Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

81 News

Jeudi 18 Juillet 2019 - News # 18945 

L'Élysée a allègrement dépassé son budget en 2018. Voir [ici] ().

Des gaspilleurs profiteurs.

C'est facile avec l'argent des autres...

En complément sur gaspillage :

En complément sur profiteur :

     

Lundi 8 Juillet 2019 - News # 18710 

Communiqué de presse – L’UPR met solennellement en garde l’opinion publique et le gouvernement sur la nécessité absolue de lancer immédiatement une campagne de rénovation des ponts en France, en prélevant les fonds nécessaires sur notre contribution au budget de l’Union Européenne. Voir [ici] ().

Malheureusement cet appel ressemblera à crier dans le désert.

Macron et ses sbires n'en ont rien à foutre des ponts en France, et encore moins des communiqués de presse de l’UPR...

Cela dit, cette affaire montre une fois de plus qu'on marche sur la tête : on donne de l'argent à l'Union Européenne pour financer un pont chinois en Croatie alors que ce même argent nous manque pour entretenir nos propres ponts. Charité bien ordonnée commence par soi-même.


Mercredi 3 Juillet 2019 - News # 18593 

Démocratie participative : en France, le budget participatif ou quand les citoyens gèrent directement les finances de leur commune :

Un bon début !

Une imitative à répéter et à amplifier.

En complément sur démocratie participative :

       

Mardi 4 Juin 2019 - News # 17902 

Le FMI recommande à la France plus de rigueur budgétaire et de favoriser la croissance. Voir [ici] ().

Ce qui est tout à fait contradictoire...

Pour que la croissance redémarre, il faut que les ménages consomment plus. Mais pour que les ménages consomment plus, il est nécessaire qu'ils aient plus d'argent.

Et c'est pas fini : le FMI "propose aussi de réduire les dépenses de santé tout en «protégeant la qualité des services de santé publique". Ben voyons... Encore une contradiction.

En un mot, les figures de style du FMI cachent une politique drastique d'austérité. La croissance n'est donc pas prête de revenir, et la récession pointe même à l'horizon...

En complément sur FMI :

En complément sur budget :

En complément sur croissance :

   

Vendredi 24 Mai 2019 - News # 17640 

Union Européenne : « Combien nous coûte (et nous rapporte) l’Europe » Étude n°36 de Contribuables Associés. Voir [ici] ().

Étude #36 de Contribuables Associés réalisée par Jean-Paul Gourévitch – Avril 2019. La lecture de ce étude vous est offerte. Téléchargez-la via le module de téléchargement à droite de votre écran.

Chiffres clés de cette étude

"Un déficit global de 10,42 milliards d’euros" par an !

"Soit 632 euros par foyer fiscal payant l’impôt sur le revenu" par an !

Frexit vite ! Avec l'UPR !

En complément sur Union Européenne :

       

Lundi 25 Mars 2019 - News # 15993 

Le déficit budgétaire mensuel des États-Unis bat un nouveau record historique en février 2019. Voir [ici] ().

La ruine est au bout du chemin... 

En complément sur déficit :

En complément sur budget :

En complément sur record :

En complément sur États-Unis :

 

Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15524 

Soissons : Sylvie Heyvaerts quitte la France insoumise pour l’UPR. Voir [ici] ().

Chers Amis Insoumis,

J’ai décidé de quitter la France Insoumise.
Non parce que je serai en désaccord avec le programme l’Avenir en Commun, mais parce que je ne parviens plus à trouver dans le discours de FI la cohérence qui me permettrait de m’engager dans la bataille des Européennes.
« L’Europe on la change où on la quitte », résumait de façon simple le positionnement de FI sur l’Europe. La menace de départ de la France devant permettre d’instaurer un rapport de force pour renégocier un certain nombre de points fondamentaux dans les traités européens. Au fur et à mesure, la perspective d’une sortie unilatérale de l’ UE s’est évaporée et le plan B est devenu bien flou. 
Je voudrai reprendre ici plus précisément la stratégie développée par FI, pour expliquer en quoi elle ne me convainc plus. 
La FI nous explique que « La désobéissance » est légale. Elle consiste à prendre une option de retrait. C’est-à-dire qu’un pays peut se désolidariser d’un aspect des traités européens. 
Donc si nous voulons mettre en œuvre notre programme, il va falloir prendre une option de retrait sur un nombre important de points. 
- Sur L’article 168 et 169 du TFUE qui donne la priorité au profit sur la santé
- Sur les articles 32 et 33 qui organisent la libre circulation des capitaux, des marchandises et des services.
- Sur l’article 106 qui prévoit l’ouverture à la concurrence de tous les services publics
- Sur l’article 21 qui impose la diminution de la protection sociale et le démantèlement du droit du travail.
- Sur les articles 38 et 39 qui placent les agriculteurs dans une concurrence sans merci avec des pays à très bas couts de salaire, et les entraine dans une course éperdue à la productivité.

Autant dire que c’est une remise en question totale de la logique qui gouverne l’Union Européenne depuis le début, et dont une grande partie a déjà été transposé dans les droits nationaux.

Une telle remise en cause constitue en fait une refondation totale de l’UE sur des bases humanistes et eco-sociales.
Alors pouvons-nous réécrire entièrement la constitution de l’UE en y impulsant un changement de paradigme aussi total ? La modification des traités doit être voté à l’unanimité ce qui rend toute modification quasi impossible. On pourrait alors réécrire un autre traité qui écraserait tous les autres. Examinons des lors quel nouveau compromis pourrait naître de l’alliance de 28 pays aux intérêts contradictoires.
Harmonisation fiscale ? Le Luxembourg et les pays bas seront contre.
Harmonisation sociale ? Comment s’y prend -on pour les harmoniser les législations sociales de 28 pays lorsque concernant le « SMIG » les écarts vont de 200€ mensuel à 2000€ ? et que c’est précisément cet avantage social qui assure la compétitivité de ces pays de l’Est et conditionne à l’heure actuelle leur équilibre économique ?
Par quel miracle arriverions nous à un accord qui serait autre chose qu’un accord tronqué sur un moins disant social, environnemental, fiscal ?

N’est il pas temps de se rendre compte que cette alliance à 28 a précisément pour objectif d’aboutir à cette impuissance qui sert les intérêts de l’oligarchie ?

De plus à l’heure où la population demande le RIC, il me parait tout à fait déraisonnable de recréer une structure plurinationale (même plus réduite) , impliquant des délégations importantes de souveraineté. Nous avons un besoin urgent de démocratie et l’échelon national avec son organisation en départements et en communes héritée de la révolution française garantit la proximité nécessaire à l’exercice d’un réel pouvoir citoyen. 
Donc j’en arrive à la conclusion qu’il ne saurait y avoir de démocratie en Europe, ni en refondant les traités, ni en restant bloqué avec 28 pays aux intérêts divergents dans une structure englobante.

Si l’on veut bien concevoir les objectifs d’un autre point de vue une stratégie bien plus directe et bien moins aléatoire se dessine.

Notre projet est de faire bifurquer tout notre système de production vers un fonctionnement basé sur la règle verte et la solidarité. Ajoutons à cela que nous devons le faire vite, car la dégradation sociale et environnementale a atteint des sommets.

C’est pourquoi nous devons sortir de l’Union Européenne. Dès le lendemain du Frexit nous pourrons.

1. Défendre sérieusement l’environnement en sortant du dogme de la mondialisation et du libre-échange, qui amènent à faire fabriquer à 15000 km de chez soi des produits qui pourraient être produits localement. 
2. Empêcher les délocalisations des industries et les privatisations de notre patrimoine national.
3. Engager une transition énergétique d’envergure créatrice de millions d’emplois
4. Reconstruire des services publics dignes de ce nom, et empêcher la privatisation de ces secteurs .
5. Renationaliser les entreprises stratégiques : SNCF, Autoroutes, Orange, TF1, Gestion de l’eau, EDF GDF, Poste, etc…
6. Préserver la pêche artisanale et l’agriculture familiale. Soutenir la conversion vers le Bio, autoriser les semences libres, trouver des alternatives au glyphosate.
7. Augmenter le SMIG et les minimas retraite tout en allégeant les charges des petites entreprises.
8. Préserver l’unité nationale en stoppant les réformes des euro-régions menées dans le dos des français, sans leur consentement, qui passe par le regroupement forcé de communes et l’assèchement des finances des dites communes et des départements.
9. Redonner puissance à notre démocratie en instaurant le RIC. 
10. Ouvrir la France sur le reste du monde notamment sur la francophonie, sortir de l’OTAN et cesser de soutenir les guerres criminelles des USA , œuvrer pour la paix.

Et pendant les deux années qui s’écoulent entre la décision de quitter l’Europe et la sortie effective ( avec ou sans accord) rien ne nous empêchera de prendre des options de retraits unilatéral. 
Cette question n’est pas une dissertation théorique. Elle revêt une urgence absolue. Tous les jours des pans entiers de notre richesse nationale est cédée à des intérêts privés, les structures juridiques qui ont organisées la solidarité sont méthodiquement fracassées, l’indivisibilité même de la nation est remise en cause par des traités signés derrière le dos des français. C’est trop ! Nous devons avoir une réaction à la hauteur du danger !
Si la France reprend de manière claire sa souveraineté en sortant de l’UE, elle offrira un point d’appui ferme pour les peuples qui souhaitent mener une politique qui mette fin au pillage des richesses, au saccage de l’environnement, et au mépris de l’être humain. 
Nous pourrons alors monter conjointement de beaux projets, sans pour autant qu’il soit nécessaire de recréer une entité supra-étatique. 
Nous pourrions par exemple élaborer un plan de dépollution de la Mer Méditerranée avec les pays riverains. Nous pourrions renforcer les dispositifs conjoints de lutte contre les incendies, nous pourrions nous entendre sur une politique de sauvetage des migrants et d’accueil. Etc…

À cela s’ajoute un bénéfice financier non négligeable : Sortir de l’UE c’est récupérer immédiatement au minimum 34 milliards d’euros par an
9 milliards qui résulte de la différence entre ce que nous donnons à L’UE et ce qui nous est reversé. (La France verse 23 milliards et en récupère 14)
5 milliards d’euros liées à des dépenses hors budgets (Cofinancement et sanctions financières)
20 milliards récupérables rapidement sur la fraude et l’évasion fiscale en rétablissant le contrôle sur les mouvements de capitaux.
Sans compter les économies colossales découlant de l’allégement des réglementations issues de l’UE dont les coûts de gestion pesant sur les administrations, les entreprises publiques et privées, les artisans etc, qui sont estimées à 35 milliards annuels.

Le Frexit en ce qu’il est une réponse ferme et déterminé aux exactions de la caste des oligarques est nécessairement une mesure « de gauche ». Ce sujet ne doit plus être tabou. 
Un grand parti populiste comme l’est la France Insoumise, pourrait d’autant plus facilement assumer cette approche que la construction de l’Europe est frappée d’illégitimité depuis 2005 puisque le peuple français l’a refusé. 
Il est urgent que cette blessure démocratique soit soignée et qu’une nouvelle occasion de se prononcer soit donné au peuple. On ne peut pas demander aux citoyens d’aller voter, et ensuite bafouer leur vote. 
Comme le dit Frederic Lordon « La gauche ne peut plus couler un désir internationaliste dans les pires propositions du néoliberalisme ».

Eu égard à ses réflexions j’ai décidé de soutenir la campagne de Francois Asselineau, qui est aujourd’hui le seul a porter la revendication du Frexit dans l’espace public.
A ceux qui crient au loup parce que Francois Asselineau a été proche de Charles Pasqua et membre du RPF, je renvoie sur les explications très détaillées qu’il a lui-même données, et qui me semblent suffisamment convaincantes. M. Asselineau est depuis le début un fervent gaulliste et adversaire de la construction européenne néolibérale et il a pensé trouver dans le RPF un vrai parti souverainiste, avant de s’apercevoir qu’il s’était trompé.
Je n’ai personnellement jamais vu ou entendu chez lui aucun propos raciste, antisémite, identitaire, etc.. qui permettrait de l’identifier à l’extrême droite. Au contraire j’y trouve une culture universaliste, laïque, et républicaine absolument évidente. Je regrette que des débats sur le fond n’est jamais eu lieu entre les responsables de FI et l’UPR. Mais c’est vrai qu’ Asselineau avec ses 0,98% des voix est quantité négligeable ! Au moins ne pourrais-je pas être taxée d’opportunisme !!
Je reste bien évidemment solidaire de tous les autres combats de la France Insoumise.

Bravo Madame !

Et bienvenue dans le parti qui réunit les Français de tous les horizons !

En complément sur UPR :

En complément sur Sylvie Heyvaerts :

     

Samedi 23 Février 2019 - News # 15250 

Liquidation judiciaire de l’usine Arjowiggins : l’UPR demande sa nationalisation – Reportage :

SYNOPSIS :

François Asselineau s’est rendu le 19 février 2019 sur le site de l’usine #Arjowiggins, à Jouy-sur-Morin, actuellement en liquidation judiciaire, et où les salariés ont reçu leur lettre de licenciement ce 21 février.

Presque tous les salariés pourraient perdre leurs emplois. Il a rappelé devant une partie des salariés et le maire notamment, rassemblés autour de lui, le rôle fondamental de l’Union européenne qui interdit à la France d’interdire la libre circulation des mouvements de capitaux avec les pays du reste du monde (article 63 TFUE).

Il a rappelé que racheter l’usine, et ainsi sauver les emplois et les familles qui pourraient se retrouver sinistrées, ne coûterait rien proportionnellement sur le budget de l’Etat. Il a proposé publiquement la #nationalisation de l’usine pour la rattacher par exemple à la Banque de France. Dans le cas contraire, la France pourrait devenir à terme dépendante de l’étranger pour la fabrication sécurisée de ses propres billets de banque.

Non évalué.

En complément sur UPR :

En complément sur nationalisation :

     

Mercredi 6 Février 2019 - News # 14797 

Hôpita et santé : "On est dirigés par des gens qui n'ont plus aucune valeur humaine". Voir [ici] ().

Avec tous ces traîtres de politiciens et hauts fonctionnaires à la mentalité pourrir néolibérale, c'est normal d'avoir des résultats aussi désastreux.

Et puis, la dictature néolibérale de l'Union Européenne joue aussi un rôle crucial négatif puisqu'elle détruit progressivement et méthodiquement les services publics par une ouverture au secteur privé, et une restriction des budgets.

En complément sur Hôpital :

En complément sur santé :

     

Samedi 2 Février 2019 - News # 14691 

Privatisations : "Gilets Jaunes : Les raisons de la colère" - Par Trouble Fait :

SYNOPSIS :

Pour boucler le budget 2019, nos chers députés n’ont pas eu de meilleures idées que de vendre la FDJ, ADP et des parts d’Engie. On sait déjà que ces entreprises vont être bradées à des intérêts privés qui ne pensent qu’aux profits immédiats et se fichent de l’intérêt général. Historiquement, les privatisations ont toujours été une mauvaise nouvelle pour les citoyens et les usagers, qui y sont fortement opposés. Il est temps de mettre un coup d’arrêt à cette politique désastreuse.

Une bonne vidéo de synthèse comme a l'habitude de nous gratifier Trouble Fait.

À voir !

En complément sur Gilet Jaune :

En complément sur privatisation :

     

Vendredi 1er Février 2019 - News # 14663 

Nos traîtres de politiciens vendent notre patrimoine national ? Vendons le leur grâce à l'initiative "Vends ton député" ! :

SYNOPSIS :

Pour boucler le budget 2019, nos chers députés n’ont pas eu de meilleures idées que de vendre la FDJ, ADP et des parts d’Engie. On sait déjà que ces entreprises vont être bradées à des intérêts privés qui ne pensent qu’aux profits immédiats et se fichent de l’intérêt général. 
Historiquement, les privatisations ont toujours été une mauvaise nouvelle pour les citoyens et les usagers, qui y sont fortement opposés. Il est temps de mettre un coup d’arrêt à cette politique désastreuse.

Or nous constatons qu’à l’Assemblée, les décisions sont prises par une petite clique EnMarche, élue avec le plus fort taux d’abstention de la 5ème République. Cette majorité minoritaire dans l’opinion se permet de liquider le patrimoine collectif des Français, qui est en plus, le seul patrimoine des pauvres.
Alors comme ces gens vendent notre patrimoine pour des motifs débiles et des résultats désastreux sans se soucier de notre accord, on va vendre le leur et on va voir si ça leur fait plaisir. 

Vous trouverez ci-dessous le lien vers le site de la HATVP (haute autorité pour la transparence de la vie publique) qui publie les déclarations de patrimoine de nos élus, la listes des votants de cette nouvelles vagues de privatisation, ainsi que des exemples d’annonces parodiques que nous avons déjà publiés. Amusez-vous bien ;) 

- HATVP : https://www.hatvp.fr
- Listes des votants de la loi PACTE qui privatisent la FDJ, ADP et Engie. : Voir [ici] ().
- La maison de Bruno Lemaire : Voir [ici] ().

Une excellente idée !

En complément sur patrimoine :

En complément sur député :

     

Jeudi 27 Décembre 2018 - News # 13820 

Voleurs en col blanc : Comment les sociétés d'autoroutes françaises arnaquent les automobilistes :

Scandaleux !

Les autoroutes, qui ont été payées par les Français, doivent retourner aux Français, et devenir gratuites.

En ce qui concerne leur nécessaire entretien, il doit être financé dans le cadre du budget de l'État.

En complément sur autoroute :

En complément sur scandale :

En complément sur arnaque :

En complément sur voleur :

 

Jeudi 20 Décembre 2018 - News # 13705 

Le député Sébastien Nadot exclu du groupe LREM après son vote contre le budget. Voir [ici] ().

Franchement, c'est quoi ce parti de merde ? Une dictature.

Ce ne sont plus des hommes mais des robots aux ordres, chargés de voter comme on leur dire de voter.

En complément sur LREM :

       

Jeudi 20 Décembre 2018 - News # 13688 

Budget 2019 : Après les carburants… les parkings ! Une nouvelle taxe sur les automobilistes… Voir [ici] ().

Ce gouvernement de merde a décidément de la suite dans les idées... très mauvaises et hostiles au peuple. 

En complément sur budget :

En complément sur taxes :

En complément sur impôts :

   

Jeudi 20 Décembre 2018 - News # 13683 

Budget : la fin du bras de fer entre le gouvernement italien et l'Union Européenne. Voir [ici] ().

En clair, l'Italie a baissé son froc. Je suis déçu.

En complément sur Italie :

En complément sur budget :

En complément sur Union Européenne :

   

Mardi 18 Décembre 2018 - News # 13628 

Budget 2019 : l'Assemblée rétablit la taxation du loto du patrimoine, colère de Stéphane Bern. Voir [ici] ().

Ces saloperies de traîtres de politiciens ne savent faire que deux choses : nous chier des taxes, et nous trahir.

En complément sur budget :

En complément sur taxes :

En complément sur impôts :

   

Mardi 18 Décembre 2018 - News # 13626 

Lutte contre les voyous de la grande distribution : "Stop a la précarité des commerçants-artisans !" - Par la gilet jaune Martine Donnette de l'association "En toute franchise" :

SYNOPSIS :

Combien de Commerçants-artisans sont au dessous du seuil du SMIC alors que le Ministre du Budget ne recherche pas la concurrence déloyale des surfaces illicites des grandes surfaces !

C'est plus de 418 milliards d'euros d'infractions non perçus par l'Etat qui pourraient faire baisser les charges des petites entreprises, recréer des emplois qualifiés et diversifiés dans les centres-villes.

 

Pour en savoir plus sur l'association "En toute franchise" :

En complément sur Martine Donnette :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur grande distribution :

 

 

Mercredi 12 Décembre 2018 - News # 13471 

Migrants, SDF, et budget : un deux poids deux mesures ignoble, engendré par des bobos et des gauchistes hypnotisés par des idéologies et le droit-de-l'hommisme :

C'est monstrueux.

Charité bien ordonnée commence par soi-même...

Tous ces gens qui prônent l'immigration sont prêts à accueillir des migrants illégaux qui violent nos lois en entrant chez nous par effraction comme des voleurs, mais laissent crever dans la rue leurs propres frères. Oui leur propres FRÈRES ! Liberté, Égalité, Fraternité : vous avez déjà oublié ?! Vous Des hypocrites, des faux culs, des gens à la double éthique.

En complément sur migrants :

En complément sur SDF :

En complément sur budget :

   

Mercredi 12 Décembre 2018 - News # 13464 

Crise des gilets jaunes : Dépasser les 3 % de déficit est « envisageable » pour Pierre Moscovici. Voir [ici] ().

Le roi des faux cul ce type ! : pour les Italiens, pour Matteo Salvini, il monte tout de suite au créneau et ça n'est pas passible, mais pour Macron si ! 

Quel enfoiré ce type !

En complément sur Pierre Moscovici :

En complément sur faux cul :

En complément sur budget :

En complément sur gilet jaune :

 

Mercredi 12 Décembre 2018 - News # 13458 

Budget : Mattero Salvini interpelle l'Union Européenne après les annonces de Macron pour les “gilets jaunes” lors de son allocution du 10 Décembre 2018. Voir [ici] ().

Excellent : mettons la pression sur Macron et son gouvernement de vendus.

En complément sur Mattero Salvini :

En complément sur budget :

En complément sur allocution Macron :

   

Vendredi 23 Novembre 2018 - News # 12913 

Entretien d'actualité 74 de François Asselineau : Gilets Jaunes - Macron - Budget Italien - Brexit - Loi Fake News - Legislatives :

SOMMAIRE :

Le président de l'UPR, François Asselineau, revient sur les dernières actualités au 22 novembre 2018.

00:07 Les Gilets Jaunes
24:59 Bilan de l'élection législative partielle de l'Essonne
38:57 Un mot sur la situation en Grèce
39:46 Des nouvelles du Brexit
43:06 Le budget Italien à été refusé par l'UE
45:47 Juncker s'est encore fait remarquer 
48:12 Quelles sont les "Macronneries" de la quinzaine ?
1:05:24 François Asselineau invite les Gilets Jaunes à inciter les députés et sénateurs pour qu'ils déclenchent la procédure de destitution du président par l'art. 68 de la constitution
1:07:38 Enquête sur les 144 000€ de dons à LREM mal justifiés pendant la campagne présidentielle de 2017
1:12:51 La loi "Fake News"
1:16:16 Mort d'un cachalot avec 6kg de plastique dans l'estomac
1:19:52 Actualité de l'UPR

En complément sur François Asselineau :

En complément sur UPR :

En complément sur gilet jaune :

   

Jeudi 22 Novembre 2018 - News # 12879 

Budget de l'Italie : traité de marchand de tapis par Pierre Moscovici, Matteo Salvini s'offusque et réplique. Voir [ici] ().

Matteo Salvini a été élu par le peuple, Pierre Moscovici non : c'est un oligarque arriviste crypto-fasciste.

En complément sur Pierre Moscovici :

En complément sur Matteo Salvini :

En complément sur Italie :

En complément sur budget :

 

Mercredi 21 Novembre 2018 - News # 12812 

L'Union Européenne rejette de nouveau le budget italien et ouvre la voie à des sanctions. Voir [ici] ().

Ahhh, va-t'on enfin vers le clash et la sortie de l'Italie de la zone euro ou plus ?

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Italie :

En complément sur budget :

   

Mardi 20 Novembre 2018 - News # 12788 

"Le message clair des Gilets jaunes à BHL" - Par Michel Onfray :

À l’heure où la France pauvre et modeste des Gilets jaunes fait savoir ses difficultés à se nourrir, à se loger, à se vêtir et son impossibilité d’offrir des sorties, des loisirs ou des vacances à ses enfants, Carlos Ghosn, grand patron français (mais aussi brésilien et libanais, il a la triple nationalité), se fait arrêter au Japon parce qu’il fraude le fisc… Pauvre chéri : il ne gagnait que 16 millions d’euros par an ! Il lui fallait bien mettre un peu d’argent de côté s’il voulait survivre un peu…

J’y vois un symbole de la paupérisation induite par ce libéralisme que Mitterrand fait entrer dans la bergerie française en 1983 avec les intellectuels médiatiques du moment, Nouveaux Philosophes en tête. Des pauvres de plus en plus pauvres et de plus en plus nombreux, puis des riches de plus en plus riches et de moins en moins nombreux: voilà ce qu’est la paupérisation. L’Empire maastrichtien est la créature des clones de Carlos Ghosn qui paupérisent à tour de bras. Macron est l’un d’entre eux.

Les journalistes des médias dominants clament partout que le message des Gilets jaunes est confus, invisible, illisible, divers, diffus, multiple, contradictoire: non, il ne l’est pas. Il est même très clair : ce que dénoncent les Gilets jaunes, c’est tout simplement cela : la paupérisation.

On le voit dans les reportages, ce peuple-là n’est pas doué pour la rhétorique et la sophistique, la dialectique et la parole. Il dit simplement et clairement des choses simples et claires que les diplômés des écoles de journalisme, de Science Po, de l’ENA ou de Normale Sup ne comprennent pas parce que ça dépasse leur entendement. Ils sont pauvres et l’engeance qui tient le pouvoir, politique, médiatique et économique,  ne sait pas ce que signifie faire manger une famille avec 5 euros par repas. Ils ne le savent pas…

Il est facile de salir ces gens modestes comme le font Libération et Le Monde, L’Obs (avec un article dégoûtant d’un nommé Courage, probablement un pseudonyme…), voire l’inénarrable BHL. « Ces pauvres qui disent qu’ils le sont et qu’ils n’en peuvent plus de l’être, quelle beaufitude, quelle grossièreté, quel manque de manière ! ». Et ces journaux seraient des journaux de gauche ? Qui peut encore le croire ?

« Salauds de pauvres ! » disent Quatremer & Joffrin, Courage & Askolovitch (qui m’inonde de textos insultants en me disant que tout le monde « se fout » de ce que j’écris, sauf lui apparemment…), Xavier Gorce, dessinateur au quotidien du soir & BHL. Car tous souscrivent comme un seul homme à cette saillie qu’on entend dans la bouche de Gabin dans La Traversée de Paris, un film de Claude Autant-Lara, un ancien du Front national version Jean-Marie Le Pen : « Salauds de pauvres ! » Le rideau se déchire enfin!

BHL écrit : « Poujadisme des Gilets jaunes. Échec d’un mouvement qu’on nous annonçait massif. Irresponsabilité des chaînes d’info qui attisent et dramatisent. Soutien à Macron, à son combat contre les populismes et à la fiscalité écolo » (17 novembre 2018). Passons sur la rhétorique du personnage, il y a bien longtemps qu’il ne pense plus et qu’il ne fonctionne qu’aux anathèmes –peste brune, rouges-bruns, poujadistes, fascistes, nazis, staliniens, pétainistes, vichystes, maurrassiens sont ses arguties préférées pour clouer au pilori quiconque ne pense pas comme lui. BHL a le record mondial du point Godwin ! Chez lui l’insulte a depuis longtemps remplacé toute argumentation digne de ce nom. Dans le registre des insultes, on l’a oublié, il y avait aussi: « saddamite »…

C’est le néologisme créé par lui pour insulter Jean-Pierre Chevènement lors de la guerre du Golfe. A cette époque, BHL ne s’est pas fait traiter d’homophobe ! Il est vrai que ses amis dans la presse sont nombreux et qu’il dispose d’un efficace pool qui nettoie le net de ses bêtises en les renvoyant dans les pages invisibles du net –vérifiez en tapant « BHL saddamite Chevènement » sur le net, plus rien, nettoyé… Étonnant! Car dans Bloc-Notes. Questions de principe cinq, page 141 de l’édition du Livre de poche, on peut encore y lire : « Chevènement saddamite et philoserbe ». J’attends que, des Inrocks à Libération, du Monde à France-Inter, on dénonce cette homophobie qu’on m’a prêtée il y a peu parce que, moi, je ne souscrivais pas au doigt d’honneur antillais qui semblait ravir le président de la République, et que je l’ai fait savoir sur le mode ironique. Il est vrai que BHL et l’humour, ça fait deux…

BHL qui fait tant pour qu’on parle de ses livres à chacune de ses parutions voudrait qu’on ne parle pas des Gilets jaunes dans les médias ! Comme si c’étaient les journalistes qui créaient l’actualité…

La pauvreté existe parce qu’on la montre.

Ne la montrons pas,

De cette manière elle n’existera plus.

C’est ainsi qu’on apprend à penser à l’Ecole normale supérieure ! Censurons ces Gilets jaunes à la télévision, demandons à France-Culture comment on s’y prend pour interdire de parole sur les radios du service public, et faisons taire cette racaille populiste, crypto-fasciste, lepeniste, vichyste, pétainiste, nazie –ne nous interdisons rien ! Car quiconque demande du pain pour ses enfants est une ordure populiste bien sûr…

Que BHL soutienne Macron, il n’y a rien là que de très normal. Avec Stéphane Bern et les Bogdanoff, Line Renaud et Philippe Besson, ce qui se faisait de mieux chacun dans son domaine a offert ses courbettes au Prince. Il y en eut de plus malins qui vinrent manger la soupe payée par le contribuable à Bercy, qui servait à préparer la présidentielle. On n’y mangeait pas des repas à cinq euros…  

Enfin, que BHL soutienne « la fiscalité écolo », comme son ami Cohn-Bendit, n’est pas non plus étonnant: il reprend l’élément de langage qui voudrait que ces taxes aillent à la fiscalité verte alors qu’elles vont majoritairement dans les caisses de l’Etat. La revue Que choisir l’a récemment montré dans l’un de ses articles [1].

Pour salir les Gilets jaunes, des journalistes et des éditorialistes affirment qu’ils refusent la fiscalité, qu’ils sont contre les taxes, qu’ils refusent les impôts, qu’ils rechignent à payer des taxes écologiques. C’est faux. C’est Carlos Ghosn qui refuse de payer ses impôts, ainsi que les riches qui ont placé leur argent dans les paradis fiscaux avec l’assentiment de l’Etat français, pas les Gilets jaunes qui, eux, veulent bien payer des impôts directs et indirects, mais s’insurgent que ces impôts, qui doivent servir à payer le salaire des fonctionnaires, à faire fonctionner les écoles, les hôpitaux, les commissariats, les gendarmeries, soient accompagnés en province de suppressions de fonctionnaires et de fermetures d’écoles, d’hôpitaux, de commissariats, de gendarmeries.

Revenons à BHL : s’il est tellement soucieux de l’état de la planète qu’il estime que l’Etat maastrichtien doive faire payer les pauvres avec leurs voitures de travail afin que les riches puissent polluer en se déplaçant en avion, alors qu’il cesse de passer son temps entre deux aéroports lui qui disait sans vergogne qu’il avait trop de maisons…

On peut lire en effet dans L’Obs (5 juillet 2017): « J’ai trop de maisons dans le monde »: Bernard-Henri Lévy se résout à vendre une de ses villas pour 6 millions d’euros. Lisons cet article: « Trop d’argent, pas assez de temps. Bernard-Henri Lévy a confié à Bloomberg dans un article publié ce lundi qu’il était contraint de vendre une de ses villas au Maroc, à Tanger, faute de pouvoir en profiter suffisamment: « Je partage mon temps entre Paris, New York et Marrakech. J’ai trop de maisons dans le monde et hélas, l’année ne dure que 52 semaines ». Prix de la demeure sacrifiée : 6 millions d’euros, en vente sur le site de Christie’s International Real Estate, pour 600 mètres carrés situés « au sommet d’une falaise, face à Gibraltar, au point précis où se côtoient l’Atlantique et la Méditerranée », affirme BHL, bon vendeur. Bonjour la trace carbone du philosophe !

On comprend que cet homme-là ignore quelle misère signifie un trou de cinquante euros dans le budget d’une famille vivant avec moins de mille euros par mois… « Salauds de pauvres! », en effet.

Michel Onfray.
________________________________

[1]: https://www.quechoisir.org/billet-du-president-fiscalite-ecologique-le-matraquage-fiscal-se-colore-de-vert-n59997/

En complément sur gilet jaune :

En complément sur BHL :

En complément sur Michel Onfray :

   

Lundi 19 Novembre 2018 - News # 12766 

 

Taxe sur les carburants en 2018 : le gouvernement transfère 577 millions d’euros du budget de l’écologie vers le budget général. Voir [ici] ().

En clair : on nous a pris une nouvelle fois pour des cons en nous rackettant sous des prétextes d'écologie.

Des traîtres de politiciens je vous dis...

En complément sur carburant :

En complément sur taxe :

En complément sur impôts :

   

Vendredi 16 Novembre 2018 - News # 12685 

Santé : Les députés de la majorité gouvernementale ont rejeté les amendements demandant la création d'un budget spécifique d'environ 20 millions d'euros pour la recherche sur les cancers des enfants. Voir [ici] ().

Pour seulement 20 millions d'euros... : les députés LREM sont au dessous de tout... 

En complément sur cancer :

En complément sur LREM :

En complément sur député :

En complément sur santé :

 

Jeudi 15 Novembre 2018 - News # 12645 

LOBBYING ET MÉGAPROFITS : tout ce que les labos pharmaceutiques voudraient vous cacher. Voir [ici] ().

Influence, opacité, prix exorbitants de certains médicaments, liaisons dangereuses avec les députés et les médecins…
À travers des données inédites, des enquêtes et des reportages, les « Pharma Papers » mettent en lumière tout ce que les labos pharmaceutiques préféreraient que les patients et les citoyens ne sachent pas : les immenses profits qu'ils amassent chaque année aux dépens de la sécurité sociale et des budgets publics en instrumentalisant médecins et décideurs.

Les « Pharma Papers » seront publiés par volets successifs au cours des mois de novembre et de décembre 2018.

En complément sur lobbie :

En complément sur pharmaceutique :

     

Mardi 13 Novembre 2018 - News # 12606 

L'Italie refuse de plier face à Bruxelles et maintient son budget. Voir [ici] ().

Bravo les Italiens !

À mort la smart dictature de l'Union Européenne néolibérale qui écrase les peuples et détruit les Nations !

Vive le populisme !

À bas la fausse démocratie représentative, non représentative, noyautée et piratée par tous les lobbies !

En complément sur Italie :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Commission européenne :

   

Dimanche 11 Novembre 2018 - News # 12559 

 

Justice, deux poids deux mesures, et évasion fiscale : Monique Pinçon-Charlot : Les riches au tribunal :

RÉSUMÉ DU LIVRE :

En suivant le procès Cahuzac, les fameux « sociologues des riches » s’associent à Étienne Lécroart pour démonter les mécanismes de l’évasion fiscale, et montrer comment, chez les classes dirigeantes, la fraude se gère en famille.

« Les yeux dans les yeux », Jérôme Cahuzac, ancien ministre du Budget, avait assuré ne pas avoir de comptes en Suisse… Monique et Michel Pinçon-Charlot, sociologues, sont spécialistes de la classe dominante. À la faveur du procès Cahuzac, ils décrivent comment la classe au pouvoir, sans distinction de couleur politique, se mobilise pour défendre l’un des leurs et le système organisé de la fraude fiscale.  

Complément : Monique Pinçon-Charlot invitée de France 24 pour sa nouvelle BD "Les riches au tribunal" :

La justice contemporaine est par essence une justice pour les riches. On peut bien le voir avec ces milliardaires qui chargent leur cabinet d'avocats de lancer procès sur procès contre tous les gens qui les dérangent ou qu'ils n'aiment pas : ils ont les moyens de lancer toutes les actions en justice qu'ils veulent alors que le pauvre n'a pas les moyens de se payer un avocat compétent pour se défendre, à moins de ruiner ses économies (s'il en a) ou de s'endetter. C'est ça la justice, il faut bien en avoir conscience. Sans compter les divers lobbies sociétaux qui font pression sur les juges, mais c'est une autre histoire.

Les gens se croient en démocratie, alors qu'ils n'y sont pas.

Les gens croient qu'il existe une justice, alors qu'il n'y en a pas.

Etc.

Tout est à revoir, par l'érection d'une démocratie réelle de citoyens tirés au sort (ou un roi de droit divin sage et omnipotent).

En complément sur Monique Pinçon-Charlot :

En complément sur justice :

En complément sur riche :

En complément sur deux poids deux mesures :

En complément sur évasion fiscale :


Jeudi 1er Novembre 2018 - News # 12361 

En 2018, le budget du renseignement américain s’est élevé à 81,5 milliards de dollars, en hausse de 11,6%. Voir [ici] ().

De la folie furieuse...

Mais que font-il avec tout cet argent ???!

Et, en plus, c'est de l'argent pour au service du Mal, d'actions perverses, etc.

Ahurissant.

Les États-Unis sont devenus fous. Fous et dirigés par des fous.

En complément sur renseignement :

En complément sur budget :

     

Samedi 27 Octobre 2018 - News # 12181 

Faillite de la France et budget à bout de soufre : Gendarmerie : les réservistes ne seront pas payés avant 2019. Voir [ici] ().

C'est triste...

Voilà où nous conduisent nos traîtres de politiciens et tous ceux qui abusent du système. Sans compter tous ceux, entreprises et particuliers, qui fraudent le fisc ou font de l'évasion fiscale : 320 milliards d'euros de manque à gagner pour l'État, vous vous rendez compte ?

Des criminels !

En complément sur faillite :

En complément sur ruine :

En complément sur budget :

En complément sur Gendarmerie :

 

Samedi 27 Octobre 2018 - News # 12178 

Cap sur les Européennes avec François Asselineau - Le Samedi Politique S02E08 - TV Libertés - 25 Octobre 2018 :

SYNOPSIS :

Président de l’UPR, l’Union Populaire Républicaine, François Asselineau plaide pour une sortie pure et simple de la France des Traités sur l’Union Européenne. Onze ans après la création de son mouvement, François Asselineau sera à nouveau tête de liste pour les élections européennes de mai prochain. Il nous expliquera ce qui le différencie des autres partis.

Avec lui, nous reviendrons également sur l’actualité européenne : le refus du budget italien par la Commission, mais aussi la mise en œuvre du Brexit pour la Grande-Bretagne.

En complément sur François Asselineau :

En complément sur UPR :

     

Samedi 27 Octobre 2018 - News # 12174 

Budget retoqué par l'Union Européenne : Jean-Luc Mélenchon soutient l'Italie au nom de la «souveraineté populaire». Voir [ici] ().

Décidément, ce type change d'avis comme de chemise, il retourne sa veste constamment. 

Hier, il dénonçait le montée des "fachos", et maintenant il encense le gouvernement italien.

D'ailleurs l'ex-premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis s'est indigné : «C’est la première fois qu’un mouvement de gauche soutient un gouvernement d'extrême-droite, c'est un tournant majeur. Je ne sais pas où on va».

Jean-Luc Mélenchon a certes raison sur le fond de la souveraineté versus la dictature de l'Union Européenne, mais ce n'est pas un type du tout fiable : il est profondément clientéliste et intéressé.

En complément sur Jean-Luc Mélenchon :

En complément sur budget :

En complément sur Italie :

En complément sur souveraineté :

 

Jeudi 25 Octobre 2018 - News # 12148 

Budget de l'Italie retoqué par la Commission Européenne : un coup d'État contre le peuple italien ! Par Nicolas Dupont-Aignan :

Conclusion : votez pour l'UPR de François Asselineau afin de mettre en oeuvre le Frexit qui libérera la France, c'est Nicolas Dupont-Aignan qui vous le dit !

En complément sur Nicolas Dupont-Aignan :

En complément sur Commission Européenne :

En complément sur coup d'État :

En complément sur Italie :

En complément sur budget :


Jeudi 25 Octobre 2018 - News # 12141 

Communiqué de presse de l'UPR : En rejetant le budget du gouvernement de l’Italie souveraine, la Commission européenne confirme le caractère dictatorial de l’Union européenne et pose un jalon supplémentaire sur le chemin de l’explosion de l’euro. Voir [ici] ().

En complément sur UPR :

En complément sur Italie :

En complément sur budget :

En complément sur Union européenne :

En complément sur Commission européenne :


Mardi 23 Octobre 2018 - News # 12085 

 

Une première dans l'histoire de l'Union Européenne : la Commission européenne rejette le budget italien. Voir [ici] ().

Haha... : c'est là que tout commence...

Avec l'inénarrable Pierre Moscovici... 

Le clash ! Le clash ! Le clash !

Italexit !

Ah, j'ai hâte de voir ce que le gouvernement italien va faire, et s'il a vraiment des couilles.

En complément sur Commission européenne :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur budget :

En complément sur Italie :

 

Jeudi 11 Octobre 2018 - News # 11789 

« Psychodrame en vue. La Commission européenne va rejeter le budget italien !! » L’édito de Charles Sannat. Voir [ici] ().

Oh ouiiiiiiiii !

Le clash ! Le clash ! Le clash !

Qu'on en finisse avec cette saloperie d'Union Européenne !

Vive le populisme !

À bas les oligarchies et les lobbies !

En complément sur Commission européenne :

En complément sur Union européenne :

En complément sur Italie :

En complément sur Charles Sannat :

 

Mardi 9 Octobre 2018 - News # 11767 

Combien coûte la présidence française : "L'argent de l'Élysée" :

SYNOPSIS :

C'est l'un des plus beaux palais de la République. Le saint des saints de la politique française. L'un des lieux les plus exposés et les moins connus : l'Élysée, 32 millions d'euros de budget, un millier de collaborateurs selon certains, un patrimoine immobilier conséquent. La présidence française ne publie pas le détail de ses comptes (son budget officiel se limite à une quinzaine de lignes) et n'est soumise à aucun contrôle. Son organisation ne fait pas l'objet de documents publics. Depuis quelques années, un député socialiste, René Dosières, s'est mis en tête de rendre publiques les dépenses de l'Élysée.
 

Quelle différence avec la Findande... 

En France, tout est caché, c'est le règne de l'opacité et presque de l'omerta. Antidémocratique.

Imitons les finlandais !

À voir !

En complément sur coût :

En complément sur Élysée :

     

Lundi 8 Octobre 2018 - News # 11739 

Ce que coûte un député chaque année :

Hallucinant !

Inique !

Une budget de 4000 euros pour les abonnements téléphoniques et numériques !

15.000 euros pour s'équiper en informatique... : ils sont plaqué or leurs ordinateurs ??

Il est temps de baisser significativement tout ce budget de l'ordre de 50% ou de ressortir la guillotine...

Trahison ! Si c'était le peuple qui décidait des montants jamais les députés ne toucheraient de pareilles sommes.

En complément sur député :

En complément sur coût :

     

Vendredi 5 Octobre 2018 - News # 11663 

Migrants : Le budget prévu pour l'accueil des réfugiés va exploser en 2019. Voir [ici] () et [là] ().

Et pendant ce temps nombre de nos compatriotes sont en train de crever dans la rue, ou d'à peine survivre avec leurs maigres allocations ou retraites.

Trahison !

Merci à OS pour le lien. 

En complément sur migrants :

       

Vendredi 28 Septembre 2018 - News # 11508 

Pourquoi le futur budget du gouvernement italien irrite l'Union Européenne. Voir [ici] ().

En complément sur Italie :

En complément sur Union Européenne :

     

Jeudi 6 Septembre 2018 - News # 10983 

 

Budget 2019 : Le gouvernement programme une forte austérité. Voir [ici] ().

Et ben..., ça va être la chienlit.

C'est tout le contraire qu'il faut faire : il faut redonner du pouvoir d'achat au peuple en commençant par supprimer l'impôt sur le revenu pour 90% des français les moins riches, en supprimant toutes les taxes sur les carburants, et en revalorisant les retraites ainsi que les salaires des infirmières, etc.

Et on finance tout cela, et le reste, en allant cherche l;'argent dans les poches des fraudeurs fiscaux, qu'ils soientt des personnes physiques ou des entreprise. 300 milliards d'euros par an : y'a de quoi faire...

En complément sur budget :

En complément sur austérité :

     

Jeudi 30 Août 2018 - News # 10833 

Humour : On a retrouvé la seule retraitée française dont le pouvoir d'achat n'a pas baissé depuis l'élection de Macron :

Elle s'en sort bien la Brigitte Trogneux : un budget 440 000 euros par an ! (Source ())

Ça fait une jolie retraite !

En complément sur humour :

En complément sur Brigitte Trogneux :

     

___  NEWS EN COURS DE RÉDACTION...  ___


Mercredi 29 Août 2018 - News # 10798 

Cette photographie m'a ému.
Un couple digne, à la rue, sans plus rien qu'une valise à roulettes.
Lui accepte tous les petits travaux, pour gagner un peu d'argent, pour survivre.
Elle, attachée à son époux et le soutenant, avec son chien pour se réconforter
dans cette misère, abandonnés de tous.
C'est terrible ! 

Personne ne peut aider ces gens ????
Il n'y a pas une famille un peu aisée qui peut les accueillir ?


Et pendant ce temps,
on dépense des milliards pour accueillir et subventionner des migrants
dont certains sont des barbares ?
Quelle honte ! Quelle trahison !

Macron criminel ! Immigrationnistes criminels ! Bobos criminels !
Européistes criminels !

 

Aggravation de la pauvreté en France : Macron, le néo-libéralisme et l'Union Européenne, sont les premiers grands coupables.

Macron va finir le travail : mort aux pauvres, aux retraites, aux veuves et familles nombreuses :

C'était à la une des journaux vendredi dernier, et cela juste avant la rentrée: "le Premier Ministre va économiser 3 milliards sur les prestations sociales". Titre que vous pouvez traduire par "L'Etat va voler 3 milliards d'euros dans les poches des Français."

Evidemment la presse aux ordres n'a pas osé. Elle vous a emballé ça dans un titre neutre, pas agressif pour un rond, enfin si: 3 milliards d'euros.

Que les sans-dents gardent leur calme, qu'ils ne s'énervent pas.

Cette pathétique entourloupe médiatique n'a pas échappée ni à Laurent Wauquiez, ni à Jean-Luc Melenchon, ni à Nicolas Dupont-Aignan qui ont réagi immédiatement. Le premier a demandé à Macron de "Rendre l'Argent" lors de sa conférence de dimanche au cours de laquelle il a décidé d'enfiler les bottes de Marine Le Pen (!!!). Le second a demandé à ce que les élections européennes deviennent un "référendum anti-macron" et le troisième, NDA, s'est fendu d'un communiqué de presse:

"Edouard Philippe prémédite l’assassinat des retraités dans son budget 2019"... (entre-nous je ne comprends pas pourquoi l'usage du verbe préméditer ?) "

Le quinquennat d’Emmanuel Macron s'annonce dévastateur pour les retraités. A l’instar de l’ensemble des prestations familiales (allocations familiales, allocation de rentrée scolaire, prime de naissance, complément de libre choix du mode de garde, etc.), des APL, des pensions d’invalidité ou encore des rentes accident du travail-maladie professionnelle, les pensions de retraite n’évolueront plus en fonction du niveau d’inflation, comme c’était le cas tous les ans en avril.

Après avoir supporté en 2018 une diminution nette de leurs pensions à cause de la hausse de 25% du taux normal de CSG (de 6,60 à 8,30%), nos 16 millions de retraités verront leurs pensions désindexées de l’inflation. Afin de maquiller cette mesure d’austérité, le Gouvernement annonce une augmentation de seulement 0,3% des pensions… bien en deçà de l’inflation qui devrait s’accélérer en 2019 pour atteindre près de 2% : nous assistons donc à une véritable amputation directe du pouvoir d’achat des retraités, avec un rabot de presque 2 points de leurs pensions. D’autant que l’inflation réduira mécaniquement l’épargne des Français qui ont économisé toute leur vie et de ceux soucieux d’anticiper leurs retraites, qui plus est avec des taux d’intérêt conjoncturellement bas. Avec une pension moyenne de 1389 eurosmois, près d’1 retraité sur 10 vit actuellement sous le seuil de pauvreté. La politique d’Emmanuel Macron plonge progressivement les retraités dans la pauvreté.

Et pas que les retraités !!! 

Je pense que Nicolas Dupont-Aignan n'a pas dû faire ses courses depuis longtemps, car il nous donne l'inflation "officielle" de 2%... alors qu'en réalité elle est entre 5% et 8%, autrement dit, je résume, les retraités se feront voler chaque année de 5% minimum.

Dans le temps, Keynes appelait ça "L'euthanasie des rentiers", sauf que Keynes parlait des riches Anglais oisifs, aristocrates héritiers de père en fils, qui ne travaillaient pas et vivaient sur leurs rentes. Il ne parlait pas des retraités que les médias actuels font passer (c'est Sioux) pour des rentiers, remarquez-le bien.

Edouard Philippe ne fait qu'imiter le gouvernement grec de 2009: austerité massive qui commence avec le massace des retraités. D'abord -10%, puis -20%, etc, et au final en 2018 le retraité grec se retouve avec 20% de ce qu'il aurait dû toucher normalement.

Comme je vous l'ai annoncé depuis des années, la France vivra la même chose que les Grecs, simplement parce que par tête d'habitant le Français est largement plus endetté que le Grec.

Source : Revue de Presse par Pierre Jovanovic ().

Combien de temps, combien de souffrances, va-t'il falloir encore avant que le peuple se ressaisisse et chasse Macron et tous els voleurs de pouvoirs ?

En complément sur retraite :

En complément sur pauvreté :

En complément sur misère :

   

Lundi 27 Août 2018 - News # 10763 

== COMMUNIQUÉ DE PRESSE de l'UPR == (27 août 2018 – 18h10) – Au sujet de la décision de l’Italie de baisser sa contribution au budget de l'Union Européenne. Voir [ici] ().

En complément sur UPR :

En complément sur Italie :

En complément sur budget :

En complément sur Union Européenne :

 

Dimanche 26 Août 2018 - News # 10739 

Budget : Édouard Philippe annonce la fin de l'indexation des retraites et des allocations sur l'inflation. Voir [ici] ().

La pauvreté comme ligne d'horizon pour ceux qui ont travaillé toute leur vie.

Des traîtres nos politiciens, je ne cesse de le dire.

Et puis, si l'inflation était aussi basse qu'ils le prétendent, ça ne coûterait rien à l'État de laisser l'indexation.

Une preuve de plus qu'on nous ment sur le véritable taux d'inflation.

En complément sur budget :

En complément sur Édouard Philippe :

En complément sur retraites :

En complément sur inflation :

 

Vendredi 24 Août 2018 - News # 10707 

Migrants : le gouvernement italien adresse un ultimatum à l'Union Européenne. Voir [ici] () et [là] ().

Mettre un couteau sous la gorge des voyous de l'Union Européenne en suspendant la contribution italienne au budget de l’Union européenne à compter de 2019 : une excellente idée !

Le rapport de force : c'est tout ce que comprennent les voyous et les gens non raisonnables.

Complément :

Répartition des migrants : Bruxelles ne croit pas à l'ultimatum de Luigi Di Maio. Voir [ici] ().

En complément sur migrants :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Italie :

   

Lundi 20 Août 2018 - News # 10616 

Social : le gouvernement Édouard Philippe de Macron ampute son budget de 530 millions d’euros. Voir [ici] ().

Voilà, voilà, voilà...

Bien dans la logique de la casse du pays et du mépris du peuple.

Macon se fait construire une piscine, la Trogneux a un revenu de 260.000 euros par an aux frais du contribuable, le couple élyséen se paye 500.000 euros de vaisselle chic, et dans le mêm temps réduit les prestations sociales aux pauvres.

On va à la catastrophe. Pardon : à des catastrophes multiples.

En complément sur social :

En complément sur budget :

En complément sur Macron :

En complément sur Édouard Philippe :

 

Jeudi 16 Août 2018 - News # 10533 

La pauvreté s'accroît en France : "On n'a jamais vu ça" : en plein mois d'août, les Restos du coeur sont débordés. Voir [ici] ().

Encore un signal faible à prendre en considération : les Français vont de plus en plus mal.

Je ne suis pas un expert, et j'ai des solutions. Alors que foutent nos politiciens ??? RIEN !

Des traîtres ! 

En complément sur pauvreté :

En complément sur misère :

En complément sur Restos du coeur :

   

Mercredi 8 Août 2018 - News # 10371 

 

J'estime que c'est pas la peine que tous les gens regardent des choses qu'ils vont être incapables de commenter, et ils auront certainement peut-être des réflexions idiotes.

Bernard Saugey, questeur du Sénat.

 

Corruption des politiciens : tout est fait pour cacher aux Français les dépenses et les privilèges abusifs de nos élus, et notamment les dépenses faramineuses du Sénat :

Voilà les gens sensés nous représenter et nous servir...

La vérité, c'est qu'ils se servent.

Et ils se servent grassement sur notre dos à tous, grâce aux impôts qu'ils lèvent de force sur nous par un racket étatique.

Des traîtres de politiciens, et des corrompus, je l'ai toujours dit.

Au Sénat, selon certains fonctionnaires, ils se comportent en «demi-dieux». Ils se sentent ici chez eux. Les questeurs (deux sénateurs UMP, un PS), inconnus du grand public, jouent un rôle clef en coulisse: ils gèrent les 346 millions d'euros de budget du Sénat, sans que le pouvoir exécutif puisse y mettre le nez.

En complément voyez l'article "Sénateur et questeur : la vie de château", [ici] ().

En complément sur abus :

En complément sur privilège :

En complément sur Sénat :

   

Lundi 4 Juin 2018 - News # 8877 

La Commission européenne prévoit un budget 2021-2027 inédit et a proposé de "restreindre l'accès aux fonds de l'Union Européenne" en cas de "violation de l'État de droit". Voir [ici] ().

En clair, la dictature européenne serre la vis aux États qu'elle juge trop démocratique et souverainiste.

Parce-qu'il faut être lucide : une "violation de l'État de droit" est tout à fait relatif : il suffit qu'un pays prenne une mesure qui ne plaise pas à la Commission pour que cette dernière crie au loup. Les pays et les peuples sont quand mêmes libres de disposer d'eux-mêmes...

Ils doivent être super inquiets à la Commission pour prendre une mesure aussi dingue.

En complément sur Commission européenne :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur budger :

   

Samedi 2 Juin 2018 - News # 8843 

Union Européenne antidémocratique, eurodéputés, et lobbies : "Gros salaires, privilèges et gaspillages, enquête sur les milliards de l'Europe" - Pièces à conviction :

SYNOPSIS :

Chaque année, la France verse 20 milliards d’euros à l’Union européenne. A l’heure où l’Europe traverse une passe difficile à cause du Brexit, "Pièces à conviction" a enquêté dans les coulisses, et a suivi des députés, des fonctionnaires, et même l’un de ses plus hauts dirigeants pour savoir comment ces milliards sont dépensés.
  
Comment fonctionne le Parlement européen ? La machine est gourmande, et les dépenses parfois ubuesques. Une fois par mois, et pour trois jours seulement, les 750 parlementaires et leurs assistants déménagent de Bruxelles à Strasbourg : cela coûte 110 millions d’euros, une dépense inutile juge la Cour des comptes européenne…

Quant aux députés européens, ils sont parmi les mieux rémunérés au monde, avec 11 000 euros net par mois. Mais malgré ces conditions privilégiées, certains arrondissent leurs fins de mois en travaillant pour le secteur privé, parfois en toute illégalité. D’autres ne brillent pas par leur assiduité, et parmi eux beaucoup de députés français…

Avec de tels moyens financiers, que vaut le vote de ces parlementaires qui représentent 600 millions d’Européens ? L’enquête de "Pièces à conviction" révèle comment des multinationales parviennent à influencer Bruxelles et imposer leur choix, parfois contre l’avis du Parlement, démocratiquement élu.

Les déménagements répétitifs mensuels du parlement européen entre Bruxelles et Strasbourg sont un non-sens, et typiques d'une superstructure technocratique n'ayant pas réussi à résoudre la problématique, somme toute très simple, d'une localisation unique des Institutions européennes par un simple vote des États membres. Encore une preuve supplémentaire de l'incompétence de nos politiciens qui engendre des surcoûts inutiles défrayés par les citoyens bien évidemment : 114 millions d'Euros par an, soit 6% du budget du parlement !

Maintenant, les salaires de certains fonctionnaires sont déments : 9.000 euros nets/mois en fin de carrière. Un salaire exagéré et indécent pour le travail considéré.

Quand aux avantages et privilèges, ils montrent, une fois de plus, qu'on est pas en démocratie puisque l'égalité de traitement entre les citoyens est ultra-violée.

Pour les eurodéputés, c'est encore pire... Et pour seulement 4 jours par mois !!! Ahurissant.

Pire, ils ne foutent pas grand choses : l'eurodéputé Alain Lamassoure justifie même de ne pas travailler parce-que Monsieur n'est pas assez invité dans les médias... ^^
Tu es sensé servir le peuple, traître payé avec l'argent du peuple ! Ahurissant !

D'un point de vue démocratique, la Commission européenne a presque tous les pouvoirs, le parlement étant juste là pour donner l'illusion que l'Union Européenne serait démocratique. Et je n'exagère pas : les eurodéputés n'ont pas l'initiative des lois : c'est la Commission qui l'a. C'est très grave. Quand on est réduit à dire oui ou non sans jamais pouvoir proposer, alors on est perdant, c'est mathématique, parce-que peu à peu ceux qui ont l'initiative des lois les dirigent vers là où ils veulent aller : il leur suffit d'avancer masqués, c'est-à-dire de faire des propositions de lois supposément pour un but affiché mais ayant quelques dispositions qui instituent autre chose. Ça s'appelle la méthode des petits pas ou des cliquets : des pas très petits mais sur lesquels ont ne revient pas. Donc, peu à peu, ces petits pas mènent au but planifié par les initiateurs des lois. C'est fatal. Exit la démocratie donc.

Et si l'on rajoute le nombre et la force des lobbies, on peut objectivement dire que les peuples n'ont presque plus leur mot à dire. À fortiori lorsqu'un commissaire européen comme l'enculé de Vytenis Andriukaitis, chargé de la santé et de la sécurité alimentaire, bafoue le vote du parlement, c'est-à-dire de tous les représentants des peuples d'Europe : inique ! Rien, en effet, dans la constitution européenne ne l'y oblige, ce qui signifie que l'impuissance des eurodéputés, et donc des peuples, a été sciemment programmée. Inique ! L'Union européenne : une dictature qui ne dit pas son nom !

Alors il faut conclure de tout cela : Frexit ! Ce que ne font aucun politicien ni parti, à l'exception de François Asselineau, qui voient donc juste contrairement à tous les autres.

Un documentaire à voir absolument !

(Le documentaire est suivi d'un débat)

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Bruxelles :

En complément sur eurodéputé :

En complément sur privilège :

En complément sur gaspillage :


Samedi 12 Mai 2018 - News # 8374 

Le nouveau budget de l’Union Européenne : une nouvelle trahison de nos intérêts nationaux et un coût d’appartenance à l’UE qui ne cesse d’exploser ! Voir [ici] ().

Frexit !!!!

En complément sur Union Européenne :

En complément sur budget :

En complément sur frexit :

   

Vendredi 4 Mai 2018 - News # 8213 

 

Documentaire sur la présidentielle 2017 en France : "Macron à l'Élysée : le casse du siècle" :

SYNOPSIS :

Avec «Macron à l'Elysée : le casse du siècle», BFMTV poursuit sa production de documentaires sur la dernière présidentielle.

«Le casse du siècle» : la campagne Macron ou la réussite d'une «effraction».

Après le fiasco de François Fillon, plombé par les affaires et lâché par une partie de son camp, le banco d’Emmanuel Macron, porté par les circonstances et une incontestable opiniâtreté. Avec Macron à l’Elysée, le casse du siècle (1), documentaire de 52 minutes que BFMTV a de nouveau produit en interne, la chaîne continue de redérouler, au long, le fil de cette campagne qui restera dans les annales. Cette fois du point de vue du vainqueur, qui n’était au départ qu’un ministre ambitieux puis un challenger sans troupes et aux maigres chances. Si personne n’ignore l’issue du film, les très nombreux témoignages qui nourrissent le récit de cette victoire par «effraction» – terme admis par Macron lui-même – ne manquent pas d’intérêt.

Alors qu’Emmanuel Macron va souffler d’ici peu sa première bougie à l’Elysée, c’est aussi l’occasion de réaliser le chemin parcouru, à titre personnel, depuis l’affirmation de ses ambitions, l’annonce de sa candidature et enfin la bataille électorale qui l’a conduit à la victoire finale, face à l’extrême droite. De la petite équipe totalement dédiée à sa cause et revendiquant une culture start-up, aux démonstrations de force des meetings de fin de campagne, on mesure une nouvelle fois combien sa victoire n’était pas toute tracée.

«Vous ne serez jamais ministre»
Le film s’ouvre avec la réception donnée par François Hollande à l’Elysée, le 15 juillet 2014, en l’honneur de celui qui était alors secrétaire général adjoint et quittait le Palais après deux années. Gaspard Gantzer, en charge de la communication du président Hollande à l’Elysée, et Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de la dernière partie du mandat et l’un des parrains politiques de Macron, notamment, reviennent sur cette période. Les sourires sont bien présents, mais l’humeur du jeune conseiller en partance est quelque peu amère. Lui se serait bien vu ministre, comme Julien Dray ou Jacques Attali l’avaient conseillé à Hollande en parlant d’une «pépite», racontent-ils dans le film. «Trop tôt», «trop technocrate», aurait répondu à l’un comme à l’autre le chef de l’Etat. Attali affirme alors avoir joué un rôle : «Je lui ai dit : "Emmanuel, il faut partir parce que vous ne serez jamais ministre."»

Interrogé sur l’aigreur de Macron, l’ancien patron du PS Jean-Christophe Cambadélis, raconte une anecdote. Quelques mois avant son départ de l’Elysée, sortant d’une réunion, il aurait lancé au premier des hollandais et ministre, Stéphane Le Foll : «Tu sais, je reviendrai et j’attaquerai tout le monde au pic à glace…» Jouyet se souvient, lui, que son discours de départ de l’Elysée se finissait par quelque chose qui voulait dire «je reviendrai […], ce n’est qu’un au revoir». Faute de ministère, l’ancien banquier reprend sa liberté, pour monter une start-up avec son compère Julien Denormandie, aujourd’hui secrétaire d’Etat. On connaît la suite : six semaines plus tard, Arnaud Montebourg sort de route puis du gouvernement, Hollande rappelle Macron. «C’est Manuel Valls qui fait pression auprès de François [Hollande]», raconte Jacques Attali, qui reçoit quelques jours plus tard un coup de fil du Premier ministre : «Tu diras à ton protégé qu’il n’est qu’un ministre technique.» Nous sommes en août 2014.

«Macron se consacre à autre chose»
Depuis Bercy, c’est une nouvelle page qui s’ouvre pour le jeune ministre. Et une double vie politique. Autour d’Ismaël Emelien, une petite équipe soudée et totalement dévouée se démultiplie pour servir à la fois le pays et l’avenir de leur grand homme. Pendant ce temps-là, ça défile au ministère, se souvient l’ancien ministre du Budget Christian Eckert : «Le ministère de l’Economie a surtout servi de tremplin à son parcours présidentiel. People, journalistes, acteurs, chanteurs, écrivains… Il nous arrivait de croiser des personnes dont on pensait qu’elles n’étaient pas forcément au centre de l’actualité économique du pays.» A l’automne 2015, le film suit l’affirmation progressive des ambitions macroniennes. Michel Sapin raconte avoir mis en garde François Hollande : «Je lui ai dit : "Emmanuel Macron se consacre à autre chose… Et cette autre chose, ce n’est pas d’appuyer ta candidature."»

La constitution d’En Marche reste évidemment un moment important. Gaspard Gantzer revient sur les conditions dans lesquelles Macron l’a annoncée à Hollande. La scène se passe après une réunion portant sur la future campagne du président sortant et à laquelle Macron vient de participer. Il se lance : «Tiens au fait, je t’en avais parlé il y a quelques mois, mais cette fois, c’est fait, je vais lancer une forme de think tank avec des jeunes pour réfléchir à la politique», se souvient Gantzer, rapportant les encouragements de Hollande qui «se dit que quelque chose de positif peut sortir de cela». L’affaire est lancée, elle ne s’arrêtera plus. Fin août 2016, Macron sort du gouvernement et s’il laisse entendre qu’il soutiendra Hollande candidat c’est en fait déjà pour mettre sa campagne sur orbite. Michel Sapin ne sait d’ailleurs si Hollande a pêché par «aveuglement» ou s’il a dû faire semblant de croire à la fidélité de son ancien ministre par «incapacité de faire autrement».

Dans l’entourage de Macron c’est le temps de la déclaration de candidature pour soutenir les levées de fonds et couper l’herbe sous le pied de Hollande. Lequel annonce sous cette contrainte inédite qu’il ne tentera pas de briguer un second mandat. C’est le temps des ralliements politiques, ils sont nombreux. Le récit par l’ancienne journaliste Laurence Haïm, alors porte-parole de Macron, de celui de Bayrou, qui a failli s’étouffer à table, vaut le détour. Fort de ce soutien, de l’éclatement de la gauche et de l’effondrement du candidat Fillon, Macron accélère. La start-up devient une très grosse PME, l’accueil des nouveaux convertis par les croisés de la première heure ne se fait alors pas sans frustrations. Mais l’appel de la victoire est le plus fort : bouquet final pour Macron, ce candidat «parti de rien» qui a «terrassé toutes les têtes d’affiche» et «pulvérisé tous les partis», décrit le commentaire, volontiers tapageur. L’histoire d’un coup de maître ou d’une sacrée trahison, chacun jugera. Selon un proche Macron, au soir du second tour, le vainqueur lui aurait confié : «On vient de réussir un braquage. C’est comme dans Ocean’s Eleven, sauf qu’on était moins nombreux… Faut dire qu’on connaissait le proprio et qu’on avait les plans.» 

Source : Libération.

Un documentaire qui confirme définitivement que :

Maintenant, il faut aussi prendre conscience que c'est ahurissant et vraiment ironique, pour ne pas dire du foutage de gueule, que ce soit BFMTV qui fasse un  pareil documentaire, alors même que c'est la chaîne qui a le plus contribué à permettre l'élection d'Emmanuel Macron... 

Une petite meute de jeunes diplômés, capables intellectuellement, mais dévoyés, sans éthique, cyniques, inconscients, ont travaillé intensément à propulser un traître à la France, un traître aux intérêts français (il faut voir comment Macron a vendu l'un de nos fleurons industriel Alstom), et un traître aux français. Terrible.

Cette histoire est un véritable drame pour la France, et je n'exagère pas. Il faut prendre conscience que non seulement ce gouvernement ne va rien faire d'utile pour le pays mais va même détruire ses services publics, fragiliser encore plus les maigres revenus de français moyens ou pauvres, faire la volonté du MEDEF, des capitalistes et de la politique néolibérale de l'Union Européenne, mais qu'en plus, le petit groupe de connards qui ont travaillé pour porter Macron au pouvoir sont maintenant aux manettes de notre pays, et qu'ils vont en plus s'incruster durablement : on les retrouvera ici ou là dans les rouages de la république travaillant à leur propre carrière, à celle de leur amis et intérêts, etc. C'est très grave. Les loups sont entrés dans la bergerie, et vont tout faire pour y rester, soyez-en persuadés.

Où est l'intérêt du peuple dans toute cette gabegie ? Nulle part ! Le peuple, n'existe pas pour ces gens. Seul compte pour eux le pouvoir. L'épisode de Macron disant à François Hollande à son départ de Bercy qu'il va le soutenir pour les présidentielles donne la mesure de la duplicité, de la trahison et du cynisme du personnage Macron. À gerber !

Un must très révélateur.

À voir absolument ! à ne surtout pas rater !

En complément sur Macron :

En complément sur présidentielle 2017 :

     

Jeudi 3 Mai 2018 - News # 8211 

Budget militaires : Les dépenses militaires mondiales ont encore progressé de 1,1% en 2017. Voir [ici] ().

De l'argent pour la guerre et les banques on en trouve mais pour les hôpitaux non.

On n'arrête pas de mentir aux peuples.

Ce n'est qu'une question de choix et de volonté politique pour affecter les sommes aux bons endroits.

En complément sur budget militaire :

En complément sur budget militaire :

     

Dimanche 22 Avril 2018 - News # 7973 

Syrie : des Tomahawk Block IV non explosés transmis à la Russie, les débris des missiles de croisière Storm Shadow/Scalp transférés en Chine. Voir [ici] ().

Cette histoire n'est pas anodine. D'une part elle montre que les armements américains sont de plus complexes (et par conséquent de plus en plus chers) et donc de plus en plus fragiles. La preuve : beaucoup n'ont pas explosé. Ce qui signifie que que leur rapport prix / efficacité diminue de plus en plus.

Ensuite, ils vont devenir encore plus inefficaces puisque la Russie, et maintenant la Chine, vont les étudier à la loupe, pour les contrer en renforçant leurs propres systèmes en tenant compte des informations récupérés directement sur les matériels américains.

Je pense que militairement les américains sont morts, complètement dépassés, tout du moins dans leurs armements conventionnels (il leur reste des armes secrètes très puissantes mais en petit nombre).

Ce qui faisait la puissance militaire américaine, c'est :

En fait les américains sont prisonniers d'un tas de matériels nombreux, dépassés, coûteux, et inefficaces, en plus d'être hypnotisés par des technologies de plus en plus onéreuses, complexes, et fragiles.

Les russes sont plus malins : il équilibrent des technologies très performantes avec l'efficacité et la robustesse de leurs armements. C'est une conséquence obligatoire de leur budget militaire limité.

Alors que reste-t'il aux américains ?

Et bien, leurs services secrets puissants, la NSA, toute la technologie de surveillance et de contrôle de l'Internet, bref du virtuel, du vide à l'échelle d'une guerre physique. Certes, ils ont leurs bottes secrètes : des engins et des armes redoutables, jamais vues, mais en petit nombre en raison de leur obsession du secret et de la cupidité des constructeurs qui rend ces engins bien trop chers pour être produits en nombre suffisant. Et puis malgré leurs capacités hors nomes, les nouveaux missiles russes sont capables de les abattre. Donc peine perdue pour les États-Unis.

Enfin, ils ont le... dollar ! Une monnaie ne reposant sur rien certes, mais qu'ils peuvent imprimer autant qu'ils le souhaitent. Et ça, ça compte beaucoup. Mais ça ne va pas durer éternellement...


Mardi 17 Avril 2018 - News # 7825 

 

Anniversaire, budget, opérations, et guerres de l'OTAN :

SYNOPSIS :

Mercredi dernier [4 Avril], l’OTAN fêtait ses 69 ans. Aujourd’hui, l’OTAN brasse plus de 919 milliards de dollars par an dont 70% proviennent des États-Unis. Mais son rôle sur la scène internationale est de plus en plus questionné, poussant à la militarisation du monde avec des injonctions à ses membres en matière d'armement ou d'actions militaires.

En Belgique comme en France, les nouvelles dépenses dans l'armement, en grande partie pour répondre aux demandes de l'OTAN, se comptent en dizaines de milliards. Pas d'austérité pour le secteur ! Et pourtant très peu de personnalités en parlent.

L'association Intal Globalize Solidarity a manifesté son désaccord à Bruxelles en ce jour d'anniversaire. "Avec 10 missions illégales, et des centaines de morts, il est temps que l'OTAN prenne sa retraite !" estime l'association.

Pour rappel, l'OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique Nord) est l'organisation politico-militaire mise en place par les pays signataires du traité de l'Atlantique nord en 1949 afin de pouvoir remplir leurs obligations de sécurité et de défense collectives dans le contexte d'après guerre. Après la guerre froide, l'OTAN a cependant été maintenue au prétexte de maintenant la sécurité en Europe. Pour certains, ses actions défendent surtout un certain modèle économique et pourraient même mettre en péril la sécurité du monde.

Source : Mr Mondialisation.

919 milliards de dollars par an... C'est démentiel !

919 milliards de dollars par an pour le mensonge, la manipulation, la propagande, le mensonge, et la guerre.

C'est des débiles à l'OTAN ? Oui, des débiles, des inconscients, des mauvais, et des ténébreux, c'est-à-dire en résumé des robots de l'Antéchrist.

Est-ce que vous vous rendez compte de tout ce que l'on peut faire de positif pour les peuples avec 919 milliards de dollars par an ?

OTAN, enculés de ténébreux, disparaissez !

Mauvais anniversaire Organisation Terroriste Agressive Notoire ! 

En complément sur L'OTAN :

En complément sur budget :

En complément sur dément :

   

Mardi 17 Avril 2018 - News # 7822 

Union Européenne : Macron déclare la France "est prête à augmenter sa contribution" au budget européen. Voir [ici] ().

Ahurissant !

Exit la SNCF !

Exit les territoires et départements d'outre-mer !

Exit le personnel hospitalier qui bosse très très dur (trop dur) !

Etc.

Mais pour cette saloperie d'Union Européenne, alors là pas de problème : on va dépenser encore plus de l'argent qu'on a d'ailleurs pas, et qui manque cruellement à tant de français.

Mais ce type est un con qui s'ignore ! Un malfaisant !

Inique !

En complément sur Macron :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur inique :

En complément sur ahurissant :

 

Dimanche 15 Avril 2018 - News # 7755 

 

Folie douce amusante et étonnante : Mark Hughes, l'homme qui veut prouver que la Terre est plate :

Franchement, il est pas bien malin : avec 7.000$ de budget, il pouvait se payer un petit tour en jet supersonique, monter à 15.000 ou 20.000 mètres et y voir la rotondité de la Terre... (Qu'on peut déjà la voir, je le précise, depuis un avion de ligne par beau temps)

À mon avis, il a intoxé la Flat Earth Society pour construire sa fusée.

Cela dit, les platistes sont quand même des attardés mentaux, des gens ayant une faculté de discernement atrophiée ou morte : il suffit de lever les yeux au ciel la nuit et de regarder la Lune pour comprendre que les planètes sont des sphères. Mais non, pour les platistes, ce sont des crêpes... Quelle bande de nazes...

En complément sur terre plate :

En complément sur amusant :

En complément sur étonnant :

   

Mardi 27 Février 2018 - News # 6980 

Le Royaume-uni  menace de « frapper » la Syrie pour sauver ses propres terroristes. Voir [ici] ().

Rien n'arrête les fascistes du complexe militaro-industriel et de l'État profond.

Ce sont des États dans l'État, composé de gens cyniques et malfaisants, d'autant plus dangereux qu'ils sont planqués et non élus.

Il va falloir, à un moment ou à un autre, se résoudre à fermer ces antres de magie noire que sont les services secrets et autres conneries du même acabit, et consacrer leurs budgets importants à des causes bien plus nobles, positives, et utiles.

La psychologie de la guerre, outre une somme immense et indescriptible de souffrances qu'elle a engendrées, a drainé des sommes absolument astronomiques qui ont manqué cruellement à des milliards de gens. C'est catastrophique, pathé.tique, et profondément puéril et préjudiciable.

En complément sur Royaume-uni :

En complément sur Syrie :

En complément sur terrorisme :

   

Jeudi 22 Février 2018 - News # 6900 

Budget record pour l'armée américaine : les États-Unis se «préparent vraiment à la guerre». Voir [ici] ().

En complément sur États-Unis :

En complément sur guerre :

     

Lundi 29 Janvier 2018 - News # 6486 

Documentaire : "Qui a tué François Fillon ? L'enquête" -  29 Janvier 2018 :

SYNOPSIS :

D'affaire en affaire, de coup de théâtre en coup de théâtre, les espoirs de la droite et de son candidat à la présidentielle, François Fillon, se sont évaporés pendant la campagne. Un mystère demeure: quelqu'un voulait-il la peau de François Fillon? C'est la question que s'est posée une équipe de BFMTV dans un documentaire exceptionnel diffusé ce lundi soir à 22h40 sur notre antenne. 
La campagne présidentielle s'est éloignée depuis longtemps et, avec elle, ses illusions perdues, mais François et Penelope Fillon sont toujours mis en examen pour détournement de fonds publics. L'enquête doit être bouclée au cours de cette année 2018.

"Pas de Dark Vador" 
S'ils sont sous le coup de cette procédure judiciaire, c'est en raison d'une affaire qui a éclaté au grand jour il y a un an: les soupçons d'emplois fictifs visant Penelope Fillon, l'épouse de celui qui était le candidat de la droite au scrutin suprême. Tout au long de la campagne, les affaires ont contribué à envoyer par le fond les chances de succès de l'ancien Premier ministre. Ces révélations poursuivaient-elles un calcul politique ou personnel? Qui a tué François Fillon? Voilà les questions posées par une équipe de BFMTV dans un documentaire exceptionnel diffusé ce lundi soir sur notre antenne.

À la croisée des regards, les journalistes du Canard enchaîné, bien sûr, qui ont dévoilé peu à peu les vicissitudes présumées du clan Fillon. Devant nos caméras, Hervé Liffran et Isabelle Barré l'assurent: leur travail ne doit rien à une "taupe" à droite, ni à une quelconque aide extérieure. C'est naturellement qu'après le premier tour de la primaire, ils se sont penchés sur les déclarations de patrimoine et de revenus du couple, puis ont découvert, intrigués, que Penelope Fillon avait travaillé pour La Revue des deux mondes, mais aussi et surtout comme collaboratrice parlementaire de son mari et du suppléant de celui-ci pendant huit ans, dans la plus grande discrétion. Naturellement que les montants perçus pour une activité peu évidente (100.000 euros brut entre mai 2012 et décembre 2013 pour la revue et 500.000 euros brut perçus auprès du Palais-Bourbon) les ont intéressés. "Pas de Dark Vador, pas de force obscure", sourit aujourd'hui Isabelle Barré.

Des fiches de paie accessibles à 95 personnes 
Pourtant le 24 janvier à 18 heures, lorsque le compte Twitter du Canard enchaîné jette son pavé dans la mare, les principales figures de la droite, alors réunies autour d'une galette des rois dans les locaux de campagne de leur candidat, sont persuadées qu'il s'agit là d'un acte de malveillance, peut-être venu de l'intérieur. Parmi les figures entretenant une inimitié notoire avec François Fillon, les noms de Jean-François Copé et Rachida Dati courent sur les lèvres. Tous deux écartent toujours ces allégations. "Si on devait mettre en cause tous ceux à qui François Fillon a fait du mal, la liste serait longue", ajoute l'ancien ministre du Budget.

La piste d'un "cabinet noir" élyséen, lancée par François Fillon lui-même, ne mènera pas plus loin. De toute façon, les revenus des Fillon ne sont pas un secret pour tout le monde: à l'Assemblée nationale, 95 personnes ont accès aux fiches de paie des collaborateurs dans le cadre de leur travail. 

Qui veut débrancher la candidature de François Fillon ? 
S'il est difficile de savoir d'où sont partis les premiers coups, nombreux sont ceux à avoir cherché à achever François Fillon. Dès fin janvier, c'est François Bayrou qui cherche un "plan B" à la droite et au centre. Début février, le président du Sénat, Gérard Larcher, veut mettre un terme à l'équipée, après avoir appris que les enfants de François Fillon avaient aussi été rémunérés par la Haute assemblée durant le mandat sénatorial de leur père.

Peu à peu, les leaders de la droite prennent leurs distances. François Fillon lui-même ne se rend pas service, en affirmant à la télévision qu'il renoncera s'il venait à être mis en examen. Or, quand cette mise en examen lui est notifiée le 28 février par une convocation judiciaire que lui annonce Patrick Stefanini, son directeur de campagne, François Fillon ne renonce pas à faire campagne. Et le meeting du Trocadéro, lors de la matinée pluvieuse du 5 mars à Paris, lui servira de tremplin vers le mur du premier tour du 23 avril.

Pendant toute cette période, Nicolas Sarkozy, vaincu à la primaire, joue un jeu trouble. Comme nous le raconte Rachida Dati, tout le monde ne cesse de l'appeler: Xavier Bertrand, François Bertrand, Laurent Wauquiez. Tous veulent qu'il pousse François Fillon à l'abandon. "A la faveur de chacun d'entre eux... Tout le monde voulait y aller!" s'amuse l'ancienne Garde des Sceaux. Alain Juppé l'appelle aussi, mais tombe sur le répondeur de l'ancien président de la République, à ce moment-là tranquillement installé au parc des Princes devant un match du Paris-Saint-Germain. Devant le peu de cohésion de son camp, et l'obstination de François Fillon, le maire de Bordeaux jette lui aussi l'éponge.

Le coup de grâce
Ce n'est donc pas de ses confrères politiques, que viendra le coup de grâce. Mais d'un avocat franco-libanais de 72 ans, Robert Bourgi, vexé en particulier par l'ingratitude d'un candidat auquel il avait pourtant offert trois costumes très onéreux de la boutique Arnys. Il jure alors devant son ami Nicolas Sarkozy: "Je vais le niquer, il ne s'en remettra pas".

Le 20 février, Robert Bourgi paie les costume par chèque, laissant ainsi une trace de son nom, puis file ce tuyau à la presse. Lorsque cette ultime affaire sort à la mi-mars, elle finit de consterner les fidèles du camp de François Fillon, qui cessent dès lors d'y croire. Dans son bureau, ce dernier lâche à Jean de Boishue, un ami de quarante ans, qu'il s'est "fait piéger". Peu importe, la coupe est pleine pour l'opinion.

Jean de Boishue est désormais brouillé avec François Fillon. A la question de savoir qui a tué celui-ci, il répond à présent: "C'est François Fillon. Il est mort un peu de son caractère, de faiblesses qu'il n'a pas corrigées. Si je ne lui pardonne pas, c'est parce que je pense que l'intelligence sert à maîtriser ses défauts..." Pour cet ancien proche, plus qu'un travail journalistique, ou un assassinat politique, l'échec de François Fillon est avant tout un suicide déguisé.

Source : BFMTV.

Un documentaire qui confirme que le monde politique est un monde de merde, sans aucun rapport avec la démocratie et la recherche du bien commun et de l'intérêt général.

Trahisons en tous genres, cynisme, coups bas, cupidité, convoitise de pouvoir et de postes, jalousies, fourberies, luttes intestines et fratricides,... : un vrai panier de crabes...

À voir !

En complément sur François Fillon :

       

Jeudi 18 Janvier 2018 - News # 6247 

Les grands gagnants du Budget 2018 : les 2% des Français les plus riches, selon l'OFCE. Voir [ici] ().

En complément sur riche :

       

Lundi 15 Janvier 2018 - News # 6173 


Le premier prototype de l'OS Eelo.

Téléphonie mobile libre : Eelo, le smartphone qui veut se passer d'Apple et Google. Voir [ici] ().

Une excellente initiative !

Reste à savoir si ça va prendre...

Point positif : il a déjà collecté plus de 3 fois le budget qu'il s'était fixé.

En complément sur téléphone :

En complément sur Apple :

En complément sur Google :

   

Samedi 30 Décembre 2017 - News # 5935 

Un pitoyable clip de propagande mensongère de la Commission Européenne :

Vous aurez remarqué que le clip esquive le montant net..., en parlant immédiatement d'autre chose, des supposés avantages de l'Union  Européenne. Alors voilà les chiffres :

En 2015, la France a versé 22,6 milliards d'Euros au budget européen, et a bénéficié de 14,5 milliards d'Euros, soit 8 milliards d'Euros de «contribution nette».

Donc l'Union Européenne coûte à la France au moins 8 milliards d'Euros par an. Source : Comptes Publics () et [ici] (). 

De pitoyables menteurs les gens de la Commission Européenne...

Ah, elle est belle cette Union Européenne... Honteux ! Inadmissible ! Et ces gens prétendent nous gouverner... Inique ! Des voyous en col blanc.

En complément sur pitoyable :

En complément sur Commission Européenne :

En complément sur UInion Européenne :

En complément sur propagande :

En complément sur menteur :


Mercredi 13 Décembre 2017 - News # 5838 

Macron, le président des riches, c'est une réalité : "On vous fait un dessin - le contre budget" :

En complément sur macron :

En complément sur riche :

En complément sur milliardaire :

En complément sur budget :

 

Lundi 11 Décembre 2017 - News # 5805 

La ville de Paris cumulera 6 milliards d’euros de dette fin 2018. Voir [ici] ().

Bravo Anne Hidalgo !

Et qui va payer ? Les parisiens... Comme toujours.

En complément sur budget :

En complément sur dette :

En complément sur Paris :

En complément sur Anne Hidalgo :

 

Jeudi 28 Septembre 2017 - News # 5274 

Siemens, budget, discours de Macron, Sénatoriales, Catalogne - Entretien n°49 avec François Asselineau - 27 Septembre 2017 :

En complément sur François Asselineau :

       

Mardi 18 Juillet 2017 - News # 5120 

33 ans de coupes budgétaires cumulatives ont réduit les armées françaises à la misère : le vrai bilan de l’appartenance de la France à l’Union Européenne et à l’euro. Voir [ici] ().

En complément sur armée :

En complément sur budget :

En complément sur Union Européenne :

   

Lundi 17 Juillet 2017 - News # 5113 

CRISE MAJEURE ENTRE MACRON ET L’ARMÉE : le constat des mensonges électoraux de Macron sur le budget des armées ouvre une crise majeure et permet de reconnaître a posteriori quel candidat à la présidentielle disait la vérité. Voir [ici] ().

En complément sur Macron :

En complément sur armée :

     

Lundi 3 Juillet 2017 - News # 5037 

Quand la France trafique ses comptes publics comme la Grèce. La vertueuse Cour des Comptes déclare que le budget 2017, présenté par Michel Sapin, était « insincère ». Faut-il se préparer à de nouvelles hausses d’impôt ? Par Simone Wapler. Voir [ici] ().

En complément sur Simone Wapler :

En complément sur Cour des Comptes :

En complément sur budget :

   

Mardi 20 Juin 2017 - News # 4826 

Législatives 2017 : certains députés ont perdu les élections, mais ils ont gagné une retraite en or !

L'hémycicle se renouvelle et envoie de très nombreux professionnels de la politique toucher leurs retraites... Un régime particulier qui rapporte gros !

Cambadélis, Valls, Hamon, Duflot… Tous ces professionnels de la politique qui n’ont toujours vécu que grâce à l’argent public, se retrouvent, à devoir chercher un boulot, ou bien à partir à la retraite.

Finis pour eux les indemnités mensuelles de 7 209,74 euros, les voyages en 1ère classe, les frais de mandat tout flous de 5 840 euros, les chauffeurs et autres taxis gratuits (plafond de 2 750 euros), la carte Navigo gratuite, les 92 trajets en avions offerts, la bourse annuelle informatique de 15 500 euros, le forfait téléphonique de 4 200 euros (7 670 euros Outre-mer), les 12 000 euros alloués à leur courrier, les frais d’hôtel tout doux… Et que dire de la réserve parlementaire et ses 130 000 euros annuels !

Heureusement, une consolante retraite les attend à la sortie ! Cette retraite est alimentée par une cotisation prélevée sur l’indemnité parlementaire et par une subvention inscrite au budget de l’Assemblée.

L’âge d’ouverture du droit à la pension est de 62 ans. La pension est calculée au prorata des annuités acquises, sans minimum de durée de mandat et dans la limite d’un plafond fixé à 41,50 annuités. La pension moyenne des députés ayant fait liquider leur pension en 2016 est de 2 675 € net par mois. L’âge moyen auquel les députés font liquider leur pension est de 64 ans.

De plus, les députés issus de privé pourront toucher une allocation très confortable : 100% de leurs revenus pendant 6 mois. Cette indemnité spécifique dure 3 ans et est dégressive. Selon le Figaro, les députés sortants peuvent continuer à bénéficier des « services de l’Assemblée », comme le restaurant et la bibliothèque. Pour avoir une retraite à taux plein il leur suffit de cotiser 31 ans. Pour rappel, c’est plus de 40 ans pour un simple salarié.

Lorsqu’un citoyen cotise 1 euro, il touchera une retraite de 1,5 euro s’il est salarié et une pension d’environ 2 euros s’il est fonctionnaire. Lorsqu’un parlementaire verse une cotisation de 1 euro, sa retraite s’élève à 6,1 euros.

En définitive, laissons le mot de la fin à l’incomparable Audiard : « La politique, messieurs, devrait être une vocation. Je suis sûr qu’elle l’est pour certain d’entre vous. Mais pour le plus grand nombre, elle est un métier.» 

En décembre 2016, Contribuables Associés avait interrogé le député Alain Chrétien, auteur d’un rapport exigeant la fin du régime de retraite spécifique des parlementaires. Selon son rapport, «en 2015, le régime des députés s’élevait à 63 millions d’euros et distribuait une pension moyenne de 2 700 euros nets par mois à 1 121 anciens élus et 714 ayants-droits.»

Source : Contribuables Associés ().

Des privilèges injustes et exorbitants !

En complément sur député :

En complément sur retraite :

En complément sur privilège :

En complément sur injust :

 

Mardi 13 Juin 2017 - News # 4692 

Purge des médias et de la télévision des quelques esprits libres et un peu dissidents qu'il y subsistait : la centrifugeuse continue de tourner et vient d'expulser, après Natacha Polony, Frédéric Taddeï, qui se voit contraint arrêter son émission "Hier, aujourd’hui, demain". Voir [ici] ().

L'arrivée au pouvoir de Macron et de sa fine équipe se fait clairement ressentir...

Ainsi, je ne serais pas étonné que prochainement on apprenne qu'Élise Lucet a été éjectée elle aussi. À surveiller...

Et remarquez bien la façon dont ça se passe : votre supérieur hiérarchique ne vous dit pas "On te vire", c'est plus subtil que cela. On vous propose un horaire très tard en fin de soirée (qu'on peut même assimiler à un horaire de nuit), on vous informe qu'on a plus de budget et qu'on ne pourra plus faire de publicité pour annoncer votre émission, bref c'est une forme propre aux médias télévisuels de mise au placard.

En complément sur purge :

En complément sur média :

En complément sur télévision :

En complément sur Taddeï :

En complément sur centrifuge :


Jeudi 1er Juin 2017 - News # 4453 

Nous les Français, nous avons à faire face à une organisation extraordinairement dangereuse, et le gouvernement ne peut rien y faire.
Il y a une organisation criminelle qui en ce moment a, à peu près, 250 fois le budget de la France.

Marie Laforêt, 9 Février 2002.

La version complète de cet interview est [ici] ().

Il doit se passer des choses terribles, dont on entend jamais parler, des cercles de pouvoir criminels aux moyens immenses et ayant des réseaux et des ramifications dans toutes les sphères : politiques, financières, économiques, militaires, mafieuses, et internationales.

Sans l'instauration d'une Démocratie directe participative neutre (concept que j'ai innenté et que j'expliciterais plus tard), on est morts.


Mercredi 10 Mai 2017 - News # 3992 

Jean-Claude Juncker pour le «principe» d'un ministre des Finances et du budget de la zone euro. Voir [ici] ().

Et voilà, ça commence : on se dirige vers un gouvernement européen où la perte de souveraineté des États va encore s'accentuer.

En complément sur Jean-Claude Juncker :


Samedi 6 Mai 2017 - News # 3911 

Liste très complète mais non exhaustive des soutiens d’Emmanuel Macron, le candidat du Parti de la presse et de l’argent :

Patrons et banquiers

Responsables politiques

Responsables politiques étrangers (la plupart ont manifesté leur soutien après le 1er tour)

Intellectuels et journalistes

Artistes et vedettes de la télé

Sportifs

Personnalités ayant appelé à voter pour Emmanuel Macron après le 1er tour

Source : [Rutpures] ().

Une belle brochette de vendus et de personnes dont la grande majorité sont tout à fait détestables pour différentes raisons objectives...


Lundi 24 Avril 2017 - News # 3546 

 

Quelques terribles vérités sur Macron :

 

L'homme que vous avez élu pour remplacer ce misérable Hollande que vous méprisiez, eh bien il le remplacera effectivement, mais en bien pire !

Je vais vous dire tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Macron sans jamais oser le demander…

CE QUE MACRON A DÉCLARÉ :

►« La colonisation fait partie de l'histoire française. 
C'est un crime, c'est un crime contre l'humanité, c'est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l'égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes. »

►« Il n'y a pas une culture française, il y a une culture en France et elle est diverse, elle est multiple. »

►« L'art français, je ne l'ai jamais vu. »

►« Le chômage de masse en France c’est parce que les travailleurs sont trop protégés. »

►« Les salariés français sont trop payés. »

►« Les salariés doivent pouvoir travailler plus, sans être payés plus si les syndicats majoritaires sont d’accord. »

►« Vu la situation économique, ne plus payer les heures supplémentaires c’est une nécessité. »

►« Je ne suis pas là pour défendre les jobs existants. »

►« Nous augmenterons les salaires de tous les travailleurs, des ouvriers, des employés ». Pour cela, il promet de leur ajouter un 13ème mois...

►« Je vais être très clair. » Il l'a dit à répétition. Il ne l'a jamais été.

►« Alors ce soir, pour vous et vos familles, je veux vous dire de penser printemps. »
QUI EST MACRON ?

►L'homme qui culpabilise encore plus les Français.

►L'homme qui ose parler de patriotisme.

►L'homme qui rase gratis.

►L'homme qui baigne entre le flou et le rien.

►L'homme dont la pensée politique gît au fin fond d'un gouffre si vertigineux qu'il veut vous faire penser printemps.

►L'homme qui embrouille et se contredit d'un jour à l'autre.

►L'homme dont la vacuité souriante n'a d'égale que la fatuité pédantesque.

►L'homme qui a vu grimper chômage et déficits en attendant la croissance lorsqu'il était le principal conseiller économique de celui que vous méprisiez pour la même raison.

►L'homme des banques Rothschild et Goldman Sachs, cette banque d’investissements étant la plus représentative de tous les excès et des dérives frauduleuses de la finance spéculative, celle qui a jeté à la rue des millions d'Américains lors de la crise des « subprimes » en 2008.

►L'homme qui a dépensé un SMIC par jour pendant trois ans ou qui a dissimulé sa fortune. 
C'est l'un ou l'autre.

►L'homme qui a triché sur son patrimoine.

►L'homme qui ne fait l'objet d'aucune enquête judiciaire.

►L'homme qui ment aux Français et leur fait prendre des vessies pour des lanternes comme il l'a toujours fait depuis qu'on le connaît.

►L'homme qui a su s'entourer mieux que personne de mafieux comme Pierre Bergé, Patrick Drahi, Jacques Attali, Cohn-Bendit, BHL, etc.

►L'homme dont le programme est immensément flou.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant les travailleurs pauvres.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant « la France périphérique » provinciale et rurale qui souffre et dépérit.

►L'homme qui se fout complètement du chômage que subissent les Français de souche.

►L'homme qui voit des Français où il n'y en a pas.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant l'immigration.

►L'homme qui est favorable à une immigration totalement incontrôlée.

►L'homme qui a salué la politique d'Angela Merkel en faveur de l'accueil des migrants.

►L'homme qui prévoit de la non-discrimination à tous les étages.

►L'homme qui veut imposer une discrimination positive sous la forme d’« emplois francs » pour les « jeunes » des banlieues.

►L'homme qui est pour le sacrifice des familles et la dénatalité des Français de souche au profit de l'explosion démographique des immigrés.

►L'homme qui va encore aggraver le Grand Remplacement.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant la sécurité.

►L’homme qui compte dans ses rangs un extrémiste musulman dont il dit qu’il est un « type bien ».

►L'homme qui vous réserve aussi une explosion comme jamais de la délinquance.

►L'homme qui prévoit de supprimer la taxe d’habitation, la seule que les étrangers payent comme les Français.

►L'homme qui prévoit la baisse de l’impôt sur les sociétés de 33 % à 20 % et l’abrogation de l’ISF.

►L'homme qui prévoit moins d’impôts pour le haut et le bas de l’échelle, mais encore plus pour les classes moyennes.

►L'homme qui veut faire payer un loyer aux propriétaires.

►L'homme qui veut laminer les classes moyennes.

►L'homme des riches qui veulent rester riches et des puissants qui veulent rester puissants.

►L'homme aux 27 propositions qui augmentent les dépenses de l'État mais dont presque aucune ne vise à les réduire.

►L'homme qui vous fait rêver à toutes les réformes suivantes mais auxquelles il devra soit renoncer faute de budget, soit se décider à les appliquer pour garder son pouvoir et ainsi ruiner la France toujours plus :
● augmenter le minimum vieillesse de 100 € par mois,
● augmenter l'allocation adulte handicapé de 100 € par mois,
● étendre le bénéfice de l’assurance chômage à ceux qui démissionnent,
● rembourser à 100 % les lunettes et les prothèses dentaires,
● mettre en œuvre un plan de 5 milliards pour la santé,
● mettre en œuvre un plan de 5 milliards pour l’agriculture,
● mettre en œuvre un grand plan d’investissement de 50 milliards.

►L'homme dont la démagogie dépasse déjà, et de loin, celle de son prédécesseur.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant la famille et la politique familiale.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant la justice.

►L'homme qui a prévu de poursuivre et d'aggraver le déclin du système éducatif.

►L'homme qui n'a pas prévu de changer les méthodes pédagogiques aberrantes de l'Éducation nationale et les principes délétères qui y ont cours.

►L'homme qui n'a pas prévu de remettre en cause la réforme désastreuse du collège instaurée par la Marocaine, ni celle des rythmes scolaires, réformes que même Mélenchon voulait abroger.

►L'homme qui veut supprimer 120 000 fonctionnaires en cinq ans.

►L'homme qui veut économiser 10 milliards d’euros sur le fonctionnement de l’assurance-chômage.

►L'homme qui est pour l'euro mais sans la rigueur qu'exige son maintien.

►L'homme le plus engagé des 11 candidats en faveur de l'Union européenne dont chacun sait qu'elle ne fonctionne pas, qu'elle traverse une crise majeure et qu'elle va bientôt exploser.

►L'homme qui trompe les agriculteurs en leur faisant miroiter qu'ils seront « payés au prix juste » et qu'ils ne vivront plus de subventions, alors même que c’est Bruxelles qui a imposé en 1992 la réforme de la PAC, laquelle a remplacé la rémunération par les prix par une rémunération par les primes.

►L'homme qui est le seul des 11 candidats à soutenir le traité euro-canadien CETA qui fera encore baisser les prix.

►L'homme qui a promis de « construire une Europe qui développe nos emplois et nos économies » et qui « protège nos industries stratégiques », alors que chacun sait qu’elle a toujours fait le contraire.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant la politique extérieure.

►L'homme qui compte poursuivre la politique d’alignement servile sur l’Otan qui a valu à Hollande le mépris universel.

►L'homme qui prétend pouvoir consacrer 2% du PIB pour la Défense nationale (précisément l’objectif fixé par l’Otan), soit au moins 20 milliards de plus.

►L'homme dont on connaît les accès d'hystérie en public.

►L'homme dont la pensée politique est un vide intersidéral.

►L'homme dont savent faire bon usage les petits et les grands journalistes un peu simplets.

►L'homme qui a su rallier derrière son panache vitreux tous les disqualifiés du système qui se voyaient sur le point d’être lessivés et qui n’en reviennent pas d’une telle faveur de la Providence.

►L'homme dont la liste invraisemblablement hétéroclite des soutiens va bientôt lui apprendre ce qu'est un effet boomerang.

►L'homme qui doit quelque chose à François Bayrou dont chacun connaît l'incurie et qui occupera probablement un poste de ministre.

►L'homme qui sera dans l'impossibilité de réunir une majorité et qui ne pourra donc pas gouverner.

►L'homme qui est toujours d'accord avec tout le monde, y compris et surtout avec Rothschild.

►L'homme qui veut faire de la France à la fois le royaume totalitaire d'Ubu et une société orwellienne où la suppression des libertés se fera toujours plus criante.

►L'homme qui obéit rigoureusement aux directives de la judéo-maçonnerie qui n'a qu'un seul but : détruire entièrement la France et la chrétienté.

►L'homme en marche ! En marche vers le chaos et qui nous y entraînera tous puisque « Ordo ab Chao » – L'Ordre par le Chaos – est la devise de ses maîtres du Nouvel Ordre mondial.

►L'homme qui compte ajouter des affres supplémentaires aux affres déjà insupportables d'une époque agonisante.

►L'homme qui s'est autoproclamé « anti système » d'un système agonisant qui essaie coûte que coûte de différer son trépas et qui le fera payer par celui de la France.

►L'homme dont vous n'oserez bientôt même plus dire que vous avez voté pour lui.

►L'homme dont vous devez vous attendre à tout et même à l'impensable.

►L'homme qui n'a pas encore annoncé qu'il exigera une stricte parité au niveau national entre les homosexuels et les hétérosexuels, les poètes et les poétesses, les bouchers traditionnels et les bouchers halal, etc. mais dont il n'est pas du tout impossible qu'il fasse advenir toutes ces choses si vous votez pour lui au second tour.

Source : Philippe Costa Di Costanzo ().


En complément sur Macron :


Jeudi 9 Mars 2017 - News # 2605 

Augmentation du budget militaire US – Un Colonel à la retraite Russe met en garde Trump : «Nous ensemençons le littoral US avec des missiles nucléaires taupe». Voir [ici] (). Il doit s'en passe de belles au niveau militaire dans le monde... On n'a pas idée. À noter que la vidéo du planisphère avec des missiles nucléaires détruisant les États-Unis a été réalisée avec un jeu marrant et pas cher de guerre nucléaire totale : DEFCON – Everybody Dies (). Je vous le recommande !


Vendredi 30 Décembre 2016 - News # 1855 

Spécial conséquences de la résolution de l'ONU contre les colonisation d'Israël :

 


Dimanche 16 Octobre 2016 - News # 1536 

De mieux en mieux... Budget : des députés veulent instaurer une "taxe YouTube". Voir [ici] (). Non mais qu'est-ce qu'ils ont en ce moment nos politiciens de merde ? Quelle mouche les pique ?


Vendredi 20 Septembre 2013 - News # 596 

Le Roi Willem-Alexander des Pays-Bas, lors d’un discours adressé aux deux chambres du Parlement à l’occasion de la présentation du budget 2014 par le gouvernement néerlandais, a déclaré : "À tous ceux qui le peuvent, il est demandé de prendre ses responsabilités pour sa propre vie et pour son entourage".  Voir [ici] (). Il faut comprendre que c'est un message à destinataires multiples : aussi bien pour l'élite qui a des oreilles que pour les quelques citoyens qui ont encore un peu d'entendement et d'argent pour prendre leurs dispositions. Il ne s'agit donc pas d'un message anodin à prendre par dessus la jambe. Une déclaration inquiétante, car lourde de sens et d'implications, confirmant qu'on s'approche indubitablement du point de basculement critique.


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .