Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

20 News

Lundi 22 Juillet 2019 - News # 19012 

Abus d'argent public : une enquête sur les dîners de Macron avec le «Tout-Paris» aux frais de la République publiée. Voir [ici] ().

En plus d'être un petit empereur romain immature et vaniteux, ce type est un escroc, un parasite-profiteur de la République, qui a utilise et continue d'utiliser de l'argent public pour son ascension politique et son confort personnel luxueux. Ça va même jusqu'à ce que Monsieur demande à ce que de la vaisselle qu'il a commandée soit emmenée lors de ses déplacements.  Où sont l'intérêt public et le bien commun dans cette gabegie ? Tout est dit, et chacun sait désormais qui est Macron, et qu'il n'est pas là pour le peuple.

En complément sur abus :

En complément sur argent public :

En complément sur profiteur :

En complément sur parasite :

 

Mercredi 3 Juillet 2019 - News # 18596 

Actu au Scalpel #46 par LLP : "Dieudonné en Vérité... si je mens !" :

Une vidéo majeure démontrant que Dieudonné monte incontestablement des opérations qui s'avèrent en fin de compte des tromperies, voire des escroqueries (le coup de sa vidéo publiée en Mai 2016 faisant la promotion du remboursement de crédit hypothécaire auprès des banques alors même que la fraude est avérée en Mars 2016 et que la justice donne tort aux clients dans 90% des cas, est tout à fait symptomatique et dégoûtant).

Toutes ses opérations ont disparu : Anacrédit, Ananassurance, le concert pour la paix, l'opération des prêts bancaires abusifs, etc.

En fait, il utilise sa notoriété et son public pour faire du pognon sur leur dos.

LLP a fait ici un travail remarquable de recherche, et les faits sont là, indéniables, définitifs.

Même si parfois, il dit des choses vraies, dénonce des injustices et certaines turpidides du système, je ne relaie plus désormais les vidéos de Dieudonné, car il trompe les gens pour faire du pognon : il les abuse. Et ça, c'est indigne d'un type qui prétend lutter contre le système. C'est de la trahison. Il trahit son propre public. Ignoble et décevant.

Déjà son histoire de cercueil m'avait choqué : c'est une opération anormale pour un humoriste, qui trahit une cupidité maladive. Il veut faire du pognon à tout prix, même si c'est au dépend de son propre public. Dégueulasse et choquant.

Quand à "sa" crypto-monnaie Zynecoin, c'est clairement une arnaque, et j'ai bien fait de la dénoncer il y a quelques jours après une petite recherche personnelle.

Pour ce qui est de la partie de la vidéo sur Alain Soral, j'ai toujours une tendresse pour ce type, qui fait toujours de belles analyses, et en direct. C'est rare. Il a encore des choses à nous apporter, et je le considère comme une sorte résistant hors pair très courageux (d'ailleurs, il en prend beaucoup dans la gueule, ses innombrables procès démontrent la justesse de certaines de ses analyses).

Merci LLP pour cette excellente vidéo qui dévoile la vraie nature de Dieudonné. 

En complément sur Actu au Scalpel :

En complément sur LLP :

En complément sur Dieudonné :

   

Samedi 29 Décembre 2018 - News # 13854 

Dictature de la pensée unique, des bien-pensants, et des crypto-fascistes : Chercheur au CNRS, il est mis à pied pour son engagement avec les Gilets jaunes. Voir [ici] ().

C'est grave.

C'est une violation du droit et de la liberté politiques.

Quand à la justification « Un fonctionnaire doit en toutes circonstances faire preuve de dignité, d’impartialité, d’intégrité et de probité », on se croirait en Corée du Nord. Manifester est un droit :

  1. Garanti symboliquement par son inscription dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789. L’article 10 souligne : «Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi.»
  2. Garanti par l’article 9 de la Convention européenne des droits de l’homme.

Je ne sais pas qui au CNRS a pris une telle décision, mais cette personne crypto-fasciste doit être identifiée, arrêtée, et poursuivie pour abus de pouvoir, menaces, et violation du droit et de la liberté politiques, et violation de la liberté de manifester.

Ahurissant.

Et une dernière chose : ce genre d'organisme public de recherche, les université, les facs, etc., sont remplis de crypto-fascistes, comme vous n'avez pas idée. Ils ont horreur de la démocratie et du peuple.

En complément sur dictature :

En complément sur bien pensant :

En complément sur pensée unique :

En complément sur crypto-fasciste :

 

Lundi 3 Décembre 2018 - News # 13190 

Abus de bien public et mépris des Français : en pleine crise des "Gilets Jaunes", les Macron rénovent le palais de l'Élysée pour 100 millions d'euros ! Voir [ici] ().

Des aristocrates contemporains, complètement à la masse, et se prélassant comme des seigneurs sur le dos du peuple...

En complément sur Macron :

En complément sur Élysée :

En complément sur Macron :

En complément sur abus :

En complément sur mépris :


Dimanche 7 Octobre 2018 - News # 11725 

Paris : un couple homosexuel roué de coups pour un baiser. Voir [ici] ().

C'est de la provocation de s'embrasser en public quand on est homosexuel car plus de deux tiers des français considèrent en effet l'homosexualité comme anormale et perverse. Maintenant, de là à être violent, c'est une autre histoire. Ce qui est pervers, c'est que si un couple normal s'était embrassé, puis aurait été agressé, ça n'aurait choqué personne. D'où la partialité de l'affaire.

Le plus sage serait une loi qui interdise l'homosexualité dans l'espace public. On y viendra tôt ou tard. À fortiori, si une véritable démocratie s'instaure. Il va bientôt falloir choisir, pour bon nombre de sujets, entre une pseudo-démocratie basée sur de supposés droits des minorités issus d'un travail de lobbying inique et antidémocratique et d'un abus du droit-de-l'hommisme, ou bien la démocratie réelle et l'État de droit positif fondés sur les citoyens. Je choisi la démocratie véritable contre le droit-de-l'hommisme et tous ses abus, tous ses dévoiements, et contre tous les lobbies quels qu'ils soient.

Vérifions l'opinion des Français par le sondage suivant :

 PARTICIPEZ AU SONDAGE ! 

 

 

 

En complément sur homosexualié :

       

Mercredi 19 Septembre 2018 - News # 11266 

Abus de bien public : Plus de 400.000 euros de frais de taxi et de limousine pour l'ex-patron du Grand Palais. Voir [ici] ().

Des profiteurs, des parasites, quel scandale !

À croire que ces gens n'ont jamais travaillé de leur vie pour aller chercher l'argent a la sueur de leur front.

Ils ne savent que prendre dans la caisse, dépenser grassement l'argent que des millions de français ont du gagner et payer, rackettés par l'État.

En complément sur scandale :

En complément sur profiteur :

En complément sur abus de bien public :

   

Vendredi 7 Septembre 2018 - News # 10991 

Abus de bien public, et fraude : à Duisburg, en Allemagne, ils venaient chercher leurs allocations de chômage en Mercedes. Voir [ici] ().

Ce genre de type, on devrait les pendre.

En complément sur abus de bien public :

En complément sur fraude :

En complément sur allocation :

   

Vendredi 7 Septembre 2018 - News # 10990 

Je demande des efforts aux Français.

Édouard Philippe,
avec ses 14 chauffeurs, et ses 60 cuisiniers et hôteliers.

 

Abus de bien public : Devinez combien de personnes sont payées pour les seuls services du Premier ministre ? Voir [ici] () et [là] ().

Ahurissant !

Un petit seigneur...

L'Hôtel de Matignon, hôtel particulier de l'aristocrate Édouard Philippe de la Clé Delaporte Dufond Dujardin...

En complément sur Édouard Philippe :

En complément sur abus de bien public :

     

Vendredi 17 Août 2018 - News # 10578 

Une belle tête de mafieux.
Il me fait penser au président de la FFF (Fédération Française de Football).

 

Corruption, politique, et abus de bien public : Henri Jibrayel, un ex-député PS de Marseille offrait des croisières à ses électeurs. Voir [ici] ().

Un beau spécimen de politicien corrompu, intéressé, et véreux, à la mentalité de mafieux, spécialiste du clientélisme.

À foutre en tôle, à taxer des montants détournés + une amende, et à interdire à vie de tout mandat social.

Dehors les corrompus !

En complément sur corruption :

En complément sur corrompu :

En complément sur abus de bien public :

   

Samedi 4 Août 2018 - News # 10288 

Ce que nous coûte la relique Brigitte Trogneux Macron :

De l'abus de biens publics.

Une honte !

Un scandale !

Des petits seigneurs...

Rien à voir avec l'esprit républicain.

Rappel : Charles de Gaulle payait ses timbres personnels à l'Élysée... Est-ce que vous vous rendez compte de la déchéance de la République et du dévoiement de celle-ci par le couple Macron (et d'autres) ?

En complément sur Brigitte Trogneux :

En complément sur abus :

     

Vendredi 3 Août 2018 - News # 10281 

Abus de biens publics : la protection policière de Julie Gayet coûterait 400.000 euros aux contribuables. Voir [ici] ().

Tout ça pour que Flamby puisse tirer son coup tranquille... 

Ahurissant !

En complément sur abus :

En complément sur Julie Gayet :

     

Jeudi 2 Août 2018 - News # 10260 

 

«Macron touche le fond» : la piscine du couple Macron enrage le Web. Voir [ici] ().

Des français ont trimé pendant un an avant d'être rackettés par l'État pour construire cette foutue piscine.

Une honte !

Abus de biens publics. Point final.

En complément sur Macron :

En complément sur piscine :

En complément sur abus :

   

Mardi 31 Juillet 2018 - News # 10200 

 

Corruption et abus de biens publics : Raclette, chauffeurs, vélo : les dépenses anormales du président de l'Assemblée nationale François de Rugy. Voir [ici] ().

Ces gens confondent les fonds publics avec leur propre argent.

Il n'ont aucun respect de l'argent, pour une simple raison : il n'ont pas à lutter pour le gagner.

C'est facile de dépenser l'argent des autres.

Et c'est unique de dépenser pour son plaisir et son confort personnel de l'argent durement gagné par d'autres qui leur a été extorqué par un racket d'État.

Ce type est un inconscient, et malgré son petit air gentil, un pourri.

Comme nombre de nos politiciens, il n'a rien à faire là.

Il devrait nous servir, mais ce sert, ce qui est très différent,

En complément sur François de Rugy :

En complément sur corruption :

En complément sur corrompu :

En complément sur abus :

 

Mercredi 27 Juin 2018 - News # 9373 

Abus de biens publics : Une ruse envisagée par le cabinet de Macron pour cacher la construction de la piscine de Brégançon ? Voir [ici] ().

En complément sur abus :

En complément sur Macron :

     

Dimanche 24 Juin 2018 - News # 9306 


Spotify : une enseigne vendue aux LGBT,
ne respectant ni ses clients, ni le simple principe de neutralité...
Scandaleux !

 

Incroyable et SCANDALEUX : Spotify fait de la propagande LGBT en première page de son application de musique en ligne !!! : dès qu'on lance Spotify, on tombe sur ceci :

Voilà l'écran qui apparaît dès qu'on lance Spotify le Dimanche 24 Juin 2018 depuis le Québec, au Canada...
Que des titres pour les homosexuels qui ventent la GAY PRIDE de Toronto sous le titre provocateur "Turn it up for pride".
Une honte ! Une offense pour tous les clients non homos !
Et il faut être bien clair et factuel :
la très très grande majorité des gens ne sont pas des homosexuels.
C'est donc une offense, de la propagande pour tenter de légitimer le vice et la perversité,
c'est de la provocation.

 

Et ce n'est pas fini : si l'on clique sur la flèche de droite, ça continue :

Et encore :

Indigne !

Spotify fait de la propagande homosexuelle pour la GAY PRIDE maintenant ?

Les gens payent un abonnement, ce n'est pas pour se faire agresser par des propositions de musiques GAY pour la GAY PRIDE !!!

Honteux ! 

Scandaleux !

Ils sont devenus fous chez Spotify ou quoi ?

Ils ne respectent plus leurs clients ??? À moins que le lobby LGBT ait infiltré Spotify ?

Ahurissant !

Non mais ça devient dingue !

Et puis où est la neutralité ? Le respect des gens ? Pourquoi pas de la musique pour la communauté sado-maso aussi ? Ou pour les zoophiles ? Il n'y en a pas. Alors pourquoi il y en a pour la communauté LGBT ? La politique s'invite sur Spotify ? Non mais c'est complètement ahurissant !

Étant client, j'ai écrit pour me plaindre !

Que vous soyez client ou pas, je vous invite aussi à le faire en cliquant sur "Formulaire de contact" sur cette page : https://www.spotify.com/fr/about-us/contact ().

Pour ma part, j'ai décidé, de surcroît, de punir Spotify : JE NE FAIS PLUS DE PUBLICITÉ POUR CE SERVICE dans mes news musicales. Qu'ils aillent se faire foutre ces ténébreux iniques qui ne respectent pas leur clients et la plus simple et évidente neutralité.

Et je vais même déconseiller Spotify à tous !

Il est temps de sévir contre tous ceux qui font la propagande honteuse de l'homosexualité (qui n'a pas raison d'être quel que soit l'endroit).

 

  Le venin ténébreux de la propagande LGBT infiltre tout, et partout ! 

 

Une affaire GRAVISSIME qui révèle toute l'horreur de la guerre idéologique qui se déroule en arrière plan, et qui surgit ça et là, de manière inattendue.

Ça devient très très préoccupant ! 

Une ultra-minorité complote contre le peuple, contre la famille, notamment en intoxiquant les masses avec leur propagande empoisonnée. Il faut que ça cesse !

Il faut que ces ténébreux cessent car tout abus contre le peuple se paye un jour, revient certes plus tard, mais avec une force immense. Vous êtes prévenus.

 


Si vous aussi, vous pensez que cette affaire est scandaleuse, merci d'agir :

en diffusant cette information,
- et en écrivant à Spotify.

Plus nous serons nombreux à écrire, plus Spotify ne pourra plus recommencer ce genre d'offense inadmissible à l'avenir.

Nous sommes les plus nombreux ! : alors, faisons entendre notre voix !

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” Albert Einstein.

 

 PARTICIPEZ AU SONDAGE ! 

 

[MAJ du 25 Juin 2018] : je viens de recevoir une réponse hallucinante de Spotify :

Bonjour,
Merci d'avoir pris contact avec nous et désolé d'apprendre que vous n’êtes pas satisfait du catalogue Spotify.
Spotify donne la priorité à la diversité. Pour nous, la musique est un trésor accessible à tous. Elle ne peut faire l'objet de discriminations ou se limiter à un groupe en particulier. Nous pensons également
que la musique a pour vertu d'élargir les horizons. Elle est le reflet de notre société moderne. Elle est le porte-voix de nos choix. Et elle brise tous les clichés. 
La fierté est la meilleure attitude à adopter face à la discrimination et la violence envers les communautés lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre. Nous sommes fiers de supporter le mouvement Pride, qui
apporte aide et inspiration à des millions de citoyens du monde.
Nous nous toutefois excusons pour la gêne occasionnée et nous vous prions votre compréhension. 
N'hésite pas à nous contacter si vous avez besoin d'autre chose.
Cordialement,
Zhana
Spotify Customer Support

Mais quelle réponse convenue de connards bobos !

Des intoxiqués au LGBTisme.

Des assertions uniquement de propagande... Ahurissant !

Conclusion : Spotify est bien infiltré par la communauté LGBT, qui se sert de ce service en ligne pour diffuser son venin ténébreux et tenter d'influencer les esprits de leurs clients : "La fierté est la meilleure attitude à adopter face à la discrimination et la violence envers les communautés lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre" : est-ce que vous vous rendez compte ?

C'est scandaleux, et inadmissible !

Aucun respect des gens, aucun respect de la neutralité : on profite de ce service de musique en ligne pour intoxiquer l'Humanité. C'est révoltant !

Une fois de plus, j'avais vu juste.

En complément sur scandale :

En complément sur honteux :

En complément sur LGBT :

En complément sur homosexualité :

En complément sur propagande :


Vendredi 4 Mai 2018 - News # 8213 

 

Documentaire sur la présidentielle 2017 en France : "Macron à l'Élysée : le casse du siècle" :

SYNOPSIS :

Avec «Macron à l'Elysée : le casse du siècle», BFMTV poursuit sa production de documentaires sur la dernière présidentielle.

«Le casse du siècle» : la campagne Macron ou la réussite d'une «effraction».

Après le fiasco de François Fillon, plombé par les affaires et lâché par une partie de son camp, le banco d’Emmanuel Macron, porté par les circonstances et une incontestable opiniâtreté. Avec Macron à l’Elysée, le casse du siècle (1), documentaire de 52 minutes que BFMTV a de nouveau produit en interne, la chaîne continue de redérouler, au long, le fil de cette campagne qui restera dans les annales. Cette fois du point de vue du vainqueur, qui n’était au départ qu’un ministre ambitieux puis un challenger sans troupes et aux maigres chances. Si personne n’ignore l’issue du film, les très nombreux témoignages qui nourrissent le récit de cette victoire par «effraction» – terme admis par Macron lui-même – ne manquent pas d’intérêt.

Alors qu’Emmanuel Macron va souffler d’ici peu sa première bougie à l’Elysée, c’est aussi l’occasion de réaliser le chemin parcouru, à titre personnel, depuis l’affirmation de ses ambitions, l’annonce de sa candidature et enfin la bataille électorale qui l’a conduit à la victoire finale, face à l’extrême droite. De la petite équipe totalement dédiée à sa cause et revendiquant une culture start-up, aux démonstrations de force des meetings de fin de campagne, on mesure une nouvelle fois combien sa victoire n’était pas toute tracée.

«Vous ne serez jamais ministre»
Le film s’ouvre avec la réception donnée par François Hollande à l’Elysée, le 15 juillet 2014, en l’honneur de celui qui était alors secrétaire général adjoint et quittait le Palais après deux années. Gaspard Gantzer, en charge de la communication du président Hollande à l’Elysée, et Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de la dernière partie du mandat et l’un des parrains politiques de Macron, notamment, reviennent sur cette période. Les sourires sont bien présents, mais l’humeur du jeune conseiller en partance est quelque peu amère. Lui se serait bien vu ministre, comme Julien Dray ou Jacques Attali l’avaient conseillé à Hollande en parlant d’une «pépite», racontent-ils dans le film. «Trop tôt», «trop technocrate», aurait répondu à l’un comme à l’autre le chef de l’Etat. Attali affirme alors avoir joué un rôle : «Je lui ai dit : "Emmanuel, il faut partir parce que vous ne serez jamais ministre."»

Interrogé sur l’aigreur de Macron, l’ancien patron du PS Jean-Christophe Cambadélis, raconte une anecdote. Quelques mois avant son départ de l’Elysée, sortant d’une réunion, il aurait lancé au premier des hollandais et ministre, Stéphane Le Foll : «Tu sais, je reviendrai et j’attaquerai tout le monde au pic à glace…» Jouyet se souvient, lui, que son discours de départ de l’Elysée se finissait par quelque chose qui voulait dire «je reviendrai […], ce n’est qu’un au revoir». Faute de ministère, l’ancien banquier reprend sa liberté, pour monter une start-up avec son compère Julien Denormandie, aujourd’hui secrétaire d’Etat. On connaît la suite : six semaines plus tard, Arnaud Montebourg sort de route puis du gouvernement, Hollande rappelle Macron. «C’est Manuel Valls qui fait pression auprès de François [Hollande]», raconte Jacques Attali, qui reçoit quelques jours plus tard un coup de fil du Premier ministre : «Tu diras à ton protégé qu’il n’est qu’un ministre technique.» Nous sommes en août 2014.

«Macron se consacre à autre chose»
Depuis Bercy, c’est une nouvelle page qui s’ouvre pour le jeune ministre. Et une double vie politique. Autour d’Ismaël Emelien, une petite équipe soudée et totalement dévouée se démultiplie pour servir à la fois le pays et l’avenir de leur grand homme. Pendant ce temps-là, ça défile au ministère, se souvient l’ancien ministre du Budget Christian Eckert : «Le ministère de l’Economie a surtout servi de tremplin à son parcours présidentiel. People, journalistes, acteurs, chanteurs, écrivains… Il nous arrivait de croiser des personnes dont on pensait qu’elles n’étaient pas forcément au centre de l’actualité économique du pays.» A l’automne 2015, le film suit l’affirmation progressive des ambitions macroniennes. Michel Sapin raconte avoir mis en garde François Hollande : «Je lui ai dit : "Emmanuel Macron se consacre à autre chose… Et cette autre chose, ce n’est pas d’appuyer ta candidature."»

La constitution d’En Marche reste évidemment un moment important. Gaspard Gantzer revient sur les conditions dans lesquelles Macron l’a annoncée à Hollande. La scène se passe après une réunion portant sur la future campagne du président sortant et à laquelle Macron vient de participer. Il se lance : «Tiens au fait, je t’en avais parlé il y a quelques mois, mais cette fois, c’est fait, je vais lancer une forme de think tank avec des jeunes pour réfléchir à la politique», se souvient Gantzer, rapportant les encouragements de Hollande qui «se dit que quelque chose de positif peut sortir de cela». L’affaire est lancée, elle ne s’arrêtera plus. Fin août 2016, Macron sort du gouvernement et s’il laisse entendre qu’il soutiendra Hollande candidat c’est en fait déjà pour mettre sa campagne sur orbite. Michel Sapin ne sait d’ailleurs si Hollande a pêché par «aveuglement» ou s’il a dû faire semblant de croire à la fidélité de son ancien ministre par «incapacité de faire autrement».

Dans l’entourage de Macron c’est le temps de la déclaration de candidature pour soutenir les levées de fonds et couper l’herbe sous le pied de Hollande. Lequel annonce sous cette contrainte inédite qu’il ne tentera pas de briguer un second mandat. C’est le temps des ralliements politiques, ils sont nombreux. Le récit par l’ancienne journaliste Laurence Haïm, alors porte-parole de Macron, de celui de Bayrou, qui a failli s’étouffer à table, vaut le détour. Fort de ce soutien, de l’éclatement de la gauche et de l’effondrement du candidat Fillon, Macron accélère. La start-up devient une très grosse PME, l’accueil des nouveaux convertis par les croisés de la première heure ne se fait alors pas sans frustrations. Mais l’appel de la victoire est le plus fort : bouquet final pour Macron, ce candidat «parti de rien» qui a «terrassé toutes les têtes d’affiche» et «pulvérisé tous les partis», décrit le commentaire, volontiers tapageur. L’histoire d’un coup de maître ou d’une sacrée trahison, chacun jugera. Selon un proche Macron, au soir du second tour, le vainqueur lui aurait confié : «On vient de réussir un braquage. C’est comme dans Ocean’s Eleven, sauf qu’on était moins nombreux… Faut dire qu’on connaissait le proprio et qu’on avait les plans.» 

Source : Libération.

Un documentaire qui confirme définitivement que :

Maintenant, il faut aussi prendre conscience que c'est ahurissant et vraiment ironique, pour ne pas dire du foutage de gueule, que ce soit BFMTV qui fasse un  pareil documentaire, alors même que c'est la chaîne qui a le plus contribué à permettre l'élection d'Emmanuel Macron... 

Une petite meute de jeunes diplômés, capables intellectuellement, mais dévoyés, sans éthique, cyniques, inconscients, ont travaillé intensément à propulser un traître à la France, un traître aux intérêts français (il faut voir comment Macron a vendu l'un de nos fleurons industriel Alstom), et un traître aux français. Terrible.

Cette histoire est un véritable drame pour la France, et je n'exagère pas. Il faut prendre conscience que non seulement ce gouvernement ne va rien faire d'utile pour le pays mais va même détruire ses services publics, fragiliser encore plus les maigres revenus de français moyens ou pauvres, faire la volonté du MEDEF, des capitalistes et de la politique néolibérale de l'Union Européenne, mais qu'en plus, le petit groupe de connards qui ont travaillé pour porter Macron au pouvoir sont maintenant aux manettes de notre pays, et qu'ils vont en plus s'incruster durablement : on les retrouvera ici ou là dans les rouages de la république travaillant à leur propre carrière, à celle de leur amis et intérêts, etc. C'est très grave. Les loups sont entrés dans la bergerie, et vont tout faire pour y rester, soyez-en persuadés.

Où est l'intérêt du peuple dans toute cette gabegie ? Nulle part ! Le peuple, n'existe pas pour ces gens. Seul compte pour eux le pouvoir. L'épisode de Macron disant à François Hollande à son départ de Bercy qu'il va le soutenir pour les présidentielles donne la mesure de la duplicité, de la trahison et du cynisme du personnage Macron. À gerber !

Un must très révélateur.

À voir absolument ! à ne surtout pas rater !

En complément sur Macron :

En complément sur présidentielle 2017 :

     

Mardi 24 Avril 2018 - News # 7991 

Corruption insolite : en Haute-Garonne, le maire revendait le matériel communal sur le bon coin. Il a été condamné à six mois avec sursis :

C'est dingue quand on y pense...

Ce type est un escroc point final.

Quand à son avocat, sa rhétorique est ahurissante : il invoque les malversations de grands groupes pour tenter de justifier l'abus de bien public de son voleur de client.

En complément sur corruption :

En complément sur corrompu :

En complément sur abus de bien public :

En complément sur insolite :

En complément sur maire :


Lundi 12 Février 2018 - News # 6739 

Abus de biens public et corruption : Rachida Dati achetait des foulards Hermès avec les fonds du ministère de la Justice... Voir [ici] ().

En complément sur abus :

En complément sur corruption :

En complément sur corrompu :

En complément sur Rachida Dati :

 

Mercredi 17 Janvier 2018 - News # 6210 

Agriculteurs, industrie agroalimentaire, et grande distribution : "Produits laitiers : où va l’argent du beurre ?" - Cash investigation :

SYNOPSIS :

Fort de 4 000 références, le marché des produits laitiers est évalué à 27 milliards d'euros par an en France. Mais alors que les profits des géants du lait n’ont jamais été aussi élevés, le nombre d’éleveurs français en situation de crise n’a jamais été aussi important. En 2016, 10 000 producteurs de lait auraient ainsi mis la clé sous la porte quand d'autres croulent sous les dettes. L'équipe de Cash Investigation a enquêté sur le n° 1 mondial du secteur, Lactalis ainsi que sur la grande coopérative française Sodiaal – maison mère de Yoplait et de Candia.

 

Corruption du monde des affaires et déliquescence des "élites" économiques et politiques : vous pensiez avoir tout vu ? Et bien détrompez vous...

Avec cette enquête admirable, on atteint des sommets.

La cupidité sans fin, le mensonge, la corruption, le déni de la Loi, et l'incompétence, ont pris le pouvoir en France.

Comment la société Lactalis se permet-elle de ne pas déposer ses comptes alors que c'est une obligation légale ?! Que fout le ministre de l'agriculture Stéphane Travert ? Rien ! Personnellement, j'enverrai immédiatement la police arrêter Emmanuel Besnier et déposerai une saisie sur le compte bancaire de Lactalis afin de saisir les sommes des amendes prévues par la loi, c'est-à-dire 2% du chiffre d'affaire par jour de retard de non dépôt des comptes. Travert = c'est un pervers qui fait tout de travers, et qui ne bouge pas son cul. Il ne défend pas la loi, le droit, et la république. C'est une guimauve incompétente qui a démissionné, et donc qui fait le jeu du grand capital et des escrocs au détriment des agriculteurs. Il sape l'autorité de l'État, et encourage dès lors les comportements délictueux de criminels en col blanc, et même de fonctionnaires et de serviteurs de l'État comme l'infâme juge du tribunal de commerce de Laval, Michel Peslier, qui est juge, et partie... Incroyable ! Et le ministre Travert ne réagit même pas !  

Sodiaal, une coopérative au bénéfice des producteurs de lait vraiment ? Qui achète aux producteurs 1000 litres de lait pour en moyenne 273 Euros alors que cela coûte 340 Euros aux producteurs ! Mais quel foutage de gueule ! Mais quel mépris !

Et tout cet argent que Sodiaal accumule dans la holdding Sodiaal International : 526 millions d'Euros !!! Alors que les producteurs de lait sont en train de crever partout en France !?

RIEN ne justifie un pareil montage de holdings et de sociétés pour Sodiaal, avec même une filiale installée dans le paradis fiscal du Luxembourg ! On rêve ! Mais non c'est réel ! Ahurissant !

Il y a manifestement des administrateurs de Sodiaal qui ont trahi la coopérative et les producteurs de lait, et qui sciemment ont manoeuvré pour extirper la majorité des profits en montant un système complexe de holdings injustifié et injustifiable. C'est de l'escroquerie pure et simple.

Ainsi, il y a manifestement chez Sodiaal un permanent détournement et abus de biens publics par des dirigeants pervers et traîtres.

De même, comment les américains ont-ils pu rentrer au capital de Yoplait alors que c'est une entité émanant de la coopérative Sodiaal ? Et ils ont 51% des parts en plus ! Qui est le traître leur ayant vendu 49% des parts ??? Hallucinant !

Soyons clairs : les producteurs se sont faits roulés dans la farine. Il est impératif qu'ils reprennent la direction et le contrôle de leur coopérative, et qu'ils dissolvent toutes ces sociétés inutiles de merde dont la vocation même est de détourner l'argent du lait à leur détriment.

Quand au président de Sodiaal, Damien Lacombe, c'est un enculé qui passe son temps à noyer le poisson. Ce salaud se fout de la gueule du monde. Ne vous fiez pas à son attitude : c'est un comédien et objectivement un traître aux producteurs. Il n'est pas incompétent : il sait ce qu'il fait, mais il prend des airs de neuneus et use de son accent du terroir pour mieux tromper son monde. C'est un malin pervers et sournois qui poignarde ses membres dans le dos. Terrible ce type...

Enfin, même si l'enquête part à la fin sur un peu autre chose (la pollution induite par l'élevage intensif en Nouvelle-Zélande), l'affaire du changement par le gouvernement du barème des seuils de pollution est indubitablement du foutage de gueule, une opération d'intoxication du public par le lobby laitier. Ça revient à casser le thermomètre pour qu'on ne voit pas que le malade a la fièvre, c'est scandaleux.

Notre époque est vraiment abominable. Tout devient mensonge et tromperie, c'est absolument épouvantable.

Une enquête terrible, un must incontournable !

Vous allez êtres révoltés légitimement !

À voir absolument !

À ne rater sous aucun prétexte !

 

[MAJ du 19 Janvier 2018] :

Il existe une campagne citoyenne de boycott adressée à Lactalis. Voir [ici] () (Pour plus d'informations, voir [ici] () et [là] ()).

N'achetons plus les produits de ces enculés !

En complément sur agriculture :

En complément sur agroalimentaire :

En complément sur grande distribution :

En complément sur lait :

 

Samedi 18 Février 2017 - News # 2323 

 Encore trahis !  : nos traîtres de députés viennent de voter une loi plafonnant la prescription pour les infractions dites « occultes » ou « dissimulées » (abus de bien sociaux, corruption, détournement de fonds publics, etc). Voir [ici] () et cette [vidéo] (). En clair, il s'agit d'une autoamnistie dissimulée, absolument incroyable dans le contexte actuel. C'est Philippe Pascot () qui va être content... Le système de gouvernement représentatif (non représentatif) vient une nouvelle fois de montrer ses limites et ses forfaitures. Il faut en changer, définitivement.


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .