Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

36 News

Lundi 7 Janvier 2019 - News # 14030 

Taxer les classes moyennes plutôt que les « riches » : le honteux rétropédalage du pouvoir sur la taxe d’habitation. Voir [ici] ().

Lamentable et inique !

En complément sur taxes :

En complément sur impôt :

En complément sur honteux :

   

Jeudi 27 Décembre 2018 - News # 13828 

Ce que pensent les riches de Macron : interviewé sur Europe1, Xavier Niel le patron de Free trouve que l’on a un « super président », il est en train de faire des lois « fantastiques » :

Une belle enflure capitaliste...

C'est sûr, pour les riches et les très riches, tout va très bien Madame la Marquise...

Et les miséreux ?

Et les pauvres ?

Et la classe moyenne Ducon ?

Ahurissant...

T'as déjà essayé de vivre avec une retraite de 800 euros par mois ou un SMIC ? Non jamais !

Le type, il ne voit pas plus loin que le bout de son salon feutré et de son entreprise. La situation des Français, il ne la connaît pas : il vit dans sa bulle de riche. Il est hors sol.

En complément sur Xavier Niel :

       

Mercredi 12 Décembre 2018 - News # 13454 

Économie, justice fiscale, et bonnes idées : Un chercheur franco-suisse a trouvé comment supprimer la TVA. Voir [ici] () et [là] ().

La TVA est un impôt injuste à double titre :

  1. C'est un impôt d'impôt : onm paye un impôt sur de l'argent qui a déjà été imposé, taxé, cotisé, etc.
  2. Il n'est pas progressif : il est le même pour tous que l'on soit pauvre, de la classe moyenne, riche, ou très riche.

Il faut donc la supprimer.

Merci à Compagnon pour les liens. 

En complément sur économie :

En complément sur TVA :

En complément sur fisc :

   

Mercredi 21 Novembre 2018 - News # 12853 

Avec les futures hausses de taxes sur les carburants, le plein de gazole pourrait frôler 100 euros. Voir [ici] ().

Français de la classe moyenne, perdez toute espérance : vous allez devenir pauvres.

Français de la classe des pauvres, perdez toute espérance : vous allez devenir des miséreux.

Merci qui ? Merci Macron et nos traîtres de politiciens !

En complément sur carburant :

       

Dimanche 18 Novembre 2018 - News # 12747 

Carburant : Nicolas Dupont-Aignan accuse Emmanuel Macron d'être déconnecté et le compare à Marie-Antoinette. Voir [ici] ().

Ce qui est surtout dingue, ce sont les sommes folles allouées à des projets non prioritaires, et en plus au détriment des Français pauvres et de la classe moyenne qui est ex-sangue.

De la trahison.

En complément sur carburant :

En complément sur Nicolas Dupont-Aignan :

En complément sur Macron :

   

Mercredi 7 Novembre 2018 - News # 12466 

Mathilde Panot de la France Insoumise sur le favoritisme du gouvernement envers les riches au détriment des pauvres et de la classe moyenne : «Carburants: plutôt que nous faire les poches, faites payer ceux qui doivent» :

Que des remarques factuelles et de bon sens.

En complément sur carburant :

En complément sur riche :

En complément sur pauvre :

En complément sur classe moyenne :

 

Mardi 30 Octobre 2018 - News # 12259 

Politique & éco n°189 de TV Libertés avec Eloïse Benhammou : La grande saignée du régime bancaire ! :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon reçoit Eloïse Benhammou, comptable, auteur du livre “Kleptocratie française” (Editions Le Jardin des Livres).
Comment les cotisations sociales des Français sont volées par les banques avec la complicité des pouvoirs publics !

1) L’affaire Kerviel : l’arbre qui cachait la forêt
– Les banques ne sont pas ce que l’opinion s’imagine
– L’utilisation de filiales et de participations croisées : opacité garantie
– Des chaînes de responsabilités délictuelles qui demeurent inconnues
– Les déficits chroniques des régimes sociaux, une aubaine pour le système bancaire
– Les comptes du RSI non validés par les commissaires aux comptes
– L’ancien directeur du RSI nommé membre de la Cour des comptes
– Vol en bande organisée ?
– Le calcul des cotisations du RSI non légal
– La CADES (CSG, RDS) 155 milliards aux banques dont 52 milliards d’intérêts !
– Un véritable système d’aspiration des ressources sociales
– A—on vu un banquier en prison ?
– Manipulations sur le Libor, la SG en cause une fois encore
– Libor, Euribor condamnés à disparaître en 2020, lourdes incertitudes sur le marché interbancaire
– CADES vers la fin de la dette annoncée comme soldée en 2024 ?

2) Le système ne change pas, il s’aggrave !
– Macron élu bancaire, l’aboutissement d’une logique
– Les partis politiques sans projets réels sur les questions bancaires et financières
– La justice désarmée sur la délinquance financière
– De nouvelles fraudes à la SG et BNP via Dubaï pour créer des crédits d’impôts depuis 10 ans !
– Le système bancaire et financier administre de fait les Etats en faillite
– La dynamique de la dette broie littéralement le système politique
– S’il existe bel et bien une Europe, c’est celle des banques
– Les rigueurs de la loi s’appliquent aux lampistes et aux classes moyennes, pas aux fraudeurs institutionnels
– Mais fragilité du système bancaire et financier, un risque de nouveau Krach, problèmes de liquidité interbancaire
– Le blanchiment des 1 100 milliards du marché noir du médicament

3) Les Français bons payeurs, bien notés par le “rating” international (AAA)
– Un document de l’ACOS qui gère la trésorerie des régimes généraux et autres, rédigé en anglais
– Destination : filiale anglaise de l’UBS Ubs limited : 40 milliards d’euros placés à Londres !
– La City ou l’opacité garantie
– Et pendant ce temps à Paris, procès de l’UBS
– Que fait la représentation nationale ? Aucun ne débat sur le sujet alors que c’est son cœur de “métier”
– Le travail de Stéphanie Gibaud lanceur d’alerte
– Les exilés fiscaux Cahuzac mais aussi Aznavour, Johnny…
– La société Cahuzac Conseil, toujours en fonction
– Qui dénonce ce système ? Presque personne ! La raison, le caractère répressif du système d’extorsion, le rôle perverti des huissiers de justice
– Quelle solution des agences gouvernementales, l’exemple peu éloquent de l’AMF et autres organismes publics ?
– La Commission sénatoriale et la séparation bancaire

Conclusion : de nouvelles exactions du système sont à venir !

Non évalué.

En complément sur Eloïse Benhammou :

En complément sur TV Libertés :

     

Jeudi 25 Octobre 2018 - News # 12128 

Pauvreté : "La santé, un droit ? Vivre sans assurance maladie" :

SYNOPSIS :

En Allemagne, des dizaines de milliers de personnes (dont une part croissante issue de la classe moyenne) vivent sans assurance maladie. Parmi elles, des entrepreneurs ou professionnels libéraux qui ont été radiés car ils ont pris du retard dans le règlement de leurs cotisations. Avec parfois de lourdes conséquences...

Ainsi, Lorenz Eberhardt, autrefois à la tête de sa propre affaire, doit désormais 27 000 euros à l’hôpital qui l’a opéré en urgence suite à un arrêt cardiaque. ARTE Regards présente plusieurs initiatives visant à aider bénévolement ce type de patients.

Non évalué.

En complément sur santé :

En complément sur assurance :

En complément sur maladie :

En complément sur pauvreté :

 

Mardi 23 Octobre 2018 - News # 12079 

Nouvel Ordre Mondial, contrôle, dictature et tyrannie : Comment les mondialistes prévoient d’utiliser la technologie et la pauvreté pour asservir les masses. Voir [ici] ().

Un article majeur, car il nous aide à conscientiser le fait que l'appauvrissement des citoyens, de la classe moyenne notamment, n'est pas seulement le résultat mécanique de la dégradation d'un système économique, mais la conclusion d'une politique délibérée. Sans argent, le citoyen ne peut plus rien faire contre l'État.

Regardez les milliardaires : ils peuvent mener des actions effarantes, ce sont de petits États, de petits seigneurs, dans l'État. Exemple le plus criant : George Soros. Il est même reçu en grande pompe par le président de la commission européenne Jean-Claude Juncker, alors même que c'est un simple citoyen comme tout le monde : il n'a été élu par personne et n'occupe aucun poste officiel politique, institutionnel, ou administratif. Des faits montrant que l'argent est donc déterminant : il ouvre les portes, donne le pouvoir indûment, et autorise des actions d'envergure et d'influence considérable.

Dans ces conditions, la meilleure façon de fermer les portes et de rendre le pouvoir inaccessible aux citoyens, c'est de les rendre pauvres. Et puis, ils seront tellement occupés à trouver les moyens de leur survie, écrasés par leur pauvreté et les multiples taxes et impôts qu'on ne manquera pas de mettre sur leur dos, qu'ils seront bien trop fatigués et faibles pour se lancer enm plus dans des luttes à l'issue incertaine de résistance à l'ordre établi. Game Over !

En complément sur Nouvel Ordre Mondial :

En complément sur mondialisme :

En complément sur contrôle :

En complément sur dictature :

En complément sur pauvreté :


Samedi 20 Octobre 2018 - News # 12006 

 

Banque centrales, spoliation des épargnants, de la classe moyenne et des pauvres : "Un graphique qui fait froid, bientôt vous allez grelotter…" Par Bruno Bertez. Voir [ici] ().

Un article majeur pour mieux comprendre la politique délétère de la FED et de la BCE.

En complément sur Bruno Bertez :

En complément sur spoliation :

En complément sur épargne :

En complément sur banque centrale :

En complément sur FED :


Vendredi 19 Octobre 2018 - News # 12001 

Une petite réflexion sur les riches, les pauvres, la classe moyenne, et nos traîtres de politiciens et de décideurs :

Rien n'a changé...

En complément sur réflexion :

En complément sur riche :

En complément sur pauvre :

En complément sur classe moyenne :

En complément sur politicien :


Vendredi 28 Septembre 2018 - News # 11500 

"Ne mettez pas un terme à votre générosité" : le cri d'alarme des associations face à la baisse des dons en raison des réformes fiscales de Macron. Voir [ici] ().

Décidément, ce président est une plaie pour la classe moyenne, les pauvres, et les miséreux : il n'y en a que pour les riches.


Vendredi 21 Septembre 2018 - News # 11316 

Pierre Jovanovic reçoit Laurent Fendt pour la revue de presse de Septembre 2018 :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic reçoit Laurent Fendt pour commenter les principales actualités politiques, économiques et financières : impact des taux négatifs sur l'économie mondiale, hausse des taxes en France, rentrée politique du gouvernement Macron, hyperinflation vénézuélienne, problèmes bancaires, etc.

Une revue de presse hallucinante montrant comment l'État et les banques sont en train d'escroquer la population.

Il est incontestable que la classe moyenne et les pauvres sont en train de s'appauvrir.

Quand des enseignes de la grande distribution en sont réduites à faire le genre de publicité suivante, c'est que la situation économique des Français commence à se dégrader sérieusement :

À voir absolument.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur Laurent Fendt :

     

Dimanche 5 Août 2018 - News # 10316 

22 millions de Français ne partent pas en vacances. Voir [ici] ().

La pauvreté...

La classe moyenne font comme neige au soleil, de plus en plus de français s'enfoncent dans la pauvreté, voire la misère ou deviennent des SDF... 

Pendant ce temps les capitalistes se gavent avec la complicité de nos traîtres de politiciens, qui eux aussi profitent du système.

En complément sur vacances :

En complément sur Français :

En complément sur pauvreté :

   

Mardi 24 Juillet 2018 - News # 10013 

Impôts : Hausse de la CSG et suppression de la taxe d'habitation : encore la moitié de retraités perdants en 2020. Voir [ici] ().

Le quinquennat Macron : la descente aux Enfers des pauvres et de la classe moyenne, et des retraités.

En complément sur impôt :

En complément sur taxes :

En complément sur retraités :

   

Mardi 5 Juin 2018 - News # 8905 

Politique & éco n°173 : "Une monnaie libre alternative à la monnaie des banques" :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon reçoit Benoît Lavenier ingénieur informatique patron d’une PME de logiciels pour la recherche scientifique. Membre organisateur de la communauté du Sou Mayennais.

1. Pourquoi changer  de monnaie ?
- Le monopole bancaire au bénéfice de l’hyper classe mondialisée.
- Quelle valeur pour cette monnaie ?
- la crise n’est pas pour tout le monde
- les classes défavorisées et la classe moyenne pénalisées par le système.
- un objectif qui est aussi de justice sociale.

2. Comment agir ?
- Qui peut porter dans la société le combat pour une monnaie juste ?
- Qu’est ce qu’une crypto monnaie ? La question du bitcoin.
- Block Chain et ordinateurs, les limites du bitcoin.
- Comment peut s’organiser le combat  décentralisé ?
- synthèse de la technologie du Block Chain et aspirations sociales conformes au principe chrétien de subsidiarité.

3. Qu’est-ce que la monnaie libre ? La G1.
- L’humain au cœur de l’économie.
- une monnaie qui respecte chacun et qui est légale.
- G 1 prononcer JUNE
- Stéphane Laborde  son livre : «  la théorie relative de la Monnaie » 2010 Stéphane Laborde est ingénieur.
- S. Laborde pose les bases de la monnaie libre et démontre la formule du calcul du Dividende Universel Le DU ,juste répartition de la monnaie entre les membres.
- Comment rejoindre les membres de cette communauté : "Le Sou Mayennais" : contact@-le-sou.org  - Site web : www.le-sou.org ().

Source : TV Libertés.

Simple, didactique, et passionnant.

À voir absolument !

En complément sur monnaie libre :

En complément sur crypto-monnaie :

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

 

Mercredi 30 Mai 2018 - News # 8747 

 

Les fonds européens financent un projet d’olives martiennes. Voir [ici] ().

Et pourquoi pas des fraises de Vénus pendant qu'on y est ?

Quelle bande de nazes !

Alors que la classe moyenne souffre et fond comme neige au Soleil et que les pauvres sont en train de crever un peu partout en Europe, c'est ce projet débile qui est prioritaire pour ces connards...

Décidément cette Union Européenne est lamentable, et ses décideurs et technocrates incompétents et complètement à côté de la plaque...

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Mars :

     

Vendredi 18 Mai 2018 - News # 8483 

Spoliation des citoyens au profit d'intérêts privés : Engie et ses très chers actionnaires : depuis 2009, Engie a versé 27,55 milliards d’euros de dividendes. Voir [ici] ().

Pour mémoire, Engie est anciennement GDF Suez...

En clair : les français sont rackettés par Engie qui distribue cette manne aux actionnaires.

Vous vous rendez comte des sommes ?

Elles pourraient servir à la collectivité : par exemple supprimer l'impôt sur le revenu des plus pauvres et de la classe moyenne. Pour mémoire, le total du produit de l'impôt sur le revenu est de 41 milliards d'Euros. Et chose ironique, le service de la dette est aussi de 41 milliards d'Euros. Et après, il y a encore des cons qui pensent que l'on paie des impôts pour construire des routes et des hôpitaux...

Bref, comme vous pouvez le constater, il existe des solutions relativement faciles à mettre en oeuvre pour sortir le peuple de sa misère, et assurer à tous une existence décente. En plus, cela vivifiera considérablement l'économie, apportera du chiffre d'affaire aux entreprises, fera baisser le chômage, augmentera le volume des cotisations ce qui réduira le déficits de la sécurité sociale, augmentera le volume de TVA collectée ce qui réduira le déficit budgétaire de l'État, etc, etc., etc...

Enculés de traîtres et d'incapables de politiciens de merde !

En complément sur spoliation :

En complément sur dividende :

En complément sur actionnaire :

   

Lundi 14 Mai 2018 - News # 8398 

Politique & Eco n°170 - Pierre Jovanovic : Retraités, banques, faillite : Macron, Hollande en pire ! :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon reçoit le journaliste financier Pierre Jovanovic pour évoquer la politique d’Emmanuel Macron sur les retraites et les banques.

Source : TV Libertés.

À vomir ! 

Prenez le temps de regarder cette vidéo pour prendre la température : c'est à vomir !

Le gouvernement, les politiciens, les banquiers, et les spéculateurs, sont à pendre en place publique...

Un exemple : la banque allemande Deutsche Bank, annonce des pertes de 3 milliards d'Euros, et le lendemain annonce qu'elle a octroyé pour 2,8 milliards d'Euros de bonus à ses banquiers...  Les mecs, ça les dérange pas... La cupidité et le cynisme jusqu'au bout du bout.

Et pendant ce temps, on écrase un peu plus les pauvres, les retraités, et la classe moyenne, par de nouveaux impôts, taxes, et amendes injustes en tous genre..

Putain, c'est inique, et ça devient démentiel ! 

Jusqu'à quand va-t'on devoir supporter toutes ces injustices et toutes ces souffrances ???

Traîtres de politiciens, vous ne méritez que la mort ! 

À voir absolument !

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur retraite :

En complément sur banque :

En complément sur faillite :

 

Vendredi 4 Mai 2018 - News # 8213 

 

Documentaire sur la présidentielle 2017 en France : "Macron à l'Élysée : le casse du siècle" :

SYNOPSIS :

Avec «Macron à l'Elysée : le casse du siècle», BFMTV poursuit sa production de documentaires sur la dernière présidentielle.

«Le casse du siècle» : la campagne Macron ou la réussite d'une «effraction».

Après le fiasco de François Fillon, plombé par les affaires et lâché par une partie de son camp, le banco d’Emmanuel Macron, porté par les circonstances et une incontestable opiniâtreté. Avec Macron à l’Elysée, le casse du siècle (1), documentaire de 52 minutes que BFMTV a de nouveau produit en interne, la chaîne continue de redérouler, au long, le fil de cette campagne qui restera dans les annales. Cette fois du point de vue du vainqueur, qui n’était au départ qu’un ministre ambitieux puis un challenger sans troupes et aux maigres chances. Si personne n’ignore l’issue du film, les très nombreux témoignages qui nourrissent le récit de cette victoire par «effraction» – terme admis par Macron lui-même – ne manquent pas d’intérêt.

Alors qu’Emmanuel Macron va souffler d’ici peu sa première bougie à l’Elysée, c’est aussi l’occasion de réaliser le chemin parcouru, à titre personnel, depuis l’affirmation de ses ambitions, l’annonce de sa candidature et enfin la bataille électorale qui l’a conduit à la victoire finale, face à l’extrême droite. De la petite équipe totalement dédiée à sa cause et revendiquant une culture start-up, aux démonstrations de force des meetings de fin de campagne, on mesure une nouvelle fois combien sa victoire n’était pas toute tracée.

«Vous ne serez jamais ministre»
Le film s’ouvre avec la réception donnée par François Hollande à l’Elysée, le 15 juillet 2014, en l’honneur de celui qui était alors secrétaire général adjoint et quittait le Palais après deux années. Gaspard Gantzer, en charge de la communication du président Hollande à l’Elysée, et Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de la dernière partie du mandat et l’un des parrains politiques de Macron, notamment, reviennent sur cette période. Les sourires sont bien présents, mais l’humeur du jeune conseiller en partance est quelque peu amère. Lui se serait bien vu ministre, comme Julien Dray ou Jacques Attali l’avaient conseillé à Hollande en parlant d’une «pépite», racontent-ils dans le film. «Trop tôt», «trop technocrate», aurait répondu à l’un comme à l’autre le chef de l’Etat. Attali affirme alors avoir joué un rôle : «Je lui ai dit : "Emmanuel, il faut partir parce que vous ne serez jamais ministre."»

Interrogé sur l’aigreur de Macron, l’ancien patron du PS Jean-Christophe Cambadélis, raconte une anecdote. Quelques mois avant son départ de l’Elysée, sortant d’une réunion, il aurait lancé au premier des hollandais et ministre, Stéphane Le Foll : «Tu sais, je reviendrai et j’attaquerai tout le monde au pic à glace…» Jouyet se souvient, lui, que son discours de départ de l’Elysée se finissait par quelque chose qui voulait dire «je reviendrai […], ce n’est qu’un au revoir». Faute de ministère, l’ancien banquier reprend sa liberté, pour monter une start-up avec son compère Julien Denormandie, aujourd’hui secrétaire d’Etat. On connaît la suite : six semaines plus tard, Arnaud Montebourg sort de route puis du gouvernement, Hollande rappelle Macron. «C’est Manuel Valls qui fait pression auprès de François [Hollande]», raconte Jacques Attali, qui reçoit quelques jours plus tard un coup de fil du Premier ministre : «Tu diras à ton protégé qu’il n’est qu’un ministre technique.» Nous sommes en août 2014.

«Macron se consacre à autre chose»
Depuis Bercy, c’est une nouvelle page qui s’ouvre pour le jeune ministre. Et une double vie politique. Autour d’Ismaël Emelien, une petite équipe soudée et totalement dévouée se démultiplie pour servir à la fois le pays et l’avenir de leur grand homme. Pendant ce temps-là, ça défile au ministère, se souvient l’ancien ministre du Budget Christian Eckert : «Le ministère de l’Economie a surtout servi de tremplin à son parcours présidentiel. People, journalistes, acteurs, chanteurs, écrivains… Il nous arrivait de croiser des personnes dont on pensait qu’elles n’étaient pas forcément au centre de l’actualité économique du pays.» A l’automne 2015, le film suit l’affirmation progressive des ambitions macroniennes. Michel Sapin raconte avoir mis en garde François Hollande : «Je lui ai dit : "Emmanuel Macron se consacre à autre chose… Et cette autre chose, ce n’est pas d’appuyer ta candidature."»

La constitution d’En Marche reste évidemment un moment important. Gaspard Gantzer revient sur les conditions dans lesquelles Macron l’a annoncée à Hollande. La scène se passe après une réunion portant sur la future campagne du président sortant et à laquelle Macron vient de participer. Il se lance : «Tiens au fait, je t’en avais parlé il y a quelques mois, mais cette fois, c’est fait, je vais lancer une forme de think tank avec des jeunes pour réfléchir à la politique», se souvient Gantzer, rapportant les encouragements de Hollande qui «se dit que quelque chose de positif peut sortir de cela». L’affaire est lancée, elle ne s’arrêtera plus. Fin août 2016, Macron sort du gouvernement et s’il laisse entendre qu’il soutiendra Hollande candidat c’est en fait déjà pour mettre sa campagne sur orbite. Michel Sapin ne sait d’ailleurs si Hollande a pêché par «aveuglement» ou s’il a dû faire semblant de croire à la fidélité de son ancien ministre par «incapacité de faire autrement».

Dans l’entourage de Macron c’est le temps de la déclaration de candidature pour soutenir les levées de fonds et couper l’herbe sous le pied de Hollande. Lequel annonce sous cette contrainte inédite qu’il ne tentera pas de briguer un second mandat. C’est le temps des ralliements politiques, ils sont nombreux. Le récit par l’ancienne journaliste Laurence Haïm, alors porte-parole de Macron, de celui de Bayrou, qui a failli s’étouffer à table, vaut le détour. Fort de ce soutien, de l’éclatement de la gauche et de l’effondrement du candidat Fillon, Macron accélère. La start-up devient une très grosse PME, l’accueil des nouveaux convertis par les croisés de la première heure ne se fait alors pas sans frustrations. Mais l’appel de la victoire est le plus fort : bouquet final pour Macron, ce candidat «parti de rien» qui a «terrassé toutes les têtes d’affiche» et «pulvérisé tous les partis», décrit le commentaire, volontiers tapageur. L’histoire d’un coup de maître ou d’une sacrée trahison, chacun jugera. Selon un proche Macron, au soir du second tour, le vainqueur lui aurait confié : «On vient de réussir un braquage. C’est comme dans Ocean’s Eleven, sauf qu’on était moins nombreux… Faut dire qu’on connaissait le proprio et qu’on avait les plans.» 

Source : Libération.

Un documentaire qui confirme définitivement que :

Maintenant, il faut aussi prendre conscience que c'est ahurissant et vraiment ironique, pour ne pas dire du foutage de gueule, que ce soit BFMTV qui fasse un  pareil documentaire, alors même que c'est la chaîne qui a le plus contribué à permettre l'élection d'Emmanuel Macron... 

Une petite meute de jeunes diplômés, capables intellectuellement, mais dévoyés, sans éthique, cyniques, inconscients, ont travaillé intensément à propulser un traître à la France, un traître aux intérêts français (il faut voir comment Macron a vendu l'un de nos fleurons industriel Alstom), et un traître aux français. Terrible.

Cette histoire est un véritable drame pour la France, et je n'exagère pas. Il faut prendre conscience que non seulement ce gouvernement ne va rien faire d'utile pour le pays mais va même détruire ses services publics, fragiliser encore plus les maigres revenus de français moyens ou pauvres, faire la volonté du MEDEF, des capitalistes et de la politique néolibérale de l'Union Européenne, mais qu'en plus, le petit groupe de connards qui ont travaillé pour porter Macron au pouvoir sont maintenant aux manettes de notre pays, et qu'ils vont en plus s'incruster durablement : on les retrouvera ici ou là dans les rouages de la république travaillant à leur propre carrière, à celle de leur amis et intérêts, etc. C'est très grave. Les loups sont entrés dans la bergerie, et vont tout faire pour y rester, soyez-en persuadés.

Où est l'intérêt du peuple dans toute cette gabegie ? Nulle part ! Le peuple, n'existe pas pour ces gens. Seul compte pour eux le pouvoir. L'épisode de Macron disant à François Hollande à son départ de Bercy qu'il va le soutenir pour les présidentielles donne la mesure de la duplicité, de la trahison et du cynisme du personnage Macron. À gerber !

Un must très révélateur.

À voir absolument ! à ne surtout pas rater !

En complément sur Macron :

En complément sur présidentielle 2017 :

     

Mardi 24 Avril 2018 - News # 8015 

Riches, classes moyennes, et pauvres : une petite réflexion :

En complément sur riche :

En complément sur classe moyenne :

En complément sur pauvre :

En complément sur réflexion :

 

Vendredi 26 Janvier 2018 - News # 6432 

Un exemple ahurissant et typique de désinformation et de propagande néolibérale mensongère par l'un des tenants de l'establishment éducatif : "Pourquoi réformer le Smic ?" par Gilbert Cette, Professeur d'économie associé à l'Université d'Aix-Marseille :

Cette vidéo est une rare occasion de bien voir comment le système d'essence néolibéral est entretenu, et maintient l'opinion publique sous hypnose collective, lui faisant croire qu'il n'y a pas d'autres alternative que le capitalisme, le libre-marché, la dérégulation, bla, bla, bla :

combiné à

Car enfin, puisque le sujet est le SMIC, le monter ne serais-ce que de 250 euros bruts, ce n'est rien du tout ! Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons ! Si une entreprise n'est pas capable de donner 250 euros bruts (plus les cotisations patronales) pour un salarié au SMIC, alors c'est qu'elle est au bord de la faillite. Regardez les bénéfices des entreprises : ils sont immenses, c'est ahurissant ! Tout récemment encore, on apprenait qu'en 2017 82% de la richesse du monde a été accaparée par les riches ! Alors que ce professeur, menteur patenté, affirme que cela va nuire aux entreprises et faire monter le chômage est du foutage de gueule ! À fortiori parce-que des salaires plus hauts signifient plus d'achats, et donc plus de ventes pour les entreprises (et accessoirement plus de cotisations sociales pour les régimes, et plus de taxes et d'impôts pour l'État).

Il faut absolument sortir les gens de la pauvreté, et relancer l'économie par la consommation. Tout a augmenté sauf les salaires. Total : les gens ont de moins en moins d'argent, ils sont de plus en plus pauvres, la classe moyenne fond comme neige au soleil, et même les produits alimentaires de grande consommation sont vendus dans des sous-formats, mais au même prix : voilà un signe objectif de cette paupérisation !

Il est amusant de remarquer que ce professeur au mental ténébreux porte bien son nom : Cette ! (Chez les égyptiens, le Dieu Seth est le frère et l'antithèse du Dieu Horus, le Christ).

L'un des drames de ce monde, c'est qu'il est dirigé par des intellectuels (des gens à la conscience endormie, embouteillée dans les théories, complètement aveugles du coeur, et qui passent leur temps à raisonner toute la journée, et toute leur vie). Ces gens parviennent, grâce au mental, à justifier les pires choses. Ils trouvent toujours un moyen, une rhétorique, pour justifier l'injustifiable ou les dessins partisans et/ou lucratifs qu'ils poursuivent. Et ce satané professeur, en bon chien de garde du système capitaliste, ne déroge pas à la règle : il sort tout un tas de raison débiles, mais bien sournoises et savantes pour tromper son monde, dans le but de justifier qu'on augmente surtout pas le SMIC, et même qu'on le baisse, usant même d'une novlangue typique et navrante qui achève de le trahir : "Un SMIC un peu moins dynamique"... Quel foutage de gueule !

Un monument de désinformation.

À voir absolument !

En complément sur exemple :

En complément sur ahurissant :

En complément sur libéralisme :

En complément sur capitalisme :

En complément sur propagande :


Lundi 22 Janvier 2018 - News # 6333 

Médias : effondrement de l'audience de la radio privée commerciale Europe 1 :

Amusant, partout où passe Patrick Cohen les audiences s'effondrent.... Europe 1, à fond pour le pouvoir en place, a perdu 800.000 auditeurs quotidiens et n’en compte plus en moyenne que 3,5 millions, et passe derrière France Bleu (3,8 millions d’auditeurs).

Ben au moins c'est logique, le logo d'Europe 1 est bleu, et passe derrière France Bleu.

Mais l'arrivée de Mr Cohen n'a pas sauvé la situation, et bientôt la radio d'Arnaud Lagardère va trouver du pétrole...

Ce qui me surprend plus c'est le score officiel de France Culture, un record parait-il, 2,5% de parts de marché avec 1,3 million d’auditeurs !!!! Pourtant quand on regarde le score des émissions rediffusées sur YouTube, c'est à peine si cela dépasse les 200 ou 400 vues !!!!

Bref, comme d'habitude ce classement ressemble beaucoup au hit-parade des personnalités soi-disant préférées des Français du Journal du Dimanche.

Source : La revue de presse de Pierre Jovanovic, [ici] ().

En voila une bonne nouvelle !

Encore quelques années, et cette radio de merde fermera ses portes !

Il faut dire que Patrick Cohen et Jean-Michel Aphatie ont largement contribué à cette descente aux enfers bien méritée...

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur média :

En complément sur effondrement :

En complément sur Patrick Cohen :

 

Jeudi 14 Décembre 2017 - News # 5849 

Construction européenne pilotée par les États-Unis avec la complicité de traîtres français : "Cet étrange Monsieur Monnet" par Bruno Riondel, ou le projet Monnet de gouvernance globale et les moyens mis en place pour l’imposer :

SYNOPSIS :

Où l'on apprend que Jean Monnet n'était pas un internationaliste collectiviste, mais un internationaliste du capitalisme, dont la mission était de développer le pouvoir technocratique au détriment de la souveraineté populaire, et détruire à terme la classe moyenne jugée trop dangereuse pour l'oligarchie ...

Professeur d’histoire dans un lycée parisien, Bruno Riondel était l’invité du Cercle Aristote de Pierre-Yves Rougeyron, pour la présentation de son ouvrage “Cet étrange Monsieur Monnet”. Dans cette biographie, l’auteur revient sur les racines du projet Monnet de gouvernance globale et sur les moyens mis en place pour l’imposer.

Source : AgoraVox.TV

Une fois de plus, François Asselineau, président-fondateur de l'UPR, avait raison...


Dimanche 25 Juin 2017 - News # 4922 

Nouveau scandale : Sylvie Goulard a quitté le gouvernement par peur de nouvelles révélations : avant de devenir ministre des armées, elle s’était fait payer, pendant plus de 2 ans, 10 000 dollars par mois par un « think tank » américain :

Scandale dans le scandale : le JDD du 25 juin 2017 révèle que Sylvie Goulard a quitté le gouvernement par peur de nouvelles révélations : avant de devenir ministre des armées, elle s’était fait payer – pendant plus de 2 ans – 10 000 dollars par mois par un « think tank » américain (en plus de sa rémunération de députée européenne)…

Sylvie Goulard a avoué au Journal du Dimanche (JDD) paru ce dimanche 25 juin 2017 – par crainte des fuites qui allaient sortir dans le Canard Enchaîné – qu’elle avait occupé un poste de « conseiller spécial » pendant plus de 2 ans auprès de l' »Institut Berggruen » pour des revenus « supérieurs à 10.000 dollars mensuels ». (de l’ordre de 9 500 euros par mois).

Créé et financé par Nicolas Berggruen, fils du richissime marchand d’art Heinz Berggruen, « l’institut Berggruen », dont le siège est en Californie, est une organisation américaine à but non lucratif chargée de « réfléchir aux systèmes de gouvernance ».

Sylvie Goulard était ainsi devenue ministre des armées alors qu’elle avait été grassement payée par un organisme germano-américain, pendant plus de deux ans pour près de 300.000 dollars, pour « faire la promotion de l’Union européenne » selon les dires mêmes de Mme Goulard.

Source : http://www.lejdd.fr/politique/mais-pourquoi-sylvie-goulard-a-t-elle-quitte-le-gouvernement-3371234 ()

----------------------------------------------------------
COMMENTAIRES : 4 enseignements édifiants 
----------------------------------------------------------

Ce nouveau scandale nous apprend 4 choses très importantes qui en disent long sur la "compétence" de Macron ainsi que sur "l'éthique" et le "patriotisme" de l'ancienne "ministre des armées" :

-----------------

1) L'incompétence et l'imprudence de Macron

Sylvie Goulard a démissionné du gouvernement par peur des fuites à venir du Canard Enchaîné et non pas sur demande de Macron. Lequel Macron aurait été furieux d'apprendre cette démission qui venait jeter un premier discrédit sur son gouvernement.
L'information en elle-même - selon laquelle Mme Goulard a bénéficié pendant plusieurs années de financements personnels venus d'outre-Atlantique - ne semble pas avoir été perçue par Macron comme un obstacle à la nomination de cette dame comme ministre des armées françaises !
Macron ne semble donc pas avoir été machiavélique dans cette affaire, mais "simplement" et totalement incompétent et imprudent.

----------------

2) Sylvie Goulard, agent de l'étranger financé par un think tank américain.

La "centriste et "européenne" Sylvie Goulard a donc accepté de dépendre financièrement de façon très importante (9 500 euros par mois pendant 30 mois) d'un organisme de lobbying atlantiste germano-américain, et cela juste avant de devenir ministre des armées du gouvernement français.

En bon français - du moins du temps de la France souveraine de de Gaulle - un tel comportement signe ce que l'on appelle un agent de l'étranger.

D'ailleurs, que n'aurait-on pas dit si un autre ministre français de la défense avait reçu 9 500 euros par mois, pendant plusieurs années avant sa nomination, versés par un organisme russe ?!!!

------------------

3) L'hypocrisie, l'inconscience et le mépris de classe des euro-atlantistes

Au passage, notons que Mme Goulard recevait ces appointements EN PLUS de son salaire de députée européen, de l'ordre de 12 000 euros par mois net d'impôts...

Mme Goulard recevait donc quelque 21 500 euros par mois, dont une grande partie nette d'impôts, pour appeler les Français... à approuver les Grandes orientations des politiques économiques (GOPÉ) fixées par la Commission européenne, consistant notamment à supprimer le SMIC, détruire nos acquis sociaux, appauvrir les classes moyennes et plonger dans la misère les plus pauvres !

A-t-on déjà vu pire hypocrisie, pire inconscience, pire mépris de classe, et pire noirceur d'âme et indifférence à la souffrance des pauvres gens ?

------------------

4) énième confirmation du rôle de Washington dans la prétendue "construction-européenne-destinée-à-faire contrepoids-aux-États-Unis"

Le fait que l'ultra-européiste Goulard était payée grassement - depuis plusieurs années - par un think-tank basé en Californie confirme une fois de plus que la prétendue "construction européenne" n'est qu'une grandiose opération de vassalisation américaine du continent européen, comme l'avait dénoncé Charles de Gaulle dans sa conférence de presse du 15 mai 1962.

En réalité, si l'on étudie le pedigree des parcours professionnels et des sources de financement des principaux dirigeants européistes - en France et dans les autres pays de l'UE -, on finit presque toujours par retrouver, à un moment ou à un autre, la ficelle des États-Unis.

Mes analyses et celles de l'UPR sont une nouvelle fois confirmées, de la façon la plus éclatante qui soit, à l'occasion de ce énième scandale.

François Asselineau
25/06/2017.

Source : UPR ()

Maintenant, on comprend mieux son alignement anti-France...

Et cette femme était ministre des armées... 

Cette femme est une honte et une traîtresse : on devrait la poursuivre, et même la pendre en place publique pour haute trahison et intelligence avec une puissance étrangère.

Les gens n'ont plus aucune éthique, c'est ahurissant...

Seuls comptent le pognon et le triomphe de leurs idéologies de merde.

En complément sur Sylvie Goulard :

En complément sur traître :

En complément sur scandale :

En complément sur honte :

En complément sur François Asselineau :


Mardi 20 Juin 2017 - News # 4826 

Législatives 2017 : certains députés ont perdu les élections, mais ils ont gagné une retraite en or !

L'hémycicle se renouvelle et envoie de très nombreux professionnels de la politique toucher leurs retraites... Un régime particulier qui rapporte gros !

Cambadélis, Valls, Hamon, Duflot… Tous ces professionnels de la politique qui n’ont toujours vécu que grâce à l’argent public, se retrouvent, à devoir chercher un boulot, ou bien à partir à la retraite.

Finis pour eux les indemnités mensuelles de 7 209,74 euros, les voyages en 1ère classe, les frais de mandat tout flous de 5 840 euros, les chauffeurs et autres taxis gratuits (plafond de 2 750 euros), la carte Navigo gratuite, les 92 trajets en avions offerts, la bourse annuelle informatique de 15 500 euros, le forfait téléphonique de 4 200 euros (7 670 euros Outre-mer), les 12 000 euros alloués à leur courrier, les frais d’hôtel tout doux… Et que dire de la réserve parlementaire et ses 130 000 euros annuels !

Heureusement, une consolante retraite les attend à la sortie ! Cette retraite est alimentée par une cotisation prélevée sur l’indemnité parlementaire et par une subvention inscrite au budget de l’Assemblée.

L’âge d’ouverture du droit à la pension est de 62 ans. La pension est calculée au prorata des annuités acquises, sans minimum de durée de mandat et dans la limite d’un plafond fixé à 41,50 annuités. La pension moyenne des députés ayant fait liquider leur pension en 2016 est de 2 675 € net par mois. L’âge moyen auquel les députés font liquider leur pension est de 64 ans.

De plus, les députés issus de privé pourront toucher une allocation très confortable : 100% de leurs revenus pendant 6 mois. Cette indemnité spécifique dure 3 ans et est dégressive. Selon le Figaro, les députés sortants peuvent continuer à bénéficier des « services de l’Assemblée », comme le restaurant et la bibliothèque. Pour avoir une retraite à taux plein il leur suffit de cotiser 31 ans. Pour rappel, c’est plus de 40 ans pour un simple salarié.

Lorsqu’un citoyen cotise 1 euro, il touchera une retraite de 1,5 euro s’il est salarié et une pension d’environ 2 euros s’il est fonctionnaire. Lorsqu’un parlementaire verse une cotisation de 1 euro, sa retraite s’élève à 6,1 euros.

En définitive, laissons le mot de la fin à l’incomparable Audiard : « La politique, messieurs, devrait être une vocation. Je suis sûr qu’elle l’est pour certain d’entre vous. Mais pour le plus grand nombre, elle est un métier.» 

En décembre 2016, Contribuables Associés avait interrogé le député Alain Chrétien, auteur d’un rapport exigeant la fin du régime de retraite spécifique des parlementaires. Selon son rapport, «en 2015, le régime des députés s’élevait à 63 millions d’euros et distribuait une pension moyenne de 2 700 euros nets par mois à 1 121 anciens élus et 714 ayants-droits.»

Source : Contribuables Associés ().

Des privilèges injustes et exorbitants !

En complément sur député :

En complément sur retraite :

En complément sur privilège :

En complément sur injust :

 

Jeudi 11 Mai 2017 - News # 4017 

Allemagne : dans la Ruhr, le désespoir des travailleurs pauvres allemands.

Les 17,8 millions d'habitants du land de Rhénanie du Nord Westfalie, connu pour son bassin industriel de la Ruhr, voteront ce week-end pour renouveler leur Parlement régional. Dans cet Etat comme dans le reste de l'Allemagne, des milliers de travailleurs pauvres se battent pour boucler leurs fins de mois et redoutent la retraite.

Source : 20 Minutes.

 

Voilà une vidéo résumant parfaitement la problématique centrale de notre époque de 2 mondes qui s'ignorent :

La société se paupérise, et on va au clash si une redistribution des richesses n'est pas rapidement opérée.

Quand les gens n'auront plus rien à perdre, et que leur frigo sera vide, alors tremblez bandes d'enfoirés, vous qui vous gavez pendant que des millions d'autres galèrent.

En complément sur pauvre :

       

Samedi 6 Mai 2017 - News # 3921 

Roland Hureaux : "Alerte rouge pour les classes moyennes : Macron veut leur mort". Voir [ici] ().

En complément sur Roland Hureaux :


Lundi 24 Avril 2017 - News # 3546 

 

Quelques terribles vérités sur Macron :

 

L'homme que vous avez élu pour remplacer ce misérable Hollande que vous méprisiez, eh bien il le remplacera effectivement, mais en bien pire !

Je vais vous dire tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Macron sans jamais oser le demander…

CE QUE MACRON A DÉCLARÉ :

►« La colonisation fait partie de l'histoire française. 
C'est un crime, c'est un crime contre l'humanité, c'est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l'égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes. »

►« Il n'y a pas une culture française, il y a une culture en France et elle est diverse, elle est multiple. »

►« L'art français, je ne l'ai jamais vu. »

►« Le chômage de masse en France c’est parce que les travailleurs sont trop protégés. »

►« Les salariés français sont trop payés. »

►« Les salariés doivent pouvoir travailler plus, sans être payés plus si les syndicats majoritaires sont d’accord. »

►« Vu la situation économique, ne plus payer les heures supplémentaires c’est une nécessité. »

►« Je ne suis pas là pour défendre les jobs existants. »

►« Nous augmenterons les salaires de tous les travailleurs, des ouvriers, des employés ». Pour cela, il promet de leur ajouter un 13ème mois...

►« Je vais être très clair. » Il l'a dit à répétition. Il ne l'a jamais été.

►« Alors ce soir, pour vous et vos familles, je veux vous dire de penser printemps. »
QUI EST MACRON ?

►L'homme qui culpabilise encore plus les Français.

►L'homme qui ose parler de patriotisme.

►L'homme qui rase gratis.

►L'homme qui baigne entre le flou et le rien.

►L'homme dont la pensée politique gît au fin fond d'un gouffre si vertigineux qu'il veut vous faire penser printemps.

►L'homme qui embrouille et se contredit d'un jour à l'autre.

►L'homme dont la vacuité souriante n'a d'égale que la fatuité pédantesque.

►L'homme qui a vu grimper chômage et déficits en attendant la croissance lorsqu'il était le principal conseiller économique de celui que vous méprisiez pour la même raison.

►L'homme des banques Rothschild et Goldman Sachs, cette banque d’investissements étant la plus représentative de tous les excès et des dérives frauduleuses de la finance spéculative, celle qui a jeté à la rue des millions d'Américains lors de la crise des « subprimes » en 2008.

►L'homme qui a dépensé un SMIC par jour pendant trois ans ou qui a dissimulé sa fortune. 
C'est l'un ou l'autre.

►L'homme qui a triché sur son patrimoine.

►L'homme qui ne fait l'objet d'aucune enquête judiciaire.

►L'homme qui ment aux Français et leur fait prendre des vessies pour des lanternes comme il l'a toujours fait depuis qu'on le connaît.

►L'homme qui a su s'entourer mieux que personne de mafieux comme Pierre Bergé, Patrick Drahi, Jacques Attali, Cohn-Bendit, BHL, etc.

►L'homme dont le programme est immensément flou.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant les travailleurs pauvres.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant « la France périphérique » provinciale et rurale qui souffre et dépérit.

►L'homme qui se fout complètement du chômage que subissent les Français de souche.

►L'homme qui voit des Français où il n'y en a pas.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant l'immigration.

►L'homme qui est favorable à une immigration totalement incontrôlée.

►L'homme qui a salué la politique d'Angela Merkel en faveur de l'accueil des migrants.

►L'homme qui prévoit de la non-discrimination à tous les étages.

►L'homme qui veut imposer une discrimination positive sous la forme d’« emplois francs » pour les « jeunes » des banlieues.

►L'homme qui est pour le sacrifice des familles et la dénatalité des Français de souche au profit de l'explosion démographique des immigrés.

►L'homme qui va encore aggraver le Grand Remplacement.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant la sécurité.

►L’homme qui compte dans ses rangs un extrémiste musulman dont il dit qu’il est un « type bien ».

►L'homme qui vous réserve aussi une explosion comme jamais de la délinquance.

►L'homme qui prévoit de supprimer la taxe d’habitation, la seule que les étrangers payent comme les Français.

►L'homme qui prévoit la baisse de l’impôt sur les sociétés de 33 % à 20 % et l’abrogation de l’ISF.

►L'homme qui prévoit moins d’impôts pour le haut et le bas de l’échelle, mais encore plus pour les classes moyennes.

►L'homme qui veut faire payer un loyer aux propriétaires.

►L'homme qui veut laminer les classes moyennes.

►L'homme des riches qui veulent rester riches et des puissants qui veulent rester puissants.

►L'homme aux 27 propositions qui augmentent les dépenses de l'État mais dont presque aucune ne vise à les réduire.

►L'homme qui vous fait rêver à toutes les réformes suivantes mais auxquelles il devra soit renoncer faute de budget, soit se décider à les appliquer pour garder son pouvoir et ainsi ruiner la France toujours plus :
● augmenter le minimum vieillesse de 100 € par mois,
● augmenter l'allocation adulte handicapé de 100 € par mois,
● étendre le bénéfice de l’assurance chômage à ceux qui démissionnent,
● rembourser à 100 % les lunettes et les prothèses dentaires,
● mettre en œuvre un plan de 5 milliards pour la santé,
● mettre en œuvre un plan de 5 milliards pour l’agriculture,
● mettre en œuvre un grand plan d’investissement de 50 milliards.

►L'homme dont la démagogie dépasse déjà, et de loin, celle de son prédécesseur.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant la famille et la politique familiale.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant la justice.

►L'homme qui a prévu de poursuivre et d'aggraver le déclin du système éducatif.

►L'homme qui n'a pas prévu de changer les méthodes pédagogiques aberrantes de l'Éducation nationale et les principes délétères qui y ont cours.

►L'homme qui n'a pas prévu de remettre en cause la réforme désastreuse du collège instaurée par la Marocaine, ni celle des rythmes scolaires, réformes que même Mélenchon voulait abroger.

►L'homme qui veut supprimer 120 000 fonctionnaires en cinq ans.

►L'homme qui veut économiser 10 milliards d’euros sur le fonctionnement de l’assurance-chômage.

►L'homme qui est pour l'euro mais sans la rigueur qu'exige son maintien.

►L'homme le plus engagé des 11 candidats en faveur de l'Union européenne dont chacun sait qu'elle ne fonctionne pas, qu'elle traverse une crise majeure et qu'elle va bientôt exploser.

►L'homme qui trompe les agriculteurs en leur faisant miroiter qu'ils seront « payés au prix juste » et qu'ils ne vivront plus de subventions, alors même que c’est Bruxelles qui a imposé en 1992 la réforme de la PAC, laquelle a remplacé la rémunération par les prix par une rémunération par les primes.

►L'homme qui est le seul des 11 candidats à soutenir le traité euro-canadien CETA qui fera encore baisser les prix.

►L'homme qui a promis de « construire une Europe qui développe nos emplois et nos économies » et qui « protège nos industries stratégiques », alors que chacun sait qu’elle a toujours fait le contraire.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant la politique extérieure.

►L'homme qui compte poursuivre la politique d’alignement servile sur l’Otan qui a valu à Hollande le mépris universel.

►L'homme qui prétend pouvoir consacrer 2% du PIB pour la Défense nationale (précisément l’objectif fixé par l’Otan), soit au moins 20 milliards de plus.

►L'homme dont on connaît les accès d'hystérie en public.

►L'homme dont la pensée politique est un vide intersidéral.

►L'homme dont savent faire bon usage les petits et les grands journalistes un peu simplets.

►L'homme qui a su rallier derrière son panache vitreux tous les disqualifiés du système qui se voyaient sur le point d’être lessivés et qui n’en reviennent pas d’une telle faveur de la Providence.

►L'homme dont la liste invraisemblablement hétéroclite des soutiens va bientôt lui apprendre ce qu'est un effet boomerang.

►L'homme qui doit quelque chose à François Bayrou dont chacun connaît l'incurie et qui occupera probablement un poste de ministre.

►L'homme qui sera dans l'impossibilité de réunir une majorité et qui ne pourra donc pas gouverner.

►L'homme qui est toujours d'accord avec tout le monde, y compris et surtout avec Rothschild.

►L'homme qui veut faire de la France à la fois le royaume totalitaire d'Ubu et une société orwellienne où la suppression des libertés se fera toujours plus criante.

►L'homme qui obéit rigoureusement aux directives de la judéo-maçonnerie qui n'a qu'un seul but : détruire entièrement la France et la chrétienté.

►L'homme en marche ! En marche vers le chaos et qui nous y entraînera tous puisque « Ordo ab Chao » – L'Ordre par le Chaos – est la devise de ses maîtres du Nouvel Ordre mondial.

►L'homme qui compte ajouter des affres supplémentaires aux affres déjà insupportables d'une époque agonisante.

►L'homme qui s'est autoproclamé « anti système » d'un système agonisant qui essaie coûte que coûte de différer son trépas et qui le fera payer par celui de la France.

►L'homme dont vous n'oserez bientôt même plus dire que vous avez voté pour lui.

►L'homme dont vous devez vous attendre à tout et même à l'impensable.

►L'homme qui n'a pas encore annoncé qu'il exigera une stricte parité au niveau national entre les homosexuels et les hétérosexuels, les poètes et les poétesses, les bouchers traditionnels et les bouchers halal, etc. mais dont il n'est pas du tout impossible qu'il fasse advenir toutes ces choses si vous votez pour lui au second tour.

Source : Philippe Costa Di Costanzo ().


En complément sur Macron :


Lundi 24 Avril 2017 - News # 3525 

Le dangereux programme du candidat Emmanuel Macron. Voir [ici] ().

S’il est appliqué, les classes moyennes seront laminées.


En complément sur Macron :


Mercredi 19 Avril 2017 - News # 3418 

Alerte rouge pour les classes moyennes : Emmanuel Macron veut leur mort. Voir [ici] ().


En complément sur Macron :


Samedi 15 Avril 2017 - News # 3322 

Avec Emmanuel Macron, les classes moyennes et populaires seront plus faibles dans cinq ans qu’elles ne le sont aujourd’hui.

Benoît Hamon ejecté dit enfin quelques vérités : la vérité sort de la bouche des perdants. Voir [ici] ().


En complément sur Macron :


Dimanche 9 Avril 2017 - News # 3168 

Emmanuel Macron annonce qu'il réformera le code du travail par ordonnances. Bonjour la démocratie... Une sorte de Manuel valls, mais en plus jeune... Voir [ici] ().

Ce type, s'il est élu va détruire la France, la classe moyenne, rendre les pauvres encore plus pauvres, et notre situation à tous sera pire au bout de ses 5 années de présidence.

Français réveillez vous !


Jeudi 20 Octobre 2016 - News # 1551 

7 américains sur 10 ont moins de 1 000 dollars ! Voir [ici] (). Comme je ne cesse de le dire, la classe moyenne fond comme neige au Soleil, partout, pendant que les 1% se gavent de plus en plus,. Ça ne va pas durer éternellement.


Samedi 27 Août 2016 - News # 1465 

Rien ne change, tout continue comme avant : la société d’investissement Hendersen Global Investorssalue salue la forte hausse des dividendes pour les actionnaires... Merci les patrons ! Voir [ici] (). Lamentable. Alors que de plus en plus de gens n'arrivent pas à finir leur fin de mois, se demandant comment ils vont faire pour payer leurs factures de base, et que la classe moyenne fond comme neige au Soleil, une ultra-minorité se gave de plus en plus en dérobant la valeur ajoutée engendrée par le dur travail quotidien de tous salariés. Il faut que chacun sache que la part de la valeur ajoutée consacrée aux dividendes a doublé en quinze ans et  que le capital a été favorisé dans le partage de la valeur ajoutée depuis 30 ans ! Inique, dégueulasse, revolant ! Les salariés, eux, voient leur salaires ne pas augmenter et même leur pouvoir d'achat baisser devant le coût de la vie et la vraie hausse de l'inflation qu'on leur cache (mais les français ne sont pas des cons : ils voient bien que tous augmente et qu'ils ont de plus en plus de mal à payer leur nécessaire). Quand est-ce que tout cela va changer ? Jamais, tant qu'aucun homme politique sérieux, responsable, compétent et courageux, soucieux de servir l'intérêt général et le bien commun, ne sera au pouvoir... Et ce n'est pas pour demain compte tenu des profiteurs, des traitres, et des incompétents, que nous avons comme politiciens... Et ce n'est pas une question de parti, de gauche ou de droite : le PS comme les Républicains sont les mêmes enfoirés qui sont là pour faire carrière, se servir, s'en mettre plein les poches en cumulant les mandats ou en étant corrompu (exemple : Alain Juppé, Julien Drey, Patrick Balkany, etc.) et mener une politique libérale désastreuse pour la population mais oh combien profitable pour les multinationales, les banques, les actionnaires, et les ploutocrates.


Vendredi 11 Juillet 2014 - News # 883 

Des membres du congrès américain révèlent qu'Obama utilise la stratégie du chaos Cloward-Piven pour faire planter le Système. Voir [ici] (). Un article montrant qu'il y a bien une volonté délibérée de détruire la classe moyenne américaine pour arriver à une société dictatoriale à deux vitesses : une hyper-classe très riche ayant tous les pouvoirs et tous les droits, et une masse d'esclaves pauvres et soumis. Ça va devenir de plus en plus cauchemardesque aux États-Unis.


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .