Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : insolite - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : humour noir - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

17 News

Dimanche 27 Octobre 2019 - News # 21621 

Un conseiller régional RN annonce déposer plainte après «une agression violente des Antifas». Voir [ici] ().

Antifas : "Milice violente, marxiste léniniste au service du grand capital qu'ils prétendent combattre. Leur idéologie révolutionnaire n'est qu'une mise en scène théâtrale qui a pour but de maintenir au pouvoir le régime bancaire du nouvel ordre mondial en créant très souvent un climat de violence afin de dissuader les opposants à leurs idées de manifester."

Les Antifas sont des fascistes. Point final.

Il faut dissoudre ce genre de groupuscules malsains et violents, rempli de nervis.

En complément sur Antifas :

       

Jeudi 24 Octobre 2019 - News # 21547 

Francis Cousin présente : Critique de la société de l'indistinction :

SYNOPSIS :

« La réflexion riche-en-esprit consiste dans l'acte de distinction, de saisie et d'énonciation de la contradiction. »
HEGEL, Science de la logique.

« L'argent apparaît comme la puissance de perversion de l'individu et des liens sociaux... Il transforme la fidélité en infidélité, l'amour en haine, la haine en amour, la vertu en vice, le vice en vertu, le valet en maître, le maître en valet, le crétinisme en intelligence, l'intelligence en crétinisme.
[…]
Comme l'argent, qui est le concept existant et agissant de la valeur, confond et échange toute chose, il en est l'indifférenciation et la permutation universelles. Il est le monde à l'envers, l'indistinction et l'inversion de toutes les qualités naturelles et humaines. »
MARX – Manuscrits de 1844.

Non évalué.

En complément sur Francis Cousin :

       

Vendredi 18 Octobre 2019 - News # 21372 

💥 Crise néolibérale

La série documentaire Travail, salaire, profit nous entraîne dans les arcanes de l'économie mondiale, jugée bien souvent trop opaque pour en saisir tous les tenants et les aboutissants. L'étude de cas, didactique et passionnante, est pourtant salutaire, à l'heure d'une crise massive du capitalisme, notamment via son avatar contemporain, le néolibéralisme, rejeté en bloc par une grande partie de la société. Après Jésus et l'islam, avec Jérôme Prieur, et Mélancolie ouvrière, Gérard Mordillat, accompagné de l'économiste Bertrand Rothé, signe une réflexion creusée et lucide sur cette "nouvelle religion contemporaine", via le témoignage d'économistes renommés, dont Frédéric Lordon et David Graeber.


Épisode 1 : Travail :

SYNOPSIS :

Certains mots sont d’un usage si courant qu’on finit par les utiliser sans en interroger le sens. Comme celui de "travail". Depuis la nuit des temps l’homme travaille : une activité qui n'a pourtant pas cessé d'évoluer depuis le paléolithique. Qu'est-ce que le travail aujourd’hui ? Est-il devenu une marchandise ? Qu'achète-t-on sur le marché du travail ? Pourquoi et comment est apparu le Code du travail ?

📜 Sommaire de l'épisode
00:34 La notion de travail 
14:15 Le travail une marchandise 
22:48 Le marché du travail 
30:05 Le droit du travail, l’équilibre entre capital et travail
41:40 Le contrat de travail, une manière de légitimer le lien de subordination 

Un épisode passionnant.

À voir !

Cela dit, je trouve qu'il y a souvent chez les intervenants une confusion flagrante entre capitalisme et libre entreprise.


Épisode 2 : Emploi :

SYNOPSIS :

Le travail et l’emploi apparaissent souvent comme deux termes interchangeables. De façon ordinaire, aujourd’hui, c’est l’emploi qui est le plus souvent utilisé pour désigner le travail… Seraient-ils de faux jumeaux ? Étude des incroyables transformations du management contemporain, ainsi que de l’invention de l’autoentrepreneuriat comme forme moderne de l’emploi.

📜 Sommaire de l'épisode
00:33 Les différences entre le travail et emploi
11:00 La fin du  taylorisme, une diversification des compétences de l’employé ?
26:41 Le passage du salariat à la relation commerciale 
36:06 L’avenir de l’emploi face à l’informatisation et la robotisation 
 

Encore plein de choses intéressantes, et parfois terribles.

À voir !


Épisode 3 : Salaire :

SYNOPSIS :

"Le salaire est la somme d’argent que le capitaliste paie pour un temps de travail déterminé ou pour la fourniture d’un travail déterminé." Cette citation de Marx est-elle encore valide aujourd’hui ? Après le salaire de subsistance et le salaire différé, l'on voit apparaître les notions de revenu universel ou de salaire à vie. Serait-ce la fin du salariat ?

📜 Sommaire de l'épisode
00:34 La transformation du salaire : de l’enveloppe hebdomadaire à la fiche de paie mensuelle 
10:15 Le « salaire de subsistance » 
13:59 La productivité marginale des travailleurs 
18:28 La disparition du marché du travail
29:03 L’armée de réserve
36:16 La polarisation du marché du travail : l’accroissement des inégalités salariales et la disparition de la classe moyenne
46:58 Vers la disparition du salariat ? 

Non évalué.


Épisode 4 : Marché :

SYNOPSIS :

Aujourd’hui, le marché occupe une place hégémonique dans les sciences économiques. D’Adam Smith et sa "main invisible" aux libéraux contemporains, tous y voient le principe central de l’économie. Forts d’un discours théologico-économique, ils en font un dieu incontestable. Pour les libéraux, le marché a toujours raison. Mais de la guerre commerciale à la guerre entre nations, il n’y a qu’un pas…  

📜 Sommaire de l'épisode
00 :34 Le marché a toujours raison ? 
10 :34Le marché et l’Etat
17 :53 Le déclin de l’interventionnisme étatique, l’hégémonie du libéralisme 
28 :23 La notion de crise
38 :10 Le soutien de l’Etat, un rempart du système néo-libéral 

Non évalué.


Épisode 5 : Capital :

SYNOPSIS :

Comme tous les concepts économiques, le capital a une histoire ; une histoire singulière que l'on peut raconter de bien des manières. D'autant plus que la signification de ce terme s'est transformée au rythme du changement des modes de production... Plutôt que de faire une théorie du capital, la situation contemporaine de l'économie ne nous invite-t-elle pas à faire une théorie de l'actionnariat ?

Non évalué.


Épisode 6 : Profit :

SYNOPSIS :

D'où vient l'argent ? Au cours de l'histoire les thèses se sont succédées sans parvenir à conclure. Le profit est un concept fuyant. Pour Marx il était le produit d'un vol, le capitaliste volait au travailleur une part de son travail ; pour Milton Friedman, Prix Nobel d'économie, accroître les profits était l'unique responsabilité des entreprises. Entre l'enjeu financier et l'enjeu social, la querelle demeure.

Non évalué.

En complément sur travail :

En complément sur salaire :

En complément sur emploi :

En complément sur capitalisme :

En complément sur profit :


Jeudi 4 Avril 2019 - News # 16253 

Francis Cousin : "L'objectivité réelle de l'histoire, c'est la lutte des classes" :

 

SYNOPSIS :

L'histoire de toute société jusqu'à nos jours n'a été que l'histoire de luttes de classes.

Homme libre et esclave, patricien et plébéien, baron et serf, maître de jurande et compagnon, en un mot oppresseurs et opprimés, en opposition constante, ont mené une guerre ininterrompue, tantôt ouverte, tantôt dissimulée, une guerre qui finissait toujours soit par une transformation révolutionnaire de la société tout entière, soit par la destruction des deux classes en lutte.

Dans les premières époques historiques, nous constatons presque partout une organisation complète de la société en classes distinctes, une échelle graduée de conditions sociales. Dans la Rome antique, nous trouvons des patriciens, des chevaliers, des plébéiens, des esclaves; au moyen âge, des seigneurs, des vassaux, des maîtres de corporation, des compagnons, des serfs et, de plus, dans chacune de ces classes, une hiérarchie particulière.

La société bourgeoise moderne, élevée sur les ruines de la société féodale, n'a pas aboli les antagonismes de classes Elle n'a fait que substituer de nouvelles classes, de nouvelles conditions d'oppression, de nouvelles formes de lutte à celles d'autrefois.

Karl Marx - Friedrich Engels - Manifeste Communiste - 1847.

Toujours au top ce Francis Cousin.

Je ne suis pas à 100% d'accord sur tout, mais globalement, il voit vraiment juste.

À voir !

En complément sur Francis Cousin :

En complément sur lutte de classe :

     

Vendredi 26 Octobre 2018 - News # 12158 

Mondialisme : "Le bal du diable... En l'An 68" : le triomphe de la révolution mondiale libérale-libertaire - Par Jean-Michel Vernochet :

SYNOPSIS :

Mai 68 fut une véritable Révolution et non un chahut d’étudiants. Une révolution mondiale qui à l’opposé de 1917 a pleinement réussi et vu le triomphe posthume de Trotsky. À savoir l’échec du marxisme-léninisme qui avait érigé la classe ouvrière en idole messianique. Le joli mois de Mai consacra lui, les théories freudo-marxistes d’Herbert Marcuse et ultra libérales de Milton Friedman, les Écoles de Francfort et de Chicago s’étant combinées pour former un mélange détonnant et changer la face du monde.

Les minorités agissantes devinrent les forces subversives porteuses de l’assomption eschatologique. Le messianisme révolutionnaire n’a en vérité jamais visé l’émancipation des hommes, mais uniquement la destruction de l’ordre existant. Le prolétariat russe n’aura été ainsi entre les mains des bolchéviques qu’un instrument… La Terreur rouge de 1918 le récompensera de sa crédulité à coups d’exécutions massives, de famine et de goulag. Au demeurant la révolution ultra libérale-libertaire conduit tout aussi inéluctablement à l’élimination des classes laborieuses par le déclassement et le chômage de masse.

Cinquante ans après, les protagonistes de l’émeute soixante-huitarde, trotskistes et maoïstes, sont devenus les grands passeurs de l’hédonisme californien, se faisant les agents les plus actifs de l’américanisation du Vieux continent et au-delà, de sa tiers-mondisation. Ils furent aussi généralement d’ardents promoteurs idéologiques des guerres destinées, au nom de la Démocratie et des Droits de l’Homme, à diffuser le monothéisme du marché, nouvelle religion annonciatrice d’une Gouvernance mondiale en progestation assistée.

Tous ou presque occupent aujourd’hui des postes de contrôle politiques, culturels, universitaires, médiatiques d’où ils ont avec succès engagé la grande mutation du paradigme sociétal et culturel du monde occidental. Soit la négation absolue de toutes les références métaphysiques ayant servi jusqu’à ce jour de base à la civilisation.

À noter que Jean-Michel Vernochet donnera une conférence de présentation de son ouvrage, le samedi 17 novembre 2018 à 15h à Aix-les-Bains :

En complément sur Jean-Michel Vernochet :

En complément sur libéral libertaire :

En complément sur mondialisme :

   

Mardi 2 Octobre 2018 - News # 11587 

Grand entretien de rentrée de septembre 2018 avec Pierre-Yves Rougeyron : "Éric Zemmour n’est plus souverainiste, il a rallié l’ennemi" :

Sommaire de la partie 1 :

- Actualités du Cercle Aristote
- La démission de Nicolas Hulot et la question écologique
- L'affaire Alexandre Benalla
- La loi Schiappa
- L'hommage à Maurice Audin
- Hervé Juvin au Rassemblement national et Nathacha Polony à Marianne
- L'affaire Clément Méric

Sommaire de la partie 2 :

- Viktor Orban
- Matteo Salvini
- Russie
- Élections européennes pour les partis "souverainistes" français
- Manifestations anti-migrants à Chemnitz
- Venezuela
- Trump et son plan éco protectionniste
- Le marxisme, solution ? (Revenu universel....)
- Jacques Focart
- Éric Zemmour [à 46'40]
- Décès de John McCain
- Décès d'une cofondatrice des Femen
- Décès Vice Amiral François Flohic & Pierre Maillard
- Décès Michel Cazenave
- Décès Alexis Philonenko
- Décès Samir Amin
- Claude Paulin (philosophe monarchiste)

Non évalué (mais il dit souvent beaucoup de choses intéressantes).

En complément sur Pierre-Yves Rougeyron :

En complément sur Éric Zemmour :

En complément sur souverainisme :

   

Samedi 8 Septembre 2018 - News # 11020 

Chroniques de la dégénérescence : une réflexion sur notre époque caduque : 

L'homme a perdu tout pouvoir de s'adapter au réel.

Roger Dommergue.

Le refus de la religion a engendré des structures économiques injustes.

Depuis 2 siècles on a tout fait pour déraciner, avilir le peuple et lui enlever tout idéal, tout amour du métier, toute religion. On engendre le prolétariat et on l'écrase.

Bétail mondial livré à la boucherie, guerre de 14-18, de 39-45 et aux 150 guerres de ce demi-siècle entre le système libéral et l’idéologie marxiste... 

Elles rapportent d'immenses fortunes aux "financiers qui mènent le monde", aux Bazile Zaharoff, aux Bloch-Dassault...

Il n'est pas d'exemples dans l'Histoire de l'humanité d'une plus profonde déshumanisation.

La chute de l'Empire Romain n'était qu'un petit détail à côté de cet effondrement mondial où l'homme isolé de toute attache naturelle et surnaturelle est livré comme une épave rentabilisable et pornographiable à merci à la démence universelle. 

L'homme a perdu tout pouvoir de s'adapter au réel.

Un constat tout à fait pertinent.

L'homme est en train de se perdre dans l'idéologie libérale-libertaire, de la marchandisation de tout, du jouir sans entrave, de la négation de Dieu, et de la mise au pinacle du droit-de-l'hommisme contre les réalités et les lois de la Nature et de l'Univers.

Et au bout du compte, nous allons tous en payer le prix fort, totalement catastrophique.

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur réflexion :

     

Lundi 20 Août 2018 - News # 10623 

Francis Cousin / Rachid Achachi - Discussion autour du Maghreb :

Non évalué.

En complément sur Francis Cousin :

En complément sur Maghreb :

En complément sur Marx :

En complément sur capitalisme :

 

Vendredi 20 Juillet 2018 - News # 9907 

Le Cardinal allemand Reinhard Marx : «On ne peut pas être nationaliste et catholique». Voir [ici] ().

Et puis quoi encore ?

Déjà, il y a nationalisme et nationalisme. C'est un mot fourre-tout où chacun peut y mettre ce qu'il veut. Il y a moins de 10 ans, le souverainisme était considéré comme du nationalisme...

Et puis, on peut être pour la Nation, et pour l'État-nation, sans être d'extrême droite, il faut arrêter de déconner. L'exemple type flagrant : l'union des patriotes de tous bords politiques lors du CNR (Conseil National pour la Résistance). Exemple flagrant plus récent : le drapeau français. Il y a quelques années, abhorrer un drapeau français était vu comme un acte inique et méprisable. Il y a quelques jours, des millions de gens ont fêté la victoire des bleus en arborant plein de drapeaux français partout. Conclusion : ce mot de nationalisme ne veut rien dire, il est piégé.

Maintenant, sur cette affaire, je pense qu'on ne peut pas être Cardinal et faire de la politique. Il faut choisir : soit servir les intérêts de Dieu, soit du monde.

0 pointé Monsieur le Cardinal : ne comprend rien aux devoirs de sa mission.

En complément sur catholicisme :

       

Mercredi 11 Juillet 2018 - News # 9719 

 

Francis Cousin : "Dans la trajectoire de Marx et de Debord - Contre la falsification du spectacle marchand" - ERTV Nantes - 16 Juin 2018 :

Une conférence absolument magnifique.

Beaucoup de choses super intéressantes sur la véritable nature de Mai 68.

Je ne partage pas les certitudes absolues de Francis Cousin des concepts qu'il présente au début, mais il demeure un intellectuel radical de premier plan.

Un must.

À voir !

En complément sur Francis Cousin :

En complément sur Marx :

En complément sur Debord :

En complément sur commumisme :

En complément sur radicalité :


Lundi 28 Mai 2018 - News # 8698 

Censure et persécution : suite à son livre "La criminalité du lobby LGBTQ", Jean Robin est attaqué par le lobby LGBT :

SYNOPSIS :

Après des mois de censure par le vide, y compris par les libraires qui ne commandent pas le livre et les médias qui n'en parlent pas, le lobby LGBT s'est réveillé et veut maintenant censurer le livre par la justice. D'une censure à l'autre...

Source : Jean Robin ().

PRÉSENTATION DU LIVRE :

Nous vivons un temps où l’inversion des valeurs est reine, la norme devient l’exception et inversement.

La tolérance engendre l’intolérance dès lors qu’elle n’a plus aucune limite, ni aucun tabou. Or le but principal du lobby LGBTQ (pour Lesbien-Gay-Bi-Trans-Queer), comme tous les marxistes et post-marxistes dont ils font partie, est de dynamiter tous les tabous sexuels, qu’il le reconnaisse publiquement ou pas. Cette démarche est donc criminelle à de nombreux égards, à commencer par la perte de repères qu’elle engendre dans la société toute entière. Si l’on peut changer de sexe comme de chemise, si l’on peut louer son ventre comme on loue ses bras, si l’on peut se marier sans pouvoir procréer, pourquoi ne pas se marier avec son chien, coucher avec ses enfants ou manger des fœtus avortés pour espérer rajeunir ?

Le Lobby LGBTQ avance ses pions doucement mais sûrement depuis les années 70, où il est né avec la révolution sexuelle. Moins d’une cinquantaine d’années plus tard, il fait partie de l’idéologie dominante alors que ceux qu’il prétend représenter (sans leur demander leur avis) ne constituent pas plus d’1% de la population. Ce 1% là et leur influence n’est jamais dénoncé, contrairement au 1% les plus riches, il est loué, adoré, et l’on se prosterne devant lui. Car il est devenu si puissant, économiquement, médiatiquement, politiquement et moralement, que cette nouvelle vache sacrée est désormais considérée comme le veau d’or. Il est temps de briser une fois pour toute cette idole de malheur et de restaurer les véritables valeurs, qui sont judéo-chrétiennes, n’en déplaise aux patriarchophobes.

L’auteur :

Jean Robin est l’auteur d’une quarantaine de livres, dont une série de livres noirs sur les idéologies qu’il estime nocives, ainsi que des essais de fond sur le communautarisme, les médias et la démocratie. Récent converti au christianisme, il analyse le lobby LGBTQ du point de vue chrétien et citoyen.

Sommaire :

Introduction : mon rapport aux LGBTQ
Incitation à changer de sexe donc à la mutilation et à la ruine économique
Incitation à l’homosexualité
Incitation à l’homophobie, à la lesbianophobie et à la transphobie
Incitation au totalitarisme du langage (homophobie, pronoms)
Contre la liberté d’expression
Collaboration avec l’islam pourtant homophobe
Incitation à une hypersexualisation dès le plus jeune âge
Inversion des valeurs
Emprise sur l’Ecole, les médias, la politique
La Gay pride
PMA et GPA
Conclusion

Pour lire quelques extraits et commander le livre : Éditions Tatamis ().

Il y a un moment où, devant l'abominable, l'intolérable, l'inique, l'injustice flagrante, et la priorité des enjeux, il faut savoir arrêter de se diviser, et de se chamailler de manière puérile et totalement contre-productive.

Même si je ne partage pas les points de vue de Jean Robin en politique et en économie, en revanche je souscrit à 100% à son combat pour dénoncer la mouvance LGBT qui, depuis quelques décennies, pratique un lobbying anti-démocratique indécent, niant même le droit à la société de refuser l'instauration, la banalisation, et l'érection de ses pratiques perverses, ténébreuses, et délétères, en modèles.

L'homosexualité est contre-nature, et est induite dans l'homme par les parasites de la perversité, de l'homosexualité, et de la Luxure, qui ont été engendrés par la masturbation. C'est un processus ténébreux très sournois qui corrompt de l'intérieur, dans la psyché, les êtres, et par suite, toute la société. C'est une abomination qu'il faut dénoncer et stopper urgentissimement sous peine d'auto-destruction (sans compter l'immense karma que nous nous engendrons collectivement : rappelez-vous les édifiants épisodes bibliques de Sodome et Gomorrhe).

Les citoyens ont le droit de dénoncer l'homosexualité pour ce qu'elle est.
Les citoyens ont le droit d'en parler, de la qualifier, de la combattre, etc., pour la simple raison que chacun a le droit à la liberté d'expression, à la liberté de conscience, et à la liberté de choix.

Le cas du mariage pour tous est tout à fait emblématique : des millions de français sont venus de toute la France pour dire non au mariage gay, mais malgré cela, aucune délégation n'a été reçue par le président François Hollande. En revanche, le lobby LGBT oui. C'est ça la démocratie ? Une démocratie vendue aux lobbies, une république bannanière... Honteux ! Scandaleux ! Et puis, chacun connaît le résultat : le mariage gay a finalement été adopté par le gouvernement de l'époque...

Qu'une minorité (il y a en France 4% d'homosexuels) impose sa vision perverse des choses à une écrasante majorité (96% des français sont normaux) est INIQUE, et ANTI-DÉMOCRATIQUE, et prouve, qu'en plus de son aspect pervers et ténébreux, le lobby LGBT est un repère de crypto-fascistes, d'antidémocrates, d'ennemis de la République.

Les faits sont les faits, et devant les faits nous devons nous incliner (sauf si on est un VANITEUX qui défile à la gay-PRIDE) : pratiquer le lobbying contre la volonté majoritaire du peuple est INDÉFENDABLE !

Bon courage à toi Jean Robin pour la suite !

 PARTICIPEZ AU SONDAGE ! 

En complément sur Jean Robin :

En complément sur censure :

En complément sur LGBT :

En complément sur homosexualité :

En complément sur criminalité :

 


Dimanche 20 Mai 2018 - News # 8528 

Détricoter Mai 68 : "L'autre 68 : Juin". Entretien avec Francis Cousin et Conférence de James Bryant-Bérard :

Partie 1 : Entretien avec Francis Cousin :

Partie 2 : Conférence de James Bryant - Bérard :

Partie 3 : Questions à Francis Cousin et James Bryant-Bérard :

Partie 1 : Passionnant ! Attention, si vous n'êtes pas au moins un peu familier avec les concepts de la radicalité et du véritable marxisme, cet échange vous sera incompréhensible. Je vous recommande de visionner au minimum 5 ou 6 vidéos de Francis Cousin avant d'aborder celle-ci.

Partie 2 : James Bryant-Bérard est une personne qui n'est du tout pas agréable à écouter, étrange et malsaine (vraiment bizarre ce type, je pense que c'est un pervers). J'ai arrêté au bout de 6 minutes et ai survolé la vidéo ici et là : aucun intérêt de mon point de vue.

Partie 3 : Les réponses de Francis Cousin sont toujours intéressantes.

Au final, un thème passionnant pour me comprendre Mai 68 et la dynamique du Capital.

En complément sur Francis Cousin :

En complément sur Mai 68 :

En complément sur capital :

En complément sur grève :

 

Lundi 22 Janvier 2018 - News # 6337 

Une note de lecture effrayante de Michel Drac sur l'ouvrage "Théorie des hybrides" consacré par Jean-François Gayraud à l'hybridation entre crime organisé et terrorisme :

Dans le monde post-Guerre froide, l'hybridation est devenue la règle et non plus l'exception, générant des entités inclassables : guérillas marxistes vivant du trafic de cocaïne ; gangsters salafisés ; sectes religieuses vouées au terrorisme ; financiers à la fois spéculateurs et criminels ; paramilitaires mutant en cartels de la drogue...

Dans le monde post-Guerre froide, l'hybridation est devenue la règle et non plus l'exception, générant des entités inclassables : guérillas marxistes vivant du trafic de cocaïne ; gangsters salafisés ; sectes religieuses vouées au terrorisme ; financiers à la fois spéculateurs et criminels ; paramilitaires mutant en cartels de la drogue... Tous les entrepreneurs du crime tendent aujourd'hui à changer d'ampleur et de forme.

L'ère de l'hybridation a commencé... Et le terrorisme trouve ainsi des nouvelles sources de financement. Des corps hétérogènes et inconciliables font désormais symbiose. Hier, acteurs " politiques " (terrorisme, guérillas, milices, mouvements de libération) et criminels de " droit commun " (bandes, gangs, cartels, mafias) vivaient séparés dans les espaces et selon les logiques de la Guerre froide : ils fusionnent aujourd'hui sur la même scène violente et prédatrice.

Jean-François Gayraud livre une analyse lucide et sans concession de ces hybrides qui bousculent toutes les certitudes héritées du XXe siècle.

" La figure du "prédateur' mondialisé appelle la figure nouvelle du petit criminel global qui se présente souvent sous l'aspect plus "noble' du terroriste. Cet "hybride' prend de multiples aspects que Jean-François Gayraud décline dans une casuistique savoureuse. "

Jacques de Saint Victor (préface).

Jean-François Gayraud n'est pas n'importe qui : il est commissaire divisionnaire, ancien élève de l'École nationale supérieure de la Police (ENSP, Saint-Cyr-au-Mont-d'Or), et il a écrit pas mal de livres sur les crimes en col blanc, la finance, etc.

Il est clair que cette analyse est la bonne : la disparition de l'autorité des États, la démission de nos traîtres de politiciens, la montée en puissance des lobbies de tous types, le développement du pantouflage, etc., contribuent aux processus d'hybridations de toutes parts. 

Une vidéo à la fois pertinente et effrayante.

À voir absolument !

En complément sur Michel Drac :

En complément sur Jean-François Gayraud :

En complément sur terrorisme :

En complément sur effrayant :

En complément sur Daesh :


Vendredi 12 Janvier 2018 - News # 6131 

Les Économistes Atterrés sortent un nouvel ouvrage : "La monnaie un enjeu politique". Voir [ici] ().

SYNOPSIS :

Notre nouvel ouvrage est sorti! Organisé comme un manuel classique, il aborde successivement les fonctions de la monnaie, les mécanismes de la création monétaire, les principales théories, la conduite de la politique monétaire par les banques centrales, la régulation du système et des pratiques bancaires, le système monétaire international. Mais c’est le premier d’un genre nouveau, puisqu’il assume une approche critique de l’enseignement abstrait et néolibéral de ces questions, qui domine aujourd’hui les facultés. Ce manuel s’inscrit dans le sillage de Marx, Mauss, Keynes et Polanyi. Au-delà de la "technique" - au demeurant présentée avec pédagogie - il montre comment la monnaie est au cœur des des crises récurrentes du capitalisme. Il invite ainsi les citoyens à s'emparer des questions monétaires.

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

     

Mardi 28 Novembre 2017 - News # 5646 

Médiamensonges : transformez votre colère en action !“, par Michel Collon dans le cadre du séminaire « Marx au 21ème siècle » (Université Paris-Sorbonne - 25 novembre 2017). Le conférencier a commencé par demander aux gens les questions qu’ils souhaitaient poser sur les médias :

Cette vidéo n'a pas encore été évaluée.

En complément sur Michel Collon :

En complément sur média :

     

Lundi 9 Octobre 2017 - News # 5321 

L’Heure la plus sombre n°87 - Francis Cousin :

SYNOPSIS :

Pour ce 87ème numéro de L’Heure la plus sombre, Vincent recevait Francis Cousin.

Au sommaire :

Intro 1'08 : Marx connu et méconnu
5'23 : Aborder Marx
11'20 : Premières impressions sur le film
15'04 : La radicalité de Marx
24'00 : L'opposition Marx Proudhon
30'00 : La relation entre Engels et Marx
36'22 : Marx et Engels dans l'auto-mouvement historique
43'15 : Marx gauchisé
47'50 : Connaître le vrai Marx
50'14 : L'Heure la plus sombre devient une émission bi-mensuelle !
50'57 : Stephane Blet, "Toccata" de Katchaturian, album Figure libre, Kontre Kulture Musique.

Source : E&R.

En complément sur Francis Cousin :

       

Jeudi 2 Février 2017 - News # 2147 

Francis Cousin : "L'assassinat symbolique de Fillon". Voir cette [vidéo] (). Je ne partage pas à 100% son analyse (parfois il ne voit les choses que par le prisme de la doctrine marxiste), mais Francis Cousin donne cependant certaines explications tout à fait pertinentes.


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .