Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

13 News

Jeudi 21 Mars 2019 - News # 15888 

 

Christophe Castaner sur l'Acte 18 des Gilets Jaunes : «Samedi, il n'y avait pas de manifestants, mais que des haineux, des ultras» :

Les néofascistes du gouvernement reserrent la vis...

"Vous pourrez vous appuyer sur les militaires de Sentinelle qui ne doivent en aucun cas participer au maintien de l'ordre" : typique de la doctrine du "en même temps", du foutage de gueule, de l'hypocrisie, de la langue de bois ! S'il ne participe en aucun cas au maintien de l'ordre, alors comment peut-on s'appuyer dessus ?

Christophe Castaner devient de plus en plus dangereux.

En complément sur Christophe Castaner :

En complément sur Acte 18 :

     

Lundi 18 Mars 2019 - News # 15798 

Philippe de Villiers : " Moi je suis un Gilet Jaune de souverainisme" - Les Incorrectibles - Sud Radio :

SYNOPSIS :

📋 L'homme politique, essayiste et fondateur du Puy du Fou, Philippe de Villiers, est l'invité d'Eric Morillot dans #LesIncorrectibles sur Sud Radio.

📋 Il nous parlera de la Nouvelle-Zélande, du terrorisme, des Gilets Jaunes, d'Emmanuel Macron, du Puy du Fou, de Marine Le Pen, de la commission européenne, des européennes 2019, de François-Xavier Bellamy et de bien d'autres sujets polémiques.

Non évalué.

En complément sur Philippe de Villiers :

En complément sur souverainisme :

     

Dimanche 3 Février 2019 - News # 14719 

Les voyous de la grande distribution et les mendiants et les SDF qui fouillent leur poubelles : le cas de Georges Plassat, président du Groupe Carrefour de 2012 au 18 juillet 2017:

Encore un bel enfoiré.

Ils ne sont là que pour le pognon, la preuve : selon Wikipédia :

La rémunération de Georges Plassat à la tête du Groupe Carrefour se compose de :

Sa rémunération globale s’élève à près de 10 millions d'euros en 2016. L'écart entre sa dernière rémunération (2017) et ses conditions de retraite d'une part et la situation dégradée dans laquelle il laisse le groupe a l'issue de son mandat d'autre part donne lieu a une polémique a l'occasion de l'Assemblée Générale de Juin 2018. La polémique est unanimement relayée et appuyée par la presse économique, la presse internationale, le Haut Comite de Gouvernement d'Entreprise, le Ministre Français de l'Économie et des Finances et une partie des organisations syndicales. Malgré un vote en Assemblée Générale approuvant a hauteur de 68% sa rémunération 2017 et ses conditions de départ, Georges Plassat renonce au paiement d'un montant compensatoire d'une clause de non-concurrence a hauteur de 3,9 millions d'Euros.

En complément sur grande distribution :

En complément sur Carrefour :

En complément sur Georges Plassat :

En complément sur SDF :

En complément sur mendiant :


Mercredi 26 Décembre 2018 - News # 13799 

 

Bal des incroyables faux-culs : Alexandre Jardin, veut être le parrain du mouvement des Gilets Jaunes pour les Européennes. Voir [ici] () et [là] ().

Ou comment se foutre de la gueule du monde...

Voyez, c'est terrible : certains de ces politiciens osent tout ! : le type, il ne doute de rien : il soutien Macron lors de son premier meeting le mardi 12 juillet à la Maison de la Mutualité à Paris, et maintenant il retourne sa veste et prétend représenter le peuple ! Lui le bourgeois écrivain cinéaste né à Neuilly-sur-Seine qui appuyait Macron... 

Aucune décence.

On n'en veut plus de ces gens qui ne nous représentent pas, et qui retournent hypocritement leur veste à la moindre occasion.

Une girouette de plus dont le peuple français et les Gilets Jaunes doivent impérativement se méfier !

Gilets Jaunes, ne tombez pas dans le piège diviseur de ce Tartuffe !

Ne soyez pas naïfs, et demeurez toujours lucides, et vigilants !

En complément sur faux cul :

En complément sur hypocrisie :

En complément sur Tartuffe :

En complément sur Alexandre Jardin :

En complément sur gilet jaune :


Lundi 5 Novembre 2018 - News # 12443 

 

« Le mystère Clovis » de Philippe de Villiers : « La colonisation de l’Europe » ? :

SYNOPSIS :

Avec Jeanne Smits et Armel Joubert des Ouches au Puy du Fou.

« Le mystère Clovis » est le titre du dernier ouvrage de Philippe de Villiers, paru chez Albin Michel. Le très prolifique auteur, ancien homme politique, créateur du Puy du Fou démontre une fois encore la passion qui est la sienne pour l’histoire de France en s’intéressant cette fois à Clovis, premier roi des Francs, converti au christianisme après son mariage avec Clotilde, la catholique. 

RITV chez Philippe de Villiers pour son ouvrage « Le mystère de Clovis »

C’est la troisième fois que Philippe de Villiers reçoit la rédaction de RITV sur ses terres vendéennes. Dans cet entretien de seize minutes, si l’auteur de « Le temps est venu de dire ce que j’ai vu » (revoir nos entretiens dans leurs versions courtes ou intégrales) évoque largement la mission divine dont fut investi Clovis, c’est pour mieux dresser le bilan particulièrement sombre de la France d’aujourd’hui, terre chrétienne qui, au fil des siècles, a fini par rejeter et son histoire et sa vocation spirituelle millénaire. Un rejet qui provoque un effondrement moral, social, culturel, politique et économique du pays.
 
Le militantisme « animalitaire » 

« Je ne veux pas faire de dessin sur le chemin qu’on est en train d’emprunter, explique Philippe de Villiers, mais c’est monstrueux ! » Devant les caméras de RITV, Philippe de Villiers a souhaité revenir sur la visite de Brigitte Macron au Zoo de Beauval dans le Loir- et-Cher, le 4 décembre 2017 :
« Les pandas du zoo de Beauval on le sait, sont menacés. Et ils ont la visite de Madame Macron et qui les prend dans ses bras. Quiconque toucherait aux pandas de Beauval ou à un embryon de panda de Beauval serait  accusé de crime. Et pendant ce temps-là, le petit embryon humain, quand il voit arriver une blouse blanche, il sait que c’est pour le déchiqueter… Et lui, il n’a pas la visite de Madame Macron. Il y a là une injustice spectaculaire qu’il convient de relever pour la dénoncer ».

Colonisation de l’Europe par l’islam ? Même l’Eglise catholique est coupable

« Les hiérarchies culturelles et spirituelles contribuent à cet amollissement général. On ne veut pas voir. Et il y a quelque chose de nouveau : la hiérarchie de l’Eglise catholique avec le pape François a décidé d’imposer la société multiculturelle à toute l’Europe » explique Philippe de Villiers à Jeanne Smits. « Donc c’est l’anti-Lépante ! Les musulmans avancent et ils sont soutenus, au nom de Nostra Aetate ». Nostra Aetate, sans doute le document le plus révolutionnaire de l’Eglise parce qu’il s’oppose à la doctrine bi-millénaire de l’Eglise catholique. Il s’agit de la déclaration du concile Vatican II sur les relations de l’Eglise catholique avec les religions non chrétiennes. Selon Philippe de Villiers, « Les musulmans sont soutenus par ceux qui devraient mettre en garde les chrétiens. La colonisation de l’Europe par l’islam est soutenue par toutes les hiérarchies. Toutes, sans exception. Il faut donc appeler les uns et les autres à la résistance intellectuelle. Avant de se battre il faut comprendre ce qui se passe. Comprendre que nous sommes face au grand concours des plus belles lâchetés ».

« Notre civilisation est en péril » 

« En effet, notre civilisation est en péril à cause de l’hédonisme et à cause de l’islamisme. La désaffiliation, l’homme nomade et la colonisation de l’Europe ». 

Dans un entretien qu’il avait accordé à RITV en décembre 2016 (La France une terre d’islam ?), Philippe de Villiers expliquait en détail le projet de l’islam pour l’Europe. Il voit un lien direct entre ce plan imposé aux peuples et le rejet par l’Europe de ses racines. « Un peuple ne se lève et ne réagit que lorsqu’il est dans une impasse. Le jour où le mondialisme hédoniste aura face à lui le mondialisme islamiste, peut-être que de cet affrontement naitra une prise de conscience. » Pour l’instant, Philippe de Villiers estime qu’hédonistes et islamistes s’entraident mutuellement. Et il ajoute, « En fait, ils se détestent dans un face à face où ils se nourrissent l’un de l’autre ». 

Et Philippe de Villiers de conclure : « Il n’y a que sorte de gens. Il y a les élites qui sont translucides. Et le peuple qui bien souvent reste lucide. Entre les lucides et les translucides, c’est toujours les plus lucides qui gagnent à terme. Les translucides, à terme, sont liquidés ».

Source : reinformation.tv

Le mot de l'éditeur

Dans une évocation gorgée de couleurs fortes et de furieuses sonorités, Philippe de Villiers fait revivre Clovis et lui donne la parole. Le roi fondateur dévoile les épisodes les plus intimes, les plus secrets, de ses enfances, de ses amours, de ses chevauchées.

Ce livre éclaire d'un jour nouveau le mystère de sa conversion, rétablit la vérité sur la date de son baptême et renouvelle ainsi la perspective symbolique de tout notre passé, de notre destin. Au fil d'un récit haletant, affleurent parfois des correspondances troublantes entre les tribulations du monde de Clovis et les commotions de notre temps : le va-et-vient des peuples en errance, les barbares, les invasions, les fiertés évanescentes, les civilisations qui s'affaissent... Une restitution spectaculaire, passionnante, inattendue, qui nous fait revivre comme jamais les temps mérovingiens et les origines de la France.

Et bien je trouve que c'est inquiétant : je n'ai jamais vu Philippe de Villiers dans cet état de démoralisation. "Il est déjà bien tard" : comme s'il se rendait compte que suite aux trahisons récurrentes de toutes les hiérarchies, de tous nos traîtres de politiciens, la situation était désespérée.

Je pense qu'il va falloir hélas plus de souffrances et de douleurs au peuple français pour qu'il se réveille enfin. Cela dit, l'affaire du prix des carburants montre que le ras-le-bol est atteint, que les français sont prêts à s'unir. Encore un peu d'humiliations et de souffrances, et le peuple pourrait enfin reprendre le pouvoir. Enfin !

En complément sur Philippe de Villiers :

       

Mardi 19 Juin 2018 - News # 9181 

Philippe de Villiers : entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine :

SYNOPSIS :

Ancien homme politique jugé «réactionnaire» par ses détracteurs, créateur du fameux Puy-du-Fou, Philippe de Villiers exerce malgré son retrait apparent de la vie politique une influence non négligeable sur les esprits.

Entretien.

Ce type est considéré comme "réactionnaire" alors même qu'il est super lucide et moderne, adapté au réel.

Un type bien, sain, et loyal.

En complément sur Philippe de Villiers :

En complément sur Macron :

En complément sur Poutine :

   

Mercredi 6 Juin 2018 - News # 8922 

Philippe de Villiers et l'aventure du Puy du Fou : "L'âme des peuples, comme les grands sentiments, sont les mêmes partout, et le sentiment de fierté, la préservation de l'identité, sont les mêmes urgences affectives partout." :

Philippe de Villiers est quelqu'un d'exceptionnel.

Ceux qui le critiquent ou qui se moquent de lui sont en réalité des minables, totalement incapables de faire le quart de ce qu'il a fait, en partant de rien, et d'une ruine.

On reconnaît un homme à ses actes et à ses oeuvres.

Et l'oeuvre de Philippe de Villiers est exceptionnelle.

Et en plus, il est proche de projeter au niveau mondial...

Une sorte d'apôtre civil de la France et des valeurs saines et de la famille (à 1000 lieues des LGBT et de tout ce genre de saloperies promus par les médias, les bobos, les européistes, et les mondialistes).

En complément sur Philippe de Villiers :

En complément sur Le Puy du Fou :

     

Jeudi 24 Mai 2018 - News # 8634 

 

Zoom - Philippe de Villiers : "Puy du Fou, un rêve d'enfance" :

SYNOPSIS :

Philippe de Villiers est l'invité de TV Libertés pour l'anniversaire des 40 ans du Puy du Fou. Il revient sur cette déraisonnable aventure devenue un projet mondialement connu et admiré. Interrogé par Martial Bild, "le patriarche" du Puy du Fou évoque l'ENA, Giscard, Soljenitsyne, Chirac et Emmanuel Macron. Il donne la clé du succès de la cinéscénie et du grand parc :"Le Puy du Fou ne propose pas ce que les gens aiment mais ce qu'ils pourraient aimer".

Source : TV Libertés.

Une interview unique sur un type unique ayant réalisé quelque chose d'unique.

À voir !

En complément sur Philippe de Villiers :

       

Dimanche 20 Mai 2018 - News # 8540 

Massacre des Palestiniens par Israël : Michèle Sibony, porte-parole de l'Union Juive Française pour la Paix (UJFP), s’exprime sur la situation en Palestine et le sionisme :

SYNOPSIS :

Michèle Sibony, porte-parole de l'Union Juive Française pour la Paix UJFP, s’exprime à notre micro sur la situation palestinienne actuelle, sur celle de ses alliés ainsi que sur le positionnement de l'Occident (Europe - États Unis).

Mais aussi sur l'importance de soutenir la Campagne BDS France - Boycott Désinvestissement Sanctions contre Israël.

Une grande dame ! Respect ! 

Elle voit juste, parle droit, et sait passer à l'action. 

Je rejoins complètement ce qu'elle dit : la seule solution est le boycott total. Israël ne comprend que le rapport de force.

Alors soutenons l'initiative l'UJFP et BDS :

 

Trouvé sur le site de BDS Québec :

Le gouvernement canadien est devenu « le plus grand allié et complice d’Israël »… au monde :
- en coupant l’aide à l’Autorité palestinienne et à l’Agence des Nations Unies pour les réfugiées palestiniens dans la foulée des agressions israéliennes contre GAZA en 2009;
- en signant des accords de libre échange et de recherche et développement industriel, des initiatives en matière de défense et de partage d’information entre les deux pays;
- en contribuant pour 5 M$ à un nouveau fonds Canada-Israël  pour la science et la technologie;
- en éliminant les tarifs douaniers sur tous les produits manufacturés  au Canada et en Israël;
- en réduisant les frais sur un nombre important de produits agricoles et de pêche;
- en augmentant globalement le commerce avec Israël à 1,4 milliards $ soit le double depuis 1996;
- en appuyant de façon systématique, automatique et inconditionnelle toutes les positions du gouvernement israélien.

J'ai honte !

Putain ce Justin Trudeau est décidément un taré complètement inconscient et soumis. Cervelle = 0 !

Une carpette au service des États-Unis et des sionistes...

En complément sur massacre :

En complément sur palestine :

En complément sur Israël :

En complément sur Michèle Sibony :

En complément sur sionisme :


Vendredi 4 Mai 2018 - News # 8213 

 

Documentaire sur la présidentielle 2017 en France : "Macron à l'Élysée : le casse du siècle" :

SYNOPSIS :

Avec «Macron à l'Elysée : le casse du siècle», BFMTV poursuit sa production de documentaires sur la dernière présidentielle.

«Le casse du siècle» : la campagne Macron ou la réussite d'une «effraction».

Après le fiasco de François Fillon, plombé par les affaires et lâché par une partie de son camp, le banco d’Emmanuel Macron, porté par les circonstances et une incontestable opiniâtreté. Avec Macron à l’Elysée, le casse du siècle (1), documentaire de 52 minutes que BFMTV a de nouveau produit en interne, la chaîne continue de redérouler, au long, le fil de cette campagne qui restera dans les annales. Cette fois du point de vue du vainqueur, qui n’était au départ qu’un ministre ambitieux puis un challenger sans troupes et aux maigres chances. Si personne n’ignore l’issue du film, les très nombreux témoignages qui nourrissent le récit de cette victoire par «effraction» – terme admis par Macron lui-même – ne manquent pas d’intérêt.

Alors qu’Emmanuel Macron va souffler d’ici peu sa première bougie à l’Elysée, c’est aussi l’occasion de réaliser le chemin parcouru, à titre personnel, depuis l’affirmation de ses ambitions, l’annonce de sa candidature et enfin la bataille électorale qui l’a conduit à la victoire finale, face à l’extrême droite. De la petite équipe totalement dédiée à sa cause et revendiquant une culture start-up, aux démonstrations de force des meetings de fin de campagne, on mesure une nouvelle fois combien sa victoire n’était pas toute tracée.

«Vous ne serez jamais ministre»
Le film s’ouvre avec la réception donnée par François Hollande à l’Elysée, le 15 juillet 2014, en l’honneur de celui qui était alors secrétaire général adjoint et quittait le Palais après deux années. Gaspard Gantzer, en charge de la communication du président Hollande à l’Elysée, et Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de la dernière partie du mandat et l’un des parrains politiques de Macron, notamment, reviennent sur cette période. Les sourires sont bien présents, mais l’humeur du jeune conseiller en partance est quelque peu amère. Lui se serait bien vu ministre, comme Julien Dray ou Jacques Attali l’avaient conseillé à Hollande en parlant d’une «pépite», racontent-ils dans le film. «Trop tôt», «trop technocrate», aurait répondu à l’un comme à l’autre le chef de l’Etat. Attali affirme alors avoir joué un rôle : «Je lui ai dit : "Emmanuel, il faut partir parce que vous ne serez jamais ministre."»

Interrogé sur l’aigreur de Macron, l’ancien patron du PS Jean-Christophe Cambadélis, raconte une anecdote. Quelques mois avant son départ de l’Elysée, sortant d’une réunion, il aurait lancé au premier des hollandais et ministre, Stéphane Le Foll : «Tu sais, je reviendrai et j’attaquerai tout le monde au pic à glace…» Jouyet se souvient, lui, que son discours de départ de l’Elysée se finissait par quelque chose qui voulait dire «je reviendrai […], ce n’est qu’un au revoir». Faute de ministère, l’ancien banquier reprend sa liberté, pour monter une start-up avec son compère Julien Denormandie, aujourd’hui secrétaire d’Etat. On connaît la suite : six semaines plus tard, Arnaud Montebourg sort de route puis du gouvernement, Hollande rappelle Macron. «C’est Manuel Valls qui fait pression auprès de François [Hollande]», raconte Jacques Attali, qui reçoit quelques jours plus tard un coup de fil du Premier ministre : «Tu diras à ton protégé qu’il n’est qu’un ministre technique.» Nous sommes en août 2014.

«Macron se consacre à autre chose»
Depuis Bercy, c’est une nouvelle page qui s’ouvre pour le jeune ministre. Et une double vie politique. Autour d’Ismaël Emelien, une petite équipe soudée et totalement dévouée se démultiplie pour servir à la fois le pays et l’avenir de leur grand homme. Pendant ce temps-là, ça défile au ministère, se souvient l’ancien ministre du Budget Christian Eckert : «Le ministère de l’Economie a surtout servi de tremplin à son parcours présidentiel. People, journalistes, acteurs, chanteurs, écrivains… Il nous arrivait de croiser des personnes dont on pensait qu’elles n’étaient pas forcément au centre de l’actualité économique du pays.» A l’automne 2015, le film suit l’affirmation progressive des ambitions macroniennes. Michel Sapin raconte avoir mis en garde François Hollande : «Je lui ai dit : "Emmanuel Macron se consacre à autre chose… Et cette autre chose, ce n’est pas d’appuyer ta candidature."»

La constitution d’En Marche reste évidemment un moment important. Gaspard Gantzer revient sur les conditions dans lesquelles Macron l’a annoncée à Hollande. La scène se passe après une réunion portant sur la future campagne du président sortant et à laquelle Macron vient de participer. Il se lance : «Tiens au fait, je t’en avais parlé il y a quelques mois, mais cette fois, c’est fait, je vais lancer une forme de think tank avec des jeunes pour réfléchir à la politique», se souvient Gantzer, rapportant les encouragements de Hollande qui «se dit que quelque chose de positif peut sortir de cela». L’affaire est lancée, elle ne s’arrêtera plus. Fin août 2016, Macron sort du gouvernement et s’il laisse entendre qu’il soutiendra Hollande candidat c’est en fait déjà pour mettre sa campagne sur orbite. Michel Sapin ne sait d’ailleurs si Hollande a pêché par «aveuglement» ou s’il a dû faire semblant de croire à la fidélité de son ancien ministre par «incapacité de faire autrement».

Dans l’entourage de Macron c’est le temps de la déclaration de candidature pour soutenir les levées de fonds et couper l’herbe sous le pied de Hollande. Lequel annonce sous cette contrainte inédite qu’il ne tentera pas de briguer un second mandat. C’est le temps des ralliements politiques, ils sont nombreux. Le récit par l’ancienne journaliste Laurence Haïm, alors porte-parole de Macron, de celui de Bayrou, qui a failli s’étouffer à table, vaut le détour. Fort de ce soutien, de l’éclatement de la gauche et de l’effondrement du candidat Fillon, Macron accélère. La start-up devient une très grosse PME, l’accueil des nouveaux convertis par les croisés de la première heure ne se fait alors pas sans frustrations. Mais l’appel de la victoire est le plus fort : bouquet final pour Macron, ce candidat «parti de rien» qui a «terrassé toutes les têtes d’affiche» et «pulvérisé tous les partis», décrit le commentaire, volontiers tapageur. L’histoire d’un coup de maître ou d’une sacrée trahison, chacun jugera. Selon un proche Macron, au soir du second tour, le vainqueur lui aurait confié : «On vient de réussir un braquage. C’est comme dans Ocean’s Eleven, sauf qu’on était moins nombreux… Faut dire qu’on connaissait le proprio et qu’on avait les plans.» 

Source : Libération.

Un documentaire qui confirme définitivement que :

Maintenant, il faut aussi prendre conscience que c'est ahurissant et vraiment ironique, pour ne pas dire du foutage de gueule, que ce soit BFMTV qui fasse un  pareil documentaire, alors même que c'est la chaîne qui a le plus contribué à permettre l'élection d'Emmanuel Macron... 

Une petite meute de jeunes diplômés, capables intellectuellement, mais dévoyés, sans éthique, cyniques, inconscients, ont travaillé intensément à propulser un traître à la France, un traître aux intérêts français (il faut voir comment Macron a vendu l'un de nos fleurons industriel Alstom), et un traître aux français. Terrible.

Cette histoire est un véritable drame pour la France, et je n'exagère pas. Il faut prendre conscience que non seulement ce gouvernement ne va rien faire d'utile pour le pays mais va même détruire ses services publics, fragiliser encore plus les maigres revenus de français moyens ou pauvres, faire la volonté du MEDEF, des capitalistes et de la politique néolibérale de l'Union Européenne, mais qu'en plus, le petit groupe de connards qui ont travaillé pour porter Macron au pouvoir sont maintenant aux manettes de notre pays, et qu'ils vont en plus s'incruster durablement : on les retrouvera ici ou là dans les rouages de la république travaillant à leur propre carrière, à celle de leur amis et intérêts, etc. C'est très grave. Les loups sont entrés dans la bergerie, et vont tout faire pour y rester, soyez-en persuadés.

Où est l'intérêt du peuple dans toute cette gabegie ? Nulle part ! Le peuple, n'existe pas pour ces gens. Seul compte pour eux le pouvoir. L'épisode de Macron disant à François Hollande à son départ de Bercy qu'il va le soutenir pour les présidentielles donne la mesure de la duplicité, de la trahison et du cynisme du personnage Macron. À gerber !

Un must très révélateur.

À voir absolument ! à ne surtout pas rater !

En complément sur Macron :

En complément sur présidentielle 2017 :

     

Jeudi 19 Avril 2018 - News # 7864 

 

Dégénérescence et perversité croissante de la société : l’inventeur de la balançoire à double godemichet bientôt à l’académie des beaux-arts ? Voir [ici] ().

Et il y en a pour appeler cela de l'Art...

Quel foutage de gueule !

Cette déliquescence est largement appuyée, il faut le savoir, à cause des "élites" artistiques françaises dégénérées. Ci-dessous, un exemple flagrant où (au centre) le président de l’AICA-France (Association Internationale des Critiques d’Art) manifeste en faveur du plug anal de Paul Mc Carthy :

Voilà où nous en sommes : des cons intellectuels et vaniteux font la promotion de merdes en se pensant plus sachants, plus libéraux, et plus démocrates, que le peuple lui-même, et entendent lui dicter ce que doit être l'Art, le beau, etc.

En complément sur dégénérescence :

En complément sur perversité :

     

Jeudi 15 Mars 2018 - News # 7074 

Philippe de Villiers annonce «la mort programmée du Puy du Fou» à cause d'un arrêté gouvernemental visant à encadrer l'activité des bénévoles dans le spectacle vivant. Voir [ici] ().

C'est vraiment lamentable...

Mais quelle bande de connards dans ce gouvernement de merde !

En complément sur Philippe de Villiers :

       

Dimanche 2 Avril 2017 - News # 3022 


Seuls les vrais communistes dénoncent la réalité de la candidature oligarchique de Macron,
les autres n'étant que des opportunistes
avant tout soucieux de leur carrière politique et de leurs rémunérations très avantageuses
au détriment de leur idéal politique et des Français qui les ont élus.
Franchement, être communiste et soutenir Emmanuel Macron,
c'est le suprême reniement, un retournement de veste majeur

 

Emmanuel Macron, symbole du renouveau ? Bullshit ! : on dénombre déjà au moins 565 élus socialistes avec Macron + 9 communistes + 14 écologistes :

J'ai récupéré cette édifiante liste depuis le site officiel http://www.socialistesavecmacron.fr/liste.html ().

Et ceux qui ont créé ce site ont le culot d'avoir inscrit en haut de leur page :

 Le changement — de visage — c'est maintenant ! 


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .