Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : insolite - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : humour noir - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

474 News

Dimanche 17 Novembre 2019 - News # 22336 

Le Bail-in légalisé... : L’ordonnance est passée en France: désormais, une banque pour se renflouer pourra ponctionner les comptes de ses clients. Voir [ici] ().

Un monde de banquiers, contrôlés par des banquiers, et fait pour des banquiers.

La banque, premier prédateur du monde. À supprimer.

En complément sur Bail-in :

En complément sur banque :

     

Vendredi 15 Novembre 2019 - News # 22272 

Intervention de la FED (la banque centrale américaine) : "3 trillions de Repos selon Grant. C’est un symptôme !" Par Bruno Bertez. Voir [ici] ().

En clair : les QE ne sont plus suffisants pour que les salopards de spéculateurs institutionnels continuent de spéculer, alors on augmente les Repos.

Ça sent le sapin tout ça.

Ça va prendre encore du temps, mais ça sent le sapin.

En complément sur FED :

En complément sur banque centrale :

En complément sur spéculation :

En complément sur Bruno Bertez :

 

Jeudi 14 Novembre 2019 - News # 22248 

Il n'y a jamais d'argent sur votre compte ! 3 théories de la monnaie et des banques - Heureka #33 :

Problématique de l'épisode :

La monnaie est ressource essentielle au fonctionnement de l’économie. Vous pourriez donc croire que les économistes sont des experts de la monnaie. Pourtant, il n’en est rien. Il n’existe pas moins de 3 théories de la monnaie et des banques et celle qui correspond le plus à la réalité n’est pas utilisée par la grande majorité des économistes les plus influents.
Alors d’où vient la monnaie ? Par quels mécanismes est-elle créée ? Qui décide de sa création et de sa quantité ? Vous le saurez en regardant la vidéo.

Non évalué.

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

     

Jeudi 14 Novembre 2019 - News # 22236 

Edward Griffin : « Nous vivons dans un système des banques, par les banques, et pour les banques… ». Voir [ici] ().

C'est une évidence...

Ça fait des années que je le dénonce. Il y a sur sur ce site des centaines de vidéos et de News sur le sujet.

En complément sur banque :

En complément sur banquier :

     

Jeudi 14 Novembre 2019 - News # 22230 

Pierre Jovanovic dans "Banqueroute mondiale - L'impunité de la finance en question" : Le chaos approche !":

SYNOPSIS :

Interview de Pierre JOVANOVIC qui nous donne son avis sur le Bitcoin tout autant que sur la situation économique globale.
L’interview débute sur l’actualité avec les propos tenu dernièrement par Christine Lagarde, pour ensuite basculer sur le thème de prédilection de cette chaîne, à savoir – les cryptos.
Pierre Jovanovic traite tout autant de l’économie, de l’actualité que de l’avenir des actifs numériques avec différents points évoqués tels que :
- La mort définitive du système bancaire (deuxième partie de vidéo) ;
- Les taux d’intérêt négatif ;
- Le projet Européen nommé Pepsi ;
- La difficulté d’investir et de stocker ses cryptos actifs ;
- La raison pour laquelle le bitcoin est aussi populaire et impopulaire ;
- Le géant Visa ;
- La Chine et la Russie à la conquête de l’or.

Un immense merci à Pierre pour cette interview d’une grande richesse qui s’est déroulée à Châlons-en-Champagne 8 Novembre 2019. 

Non évalué.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur banqueroute :

En complément sur ruine :

En complément sur faillite :

En complément sur chaos :


Mercredi 13 Novembre 2019 - News # 22207 

Les Banquiers s’en mettent plein les poches ? Comprendre la récession qui arrive : La Récursivité. Par Grand Angle :

SYNOPSIS :

On pense souvent que les banquiers s’en mettent plein les poches. 
Si ce n’est pas eux, alors qui profite de tout cet argent qui est imprimé et créé chaque année ?
Parce que ce ne sont pas les 20 milliards par mois de rachat d’actifs dès le 1er novembre que Mario Draghi a annoncé le 12 septembre 2019, pour sa dernière conférence de presse qui vont arranger les choses. 
Rappelons que le bilan de la BCE est déjà passé de 1800 milliards d’euros en 2014 à 4500 milliards d’euros fin 2018.
Mais que devient l’argent qu’on injecte dans le système économique si l’emprunteur fait faillite ?
Paradoxalement, cet excès de liquidités entraîne un manque de liquidités à la moindre alerte dans la sphère économique ou financière. 
Mais que devient l’argent emprunté par une société qui disparaît complètement ?

Petite erreur : lorsque l'argent a été distribué et circule, il n'y aucune création de richesse, puisque la somme totale de l'argent en circulation ne change pas. Ce qui change, c'est la répartition de cet argent entre les gens qui se le prennent (oui pas) en se vendant (ou pas) des biens et des services. Dit autrement, il est obligatoire que pour que certains deviennent riches, les autres deviennent pauvres.

Ensuite, c'est une explication vraiment naïve : le banquier ne rend pas son argent à l'économie : il le sort de l'économie pour spéculer sur les marchés financiers. Voilà pourquoi les banques sont de plus en plus riches, et que les montants sortis de l'économie vers la sphère financière sont de plus en plus astronomiques et fous.

En complément sur banquier :

En complément sur récession :

En complément sur Grand Angle :

   

Dimanche 10 Novembre 2019 - News # 22125 

Retirer son argent des banques : In vivo : tentative de fermeture d’un PEL à la Société générale. Voir [ici] ().

Une fois de plus, on peut constater crûment que notre argent ne nous appartient pas.

Ce que les gens ignorent, c'est que d'un point de lue légal, il n'y pas d'argent sur notre compte : ce sont des unités de compte pour tenir à jour la comptabilité de ce que nous doit la banque. C'est juste une promesse de nous redonner notre argent.

Si, dans une période de crise modérée, les banques rechignent pareillement à nous rendre notre argent, à votre avis que va-t'il se passer lorsque ce sera une crise comme celle de 1927 ? Tout est dit.

En complément sur Société générale :

En complément sur banque :

     

Samedi 9 Novembre 2019 - News # 22092 

Nous savons désormais depuis des années que la position du pape François est parfaitement alignée sur le front de l’universalisme globaliste qui préconise la dissolution des nations et des cultures autochtones pour accueillir et intégrer les migrants du monde entier dans le but de construire un nouveau monde multi-culturel sans barrières et sans frontières.

Maurizio Blondet, journaliste catholique italien.

 

Les conseillers “immigration” du pape François : George Soros, un Bilderberg, banquier d’affaire de Goldman Sachs, et Peter Sutherland, ancien Secrétaire général des Nations unies pour les migrations internationales. . Voir [ici] ().

Ceci explique cela...

Un occasion de plus de comprendre comment les oligarques mondialistes opèrent : ils travaillent au corps, ils influencent, les dirigeants ayant une grande audience auprès du public.

Et, de ce point de vue, il est bien évident que le pape Français a non seulement une énorme audience, mais en plus il fait figure d'autorité morale, donc d'un exemple à suivre. Ce qui sort de sa bouche est parole d'évangile... L'influencer, lui dicter sa position vis à vis des migrants, c'est donc le transformer en haut-parleur géant faisant la promotion de l'immigrationnisme. Et ça marche... 

Une fois de plus, on peut constater crûment que les oligarques mondialistes sont tout sauf cons : cyniques, malfaisants, nuisibles, traîtres, mais pas cons. Ils ont un plan et des stratégies délibérés. Des gens à sortir du jeu au plus vite, car ce sont des ennemis de l'Humanité (je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi certains services secrets n'ont toujours pas été leur rendre une petite visite de courtoise vue leur nocivité...).

Ne manquez pas en complément sur ces deux salopards mon commentaire édifiant et la vidéo de Francis Cousin, [ici] ().

En complément sur George Soros :

En complément sur Peter Sutherland :

En complément sur migrants :

En complément sur pape François :

 

Vendredi 8 Novembre 2019 - News # 22075 

 

Crime organisé, cartels, et drogue : Le massacre d’américains au Mexique oblige Washington à réagir, voici ce qui pourrait se passer ensuite. Voir [ici] ().

Le Mexique s'enfonce jour après jour dans le chaos sans fin des racailles du trafic de drogue.

Voici la seule solution pour assainir la situation : envoyer des commandos tuer, je dit bien tuer (pas de prisonniers, ni de survivants), tous les trafiquants, des petites mains jusqu'aux caïds.

Pourquoi une mesure aussi radicale ?

La clé du problème réside à un endroit que ne voient pas la majorité des gens : le savoir, les relations, les méthodes, et les usages du crime, qui sont dans la tête et le coeur de ces racailles.

Il ne sert à rien de les arrêter parce-que :

La justice, telle que nous la concevons, ne sert à rien pour les organisations mafieuses, l'expérience l'ayant démontré à satiété partout dans le monde.

Et le résultat de 200 ans de lutte est implacable : les mafias sont plus étendues et plus puissantes que jamais (certains convoitent désormais les institutions européennes). On juge d'une méthode à ses résultats. On juge d'un arbre à ses fruits. Et la situation est tellement catastrophique qu'on considère même que les possessions financières des mafias font désormais partie de l'économie (elle sont foncièrement imbriquées dans l'économie normale), et jouent même parfois un rôle financier non négligeable dans certains banques.

C'est donc un échec total et patent.

En éliminant tous les membres d'une mafia, on supprime non seulement les opérateurs, mais aussi leurs méthodes, leur savoir, etc.

Lorsque la pieuvre est morte, impossible pour elle de revenir à la vie, à sa puissance d'avant l'opération d'élimination.

Alors que, ne faire que couper quelques ongles de la pieuvre, ne la tue assurément pas ; elle s'adapte et survit très bien, et elle est toujours aussi opérationnelle et dangereuse, et continue à s'étendre en créant de nouvelles tentacules.

En complément sur drogue cartel :

En complément sur drogue :

En complément sur Mexique :

   

Vendredi 8 Novembre 2019 - News # 22066 

La banque américaine Morgan Stanley accusée d'avoir manipulé la dette française. Voir [ici] ().

Mais quand enfin les gens comprendront-ils que les banques spéculatives sont un univers de voyous, de parasites nuisibles à l'Humanité ?!

25 millions d'euros une  amende record ?!

Et les 9 milliards de dollars d'amende payés aux états-Unis par la BNP, comment appelez-vous cela alors ?! Voir [ici] ().

En complément sur Morgan Stanley :

En complément sur manipulation :

En complément sur dette :

   

Jeudi 7 Novembre 2019 - News # 22021 

Finance : «Certaines erreurs de la crise de 1929 sont toujours d’actualité» selon Jacques Sapir. Voir [ici] ().

Non évalué.

La finance, c'est de la merde. On n'en a pas besoin, quand on y réfléchit. La finance n'a qu'un but : la spéculation.

On a juste besoin de transactions d'achats, de ventes, et d'emprunt / remboursement, gérées par des institutions publiques interdites de spéculer.

La notion de "banque d'affaires" est une tromperie qui consiste à baptiser du nom "d'affaires" des opérations purement financières spéculatives. Il faut arréter de prendre les gens pour des cons.

En complément sur Jacques Sapir :

       

Mardi 5 Novembre 2019 - News # 21962 

Cartes bancaires : PEPSI, cette initiative de banques européennes pour contrer Visa et MasterCard. Voir [ici] ().

On se demande même pourquoi une alternative à Visa et MasterCard n'a pas vu déjà le jour...

En complément sur carte bancaire :

       

Lundi 4 Novembre 2019 - News # 21924 

Monnaie européenne : Une bombe dans l’univers feutré de la finance mondiale : Gyorgy Matolcsy, Gouverneur de la Banque centrale de Hongrie, affirme : « NOUS DEVONS ADMETTRE QUE L’EURO ÉTAIT UNE ERREUR ». Voir [ici] ().

Petit à petit, les langues vont se délier, et il va y avoir de plus en plus de déclarations de ce genre.à

Youpiiiiiiii, l'euro c'est bientôt finiiiiiiiiii.

Vive le Franc !

Par contre, il faut urgentissimement que la France sorte de l'Union monétaire sinon elle va payer les pots cassés des soldes TARGET2.

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

En complément sur Banque centrale :

   

Samedi 2 Novembre 2019 - News # 21852 

Au coeur de l'enquête - Pickpockets, escrocs et cartes bancaires :

SYNOPSIS :

Depuis quelques semaines, à Guyancourt, dans les Yvelines, un nouveau phénomène prend de l'ampleur. Chaque jour, des victimes défilent au commissariat, constatant que leur carte bancaire a disparu et voyant leur compte en banque débité de plusieurs milliers d'euros en quelques heures. A la brigade de sûreté urbaine, un jeune lieutenant de 27 ans prend l'affaire en charge. Son enquête révèle que les voleurs frappent dans les restaurants d'entreprise et dans les fast-food, observant discrètement les codes secrets à la caisse avant de dérober les cartes bancaires une fois les clients assis en salle.

Une fois de plus, on peut constater crûment que les vols se développent. Et que les voleurs ne cessent de trouver de nouvelles combines.

Ce qui est dingue aussi, c'est de voir que les types sont des multi-récidivistes : 20 arrestations, 30 arrestations, 40 arrestations, et ils continuent... Preuve absolue que notre système laxiste ne marche pas !

Il est temps de sanctionner tous les voleurs au gant fluo ou à l'ablation sous anesthésie de la main non usuelle. Il faut en finir avec cette plaie.

Et, en plus, globalement toujours les mêmes, c'est factuel et consternant.

À voir !

En complément sur pickpocket :

En complément sur voleurs :

En complément sur escrocs :

En complément sur carte bancaire :

 

Mardi 29 Octobre 2019 - News # 21716 

Banque centrale américaine : Panique à la Réserve Fédérale (la FED) ! Avec Charles Gave :

SYNOPSIS :

Depuis le 17 septembre, la fed de New York a injecté des milliards de dollars sur le marché interbancaire [Repurchasing market], la première intervention de ce type depuis 2009. La Fed a annoncé qu’elle continuera à injecter jusqu’à 75 milliards de dollars par jour sur le marché interbancaire, jusqu’au 4 novembre.

Que se passe-t-il ? Pour quelle raison la FED continue à injecter des milliards de $ sur les marchés financiers ?

Non évalué.

En complément sur banque centrale :

En complément sur FED :

En complément sur Charles Gave :

   

Vendredi 25 Octobre 2019 - News # 21593 

Les banques françaises ont-elles trahi Macron sur les frais bancaires. Voir [ici] ().

Lorsque la puissance publique ne domine pas les banques et le marché, ce sont ces derniers qui dominent.

En complément sur frais bancaires :

En complément sur banque française :

     

Jeudi 24 Octobre 2019 - News # 21537 

Corruption : Sandro Gozi, un conseiller de Matignon démissionne après des révélations sur un contrat avec Malte. Voir [ici] ().

Ce type a une tête de voyou.

Et la nature du "contrat" qu'il a passé avec la banque dit tout.

Macron est entouré d'opportunistes de tous poils, c'est affligeant.

En complément sur corruption :

En complément sur corrompu :

En complément sur Sandro Gozi :

   

Mercredi 23 Octobre 2019 - News # 21518 

Pierre Jovanovic - Récession : une 3ème vague de licenciements pour le 1er trimestre 2020 ! - Le Zoom :

SYNOPSIS :

Journaliste et écrivain à succès, Pierre Jovanovic refuse catégoriquement le statut de lanceur d’alerte. Et pourtant, depuis de très nombreuses années, celui qui est interdit de passage sur les chaînes publiques, alerte les opinions publiques. Il dénonce les agissements de certaines banques et annonce la situation économique catastrophique de pays comme la France. Dans ce Zoom, Pierre Jovanovic tire la sonnette d’alarme. Son message est simple : les gouvernements peuvent truander l’indice des prix et les chiffres du chômage mais pas ceux des licenciements ! Et le journaliste de faire la liste des licenciements en France et en Europe : dans le secteur automobile mais aussi dans le secteur bancaire, ou plus inattendu au cœur de la presse mainstream. Pierre Jovanovic affirme que l’on avance vers une sécession colossale et que tous les indices sont en place pour qu’une troisième vague de récession touche la France au 1er trimestre 2020 !

Non évalué.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur récession :

En complément sur licenciement :

   

Mardi 22 Octobre 2019 - News # 21482 

 

Petit rappel : George Soros : “L’Occident doit tomber avant qu’un seul gouvernement mondial ne soit établi”. Voir [ici] ().

C'est clair, c'est net, c'est précis.

Pour tous ceux qui n'auraient toujours pas compris, il s'agit de détruire les nations occidentales :

Et George Soros, au travers de son Open Society, y travaille ardemment, et depuis des années.

En complément sur George Soros :

En complément sur migrants :

     

Mardi 22 Octobre 2019 - News # 21463 

« 1 banque sur 3 va disparaître. La vôtre en fera-t-elle partie ? » - L’édito de Charles Sannat[ici] ().

En complément sur Charles Sannat :

En complément sur banque :

     

Lundi 21 Octobre 2019 - News # 21455 

Banques centrales : Fronde des banquiers centraux contre la BCE et Mario Draghi - Poléco 233 avec Vincent Brousseau (UPR) :

SYNOPSIS :

Ancien haut fonctionnaire à la BCE pendant 15 ans devenu conseiller économique de l'UPR, Vincent Brousseau évoque la tribune au vitriol d'un groupe d'anciens membres de la Banque centrale européenne ou de banques centrales nationales sur l'action menée par Mario Draghi, futur ex-président de la BCE.

Ils dénoncent sa politique dévastatrice de taux d'intérêt négatifs, accommodants certains gouvernements lourdement endettés, notamment celui de son pays, l'Italie... Vincent Brousseau est l'invité de "Politique-Eco".

Passionnant !

À voir absolument pour comprendre ce qui ce joue.

Les européistes ont définitivement perdu sur le plan monétaire de l'Euro : la preuve est faite que la BCE ne sert plus les intérêts de tous mais seulement ceux de l'Italie, au point de sacrifier littéralement tous les épargnants et toutes les économies des pays membres de la zone Euro.

Ahurissant !

À ne pas manquer !

En complément sur Vincent Brousseau :

En complément sur BCE :

En complément sur Mario Draghi :

En complément sur banque centrale :

 

Lundi 21 Octobre 2019 - News # 21448 

Un tiers des banques pourraient fermer en cas de crise financière. Voir [ici] ().

En complément sur crise financière :

       

Lundi 21 Octobre 2019 - News # 21443 

La faillite du système bancaire - Avec Charles Gave :

SYNOPSIS :

Depuis le mois d'avril, le secteur bancaire a multiplié les annonces de suppressions de postes. Selon les derniers chiffres, jusqu'à 50.000 emplois seraient en danger. Société Générale, BNP Paribas, Deutsche Bank, ... et bien d'autres encore.

Charles faisons le point ensemble sur la situation bancaire en europe ? Cette vague de suppression d’emplois est-elle annonciateur d’une faillite totale des banques ?

Une rare occasion de comprendre ce qui se passe, et qu'on ne vous expliquera pas à la télévision.

À voir !

En complément sur faillite :

En complément sur système bancaire :

En complément sur banques :

En complément sur Charles Gave :

 

Jeudi 17 Octobre 2019 - News # 21318 

Banque Centrale Européenne (BCE) : « Pourquoi Mario Draghi est le pire criminel au monde pour Felix Zulauf » par Charles Sannat. Voir [ici] ().

En complément sur BCE :

En complément sur Mario Draghi :

En complément sur Charles Sannat :

   

Lundi 14 Octobre 2019 - News # 21252 

Après le rejet de sa candidature au poste de commissaire européen par le parlement, Sylvie Goulard devrait retrouver son poste de direction à la Banque de France, dont elle s'était mise en congé. Elle y perçoit une rémunération de haut niveau. Voir [ici] ().

24.000 euros bruts par mois !!!

Non mais c'est du délire !

Et pour ne rien faire ! Qu'est-ce qu'elle apporte au pays ? RIEN ! La preuve absolue : actuellement, elle n'y est plus, et le pays ne s'en porte pas plus mal. Il fait même l'économie de son salaire mirobolant !

Qu'on la foute à la porte de l'État et de l'administration française, et avec un bon coup de pied au cul encore, et qu'elle aille travaillé à la chaîne, voilà ce qu'elle mérite et qui lui dressera le poil.

Non mais on rêve ! Et c'est un cauchemar payé avec l'argent des français.

En complément sur Sylvie Goulard :

       

Lundi 14 Octobre 2019 - News # 21248 

Effroyable dictature chinoise : "Chine, tout est sous contrôle !" - Envoyé spécial :

SYNOPSIS :

Imaginez des citoyens constamment épiés par des milliers de caméras de surveillance et notés sur chacun de leurs faits et gestes. S’ils sont filmés en train de jeter un papier par terre ou de traverser au feu rouge, c’est une incivilité qui leur coûtera des points en moins.

Plus ou moins de droits dans la société selon vos "bons" et "mauvais" points

Si au contraire, ils signalent à la police la présence d’un délinquant, ils seront récompensés par des points supplémentaires. Plus ils auront de points, plus ils auront de droits dans la société. Les plus mal notés eux se verront sanctionnés : interdiction d’obtenir un crédit à la banque ou de prendre le train, par exemple.

Tout ceci n’est pas un scénario de science-fiction mais la réalité du système de notation testé aujourd’hui dans des dizaines de villes en Chine. Notre envoyée spéciale Elise Menand s’est plongée au cœur de ce pays qui a décidé de ficher et classer ses habitants.

Non évalué.

En complément sur dictature chinoise :

En complément sur Chine :

En complément sur surveillance :

   

Dimanche 13 Octobre 2019 - News # 21238 

Table ronde de l'Université d'Automne 2019 : Le monde est-il au bord d’une crise économique et financière majeure ?

Les intervenants :

Vincent BROUSSEAU
Diplômé de l’École Normale Supérieure de Saint-Cloud et titulaire de deux doctorats, l’un en mathématiques de Panthéon-Sorbonne et l’autre en économie de Paris-Dauphine.  Après avoir travaillé dans une grande banque d’affaires française, il a travaillé pendant 15 ans à la Banque centrale européenne (BCE) à Francfort, et notamment pendant six ans au service de la politique monétaire. Ayant peu à peu réalisé l’erreur historique et l’impasse technique que constitue la monnaie européenne, il a adhéré à l’UPR puis s’est résolu à démissionner de la BCE pour mettre ses actes en conformité avec ses pensées.  Tête de liste UPR (circonscription Massif Central-Centre) aux élections européennes de mai 2014, il est actuellement responsable national de l’UPR en charge de l’euro et des questions monétaires.

Philippe BÉCHADE
Analyste financier français, analyste technique et arbitragiste de formation, rédacteur en chef à la chronique Agora, chroniqueur économique sur BFM depuis 1996, rédacteur de la lettre économique Pitbull. Il a une formation en droit à l’université Paris Ouest Nanterre. Il a été responsable produits dérivés à Fidinvest de 1989 à 1993.  Il a créé avec Jacques Meaudre le fil d’actualités économiques commentées cerclefinance.com. Il fut l’un des tout premiers « traders » en France (il fut parmi les 40 premiers traders à avoir un agrément sur les marchés dérivés). Il est également formateur de spécialistes des marchés à terme. Il est considéré comme un analyste « hétérodoxe », comme Olivier Delamarche dont les analyses sont assez proches, bien que Philippe Béchade soit plus proche d’une tendance social-démocrate (opposition aux paradis fiscaux, critique de l’ultralibéralisme américain, exigence d’un meilleur équilibre entre capital et travail).  En juin 2014, il a été nommé président du think tank Les Econoclastes.

Charles SANNAT
Diplômé de l’Ecole supérieure du commerce extérieur (ESCE) et du Centre d’études diplomatiques et stratégiques (CEDS). Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis « manager » au sein du Groupe Altran – Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance).  Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d’affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d’AuCoffre.com en 2011. Il rédige quotidiennement Insolentiae, son blog personnel « contrarien » disponible à l’adresse https://insolentiae.com. Il enseigne l’économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l’actualité économique.

Charles GAVE
Né le 14 septembre 1943, à Alep (Syrie), Charles Gave est le fils de Pierre Gave, rallié à la France Libre en août 1941 après les combats en Syrie, et condamné à mort par contumace par le régime de Vichy.  Diplômé de l’Institut d’études politiques (IEP) de Toulouse (promotion 1967), il obtient une bourse de l’université de Binghamton aux États-Unis, dont il sort avec un MBA de finance et gestion.  Essayiste, financier et entrepreneur, il a consacré sa carrière à la recherche économique, dont il a fait son métier en créant Gavekal, une société de conseil en allocation d’actifs aux gérants de fonds.  Il est l’auteur de plusieurs essais économiques, où il partage la synthèse de sa recherche économique et de son expérience de financier. Dans ses écrits, Charles Gave annonce notamment la fin du modèle de l’État-providence et la faillite de l’euro.  Rencontrant du succès sur Internet, Charles Gave se décrit comme un libéral-conservateur.

L’animation et la modération du débat sont effectuées par Jacques CHEVALLIER, qui a fait toute sa carrière comme banquier, et notamment banquier d’affaires.  Aujourd’hui jeune retraité et libre de ses propos, fidèle adhérent de l’UPR depuis 2014, il est actuellement adjoint de délégation de l’UPR pour la 6e circonscription des Yvelines.

J'en ai visionné à ce jour 50% et c'est passionnant.

Mais quel système de merde que le système financier... Et ce n'est qu'un tout petit aspect. Quelle complexité... Et tout ça juste pour spéculer. Ahurissant.

En complément sur Vincent Brousseau :

En complément sur Philippe Béchade :

En complément sur Charles Sannat :

En complément sur Charles Gave :

En complément sur crise :


Dimanche 13 Octobre 2019 - News # 21231 

La De Nederlandsche Bank (DNB), ou Banque centrale néerlandaise : « Si tout le système s’effondre, l'or sera nécessaire pour tout recommencer ». Voir [ici] ().

En complément sur l'or :

En complément sur banque centrale :

     

Jeudi 10 Octobre 2019 - News # 21168 

Pierre Jovanovic : "Même la mafia est plus honnête que les banques" - Paris, 9 octobre 2019 :

Non évalué.

En complément sur Pierre Jovanovic :

       

Mercredi 9 Octobre 2019 - News # 21131 

L'explosion des banques ? Christophe Nijdam et Jérôme Cazes - Par ThinkerView :

Non évalué.

En complément sur banque :

En complément sur Christophe Nijdam :

En complément sur Jérôme Cazes :

En complément sur ThinkerView :

 

Mercredi 9 Octobre 2019 - News # 21115 

« Mort aux pauvres » : le banquier au coeur de l’affaire Kerviel estime que les taux négatifs ne doivent pas s’arrêter au bilan des banques. Voir [ici] ().

Il est évident que les comptes de plus de 100.000 euros ne seront pas les seuls taxés. La barre descendra inévitablement… et le piège se refermera sur tous les déposants.

Tout est dit.

Les taux négatifs sont une façon de faire payer à tous les citoyens les planches à billets insensées des banques centrales et leurs monceaux de dettes dans le but, au final, de permettre que les marchés financiers ne s'effondrent pas et que les grandes banques commerciales et les grands spéculateurs continuent à se gaver en jouant en bourse.

En complément sur taux négatif :

       

Lundi 7 Octobre 2019 - News # 21065 

Frais bancaires : "Un rejet de prélèvement facturé 20 euros ne coûte que 20 centimes à votre banque". Voir [ici] ().

Quelle honte !

Quel abus !

Et toujours nos traîtres de politiciens qui ne font RIEN !

Ça n'est quand même pas compliqué de faire une loi pour réguler les pratiques bancaires bordel ! 

En complément sur frais bancaires :

       

Lundi 7 Octobre 2019 - News # 21045 

Panique bancaire : Pierre Jovanovic : "Les Banques sont Mortes" :

SYNOPSIS :

Pendant que BFMTV nous annonce qu'il va faire froid en hiver lui nous annonce la prochaine crise financière. Il est le journaliste le plus censurée de France, il n’a pas sa langue dans sa poche. Avec Pierre Jovanovic retour sur l'actualité économique du moment.

Non évalué.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur banque :

     

Samedi 5 Octobre 2019 - News # 20981 

Comment les banques centrales enfument le monde. Voir [ici] ().

En complément sur banque centrale :

       

Jeudi 3 Octobre 2019 - News # 20942 

Baisse du Livret A à 0,50% en février 2020 : Bruno Le Maire défend le choix du gouvernement. Voir [ici] ().

0,50 %...

Mais on vit dans un monde de dingues !

Voilà où nous mènent les banques centrales avec leur planches à billets et les incompétents de traîtres de politiciens : au taux négatifs qui font baisser tous les rendements de l'épargne.

En complément sur épargne :

En complément sur Bruno Le Maire :

     

Lundi 30 Septembre 2019 - News # 20864 

"Gilets jaunes" : le clip qui pourrait valoir deux ans de prison ferme à Alain Soral :

SYNOPSIS :

Sur suggestion insistante des associations parties civiles à l’initiative de la poursuite (UEJF, LICRA, SOS Racisme, MRAP, AIPJ, rejoints par la Ligue des droits de l’homme), le parquet de Bobigny a par la voix de Loïc Pageot requis jeudi 20 juin 2019 la condamnation d’Alain Soral à deux ans de prison ferme et 30 000 euros d’amende. Le motif ? Le relais par le site internet d’Égalité & Réconciliation d’un clip de rap intitulé Gilets jaunes...

C'est n'importe quoi cette condamnation  : ce clip est juste un ensemble de revendications, à plus de justice sociale, dénonçant ceux qui se gavent sur le dos du peuples, les parasites, et les oligarques illégitimes du genre Jacques Attali et BHL, les banques, ainsi que l'inique système capitaliste qui induit toutes les inégalités.

Rien d'antisémite dedans. Et, en plus, il y a même dedans une mention très claire : "Fâchés pas fachos".

À regarder pour se rendre compte que le procès fait à Alain Soral est inique, et d'ordre haineux et politique. Franchement ça devient grave... : 2 ans de prison ferme pour relayer un tel clip, on marche sur la tête ! À fortiori pour un clip qu'Alain Soral n'a en plus pas réalisé lui-même...

À voir !

En complément sur Alain Soral :

       

Lundi 30 Septembre 2019 - News # 20848 

Voici pourquoi vous ne devez pas laisser votre argent dans les banques. Voir [ici] ().


Samedi 28 Septembre 2019 - News # 20823 

Vente d’Alstom à General Electric : le magazine Marianne révèle que banquiers et conseillers se sont partagé 105 millions. Voir [ici] ().

Une fois encore, on vend la France à la découpe, et les Français sont les grands perdants. Mais banquiers et conseillers eux sont les grands gagnants...

Comme d'habitude, nous avons été trahis par des enculés de traîtres, et ici pour du pognon.

Ces gens méritent objectivement la guillotine.

En complément sur Alstom :

       

Samedi 28 Septembre 2019 - News # 20818 

Banques : Commerzbank chasse un million de clients non rentables. Voir [ici] ().


Vendredi 27 Septembre 2019 - News # 20769 

Soudan : la banque BNP Paribas accusé de «complicité de crimes contre l'humanité». Voir [ici] ().

En complément sur Soudan :

En complément sur BNP Paribas :

En complément sur crime contre l'humanité :

   

Jeudi 26 Septembre 2019 - News # 20744 

L’ancien PDG de la Banque Danske retrouvé mort… sans les 200 milliards d’euros ! Voir [ici] ().

Le joli monde des banques et de la finance...


Jeudi 26 Septembre 2019 - News # 20734 

Nouvelle démission fracassante d’un haut banquier central allemand à la BCE. Par Vincent Brousseau. Voir [ici] ().

"Nos condoléances aux européistes" : 

En complément sur BCE :

En complément sur Vincent Brousseau :

En complément sur démission :

   

Mardi 24 Septembre 2019 - News # 20645 

BNP PARIBAS ferme illégalement le compte en banque d’Égalité & Réconciliation ! Voir [ici] ().

Incroyable...

La persécution politique multi-formes.

Cela dit, si c'est illégal, ils vont pouvoir contre-attaquer en justice. Mais cela prend du temps et coûte de l'argent.

On vit vraiment de plus en plus dans une société de merde, où les libertés et le droit reculent.

Et le pire est à venir...


Lundi 23 Septembre 2019 - News # 20631 

FED et BCE : C'EST CASH ! Avec Olivier Delamarche - Les banques centrales peuvent-elles relancer l'économie mondiale ?

SYNOPSIS :

Pour débattre de ces questions, Olivier Delamarche et Thomas Bonnet reçoivent Christophe Blot, économiste à l'OFCE.

Olivier est toujours aussi incisif et pertinent, mouchant les invités.

Mais un peu trop : il gagnerait à être plus courtois et patient avec eux, car ça met objectivement un climat de merde. Si ça continue, plus personne ne viendra à l'émission.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur banque centrale :

En complément sur FED :

En complément sur BCE :

 

Lundi 23 Septembre 2019 - News # 20620 

Pierre Jovanovic : Un TSUNAMI de fausse monnaie ! - Politique et Éco n°229 :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic  et Olivier Pichon explorent les conséquences destructrices de l’assouplissement monétaire par les banques centrales (BCE - FED)

1) Le modèle économique des banques de dépôt en voie de destruction accélérée
- Paradoxe explicable, le déversement de liquidités ne suffit plus à pallier la perte de liquidité interbancaire.
- La FED a déversé plus de 100 milliards en urgence au profit des banques en panne de liquidités.
- Europe, non seulement les clients payent des impôts, mais en plus la banque va les taxer sur leurs dépôts, un impôt déguisé de la BCE qu'on pourrait appeler la taxe "planche à billets".
- Les riches vont pleurer, la BCE lance la planche à billets : 20 milliards d'euros !
- Les emprunts à 100 ans !
- Mario Draghi, gouverneur de la BCE, juste avant de rendre son tablier, a donné une conférence la semaine passée et expliqué à quel point il est fier de son action depuis presque 10 ans à la tête du monstre de Francfort. La presse allemande ne l'a pas épargné, l'appelant le vampire Dracula des économies des Allemands.
- HSBC ne tient plus en Europe à cause des taux négatifs et a décidé de vendre ses 250 agences pendant qu'il est encore temps de trouver un pigeon. 
- Dans une nouvelle série de messages publiés sur Twitter, Donald Trump a souligné que "des taux négatifs permettraient de réduire le coût de la dette pour l'Etat fédéral".
- La Banque Postale, en panne de cash, bloque les paiements pendant une journée.
- De notre lecteur Norman:"Aujourd'hui, je vais à la Banque Postale et les opérations comptables ou commerciales sont bloquées, personne derrière les guichets et ma paye à près d'une semaine de retard".
- A propos de la dette sur PIB par pays : la Russie n'a plus de dette.
- Du 17 au 20 septembre 2019 : Notre lecteur a eu raison de nous faire ce rappel :"Dette publique de la Russie : 13,5 % du PIB. Je dis bien : 13,5 % du PIB (Trading Ecomics).
Dette : voici la liste des autres pays :
Dette publique de l'Espagne : 97,1 % du PIB 
Dette publique de la France : 98,4 % du PIB
Dette publique de la Belgique : 102 % du PIB
Dette publique de Chypre : 102,5 % du PIB
Dette publique des États-Unis : 106,1 % du PIB
Dette publique du Portugal : 121,5 % du PIB
Dette publique de l'Italie : 132,2 % du PIB
Dette publique de la Grèce : 181,1 % du PIB
Dette publique du Japon : 238,2 % du PIB
- Un risque de banque run ?
- Absurdité totale d’une situation bancaire où les banques ne veulent plus des dépôts et font payer leurs clients qui déposent.

2) Déclinaison fatale des taux d’intérêts négatifs
- Témoignages de professionnels et de lecteurs et téléspectateurs.
- Privatisation de la sécurité SNCF !!!!
- De notre lecteur Guillaume venu au Salon (Nancy) :"Nous sommes 3 000 agents de la police ferroviaire, un corps qui existe depuis longtemps. Eh bien ils veulent nous privatiser dès l'année prochaine".
- Assurance vie, cash, virements, bientôt impossibles.
- Rappel du livre 777 de Pierre Jovanovic.
- Du veau d’or aux toilettes en or volées au musée.
- Inflation ou déflation, sainte colère de Pierre Jovanovic!
- Monnaies numériques publiques, pensées par la Commission Européenne, nouveau désaccord de Pierre Jovanovic !
- Même les obligations des firmes sont menacées comme celles des États.
- Les valeurs refuge : Immobilier, block chain.
- Tracfin se transforme en Gestapo moderne pour le compte des banques en faillite.
Tracfin est en train de devenir une nouvelle entité d'espionnage, en plus de la DGSE, de la DCRI et d'autres entités militaires... tout retrait supérieur à 1 000 euros déclenche automatiquement un signalement chez eux! 

Non évalué.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur dette :

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

 

Dimanche 22 Septembre 2019 - News # 20598 

Économie et licenciements : Les banques européennes annoncent plus de 44.000 suppressions de postes. Voir [ici] ().

Encore un signe montrant que tout va bien... 

Il y a la propagande de nos traîtres de politiciens, de nos médias menteurs, et des saloperies de capitalistes, et puis il y a les faits.

En complément sur économie :

En complément sur licenciement :

En complément sur banque :

   

Dimanche 22 Septembre 2019 - News # 20585 

Nos Banques ont PEUR. Pourquoi la FED injecte des milliards comme en 2008 ? Avec Olivier Delamarche :

SYNOPSIS :

Pourquoi nos banques ont-elles si peur ? Que savent-elles (et pas nous) qui les mettent dans une panique telle qu'il faut leur donner 270 milliards pour apaiser leurs craintes ? Pourquoi ne sommes-nous pas au courant ? 
Que nous cachent les banques et la Réserve Fédérale Américaine ?

Pourquoi la Fed (Réserve Fédérale Américaine) doit-elle voler au secours des marchés financiers en injectant massivement des dizaines de milliers de dollars, plusieurs jours de suite, en catastrophe. Pour quelle raison injecter un total de 270 milliards de dollars dans une économie qui va bien ? Sommes-nous à la veille d'une nouvelle crise financière de 2008 ?

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur FED :

     

Samedi 21 Septembre 2019 - News # 20578 

Ces financiers qui dirigent le monde - BlackRock, le monstre de Wall Street :

SYNOPSIS :

En dehors de Wall Street, qui connaît BlackRock, le plus puissant gestionnaire d’actifs de la planète ? Enquête sur un acteur discret mais influent de la vie économique et politique mondiale.

Si l’argent ne fait pas le bonheur, il ouvre sans nul doute les portes du pouvoir. Une maxime que le groupe de gestion d'actifs BlackRock, avec ses 6 000 milliards de dollars américains passés, soit plus de deux fois le PIB de la France, connaît bien. Sociétés, gouvernements et banques centrales : l'entreprise tentaculaire ne cesse d'étendre son influence dans toutes les directions, depuis sa création, en 1988, par Larry Fink. La force de ce géant américain de la gestion réside dans les milliards de dollars que lui confient ses clients, pour la plupart des gros poissons de la finance : multinationales, institutions financières et fonds d’investissement ou de pension. Grâce à cette manne financière, le groupe a mis le grappin sur de nombreuses multinationales. Actuellement, BlackRock est entre autres présent dans le capital d’Apple, de Microsoft, de Facebook, de McDonald’s, de Siemens, ainsi que de nombreuses entreprises du CAC 40. Non content d’investir dans les entreprises les mieux cotées du monde, le gestionnaire d'actifs est aussi dans les petits papiers de gouverneurs de banques centrales, de ministres des finances et même de chefs d’État, à qui il prodigue de précieux conseils. Et pour cause : il dispose non seulement des meilleurs experts financiers, mais aussi d’un algorithme de prévision conjoncturel sans égal, Aladdin. Lors de la crise financière de 2008, de nombreux gouvernements proches du naufrage avaient fait appel au groupe de Larry Fink, ce qui lui a permis de renforcer son emprise sur l’économie mondiale et de présenter à tous le visage d'une entreprise providentielle…

Documentaire complet de Tom Ockers (Allemagne, 2019, 1h30mn)

Déjà, et pour commencer, rien que le nom de "pierre noire" fait référence dans l'Islam à la pierre noire du péché, la Kaaba, ce qui n'est vraiment pas bon signe, puisque c'est la pierre blanche devenue noire, mauvaise, satanique.

Un documentaire majeur vu l'importance de BlackRock dans le monde de la finance.

Franchement, ça fait peur.

Concernant le concept de muraille de Chine, c'est évidemment une pantalonnade ! Bien sûr que BlackRock utilise pour spéculer les données sensibles que lui donne la BCE. C'est complètement dingue. Soit le directeur général de la BCE est un naïf crédule (ce que je crois) soit il est complice.

La dernière partie sur les liens de la multinationale avec nombre de traîtres de politiciens mexicains donne la nausée. Comment, dans ces conditions de compromission généralisée le bien commun et l'intérêt général peuvent être poursuivis ? Impossible !

Enfin, toute forme de pantouflage doit être interdite : cela ne crée que des conflits d'intérêts contraires, une fois encore, à la défense du bien commun et de l'intérêt général.

Un documentaire de plus montrant qu'il faut impérativement, et de manière urgente, en finir avec le capitalisme et les bourses telles que nous les connaissons. Oui à la libre entreprise, mais le concept d'action que l'on peut revendre et s'échanger, et tout ce qui s'en suit mécaniquement sous l'impulsion de la cupidité, est la source principale de tous nos maux économiques et de toute cette folie financière démentielle.

Faire de l'argent avec de l'argent sans apporter un quelconque service ou produit physique est une action de parasite, de vampire, de nuisible à la société. Il faut l'interdire sous toutes ses formes.

Un excellent documentaire.

Un must.

À voir absolument !

Attention : vidéo disponible jusqu’au 16 décembre 2019.

En complément sur Wall Street :

En complément sur finance :

En complément sur BlackRock :

En complément sur spéculation :

En complément sur capitalisme :


Samedi 21 Septembre 2019 - News # 20574 

Pourquoi la FED injecte 270 milliards de dollars pour éviter l'effondrement. Le vrai JT de l'éco - Charles Sannat d'Insolentiae :

Si l'interprétation de Charles est exacte, la FED a injecté tout ce pognon juste pour sauver les fesses de certains gros spéculateurs. Gravissime...

Gravissime, mais logique (et conforme à mes analyses et à ce que je dénonce depuis des années) : la FED, contrairement à ce que beaucoup croient, ne sert pas l'économie, le contrôle de l'inflation, et toutes ces conneries de propagande mensongère libérale, mais seulement un tout petit pool de grands spéculateurs.

Rappelons que la Réserve Fédérale n'est pas un établissement fédéral de l'administration américaine (contrairement à ce que son nom laisse croire) mais un cartel de banques privées qui a manoeuvré pour prêter à l'État américain avec la garantie d'être remboursé par l'impôt sur le revenu ponctionné sur tous les américains, impôt qui a été spécialement créé pour cela la même année que la création de la FED en 1913 (la FED, elle, a été crée le 23 Décembre 1913, une jolie date où tous les américains sont occupés par les fêtes de fin d'année, un coup classique des oligarques, ploutocrates, et crypto-fascistes qui nous gouvernent).

Cette opération de planche à billets ne serait donc qu'un épisode de plus de cette entité trompeuse et traîtresse de permettre à ses membres, et à ses quelques uns de ses rares amis financiers, de continuer à s'empiffrer en leur évitant de perdre des sommes folles. Ce qui ne change pas, c'est que rien ne change..., et le peuple américain demeure sous la domination de ce cartel de malfaisants qui a commandité l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy qui voulait précisément dissoudre la FED.s

À voir !

En complément sur FED :

En complément sur Charles Sannat :

En complément sur planche à billets :

   

Vendredi 20 Septembre 2019 - News # 20552 

Greenwashing : Un ex-banquier révèle l'imposture de la finance verte :

SYNOPSIS :

Jeune analyste quantitatif à la banque HSBC, Jérémy Désir a démissionné le 29 juillet 2019 après avoir tenté en vain d'alerter ses collègues traders sur la nécessité de prendre des mesures urgentes contre la catastrophe climatique à venir. Pour Le Média, il révèle l'imposture de de la "finance verte" courtisée par Emmanuel Macron, et les dessous d'un système financier hors de contrôle.

Non évalué.

En complément sur finance verte :

En complément sur greenwashing :

     

Jeudi 19 Septembre 2019 - News # 20523 

La Fed (la Federal Reserve, la banque centrale des États-Unis) lâche des milliards sur Wall Street : crash évité de justesse ou simple «problème technique»? Voir [ici] ().

203 milliards de dollars en 3 jours... 

Non mais vous vous rendez compte de la taille de la planche à billets ?

Tout ça juste pour qu'un marché ne s'effondre pas et qu'une poignée de malfaisants puissent continuer à spéculer et à s'empiffrer...

FERMONS LES BOURSES !

Le peuple n'en a pas besoin !

Seuls les parasites, les gens friqués, les incapables, en ont besoin.

En complément sur planche à billets :

En complément sur FED :

     

Mercredi 18 Septembre 2019 - News # 20465 

Des dirigeants de la JP Morgan accusés d’avoir manipulé le marché des métaux précieux : manipulation des marchés de l'or, de l'argent, du platine et du palladium, entre 2008 et 2016. Voir [ici] ().

Rien de nouveau sous le Soleil, les banquiers sont des truands, mais cette histoire du spoofing est édifiante. À lire donc.

Ces pratiques illégales, il en existe des centaines de variantes, et elles sont utilisées dans les algorithmes de trading à haute fréquence ou des millions d'ordre sont donnés chaque seconde par des ordinateurs, avec des presque autant d'annulations. Un non sens. Aux États-Unis, le trading à haute fréquence représente plus de 50 % des transactions...

Il faut en finir avec les bourses telles qu'on les connaît aujourd'hui. C'est une question de survie de l'économie réelle.

En complément sur l'or :

En complément sur métaux précieux :

En complément sur manipulation :

En complément sur JP Morgan :

 

Mercredi 18 Septembre 2019 - News # 20462 

Charles Sannat : « Non les banques ne vont pas faire faillite. Voilà pourquoi ! ». Voir [ici] ().

Moi je pense que certaines vont faire faillite quand même.

Oui, les pourris aux commandes de la BCE et des banques vont tout faire pour les sauver, en nous rackettant et en créant des tombereaux de pognon, mais vu les montant des dettes et des pertes, ça ne sera suffisant.

En complément sur faillite :

En complément sur Charles Sannat :

     

Mardi 17 Septembre 2019 - News # 20432 

Taux négatifs : Une première : une banque privée française taxera ses riches clients. Voir [ici] ().

En complément sur taux négatif :

       

Dimanche 15 Septembre 2019 - News # 20374 

Pierre Jovanovic au Livre sur la Place : "Les banques sont en faillite totale" :

SYNOPSIS :

Pas de répit pour Pierre Jovanovic, journaliste spécialisé dans l’économie, auteur de best-sellers et d’une chaîne à succès sur YouTube cumulant plus de 4 millions de vues, l’écrivain fait actuellement la promotion de sa dernière publication un dossier de présentation « Le scandale de Litra ». Un ouvrage qui apporte des précisions et un éclairage documenté sur l’une des plus grandes escroqueries du XXe siècle à l’origine du vol d’environ 100 millions d’euros. 

Une escroquerie développée et analysée par Pierre Jovanovic qui affirme que « ce scandale financier ne fait qu’annoncer la façon dont le monde bancaire du XXIe siècle qui pourrait causer la ruine des Français ». 

En période d’incertitude et de crise, l’écrivain dénonce un système financier au bord de la rupture et affirme que les banques sont en faillite cachée. Un discours ferme comme un avertissement pour les acteurs du secteur économique et financier. « L’affaire de Litra c’est exactement le reflet  de ce qui s’est passé dans les années 70 et aujourd’hui on vit ça à l’échelle nationale, c’est-à-dire que les banques sont en faillite totale ». 

Une descente aux enfers pour les systèmes financiers qui seraient accélérées par l’introduction des taux d’intérêt négatifs visant à inciter les banques européennes à prêter davantage et à stimuler l’économie. Une théorie qui enflamme l’auteur :  « Les taux négatifs sont en train de détruire la totalité des banques, chaque mois nous assistons à la destruction de l’épargne »...

Pierre Jovanovic sera présent au Livre sur la Place avec de nombreux ouvrages dont son best-seller : "Enquête sur l'existence des anges gardiens"

Une analyse de plus que la situation est vraiment catastrophique, dans le silence assourdissant des médias, préfigurant des catastrophes en chaînes terribles.

À voir !

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur banque :

En complément sur faillite :

   

Dimanche 15 Septembre 2019 - News # 20373 

Taux négatifs et marchés : la BCE est-elle en train d'euthanasier nos banques ? Avec Pierre Sabatier :

SYNOPSIS :

À la veille d'une réunion cruciale de la BCE, retour sur sa politique monétaire très agressive. Les taux bas négatifs sont-ils un poison lent et durable pour les banques de la zone euro ? Le point de vue de Pierre Sabatier, président de PrimeView. Ecorama du 11 septembre 2019, présenté par David Jacquot sur Boursorama.com

Conclusion : la situation des banques s'aggrave, et Pierre Sabatier explique très bien les problématiques.

À voir !

Seul bémol : David Jacquot ne cesse d'interrompre son invité. C'est chiant et inaudible. Cette buse arrogante ne sait pas se taire et écouter.

En complément sur BCE :

En complément sur taux négatif :

     

Samedi 14 Septembre 2019 - News # 20315 

Taux négatifs : Ça y est, une première banque française va taxer les dépôts de ses clients. Voir [ici] ().

C'est lamentable.

La mort à terme de l'épargne, ou comment la BCE suivie du système bancaire vole les peuples pour continuer à spéculer.

En complément sur taux négatif :

       

Vendredi 13 Septembre 2019 - News # 20310 

Évasion fiscale : la preuve par le Luxembourg :

Transcription :

On nous enfume ! Et on va vous en donner la preuve par le Luxembourg !
Ils sont combien, au Luxembourg, tous ces trafiquants de l’évasion fiscale ? Ils sont plus de 8.200 ! 8.200 dans un État confetti, cela représente – chiffre incroyable ! – 1 trafiquant fiscal pour 36 actifs luxembourgeois.
Mais qu’est-ce qu’ils peuvent bien faire, à 8.200 dans un État confetti comme le Luxembourg ? Ils ne font pas exactement de l’évasion fiscale. Il n’y a aucune raison de s’évader du Luxembourg en la matière ! Non, ils gèrent la clientèle d’évadés fiscaux, grandes entreprises, riches particuliers, qui affluent au Luxembourg pour échapper à leurs impôts, tant le Luxembourg est attractif en la matière ! D’ailleurs, vous savez combien il y a de nationalités qui travaillent chez le BIG FOUR au Luxembourg ? Il y en a, dans chacun des BIG FOUR, plus de 70 ! C’est fabuleux ! C’est une tour de Babel ! Hé bien oui, il faut pouvoir s’exprimer avec tous ceux qui s’évadent !
Alors on nous explique qu’on lutte contre l’évasion fiscale ! On devrait quand même voir, si on analyse l’effectif des Big Four depuis 2010, par exemple, que les effectifs diminuent ou stagnent !
Pas du tout ! Ils étaient environ 4000 ou un peu plus en 2010 et ils sont plus de 8.200 maintenant. Donc ils sont en plein boom ! Alors est arrivé le scandale des Luxleaks – le fameux scandale qui a fait la Une des médias pendant des mois en 2014. On se dit qu’à ce moment-là, il y a eu un arrêt dans la progression. Qu’il y a même peut-être eu une décrue. Pas du tout ! Ils sont passé de 6000 environ à l’époque à 8.200 maintenant. Donc tout va bien : le chien aboie et la caravane passe ! Les clients, les évadés, ont toujours confiance en ceux qui leur permettent de s’évader.
Si vous êtes toujours anesthésié, vous avez besoin de preuves supplémentaires ? Regardez le nombre de banques qui figurent au Luxembourg et leur pays d’origine ! Il y en a 136 ! Et bon nombre d’entre elles viennent de paradis fiscaux ! Parce que quand vous vous évadez, vous avez besoin de sauter de banque en banque, de paradis fiscal en paradis fiscal ! Donc vous avez des banques andorrane, suisses, suédoises, belges, néerlandaises, etc. 
Et si vous n’êtes toujours pas convaincus, regardez les centaines de multinationales qui sont implantées au Luxembourg alors qu’elles n’ont aucune activité ! Et pour vous convaincre un peu plus, si vraiment vous êtes totalement endormi, regardez le port franc qui a été monté, des milliers de mètres carrés, à côté de l’aéroport de Luxembourg, parce que c’est plus commode ! Et là, qu’est-ce qu’on y fait ? Eh bien on stocke de l’or, de l’argent, des bijoux, des voitures de collection, des œuvres d’art. Il y en a pour 10 milliards ! C’est un nouveau moyen d’évasion fiscale. D’ailleurs, le Parlement européen commence à s’en préoccuper. Donc vous voyez bien que l’évasion fiscale, c’est quelque chose qui est complètement institutionnalisée. Et que quels que soient les événements, l’évasion se perpétue, sous la direction des Big Four, qui sont les maîtres en la matière. Mais ils ne sont pas seulement maître en matière d’évasion fiscale. Ils gèrent carrément l’État du Luxembourg ! Pourquoi ? Quand vous fouillez un petit peu, vous vous apercevez qu’il n’est pas rare qu’ils établissent le budget de l’État luxembourgeois !
Vous constaterez aussi, si vous fouillez encore un peu plus, que l’État luxembourgeois leur passe environ chaque année 10 millions d’euros de commandes ! C’est beaucoup pour un État comme le Luxembourg !
Vous verrez aussi qu’ils sont présents au conseil d’orientation de l’Université du Luxembourg !
Et puis un parti – démocrate, attention ! – se fait conseiller pour établir son programme par… les trafiquants fiscaux ! C’est quand même un comble ! Qui leur expliquent comment  la place financière du Luxembourg pourra être encore plus attractive qu’elle ne l’est !
Bon, la conclusion de tout ça…
Ce qu’il faut bien retenir, c’est qu’il n’y a pas de lutte contre l’évasion fiscale ! Sinon les effectifs des Big Four n’augmenteraient pas comme ça !

À voir !

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur paradis fiscal :

En complément sur Luxembourg :

   

Vendredi 13 Septembre 2019 - News # 20302 

«Ruine» du système financier et taux négatifs : la Banque centrale européenne (BCE) rappelle la Deutsche Bank à l’ordre. Voir [ici] ().

En complément sur BCE :

En complément sur Deutsche Bank :

En complément sur taux négatif :

   

Mardi 3 Septembre 2019 - News # 20014 

 Espionnage économique et financier : "DGSE : l'impuissance de l'État ?" Maxime Renahy, ex-espion de la DGSE et administrateur de fonds, est interviewé par Thinkerview :

Fraude et évasion fiscale, paradis fiscaux, délits financiers de toutes sortes, sociétés écran à n'en plus finir, multinationales, banques, et milliardaires : cette interview est une bombe !

À voir absolument !

En complément sur espionnage :

En complément sur DGSE :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur Thinkerview :


Dimanche 1er Septembre 2019 - News # 19944 

Merci l'Union Européenne ! Bruno Le Maire hors de lui après le rachat par des Chinois d'un constructeur allemand. Voir [ici] ().

Ce crétin n'a toujours rien compris. L'Union Européenne possède des traités qui ont été faits par les lobbies des multinationales, des banques, et des ploutocrates, dans le but de faire un maximum de pognon, pas de proté.ger les peuples.

Et comme dans le TFUE (Traité sur le Fonctionnement de l'Union Européenne) il y l’article 63 qui interdit toutes les restrictions aux mouvements de capitaux et aux paiements entre les États membres ainsi qu’entre les États membres et les pays tiers, et bien la Chine (ou tout autre pays) peut racheter ce qu'elle veut.

C'est aussi cette même saloperie d'article qui permet les délocalisations, délocalisations qui n'existaient pas avant la réalisation du marché unique au 1er janvier 1993.

Bruno Le Maire, tu es un nabot !


Jeudi 29 Août 2019 - News # 19852 

Tombereaux de fausses monnaies et d'argent "gratuit" pour les banques : Quand l’argent est fictif… ses effets le sont aussi - Par Bruno Bertez. Voir [ici] ().

Je suis toujours aussi étonné de voir que les économistes, les analystes, et les "experts" financiers ne comprennent toujours pas l'évidence suivante : toutes ces opérations de quantitative easing n'ont pas pour but l'économie mais seulement de permettre aux banques et aux riches de continuer à spéculer.

Les banques centrales sont pilotées par des gens qui aident leurs amis de la haute finance, leur classe, pas l'économie réelle ni les les peuples. Il faut arrêter de croire au Père Noël...

Rappel : la FED (la Réserve Fédérale américaine) n'est pas un organisme de l'État américain, mais un cartel de banques privées qui se sont arrangées pour devenir la banque centrale obligée pour le gouvernement des États-Unis. Ces enfoirés ont comploté avec succès pour faire passer des lois en leur faveur.

En complément sur banque centrale :

En complément sur fausse monnaie :

En complément sur argent gratuit :

   

Dimanche 18 Août 2019 - News # 19607 

Bank Run politique : à Hong Kong, les citoyens invités à retirer leurs économies des banques. Voir [ici] ().

Une excellente idée.

En complément sur Bank Run :

       

Mercredi 14 Août 2019 - News # 19539 

Risque de Brexit dur : La BCE met en garde les banques européennes. Voir [ici] ().

En complément sur Brexit :

       

Mercredi 14 Août 2019 - News # 19527 

Après la Deutsche Bank, la déroute des banques allemandes se poursuit avec Commerzbank. Voir [ici] ().

Die große Katastrophe naht! (La grande catastrophe approche !)

À force de spéculer, voilà le résultat bande de cons nuisibles !

Vous vivez comme des parasites sur le dos de l'économie réelle, vous la ponctionnez sans vergogne, vous la vampirisez sans cesse pour aller ensuite mettre des fortures dans le grand casino de la finance, vous vous faites renflouer par les peuples quand vous perdez tout, et vous privatisez les profits astronomiques, Et bien crevez maintenant ! Et allez en prison sans passer par la case Départ !

En complément sur spéculation :

En complément sur Deutsche Bank :

     

Dimanche 11 Août 2019 - News # 19468 

Folie des taux négatifs : Une banque danoise paie désormais ses clients pour qu'ils empruntent. Voir [ici] ().

En complément sur taux négatif :

       

Jeudi 8 Août 2019 - News # 19421 

Les cinq menaces qui pèsent sur les banques européennes. Voir [ici] ().

En complément sur menace :

En complément sur banque :

     

Mardi 6 Août 2019 - News # 19371 

Bientôt la fin du cash ? L’argent liquide a de moins en moins la cote. Voir [ici] ().

De la propagande du magazine The Economist pour laver le cerveau des gens dans le but de les convaincre qu'il faut cesser d'avoir du cash, et que ce serait mieux ainsi.

En réalité, le jour où le cash disparaît, nous sommes tous et chacun entièrement dans la main du système. Game Over.

Et les banques peuvent nous ponctionner sur toutes nos transactions.

La disparition du cash : un piège monstrueux.

En complément sur argent liquide :

En complément sur cash :

     

Mercredi 31 Juillet 2019 - News # 19250 

Banque centrale américaine : La Fed va baisser ses taux pour la première fois en onze ans. Voir [ici] ().

C'est dire combien la situation est dramatique...

Et compte tenu de la dette qui ne cesse d'augmenter, ils ne pourront plus les remonter ensuite, sinon ils feront exploser le système.

En complément sur banque centrale :

En complément sur FED :

     

Mercredi 31 Juillet 2019 - News # 19229 

Le voilier de Greta Thunberg est sponsorisé par le Yacht Club de Monaco, BMW et une banque suisse. Voir [ici] ().

Non mais on croit rêver... À 15 ans...

Et on veut nous faire croire que c'est une gentille petite faille qui n'est pas instrumentalisée ? 

Un petite conne, une tête à claque, qui fait inconsciemment, naïvement, et benoitement, le jeu des puissants oui !

Et, comme par hasard, en plus, son bateau est l'ex-Edmond de Rothschild...

Tout est dit !

En complément sur Greta Thunberg :

En complément sur Rothschild :

     

Lundi 29 Juillet 2019 - News # 19184 

Politique & Eco N° 225 : Anticiper l'effondrement monétaire avec Charles Sannat :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent Charles Sannat, animateur du Blog : insolentiae.com ()

1) L’économie mondiale en soin palliatifs monétaires
- Les crédits des particuliers seront-ils dus en cas de faillite de la banque ?
- Ces dettes sont des actifs susceptibles d’être rachetés et donc dus
- La Deutsche Bank en question, Bad Bank pour les actifs pourris
- Socialisation des pertes, privatisations des gains, une très vieille histoire
- Genèse de la dette mondiale, un phénomène observable au japon en Europe et aux Etats-Unis
- La planche à billets pour soutenir la croissance
- Un problème de ressources énergétiques, la recherche effrénée de l’énergie peu chère
- Non pas un problème de ressources mais un problème d’avidité
- 2030 : l’Arabie Saoudite n’a plus de pétrole
- Les banques centrales,  le QE pour masquer la non croissance
- Les systèmes de retraite et les taux zéro
- La monnaie n’est plus que de la dette sans l’étalon or
- Les USA examinent de près les chiffres de la croissance et de l’emploi
- Financer la guerre : Irak 5 000 Milliards de dollars, analogie avec le Vietnam

2) Géopolitique de la crise monétaire
- Hausse et baisse des taux de la FED aux USA
- Petits mensonges statistiques
- La pauvreté aux USA les Food Stamps : 36 millions de bénéficiaires de bons alimentaires (+ de 11% des Américains)
- Une illusion de croissance : deux points de croissance pour trois de dette. L’expérience courte d’octobre 2018 sur la remontée des taux vite abandonnée
- Le prix du pétrole trop bas, les types de pétrole et de sites pétroliers
- Après l’Irak, la  Libye, l’Iran, le Venezuela ?
- Guerre pour la démocratie ou la ressource énergétique ?

3) Pourquoi il n’y pas (encore) effondrement ?
- Séquençage de la crise à venir : phase d’accélération
- Deux explications au non effondrement : la planche à billet et le vol de l’énergie à ceux qui la détiennent
- Les contradictions du discours officiel
- La fabrique du méchant
- Une fenêtre de tir dans le détroit d’Ormuz ?
- La Turquie  fait bande à part dans l’Otan
- Poutine : Iran versus Ukraine
- Chine : une croissance stationnaire
- La dédolarisation en question ?
- Privilèges d’extraterritorialité du dollar
- Europe : Lagarde va continuer à faire des bulles (monétaires)
- Les cryptomonnaies, le bitcoin : peu de choses
- Levée de boucliers contre LIBRA (Facebook), vers les cryptomonnaies publiques ?
- Vers un changement de paradigme monétaire et économique

Non évalué.

En complément sur Charles Sannat :

En complément sur effondrement :

     

Vendredi 26 Juillet 2019 - News # 19133 

Christian Savestre : "L'évasion fiscale, c'est un crime ! Les traités européens portent l'évasion fiscale dans le texte" :

L'Union Européenne est un outil au service des ploutocrates, des banques, et des multinationales, d'essence néolibérale.

Ce n'est pas un système démocratique mais une smart-dictature construite par et pour les riches.

Arrêtez de rêver en croyant que ce serait une construction généreuse des peuples gentils qui veulent fraterniser, et ouvrez enfin les yeux !

En complément sur Christian Savestre :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur paradis fiscaux :

   

Dimanche 21 Juillet 2019 - News # 18997 

Olivier Delamarche : "Les banques centrales sont tenues par les marchés !" :

Le but de tout cela est pourtant clair : que le petit nombre qui tire des fortunes de la spéculation puissent continuer à se gaver comme des porcs, quels que soient les dommages causés aux économies réelles et au peuples.

Tout ceci n'a donc rien à voir avec l'économie, la croissance, le développement, etc, contrairement à ce que tous les menteurs et les demeurés des services économiques des médias mainstream nous rabâchent à longueur d'année.

À un moment, il faut avoir le courage d'ouvrir les yeux pour regarder en face la terrible réalité.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur banque centrale :

En complément sur BCE :

En complément sur FED :

 

Vendredi 19 Juillet 2019 - News # 18969 

Vol de données personnelles dans une banque canadienne (Desjardins), les victimes parlent. Voir [ici] ().

En complément sur donnée personnelle :

       

Jeudi 18 Juillet 2019 - News # 18934 

Les clients institutionnels retirent 1 milliard de dollars par jour de la Deutsche Bank. Voir [ici] ().

Lorsque les particuliers vont apprendre ça, le véritable bank run va commencer, et là Game over pour la banque !

Une affaire d'importance à suivre car la faillite de la Deutsche Bank va avoir de lourdes conséquences.

Et impossible pour l'État allemand de la sauver.

Avec des milliers de milliards de produits dérivés qu'elle possède, ça va être la catastrophe, notamment avec les CDS dont les banques sont friandes, et qu'elles accumulent avec des effets de cascade. Cela signifie que les banques se tiennent par la barbichette avec les innombrables croisements récurrents de CDS. Conclusion : des CDS ne vont pas être honorés, et d'autres banques et institutions financières vont être impactées gravement. Ça pourrait être le début d'un krach financier majeur.

En complément sur Deutsche Bank :

En complément sur bank run :

     

Lundi 15 Juillet 2019 - News # 18864 

Sondage : près des deux-tiers des Français saluent la nomination de Christine Lagarde à la tête de la BCE. Voir [ici] ().

Conclusion ? Les français sont bien des veaux. 

Le chauvinisme couplé à la bêtise.

Comme si Christine Lagarde allait faire une quelconque politique favorable à la France... 

Elle va servir les intérêts de la finance, des banques, de la spéculation, et de l'empire américain. Ne vous faites aucune illusion.

En complément sur Christine Lagarde :

En complément sur BCE :

En complément sur veaux :

En complément sur sondage :

 

Samedi 13 Juillet 2019 - News # 18811 

L’influence américaine dans les organisations internationales, conférence de François Asselineau, enregistrée le 18 Janvier 2015 à Saint Ouen (93) :

SOMMAIRE :

– Introduction: révélations de François Mitterrand après 14 ans à l’Elysée. 
1 – L’influence américaine sur la « construction européenne »
2 – L’infiltration de la Commission européenne par les relais d’influence américains 
3 – L’influence américaine sur le « sauvetage de l’euro » en 2011 
4 – L’influence américaine sur le FMI 
5 – L’influence américaine sur la Banque Mondiale 
6 – L’influence américaine à l’ONU 
7 – L’influence américaine à la Cour Pénale Internationale 
8 – L’influence américaine sur les opinions publiques occidentales 
9 – L’influence Américaine sur le Prix Nobel de la Paix Nous savons tous qui reçoit le prix Nobel de la Paix. 
– Savez-vous qui donc attribue ce prix Nobel ? 
– Conclusion

Non évalué.

En complément sur François Asselineau :

En complément sur influence :

     

Jeudi 11 Juillet 2019 - News # 18765 

Drogue et banques : Le navire saisi avec 1,3 milliard de dollars de cocaïne appartient à JP Morgan. Voir [ici] ().

En complément sur drogue :

En complément sur JP Morgan :

     

Mercredi 10 Juillet 2019 - News # 18744 

Manipulation des marchés et métaux précieux : «Ces banques occidentales ont fixé illégalement le prix de l’argent métal». Voir [ici] ().

En complément sur argent métal :

En complément sur métaux précieux :

En complément sur manipulation :

   

Mardi 9 Juillet 2019 - News # 18726 

Licenciements : La Deutsche Bank annonce la suppression de 18 000 emplois... :

SYNOPSIS :

En Allemagne, la Deutsche Bank, première banque du pays, a annoncé la suppression de 18 000 des 91 500 emplois d'ici 2022. Ce plan de restructuration de 7,4 milliards d'euros est le plan de la dernière chance pour l'ancien fleuron bancaire allemand. Plus de détails en images.

Décidément...

Et il faut comprendre que s'il en sont à virer autant de gens, c'est que cela va vraiment mal...

En complément sur Deutsche Bank :

En complément sur licenciement :

En complément sur emploi :

   

Lundi 8 Juillet 2019 - News # 18713 

C'EST CASH ! Avec Olivier Delamarche et comme invité Michel Santi, économiste. Vers la fin de l'argent liquide ?

Je suis stupéfait que d'emblée personne dans l'émission n'ait parlé de la motivation des banques à faire supprimer le cash : les commissions ! Les commissions sur toutes les transactions actuellement faites en argent liquide. Notamment par les groupes de cartes bancaires (VISA, MasterCard, etc.).

Maintenant, la disparition du cash n'est pas inéluctable : c'est avant tout une question de volonté politique. Il faut arrêter de raconter n'importe quoi.

Le climat de l'émission glisse lentement et ça devient l'affrontement. 

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur argent liquide :

     

Lundi 8 Juillet 2019 - News # 18706 

La Deutsche Bank en tête du palmarès des banquiers millionnaires : 643 financiers rémunérés plus de un million d'euros ! Voir [ici] ().

Indécent.

En complément sur Deutsche Bank :

En complément sur banquier :

En complément sur rémunération :

   

Vendredi 5 Juillet 2019 - News # 18639 

"La vérité des prix", ou capitalisme, la crise finale ? Une conférence de Michel Drac :

SYNOPSIS :

Conférence autrement nommée "La vérité des prix". 

Le Club du Mercredi recevait Michel Drac le Mercredi 29 Mai 2019. 

Auteur de nombreux livres, dont "Voir Macron : 8 scénarios pour un quinquennat", Michel Drac nous a présenté ses travaux les plus récents sur la crise du capitalisme et le bouleversement des prix. 

Le fonctionnement actuel des différentes banques centrales entraîne des changements sévères sur les marchés. Michel Drac dresse une analyse inédite, performante et percutante, nous interrogeant sur l'état du système libéral. Si tant est que ce dernier existe encore.

La conférence est suivie d'une séance de questions/réponses sur l'actualité, et notamment sur la crise des gilets jaunes.

Non évalué.

En complément sur capital :

En complément sur prix :

En complément sur Michel Drac :

   

Mercredi 3 Juillet 2019 - News # 18596 

Actu au Scalpel #46 par LLP : "Dieudonné en Vérité... si je mens !" :

Une vidéo majeure démontrant que Dieudonné monte incontestablement des opérations qui s'avèrent en fin de compte des tromperies, voire des escroqueries (le coup de sa vidéo publiée en Mai 2016 faisant la promotion du remboursement de crédit hypothécaire auprès des banques alors même que la fraude est avérée en Mars 2016 et que la justice donne tort aux clients dans 90% des cas, est tout à fait symptomatique et dégoûtant).

Toutes ses opérations ont disparu : Anacrédit, Ananassurance, le concert pour la paix, l'opération des prêts bancaires abusifs, etc.

En fait, il utilise sa notoriété et son public pour faire du pognon sur leur dos.

LLP a fait ici un travail remarquable de recherche, et les faits sont là, indéniables, définitifs.

Même si parfois, il dit des choses vraies, dénonce des injustices et certaines turpidides du système, je ne relaie plus désormais les vidéos de Dieudonné, car il trompe les gens pour faire du pognon : il les abuse. Et ça, c'est indigne d'un type qui prétend lutter contre le système. C'est de la trahison. Il trahit son propre public. Ignoble et décevant.

Déjà son histoire de cercueil m'avait choqué : c'est une opération anormale pour un humoriste, qui trahit une cupidité maladive. Il veut faire du pognon à tout prix, même si c'est au dépend de son propre public. Dégueulasse et choquant.

Quand à "sa" crypto-monnaie Zynecoin, c'est clairement une arnaque, et j'ai bien fait de la dénoncer il y a quelques jours après une petite recherche personnelle.

Pour ce qui est de la partie de la vidéo sur Alain Soral, j'ai toujours une tendresse pour ce type, qui fait toujours de belles analyses, et en direct. C'est rare. Il a encore des choses à nous apporter, et je le considère comme une sorte résistant hors pair très courageux (d'ailleurs, il en prend beaucoup dans la gueule, ses innombrables procès démontrent la justesse de certaines de ses analyses).

Merci LLP pour cette excellente vidéo qui dévoile la vraie nature de Dieudonné. 

En complément sur Actu au Scalpel :

En complément sur LLP :

En complément sur Dieudonné :

   

Mercredi 3 Juillet 2019 - News # 18579 

"Comment les banques ont-elles acheté les États ?", une conférence de Valérie Bugault, avocate spécialisée en fiscalité internationale :

Non évaluée.

En complément sur banque :

En complément sur Valérie Bugault :

     

Mardi 2 Juillet 2019 - News # 18572 

 

Petite note de lecture sur le livre "Dépossession - Comment l'hyperpuissance d'une élite financière met États et citoyens à genoux" de Liliane Held-Khawam :

Comprendre l'état actuel du monde, de notre asservissement à tous au profit de quelques uns, et comment nous en sommes arrivés là, telles sont les buts premiers de ce livre passionnant, et absolument pas rébarbatif malgré les sujets abordés : l'endettement, la banque, les marchés, la spéculation, la finance de l'ombre, les stratégies de dominations et de concentration des richesses, etc.

Un livre qui se lit comme un roman, et qui démonte les arcanes majeurs d'un capitalisme financier triomphant, fondamentalement transnational, et absolument dominateur et cynique.

Un livre MAJEUR, à lire absolument, nous donnant une photographie cohérente, précise, synthétique, et crédible, de ce qui nous arrive à nous tous citoyens du monde.

Les moins :
- Un livre à mon avis réalisé dans la précipitation : il reste ici et là quelques coquilles (rien de grave).
- Plus embêtant : le format est trop petit avec des images, des tableaux et des graphiques, parfois quasi illisibles (quel gâchis !).
- Il manque les annexes ! Néanmoins, on peut les télécharger [ici] () (J'aurais vraiment apprécié que le livre soit complet).

Les plus :
- Vraiment didactique, clair, très accessible et facile à lire.
- Incontestablement la meilleure synthèse disponible à ce jour sur notre dépossession à tous par la caste, la ploutocratie, et la finance, mondiales.

Je recommande ce livre plus que vivement.

À lire absolument !


Vous trouverez sur cette page () où commander cet excellent livre.

En complément sur Liliane Held-Khawam :

       

Jeudi 27 Juin 2019 - News # 18433 

Banques européennes : un système en quasi faillite ? avec Olivier Delamarche :

SYNOPSIS :

On le sait le secteur bancaire européen est en très grande difficulté cela ne date pas d’aujourd’hui... de nombreuses banques dans la zone euro ne gagnent pas leurs coûts du capital. Des banques en faillite, maintenues en vie grâce aux liquidités offertes par la BCE. La BCE peut-elle maintenir pendant des années un système bancaire en quasi faillite ?

En complément sur banque :

En complément sur faillite :

En complément sur Olivier Delamarche :

   

Mercredi 26 Juin 2019 - News # 18421 

La Russie placée en tête de la dédollarisation mondiale par la Banque centrale européenne (BCE). Voir [ici] ().

En complément sur dollar :

       

Lundi 24 Juin 2019 - News # 18359 

Réseau luxueux de fraude fiscale : "Le Prince et la banquière, enquête sur un club financier très privé" :

SYNOPSIS :

C’est l’histoire d’un disque dur informatique remis par un détective privé à la justice. A l’intérieur, près de 200 000 documents, des mémos, des fax, des mails, des documents comptables et surtout des listes de noms. C’est la mise à nu des secrets, jusqu’ici bien gardés, d’un réseau financier international soupçonné de fraude fiscale opérant depuis 25 ans entre la Belgique, la Suisse et les Emirats Arabes Unis.

Parmi le millier de noms apparaissant dans ces listings informatiques, près de 200 Français, principalement des chefs d’entreprises et de riches héritiers et héritières.

Ainsi des centaines de millions d’euros auraient échappé au fisc français.

Cette exceptionnelle mine d’informations permet de décrypter pour la première fois de l’intérieur le fonctionnement d’un cercle très fermé : des rendez-vous discrets et des fêtes somptueuses, des clients protégés par des pseudonymes, des livraisons d’argent en liquide dans des cabas et des cartes bancaires très spéciales.

Sont soupçonnés d’être à la tête de ce réseau présumé de fraude, un prince issu d’une des plus anciennes familles aristocratiques d’Europe, Henri de Croÿ et une mystérieuse banquière, Geraldine Whittaker. Cette Britannique respectable a été reçue par la Reine d’Angleterre et décorée de la légion d’honneur par Nicolas Sarkozy. Quel rôle auraient-ils joué, et joueraient-ils encore ? Comment ce cercle très fermé a-t-il évolué pour s’adapter à des législations de plus en plus rigoureuses sur la fraude fiscale ? Où est passé aujourd’hui l’argent ?

Désormais des témoins parlent. Grace à leur témoignages et en nous appuyant sur les documents issus du disque dur, nous avons pû mener l’enquête et remonter les fils de la fraude présumée.

Un documentaire montrant comment fonctionne réellement le capitalisme : les places offshores, les holding avec empilement de sociétés domiciliées dans des paradis fiscaux, le tout dirigé par des escrocs.

On n'a objectivement pas besoin, pour faire tourner une économie saine, de tout ce fatras juridique et financier qui ne sert que les magouilles. Quelques États bien décidés peuvent y mettre fin une fois pour toutes. Des façons de fonctionner n'ayant rien à voir avec la libre entreprise.

À voir !

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur magouille :

   

Samedi 22 Juin 2019 - News # 18319 

Serge Federbusch sur la crise des Gilets jaunes : «Le pouvoir survit grâce à l'aide de la Banque centrale européenne» :

SYNOPSIS :

Entretien du 22/6/2019 avec Serge Federbusch, président de l'association Aimer Paris. Sur le plateau de RT France, il s'exprime sur l'acte 32 des Gilets jaunes du 22 juin, et sur la façon dont le gouvernement a résisté aux manifestations. Selon lui, «la répression finira par atteindre les limites de son exercice».

En complément sur Gilet Jaune :

En complément sur Serge Federbusch :

     

Vendredi 21 Juin 2019 - News # 18298 

Mise au point de l'UPR sur les mini-bots : la dislocation de l'euro commencerait-elle en Italie ?

SYNOPSIS :

Le 11 novembre 2018, Vincent Brousseau, qui a travaillé 15 ans à la Banque centrale européenne, prévenait que la première action de la dislocation de l'Euro pourrait commencer par le retour à la lire italienne par l'intermédiaire de la mise en place des minibots.

Les minibots sont ce que l'on pourrait appeler des chèques impôts. Ils sont acceptés par le fisc italien pour payer les impôts.

L'air de rien, ces minibots permettent à l'Italie de contrôler une monnaie nationale (sur sa valeur comme sur sa quantité), Chose qu'elle ne pouvait plus faire avec l'euro.

C'est un premier pas pour l'Italie vers le retour à une monnaie nationale et donc la dislocation de l'euro.

Ce sujet n'est pas à prendre à la légère, en cas de sortie de l'Italie de la zone euro (seulement possible en quittant l'UE), l'Italie pourrait bien laisser une dette, du fait des soldes Targets, de prêt de 600 milliards d'euros qui serait repartie entre les pays restant dans l'euro. Cela pourrait coûter environ 125 milliards à la France, qui aurait du mal à éviter la faillite.

Pour en savoir plus sur ce sujet, retrouvez les vidéos Vincent Brousseau [ici] ().

Bravo à Vincent Brousseau pour ses prédictions pertinentes et fondées.

À voir !

En complément sur mini-bots :

En complément sur Italie :

En complément sur Vincent Brousseau :

   

Jeudi 20 Juin 2019 - News # 18269 

Faillite en vue : L'économiste allemand Marc Friedrich sur l'état de la Deutsche Bank : «La banqueroute de Lehman Brothers paraîtra une simple gaminerie». Voir [ici] ().

En complément sur Deutsche Bank :

En complément sur faillite :

En complément sur banqueroute :

En complément sur ruine :

 

Mardi 18 Juin 2019 - News # 18187 

La Deutsche Bank va créer une banque poubelle pour y loger 50 milliards d’euros d’actifs douteux. Voir [ici] ().

Il est incroyable de voir comment le capitalisme arrive à créer légalement des structures pourries...

Aucune loi qui punit ces banquiers véreux qui spéculent à longueur d temps avec des sommes folles qui, à l'origine, ont été créées par des centaines de millions de travailleurs.

À gerber ! 

En complément sur Deutsche Bank :

       

Jeudi 13 Juin 2019 - News # 18088 

De l'or à la monnaie papier, la grande escroquerie - Le Zoom - Olivier Pichon :

SYNOPSIS :

En août 1914, la Banque de France avait décidée, du jour au lendemain, d'abandonner la convertibilité en pièces d'or des billets de banque que possédaient les Français. L'ouvrage des professeurs Mestre et James De l'or à la monnaie papier : le changement d'Ere (1914 - 1939), préfacé par Olivier Pichon, raconte se qui s'est passé devant les tribunaux lorsqu'un Etat décide de saborder son système monétaire pour voler les citoyens.

Non évalué.

En complément sur l'or :

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

En complément sur Olivier Pichon :

 

Samedi 8 Juin 2019 - News # 17985 

Crise bancaire : la CEDH condamne l'Islande. Voir [ici] ().

Ou comment le droit-de-l'hommisme et des juges sont instrumentalisés pour défendre des banquiers-traîtres et le capitalisme.

En complément sur Islande :

       

Vendredi 31 Mai 2019 - News # 17803 

CETA : La cour de justice européenne (CJUE) permet aux multinationales d’attaquer les États. Voir [ici] ().

Ou, dit autrement, comment la loi du marché et des intérêts privés, avec la complicité de nos traîtres de politiciens, se sont arrangés en secret (les négociations du CETA ont soigneusement été tenues secrètes, et inaccessibles au grand public pour que celui-ci ne s'y oppose pas) pour être plus forts que les États et les peuples...

Et malgré ce genre de News bien factuelle, on trouve encore des millions d"hypnotisés qui ne comprennent toujours pas l'essence néolibérale de l'Union Européenne, et qui souhaitent pourtant absolument y demeurer par idéologie ou fascination émotionnelle. 

L'Union Européenne n'est pas une construction des peuples pour les peuples, mais d'oligarques au service des banques et de la finance, des multinationales, et de leurs lobbies.

Et, contrairement à ce qu'on fait croire à tous les peuples européens, on ne peut pas la réformer car, pour modifier les traités, il faut l'unanimité des pays + l'unanimité des ratifications par les peuples (référendum ou parlement). Donc, sortons de cette prison construite pour nous assujettir au Capital et nous priver de la démocratie !

Frexit !

En complément sur CETA :

En complément sur CJUE :

     

Jeudi 30 Mai 2019 - News # 17792 

Guerre au Yémen : Des dockers de Marseille refusent de charger des armes françaises pour l’Arabie saoudite. Voir [ici] ().

Et oui, le monde ne marche que parce-qu'il y a des travailleurs.

Et le monde n'est fait que par les travailleurs.

Tout ce que vous pouvez voir de la civilisation, tous les objets, toutes les constructions, et même la nourriture, ont été fait par des travailleurs.

Une belle initiative, un pied de nez magistral qui remet les pendules à l'heure, et dont beaucoup devraient s'inspirer, notamment les Gilets Jaunes.

La grève générale illimitée est l'outil par excellence qui montrera aux parasites intellectuels et surpayés la vraie nature de la civilisation : ce sont les travailleurs qui la construisent et la font vivre pas les publicitaires, les services marketing, les politiciens, les actionnaires oisifs, les spéculateurs, les banquiers et les financiers, et autres parasites détestables, qui se sont là que pour se gaver indûment sur le dos du peuple.

En complément sur Yémen :

En complément sur Arabie saoudite :

En complément sur docker :

   

Mercredi 29 Mai 2019 - News # 17763 

Licenciements : Macron aurait fait pression sur General Electric pour décaler les annonces de suppression d'emplois à après les européennes. Voir [ici] ().

Ce type est un traître à la nation, un vendu au​​​​​x banques et aux multinationales, c'est très grave.

En complément sur General Electric :

En complément sur licenciements :

En complément sur européennes :

   

Lundi 27 Mai 2019 - News # 17705 

Olivier Delamarche : la croissance par la dette prépare un cataclysme - Poléco n°217 :

SYNOPSIS :

1) Un modèle économique basé sur la dette
- La socialisation des dettes, un processus sans fin depuis 2008
- La reprise des facilités monétaires, la FED comme la BCE, depuis octobre 78
- Obama, destructeur de la classe moyenne américaine
- Les Chinois n’achètent plus les bons du trésor américains
- Stopper à tout prix la hausse des taux
- Faut-il se moquer de la dette ?
- La dette est partout jusque dans vos retraites, vos livrets A, vos produits d’épargne
- Séparer banques de dépôts et banques d’affaires ?
- L’imposture des stress-tests, non les banques ne vont pas bien
- Après avoir fait payer les contribuables (2008), au tour des épargnants

2) Planche à billets à vie !
- Risque de faillites de banques en chaîne
- Nous sommes en récession, un risque de 30% du PIB
- L’examen de la croissance américaine, un chiffre sujet à caution
- Pour produire 1 $ de PIB, il faut 7 $ dollars de dette
- Pourquoi n’y a-t-il pas de croissance hors dette ?
- Les banques centrales vers 100% du PIB rachètent le capital des entreprises, ce n’est pas leur job
- La France attractive pour les capitaux ?
- Inflation probable, monnaie de singe en vue
- Pourquoi met-on en prison les faux monnayeurs et pas M. Draghi qui fait la même chose ?
- Le Cave se rebiffe : élections européennes
- L’euro : une chimère ?
- L’espace euro : une course de handicap, les mules courent avec les purs sangs
- La richesse du sud siphonnée par le nord
- Les pertes de pouvoir d’achat de la France et de l’Italie, Gilets Jaunes et votes italiens

3) Le jour où l’Italie partira
- Un récit édité chez Feltrinelli
- France, Italie, Espagne, victimes annoncées de l’euro
- L’Italie ne fera pas comme la Grèce, Salvini n’est pas Tsipras
- L’Italie prépare son coup. Faire porter la responsabilité de son départ à la Commission européenne
- La vérité nous oblige à dire que la sortie de l’euro ne sera pas un long fleuve tranquille
- La France devrait suivre ?
- Retour en France, la cinquième économie du monde et sept mois de révoltes populaires
- Un président autiste
- Crise de la dette, plus récession, un mélange explosif !
- La baisse des impôts selon Darmanin, un enfumage, la dette et l’Europe l’empêchent
- Les GAFA, la vraie question : pourquoi des firmes multinationales payent 5 à 6 % d’impôt sur les sociétés quand les PME en France en sont à 33% ?
- Les paradis fiscaux sont partout
- Ultime réflexion sur l’aveuglement de nos supposées élites

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur croissance :

En complément sur dette :

   

Vendredi 24 Mai 2019 - News # 17629 

Contrefaçon : La France est inondée de faux billets de banque en provenance de Chine. Voir [ici] ().

En complément sur contrefaçon :

En complément sur billet :

     

Mercredi 22 Mai 2019 - News # 17571 

Voilà les raisons du chaos universel ! - Le Zoom avec Valérie Bugault :

SYNOPSIS :

Docteur en droit, Valérie Bugault publie un ouvrage détonnant :"Les raisons cachées du désordre mondial" chez Sigest. Elle explique comment depuis l'époque des grandes découvertes, les États sont peu à peu devenus des coquilles vidées de toute légitimité politique. Car en effet, les démocraties actuelles ne représentent plus les intérêts des peuples mais ceux des grands détenteurs de capitaux basés à la City de Londres et organisés comme des mafias. Mais Valérie Bugaut propose des échappatoires au sombre destin promis par les banquiers. Passionnant !

Non évalué.

En complément sur Valérie Bugault :

En complément sur désordre mondial :

     

Mardi 14 Mai 2019 - News # 17360 

Les réserves d'or de la Banque de France sont désormais sous la tutelle de la BCE. Voir [ici] ().

De la haute trahison ! Une fois de plus...

En complément sur l'or :

En complément sur d'or :

En complément sur BCE :

   

Mardi 14 Mai 2019 - News # 17353 

Étienne Chouard à La Réunion (2/3) - Conférence-débat : dette publique & monnaie - 13 mai 2019 :

SYNOPSIS :

Conférence n° 02-- Débat : Dette publique & création monétaire - 13 mai 2019 - Saint Leu.
Libre penseur, Etienne CHOUARD était à La Réunion du 12 au 14 mai 2019 pour plusieurs conférences sur les thèmes notamment de la démocratie, de la dette publique, la pression fiscale ou encore les banques...

Organisé par CSAPR Réunion

Captation vidéo // UPR TV La Réunion

Conférence n° 01-- Conférence-débat Démocratie & constitution - 12 mai 2019 - Saint Benoit 
https://youtu.be/V5DiQNe-kSU ()

Non évalué.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur dette :

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

 

Lundi 13 Mai 2019 - News # 17336 

Étienne Chouard à La Réunion (1/3) Conférence-débat-constituant - 12 mai 2019 :

SYNOPSIS :

Conférence n° 01-- Débat-constituant - 12 mai 2019 - Saint Benoit
Libre penseur, Etienne Chouard sera à La Réunion du 12 au 14 mai 2019 pour plusieurs conférences sur les thèmes notamment de la démocratie, de la dette publique, la pression fiscale ou encore les banques...

Organisé par CSAPR Réunion

Captation vidéo // UPR TV La Réunion

Non évalué.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur constitution :

     

Mercredi 8 Mai 2019 - News # 17191 

Économie : 19 faits aux États-Unis montrant que ce pays est déjà en sévère début de récession :

# 1 En avril, les ventes d'automobiles aux États-Unis ont diminué de 6,1% . Ce fut la pire baisse en 8 ans.

# 2 Le nombre de demandes de prêt hypothécaire a diminué pendant quatre semaines consécutives.

# 3 Nous venons d'assister au plus important crash immobilier de luxe en neuf ans environ.

# 4 Les ventes immobilières existantes sont en baisse depuis 13 mois.

# 5 En mars, les dépenses totales en construction résidentielle ont diminué de 8,4% par rapport à il y a un an.

# 6 La production manufacturière aux États-Unis a diminué de 1,1% au premier trimestre de cette année.

# 7 Les revenus agricoles baissent au rythme le plus rapide depuis 2016.

# 8 Les producteurs laitiers du Wisconsin font faillite "en nombre record".

# 9 Les ventes d'iPhone d'Apple baissent à un "rythme record".

# 10 Les bénéfices de Facebook ont ​​diminué pour la première fois depuis 2015.

# 11 Nous venons d'apprendre que CVS fermera 46 magasins.

# 12 Office Depot a annoncé la fermeture de 50 sites.

# 13 Dans l'ensemble, les détaillants américains ont annoncé plus de 6 000 fermetures de magasins jusqu'à présent en 2019, ce qui signifie que nous avons déjà dépassé le total pour l'année dernière.

# 14 Une nouvelle étude choquante a révélé que 137 millions d'Américains ont connu des difficultés financières dans le domaine médical au cours de la dernière année.

#15 Le débit des cartes de crédit dans les banques américaines a atteint son plus haut niveau en près de 7 ans.

# 16 Les impayés sur cartes de crédit ont atteint leur plus haut niveau en presque 8 ans.

# 17 Plus d'un demi-million d'Américains sont actuellement sans abri.

# 18 Le sans-abrisme à New York est le pire qu’il n’ait jamais été.

# 19 Près de 102 millions d'Américains n'ont pas d'emploi actuellement. Ce chiffre est pire qu’il ne l’a été à aucun moment de la dernière récession.

Source
 ().

En complément sur économie :

En complément sur récession :

     

Mardi 30 Avril 2019 - News # 16989 

Politique & Eco n° 213 : L’éternelle truanderie capitaliste :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent Jean-François Bouchard, consultant international pour les grandes institutions financières : banques centrales, FMI, Banque mondiale.

Son livre : L’éternelle truanderie capitaliste, éditeur : Max Milo 2019

1) Le nouveau visage de la dictature capitaliste
- Petits et puissants
- 1 Milliard d’hommes dans la prospérité
- Les riches et les pauvres ceux qui profitent de la mondialisation
- La classe moyenne à la peine
- Absence de cadre de sanction
- Convergence d’intérêts : revolving doors : les allers-retours pouvoir / Banques
- Deux secrétaires d’Etat sur trois aux USA issus de Goldman Sachs
- TINA/ There is no alternative!
- La loi du marché redoutable pour les pays qui veulent s’y soustraire
- Le cas du Venezuela, de l’Argentine
- Comment s’appauvrir par la rente
- Afrique : les pays qui réussissent pourtant dépourvus de ressources
- La Grèce, chargée de subventions et appauvrie par elles
- L’économie financière domine la politique, un banquier ne défendra jamais l’intérêt général
- Lloyd BLankfein :"Je fais le travail de DIEU"

2) Capitalisme sans frontières
- Lehman Brothers exécutée par Goldman Sachs
- Rothschild et la France
- La banque Espirito Santo au Portugal
- BNP Paribas, première banque européenne, sa taille de bilan est supérieure au PIB français
- Too big to fail or to save
- UBS et la Suisse le double de son PIB
- Jefferson, troisième président des Etats-Unis : les banques et le peuple américain
- Premier créancier de l’Amérique, la Chine : on ne tue pas son créancier !
- Monnaies et marchés, si les marchés veulent abattre un pays, ils le peuvent
- Le cas du rouble
- Quand la finance ne va plus à l’investissement
- Qu’est-ce que le trading à haute fréquence ?
- Le cas Soros et la livre britannique

3) Qui veut (et qui peut) juger et réformer le capitalisme mondial ?
 - Que peut faire la justice ?
- Un cadre juridique qui n’existe pas, le seul juge, le marché
- Les amendes aux banques, le cas BNP 
- Les fonds vautours l’exemple d’Elliot
- La légende de la dette
- Ces dettes qui ne furent jamais payées, le cas de l’Allemagne.
- Quel est le bon niveau d’endettement ?
- La dette japonaise
- La dette française : no problem ?
- Quelques figures peu sympathiques de traders de haut vol
- Les  économistes improbables prédicateurs
- Le payeur ultime, le contribuable !
- 10% du PIB européen en 2008 pour sauver les banques

Conclusion : Postface la grande et belle figure de Kondratiev

Non évalué complètement.

"Il n'y a pas de complot en ce sens qu'il n'y a pas d'organisation. [...] Il n'y a pas de collusion entre les membres de ce je ne sais quel groupe, [...] ça, ca n'existe pas" : Soit ce type est à la masse... , soit c'est un propagandiste libéral.

En complément sur capitalisme :

       

Lundi 15 Avril 2019 - News # 16589 

Politique & Eco n° 211 - Allemagne : une sortie furtive de l’euro ? Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent Vincent Brousseau de l'UPR :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent Vincent Brousseau, ancien haut fonctionnaire à la BCE (banque centrale européenne), normalien, docteur en économie et mathématiques.

1) De la BCE à la critique de l’Euro
- BCE les raisons d’une démission
- Le référendum de 2005
- De Trichet à Draghi, les facilités monétaires en question
- Qu’est-ce que le mécanisme de Target ?
- Dettes et créances entre pays de la zone euro, le cœur du problème
- Les arrières-pensées allemandes
- Une faiblesse cachée voulue par les Allemands

2) Une sortie furtive, comment pourquoi ?
- Personne en France ne connaît ce risque, médias et politiques muets sur la question
- L’Allemagne paiera ?
- Banquiers centraux, universitaires, conseillers de la CDU, beaucoup de monde pour refuser les créances  des "pays du club méd"
- Weber, Stark, Weidmann, Schlesinger, anciens de la Bundesbank, tous en désaccord avec la politique de la BCE
- Weidmann, président de la Banque centrale allemande invente le concept de sortie furtive repris par les universitaires (ZIN spécialiste de Target)
- 3 scenarios : 1 possible refus des créances du sud, 2 restitution tous les ans par des titres, 3 échéancier en or
- Collatéralisation : mise en gage d’un actif en contrepartie des Targets
- Variations consécutives des cours de l’euro allemand ou de l’euro italien ou espagnol
- La monnaie unique n’est plus unique, c’est la fin de l’union monétaire

3) Apocalypse  ou scenario paisible ?
- Les échanges intra européens perturbés ? Réponse : non
- Les cas d’une sortie brutale : l’Italie ?
- Dramatisation politico médiatique
- La souveraineté ne se partage pas !
- Et si la Catalogne voulait se doter d’une monnaie ?
- Sortie de l’euro et sortie de l’UE
- La Grèce en question : révélations inédites de Vincent Brousseau
- Quel sort pour la BCE ?
- Problème des paiements extérieurs de la zone euro, la dédolarisation n’est pas pour demain
- Retour sur le Brexit, comment Th. May sabote le vote populaire
- No deal en question : laisser croire que les Anglais ne l’ont pas voulu
  Une sortie à quelle échéance ? Réponse impossible mais ce scénario furtif a été annoncé  précocement par Vincent Brousseau.

Une excellente émission.

À voir !

En complément sur Vincent Brousseau :

En complément sur BCE :

En complément sur Brexit :

En complément sur Frexit :

 

Jeudi 11 Avril 2019 - News # 16465 

L'Équateur obtient 10,2 milliards de dollars du FMI et de la Banque mondiale. Voir [ici] ().

C'était en Février 2019, mais ceci explique cela...

Julian Assange a probablement été sacrifié sur l'autel de l'argent par ce traître de président Lenin Moreno.

En complément sur Équateur :

En complément sur Lenin Moreno :

En complément sur Julian Assange :

   

Dimanche 24 Mars 2019 - News # 15979 

Téléphonie mobile et Internet : "Nouveaux escrocs du téléphone : arnaques aux SMS" :

Passer son temps à arnaquer les autres...

Franchement, c'est terrible : les ténébres de l'Ego se développent dans l'homme, le faisant de plus en plus dégénérer.

À voir !

Quelques conseils :

En complément sur téléphonie :

En complément sur Internet :

En complément sur escroqueries :

En complément sur arnaques :

 

Jeudi 14 Mars 2019 - News # 15695 

Oligarques, police secrète, généraux : ces puissants réseaux qui gouvernent l'Algérie - Oumma TV :

SYNOPSIS :

Entretien dans l'Esprit d'actu avec Omar Benderra, consultant indépendant, ancien président de banque publique en Algérie et membre d’Algeria-Watch, l’association de défense des Droits de l’homme. Connaissant parfaitement les arcanes du système politique algérien qui se caractérise par une très grande opacité, pour y avoir gravité à la fin des années 80, Omar Benderra revient sur cette contestation populaire, donne les clefs du fonctionnement des décideurs algériens avec l'émergence de puissants oligarques associés aux décisions politiques, analyse les réseaux  de la françalgérie  qui tirent profit des relations économiques entre les deux pays  via à un système de commissions, et explique pourquoi il est favorable à une évolution politique consensuelle du régime.

Source : Oumma TV.

À voir !

En complément sur Algérie :

En complément sur oligarchie :

     

Mardi 12 Mars 2019 - News # 15622 

Économie et banque centrale américaines : "Comme par hasard, mesurés en or et non en dollars nominaux, le marché boursier américain et le PIB américain sont au même niveau qu'en 1961. Pas de croissance en termes d'argent réel" :

En clair : la FED a tellement imprimé d'argent (notamment par ses quantitative easings) que le dollar s'est dévalué au point d'annuler 60 ans de croissance ! 

C'est démentiel.

Ou dit autrement : comment les tombereaux de fausse monnaie de la FED ont détruit l'économie américaine. Les seuls gagnants : les banquiers et les grands spéculateurs (milliardaires, edge funs, fonds vautours, banques dites "d'affaire", etc.).

Merci à Compagnon pour le lien. 

En complément sur économie :

En complément sur fausse monnaie :

En complément sur FED :

   

Lundi 11 Mars 2019 - News # 15587 

Venezuela : les États-Unis sanctionnent une banque russe pour son «soutien au régime illégitime» de Nicolas Maduro. Voir [ici] ().

Ces connards fascistes d'américains...

En complément sur Venezuela :

       

Dimanche 10 Mars 2019 - News # 15578 

Violences policières : lorsque des CRS attaquent à plusieurs un Gilet jaune saltimbanque :

De vrais fascistes...

Les policiers deviennent de plus en plus pitoyables.

Ce type faisait de la musique, et ne constituait aucun danger.

En complément sur violences policière :

       

Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15510 

Dans la série les banques centrales sont complices de leurs amis banquiers : La BCE annonce de nouveaux prêts géants aux banques. Voir [ici] ().

Pour que les banques spéculent encore plus ?

C'est à ce genre de chose que l'on peut voir quelle est la vocation RÉÉLLE des banques centrales : servir leurs petits copains pour qu'ils continuent de jouer au casino mondial de la finance et des diverses bourses et marchés.

La BCE ferait mieux de prêter cet agent à taux zéro aux États, et que ceux-ci suppriment l'impôt sur le revenu (à l'exception des plus riches et avec une ponction progressive), et diminuent les taxes, ce qui permettrait à des millions de gens de mieux vivre, et de relancer l'économie. Rappel important : 70% du PIB des États, c'est la consommation des ménages.

Artisans, commerçants, petites et moyennes entreprises, et les autres, vous voulez du chiffre d'affaire ? Si les gens n'ont pas d'argent, avec quoi voulez-vous qu'ils achètent vos biens et services hum ?

Il nous faut redonner absolument de l'oxygène aux citoyens, ce qui vivifiera toute l'économie, et même les taxes récoltées par l'État. 

En complément sur banque centrale :

En complément sur BCE :

En complément sur banque :

En complément sur banquier :

En complément sur spéculation :


Mercredi 6 Mars 2019 - News # 15490 

Justice : le procureur qui a mis les banquiers islandais en prison. Voir [ici] ().

Un exemple à suivre !

En complément sur justice :

En complément sur banquier :

En complément sur Islande :

   

Lundi 4 Mars 2019 - News # 15436 

Interdit d'interdire - Une révolution est-elle souhaitable en Algérie ? :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit Malika Rahal, chercheuse au CNRS, historienne spécialisée sur l’Algérie, Omar Benderra, ancien président de la banque publique Algérienne, Majed Nehmé, journaliste, rédacteur en chef d’Afrique-Asie et Richard Labévière, journaliste.

Non évalué.

En complément sur Algérie :

       

Jeudi 28 Février 2019 - News # 15334 

La Banque de Russie a gagné des milliards grâce à l'or. Voir [ici] ().

En complément sur l'or :

       

Lundi 25 Février 2019 - News # 15273 

Pierre Jovanovic est l'invité de Politique & Eco n° 204 : Récession en vue, genre tsunami :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon reçoit Pierre Jovanovic pour sa revue de presse économique et financière.

1. Mauvaise santé des banques européennes
- Les commissaires européens : « les banques vont bien ! »
- Monte Paschi, Landesbank, Deutsche Bank, Commerzbank, Société Générale
- Un banquier a-t-il le droit de vous demander l’usage de vos retraits en liquide ?
- Le cash en France et en Allemagne comparaison
- L’inflation dissimulée
- L’INSEE et ses mensonges statistiques
- Qui peut désormais s’étonner des révoltes populaires ?

2. Le chômage, un génocide à bas bruit
- Le suicide des chômeurs, un chiffre jamais communiqué
- 100 000 chômeurs ont mis fin à leurs jours, comparaison avec les accidents de la route
- Un chômage mondial et structurel, automation et grand remplacement
- Licenciements dans l’industrie automobile, Audi WW, Ford Général Motors...
- L’antisémitisme comme diversion ?
- Les  « enterrements de pauvreté », un signe économique et social fort

3. Nos voisins européens font-ils mieux ?
- Les banques françaises très exposées sur le risque Italien
- La Société Générale continue à se défaire de ses succursales étrangères
- Salvini : si la BCI (Banque centrale Italienne) et l’autorité des marchés financiers italiens n’ont pas fait leur travail,  la prison pour leurs dirigeants !
- Chantage des banquiers sur les politiques, les épargnants en otage
- Retour sur le suicide à la Monte Paschi
- La Standard Chartered et Goldman Sachs, truanderie sur les devises
- Qui parle de la dette ?
- Paradoxe : les bons du trésor italiens ont trouvé preneurs !

4. Retour en France, la classe politique et les Gilets Jaunes
- Hollande financé par PIMCO, plus gros hedge found mondial... « mon ennemi c’est la finance ! »
- Conférences de M. Hollande à l’Hôtel Le Meurice : 200 000 euros
- Condescendance de la classe politicienne
- Les Gilets Jaunes : une tâche (de sang) sur le quinquennat
- BCE : le bilan gonflé  de rachat d’obligations
- Reprise des « facilités monétaires » des deux côtés de l’Atlantique
- La loi du 3 janvier 73 en question
- L‘adresse à M. Villeroy de Galhau à venir sur le plateau de Politique & Eco pour s’en expliquer
- Le service de la dette est égal à la moitié de la DGF aux collectivités locales, voilà l’explication aux fermetures de tribunaux, de maternité et de commissariats.

Conclusion : les Gilets Jaunes une répétition générale

Une excellente revue de presse montrant la déliquescence du pouvoir, et des "élites" de toutes sortes.

La réponse de la Banque de France est épique, et emblématique de la société du mensonge et de la tromperie dans laquelle nous sommes désormais. C'est consternant de voir de pariels traîtres..., et payés avec notre argent en plus.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur récession :

     

Samedi 23 Février 2019 - News # 15250 

Liquidation judiciaire de l’usine Arjowiggins : l’UPR demande sa nationalisation – Reportage :

SYNOPSIS :

François Asselineau s’est rendu le 19 février 2019 sur le site de l’usine #Arjowiggins, à Jouy-sur-Morin, actuellement en liquidation judiciaire, et où les salariés ont reçu leur lettre de licenciement ce 21 février.

Presque tous les salariés pourraient perdre leurs emplois. Il a rappelé devant une partie des salariés et le maire notamment, rassemblés autour de lui, le rôle fondamental de l’Union européenne qui interdit à la France d’interdire la libre circulation des mouvements de capitaux avec les pays du reste du monde (article 63 TFUE).

Il a rappelé que racheter l’usine, et ainsi sauver les emplois et les familles qui pourraient se retrouver sinistrées, ne coûterait rien proportionnellement sur le budget de l’Etat. Il a proposé publiquement la #nationalisation de l’usine pour la rattacher par exemple à la Banque de France. Dans le cas contraire, la France pourrait devenir à terme dépendante de l’étranger pour la fabrication sécurisée de ses propres billets de banque.

Non évalué.

En complément sur UPR :

En complément sur nationalisation :

     

Jeudi 21 Février 2019 - News # 15225 

UBS condamnée pour fraude fiscale : Stéphanie Gibaud, lanceuse d'alerte, ex-employée de la banque UBS : «La France siffle la fin de la récré» :

En complément sur UBS :

En complément sur Stéphanie Gibaud :

En complément sur fraude fiscale :

   

Mercredi 20 Février 2019 - News # 15187 

La France inflige une amende record de 3,7 milliards d'euros à la banque UBS pour fraude fiscale. Voir [ici] ().

Excellent !

Les voleurs / fraudeurs qui ne payent pas leur dû à la Nation doivent être sévèrement punis.

En complément sur UBS :

En complément sur fraude fiscale :

     

Dimanche 17 Février 2019 - News # 15105 

Olivier Delamarche sur les Gilets Jaunes et la situation catastrophique de la population : “Aujourd’hui, les gens ne peuvent plus boucler leurs fins de mois. A votre avis ? Que se passera-t-il quand les pays auront des déficits budgétaires de 7 % ?” :

Déjà aujourd’hui, on le voit bien avec les gilets jaunes, les gens n’en peuvent plus. Ils ne peuvent plus boucler leurs fins de mois ! Ce qui a été à l’origine du mouvement et qui n’était qu’un prétexte, c’était cette fameuse taxe sur l’essence. Mais qu’est ce que vous croyez qui va se passer quand tous les pays vont être avec des déficits budgétaires de 7% etc…Qu’est-ce qu’ils vont faire les politiques ? Eh bien ils vont faire ce qu’ils font d’habitude et ne croyez pas qu’ils vont réduire leur train de vie, et donc qu’est-ce qu’ils vont faire ? Eh bien, ils vont mettre des taxes, des impôts. Quand un pays s’endette, c’est quoi de la dette ? C’est ce que vous ne pouvez pas payer tout de suite, donc ça veut dire que vous reportez mais au final, vous payez. Et vous payez comment ? Par le seul truc que connaissent les politiques, l’impôt ! L’impôt, la Taxe, peu importe le nom qu’on lui donne, on s’en fiche, c’est la même chose.[…] Imaginez que vous allez acheter à manger en empruntant à 10 ans à la banque. Enfin, y a un truc qui ne va pas. Et c’est ce qu’on fait aujourd’hui. Avec une récession vous aurez en plus des contraintes économiques qui font que ça va peser encore davantage sur la population et la population qui en a déjà marre, là du coup elle en aura vraiment marre !

Olivier Delamarche.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur Gilet Jaune :

     

Jeudi 14 Février 2019 - News # 15031 

Zoom - Pierre Jovanovic sur TV Libertés : Imprimerie Arjowiggins, le scandale caché ! :

SYNOPSIS :

Et si la France était dans l'incapacité de fabriquer ses propres billets de banque ? La question doit être posée après l'incroyable liquidation judiciaire de l'imprimerie Arjowiggins qui produisait les passeports, les cartes grises, les chèques de banque de la France. Pierre Jovanovic a mené une enquête sur le terrain. Il a découvert la détresse des 240 salariés abandonnés, le jeu trouble du gouvernement Macron et du ministre de l'Économie Bruno Le Maire. Et si l'on avait liquidé sciemment cette entreprise, stratégique pour les intérêts de la France ? Pierre Jovanovic fait cette révélation :"Ce que j'ai vu là, je l'ai vu en Grèce !"

Une affaire gravissime montrant, une fois de plus, que nos politiciens sont des traîtres.

Une entreprise vitale au pays (impression des passeports et des billets) a été délibérément détruite, et vendue à toute vitesse.

À voir !

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur scandale :

     

Mercredi 13 Février 2019 - News # 14998 

Chroniques de la dégénérescence : Philippe Herlin dénonce, avec raison, un gâachis d'argent public :

Le mensonge et la fausseté, associés à la cupidité, principales égéries de notre monde caduque et dégénéré : après l'arnaque de la fausse monnaie crée par les banques centrales (appelé pudiquement Quantitative Easing) et les banques commerciales (appelée, c'est un comble, des prêts), l'arnaque et la fausseté de l'art contemporain...

Dans les deux cas, il y a des profiteurs, des parasites qui se gavent, mais c'est toujours le peuple qui paye et qui est baisé.

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur art contemporain :

     

Mardi 12 Février 2019 - News # 14959 

L’Italie veut abolir la banque centrale et emprisonner les banquiers corrompus. Voir [ici] ().

Une super idée, mais là les vrais ennuis vont commencer pour Matteo Salvini et ses amis.

La seule façon de gagner, c'est de mettre toute la puissance de l'État dans la balance.

C'est possible puisque l'Islande a bien réussi à le faire.

En complément sur Italie :

En complément sur banque centrale :

En complément sur banquier :

   

Mardi 12 Février 2019 - News # 14958 

Viktor Orban supprime l’impôt à vie aux femmes ayant quatre enfants ou plus. Voir [ici] ().

Ahhhh, voilà une belle mesure en faveur de la natalité et des familles !

C'est quand même autre chose que les mesures immigrationnistes de merde des bobos, des gauchistes, et des Cédric Herrou qui font entrer illégalement des clandestins sur le territoire français.

Vive le populisme, la démocratie véritable !

À bas toutes les idéologies et l'abus des droits de l'homme qu'est le droit-de-l'hommisme !

Maintenant, l'idéal serait de supprimer l'impôt sur le revenu de tous les gens qui sont en dessous d'un certain plancher : cela permettrait aux gens de vivre décemment, et cela relancerait la consommation et vivifierait toute l'économie, 70% du PIB étant constitué par la dépense des ménages.

Et il y a largement tout l'argent qu'il faut pour le faire : 300 milliards d'euros et de fraude fiscale par an + 41 milliards de frais de la dette par an qui sont payés inutilement, si ce n'est pour engraisser des banques et des fonds spéculatifs, si les États pouvaient emprunter directement aux banques centrales à taux zéro et non au banques commerciales.

Comme quoi, il existe des solutions...

En complément sur Viktor Orban :

En complément sur impôt :

En complément sur taxes :

   

Dimanche 10 Février 2019 - News # 14922 

Une réflexion terriblement pertinente de Serge Mongeau, médecin, écrivain, éditeur et père de la simplicité volontaire au Québec :

Quand 26 personnes ont autant que 50% de l'Humanité, c'est le signe que nous avons atteint un point de folie incompatible avec la survie durable de l'Humanité.

Qui est responsable ? Nos traîtres de politiciens qui ont laissé faire les banques, les spéculateurs, et les multinationales, aidés et couverts par les médias et les universités et les grandes écoles.

L'échec de cette humanité est patent, et terrible.

En complément sur réflexion :

       

Dimanche 10 Février 2019 - News # 14912 

Changement de pied des banques centrales : les implications selon Olivier Delamarche :

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur banque centrale :

En complément sur FED :

En complément sur BCE :

 

Vendredi 8 Février 2019 - News # 14857 

WikiLeaks révèle que les États-Unis ont utilisé le FMI et la Banque mondiale à des fins militaires comme des armes “non conventionnelles”. Voir [ici] ().

Rien d'étonnant : les États-Unis sont devenus une saloperie planétaire (et depuis plusieurs décennies).

Quand au FMI et à la Banque mondiale, ce ne sont pas des institutions pour aider les peuples et les Nations, mais pour les contrôler, les dominer, et les piller.

En complément sur WikiLeaks :

En complément sur FMI :

En complément sur Banque mondiale :

   

Dimanche 3 Février 2019 - News # 14717 

Je publie ici une lettre ouverte que l'un de mes amis Facebook m'a envoyée, et que je trouve particulièrement réussie :

LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT Emmanuel MACRON.

Monsieur Macron nous savons déjà que vous êtes fabriquant et vendeur de gilets jaunes par l'intermédiaire de vos amis multimilliardaires qui sont à l'initiative de tous les projets d'instauration du chaos pour pouvoir réprimer et installer votre nouvel ordre mondial, qui n'est pas le notre, que le peuple et les personnes libres physiquement et moralement n'accepteront jamais;

vous n'êtes absolument pas gilet jaune dans votre cœur sinon vous vous seriez déjà joint à la population, vêtu de ce gilet jaune et vous seriez au premier rang face aux CRS;

vous dites que la population n'est pas du côté des gilets jaunes, vous vous trompez, même ceux qui n'aiment pas la couleur jaune ou qui ne sont pas d'accord sur tous les sujets soutiennent avec force et conviction ce noble mouvement qui réunit et rassemble l'ensemble des français, à l'exception bien sur de vos homologues (2000 à 3000 personnes), de vos supérieurs (quelques dizaines ou centaines de personnes), de vos servants dociles et fidèles (quelques milliers de personnes qui commencent d'ailleurs déjà à vous lâcher), ceux de votre parti le LERM associé aux foulards rouges haineux et débiles et les incontrôlables de blocs marginaux de tous bords infiltrés parmi les gilets jaunes pour tenter de les discréditer (quelques milliers), une partie des forces de l'ordre (quelques dizaines de milliers qui n'ont pas compris qu'ils allaient être sacrifiés);

voilà monsieur le président je vais être très large en votre faveur en disant que vous pouvez encore à ce jour rassembler 90.000 personnes (surtout des policiers et gendarmes qui se croient obligés d’obéir et qui commencent à craquer et à se poser les bonnes questions) sur les 67 millions d'habitants de ce pays, soit même pas 0,2% ...le soutien dont vous disposez n'est donc pas français, il est étranger, il est celui des grandes familles de la caste mondialiste, des multinationales, des lobbies, du FMI et du système mondial de la finance, des gestionnaires cooptés de l'union européenne, des fabricants d'armes, des industries pharmaceutiques, agroalimentaires, aéronautiques, technologiques;

soyons clairs, en France vous ne disposez pratiquement que du soutien armé de la police, du soutien judiciaire puisque la justice n'est plus libre et indépendante, et du soutien des médias officiels;

vous ne vous êtes maintenu au pouvoir que par la force des armes, quelques habiles manœuvres de diversion, quelques primes et revalorisations ciblées;

votre entêtement a déjà provoqué la mort de plusieurs personnes, d'abominables mutilations par dizaines, des blessés par milliers, des arrestations pour rien par milliers, des emprisonnements par centaines;

rendez vous à l'évidence monsieur le président, le peuple veut votre départ au plus vite, il ne veut pas de votre politique, de la perte des libertés, de la répression, il ne veut plus du système de gouvernance actuel, des parlementaires et hauts fonctionnaires qui se gavent au détriment de tous, le peuple veut aussi le départ de ces gens, il veut mettre en place le RIC, des assemblées citoyennes, il veut le Frexit (la sortie de cette fausse union européenne), il veut l'annulation de la dette, la nationalisation des grandes banques, une gestion plus humaine de l'État et des administrations, des emplois pour tous, de meilleurs salaires, de plus belles conditions de vie, de l'espoir pour leur famille, pour les générations à venir, le peuple veut la paix pas les guerres incessantes dans le monde, pas une guerre civile;

le peuple est juste, il est éveillé, il partage, il fraternise, il est libre et préfère mourir que perdre sa liberté et son honneur, il apprend vite et comprend les choses, il dénonce les mensonges, les manipulations, il n'est pas dupe ni naïf, il est capable d'exercer directement le pouvoir pour le bien de la nation et c'est ce qu'il demande;

il peut faire preuve de compréhension et de clémence et il saura vous pardonner si vous savez reconnaître vos erreur et tomber dans ses bras en lui donnant tout votre amour, en sortant véritablement de cette spirale infernale que vous avez enclenchée;

je pense que vous avez encore la possibilité de faire quelque chose de bien, de faire le bon choix, de revenir vers votre peuple ou de lui laisser la place, vous pouvez refuser les directives que les puissants vous donnent, oui, je sais, c'est difficile mais vous en avez encore le pouvoir, ce pouvoir est en vous tout comme il est dans le peuple;

écoutez le cri de ce peuple qui réclame justice, équité, liberté, et un peu de bonheur, avant qu'il ne soit trop tard;

personne ne peut étouffer un peuple à moins de l'exterminer totalement;

je n'ose croire que c'est ce à quoi vous aspirez, alors laissez le vivre, mettez fin à son supplice;

il y va de votre honneur en tant qu'être humain, de la valeur de votre statut en tant que président;

soyez un homme, un vrai, prenez la bonne décision!

Alain Mask.

Une belle lettre, bien inspirée, à relayer !

En complément sur lettre ouverte :

En complément sur Macron :

En complément sur gilet jaune :

   

Mardi 29 Janvier 2019 - News # 14567 

«La Banque d'Angleterre a détruit sa crédibilité» avec son refus de rendre son or à Nicolas Maduro.Voir [ici] ().


Samedi 26 Janvier 2019 - News # 14519 

Venezuela : À la demande des États-Unis, la Banque d'Angleterre a refusé de rendre de l’or au gouvernement de Nicolas Maduro pour un montant de 1,2 milliard de dollars (1,05 milliard d’euros). Voir [ici] ().

Voilà la RÉALITÉ : les États-Unis et le Royaume-Uni sont des voleurs et des fomenteurs de coups d'État.

En complément sur Venezuela :

       

Vendredi 25 Janvier 2019 - News # 14502 

La très instructive publication des comptes 2017 des partis politiques par la CNCCFP == l’UPR est le plus grand parti français indépendant des banques et de l’État, et probablement le 3e par le nombre d’adhérents. Voir [ici] ().

En complément sur UPR :

       

Jeudi 24 Janvier 2019 - News # 14495 

Emploi, chômage, et employeurs : 7.000 personnes postulent une banque qui propose 50 postes : tout le drame du décisif rapport "1 emploi offert / N demandeurs"... Voir [ici] ().

Pour ceux qui ne comprendraient pas, voir les explications essentielles de ce rapport fondamental dans cette News ().

En complément sur emploi :

En complément sur chômage :

     

Lundi 21 Janvier 2019 - News # 14420 

La zone euro va-t-elle être rachetée par l'étranger ? - Allocution de François Asselineau :

SYNOPSIS :

François Asselineau présente au public une note très intéressante et très préoccupante que vient de publier la banque française Natixis.

Cette note prouve que l'euro, loin de renforcer des pays d’Europe, est en train de leur obliger à vendre leur patrimoine aux américains et aux chinois.

Un peu soporifique... Il aurait pu faire plus court.

En complément sur zone euro :

En complément sur François Asselineau :

     

Lundi 14 Janvier 2019 - News # 14235 

ALERTE : L'OR DE LA BANQUE DE FRANCE N’EST PLUS SANCTUARISÉ. Par Philippe Herlin. Voir [ici] ().

C'est grave.

La Banque de France doit être au service des Français, pas ded la finance internationale.

Encore un acte de haute trahison.

En complément sur alerte :

En complément sur l'or :

En complément sur Philippe Herlin :

   

Jeudi 10 Janvier 2019 - News # 14142 

« Le 12 janvier, on retire ses sous à la banque en espèces ! Opération utile? » L’édito de Charles Sannat. Voir [ici] ().

En complément sur Charles Sannat :

       

Mardi 8 Janvier 2019 - News # 14059 

Les Gilets Jaunes appellent à retirer l’argent des banques : est-ce dangereux ? Voir [ici] ().

Héhéhé, on y est presque !

Là, on porte le coup de grâce à ce système injuste de merde, et sans violence aucune en plus !

Bank Run Jaune !!!!

En complément sur gilet jaune :

En complément sur bank run :

     

Mardi 8 Janvier 2019 - News # 14056 

La banque BNP Paribas touchée par une panne informatique nationale. Voir [ici] ().

Houla, je pense qu'on est juste au début de la merde bancaire qui arrive... 

Un conseil : allez vite retirer des espèces, et gardez les chez vous SANS LE DIRE à personne. Et personne, c'est personne !

En complément sur panne informatique :

En complément sur BNP Paribas :

     

Samedi 29 Décembre 2018 - News # 13847 

Gilets Jaunes : la porte de la banque de France à Rouen, gestionnaire du système de l'Euro, est en flammes :

Merci à OS pour le lien. 


Mardi 18 Décembre 2018 - News # 13638 

Francis Lalanne en représentant des Gilet Jaunes aux élections européenne : un « Vote connard ! » par Michel Onfray :

Voilà que Francis Lalanne a décidé, pour les gilets-jaunes, qu’il leur faudrait entrer au Parlement européen et que, pour ce faire, ils devaient constituer une liste. Il a trouvé de l’argent, beaucoup d’argent, on parle de 800.000 euros, il a l’imprimeur des affiches et des tracts, il a le nom possible, les « Gilets jaunes citoyens », on se doute bien qu’il devrait aussi disposer de celui de la tête de liste… J’ai cru comprendre que c’était également le souhait d’Alexandre Jardin qui a commencé les dernières présidentielles en girondin revendiqué avant de les finir en Robespierre décapitant son association [1] – avant Berezina…

Une liste « Gilets jaunes » aux prochaines échéances européennes : Emmanuel Macron en rêve ! Car cette liste, si elle devait exister, ne prendrait aucune voix à celle de Macron, aucune. En revanche elle siphonnerait celles de Dupont-Aignan, Le Pen et Mélenchon : ce trio couturé c’est tout gagnant pour le Président puisque le danger pour lui, ce sont eux ! De sorte qu’une liste « Gilets jaunes » serait un plébiscite pour Macron !

Les gilets-jaunes ne veulent plus du libéralisme forcené qui les opprime dans leur vie quotidienne depuis des années. Debout la France, le Rassemblement national et La France insoumise, sinon l’extrême-gauche, sont sur les mêmes positions, en même temps que des millions de Français qui, comme moi, ne se reconnaissent dans aucun de ces trois partis.

Or, Macron incarne le giscardisme, comme tous les Présidents depuis 1983, y compris ceux qui se sont dits de gauche. Qu’est-ce le giscardisme ? Moins de France, plus d’Europe; moins de République, plus de libéralisme ; moins de protection sociale, plus de marché ; moins de droit du travail, plus de conventions négociées ; moins de culture, plus de divertissements rentables ; moins de grandeur, plus de people ; moins d’écrivains, plus de banquiers ; moins de gaullisme, plus de nanisme ; moins de grande Histoire, plus de petites histoires ; moins de Racine ou de Corneille, plus de Danièle Gilbert ou de Marlène Jobert – réactualisons : plus de frères Bogdanoff et de Stéphane Bern.

Une liste aux européennes : pour quoi faire ? De la figuration à quoi obligerait même un bon score et rien que de la figuration dans l’opposition. Pendant ce temps, les giscardiens comme je viens de les définir gouverneront puisqu’ils seront majoritaires et d’autant plus majoritaires qu’avec leur liste « Gilets jaunes » auront affaibli ceux qui, sans en avoir l’air, jouent tout de même le jeu de l’Europe, mais à leur façon : bien au chaud dans l’opposition, confortablement rémunérés.

Ceux qui disent aux gilets-jaunes ce qu’ils devraient faire en estimant, pour Lalanne, qu’ils devraient souscrire aux jeux du vieux monde dont ils ne veulent plus ou, comme Jardin, qu’il leur faudrait remettre leurs doléances entre les mains des présidents de région encartés, qui sont tous gens du vieux monde que les gilets-jaunes veulent écarter, montrent qu’ils n’ont rien compris à ce que souhaitent les gilets-jaunes: ils ne veulent plus du vieux monde, de leurs gens, de leurs porteurs d’eau, de leurs jeux, de leurs règles du jeu, de leurs habitudes, de leurs coups tordus, de leurs magouilles, de leurs arrangements, de leurs combines, mais aussi de leurs intellectuels, de leurs penseurs, de leurs éditocrates, de leurs journalistes, de leurs acteurs, de leurs comédiens, de leurs chanteurs, de leurs comiques – de leurs philosophes… Ils veulent juste la démocratie, rien que la démocratie, toute la démocratie, autrement dit : la République, rien que la République, toute la République qui est chose publique et gestion de la chose publique par les citoyens. Laissez-les faire.


Michel Onfray (), le 18 décembre 2018.

Francis Lalanne, le blaireau mythomane, qui n'a rien compris, et qui fait le jeu de l'ennemi.

En complément sur Francis Lalanne :

En complément sur Michel Onfray :

En complément sur gilet jaune :

   

Lundi 17 Décembre 2018 - News # 13599 

 

Voilà la liste des sujets que l’oligarchie financière ne veut surtout pas voir soumis au Référendum d’Initiative Citoyen (RIC) :

- arrêt immédiat des guerres au moyen Orient et rapatriement de nos troupes
- fin de la françafrique et du franc CFA
- sortie de l'UE, activation immédiate de l'article 50
- nouvelle constitution écrite par le peuple et modifiable que par RIC
- nationalisation de la banque de France
- création monétaire : suppression des réserves fractionnaires passage monnaie pleine
- création monétaire : criminalisation de l'usure, suppression des intérêts sur les crédits.
- création monétaire : clôture de tous les crédits dont le capital a été remboursé et remboursement des intérêts perçus
- nationalisation de tous les médias télévisuels qui ont plus de 100 000 téléspectateurs d'audience
- nationalisation des instituts de sondages privés avec contrôles inopinés des sondages en cours par des enseignants mathématiciens tirés au hasard
- casier judiciaire vierge pour les politiques
- instauration des écovillages (villages sans facture dépolluants)
- généralisation de la permaculture"

En complément sur Référendum d’Initiative :

       

Mercredi 12 Décembre 2018 - News # 13480 

Marché de l'or : La Banque de France veut-elle prendre la place de Londres sur le marché des prêts d'or ? Voir [ici] ().

Un article montrant, une fois de plus, que le marché de l'or est truqué, et que le monde de la finance, c'est de la merde infâme.

Si ce marché est aussi opaque, c'est évidemment que ses acteurs ne veulent pas qu'on sache ce qui s'y passe. Et s'ils ne veulent pas qu'on sache ce qui s'y passe, c'est qu'ils ont quelque chose à cacher. CQFD.

En complément sur Banque de France :

En complément sur l'or :

     

Mercredi 12 Décembre 2018 - News # 13466 

Pouvoir d'achat et gilets jaunes : les banques font un geste à un milliard d’euros. Voir [ici] ().

Ah mais quel effort des banque ! Incroyable ! 

En clair : on ne vous tondra davantage pas cette année, mais on continuera à vous tondre quand même au même taux que l'année passée, et en 2020, on vous tondra encore plus ! 

On prend vraiment les gens pour des cons !

On donne aux gens des miettes quand ce ne sont pas de simples leurres.

C'est à gerber !

En complément sur gilet jaune :

En complément sur Pouvoir d'achat :

En complément sur banque :

   

Dimanche 9 Décembre 2018 - News # 13349 

 

Hallucinant ! Bernard Vivier, directeur de l’institut du travail, accuse en direct le Gilet Jaune Christophe Couderc d'avoir des propos antisémites lorsqu'il ose dire que Macron vient de la banque Rothschild  :

Là on touche le fond de la mauvaise foi...

Ce Bernard Vivier est objectivement un con, et un connard, un malfaisant malhonnête intellectuellement.

En complément sur gilet janune :

En complément sur mauvaise foi :

En complément sur antisémitisme :

   

Dimanche 9 Décembre 2018 - News # 13346 

Sécurité informatique et cryptographie : Nous devons nous préparer à des attaques quantiques dès maintenant, avertissent d’éminents scientifiques américains. Voir [ici] ().

Une évidence.

Notez bien qu'à contrario même maintenant et depuis des années, les banques n'en ont rien à foutre : elles ont mis en place des systèmes peu sûr qui gênèrent des milliards de fraude, payés en très grande majorité par les clients.

En complément sur sécurité informatique :

En complément sur cryptographie :

En complément sur quantique :

   

Samedi 8 Décembre 2018 - News # 13336 

Gilets jaunes : pour avoir un peu regardé les actions de ce Samedi 8 Décembre, je me demande si maintenant la solution n'est pas la grève générale totale et illimitée : tout s'arrête. Une solution contre laquelle tous les pouvoirs ne peuvent rien faire.

Parallèlement, les groupes locaux de gilets jaunes doivent s'organiser pour débattre et décider d'une nouvelle constitution à exiger pour cesser la grève.

Se pose le problème de la synthèse, mais quelqu'un comme Étienne Chouard pourrait faire consensus pour organiser une assemblée constituante à partir du porte-parole de chaque groupe local de gilets jaunes. Ainsi, cette assemblée constituante pourrait travailler à partir des idées de base des groupes locaux, et rédiger une nouvelle constitution qui serait ensuite proposée et soumise à référendum au peuple français. Alors seulement, la grève pourrait cesser si elle adoptée.

Il faut enclencher une autre phase que celle des simples manifestations, qui doivent certes continuer, mais qui doivent muter en assemblées locales de réflexion sur le texte d'une nouvelle constitution.

Demander juste le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) est très insuffisant et idiot : il est naïf de croire que nos traîtres de politiciens vont l'adopter comme nous le voulons : ils niaiseront sur ses modalités de manière à en limiter la portée d'une façon ou d'une autre.

C'est être immature et idiot, et répéter la même erreur, à savoir rester comme des enfants sous leur coupe, que de ne pas les chasser des divers pouvoirs : ils s'adapteraient à ce RIC, comme en Suisse, c'est tout, laissant les riches, les très riches, les hyper-riches, et les banques et les multinationales, presque tout encore contrôler et se gaver sur notre dos.

Il nous faut virer les partis, les syndicats, les politiciens, les oligarques, les castes, les réseaux, les lobbies, etc., de l'équation démocratique, et instituer une vraie démocratie directe participative neutre en commençant par l'écriture d'une nouvelle constitution par les citoyens, suivie d'un référendum pour la ratifier. Tout le reste est une perte de temps, de l'auto-tromperie, et c'est faire le jeu de nos ennemis.

En complément sur gilet jaune :

       

Jeudi 6 Décembre 2018 - News # 13285 

 

Gilets jaunes : "Préoccupé", Macron prépare l'après-samedi. Voir [ici] ().

T'as raison d'être inquiet car ça va chier.

Le peuple n'en peut plus d'être racketté, humilié, par des politiciens et des oligarques dans ton genre, vendus aux banques et au grand capital, à l'Union Européenne, et traître à la patrie de suroît.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur Macron :

     

Mercredi 5 Décembre 2018 - News # 13260 

 

Pacte mondial pour les migrations de l'ONU que Macron devrait signer le 10 Décembre 2018 :

SYNOPSIS :

Le pacte mondial pour les migrations de l'ONU sera signé par Emmanuel Macron le 10 et 11 décembre à Marrakech. Ce nouvel accord a pour objectif de "faciliter des migrations sûres, ordonnées et régulières". Il engagera la France pour des mesures visant à accueillir plus de migrants et condamner tout discours qualifié "d'intolérant" à leur égard.

Parmi ces mesures destinées aux migrants : regroupement familial, formations professionnelles, aide financière à la création d'entreprise, partenariat avec des banques... 

Ce pacte mondial pour les migrations implique également une vaste stratégie de manipulation de l'opinion publique afin que "les effets bénéfiques de l'immigration" ne puissent pas être remis en cause : surveillance des médias et des propos journalistiques, organisation d'activités multiculturelles, promotion de l'immigration dans les milieux universitaires, les entreprises, durcissement de la liberté d'expression, traque de tous les discours relevant les "effets négatifs de l'immigration". 

Pour vous donner un aperçu clair et complet, j'ai lu l'intégralité de ce document. Voici ce qui nous attend... 

- Télécharger et lire l'intégralité du Pacte de Marrakech : http://undocs.org/fr/A/CONF.231/3

- Le site de l'ONU consacré aux migrants et aux réfugiés : https://refugeesmigrants.un.org/fr

Source : L'Esprit franc - Virginia Vota.

Une vidéo bien claire et factuelle.

Macron est décidément un traître à la Nation !

Macron va profiter du chaos créé par le mouvement des Gilets Jaunes pour pouvoir signer discrètement ce pacte diabolique, liberticide, qui nie la souveraineté des peuples et qui détruit les Nations. Et sans référendum évidemment...

Conclusion : ce traité est une honte, un déni de la liberté et des peuples, une condamnation à mort de la Nation française au profit d'un gouvernement mondial totalitaire de dictateurs non élus. Il ne faut en aucun cas que la France le ratifie.

Un sujet d'importance !

À voir !

En complément sur Pacte migrations l'ONU :

En complément sur migrants :

     

Lundi 3 Décembre 2018 - News # 13192 

 

"Gilets jaunes" : Macron promet une prime exceptionnelle pour les forces de l'ordre. Voir [ici] ().

Ça y est : le petit empereur romain immature et vaniteux commence à avoir peur, et tente d'acheter la police !

Ça me rappelle le mouvement du peuple aux États-Unis "Occupy Wall Street" où les banques apeurées avaient versé des millions de dollars aux oeuvres de la police.

Des lâches et des ennemis du peuple...

Et cet enfoiré rétribue les forces de l'ordre avec notre argent en plus... 

Quel trahison !

En complément sur gilet jaune :

En complément sur Macron :

     

Dimanche 2 Décembre 2018 - News # 13139 

La révolte des Gilets jaunes : "BHL, Macron, les banques, allez vous faire enculer" :

Ah, voilà de belles paroles ! 

Enfin, le peuple se réveille !

À bas la caste !

Pour une nouvelle république, vraiment démocratique ! : le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple !

Terminé le gouvernement représentatif : que des chambres de citoyens tirés au sort.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur révolte :

     

Samedi 1er Décembre 2018 - News # 13111 

Gilets jaunes et casseurs : Banques saccagées, voitures brûlées, barricades... les images du chaos en plein Paris. Voir [ici] ().

En complément sur gilet jaune :

En complément sur casseur :

En complément sur chaos :

   

Mardi 27 Novembre 2018 - News # 13011 

Gilets jaunes : « Maintenant on a un banquier à la tête de la France, et on se fait bouffer ! » :

Macron démission !

En complément sur gilet jaune :

En complément sur banquier :

     

Lundi 26 Novembre 2018 - News # 12967 

Politique & Eco n° 193 avec Pierre Jovanovic : Gilets jaunes, dette publique, pouvoir des banques :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon reçoit le journaliste Pierre Jovanovic pour la présentation de sa revue de presse sur les gilets jaunes, la dette publique et le pouvoir des banques.

1. Révolution ou guerre civile : le résultat de la crise financière ?
- La République du mensonge
- Le pouvoir exorbitant des banques
- Le prix du gasoil un prétexte
- Pourquoi les Français paieraient-ils pour "sauver la planète" ?
- Non pas la transition écologique mais la dette
- Une victoire des réseaux alternatifs face à la destruction du territoire
- Le pire est à venir, augmentations de janvier, prélèvement à la source, hausse des péages
- L’écologie une très bonne idée fiscale
- Le quatrième pouvoir n’existe plus !

2. La Ploutocratie règne en maître
- Paul Volker, ancien conseiller de Reagan :"la ploutocratie s’est emparée du monde"
- Madoff, le retour via Groupama et Orange Bank
- JPMorgan et le stock d’or de la Banque de France
- Madame Goulard, éphémère ministre de la Défense, architecte du rapprochement JPMorgan / Banque de France
- JPMorgan et la manipulation des cours, JPMorgan et le don au 93
- La banque Rothschild se sépare de sa "blanchisseuse"
- Les stress tests de la BCE défavorables pour les 12 principales banques européennes
- La Grèce vend ses monuments
- Blackrock, l’institution financière la plus puissante (et la plus méconnue) du monde
- France : l’Enarchie en question

Pierre Jovanovic : "nous sommes à l’aube d’une nouvelle révolution 2.0".

Une revue moyenne.

La revue de presse de Pierre avec Laurent Fendt de Novembre est un monument en comparaison. Voir [ici] ().

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur gilet jaune :

     

Samedi 24 Novembre 2018 - News # 12932 

Chroniques de la dégénérescence et homosexualité : Les SMS pervers entre Emmanuel Macron et son copain banquier Bernard Mourad : « Je viens avec une perruque rose et un string En Marche !, t’as intérêt à être bon » et Macron  de lui promettre ainsi de « balancer la sauce ». Voir [ici] ().

Macron est un vrai dégénéré, pervers, arrogant, vaniteux, fous, aveugle, et incompétent. Ça confine à psychologie.

Vivement qu'il dégage...

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur homosexualité :

En complément sur perversité :

En complément sur macron :

 

Vendredi 23 Novembre 2018 - News # 12914 

Fin du cash : "La Banque en ligne, c'est la fin du dépôt en liquide donc c'est une filiale de Big Brother" - Par Campagnol :

En complément sur fin du cash :

En complément sur Big Brother :

En complément sur Campagnol :

   

Mercredi 21 Novembre 2018 - News # 12852 

Foutage de gueule absolu : «Nous sommes de vrais populistes, nous sommes avec le peuple», affirme Macron devant les maires. Voir [ici] ().

Il fallait oser ! Et bien lui, il ose ! 

Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît.

Michel Audiard.

Macron l'oligarque européiste au service des banquiers, des riches, et des multinationales, se déclare populiste... Et mon cul c'est du poulet ?

Quel cynisme...

Quel mépris des gens.

C'est ahurissant.

En complément sur Macron :

En complément sur Foutage de gueule :

En complément sur Macron :

   

Dimanche 18 Novembre 2018 - News # 12744 

UBS : France, un sénateur découvre la fonction de primary dealers auprès de la Sécurité sociale. Par Liliane Held-Khawam. Voir [ici] ().

Des voleurs, des escrocs, des parasites, des vampires, des banksters : voilà ce que sont les banquiers et les banques aujourd'hui.

En complément sur Sécurité sociale :

En complément sur UBS :

En complément sur banquier :

En complément sur bankster :

En complément sur Liliane Held-Khawam :


Vendredi 16 Novembre 2018 - News # 12691 

Jean Lassalle et la politique aveugle européiste d'Emmanuel Macron au mépris des peuples :

Édifiant, pas vrai ?

Une fois de plus, on voit clairement l'alignement de Macron : au service des riches, des banquiers (Rothschild ou autres), et des multinationales, en utilisant l'Union Européenne, contre l'avis des peuples.

De la haute trahison, bien dans la logique de ce petit empereur romain enfant et vaniteux.

En complément sur Macron :

En complément sur Jean Lassalle :

En complément sur européisme :

En complément sur Rothschild :

 

Jeudi 15 Novembre 2018 - News # 12662 

Dictature fiscale : les banques envoient nos relevés bancaires tous les mois au fisc :

Nous les moutons, on va nous tondre de mieux en mieux...

En complément sur fisc :

       

Mardi 13 Novembre 2018 - News # 12600 

« Hallucinant. Comment JP Morgan vient de faire main basse sur l'or de la Banque de France !! » L’édito de Charles Sannat. Voir [ici] ().

En complément sur Charles Sannat :

En complément sur l'or :

En complément sur JP Morgan :

   

Lundi 12 Novembre 2018 - News # 12595 

Sanctions américaines : La Banque centrale d'Iran coupée du système SWIFT. Voir [ici] ().

Les américains sont vraiment de sales cons nuisibles, une plaie pour de nombreux peuples.

Les États se laissent trop faire. Concernant SWIFT, il faut les sortir du jeu ou en créer un nouveau.

En complément sur IRAN :

En complément sur SWIFT :

     

Vendredi 2 Novembre 2018 - News # 12384 

Les États-Unis achèvent de rétablir leurs sanctions contre l'Iran. Voir [ici] ().

Inique !

Mais pour qui ils se prennent ces connards d'américains ?

Et personne ne dit rien...

C'est simple pourtant : plusieurs pays majeurs boycottent les États-Unis et les produits américains et le tour est joué : en moins de 15 jours les américains font marche arrière.

Que des lâches...

"La France, l'Allemagne, le Royaume-Uni et l'Union européenne (UE) ont dit regretter «vivement» la restauration des sanctions contre l'Iran par les États-Unis, selon un communiqué conjoint publié ce 2 novembre." : c'est tout ce que vous pouvez faire ??? On ferme tous les liens avec les banques américaines, on prend le contrôle de Swift, et on cesse toutes les importations venant des États-Unis : croyez-moi, ça, va leur faire drôle à ces connards d'américains...

Pays libres, unissez vous ! : faites des actions communes contre les pays tyrans !

En complément sur États-Unis :

En complément sur Iran :

En complément sur sanction :

En complément sur inique :

 

Vendredi 2 Novembre 2018 - News # 12363 

La Banque centrale russe acquiert un volume record d’or. Voir [ici] ().


Mardi 30 Octobre 2018 - News # 12286 

"Banques : Panique en Allemagne !" Par Charles Gave :

SYNOPSIS :

De nombreuses banques européennes sont malades, notamment en Italie, en Grèce, en Espagne, mais la Deutsche Bank, qui se trouve au cœur de l’économie la plus importante et la plus compétitive d’Europe, est LA bombe atomique qui pourrait provoquer une crise financière mondiale, comme Lehman Brothers à son époque. Partagez-vous ce point de vue ? la Deutsche Bank est-elle la futur Lehman Brothers ?

La Deutsche Bank est un risque immense, et ce n'est pas nouveau.

À voir !

En complément sur Charles Gave :

En complément sur banque :

En complément sur Deutsche Bank :

En complément sur panique :

 

Mardi 30 Octobre 2018 - News # 12259 

Politique & éco n°189 de TV Libertés avec Eloïse Benhammou : La grande saignée du régime bancaire ! :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon reçoit Eloïse Benhammou, comptable, auteur du livre “Kleptocratie française” (Editions Le Jardin des Livres).
Comment les cotisations sociales des Français sont volées par les banques avec la complicité des pouvoirs publics !

1) L’affaire Kerviel : l’arbre qui cachait la forêt
– Les banques ne sont pas ce que l’opinion s’imagine
– L’utilisation de filiales et de participations croisées : opacité garantie
– Des chaînes de responsabilités délictuelles qui demeurent inconnues
– Les déficits chroniques des régimes sociaux, une aubaine pour le système bancaire
– Les comptes du RSI non validés par les commissaires aux comptes
– L’ancien directeur du RSI nommé membre de la Cour des comptes
– Vol en bande organisée ?
– Le calcul des cotisations du RSI non légal
– La CADES (CSG, RDS) 155 milliards aux banques dont 52 milliards d’intérêts !
– Un véritable système d’aspiration des ressources sociales
– A—on vu un banquier en prison ?
– Manipulations sur le Libor, la SG en cause une fois encore
– Libor, Euribor condamnés à disparaître en 2020, lourdes incertitudes sur le marché interbancaire
– CADES vers la fin de la dette annoncée comme soldée en 2024 ?

2) Le système ne change pas, il s’aggrave !
– Macron élu bancaire, l’aboutissement d’une logique
– Les partis politiques sans projets réels sur les questions bancaires et financières
– La justice désarmée sur la délinquance financière
– De nouvelles fraudes à la SG et BNP via Dubaï pour créer des crédits d’impôts depuis 10 ans !
– Le système bancaire et financier administre de fait les Etats en faillite
– La dynamique de la dette broie littéralement le système politique
– S’il existe bel et bien une Europe, c’est celle des banques
– Les rigueurs de la loi s’appliquent aux lampistes et aux classes moyennes, pas aux fraudeurs institutionnels
– Mais fragilité du système bancaire et financier, un risque de nouveau Krach, problèmes de liquidité interbancaire
– Le blanchiment des 1 100 milliards du marché noir du médicament

3) Les Français bons payeurs, bien notés par le “rating” international (AAA)
– Un document de l’ACOS qui gère la trésorerie des régimes généraux et autres, rédigé en anglais
– Destination : filiale anglaise de l’UBS Ubs limited : 40 milliards d’euros placés à Londres !
– La City ou l’opacité garantie
– Et pendant ce temps à Paris, procès de l’UBS
– Que fait la représentation nationale ? Aucun ne débat sur le sujet alors que c’est son cœur de “métier”
– Le travail de Stéphanie Gibaud lanceur d’alerte
– Les exilés fiscaux Cahuzac mais aussi Aznavour, Johnny…
– La société Cahuzac Conseil, toujours en fonction
– Qui dénonce ce système ? Presque personne ! La raison, le caractère répressif du système d’extorsion, le rôle perverti des huissiers de justice
– Quelle solution des agences gouvernementales, l’exemple peu éloquent de l’AMF et autres organismes publics ?
– La Commission sénatoriale et la séparation bancaire

Conclusion : de nouvelles exactions du système sont à venir !

Non évalué.

En complément sur Eloïse Benhammou :

En complément sur TV Libertés :

     

Mercredi 24 Octobre 2018 - News # 12115 

La banque Société Générale expérimente la carte bancaire biométrique. Voir [ici] ().

En complément sur carte bancaire :

En complément sur biométrie :

En complément sur Société Générale :

En complément sur banque :

 

Lundi 22 Octobre 2018 - News # 12057 

Enseignante braquée à Créteil :  Jean-Michel Blanquer, le Ministre de l'Éducation nationale, accuse “les images violentes” d'être à l'origine des dérives. Voir [ici] ().

Ben voyons...

C'est jamais de la faute des délinquants et des criminels...

Toujours l'excuse sociale chère au bobos et à la gauche bien pensante...

Voilà où on en est rendu...

Ce jeune voyou été cherché une arme factice (elle ne lui est pas apparu soudainement dans la main), puis il l'a volontairement emportée avec lui à l'école, et enfin, il l'a sortie et utilisée pour menacer son professeur. À un moment, il faut arrêter de déconner monsieur Blanquer, sinon on va finir par croire que vous avez de la banquette de veau à la place du cerveau,

En complément sur Jean-Michel Blanquer :

       

Samedi 20 Octobre 2018 - News # 12006 

 

Banque centrales, spoliation des épargnants, de la classe moyenne et des pauvres : "Un graphique qui fait froid, bientôt vous allez grelotter…" Par Bruno Bertez. Voir [ici] ().

Un article majeur pour mieux comprendre la politique délétère de la FED et de la BCE.

En complément sur Bruno Bertez :

En complément sur spoliation :

En complément sur épargne :

En complément sur banque centrale :

En complément sur FED :


Jeudi 18 Octobre 2018 - News # 11973 

 

"Ces milliardaires qui nous font les poches" avec Denis Robert :

SYNOPSIS :

Théophile Kouamouo a reçu le journaliste d'investigation Denis Robert. Dans son dernier livre « Les Prédateurs : des milliardaires contre les États », il traque les profits de deux milliardaires discrets passés maîtres dans l’art de piller les États, dont la France : le Canadian Pierre Desmarais et le Belge Albert Frère. Ils sont notamment impliqués dans le rachat de GDF Suez, dans le scandale de la vente de Quick à caisse des dépôts et des consignations, dans le scandale UraMin, et le scandale Petrobas au Brésil.

 

Le mot de l'éditeur :

Les dessous scandaleux de la crise financière : décryptage et révélations

Avec cette enquête minutieuse sur deux champions du capitalisme financier, Catherine Le Gall et Denis Robert pensent tenir des spécimens exemplaires de milliardaires. Albert Frère et Paul Desmarais ont des profils semblables et ont hérité d’entreprises familiales qui ne valaient pas un clou, mais en bons libéraux, investissant dans les meilleurs juristes, associés aux plus grosses banques d’affaires, travaillant autant en France qu’en Afrique ou en Amérique du sud, ils ont bâti leur immense fortune en partie sur le dos des États. Il devait y avoir un secret de fabrication pour s’enrichir autant et aussi vite…
Nos deux journalistes pensaient que s’ils parvenaient à décrypter le jeu de ces prédateurs, ils pourraient aider la communauté des hommes à s’en défendre.
C’est le challenge réussi de ce récit haletant comme un thriller, et pourtant bien réel…

Non évalué.

En complément sur milliardaire :

En complément sur profit :

En complément sur pillage :

   

Jeudi 18 Octobre 2018 - News # 11965 

Fraude fiscale : CumEx Files : comment arnaquer le fisc avec la Bourse :

SYNOPSIS :

« Le Monde » et ses partenaires révèlent un nouveau scandale de la finance autour des dividendes. Pour les empocher sans être taxés par l’Etat, certains actionnaires n’hésitent pas à transférer leurs actions vers l’étranger. C’est ce que l’on appelle, dans le milieu de la finance, le « CumCum », de la locution latine qui veut dire « avec ». Pire, avec la technique du « CumEx », (« avec » et « sans »), des actionnaires peuvent se faire rembourser par l’Etat des taxes qu’ils n’ont en réalité jamais payées.

Ces stratagèmes ont été particulièrement utilisés pendant la crise financière, c’est-à-dire à une époque où l’argent du contribuable servait, déjà, à renflouer les banques. Ils auraient coûté 7,2 milliards d’euros à l’Etat allemand, et continueraient de faire perdre 3 milliards par an au fisc français. Explications en vidéo.

Le monde de la bourse et de la spéculation : à détruire.

Et puis toujours cette propagande mensongère : la bourse finance les entreprises comme l'affirme cette conne : non ! : c'est un casino, c'est tout. Mais un casino monstrueux qui draine des tombereaux de pognon qui manque cruellement à des milliards d'êtres humains.

La propagande libérale... : quelle plaie !

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur fisc :

En complément sur bourse :

En complément sur spéculation :

 

Mardi 16 Octobre 2018 - News # 11932 

Politique Eco n°187 de TL Libertés avec Pierre Jovanovic : Europe, faux monnayage et vol en bande organisée :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon reçoit le journaliste économique Pierre Jovanovic pour évoquer la menace de faillite sur les banques européennes et le cas de la France et de l'Italie bientôt au régime grec.

Non évalué.

En complément sur Pierre Jovanovic :

       

Lundi 15 Octobre 2018 - News # 11884 

 

Donald Trump vient d'entrer dans la zone d'assassinat :

Tous les présidents américains assassinés ont partagé quelque chose d'aussi inacceptable que possible, combattre le fléau de la dette de la banque centrale Rothschild : Lincoln, Garfield, McKinley, Kennedy.

Et maintenant, Trump déclare :
- "La Réserve fédérale est une cabale de banquiers centraux non élue qui dirige notre économie vers le sol, et la seule façon de régler nos problèmes économiques et financiers à long terme est de l'abolir."

En ce qui concerne la Fed qui continue à relever ses taux d’intérêt malgré les turbulences récentes du marché, Trump vient de l’accuser de «Going loco»… et de «Ils sont tellement tendus. Je pense que la Fed est devenue folle."

Fou, loco… abolir la Fed … whoa! Une chose que l’histoire garantit: jouez avec le privilège Rothschild et vous êtes mort.

Trump sera-t-il notre cinquième président pour savoir ce que l'histoire a garanti? L'histoire se répète à cause de la cabale qui afflige l'humanité pendant tant de siècles. En fin de compte, notre avenir dépend des personnes qui s’occupent de soulever des objets lourds….

Andrew Jackson aurait été notre premier président à être assassiné pour avoir attaqué ce privilège Rothschild; heureusement, les deux pistolets de l’assassin se sont égarés. Jackson a battu l'assassin avec sa canne jusqu'à ce que la foule prenne la relève…

Jackson était plus coloré en 1835, lorsque la liberté de parole était toujours saine:
- “Vous êtes un repaire de vipères. J'ai l'intention de vous mettre en déroute et par l'Éternel Dieu, je vous mettrai en déroute. Si la population comprenait seulement l'injustice de notre système monétaire et bancaire, il y aurait une révolution avant le matin."

Les États-Unis ont trois banques centrales contrôlées par Rothschild.
• La première banque des États-Unis (1791-1811);
• La deuxième banque des États-Unis (1816-1836);
• "La Réserve Fédérale" (jusqu'à la mort nous séparons)?

Jackson a opposé son veto au renouvellement de la charte de la Deuxième banque des États-Unis plusieurs années plus tôt, le 10 juillet 1832. Peu de temps après sa déclaration du «… repaire des vipères», Jackson a déclaré à son vice-président: «La banque, M. Van Buren, essaie de me tuer."

Chaque fois que l'on lui demandait ce qu'il considérait comme sa plus grande réussite, Jackson répondait toujours: "J'ai tué la banque."

Au lieu de contraindre les citoyens avec les intérêts de 24% à 36% demandés par les banquiers pour financer la guerre civile pour le Nord, Lincoln a proposé des «Greenbacks». 449 338 902 $ de ces billets au Trésor à pleine offre légale ont été imprimés.

Lincoln a expliqué:
- «Le pouvoir de l'argent s'attaque à la nation en temps de paix et conspire contre elle en période d'adversité. C'est plus despotique que la monarchie, plus insolent que l'autocratie, plus égoïste que la bureaucratie. Je vois dans un avenir proche une crise imminente qui me trouble et me fait trembler pour la sécurité de notre pays. Les sociétés ont été intronisées, une ère de corruption suivra et le pouvoir financier du pays s'efforcera de prolonger son règne en travaillant sur les préjugés du peuple, jusqu'à ce que la richesse soit agrégée entre quelques mains et que la république soit détruite.

Voici la réponse éditoriale du London Times concernant les Greenbacks:
- «Si cette politique financière malfaisante, qui trouve son origine dans la République nord-américaine, devenait indurée, alors ce gouvernement fournirait sa propre monnaie sans frais. Il va payer des dettes et être sans dette. Il aura tout l'argent nécessaire pour exercer son commerce. Il deviendra une prospérité sans précédent dans l’histoire des gouvernements civilisés du monde. Les cerveaux et la richesse de tous les pays iront en Amérique du Nord. Ce gouvernement doit être détruit, sinon il détruira toutes les monarchies du monde.»

Voici donc ce que la cabale, avec leurs banques centrales, insiste sur le fait qu'il doit être détruit:
- “Un gouvernement qui fournit son propre argent sans frais” (usure)
- “Un gouvernement qui règle ses dettes sans être endetté
- “Un gouvernement qui dispose de tout l'argent pour mener à bien son commerce, prospère au-delà des précédents dans l'histoire des gouvernements civilisés, attirant cerveaux et richesses de tous les pays

Pourrait-il y avoir une révélation plus claire de l’ennemi le plus profond des peuples?

De loin, les périodes les plus prospères que les États-Unis aient connues se situent entre les fléaux des banques centrales.

Lincoln a été assassiné en 1865.

Le président Garfield a mis en garde contre les dangers pour les États-Unis si ces banquiers centraux européens gagnaient le pouvoir: «Quiconque contrôle l'argent de la nation, contrôle cette nation et est le maître absolu de toute industrie et de tout commerce. Lorsque vous réaliserez que le système tout entier est très facilement contrôlé, d'une manière ou d'une autre, par quelques hommes puissants au sommet, vous n'aurez pas besoin de savoir à quoi ressemblent les périodes d'inflation et de dépression."
Garfield a été assassiné en 1881.

Le président McKinley a commencé son attaque contre les chancres centraux avec le secrétaire d'État John Sherman. Ils ont utilisé la Sherman Antitrust Act contre les Rothschild, l’empire financier de JP Morgan, connu sous le nom de Northern Trust, qui, à la fin du XIXe siècle, possédait la quasi-totalité des chemins de fer américains.
McKinley a été assassiné en 1901.

Le président Kennedy a été le dernier président à créer un système monétaire américain au mépris du privilège Rothschild.
Le 4 juin 1963, Kennedy a signé le décret exécutif 11110 et le Trésor a mis en circulation des billets américains d'une valeur de 4,3 milliards de dollars («certificats d'argent»).
Kennedy a été assassiné en 1963.

Le président Woodrow Wilson a sûrement plongé un orteil dans la zone d'assassinat avec son:
- «Depuis que je suis entré en politique, je me suis surtout fait confier des vues d’hommes. Certains des plus grands hommes aux États-Unis - dans les domaines du commerce et de la fabrication - ont peur de quelqu'un. Ils savent qu'il y a un pouvoir quelque part si organisé, si subtil, si vigilant, si imbriqué, si complet, si omniprésent, qu'il vaut mieux ne pas parler à tue-tête pour le condamner.»
De même que:
- «Un grand pays industriel est contrôlé par son système de crédit. Notre système de crédit est concentré entre les mains de quelques hommes. Nous sommes devenus l'un des pires gouvernés, l'un des gouvernements les plus complètement contrôlés et dominés au monde - non plus un gouvernement d'opinion libre, plus un gouvernement par conviction et le vote de la majorité, mais un gouvernement par l'opinion et la contrainte de petits groupes d'hommes dominants."

Wilson a survécu en manipulant les États-Unis pendant la Première Guerre mondiale et en nous condamnant en 1913 avec la troisième banque, la «Réserve fédérale», probablement la banque terminale Rothschild, et l'IRS … De l'argent évoqué de toutes pièces. Ce privilège Rothschild.

Argent de rien et votre dette pour de vrai.

Trump fait des choses incroyables concernant l'exposition du mal profond (cabale), naviguant apparemment entre le fait d'aider le peuple et le service de la cabale.
Peut-il réellement contester - même "abolir" le nourri et survivre?

L'histoire s'accumule contre lui.
___
Rand Clifford, spécialisé dans la vérité.

Source : Veterans Today - Traduction amateur par BlueMan.

Un article majeur, factuel, et crédible.

Que va faire réellement Donald Trump ? Va-t'il oser dissoudre la FED ?

Une affaire d'importance à suivre.

En complément sur FED :

En complément sur assassinat :

     

Vendredi 12 Octobre 2018 - News # 11826 

Économie : Donald Trump attaque la FED, le dollar fléchit - Avec Olivier Delamarche :

SYNOPSIS :

«Je pense que la Fed est devenue folle». C'est sur ces termes que Donald Trump a critiqué la Réserve fédérale, après une nouvelle remontée des taux d’intérêt qui se situent désormais entre 1,75 % et 2 %. Le président américain prétend ainsi dénoncer la banque centrale américaine qu’il juge «agressive» et responsable de la chute de Wall Street le mercredi 10 Octobre. Invité du JT de RT France, Olivier Delamarche, membre fondateur des Éconoclastes, apporte d’importantes précisions sur l’agitation qui sévit actuellement sur les marchés boursiers américains et asiatiques.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur Donald Trump :

En complément sur FED :

En complément sur dollar :

En complément sur économie :


Jeudi 11 Octobre 2018 - News # 11801 

La Deutsche Bank La Future Lehman Brothers ? Par Philippe Béchade :

SYNOPSIS :

De nombreuses banques européennes sont malades, notamment en Italie, en Grèce, en Espagne, mais la Deutsche Bank, qui se trouve au cœur de l’économie la plus importante et la plus compétitive d’Europe, est LA bombe atomique qui pourrait provoquer une crise financière mondiale, comme Lehman Brothers à son époque. Partagez-vous ce point de vue ? la Deutsche Bank est-elle la futur Lehman Brothers ?

La situation de cette banque est catastrophique. Et depuis longtemps.

Son bilan, et son hors bilan, sont remplis de titres pourris, et de produits dérivés.

La situation est telle que deux de ses principaux dirigeants ont démissionné, c'est dire...

En complément sur Philippe Béchade :

En complément sur Deutsche Bank :

     

Mardi 9 Octobre 2018 - News # 11757 

Turquie : les banques vont sauter ! Par Charles Gave :

 

En complément sur Charles Gave :

En complément sur Turquie :

En complément sur banque :

   

Dimanche 7 Octobre 2018 - News # 11723 

"Lettre à Manu sur le doigté et son fondement", la deuxième lettre ouverte à Emmanuel Macron par Michel Onfray :

Le texte :

Votre Altesse,

Votre Excellence,

Votre Sérénité,

Mon cher Manu,

Mon Roy,


   La presse a rapporté il y a peu que tu avais nommé un gueux pour représenter la nation à Los Angeles. Il aurait pour seul titre de noblesse diplomatique, disent les mauvaises langues, les jaloux et les envieux, un livre hagiographique sur ta campagne présidentielle. En dehors de ce fait d’arme si peu notoire que personne n’en connaît le titre, pas plus d’ailleurs que celui des autres ouvrages du susdit, la plume est bien de celles qui se trouvent dans les parties les moins nobles de la profession : le croupion, car c’est celle que découvre le plus souvent la position de soumission inhérente à la fonction des gendelettres - la prosternation. De Sartre à BHL chez Sarko (après Mao), d’Aragon à André Glucskmann chez le même Sarko (après Mao lui aussi), de Drieu la Rochelle à Sollers chez Balladur (après Mao également), de Brasillach à Kristeva chez le Bulgare Jivkov (après Mao elle aussi), les cent dernières années n’ont pas manqué d’écrivains doués… pour l’agenouillement politique!

    Philippe Besson entre dans cette vieille catégorie du valet de plume, mais on sait désormais de quelle plumasserie ce jeune homme comme il faut relève. Ce genre de plume n’est pas celui des plus talentueux, mais c’est celui des plus vendus - je parle de l’homme, pas de l’auteur.

   Manu, on comprend que, toi qui aimes tant les lettres, tu aies envie de câlins venus des écrivains les plus à même de marquer le siècle et d’entrer dans la Pléiade quand tu seras redevenu banquier. Mais si ce siècle doit être marqué par toi, il n’y a pas grand dommage à ce qu’il le soit aussi par Besson le petit (à ne pas confondre avec Besson le grand, l’écrivain Patrick, ni avec Besson la championne d'athlétisme, Colette, ou bien encore avec Eric, le traître passé de Ségolène à Sarkozy en pleine campagne présidentielle, ou bien encore avec le Minimoy, Luc).  

   Avant d’être flagorneur, Besson-le-Petit a été directeur des ressources humaines auprès de Laurence Parisot, dame du MEDEF, mais aussi auteur de scénario de téléfilms, donc chevalier des Arts et Lettres. Convenons-en, tout ceci légitime l’affirmation d’Arlette Chabot, qui faisait déjà de l’éditorialisme politique à la télévision quand elle était en noir et blanc, la télévision, et n’avait qu’une seule chaîne. Courageuse, audacieuse, résistante, rebelle, insoumise, l’Arlette n’a en effet pas craint d’affirmer sur l’un des médias qui l’appointent que tout ceci était habituel: Napoléon n’avait-il pas nommé Chateaubriand en son temps et de Gaulle Romain Gary? En effet, en effet… Arlette, chère Arlette, vous qui avez déjà les grades de chevalier puis d’officier de la Légion d’honneur, je vous promets le grade supérieur pour bientôt! Si ce n’est déjà fait, car vous méritez d’y avoir votre rond de serviette, vous serez aussi bientôt invitée à la table de notre grand Mamamouchi en compagnie du vérandaliste Stéphane Bern et des frères Bogdanov, les éminents membres correspondants de la NASA française.  

   Votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, il a tout de même fallu, pour que cette affectation de copinage ait lieu, que tu prennes la décision d’un décret modifiant les règles de la nomination des diplomates afin que ce ne soit plus le Quai d’Orsay qui ait la main mais le gouvernement, c’est à dire, toi tout seul, chacun le sait. C’est ce que les langues vipérines qualifient de fait du prince… Le décret te permet désormais de récompenser des non-fonctionnaires, pourvu qu’ils aient été serviles. Bern ambassadeur chez l’impératrice Sissi ou les Bogdanov nommés pour la même fonction sur Mars, grâce à toi, c’est désormais devenu possible… La France redevient "great again"!

   J’ai appris qu’en même temps, tu avais rendu possible cet autre fait du prince: madame Agnès Saal a été nommée par un arrêté paru au Journal officiel "haut-fonctionnaire à l’égalité, à la diversité et à la prévention des discriminations auprès du secrétaire général du ministère de la culture". En voilà un beau poste, et si moral en plus! Un beau jouet emblématique du politiquement correct de notre époque.

   Rappelons un peu le CV de l’heureuse élue que tu gratifies à son tour. Cette dame s’était fait connaître par des notes de taxi dispendieuses, plus de 40.000 euros tout de même, et ce en grande partie au profit de ses enfants, quand elle était directrice générale du centre Pompidou et présidente de l’INA, un institut que tu connais très très bien, n’est-ce pas? Pour ces malversations, elle avait été condamnée à six mois de suspension sans solde (probablement selon les principes de ce que l’on peut désormais nommer la jurisprudence Benalla…), puis à trois mois de prison avec sursis et une double amende. Elle avait été réintégrée en douce au ministère de la culture à l’été 2016 (il faut faire gaffe aux nominations d’été...) comme chargée de mission auprès du secrétariat général en vue de la finalisation de labellisation AFNOR sur l’égalité professionnelle et la diversité.  

   Précisons aussi ceci: selon Mediapart, la même madame Saal, décidément très récompensée - on se demande pourquoi - figurerait également "dans la liste très restreinte des hauts fonctionnaires, qui, par un arrêté du 3 août 2018 signé par le Premier ministre, ont été inscrits à compter du premier janvier 2018, donc rétroactivement, au "tableau d’avancement à l’échelon spécial du grade d’administrateur général". Ce qui, en d’autres termes, veut dire que, pendant les vacances du Roy à Brégançon, cette procédure qui ne relève pas du traditionnel avancement mais d’une volonté politique expresse, a permis à ladite dame de profiter d’une hausse de son traitement allant jusqu’à 6.138 euros par an, indemnité de résidence à Paris comprise, soit au total près de 74.000 euros de traitement annuel. S’y ajoute un supplément sous forme d’indemnité qui augmente sa retraite des fonctionnaires d’environ 10%. Quand tu aimes, mon cher Manu, ça n’est pas pour rien et ça se voit!

   Françoise Nyssen, rappelons-le pour les millions de Français qui l’ignorent encore, est ministre de la culture. C’est elle qui a mis en musique la mélodie sifflée à son oreille par le président. Face au déchaînement que cette nomination a légitimement suscité, elle fait savoir ceci sur les réseaux sociaux: "J’ai nommé Mme Agnès Saal (j’épèle : S . A . A . L,  car on pourrait mal orthographier…) haute fonctionnaire à l’égalité et à la diversité. J’ai fait de cette cause une priorité dès mon arrivée au ministère de la culture. La qualité de son engagement et de son travail au service de ces valeurs fondamentales devrait guider les commentaires aujourd’hui". On ignore quelle est la "cause" en question: madame Saal, ou les fameuses valeurs ici prises en ôtage?

   Mais Françoise Nyssen, c’est également l’éditrice qui a sciemment fraudé deux fois le fisc en ne déclarant pas de considérables agrandissements d’espace, une fois en Arles, au siège de sa maison d’édition, une autre fois à Paris. Le Canard enchaîné, qui a levé le lièvre, a chiffré la fortune économisée par ce double forfait! Ca en fait des APL pour les étudiants désargentés, je te jure!

  Qui se ressemble s’assemble. Dès lors, il était normal que, sous ton autorité, sous tes ordres, selon ton désir, selon ton souhait, selon ta volonté, selon tes vœux, mon Prince, mon Roy, mon grand Mamamouchi, le vice récompense le vice. En un peu plus d’un an, de Richard Ferrand à Alexandre Benalla, via cette dame Saal, tu nous y as déjà tellement habitués!

   Sais-tu, mon cher Manu, que des caissières qui ont utilisé à leur petit profit des bons de réduction de deux ou trois euros qui trainaient sur la caisse, ou que des employés de grand magasin qui ont mangé un fruit prélevé dans les rayonnages, ont été sèchement licenciés, eux, sans indemnités, sans planques payées par les contribuables et sans possibilité de retrouver du travail fort bien payé avec les avantages de la fonction à la clé? Probablement une nouvelle belle et grosse voiture avec chauffeur…

   J’ai appris aussi que ton si bon ami Benalla s’était rendu coupable de charmants forfaits depuis ceux que l’on a bien connus l’été dernier. Mais l’incendie a été joliment éteint - sûrement pas avec l’eau de la piscine que tu t’es fait construire à Brégançon, pas pour toi, oh non, bien sûr, mais par altruisme, pour les enfants du personnel de la résidence royale plus sûrement. 

   En garde à vue, la police a souhaité perquisitionner le domicile de ton si cher ami Benalla. Elle voulait notamment accéder à son coffre-fort. Tenus par la loi à ne pas entrer dans l’appartement avant l’heure légale, les policiers ont posé des scellés le soir et attendu le lendemain. Mais le coffre-fort a été vidé dans la nuit! On a le bras long chez les Benalla puisque du commissariat on peut atteindre un coffre-fort chez soi en pleine nuit. Les quatre armes qui devaient s’y trouver n’y étaient plus - soit tout de même trois pistolets et un fusil, pour un homme qui n’a que deux mains, ça fait tout de même beaucoup… Sa femme avait les clés, il avait dit qu'elle était à l’étranger : elle se cachait en fait dans le seizième arrondissement de Paris. Il est vrai que pour de nombreux français cet arrondissement de nantis équivaut bien à un pays étranger.  

   Votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, il me semble tout de même qu’il vaut mieux faire partie de ta cour que d’être un senior amputé de sa retraite, être un plumitif courbé plutôt qu’un écrivain debout, être une énarque de gauche qui tape dans la caisse de l’Etat pour financer les transports de sa progéniture, plutôt qu’un étudiant à qui tu voles dans sa poche cinq euros d’APL, être un cogneur de manifestants avec un brassard de la police et une accréditation de l’Elysée qu’un syndicaliste défendant le droit du travail.   

   Votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, j’aimerais que tu m’aimes et ce pour trois raisons. La première: pour être nommé sans compétence consul des provinces et des régions françaises dans le sixième arrondissement de Paris, voire le seizième – tu le peux, je le sais, il suffit que tu le veuilles; la deuxième: pour permettre à ma vieille mère qui n’a pas son permis de conduire et qui a quatre-vingt-quatre ans, de pouvoir disposer d’un taxi gratuit à n’importe quelle heure du jour et de la nuit pour aller faire ses visites médicales à une demi-heure de chez elle, le tout payé avec l’argent du contribuable  tu le peux, je le sais, il suffit que tu le veuilles; la troisième:  pour avoir chez moi des armes à feu en quantité, mais aussi et surtout, pour pouvoir tabasser les gens qui me déplaisent en portant un casque sur la tête, en distribuant des coups de matraque et en disposant de CRS ou de la police comme couverture à mes descentes de petite-frappe - tu le peux, je le sais, il suffit que tu le veuilles.

   S’il te plait, votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu: veuille-le. Je te promets pour ce faire de me prosterner moi aussi, de montrer les plumes de mon cul aux passants, de dire du bien de toi avec des articles, des conférences et des livres, je te jure, j’irai sur les chaînes et les radios du service public pour certifier, comme Arlette Chabot, qu’entre Napoléon, de Gaulle et toi, il n’y a pas l’épaisseur d’une feuille de cigarette, Joffrin ne me reconnaîtra pas, il m’aimera peut-être lui aussi comme il a aimé jadis Bernard Tapie et Philippe de Villiers. Je pourrai écrire aussi une biographie de Stéphane Bern avec une préface de Brigitte ex-Trogneux, passer une thèse de physique quantique avec tes amis les frères Bogdanov comme directeurs de travaux. Je pourrais même consacrer un séminaire de littérature comparée à l’œuvre de Philippe Besson que je mettrai en perspective avec celle de James Joyce. S’il te plaît, tu le peux, tu es mon Roy. J’habite place de la Résistance à Caen, fais-moi signe.

   Veuillez, votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, mon chéri, recevoir l’expression de ma considération la plus courtisane. Vive la République, vive la France, mais surtout: Vive Toi !

Michel Onfray


Post-scriptum : des bises à la Reine.

Post-scriptum 2: j’apprends à cette heure que tu as fait du jet-ski à fond les ballons avec Brigitte quand tu étais à Brégançon et ce dans une zone interdite à la navigation et au mouillage - tu y as pourtant grandement navigué et vraiment mouillé. Cette réserve marine protégée ne doit être troublée par aucun véhicule à moteur. Il y eut pourtant tes deux jets-ski et ton gros bateau avec un moteur de 150 chevaux - qui sait, peut être empruntés à Nicolas Hulot, car on sait que, comme toi, il est un écologiste qui collectionne les engins motorisés. Protéger l’environnement marin et préserver la biodiversité dans les eaux du parc national de Port-Cros, pour toi qui fumes du glyphosate chaque matin au petit déjeuner, ça compte pour rien, n’est-ce pas? 
 

Une lettre très réussie.

À voir !

Complément : Michel Onfray déprogrammé de France 5 après un texte à charge contre Macron. Voir [ici] (). Comme quoi, le président n'a pas du tout aimé. 

En complément sur Michel Onfray :

En complément sur Macron :

     

Vendredi 5 Octobre 2018 - News # 11668 

 

Banques systémiques : "BNP Paribas - Dans les eaux troubles de la plus grande banque européenne" :

SYNOPSIS :

Qui peut se permettre de payer une amende de 8,9 milliards de dollars sans ciller?
Qui peut faire monter au créneau le Président de la République française contre la justice américaine?
Qui est sortie de la crise financière encore plus puissante?
BNP Paribas.

BNP PARIBAS, dans les eaux troubles de la plus grande banque européenne est le premier film d'investigation politique et historique qui retrace la fabuleuse ascension du géant européen de la banque, la très française BNP PARIBAS.
BNP PARIBAS accompagne la vie des Français depuis les années 60.
BNP PARIBAS, ce sont 29 000 salariés sur le territoire, 1900 agences bancaires et 7 millions de clients.
Son histoire est intimement liée à l'histoire politique de ces trente dernières années. Mais BNP PARIBAS, c'est aussi la fusion entre deux banques, deux cultures et le rachat d'un grand nombre de structures bancaires européennes. BNP PARIBAS est aujourd'hui un mastodonte financier, plus puissant que les États. Elle incarne à elle seule le pouvoir sur l'économie mondiale des hyper-structures bancaires.

Comment la BNP PARIBAS a-t-elle pris le pouvoir?
Comment, aussi, est-elle devenue une banque intouchable?

Dans un récit sous forme de polar, Xavier Harel et Thomas Lafarge s'appuient sur de nombreux témoignages d'anciens de la banque et d'acteurs politiques et économiques de premier plan, pour nous retracer l'histoire de la banque la plus puissante d'Europe. L'intention des réalisateurs imaginé par une équipe parfaitement complémentaire, le réalisateur Thomas Lafarge à l'origine de ce projet culotté et inédit, et Xavier Harel, ancien de La Tribune, journaliste économique spécialiste de la finance internationale aujourd'hui auteur et réalisateur, ce film fait le pari de raconter, à partir d'un séisme mondial (la condamnation de BNP PARIBAS à l'amende la plus forte jamais prononcée par la justice américaine), comment cette banque, pur produit de l'histoire économique et politique française, est devenue l'un des mastodontes de la finance mondiale, à la manière d'un Goldman Sachs.

Dix ans après le déclenchement de la crise financière, leur film offre un éclairage international sur l'histoire de BNP PARIBAS. Il analyse ce qui a transformé une banque de dépôt, banque publique très aimée des Français, en une banque systémique. Pour cela, les réalisateurs ont consacré deux ans à non seulement retracer l'histoire politique de la banque mais également à démontrer comment BNP PARIBAS s'est retrouvée au coeur d'un système de jeux d'influence, quel rôle elle a endossé lors de la crise grecque, comment elle a été condamnée dans une affaire d'évasion fiscale et comment la justice américaine a décidé de la sanctionner pour la la violation de l'embargo lors de la guerre au Soudan. Pour cela, ils s'appuient sur des témoins directs en France, en Belgique, en Suisse, en Grèce, et notamment aux USA... Aucun documentaire ni aucun livre n'avait jamais été consacré à la première banque européenne.

Un excellent documentaire qui montre, une fois de plus, que le monde de l'entre-soi et des réseaux, favorise les turpitudes et les crimes.

En complément sur banque :

En complément sur BNP :

     

Lundi 1er Octobre 2018 - News # 11580 

Banques : Interdit d'interdire : "10 ans après la crise financière, le système est-il plus sûr ?" :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit Henri Sterdyniak, membre des économistes atterrés, Agnès Bénassy-Quéré, présidente déléguée du Conseil d'Analyse Economique, Jean-Michel Naulot, ancien membre de l'Autorité des Marchés Financiers et Jean-Sébastien Beslay, président de Trusteam Finance.

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur crise financière :

En complément sur banque :

   

Jeudi 27 Septembre 2018 - News # 11477 

Abus : Ces banques qui prélèvent indûment des frais de découvert à leurs clients. Voir [ici] ().

Ça n'est pas nouveau, hélas...

Que fait la puissance publique ? Rien...

Pourquoi ? Parce-que nos politiciens sont des traîtres, des vendus aux banques.

Ce n'est quand même pas compliqué à comprendre.

Une loi, et toutes ces ponctions iniques, tout ces rackets s'arrêtent.

En complément sur banque :

En complément sur abus :

En complément sur racket :

   

Mardi 25 Septembre 2018 - News # 11431 

La banque américaine JP Morgan Chase prévoit la prochaine crise financière mondiale pour 2020. Voir [ici] ().

En complément sur crise financière :

En complément sur JP Morgan :

     

Dimanche 23 Septembre 2018 - News # 11347 

Violence politique : Vitrines brisées, banque incendiée, heurts... Une manifestation antifasciste dégénère à Angers. Voir [ici] ().

De petits nervis gauchistes devenus fascistes .

Et ils se prétendent antifas... 

Rappel : l'un des marqueurs politiques du fascisme, c'est l'utilisation de la violence contre ceux qui ne pensent pas comme nous.

En complément sur antifa :

En complément sur violence :

     

Vendredi 21 Septembre 2018 - News # 11316 

Pierre Jovanovic reçoit Laurent Fendt pour la revue de presse de Septembre 2018 :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic reçoit Laurent Fendt pour commenter les principales actualités politiques, économiques et financières : impact des taux négatifs sur l'économie mondiale, hausse des taxes en France, rentrée politique du gouvernement Macron, hyperinflation vénézuélienne, problèmes bancaires, etc.

Une revue de presse hallucinante montrant comment l'État et les banques sont en train d'escroquer la population.

Il est incontestable que la classe moyenne et les pauvres sont en train de s'appauvrir.

Quand des enseignes de la grande distribution en sont réduites à faire le genre de publicité suivante, c'est que la situation économique des Français commence à se dégrader sérieusement :

À voir absolument.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur Laurent Fendt :

     

Lundi 17 Septembre 2018 - News # 11228 

Lanceurs d'alerte : Le cauchemar Lehman Brothers raconté par ceux qui y ont travaillé :

SYNOPSIS :

Dix ans après la faillite de la banque Lehman Brothers, Jennifer Deschamps enquête sur les mécanismes de sa chute et dresse le portrait de ceux et celles qui ont lancé l'alerte.

Non évalué.

En complément sur lanceur d'alerte :

En complément sur Lehman Brothers :

     

___  NEWS EN COURS DE RÉDACTION...  ___


Dimanche 16 Septembre 2018 - News # 11201 

Au Maroc, un boycott géant force Danone à vendre à prix coûtant. Voir [ici] ().

La puissance du peuple UNI.

La puissance du boycott.

C'est possible !

RETRAIT DU CASH des BANQUES + GRÈVE GÉNÉRALE ILLIMITÉE = effondrement du système et des gouvernements faussement démocratiques.

Une leçon de chose cette action !

Le plus important, c'est l'UNION DU PEUPLE.

Tous ceux qui divisent le peuple sont des ennemis objectifs du peuple, quelle que soit leur étiquette politique ou "gentille".

En complément sur Maroc :

En complément sur boycott :

En complément sur Danone :

   

Jeudi 13 Septembre 2018 - News # 11147 

Inégalités : Valéry Giscard d'Estaing est choqué que "personne ne proteste" contre l'enrichissement des "plus riches". Voir [ici] ().

Ou l'hôpital qui se fout de la charité.

Celui qui est l'un des auteurs de la loi de 1973, la loi "Pompidou-Giscarg", qui donne aux banques privées le droit exorbitant, et pourtant régalien et essentiel, de la création monétaire, se plaint que les riches soient trop riches. Un faux-cul de plus...

En complément sur Valéry Giscard d'Estaing :

En complément sur inégalité :

En complément sur riche :

   

Mercredi 12 Septembre 2018 - News # 11125 

FED et BCE : "Au bout de la bêtise" : Olivier Delamarche : Destruction de l'économie par les banques centrales ? "Oui !" :

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur banque centrale :

En complément sur FED :

En complément sur BCE :

En complément sur économie :


Mardi 11 Septembre 2018 - News # 11096 

Selon la banque JP Morgan, le monde est au seuil d'une grande crise : Émeutes de rue, panique de masse, nationalisation et troubles publics sans précédent depuis 50 ans. Voir [ici] ().

En complément sur crise :

       

Dimanche 9 Septembre 2018 - News # 11039 

Fabrique d'image : BNP Paribas, la banque qui aide les migrants. Voir [ici] ().

Les cons et les bobos aux commandes.

Et notez bien la bassesse de ces gens pour se donner une bonne image : ces banquiers qui spéculent à longueur d'année sur les matières premières, la nourriture, etc., et gagnent des milliards, mais annoncent fièrement qu'ils donnent 12 millions pour les réfugiés. Mais ils nous prenent pour des cons...

Une opération de cosmétique pure, menée par une hypnotisée bobo du droit-de-l'hommisme.

En complément sur BNP Paribas :

En complément sur cosmétique :

En complément sur migrants :

   

Jeudi 6 Septembre 2018 - News # 10979 

 

Économie : Selon la banque française Natixis, « POUR L’INSTANT, LA ZONE EURO EST UN ÉCHEC. » Vincent Brousseau commente cette note qui fait sensation. Voir [ici] ().

Mort de rire... : quelle claque aux européistes ! 

Adieu la zone Euro ! 

En complément sur économie :

En complément sur zone euro :

En complément sur Vincent Brousseau :

En complément sur Natixis :

 

Jeudi 6 Septembre 2018 - News # 10969 

L'Inde dépénalise l’homosexualité. Voir [ici] ().

Et un pays de plus qui va s'enfoncer dans la perversité.

Et l'Inde, c'est grand par la taille et la démographie : 1,324 milliard de personnes en 2016 selon la Banque mondiale.

C'est dire combien cette décision est une catastrophe.

Il est évident qu'il ne s'agit pas d'une décision voulue par la majorité de la société indienne, mais d'une mesure de démagogues intéressés. C'est exactement le même phénomène que chez nous : nos traîtres de politiciens veulent avoir la paix et être réélus pour conserver leurs rémunérations et divers avantages. Alors pratiquement aucun ne s'élève contre l'homosexualité et sa promotion dans l'espace public, dans les écoles, etc.

C'est pitoyable.

En complément sur homosexualité :

En complément sur Inde :

     

Mardi 4 Septembre 2018 - News # 10926 

Tyrannie du capitalisme : "La bataille contre les peuples" par Vox Plebeia :

Triste monde qui, tant le Moi pluralisé habitera dans l'homme, JAMAIS NE CHANGERA.

Seuls les morts ont vu la fin de la guerre, de la colonisation, et de l'exploitation.

Cependant, il existe 2 moyens à mettre en oeuvre simultanément, pour parvenir efficacement à mettre à bas le système et à le changer :

Finis les partis, les lobbies, les médias menteurs, etc.

En complément sur Vox Plebeia :

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur capitalisme :

   

Mardi 28 Août 2018 - News # 10788 

Philippe Herlin : “Si on interdit complètement le cash, nous sommes entièrement à la main des banques et des états !. Voir [ici] ().

C'est une évidence.

Voilà pourquoi on y va : il y a une convergence d'intérêts différents :

En complément sur Philippe Herlin :

En complément sur cash :

     

Vendredi 24 Août 2018 - News # 10716 

Le capitalisme et nos traîtres de politiciens :

Tout est dit...

En complément sur capitalisme :

En complément sur riche :

En complément sur banque :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur politicien :


Mercredi 15 Août 2018 - News # 10511 

Monsanto-Bayer… "Quand Bayer achetait des lots de femmes à Auschwitz" . Voir [ici] ().

Toujours les mêmes : les multinationales, les banques, les spéculateurs, et les très riches.

En complément : "Bayer, Monsanto, c’est ça !" : voir [ici] ().

En complément sur Monsanto :

En complément sur Bayer :

En complément sur Auschwitz :

   

Mercredi 15 Août 2018 - News # 10508 

Sécurité informatique et bancaire : Des hackers ont trouvé un nouveau moyen de voler de l'argent des distributeurs de billets. Voir [ici] ().

Ça me paraît complètement dingue cette affaire, mais si c'est possible, c'est effrayant.

Il faut dire que les banques se foutent globalement de la gueule du monde : elle n'est pas mis en place des moyens sûrs d'un point de vue cryptographique. Elle se foutent que leurs clients se fassent voler, elles ne voient que la rentabilité à court terme : vite, vendre vite, vendre plein de cartes de crédit vite, vite, vite.

En complément sur sécurité informatique :

En complément sur hacking :

     

Mardi 14 Août 2018 - News # 10489 

Quelqu’un monopolise le marché de l’argent-métal pour causer une pénurie [1/2]. Voir [ici] ().

Les marchés de l'or et de l'argent sont manipulés par l'État américain à travers les primary dealers et des sociétés financières spécialement crées et détenues par la CIA.

Les prix de ces métaux sont très sous-estimés, et plus particulièrement celui de l'or : l'État américain s'arrange pour qu'on ne voit pas que le dollar ne vaut plus rien, en maintenant ces cours le plus bas possible. Comme le disait un ex-président de la FED, Alan Greenspan, "L'or, c'est le canari dans la mine". Si les gens voient que le cours de l'or monte semaine après semaine, ils sauront que le système est sur le point de s'écrouler, et n'investiront plus en bourse. Or les riches et les banques ont besoin d'une bourse pour continuer à spéculer et à tondre le monde. Il faut donc que les gens pensent que tout est normal. Et cela passe par la manipulation des cours des métaux précieux.

Le marché des EFT (l'or et l'argent papiers) couplé au règlement à terme permettent des effets de lévrier tels que quelques banques peuvent faire ce qu'elles veulent de ces cours.

Mais à un moment, le roi ne plus cacher qu'il est nu : ce jour là les prix de ces métaux vont exploser.

En complément sur argent métal :

En complément sur spéculation :

En complément sur manipulation :

   

Vendredi 10 Août 2018 - News # 10416 

"Histoire de la monnaie des origines au Bitcoin" par Simone Wapler :

SOMMAIRES DES ÉPISODES :

ÉPISODE 1
- De la nuit des temps à 1 750 avant JC
- Au commencement était le troc et le crédit (la dette)
- 3 000 ans avant Jésus Christ, Sumer
- 1 750 avant Jésus Christ, Babylone

ÉPISODE 2
- 1440 avant JC, le jubilé naît chez les hébreux
- De 1 750 avant JC à 560 avant JC
- La monnaie d’Etat et les premières escroqueries
- 560 avant Jésus Christ, Lydie : première monnaie d’État
- 560 avant JC : le jubilé naît chez les Hébreux

ÉPISODE 3
- De 560 à 200 avant JC
- Platon et Aristote : deux vues sur la monnaie
- Monnaie, crédit, fiscalité : un triangle indissociable
- La monnaie selon Platon repose sur un mythe
- La monnaie selon Aristote doit être une marchandise
- Les monnaies marchandises en concurrence
- Monnaie-crédit ou monnaie-marchandise : une différence essentielle

ÉPISODE 4
- De 200 avant JC à 337
- L’avilissement de la monnaie métallique
- L’inflation due à la cupidité ?
- L’inflation est due à la perte de confiance dans l’Etat et sa monnaie

ÉPISODE 5
- 1ère monnaie de papier
-Faillite d'une banque centrale.

Source : La Chronique Agora ().

Une série intéressante et didactique.

À voir.

En complément sur Simone Wapler :

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

En complément sur histoire :

 

Lundi 6 Août 2018 - News # 10337 

Trois banques françaises accusées de spéculer sur la faim dans le monde. Voir [ici] ().

Le Figaro découvrant les méfaits du capitalisme et de spéculation... 

En complément sur banque :

En complément sur spéculation :

En complément sur trader :

En complément sur trading :

En complément sur faim :


Mardi 31 Juillet 2018 - News # 10222 

Économie : Le gouvernement renonce à son objectif de 2% de croissance, annonce Bruno Le Maire. Voir [ici] ().

Non, c'est pas possible ? 

Ah, qu'est-ce que je suis déçu... Mais alors déçu de chez déçu... 

Chaque année, ils nous font le même coup : en début d'année, les gouvernements et les banques centrales nous annoncent des taux de croissances avantageux, et quelques mois après ils annoncent à chaque fois des chiffres inférieurs. Et les médias de relayer sans vergogne leurs mensonges...

On nous prend pour des cons, voilà la conclusion.

Quand à Bruno Le Maire, il a fait normale sup LETTRES : qu'est-ce qu'il y connaît en économie ? RIEN ! C'est un crétin qui est idiot, qui ne sait même pas faire une règle de trois ! Il a récemment déclaré que lorsqu'on avait un avoir qui perd 1/3 de sa valeur, alors on perdait 3 fois son capital !  Et ce type est propulsé par Macron Ministre de l'économie ?? Le règne des incompétents, des aveugles, des inconscients, et des immatures. On va droit dans le mur...

En complément sur économie :

En complément sur croissance :

En complément sur Bruno Le Maire :

   

Mardi 31 Juillet 2018 - News # 10220 

Ces banques ont-elle volé ou seulement perdu l'or de leurs clients ? Des lingots et des pièces d’or s’évaporent des coffres de la Société Générale. Voir [ici] ().

Franchement, ça fait peur.

Moi, ça ne me concerne pas : je suis un pauvre. Mais si j'avais des pièces et des lingots, et bien je serais très inquiet. Que le contenu de coffres disparaisse ainsi dans des banques aussi connues, c'est un très mauvais signe. 

Franchement, aujourd'hui, on ne peut plus avoir confiance dans les banques. Du moins en France.

Merci à Stéphane pour le lien.

En complément sur l'or :

En complément sur lingot :

En complément sur pièce :

En complément sur banque :

En complément sur Société Générale :


Dimanche 29 Juillet 2018 - News # 10150 

Les 2 médias (BFMTV et le journal Le Monde) naguère valets de Macron...le lâchent ! Par Pierre Jovanovic :

Commençons par le plus simple: que s'est il passé pour que BFM (Mr Drahi) et Le Monde (banquier Pigasse) non seulement lâchent ainsi Macron mais le matraquent 24 heures sur 24 via BFM-TV au point que depuis 5 jours plus aucune autre information dans le monde n'est traitée, hormis l'affaire Alexandre Benalla ?

D'abord les dates:

Les faits datent du mois de mai dernier. L'affaire n'est pas sortie à ce moment parce que: 1) les ponts de mai, et, 2) la coupe du monde de football entrait en jeu et prenait de plus en plus d'espace médiatique.

Rappelez-vous: TV-Libertés a été effacé de YouTube le jour du démarrage de la Coupe du Monde. La date a été choisie exprès pour que la censure passe sous le radar.
Donc, une fois la coupe du monde terminée, et célébrée, juste quelques jours plus tard, Le Monde décide de sortir l'affaire, la vidéo circule massivement sur les réseaux sociaux et, surtout, BFM-WC décide de matraquer 24 heures sur 24 sur l'affaire avec la vidéo en boucle.

Point intéressant, C-News qui était resté en retrait (et avait traité l'affaire au début comme un fait divers) a été obligée à son tout de matraquer la vidéo chaque jour par mimétisme.
Du coup l'affaire Benalla a pris la même dimension que les attentats de Charlie ou du Bataclan !!!

La date a été choisie pour un maxmim d'impact et sans que le foot vienne interfèrer.
Alors qu'est-ce qui a pris BFM, premier supporter de Macron, de le "matraquer" médiatiquement ainsi ?

1) Comme la chaîne a été prise en flagrant délit de désinformation à propos des destructions massives qui ont eu lieu à Paris, Lyon, Lille, etc. lors des célébrations de la victoire football, cela lui a permis de se refaire une sorte de virginité à peu de frais sur le dos de l'Elysée.

2) Comme dans le milieu police-gendarmerie, les excès de Benallia étient connus depuis longtemps (voir plus loin). A priori cela ne vient pas d'eux, sinon ils auraient fuité des informations depuis longtemps.

3) Il n'est pas impossible que derrière ce matraquage plus que suspect de BFM, il y ait surtout un véritable "règlement de comptes" pour, par exemple, des promesses ou des engagements de Macron non tenus (c'est le sentiment de la majorité de mes contacts ainsi que des diverses analystes politiques). D'ici fin septembre on sera vraiment fixés à ce sujet, vu que toutes les langues vont se délier (en particulier celle des policiers). Un gendarme me disait "j'ai l'impression qu'ils l'ont abandonné, je me demande même s'ils ne cherchent pas à l'évincer maintenant".

4) il est envisageable aussi, ou à ajouter en plus, que les journalistes politiques en aient eu assez de la pédanterie de Sibeth Ndiaye: tous les journalistes de BFM parlaient de "L'arrogance de l'Elysée". L'un d'eux m'a justement expliqué que les communiquants du "château" se sentent "marcher sur l'eau" et se prennent "pour des cadors" depuis la victoire aux présidentielles et surtout aux législatives. Et que la communication avec "est très difficile depuis le début". 

Dans tous les cas, Emmanuel Macron va être obligé non seulement de remanier son gouvernement (Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur, s'est mis aux abonnés absents la semaine dernière :-) mais surtout nettoyer son entourage et plus encore le service de communication de l'Élysée qui s'est distingué ici par la crasse de son incompétence et de ses mensonges).

Source : Pierre Jovanovic ().

En complément sur Alexandre Benalla :

En complément sur Macron :

En complément sur BFMTV :

En complément sur journal Le Monde :

 

Samedi 28 Juillet 2018 - News # 10122 

 

Démocratie : "Quand le politique primait sur l’expert" :

SYNOPSIS :

Avec son ouvrage stimulant, La Démocratie contre les experts.

Les esclaves publics en Grèce ancienne, l’historien Paulin Ismard fait revivre un monde où le politique refusait de déléguer son pouvoir à des spécialistes de la gouvernance, et avait inventé pour cela une conception de l’État où des esclaves, soumis à l’autorité des citoyens, se chargeaient d’une partie de l’administration de la Cité.

Source : Mediapart.

Le mot de l'éditeur :

La Démocratie contre les experts 
Les esclaves publics en Grèce ancienne
Paulin Ismard

Supposons un instant que le dirigeant de la Banque de France, le directeur de la police et celui des Archives nationales soient des esclaves, propriétés à titre collectif du peuple français. Imaginons, en somme, une République dans laquelle certains des plus grands serviteurs de l’État seraient des esclaves.

Ils étaient archivistes, policiers ou vérificateurs de la monnaie : tous esclaves, quoique jouissant d’une condition privilégiée, ils furent les premiers fonctionnaires des cités grecques. En confiant à des esclaves de telles fonctions, qui requéraient une expertise dont les citoyens étaient bien souvent dénués, il s’agissait pour la cité de placer hors du champ politique un certain nombre de savoirs spécialisés, dont la maîtrise ne devait légitimer la détention d’aucun pouvoir. Surtout, la démocratie directe, telle que la concevaient les Grecs, impliquait que l’ensemble des prérogatives politiques soit entre les mains des citoyens. Le recours aux esclaves assurait ainsi que nul appareil administratif ne pouvait faire obstacle à la volonté du peuple. En rendant invisibles ceux qui avaient la charge de son administration, la cité conjurait l’apparition d’un État qui puisse se constituer en instance autonome et, le cas échéant, se retourner contre elle.

Que la démocratie se soit construite en son origine contre la figure de l’expert gouvernant, mais aussi selon une conception de l’État qui nous est radicalement étrangère, voilà qui devrait nous intriguer.

Paulin Ismard est maître de conférences en histoire grecque à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il a récemment publié L’Événement Socrate (Flammarion, 2013, prix du livre d’histoire du Sénat 2014).

Très intéressant, sauf que je me demande si l'aspect de l'esclavage, si prégnant et au coeur de cet ouvrage que je n'ai pas lu, n'est pas contre productif à la diffusion même des idées de la démocratie issue du tirage au sort et des conventions de citoyens.

Seul point qui m'est apparu sensé et extrêmement pertinent dans cette interview :

Cette idée selon laquelle un groupe de citoyens ordinaires, qu'on qualifierait d'incompétents, sont capables collectivement de construire une compétence qui puisse être supérieure à celle d'un individu particulièrement savant ou d'un expert, c'est quelque chose d'infiniment évocateur pour aujourd'hui.

Ça, c'est une déclaration très encourageante comme constat pour la suite, car cela rejoint exactement les mêmes conclusions auxquelles est parvenu Jacques Testart avec ses conventions de citoyens : des gens qui ne connaissaient rien à un sujet sont rapidement devenus, par un processus et une méthodologie adéquate, capables d'apprendre et d'avoir une vision globale sérieuse sur le sujet, égale voire même supérieure à celle d'experts déclarés comme tels. Cela nous montre le chemin. 

En complément sur démocratie :

En complément sur expert :

En complément sur esclave :

   

Samedi 21 Juillet 2018 - News # 9940 

Piratage : des hackers profitent du routeur obsolète d’une banque russe pour dérober 1 million de dollars. Voir [ici] ().

En complément sur piratage :

En complément sur hacking :

     

Samedi 14 Juillet 2018 - News # 9779 

Banques, banksters, pauvres, et racket :

L'an dernier, les banques ont extorqué 6 milliards d'euros en frais de découvert.

Autrement dit, elles ont volé 6 milliards d'euros à des gens qui n'avaient pas d'argent.


Mais que fait la police ?

En complément sur banque :

En complément sur bankster :

En complément sur pauvre :

En complément sur racket :

En complément sur extorsion :


Samedi 7 Juillet 2018 - News # 9610 

"L'agenda d'avortement et de mort de Mauricio Macri" ou comment des institutions internationales imposent l’avortement aux Argentins (pensez à activer les sous-titres) :

Mauricio Macri : un politicien traître au peuple argentin, un véritable vendu. Il a sacrifié ses convictions pour continuer à être Président.

Et ce qui est dingue en plus, c'est de voir comment une député et quelques organisations internationales imposent leur volonté aux peuples. Mais de quel droit ? Les peuples sont libres de choisir leur destin.

Un cas tout à fait intéressant montrant comment nos sociétés ouvertes NON DÉMOCRATIQUES sont noyautées par des lobbies, des traîtres de politiciens, et des organisations internationales (FMI, Banque Mondiale, l'ONU, etc.) et privées : des ONG (Human Right Watch, Amnesty International, etc.) ou des multinationales.

SANS LA DÉMOCRATIE VÉRITABLE (ou la venue d'un Roi éclairé et sage), toutes les valeurs et aspirations légitimes du peuple seront piétinées et perdues.

En complément sur Argentine :

En complément sur avortement :

En complément sur FMI :

En complément sur Banque Mondiale :

 

Mercredi 4 Juillet 2018 - News # 9536 

 

Olivier Delamarche : “Parallèle entre l’économie mondiale et le Titanic !” :

SYNOPSIS :

Agora Culture à reçu Olivier Delamarche le mardi 13 mars 2018 à Nantes pour une conférence intitulée « Parallèle entre l'économie mondiale et le Titanic ».

Source : Agora Culture.

Partie 1 : La conférence (sans images) :

Partie 2 : Les questions/réponses :

Une bonne conférence de synthèse.

Seul bémol : Olivier Delamarche prend trop les financiers de haut niveaux, les banquiers, et ceux qui travaillent dans les banques centrales pour des cons. Jamais il n'aborde le fait que leurs politiques absurdes, en apparence, n'ont en réalité qu'un seul but : leur permettre, ainsi qu"à leurs amis, de continuer à spéculer et donc à se faire des montagnes de pognon sur le dos des petits porteurs et des travailleurs de l'économie réelle.

Il ne s'agit donc pas pour ces gens, qui sont pour la plupart bien plus malins qu'Olivier Delamarche soyons sérieux deux minutes, de sauver l'économie, ou de relancer la croissance, ou je ne sais quoi, mais SEULEMENT de maintenir une système dont ils profitent heure après heure et qui leur rapporte des fortunes sur le dos du reste de l'Humanité.

Or curieusement, jamais Olivier Delamarche n'en parle.

Olivier Delamarche est un bon vulgarisateur, et sait décoder intelligemment certains faits, mais il se croit trop "arrivé", et ne fait plus l'effort de poursuivre ses investigations, ses recherches, et de comprendre les choses plus profondément. Dommage...

Une bonne conférence à voir.

En complément sur Olivier Delamarche :

       

Mercredi 4 Juillet 2018 - News # 9534 

Suède : disparition progressive de l'argent liquide (cash) au profit du paiement électronique (carte bancaire, téléphone mobile, ou autre) :

Ce qui est terrible, c'est de voir l'inconscience des gens : ils sourient, ils sont contents. Ils ne voient que l'aspect pratique, ils ne voient pas la dépendance extrême au système et à la cybertronique. Ils sont en train de se suicider collectivement en souriant... Les banquiers et l'État sourient aussi, mais beaucoup plus...

Vive le cash !

En complément sur Suède :

En complément sur carte bancaire :

En complément sur argent liquide :

En complément sur cash :

 

Lundi 2 Juillet 2018 - News # 9485 

Viktor Orban s’attend à une nouvelle crise financière mondiale. Voir [ici] ().

Après la Banque de France, voilà le chef de la Hongrie qui s'y met.

En complément sur Viktor Orban :

En complément sur crise :

     

Lundi 2 Juillet 2018 - News # 9475 

Un rapport de la Banque de France prédit une nouvelle crise. Voir [ici] ().

En complément sur crise :

       

Vendredi 29 Juin 2018 - News # 9420 

Économie et finance : Les plus grandes banques mondiales sont-elles en danger ? Voir [ici] ().

En complément sur économie :

En complément sur finance :

En complément sur banque :

En complément sur danger :

 

Lundi 25 Juin 2018 - News # 9349 

 

Message de Stéphanie Gibaud, lanceuse d'alerte UBS :

Vous connaissez tous la chanson de Souchon "j'ai 10 ans". Elle est pour moi aujourd'hui.

En effet, en ce 25 juin 2018, ça fait précisément 10 ans que l'on m'a demandé de détruire des données chez UBS suite à une perquisition dans le bureau du DG. La suite, vous la connaissez plus ou moins. En résumé, des alertes aux membres de la direction qui m'ont tous dit que j'étais fatiguée, que je devrais prendre des vacances et arrêter de raconter n'importe quoi. 10 ans d'ennuis divers et variés, un harcèlement caractérisé de plus de 3 années dans la banque, la découverte des tribunaux français depuis 2010, l'arrêt de ma carrière début 2012, une famille en péril, des enfants qui ne méritaient pas une enfance aussi douloureuse et le fait d'être séparés de moi mais aussi et surtout, le fait que rien ne soit terminé au niveau de l'évasion fiscale quand on lit la presse à l'international. En conclusion, cette alerte a t'elle servi à quelque chose à vous les Français, à vos administrations ?

J'ai relaté les années 2008 - 2013 dans un premier ouvrage, attaqué bien évidemment par UBS en diffamation puisque "rien n'a jamais existé"... Je l'enverrai avec plaisir à tous ceux qui souhaitent lire l'histoire pour en savoir un peu plus.

En complément sur Stéphanie Gibaud :

En complément sur UBS :

En complément sur lanceur d'alerte :

   

Dimanche 24 Juin 2018 - News # 9284 

Spéculation : Le pari à 6,6 milliards de dollars d'un trader français expose les défaillances du marché. Voir [ici] ().

Une histoire complètement dingue, montrant qu'on vit dans un monde dominé absolument par le capitalisme et la bourse.

Il est totalement aberrant de pouvoir avoir des positions en milliards avec seulement 20.000 euros sur son compte.

Si cela est possible, c'est que des gens très riches et de grandes banques ont fait pression sur le législateur pour pouvoir autoriser de "jouer" avec de l'argent qu'on a pas. Un scandale.

La reprise du contrôle de la bourse, et même des règles de son fonctionnement, est une priorité absolue pour les peuples pour pouvoir en finir avec le capitalisme. Je pense même qu'il faut ensuite supprimer la bourse telle que nous la connaissons et la rembourser par une bourse bleue où toute spéculation sur les cours est structurellement impossible.

En complément sur spéculation :

En complément sur bourse :

En complément sur dingue :

   

Samedi 23 Juin 2018 - News # 9277 

Monnaie et fausse monnaie du dollar : La première banque « métaux précieux » a ouvert au Texas – pour contourner la FED. Voir [ici] ().

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

En complément sur dollar :

En complément sur métaux précieux :

En complément sur FED :


Lundi 18 Juin 2018 - News # 9149 

Politique & Éco n°175 de TV Libertés : Retour sur les crypto-monnaies avec un appel important et urgent au tout début de la vidéoOlivier Pichon reçoit Georges Lanne et Maximilien Lambert pour évoquer les crypto-monnaies et l'emprise des banques.

Non évalué complètement.

En complément sur crypto-monnaie :

En complément sur TV Libertés :

     

Jeudi 14 Juin 2018 - News # 9052 

La Banque mondiale signerait l'arrêt de mort du dollar. Voir [ici] ().

En complément sur Banque mondiale :

En complément sur Dollar :

     

Mercredi 13 Juin 2018 - News # 9045 

Un ancien de la Banque mondiale affirme que le système monétaire occidental est une escroquerie. Voir [ici] ().

En complément sur escroquerie :

       

Mercredi 13 Juin 2018 - News # 9040 

La lanceuse d'alerte Stéphanie Gibaud, “la femme qui en savait trop”... sur la banque UBS. Voir [ici] ().

En complément sur Stéphanie Gibaud :

En complément sur lanceur d'alerte :

En complément sur UBS :

   

Mardi 12 Juin 2018 - News # 9026 

Banques et spéculation : la refonte de la règle Volcker pourrait provoquer un krach mondial ! Voir [ici] ().

Les dérégulations ont toujours entraîné des catastrophes... : l'ultra-minorité se gave, pendant que l'immense majorité dépérit, et puis c'est le krach qui ruine des millions de gens et les États qui sont obligés de venir au secours des spéculateurs institutionnels. "La privatisation des profits et la socialisation des pertes" ils appellent ça. Toute une mentalité de voyous et d'escrocs...

Merci à OS pour le lien.

En complément sur spéculation :

En complément sur krach :

En complément sur banque :

   

Dimanche 10 Juin 2018 - News # 8992 

Francis Lalanne : "Tout est fait aujourd'hui pour être placé sous la dictature bancaire" :

Francis Lalanne n'a pas toujours été aussi pertinent : lors des dernières élections législatives, il a accusé Dieudonné d'être un terroriste...

Mais ici, il parle vrai, au point même où un journaliste fronce les sourcils, ne comprenant pas ce que Francis Lalanne veut dire lorsqu'il parle du fait qu'il est immoral de prêter de l'argent qu'on a pas.

Ça en dit long sur le niveau des journalistes..., qui croient toujours, comme pas mal de citoyens, que les banques prêteraient de l'argent aux gens et aux entreprises (alors qu'elles le créent ex-nihilo). Il y a manifestement encore un énorme travail d'éducation populaire à réaliser. Ça tombe bien : il y a tout sur ce site pour se déniaiser en ce sens. 

À voir !

En complément sur banque :

En complément sur bancaire :

En complément sur dictature :

En complément sur dette :

En complément sur Francis Lalanne :


Jeudi 7 Juin 2018 - News # 8960 

La crise de l'Euro part 08 : Le sauvetage des banques - Heureka #24-8 :

En complément sur crise de l'Euro :

En complément sur Heureka :

     

Mardi 5 Juin 2018 - News # 8905