Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



 News # 14868 temporairement permanente 

Étienne Chouard explique pourquoi il votera UPR aux Européennes :

MAJEUR !

Une information à faire circuler !

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur UPR :

     

Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

301 News

Mercredi 22 Mai 2019 - News # 17586 

Injustice : Six mois avec sursis requis contre un Gilet jaune accusé d'injures antisémites contre Alain Finkielkraut. Voir [ici] ().

Ce Monsieur n'a pourtant prononcé aucune parole antisémite... : il a reproché son alignement sioniste nen faveur d'Israël. On nage en plein délire.

«À travers moi, les Juifs, la France et la République ont été insultés» : non, non, non, Alain : c'est toi seulement qui a été mis en cause, et pour une raison claire énoncée par ce Monsieur : ta soutien et ta défense du sionisme. C'est complètement dingue.

Une décision de justice, résultat de la colonisation des esprits par le despotisme du sionisme.

En complément sur injustice :

En complément sur Alain Finkielkraut :

En complément sur sionisme :

En complément sur antisémitisme :

 

Lundi 20 Mai 2019 - News # 17539 

Actu au Scalpel #38 par LLP : Comment la franc-maçonnerie pille l'Algérie :

SYNOPSIS :

Cette vidéo de M. Salim Laïbi a pour objet l'analyse du Chapitre n°1 du livre "Le Grand manipulateur" de Monsieur Marc Endeweld paru dernièrement aux éditions stock lui additionnant d'autres informations cruciales issues d'autres lectures. Il sera donc question de l'implication du réseau tentaculaire mafieux de la franc-maçonnerie dans le pillage de l'Algérie et de ses ressources. Nous allons rencontrer dans cette vidéo les plus grands oligarques algériens qui croupissent aujourd'hui en prison comme Messieurs Issed Rebrab, Ali Haddad, les frères Kouninef... ainsi que d'anciens dirigeants et généraux comme Messieurs Saïd Bouteflika ou le général Toufik...

Alors que les médias français cachent au public l'ampleur des arrestations en Algérie, il est utile ici de rappeler que toutes les personnes qu'Emmanuel Macron a rencontrées lors de ses visites croupissent actuellement en prison : Toufik, Saïd Bouteflika, Rebrab, Haddad... Sans oublier bien sûr Alexandre Djouhri, les mises en examen d'Alexandre Benalla... c'est dire à quel point leurs fréquentations sont douteuses voire criminelles

Sources :
Articles et photos de Libération, Le Monde, Canard enchaîné.

- Le Grand manipulateur de Marc Endeweld. Éd. Stock, 2019.
- La république des mallettes de Pierre Péan. Éd. Fayard, 2011.
- Le dealer du Tout-Paris de Gérard Fauré. Hugo doc, 2018.
- Crépuscule de Juan Branco. Massot édition, 2018.

Non évalué.

En complément sur LLP :

En complément sur Actu au Scalpel :

En complément sur franc-maçon :

En complément sur Algérie :

 

Samedi 18 Mai 2019 - News # 17477 

 

Chroniques de la dégénérescence et homosexualité du président de la république : Un ancien acteur porno affirme avoir sodomisé Macron dans une soirée libertine en 2013. Voir [ici] ().

Étant donné l'attitude perverse flagrante qu'il a eu à Saint-Martin, c'est tout à fait crédible.

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

       

Samedi 11 Mai 2019 - News # 17282 

Haute trahison” : une commission d'enquête réclamée contre le Rassemblement National (RN). Voir [ici] ().

Une affaire gravissime, montrant que les gens deviennent de plus en plus fous, à cause de leur partisanerie et de leur mépris de la Vérité, de l'équité, et de la justice.

Tous les prétextes sont bons pour charger les opposants politiques, alors même qu'il existe des ministres, des hauts fonctionnaires, des organisations, etc. (même le président de la République lui-même !) qui oeuvrent contre les intérêts de la France et des Français.

Démentiel !

Merci à OS  pour m'avoir signalé ce lien. 

En complément sur Rassemblement National :

En complément sur deux poids deux mesures :

     

Mercredi 8 Mai 2019 - News # 17205 

Bêtise et aveuglement : Yves de Gaulle aux cérémonies du 8 mai 2019 : "Je me réjouis de constater que le Président de la République a une politique cohérente, une politique constructive et une politique qui est capable de redresser ce pays" :

Ahurissant... 

Le type est visiblement éduqué, il parle un langage châtié, mais c'est un privilégié doublé d'un con : il ne se rend pas du tout compte de la situation catastrophique de millions de Français...

Son grand-père doit avoir honte de son petit-fils, et se retourner dans sa tombe.

En complément sur Yves de Gaulle :

En complément sur bêtise :

En complément sur aveuglement :

   

Mardi 30 Avril 2019 - News # 16996 

Juan Branco, François Ruffin, etc : les stratégies pour canaliser les gilets jaunes - Par Xavier Moreau et Pierre-Antoine Plaquevent :

SYNOPSIS :

Xavier Moreau et Pierre-Antoine Plaquevent nous exposent la manière dont le régime est en train de préparer une opposition contrôlée et une possible alternative pour l'après Macron.

Un Juan Branco ou un François Ruffin mais aussi certains médias pseudo-dissidents constituent autant de stratégies que le système est en train de déployer afin de fragmenter le mouvement des gilets jaunes et de l'orienter vers l'impasse des thématiques de l'ultra-gauche et de la sixième république.

Non évalué.

En complément sur Juan Branco :

En complément sur François Ruffin :

En complément sur Xavier Moreau :

En complément sur Pierre-Antoine Plaquevent :

En complément sur stratégie :


Vendredi 26 Avril 2019 - News # 16885 

Justice : Le parquet de Paris défend Alain Soral qui n'ira pas en prison. Voir [ici] ().

Mort de rire la réaction des associations "antiracistes" qui sont outrées...  :

Les associations antiracistes vent debout

Une prise de parole appuyée par la Licra, l’Union des Etudiants Juifs de France (UEJF), J’accuse et le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap), qui affirment dans un communiqué commun qu’Alain Soral « doit aller en prison »« Les associations antiracistes demandent de toute urgence au procureur de la République de mettre en exécution le mandat d’arrêt », indique le communiqué, avant de conclure : « Alain Soral tiendra le 4 mai au vu et au su de tout le monde une conférence publique à Mulhouse. Nous demandons au procureur de la République de Mulhouse de faire procéder à l’arrestation d’Alain Soral conformément au jugement et à la loi ». Affaire à suivre… 

On voit qui porte vraiment la haine, c'est ahurissant.

Mais l'article, bien que Valeurs Actuelles, est faux : Alain Soral ne consteste pas la Shoah, il a été condamné par un dessin humoristique facétieux dessiné par une autre  personne, et qui faisait une parodie d'une couverture de Charlie.

Cette affaire montre nombre de dysfonctionnements dans le pays, et la toute puissance de certaines associations et minorité. Il n'y a que l'érection d'une démocratie véritable qui va permettre de rabaisser leur caquet à nombre d'associations partisannes et iniques.

En complément sur Alain Soral :

En complément sur parquet de Paris :

     

Vendredi 26 Avril 2019 - News # 16881 

François Boulo : Réponse à la conférence de presse du Président de la République clôturant le « Grand débat national » et suite du mouvement :

La plateforme numérique La Ligne Jaune est accessible ici : https://lalignejaune.fr ().

En complément sur François Boulo :

En complément sur grand débat :

En complément sur Gilet Jaune :

   

Lundi 22 Avril 2019 - News # 16787 

C’EST CASH ! Avec Olivier Delamarche - Annonces manquées du Grand Débat et premier bilan de Macron après 2 ans de quinquennat :

SYNOPSIS :

Cette semaine dans C’est Cash, Olivier Delamarche et Thomas Bonnet se penchent sur le contenu de l'allocution repoussée d'Emmanuel Macron.

Le 15 avril dernier, Emmanuel Macron devait enfin livrer ses annonces suite au Grand Débat.

L’incendie de Notre-Dame a finalement contraint le président de la République à repousser son allocution mais le contenu de son discours a fuité dans la presse.

Olivier Delamarche et Thomas Bonnet décryptent ces fameuses mesures dans C’est Cash. Sont-elles applicables ? Sont-elles suffisantes pour mettre un terme à la crise que traverse le pays ?

Avec Jean-Marc Daniel, économiste, C’est Cash dresse également le premier bilan économique de la politique du chef de l’Etat. Chômage, croissance, déficit : quels résultats après 2 ans de présidence Macron ?

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur Grand Débat :

     

Samedi 20 Avril 2019 - News # 16731 

Mépris et déconnection du réel : Le député LREM des Hauts-de-Seine Jacques Marilossian traite Jérôme Rodrigues de «débile profond» en plein direct. Voir [ici] ().

Et ce type est un élu de la république... 

Plus le temps passe, plus on décrouvre avec effarement l'étendue de l'inaptitude des députés LREM.

En complément sur Jérôme Rodrigues :

En complément sur Jacques Marilossian :

En complément sur LREM :

   

Lundi 15 Avril 2019 - News # 16583 

Entretien par l’Opinon : Retour au franc? «Toutes les monnaies plurinationales ont fini par exploser», François Asselineau (UPR) :

SYNOPSIS :

Le président de la République «annoncera les chantiers d’action prioritaires et avancera les premières mesures concrètes en réponses aux préoccupations» des Français lors d’une déclaration à 20 heures. Qu’en attend le président de l’UPR ? «Nous verrons ce soir, balaye-t-il (...) Je pense que l’une des revendications essentielles des Gilets jaunes, le RIC, ne sera pas retenue par Emmanuel Macron.»

Beaucoup de Gilets jaunes se disent proches de l’UPR, ou de ses idées. Comment expliquer cette proximité idéologique ? «Par concours de circonstance, je ne l’ai pas cherché. Les Gilets jaunes, c’est un soulèvement populaire qui n’accepte plus de compter pour rien dans les élections (...) Les Français commencent à comprendre que nos dirigeants n’ont plus vraiment le pouvoir, que toutes les grandes décisions sont prises à Bruxelles (Commission), Francfort (BCE) et Washington (OTAN).»

On sent le journaliste gêné qui pose des questions biaisées et qui, dès que François Asselineau répond de manière pertinente, niaise, interrompt, etc. De la mauvaise fois. 

Ce type n'est plus un journaliste mais un éditocrate.

En complément sur François Asselineau :

       

Dimanche 14 Avril 2019 - News # 16564 

Violences policières lors de l'Acte 22 : Une femme traînée brutalement à plat ventre par la police place de la République. Voir [ici] ().

En complément sur violence policière :

En complément sur Acte 22 :

     

Vendredi 12 Avril 2019 - News # 16494 

 

Polémique et népotisme : la nomination à la FDJ de l’épouse de Gilles Le Gendre provoque un tollé. Voir [ici] ().

Ce type est une buse, un inconscient, un incapable, un parasite, un profiteur.

Il n'a rien à faire dans les instance de la République.

En complément sur Gilles Le Gendre :

En complément sur népotisme :

     

Jeudi 11 Avril 2019 - News # 16474 

Privatisations : la République en marché - #DATA GUEULE 88 :

SYNOPSIS :

Tout doit disparaître... surtout les limites !
Depuis 30 ans, les privatisations, à défaut d'inverser la spirale de la dette, déséquilibrent le rapport de force entre Etat et grandes entreprises à la table des négociations. Infrastructures, télécoms, BTP, eau ... les géants des marchés voient leur empire s'élargir dans un nombre croissant de secteurs vitaux. Cédant le pas et ses actifs au nom de la performance ou de l'efficacité, sans autre preuve qu'un dogme bien appris, la collectivité publique voit se dissoudre l'intérêt général dans une somme d'intérêts privés ... dont elle s'oblige à payer les pots cassés par des contrats où elle se prive de ses prérogatives.
Mais comment donc les agents de l'Etat ont-ils fini par se convaincre qu'il ne servait à rien ?

Non évalué.

En complément sur privatisation :

En complément sur #DATA GUEULE :

     

Mercredi 10 Avril 2019 - News # 16429 

François Boulo sur le Grand Débat : "12 millions d'Euros pour la plus grosse arnaque de la 5ème République" :

En complément sur François Boulo :

En complément sur Grand Débat :

     

Mercredi 3 Avril 2019 - News # 16218 

Chroniques de la dégénérescence et perversité : homosexualité, drogues, sadisme, pédophilie, interview de Fabrice Thomas, amant de Pierre Bergé / Yves Saint Laurent, par LLP :

SYNOPSIS :

Cette interview de Monsieur Fabrice Thomas, auteur du livre Saint Laurent et moi : une histoire intime, paru début octobre 2017 aux éditions Hugo Doc, est véritablement exclusive tant la chape de plomb des médias mainstream concernant son livre choc est lourde et efficace1. Actuellement, alors que tous les médias - papier, télévision et radio - ne cessent de parler des accusations d'agressions sexuelles contre Harvey Weinstein ou Monsieur Tariq Ramadan, pas la moindre ligne n'est consacrée au livre de Monsieur Fabrice Thomas, aucune interview n'a été réalisée. On imagine que cette censure a pour cause trois points importants : on ne touche pas à Pierre Bergé qui est devenu ces dernières décennies le pape infaillible de la république ; deuxièmement, Monsieur Yves Saint Laurent fait partie du patrimoine culturel français ; enfin, il est assez suicidaire pour ces médias de s'attaquer à Yves Saint Laurent Beauté - propriété de L'Oréal - qui représente une manne financière publicitaire très importante. À l'instar de Bernard Arnault qui n'a pas apprécié que l'on parle de ses finances dans l'enquête des "Paradise Papers" et qui a sanctionné le journal Le Monde en retirant les pages de publicité de tout le groupe LVMH dont il est le président.

Monsieur Fabrice Thomas a été l'amant aussi bien de Pierre Bergé que de Monsieur Yves Saint Laurent, il a fréquenté ce couple près d'une dizaine d'années. Il nous explique dans cette interview, mais également dans son livre, que la condition sine qua non pour travailler au service de Pierre Bergé -- condition n'apparaissant pas, bien entendu, dans le contrat de travail -- était de coucher avec lui, ce qu'il appelle "le petit manège". L'auteur décrit Pierre Bergé comme un personnage maléfique adepte du sadisme le plus cruel et le plus pervers. Il décrit dans son livre des séances de "dressage" sadomasochiste dans lesquelles, il finissait par uriner sur ses esclaves (On a vu d'ailleurs un retweet de Monsieur Pierre Bergé concernant une photo de "Golden Shower" (cf. photo de droite)). Nous apprenons également dans ce témoignage que Monsieur Pierre Bergé était un occultiste, adepte de magie sexuelle, ayant comme livre de chevet Magia Sexualis de Pascal Bewerly Randolph !Il sera également question dans ces révélations des comportements à risque du couple Bergé-Saint Laurent qui cumulait frénétiquement les amants sans jamais se protéger avec des préservatifs (Monsieur Yves Saint Laurent étant un consommateur des backrooms les plus sordides de la capitale) ! Ce qui n'a pas empêché Monsieur Pierre Bergé d'être l'ambassadeur français du Sidaction et de « prodiguer » sur le plateau de Paul Amar dans l'émission Revue et Corrigé de France 5, des leçons de morale à un prêtre camerounais sur la nécessité du port du préservatif !...

Source : LLP.

Non évalué.

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur Fabrice Thomas :

En complément sur Pierre Bergé :

En complément sur homosexualité :

En complément sur perversité :


Mardi 2 Avril 2019 - News # 16160 

Stratégie du pourrissement, de l’intimidation et du chaos, ce pouvoir est le pire que la Vème République ait connu 
La preuve : jamais la France n’avait été sermonnée comme elle l’est aujourd’hui par le Conseil de l’Europe, le Parlement Européen et l’ONU pour atteinte aux libertés fondamentales.

 

Violences policières : François Boulo dénonce la répression policière orchestrée par le gouvernement :

À voir !!!

En complément sur François Boulo :

En complément sur violence policière :

     

Dimanche 17 Mars 2019 - News # 15784 

Acte 18 des Gilets jaunes et la République : le deux poids deux mesures :

En complément sur République :

En complément sur Acte 18 :

     

Dimanche 17 Mars 2019 - News # 15751 

 

Macron hausse le ton contre les Gilets jaunes : "Ils veulent détruire la République". Voir [ici] ().

Non, pas la république, mais la caste au pouvoir qui a pris possession et verrouillé la république.

Violences à Paris : Macron veut "des décisions fortes pour que cela n'advienne plus". Voir [là] ().

Il est en terrain de virer petit dictateur tyran...


Mercredi 13 Mars 2019 - News # 15666 

Temple maçonnique dégradé à Tarbes : une "agression contre la République" pour le préfet. Voir [ici] ().

J'ai déjà publié une news relatant la dégradation de ce temple, mais ce qui est très intéressant ici, c'est la qualification du préfet : une "agression contre la République"... Ben voyons...

La Franc-Maçonnerie c'est donc la république, maintenant...

Pourtant la Franc-Maçonnerie n'est mentionnée nulle part dans la Constitution Elle ne fait aucunement partie de la république.

Une déclaration montrant à quel point la république est devenue complètement dévoyée à cause d'élites iniques corrompues intellectuellement, plus soucieuses de leurs intérêts que ceux de la res publica et du peuple.

Une déclaration oh combien révélatrice et emblématique.

En complément sur Franc-Maçon :

       

Mercredi 13 Mars 2019 - News # 15664 

 

L'illusion de la démocratie en France ? Juan Branco est interviewé par Thinkerview :

Le livre :

L'avocat et journaliste publie un réquisitoire contre la politique d'Emmanuel Macron, d'abord diffusé sur Internet en marge du mouvement des gilets jaunes. Remanié et chapitré différemment, le texte se présente sous la forme d'une enquête menée auprès d'amis et de proches du président de la République autour des conditions de son accession à Présentation.

Ce texte a été écrit dans l'urgence fin 2018 en réponse à la guerre de communication orchestrée par le pouvoir contre le mouvement des gilets jaunes. C'est un pamphlet en forme de réquisitoire, mais aussi le résultat d'une investigation solide, vérifiée, argumentée et libératrice. C'est un livre qui dérange, porté par une plume enlevée, qu'on ne peut lâcher tant ce qu'il raconte est sombre et édifiant.

Format : Broché
Nb de pages : 256 pages
Poids : 290 g
Dimensions : 13cm X 20cm
Date de parution : 21/03/2019
EAN : 9791030702606

Un témoignage exceptionnel sur la logique de réseau et le terrible cynisme de nos "élites".

Une vidéo MAJEURE, sans doute la meilleure jamais produite par Thinkerview.

Un MUST !

L'une des meilleures vidéos que j'ai vues depuis longtemps.

À ne manquer sous aucun prétexte !

En complément sur Juan Branco :

En complément sur Thinkerview :

En complément sur témoignage :

En complément sur logique de réseau :

En complément sur élite :


Vendredi 1er Mars 2019 - News # 15370 

François Asselineau appelle à la mobilisation contre la censure du service public audiovisuel :

 

SYNOPSIS :

François Asselineau rappelle, au nom de l’UPR, la saisine le 21 janvier 2019 par courrier de la présidente du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), Delphine Ernotte. Il rappelle les motivations (violation de la loi, invisibilisation médiatique délibérée de l’UPR) et les modalités de cette saisine. Les sollicitations de l’UPR sont restées lettre morte, malgré l’urgence due au fait de la campagne électorale qui s’annonce. A l’inverse, il rappelle que le Président de la République se sert de son « Grand débat national » pour faire indirectement son autopromotion, aux frais du contribuable, en toute illégalité et inconstitutionnalité.

François Asselineau annonce mettre en ligne une copie de la lettre adressée à la présidente du CSA. Il rappelle les règles de couverture médiatique auxquelles ont droit les partis politiques, et que l’UPR les remplit toutes. Dans le cadre de cette censure, il énonce toutes les fois où l’UPR aurait dû avoir droit à un temps de parole significatif sur des chaînes de télévision et de radio publiques durant les 22 mois ayant suivis son dernier passage sur celles-ci, en avril 2017, lors de l’élection présidentielle. Il annonce également que les médias français ont reçus expressément pour ordre de museler l’UPR.
Il propose à tous les volontaires qui le souhaitent d’envoyer ce courrier aux principaux responsables de partis politiques français. Il demande à ces-derniers, le cas échéant, de faire une déclaration publique de soutien, pour exiger une couverture médiatique de l’UPR conforme à la loi. Seront également saisis par l’UPR Reporters sans Frontières, l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), et des ambassades étrangères en France. Enfin, il propose à qui veut bien l’entendre d’écrire personnellement au CSA, au Comité d’éthique de France Télévisions, et aux chaînes de télévision et de radio publiques de manière générale. Des manifestations publiques organisées par l’UPR sont envisagées devant le siège de France Télévisions si ces mesures devaient s’avérer sans issue positive.

Les courriers envoyés aux partis politique sont naïfs : les partis n'en ont rien à foutre.

Il fallait tout de suite porter plainte devant la justice française, devant la justice de l'UE.

Les salopards qui donnent des ordre de censure sont des gens iniques, lâches, et déloyaux. Ils ne comprendront que le rapport de force de la justice, rien d'autre.

En complément sur François Asselineau :

En complément sur UPR :

En complément sur censure :

   

Lundi 25 Février 2019 - News # 15281 

Un homme se rend deux fois armé à l’Élysée pour «rencontrer le Président de la République». Voir [ici] ().

La tension monte...

Rien n'est plus dangereux qu'un peuple acculé à la misère.


Dimanche 24 Février 2019 - News # 15262 

Macron, la marionnette du CRIF ou le triomphe (temporaire) du sionisme sur la France :

Et outre la main de Francis Kalifat qui empoigne avec force vigoureuse et déterminée le bras de Macron, remarquez le visage défait de Macron et le visage satisfait du président du CRIF. Il a gagné : il tient en son pouvoir le président de la république français, et Macron grimace, plein de rage contenue, face à cette humiliation publique. Tout un symbole cette scène...

Un scandale démocratique ahurissant qui en dit long sur les jeux de pouvoirs, les trafics d'influence, et la manipulation des citoyens, par des lobbies :

Le CRIF, selon ses propres chiffres, ne représente que 6% des juifs de France, cette communauté ne faisant elle-même que 1% de tous les Français. Donc, le CRIF représente 6% de 1% soit 0,06% des Français. Expliquez moi comment une organisation communautaire, et fortement liée à un pays étranger (Israël), représentant seulement 0,06% des Français, peut avoir une influence et un pouvoir aussi considérables sur la politique de la France au point que le président de la République et le gouvernement viennent défiler en rang d'oignons à un dîner organisé par cette organisation ? Réponse : le bourrage de crâne de la religion de la Shoah pour faire culpabiliser continûment les citoyens français (alors même que les pauvres ne sont pour rien pour ce qui s'est passé durant la deuxième guerre mondiale, un comble !), le chantage permanent à l'antisémitisme, et la logique de réseau, ici le réseau sioniste.

En complément sur CRIF :

En complément sur Francis Kalifat :

En complément sur sionisme :

   

Dimanche 24 Février 2019 - News # 15257 

Quel est vraiment le poids des francs-maçons sous l'ère Macron? Voir [ici] ().

Une mafia dans la République française qui pratique le trafic d'influence et pirate la démocratie.

Ce n'est pas à des loges d'orienter la politique française mais seulement aux citoyens.

Voilà pourquoi les obédiences non spirituelles de la franc-maçonnerie doivent être dissoutes, afin de restaurer la souveraineté populaire.

En complément sur franc-maçon :

       

Lundi 18 Février 2019 - News # 15137 

 

Un témoin privilégié, le journaliste Ferenc Almássy, témoigne de la montée en épingle de l'affaire Alain Finkielkraut et de sa maipulation par le gouvernement, la presse, et les politiciens :

Sur l'affaire Finkielkraut ; j'étais sur place au moment des faits, où j'ai réalisé cette photo.

Je suis sidéré par l'ampleur que prend cette histoire, pourtant relativisée par le principal intéressé. Mais l'occasion était trop belle pour tirer sur le mouvement des Gilets jaunes, en remettant une couche sur l'antisémitisme, et en cherchant à jeter l'opprobre sur un mouvement populaire, quitte à inventer des insultes ("sale Juif") comme l'a fait le porte-parole du gouvernement. La façon dont le système - comme on l'appelle communément, par aisance - monte en épingle cette très brève et légère altercation est terrifiante. Être témoin en direct de la création d'une telle manipulation à grande échelle est toutefois passionnant et instructif.

Que s'est-il passé ?

Dans la foule hétéroclite des Gilets jaunes, une poignée de personnes ont reconnu le philosophe qui semble-t-il passait par-là - il habite le quartier. Comme il l'a rapporté lui-même, certains ont des mots aimables pour lui, un autre lui propose de les rejoindre. Mais quelques autres l'insultent - on reste dans un registre très neutre et pas très douloureux en ce qui concerne les insultes à proprement parler ; "grosse merde", bon, ça n'a jamais tué personne.

Puis vient le fameux épisode avec l'homme au keffieh, et son "la France est à nous". Puis, des cris de "Palestine", de "sionistes", de "facho" et des moqueries pas bien méchantes faisant référence à quelques unes de ses sorties très médiatisées où il s'était emporté.

Finkielkraut, visiblement interloqué, passe sans agitation ni empressement derrière la ligne de police mobile, observant la scène, l'air à la fois étonné et consterné. Fin de l'événement.

Quelques manifestants, avec et sans gilet jaune, s'éloignent. "Je sais même pas qui c'était, mais j'ai entendu "facho" ça m'a suffit on lui a mis la pression, haha !", explique un trentenaire vêtu tout de "jean" à son acolyte, la bière à la main. Un autre, en "live" avec son téléphone portable, s'amuse d'avoir fait partir Luc Ferry...

De quoi s'agit-il ?

Certainement pas d'un drame digne d'un tel ramdam national. C'est une brève agression verbale d'un philosophe controversé par quelques excités en marge d'une manifestation de colère sociale. Un peu plus tôt, Vincent Lapierre a lui été chahuté par les antifas, et la police l'a exfiltré de force et empêché de revenir dans le cortège. Il y a quelques semaines à Toulouse, il a même été frappé. D'autres journalistes, indépendants comme "mainstream" ont été frappés, insultés ou expulsés par des Gilets jaunes - ou autres.

L'événement en fait est révélateur d'une chose : le conflit israélo-palestinien s'invite même dans ce mouvement social français. Parmi les manifestants, notamment, quelques drapeaux de la Palestine. Cette importation du conflit israélo-palestinien, Alain Finkielkraut en est un des artisans, objectivement. Sans parler du fait que certains des immigrés ou fils d'immigrés qui le détestent et le font savoir avec tant de véhémence sont peut-être en France grâce à lui, indirectement, de par son grand travail sur "l'antiracisme", outil de soumission politique au profit du dogme immigrationniste et cosmopolite.

Considérer que les insultes (sans rien qui je trouve ne puisse être qualifié stricto sensu d'antisémite sans faire de procès d'intention !) criées à un philosophe controversé par une poignée de personnes soient plus graves que les yeux crevés, les mains arrachées, les actions illégales du pouvoir et des autorités, les journalistes tabassés et éjectés par des nervis extrémistes, les casseurs identifiés et filés mais laissés libres d'agir, mais aussi la dérive autoritaire et bananière de la République, les détournements et la destruction du service public, l'immigration massive, le détricotage du droit du travail et la précarisation généralisée, le bradage de la souveraineté et du patrimoine national, l'américanisation, la mort des campagnes, l'agonie de la France périphérique... c'est absurde, dangereux et choquant.

L'exploitation médiatique et politique de ce non-événement montre bien la volonté du pouvoir en place : continuer à discréditer ce mouvement par tous les moyens, y compris par les amalgames les plus abjects. Et ceci en revanche a un effet terrible : c'est de l'huile jetée sur le feu et cela contribue à creuser la fracture déjà béante entre les quasi-insurgés que sont les Gilets jaunes et une caste incapable - selon son propre aveu - de comprendre ce qui se passe. Pas de réconciliation possible en vue pour des humanistes ou des gens ne s'étant jamais intéressé aux Juifs avec un pouvoir qui les oppresse financièrement et les traite d'antisémites - certainement la plus grave des condamnations morales dans nos sociétés occidentales d’après la Seconde Guerre mondiale.

Heureusement, Alain Finkielkraut n'a rien. Nul ne peut souhaiter un lynchage. Une société civilisée ne peut tolérer l'esprit de meute, en particulier tournée contre un homme seul. Je passe ici sur le fait que cela arrive quotidiennement en France depuis des années à de nombreux Français. Dans notre affaire, Alain Finkielkraut n'a pas été vu comme un Juif, mais comme un représentant d'une élite responsable des maux actuels. Cet anti-élitisme, M. Finkielkraut l'a remarqué avec justesse. Et dans ce contexte, je pense sincèrement que la motivation première des quelques personnes ayant interpellé le philosophe avec agressivité n'était rien d'autre que de faire passer le message de cette colère envers et à destination du "système", de "ces gens connus", et de ces "élites qui nous tuent à petit feu", comme me l'ont expliqué volontiers des Gilets jaunes calmes et pacifistes plus loin dans le cortège.

Cette colère est celle qui permet de se faire enfin entendre, au prix de cris et de fureur. C'est une colère de personnes sans pouvoir, ne se sentant ni représentées ni écoutées, ni respectées ni défendues. Malgré déjà quatorze semaines continues de mobilisation inédite. Nombreux sont parmi les Gilets jaunes ceux qui se sentent trahis, car ils y ont cru, à Macron, aux philosophes volontiers moralisateurs, à la nécessité de se serrer la ceinture. Il y a là une certaine colère de cocu qui s'exprime – le jaune n'est-il pas d'ailleurs la couleur des cocus. Mais comme le disait un ami, "le cocu est toujours un brave type". Un brave type qu'on a poussé presque à bout. Car pour l'instant, le brave type se retient, condamne la violence, les propos indignes et déclare ses manifs. Mais jusqu’à quand ?

Ferenc Almássy, journaliste.

Un témoignage de premier ordre mettant en perspective cet incident, somme toute mineur, mais utilisé par le pouvoir, les bien pensants, et les tenants du système pour tenter de décrédibiliser les Gilets Jaunes.

Tous les idiots utiles du système, notamment les associations antiracistes, la gauche du Capital, et l'extrême gauche du capital que sont les Antifas, les Blacks Blocs, vont béatement sauter sur l'occasion, ne se rendant pas du tout compte du rôle délétère que leur font jouer les divers pouvoirs.

En complément sur Alain Finkielkraut :

En complément sur insulte :

En complément sur antisémitisme :

En complément sur manipulation :

 

Lundi 18 Février 2019 - News # 15118 

Injures contre Alain Finkielkraut : des députés veulent faire «punir» l'antisionisme par la justice. Voir [ici] ().

Là c'est grave...

Et comme par hasard, le discours de Macron au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) a lieu le 20 Février 2019...

Cette affaire d'insultes envers Alain Finkielkraut prend une toute autre tournure désormais : c'est une opération visant à provoquer un incident spécifique prévisible dans le but de faire pression sur le président et la classe politique pour criminaliser l'antisionisme.

Si ce projet dément devait passer, la France basculerait dans une dictature où le lobby sioniste aurait encore plus les mains libres. La république est objectivement en danger, et passerait sous une influence israélienne encore plus prégnante.

Rappelons que l'antisionisme ne doit pas être confondu avec l'antisémitisme : l'antisionisme n'a aucun caractère raciste, puisqu'il combat le sionisme, ce dernier étant une idéologie politique nationaliste d'extrême droite (avec même des courants fascistes) dont chacun a pu apprécier le terrible aspect délétère et inhumain au Moyen-Orient.

En complément sur Alain Finkielkraut :

En complément sur sionisme :

En complément sur CRIF :

   

Jeudi 14 Février 2019 - News # 15025 

RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) : sauver la République ou « rétablir la démocratie » ? Jacques Sapir / Étienne Chouard :

SYNOPSIS :

Purement fiscale au départ, la contestation des Gilets jaunes s’est vite élargie à une critique plus profonde de la répartition des richesses, puis de la répartition du pouvoir. Devenu l’une de ses revendications phares, le référendum d’initiative citoyenne est-il la solution pour sauver la démocratie représentative, voire la démocratie tout court ?

Russeurope Express
Jacques Sapir avec Étienne Chouard, figure du militantisme pour la démocratie participative, qui publie Notre cause commune (éd. Max Milo, 2019).
Une émission co-animée par Clément Ollivier et préparée avec Jean-Baptiste Mendès.

Source : Sputnik.

Ahhhhh, je m'en doutais : ça y est : Jacques Sapir vient de se démasquer : c'est bien un intellectuel au service du système. Les professeurs de grandes écoles et d'universités font partie de l'appareil formatif et de la diffusion de la propagande du système auprès des jeunes cerveaux afin de reproduire la doxa ainsi que les serviteurs et les chiens de garde du système.

On peut même percevoir dans cette émission combien Jacques Sapir a peur de perdre son rôle de "spécialiste", et donc son pouvoir, son autorité, et d'être réduit à un simple citoyen sans prérogative ni privilège.

En fait, peu à peu, il se plie lentement aux arguments massues d'Étienne Chouard, mais on sent clairement qu'il est mal à l'aise avec la démocratie, qu'il rit jaune, la première moitié de la vidéo étant à ce sujet épique.

Et une fois de plus, ma prédiction se vérifie : le RIC démasque les gens. Le RIC fait le tri entre ceux qui sont de vrais démocrates et faux culs, les antidémocrates ennemis du peuple.

En complément sur Référendum d'Initiative :

En complément sur démocratie :

En complément sur Jacques Sapir :

En complément sur Étienne Chouard :

 

Mercredi 13 Février 2019 - News # 14990 

 

Note de lecture de Michel Drac sur "Notre Drame de Paris" d'Airy Routier et Nadia Le Brun sur Anne Hildago :

SYNOPSIS :

La vidéo sur la "ponérologie politique", dont il est question à la fin de la note de lecture est [ici] ().:

Sommaire :
I - Comment Ana, fille d'Antonio, devint Anne, fonctionnaire française : 1:15
II - Comment Anne, fonctionnaire française, devint maire de Paris : 5:45
III - Portrait d'une Rastignac socialo-bobo : 11:15
IV - Rigolez pas, c'est avec vos sous : 13:45
V - Vincent, François, Bernard... et les autres... : 20:15
VI - Dans communiquer, il y a... : 21:30
VII - Où l'on reparle de la ponérologie politique : 28:00
Annonce Prochaines Vidéos : 31:15

Moi aussi Michel, je tiens Anne Hidalgo en haute estime : c'est un spécimen tout à fait unique et étonnant de la compromission avec toutes forces perverses et antidémocratiques...

Le fait qu'elle soit une élue NON ÉLUE est un marqueur franc montrant que dans cette République, le trafic d'influence et les réseaux sont plus puissants et déterminants que les processus "démocratiques" électifs. C'est vraiment grave.

Cela explique comment et pourquoi des réseaux entiers, comme par exemple le réseau maçonnique du Grand Orient de France, ont une influence aussi déterminante sur le pays, et parviennent à pirater la démocratie, le peuple étant réduit alors à l'impuissance politique.

Cette histoire d'une élue non élue est un cas d'école tout à fait emblématique à retenir pour comprendre comment cela fonctionne dans la réalité, et pourquoi le peuple n'a plus aucun pouvoir, les uns et les autres s'arrangeant pour accéder aux commandes de tout : appareil d'État, directions régionales, et au niveau local.

Une vidéo tout à fait édifiante.

À ne pas rater !

Anne Hildago complice du B'nai B'rith.

En complément sur Michel Drac :

En complément sur Anne Hildago :

     

Lundi 11 Février 2019 - News # 14936 

Jean-Michel Aphatie persiste et signe contres les Gilets Jaunes, et s'avère un ennemi du peuple, et de la démocratie véritable :

Un vrai chien de garde du système qui confond hypocritement le système de gouvernement représentatif (non représentatif en réalité) avec la démocratie et la République ! RES PUBLICA : la chose publique Ducon : ce n'est pas la chose des politiciens ou la chose privée, mais la chose du peuple !

Je prédit que type va mal finir...

En complément sur Jean-Michel Aphatie :

En complément sur Gilet Jaune :

     

Dimanche 10 Février 2019 - News # 14914 

Alain Minc, une élite dévoyée vaniteuse et européiste.

 

Alain Minc trouve Alexandre Benalla "éblouissant". Voir [ici] ().

Lorsque les "élites" dévoyées s'admirent entre elles...

C'est à celui qui sera le plus en porte-à-faux avec la loi mais qui y survivra avec panache...

Toute une mentalité de pervers et de mépris de la loi, des institutions de la République, et du peuple...

En complément sur Alain Minc :

En complément sur Alexandre Benalla :

     

Dimanche 3 Février 2019 - News # 14709 

"Pour l’honneur de Christophe Dettinger et sur le déshonneur d’Emmanuel Macron, président de la République" par Jacques Sapir. Voir [ici] ().

Merci à Compagnon pour le lien. 

En complément sur Christophe Dettinger :

En complément sur macron :

En complément sur Jacques Sapir :

En complément sur honneur :

 

Vendredi 1er Février 2019 - News # 14663 

Nos traîtres de politiciens vendent notre patrimoine national ? Vendons le leur grâce à l'initiative "Vends ton député" ! :

SYNOPSIS :

Pour boucler le budget 2019, nos chers députés n’ont pas eu de meilleures idées que de vendre la FDJ, ADP et des parts d’Engie. On sait déjà que ces entreprises vont être bradées à des intérêts privés qui ne pensent qu’aux profits immédiats et se fichent de l’intérêt général. 
Historiquement, les privatisations ont toujours été une mauvaise nouvelle pour les citoyens et les usagers, qui y sont fortement opposés. Il est temps de mettre un coup d’arrêt à cette politique désastreuse.

Or nous constatons qu’à l’Assemblée, les décisions sont prises par une petite clique EnMarche, élue avec le plus fort taux d’abstention de la 5ème République. Cette majorité minoritaire dans l’opinion se permet de liquider le patrimoine collectif des Français, qui est en plus, le seul patrimoine des pauvres.
Alors comme ces gens vendent notre patrimoine pour des motifs débiles et des résultats désastreux sans se soucier de notre accord, on va vendre le leur et on va voir si ça leur fait plaisir. 

Vous trouverez ci-dessous le lien vers le site de la HATVP (haute autorité pour la transparence de la vie publique) qui publie les déclarations de patrimoine de nos élus, la listes des votants de cette nouvelles vagues de privatisation, ainsi que des exemples d’annonces parodiques que nous avons déjà publiés. Amusez-vous bien ;) 

- HATVP : https://www.hatvp.fr
- Listes des votants de la loi PACTE qui privatisent la FDJ, ADP et Engie. : Voir [ici] ().
- La maison de Bruno Lemaire : Voir [ici] ().

Une excellente idée !

En complément sur patrimoine :

En complément sur député :

     

Dimanche 27 Janvier 2019 - News # 14528 

Le Grand Débat National : les 418 MILLIARDS d'Euros que doivent les voyous de la grande distribution - Par Martine Donnette de l'association En toute franchise :

SYNOPSIS :

Monsieur Emmanuel MACRON, Président de la République, Dans le cadre du grand débat, nous attendons la réponse de Monsieur Bruno LEMAIRE, Ministre de l’Économie, concernant l'application de la Directive Européenne Services 2006-123 du 12 décembre 2006.

LUTTEZ contre les Fraudes des surfaces illicites des grandes surfaces et encaissez les MILLIARDS d'astreintes prévues par la loi, permettrait de rétablir la situation que nous attendons tous. FAITES UN DON POUR RENFORCER NOS ACTIONS

 

Pour en savoir plus sur l'association "En toute franchise" :

En complément sur grand débat :

En complément sur Martine Donnette :

En complément sur grande distribution :

   

Vendredi 25 Janvier 2019 - News # 14508 

INJUSTICE INTOLÉRABLE : Les 500 plaintes déposées contre Christophe Castaner ont été classées sans suite jeudi par le ministère public de la Cour de justice de la République. Voir [ici] ().

Trahisons multiples !

Juges de la Cour de justice de la République, vous méritez amplement la guillotine !

Le genre d'information qui achève de démontrer que la France n'est pas une démocratie...

En complément sur justice :

En complément sur Christophe Castaner :

En complément sur trahison :

   

Mardi 22 Janvier 2019 - News # 14447 

Selon Matteo Salvini, «la France a un très mauvais Président de la République». Voir [ici] ().

Ah bon ?

On ne s'en était pas rendu compte... 

En complément sur Matteo Salvini :

       

Dimanche 13 Janvier 2019 - News # 14216 

Violences policières et blessés : le triste bilan de la guerre du pouvoir contre les Gilets Jaunes :

Jamais un mouvement social n'avait connu un bilan aussi lourd et disproportionné sous la 5e république. Pour le gouvernement, il ne s'agit plus de maintient de l'ordre mais de maintient au pouvoir. On oubliera jamais. On pardonnera jamais.

Source : Cerveau Non Disponibles.

Emmanuel Macron, Christophe Castaner, et leurs sbires ont été trop loin.

Ils sont désormais des ennemis du peuple que les citoyens peuvent combattre et même renverser en toute légalité :

Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793.

En complément sur blessé :

En complément sur Christophe Castaner :

     

Vendredi 11 Janvier 2019 - News # 14160 

Le chantage et les Ors de la République. Voir [ici] ().

Merci à Compagnon pour le lien. 

Complément : le message de Compagnon :

Une hypothèse intéressante :

Sans verser dans les ragots de bas étage, le simple fait de discuter de certains sujets hautement politiques ou engageant la cohésion de la collectivité nationale avec un simple « conseiller à la sécurité » fort en gueule et ambitieux est une erreur monumentale. Ce dernier profite à fond de sa position de force pour obtenir ce qu’il veut mais qui dit qu’il n’est pas l’agent de Sarkozy et surtout des sponsors de ce dernier? (c’est la question posée à nous par un hacker roumain)
https://strategika51.blog/2019/01/11/le-chantage-et-les-ors-de-la-republique/

Ne pas oublier de regarder la troublante vidéo en commentaire de "un passant".

Et puisque c'est mon premier message de l'année: Bonne Année 2019 Blueman :-)

Et bonne année 2019 à toi aussi ! 


Vendredi 4 Janvier 2019 - News # 13977 

Prélèvement fiscaux des impôts et des taxes : une édifiante comparaison entre la monarchie et la République :

Ce qui ne veut pas dire militer pour revenir à un système monarchique, mais bien comprendre que les marchands et les financiers trompent le peuple depuis plus de 200 ans, en l'ayant réduit à l'esclavage.

À bas le système de gouvernement représentatif (non représentatif en réalité) et vivement la démocratie directe véritable instituée par les Gilets Jaunes et tout le peuple français !

En complément sur comparaison :

En complément sur impôt :

En complément sur taxe :

En complément sur fisc :

 

Mercredi 26 Décembre 2018 - News # 13803 

Armées et bonus : les officiers généraux vont toucher des primes de responsabilité de plusieurs dizaines de milliers d'euros par an. Voir [ici] ().

Une mesure qui n'a aucun sens, sauf si le pouvoir cherche à acheter les grands responsables de l'armée.

Je trouve que Macron et ses sbires ne se comporte pas comme un président de la République mais comme un dirigeant dictatorial corrompu qui achète les hauts cadres de la Nation par sécurité personnelle.

En complément sur prime :

En complément sur bonus :

     

Mercredi 26 Décembre 2018 - News # 13792 

Quand le gouvernement français envisage de criminaliser le mouvement des gilets jaunes. Voir [ici] ().

2019 va être l'année décisive : soit le mouvement des Gilets Jaunes sera réprimé très durement et s'éteindra, soit la population française se réveillera enfin, et de plus en plus de gens manifesteront et donc permettront la victoire de tous.

En résumé : demain la dictature ou la révolution pour une 6ème République véritablement démocratique. L'enjeu est de taille !

En complément sur gilet jaune :

       

Dimanche 23 Décembre 2018 - News # 13763 

Destitution de Macron : Deux nouvelles violations majeures de la Constitution - Par François Asselineau de l'UPR :

Nous avons globalement de bonnes lois, mais souvent elles ne sont pas respectées, même par les présidents et les ministres...

Quand à nos politiciens (députés, sénateurs, et maires des grandes villes), ce sont des traîtres au peuple. En voici deux preuves de plus.

Aurélien Taché et Macron doivent être arrêtés et jugés pour autre trahison (et avec d'autres).

Cette affaire est encore une occasion supplémentaire de comprendre que sans texte épée, les constitutions, chartes, etc. n'ont aucune valeur, puisqu'il n'y a aucune épée de Damoclès pour punir ceux qui violent ces constitutions, ces chartes, etc.

Complément :

Mise à jour de notre dossier d’appel à lancer la procédure de destitution de Macron (incluant 3 nouvelles violations de la Constitution par le président de la République). Voir [ici] ().

En complément sur destitution Macron :

En complément sur François Asselineau :

En complément sur Aurélien Taché :

En complément sur pacte migrations l'ONU :

 

Vendredi 21 Décembre 2018 - News # 13714 

 

60 députés franco-israéliens à l'Assemblée nationale d'après Meyer Habib :

Inique !

Il faut interdire la double nationalité dans tous les postes de la république d'un certain niveau.

En complément sur Meyer Habib :

En complément sur député :

En complément sur assemblée nationale :

En complément sur double nationalité :

En complément sur franco-israélien :


Jeudi 20 Décembre 2018 - News # 13701 

"Ils cherchent la démocratie, la fin va vous faire pleurer !" - Par DEFAKATOR :

SYNOPSIS :

Pour la démocratie, c'est pas direct : il faut changer à république.

Second volet d'une vidéo pédagogique en deux parties pour tout comprendre à la démocratie et à la citoyenneté. Avec en prime de l'ASMR, du taï chi, et les aventures de l'incroyable Sergent Europe.

La vidéo peut tout-à-fait être regardée par tout public.

En cours d'évaluation...

J'en suis à 20 minutes, et je trouve ça trop déconnant : il a perdu le sens de la mesure fait des blagues presque à tout bout de champ.

En complément sur démocratie :

En complément sur DEFAKATOR :

     

Jeudi 20 Décembre 2018 - News # 13697 

L'essor de la dictature chinoise : "Le monde selon Xi Jinping" :

SYNOPSIS :

[ATTENTION : Disponible jusqu'au 16 février 2019]

Depuis 2012, le désormais "président à vie" Xi Jinping a concentré tous les pouvoirs sur sa personne, avec l'obsession de faire de la Chine la superpuissance du XXIe siècle. Plongée au cœur de son "rêve chinois".

Derrière son apparente bonhomie se cache un chef redoutable, prêt à tout pour faire de la Chine la première puissance mondiale, d'ici au centenaire de la République populaire, en 2049. 

En mars dernier, à l’issue de vastes purges, Xi Jinping modifie la Constitution et s’intronise "président à vie". Une concentration des pouvoirs sans précédent depuis la fin de l'ère maoïste. Né en 1953, ce fils d’un proche de Mao Zedong révoqué pour "complot antiparti" choisit à l'adolescence, en pleine tourmente de la Révolution culturelle, un exil volontaire à la campagne, comme pour racheter la déchéance paternelle. Revendiquant une fidélité aveugle au Parti, il gravira en apparatchik "plus rouge que rouge" tous les degrés du pouvoir.

Depuis son accession au secrétariat général du Parti en 2012, puis à la présidence l'année suivante, les autocritiques d'opposants ont réapparu, par le biais de confessions télévisées. Et on met à l'essai un système de surveillance généralisée censé faire le tri entre les bons et les mauvais citoyens. Inflexible sur le plan intérieur, Xi Jinping s'est donné comme objectif de supplanter l'Occident à la tête d’un nouvel ordre mondial. Son projet des "routes de la soie" a ainsi considérablement étendu le réseau des infrastructures chinoises à l’échelle planétaire. Cet expansionnisme stratégique, jusque-là développé en silence, inquiète de plus en plus l'Europe et les États-Unis.

Documentaire complet de Sophie Lepault et Romain Franklin (France, 2018, 1h15mn).

Sourtce : Arte.
 

Un documentaire de premier ordre, effrayant par bien des côtés, montrant que la dictature chinoise est de plus en plus effroyable, et tente de conquérir le monde.

Bientôt, ce pays sera plus puissant que les États-Unis, et imposera sa volonté à tous.

Le reniement de leur engagement, pourtant officiel, en Mer de Chine montre qu'on ne peut pas faire confiance aux Chinois et que seul un rapport de force permettra d'établir un équilibre.

Un must !

À ne rater sous aucun prétexte !

Merci à Compagnon pour la vidéo. 

En complément sur Xi Jinping :

En complément sur Chine :

     

Mardi 18 Décembre 2018 - News # 13638 

Francis Lalanne en représentant des Gilet Jaunes aux élections européenne : un « Vote connard ! » par Michel Onfray :

Voilà que Francis Lalanne a décidé, pour les gilets-jaunes, qu’il leur faudrait entrer au Parlement européen et que, pour ce faire, ils devaient constituer une liste. Il a trouvé de l’argent, beaucoup d’argent, on parle de 800.000 euros, il a l’imprimeur des affiches et des tracts, il a le nom possible, les « Gilets jaunes citoyens », on se doute bien qu’il devrait aussi disposer de celui de la tête de liste… J’ai cru comprendre que c’était également le souhait d’Alexandre Jardin qui a commencé les dernières présidentielles en girondin revendiqué avant de les finir en Robespierre décapitant son association [1] – avant Berezina…

Une liste « Gilets jaunes » aux prochaines échéances européennes : Emmanuel Macron en rêve ! Car cette liste, si elle devait exister, ne prendrait aucune voix à celle de Macron, aucune. En revanche elle siphonnerait celles de Dupont-Aignan, Le Pen et Mélenchon : ce trio couturé c’est tout gagnant pour le Président puisque le danger pour lui, ce sont eux ! De sorte qu’une liste « Gilets jaunes » serait un plébiscite pour Macron !

Les gilets-jaunes ne veulent plus du libéralisme forcené qui les opprime dans leur vie quotidienne depuis des années. Debout la France, le Rassemblement national et La France insoumise, sinon l’extrême-gauche, sont sur les mêmes positions, en même temps que des millions de Français qui, comme moi, ne se reconnaissent dans aucun de ces trois partis.

Or, Macron incarne le giscardisme, comme tous les Présidents depuis 1983, y compris ceux qui se sont dits de gauche. Qu’est-ce le giscardisme ? Moins de France, plus d’Europe; moins de République, plus de libéralisme ; moins de protection sociale, plus de marché ; moins de droit du travail, plus de conventions négociées ; moins de culture, plus de divertissements rentables ; moins de grandeur, plus de people ; moins d’écrivains, plus de banquiers ; moins de gaullisme, plus de nanisme ; moins de grande Histoire, plus de petites histoires ; moins de Racine ou de Corneille, plus de Danièle Gilbert ou de Marlène Jobert – réactualisons : plus de frères Bogdanoff et de Stéphane Bern.

Une liste aux européennes : pour quoi faire ? De la figuration à quoi obligerait même un bon score et rien que de la figuration dans l’opposition. Pendant ce temps, les giscardiens comme je viens de les définir gouverneront puisqu’ils seront majoritaires et d’autant plus majoritaires qu’avec leur liste « Gilets jaunes » auront affaibli ceux qui, sans en avoir l’air, jouent tout de même le jeu de l’Europe, mais à leur façon : bien au chaud dans l’opposition, confortablement rémunérés.

Ceux qui disent aux gilets-jaunes ce qu’ils devraient faire en estimant, pour Lalanne, qu’ils devraient souscrire aux jeux du vieux monde dont ils ne veulent plus ou, comme Jardin, qu’il leur faudrait remettre leurs doléances entre les mains des présidents de région encartés, qui sont tous gens du vieux monde que les gilets-jaunes veulent écarter, montrent qu’ils n’ont rien compris à ce que souhaitent les gilets-jaunes: ils ne veulent plus du vieux monde, de leurs gens, de leurs porteurs d’eau, de leurs jeux, de leurs règles du jeu, de leurs habitudes, de leurs coups tordus, de leurs magouilles, de leurs arrangements, de leurs combines, mais aussi de leurs intellectuels, de leurs penseurs, de leurs éditocrates, de leurs journalistes, de leurs acteurs, de leurs comédiens, de leurs chanteurs, de leurs comiques – de leurs philosophes… Ils veulent juste la démocratie, rien que la démocratie, toute la démocratie, autrement dit : la République, rien que la République, toute la République qui est chose publique et gestion de la chose publique par les citoyens. Laissez-les faire.


Michel Onfray (), le 18 décembre 2018.

Francis Lalanne, le blaireau mythomane, qui n'a rien compris, et qui fait le jeu de l'ennemi.

En complément sur Francis Lalanne :

En complément sur Michel Onfray :

En complément sur gilet jaune :

   

Vendredi 14 Décembre 2018 - News # 13541 

Youssef Hindi sur soulèvement des Gilets jaunes - Nice - 9 décembre 2018 :

SYNOPSIS :

En seconde partie de sa conférence donnée à Nice le 9 décembre 2018 dédiée à son dernier ouvrage "Occident et Islam Tome II" nous avons demandé à Youssef Hindi de consacrer toute la seconde partie de son intervention à décrypter les événements insurrectionnels qui se déroulaient sous nos yeux au lendemain de l'acte IV à Paris et partout en province.

- 00:00 - Introduction
- 01:00 - Cette révolte des “gilets jaunes” est de par genèse sans précédent historique. Vous aviez prédit dès 2016 qu’une “révolte populaire est en train de couver et qu’il faudra se tenir prêt à accompagner ce mouvement”. Pourriez-vous nous détailler cela au regard de l’actualité brulante ?
- 07:06 - En quoi ce soulèvement est si inattendu quand on sait que l’oligarchie au pouvoir pratique l’ingénierie sociale et généralement pilote ce type d’événement ?
- 12:20 - Vous ajoutiez en 2016 que le pouvoir allait tout faire pour dévier cette révolte en guerre ethnique prophétisée par Eric Zemmour qui commentait hier encore cette actualité comme étant “la France Johnny Halliday qui se soulève”. Comment se fait-il que ce choc inter-confessionel n’ai pas eu lieu, et comment expliquer que les banlieues ne se sont pas mêlées au conflit ?
- 18:43 - Que répondez vous à ceux qui s’empressent de remarquer en un coup d’oeil qu’il n’y a pas de musulmans patriotes dans la rue, visant sans aucun doute possible le positionnement de main tendue initié par Egalité et Réconciliation depuis plusieurs années ?
- 21:23 - Dans sa dernière allocution en date, Alain Soral disait “ Voici le temps de la France profonde face à l’état profond” pourriez vous commenter cette affirmation ?
- 23:33 - Il semblerait que la Russie liquide ses dollars pour de l’or, comme lors de crises d’avant guerre. Cette insurrection des gilets jaunes n’est-elle pas une manipulation visant à occulter la ratification du traité de Marrakech ?
- 26:07 - Les gilets jaunes sont un mouvement sans leader, comment peut on prendre “les clés du camions” sans leader ?
- 30:54 - Le mouvement des gilets jaunes n’est-il pas une façon de dévier la colère des français au regard du Pacte de Marrakech ?
- 32:25 - Les manifestants parlent régulièrement aux micros mainstream de 6e république voir même de démocratie participative portée par Etienne Chouard notamment. Or vous écrivez dans un article du 24 janvier 2017 que nous sommes à la fin de la démocratie. Pourriez vous nous détailler cela ?
- 39:25 - Concernant la contagion de ce mouvement aux pays d’Europe de l’ouest voir même à Hébron, vous disiez que la Russie doit y être attentive, pourquoi ?
- 44:00 - Nous avons tous été étonnés de la dernière couverture de Paris Match ou Hervé Ryssen semblait y apparaitre de façon fortuite. Pensez vous que cette couverture est une maladresse ou une volonté de discréditer les gilets jaunes par l’anathème antisémite ?
- 48:22 - Que peut-on dire de Daniel Cohn Bendit, leader de la révolte de 68 ?
- 49:55 - Quid du travail d’Egalité et Réconciliation ou du vôtre ? Vous dites qu’il faut avoir des coups d’avance, mais que peut-on faire à part d’éveiller les consciences ?
- 52:35 - La France était jusqu’à il y a peu encore la fille ainée de l’Eglise. Pensez vous que le peuple français est zombifié si profondément que le retour du Roi est impossible ?
- 55:22 - Qu’est ce qui fait selon vous que les adeptes d’Etienne Chouard et des Assemblée Constituantes n’arrivent pas à comprendre que le meilleur des tirages au sort c’est la Monarchie ?

Source : Culture Populaire.

Des choses intéressantes, notamment sur les jeu pervers du système, de l'Union Européenne, et de l'OTAN.

À voir !

En complément sur Youssef Hindi :

En complément sur gilet jaune :

     

Vendredi 14 Décembre 2018 - News # 13519 

Revendication de démocratie et Référendum d'Initiative Citoyenne en toute matière : le Communiqué de presse « Serment du Jeu de Paume », de Gilets Jaunes aux journalistes et au président de la République :

Un communiqué important, notamment en raison de ses 4 points essentiels pour une vraie démocratie et la suite.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur Référendum d'Initiative :

En complément sur revendication :

En complément sur démocratie :

 

Jeudi 13 Décembre 2018 - News # 13493 

Le Sénat confirme l’interdiction du voile intégral dans l’espace public. Voir [ici] ().

Une bonne chose.

L'islamisation de la France, ça suffit, y'en a marre.

Si des gens veulent vivre selon l'islam rigoriste, qu'ils aillent en Arabie Saoudite ! Ils seront servis...

Mais que ces gens ne viennent pas nous imposer leurs façons de vivre chez nous ! Ici, c'est la France et la République, avec un passé chrétien de 1500 ans.

Ces gens qui tentent de nous imposer leurs moeurs religieuses fanatiques n'ont aucun respect pour notre pays, pour notre peuple, pour nos moeurs. C'est la mentalité du moi, moi, moi, sans tenir compte des autres, de la société dans laquelle pourtant ils vivent, et dont ils sont bien content de profiter.

Qu'ils portent un voile intégral, une burqa, ou un string dans l'intimité : autant qu'ils le veulent ! Mais dans l'espace public, non.

Faut arrêter de déconner.

En complément sur Sénat :

En complément sur voile intégral :

     

Lundi 10 Décembre 2018 - News # 13412 

Allocution de Macron du 10 Décembre 2018 : nouvelles réactions politiques. Voir [ici] ().

Des réactions de traîtres de politiciens qui ne comprennent rien à rien, et qui ne veulent qu' une chose : que le mouvement des gilets jaunes cesse, pour que tout continue comme avant.

En complément sur Allocution Macron :

       

Lundi 10 Décembre 2018 - News # 13409 

Le décryptage de l'allocution de Macron du 10 Décembre 2018 avec Étienne Chouard et Alexandre Devecchio en direct sur Russia Today France :

SYNOPSIS :

Le président de la République Emmanuel Macron a tenu un discours attendu sur la crise des Gilets Jaunes. Il en a profité pour annoncer certaines mesures. RT France vous propose un décryptage en présence d'Étienne Chouard et Alexandre Devecchio.

Sur le plateau de RT France, Stéphanie de Muru reçoit Étienne Chouard et Alexandre Devecchio pour décrypter l'adresse à la nation d'Emmanuel Macron ce 10 décembre. D'autres invités interviennent également pour réagir aux annonces du président de la République.

Pour tenter de désamorcer la crise des Gilets jaunes, le chef de l'Etat a annoncé différentes mesures, comme la hausse du SMIC de 100 euros bruts par mois dès 2019. La hausse de la CSG est annulée en 2019 pour les retraités touchant moins de 2 000 euros par mois. Il a en outre annoncé que les heures supplémentaires seraient versées «sans impôts ni charges dès 2019».

Emmanuel Macron a en revanche fait savoir que l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ne serait pas rétabli.

Source : RT France.

En cours d'évaluation... Étienne commence super fort !!!! Génial !

En complément sur allocution Macron :

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur décryptage :

   

Dimanche 9 Décembre 2018 - News # 13372 

Un beau message, bien clair et lucide, des gilets jaunes :

Vive la 6ème république !

Pas de partis, pas de syndicats, pas d'experts ! Que des citoyens tirés au sort !

En complément sur gilet jaune :

       

Vendredi 7 Décembre 2018 - News # 13307 

 

Obédiences de Franc-Maçonnerie dévoyées et tombées et gilets jaunes : Le Grand Orient de France commence à baliser et demande "à se retrouver autour des valeurs de la République": Voir [ici] () la news de 12:46.

Bande de faux-culs iniques, qui pratiquez le trafic d'influence depuis des décades, et qui avez adoubé les présidents.

Vous êtes de traîtres à la Nation, un État dans l'État, une violation même de la constitution qui précise pourtant bien que la République est une et indivisible !

Nul groupe, et donc nulle obédience ou loge ne peut se prévaloir du peuple et de sa souveraineté, bande d'hypocrites antidémocrates !

Lorsque la démocratie sera établie, votre obédience sera dissoute, et les traîtres arrêtés, jugés, et condamnés, pour tous le mal qu'ils ont fait dans l'ombre au peuple depuis des dizaines d 'années.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur Grand Orient de France :

     

Mercredi 5 Décembre 2018 - News # 13263 

Édouard Philippe est aussi un traître de politicien... Exemple :

Il continue les mêmes conneries... Il veut rester au pouvoir. Il adapte son discours pour cela. C'est de la propagande... Rien ne change...

Pitoyable...

On ne peut plus continuer dans ces conditions : il faut détruire la 5ème république, et chasser tous ces voleurs de pouvoirs, tous les malfaisants, et bâtir une 6ème République basée sur les citoyens uniquement : exit les politiciens, les partis, les syndicats, les oligarques, les technocrates, et les lobbies de tous sortes.

En complément sur Édouard Philippe :

       

Mercredi 5 Décembre 2018 - News # 13261 

 

Alain Juppé appelle les gilets jaunes à un "moratoire des manifestations". Voir [ici] ().

Et moi, j'appelle à un moratoire sur les traîtres politiciens dans son genre, qui nous font chier et qui se servent sur notre dos au lieu de nous servir depuis 40 ans !

Dehors les partis, les politiciens, et les syndicats !

Vive le populisme et une nouvelle république vraiment démocratique, à la Étienne Chouard !

PS : Pour tous ceux qui ne connaissent pas les travaux d'Étienne Chouard, il est plus que temps de les découvrir !!! Voir ces [vidéos] ().

En complément sur Alain Juppé :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur Étienne Chouard :

   

Mardi 4 Décembre 2018 - News # 13237 

Moratoire sur la hausse des taxes et du prix de l’énergie : trop peu et trop tard pour François Asselineau dont le programme présidentiel est le seul à pouvoir apporter une réponse de fond à la crise des « gilets jaunes ». Voir [ici] ().

Je crains que François Asselineau soit insuffisant : il nous faut une vraie démocratie, c'est-à-dire une nouvelle république complètement différente.

Pour le moment, je le soutiens toujours, parce-qu'il n'y a personne d'autre de sérieux, mais je pense vraiment qu'il a un train de retard sur les aspects démocratiques. Il ne comprend pas ce que signifie le mot démocratie en fait. Il croie toujours à la notion d'élu et de représentant, et il fait fi de la notion de citoyen, comme notion employée dans la Grèce antique pendant 2 siècles, c'est à dire de personne du peuple qui initie, débat, et vote les lois auxquelles il consent à se soumettre.

Les citoyens peuvent déléguer des pouvoirs, des rôles, mais ce sont des mandataires tirés au sort, contrôlés, et qui en fin de leur mission sont soumis à une reddition des comptes devant le peuple. Bref, on est bien loin de la 5ème république... Monsieur Asselineau, il faut d'urgence que vous étudiez tout cela, et notamment  sérieusement les travaux d'Étienne Chouard.

En complément sur François Asselineau :

En complément sur Étienne Chouard :

     

Mardi 4 Décembre 2018 - News # 13230 

Saloperie de Facebook qui me censure une deuxième fois pendant 7 jours alors que je ne fais que partager un lien déjà publié !!!!

Pourquoi Facebook m’empêche de partager une news DÉJÀ EXISTANTE ??? C'est de la censure. La nouvelle République devra mettre au pas ce média tenu par des fascistes. La FORCE de la loi ! :

Et comme par hasard, il s'agit de cette news importante : Voir [ici] ().On voudrait empêcher le peuple de s'informer qu'on se s'y prendrait pas autrement !

Et j'y ai pensé : il suffit que le gouvernement coupe Internet, et on sera dans la merde..., aveugles, pieds et mains liés aux fausses news des médias menteurs et traîtres.

En complément sur Facebook :

En complément sur censure :

     

Mardi 4 Décembre 2018 - News # 13224 

Destitution de Macron : Réponses aux interrogations sur l'article 68 par François Asselineau :

SYNOPSIS :

François Asselineau répond aux interrogations concernant la procédure de destitution du président de la République, par l'article 68 de la Constitution.

Sommaire :
 

00:07 Introduction
05:17 Motion de censure
06:10 Dissolution de l'Assemblée nationale
07:42 Référendum d'initiative populaire
08:45 Qui mettre à la place de Macron ?
09:26 C'est tout le système qu'il faut revoir !
10:00 L'article 68 ne concerne-t-il pas que les infractions pénales ?
13:26 La tentative de destitution de François Hollande et conclusion

Liste des députés traîtres à ce jour :

À voir !!!

En complément sur destitution Macron :

En complément sur François Asselineau :

     

Dimanche 2 Décembre 2018 - News # 13158 

Gilets jaunes : suite à l'opération initiée par l'UPR (Voir [ici] ()), à l’heure qu’il est, nous connaissons déjà les  14  premiers collabos de députés ainsi que  2  sénateurs qui soutiennent et protègent Macron : ils ont en effet répondu négativement au fait déposer une demande de destitution d’Emmanuel Macron selon la procédure de l'Article 68 :

Députés traîtres, par ordre alphabétique :

- Avia Laetitia (LREM)
- Crouzet Michèle (LREM)
- Jumel Sébastien (GDR)
- Larive Michel (LFI)
- Louwagie Véronique (LR)
- Ruffin François (LFI)
- Bernalicis Ugo (LFI)
- Cinieri Dino (LR)
Dupont-Aignan Nicolas (NI)
- Goulet Perrine (LREM)
- Kamowski Catherine (LREM)
Mélenchon Jean-Luc (LFI)
- Pellois Hervé (LREM)
- Peltier Guillaume (LR)

 

Sénateurs traîtres, par ordre alphabétique :

- BAS Philippe
- LONGUET Gérard

Quel honte !!

Bande de traîtres au peuple !

Vous ambitionnez de garder vos postes, vos rémunérations, et vos privilèges, ou encore de devenir ministre ou président !

Vous n'avez toujours pas compris que la 5ème république c'est fini ??

 

Pour consulter les réponses des Députés et des Sénateurs concernant l'article 68 :

   

En complément sur gilet jaune :

En complément sur député :

En complément sur sénat :

En complément sur destitution Macron :

 

Dimanche 2 Décembre 2018 - News # 13156 

"Gilets jaunes" : Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon réclament des élections anticipées. Voir [ici] ().

Hahaha, les cloportes...

Ça y est, ils sortent, l'appétit aiguisé par l'opportunité qui s'offre à eux...

Et bien raté bande de nazes, le peuple de veut pas de vous : il veut une DÉMOCRATIE. Une DÉ-MO-CRA-TIE, vous comprenez bande de vendus de traîtres de politiciens ?

Et puis, ils divisent les Français ces deux crétins, et jouent ainsi les chiens de garde du système.

Il nous faut un nouvelle république 100% démocratique, sans politiciens.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur Marine Le Pen :

En complément sur Jean-Luc Mélenchon :

   

Dimanche 2 Décembre 2018 - News # 13140 

 

Désinformation et propagande mensongère : "De nombreuses personnes applaudissent le président de la République". BFMTV toujours au top de l'intox. Voir [ici] ().

Je pense que certains journalistes vont finir pendus.

En complément sur désinformation :

En complément sur propagande :

En complément sur BFMTV :

   

Dimanche 2 Décembre 2018 - News # 13139 

La révolte des Gilets jaunes : "BHL, Macron, les banques, allez vous faire enculer" :

Ah, voilà de belles paroles ! 

Enfin, le peuple se réveille !

À bas la caste !

Pour une nouvelle république, vraiment démocratique ! : le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple !

Terminé le gouvernement représentatif : que des chambres de citoyens tirés au sort.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur révolte :

     

Samedi 1er Décembre 2018 - News # 13123 

Allocution de François Asselineau spéciale Gilets Jaunes :

SYNOPSIS :

François Asselineau revient sur les évènements qui ont fait suite à son appel de saisir les députés et sénateurs, pour qu'ils lancent la procédure de destitution du Président de la République, en vertu de l'article 68 de la Constitution et motivée par 10 manquements aux devoirs constitutionnels du président.

L'allocution a été enregistrée le 30 novembre 2018 et sera en première diffusion le samedi 1er décembre 2018 à 21h.

En complément sur François Asselineau :

En complément sur gilet jaune :

     

Samedi 1er Décembre 2018 - News # 13107 

Gilets jaunes et ateliers constituants : allons plus loin pour instituer une nouvelle république :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur atelier constituant :

     

Lundi 26 Novembre 2018 - News # 12967 

Politique & Eco n° 193 avec Pierre Jovanovic : Gilets jaunes, dette publique, pouvoir des banques :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon reçoit le journaliste Pierre Jovanovic pour la présentation de sa revue de presse sur les gilets jaunes, la dette publique et le pouvoir des banques.

1. Révolution ou guerre civile : le résultat de la crise financière ?
- La République du mensonge
- Le pouvoir exorbitant des banques
- Le prix du gasoil un prétexte
- Pourquoi les Français paieraient-ils pour "sauver la planète" ?
- Non pas la transition écologique mais la dette
- Une victoire des réseaux alternatifs face à la destruction du territoire
- Le pire est à venir, augmentations de janvier, prélèvement à la source, hausse des péages
- L’écologie une très bonne idée fiscale
- Le quatrième pouvoir n’existe plus !

2. La Ploutocratie règne en maître
- Paul Volker, ancien conseiller de Reagan :"la ploutocratie s’est emparée du monde"
- Madoff, le retour via Groupama et Orange Bank
- JPMorgan et le stock d’or de la Banque de France
- Madame Goulard, éphémère ministre de la Défense, architecte du rapprochement JPMorgan / Banque de France
- JPMorgan et la manipulation des cours, JPMorgan et le don au 93
- La banque Rothschild se sépare de sa "blanchisseuse"
- Les stress tests de la BCE défavorables pour les 12 principales banques européennes
- La Grèce vend ses monuments
- Blackrock, l’institution financière la plus puissante (et la plus méconnue) du monde
- France : l’Enarchie en question

Pierre Jovanovic : "nous sommes à l’aube d’une nouvelle révolution 2.0".

Une revue moyenne.

La revue de presse de Pierre avec Laurent Fendt de Novembre est un monument en comparaison. Voir [ici] ().

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur gilet jaune :

     

Dimanche 25 Novembre 2018 - News # 12955 

L'armée ukrainienne entame un pilonnage nourri de quartiers résidentiels de la République autoproclamée de Donetsk. Voir [ici] ().

Décidément, il se passe quelque chose en Ukraine : tout cela est anormal. Après les bateaux, des tirs maintenant.

Les Russes sont sages et patients, mais si on tire trop sur la corde, le retour de bâton va venir. Cela dit, c'est peut-être un piège de l'OTAN. Seuls les Russes ont les moyens de savoir ce qui se passe, et donc d'agir en conséquence.

En complément sur Ukraine :

       

Vendredi 23 Novembre 2018 - News # 12916 

I-Média n°225 de TV Libertés : Les gilets jaunes face aux médias 23 Novembre 2018 :

SOMMAIRE :

06:27 – Les gilets jaunes face aux médias
Après une mobilisation extrêmement importante, les gilets jaunes annoncent une grande manifestation à Paris ce samedi. Cette France enracinée semble intriguer et même inquiéter de nombreux journalistes. Au point de tenter de diaboliser le mouvement ?

17:27 – Le zapping
Dans un discours politique, Jean-Luc Mélenchon évoque la « nouvelle France », celle de l’immigration. Un aveu de la transformation de la population française auquel François Durpaire apporte un écho singulier en évoquant la chance que la Francophonie soit aujourd’hui portée par l’évolution démographique de l’Afrique.
Pendant ce temps, Jean Lassalle enfile son gilet jaune à l’Assemblée nationale et fait le sourd aux remontrances de Richard Ferrand. Quant à la surdité de Macron face au peuple, elle est saluée sur les ondes de France Inter par Gilles Legendre, président du groupe La République en Marche à l’Assemblée Nationale.

26:02 – Les médias découvrent la France d’avant
Avec les gilets jaunes, les journalistes parisiens découvrent la France périphérique. Cette France blanche, européenne, que certaines autorités médiatiques et politiques voudraient voir en moins grand nombre dans les médias. Mais cette France là fait de la résistance.

33:47 – Les tweets de la semaine
Des gilets jaunes interceptent des clandestins dans un camion avant de se rendre à Paris pour la grande manifestation de samedi 23. Une manifestation qui, selon Laurence Rossignol, fait de l’ombre à un rassemblement contre les violences faites aux femmes !
Moins amusant, une promotion de Saint-Cyr a été débaptisée au nom du politiquement correct.

40:47 – Pacte pour les migrations, débat interdit ?
Politiquement et médiatiquement, le Pacte de l’ONU pour les migrations est âprement discuté dans de nombreux pays d’Europe. En France, le traitement médiatique semble minimal… à l’exact inverse des enjeux civilisationnels.

48:27 – Le coup de chapeau de Jean-Yves Le Gallou

Non évalué.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur TV Libertés :

     

Vendredi 23 Novembre 2018 - News # 12907 

François Asselineau et l’UPR appellent les « gilets jaunes » à demander à chaque député de lancer la destitution du président de la République, selon la procédure prévue par l’article 68 de la Constitution. Voir [ici] ().

Oh oui... : la destitution ! 

En complément sur François Asselineau :

En complément sur UPR :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur destitution :

 

Jeudi 22 Novembre 2018 - News # 12888 

François Ruffin à propos d'Emmanuel Macron : "La chienlit, c'est lui !" :

SYNOPSIS :

C'est le désordre dans le pays ? Mais où se trouve le fauteur de troubles ? À l'Elysée. Depuis 18 mois, par son injustice, son arrogance de l'injustice, le Président de la République déchire le contrat social. Humilie son propre peuple. La chienlit c'est lui ! J'étais l'invité de Ruth Elkrief sur BFM TV. Bon visionnage !

Source : François Ruffin.

En complément sur François Ruffin :

       

Mardi 20 Novembre 2018 - News # 12788 

"Le message clair des Gilets jaunes à BHL" - Par Michel Onfray :

À l’heure où la France pauvre et modeste des Gilets jaunes fait savoir ses difficultés à se nourrir, à se loger, à se vêtir et son impossibilité d’offrir des sorties, des loisirs ou des vacances à ses enfants, Carlos Ghosn, grand patron français (mais aussi brésilien et libanais, il a la triple nationalité), se fait arrêter au Japon parce qu’il fraude le fisc… Pauvre chéri : il ne gagnait que 16 millions d’euros par an ! Il lui fallait bien mettre un peu d’argent de côté s’il voulait survivre un peu…

J’y vois un symbole de la paupérisation induite par ce libéralisme que Mitterrand fait entrer dans la bergerie française en 1983 avec les intellectuels médiatiques du moment, Nouveaux Philosophes en tête. Des pauvres de plus en plus pauvres et de plus en plus nombreux, puis des riches de plus en plus riches et de moins en moins nombreux: voilà ce qu’est la paupérisation. L’Empire maastrichtien est la créature des clones de Carlos Ghosn qui paupérisent à tour de bras. Macron est l’un d’entre eux.

Les journalistes des médias dominants clament partout que le message des Gilets jaunes est confus, invisible, illisible, divers, diffus, multiple, contradictoire: non, il ne l’est pas. Il est même très clair : ce que dénoncent les Gilets jaunes, c’est tout simplement cela : la paupérisation.

On le voit dans les reportages, ce peuple-là n’est pas doué pour la rhétorique et la sophistique, la dialectique et la parole. Il dit simplement et clairement des choses simples et claires que les diplômés des écoles de journalisme, de Science Po, de l’ENA ou de Normale Sup ne comprennent pas parce que ça dépasse leur entendement. Ils sont pauvres et l’engeance qui tient le pouvoir, politique, médiatique et économique,  ne sait pas ce que signifie faire manger une famille avec 5 euros par repas. Ils ne le savent pas…

Il est facile de salir ces gens modestes comme le font Libération et Le Monde, L’Obs (avec un article dégoûtant d’un nommé Courage, probablement un pseudonyme…), voire l’inénarrable BHL. « Ces pauvres qui disent qu’ils le sont et qu’ils n’en peuvent plus de l’être, quelle beaufitude, quelle grossièreté, quel manque de manière ! ». Et ces journaux seraient des journaux de gauche ? Qui peut encore le croire ?

« Salauds de pauvres ! » disent Quatremer & Joffrin, Courage & Askolovitch (qui m’inonde de textos insultants en me disant que tout le monde « se fout » de ce que j’écris, sauf lui apparemment…), Xavier Gorce, dessinateur au quotidien du soir & BHL. Car tous souscrivent comme un seul homme à cette saillie qu’on entend dans la bouche de Gabin dans La Traversée de Paris, un film de Claude Autant-Lara, un ancien du Front national version Jean-Marie Le Pen : « Salauds de pauvres ! » Le rideau se déchire enfin!

BHL écrit : « Poujadisme des Gilets jaunes. Échec d’un mouvement qu’on nous annonçait massif. Irresponsabilité des chaînes d’info qui attisent et dramatisent. Soutien à Macron, à son combat contre les populismes et à la fiscalité écolo » (17 novembre 2018). Passons sur la rhétorique du personnage, il y a bien longtemps qu’il ne pense plus et qu’il ne fonctionne qu’aux anathèmes –peste brune, rouges-bruns, poujadistes, fascistes, nazis, staliniens, pétainistes, vichystes, maurrassiens sont ses arguties préférées pour clouer au pilori quiconque ne pense pas comme lui. BHL a le record mondial du point Godwin ! Chez lui l’insulte a depuis longtemps remplacé toute argumentation digne de ce nom. Dans le registre des insultes, on l’a oublié, il y avait aussi: « saddamite »…

C’est le néologisme créé par lui pour insulter Jean-Pierre Chevènement lors de la guerre du Golfe. A cette époque, BHL ne s’est pas fait traiter d’homophobe ! Il est vrai que ses amis dans la presse sont nombreux et qu’il dispose d’un efficace pool qui nettoie le net de ses bêtises en les renvoyant dans les pages invisibles du net –vérifiez en tapant « BHL saddamite Chevènement » sur le net, plus rien, nettoyé… Étonnant! Car dans Bloc-Notes. Questions de principe cinq, page 141 de l’édition du Livre de poche, on peut encore y lire : « Chevènement saddamite et philoserbe ». J’attends que, des Inrocks à Libération, du Monde à France-Inter, on dénonce cette homophobie qu’on m’a prêtée il y a peu parce que, moi, je ne souscrivais pas au doigt d’honneur antillais qui semblait ravir le président de la République, et que je l’ai fait savoir sur le mode ironique. Il est vrai que BHL et l’humour, ça fait deux…

BHL qui fait tant pour qu’on parle de ses livres à chacune de ses parutions voudrait qu’on ne parle pas des Gilets jaunes dans les médias ! Comme si c’étaient les journalistes qui créaient l’actualité…

La pauvreté existe parce qu’on la montre.

Ne la montrons pas,

De cette manière elle n’existera plus.

C’est ainsi qu’on apprend à penser à l’Ecole normale supérieure ! Censurons ces Gilets jaunes à la télévision, demandons à France-Culture comment on s’y prend pour interdire de parole sur les radios du service public, et faisons taire cette racaille populiste, crypto-fasciste, lepeniste, vichyste, pétainiste, nazie –ne nous interdisons rien ! Car quiconque demande du pain pour ses enfants est une ordure populiste bien sûr…

Que BHL soutienne Macron, il n’y a rien là que de très normal. Avec Stéphane Bern et les Bogdanoff, Line Renaud et Philippe Besson, ce qui se faisait de mieux chacun dans son domaine a offert ses courbettes au Prince. Il y en eut de plus malins qui vinrent manger la soupe payée par le contribuable à Bercy, qui servait à préparer la présidentielle. On n’y mangeait pas des repas à cinq euros…  

Enfin, que BHL soutienne « la fiscalité écolo », comme son ami Cohn-Bendit, n’est pas non plus étonnant: il reprend l’élément de langage qui voudrait que ces taxes aillent à la fiscalité verte alors qu’elles vont majoritairement dans les caisses de l’Etat. La revue Que choisir l’a récemment montré dans l’un de ses articles [1].

Pour salir les Gilets jaunes, des journalistes et des éditorialistes affirment qu’ils refusent la fiscalité, qu’ils sont contre les taxes, qu’ils refusent les impôts, qu’ils rechignent à payer des taxes écologiques. C’est faux. C’est Carlos Ghosn qui refuse de payer ses impôts, ainsi que les riches qui ont placé leur argent dans les paradis fiscaux avec l’assentiment de l’Etat français, pas les Gilets jaunes qui, eux, veulent bien payer des impôts directs et indirects, mais s’insurgent que ces impôts, qui doivent servir à payer le salaire des fonctionnaires, à faire fonctionner les écoles, les hôpitaux, les commissariats, les gendarmeries, soient accompagnés en province de suppressions de fonctionnaires et de fermetures d’écoles, d’hôpitaux, de commissariats, de gendarmeries.

Revenons à BHL : s’il est tellement soucieux de l’état de la planète qu’il estime que l’Etat maastrichtien doive faire payer les pauvres avec leurs voitures de travail afin que les riches puissent polluer en se déplaçant en avion, alors qu’il cesse de passer son temps entre deux aéroports lui qui disait sans vergogne qu’il avait trop de maisons…

On peut lire en effet dans L’Obs (5 juillet 2017): « J’ai trop de maisons dans le monde »: Bernard-Henri Lévy se résout à vendre une de ses villas pour 6 millions d’euros. Lisons cet article: « Trop d’argent, pas assez de temps. Bernard-Henri Lévy a confié à Bloomberg dans un article publié ce lundi qu’il était contraint de vendre une de ses villas au Maroc, à Tanger, faute de pouvoir en profiter suffisamment: « Je partage mon temps entre Paris, New York et Marrakech. J’ai trop de maisons dans le monde et hélas, l’année ne dure que 52 semaines ». Prix de la demeure sacrifiée : 6 millions d’euros, en vente sur le site de Christie’s International Real Estate, pour 600 mètres carrés situés « au sommet d’une falaise, face à Gibraltar, au point précis où se côtoient l’Atlantique et la Méditerranée », affirme BHL, bon vendeur. Bonjour la trace carbone du philosophe !

On comprend que cet homme-là ignore quelle misère signifie un trou de cinquante euros dans le budget d’une famille vivant avec moins de mille euros par mois… « Salauds de pauvres! », en effet.

Michel Onfray.
________________________________

[1]: https://www.quechoisir.org/billet-du-president-fiscalite-ecologique-le-matraquage-fiscal-se-colore-de-vert-n59997/

En complément sur gilet jaune :

En complément sur BHL :

En complément sur Michel Onfray :

   

Jeudi 8 Novembre 2018 - News # 12497 

Vivre ensemble : « Certains parents n'acceptent pas la loi de l'école et les valeurs de la République ». Voir [ici] ().


Dimanche 4 Novembre 2018 - News # 12426 

Conditions de travail et armée : La Force maritime des fusiliers-marins et des commandos est au bord du « burn-out ». Voir [ici] ().

Ces gars font un boulot de dingues, risquent parfois leur vie, et sont payés avec un lance-pierre en plus de faire des heures innombrables. Inique et inhumain. Et ça fait en plus plusieurs années que ça dure..., et que les rapports sur cette alarmante situation s'empilent sans que nos traîtres de politiciens ne fassent rien.

Ces connards de politiciens sont en train de détruire la République, d'exténuer et d'appauvrir le peuple, voilà la vérité.

En complément sur Conditions de travail :

En complément sur armée :

En complément sur burn-out :

   

Dimanche 4 Novembre 2018 - News # 12408 

Taxes, et impôts : Chèques-vacances, aides d'entreprise... Des avantages destinés aux salariés bientôt ponctionnés ? Voir [ici] ().

Les signes de la chute de la République continuent d'affluer : l'État n'a plus d'argent car nos traîtres de politiciens ont renoncé à récupérer les 320 milliards de fraude et d'évasion fiscale qui manquent au pays chaque année, font des ponts d'or aux grandes entreprises (CICE), offre des cadeaux fiscaux aux riches, etc.

Les Français vont continuer de s'appauvrir encore et encore jusqu'à la révolte.

En complément sur taxe :

En complément sur impôt :

     

Vendredi 2 Novembre 2018 - News # 12375 

Après Vienne, Prague ? Le Premier ministre tchèque, Andrej Babis «n'aime pas» le pacte de l'ONU sur les migrations. Voir [ici] ().

Mort de rire : la République tchèque s'y met aussi... 

Allez les peuples souverains !

Faisons mordre la poussière à George Soros et à tous les mondialistes ! 

Ahhhh, ça bouge bien en ce moment contre les connards qui nous oppressent : j'aime ça !

En complément sur République tchèque :

En complément sur migrants :

     

Vendredi 2 Novembre 2018 - News # 12372 

Stains : un ancien gendarme nommé proviseur adjoint d’un lycée, des profs appellent à la grève. Voir [ici] ().

Toujours les mêmes bobos...

Ahurissant.

Et bonjour le respect de la hiérarchie... On leur demande pas leur avis à ces crétins. Ils sont là pour enseigner, pas pour décider de la politique de l'école, encor encore moins pour décider de la politique de sécurité dans les écoles.

Des connards de bobos.

Comment voulez-vous que le pays fonctionne avec ce genre de gugusses irrespectueux de la République et de sa hiérarchie ?

En complément sur bobo :

       

Jeudi 1er Novembre 2018 - News # 12344 

45 ANS d'échecs : Suppression des CDAC et CNAC sur l'Ensemble du territoire - Par Martine Donnette de l'association "En toute franchise" :

Bonjour à tous,


Cela fait 24 ans, que nous luttons contre :

A/ des projets qui ne respectent pas :
1.       les droits fondamentaux des commerçants artisans,
2.       les règles des PLU – Plan Local d’Urbanisme, des SCOT  Schéma de Cohérence Territoriale, des PPRI Plan de Prévention des Risques Inondation,

B/ la concurrence déloyale (surfaces illicites) les abus de position dominante. 
C/ la destruction des centres-villes avec la disparaître des milliers de commerçants….

Les Gouvernements successifs, en refusant de transposer dans le droit français la Directive Européenne Services avec les raisons impérieuses d’intérêt général, ont permis, au fur et à mesure, aux législateurs de modifier les lois pour ne pas lutter contre cette concurrence déloyale et ces abus de position dominante, en laissant mourir les centres villes et les commerçants-artisans.

Comme nous, vous l’avez constaté, depuis 2008 avec Loi LME  de SARKOZY-ATALI, si nous réussissons à retarder les projets en obtenant des annulations de décisions, les élus modifient les documents d’urbanisme, les C.N.A.C. et les Cours Administratives d’Appel finissent en 2ème ou 3ème passage par ne plus prendre en compte nos arguments et régularisent les infractions en toute impunité en refusant de vérifier l’origine des autorisations en cas d’extension.

Perte de temps pour tout le monde, coût important des frais de procédures, épuisement des requérants moral et financier.

Nous sommes aujourd’hui sur un point de non-retour, cela devient catastrophique puisque même les associations de l’environnement sont rejetées.

Après 10 ans de loi LME de 2008, 10 ans de procédures, plus aucune solution ne peut nous sortir de ce cercle infernal, la situation est totalement bloquée, les commissions de CDAC-CNAC ont été transformées en véritables huis-clos (élus-grandes enseignes).

Le seul moyen restant pour échapper à cette situation est de demander de supprimer toutes les C.D.A.C. et C.N.A.C. avec pour objectif de revenir sur de l’urbanisme général.

La loi ELAN ayant déjà supprimer les autorisations dans les centres-villes, il faut demander la suppression des C.D.A.C.-C.N.A.C. sur tout le territoire national avec l’obligation, pour les porteurs de projet, dans le cadre de l’unique autorisation du permis de construire, de réaliser une étude d’impact soumise à enquête publique sur toute la zone de chalandise pour le respect de :

1.       l’environnement, (terre, air, eau)

2.       l’environnement urbain (animation des centres-villes) - circulation

3.       le respect des emplois existants dans la concurrence

Vous trouverez ci-dessous nos interventions auprès des Députés, Sénateurs et Président de la République.

Restant à votre disposition pour tout complément d’information que vous pouvez également récupérer sur notre site,

Bien cordialement

Martine DONNETTE
Fédération E.T.F.

 

SUPPRESSION DES C.D.A.C. et C.N.A.C.
SUITE A LA NON-TRANSPOSITION COMPLETE DE LA DIRECTIVE EUROPÉENNE SERVICES

Monsieur le Député,

45 ans d’autorisations de grandes surfaces par les C.D.A.C. et C.N.A.C. ont porté de graves préjudices sur l’environnement, l’environnement  urbain et l’animation commerciale-artisanale des centres-villes.

Il est urgent d’agir avant qu’il ne soit trop tard pour respecter les raisons impérieuses d’intérêts générales définies dans la Directive Européenne Services 2006-123 du 12 décembre 2006.

1.       Supprimer  toutes ces commissions qui n’ont pas permis, depuis 45 ans, de préserver l’animation commerciale et artisanale des centres-villes, respecter l’environnement, l’environnement  urbain, poursuivre la concurrence déloyale et les abus de position dominante des grandes surfaces, supprimer l’élimination des autres.
2.       Faire un moratoire pour connaître la situation des équipements commerciaux,  les véritables besoin des consommateurs, recréer des emplois durables et qualifiés, pour établir un véritable programme prioritaire de revitalisation commerciale des centres-villes dans les Schémas de Cohérence territorial soumis à concertations publiques, enquêtes auprès des citoyens, respect des droits de recours.
3.       Mettre en place des contrôles rigoureux et efficaces pour lutter contre la discrimination faite envers le commerce de proximité diversifié.

Vous trouverez ci-joint :

1.       Notre dernière demande auprès du Président MACRON du 30 octobre 2018 : suppression des Commissions « Départementale et Nationale » d’Aménagement Commercial.
2.       Notre demande du 23 août 2017 auprès du Président MACRON  de transposition de la Directive Européenne Services
3.       Réponse du 9 octobre 2017 du cabinet du Président : TRANSMISSION de notre demande à Monsieur Bruno LEMAIRE
4.       Régularisation des surfaces illicites de Carrefour Châteauneuf les Martigues sans sanctions par la Commission Nationale
5.       Notre pétition sur les 418 milliards d’euros d’infractions non perçus par l’État

Dans l’attente de votre réponse nous informant des suites que vous réserverez à notre demande,

Nous vous prions de croire, Monsieur le Député, en l’expression de notre considération distinguée.

(merci de m’accuser réception de ce mail)

Soutenir nos actions, cliquez ici

Martine DONNETTE
Fédération EN TOUTE FRANCHISE
1 rue François Boucher
13700 Marignane
04 42 09 68 40  06 09 78 09 53
www.en-toutefranchise.com

LIBERTE EGALITE FRATERNITE

Ça devient grave, et urgent...

Les voyous de la grande distribution sont en train de gagner définitivement la bataille, et cette iniquité est rendue possible par la complicité de nos traîtres de politiciens et certains fonctionnaires véreux.

Pour en savoir plus sur l'association "En toute franchise" :

En complément sur grande distribution :

En complément sur Martine Donnette :

En complément sur Association En Toute Franchise :

   

Jeudi 1er Novembre 2018 - News # 12343 

Élections européennes : un clip du gouvernement pointant Victor Orban et Matteo Salvini fait polémique. Voir [ici] ().

Rien n'arrête les faux-culs de pseudo-démocrates..., c'est ahurissant.

Et ils ont peur du peuple. Immensément peur. Voilà pourquoi ils dénoncent tous les gouvernement populistes.

Et ils ont peur car cela signifie pour eux la fin, la disparition.

Toutes les oligarchies, tous les lobbies perdent leur emprise sur la République si le peuple reprend le pouvoir. Alors ils qualifient de "fascistes" ceux qui proposent de rendre le pouvoir au peuple en faisant sa volonté.

C'est tout con en fait...

En complément sur élection européenne :

En complément sur Victor Orban :

En complément sur Matteo Salvini :

   

Lundi 29 Octobre 2018 - News # 12246 

Lobbies et influence de l'industrie pharmaceutique : François Ruffin : "Sanofi fusionne avec la Macronie" :

;

Encore un beau discours, très pertinent de ce garçon, qui pointe la dangereuse dérive corporatocratique de la Macronie, au point où l'on peut légitiment se demander ce qui va rester de la République. Ne parlons pas de l'intérêt général et du bien commun qui sont passés par pertes et profits...

Quel gâchis que la France Insoumise soit dirigée par Jean-Luc Mélenchon et Alexis Corbières... : ils neutralisent complètement les chances de succès de ce parti.

En ce qui me concerne, si ces deux zozos dégageaient, et qu'enfin la France Insoumise se décidait à sortir de l'Union Européenne, je serais France Insoumise (hormis leur position sur l'avortement et l'immigration de masse). Je considère que 90% de leur programme est valable et judicieux, mais que les 2 têtes mentionnées sont dévoyées, illégitimes, nuisibles, et contre-productives à ce mouvement.

En complément sur François Ruffin :

En complément sur Sanofi :

En complément sur lobbies :

En complément sur pharmaceutique :

 

Lundi 29 Octobre 2018 - News # 12229 

 

Franc-maçonnerie et politique : Jean-Luc Mélenchon pourrait être suspendu de son obédience maçonnique le Grand Orient de France (GODF). Voir [ici] ().

Celle-là, elle est bien bonne...

"La République, c'est moi !" et "Ma personne est sacrée !" ont eu raison de ce Tartuffe.

En complément sur Jean-Luc Mélenchon :

En complément sur Tartuffe :

En complément sur Franc-maçon :

   

Lundi 29 Octobre 2018 - News # 12220 

Humour : Jean-Luc Mélenchon dans son milieu naturel - Groland :

Jean-Cluc Méchant Con... 

Cela dit, je trouve qu'ils ont été trop gentils chez Groland, compte tenu de qu'a véritablement dit ce Tartuffe : "La république, c'est moi !", et "Ma personne est sacrée". De mes fesses, oui...

En complément sur humour :

En complément sur Groland :

En complément sur Jean-Luc Mélenchon :

   

Dimanche 28 Octobre 2018 - News # 12206 

L'effondrement de la démocratie - Par Vox Plebeia :

La démocratie a-t'elle seulement jamais existé ?

Dans la Grèce antique, sans doute, mais depuis la révolution, jamais !

Extrait du discours du 7 septembre 1789 de l'abbé Sieyes, l'un des pontes de la fondation de la république française :

« Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif ; ce serait un État démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants. »

Tout est dit !

En complément sur effondrement :

En complément sur démocratie :

En complément sur Vox Plebeia :

   

Lundi 22 Octobre 2018 - News # 12056 

Clientélisme religieux et Islam : en Seine-Saint-Denis, c’est “une mosquée, trois mandats”. Voir [ici] ().

C'est très grave.

De la prostitution et de la trahison de l'idéal républicain, de la laïcité, et des citoyens juste pour conserver son siège d'élu. Lamentable et insupportable !

Combien de temps la République et les citoyens vont accepter cela sans réagir ?

La religion musulmane dans l'intimité oui, l'islamisme non !

Non à l'islamisme et au communautarisme musulman ou autre !

En complément sur clientélisme :

En complément sur Islam :

En complément sur laïcité :

   

Lundi 22 Octobre 2018 - News # 12047 

Robert Faurisson, chef de file des révisionnistes, est mort. Voir [ici] () et [là] ().

Difficilement imaginable aujourd'hui, une pétition demandant, en 1979, que «l’université et le gouvernement fassent tout ce qui est possible pour assurer [l]a sécurité ainsi que le libre exercice de[s] droits légaux [de Robert Faurisson]» a été signée par 500 personnalités parmi lesquelles se trouvait l'intellectuel américain Noam Chomsky

Incroyable, en effet !

Ce qui montre depuis le formidable travail des sioniste sur les esprits et la République, c'est effarant !

Il faut abroger la loi Gayssot, et permettre à tous les chercheurs d'enquêter sur n'importe aspects de l'histoire pour savoir ce qui s'est réellement passé. La vérité doit être notre but dans cette histoire (mot employé volontairement  à double sens ici).

En complément sur Robert Faurisson :

En complément sur révisionnisme :

En complément sur loi Gayssot :

En complément sur chambre à gaz :

 

Dimanche 21 Octobre 2018 - News # 12031 

Jean-Luc Mélenchon rembarre avec agressivité des journalistes qui l'interrogeaient sur la nature de sa relation avec Sophia Chikirou, la directrice de la communication de la France Insoumise :

Non seulement, il ne répond pas à la question, car il noie le poisson en disant "elle est excellente", alors même que la question portait sur la nature de la relation (professionnelle, amicale, amoureuse, etc.), et non sur sa qualité (mauvaise, tendue, correcte, excellente, etc.), ce qui est typique d'un type qui passe son temps à manipuler les gens, à les enfumer par le langage et la rhétorique, mais surtout qu'est-ce qu'il est méprisant...  : on peut même dire, sans exagérer aucunement, qu'il est mauvais et odieux.

Le temps révèle les bons comme les mauvais, ces derniers tombant inexorablement sous le poids de leurs propres défauts et turpitudes.

Maintenant, vous imaginez ce type premier ministre ou président de la République ? S'il se comporte déjà comme un petit tyran mégalomaniaque alors qu'il n'est qu'un simple parlementaire chef de groupe, comment va-t'il se comporter lorsqu'il aura presque tous les pouvoirs en main ? Poser la question, c'est y répondre...

Ce type est imbuvable et indigne d'assumer de telles charges, point final.

En complément sur Jean-Luc Mélenchon :

En complément sur agressivité :

En complément sur mépris :

En complément sur Sophia Chikirou :

 

Vendredi 19 Octobre 2018 - News # 11988 

Le communautarisme islamique à l'école prend des proportions inquiétantes :

En complément :

Les dérives du communautarisme à l’école pointées par une note des services de renseignement :

Communautarisme à l’école : «Peut-être que les politiques ont longtemps nié ces problèmes» :

Il y a un problème sérieux, et il faut le traiter rapidement par la réaffirmation du droit de la République, et notamment de la laïcité à l'école. Et il faut être sévère.

C'est maintenant ou jamais. Sinon, on court à la catastrophe, à la division du pays, et à des heurts violents. Il faut réagir tout de suite, et avec fermeté pour remettre les choses ne ordre, etr ennoyer un signa clair : en France, la primauté c'est la république, pas les us et coutumes de populations immigrées.

 

Merci à OS pour la première vidéo. 

En complément sur communautarisme :

En complément sur Islam :

En complément sur musulman :

En complément sur école :

En complément sur laïcité :


Mardi 16 Octobre 2018 - News # 11922 

 

Affaire de la perquisition de la France Insoumise : Jean-Luc Mélenchon tente d'entrer dans son local par la force et déclare en colère : "La République, c'est moi !" :

Il fallait oser...

Il se croie au dessus des lois : parlementaire ou pas, la loi est la même pour tous, et il n'a aucune autorité légitime sur la police.

Il pète les plombs !

En complément sur perquisition :

En complément sur Jean-Luc Mélenchon :

En complément sur colère :

   

Lundi 15 Octobre 2018 - News # 11884 

 

Donald Trump vient d'entrer dans la zone d'assassinat :

Tous les présidents américains assassinés ont partagé quelque chose d'aussi inacceptable que possible, combattre le fléau de la dette de la banque centrale Rothschild : Lincoln, Garfield, McKinley, Kennedy.

Et maintenant, Trump déclare :
- "La Réserve fédérale est une cabale de banquiers centraux non élue qui dirige notre économie vers le sol, et la seule façon de régler nos problèmes économiques et financiers à long terme est de l'abolir."

En ce qui concerne la Fed qui continue à relever ses taux d’intérêt malgré les turbulences récentes du marché, Trump vient de l’accuser de «Going loco»… et de «Ils sont tellement tendus. Je pense que la Fed est devenue folle."

Fou, loco… abolir la Fed … whoa! Une chose que l’histoire garantit: jouez avec le privilège Rothschild et vous êtes mort.

Trump sera-t-il notre cinquième président pour savoir ce que l'histoire a garanti? L'histoire se répète à cause de la cabale qui afflige l'humanité pendant tant de siècles. En fin de compte, notre avenir dépend des personnes qui s’occupent de soulever des objets lourds….

Andrew Jackson aurait été notre premier président à être assassiné pour avoir attaqué ce privilège Rothschild; heureusement, les deux pistolets de l’assassin se sont égarés. Jackson a battu l'assassin avec sa canne jusqu'à ce que la foule prenne la relève…

Jackson était plus coloré en 1835, lorsque la liberté de parole était toujours saine:
- “Vous êtes un repaire de vipères. J'ai l'intention de vous mettre en déroute et par l'Éternel Dieu, je vous mettrai en déroute. Si la population comprenait seulement l'injustice de notre système monétaire et bancaire, il y aurait une révolution avant le matin."

Les États-Unis ont trois banques centrales contrôlées par Rothschild.
• La première banque des États-Unis (1791-1811);
• La deuxième banque des États-Unis (1816-1836);
• "La Réserve Fédérale" (jusqu'à la mort nous séparons)?

Jackson a opposé son veto au renouvellement de la charte de la Deuxième banque des États-Unis plusieurs années plus tôt, le 10 juillet 1832. Peu de temps après sa déclaration du «… repaire des vipères», Jackson a déclaré à son vice-président: «La banque, M. Van Buren, essaie de me tuer."

Chaque fois que l'on lui demandait ce qu'il considérait comme sa plus grande réussite, Jackson répondait toujours: "J'ai tué la banque."

Au lieu de contraindre les citoyens avec les intérêts de 24% à 36% demandés par les banquiers pour financer la guerre civile pour le Nord, Lincoln a proposé des «Greenbacks». 449 338 902 $ de ces billets au Trésor à pleine offre légale ont été imprimés.

Lincoln a expliqué:
- «Le pouvoir de l'argent s'attaque à la nation en temps de paix et conspire contre elle en période d'adversité. C'est plus despotique que la monarchie, plus insolent que l'autocratie, plus égoïste que la bureaucratie. Je vois dans un avenir proche une crise imminente qui me trouble et me fait trembler pour la sécurité de notre pays. Les sociétés ont été intronisées, une ère de corruption suivra et le pouvoir financier du pays s'efforcera de prolonger son règne en travaillant sur les préjugés du peuple, jusqu'à ce que la richesse soit agrégée entre quelques mains et que la république soit détruite.

Voici la réponse éditoriale du London Times concernant les Greenbacks:
- «Si cette politique financière malfaisante, qui trouve son origine dans la République nord-américaine, devenait indurée, alors ce gouvernement fournirait sa propre monnaie sans frais. Il va payer des dettes et être sans dette. Il aura tout l'argent nécessaire pour exercer son commerce. Il deviendra une prospérité sans précédent dans l’histoire des gouvernements civilisés du monde. Les cerveaux et la richesse de tous les pays iront en Amérique du Nord. Ce gouvernement doit être détruit, sinon il détruira toutes les monarchies du monde.»

Voici donc ce que la cabale, avec leurs banques centrales, insiste sur le fait qu'il doit être détruit:
- “Un gouvernement qui fournit son propre argent sans frais” (usure)
- “Un gouvernement qui règle ses dettes sans être endetté
- “Un gouvernement qui dispose de tout l'argent pour mener à bien son commerce, prospère au-delà des précédents dans l'histoire des gouvernements civilisés, attirant cerveaux et richesses de tous les pays

Pourrait-il y avoir une révélation plus claire de l’ennemi le plus profond des peuples?

De loin, les périodes les plus prospères que les États-Unis aient connues se situent entre les fléaux des banques centrales.

Lincoln a été assassiné en 1865.

Le président Garfield a mis en garde contre les dangers pour les États-Unis si ces banquiers centraux européens gagnaient le pouvoir: «Quiconque contrôle l'argent de la nation, contrôle cette nation et est le maître absolu de toute industrie et de tout commerce. Lorsque vous réaliserez que le système tout entier est très facilement contrôlé, d'une manière ou d'une autre, par quelques hommes puissants au sommet, vous n'aurez pas besoin de savoir à quoi ressemblent les périodes d'inflation et de dépression."
Garfield a été assassiné en 1881.

Le président McKinley a commencé son attaque contre les chancres centraux avec le secrétaire d'État John Sherman. Ils ont utilisé la Sherman Antitrust Act contre les Rothschild, l’empire financier de JP Morgan, connu sous le nom de Northern Trust, qui, à la fin du XIXe siècle, possédait la quasi-totalité des chemins de fer américains.
McKinley a été assassiné en 1901.

Le président Kennedy a été le dernier président à créer un système monétaire américain au mépris du privilège Rothschild.
Le 4 juin 1963, Kennedy a signé le décret exécutif 11110 et le Trésor a mis en circulation des billets américains d'une valeur de 4,3 milliards de dollars («certificats d'argent»).
Kennedy a été assassiné en 1963.

Le président Woodrow Wilson a sûrement plongé un orteil dans la zone d'assassinat avec son:
- «Depuis que je suis entré en politique, je me suis surtout fait confier des vues d’hommes. Certains des plus grands hommes aux États-Unis - dans les domaines du commerce et de la fabrication - ont peur de quelqu'un. Ils savent qu'il y a un pouvoir quelque part si organisé, si subtil, si vigilant, si imbriqué, si complet, si omniprésent, qu'il vaut mieux ne pas parler à tue-tête pour le condamner.»
De même que:
- «Un grand pays industriel est contrôlé par son système de crédit. Notre système de crédit est concentré entre les mains de quelques hommes. Nous sommes devenus l'un des pires gouvernés, l'un des gouvernements les plus complètement contrôlés et dominés au monde - non plus un gouvernement d'opinion libre, plus un gouvernement par conviction et le vote de la majorité, mais un gouvernement par l'opinion et la contrainte de petits groupes d'hommes dominants."

Wilson a survécu en manipulant les États-Unis pendant la Première Guerre mondiale et en nous condamnant en 1913 avec la troisième banque, la «Réserve fédérale», probablement la banque terminale Rothschild, et l'IRS … De l'argent évoqué de toutes pièces. Ce privilège Rothschild.

Argent de rien et votre dette pour de vrai.

Trump fait des choses incroyables concernant l'exposition du mal profond (cabale), naviguant apparemment entre le fait d'aider le peuple et le service de la cabale.
Peut-il réellement contester - même "abolir" le nourri et survivre?

L'histoire s'accumule contre lui.
___
Rand Clifford, spécialisé dans la vérité.

Source : Veterans Today - Traduction amateur par BlueMan.

Un article majeur, factuel, et crédible.

Que va faire réellement Donald Trump ? Va-t'il oser dissoudre la FED ?

Une affaire d'importance à suivre.

En complément sur FED :

En complément sur assassinat :

     

Lundi 15 Octobre 2018 - News # 11883 

L’islamisation de la France sur France Inter : Nicolas Demorand et Léa Salamé reçoivent Gérard Davet et Fabrice Lhomme - 15 Octobre 2018 :

On sent que le sujet est un peu tabou, qu'il est délicat.

Mais on ressent surtout, que la situation est très inquiétante : l'épisode de la dérive du pot annuel de la police judiciaire donne le ton, et augure d'une division du pays qui va s'avérer catastrophique et délétère.

Il faut tuer le communautarisme dans l'oeuf. Éric Zemmour a raison : il faut promouvoir absolument l'assimilation, sinon c'en est fini de la République et de la France.

À voir absolument.

En complément sur Islam :

En complément sur musulman :

     

Dimanche 14 Octobre 2018 - News # 11868 

Des groupes d'ultradroite anti-islam sont surveillés par la DGSI. Voir [ici] ().

Il n'est vraiment pas dans l'intérêt de la France que ces groupes passent à l'action. Si c'était le cas, des musulmans innocents seraient tués, et alors les banlieues s'enflammeraient en réaction à ces injustices : ce serait alors le chaos partout.

Qui a intérêt à cela ? Personne de sensé en France, aucun vrai français. Seulement des puissances étrangères.

Maintenant, ces groupes sont constitués de fanatiques idiots qui prétendent lutter pour la France, alors qu'en réalité il font tout le contraire. C'est tout à fait contre-productif de semer le chaos injustement dans son propre pays. S'il devait y avoir un clash avec des musulmans, c'est sur la base d'une attaque "militaire" de ces derniers contre la République ou ses forces de l'ordre, et alors dans ce cas une réponse armée de l'État serait légitime contre eux, ce qui est totalement différent.

En complément sur Islam :

En complément sur DGSI :

En complément sur surveillance :

   

Dimanche 14 Octobre 2018 - News # 11858 

L'ENA qui forme les gestionnaires de la République est bien gérée : elle est en déficit ! Voir [ici] ().

Ces crétins intellectuels sont incompétents, et prétendent former les futurs gestionnaires de l'administration publique... 

Ce sont en plus des gens qui n'ont jamais du travailler réellement, qui ne savent pas ce que c'est de monter un commerce, ou une entreprise, avec son propre argent, mais prétendent former des jeunes, tout aussi déconnectés de la vie, qui géreront les administrations publiques avec l'argent des autres.  Vous voyez le niveau...

Pas étonnant que les dirigeants de cette école de planqués incapables, à 100.000 lieues des travailleurs, du milieu du travail, de la réalité des PMI/PME, et de la vie, n'arrivent pas à gérer leur école.

Pitoyable, et très révélateur de ces gens intellectuels qui se croient au dessus du peuple, alors même qu'ils ne savent rien faire de leurs dix doigts dans la réalité. Tout est mental et virtuel chez eux. Et avec l'argent des autres en plus. Voilà pourquoi ils sont foncièrement vaniteux et incompétents.

En complément sur L'ENA :

       

Vendredi 12 Octobre 2018 - News # 11823 

Très mauvais traitements, crimes de guerre, et crimes contre l'Humanité : La situation en République démocratique du Congo s'aggrave :

Horrible !

Effarant !

En complément sur mauvais traitement :

En complément sur crime de guerre :

En complément sur crime contre l'Humanité :

En complément sur République démocratique du Congo :

En complément sur Effarant :


Mardi 9 Octobre 2018 - News # 11767 

Combien coûte la présidence française : "L'argent de l'Élysée" :

SYNOPSIS :

C'est l'un des plus beaux palais de la République. Le saint des saints de la politique française. L'un des lieux les plus exposés et les moins connus : l'Élysée, 32 millions d'euros de budget, un millier de collaborateurs selon certains, un patrimoine immobilier conséquent. La présidence française ne publie pas le détail de ses comptes (son budget officiel se limite à une quinzaine de lignes) et n'est soumise à aucun contrôle. Son organisation ne fait pas l'objet de documents publics. Depuis quelques années, un député socialiste, René Dosières, s'est mis en tête de rendre publiques les dépenses de l'Élysée.
 

Quelle différence avec la Findande... 

En France, tout est caché, c'est le règne de l'opacité et presque de l'omerta. Antidémocratique.

Imitons les finlandais !

À voir !

En complément sur coût :

En complément sur Élysée :

     

Lundi 8 Octobre 2018 - News # 11736 

 

L'ombre de George Soros plane sur la nomination des nouveaux juges de la Cour européenne des droits de l'homme. Voir [ici] ().

Ce type est décidément un ennemi de l'Humanité.

Comment, alors qu'il n'a été élu par personne, le laisse-t'on faire son trafic d'influence.

Je serais président de la République, il y a longtemps que j'aurais envoyé les services secrets le buter cet enfoiré.

En complément sur George Soros :

       

Dimanche 7 Octobre 2018 - News # 11723 

"Lettre à Manu sur le doigté et son fondement", la deuxième lettre ouverte à Emmanuel Macron par Michel Onfray :

Le texte :

Votre Altesse,

Votre Excellence,

Votre Sérénité,

Mon cher Manu,

Mon Roy,


   La presse a rapporté il y a peu que tu avais nommé un gueux pour représenter la nation à Los Angeles. Il aurait pour seul titre de noblesse diplomatique, disent les mauvaises langues, les jaloux et les envieux, un livre hagiographique sur ta campagne présidentielle. En dehors de ce fait d’arme si peu notoire que personne n’en connaît le titre, pas plus d’ailleurs que celui des autres ouvrages du susdit, la plume est bien de celles qui se trouvent dans les parties les moins nobles de la profession : le croupion, car c’est celle que découvre le plus souvent la position de soumission inhérente à la fonction des gendelettres - la prosternation. De Sartre à BHL chez Sarko (après Mao), d’Aragon à André Glucskmann chez le même Sarko (après Mao lui aussi), de Drieu la Rochelle à Sollers chez Balladur (après Mao également), de Brasillach à Kristeva chez le Bulgare Jivkov (après Mao elle aussi), les cent dernières années n’ont pas manqué d’écrivains doués… pour l’agenouillement politique!

    Philippe Besson entre dans cette vieille catégorie du valet de plume, mais on sait désormais de quelle plumasserie ce jeune homme comme il faut relève. Ce genre de plume n’est pas celui des plus talentueux, mais c’est celui des plus vendus - je parle de l’homme, pas de l’auteur.

   Manu, on comprend que, toi qui aimes tant les lettres, tu aies envie de câlins venus des écrivains les plus à même de marquer le siècle et d’entrer dans la Pléiade quand tu seras redevenu banquier. Mais si ce siècle doit être marqué par toi, il n’y a pas grand dommage à ce qu’il le soit aussi par Besson le petit (à ne pas confondre avec Besson le grand, l’écrivain Patrick, ni avec Besson la championne d'athlétisme, Colette, ou bien encore avec Eric, le traître passé de Ségolène à Sarkozy en pleine campagne présidentielle, ou bien encore avec le Minimoy, Luc).  

   Avant d’être flagorneur, Besson-le-Petit a été directeur des ressources humaines auprès de Laurence Parisot, dame du MEDEF, mais aussi auteur de scénario de téléfilms, donc chevalier des Arts et Lettres. Convenons-en, tout ceci légitime l’affirmation d’Arlette Chabot, qui faisait déjà de l’éditorialisme politique à la télévision quand elle était en noir et blanc, la télévision, et n’avait qu’une seule chaîne. Courageuse, audacieuse, résistante, rebelle, insoumise, l’Arlette n’a en effet pas craint d’affirmer sur l’un des médias qui l’appointent que tout ceci était habituel: Napoléon n’avait-il pas nommé Chateaubriand en son temps et de Gaulle Romain Gary? En effet, en effet… Arlette, chère Arlette, vous qui avez déjà les grades de chevalier puis d’officier de la Légion d’honneur, je vous promets le grade supérieur pour bientôt! Si ce n’est déjà fait, car vous méritez d’y avoir votre rond de serviette, vous serez aussi bientôt invitée à la table de notre grand Mamamouchi en compagnie du vérandaliste Stéphane Bern et des frères Bogdanov, les éminents membres correspondants de la NASA française.  

   Votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, il a tout de même fallu, pour que cette affectation de copinage ait lieu, que tu prennes la décision d’un décret modifiant les règles de la nomination des diplomates afin que ce ne soit plus le Quai d’Orsay qui ait la main mais le gouvernement, c’est à dire, toi tout seul, chacun le sait. C’est ce que les langues vipérines qualifient de fait du prince… Le décret te permet désormais de récompenser des non-fonctionnaires, pourvu qu’ils aient été serviles. Bern ambassadeur chez l’impératrice Sissi ou les Bogdanov nommés pour la même fonction sur Mars, grâce à toi, c’est désormais devenu possible… La France redevient "great again"!

   J’ai appris qu’en même temps, tu avais rendu possible cet autre fait du prince: madame Agnès Saal a été nommée par un arrêté paru au Journal officiel "haut-fonctionnaire à l’égalité, à la diversité et à la prévention des discriminations auprès du secrétaire général du ministère de la culture". En voilà un beau poste, et si moral en plus! Un beau jouet emblématique du politiquement correct de notre époque.

   Rappelons un peu le CV de l’heureuse élue que tu gratifies à son tour. Cette dame s’était fait connaître par des notes de taxi dispendieuses, plus de 40.000 euros tout de même, et ce en grande partie au profit de ses enfants, quand elle était directrice générale du centre Pompidou et présidente de l’INA, un institut que tu connais très très bien, n’est-ce pas? Pour ces malversations, elle avait été condamnée à six mois de suspension sans solde (probablement selon les principes de ce que l’on peut désormais nommer la jurisprudence Benalla…), puis à trois mois de prison avec sursis et une double amende. Elle avait été réintégrée en douce au ministère de la culture à l’été 2016 (il faut faire gaffe aux nominations d’été...) comme chargée de mission auprès du secrétariat général en vue de la finalisation de labellisation AFNOR sur l’égalité professionnelle et la diversité.  

   Précisons aussi ceci: selon Mediapart, la même madame Saal, décidément très récompensée - on se demande pourquoi - figurerait également "dans la liste très restreinte des hauts fonctionnaires, qui, par un arrêté du 3 août 2018 signé par le Premier ministre, ont été inscrits à compter du premier janvier 2018, donc rétroactivement, au "tableau d’avancement à l’échelon spécial du grade d’administrateur général". Ce qui, en d’autres termes, veut dire que, pendant les vacances du Roy à Brégançon, cette procédure qui ne relève pas du traditionnel avancement mais d’une volonté politique expresse, a permis à ladite dame de profiter d’une hausse de son traitement allant jusqu’à 6.138 euros par an, indemnité de résidence à Paris comprise, soit au total près de 74.000 euros de traitement annuel. S’y ajoute un supplément sous forme d’indemnité qui augmente sa retraite des fonctionnaires d’environ 10%. Quand tu aimes, mon cher Manu, ça n’est pas pour rien et ça se voit!

   Françoise Nyssen, rappelons-le pour les millions de Français qui l’ignorent encore, est ministre de la culture. C’est elle qui a mis en musique la mélodie sifflée à son oreille par le président. Face au déchaînement que cette nomination a légitimement suscité, elle fait savoir ceci sur les réseaux sociaux: "J’ai nommé Mme Agnès Saal (j’épèle : S . A . A . L,  car on pourrait mal orthographier…) haute fonctionnaire à l’égalité et à la diversité. J’ai fait de cette cause une priorité dès mon arrivée au ministère de la culture. La qualité de son engagement et de son travail au service de ces valeurs fondamentales devrait guider les commentaires aujourd’hui". On ignore quelle est la "cause" en question: madame Saal, ou les fameuses valeurs ici prises en ôtage?

   Mais Françoise Nyssen, c’est également l’éditrice qui a sciemment fraudé deux fois le fisc en ne déclarant pas de considérables agrandissements d’espace, une fois en Arles, au siège de sa maison d’édition, une autre fois à Paris. Le Canard enchaîné, qui a levé le lièvre, a chiffré la fortune économisée par ce double forfait! Ca en fait des APL pour les étudiants désargentés, je te jure!

  Qui se ressemble s’assemble. Dès lors, il était normal que, sous ton autorité, sous tes ordres, selon ton désir, selon ton souhait, selon ta volonté, selon tes vœux, mon Prince, mon Roy, mon grand Mamamouchi, le vice récompense le vice. En un peu plus d’un an, de Richard Ferrand à Alexandre Benalla, via cette dame Saal, tu nous y as déjà tellement habitués!

   Sais-tu, mon cher Manu, que des caissières qui ont utilisé à leur petit profit des bons de réduction de deux ou trois euros qui trainaient sur la caisse, ou que des employés de grand magasin qui ont mangé un fruit prélevé dans les rayonnages, ont été sèchement licenciés, eux, sans indemnités, sans planques payées par les contribuables et sans possibilité de retrouver du travail fort bien payé avec les avantages de la fonction à la clé? Probablement une nouvelle belle et grosse voiture avec chauffeur…

   J’ai appris aussi que ton si bon ami Benalla s’était rendu coupable de charmants forfaits depuis ceux que l’on a bien connus l’été dernier. Mais l’incendie a été joliment éteint - sûrement pas avec l’eau de la piscine que tu t’es fait construire à Brégançon, pas pour toi, oh non, bien sûr, mais par altruisme, pour les enfants du personnel de la résidence royale plus sûrement. 

   En garde à vue, la police a souhaité perquisitionner le domicile de ton si cher ami Benalla. Elle voulait notamment accéder à son coffre-fort. Tenus par la loi à ne pas entrer dans l’appartement avant l’heure légale, les policiers ont posé des scellés le soir et attendu le lendemain. Mais le coffre-fort a été vidé dans la nuit! On a le bras long chez les Benalla puisque du commissariat on peut atteindre un coffre-fort chez soi en pleine nuit. Les quatre armes qui devaient s’y trouver n’y étaient plus - soit tout de même trois pistolets et un fusil, pour un homme qui n’a que deux mains, ça fait tout de même beaucoup… Sa femme avait les clés, il avait dit qu'elle était à l’étranger : elle se cachait en fait dans le seizième arrondissement de Paris. Il est vrai que pour de nombreux français cet arrondissement de nantis équivaut bien à un pays étranger.  

   Votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, il me semble tout de même qu’il vaut mieux faire partie de ta cour que d’être un senior amputé de sa retraite, être un plumitif courbé plutôt qu’un écrivain debout, être une énarque de gauche qui tape dans la caisse de l’Etat pour financer les transports de sa progéniture, plutôt qu’un étudiant à qui tu voles dans sa poche cinq euros d’APL, être un cogneur de manifestants avec un brassard de la police et une accréditation de l’Elysée qu’un syndicaliste défendant le droit du travail.   

   Votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, j’aimerais que tu m’aimes et ce pour trois raisons. La première: pour être nommé sans compétence consul des provinces et des régions françaises dans le sixième arrondissement de Paris, voire le seizième – tu le peux, je le sais, il suffit que tu le veuilles; la deuxième: pour permettre à ma vieille mère qui n’a pas son permis de conduire et qui a quatre-vingt-quatre ans, de pouvoir disposer d’un taxi gratuit à n’importe quelle heure du jour et de la nuit pour aller faire ses visites médicales à une demi-heure de chez elle, le tout payé avec l’argent du contribuable  tu le peux, je le sais, il suffit que tu le veuilles; la troisième:  pour avoir chez moi des armes à feu en quantité, mais aussi et surtout, pour pouvoir tabasser les gens qui me déplaisent en portant un casque sur la tête, en distribuant des coups de matraque et en disposant de CRS ou de la police comme couverture à mes descentes de petite-frappe - tu le peux, je le sais, il suffit que tu le veuilles.

   S’il te plait, votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu: veuille-le. Je te promets pour ce faire de me prosterner moi aussi, de montrer les plumes de mon cul aux passants, de dire du bien de toi avec des articles, des conférences et des livres, je te jure, j’irai sur les chaînes et les radios du service public pour certifier, comme Arlette Chabot, qu’entre Napoléon, de Gaulle et toi, il n’y a pas l’épaisseur d’une feuille de cigarette, Joffrin ne me reconnaîtra pas, il m’aimera peut-être lui aussi comme il a aimé jadis Bernard Tapie et Philippe de Villiers. Je pourrai écrire aussi une biographie de Stéphane Bern avec une préface de Brigitte ex-Trogneux, passer une thèse de physique quantique avec tes amis les frères Bogdanov comme directeurs de travaux. Je pourrais même consacrer un séminaire de littérature comparée à l’œuvre de Philippe Besson que je mettrai en perspective avec celle de James Joyce. S’il te plaît, tu le peux, tu es mon Roy. J’habite place de la Résistance à Caen, fais-moi signe.

   Veuillez, votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, mon chéri, recevoir l’expression de ma considération la plus courtisane. Vive la République, vive la France, mais surtout: Vive Toi !

Michel Onfray


Post-scriptum : des bises à la Reine.

Post-scriptum 2: j’apprends à cette heure que tu as fait du jet-ski à fond les ballons avec Brigitte quand tu étais à Brégançon et ce dans une zone interdite à la navigation et au mouillage - tu y as pourtant grandement navigué et vraiment mouillé. Cette réserve marine protégée ne doit être troublée par aucun véhicule à moteur. Il y eut pourtant tes deux jets-ski et ton gros bateau avec un moteur de 150 chevaux - qui sait, peut être empruntés à Nicolas Hulot, car on sait que, comme toi, il est un écologiste qui collectionne les engins motorisés. Protéger l’environnement marin et préserver la biodiversité dans les eaux du parc national de Port-Cros, pour toi qui fumes du glyphosate chaque matin au petit déjeuner, ça compte pour rien, n’est-ce pas? 
 

Une lettre très réussie.

À voir !

Complément : Michel Onfray déprogrammé de France 5 après un texte à charge contre Macron. Voir [ici] (). Comme quoi, le président n'a pas du tout aimé. 

En complément sur Michel Onfray :

En complément sur Macron :

     

Samedi 6 Octobre 2018 - News # 11685 

Des migrants squatteurs qui ont été expulsés portent plainte pour violation de domicile. Voir [ici] ().

Ou l'hôpital qui se fout de la charité... : les types qui occupent illégalement un appartement prétendent que leur domicile aurait été violé... Mais nous n'êtes pas chez vous bande de cons !

Voilà où conduit le droit-de-l'hommisme. De nos jours, ce n'est plus le droit des citoyens, le bons sens, et la justice, qui règnent, mais le droit-de-l'hommisme que suivent des juges dévoyés. Les droits de l'homme sont devenus la loi...  Ils sont devenus la religion obligatoire de la République, promus par la les obédiences de Franc-maçonnerie tombée (comme Le Grand Orient de France par exemple). Inique. Scandaleux !

Vive le populisme !

Vive la véritable démocratie !

À bas les oligarchies et les réseaux de trafic d'influence !

Merci à OS pour le lien. 

En complément sur migrants :

En complément sur squat :

     

Vendredi 5 Octobre 2018 - News # 11669 

Humour : Macron fait de la publicité dans le métro parisien pour la cause homosexuelle et des préservatifs :

Sacré Manu ! 

Et quels regards intenses entre les deux...  De vrais libidineux pervers... Ahurissant.

Le type a le pantalon baissé, et la main droite sur le ventre du président, tout en le regardant avec trouble et envie. C'est complètement dingue ! 

Des dégénérés. Et le type de droite est président de la République Française... 

En complément sur humour :

En complément sur Macron :

En complément sur homosexualité :

En complément sur dingue :

 

Vendredi 5 Octobre 2018 - News # 11668 

 

Banques systémiques : "BNP Paribas - Dans les eaux troubles de la plus grande banque européenne" :

SYNOPSIS :

Qui peut se permettre de payer une amende de 8,9 milliards de dollars sans ciller?
Qui peut faire monter au créneau le Président de la République française contre la justice américaine?
Qui est sortie de la crise financière encore plus puissante?
BNP Paribas.

BNP PARIBAS, dans les eaux troubles de la plus grande banque européenne est le premier film d'investigation politique et historique qui retrace la fabuleuse ascension du géant européen de la banque, la très française BNP PARIBAS.
BNP PARIBAS accompagne la vie des Français depuis les années 60.
BNP PARIBAS, ce sont 29 000 salariés sur le territoire, 1900 agences bancaires et 7 millions de clients.
Son histoire est intimement liée à l'histoire politique de ces trente dernières années. Mais BNP PARIBAS, c'est aussi la fusion entre deux banques, deux cultures et le rachat d'un grand nombre de structures bancaires européennes. BNP PARIBAS est aujourd'hui un mastodonte financier, plus puissant que les États. Elle incarne à elle seule le pouvoir sur l'économie mondiale des hyper-structures bancaires.

Comment la BNP PARIBAS a-t-elle pris le pouvoir?
Comment, aussi, est-elle devenue une banque intouchable?

Dans un récit sous forme de polar, Xavier Harel et Thomas Lafarge s'appuient sur de nombreux témoignages d'anciens de la banque et d'acteurs politiques et économiques de premier plan, pour nous retracer l'histoire de la banque la plus puissante d'Europe. L'intention des réalisateurs imaginé par une équipe parfaitement complémentaire, le réalisateur Thomas Lafarge à l'origine de ce projet culotté et inédit, et Xavier Harel, ancien de La Tribune, journaliste économique spécialiste de la finance internationale aujourd'hui auteur et réalisateur, ce film fait le pari de raconter, à partir d'un séisme mondial (la condamnation de BNP PARIBAS à l'amende la plus forte jamais prononcée par la justice américaine), comment cette banque, pur produit de l'histoire économique et politique française, est devenue l'un des mastodontes de la finance mondiale, à la manière d'un Goldman Sachs.

Dix ans après le déclenchement de la crise financière, leur film offre un éclairage international sur l'histoire de BNP PARIBAS. Il analyse ce qui a transformé une banque de dépôt, banque publique très aimée des Français, en une banque systémique. Pour cela, les réalisateurs ont consacré deux ans à non seulement retracer l'histoire politique de la banque mais également à démontrer comment BNP PARIBAS s'est retrouvée au coeur d'un système de jeux d'influence, quel rôle elle a endossé lors de la crise grecque, comment elle a été condamnée dans une affaire d'évasion fiscale et comment la justice américaine a décidé de la sanctionner pour la la violation de l'embargo lors de la guerre au Soudan. Pour cela, ils s'appuient sur des témoins directs en France, en Belgique, en Suisse, en Grèce, et notamment aux USA... Aucun documentaire ni aucun livre n'avait jamais été consacré à la première banque européenne.

Un excellent documentaire qui montre, une fois de plus, que le monde de l'entre-soi et des réseaux, favorise les turpitudes et les crimes.

En complément sur banque :

En complément sur BNP :

     

Jeudi 4 Octobre 2018 - News # 11643 

Chroniques de la dégénérescence : Matignon : les gardes républicains dénoncent leur “surmenage”. Voir [ici] ().

Encore un très mauvais signe du délitement des institutions et des moeurs républicaines.

La déchéance et l'involution de la république. Ça sent la fin de règne.

On se croirait dans les début de la fin du déclin de l'empire romain. Tous les signes sont là, avec même à la tête de l'État un petit empereur romain vaniteux, méprisant, immature, et incompétent.

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

       

Lundi 1er Octobre 2018 - News # 11568 

 

Humour : Fabrice Eboué sur Macron aux Antilles :

 

C'est du second degré, quoi que... Quand on voit le regard ravi de Macron, on comprend qu'il aime les homosexuels de couleur.

Mais regardez moi ce regard de lubrique ravi... 

Et ce type est Président de la République française. 

En complément sur humour :

En complément sur Macron :

     

Dimanche 30 Septembre 2018 - News # 11552 

 

Main basse sur l'État par l'ENA : "La caste : Enquête sur cette haute fonction publique qui a pris le pouvoir" : entretien avec Laurent Mauduit :

SYNOPSIS :

Dans l'Entretien Libre, Aude Lancelin a reçu le journaliste Laurent Mauduit pour échanger à propos de son livre : « La Caste - Enquête sur cette haute fonction publique qui a pris le pouvoir »

LA QUATRIÈME DE COUVERTURE :

En vingt ans s'est constituée en France une véritable oligarchie vertébrée notamment par l'Inspection des finances. Fonctionnant comme une caste, cette oligarchie capitaliste s'est installée pour durer, en occupant les postes clés de l'État, pour imposer ses vues et ses réformes néolibérales. Quelle est la vraie nature de ce pouvoir dont Emmanuel Macron est l'étendard ? Histoire de la trahison des élites publiques françaises.

L'accession au pouvoir d'Emmanuel Macron n'est pas seulement la conséquence d'un séisme historique, qui a vu l'implosion du Parti socialiste et du parti Les Républicains. C'est aussi l'aboutissement de l'histoire longue de la haute fonction publique, qui a cessé de défendre l'intérêt général pour se battre en faveur de ses seuls intérêts.

Pour comprendre cette sécession des élites publiques et décrypter les débuts du nouveau quinquennat, il faut savoir comment la caste a d'abord réalisé, grâce aux privatisations, un hold-up à son profit sur une bonne partie du CAC 40 ; puis comment, par le jeu des pantouflages ou de rétropantouflages, elle est parvenue à privatiser quelques-uns des postes clés de la République jusqu'à porter l'un des siens au sommet de l'État.

C'est cette enquête que La Caste s'applique à mener, en dressant l'état des lieux du système oligarchique français ; en se plongeant dans les combats engagés par les défenseurs de la République – en 1848, en 1936 ou encore en 1945 –, pour que celle-ci dispose enfin d'une haute fonction publique conforme à ses valeurs.

RÉSUMÉ :

La victoire d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle n'est pas seulement la conséquence accidentelle d'un séisme historique qui a vu l'implosion du Parti socialiste et du parti Les Républicains. C'est aussi et surtout l'aboutissement d'une histoire longue, celle de la haute fonction publique française, notamment l'Inspection des finances, qui a progressivement cessé de défendre l'intérêt général au profit de ses seuls intérêts, ceux de l'oligarchie de Bercy. Pour comprendre cette trahison des élites publiques et décrypter les débuts de ce quinquennat qui en résulte, il faut se plonger dans l'histoire de cette caste.

Dans les années 1980, d'abord, lorsqu'elle réalise grâce aux privatisations un hold-up sur une bonne partie du CAC 40 et de la vie française des affaires. Puis peu à peu s'installe, par le biais de pantouflages ou de rétro-pantouflages de plus en plus fréquents, en consanguinité constante avec le monde de la finance pour lequel elle privatise quelques-uns des postes-clés de la République.
En servant alternativement la gauche et la droite, mais en défendant perpétuellement les mêmes politiques néolibérales, elle est finalement parvenue à installer une tyrannie de la pensée unique, ruinant la notion d'alternance démocratique.

C'est cette enquête que cet essai sur la caste s'applique à mener : en dressant un méticuleux état des lieux du système oligarchique français ; en se replongeant dans les innombrables combats menés par les défenseurs de la République - en 1848, en 1936 ou encore en 1945 - afin que celle-ci dispose d'une haute fonction publique conforme à ses valeurs. L'élection de Macron atteste que ce combat démocratique, si souvent perdu, est plus urgent que jamais.

L'AUTEUR :

Laurent Mauduit commence sa carrière de journaliste en 1979 au Quotidien de Paris.
Chef du service économique de Libération jusqu’en 1994, il entre au Monde pour une quinzaine d’années.
Cofondateur de Mediapart, Laurent Mauduit a déjà publié une quinzaine d’ouvrages, principalement des essais sur la gauche française et des livres d’enquête, dont le récent Main basse sur l’information (Don Quichotte, 2016).

C'est gravissime.

Une vidéo qu'on peut largement mettre dans les Chroniques de la dégénérescence, et qui permet de comprendre pourquoi et comment tous les États dégénèrent : à cause des hommes qui perdent peu à peu leur éthique, et qui ne voient plus que leurs intérêts, par la corruption des esprits et des moeurs. Game Over.

Après la trahison des politiciens, la trahison des hauts fonctionnaires et des "élites".

À voir absolument !

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur élite :

En complément sur l'ENA :

En complément sur Laurent Mauduit :

 

Dimanche 30 Septembre 2018 - News # 11551 

Emmanuel Macron est un petit empereur vaniteux immature et dégénéré, et de surcroît un psychopathe. En voici la preuve :

Le jeune de gauche fait un doigt,
et a le pantalon baissé, on voit son caleçon au dessus de sa ceinture. 
Hallucinant.
Celui de droite fait un cornuto, symbole des cornes du diable.

 

Mais regardez ce type, son visage. C'est un demeuré, un attardé mental, un adulte adolescent qui n'a pas su grandir et évoluer. Cela éclaire d'autant plus pourquoi il a épousé son professeur. Ahurissant. Un vrai psychopathe...

Et ce type est Président de la République ? 

Démentiel.

Complément : Les désastreuses photos de Macron qui ruinent la fonction présidentielle. Voir [ici] (). Un malade ! Il a perdu le sens de réalités.

En complément sur Macron :

En complément sur psychopathe  :

En complément sur dément :

En complément sur dégénéré :

 

Dimanche 30 Septembre 2018 - News # 11549 

Franc-maçonnerie : cérémonie d'intronisation de Ali Bongo (fils de l'ancien président Omar Bongo, Ministre de la Défense de 1999 à 2009 de la République du Congo) et Denis Sassou Nguesso (Président de la République du Congo) en tant que grands maîtres des loges du Gabon et du Congo :

Notez bien le serment solennel auquel il s'engagent : "Je ferai tout ce qui est en pouvoir pour servir les intérêts de la franc-maçonnerie régulière en général et de cette grande loge en particulier".

Une promesse que je répète ici pour faire comprendre aux quelques demeurés qui ne jurent que par la Franc-Maçonnerie qu'on ne peut servir deux maîtres : soit le peuple (ce qui est logique et normal compte tenu des fonctions de ces deux politiciens), soit la Franc-Maçonnerie et leur loge.

Ils viennent de jurer de servir les intérêts de la franc-maçonnerie régulière en général et de cette grande loge en particulier et donc pas ceux du peuple et de la République du Congo. CQFD.

La Franc-Maçonnerie tombée (celle qui s'occupe d'autre chose que de spiritualité, de Connaissance de Soi, et de Mystique) est un piratage éhonté de la démocratie, un réseau de trafic d'influence intolérable qu'il faut abolir au nom de la République, du peuple, et de la démocratie bien comprise.

En complément sur Franc-maçon :

       

Jeudi 27 Septembre 2018 - News # 11471 

"Guerilla", le nouveau livre de Laurent Obertone sur la guerre civile qui arrive en France :

SYNOPSIS :

La guerre civile était inévitable. 
Vivez l'Apocalypse des trois derniers jours de la France. 

Dans une France proche et obscure, une descente de police dans une cité sensible tourne au drame : un policier pris dans un guet-apens perd son sang-froid et tire aveuglément. 

La cité s'embrase et tout le pays vacille. De villes en villes, le feu se propage et la République explose. 

Forces de l'ordre, voyous, terroristes, responsables, journalistes, citoyens, tous sont submergés par le raz-de-marée du chaos. 

Rapidement, réseaux électriques et hydrauliques tombés, faute d'approvisionnements, d'ordre, de moyens de communication, de transports et de secours, la déferlante gagne la campagne, la société vole en éclats et les villes sont la proie de violences, de pillages et de gigantesques incendies. Des terroristes, dépassés par les troubles, déclenchent des actions de grande ampleur depuis les terres, la mer et le ciel. 

Privés de tout, livrés à eux-mêmes, les citoyens s'apprêtent à faire face au carnage. 

Les événements décrits dans Guerilla reposent sur le travail d'écoute, de détection et les prévisions du renseignement français. Après deux ans d'immersion au contact d'agents des services spéciaux et des plus grands spécialistes de la terreur et des catastrophes, l'auteur du chef-d'oeuvre Utøya (l'affaire Breivik) et de l'enquête phénomène La France Orange Mécanique livre un roman météore ultra-réaliste et nous plonge dans le récit paroxystique de la guerre civile.

Je pense qu'on y vient, mais je trouve que le clip est très exagéré.

Il oublie de dire qu'il existe une police, une gendarmerie, et l'armée. Et ces corps ne vont pas rester sans réagir.

En complément sur Laurent Obertone :

En complément sur guerre civile :

     

Vendredi 14 Septembre 2018 - News # 11159 

Il faut quand même le faire...
Le narcissisme de cet immature de petit empereur romain vaniteux.
Un mythomane avec un Ego plus gros que lui...
À quand des pièces de monnaie à son effigie ?

 

L'Élysée lance sa boutique de produits dérivés, et insère une croix de Lorraine dans son logo. Voir [ici] ().

Franchement, c'est dépitant.

Macron transforme l'esprit de la République en mentalité de marchand... La marchandisation de la République : tout un symbole, qui révèle la mentalité profonde néo-libérale et capitaliste de notre dégénéré de président.

Un signal faible indiquant la direction prise par l'exécutif dans la gestion de la France.

Vive le capitalisme ! Vive les marchés ! Vive le profit !

Pour ceux qui en douteraient, cette boutique en ligne de merde est [ici] ().

En complément sur Élysée :

       

Jeudi 13 Septembre 2018 - News # 11140 

Éric Zemmour : "À partir du moment où il y a une majorité de gens qui ne sont pas Français et vivent avec des cultures étrangères, islamiques mais pas seulement, ce ne sont pas des territoires français mais des territoires colonisés par des civilisations étrangères​​​​" :

Bien évidemment.

L'un des génies français, c'est l'assimilation.

En optant pour un multiculturalisme déguisé, l'éloge la diversité, bla bla bla, on anéanti le processus de l'assimilation, on empêche les gens de devenir pleinement français et patriotes, on dénature la France, et on fomente la division. Ce n'est plus alors la République mais le règne des communautarismes.

En complément sur Éric Zemmour :

       

Dimanche 9 Septembre 2018 - News # 11031 

Emmanuel Macron a reçu un buste maçonnique. Voir [ici] ().

Quel honte ! Quel scandale !

Quel mépris du peuple !

Le piratage de la démocratie, le hacking de la République.

Il faut dissoudre toutes les obédiences tombée de franc-maçonnerie, c'est-à-dire toutes celles qui s'occupent d'autre chose que de mystique, d'ésotérisme, de Connaissance et de perfection de soi, et de recherche du divin.

Le trafic d'influence est inacceptable, à fortiori par des sociétés mi-secrètes de gens non élus par les citoyens.

À mort la franc-maçonnerie tombée qui viole la Constitution et vole la souveraineté populaire !

En complément sur Macron :

En complément sur franc-maçon :

     

Mardi 4 Septembre 2018 - News # 10936 

Chroniques de la dégénérescence : Emmanuel Macron invite 9 obédiences de francs-maçons à l'Élysée. Voir [ici] ().

Le piratage de la République et le hacking de la démocratie...

Scandaleux.

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur Macron :

     

Samedi 1er Septembre 2018 - News # 10871 

 

Népotisme macronien : Une autre promotion avantageuse pour Agnès Saal. Voir [ici] ().

Apportez moi vite un sac, j'ai envie de vomir... 

Un parasite du système, une ennemie du peuple.

Un cas qui me révulse !

Cette femme est emblématique de la république corrompue de profiteurs dans laquelle nous vivons.

Si nous étions sous la révolution elle aurait fini guillotinée sur la Place de la Concorde.

En complément sur Agnès Saal :

En complément sur népotisme :

     

Samedi 1er Septembre 2018 - News # 10865 

Thierry Coste, le lobbyiste des chasseurs : "Je n'ai pas de morale" :

Une preuve de plus que nous ne sommes pas en démocratie : des gugusses dans son genre arrive à pénétrer les instances de la République et à parvenir à modifier et faire voter des lois par leur trafic d'influence inique, contre la volonté de tous les citoyens.

Le lobbying est une activité perverse, 100% incompatible avec la démocratie véritable.

Pour en savoir plus sur les méthodes de ce Monsieur, voyez cette édifiante [vidéo] ().

En complément sur Thierry Coste :

En complément sur chasseurs :

En complément sur lobbies :

   

Vendredi 31 Août 2018 - News # 10856 

Attentat en Ukraine : Le meurtre du chef de la République autoproclamée de Donetsk, Alexandre Zakharchenko, entraîne le conflit ukrainien «vers l'une des pires voies possibles». Voir [ici] () et [là] ().

 

Espérons que cela ne va pas dégénérer.

En complément sur Ukraine :

       

Mardi 28 Août 2018 - News # 10779 

 

Permis de chasse : le cadeau d'emmanuel macron qui a fait démissionner Nicolas Hulot. Voir [ici] ().

Une trahison de plus de Macron.

Vendu au lobby des chasseurs...

Thierry Coste est un lobbyiste qui a non seulement ses entrées à l'Assemblée nationale (voir cet édifiant documentaire sur les lobbies au coeur de la république, [ici] ()), mais maintenant à l'Élysée... 

C'est scandaleux.

On devrait arrêter cet homme et le foutre en prison pour trafic d'influence et piratage de la démocratie.

En complément sur lobbies :

En complément sur chasseurs :

En complément sur Nicolas Hulot :

   

Samedi 25 Août 2018 - News # 10725 

 

France, république bananière : BFMTV et CNews prises en flagrant délit de « fake news » en truquant systématiquement en faveur de Macron les présentations visuelles des sondages. Voir [ici] ().

En complément sur BFMTV :

En complément sur Fake News :

     

Vendredi 24 Août 2018 - News # 10721 

Chroniques des chances pour la France : en Autriche, un migrant afghan massacre sa petite soeur en pleine rue de 28 coups de couteau parce qu’elle refusait un mariage forcé. Voir [ici] ().

Une News qui devrait normalement (mais ça n'est pas le cas hélas, les bobos et les pro-migrants étant hypnotisés par leur idéologies) faire comprendre à tous que dans l'immigration il y a une fort problématique d'origine culturelle dont il faut tenir compte. Ainsi, si la personne est vraiment trop différente, et n'est pas d'accord pour abandonner ses coutumes et ses moeurs barbares, pour épouser les valeurs de la République, ce sera un échec pour elle et pour toute notre société, comme en témoigne crûment ce fait divers épouvantable.

En complément sur Chroniques des chances pour la France :

En complément sur migrants :

En complément sur couteau :

   

Mardi 21 Août 2018 - News # 10657 

Françoise Nyssen à nouveau épinglée pour des travaux illégaux à Paris. Voir [ici] ().

Décidément, cette femme est une perle pour la République...

En complément sur Françoise Nyssen :

       

Mercredi 15 Août 2018 - News # 10518 

Marie-Monique Robin sur le procès du glyphosate : "Monsanto pourrait devenir une coquille vide, donc insolvable". Voir [ici] ().

Le problème provient du capitalisme, des institutions et de l'arsenal juridique et législatif qu'il a mis en place pour se développer sans encombres.

Les capitalistes ont créé un environnement qui leur est favorable uniquement. Tout est prévu. Les peuples, et la justice, sont perdants par construction.

On a besoin de se cacher ? On monte une société écran.

On veut pouvoir délocaliser ? On vote une loi interdisant toute limitation aux transfert de capitaux.

Etc.

Tant que les citoyens n'ont pas repris le contrôle des institutions de la république par l'instauration d'une démocratie véritable à la Étienne Chouard (tirage au sort, contrôle des mandataires sociaux, etc,.) NOUS SERONS TOUJOURS PERDANTS.

Et, avec l'Union Européenne, les lobbies des diverses industries et intérêts financiers s'en donnent à coeur joie : plus de 23.000 lobbyistes qui ont plus de pouvoir que les eurodéputés, les faits l'ayant démontré à satiété. PERDANTS je vous dis.

On est tellement dominé par les oligarchies capitalistes qu'ils envisagent de créer des tribunaux PRIVÉS pour demander des intérêts de dédommagements aux États !!! Vous vous rendez compte ? PERDANTS je vous dis.

La puissance publique défendant le bien commun et l'intérêt général se meurt.

PERDANTS nous sommes.

En complément sur Monsanto :

En complément sur glyphosate :

En complément sur Marie-Monique Robin :

   

Dimanche 12 Août 2018 - News # 10447 

Mer Caspienne : la Russie, l'Iran et trois républiques ex-soviétiques signent un accord historique. Voir [ici] ().


Jeudi 9 Août 2018 - News # 10410 

Déchets, plastique, pollution, et océans : bienvenue en République Dominicaine... :

Des porcs !

Des inconscients !

Ahurissant.

En complément sur déchet :

En complément sur plastique :

En complément sur pollution :

En complément sur océan :

 

Samedi 4 Août 2018 - News # 10289 

Exécutions des trafiquants de drogue aux Philippines : le président philippin Rodrigo Duterte promet aux victimes de jouir de leur droits... au Paradis. Voir [ici] ().

Ce type est impulsif, et dangereux.

En revanche, concernant le trafic de drogue ou les mafias, lorsque celles-ci atteignent une ampleur critique, la méthode la plus simple et la plus efficace est l'exécutions sans procès des éléments incriminés. Mais seulement par une brigade spéciale dédiée à cette tâche, et sous la supervision directe du président de la république, afin d'éviter toute forme d'abus.

En complément sur Rodrigo Duterte :

En complément sur drogue :

     

Samedi 4 Août 2018 - News # 10288 

Ce que nous coûte la relique Brigitte Trogneux Macron :

De l'abus de biens publics.

Une honte !

Un scandale !

Des petits seigneurs...

Rien à voir avec l'esprit républicain.

Rappel : Charles de Gaulle payait ses timbres personnels à l'Élysée... Est-ce que vous vous rendez compte de la déchéance de la République et du dévoiement de celle-ci par le couple Macron (et d'autres) ?

En complément sur Brigitte Trogneux :

En complément sur abus :

     

Mardi 31 Juillet 2018 - News # 10211 

Alexandre Benalla a utilisé deux fois son badge de l'Assemblée nationale pendant sa suspension. Voir [ici] ().

De petits seigneurs...

Le mépris de la Loi et des Règlements.

On profite au maximum des largesses de l'État et de la République, tout cela aux frais des contribuables rendus concrètement politiquement impuissants.

À bas la démocratie de marchés !

À bas le système de gouvernement représentatif, non représentatif !

Vivre la démocratie véridique où ce sont les citoyens qui initient, débattent, et votent les Lois !

Vive les idées d'Étienne Chouard ! (Coucou Étienne ! )

En complément sur Alexandre Benalla :

En complément sur Assemblée nationale :

En complément sur Étienne Chouard :

   

Mardi 31 Juillet 2018 - News # 10205 

L'ancien conseiller de Donald Trump, Steve Bannon, crée une organisation pour paralyser l'Union européenne en développant les populismes. Voir [ici] ().

Oh OUI ! : paralysons l'Union Européenne et développons à fond le populisme ! 

Vive la démocratie véritable et le peuple ! 

Ahhhh, je sens que ça va bien faire chier les européistes, les bobos, les pro-migrants, et les mondialistes.

Monsieur Attali, réjouissez vous : le peuple arriiiiiiiiiive ! 

Rappel important :

Le populisme n'est que la version latine du mot grec démocratie :

Des politiciens mal intentionnés utilisent ce mot en le dévoyant, d'une manière péjorative, pour tromper les gens en leur faisant croire que le populisme serait mauvais, vil, etc.

S'il font cette propagande, c'est parce-que le populisme signifie leur mort. En effet, si le peuple arrive véritablement au pouvoir, alors la démocratie véritable s'installe et dès lors :

Vous comprendrez désormais mieux pourquoi tous ceux qui sont parvenus à un quelconque poste de pouvoir dans la République, ou qui savent influencer celle-ci, vont tout faire pour qua jamais le populisme ne survienne. Et la première de leurs méthodes, c'est de dénigrer le populisme, la démocratie véritable, en l'affublant d'un caractère sale, vil, mauvais, inférieur, etc. CQFD.

Tant que le peuple sera écarté du pouvoir, et rendu politiquement impuissant, tous les pouvoirs iniques continueront à nous dominer et à faire de la République et du pays ce qui profite à leurs intérêts particuliers. Exit le peuple...

Pensez-y ! 

En complément sur Steve Bannon :

En complément sur populisme :

En complément sur Union européenne :

   

Samedi 28 Juillet 2018 - News # 10122 

 

Démocratie : "Quand le politique primait sur l’expert" :

SYNOPSIS :

Avec son ouvrage stimulant, La Démocratie contre les experts.

Les esclaves publics en Grèce ancienne, l’historien Paulin Ismard fait revivre un monde où le politique refusait de déléguer son pouvoir à des spécialistes de la gouvernance, et avait inventé pour cela une conception de l’État où des esclaves, soumis à l’autorité des citoyens, se chargeaient d’une partie de l’administration de la Cité.

Source : Mediapart.

Le mot de l'éditeur :

La Démocratie contre les experts 
Les esclaves publics en Grèce ancienne
Paulin Ismard

Supposons un instant que le dirigeant de la Banque de France, le directeur de la police et celui des Archives nationales soient des esclaves, propriétés à titre collectif du peuple français. Imaginons, en somme, une République dans laquelle certains des plus grands serviteurs de l’État seraient des esclaves.

Ils étaient archivistes, policiers ou vérificateurs de la monnaie : tous esclaves, quoique jouissant d’une condition privilégiée, ils furent les premiers fonctionnaires des cités grecques. En confiant à des esclaves de telles fonctions, qui requéraient une expertise dont les citoyens étaient bien souvent dénués, il s’agissait pour la cité de placer hors du champ politique un certain nombre de savoirs spécialisés, dont la maîtrise ne devait légitimer la détention d’aucun pouvoir. Surtout, la démocratie directe, telle que la concevaient les Grecs, impliquait que l’ensemble des prérogatives politiques soit entre les mains des citoyens. Le recours aux esclaves assurait ainsi que nul appareil administratif ne pouvait faire obstacle à la volonté du peuple. En rendant invisibles ceux qui avaient la charge de son administration, la cité conjurait l’apparition d’un État qui puisse se constituer en instance autonome et, le cas échéant, se retourner contre elle.

Que la démocratie se soit construite en son origine contre la figure de l’expert gouvernant, mais aussi selon une conception de l’État qui nous est radicalement étrangère, voilà qui devrait nous intriguer.

Paulin Ismard est maître de conférences en histoire grecque à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il a récemment publié L’Événement Socrate (Flammarion, 2013, prix du livre d’histoire du Sénat 2014).

Très intéressant, sauf que je me demande si l'aspect de l'esclavage, si prégnant et au coeur de cet ouvrage que je n'ai pas lu, n'est pas contre productif à la diffusion même des idées de la démocratie issue du tirage au sort et des conventions de citoyens.

Seul point qui m'est apparu sensé et extrêmement pertinent dans cette interview :

Cette idée selon laquelle un groupe de citoyens ordinaires, qu'on qualifierait d'incompétents, sont capables collectivement de construire une compétence qui puisse être supérieure à celle d'un individu particulièrement savant ou d'un expert, c'est quelque chose d'infiniment évocateur pour aujourd'hui.

Ça, c'est une déclaration très encourageante comme constat pour la suite, car cela rejoint exactement les mêmes conclusions auxquelles est parvenu Jacques Testart avec ses conventions de citoyens : des gens qui ne connaissaient rien à un sujet sont rapidement devenus, par un processus et une méthodologie adéquate, capables d'apprendre et d'avoir une vision globale sérieuse sur le sujet, égale voire même supérieure à celle d'experts déclarés comme tels. Cela nous montre le chemin. 

En complément sur démocratie :

En complément sur expert :

En complément sur esclave :

   

Jeudi 26 Juillet 2018 - News # 10075 

Affaire Alexandre Benalla : Guillaume Larrivé, député inflexible devenu procureur de la macronie. Voir [ici] ().

Et il dénonce clairement les efforts de l'Élysée de torpiller la commission d'enquête...

Trafic d'influence, pressions, propagande et mensonges : la France est devenue une république décadente et crépusculaire.

En complément sur Alexandre Benalla :

       

Jeudi 26 Juillet 2018 - News # 10072 

La république des menteurs : 4 photos sur lesquelles on voit Alexandre Benalla exhiber un insigne du GSPR (Groupe de Sécurité de la Présidence de la République), alors même qu'Alexis Kohler a affirmé, devant la commission du Sénat, qu'Axelandre Benalla n'a jamais fait parti du GSPR :

Et qu'on ne vienne pas nous dire qu'il portait le macaron officiel sans appartenir au GSPR, parce-que dans ce cas c'est une usurpation d'identité.

Le mensonge et le parjure comme nouvelles valeurs de nos dirigeants... 

En complément sur Alexandre Benalla :

En complément sur mensonge :

En complément sur menteur :

En complément sur parjure :

 

Jeudi 26 Juillet 2018 - News # 10061 

Affaire Alexandre Benalla : Appel de François Asselineau aux parlementaires d’opposition pour qu’ils engagent l’article 68 de la Constitution :

Alors que le scandale de l’affaire Benalla révèle de nombreuses actions illégales et immorales, le président Macron annonce en être « le seul responsable » mais refuse de s’expliquer devant les Français et d’être auditionné par une commission d’enquête. Il se prévaut pour cela de l’immunité présidentielle posée par l’article 67 de la Constitution et nargue les Français en lançant qu’ils n’ont « qu’à venir le chercher ».

Il tente en parallèle d’éteindre l’incendie en verrouillant à son profit les auditions parlementaires en cours.

Face à cette situation intolérable, et rappelant qu’Emmanuel Macron a couvert de son autorité de nombreuses autres actions illégales ou attentatoires à la démocratie depuis son élection, François Asselineau lance ici un appel solennel aux parlementaires d’opposition pour qu’ils engagent la procédure prévue par l’article 68 de la Constitution.

Cette procédure – dite de destitution – est la seule qui permette d’obliger le chef de l’État à se justifier de ses actes devant une Haute Cour, constituée de parlementaires.

Il convient de rappeler qu’en 1974, le président américain Richard Nixon, menacé d’une procédure « d’impeachment » du fait du scandale du Watergate, fut contraint à la démission. Pourtant, les faits qui lui étaient reprochés (la pose illégale de micros au siège du Parti démocrate) étaient, somme toute, d’une moindre gravité que l’accumulation d’actions illégales ou anti-démocratiques imputables au président Macron.

Même si les chances de destitution du président sont quasi-nulles du fait de la composition des assemblées, le lancement de cette procédure parfaitement républicaine est le seul et unique moyen pour faire cesser le climat d’impunité totale et pour rappeler à l’ordre le chef de l’État sur ses responsabilités vis-à-vis du peuple souverain. Seul le lancement de l’article 68 permettra d’enrayer le favoritisme, la corruption et les dérives délictueuses et mafieuses qui salissent l’Élysée et la République.

À cet égard, la motion de censure du gouvernement prochainement présentée par LR est absurde puisque « l’affaire Benalla » ne relève justement pas de la responsabilité du gouvernement ! C’est la responsabilité du président de la République qui est ici directement en cause, comme l’a reconnu Macron lui-même.

Dont acte et dont mise en œuvre nécessaire de l’article 68 de la Constitution.

Source : UPR.

Super, sauf que personne ne bougera, excepté peut-être Nicolas Dupont-aignan.

En complément sur Alexandre Benalla :

En complément sur François Asselineau :

     

Mercredi 25 Juillet 2018 - News # 10045 

Lorsque le Directeur de Cabinet d'Emmanuel Macron, Patrick Strzoda, refuse de donner "les avantages" dont bénéficie Alexandre Benalla :

Lamentable et scandaleux.

Idem pour la rémunération : il noie le poisson en disant que Benalla a un traitement un chargé de mission à la présidence de la république mais se garde bien d'en donner le montant.

Quel foutage de gueule !

Comme je le dis toujours, les commissions sont des réunions thé, Perrier, et café, destinées à noyer le poisson et à enterrer les affaires.

Un entretien type avec un traître de politicien, qui trahit non seuilment tous les franâis mais mêmes tous les députés de la Nation.

À voir !

L'UPR a raison : la seule solution consiste pour TOUS LES PARTIS D'OPPOSITION à destituer le président. Mais en auront-ils le courage ?

En complément sur Alexandre Benalla :

En complément sur avantage :

En complément sur scandaleux :

   

Mardi 24 Juillet 2018 - News # 10028 

Affaire Alexandre Benalla : des informations inquiétantes commencent à sortir :

De plus en plus d'informations montrent que Macron est un psychopathe, un immature inconscient qui se comporte en petit seigneur, en petit roi méprisant.

En complément sur Alexandre Benalla :

En complément sur Macron :

     

Lundi 23 Juillet 2018 - News # 9994 

Sondage : "Seriez-vous favorable à la démission ou destitution d'Emmanuel Macron président de la république Française ?". Voir [ici] ().

Lâchez vous..., faîtes vous plaisir... 

En complément sur sondage :

En complément sur destitution :

En complément sur démission :

En complément sur Macron :

 

Dimanche 22 Juillet 2018 - News # 9951 

La pieuvre de la Rue Cadet, c'est-à-dire le GODF,
infiltre et se saisit de toutes les institutions de la République.

 

Emmanuel Macron et les francs-maçons. Voir [ici] ().

La république a été piratée par des réseaux et des lobbies, dont le premier est celui de la Franc-Maçconnerie tombée, notamment l'obé.dience du GODF.

Une démocratie digne de ce nom ne peut en aucun cas accepter tette emprise souterraine et antidémocratique sur ses institutions.

         

Samedi 21 Juillet 2018 - News # 9943 

"La pieuvre maçonnique", 1924.
Comme on peut le voir, la problématique n'est pas nouvelle :
c'est le problème récurrent du trafic d'influence de gens arrogants et vaniteux
qui veulent absolument influencer la politique et les choix de la France
en lieu et place du peuple. Inique !
Ce n'est donc pas une petite affaire, mais l'un des nœuds gordiens
de notre république dénaturée et tenue par des oligarchies multiples.

 

Affaire Alexandre Benalla : encore un franc-maçon du GODF impliqué dans une sale affaire. Voir [ici] ().

Le GODF est une saloperie antidémocratique qui doit être dissoute : trafic d'influence permanent, piratage récurrent de la démocratie, violation de la constitution, sont des faits suffisamment graves pour dissoudre et interdire ce genre de réseau qui noyaute la République et s'oppose à la volonté des citoyens. C'est un lobby de plus, mais souterrain, pernicieux, et qui s'infiltre partout dans tous les rouages de l'État, de l'administration, et des corps, telles les tentacules d'une pieuvre. C'est très grave.

En complément sur Alexandre Benalla :

En complément sur GODF :

En complément sur franc-maçonnerie :

   

Samedi 21 Juillet 2018 - News # 9934 

Arnaud Beltrane a été nommé Lieutenant Colonel à 43 ans, et Alexandre Bennala à 26 ans :

Chacun sent bien que c'est complètement anormal...

Inégalité de traitement, passe-droits, favoritisme, népotisme, et corruption, sont les nouvelles valeurs de la République Française, d'une république déclinante et décadente.

Rappelez vous Rome et sa décadence...

On y est, ça commence, et la dégénérescence aussi bien de l'État que de la société. Si les individus sont corrompus, pervers, et décadents, alors la société et l'État sont corrompus, pervers, et décadents. La société et l'État ne sont que des extensions conceptuelles de l'individu. Et dans la réalité, il n'y a que des individus.

En complément sur Arnaud Beltrane :

En complément sur Alexandre Bennala :

     

Vendredi 20 Juillet 2018 - News # 9905 

 

De pire en pire : Alexandre Benalla, un réserviste opérationnel passé de brigadier à lieutenant-colonel ! Voir [ici] ().

Lieutenant-Colonel de réserve de la Gendarmerie à 26 ans ! Ben voyons... 

Macron se comporte comme un petit seigneur ou comme un roi : il nomme les gens au grade qu'il veut sans tenir compte des règles des corps et de la République. Ce type est absolument détestable !

Et hop ! que je te propulse lieutenant-colonel !

Pour mémoire, lieutenant-colonel c'est un grade d'officier, et d'officier de haut rang.

Alors que brigadier de gendarmerie est équivalent aux grades dans l'armée de caporal, soit un grade de sous-officier mineur : le plus petit grade de tous les sous-officier !

Donc passer d'un statut de caporal à celui de lieutenant-colonel est DÉMENT ! Du jamais vu !

C'est du népotisme, rien d'autre !

Une honte, un scandale dans la république !

Macron est en train de détruire la France, À TOUS LES NIVEAUX !

C'est un immature inconscient, un adolescent dans un corps d'homme. On est mal barré...

C'est complètement dingue !

En complément sur Alexandre Benalla :

En complément sur De pire en pire :

En complément sur népotisme :

   

Vendredi 13 Juillet 2018 - News # 9759 

Mauvais traitements et violences : Enquête ouverte après le tabassage d'un prévenu par un policier au TGI (Tribunal de Grande Instance) de Paris. Voir [ici] () :

Ce type n'a rien à faire dans la police de la République. Il ne soit pas être sanctionné, mais foutu dehors.

En complément sur police :

En complément sur mauvais traitement :

En complément sur violence :

   

Mercredi 11 Juillet 2018 - News # 9723 

Migrants : à Mayotte, les députés approuvent la limitation du droit du sol pour faire face aux clandestins. Voir [ici] ().

C'est un début encourageant certes, mais très nettement insuffisant : il faut tout border, de manière à ce que n'importe qul migrant qui pénètre sur le territoire de la République soit un migrant choisi et qualifié selon les critères définis par le peuple français (et pas par des traîtres de politiciens intoxiqués su droit-de-l'hommisme).

Merci à OS pour l'information. 

En complément sur migr :

En complément sur clandestin :

     

Mardi 10 Juillet 2018 - News # 9703 

Vous êtes un demandeur d'asile (véritable ou frauduleux cars simplement réfugié économique) : la République Française vous offre chaque mois une carte bancaire de débit gratuite chargée d'allocations :

Vous êtes Français ? Et vous n'avez plus assez d'argent pour vivre, et vous êtes dans la misère ? Et bien, allez vous faire foutre !

Et en plus, vous paierez de la TVA et des taxes diverses qui serviront à financer les demandeurs d'asile... 

Voilà résumée sans mentir la situation dans le beau pays de France.

Les Français ne sont plus les maîtres chez eux, et nos traîtres de politiciens préfèrent les migrants à leur compatriotes, "au nom des droits de l'homme" et du boboïsme.

Quelle ignominie !

Quelle injustice !

Quelle trahison !

En complément sur injustice :

En complément sur migrants :

En complément sur ignomie :

   

Mardi 10 Juillet 2018 - News # 9701 

Salaires indécents : Le poste le mieux payé de la République : 29.000 euros nets par mois. Voir [ici] ().

Rien ne justifie un tel salaire pour ce poste même "risqué". Je met ce mot entre guillemets car un ambassadeur est protégé, et si la zone est vraiment dangereuse, il reste dans l'ambassade et ne sort qu'en voiture blindée, et sous bonne escorte.

Nos militaires eux prennent beaucoup plus de risques pour leur vies sur les divers théâtres d'opération, et ils sont payés 10 fois moins. Alors il faut arrêter de mentir.

Encore un abus de nos traîtres de politiciens, qui se recasent dans le système qui les payent grassement indûment. La République n'est pas bonne fille, c'est désormais une prostituée.

En complément sur salaire :

En complément sur abus :

En complément sur politicien :

   

Dimanche 8 Juillet 2018 - News # 9640 

Traître aux Français : privilégie les migrants clandestins à ses administrés.
Est-ce que vous vous rendez comte de la trahison (il poignarde tous les électeurs de l'Île-de-France)
et de la mentalité dévoyée de ce type ?
Français, réveillez vous !
Comment pouvez-vous encore voter pour un type pareil qui se moque autant de vous ???

 

Migrants et injustice : La justice interdit à Valérie Pécresse d'enlever l'aide aux transports pour les clandestins. Voir [ici] ().

Le droit-de-l'hommisme a encore frappé !

Mêmes les juges de la République y sont intoxiqués... 

Et Pierre Serne, l'élu EELV régional, se félicite de cette décision... 

Ahurissant !

Les Français qui travaillent et qui payent des impôts et des taxes n'ont pas le droit eux à une remise de 50% sur le Pass Navigo en Île-de-France, mais les sans-papiers, OUI ! 

Ce n'est pas la première fois que les élus EELV s'illustrent aussi négativement : ils sont pro-migrants même si c'est au détriment des Français, ce qui signifie que voter pour EELV, c'est voter POUR LES MIGRANTS et POUR LES CLANDESTINS, et contre le bien et l'intérêt général de tous les Français. À un moment , il faut ouvrir les yeux et devenir lucide sur les conséquences de son vote.

Conclusions :

Merci à OS pour l'information. 

Il nous faut la même chose chaque an ! Et cela concernera non seulement les politiciens, mais aussi les journalistes, les chef d'entreprises, et les personnes publiques comme les pseudo intellectuels à la con genre BHL qui pourrissent le débat et font leur propagande à la télévision.

Ahhh, on va bien s'amuser... Et on est pas obligé de se limiter à une seule personne : on peut très bien en ostraciser plusieurs. Ça ne sera pas difficile : des cons nuisibles, il y en a plein... 

En complément sur migrants :

En complément sur clandestin :

En complément sur sans-papiers :

En complément sur justice :

En complément sur droit-de-l'hommisme :


Samedi 7 Juillet 2018 - News # 9623 

"Message aux militaires et aux forces de l'ordre" par Jasper Mader :

Ce message s'appuie en fait sur le même motif de violation de la Constitution que le CNT.

Ce qui montre bien que Manuel Valls et François Hollande sont des traîtres objectifs à la Constitution et à la République Française. Un président ayant des couilles devrait pouvoir les faire arrêter et traduire devant la haute cour de justice.

En complément sur constitution :

En complément sur CNT :

     

Mercredi 4 Juillet 2018 - News # 9548 

La République en marche (LREM) veut-elle remettre en cause la sécurité sociale en France ? Voir [ici] ().

C'est grave.

L'offensive contre la sécurité sociale a commencé, et elle va se faire par la méthode des petits pas pour rester la plus discrète possible.

En complément sur LREM :

En complément sur sécurité sociale :

     

Lundi 2 Juillet 2018 - News # 9493 

Élections municipales de 2020 : LREM (La République en marche) en tête des intentions de vote. Voir [ici] ().

Macron encule les Français jour après jour, et les Français continuent de voter pour LREM... 

De Gaulle disait que les Français étaient des veaux, mais il avait raison manifestement !

Et ce sont les mêmes qui pestent et défilent contre Macron après dans les rues, alors même qu'ils ont voté pour lui

Bienvenue en République des Dingues ! 

Comme quoi, on a les dirigeants qu'on mérite.

En complément sur élection :

En complément sur LREM :

En complément sur dingue :

   

Samedi 30 Juin 2018 - News # 9441 

Migrants : Énorme ! Pour le président du Sénat, Gérard Larcher, les ONG sont les complices des passeurs ! Voir [ici] ().

Ce type n'est pas respectable et honorable car c'est un profiteur (et corrompu ?, il a des casserole aux fesses) de la République, mais pour une fois il a raison.

Certains politiciens ouvrent enfin les yeux...

En complément sur migrants :

En complément sur Gérard Larcher :

     

Samedi 30 Juin 2018 - News # 9440 

Une banderole arc-en-ciel LGBT dégradée à l'Assemblée nationale : un homme interpellé. Voir [ici] () et [là] ().

Cet homme, un courageux, a sauvé l'honneur de la France, au moins temporairement.

Alors que Constitution française précise que la République et une et indivisible, et qu'elle ne reconnaît aucune communauté, comment se fait-il que des banderoles faisant la promotion de l'homosexualité soient apposées sur le fronton de l'Assemble Nationale ??? C'est une violation flagrante de la Constitution Française.

François de Rugy est un traître. En tant que président de l'Assemble Nationale, il doit être démis pour violation de la Constitution.

Ça devient dément : rendez vous compte : le président de l'Assemble Nationale qui viole la constitution et les principes mêmes de la République... 

Mais où va-t'on ?

En complément sur LGBT :

En complément sur homosexualité :

En complément sur constitution :

En complément sur Assemble Nationale :

 

Vendredi 29 Juin 2018 - News # 9429 

Françaises, Français, voilà une preuve supplémentaire de la forfaiture de nos traîtres de politiciens.
L'Assemblée Nationale n'est plus le palais de la majorité, mais celui d'une minorité, et perverse en plus.
Quelle trahison de nos politiciens !
Quelle trahison des idéaux républicains !
Quel trahison de la démocratie même !

FRANCE, TU ES EN TRAIN DE PERDRE TON ÂME !

 

Ahurissant : Le drapeau arc-en-ciel va flotter pour la première fois sur l'Assemblée à l'occasion de la Marche des fiertés (gay pride). Voir [ici] () et [là] ().

Ou le triomphe inique (et temporaire) du lobby LGBT sur la démocratie et la République, devenue une Raie Publique...

Et nos traîtres de politiciens, à commencer par le président de l'Assemble Nationale lui-même, trouvent ça très bien...  Quels lâches ! Quels traîtres !

Et quel symbole... Après certains passages piétons gay rendus permanents dans Paris par la traîtresse ténébreuse Anne Hidalgo, maintenant le drapeau gay trône sur l'Assemblée. Deux signes du triomphe et de la domination de la perversité et des Ténèbres sur la France. C'est très grave ! C'est très mauvais signe pour la suite. Paris va subir un châtiment exemplaire...

Et quel renoncement des politiciens ! Et quelle trahison !

Mais le bon peuple ne s'en laisse pas compter, et réagit, résiste à la perversité de ce lobby et à ces trahisons des élus : en effet, l'article indique que "le dernier rapport de SOS Homophobie, les actes anti-LGBT non seulement persistent mais augmentent en France (+4,8% en 2017 par rapport à 2016) et particulièrement en milieu scolaire (+38%)". Si ça ce n'est pas une preuve objective de rejet de la population... Comme quoi, la démocratie n'existe vraiment pas en France, la grande majorité du peuple étant méprisée et ignorée, puisque sa volonté n'est pas prise en compte mais plutôt celle d'un lobby ultra-minoritaire. Inique !

Si la démocratie véritable était en vigueur en France, la sphère homosexuelle serait totalement interdite dans l'espace public : plus aucun club gay ou lesbien, plus aucun restaurant du même genre, plus aucun journal ou magazine homo, plus le droit de s'embrasser en public pour les LGBT, etc. plus rien. Il ne resterait à ces gens que leur pratiques perverses dans l'intimité.

Le combat ne fait que commencer, et il va falloir choisir entre la démocratie véritable et le droit-de-l'hommisme marchand.

J'ai choisi depuis longtemps la démocratie véritable selon les idées générales étudiées et diffusées par Étienne Chouard : des citoyens ayant l'initiative, le débat, et le vote des lois auxquelles ils consentent à se soumettre, oeuvrant collectivement pour le bien commun et l'intérêt général, et ayant repoussé définitivement tous les lobbies qu'ils soient d'ordre économique, financier, communautaire, ou comme ici sociétaux.

Plus le temps passe, plus on peut se rendre compte que la déclaration des droits de l'homme est un cheval de troie de la Franc-Maçonnerie destiné à torpiller la famille, la religion, et la société patriarcale créatrice de civilisation, dans le but de transformer notre société de cellules familiales en une foule d'individus isolés, esclavagisés, soumis à leur passions, à leur désir de consommation multiformes, et donc à la marchandisation d'un capitalisme de plus en plus outrancier.

Voilà pourquoi j'ai signalé plusieurs fois sur ce site qu'il va falloir choisir entre la démocratie véritable et le droit-de-l'hommisme marchand.

À méditer...

Merci à OS pour l'information. 

 

 PARTICIPEZ AU SONDAGE ! 

 

En complément sur LGBT :

En complément sur homosexualité :

En complément sur perversité :

En complément sur démocratie :

En complément sur ahurissant :


Mardi 26 Juin 2018 - News # 9353 

Florilège : les députés rivalisent d'ingéniosité pour réformer la Constitution. Voir [ici] ().

Ça va être tout et n'importe quoi.

Toutes les personnes mues par des idéologies ou des lobbies vont vouloir mettre leur grain de sel.

Exemple : Isabelle Rauch, députée LREM de Moselle, a déposé un amendement proposant de réécrire le texte fondateur de la République française en écriture inclusive... Pour proposer une tel amendement il faut vraiment être hypnotisé à un point de haine qui conduit au fanatisme...

En complément sur constitution :

       

Lundi 25 Juin 2018 - News # 9344 

Assemblée nationale: les retraites très avantageuses des fonctionnaires : 156 % de salaire pour certains !  Voir [ici] ().

Liberté  Égalité  Fraternité

Du foutage de gueule !

La nouvelle devise de la République Française

Servilité  Inégalité  Partialité

En complément sur retraite :

En complément sur Assemblée nationale :

     

Lundi 25 Juin 2018 - News # 9337 

Le lobbying économique auprès de la haute fonction publique épinglée dans un rapport. Voir [ici] ().

Ça n'est pas nouveau hélas...

Les lobbies économiques, financiers, sociétaux, communautaires, de réseaux, contrôlent le pays qu'ils ont hacké (voir impérativement le documentaire "Les lobbies au coeur de la République", [là] ()) : la "démocratie" française a été piratée, et le peuple est devenu complètement impuissant politiquement. Il ne lui reste que deux actions possibles, qui n'ont pratiquement plus aucune portée pratique : voter et manifester.

Nous ne sommes avec cela plus des citoyens, des acteurs de la cité mais de vulgaires électeurs.

En complément sur lobbying :

       

Jeudi 21 Juin 2018 - News # 9234 

Boycott : La Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie, favorables à une ligne dure sur l’immigration, ont annoncé jeudi qu’elles excluaient de participer à la rencontre organisée par la Commission européenne. Voir [ici] ().

Bravo ! 

Enfin des États qui me se laissent pas faire par les crypto-fascistes anti-peuples et anti-nations de l'Union Européenne.

En complément sur boycott :

En complément sur Commission européenne :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur migrants :

 

Vendredi 8 Juin 2018 - News # 8969 

 

Corruption : Emmanuel Macron vient d'augmenter de 57% le salaire du président de la commission des comptes de campagne. Voir [ici] ().

Alors même que, concernant les comptes de campagne de Macron, la commission ne respecte pas son propre guide... : voir [ici] () et [là] ().

En clair : la commission a blanchi les comptes de campagne de Macron, et en retour, le président de cette commission a été augmenté par Macron. 

Quelle honte ! Scandaleux !

Une république bananière...

En complément sur Macron :

En complément sur corruption :

En complément sur corrompu :

En complément sur scandale :

 

Mercredi 6 Juin 2018 - News # 8909 

Lobbying : Comment Lactalis a tenté d'interrompre l'enquête parlementaire dont elle fait l'objet. Voir [ici] ().

Voilà le genre de république dans laquelle nous vivons : ouverte aux 4 vents et à tous les lobbies.

Le "système de gouvernement représentatif", non représentatif, a échoué lamentablement à servir les citoyens transformés en électeurs impuissants politiquement.

En complément sur Lactalis :

En complément sur lobbying :

     

Lundi 4 Juin 2018 - News # 8869 

Le refus du président de la République italien de nommer un ministre des finances anti-euro démontre l’impasse totale de « l’alter-européisme » et de ses ambiguïtés programmatiques. Voir [ici] ().

En complément sur Italie :

       

Dimanche 3 Juin 2018 - News # 8861 

Corruption de la démocratie : des lobbies dans l’ombre du pouvoir, au coeur même de la république :

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces pratiques incompatibles avec la démocratie, ne manquez pas l'excellent documentaire "Les lobbies au coeur de la République",  [ici] ().

En complément sur lobbies :

En complément sur corruption :

En complément sur corrompu :

   

Jeudi 31 Mai 2018 - News # 8766 

 

Étiquetage de produits des colonies israéliennes : le Conseil d'État botte en touche. Voir [ici] ().

Une poreulve de plus de la soumissions des institutions de la République aux sionistes. À fortiori parce-qu'au conseil d'État, il y a des sionistes comme Arno Klarsfeld par exemple. Juge et partie... Inique !

Hors, comme le précise bien l'article :

"Pourtant, la législation européenne à l’origine de la demande de Bercy est très claire : les pays membres de l’Union Européenne  doivent exiger un étiquetage spécifique des marchandises notamment alimentaires importées des colonies israéliennes qui, pour l’Union Européenne et une grande partie de la communauté internationale, ne font pas partie intégrante du territoire israélien."

Tout est dit !

En complément sur Israël :

En complément sur Conseil d'État :

En complément sur Arno Klarsfeld :

En complément sur Union Européenne :

 

Lundi 28 Mai 2018 - News # 8698 

Censure et persécution : suite à son livre "La criminalité du lobby LGBTQ", Jean Robin est attaqué par le lobby LGBT :

SYNOPSIS :

Après des mois de censure par le vide, y compris par les libraires qui ne commandent pas le livre et les médias qui n'en parlent pas, le lobby LGBT s'est réveillé et veut maintenant censurer le livre par la justice. D'une censure à l'autre...

Source : Jean Robin ().

PRÉSENTATION DU LIVRE :

Nous vivons un temps où l’inversion des valeurs est reine, la norme devient l’exception et inversement.

La tolérance engendre l’intolérance dès lors qu’elle n’a plus aucune limite, ni aucun tabou. Or le but principal du lobby LGBTQ (pour Lesbien-Gay-Bi-Trans-Queer), comme tous les marxistes et post-marxistes dont ils font partie, est de dynamiter tous les tabous sexuels, qu’il le reconnaisse publiquement ou pas. Cette démarche est donc criminelle à de nombreux égards, à commencer par la perte de repères qu’elle engendre dans la société toute entière. Si l’on peut changer de sexe comme de chemise, si l’on peut louer son ventre comme on loue ses bras, si l’on peut se marier sans pouvoir procréer, pourquoi ne pas se marier avec son chien, coucher avec ses enfants ou manger des fœtus avortés pour espérer rajeunir ?

Le Lobby LGBTQ avance ses pions doucement mais sûrement depuis les années 70, où il est né avec la révolution sexuelle. Moins d’une cinquantaine d’années plus tard, il fait partie de l’idéologie dominante alors que ceux qu’il prétend représenter (sans leur demander leur avis) ne constituent pas plus d’1% de la population. Ce 1% là et leur influence n’est jamais dénoncé, contrairement au 1% les plus riches, il est loué, adoré, et l’on se prosterne devant lui. Car il est devenu si puissant, économiquement, médiatiquement, politiquement et moralement, que cette nouvelle vache sacrée est désormais considérée comme le veau d’or. Il est temps de briser une fois pour toute cette idole de malheur et de restaurer les véritables valeurs, qui sont judéo-chrétiennes, n’en déplaise aux patriarchophobes.

L’auteur :

Jean Robin est l’auteur d’une quarantaine de livres, dont une série de livres noirs sur les idéologies qu’il estime nocives, ainsi que des essais de fond sur le communautarisme, les médias et la démocratie. Récent converti au christianisme, il analyse le lobby LGBTQ du point de vue chrétien et citoyen.

Sommaire :

Introduction : mon rapport aux LGBTQ
Incitation à changer de sexe donc à la mutilation et à la ruine économique
Incitation à l’homosexualité
Incitation à l’homophobie, à la lesbianophobie et à la transphobie
Incitation au totalitarisme du langage (homophobie, pronoms)
Contre la liberté d’expression
Collaboration avec l’islam pourtant homophobe
Incitation à une hypersexualisation dès le plus jeune âge
Inversion des valeurs
Emprise sur l’Ecole, les médias, la politique
La Gay pride
PMA et GPA
Conclusion

Pour lire quelques extraits et commander le livre : Éditions Tatamis ().

Il y a un moment où, devant l'abominable, l'intolérable, l'inique, l'injustice flagrante, et la priorité des enjeux, il faut savoir arrêter de se diviser, et de se chamailler de manière puérile et totalement contre-productive.

Même si je ne partage pas les points de vue de Jean Robin en politique et en économie, en revanche je souscrit à 100% à son combat pour dénoncer la mouvance LGBT qui, depuis quelques décennies, pratique un lobbying anti-démocratique indécent, niant même le droit à la société de refuser l'instauration, la banalisation, et l'érection de ses pratiques perverses, ténébreuses, et délétères, en modèles.

L'homosexualité est contre-nature, et est induite dans l'homme par les parasites de la perversité, de l'homosexualité, et de la Luxure, qui ont été engendrés par la masturbation. C'est un processus ténébreux très sournois qui corrompt de l'intérieur, dans la psyché, les êtres, et par suite, toute la société. C'est une abomination qu'il faut dénoncer et stopper urgentissimement sous peine d'auto-destruction (sans compter l'immense karma que nous nous engendrons collectivement : rappelez-vous les édifiants épisodes bibliques de Sodome et Gomorrhe).

Les citoyens ont le droit de dénoncer l'homosexualité pour ce qu'elle est.
Les citoyens ont le droit d'en parler, de la qualifier, de la combattre, etc., pour la simple raison que chacun a le droit à la liberté d'expression, à la liberté de conscience, et à la liberté de choix.

Le cas du mariage pour tous est tout à fait emblématique : des millions de français sont venus de toute la France pour dire non au mariage gay, mais malgré cela, aucune délégation n'a été reçue par le président François Hollande. En revanche, le lobby LGBT oui. C'est ça la démocratie ? Une démocratie vendue aux lobbies, une république bannanière... Honteux ! Scandaleux ! Et puis, chacun connaît le résultat : le mariage gay a finalement été adopté par le gouvernement de l'époque...

Qu'une minorité (il y a en France 4% d'homosexuels) impose sa vision perverse des choses à une écrasante majorité (96% des français sont normaux) est INIQUE, et ANTI-DÉMOCRATIQUE, et prouve, qu'en plus de son aspect pervers et ténébreux, le lobby LGBT est un repère de crypto-fascistes, d'antidémocrates, d'ennemis de la République.

Les faits sont les faits, et devant les faits nous devons nous incliner (sauf si on est un VANITEUX qui défile à la gay-PRIDE) : pratiquer le lobbying contre la volonté majoritaire du peuple est INDÉFENDABLE !

Bon courage à toi Jean Robin pour la suite !

 PARTICIPEZ AU SONDAGE ! 

En complément sur Jean Robin :

En complément sur censure :

En complément sur LGBT :

En complément sur homosexualité :

En complément sur criminalité :

 


Dimanche 27 Mai 2018 - News # 8666 

 

Humour, politique, et cinéma : après l'immense succès de "Elle voit des nains partout", je vous présente Jean-Luc Mélenchon dans "Il voit des fachos partout !" :

Donc, dès qu'on est pas d'accord avec la pensée unique mélenchoniste consistant à accepter l'immigration de masse et le piratage de la démocratie par la franc-maçonnerie tombée, on est un fasciste... 

Bravo monsieur Mélenchon, vous venez de vous comporter en facho..., d'évoquer les heures les plus sombres de notre histoire pour légitimer vos déclarations, et donc de gagner un point Godwin :

Cette affaire n'est pas anodine : on touche ici la limite, très faible en réalité, de la conception de la démocratie selon Jean-Luc Mélenchon, au point où ça en devient même grotesque et risible, et où ce Tartuffe se démasque un peu plus : dès que le peuple ne veut pas du trafic d'influence d'un certaine franc-maçonnerie tombée (c'est-à-dire des obédiences sans rapport avec la mystique et l'ésotérisme) dans les institutions de la république, alors pour lui le peuple est fasciste. Idem pour la position contre-immigrationniste de la Hongrie, et d'autres pays d'Europe.

En fait, Jean-Luc Mélenchon est un crypto-fasciste, doublé d'un stalinien. Si le peuple veut un système politique où il puisse écarter les réseaux de pouvoirs occultes ou semi-occultes, alors Jean-Luc Mélenchon est contre, et l'accuse d'être fasciste... ^^ En clair : Jean-Luc Mélenchon veut un système où lui et ses amis franc-maçons peuvent influencer, sans gêne aucune, les institutions de la République au mépris du peuple et de la Constitution même :

 

Conclusion factuelle : Jean-Luc Mélenchon = faux-cul hypocrite, stalinien, et crypto-facsiste (en plus d'être négationniste et révisionniste. Voir cette [vidéo] ()).

En complément sur Jean-Luc Mélenchon :

En complément sur fascisme :

En complément sur humour :

En complément sur politique :

 

Jeudi 24 Mai 2018 - News # 8619 

 

"Affaire Sarkozy/Kadhafi : Soupçons sur des millions" - Cash investigation :

SYNOPSIS :

La rédaction de Cash s’est plongée dans une histoire de cash, d’argent liquide, de valises de billets qui auraient alimenté une campagne présidentielle française.

Au cœur de ce dossier : Nicolas Sarkozy, récemment mis examen par trois juges du pôle financier pour « corruption passive, financement illégal de campagne électorale et recel de détournements de fonds publics libyens ». Mouammar Kadhafi, l’ex-dictateur libyen, a-t-il financé la campagne du candidat de l’UMP en 2007 ? Scandale d’Etat ou « allégation folle » comme le déclare l’ancien Président de la République ?

Pendant un an et demi, le journaliste Nicolas Vescovacci a enquêté sur ce dossier tentaculaire où se mêleraient raison d’Etat, intérêts personnels, petites mains et grosses valises de cash. Dans cette affaire, certains témoins parlent pour la première fois. Vous allez notamment comprendre comment l’un des plus proches collaborateurs de l’ex-chef d’Etat est soupçonné d’être au cœur d’un montage financier sophistiqué impliquant un fonds d’investissement libyen. 
De la Libye à l’Afrique du Sud, des palais de la République à l’ancien bunker de Kadhafi, Elise Lucet et son équipe sont parties sur la trace de deux mystérieux intermédiaires qui œuvrent dans l’ombre pour le compte de politiques français. Mardi 22 mai, révélations sur le train de vie de certains fidèles de Nicolas Sarkozy.
 
Après la diffusion du documentaire, Elise Lucet recevra sur le plateau de Cash les témoins et les experts de cette affaire. 

Présenté par Elise Lucet.

Source : France 2.

Une enquête admirable : Cash Investigation a réussi un tour de force de retrouver tous ces témoins et ces documents.

On est cependant étonné du "presque revirement" de la fin lors du débat : était-ce une attitude de prudence pour éviter tout procès ?

Un documentaire qui vous convaincra que la bande de politiciens tournant autour de Sarkozy a des méthodes de mafieux, que ces gens sont des voyous en col blanc, et n'ont rien à faire en politique. NE VOTEZ PLUS POUR EUX, ou alors vous êtes leurs complices !

À voir absolument !

En complément sur Sarkozy :

En complément sur Kadhafi :

En complément sur Cash investigation :

   

Jeudi 24 Mai 2018 - News # 8618 

Conseil National de Transition Français (CNTF) d'Éric Fiorile : TRANSITION À L'ÉLYSÉE - Les Reportages de Vincent Lapierre :

SYNOPSIS :

Le Conseil National de Transition Français (CNTF), créé par Éric Fiorile et un groupement de citoyens, parviendra t-il à faire arrêter Emmanuel Macron et à prendre l'Elysée ? C'est ce que Vincent Lapierre et son équipe sont allés observer le 5 mai 2018, place de la République, où le mouvement s'était donné rendez-vous...

De prime abord, on peut penser que ce sont de doux dingues, mais pas du tout en fait :

Maintenant, même si les revendications sont légitimes et sincères, c'est un tout petit mouvement, et dans l'état actuel je ne vois pas ce qu'il pourra faire. Il faut attendre qu'il grossisse suite à des problèmes gravissimes en France qui augmentent significativement le niveau général de ras-le-bol de la population.

Enfin, malgré tout, Éric Fiorile pose problème pour ce mouvement : il n'est ni très charismatique ni assez sérieux et crédible de mon point de vue : sa vidéo où il pose nu en témoigne.

Affaire à suivre...

En complément sur CNTF :

En complément sur Éric Fiorile :

En complément sur Vincent Lapierre :

   

 


Dimanche 20 Mai 2018 - News # 8534 

Le futur gouvernement italien sera interdit aux francs-maçons et aux personnes condamnées pénalement : le Grand Orient s'indigne. Voir [ici] ().

MORT DE RIRE !!! 

Je dois dire : quelle vision et quel courage politique, bravo !

Quel intérêt à autoriser une société semi-secrète qui promeut le trafic d'influence, constitue un réseau occulte, et lie ses membres par un serment d'entraide et de soutien inconditionnel même si cela est contraire aux lois et aux intérêts de d'une République  ?

Sans compter les loges d'intérêts financiers ou criminelles et mafieuses, comme on en trouve dans le Sud de la France ou en Italie avec la sinistre Loge P2.

Le peuple est perdant à tous les coups dans ce genre de choses...

Le piratage de la démocratie n'est pas tolérable dans une démocratie digne de ce nom.

La franc-maçonnerie authentique spirituelle oui, la franc-maçonnerie tombée illégitime qui fait du trafic d'influence, du lobbying ou des affaires non !

La République est UNE et INDIVISIBLE : AUCUN CORPS, AUCUNE PARTIE, ne peuvent se substituer au peuple.

Ahhh, je dois dire que des News comme celle-là on n'en voit pas souvent ! 

En complément sur francs-maçon :

En complément sur Grand Orient :

En complément sur interdit :

   

Samedi 19 Mai 2018 - News # 8514 

Françaises, Français, regardez bien :
depuis le festival de Cannes.,
le criminel Cédric Herrou, entouré de migrants clandestins,
qu'il a aidés à faire entrer dans notre pays illégalement,
 vous dit d'aller vous faire enculer !
Mais que fait la Police ???

 

Scandaleux ! : Après avoir aidé des migrants à rester clandestinement sur le sol français, Cédric Herrou a lancé un doigt d’honneur sur le tapis rouge de Cannes :

Nicolas Dupont-Aignan a 100% raison : c'est inadmissible ! Intolérable ! 

Il faut quand même rappeler que ce gauchiste pervers est un hors-la-loi, c'est un criminel selon la définition de la loi de la république : il a été condamné en Août 2017 à quatre mois de prison avec sursis par la cour d'appel d'Aix-en-Provence pour avoir fait passer la frontière à environ 200 migrants.

Il a fait l'objet d'un documentaire, signé Michel Toesca, sélectionné en « séance spéciale » au Festival de Cannes, qui raconte la façon dont le militant s'est organisé pour accueillir des migrants de plus en plus nombreux.

Ce type est un traître à la Nation française : il doit donc être arrêté puis déféré devant un tribunal une deuxième fois pour y être jugé pour haute-trahison du peuple français, et non pas se pavaner à Cannes entouré d'autres criminels que sont les migrants clandestins.

Non mais regardez moi ce pervers narcissique :
il n'a pas les yeux droits, et il est satisfait et imbus de lui-même...
Nous vivons l'inversion de toutes les valeurs :
les criminels et toutes les sortes de pervers sont portés de nos jours au pinacle,
pendant que le bon peuple est lui cloué au pilori
dès qu'il ose défendre son pays, revendiquer sa souveraineté,
demander une augmentsation du SMIC,
demander à sortir de l'Union Européenne par un Frexit,
ou demander l'arrêt de l'immigration de masse et clandestine...

 

Ce fait divers ahurissant n'est pas anodin : il montre la perversité immense où est rendue notre société malade : les voyous et les criminels sont aux commandes de l'appareil d'État et des multinationales, ou se pavanent à Cannes..., alors que le peuple lui est méprisé et racketté continûment pour faire vivre ces vipères, ces traîtres, ces pervers. C'est complètement dingue...

Cette situation inique ne va pas durer éternellement : le bon peuple va à un moment se révolter et ce sera le bain de sang pour tous ces traîtres de politiciens et ce genre de gugusse...

En attendant, ça fait vraiment mal au sein...

Dégueulasse ! 

Révolution !

En complément sur migrants :

En complément sur clandestin :

En complément sur Nicolas Dupont-Aignan :

En complément sur ahurissant :

En complément sur dément :


Jeudi 17 Mai 2018 - News # 8458 

Le bleu-blanc-rouge c'est d'un ringard.

Alors quitte la France connasse !
Comment cette folle ose-t'elle dans ces conditions assumer un poste au sein du gouvernement
de la République FRANÇAISE ?!

 

Pitoyable et pervers : Marlène Schiappa a remplacé la bannière de son profil Twitter en remplaçant le drapeau français par un drapeau LGBT. Voir [ici] ().

Décidément, cette femme est d'un perversité et d'une nuisance...

En complément sur Schiappa :

En complément sur LGBT :

     

Mercredi 16 Mai 2018 - News # 8435 

"Lapierre, brut !" – La liberté d’informer, un reportage de Vincent Lapierre :

SYNOPSIS :

Lapierre, brut ! est un nouveau format de reportage où la caméra suit Vincent Lapierre lors d’un événement. Moins de montage, plus d’immersion, plus de réactivité à l’actualité : ici, pas de fake news, du terrain, du vrai !

Le 13 mai 2018 avait lieu la manifestation « Un an de Macron, ça suffit ! » appelant à « l’unité » contre Macron et sa politique de « casse sociale ». Tous les Français étaient ainsi appelés à manifester place de la République à Paris. Tous ? Pas vraiment. Vincent Lapierre et son équipe l’ont constaté à leur dépens...

Source : ERTV.

Tout à fait typique d'humains idiots, ignorants de la Loi, et imbus d'eux-mêmes : c'est le phénomène psychologique du petit chef qui fait SA loi.

En complément sur Vincent Lapierre :

       

Mercredi 16 Mai 2018 - News # 8433 

La Palestine rappelle ses ambassadeurs dans plusieurs pays d'Europe centrale. Voir [ici] ().

Franchement, quelle honte pour l'Autriche, la Hongrie, la République tchèque, et la République Roumanie, que d'avoir assisté le 14 mai 2018 à la cérémonie d'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem...

Il faut vraiment le faire exprès et être sacrément con ou soumis aux États-Unis.

En complément sur Palestine :

En complément sur Jérusalem :

En complément sur ambassade :

En complément sur États-Unis :

 

Lundi 7 Mai 2018 - News # 8266 

SECRET DES AFFAIRES : remise de la pétition et ses 535.000 signatures :

SYNOPSIS :

Notre pétition #stopsecretdaffaires a été remise aux députés, aux sénateurs, au Premier Ministre ainsi qu'au Président de la République.
Il est encore temps de se mobiliser sur www.stopsecretdaffaires.org () en signant la pétition, avant la rédaction finale de la loi le 17 mai prochain.

Source : Association Pollinis.

En complément sur secret des affaires :

       

Vendredi 4 Mai 2018 - News # 8213 

 

Documentaire sur la présidentielle 2017 en France : "Macron à l'Élysée : le casse du siècle" :

SYNOPSIS :

Avec «Macron à l'Elysée : le casse du siècle», BFMTV poursuit sa production de documentaires sur la dernière présidentielle.

«Le casse du siècle» : la campagne Macron ou la réussite d'une «effraction».

Après le fiasco de François Fillon, plombé par les affaires et lâché par une partie de son camp, le banco d’Emmanuel Macron, porté par les circonstances et une incontestable opiniâtreté. Avec Macron à l’Elysée, le casse du siècle (1), documentaire de 52 minutes que BFMTV a de nouveau produit en interne, la chaîne continue de redérouler, au long, le fil de cette campagne qui restera dans les annales. Cette fois du point de vue du vainqueur, qui n’était au départ qu’un ministre ambitieux puis un challenger sans troupes et aux maigres chances. Si personne n’ignore l’issue du film, les très nombreux témoignages qui nourrissent le récit de cette victoire par «effraction» – terme admis par Macron lui-même – ne manquent pas d’intérêt.

Alors qu’Emmanuel Macron va souffler d’ici peu sa première bougie à l’Elysée, c’est aussi l’occasion de réaliser le chemin parcouru, à titre personnel, depuis l’affirmation de ses ambitions, l’annonce de sa candidature et enfin la bataille électorale qui l’a conduit à la victoire finale, face à l’extrême droite. De la petite équipe totalement dédiée à sa cause et revendiquant une culture start-up, aux démonstrations de force des meetings de fin de campagne, on mesure une nouvelle fois combien sa victoire n’était pas toute tracée.

«Vous ne serez jamais ministre»
Le film s’ouvre avec la réception donnée par François Hollande à l’Elysée, le 15 juillet 2014, en l’honneur de celui qui était alors secrétaire général adjoint et quittait le Palais après deux années. Gaspard Gantzer, en charge de la communication du président Hollande à l’Elysée, et Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de la dernière partie du mandat et l’un des parrains politiques de Macron, notamment, reviennent sur cette période. Les sourires sont bien présents, mais l’humeur du jeune conseiller en partance est quelque peu amère. Lui se serait bien vu ministre, comme Julien Dray ou Jacques Attali l’avaient conseillé à Hollande en parlant d’une «pépite», racontent-ils dans le film. «Trop tôt», «trop technocrate», aurait répondu à l’un comme à l’autre le chef de l’Etat. Attali affirme alors avoir joué un rôle : «Je lui ai dit : "Emmanuel, il faut partir parce que vous ne serez jamais ministre."»

Interrogé sur l’aigreur de Macron, l’ancien patron du PS Jean-Christophe Cambadélis, raconte une anecdote. Quelques mois avant son départ de l’Elysée, sortant d’une réunion, il aurait lancé au premier des hollandais et ministre, Stéphane Le Foll : «Tu sais, je reviendrai et j’attaquerai tout le monde au pic à glace…» Jouyet se souvient, lui, que son discours de départ de l’Elysée se finissait par quelque chose qui voulait dire «je reviendrai […], ce n’est qu’un au revoir». Faute de ministère, l’ancien banquier reprend sa liberté, pour monter une start-up avec son compère Julien Denormandie, aujourd’hui secrétaire d’Etat. On connaît la suite : six semaines plus tard, Arnaud Montebourg sort de route puis du gouvernement, Hollande rappelle Macron. «C’est Manuel Valls qui fait pression auprès de François [Hollande]», raconte Jacques Attali, qui reçoit quelques jours plus tard un coup de fil du Premier ministre : «Tu diras à ton protégé qu’il n’est qu’un ministre technique.» Nous sommes en août 2014.

«Macron se consacre à autre chose»
Depuis Bercy, c’est une nouvelle page qui s’ouvre pour le jeune ministre. Et une double vie politique. Autour d’Ismaël Emelien, une petite équipe soudée et totalement dévouée se démultiplie pour servir à la fois le pays et l’avenir de leur grand homme. Pendant ce temps-là, ça défile au ministère, se souvient l’ancien ministre du Budget Christian Eckert : «Le ministère de l’Economie a surtout servi de tremplin à son parcours présidentiel. People, journalistes, acteurs, chanteurs, écrivains… Il nous arrivait de croiser des personnes dont on pensait qu’elles n’étaient pas forcément au centre de l’actualité économique du pays.» A l’automne 2015, le film suit l’affirmation progressive des ambitions macroniennes. Michel Sapin raconte avoir mis en garde François Hollande : «Je lui ai dit : "Emmanuel Macron se consacre à autre chose… Et cette autre chose, ce n’est pas d’appuyer ta candidature."»

La constitution d’En Marche reste évidemment un moment important. Gaspard Gantzer revient sur les conditions dans lesquelles Macron l’a annoncée à Hollande. La scène se passe après une réunion portant sur la future campagne du président sortant et à laquelle Macron vient de participer. Il se lance : «Tiens au fait, je t’en avais parlé il y a quelques mois, mais cette fois, c’est fait, je vais lancer une forme de think tank avec des jeunes pour réfléchir à la politique», se souvient Gantzer, rapportant les encouragements de Hollande qui «se dit que quelque chose de positif peut sortir de cela». L’affaire est lancée, elle ne s’arrêtera plus. Fin août 2016, Macron sort du gouvernement et s’il laisse entendre qu’il soutiendra Hollande candidat c’est en fait déjà pour mettre sa campagne sur orbite. Michel Sapin ne sait d’ailleurs si Hollande a pêché par «aveuglement» ou s’il a dû faire semblant de croire à la fidélité de son ancien ministre par «incapacité de faire autrement».

Dans l’entourage de Macron c’est le temps de la déclaration de candidature pour soutenir les levées de fonds et couper l’herbe sous le pied de Hollande. Lequel annonce sous cette contrainte inédite qu’il ne tentera pas de briguer un second mandat. C’est le temps des ralliements politiques, ils sont nombreux. Le récit par l’ancienne journaliste Laurence Haïm, alors porte-parole de Macron, de celui de Bayrou, qui a failli s’étouffer à table, vaut le détour. Fort de ce soutien, de l’éclatement de la gauche et de l’effondrement du candidat Fillon, Macron accélère. La start-up devient une très grosse PME, l’accueil des nouveaux convertis par les croisés de la première heure ne se fait alors pas sans frustrations. Mais l’appel de la victoire est le plus fort : bouquet final pour Macron, ce candidat «parti de rien» qui a «terrassé toutes les têtes d’affiche» et «pulvérisé tous les partis», décrit le commentaire, volontiers tapageur. L’histoire d’un coup de maître ou d’une sacrée trahison, chacun jugera. Selon un proche Macron, au soir du second tour, le vainqueur lui aurait confié : «On vient de réussir un braquage. C’est comme dans Ocean’s Eleven, sauf qu’on était moins nombreux… Faut dire qu’on connaissait le proprio et qu’on avait les plans.» 

Source : Libération.

Un documentaire qui confirme définitivement que :

Maintenant, il faut aussi prendre conscience que c'est ahurissant et vraiment ironique, pour ne pas dire du foutage de gueule, que ce soit BFMTV qui fasse un  pareil documentaire, alors même que c'est la chaîne qui a le plus contribué à permettre l'élection d'Emmanuel Macron... 

Une petite meute de jeunes diplômés, capables intellectuellement, mais dévoyés, sans éthique, cyniques, inconscients, ont travaillé intensément à propulser un traître à la France, un traître aux intérêts français (il faut voir comment Macron a vendu l'un de nos fleurons industriel Alstom), et un traître aux français. Terrible.

Cette histoire est un véritable drame pour la France, et je n'exagère pas. Il faut prendre conscience que non seulement ce gouvernement ne va rien faire d'utile pour le pays mais va même détruire ses services publics, fragiliser encore plus les maigres revenus de français moyens ou pauvres, faire la volonté du MEDEF, des capitalistes et de la politique néolibérale de l'Union Européenne, mais qu'en plus, le petit groupe de connards qui ont travaillé pour porter Macron au pouvoir sont maintenant aux manettes de notre pays, et qu'ils vont en plus s'incruster durablement : on les retrouvera ici ou là dans les rouages de la république travaillant à leur propre carrière, à celle de leur amis et intérêts, etc. C'est très grave. Les loups sont entrés dans la bergerie, et vont tout faire pour y rester, soyez-en persuadés.

Où est l'intérêt du peuple dans toute cette gabegie ? Nulle part ! Le peuple, n'existe pas pour ces gens. Seul compte pour eux le pouvoir. L'épisode de Macron disant à François Hollande à son départ de Bercy qu'il va le soutenir pour les présidentielles donne la mesure de la duplicité, de la trahison et du cynisme du personnage Macron. À gerber !

Un must très révélateur.

À voir absolument ! à ne surtout pas rater !

En complément sur Macron :

En complément sur présidentielle 2017 :

     

Jeudi 3 Mai 2018 - News # 8201 

Monnaie : notre mythomane de président s'est fait frapper par La Monnaie de Paris des pièces en OR et en ARGENT à son effigie : une frappe commémorative "Emmanuel Macron" 2017-2022 :

Prix : 49,90 €
dont 20% de TVA

Tirage : 5 000 exemplaires

Prix : 199,00 €
dont 20% de TVA

Tirage : 1 000 exemplaires

 

Frappe commémorative "Emmanuel Macron" 2017-2022

Cette pièce commémorative est frappée dans la plus haute qualité "Belle Epreuve" (BE) en l’honneur du plus récent Président de la République française. Elle est proposée en argent 333 ‰ ou en or pur 999 ‰ !

Né le 21 décembre 1977 à Amiens, Emmanuel Macron est issu d’une famille de médecins. C’est en effectuant sa scolarité au lycée de sa ville d’origine qu’il rencontre sa future épouse, Brigitte; elle est professeur de français et de théâtre.

Emmanuel Macron fonde son mouvement politique baptisé " En marche " en avril 2016 , et démissionne quatre mois plus tard de ses fonctions de ministre.
Le 16 novembre, il annonce sa candidature à l’élection présidentielle de 2017. Il est élu président de la République française le 7 mai. Il devient alors le 25ème président de la République française et le 8ème président de la Vème République. A 39 ans, il devient le plus jeune président de la République française de l'histoire, le plus jeune dirigeant du G20 et le plus jeune chef d’État en fonction dans une démocratie.

Source : La Société Française des Monnaies. Voir [ici] ().

De son vivant, et en poste, il fallait oser... Il se prend pour un Roi...

Le texte de La Société Française des Monnaies ose se parler de démocratie... La Société Française des Monnaies oublie de mentionner dans son texte qu'Emmanuel Macron est le président le plus mal élu de la cinquième république : moins de 44% des électeurs inscrits et, au final, 8 français sur 10 qui n'ont pas voté pour lui ! (Voir [ici] ()) Oh la jolie démocratie que voilà...

Pour terminer, notez bien au revers des pièces, la couronne, un soleil, et les fleurs de Lys. Il se prend pour un Roi je vous dis... Macron 1er... Dément !

En complément sur Macron :

En complément sur monnaie :

En complément sur pièce :

En complément sur dément :

 

Mardi 24 Avril 2018 - News # 8010 

Il faut y aller tout doucement, sensibiliser les gens. Et tout à fait naturellement on va aboutir à un État islamique.

Redouane Ahrouch, fondateur du parti Islam et conseiller communal dans la ville d'Anderlecht depuis 2012.

Charia, refus de regarder les femmes, république islamique : en Belgique, le parti Islam scandalise. Voir [ici] ().

Si on ne fout pas dehors ces extrémistes maintenant, demain ils feront la loi chez nous.

Il faut en être conscient.

La religion musulmane oui (dans les termes de la loi comme les autres religions), mais l'islamisme non.

En complément sur Islam :

En complément sur Charia :

     

 


Dimanche 22 Avril 2018 - News # 7961 

 

L'oligarque antidémocratique Jacques Attali annonce, une fois de plus avoir identifié le prochaine président de la république française : et c'est une femme ! :

Non mais vous vous rendez compte ? Ce n'est pas le peuple qui choisit le prochain président mais une oligarchie qui le pré-sélectionne, puis qui en fait la promotion intense dans les médias mainstream, exactement comme ce qui a été fait avec Macron !

Ce type, et ses amis, sont des ennemis du peuple et de la démocratie. Ils ne veulent surtout pas que le peuple puisse avoir le pouvoir, et font tout par divers trafics d'influence pour pirater les divers processus de la république et décider à notre place. C'est de la haute trahison ! C'est criminel ! C'est très grave ! Espérons que ce genre de gugusses crypt-fascistes vont finir guillotinés sur la place de la Concorde !

En complément sur Attali :

En complément sur trafic d'influence :

En complément sur oligarchie :

En complément sur antidémocratique :

 

Dimanche 22 Avril 2018 - News # 7950 

Il recycle l’eau de sa douche pour ses toilettes et son idée séduit l’Élysée :

SYNOPSIS :

Un plombier a créé un système pour la nature: l’eau de votre douche recyclée pour vos toilettes. L’initiative est aussi économique. Elle permettrait de diminuer par trois votre facture d’eau à l’année. L’invention fait en tous cas parler puisque même le président de la République s’y intéresse.

En complément sur l'eau :

En complément sur recyclage :

     

Lundi 16 Avril 2018 - News # 7778 

En plein direct, Emmanuel Macron donne le coup de grâce au droit international. Voir [ici] ().

C'est très grave.

Et il viole en plus la constitution française puisque le chef de l'État est le garant des traités.

Comme le dit si justement François Asselineau, Emmanuel Macron doit être destitué pour non respect des lois et de la constitution de la République.

En complément sur Macron :

En complément sur droit international :

En complément sur destition :

   

Samedi 14 Avril 2018 - News # 7714 

Suite à la décision solitaire et illégale d’Emmanuel Macron de frapper militairement en Syrie, François Asselineau demande aux parlementaires de se constituer immédiatement en Haute Cour et d’engager la destitution du président de la République, selon l’article 68 de la Constitution. Voir [ici] ().

C'est une super bonne idée, sauf que le droit ils n'en ont rien à foutre à l'Élysée, au gouvernement, et à l'Assemblée... : ils viennent de le prouver encore une fois cette nuit en piétinant le droit international. Alors le droit national...

Et puis, l'Assemblée est constituée majoritairement de députés LREM, alors jamais ils ne constitueront la Haute Cor pour destituer leur président...

Encore une fois, il y a le droit, et il y a la réalité.

Et la réalité, c'est que nous ne sommes pas dans un État de droit.

En complément sur Syrie :

En complément sur Macron :

En complément sur François Asselineau :

   

Mardi 3 Avril 2018 - News # 7418 

Des sénateurs veulent inscrire l'avortement dans la constitution. Voir [ici] ().

Ignoble !

Ahurissant !

Alors pour ceux qui ne comprendraient pas la manoeuvre, les traîtres de politiciens qui sont à l'origine de ce ténébreux projet ont peur du peuple : ils ont peur que le peuple ne fasse marche arrière, qui conscient de l'abomination de l'avortement, ne décide alors un jour de retirer la loi l'autorisant.

"L'avortement un « principe fondamental de notre république »" : et puis quoi encore ? Ces communistes ne sont plus dans la lutte de classe, mais dans la lutte pour des droits sociétaux. Ils sont en passe de devenir comme feu les socialistes : des sociaux-traîtres qui ont démissionné de la lutte pour la libération des salariés contre le capital. Alors ils se rabattent sur les combats d'arrière-garde, des enjeux sociétaux totalement secondaires ou tertiaires. Pitoyable...

 

Pour mémoire : l'avortement est un assassinat, c'est-à-dire un meurtre prémédité.

 

"Il en va de la liberté des femmes à disposer de leur corps" : mais ce droit se trouve restreint dès lors qu'elles portent un autre être au dedans d'elles-mêmes Ducon ! :

Article 3 de La Déclaration universelle des droits de l'homme (Voir [ici] ()) :
 
Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

 

Et c'est pas fini :

Article 5

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.
[donc interdiction absolue de torturer et de tuer un enfant qui est dans le ventre d'une femme]

Article 6

Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique.
[donc dans le ventre d'une femme aussi !]

 

Conclusion : l'avortement est un crime, tant du point de vue de la conscience, que du coeur, que de la plus haute juridiction terrestre. Point final.

En complément sur avortement :

En complément sur ignoble :

En complément sur ahurissant :

En complément sur constitution :

En complément sur sénateur :


Lundi 2 Avril 2018 - News # 7403 

Les reportages d’ERTV – Le procès du 14 mars 2018 d'Alain Soral. Voir [ici] ().

On vient de passer à une nouvelle étape, à une nouvelle octave du combat entre la Vérité et le Mensonge, entre les défenseurs du Bien et les iniques menteurs racistes.

Ce que je veux dire, c'est que ça devenir très sérieux désormais : les risques vont être immenses pour Alain Soral.

Je l'ai senti, au début de la vidéo, il est atteint, meurtri, touché dans son âme. Et c'est normal, et compréhensible vu ce qu'il endure depuis des années. Même s'il est fort, il est humain et sensible. Et puis, à la sortie de l'audience, on le voit remonté, révolté, remotivé et déterminé. Mais est-ce suffisant ?

Il va jouer gros très bientôt, et je sens qu'on s'achemine vers un premier épilogue presque décisif. Qui de la France éternelle ou des iniques va gagner ?

Ce que je trouve inquiétant, c'est l'ampleur de la cabale montée par le clan sioniste et  les méthodes iniques employées. Aucune limite. L'attitude de la procureur et les déclarations du soit-disant caricaturiste sont très préoccupantes car ultra-orientées et malvaillantes. Le déni de réalité systématique que dénonce Pierre Hillard est un élément supplémentaire qui laisse songeur, et qui n'augure rien de bon.

Je ne sais vraiment pas encore qui va gagner mais une chose est sure : il est plus qu'impératif que la dissidence et les défenseurs de la Vérité se serrent les coudes, aient un comportement irréprochable, et aussi une stratégie mûrement réfléchie et gagnante. Dans ce combat, la droiture est essentielle mais ne suffit pas : il faut une stratégie, il faut des actions réfléchies et précises, il faut un plan bien étudié. De même, l'opinion publique doit être informée au maximum afin qu'elle prenne conscience de ce qui se passe. L'opinion publique se rallie toujours à la Vérité et à la Justice, pourvu qu'on lui explique droitement et clairement la situation, sans lui mentir, sans la tromper, sans la manipuler jamais. Attention aux désinformations de tous types, aux calomnies, et aux mensonges, que l'autre camp va déployer de manière certaine.

Affaire majeure à suivre...

La République et le droit contre la tyrannie : voilà rien de moins l'enjeu qui s'annonce.

En complément sur Alain Soral :

En complément sur sionisme :

     

Jeudi 29 Mars 2018 - News # 7330 

 

Censure élyséenne : la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, révele que c'est Macron qui empêche les journalistes du média russe Sputnik de faire leur travail. Voir [ici] ().

Marcron, président de la République et 1er Censeur de France...

Du jamais vu !

En complément sur Macron :

En complément sur censure :

En complément sur Sputnik :

   

Lundi 26 Mars 2018 - News # 7260 

Affaire Skripal : un résumé des actions diplomatiques pathétique et iniques des pays de l'Union Européenne envers la Russie... :

Source : Russia Today ().

Un "joli score"... Consternant.

 

Message au peuple russe :

 

À titre personnel, je dénonce et renie totalement cette politique diplomatique démentielle et injuste de l'Union Européenne et du président Macron envers la Russie, et je déclare apporter tout mon soutien à votre peule, et à votre président héroïque Vladimir Poutine, dans cette bien triste affaire.

L'iniquité de ce monde satanique est sur vous, tenez bon valeureux défenseurs de la Vérité, de la Justice, et des valeurs du Christ !

Vous avez mon cordial et fraternel soutien !

Vive la Sainte Russie ! Vive le grand peuple russe !

En complément sur Skripal :

En complément sur Russie :

     

Vendredi 23 Mars 2018 - News # 7217 

 

Poursuite des conséquences et des ravages de la théorie du genre et du lobby LGBT : «Parents 1 et 2» au lieu de «père» et «mère» : Paris va changer les actes d’état civil. Voir [ici] ().

Après le Canada, voici que Paris s'y met.

Il faut dire que la Maire de Paris, Anne Hidalgo, est pro LGBT.

Cette affaire lamentable montre l'effarante puissance des idéologies et des lobbies, c'est consternant.

La République devient perverse et pervertie.

En complément sur théorie du genre :

En complément sur LGBT :

En complément sur Anne Hidalgo :

En complément sur perversité :

 

Mercredi 21 Mars 2018 - News # 7182 

Justice : Alain Soral relaxé : le montage n’était pas antisémite. Voir [ici] (). Et il porte plainte auprès du Conseil supérieur de la magistrature contre Aglaë Fradois, substitut du procureur de la République. Voir [ici] ().

Et vlan ! Enfin la vraie justice se manifeste... Il était temps.

En complément sur Alain Soral :

En complément sur justice :

En complément sur antisémite :

   

Vendredi 9 Mars 2018 - News # 7035 

Main mise du sionisme sur la France : le Dîner du CRIF se tiendra sous la pyramide du Louvre : reportage de Vincent Lapierre :

Suite à des men