursis et une double amende. Elle avait été réintégrée en douce au ministère de la culture à l’été 2016 (il faut faire gaffe aux nominations d’été...) comme chargée de mission auprès du secrétariat général en vue de la finalisation de labellisation AFNOR sur l’égalité professionnelle et la diversité.  

   Précisons aussi ceci: selon Mediapart, la même madame Saal, décidément très récompensée - on se demande pourquoi - figurerait également "dans la liste très restreinte des hauts fonctionnaires, qui, par un arrêté du 3 août 2018 signé par le Premier ministre, ont été inscrits à compter du premier janvier 2018, donc rétroactivement, au "tableau d’avancement à l’échelon spécial du grade d’administrateur général". Ce qui, en d’autres termes, veut dire que, pendant les vacances du Roy à Brégançon, cette procédure qui ne relève pas du traditionnel avancement mais d’une volonté politique expresse, a permis à ladite dame de profiter d’une hausse de son traitement allant jusqu’à 6.138 euros par an, indemnité de résidence à Paris comprise, soit au total près de 74.000 euros de traitement annuel. S’y ajoute un supplément sous forme d’indemnité qui augmente sa retraite des fonctionnaires d’environ 10%. Quand tu aimes, mon cher Manu, ça n’est pas pour rien et ça se voit!

   Françoise Nyssen, rappelons-le pour les millions de Français qui l’ignorent encore, est ministre de la culture. C’est elle qui a mis en musique la mélodie sifflée à son oreille par le président. Face au déchaînement que cette nomination a légitimement suscité, elle fait savoir ceci sur les réseaux sociaux: "J’ai nommé Mme Agnès Saal (j’épèle : S . A . A . L,  car on pourrait mal orthographier…) haute fonctionnaire à l’égalité et à la diversité. J’ai fait de cette cause une priorité dès mon arrivée au ministère de la culture. La qualité de son engagement et de son travail au service de ces valeurs fondamentales devrait guider les commentaires aujourd’hui". On ignore quelle est la "cause" en question: madame Saal, ou les fameuses valeurs ici prises en ôtage?

   Mais Françoise Nyssen, c’est également l’éditrice qui a sciemment fraudé deux fois le fisc en ne déclarant pas de considérables agrandissements d’espace, une fois en Arles, au siège de sa maison d’édition, une autre fois à Paris. Le Canard enchaîné, qui a levé le lièvre, a chiffré la fortune économisée par ce double forfait! Ca en fait des APL pour les étudiants désargentés, je te jure!

  Qui se ressemble s’assemble. Dès lors, il était normal que, sous ton autorité, sous tes ordres, selon ton désir, selon ton souhait, selon ta volonté, selon tes vœux, mon Prince, mon Roy, mon grand Mamamouchi, le vice récompense le vice. En un peu plus d’un an, de Richard Ferrand à Alexandre Benalla, via cette dame Saal, tu nous y as déjà tellement habitués!

   Sais-tu, mon cher Manu, que des caissières qui ont utilisé à leur petit profit des bons de réduction de deux ou trois euros qui trainaient sur la caisse, ou que des employés de grand magasin qui ont mangé un fruit prélevé dans les rayonnages, ont été sèchement licenciés, eux, sans indemnités, sans planques payées par les contribuables et sans possibilité de retrouver du travail fort bien payé avec les avantages de la fonction à la clé? Probablement une nouvelle belle et grosse voiture avec chauffeur…

   J’ai appris aussi que ton si bon ami Benalla s’était rendu coupable de charmants forfaits depuis ceux que l’on a bien connus l’été dernier. Mais l’incendie a été joliment éteint - sûrement pas avec l’eau de la piscine que tu t’es fait construire à Brégançon, pas pour toi, oh non, bien sûr, mais par altruisme, pour les enfants du personnel de la résidence royale plus sûrement. 

   En garde à vue, la police a souhaité perquisitionner le domicile de ton si cher ami Benalla. Elle voulait notamment accéder à son coffre-fort. Tenus par la loi à ne pas entrer dans l’appartement avant l’heure légale, les policiers ont posé des scellés le soir et attendu le lendemain. Mais le coffre-fort a été vidé dans la nuit! On a le bras long chez les Benalla puisque du commissariat on peut atteindre un coffre-fort chez soi en pleine nuit. Les quatre armes qui devaient s’y trouver n’y étaient plus - soit tout de même trois pistolets et un fusil, pour un homme qui n’a que deux mains, ça fait tout de même beaucoup… Sa femme avait les clés, il avait dit qu'elle était à l’étranger : elle se cachait en fait dans le seizième arrondissement de Paris. Il est vrai que pour de nombreux français cet arrondissement de nantis équivaut bien à un pays étranger.  

   Votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, il me semble tout de même qu’il vaut mieux faire partie de ta cour que d’être un senior amputé de sa retraite, être un plumitif courbé plutôt qu’un écrivain debout, être une énarque de gauche qui tape dans la caisse de l’Etat pour financer les transports de sa progéniture, plutôt qu’un étudiant à qui tu voles dans sa poche cinq euros d’APL, être un cogneur de manifestants avec un brassard de la police et une accréditation de l’Elysée qu’un syndicaliste défendant le droit du travail.   

   Votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, j’aimerais que tu m’aimes et ce pour trois raisons. La première: pour être nommé sans compétence consul des provinces et des régions françaises dans le sixième arrondissement de Paris, voire le seizième – tu le peux, je le sais, il suffit que tu le veuilles; la deuxième: pour permettre à ma vieille mère qui n’a pas son permis de conduire et qui a quatre-vingt-quatre ans, de pouvoir disposer d’un taxi gratuit à n’importe quelle heure du jour et de la nuit pour aller faire ses visites médicales à une demi-heure de chez elle, le tout payé avec l’argent du contribuable  tu le peux, je le sais, il suffit que tu le veuilles; la troisième:  pour avoir chez moi des armes à feu en quantité, mais aussi et surtout, pour pouvoir tabasser les gens qui me déplaisent en portant un casque sur la tête, en distribuant des coups de matraque et en disposant de CRS ou de la police comme couverture à mes descentes de petite-frappe - tu le peux, je le sais, il suffit que tu le veuilles.

   S’il te plait, votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu: veuille-le. Je te promets pour ce faire de me prosterner moi aussi, de montrer les plumes de mon cul aux passants, de dire du bien de toi avec des articles, des conférences et des livres, je te jure, j’irai sur les chaînes et les radios du service public pour certifier, comme Arlette Chabot, qu’entre Napoléon, de Gaulle et toi, il n’y a pas l’épaisseur d’une feuille de cigarette, Joffrin ne me reconnaîtra pas, il m’aimera peut-être lui aussi comme il a aimé jadis Bernard Tapie et Philippe de Villiers. Je pourrai écrire aussi une biographie de Stéphane Bern avec une préface de Brigitte ex-Trogneux, passer une thèse de physique quantique avec tes amis les frères Bogdanov comme directeurs de travaux. Je pourrais même consacrer un séminaire de littérature comparée à l’œuvre de Philippe Besson que je mettrai en perspective avec celle de James Joyce. S’il te plaît, tu le peux, tu es mon Roy. J’habite place de la Résistance à Caen, fais-moi signe.

   Veuillez, votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, mon chéri, recevoir l’expression de ma considération la plus courtisane. Vive la République, vive la France, mais surtout: Vive Toi !

Michel Onfray


Post-scriptum : des bises à la Reine.

Post-scriptum 2: j’apprends à cette heure que tu as fait du jet-ski à fond les ballons avec Brigitte quand tu étais à Brégançon et ce dans une zone interdite à la navigation et au mouillage - tu y as pourtant grandement navigué et vraiment mouillé. Cette réserve marine protégée ne doit être troublée par aucun véhicule à moteur. Il y eut pourtant tes deux jets-ski et ton gros bateau avec un moteur de 150 chevaux - qui sait, peut être empruntés à Nicolas Hulot, car on sait que, comme toi, il est un écologiste qui collectionne les engins motorisés. Protéger l’environnement marin et préserver la biodiversité dans les eaux du parc national de Port-Cros, pour toi qui fumes du glyphosate chaque matin au petit déjeuner, ça compte pour rien, n’est-ce pas? 
 

Une lettre très réussie.

À voir !

Complément : Michel Onfray déprogrammé de France 5 après un texte à charge contre Macron. Voir [ici] (). Comme quoi, le président n'a pas du tout aimé. 

En complément sur Michel Onfray :

En complément sur Macron :

     

Jeudi 4 Octobre 2018 - News # 11635 

Santé et chimie : "Tout le monde en a" : on a assisté aux premiers prélèvements de la campagne de testing de glyphosate et les résultats sont édifiants. Voir [ici] ().

Des criminels. Monsanto devraient être interdite en France et leur dirigeants arrêtés pour empoisonnement public.

En complément sur santé :

En complément sur chimie :

En complément sur glyphosate :

En complément sur Monsanto :

En complément sur poison :


Jeudi 27 Septembre 2018 - News # 11480 

Découverte d’un lien entre Glyphosate et mortalité des Abeilles. Voir [ici] ().

En complément sur Glyphosate :

En complément sur abeille :

     

Samedi 22 Septembre 2018 - News # 11331 

Santé : ils retrouvent 14 fois la dose autorisée de glyphosate dans leurs urines et portent plainte. Voir [ici] ().

Et bien, ils ont raison !

En complément sur santé :

En complément sur glyphosate :

     

Vendredi 21 Septembre 2018 - News # 11317 

Liste des 42 députés qui ont décidé dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 que l’interdiction du glyphosate d’ici 3 ans ne sera pas inscrite dans la loi :

Une liste de traîtres de politiciens en somme.

Il serait opportun que des associations poursuivent ces gens pour empoisonnement public.

En complément sur glyphosate :

En complément sur poison :

     

Samedi 15 Septembre 2018 - News # 11172 

Glyphosate : l'Assemblée nationale rejette à nouveau son interdiction dans la loi. Voir [ici] ().

Ben voilà...

Une preuve de plus, si cela était encore nécessaire à certains débiles, que nos politiciens sont bien des TRAÎTRES.

En complément sur Glyphosate :

       

Mardi 4 Septembre 2018 - News # 10929 

La nomination de François de Rugy à l'Écologie laisse un arrière-goût de glyphosate dans la bouche de la gauche. Voir [ici] ().

Il n'y a pas grand chose à attendre de lui, à mon humble avis.

En complément sur François de Rugy :

En complément sur écologie :

     

Samedi 1er Septembre 2018 - News # 10870 

Chroniques de la dégénérescence et de la cupidité : même les agriculteurs deviennent des fous et des pervers : des sylviculteurs utilisent du glyphosate pour accélérer la pousse les pins des Landes. Voir [ici] ().

Ahurissant.

Le pognon, le pognon, et le pognon, par toujours plus de rendement, et le reste n'a plus aucune importance.

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur cupidité :

En complément sur forêt :

En complément sur glyphosate :

 

Vendredi 24 Août 2018 - News # 10706 

États-Unis : déjà 8000 procédures judiciaires contre Monsanto concernant le glyphosate du Roundup. Voir [ici] ().

Excellent !

En complément sur Monsanto :

En complément sur glyphosate :

En complément sur Roundup :

   

Mercredi 22 Août 2018 - News # 10680 

Procès du Glyphosate du Roundup : comment Monsanto pense gagner en appel. Voir [ici] ().

Ça..., on peut compter sur leur armée d'avocats dévoyés pour trouver un moyen de faire échouer la justice.

En complément sur Procès :

En complément sur justice :

En complément sur Glyphosate :

En complément sur Roundup :

En complément sur Monsanto :


Mercredi 22 Août 2018 - News # 10660 

Pesticides et santé: Du glyphosate dans la prostate : Jean-Claude Terlet, paysan, attaque Monsanto pour «empoisonnement». Voir [ici] ().

En complément sur glyphosate :

En complément sur Monsanto :

En complément sur poison :

   

Jeudi 16 Août 2018 - News # 10545 

Interdiction du glyphosate de Monsanto : les 63 députés qui ont voté contre l’inscription dans la loi. Voir [ici] ().

La liste des traîtres, en somme...

Quelle honte !

Ils devraient être traduits en justice pour au moins deux motifs :

  1. Empoisonnement public.
  2. Haute trahison.

En complément sur glyphosate :

En complément sur Monsanto :

En complément sur député :

   

Mercredi 15 Août 2018 - News # 10518 

Marie-Monique Robin sur le procès du glyphosate : "Monsanto pourrait devenir une coquille vide, donc insolvable". Voir [ici] ().

Le problème provient du capitalisme, des institutions et de l'arsenal juridique et législatif qu'il a mis en place pour se développer sans encombres.

Les capitalistes ont créé un environnement qui leur est favorable uniquement. Tout est prévu. Les peuples, et la justice, sont perdants par construction.

On a besoin de se cacher ? On monte une société écran.

On veut pouvoir délocaliser ? On vote une loi interdisant toute limitation aux transfert de capitaux.

Etc.

Tant que les citoyens n'ont pas repris le contrôle des institutions de la république par l'instauration d'une démocratie véritable à la Étienne Chouard (tirage au sort, contrôle des mandataires sociaux, etc,.) NOUS SERONS TOUJOURS PERDANTS.

Et, avec l'Union Européenne, les lobbies des diverses industries et intérêts financiers s'en donnent à coeur joie : plus de 23.000 lobbyistes qui ont plus de pouvoir que les eurodéputés, les faits l'ayant démontré à satiété. PERDANTS je vous dis.

On est tellement dominé par les oligarchies capitalistes qu'ils envisagent de créer des tribunaux PRIVÉS pour demander des intérêts de dédommagements aux États !!! Vous vous rendez compte ? PERDANTS je vous dis.

La puissance publique défendant le bien commun et l'intérêt général se meurt.

PERDANTS nous sommes.

En complément sur Monsanto :

En complément sur glyphosate :

En complément sur Marie-Monique Robin :

   

Lundi 13 Août 2018 - News # 10480 

Glyphosate : décision contre Monsanto saluée, amendement rejeté... comment les députés LREM expliquent leurs contradictions. Voir [ici] ().

Des débiles, incompétents et traîtres, qui participent à l'empoisonnement de toute la société.

C'est criminel.

En complément sur Glyphosate :

En complément sur Monsanto :

En complément sur LREM :

   

Jeudi 28 Juin 2018 - News # 9407 

Alimentation et santé : Des traces de glyphosate et d'autres pesticides retrouvées dans une majorité de bières. Voir [ici] ().

Merci Monsanto ! 

En complément sur alimentation :

En complément sur bière :

En complément sur glyphosate :

En complément sur pesticide :

En complément sur santé :


Vendredi 8 Juin 2018 - News # 8961 

Glyphosate dans du miel : des apiculteurs portent plainte contre Monsanto. Voir [ici] ().

En complément sur Glyphosate :

En complément sur miel :

En complément sur Monsanto :

   

Mardi 29 Mai 2018 - News # 8714 

Pesticides de Monsanto : L’interdiction du glyphosate ne sera pas inscrite dans la loi, la classe politique s'indigne. Voir [ici] ().

En complément sur Monsanto :

En complément sur pesticide :

En complément sur glyphosate :

   

Vendredi 11 Mai 2018 - News # 8354 

 

Pesticides et RoundUp : Monsanto-Bayer empoisonne le monde à l’arsenic en toute impunité :

SYNOPSIS :

Une étude de l’Université de Caen (Normandie), publiée dans la revue Toxicology Reports, révèle la présence de métaux lourds et d’arsenic, ainsi que des traces de pétrole dans des herbicides à base de glyphosate. Ces formulants seraient plus toxiques sur les plantes et cellules humaines que le glyphosate lui-même.

Les professeurs Gilles-Eric Séralini, Nicolas Defarge et Joël Spiroux ont étudié 14 formules d’herbicides à base de glyphosate ainsi que leurs impacts sur les plantes et des cellules humaines. Leurs conclusions : « Les herbicides à base de glyphosate ont été montrés comme contenant des métaux lourds et de l’arsenic. Ces produits ne sont pas déclarés et normalement interdits pour leur toxicité », indique le rapport d’étude.

Monsanto-Bayer sont des criminels !

Mais que fait l'État bordel ??!

En complément sur Monsanto :

En complément sur RoundUp :

En complément sur poison :

En complément sur pesticide :

En complément sur Gilles-Eric Séralini :


Mercredi 18 Avril 2018 - News # 7838 

Glyphosate et santé : donnez votre urine pour détecter la présence de pesticides :

SYNOPSIS :

Les Faucheurs Volontaires de l'Ariège, lancent ce lundi un appel national aux citoyens. Ils cherchent des volontaires pour participer à une campagne d’analyses d’urine pour y rechercher des traces de glyphosate.

C'est le plus controversé des herbicides et selon les Faucheurs Volontaires, il est présent partout. Dans la nature, dans ce que nous mangeons et dans notre corps. Pour le démontrer, le collectif lance donc une vaste campagne d'analyse d'urine. "On pisse du glyphosate" disent les Faucheurs, qui cherchent 1 500 volontaires pour faire le test avant d'élargir leur campagne à toute la France. 

Le glyphosate ne se trouve pas naturellement dans la nature, c'est un marqueur. Donc si on a du glyphosate dans ses urines, c'est qu'on a inhalé, bu ou mangé des pesticides". Dominique Masset, faucheur volontaire en Ariège.

Une campagne la plus large possible

Pour l'instant, le collectif cherche 1 500 volontaires en Ariège mais compte ensuite essaimer dans chaque département de France. "On veut faire en sorte qu'un maximum de personnes de tous âges, de tous milieux, de tous profils, fassent des analyses" explique Dominique Masset, "pour démontrer que tout le monde boit du glyphosate, en mange ou en respire. Jeunes, vieux, agriculteurs, intellectuels... On veut une gamme sociale complète, pour faire pression sur les pouvoirs publics. Ceux qui sont censés nous protéger".

Source : France 3 – Occitanie le 16 Avril 2018.

En complément sur Glyphosate :

En complément sur pesticide :

En complément sur santé :

   

Dimanche 8 Avril 2018 - News # 7542 

 

Du glyphosate du Roundup de Monsanto dans les vaccins... Voir [ici] ().

Franchement, là ça devient grave.

Aujourd'hui, avec toutes les informations que nous avons, nous pouvons objectivement dire et faire que :

Alors que font nos traîtres de politiciens ? Rien que de servir la soupe à l'industrie pharmaceutique et aux multinationales de la chimie. 

Et notre santé, ils s'en foutent. La preuve : moi qui ne suit pas un expert je vois clair dans ce qu'il faut faire et ne pas faire concernant ce sujet. ^^ Alors que foutent-ils ?!! 

En complément sur vaccin :

En complément sur Roundup :

En complément sur glyphosate :

En complément sur Monsanto :

 

Lundi 19 Février 2018 - News # 6850 

Scandaleux : quand l'Union Européenne copie-colle un rapport fait par Monsanto pour conclure à la non-dangerosité du glyphosate contenu dans son herbicide Roundup... :

SYNOPSIS :

Une étude publiée récemment par l'ONG Générations Futures alerte sur la présence de glyphosate dans plusieurs aliments. Il s'agit d'une substance classée "cancérigène probable" par une agence de l'ONU.

En 2015, un rapport de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), avait conclu à la non-dangerosité du glyphosate. Cependant, une centaine de pages de ce rapport seraient de simples copier-coller d'un rapport de 2012 élaboré par Monsanto. L'Union européenne a-t-elle menti ? Quelles conséquences sur la santé humaine ?

Source : BFMTV.

Un autre triste exemple de la puissance des lobbies. Exit le peuple, l'intérêt général, le bien commun, et la démocratie...

En complément sur scandale :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Monsanto :

En complément sur lobb :

En complément sur aliment :


Mercredi 25 Octobre 2017 - News # 5404 

Glyphosate, Monsanto : quels sont les dessous de cette affaire ? :

En complément sur Monsanto :

En complément sur OGM :

     

Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .