Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

66 News

Jeudi 11 Juillet 2019 - News # 18755 

«Pas de homard, seulement des crevettes» : Jean-Michel Aphatie regrette d'être allé dîner chez de François de Rugy. Voir [ici] ().

Une caste de profiteurs, l'entre-soi des parasites du système...

En complément sur Jean-Michel Aphatie :

En complément sur François de Rugy :

     

Mercredi 3 Juillet 2019 - News # 18575 

Affaire Tariq Ramadan : le risque d’un fiasco judiciaire ? Par Régis de Castelnau. Voir [ici] ().

Merci à Compagnon pour le lien. 

En complément sur Tariq Ramadan :

En complément sur Régis de Castelnau :

     

Mardi 2 Juillet 2019 - News # 18572 

 

Petite note de lecture sur le livre "Dépossession - Comment l'hyperpuissance d'une élite financière met États et citoyens à genoux" de Liliane Held-Khawam :

Comprendre l'état actuel du monde, de notre asservissement à tous au profit de quelques uns, et comment nous en sommes arrivés là, telles sont les buts premiers de ce livre passionnant, et absolument pas rébarbatif malgré les sujets abordés : l'endettement, la banque, les marchés, la spéculation, la finance de l'ombre, les stratégies de dominations et de concentration des richesses, etc.

Un livre qui se lit comme un roman, et qui démonte les arcanes majeurs d'un capitalisme financier triomphant, fondamentalement transnational, et absolument dominateur et cynique.

Un livre MAJEUR, à lire absolument, nous donnant une photographie cohérente, précise, synthétique, et crédible, de ce qui nous arrive à nous tous citoyens du monde.

Les moins :
- Un livre à mon avis réalisé dans la précipitation : il reste ici et là quelques coquilles (rien de grave).
- Plus embêtant : le format est trop petit avec des images, des tableaux et des graphiques, parfois quasi illisibles (quel gâchis !).
- Il manque les annexes ! Néanmoins, on peut les télécharger [ici] () (J'aurais vraiment apprécié que le livre soit complet).

Les plus :
- Vraiment didactique, clair, très accessible et facile à lire.
- Incontestablement la meilleure synthèse disponible à ce jour sur notre dépossession à tous par la caste, la ploutocratie, et la finance, mondiales.

Je recommande ce livre plus que vivement.

À lire absolument !


Vous trouverez sur cette page () où commander cet excellent livre.

En complément sur Liliane Held-Khawam :

       

Samedi 29 Juin 2019 - News # 18488 

Frais des députés : le conseil d'État refuse la transparence. Voir [ici] ().

Ah elle est belle la République Français au service des élus, de la caste oligarchique, et non du peuple Français.

Pitoyable.

Et tellement révélateur...

Traîtres de politiciens !

En complément sur député :

En complément sur conseil d'État :

En complément sur transparence :

En complément sur frais :

 

Mardi 4 Juin 2019 - News # 17923 

Monique Pinçon-Charlot est interviewée par Thinkerview : Casse sociale, le début ?

Un témoignage intéressant sur la caste.

À voir !

En complément sur Monique Pinçon-Charlot :

En complément sur Thinkerview :

     

Samedi 1er Juin 2019 - News # 17838 

Européennes : Régis de Castelnau clashe les Insoumis :

SYNOPSIS :

Le duel Macron – Le Pen
Deux ans après le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, les élections européennes révèlent le vrai visage des forces en présence. La victoire du Rassemblement National, devant la République en Marche alors qu’Emmanuel Macron avait fait de sa première place une affaire personnelle, résonne comme le symbole de la fracture entre le président et les Français. Pour autant, le faible écart entre les deux premières listes montre avant tout la résilience du parti de la majorité.

Une opposition en lambeaux
Face à ce duel au sommet, les autres formations s’effondrent. Après une excellente campagne en 2017, les Insoumis sont atomisés après des choix stratégiques profondément ancrés à gauche, oubliant les élans populistes d’il y a deux ans. Du côté droit de l’échiquier, les Républicains accusent le coup et prouvent leur incapacité à reprendre les rênes de l’opposition…

Un élan verdâtre
Les écologistes, arrivés en 3e position du scrutin, ont été portés aux cieux par les médias alors que leur score est plus bas que celui de 2009 (16,28%)… Tout porte à croire qu’en fait de pression sur la majorité d’Emmanuel Macron, ils reviendront le parer d’un manteau verdâtre dans quelques mois avec des alliances pourtant contre nature.

En complément sur Régis de Castelnau :

En complément sur Européennes :

En complément sur Insoumis :

   

Samedi 25 Mai 2019 - News # 17667 

Sud Radio : Y a du peuple, seul contre tous ! Étienne Chouard avec Régis De Castelnau : les convocations des journalistes par la DGSI, puis le pouvoir d'achat des retraités - 23 Mai 2019

 

Non évalué.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Régis De Castelnau :

En complément sur DGSI :

En complément sur retraite :

 

Dimanche 12 Mai 2019 - News # 17294 

Albert Jacquard sur la compétition et la réplication d'une caste conformiste : "On est en train de sélectionner les gens les plus dangereux" :

Malgré les apparences, la vidéo est disponible.

En complément sur Albert Jacquard :

En complément sur caste :

En complément sur conformisme :

   

Vendredi 10 Mai 2019 - News # 17253 

Jeudi Chouard avec Étienne : L'heure des citoyens constituants #9 : 

SYNOPSIS :

Jeudi Chouard #9 sur Sud Radio, avec Régis de Castelnau, nous écouterons trois personnes qui ont beaucoup travaillé à l’idée d’une constitution provisoire de transition :
- Yves Chouard (qui n’est pas de ma famille, et qui défend le projet nommé « le phoenix français »),
- Emmanuel Valette (parfois appelé Wikicrate sur Facebook),
- et Sophie Norton (qui viendra spécialement de Nancy pour nous présenter sa proposition).

Non évalué.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Régis de Castelnau :

En complément sur Yves Chouard :

En complément sur Emmanuel Valette :

En complément sur Sophie Norton :


Vendredi 10 Mai 2019 - News # 17249 

Luxe incroyable : Quand Carlos Ghosn célébrait ses 60 ans à Versailles comme Louis XIV aux frais de Renault... Voir [ici] ().

Une orgie vaniteuse de grands bourgeois du CAC40.

Au moins cela a un mérite : de montrer au peuple qui est une partie de la nouvelle aristocratie contemporaine : la caste capitaliste et leurs valets.

En complément sur Carlos Ghosn :

En complément sur luxe :

En complément sur capitalisme :

   

Mardi 7 Mai 2019 - News # 17163 

Propagande institutionnelle de la caste : 430.000 euros d’argent public pour un documentaire… en l’honneur de BHL... Voir [ici] ().

En complément sur BHL :

En complément sur propagande :

     

Lundi 29 Avril 2019 - News # 16955 

Brexit : cette mystérieuse réunion entre George Soros, Tony Blair, et Pierre Moscovici qui embarrasse l'Union Européenne. Voir [ici] ().

Regardez moi ces super-traîtres ! : ils complotent dans le dos des peuples...

Et, en plus, ni George Soros, ni Tony Blair, ne sont des élus de l'Union Européenne !!!

Et pire encore : George Soros est américain ! 

Comment ces deux gugusses peuvent-ils participer au processus décisionnel de l'Union Européenne ?!!

Ou est la démocratie dans cette gabegie ?

La logique de réseau, la logique de caste, les relations et l'argent, voilà ce qui prime dans le monde, et aussi à la tête de l'Union Européenne. Et nous vend cette saloperie néolibérale et ploutocratique comme démocratique ? Quel foutage de gueule !

Mort à l'Union Européenne !

Vive le Frexit !

En complément sur Brexit :

En complément sur George Soros :

En complément sur Pierre Moscovici :

En complément sur Tony Blair :

En complément sur Union Européenne :


Lundi 29 Avril 2019 - News # 16939 

Privatisations : quand Emmanuel Macron prend des libertés avec la loi. Par Régis de Castelnau. Voir [ici] ().

En complément sur privatisation :

En complément sur Régis de Castelnau :

     

Vendredi 26 Avril 2019 - News # 16873 

Étienne Chouard avec Régis De Castelnau - Y a du peuple, seul contre tous !

Une émission sur la libereté de la presse, mais qui tourne sur les limites de la justice et de la police.

Passionnant !

En complément sur Étienne Chouard :

       

Vendredi 12 Avril 2019 - News # 16495 

Jeudi Chouard : L'heure des citoyens constituants #5 : l'arrestation de Julian Assange commentée par Étienne Chouard, Viktor Dedaj, Giuliano Saldicco, Régis de Castelnau, et Didier Maïsto :

Une émission MAJEURE !

À voir absolument !

(seul bémol : Régis de Castelnau n'apporte rien si ce n'est le chaos et la confusion. À ne pas ré-inviter)

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Julian Assange :

     

Jeudi 11 Avril 2019 - News # 16453 

L'Équateur retire l'asile à Julian Assange, la police britannique l'arrête dans l'ambassade... Voir [ici] ().

Consternant...

Pauvre Julian ! (Il a en plus beaucoup vieilli, sa réclusion forcée a commencé à le détruire...)

Et pas une seule "démocratie" ne s'est portée à son secours...

Ça en dit long sur les systèmes, les castes, les réseaux, et les "mafieux", qui gouvernent les pays.

En complément sur Julian Assange :

       

Mardi 9 Avril 2019 - News # 16399 

Violence de la caste et corruption : Juan Branco raconte comment Arnaud Montebourg et d'autres ont essayé de le corrompre pensant qu'il était au RSA... :

Ça fait peur, parce-que c'est un témoignage sur un incident relativement anodin et commun montrant combien le système est vraiment très abîmé, et nos "élites" complètement dévoyées.

Il nous faut d'urgence une démocratie authentique qui écarte tous les traîtres de politiciens et ces ambitieux divers ne servant que leurs intérêts personnels et ceux de leurs amis.

À voir !

En complément sur Juan Branco :

En complément sur caste :

En complément sur élite :

En complément sur Arnaud Montebourg :

En complément sur corruption :


Jeudi 4 Avril 2019 - News # 16259 

Débat de France 2 : le conseil d'État tranche en défaveur de Benoît Hamon, François Asselineau et Florian Philippot. Voir [ici] ().

Et merde !

Cela dit, le Conseil d'État est noyauté par la caste : ce n'est pas la première fois qu'il rend une décision inique.

En complément sur conseil d'État :

       

Mercredi 3 Avril 2019 - News # 16206 

Flagrant délit de manipulation au journal de France 2 au journal de 20h00 :

Et ça... :

Lamentable...

Rien n'arrête les prostituées du service public lorsqu'il s'agit de dénigrer des opposants politiques. Aucune éthique.

La télévision publique est devenue un organe de propagande au service du pouvoir, des européistes, et de la caste néolibérale.

Et dans le privé, c'est la même chose : TF1, par exemple, est du même acabit.

En complément sur manipulation :

       

Jeudi 28 Mars 2019 - News # 16100 

Patrick Sébastien : "Je soutiens les Gilets Jaunes face à la caste au pouvoir" :

En complément sur Patrick Sébastien :

       

Jeudi 28 Mars 2019 - News # 16079 

Macron et la cleptocratie d'État contre la France et les gilets jaunes - Interview de Xavier Moreau par Les non alignés - Mars 2019 :

SYNOPSIS :

Xavier Moreau nous explique le fonctionnement de l'oligarchie de hauts fonctionnaires, de partis politiques et autres parasites qui ont pris le contrôle de l'Etat et face auxquels les gilets jaunes se soulèvent depuis novembre 2018. A bas les voleurs !

Comment la caste du parti unique vit sur le dos des français en parasitant le système et en le verrouillant.

À voir absolument !

En complément sur cleptocratie :

En complément sur Xavier Moreau :

En complément sur non alignés :

   

Dimanche 24 Mars 2019 - News # 15955 

Sud Radio ! Y a du peuple, Seul contre tous ! Étienne Chouard débat avec Élisabeth Lévy :

Élisabeth Lévy est dans un dualisme simpliste : elle ne veut pas voir qu'entre comportement éthique et corruption, il y a de nombreuses zones grises.

Pour ne prendre que l'exemple du Conseil constitutionnel, il est évident que ses membres défendent, sans être corrompus au sens strict, le système, le pouvoir oligarchique, la caste. Ils sont dévoyés et corrompus dans un autre sens que celui d'être soudoyé : il sont partisans, et défendent le système dont ils profitent, au mépris de l'intérêt général et du bien commun, et de l'éthique. Mais Élisabeth ​​​​​​ne veut pas le voir.

Bien souvent, je trouve, elle fait le travail à moitié, ne veut pas voir, et donc ne conclue pas.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Élisabeth Lévy :

En complément sur peuple seul contre tous sud radio :

   

Dimanche 17 Mars 2019 - News # 15751 

 

Macron hausse le ton contre les Gilets jaunes : "Ils veulent détruire la République". Voir [ici] ().

Non, pas la république, mais la caste au pouvoir qui a pris possession et verrouillé la république.

Violences à Paris : Macron veut "des décisions fortes pour que cela n'advienne plus". Voir [là] ().

Il est en terrain de virer petit dictateur tyran...


Vendredi 15 Mars 2019 - News # 15718 

Indexation des retraites et RIC (Référendum d'initiative Citoyenne) : Sud Radio ! Y a du peuple, seul contre tous ! Étienne Chouard débat avec Régis De Castelnau :

Une excellente émission !

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur retraite :

En complément sur Référendum d'initiative :

En complément sur peuple seul contre tous sud radio :

 

Jeudi 14 Mars 2019 - News # 15669 

Le Parlement européen ne veut plus de la Russie comme «partenaire stratégique». Voir [ici] ().

Quelle erreur !

Ce parlement est globalement un ramassis de connard qui ne comprennent pas les enjeux et qui sont juste là pour leur caste.

En complément sur Parlement européen :

       

Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15524 

Soissons : Sylvie Heyvaerts quitte la France insoumise pour l’UPR. Voir [ici] ().

Chers Amis Insoumis,

J’ai décidé de quitter la France Insoumise.
Non parce que je serai en désaccord avec le programme l’Avenir en Commun, mais parce que je ne parviens plus à trouver dans le discours de FI la cohérence qui me permettrait de m’engager dans la bataille des Européennes.
« L’Europe on la change où on la quitte », résumait de façon simple le positionnement de FI sur l’Europe. La menace de départ de la France devant permettre d’instaurer un rapport de force pour renégocier un certain nombre de points fondamentaux dans les traités européens. Au fur et à mesure, la perspective d’une sortie unilatérale de l’ UE s’est évaporée et le plan B est devenu bien flou. 
Je voudrai reprendre ici plus précisément la stratégie développée par FI, pour expliquer en quoi elle ne me convainc plus. 
La FI nous explique que « La désobéissance » est légale. Elle consiste à prendre une option de retrait. C’est-à-dire qu’un pays peut se désolidariser d’un aspect des traités européens. 
Donc si nous voulons mettre en œuvre notre programme, il va falloir prendre une option de retrait sur un nombre important de points. 
- Sur L’article 168 et 169 du TFUE qui donne la priorité au profit sur la santé
- Sur les articles 32 et 33 qui organisent la libre circulation des capitaux, des marchandises et des services.
- Sur l’article 106 qui prévoit l’ouverture à la concurrence de tous les services publics
- Sur l’article 21 qui impose la diminution de la protection sociale et le démantèlement du droit du travail.
- Sur les articles 38 et 39 qui placent les agriculteurs dans une concurrence sans merci avec des pays à très bas couts de salaire, et les entraine dans une course éperdue à la productivité.

Autant dire que c’est une remise en question totale de la logique qui gouverne l’Union Européenne depuis le début, et dont une grande partie a déjà été transposé dans les droits nationaux.

Une telle remise en cause constitue en fait une refondation totale de l’UE sur des bases humanistes et eco-sociales.
Alors pouvons-nous réécrire entièrement la constitution de l’UE en y impulsant un changement de paradigme aussi total ? La modification des traités doit être voté à l’unanimité ce qui rend toute modification quasi impossible. On pourrait alors réécrire un autre traité qui écraserait tous les autres. Examinons des lors quel nouveau compromis pourrait naître de l’alliance de 28 pays aux intérêts contradictoires.
Harmonisation fiscale ? Le Luxembourg et les pays bas seront contre.
Harmonisation sociale ? Comment s’y prend -on pour les harmoniser les législations sociales de 28 pays lorsque concernant le « SMIG » les écarts vont de 200€ mensuel à 2000€ ? et que c’est précisément cet avantage social qui assure la compétitivité de ces pays de l’Est et conditionne à l’heure actuelle leur équilibre économique ?
Par quel miracle arriverions nous à un accord qui serait autre chose qu’un accord tronqué sur un moins disant social, environnemental, fiscal ?

N’est il pas temps de se rendre compte que cette alliance à 28 a précisément pour objectif d’aboutir à cette impuissance qui sert les intérêts de l’oligarchie ?

De plus à l’heure où la population demande le RIC, il me parait tout à fait déraisonnable de recréer une structure plurinationale (même plus réduite) , impliquant des délégations importantes de souveraineté. Nous avons un besoin urgent de démocratie et l’échelon national avec son organisation en départements et en communes héritée de la révolution française garantit la proximité nécessaire à l’exercice d’un réel pouvoir citoyen. 
Donc j’en arrive à la conclusion qu’il ne saurait y avoir de démocratie en Europe, ni en refondant les traités, ni en restant bloqué avec 28 pays aux intérêts divergents dans une structure englobante.

Si l’on veut bien concevoir les objectifs d’un autre point de vue une stratégie bien plus directe et bien moins aléatoire se dessine.

Notre projet est de faire bifurquer tout notre système de production vers un fonctionnement basé sur la règle verte et la solidarité. Ajoutons à cela que nous devons le faire vite, car la dégradation sociale et environnementale a atteint des sommets.

C’est pourquoi nous devons sortir de l’Union Européenne. Dès le lendemain du Frexit nous pourrons.

1. Défendre sérieusement l’environnement en sortant du dogme de la mondialisation et du libre-échange, qui amènent à faire fabriquer à 15000 km de chez soi des produits qui pourraient être produits localement. 
2. Empêcher les délocalisations des industries et les privatisations de notre patrimoine national.
3. Engager une transition énergétique d’envergure créatrice de millions d’emplois
4. Reconstruire des services publics dignes de ce nom, et empêcher la privatisation de ces secteurs .
5. Renationaliser les entreprises stratégiques : SNCF, Autoroutes, Orange, TF1, Gestion de l’eau, EDF GDF, Poste, etc…
6. Préserver la pêche artisanale et l’agriculture familiale. Soutenir la conversion vers le Bio, autoriser les semences libres, trouver des alternatives au glyphosate.
7. Augmenter le SMIG et les minimas retraite tout en allégeant les charges des petites entreprises.
8. Préserver l’unité nationale en stoppant les réformes des euro-régions menées dans le dos des français, sans leur consentement, qui passe par le regroupement forcé de communes et l’assèchement des finances des dites communes et des départements.
9. Redonner puissance à notre démocratie en instaurant le RIC. 
10. Ouvrir la France sur le reste du monde notamment sur la francophonie, sortir de l’OTAN et cesser de soutenir les guerres criminelles des USA , œuvrer pour la paix.

Et pendant les deux années qui s’écoulent entre la décision de quitter l’Europe et la sortie effective ( avec ou sans accord) rien ne nous empêchera de prendre des options de retraits unilatéral. 
Cette question n’est pas une dissertation théorique. Elle revêt une urgence absolue. Tous les jours des pans entiers de notre richesse nationale est cédée à des intérêts privés, les structures juridiques qui ont organisées la solidarité sont méthodiquement fracassées, l’indivisibilité même de la nation est remise en cause par des traités signés derrière le dos des français. C’est trop ! Nous devons avoir une réaction à la hauteur du danger !
Si la France reprend de manière claire sa souveraineté en sortant de l’UE, elle offrira un point d’appui ferme pour les peuples qui souhaitent mener une politique qui mette fin au pillage des richesses, au saccage de l’environnement, et au mépris de l’être humain. 
Nous pourrons alors monter conjointement de beaux projets, sans pour autant qu’il soit nécessaire de recréer une entité supra-étatique. 
Nous pourrions par exemple élaborer un plan de dépollution de la Mer Méditerranée avec les pays riverains. Nous pourrions renforcer les dispositifs conjoints de lutte contre les incendies, nous pourrions nous entendre sur une politique de sauvetage des migrants et d’accueil. Etc…

À cela s’ajoute un bénéfice financier non négligeable : Sortir de l’UE c’est récupérer immédiatement au minimum 34 milliards d’euros par an
9 milliards qui résulte de la différence entre ce que nous donnons à L’UE et ce qui nous est reversé. (La France verse 23 milliards et en récupère 14)
5 milliards d’euros liées à des dépenses hors budgets (Cofinancement et sanctions financières)
20 milliards récupérables rapidement sur la fraude et l’évasion fiscale en rétablissant le contrôle sur les mouvements de capitaux.
Sans compter les économies colossales découlant de l’allégement des réglementations issues de l’UE dont les coûts de gestion pesant sur les administrations, les entreprises publiques et privées, les artisans etc, qui sont estimées à 35 milliards annuels.

Le Frexit en ce qu’il est une réponse ferme et déterminé aux exactions de la caste des oligarques est nécessairement une mesure « de gauche ». Ce sujet ne doit plus être tabou. 
Un grand parti populiste comme l’est la France Insoumise, pourrait d’autant plus facilement assumer cette approche que la construction de l’Europe est frappée d’illégitimité depuis 2005 puisque le peuple français l’a refusé. 
Il est urgent que cette blessure démocratique soit soignée et qu’une nouvelle occasion de se prononcer soit donné au peuple. On ne peut pas demander aux citoyens d’aller voter, et ensuite bafouer leur vote. 
Comme le dit Frederic Lordon « La gauche ne peut plus couler un désir internationaliste dans les pires propositions du néoliberalisme ».

Eu égard à ses réflexions j’ai décidé de soutenir la campagne de Francois Asselineau, qui est aujourd’hui le seul a porter la revendication du Frexit dans l’espace public.
A ceux qui crient au loup parce que Francois Asselineau a été proche de Charles Pasqua et membre du RPF, je renvoie sur les explications très détaillées qu’il a lui-même données, et qui me semblent suffisamment convaincantes. M. Asselineau est depuis le début un fervent gaulliste et adversaire de la construction européenne néolibérale et il a pensé trouver dans le RPF un vrai parti souverainiste, avant de s’apercevoir qu’il s’était trompé.
Je n’ai personnellement jamais vu ou entendu chez lui aucun propos raciste, antisémite, identitaire, etc.. qui permettrait de l’identifier à l’extrême droite. Au contraire j’y trouve une culture universaliste, laïque, et républicaine absolument évidente. Je regrette que des débats sur le fond n’est jamais eu lieu entre les responsables de FI et l’UPR. Mais c’est vrai qu’ Asselineau avec ses 0,98% des voix est quantité négligeable ! Au moins ne pourrais-je pas être taxée d’opportunisme !!
Je reste bien évidemment solidaire de tous les autres combats de la France Insoumise.

Bravo Madame !

Et bienvenue dans le parti qui réunit les Français de tous les horizons !

En complément sur UPR :

En complément sur Sylvie Heyvaerts :

     

Lundi 18 Février 2019 - News # 15137 

 

Un témoin privilégié, le journaliste Ferenc Almássy, témoigne de la montée en épingle de l'affaire Alain Finkielkraut et de sa maipulation par le gouvernement, la presse, et les politiciens :

Sur l'affaire Finkielkraut ; j'étais sur place au moment des faits, où j'ai réalisé cette photo.

Je suis sidéré par l'ampleur que prend cette histoire, pourtant relativisée par le principal intéressé. Mais l'occasion était trop belle pour tirer sur le mouvement des Gilets jaunes, en remettant une couche sur l'antisémitisme, et en cherchant à jeter l'opprobre sur un mouvement populaire, quitte à inventer des insultes ("sale Juif") comme l'a fait le porte-parole du gouvernement. La façon dont le système - comme on l'appelle communément, par aisance - monte en épingle cette très brève et légère altercation est terrifiante. Être témoin en direct de la création d'une telle manipulation à grande échelle est toutefois passionnant et instructif.

Que s'est-il passé ?

Dans la foule hétéroclite des Gilets jaunes, une poignée de personnes ont reconnu le philosophe qui semble-t-il passait par-là - il habite le quartier. Comme il l'a rapporté lui-même, certains ont des mots aimables pour lui, un autre lui propose de les rejoindre. Mais quelques autres l'insultent - on reste dans un registre très neutre et pas très douloureux en ce qui concerne les insultes à proprement parler ; "grosse merde", bon, ça n'a jamais tué personne.

Puis vient le fameux épisode avec l'homme au keffieh, et son "la France est à nous". Puis, des cris de "Palestine", de "sionistes", de "facho" et des moqueries pas bien méchantes faisant référence à quelques unes de ses sorties très médiatisées où il s'était emporté.

Finkielkraut, visiblement interloqué, passe sans agitation ni empressement derrière la ligne de police mobile, observant la scène, l'air à la fois étonné et consterné. Fin de l'événement.

Quelques manifestants, avec et sans gilet jaune, s'éloignent. "Je sais même pas qui c'était, mais j'ai entendu "facho" ça m'a suffit on lui a mis la pression, haha !", explique un trentenaire vêtu tout de "jean" à son acolyte, la bière à la main. Un autre, en "live" avec son téléphone portable, s'amuse d'avoir fait partir Luc Ferry...

De quoi s'agit-il ?

Certainement pas d'un drame digne d'un tel ramdam national. C'est une brève agression verbale d'un philosophe controversé par quelques excités en marge d'une manifestation de colère sociale. Un peu plus tôt, Vincent Lapierre a lui été chahuté par les antifas, et la police l'a exfiltré de force et empêché de revenir dans le cortège. Il y a quelques semaines à Toulouse, il a même été frappé. D'autres journalistes, indépendants comme "mainstream" ont été frappés, insultés ou expulsés par des Gilets jaunes - ou autres.

L'événement en fait est révélateur d'une chose : le conflit israélo-palestinien s'invite même dans ce mouvement social français. Parmi les manifestants, notamment, quelques drapeaux de la Palestine. Cette importation du conflit israélo-palestinien, Alain Finkielkraut en est un des artisans, objectivement. Sans parler du fait que certains des immigrés ou fils d'immigrés qui le détestent et le font savoir avec tant de véhémence sont peut-être en France grâce à lui, indirectement, de par son grand travail sur "l'antiracisme", outil de soumission politique au profit du dogme immigrationniste et cosmopolite.

Considérer que les insultes (sans rien qui je trouve ne puisse être qualifié stricto sensu d'antisémite sans faire de procès d'intention !) criées à un philosophe controversé par une poignée de personnes soient plus graves que les yeux crevés, les mains arrachées, les actions illégales du pouvoir et des autorités, les journalistes tabassés et éjectés par des nervis extrémistes, les casseurs identifiés et filés mais laissés libres d'agir, mais aussi la dérive autoritaire et bananière de la République, les détournements et la destruction du service public, l'immigration massive, le détricotage du droit du travail et la précarisation généralisée, le bradage de la souveraineté et du patrimoine national, l'américanisation, la mort des campagnes, l'agonie de la France périphérique... c'est absurde, dangereux et choquant.

L'exploitation médiatique et politique de ce non-événement montre bien la volonté du pouvoir en place : continuer à discréditer ce mouvement par tous les moyens, y compris par les amalgames les plus abjects. Et ceci en revanche a un effet terrible : c'est de l'huile jetée sur le feu et cela contribue à creuser la fracture déjà béante entre les quasi-insurgés que sont les Gilets jaunes et une caste incapable - selon son propre aveu - de comprendre ce qui se passe. Pas de réconciliation possible en vue pour des humanistes ou des gens ne s'étant jamais intéressé aux Juifs avec un pouvoir qui les oppresse financièrement et les traite d'antisémites - certainement la plus grave des condamnations morales dans nos sociétés occidentales d’après la Seconde Guerre mondiale.

Heureusement, Alain Finkielkraut n'a rien. Nul ne peut souhaiter un lynchage. Une société civilisée ne peut tolérer l'esprit de meute, en particulier tournée contre un homme seul. Je passe ici sur le fait que cela arrive quotidiennement en France depuis des années à de nombreux Français. Dans notre affaire, Alain Finkielkraut n'a pas été vu comme un Juif, mais comme un représentant d'une élite responsable des maux actuels. Cet anti-élitisme, M. Finkielkraut l'a remarqué avec justesse. Et dans ce contexte, je pense sincèrement que la motivation première des quelques personnes ayant interpellé le philosophe avec agressivité n'était rien d'autre que de faire passer le message de cette colère envers et à destination du "système", de "ces gens connus", et de ces "élites qui nous tuent à petit feu", comme me l'ont expliqué volontiers des Gilets jaunes calmes et pacifistes plus loin dans le cortège.

Cette colère est celle qui permet de se faire enfin entendre, au prix de cris et de fureur. C'est une colère de personnes sans pouvoir, ne se sentant ni représentées ni écoutées, ni respectées ni défendues. Malgré déjà quatorze semaines continues de mobilisation inédite. Nombreux sont parmi les Gilets jaunes ceux qui se sentent trahis, car ils y ont cru, à Macron, aux philosophes volontiers moralisateurs, à la nécessité de se serrer la ceinture. Il y a là une certaine colère de cocu qui s'exprime – le jaune n'est-il pas d'ailleurs la couleur des cocus. Mais comme le disait un ami, "le cocu est toujours un brave type". Un brave type qu'on a poussé presque à bout. Car pour l'instant, le brave type se retient, condamne la violence, les propos indignes et déclare ses manifs. Mais jusqu’à quand ?

Ferenc Almássy, journaliste.

Un témoignage de premier ordre mettant en perspective cet incident, somme toute mineur, mais utilisé par le pouvoir, les bien pensants, et les tenants du système pour tenter de décrédibiliser les Gilets Jaunes.

Tous les idiots utiles du système, notamment les associations antiracistes, la gauche du Capital, et l'extrême gauche du capital que sont les Antifas, les Blacks Blocs, vont béatement sauter sur l'occasion, ne se rendant pas du tout compte du rôle délétère que leur font jouer les divers pouvoirs.

En complément sur Alain Finkielkraut :

En complément sur insulte :

En complément sur antisémitisme :

En complément sur manipulation :

 

Dimanche 3 Février 2019 - News # 14717 

Je publie ici une lettre ouverte que l'un de mes amis Facebook m'a envoyée, et que je trouve particulièrement réussie :

LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT Emmanuel MACRON.

Monsieur Macron nous savons déjà que vous êtes fabriquant et vendeur de gilets jaunes par l'intermédiaire de vos amis multimilliardaires qui sont à l'initiative de tous les projets d'instauration du chaos pour pouvoir réprimer et installer votre nouvel ordre mondial, qui n'est pas le notre, que le peuple et les personnes libres physiquement et moralement n'accepteront jamais;

vous n'êtes absolument pas gilet jaune dans votre cœur sinon vous vous seriez déjà joint à la population, vêtu de ce gilet jaune et vous seriez au premier rang face aux CRS;

vous dites que la population n'est pas du côté des gilets jaunes, vous vous trompez, même ceux qui n'aiment pas la couleur jaune ou qui ne sont pas d'accord sur tous les sujets soutiennent avec force et conviction ce noble mouvement qui réunit et rassemble l'ensemble des français, à l'exception bien sur de vos homologues (2000 à 3000 personnes), de vos supérieurs (quelques dizaines ou centaines de personnes), de vos servants dociles et fidèles (quelques milliers de personnes qui commencent d'ailleurs déjà à vous lâcher), ceux de votre parti le LERM associé aux foulards rouges haineux et débiles et les incontrôlables de blocs marginaux de tous bords infiltrés parmi les gilets jaunes pour tenter de les discréditer (quelques milliers), une partie des forces de l'ordre (quelques dizaines de milliers qui n'ont pas compris qu'ils allaient être sacrifiés);

voilà monsieur le président je vais être très large en votre faveur en disant que vous pouvez encore à ce jour rassembler 90.000 personnes (surtout des policiers et gendarmes qui se croient obligés d’obéir et qui commencent à craquer et à se poser les bonnes questions) sur les 67 millions d'habitants de ce pays, soit même pas 0,2% ...le soutien dont vous disposez n'est donc pas français, il est étranger, il est celui des grandes familles de la caste mondialiste, des multinationales, des lobbies, du FMI et du système mondial de la finance, des gestionnaires cooptés de l'union européenne, des fabricants d'armes, des industries pharmaceutiques, agroalimentaires, aéronautiques, technologiques;

soyons clairs, en France vous ne disposez pratiquement que du soutien armé de la police, du soutien judiciaire puisque la justice n'est plus libre et indépendante, et du soutien des médias officiels;

vous ne vous êtes maintenu au pouvoir que par la force des armes, quelques habiles manœuvres de diversion, quelques primes et revalorisations ciblées;

votre entêtement a déjà provoqué la mort de plusieurs personnes, d'abominables mutilations par dizaines, des blessés par milliers, des arrestations pour rien par milliers, des emprisonnements par centaines;

rendez vous à l'évidence monsieur le président, le peuple veut votre départ au plus vite, il ne veut pas de votre politique, de la perte des libertés, de la répression, il ne veut plus du système de gouvernance actuel, des parlementaires et hauts fonctionnaires qui se gavent au détriment de tous, le peuple veut aussi le départ de ces gens, il veut mettre en place le RIC, des assemblées citoyennes, il veut le Frexit (la sortie de cette fausse union européenne), il veut l'annulation de la dette, la nationalisation des grandes banques, une gestion plus humaine de l'État et des administrations, des emplois pour tous, de meilleurs salaires, de plus belles conditions de vie, de l'espoir pour leur famille, pour les générations à venir, le peuple veut la paix pas les guerres incessantes dans le monde, pas une guerre civile;

le peuple est juste, il est éveillé, il partage, il fraternise, il est libre et préfère mourir que perdre sa liberté et son honneur, il apprend vite et comprend les choses, il dénonce les mensonges, les manipulations, il n'est pas dupe ni naïf, il est capable d'exercer directement le pouvoir pour le bien de la nation et c'est ce qu'il demande;

il peut faire preuve de compréhension et de clémence et il saura vous pardonner si vous savez reconnaître vos erreur et tomber dans ses bras en lui donnant tout votre amour, en sortant véritablement de cette spirale infernale que vous avez enclenchée;

je pense que vous avez encore la possibilité de faire quelque chose de bien, de faire le bon choix, de revenir vers votre peuple ou de lui laisser la place, vous pouvez refuser les directives que les puissants vous donnent, oui, je sais, c'est difficile mais vous en avez encore le pouvoir, ce pouvoir est en vous tout comme il est dans le peuple;

écoutez le cri de ce peuple qui réclame justice, équité, liberté, et un peu de bonheur, avant qu'il ne soit trop tard;

personne ne peut étouffer un peuple à moins de l'exterminer totalement;

je n'ose croire que c'est ce à quoi vous aspirez, alors laissez le vivre, mettez fin à son supplice;

il y va de votre honneur en tant qu'être humain, de la valeur de votre statut en tant que président;

soyez un homme, un vrai, prenez la bonne décision!

Alain Mask.

Une belle lettre, bien inspirée, à relayer !

En complément sur lettre ouverte :

En complément sur Macron :

En complément sur gilet jaune :

   

Lundi 28 Janvier 2019 - News # 14545 

«Mortifères»: BHL provoque une nouvelle polémique en s’en prenant aux Gilets jaunes. Voir [ici] ().

Décidément, ce type est un véritable ennemi du peuple...

Il est certain que si le peuple arrive au pouvoir, il devra quitter la France parce-qu'il ne pourra plus l'influencer à sa guise, et qu'il risquera de finir guillotiné sur la Place de la Concorde.

Comment ce type qui n'a été élu par personne, qui n'a reçu aucun mandat populaire, a-t'il le droit d'autant influencer les gouvernements, et même de déclencher des guerres, comme la guerre en Libye ? C'est hallucinant !

Il faut en finir avec cette caste de prétentieux et de voleurs de pouvoirs !

En complément sur BHL :

En complément sur Gilet Jaune :

     

Lundi 21 Janvier 2019 - News # 14428 

Macron ou l'orgie des ultra-riches - Avec Monique Pinçon-Charlot :

SYNOPSIS :

L’enquête des Pinçon-Charlot, « Le Président des riches », paru en 2010 est sans doute un des coups symboliques les plus rudes qui aient été porté à la présidence de Nicolas Sarkozy. Aujourd’hui le célèbre couple de sociologues publie « Le Président des ultra-riches », un livre qui ne contribuera pas à réconcilier les Français avec Emmanuel Macron, en pleine crise des Gilets jaunes. « Chronique du mépris de classe sans la politique d’Emmanuel Macron », est-il sous-titré. Ils y détaillent le parcours du « leader des marchés libres » comme l’avait surnommé le magazine Forbes, et les renvois d’ascenseurs constants en direction des plus nantis de ce Président choisi par la caste pour servir la caste. La démonstration est féroce, implacable. Bonjour Monique Pinçon-Charlot, et merci d’être avec nous au Média aujourd’hui.

Par Aude Lancelin.

Non évalué.

En complément sur Monique Pinçon-Charlot :

En complément sur riche :

     

Dimanche 20 Janvier 2019 - News # 14396 

Les enarques et les Gilets Jaunes : recordmen mondiaux de l'hypocrisie :

L'ENA : une école de la caste à supprimer.

En complément sur L'ENA :

En complément sur hypocrisie :

En complément sur gilet jaune :

   

Mercredi 9 Janvier 2019 - News # 14100 

Sur le plateau de CNEWS, le philosophe Vincent Cespedes déclare comprendre la colère des Gilets Jaunes, provoquant la colère des participants :

 

Un type courageux qui ose parler vrai.

Et la petite caste des bien-pensants qui lui tombe sur le dos est pitoyable. Des chiens de garde du système.

En complément sur Vincent Cespedes :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur chien de garde :

   

Mardi 18 Décembre 2018 - News # 13632 

 

Abus d'argent public : Les députés kényans en flagrant délit de goinfrerie. Voir [ici] ().

Encore une preuve, si cela était encore nécessaire à certains, que les politiciens sont des traîtres.

86 fois le salaire minium !!! 

C'est comme si nos députés touchaient 1150x86 = 98.900 euros nets par mois !

La démocratie représentative, non représentative en réalité, a prouvé à satiété qu'elle profite à une caste de profiteurs au détriment du peuple !

Abrogeons la !

En complément sur abus :

En complément sur argent public :

En complément sur député :

En complément sur flagrant délit :

 

Dimanche 16 Décembre 2018 - News # 13587 

Édouard Philippe veut un débat sur le référendum d'initiative citoyenne, «mais pas sur n'importe quel sujet». Voir [ici] ().

Hahaha démasqué !

Quel faux cul !

Un crypto-fasciste tout à fait typique de la caste : antidémocrate mais... faisant croire qu'il est démocrate. Et ça je l'invente ? :

Le référendum peut être un bon instrument dans une démocratie, mais pas sur n'importe quel sujet ni dans n'importe quelles conditions.

Édouard Philippe.

Tout est dit !

L'enjeu du RICETM (Référendum d'Initiative Citoyenne En Toutes Matières) va démasquer tous les faux démocrates, les crypto-fascistes, les hypocrites, les traîtres et ennemis du peuple !

En complément sur Édouard Philippe :

En complément sur référendum d'initiative :

En complément sur antidémocrate :

En complément sur faux cul :

 

Samedi 8 Décembre 2018 - News # 13336 

Gilets jaunes : pour avoir un peu regardé les actions de ce Samedi 8 Décembre, je me demande si maintenant la solution n'est pas la grève générale totale et illimitée : tout s'arrête. Une solution contre laquelle tous les pouvoirs ne peuvent rien faire.

Parallèlement, les groupes locaux de gilets jaunes doivent s'organiser pour débattre et décider d'une nouvelle constitution à exiger pour cesser la grève.

Se pose le problème de la synthèse, mais quelqu'un comme Étienne Chouard pourrait faire consensus pour organiser une assemblée constituante à partir du porte-parole de chaque groupe local de gilets jaunes. Ainsi, cette assemblée constituante pourrait travailler à partir des idées de base des groupes locaux, et rédiger une nouvelle constitution qui serait ensuite proposée et soumise à référendum au peuple français. Alors seulement, la grève pourrait cesser si elle adoptée.

Il faut enclencher une autre phase que celle des simples manifestations, qui doivent certes continuer, mais qui doivent muter en assemblées locales de réflexion sur le texte d'une nouvelle constitution.

Demander juste le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) est très insuffisant et idiot : il est naïf de croire que nos traîtres de politiciens vont l'adopter comme nous le voulons : ils niaiseront sur ses modalités de manière à en limiter la portée d'une façon ou d'une autre.

C'est être immature et idiot, et répéter la même erreur, à savoir rester comme des enfants sous leur coupe, que de ne pas les chasser des divers pouvoirs : ils s'adapteraient à ce RIC, comme en Suisse, c'est tout, laissant les riches, les très riches, les hyper-riches, et les banques et les multinationales, presque tout encore contrôler et se gaver sur notre dos.

Il nous faut virer les partis, les syndicats, les politiciens, les oligarques, les castes, les réseaux, les lobbies, etc., de l'équation démocratique, et instituer une vraie démocratie directe participative neutre en commençant par l'écriture d'une nouvelle constitution par les citoyens, suivie d'un référendum pour la ratifier. Tout le reste est une perte de temps, de l'auto-tromperie, et c'est faire le jeu de nos ennemis.

En complément sur gilet jaune :

       

Mercredi 5 Décembre 2018 - News # 13252 

 

Entre le Maïdan ukrainien et les Gilets jaunes, les internautes fustigent BHL et l’Occident. Voir [ici] ().

BHL est un faux-cul, un oligarque qui défend sa caste d'oligarques et Israël, c'est tout !

La véritable démocratie, le populisme, il n'en veut surtout pas soyons lucides !

BHL est un ennemi du peuple qui finira mal, ou qu'on verra partir en fuyant avec ses valises la nuit vers un pays étranger.

En complément sur BHL :

En complément sur gilet jaune :

     

Lundi 3 Décembre 2018 - News # 13182 

L'inénarrable Christophe Barbier, chroniqueur sur BFM TV, ose déclarer à propos des gilets jaunes : "Moi je pense qu'il y aurait quelque chose de très populaire à faire, c'est de supprimer la redevance télé, et ça beaucoup de Gilets jaunes sont des gens qui regardent la télé, parce qu'ils n'ont pas beaucoup d'autres distractions dans la vie." :

 

Quel mépris de classe !

Quel mépris du peuple !

Il nous prend pour des cons, parce-qu'il s'estime supérieur à nous : c'est un vaniteux méprisant qui se croie au dessus du peuple, comme beaucoup de personnes en vue appartenant à la caste médiatique.

Ce type va mal finir...

En complément sur Christophe Barbier :

       

Dimanche 2 Décembre 2018 - News # 13152 

Le président du Sénat, Gérard Larcher, sur RTL répondant à certains "gilets jaunes" qui demandent la suppression du Sénat: "Un sénateur, c'est moins de 5 euros par Français et par an". Voir [ici] ().

La maison de retraité dorée du Sénat : à la casse !

Nous ne voulons désormais que des chambres constituées de citoyens tirés au sort parmi le peuple !

Dehors les oligarques !

Dehors la caste !

Dehors les profiteurs !

En complément sur Gérard Larcher :

En complément sur Sénat :

En complément sur caste :

En complément sur profiteur :

En complément sur oligarchie :


Dimanche 2 Décembre 2018 - News # 13139 

La révolte des Gilets jaunes : "BHL, Macron, les banques, allez vous faire enculer" :

Ah, voilà de belles paroles ! 

Enfin, le peuple se réveille !

À bas la caste !

Pour une nouvelle république, vraiment démocratique ! : le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple !

Terminé le gouvernement représentatif : que des chambres de citoyens tirés au sort.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur révolte :

     

Samedi 1er Décembre 2018 - News # 13108 

Injustice fiscale de la caste : Harlem Désir : 122.195 euros de rémunération, 0 euro d’impôt. Voir [ici] ().

106 fois le SMIC non imposable ! 

Criminel !

Quel injustice putain !

Ça ne peut plus durer !!!

En complément sur Harlem Désir :

En complément sur injustice :

En complément sur fisc :

En complément sur impôt :

 

Jeudi 29 Novembre 2018 - News # 13040 

Justice : Jean-Marie Le Pen condamné pour des propos sur les homosexuels. Voir [ici] ().

Être condamné par la justice pour la phrase «les homosexuels, c'est comme le sel dans la soupe : s'il n'y en a pas assez c'est un peu fade, s'il y en a trop c'est imbuvable», c'est démentiel ! 

En France, les juges sont devenus fous ! 

Et c'est pareil pour la caste dominante des traîtres de politiciens, des médias, du showbiz (l'émission de Laurent Ruquier est, de ce point de vue, un modèle du genre de la pensée unique), etc.

En complément sur Jean-Marie Le Pen :

En complément sur homosexualité :

En complément sur justice :

   

Mardi 27 Novembre 2018 - News # 13014 

Le Sénat propose une taxe sur les forfaits mobile et fixe. Voir [ici] ().

Ben voyons...

Je ne cesse de dire que nos politiciens sont des traîtres, pas vrai ? Et bien, en plus, ce sont des connards : en plein mouvement des gilets jaunes, c'est tout ce que ces malfaisants ont à proposer ? Le peuple est exsangue, il n'en peut plus de toutes ces taxes et impôts, de tous ces rackets pour nourrir une caste de privilégiés qui ne sont pas aun service du peuple, et tout ce trouve ces crétins c'est encore de nous tondre par une nouvelle taxe... 

Nous ne sommes pas en démocratie, il faut avoir le courage de le voir enfin en face.

En complément sur Sénat :

En complément sur taxe :

En complément sur impôt :

   

Jeudi 22 Novembre 2018 - News # 12874 

Gilets jaunes, Black blocs, police en alerte: un 24 novembre sous haute tension à Paris. Voir [ici] ().

Ce que ne comprennent pas nos traîtres de politiciens, ni les bien-pensants, les médias, et la caste, c'est que le peuple français en a ras le cul, toutes tendances politiques confondues.

Ce n'est plus un problème de gauche, de centre, ou d'ailleurs, mais une question de justice sociale et de démocratie qui est constamment bafouée.

Les Français ne veulent plus de ce système inique qui donne toujours plus aux riches en leur prenant à eux, ni de ces politiciens traîtres qui se servent, servent leur caste, au détriment de servir les citoyens.

Y'en a marre !

Si vous ne comprenez toujours pas, ça va vous arriver en pleine gueule !

Et vous, traîtres de journalistes et de médias médias traîtres, attendez vous à un sévère retour de bâton également, car c'est vous qui trompez et désinformez le peuple, et qui permettez à cette caste illégitime de se maintenir au pouvoir au détriment du peuple.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur Black Blocs :

     

Lundi 19 Novembre 2018 - News # 12763 

Gilets jaunes : la tension ne retombe pas car les gens sont à bout financièrement :

Bravo les gens !

C'est vous qui avez raison : l'oligarchie, nos traîtres de politiciens, et la petite caste des médias, se gavent pendant que nous la majorité nos sommes en train d'à peine survivre ou de crever. C'est inique !

En complément sur gilet jaune :

       

Mercredi 14 Novembre 2018 - News # 12626 

Peuple contre oligarchie : "La caste, comment s'en débarrasser ? Comment la remplacer ?" : Entretien entre François Ruffin, Laurent Mauduit, Monique Pinçon-Charlot et Denis Robert :

Le capitalisme et la cupidité sont en train de tout ravager, et corrompre même ceux sensés servir l'État.

Le trafic d'influence est permanent.

À voir !

En complément sur oligarchie :

En complément sur François Ruffin :

En complément sur Laurent Mauduit :

En complément sur Monique Pinçon-Charlot :

En complément sur Denis Robert :


Vendredi 9 Novembre 2018 - News # 12529 

Christine Lagarde : « Les élites n'ont pas conscience de ce qui se passe ». Voir [ici] ().

C'est une excuse facile, visant à déresponsabiliser les élites.

Et c'est à la fois vrai et faux.

C'est vrai, car de plus en plus de crétins arrivent à des postes où ils sont incompétents. À ceci, il faut ajouter qu'ils n'en n'ont rien à foutre du peuple, et donc qu'ils ne cherchent pas à comprendre les problèmes, ni à les résoudre.

C'est faux, car lorsqu'il s'agit de leurs intérêts, ils sont alors bien conscients. Il faut arrêter de nous prendre pour des cons Madame Lagarde.

Les élites sont doublement donc responsables et coupables.

À ceci, il faut ajouter leur pleutrerie, leur lâcheté : ils évoluent et propagent une idéologie de merde, et ne la remettent pas en cause. Ils pensent avant tout à leur poste, à leur siège, et à leur carrière, et expulsent même les gens un peu intelligents qui ne pensent pas comme eux, restant alors entre eux, formant une caste de nuisibles.

Responsables, coupables, et traîtres.

En complément sur Christine Lagarde :

En complément sur élite :

     

Mercredi 7 Novembre 2018 - News # 12473 

Migrants et clandestins : Christophe Castaner annonce une hausse de 20% des expulsions d'étrangers en situation irrégulière en 2018. Voir [ici] ().

MDR, le gouvernement sent le vent tourner alors il se raccroche au branches en se reniant même...

Quelle bande de faux-culs intéressés et clientélistes, c'est ahurissant.

Vous nous prenez vraiment vraiment pour des cons monsieur Castener.

En complément sur Christophe Castaner :

En complément sur migrants :

En complément sur clandestins :

   

Mardi 23 Octobre 2018 - News # 12097 

Régis de Castelnau : «Monsieur Griveaux dit que Russia Today est un organe de propagande, c'est diffamatoire». Voir [ici] ().

Oui, carrément. À fortiori parce-que Russia Today est un site d'information remarquable et sérieux, bien supérieur en qualité, en droiture, et en neutralité, que nombre de médias français.

Benjamin Griveaux, pour le coup, est de surcroît un propagandiste.

En complément sur Benjamin Griveaux :

En complément sur Russia Today :

En complément sur propagande :

En complément sur diffamation :

 

Mardi 16 Octobre 2018 - News # 11926 

Perquisition chez Jean-Luc Mélenchon : l'avocat Régis de Castelnau déclare : «La justice se laisse instrumentaliser» :

Une dérive inquiétante, c'est certain.

En complément sur perquisition :

En complément sur Jean-Luc Mélenchon :

     

Mardi 16 Octobre 2018 - News # 11914 

Racket des Français : Taxes sur l'héritage : les recettes de l'Etat ont augmenté de 60 % depuis 2012. Voir [ici] ().

C'est inique !

Il faut supprimer complètement les taxes et droits de succession puisque que l'argent et les biens ont déjà été imposés.

L'État n'est plus au service des Français, mais de politiciens-traîtres qui vivent sur le dos des Français. La caste...

En complément sur racket :

En complément sur taxe :

En complément sur impôt :

En complément sur héritage :

 

Lundi 8 Octobre 2018 - News # 11743 

Harcèlements et agressions sexuelles : Interdit d'interdire : un an après l'affaire Weinstein, la situation a-t-elle changé ? :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit Ann-Laure Bourgeois, rédactrice en chef du magazine Les Intelloes, Julia Palombe, artiste signataire du manifeste pour la liberté d'importuner, Régis de Castelnau, auteur du blog Vu du droit, et le sociologue Raphaël Liogier.

Non évalué.

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur agression sexuelle :

En complément sur Weinstein :

   

Lundi 8 Octobre 2018 - News # 11740 

Je l'ai toujours dit : cette femme est une sorcière.

 

"Les délinquants sexuels, y compris les pédophiles, devraient être autorisés à adopter", a déclaré Theresa May dans le journal The Telegraph. Voir [ici] ().

Voilà la mentalité dévoyée de nos soit-disant "élites"...

Des ténébreux oui...

Des sataniques en vérité...

Je l'ai toujours dit : cette femme est une sorcière. En voici une preuve supplémentaire.

Il y a de plus en plus de signaux faibles montrant que nombre d'oligarques et de responsables politiques de haut niveau font partie d'un réseau luciférien qui maltraite et avilie les enfants par le sexe. C'est très inquiétant.

Il faut comprendre que se permettre de faire une telle déclaration, tout en étant Première ministre du Royaume-Uni, indique qu'elle super protégée par sa caste luciférienne. Ils si puissants qu'ils en deviennent arrogants, et ne se cachent même plus. On va au devant de scandales épouvantables et ignobles, vous verrez.

En complément sur Theresa May :

En complément sur sorcière :

En complément sur pédophilie :

   

Dimanche 30 Septembre 2018 - News # 11552 

 

Main basse sur l'État par l'ENA : "La caste : Enquête sur cette haute fonction publique qui a pris le pouvoir" : entretien avec Laurent Mauduit :

SYNOPSIS :

Dans l'Entretien Libre, Aude Lancelin a reçu le journaliste Laurent Mauduit pour échanger à propos de son livre : « La Caste - Enquête sur cette haute fonction publique qui a pris le pouvoir »

LA QUATRIÈME DE COUVERTURE :

En vingt ans s'est constituée en France une véritable oligarchie vertébrée notamment par l'Inspection des finances. Fonctionnant comme une caste, cette oligarchie capitaliste s'est installée pour durer, en occupant les postes clés de l'État, pour imposer ses vues et ses réformes néolibérales. Quelle est la vraie nature de ce pouvoir dont Emmanuel Macron est l'étendard ? Histoire de la trahison des élites publiques françaises.

L'accession au pouvoir d'Emmanuel Macron n'est pas seulement la conséquence d'un séisme historique, qui a vu l'implosion du Parti socialiste et du parti Les Républicains. C'est aussi l'aboutissement de l'histoire longue de la haute fonction publique, qui a cessé de défendre l'intérêt général pour se battre en faveur de ses seuls intérêts.

Pour comprendre cette sécession des élites publiques et décrypter les débuts du nouveau quinquennat, il faut savoir comment la caste a d'abord réalisé, grâce aux privatisations, un hold-up à son profit sur une bonne partie du CAC 40 ; puis comment, par le jeu des pantouflages ou de rétropantouflages, elle est parvenue à privatiser quelques-uns des postes clés de la République jusqu'à porter l'un des siens au sommet de l'État.

C'est cette enquête que La Caste s'applique à mener, en dressant l'état des lieux du système oligarchique français ; en se plongeant dans les combats engagés par les défenseurs de la République – en 1848, en 1936 ou encore en 1945 –, pour que celle-ci dispose enfin d'une haute fonction publique conforme à ses valeurs.

RÉSUMÉ :

La victoire d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle n'est pas seulement la conséquence accidentelle d'un séisme historique qui a vu l'implosion du Parti socialiste et du parti Les Républicains. C'est aussi et surtout l'aboutissement d'une histoire longue, celle de la haute fonction publique française, notamment l'Inspection des finances, qui a progressivement cessé de défendre l'intérêt général au profit de ses seuls intérêts, ceux de l'oligarchie de Bercy. Pour comprendre cette trahison des élites publiques et décrypter les débuts de ce quinquennat qui en résulte, il faut se plonger dans l'histoire de cette caste.

Dans les années 1980, d'abord, lorsqu'elle réalise grâce aux privatisations un hold-up sur une bonne partie du CAC 40 et de la vie française des affaires. Puis peu à peu s'installe, par le biais de pantouflages ou de rétro-pantouflages de plus en plus fréquents, en consanguinité constante avec le monde de la finance pour lequel elle privatise quelques-uns des postes-clés de la République.
En servant alternativement la gauche et la droite, mais en défendant perpétuellement les mêmes politiques néolibérales, elle est finalement parvenue à installer une tyrannie de la pensée unique, ruinant la notion d'alternance démocratique.

C'est cette enquête que cet essai sur la caste s'applique à mener : en dressant un méticuleux état des lieux du système oligarchique français ; en se replongeant dans les innombrables combats menés par les défenseurs de la République - en 1848, en 1936 ou encore en 1945 - afin que celle-ci dispose d'une haute fonction publique conforme à ses valeurs. L'élection de Macron atteste que ce combat démocratique, si souvent perdu, est plus urgent que jamais.

L'AUTEUR :

Laurent Mauduit commence sa carrière de journaliste en 1979 au Quotidien de Paris.
Chef du service économique de Libération jusqu’en 1994, il entre au Monde pour une quinzaine d’années.
Cofondateur de Mediapart, Laurent Mauduit a déjà publié une quinzaine d’ouvrages, principalement des essais sur la gauche française et des livres d’enquête, dont le récent Main basse sur l’information (Don Quichotte, 2016).

C'est gravissime.

Une vidéo qu'on peut largement mettre dans les Chroniques de la dégénérescence, et qui permet de comprendre pourquoi et comment tous les États dégénèrent : à cause des hommes qui perdent peu à peu leur éthique, et qui ne voient plus que leurs intérêts, par la corruption des esprits et des moeurs. Game Over.

Après la trahison des politiciens, la trahison des hauts fonctionnaires et des "élites".

À voir absolument !

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur élite :

En complément sur l'ENA :

En complément sur Laurent Mauduit :

 

Mardi 18 Septembre 2018 - News # 11242 

Hallucinant : Bruno Le Maire, ministre de l'économie préfère privilégier 150.000 personnes que les pauvres. Voir [ici] ().

Ce débat résume à lui seul toutes les problèmes essentielles auxquelles nous sommes confrontés :

Un cas d'école !

En complément sur Bruno Le Maire :

En complément sur hallucinant :

     

Dimanche 16 Septembre 2018 - News # 11205 

 

"Insupportable", "mépris de caste", "glaçant" : la classe politique réagit après les propos de Macron face à un jeune chômeur. Voir [ici] ().

En complément sur Macron :

En complément sur mépris :

     

Mardi 31 Juillet 2018 - News # 10196 

Affaire Alexandre Benalla :

En complément sur Alexandre Benalla :

       

Lundi 25 Juin 2018 - News # 9331 

Attaques de Laurent Ruquier, Yann Moix, Christine Angot, sur la question des migrants : Nicolas Dupont-Aignan : "Sous Brejnev, j'aurais été interné" :

SYNOPSIS :

Le député de l'Essonne et Président de Debout la France est revenu au micro de Boulevard Voltaire sur son passage à "On est pas couché".

Dénonçant un retour "au bûchers de l'Inquisition" et au "terrorisme intellectuel", Nicolas Dupont-Aignan persiste et signe : la caste éditorialiste se coupe chaque jour davantage du pays réel.

Des explications claires et lucides de Nicolas Dupont-Aignan qui a 100% raison.

En complément sur Nicolas Dupont-Aignan :

En complément sur migrants :

En complément sur Laurent Ruquier :

En complément sur Yann Moix :

En complément sur Christine Angot :


Jeudi 18 Janvier 2018 - News # 6248 

Conflits d’intérêt, salaires astronomiques, petits arrangements scandaleux, privilèges, ... : «Les Intouchables d’État - Bienvenue en Macronie» de Vincent Jauvert : le livre choc sur les fonctionnaires d'élite. Voir [ici] (), [là] (), ici] (), et [là] ().

 

La France est-elle une république d'énarques pistonnés et intouchables ? :

Le mot de l'Éditeur :

Incarnée par Emmanuel Macron et Édouard Philippe, une nouvelle noblesse d'État dirige la France. Une « caste » de hauts fonctionnaires plus que jamais minée par l'entre-soi et les conflits d'intérêts.
 
Ils exploitent leurs carnets d'adresses pour faire fortune comme banquiers d'affaires, consultants ou lobbyistes. Ils bénéficient du démembrement de l'État qu'ils ont eux-mêmes organisé. Ils se répartissent des postes très lucratifs en multipliant les établissements publics inutiles. Et parviennent à masquer leurs échecs, même les plus graves. Par quel miracle ?

Grâce à une centaine de témoignages et à des documents inédits, cette enquête révèle les secrets inavouables de ces intouchables d'État si nombreux au sein de la Macronie : des hauts cadres de Bercy rémunérés plus de 200 000 euros par an, puis recrutés par de grands groupes pour leur révéler les fragilités des règles fiscales... qu'ils ont eux-mêmes édictées ; des conseillers d'État qui monnayent dans le privé leur connaissance intime de l'appareil administratif... avant de revenir dans la fonction publique profiter à vie de leur statut ; des inspecteurs des Finances dont les erreurs de gestion coûtent des millions d'euros aux contribuables, qui sont rarement sanctionnés... et souvent promus.

Après deux ans d'enquête, Vincent Jauvert dévoile la face cachée de cette haute fonction publique qu'il est urgent de moraliser.

Source : Robert Laffond.

En complément sur conflits d’intérêt :

En complément sur salaire :

En complément sur privilège :

En complément sur Macron :

 

Lundi 5 Juin 2017 - News # 4534 

Portrait vidéo : "Jean-Michel Aphatie, le gardien de caste" :

Pour ce nouveau grand portrait, on s’attaque une fois de plus à un gros poisson : Jean-Michel Aphatie.
Parti de rien, ce passionné de politique et de journalisme s’est hissé au sommet du monde médiatique, devenant un incontournable de l’interview politique.
Et selon que vous soyez puissant ou misérable, les jugements d’Aphatie vous rendront blanc ou noir, légitime ou illégitime, sérieux ou risible. Depuis des années maintenant qu’il officie en radio comme en télé, le journaliste politique qu’il est a eu largement le temps de montrer son vrai visage : celui d’un fervent petit soldat de la caste médiatique, tout d’abord, mais aussi celui d’un zélé défenseur de l’oligarchie, d’un chien de garde de l’ordre établi.
Source : OJIM.

En complément sur Jean-Michel Aphatie :

En complément sur journalisme :

En complément sur média :

En complément sur oligarchie :

 

Dimanche 7 Mai 2017 - News # 3933 

 

Le criminel, c'est l'électeur !

C’est toi le criminel, ô Peuple, puisque c’est toi le Souverain. Tu es, il est vrai, le criminel inconscient et naïf. Tu votes et tu ne vois pas que tu es ta propre victime.

Pourtant n’as-tu pas encore assez expérimenté que les députés, qui promettent de te défendre, comme tous les gouvernements du monde présent et passé, sont des menteurs et des impuissants ?

Tu le sais et tu t’en plains ! Tu le sais et tu les nommes ! Les gouvernants quels qu’ils soient, ont travaillé, travaillent et travailleront pour leurs intérêts, pour ceux de leurs castes et de leurs coteries.

Où en a-t-il été et comment pourrait-il en être autrement ? Les gouvernés sont des subalternes et des exploités : en connais-tu qui ne le soient pas ?

Tant que tu n’as pas compris que c’est à toi seul qu’il appartient de produire et de vivre à ta guise, tant que tu supporteras, - par crainte,- et que tu fabriqueras toi-même, - par croyance à l’autorité nécessaire,- des chefs et des directeurs, sache-le bien aussi, tes délégués et tes maîtres vivront de ton labeur et de ta niaiserie. Tu te plains de tout ! Mais n’est-ce pas toi l’auteur des mille plaies qui te dévorent ?

Tu te plains de la police, de l’armée, de la justice, des casernes, des prisons, des administrations, des lois, des ministres, du gouvernement, des financiers, des spéculateurs, des fonctionnaires, des patrons, des prêtres, des proprios, des salaires, des chômages, du parlement, des impôts, des gabelous, des rentiers, de la cherté des vivres, des fermages et des loyers, des longues journées d’atelier et d’usine, de la maigre pitance, des privations sans nombre et de la masse infinie des iniquités sociales.

Tu te plains ; mais tu veux le maintien du système où tu végètes. Tu te révoltes parfois, mais pour recommencer toujours. C’est toi qui produis tout, qui laboures et sèmes, qui forges et tisses, qui pétris et transformes, qui construis et fabriques, qui alimentes et fécondes !

Pourquoi donc ne consommes-tu pas à ta faim ? Pourquoi es-tu le mal vêtu, le mal nourri, le mal abrité ? Oui, pourquoi le sans pain, le sans souliers, le sans demeure ? Pourquoi n’es-tu pas ton maître ? Pourquoi te courbes-tu, obéis-tu, sers-tu ? Pourquoi es-tu l’inférieur, l’humilié, l’offensé, le serviteur, l’esclave ?

Tu élabores tout et tu ne possèdes rien ? Tout est par toi et tu n’es rien.

Je me trompe. Tu es l’électeur, le votard, celui qui accepte ce qui est ; celui qui, par le bulletin de vote, sanctionne toutes ses misères ; celui qui, en votant, consacre toutes ses servitudes.

Tu es le volontaire valet, le domestique aimable, le laquais, le larbin, le chien léchant le fouet, rampant devant la poigne du maître. Tu es le sergot, le geôlier et le mouchard. Tu es le bon soldat, le portier modèle, le locataire bénévole. Tu es l’employé fidèle, le serviteur dévoué, le paysan sobre, l’ouvrier résigné de ton propre esclavage. Tu es toi-même ton bourreau. De quoi te plains-tu ?

Tu es un danger pour nous, hommes libres, pour nous, anarchistes [sic]. Tu es un danger à l’égal des tyrans, des maîtres que tu te donnes, que tu nommes, que tu soutiens, que tu nourris, que tu protèges de tes baïonnettes, que tu défends de ta force de brute, que tu exaltes de ton ignorance, que tu légalises par tes bulletins de vote, - et que tu nous imposes par ton imbécillité.

C’est bien toi le Souverain, que l’on flagorne et que l’on dupe. Les discours t’encensent. Les affiches te raccrochent ; tu aimes les âneries et les courtisaneries : sois satisfait, en attendant d’être fusillé aux colonies, d’être massacré aux frontières, à l’ombre de ton drapeau.

Si des langues intéressées pourlèchent ta fiente royale, ô Souverain ! Si des candidats affamés de commandements et bourrés de platitudes, brossent l’échine et la croupe de ton autocratie de papier ; Si tu te grises de l’encens et des promesses que te déversent ceux qui t’ont toujours trahi, te trompent et te vendront demain : c’est que toi-même tu leur ressembles. C’est que tu ne vaux pas mieux que la horde de tes faméliques adulateurs. C’est que n’ayant pu t’élever à la conscience de ton individualité et de ton indépendance, tu es incapable de t’affranchir par toi-même. Tu ne veux, donc tu ne peux être libre.

Allons, vote bien ! Aies confiance en tes mandataires, crois en tes élus.

Mais cesse de te plaindre. Les jougs que tu subis, c’est toi-même qui te les imposes. Les crimes dont tu souffres, c’est toi qui les commets. C’est toi le maître, c’est toi le criminel, et, ironie, c’est toi l’esclave, c’est toi la victime.

Nous autres, las de l’oppression des maîtres que tu nous donnes, las de supporter leur arrogance, las de supporter ta passivité, nous venons t’appeler à la réflexion, à l’action [sic].

Allons, un bon mouvement : quitte l’habit étroit de la législation, lave ton corps rudement, afin que crèvent les parasites et la vermine qui te dévorent. Alors seulement du pourras vivre pleinement.

LE CRIMINEL, c’est l’Electeur !

Albert Libertad.


Placard d'une version écourtée.

Dit plus simplement :

Dieu se rit des créatures qui déplorent les effets dont elles chérissent les causes.

Jacques-Bénigne Bossuet.

Dimanche 30 Avril 2017 - News # 3754 


"L"homme le plus dangereux aux États-Unis".

Et allons-y gaiement... : l'infâme ploutocrate mondialiste George Soros a rencontré ce jeudi 27 Avril 2017 le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker... Voir [ici] ().

Tout est dit !

Pour ceux qui ne comprendraient pas, George Soros ne représente aucun citoyen du monde : il n'a été élu par personne ! Mais, comme d'autres (exemple : BHL), il a le culot de venir s'imposer dans les plus hautes sphères de pouvoir du monde... Pourquoi ? Parce-que nos dirigeants sont des traîtres, font partie du même "monde", de la même caste, et dès lors ouvrent grand leurs portes, et leurs oreilles !, à ces richissimes oligarques iniques et antidémocrates.

Voilà le monde... 


En complément sur George Soros :


En complément sur Jean-Claude Juncker :


Dimanche 2 Avril 2017 - News # 3022 


Seuls les vrais communistes dénoncent la réalité de la candidature oligarchique de Macron,
les autres n'étant que des opportunistes
avant tout soucieux de leur carrière politique et de leurs rémunérations très avantageuses
au détriment de leur idéal politique et des Français qui les ont élus.
Franchement, être communiste et soutenir Emmanuel Macron,
c'est le suprême reniement, un retournement de veste majeur

 

Emmanuel Macron, symbole du renouveau ? Bullshit ! : on dénombre déjà au moins 565 élus socialistes avec Macron + 9 communistes + 14 écologistes :

J'ai récupéré cette édifiante liste depuis le site officiel http://www.socialistesavecmacron.fr/liste.html ().

Et ceux qui ont créé ce site ont le culot d'avoir inscrit en haut de leur page :

 Le changement — de visage — c'est maintenant ! 


Mardi 7 Mars 2017 - News # 2553 

La Ve République «épuisée», le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, n'exclut pas de voter Macron pour contrer Le Pen. Voir [ici] (). Ça ne m'étonne pas venant d'un franc-maçon anti-peuple qui profite avec bonheur du parlementarisme de l'entre-soi. Ce type, juste pour conserver son poste ou faire gagner sa caste et ses intérêts, trahit son propre parti et l'engagement normal et loyal de soutenir celui qui arrive pourtant gagnant aux primaires de la gauche. Voilà la mentalité concrète déplorable de certains politiques et oligarques... Lamentable. Surveillez bien dans les partis ceux qui trahissent cet engagement, et vous saurez véritablement à qui vous avez affaire : des opportunistes, des arrivistes, des gens déloyaux et sans honneur, qui n'hésitent pas à retourner leur veste.


Mardi 21 Février 2017 - News # 2346 

«Tu vas te faire casser la gueule !» : quand Thomas Fabius menace un employé de la fourrière venu pour emporter sa sa Porsche. Voir [ici] (). Une news, à priori sans grand intérêt, mais qui traduit bien la mentalité déplorable et arrogante de certains enfants d'oligarques : ils se croient tout permis, et n'ont aucun respect pour les gens qui n'appartiennent pas à leur caste. C'est de la haine de classe, du mépris des simples gens.


Dimanche 12 Février 2017 - News # 2263 

Note de lecture en vidéo par Michel Drac de "Richie", une biographie de Richard Descoings (haut fonctionnaire français, Conseiller d'État, qui fut, de 1996 jusqu'à sa mort, directeur de l'Institut d'études politiques de Paris (IEP, "Science Po") et administrateur de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP)) par Raphaëlle Bacqué. Voir [ici] (). Une présentation des réseaux de pouvoir en France assez effrayante je trouve. Comme le peuple et ses intérêts sont bien loin des préoccupations cette caste dévoyée et dégoutante... À voir !


Lundi 21 Novembre 2016 - News # 1635 

Démocratie et fascisme : aux sujet des migrants, le préfet d’Ile de France « se fout » de l’avis de la population et des élus locaux. Voir [ici] (). Consternant... Certains hauts fonctionnaires ne sont plus au service des citoyens mais de leur caste et de l'idéologie dominante dévoyée.


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .