Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : insolite - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : humour noir - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

130 News

Lundi 18 Novembre 2019 - News # 22388 

Musique classique romantique : "La marche hongroise" tirée de l'opéra "La Damnation de Faust" d'Hector Berlioz (11 décembre 1803 - 8 mars 1869) :

Par le KBS Symphony Orchestra dirigé par Yoel Levi :

Lors du concert de Paris du 14 juillet 2017, avec l'Orchestre national de France dirigé par Valery Gergiev :

Par Louis de Funès dans "La grande vadrouille" :

Un peu pompier à la fin, mais pas mal, joli et enlevé.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantisme :

En complément sur Hector Berlioz :

 

Vendredi 15 Novembre 2019 - News # 22300 

Musique et radio : Gregory Charles vend le 99,5 FM (Radio-Classique Montréal) à Leclerc Communication. Voir [ici] ().

Oh NOONNNNNNNNNNN !

Elle est FABULEUSE cette radio !!!!

"Leclerc Communication, qui entend la transformer en station musicale à saveur pop-rock et alternative" : NULLISSIME !!!

Qu'est-ce qu'on en à foutre de la musique pop-rock et alternative ?! La programmation de Radio Classique est merveilleuse !

Le pognon, la cupidité, et le capitalisme détruisent tout...

Pffff, la SUPE mauvaise nouvelle de la journée...

 

Complément : le mot de Gregory Charles : voir [ici] ().

La bonne nouvelle, c'est que la radio restera présente sur le web et sur le cablo-distributeurs Vidéotron.

En complément sur musique :

En complément sur radio :

     

Vendredi 15 Novembre 2019 - News # 22287 

Musique classique romantique : "Nimrod" de "Enigma Variations" du compositeur britannique Edward Elgar (2 juin 1857 - 23 février 1934) :

Par Sir Simon Rattle conduisant le Berliner Philharmoniker :

Une version avec les cuivres de la Garde Royale Anglaise, le jour du Remembrance Sunday (Le Dimanche du Souvenir), en 2018 à Londres :

Les "Enigma Variations" au complet, par le Warsaw Philharmonic Orchestra, dirigé par Jacek Kaspszyk :

Lent, magnifique, grave et somptueux.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantisme :

En complément sur Edward Elgar :

 

Jeudi 14 Novembre 2019 - News # 22223 

Bolivie : «On s'est libérés du FMI» : Evo Morales dénonce un complot qui vient des États-Unis contre sa politique. Voir [ici] ().

Le coup classique.

Le FMI ne sert pas à aider les pays mais à les enchaîner à de la dette pour leur voler leurs ressources.

En complément sur Bolivie :

En complément sur Evo Morales :

En complément sur FMI :

   

Mardi 12 Novembre 2019 - News # 22197 

Alerte : L’Allemagne veut mutualiser les pertes de la Deutsche Bank ! Voir [ici] ().

La privatisation des profits et la socialisation des pertes : un grand classique des prédateurs capitalistes.

En complément sur Deutsche Bank :

       

Lundi 11 Novembre 2019 - News # 22156 

Musique classique de la période moderne : "Improvisation No. 13 in la mineur" suivi de "Improvisation No. 7" (à 2:11) de Francis Poulenc :

Par Serin Oh :

Une autre jolie version de l'improvisation #13 par Eliran Avni (mais avec un peu de souffle hélas) :

Un premier beau beau morceau sensible, empreint de nostalgie et d'impressionnisme, suivi d'une pièce plus triste et fataliste mais tout aussi réussie.

Le lien Spotify de l'improvisation 13, est [ici] ().

Celui de l'improvisation 7, est [là] ().

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Francis Poulenc :

   

Dimanche 10 Novembre 2019 - News # 22132 

Musique classique romantique : Acte 1, la romance de Nadir "Je crois entendre encore" de l'opéra "Les Pêcheurs de Perles" de Georges Bizet ( 25 octobre 1838 - 3 juin 1875) :

Par Roberto Alagna :

La version complète au piano, par Cyrille Dubois (semblable à partir de 1:38) :

Les paroles :

Je crois entendre encore,
Caché sous les palmiers,
Sa voix tendre et sonore
Comme un chant de ramiers. 
Ô, nuit enchanteresse,
Divin ravissement,
Ô, souvenir charmant,
Folle ivresse, doux rêve!
Aux clartés des étoiles,
Je crois encore la voir
Entrouvrir ses longs voiles
Aux vents tièdes du soir.
Ô, nuit enchanteresse,
Divin ravissement,
Ô, souvenir charmant,
Folle ivresse, doux rêve!
Charmant souvenir!

Une mélodie sublime et charmante, de toute beauté, qui nous fait tant de bien dans ce monde de brutes, un des multiples trésors de la civilisation occidentale.

Un ravissement exquis ! Un must.

Par Placido Domingo sur Spotify, [ici] ().

Par Cyrille Dubois sur Spotify, [ici] ().

Une version à cappella par le groupe Quartom sur Spotify, [ici] ().

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Georges Bizet :

 

Lundi 4 Novembre 2019 - News # 21894 

Chroniques de la dégénérescence et incivilités : La déconstruction des autorités et des valeurs traditionnelles - Par Luc Ferry - Radio Classique le 4 novembre 2019 :

Je ne suis pas du tout fan de Luc ferry, mais pour que ce type en vienne à dire cela, c'est que la situation globale est grave.

Cela dit, comme par hasard, il ne parle pas de la cause principale (mais non unique) : l'immigration.

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur Luc Ferry :

En complément sur tradition :

En complément sur incivilité :

 

Lundi 4 Novembre 2019 - News # 21893 

Musique classique baroque : "Capriccio #1 en ré majeur ZWV 182" du compositeur tchèque Jan Dismas Zelenka (16 octobre 1679 -23 décembre 1745) :

Charmant et délicieux.

Ahhhh, ça fait du bien dans ce contexte d'informations déprimantes de pré-chaos.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur baroque :

En complément sur Jan Dismas Zelenka :

 

Lundi 21 Octobre 2019 - News # 21440 

Musique classique baroque : "Entrée de Nymphes et de Bergers désespérés" tiré de "La Descente d’Orphée aux Enfers H 488" de Marc-Antoine Charpentier (1643 - ) :

Par le groupe "Canadian Brass" :

La version originale avec "Que d’un frivole espoir" (Orphée) et "Juste sujet de pleurs" (Choeur), suivi de "Entrée de Nymphes et de Bergers désespérés" :

Très joli.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur baroque :

En complément sur Marc-Antoine Charpentier :

 

Mercredi 16 Octobre 2019 - News # 21296 

 

Musique classique de la période moderne : "Sonate pour flûte et piano" de Francis Poulenc, par Magali Mosnier à la flute et Catherine Cournot au piano :

Et avec de jolies chaussures à la Mondrian pour Magali... 

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Francis Poulenc :

   

Lundi 14 Octobre 2019 - News # 21249 

Musique classique d'opéra : Ouverture de "La pie voleuse" de Gioachino Rossini (29 février 1792 - 13 novembre 1868), par le Mannheimer Philharmoniker dirigé par Boian Videnoff :

Un peu pompier et enfantin, mais joli.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur opéra :

En complément sur Gioachino Rossini :

 

Lundi 30 Septembre 2019 - News # 20865 

Musique classique et piano : Elisha Mysin, un jeune prodige de 5 ans... :

Le nouveau Mozart en herbe ?

En complément sur musique :

En complément sur classique :

     

Lundi 30 Septembre 2019 - News # 20855 

Roman sur l'effondrement de notre société : Laurent Obertone : "Il n'y a rien de gratuit dans Guérilla" :

SYNOPSIS :

En tête des ventes sur Amazon, "Guérilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone aux éditions Ring, est bien parti pour devenir un classique de la littérature.

Interview sans concession et sans censure avec son auteur.

En complément sur Laurent Obertone :

En complément sur Guérilla :

En complément sur effondrement :

   

Dimanche 29 Septembre 2019 - News # 20840 

Musique classique romantique : "Lohengrin - Acte III - Prélude" de Richard Wagner (22 mai 1813-13 février 1883) :

Court, mais de toute beauté.

Et dans un cadre enchanteur...

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantisme :

En complément sur Richard Wagner :

 

Samedi 28 Septembre 2019 - News # 20810 

Musique de funk : "I'll Be Good" de René & Angela (1985) :

Un classique bien funky et groovy de cette belle période musicale des années 80, qu'on entendait beaucoup dans les boîtes de nuit.

Le lien Spotify est [ici] ().

Le lien Spotify de la version 12" est [là] ()

En complément sur musique :

En complément sur funck :

     

Vendredi 27 Septembre 2019 - News # 20790 

Musique classique contemporaine : "Harmonielehre - 3ème mouvement : Meister Eckhardt and Quackie)" de John Adams par le LSO (London Symphony Orchestra) dirigé par Simon Rattle :

L'oeuvre au complet (les 3 mouvements) :

Idem :

Une musique étrange et belle, mystérieuse et envoûtante, comme empreinte de magie et de fantastique.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

     

Mercredi 25 Septembre 2019 - News # 20720 

Musique funky de boîte : "And the beat goes on" du groupe The Whispers (1979) :

Un grand classique, un mélodie simple et entraînante bien travaillée, un formidable antidépresseur musical qui fait du bien.

Le lien Spotify est [ici] ().

En complément sur musique :

En complément sur funk :

     

Samedi 21 Septembre 2019 - News # 20574 

Pourquoi la FED injecte 270 milliards de dollars pour éviter l'effondrement. Le vrai JT de l'éco - Charles Sannat d'Insolentiae :

Si l'interprétation de Charles est exacte, la FED a injecté tout ce pognon juste pour sauver les fesses de certains gros spéculateurs. Gravissime...

Gravissime, mais logique (et conforme à mes analyses et à ce que je dénonce depuis des années) : la FED, contrairement à ce que beaucoup croient, ne sert pas l'économie, le contrôle de l'inflation, et toutes ces conneries de propagande mensongère libérale, mais seulement un tout petit pool de grands spéculateurs.

Rappelons que la Réserve Fédérale n'est pas un établissement fédéral de l'administration américaine (contrairement à ce que son nom laisse croire) mais un cartel de banques privées qui a manoeuvré pour prêter à l'État américain avec la garantie d'être remboursé par l'impôt sur le revenu ponctionné sur tous les américains, impôt qui a été spécialement créé pour cela la même année que la création de la FED en 1913 (la FED, elle, a été crée le 23 Décembre 1913, une jolie date où tous les américains sont occupés par les fêtes de fin d'année, un coup classique des oligarques, ploutocrates, et crypto-fascistes qui nous gouvernent).

Cette opération de planche à billets ne serait donc qu'un épisode de plus de cette entité trompeuse et traîtresse de permettre à ses membres, et à ses quelques uns de ses rares amis financiers, de continuer à s'empiffrer en leur évitant de perdre des sommes folles. Ce qui ne change pas, c'est que rien ne change..., et le peuple américain demeure sous la domination de ce cartel de malfaisants qui a commandité l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy qui voulait précisément dissoudre la FED.s

À voir !

En complément sur FED :

En complément sur Charles Sannat :

En complément sur planche à billets :

   

Samedi 21 Septembre 2019 - News # 20570 

Musique classique romantique : "Les jeux d'eaux à la Villa d'Este" du compositeur hongrois Franz Liszt (22 octobre 1811 - 31 juillet 1886) :

Par Joanne  Chang :

Par George Li (hélas juste le début mais superbe) :

Par Marie-Bénédicte Cohu :

Une oeuvre sensible, belle, et charmante, quasiment impressionniste, qui n'est pas sans nous rappeler "Reflets dans l'eau" de Claude Debussy.

J'adore.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantisme :

En complément sur Franz Liszt :

 

Vendredi 20 Septembre 2019 - News # 20551 

Musique classique : "Concerto no 23 en La majeur K488" de Wolfgang Amadeus Mozart :

Par Daniil Trifonov et le Israel Camerata Orchestra :

Par Fazil Say et le KBS Symphony Orchestra :

Le deuxième mouvement (Adagio) est sublime : lent, profond et intense, et dramatique à souhait.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Wolfgang Amadeus Mozart :

   

Mercredi 18 Septembre 2019 - News # 20479 

Musique : pour les vrais amateurs de belle musique classique...

Non mais c'est du délire...

Dément !

On descend, on descend encore..., avec l'autre zouave en robe rouge bordeaux qui se trémousse en faisant la moue. 

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur dément :

   

Mardi 17 Septembre 2019 - News # 20436 

Musique classique post-romantique : "Elegie Op.3 No.1" de Sergueï Rachmaninov :

Par Zhenni Li :

Une autre interprétation :

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Sergueï Rachmaninov :

 

Mardi 17 Septembre 2019 - News # 20430 

Insectes : Chasseur de frelon asiatique, un professionnel très demandé :

SYNOPSIS :
C’est une véritable invasion dans certaine partie de la France comme dans Les Landes. Des frelons asiatiques qui se sont parfaitement acclimatés et qui agacent les habitants. Ces derniers n’ont parfois qu’une seule option, faire appel à un professionnel…

Risques sanitaires

À quantité égale son venin n'est pas plus dangereux, que celui de Vespa crabro ou de l'abeille domestique.

Cependant trois situations, communes à ces deux espèces, peuvent entraîner des complications médicales : « piqûres multiples ou piqûre unique avec localisation muqueuse ou encore patient allergique au venin d’hyménoptère ». À la date de 2009 un seul cas d'envenimation a été observé en France où en octobre 2007 un agriculteur piqué à douze reprises à la tête et traité médicalement présente un an plus tard des névralgies séquellaires persistantes et invalidantes.

Comme tout insecte butineur, l'insecte isolé peut en principe être observé sans danger par exemple sur des fleurs. En revanche l'imprudent qui passera à proximité de son nid sera immédiatement pris en chasse, attaqué et piqué sévèrement par une escouade de frelons déterminés. Cette particularité (bien inférieure chez le frelon européen) rend ce frelon extrêmement dangereux pour l'homme et la multiplication des nids augmente chaque année le danger. De plus le dard pouvant mesurer 6 mm avec une forte pénétration, une tenue spécifique est nécessaire avant de songer à s'approcher pour traiter et détruire un nid. La tenue classique pour apiculteur ne protège pas suffisamment.

Complication de la piqûre
La piqûre du Vespa velutina dans la gorge comme pour la plupart des piqures d'hyménoptères est susceptible de provoquer dans les cas les plus sévères un choc respiratoire, œdème de Quincke (la gorge gonfle, l'air ne passe plus) ou un choc anaphylactique, et provoquer une dilatation très importante des vaisseaux sanguins, et par conséquent une chute brutale de tension artérielle qui peut être fatale.

Source : Wikipédia.

 

Complément : Une très grosse attaque de frelons asiatiques ! :

Une vraie saloperie ces insectes.

En complément sur frelon asiatique :

En complément sur insecte :

 

   

Jeudi 5 Septembre 2019 - News # 20074 

Musique classique de la période moderne : "La suite Roméo et Juliette" du compositeur russe Sergueï Prokofiev (11 avril 1891 - 5 mars 1953) par le Radio Filharmonisch Orkest dirigé par Antony Hermus :

Ça démarre vraiment à 1:33, et c'est dramatique et beau.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Sergueï Prokofiev :

   

Lundi 2 Septembre 2019 - News # 19976 

Musique classique romantique : Ouverture de l'opéra mélodramatique "La forza del destino" (La force du destin) de Giuseppe Verdi par le Radio Filharmonisch Orkest dirigé par Antony Hermus :

Un bon début.

Je ne connais pas le reste de cet opéra pour vous donner mon sentiment dessus.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Opéra :

En complément sur Giuseppe Verdi :


Lundi 26 Août 2019 - News # 19783 

"A golden beam" (Un faisceau d'or)
par le peintre britannique John Atkinson Grimshaw (1836-1893).

 

Musique classique impressionniste : "Ballade (slave)" de Claude Debussy :

Par Ichiro Kaneko :

Un peu plus lent par Lee Ho-jung,  1er prix du concours international de piano Vietri Sul Mare :

À la flûte et au piano arrangé magnifiquement et joué par Ezequiel Cortabarria et David Merlin :

Encore une mélodie subtile, imagée, et nostalgique, comme Claude Debussy sait si bien les faire.

Vraiment charmant.

Une réussite.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur impressionnisme :

En complément sur Claude Debussy :

 

Jeudi 22 Août 2019 - News # 19703 

 

Musique classique impressionniste : "Concerto pour piano en sol majeur" pour deux pianos de Maurice Ravel :

Un concerto, atypique, étrange et beau. De la musique psychologique qui demande une certaine habitude de la musique impressionniste.

Seul un génie peut composer une pareille musique.

Seul regret : qu'on est pas le descriptif de ce à quoi pensait Ravel. De même, le titre de l'oeuvre est insipide, creux, et vide. Dommage...

Mais une musique sensible et intelligente, et de toute beauté pour qui sait l'entendre.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur impressionnisme :

En complément sur Maurice Ravel :

 

Jeudi 22 Août 2019 - News # 19700 

Tout savoir sur le 1er trou noir pris en photo par l'humanité : M87* - Par Spatialiste de String Theory :

Une précision d'importance :

Non, un trou noir n'est pas un astre dont la vitesse de libération est supérieure à la vitesse de la lumière.

L'auteur de cette vidéo n'a rien compris aux trous noirs. C'est assez triste pour quelqu'un faisant de la vulgarisation sur ce sujet.

Elle a une vision de mécanique classique (ou newtonienne) de ces astres, alors que c'est un problème de relativité générale (d'Einstein).

La réalité, c'est que l'espace-temps est courbé au point de se refermer sur lui-même au niveau de l'horizon des événements (Rayon de Schwarzschild. C'est même pire que ça, mais je vous la fais simple pour que vous compreniez la base). C'est la raison pour laquelle rien ne peut s'échapper d'un trou noir, pas même la lumière.

Si la vitesse de la lumière était plus importante, ça ne changerait rien : la lumière ne pourrait toujours pas s'échapper d'un trou noir. Donc rien à voir avec la notion de la vitesse de libération.

En complément sur trou noir :

En complément sur Spatialiste :

En complément sur String Theory :

   

Vendredi 16 Août 2019 - News # 19576 

"Nostalgie - Au vent des souvenirs perdus" par le photographe d'art numérique français Michel Guillaumeau.

 

Musique classique impressionniste : "Images Livre 1" de Claude Debussy joué par une pianiste de 22 ans de génie : Alice Burla :

1. Reflets dans l'eau - Andantino molto, tempo rubato
2. Hommage à Rameau - Lent et grave, dans le style d'une sarabande, mais sans rigueur
3. Mouvement - Animé

 

Alice Burla, est véritablement une pianiste très talentueuse avec, chose remarquable, une sensibilité et une intelligence de la musique.

Elle comprend la musique, c'est merveilleux.

Lors des 25 premières secondes de "Reflets dans l'eau", on voit le ciel et les nuages dans la flaque ou l'étang, c'est impressionnant.

Il est incroyable qu'une prodige pareille soit aussi peu méconnue.

Promise à un grand avenir, c'est certain, et à suivre.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur impressionnisme :

En complément sur Claude Debussy :

 

Mercredi 14 Août 2019 - News # 19523 

Musique classique baroque : "Badinerie" de Jean-Sébastien Bach par le groupe Canadian Brass :

Sans prétention, mais c'est beau les cuivres.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur baroque :

En complément sur Jean-Sébastien Bach :

 

Dimanche 11 Août 2019 - News # 19466 

Musique classique baroque : "Chaconne en ré mineur" de Jean-Sébastien Bach, transcripte au piano par Jean Ferruccio Busoni :

Jouée par Hélène Grimaud :

Jouée par Michelle Cann :

Encore une pièce magnifique et sensible de ce maître de musique.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur baroque :

En complément sur Jean-Sébastien Bach :

 

Samedi 10 Août 2019 - News # 19460 

Musique classique romantique : "Nocturne Op 27 # 2 en ré bémol majeur" de Frédéric Chopin :

Par Valentina Lisitsa :

Une réussite.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Frédéric Chopin :

 

Mardi 23 Juillet 2019 - News # 19029 

Peinture murale représentant "La pagode bleue" au Cambodge.

 

Musique classique impressionniste : "Pagodes" tiré d' "Estampes" de Claude Debussy :

Par Judith Jáuregui :

Par Yejin Gil :

Un morceau fin et sensible, vraiment joli et un peu mystérieux, rappelant les charmes exotiques de l'extrême-Orient.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur impressionnisme :

En complément sur Claude Debussy :

 

Mardi 18 Juin 2019 - News # 18203 

Musique classique : "Danse des chevaliers", tirée du ballet "Roméo et Juliette (opus 64 acte I.13)" de Sergueï Prokofiev (1891-1953), par le Royal Opera House :

Une musique de caractère ayant un incontestable cachet solennel voire un peu dramatique.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Sergueï Prokofiev :

   

Jeudi 13 Juin 2019 - News # 18099 

Musique classique romantique : "La marche triomphale" de l'Acte 2I, Scène 2, de l'opéra Aïda de Giuseppe Verdi (10 octobre 1813 - 27 janvier 1901):

Par le Seoul Philharmonic Orchestra, dirigé par Chung Myung-Whun :

Une version plus intimiste et sans choeurs par le Budapest Scoring Symphonic Orchestra, dirigé par Peter Pejtsik :

Un joli morceau.

C'est beau les cuivres.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Giuseppe Verdi :

 

Dimanche 2 Juin 2019 - News # 17861 

Musique classique post-romantique : "Vocalise Op.34, No.14 " de Sergueï Rachmaninov par Mitsuko Ito au violon :

Une version à la flûte traversière par Denis Bouriakov au Tokyo Opera City, le 28 Juin 2012 :

Une superbe version orchestrale par l'Academy of St. Martin in the Fields dirigée par Sir Neville Marriner :

Sensible, délicat, nostalgique au point d'être presque triste, et superbe.

Rachmaninov toujours et encore...

Le lien Spotify est [ici] ().

Le lien Spotify de la version orchestrale est [ici] ().

En complément sur musique :

En complément sur romantique :

En complément sur Sergueï Rachmaninov :

   

Jeudi 30 Mai 2019 - News # 17772 

 

Musique classique romantique : "Symphonie n°9 « Du Nouveau Monde »" du compositeur tchèque Antonin Dvorak (8 septembre 1841 - 1er mai 1904) par l'Orchestre philharmonique de Radio France dirigé par Marzena Diakun - 15 mars 2018 :

Superbe !

Une oeuvre magnifique de quatre mouvements remarquables, avec beaucoup de cachet à chaque fois, que ce soit de force ou de finesse.

Un chef-d'oeuvre de toute beauté.

Un must.

 

Le SACD qui va bien :

Une version magique en SACD hybride (donc jouable aussi sur tous lecteurs de CD), enregistrée en DSD (je le précise car pas mal de SACD sont de FAUX SACD : ils portent des fichiers DSD d'enregistrements réalisés à l'origine en PCM 44,1 ou 88,2 Khz, ce qui est une tromperie du consommateur. Et comme nos traîtres de politiciens ne font jamais rien pour l'Humanité, il n'y a pas pour les fabricants de disques l'obligation de mentionner les formats d'enregistrements, de mixage, et de transport, sur les disques vendus, ce qui serait d'utilité publique pour toute l'Humanité), mais très difficile à trouver, par le grand chef d'orchestre hongrois Ivan Fischer :

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Antonin Dvorak :

En complément sur SACD :


Mercredi 22 Mai 2019 - News # 17581 

Informatique : [Comment ça marche ?] Un ordinateur quantique :

SYNOPSIS :

Qu'est-ce qu'un ordinateur quantique ? Comment fonctionne-t-il ? Quelles différences avec le fonctionnement d'un ordinateur classique ? Pourquoi l'ordinateur quantique est-il très efficace pour résoudre certains calculs mathématiques qui deviennent impossibles à résoudre avec les ordinateurs classiques au-delà d’un certain volume de données ? Réponses en animation-vidéo. Une animation-vidéo co-réalisée avec L’Esprit Sorcier.

Un vidéo très réussie.

En revanche, il aurait été intéressant d'expliquer pourquoi on soit obligé de répéter le processus du q-oracle (il n'est n'est pas sûr ?)

En complément sur ordinateur quantique :

En complément sur informatique :

En complément sur Comment ça marche :

   

Mardi 14 Mai 2019 - News # 17354 

Monnaie, chômage et capitalisme avec Des économistes et des Hommes Heureka #31 :

SYNOPSIS :

Dans cet épisode, nous nous posons la question du rôle de la monnaie dans une économie capitaliste. Pour cela, nous comparons le fonctionnement de deux économies en apparence identique, à ceci près que la première fonctionne sans monnaie, comme une économie de troc, et la seconde est monétaire. Nous nous apercevons alors que le caractère monétaire ou non d’une économie modifie radicalement ses propriétés. La détermination des profits sera ainsi très différente dans ces deux économies, les relations de causalité entre dépôts et crédits, épargne et investissement s’inversent, une crise de surproduction est possible dans un cas mais pas dans l’autre, et le chômage peut également avoir des origines très différentes, et même opposées, selon que l’on considère une économie monétaire ou non.

Les propriétés de l’économie de troc recouvrent celles de la théorie économique standard (théorie néoclassique) qui s’est historiquement construite sans prendre en considération la monnaie, celle-ci étant considérée comme neutre sur l’économie. Les propriétés de l’économie monétaire rappellent quant à elles celles des modèles postkeynésiens, bien moins connus, et qui trouvent leurs origines dans les travaux et écrits de Keynes, qui affirmait dans son ouvrage le plus célèbre (la théorie générale de l’emploi de l’intérêt et de la monnaie) que « lorsqu’on s’attaque à la recherche des facteurs qui déterminent les volumes globaux de la production et de l’emploi, la Théorie complète d’une Economie Monétaire devient indispensable » (1936, p. 297).

Non évalué.

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

En complément sur capitalisme :

En complément sur Heureka :

 

Samedi 20 Avril 2019 - News # 16733 

Musique classique romantique : "Lohengrin : Prelude à l'Acte 1" de Richard Wagner par Sir Simon Rattle conduisant le Berliner Philharmoniker - 13 November 2012 :

La version complète à l'Odeonsplatz par Yannick Nézet-Séguin dirigeant le Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks - 6 Juillet 2013 :

Lent, superbe, et majestueux.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Richard Wagner :

 

Dimanche 31 Mars 2019 - News # 16113 

Physique quantique : Un électron peut-il (vraiment) être à 2 endroits à la fois ? — Science étonnante #58 :

SYNOPSIS :

On dit parfois que les objets quantiques peuvent être à plusieurs endroits à la fois. Est-ce bien raisonnable ?
Pour le savoir, on parle du formalisme du principe de superposition quantique, et de son interprétation par rapport à nos intuitions et nos conceptions classiques.

Non évalué.

En complément sur physique :

En complément sur quantique :

En complément sur électron :

En complément sur Science étonnante :

 

Mardi 26 Mars 2019 - News # 16034 

Musique classique romantique française : "Concerto pour piano et orchestre #5 en fa majeur, opus 103, dit l'Égyptien", de Camille Saint-Saëns :

Une oeuvre belle, sensible, à la fois subtile et intense tout en restant délicate.

Une réussite !

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Camille Saint-Saëns :

 

Dimanche 17 Mars 2019 - News # 15783 

Musique classique et harpe : "Morceau de Concert, Op. 154" de Camille Saint-Saëns :

Une pièce légère, gracieuse, et réussie.

Le lien Spotify est [ici] (). 

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Camille Saint-Saëns :

En complément sur harpe :

 

Mercredi 13 Mars 2019 - News # 15642 

Gilet Jaunes : Non, maintenir enfermés des innocents n’est pas « classique ». Par le Syndicat de la Magistrature. Voir [ici] ().


Samedi 29 Décembre 2018 - News # 13852 

"[GILETS JAUNES] - Vers la Démocratie et la fin de la Mondialisation ?" - Par Trouble Fait :

 

SYNOPSIS :

Depuis le 17 novembre 2018, les Français se payent le luxe de vouloir se faire entendre du gouvernement sans le filtre habituel des syndicats et des partis. Le train des appels au calme et des insultes lancé par des éditocrates déboussolés, roulent sur les rails de l’indifférence des Gilets Jaunes, rendu allergique aux « institutions classiques » et aux médias, par des décennies de mensonges et de trahisons.

Ainsi l’absence d’organisation est la principale force de ce mouvement,  mais aussi sa plus grande faiblesse, car ce vide attire à lui tous les crevards prêts à récupérer le mouvement pour servir des intérêts particuliers.

Il est urgent de se fédérer autour de revendication commune. La démission de Macron et l’instauration des RIC ont déjà fait leur chemin, mais reste insuffisant dans l’action. La question européenne doit être clairement posée, et le départ de Macron organisé.

C’est pourquoi je vous propose une méthode en 5 étapes pour tout changer. 5 étapes démocratiques qui font intervenir le résultat d’un scrutin à chaque fois (élection ou référendum)

Pas de récup ! Pas de chef ! Pas de liste de revendication sortie d’un chapeau !

Source : Trouble Fait.

Je pense qu'il y a une méprise dans le titre : c'est "mondialisme" qu'il faut lire à la place de "mondialisation".

La mondialisation est un phénomène naturel lié à l'évolution des techniques qui permet une facilité et une accélération des échanges et services à un niveau mondial.

Le mondialisme est une idéologie d'oligarques et de ploutocrates destinée à contrôler et à dominer les peuples par la destruction des États-nations.

Rien à voir entre les deux donc. ;)

Une amende de 1000 euros pour avoir commenté un sondage ? L'auteur n'a pas oublié quelques zéro ? 1000 euros, c'est une amende de nabot ! Elles n'en ont rien à foutre les chaînes !

Maintenant sur le fond, c'est bien gentil son planning, mais aucune chance qu'il soit mis en place. Oui, c'est de la politique fiction.

Une vidéo intéressante et, disons... optimiste ! :-)))

En complément sur gilet jaune :

En complément sur démocratie :

En complément sur mondialisme :

En complément sur Trouble Fait :

 

Jeudi 13 Décembre 2018 - News # 13494 

Musique classique impressionniste et de la période moderne : "Trio pour piano et cordes (extraits) : III. Moderato IV. Très animé" de Germaine Tailleferre par le Trio Karénine :

Le moderato est beau et sensible, le très animé est plus étrange et d'accès difficile pour l'oreille non avertie.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur impressionnisme :

En complément sur Germaine Tailleferre :

 

Mercredi 14 Novembre 2018 - News # 12631 

Musique classique baroque : Jean-Sébastien Bach où on ne l'attend pas...:

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Jean-Sébastien Bach :

En complément sur baroque :

 

Jeudi 25 Octobre 2018 - News # 12144 

Johannes Brahms, 1853 : il a 20 ans.

 

Musique classique romantique allemande : "Intermezzo en La majeur, Op. 118, No. 2"  de Johannes Brahms (7 mai 1833 - 3 avril 1897) par Anna Fedorova :

Une jolie pièce romantique lente, un peu grave mais pas trop.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Johannes Brahms :

En complément sur Anna Fedorova :


Mercredi 24 Octobre 2018 - News # 12107 

Musique classique baroque : "Suite de la Partita pour violon et orchestre en mi majeur : Prélude, Gavotte et Gigue - BWV 1006" adapté pour le piano par Sergueï Rachmaninov d'après une oeuvre de Jean-Sébastien Bach, et joué par Age Juurikas :

Le deuxième mouvement, à partir de 3:35, est un pur ravissement de délicatesse et de tendre charme. Une musique qui touche le coeur et l'âme. Sensible, beau, et humain.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur baroque :

En complément sur Sergueï Rachmaninov :

En complément sur Jean-Sébastien Bach :


Mercredi 17 Octobre 2018 - News # 11960 

Musique classique de la période moderne : "Gymnopédies" d'Erik Satie par le pianiste aveugle japonais Nobuyuki Tsujii :

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Erik Satie :

   

Lundi 8 Octobre 2018 - News # 11728 

Chroniques des chances pour la France : Un migrant agresse sexuellement une jeune fille, le père intervient et est poursuivi. Voir [ici] ().

L'inversion accusatoire classique des droit-de-l'hommistes.

Scandaleux, parce-que l'agresseur en premier ressort c'est bien le violeur. Il faut arrêter de déconner.

Un exemple de plus du dévoiement des juges, devenus complètement mentaux, intellectuels, et hors du réel.

En complément sur Chroniques des chances pour la France :

En complément sur migrants :

En complément sur droit-de-l'hommisme :

   

Mardi 2 Octobre 2018 - News # 11610 

Musique classique anglaise de la période moderne : "Prelude on an Old Carol Tune" de Ralph Vaughan Williams :

Encore une belle réussite de ce compositeur sensible et talentueux.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Ralph Vaughan Williams :

   

Mardi 25 Septembre 2018 - News # 11436 

"Près du château"
par le peintre français François-Marie Firmin-Girard (29 mai 1838 - 8 janvier 1921).

 

Musique classique anglaise : "Concerto Grosso" de Ralph Vaughan Williams :

Encore une oeuvre réussie, et très originale, de ce maître anglais.

Superbe !

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Ralph Vaughan Williams :

   

Lundi 24 Septembre 2018 - News # 11401 

Musique classique impressionniste : "Prélude à Debussy, pianiste d'exception" :

SYNOPSIS :

Grand contemplateur de la nature, féru de peinture, de théâtre et de poésie, Claude Debussy exprima dans une musique puissamment sensorielle ses passions
et ses états d’âme. De son enfance à ses excès nationalistes, éveillés par le premier conflit mondial, une plongée éclairante dans la vie et l’oeuvre d’un
compositeur de génie disparu il y a cent ans.

Né en 1862 dans une famille de modestes commerçants peu portés sur la musique, Claude Debussy découvre le piano à 6 ans chez une tante, et intègre le
Conservatoire de Paris quatre ans plus tard. L’élève, aussi doué que dissipé, manifeste très tôt un intérêt pour la composition. En 1882, Nuit d’étoiles,
sa première mélodie publiée, inaugure une brillante et prolifique production. Immergé dans l’effervescence artistique du Paris de la Belle Époque, Debussy
travaille à deux œuvres fondatrices pour la musique du XXe siècle : le poème symphonique Prélude à l’après-midi d’un faune, à jamais associé aux
ondulations sensuelles du ballet révolutionnaire de Nijinski, et l’opéra Pelléas et Mélisande, tout en frémissements hypnotiques.

Source : Arte.

Non encore évalué.

En complément sur musique :

En complément sur impressionnisme :

En complément sur Claude Debussy :

En complément sur classique :

 

Vendredi 14 Septembre 2018 - News # 11170 

Musique classique anglaise post-romantique : "A Gloucestershire Rhapsody" d'Ivor Gurney (28 août 1890 - 26 décembre 1937) :

J'ai découvert ce compositeur il y a quelques jours, et je suis étonné de la qualité de cette oeuvre.

C'est beau, c'est un mélange éclectique très réussi de musique presque médiévale, de romantisme, et d'impressionnisme naissant et vif, c'est dense. Magnifique.

À écouter patiemment.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Ivor Gurney :

   

Jeudi 13 Septembre 2018 - News # 11156 

"Impression, soleil levant" par Claude Monet, 1872.

 

Musique classique de la période moderne : "Cantus in Memoriam" du compositeur britannique Benjamin Britten (22 novembre 1913 - 4 décembre 1976) par le Baltic Sea Youth Philharmonic dirigé par Kristjan Järvi :

Attention : la vidéo est bien présente malgré la vignette grise.

Une oeuvre élégiaque originale et étrange, mais vraiment très réussie et poignante.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Benjamin Britten :

   

Lundi 10 Septembre 2018 - News # 11069 

Un SACD de force et de beauté, et de victoire glorieuse.

 

Musique classique romantique allemande : Ouverture de "Tannhäuser" de Richard Wagner (22 mai 1813 - 13 février 1883) par le Berliner Philharmoniker dirigé par Herbert von Karajan (1908-1989) :

Une oeuvre puissante et magnifique.

Le Berliner Philharmoniker est en plus un orchestre avec un son spécial vraiment majestueux.

 

Le disque qui va bien :

Voir la recommandation de cette News ()

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Richard Wagner :

   

Vendredi 7 Septembre 2018 - News # 11006 

Gabriel Fauré par John Singer Sargent, 1889.

 

Musique classique sacrée française : "Cantique de Jean Racine" de Gabriel Fauré par l'orchestre Les Siècles dirigé par François-Xavier Roth :

Les paroles de Jean Racine (1639-1699) :

Verbe égal au Très-Haut, notre unique espérance,
Jour éternel de la terre et des cieux,
De la paisible nuit nous rompons le silence :
Divin Sauveur, jette sur nous les yeux.
Répands sur nous le feu de Ta grâce puissante ;
Que tout l'enfer fuie au son de Ta voix ;
Dissipe le sommeil d'une âme languissante
Qui la conduit à l'oubli de Tes lois!
Ô Christ ! sois favorable à ce peuple fidèle,
Pour Te bénir maintenant rassemblé ;
Reçois les chants qu'il offre à Ta gloire immortelle,
Et de Tes dons qu'il retourne comblé.

Un air doux, charmant et mélodieux, qui invite à la paix, au recueillement, et à la communion avec notre Dieu intérieur, notre Être divin particulier, notre Père qui êtes aux Cieux.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Gabriel Fauré :

   

Jeudi 6 Septembre 2018 - News # 10987 

 

Musique classique de cinéma tirée du film du grand réalisateur Cecil B. DeMille : "Samson et Dalila" (1949) de Victor Young : "Prelude - Miriam - Dance to Dagon - Hebrew Lament - Feather Dance - The Fall of Samson - Exit Music".

Le prélude et Myriam sont magnifiques, enchanteurs, et somptueux.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur cinéma :

   

Mercredi 5 Septembre 2018 - News # 10963 

 

Musique classique postromantique russe : "Concerto pour harpe (1938), III. Allegro giocoso" de Reinhold Glière par le harpiste français Emmanuel Ceysson et l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège :

Un air léger, joyeux, dynamique, et agréable, très réussi.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Reinhold Glière :

En complément sur Emmanuel Ceysson :

 

Mardi 4 Septembre 2018 - News # 10944 

Musique de mélodie française de la période moderne : "À Chloris" de Reynaldo Hahn (9 août 1874 - 28 janvier 1947) par la mezzo-soprano Lea Desandre :

Les paroles sont également de Reynaldo Hahn :

S'il est vrai, Chloris, que tu m'aimes,
Mais j'entends, que tu m'aimes bien,
Je ne crois pas que les rois mêmes
Aient un bonheur pareil au mien.
Que la mort serait importune
Á venir changer ma fortune
Pour la Félicité des cieux !
Tout ce qu'on dit de l'ambroisie
Ne touche point ma fantaisie
Au prix des grâces de tes yeux
Tout ce qu'on dit de l'ambroisie
Ne touche point ma fantaisie
au prix des grâces de tes yeux.

Simple, et très beau.

En complément sur musi :

En complément sur classique :

En complément sur Reynaldo Hahn :

 

 

Vendredi 31 Août 2018 - News # 10847 

Musique classique de cinéma : Renaud Capuçon enregistre le thème "Le hautbois de Gabriel" du film "La Mission" d'Ennio Morricone :

Une oeuvre à la fois délicate et forte.

Magnifique.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur cinéma :

   

Mercredi 22 Août 2018 - News # 10665 

"Droits sexuels, origines, filiations, promoteurs et concepteurs" par Ariane Bilheran - Juillet 2018 :

Ariane Bilheran vous expose un état des lieux sur les filiations des droits  et leurs « institutions et les réseaux qui les promeuvent, la manipulation des militants et des masses sous des apparences de « prévention » détournée, et la mainmise totalitaire pédophile sur l’enfance.
Les institutions et les organismes qui les promeuvent 
Manipulation des militants et des masses via les idéaux, des textes confus, La mainmise totalitaire sur l’enfance  Le conditionnement sur le troupeau humain par les « voies basses » Transgressions sexuelles en particulier dans l’enfance : conséquences des traumatismes
Perversion, paranoïa, psychopathie : quel rapport, quelle différence ? 
L’idéalisation : mécanisme central dans la transgression sexuelle déniée (reconnaissance du transgresseur) Le déni collectif sur ce sujet central  
Quelles infiltrations perverses chez les résistants à la perversion sexuelle 
Vampirisation et détournement de l’énergie sexuelle humaine;
Et autres surprises inédites comme le LOI DU CONSENTEMENT DE LA LOI SCHIAPPA
On assiste à une baisse drastique de la fertilité dans nos sociétés qui est concomitante à la marchandisation de la vie humaine et au développement de solutions de procréation artificielles et commerciales. De là à penser que c'est une volonté délibérée, sciemment organisée il n'y a qu'un pas, surtout connaissant la tournure d'esprit très particulière qui anime de nos élites dirigeantes, eugéniste et malthusienne..
les enfants qu'on pourrait faire "pousser" hors de toute généalogie m'a fait penser à ces faits divers immondes qu'on a vus en Angleterre. Des gangs d'immigrés pakistanais attendaient des gamines à la sorties de leur orphelinat pour, dans un premier temps, s'occuper d'elles, s'intéresser à elles. Créer le lien dont elles avaient tant besoin. Avant de les violer et de les prostituer en les menaçant ensuite de les tuer si elles ne revenaient pas d'elles mêmes la semaine suivante... Créer des gens sans racines, c'est créer des gens qui ont des besoins à combler, des gens qu'on va pouvoir manipuler et exploiter.
Références citées :

Livres de 
- Judith Reisman en français
- J. Kinsey, La face obscure de la révolution sexuelle,
- Kontre-Kulture, préface Marion Sigaut. 
- Reisman, J. La subversion sexuelle 
- Ed. St-Rémi, préface Marion Sigaut.
--Site web de Judith Reisman : 
http://www.drjudithreisman.com

contact@arianebilheran.com

Merci Mme Bilheran pour son engagement  son intégrité et  courage.  démonstration est factuelle, sourcée très précise car elle s'appuie sur des documents officiels émanants d'instances officielles.

c'est affolant. Au sujet des vaccins, l'autisme, quand il est plus 'léger", va masculiniser. certes donc rendre hypermasculin un garçon, c'est à dire réduire sa capacité empathique mais masculiniser une fille, c'est à dire réduire à néant sa capacité de lecture empathique, que l'on appelle aussi, instinct maternel. Cela donne des femmes qui ont peur d'être mères parce qu'elles sont paniquées de faire face à l'enfant. Des recherches ont montré récemment sur le rat, la possibilité qu'une substance masculinise le cerveau d'une femelle rat avant sa naissance. Il n'y a plus qu'appliquer ça aux bébé-filles humaines. Tout cela existe, est en cours d'application, et tout converge pour cet eugénisme invisible, qui est imposé à tous, ce ne sont pas les 'pauvres' ou les "rien' de Macron, c'est l'ensemble de la population, vous moi, nos enfant qui seront des humains rapidement sans descendance.

merci a vous BLUEMAN
un sujet  éprouvant tout ça est extrêmement éclairant en même temps très-inquiétant. 
j'apprécie vos vidéos  de musique classique.
car il faut  penser aussi à  protéger nos âmes pour les apaiser.
vos choix  sont  sûrs et rassurants.Bon courage

LaLyre

Non évalué.

Merci à LaLyre pour cette News. 

En complément sur Ariane Bilheran :

       

Samedi 18 Août 2018 - News # 10589 

 

"Transhumanisme : Le crépuscule de l'humain", conférence du Père orthodoxe Jean Boboc à Nice :

SYNOPSIS :

Ordonné prêtre le 10 mai 2009, français d’origine roumaine, le père Jean Boboc est Docteur en médecine de la Faculté de médecine de Paris. Titulaire de différentes spécialités médicales et en particulier de Pharmacologie et Toxicologie cliniques, il a partagé sa vie professionnelle entre la pratique praticienne et la recherche appliquée. Titulaire d’un MBA dans l’administration des affaires, il a dirigé différentes firmes pharmaceutiques comme président et en particulier aux Etats Unis et au Canada, ce qui l’a familiarisé aux problèmes éthiques de la recherche médicale.

 

Résumé du livre "Le transhumanisme décrypté - Métamorphose du bateau de Thésée":

Si depuis quelques années, le transhumanisme est plus ou moins connu, il devient aujourd'hui de grande actualité. Il s'agit essentiellement des possibilités d'amélioration des performances humaines, tant physiques, psychiques que mentales et cela au-delà de ce que la médecine classique proposait jusqu'à présent. La médecine elle-même change de paradigme, de purement thérapeutique elle se met au service de l'amélioration (enhancement). 

Une littérature internationale et très inégale est consacrée à cette idéologie et l'insistance médiatique sur les progrès attendus de la convergence des NBIC, lui confère progressivement une aura qui la rend acceptable par le grand public d'autant plus que l'eugénisme est pratiquement acquis pour des raisons compassionnelles et sociétales. L'idéologie de l'amélioration qui inclut les possibilités de modifications génétiques et l'atteinte au patrimoine de l'humanité s'avère une révolution anthropologique majeure mettant en péril l'Homme tel que nous le connaissons encore.

Ce que l'on appelle trans-humanisme débouche inévitablement sur le posthumanisme et les hommes génétiquement modifiés (HGM), ce dont certains théoriciens de l'idéologie se défendent, tandis que d'autres l'appellent de leurs voeux pour en finir avec l'homme. Les uns veulent des améliorations biologiques si considérables que l'humanité sera fracturée en deux, les autres veulent en finir avec la condition humaine, renoncer à notre biologie et rechercher l'immortalité terrestre de l'homme cyborg, hybride de biologie et de technologie.

Les recherches en matière de téléchargement du cerveau humain sur un serveur sont présentées comme une forme de réincarnation de l'esprit dans la machine. Le transhumanisme c'est le déni de notre histoire génétique. La dénonciation de l'idéologie multiforme du transhumanisme qui constitue une inversion des valeurs fondatrices de la société humaine, et qui s'avère de nature révolutionnaire, totalitaire et luciférienne, entraîne des réactions de bon sens et des contre-propositions d'ordre moral ou religieux sous le prisme du christianisme, aujourd'hui seul véritable rempart pour la sauvegarde de la nature humaine.

Une conférence majeure qui pose les bonnes questions.

L'avortement post-natal, on y vient : c'est une abomination de plus, un infanticide.

Comme je l'ai prophétisé de nombreuses fois, le règne de la perversité et du Mal s'étend de plus en plus sur la surface de la Terre.

Le but des oligarchies mondialistes est de détruire l'homme libre, le libre penseur, et de réduire à une créature émotionnelle d'achats compulsifs, déraciné, isolé, affaibli, et entièrement contrôlable et dominé par l'ordre marchand et la propagande du système.

[...] car l’État technique n’aura demain qu’un seul ennemi : "l’homme qui ne fait pas comme tout le monde" — ou encore : "l’homme qui a du temps à perdre" — ou plus simplement si vous voulez : "l’homme qui croit à autre chose qu’à la Technique.

Georges Bernanos, La France contre les robots (1947).

Le transhumanisme est ténébreux : c'est même du satanisme.

On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l’on n’admet pas d’abord qu’elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure.

Georges Bernanos, La France contre les robots (1947).

 

Seul bémol : il ne comprend pas ce qu'est la Gnose et l'assimile comme néo-gnosticisme à l'idéologie transhumaniste, ce qui est totalement absurde puisque Jésus est un grand prêtre gnostique, et un instructeur gnostique : il enseigne la Gnose.

En complément sur transhumanisme :

En complément sur eugénisme :

En complément sur GPA :

En complément sur satanisme :

En complément sur perver :


Jeudi 9 Août 2018 - News # 10411 

 

Musique classique : "Concerto pour violon et Orchestre en mi mineur Op. 64" de Felix Mendelssohn (3 février 1809 - 4 novembre 1847):

Le premier mouvement par la très talentueuse Midori Goto :

Le concert au complet par Hilary Hahn et le Frankfurt Radio Symphony Orchestra :

Un joli concerto émouvant.

Complètement : une oeuvre, un disque :

Je vous recommande le SACD/CD de Midori : voir cette [News] ().


Dimanche 5 Août 2018 - News # 10327 

 

Musique classique romantique française "Introduction et Rondo capriccioso en la mineur, op. 28" de Camille Saint-Saëns (9 octobre 1835 - 16 décembre 1921) :

Par le Toronto Symphony Orchestra, dirigé par Peter Oundjian, avec James Ehnes au violon :

Une oeuvre superbe, magnifiquement interprétée par un virtuose du violon.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Camille Saint-Saëns :

 

Jeudi 2 Août 2018 - News # 10272 

Richard Strauss, l'un des génies de la musique classique
de la période post-romantique et moderne.

 

Musique romantique allemande : "Le sommet" tiré de "Eine Alpensinfonie Op. 64" (Une symphonie alpine) de Richard Strauss (11 juin 1864 - 8 septembre 1949) :

Par le Berliner Philharmoniker, dirigé par Semyon Bychkov :

La symphonie au complet, par le Frankfurt Radio Symphony, dirigé par Andrés Orozco-Estrada :

Cette symphonie, contrairement à la plupart des grandes symphonies connues, et qui sont simplement numérotées et n'ayant pas grand chose globalement à nous dire, nous raconte, elle, une histoire : l'ascension et la descente d'un sommet des Alpes à partir de la vallée, un voyage de presque un jour puisqu'elle démarre la nuit et finit à la nuit tombée. En cela, cette symphonie respecte l'une des règles du théâtre classique, à savoir la règle d'unité de temps : l’action ne doit pas dépasser une révolution de soleil, soit un jour.

Richard Strauss nous offre ici une symphonie majeure de la musique classique, avec des passages absolument grandioses, et parfois d'une modernité triomphante étonnante comme le passage de "La vision" (après '"Le sommet") où la montée orchestrale des cuivres est ahurissante, saisissante, ultra-vive, inattendue, et sublime.

Une oeuvre majeure, de toute beauté, un must incontournable.

 

Complément : une oeuvre, un disque :

J'ai beaucoup cherché le disque idéal de cette oeuvre : je voulais à la fois une version de Eine Alpensinfonie qui soit magnifique, et aussi qui soit enregistrée à haute résolution en DSD. Et je l'ai trouvée : c'est le SACD de la fameuse marque PentaTone.

Autant vous le dire, ce disque est exceptionnel, et pour plusieurs raisons :

Un disque exceptionnel, qui fait grandement honneur à cette très belle symphonie.

Un disque must que vous ne regretterez pas !

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Richard Strauss :

 

Lundi 30 Juillet 2018 - News # 10193 

Musique classique française post-romantique : "Au bord de l'eau" de Gabriel Fauré (2 mai 1845 - 4 novembre 1924) :

La version orchestrale (rare) par Jennifer France et le The Israel Camerata Jerusalem :

La version originale au piano par la soprano Sylvia McNair, et Roger Vignoles au Piano :
(suivie d'autres mélodies sans rapport)

Paroles du poète français Sully Prudhomme (16 mars 1839 - 6 septembre 1907) :

S'asseoir tous deux au bord [d'un]1 flot qui passe,
Le voir passer ;
Tous deux, s'il glisse un nuage en l'espace,
Le voir glisser ;
À l'horizon, s'il fume un toit de chaume,
Le voir fumer ;
Aux alentours si quelque fleur embaume,
S'en embaumer ;
[Si quelque fruit, où les abeilles goûtent,
Tente, y goûter ;
Si quelque oiseau, dans les bois qui l'écoutent,
Chante, écouter...]2
Entendre au pied du saule où l'eau murmure
L'eau murmurer ;
Ne pas sentir, tant que ce rêve dure,
Le temps durer ;
Mais n'apportant de passion profonde
Qu'à s'adorer,
Sans nul souci des querelles du monde,
Les ignorer ;
Et seuls, [heureux]3 devant tout ce qui lasse,
Sans se lasser,
Sentir l'amour, devant tout ce qui passe,
Ne point passer!

Une jolie mélodie comme Gabriel Fauré sait les faire.

Ce compositeur est le maître de la mise en musique de la poésie française du XIXème siècle.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Gabriel Fauré :

 

Samedi 28 Juillet 2018 - News # 10123 

Musique classique romantique russe : "Danse de la fée Dragée" tiré du ballet-féerie "Casse-noisette" de Piotr Ilitch Tchaïkovski (25 avril 1840 - 6 novembre 1893) :

À la harpe, par Amy Turk en mode didactique :

C'est à ce genre de vidéo qu'on prend conscience
qu'apprendre à jouer de la harpe est loin d'être une sinécure...,
et que c'est un instrument réservé aux courageux, aux obstinés, aux persévérants,
aux véritables passionnés.

 

La version originale orchestrale par Lauren Cuthbertson du The Royal Ballet :

Un petit air charmant sans prétention, dont je me suis servi pour vous permettre de voir l'ampleur des efforts déployés par certains musiciens pour atteindre la maîtrise de leur instrument.

Impressionnant.

En complément sur musique :

En complément sur classsique :

En complément sur romantique :

En complément sur Piotr Ilitch Tchaïkovski :

En complément sur impressionnant :


Vendredi 27 Juillet 2018 - News # 10102 

Un SACD de force et de beauté, et de victoire glorieuse.

 

Musique classique romantique allemande : Ouverture de "Die meistersinger von Nurnberg" (le maître chanteur de Nurnberg) de Richard Wagner (22 mai 1813 - 13 février 1883) :

Une version vive, puissante, et martiale, par le Staatskapelle Dresden à Tokyo, dirigé par Giuseppe Sinopoli :

Une version plus lente par le Munchner Philharmoniker, dirigé par Sergiu Celibidache  :

Une version plus rapide par le Münchner Philharmoniker, dirigé par Christian Thielemann :

La première minute de cette oeuvre est absolument fantastique...

Une oeuvre puissante, marquante et belle.

Le disque qui va bien :

Je vous recommande un très beau disque : "Richard Wagner - Preludes & Overtures" chez Pentatone (une super marque de SACD), par le Netherlands Philharmonic Orchestra, Amsterdam, dirigé avec maestria et fougue par Yakov Kreizberg (décédé hélas prématurément).

Une version qui ressemble à la première prestation (celle de Giuseppe Sinopoli, bien vive, claire, et punchy), mais en à peine plus lent.

C'est un SACD hybride avec un très beau programme : vous pouvez le voir et le commander [ici] (). Actuellement en rabais à £6.38 au lieu de £10.63 !!! Une aubaine !

Des enregistrements superbes, vifs, et bien clairs et savoureux, réalisés et mixés en DSD.

À ne pas manquer à ce prix !

Quand à Presto Classical, c'est une maison très sérieuse, et avec de bons prix (ils font pas mal de prix remisés comme vous pouvez le constater).

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Richard Wagner :

 

Jeudi 26 Juillet 2018 - News # 10086 

Musique classique irlandaise moderne : "Spring fire" par Arnold Bax (8 novembre 1883 - 3 octobre 1953) :

Ce compositeur est pour moi une énigme : j'ai remarqué qu'il commence superbement nombre de ses oeuvres puis, cette beauté et son génie s'évanouissent dans d'étranges et incompréhensibles circonvolutions, il se perd dans les méandres de son inconnue psychologie, c'est très déroutant et frustrant.

Cette symphonie n'échappe pas à cette observation : les premières minutes sont exceptionnelles, sa musique traduisant avec une précision une impression de mystère et d'étrangeté avec une intensité inégalée, mais ensuite ça se gâte à partir de 3:18. Bizarre... Vraiment bizarre... Quel gâchis !

En complément sur musi :

En complément sur classique :

En complément sur Arnold Bax :

   

Mercredi 25 Juillet 2018 - News # 10046 

 

Un disque exceptionnel.

 

Musique classique allemande post-romantique : "Concerto #1 pour violon et orchestre en Sol mineur Op. 26" de Max Bruch (6 janvier 1838 - 2 octobre 1920) :

Le fantastique premier mouvement par la violoniste Midori et le Berliner Philarmoniker :

Le concerto au complet par la violoniste Hilary Hahn et l'orchestre symphonique de la radio de Frankfort :

Par Haewon Lim, 1er prix de la 9ème compétition internationale LOUIS SPOHR des jeunes violonistes (2019, Weimar) :

La première minute n'a l'air de rien mais, ensuite... : incroyable, fin, subtil, sensible et majestueux. Unique !

Une oeuvre de toute beauté, du grand art, si magique et magnifique qu'on dirait parfois du Mozart.

Une pièce sublime, parmi mes préférées, que je vous recommande plus que vivement.

Un monument de la culture occidentale.

 

Complément :

Comme promis, je commence à vous recommander des disques qui valent vraiment le coup.

Aujourd'hui, je vous recommande le disque de Midori (voir les images du début) qui est proposé sur deux supports différents :

Ce disque est exceptionnel, pour plusieurs raisons :

- Un très beau concerto de Felix Mendelssohn.

- Le magnifique concerto de Max Bruch.

Un achat que vous ne regretterez pas !

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Felix Mendelssohn :

En complément sur Max Bruch :

 

Dimanche 22 Juillet 2018 - News # 9977 

"Paysage avec des moutons"
du peintre américain Robert Scott Duncanson (1821 - 21 décembre 1872).

 

Musique classique anglaise de la période moderne : "Eventide", tiré de "Two Hymn Tune Preludes for small orchestra" (1936) de Ralph Vaughan Williams :

Une oeuvre courte, mais paisible et enchanteresse, sensible et belle, tout à fait caractéristique du génie de Ralph Vaughan Williams.

Délicieux et magnifique, tout en demeurant simple. Superbe.

Complément :

Même s'il n'est pas exceptionnel mais seulement bon, je vous conseille le double album en CD "Hickox conduct Vaughan Williams" : il n'est pas cher, et propose nombre d'airs ravissants, dont celui présenté ci-dessus :

Disque : 1
1. Serenade to Music (orchestral version)
2. The Poisoned Kiss - Overture
3. (Allegro moderato)
4. Pipe Dance
5. Bowl Dance
6. Morris Jig: 'Go and 'list for a sailor'
7. Folk Song: 'A Bold Young Farmer'
8. Folk Tune: 'The Jolly Thresherman'
9. Solo Jig
10. Easter
11. I got me flowers
12. Love bade me welcome
13. The Call [baritone only]
14. Antiphon [chorus only]
15. Prelude on an Old Carol Tune
16. The Running Set
17. Prelude: 49th Parallel
18. Sea Songs - March (sym. orch.)

 

Disque : 2
1. The Lark Ascending
2. 1. Eventide (melody by W. H. Monk)
3. 2. Dominus regit me (melody by J. B. Dykes)
4. I. Rondo pastorale (Allegro moderato)
5. II. Minuet and Musette (Allegro moderato)
6. III. Finale: Scherzo (Presto - Lento - Presto)
7. Fantasia on 'Greensleeves'
8. 2. Rhosymedre (melody by J. D. Edwards, 1805-1885)
9. 3. Hyfrydol (melody by R. H. Prichard, 1811-1887)
10. I. Allegro pesante
11. II. Adagio
12. III. Presto
13. Adagio -
14. I. crotchet = crotchet -
15. II. Allegro moderato -
16. III. crotchet = 150 -
17. IV. L'istesso tempo -
18. V. Adagio

 

Nota Bene : À partir de maintenant, je vais m'efforcer de vous proposer des recommandations de CD / SACD hybrides afin de vous signaler des albums qui valent le coup.


Samedi 21 Juillet 2018 - News # 9947 

Musique classique russe post-romantique : "Concerto pour piano n°2 en do mineur op.18" de Sergueï Rachmaninov (1er avril 1873 - 28 mars 1943) :

Par Anna Dedorova et le Nordwestdeutsche Philharmonie :

Par Aram Bang et l'Orchestra of the University of Music FRANZ LISZT Weimar, dirigé par le très talentueux professeur Nicolas Pasquet :

Par la très talentueuse et sensible Hélène Grimaud avec le Lucerne Festival Orchestra dirigé par Claudio Abbado :

Ahhhh Sergueï Rachmaninov... Quel génie...

Encore une oeuvre délicieuse où l'orchestre et le piano sont mariés merveilleusement.

C'est tellement beau et sensible, sans jamais tomber dans le sentimentalisme pleurnichard.

Magnifique.

En complément sur musi :

En complément sur classique :

En complément sur Sergueï Rachmaninov :

   

Lundi 16 Juillet 2018 - News # 9800 

 

Musique classique romantique : "Concerto pour piano nº1 en Si bémol mineur Op. 23" de Pikotr Ilitch Tchaïkovski (7 mai 1840 - 6 novembre 1893) :

Par Sofia Vasheruk :

Par Seong-Jin Cho :

Une pièce maîtresse, grandiloquente, sensible, et superbe, où le piano et l'orchestre se répondent et se complètent merveilleusement.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Tchaïkovski :

 

Jeudi 12 Juillet 2018 - News # 9741 

Georg Friedrich Haendel
par le portraitiste anglais Thomas Hudson.

 

Musique classique baroque allemande : "Largo (Ombra mai fu)" tiré de l'opéra "Xerxès" de Georg Friedrich Haendel (23 février 1685 - 14 avril 1759) :

Par Christopher Lowrey en 4K (3840x2160) :

Par Andreas Scholl :

Par Hauser et Les Solistes de Zagreb - Version instrumentale :

Au piano par Livia Sohn :

Un air lent, sensible, grave et touchant, de toute beauté.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur baroque :

En complément sur Georg Friedrich Haendel :

 

 


Mercredi 11 Juillet 2018 - News # 9714 

"Le pont de Southwark"
par le peintre britannique John Atkinson Grimshaw (6 septembre 1836 – 13 octobre 1893).
Il a indiscutablement le sens de la lumière. Superbe !

 

Musique classique anglaise de la période moderne : "Serenade to Music" de Ralph Vaughan Williams :

Sur un diaporama d'oeuvres de John Atkinson Grimshaw :

Par le California Philharmonic Orchestra dirigé par Victor Vene :

Encore une oeuvre sensible et belle, très réussie par ce maître anglais.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Ralph Vaughan Williams :

   

Samedi 7 Juillet 2018 - News # 9605 

Musique classique d'hymne patriotique anglais : "I Vow to Thee, My Country" (je forme un voeux à toi mon pays), un poème de Sir Cecil Spring Rice mis en musique par Gustav Holst chanté par la mezzo-soprano Katherine Jenkins :

Lors des Proms de 2013 :

Un air magnifique, sensible et assez émotionnel, exaltant les vertus de l'Amour et du Sacrifice.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur hymne :

   

Vendredi 6 Juillet 2018 - News # 9599 

Musique classique américaine de la période moderne : "Fanfare for the Common Man" d'Aaron Copland (14 novembre 1900 - 2 décembre 1990) :

Par le Radio Filharmonisch Orkest dirigé parAntony Hermus :

Une oeuvre puissante et militaire, rappelant l'hommage rendu aux soldats morts au combat, dans la même veine que la musique du film "Saving private Ryan".

Touchant et superbe.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

     

Jeudi 5 Juillet 2018 - News # 9580 

 

Musique classique irlandaise moderne : "Tintagel" par Arnold Bax (8 novembre 1883 - 3 octobre 1953) :

Une oeuvre unique, étrange, belle, et mystérieuse, sur les ruines du château de Tintagel au Royaume-Uni, lieu dans la légende arthurienne dont est originaire le roi Arthur. Ceci explique cela.

En complément sur musi :

En complément sur classique :

     

Mercredi 4 Juillet 2018 - News # 9533 

Musique classique française impressionniste : "La Péri fanfare" (un morceau introduisant le ballet "La Péri") de Paul Dukas (1er octobre 1865 - 17 mai 1935)

Un joli morceau, presqu'un peu court, mais bien clair et pétant, comme une annonce royale et triomphale.

C'est beau les cuivres...

En complément sur musique :

En complément sur impressionnisme :

     

Lundi 2 Juillet 2018 - News # 9495 

Musique classique moderne post-romantique "Concerto pour piano No. 3 in Fa mineur Op. 30" de Sergueï Rachmaninov (1er avril 1873 - 28 mars 1943):

Par le pianiste russe Daniil Trifonov :

Une autre version par le pianiste russe Daniil Trifonov avec l'Orchestre philharmonique de Radio France dirigé par Myung-Whun Chung, enregistrée le 19 juin 2015 à la Philharmonie de Paris :

Par la pianiste ukrainienne Anna Fedorov :

Par le pianiste SunWook Kim et le KBS Symphony Orchestra :

Une oeuvre très réussie, comme beaucoup de concertos pour piano et orchestre : les instruments de groupe et solo se répondent, s'accompagnent et se complètent avec délice.

Un peu romantique, mais pas trop, et moderne. Superbe.

Et avec un BONUS ravissant à la fin. 

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Rachmaninov :

   

Samedi 30 Juin 2018 - News # 9446 

Musique classique russe : "Une nuit sur le mont chauve" de Modeste Moussorgski (21 mars 1839 - 28 mars 1881) :

Une belle oeuvre puissante et dramatique.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Moussorgski :

   

Vendredi 29 Juin 2018 - News # 9426 

Musique classique moderne post-romantique : "Rhapsodie sur un thème de Paganini Op. 43 : Variation XVIII" par Sergueï Rachmaninov (1er avril 1873 - 28 mars 1943) par le London Symphony Orchestra dirigé par Michael Francis et Valentina Lisitsa au piano :

Ravissant, sans tomber dans le romantisme à l'eau de rose ou pleurnichard.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

     

Mercredi 27 Juin 2018 - News # 9389 

"La naissance de Vénus" par le peintre italien Sandro Botticelli (1er mars 1444 - 17 mai 1510).
Vénus, la Mère Divine, naît des eaux (les énergies sexuelles)
et de la coquille alchimique (le sexe, l'union sexuelle chaste de l'homme avec la femme).
Conserver et transmuter en couple, dans le mariage, les énergies créatrices,
voilà la clé secrète pour faire renaître en nous Devi Kundali,
l'éternel féminin divin, mentionné dans toutes les traditions initiatiques authentiques de la Terre.
Toute religion ou tradition initiatique qui prêche le célibat ou qui nie la Mère Divine
est dégénérée, caduque, incomplète, inutile, et même préjudiciable puisqu'elle égare des gens.

 

Musique classique impressionniste et moderne : "La naissance de Vénus" tiré de "Trois tableaux de Botticelli" par Ottorino Respighi (9 juillet 1879 - 18 avril 1936:

Vraiment beau, particulier, et unique.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur impressionnisme :

   

Mardi 26 Juin 2018 - News # 9359 

 

Musique classique anglaise : "Rhosymedre" tiré de "Three Preludes on Welsh Hymn Tunes" de Ralph Vaughan Williams :

Un air sensible et un peu grave, absolument délicieux.

Ce compositeur anglais est une perle, une grande âme, ayant une expérience immense, un ressenti pointu sur le sens de la vie. Un homme étonnant, humain, et infirniment respectable.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Ralph Vaughan Williams :

   

Samedi 23 Juin 2018 - News # 9272 

Seul le couple peut engendrer par son union sexuelle chaste
le Feu Sacré libérateur.

 

Musique classique du ballet "Spartacus" d'Aram Khachaturian : le magnifique et sublime "Adagio de Spartacus et Phrygia" :

Par l'UNC Symphony Orchestra en 2013 :

Une autre belle version en plein air, dans un magnifique amphithéâtre :

Une version au piano par Boris Berezovsky et le Moscow City Symphony - Russian Philharmonic :

Le ballet au complet par The Bolshoi Ballet & Orchestre Colonne - Palais Garnier, Paris, 2008 :

Une oeuvre splendide, d'une grande sensibilité, exaltant l'amour entre l'homme et la femme.

Magique.

Un must.

 

Liens Spotify :

En complément sur musi :

En complément sur classique :

     

Dimanche 3 Juin 2018 - News # 8854 

 

Contrôle, censure, et manipulation, de l'encyclopédie libre : "Le côté obscur de Wikipédia" - Version intégrale :

SYNOPSIS :

Comment discréditer efficacement et impunément.

Wikipédia a supplanté toutes les encyclopédies, papier ou en ligne. Vous pensez que c'est un site de référence, sûr, fiable, interactif ? Regardez cette enquête fouillée, sur le mode détective, mais documentée comme un travail d'universitaire, et détrompez-vous.

Il existe au sein de Wikipédia des structures totalitaires voire mafieuses, qui rendent impossible une discussion factuelle et la modification des articles dans certaines parties de l'Encyclopédie en ligne. Certains modérateurs et administrateurs problématiques sévissent en particulier dans les domaines des sciences politiques et sociales.

Le film dévoile le fonctionnement souterrain de l'encyclopédie, au travers de l'analyse de la page consacrée au chercheur suisse en histoire contemporaine Daniele Ganser.

Voici un documentaire majeur, que tout internaute devrait avoir vu avant d'accéder à "l'encyclopédie libre" Wikipédia.

Car la très grande majorité des internautes n'a pas la moindre idée du travail de sabordage et des luttes qui ont lieu concernant certains articles de Wikipédia. C'est effarant.

J'ai moi-même expérimenté les batailles d'éditions et le pouvoir inique incessant des patrouilleurs et des administrateurs pendant plus de 3 mois (sans compter les actions d'autres contributeurs partiaux, déloyaux, et malhonnête intellectuellement) : éreintant.

Quelques autres témoignages de gens connus sur le sujet :

Étienne Chouard :

C’est ainsi que ma propre page Wikipédia est progressivement devenue un outil de calomnie malveillante chimiquement pure — avec interdiction de m’y défendre moi-même…

 

Jean-Pierre Petit :

Il y a dix ans j'ai tenté d'installer des pages dans les domaines relevant de mes compétences. J'ai été rapidement agacé par des interventions de gens totalement incompétents. L'un d'eux barraient mes écrits
par "attention, cet auteur tente de publier un travail original". A la fin j'ai pris une page de l'ouvrage Introduction to General Relativity , d'Adler, Schiffer et Bazin, éditions mac Graw Hill, consacrée à
la constante d'Einstein, que j'ai mise en ligne avec une traduction au mot près, avec toutes les équations. Immédiatement l'autre olibrius, intervenant sous le pseudonyme Le Ya Ya, a mis cette bannière. J'ai
alors averti les internautes que ce texte était un classique en RG, et au passage j'ai donné la véritable identité de ce Le Ya Ya, qui était en fait thésard à Normale Supéieure. Je lui ai dit " si sous voulez
je pourrai vous rencontrer pour vous expliquer ce point". 

J'ai été immédiatement BANNI A VIE pour avoir révélé l'identité d'un intervenant. Ceci après le vote d'une poignée d'Administrateurs. 

Il a été impossible de revenir sur cette décision.

 

En résumé, un article de Wikipédia, principalement s'il concerne la politique, l'histoire, les sujets sensibles ou polémiques, n'a rien à voir avec la Vérité : c'est un compromis issu des dures batailles d'édition que se sont livrées divers rédacteurs et protagonistes, le tout orienté finalement dans le sens de ceux qui ont vraiment le pouvoir : les patrouilleurs et surtout les administrateurs.

Et c'est sans compter toutes les forces iniques et malhonnêtes qui veulent imposer leur point de vue biaisé, orienté, leur propagande mensongère, la dissimulation de faits et d'informations gênantes, etc. Vous n'imaginez pas le nombre de nuisibles, de services, d'organisations, et de pays, qui travaillent au corps journellement Wikipédia.

Dans ces conditions, Wikipédia n'est pas du tout une encyclopédie libre et démocratique, mais contrôlée, opaque, et antidémocratique. Vous en doutez ? Regardez cette vidéo, et mieux : essayez vous vous-mêmes à la rédaction d'articles sur des sujets sensibles, de personnes existantes, sur la politique, etc. Vous allez déchanter assez rapidement...

Un documentaire à voir absolument !

Un must.

En complément sur Wikipédia :

En complément sur contrôle :

En complément sur censure :

En complément sur manipulation :

 

Dimanche 3 Juin 2018 - News # 8852 

 

Musique disco : "Native New Yorker" du groupe Odyssey (1977) :

Du vrai disco.

Du beau disco.

Avec beaucoup d'instruments et une mélodie harmonieuse.

Un classique de grande qualité.

Superbe !

 

En complément, bande de veinards , le lien Spotify :

En complément sur musique :

En complément sur disco :

     

Mardi 15 Mai 2018 - News # 8411 

Richard Labévière face à un Richard Abitbol hystérique à propos d'Israël et Gaza : "C’est un État terroriste et fasciste" :

Richard Abitbol, qui est président de la Confédération des juifs de France et des Amis d’Israël (MDR : une association ultra-partisanne), est complètement partial et inique : il ment, il nie la réalité, il fait constamment de la propagande, et il interrompt son interlocuteur à tout bout de champ. Ce type est "fou" et surtout déloyal.

Et puis, à un moment, ça y est : il accuse même Richard Labévière d'antisémitisme... Le procédé déloyal classique des sionistes...

À ne pas rater, pour bien voir et prendre conscience des manigances, de la fausseté, et la dangerosité des sionistes.

En complément sur Richard Labévière :

En complément sur sionisme :

En complément sur Gaza :

En complément sur Israël :

En complément sur antisémitisme :


Samedi 12 Mai 2018 - News # 8365 

Israël déforme la chronologie des événements pour jouer le rôle de victime dans une escalade dangereuse avec l'Iran et la Syrie. Voir [ici] ().

Jouer les victimes, un rôle récurrent des israéliens...

C'est quand même le seul peuple de la Terre à voir un mur des lamentations...

Des experts de la pleurniche et de la victimisation pour fabriquer des inversions accusatoires. Classique chez eux, il faut le savoir.

Complément : "Propagande - Preuve par l'image : L'Iran n'a pas attaqué Israël, c'est la Syrie qui a riposté". Voir [ici] ().

En complément sur Israël :

En complément sur Iran :

En complément sur Syrie :

En complément sur propagande :

 

Vendredi 4 Mai 2018 - News # 8222 

Ce danseur obèse bouleverse les codes de la danse :

Voilà un phénomène tout à fait révélateur de notre temps : l'Ego prend le dessus en niant le réel par dessus tout. Nier le réel : l'une des caractéristiques de notre époque perverse, caduque, et dégénérée.

Il n'y a aucune beauté dans cette "danse" et ce corps difforme.

En revanche, ce qui est positif, c'est qu'il assume son envie de danser malgré son corps et le regard des autres (il fait fi du qu'en dira-t'on), et qu'en bougeant il fasse de l'exercice physique qui va lui permettre à terme de maigrir et de se sentir mieux dans son corps et de vraiment danser au bout du compte. Peut-être finira-t'il comme un danseur "classique" ? Elle est là la beauté de la chose.

Ce n'est pas tant le but que le voyage qui est important, c'est-à-dire comment nous nous comportons, comment nous faisons face et comment nous luttons contre nous-mêmes dans l'aventure qui conduit au but. Et pour y parvenir, une seule solution : la Vérité en tout temps, pour une pensée droite, et une action droite posée avec persévérance, courage, et obstination consciente.

Gloire aux héros qui se vainquent eux-mêmes !

Car il n'y a pas de combat, de lutte, plus difficiles que se vaincre soi-même : vaincre le moi est un exploit, c'est très difficile, et seul le tout petit nombre des guerriers courageux et obstinés y parvient. Le Ciel se prend d'assaut :

Matthieu 11:12 - Mais depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu'à maintenant, le royaume des cieux est pris par courage, et les courageux s'en emparent.

À méditer...

En complément sur danse :

En complément sur obèse :

En complément sur gros :

   

Vendredi 4 Mai 2018 - News # 8212 

Armement nucléaire : De nouveaux détails sur les tests américains de la bombe nucléaire B61 filtrent dans les médias. Voir [ici] ().

Le problème majeur posé par cette bombe, c'est que comme sa puissance est modulable, elle va inciter des connards à l'utiliser, et donc à déclencher potentiellement un guerre nucléaire mondiale.

Avec cette bombe, on sort complètement du schéma classique de la dissuasion et de l'auto-destruction mutuelle assurée comme épée de Damoclès. Elle incite certains débiles à l'utiliser à faible puissance, engendrant chez celui qui se la prend sur la gueule une légitime réaction d'utiliser aussi l'arme nucléaire (non graduée cette fois puisque ne disposant pas d'une telle option), et c'est parti mon kiki pour une partie catastrophique de ping pong nucléaire...

En complément sur arme :

En complément sur nucléaire :

En complément sur bombe :

En complément sur atomique :

 

Mardi 1er Mai 2018 - News # 8164 

Musique étonnante : lorsque mon voisin Boubou nous apprend à jouer du N'dobolo avec ses aisselles... 

Incroyable... 

Du jamais vu !

Ça ressemble à une musique de pets... 

C'est dingue...

Je trouve que dans certaines zones du monde, on a l'impression de changer de planète, ce sont d'autres mondes, d'autres mentalités à mille lieus des notres, c'est ahurissant. Comparez cette "prestation" avec de la musique classique par exemple... C'est du délire...

Cela dit, je trouve que cette "musique" a des relents de rap, ce qui montre une fois de plus, et d'une manière tout à fait inattendue, que les rap est assurément une sous-musique, une infra-culture, de la merde, comme ces bruits de pets... 

En complément sur incroyable :

En complément sur voisin :

En complément sur étonnant :

En complément sur musique :

En complément sur dingue :


Mercredi 25 Avril 2018 - News # 8025 

Méthodes sionistes : "Mon agression à Tel-Aviv !" ou le voyage mouvementé de Pascal Boniface en Israël. Voir [ici] ().

Classique des sionistes : dès qu'on est pas d'accord avec eux, on est forcément un antisémite, et certains deviennent même violents voire très dangereux.

Des minables..., parce-que dès qu'on en vient aux mains, c'est la preuve ultime qu'on a plus rien à dire, qu'on a plus aucun argument sérieux et valide à faire valoir.

En complément sur Israël :

En complément sur sionisme :

     

Mardi 17 Avril 2018 - News # 7812 

Trompette baroque.

 

Musique classique baroque anglaise : la musique royale d'Henry Purcell et Georg Friedrich Haendel par Alison Balsom, Lestyn Davies, et Trevor Pinnock de l'English Concert :

Superbe...

Les cuivres sont des instruments fantastiques.

Nota Bene : vous pouvez écouter l'album sur Spotify [là] () et ci-dessous :

En complément sur musique :

En complément sur baroque :

En complément sur classique :

En complément sur Georg Friedrich Haendel :

 

Mardi 10 Avril 2018 - News # 7612 

Lazare à la porte de l'homme riche
par le peintre russe Fyodor Bronnikov
(29 septembre 1827 - 14 septembre 1902).

 

Musique anglaise classique contemporaine : "Five Variants of Dives and Lazarus" de Ralph Vaughan Williams :

Par le Luther College Symphony Orchestra :

Une version plus intimiste par l'Orchestre de chambre I. Pizzetti :

Des airs lents, délicieux, et un peu dramatiques, dans la veine de la belle musique classique anglaise.

En complément sur musique :

En complément sur Ralph Vaughan Williams :

     

Dimanche 8 Avril 2018 - News # 7540 

"Haytime in the Cotswolds" (Temps des foins dans les Cotswolds)
par le peintre britannique James Bateman (1893–1959).

 

Musique classique anglaise contemporaine : "Concerto Grosso for String Orchestra" (1950) de Ralph Vaughan Williams :

La musique anglaise a un charme inimitable.

Les britanniques ont une longue tradition musicale de musique fine et sensible, peut-être liée à la nature de leurs paysages si tranquilles et spécifiques. Cela explique pourquoi les enceintes d'origine anglaise sont parmi les meilleures du monde : PMC, Harbeth, etc.

En complément sur musique :

En complément sur Ralph Vaughan Williams :

     

Lundi 2 Avril 2018 - News # 7406 

Jolie musique classique anglaise de la période moderne : "Sérénade en Sol - 2ème mouvement" de Ernest John Moeran (31 décembre 1894 - 1er décembre 1950) :

Un air lent et délicieux, bien senti.

En complément sur musique :

En complément sur joli :

 

   

Vendredi 30 Mars 2018 - News # 7365 

"La crucifixion" par le peintre italien de la renaissance Andrea Mantegna (1431 - 13 septembre 1506)

 

En ce Vendredi Saint, je n'hésite pas une seconde à vous proposer ce monument de la musique baroque sacrée : "La passion selon Saint-Jean" de Jean-Sébastien Bach, interprété par le Bach Collegium Japan dirigé par Masaaki Suzuki :

Une oeuvre superbe, dramatique, sensible, et profonde (L'introduction ou partie 1 - 1 : "Herr, unser Herrscher", c'est-à-dire "Père, Seigneur et Maître", est de toute beauté).

Au delà de la musique, comment peut-on crucifier un être humain ?! Quelle barbarie... C'est inhumain de faire une pareille chose...

Il faut avoir la conscience profondément endormie, le coeur fermé, et dur comme de la pierre, et l'âme remplie de nombreuses Ténèbres, être donimé par le Mal, pour commettre un pareil acte de cruauté.

En complément sur musique :

En complément sur Jean-Sébastien Bach :

En complément sur classique :

En complément sur baroque :

 

Jeudi 29 Mars 2018 - News # 7325 

"La Sainte Cène" du peintre espagnol de la renaissance Juan de Juanes, 1556.

 

Musique classique baroque sacrée : "Le Messie" de Georg Friedrich Haendel par le Mormon Tabernacle Choir :

Qu'est-ce que le Jeudi Saint ?

Le Jeudi saint est le jour où ont eu lieu :

- Le dernier repas, « la dernière Cène », avec donc par cet événement, l’institution de l'Eucharistie.
- La révélation aux apôtres de la présence d'un traître parmi eux.
- Le récit du lavement des pieds.

Une oeuvre majeure, un monument de la culture musicale occidentale.

Un must !

En complément sur musique :

En complément sur baroque :

En complément sur classique :

En complément sur Georg Friedrich Haendel :

 

Mercredi 28 Mars 2018 - News # 7303 

"Saint-Georges majeur au crépuscule" par le peintre impressionniste français Claude Monet.

 

Musique classique anglaise moderne : "Fantasia on a Theme by Thomas Tallis" de Ralph Vaughan Williams :

Par l'Orchestre Symphonique de Toronto dirigé par Oundjian :

Par l'Orchestre national de la BBC dirigé par Tadaaki Otaka :

Une musique lente, grave, profonde, et sublime.

En complément sur musi :

En complément sur Ralph Vaughan Williams :

     

Lundi 19 Mars 2018 - News # 7144 

 

Musique classique française impressionniste : "Concerto pour la main gauche" de Maurice Ravel par le pianiste Jean-Efflam Bavouzet et l'Orchestre Symphonique de la BBC :

Une autre version par l'Orchestre de l'Université de musique Franz Liszt de Weimar :

Vraiment original, inventif, et superbe.

J'ai le SACD de la version avec Jean-Efflam Bavouzet, et c'est magique.

En fait, il s'agit d'un SACD hybride : il a deux couches : une couche CD normale et une couche DSD. Comme le disque est hybride, un lecteur de CD normal peut le lire mais en qualité CD seulement (44100 Hz sur 16 bits).

Le SACD (Super Audio Compact Disc) avec son format DSD est beaucoup plus ouvert que le CD : c'est incomparable, on respire enfin, et la musique est naturelle.

En fait, je n'ai pas de chaîne Hi-Fi (je n'en ai pas actuellement les moyens), mais j'ai découvert que mon modeste lecteur de Blu-ray lisait les SACD et décodait le format DSD. Incroyable !

Pour en savoir plus sur le DSD (Direct Stream Digital : de 2,8Mhz à 5,6Mhz sur 1 bit), voir [ici] (), [là] (), et [ici] ()).

En complément sur musique :

En complément sur impressionnisme :

En complément sur Maurice Ravel :

   

Dimanche 18 Mars 2018 - News # 7127 

 

Musique classique impressionniste et moderne britannique : "Les planètes" de Gustave Holst (21 septembre 1874 - 25 mai 1934) :

Sommaire :

0:00    Mars
7:27    Vénus
14:52   Mercure
18:39   Jupiter
26:11    Saturne
35:26  Uranus
41:12    Neptune

Très réussi ! (contrairement au reste de son oeuvre qui est insipide, voire insignifiant)

J'ai une préférence pour Vénus, Jupiter, et surtout pour Neptune qui est divin, mystérieux, à la limite de l'énigmatique anxiogène.

Superbe !

En complément sur musique :

       

Samedi 17 Mars 2018 - News # 7111 

Musique classique contemporaine de cinéma : "Hymmn to the fallen" de John Williams, tiré du film "Saving private Ryan", par l'Orchestre symphonique de Boston et le Tanglewood Festival Chorus :

Un chef-d'oeuvre orchestral, sensible, précis, intense, et dramatique, avec des passages de cuivres graves et somptueux, qui transcrit bien la douleur des êtres tombés et perdus lors de cette guerre terrible.

En complément sur musique :

En complément sur John Williams :

En complément sur cinéma :

   

Lundi 12 Mars 2018 - News # 7052 

 

Musique classique contemporaine : prélude du film "49th parallel" (1941) par le grand compositeur britannique Ralph Vaughan Williams (12 octobre 1872 - 26 août 1958), interprété par The National Philharmonic Orchestra dirigé par Bernard Herrmann (c'est de loin la meilleure version disponible au monde, et en plus elle dure une minute de plus que toutes les autres) :

La version avec le début du film :

Lent, sensible, somptueux.

[MAJ du 27 Mars 2018] : Je viens de tomber sur une version chantée par un choeur Joyful Company Of Singers, et intitulée "The New Commonwealth" : superbe ! :

En complément sur musique :

       

 


Dimanche 11 Mars 2018 - News # 7048 

 

Musique française impressionniste : le Royal College of Music fête le centenaire de la mort de Claude Debussy en proposant un programme exceptionnel de 7 heures de musique en direct pour son Festival annuel du clavier :

QUEL GÂCHIS ! :
le Royal College of Music a retiré la vidéo... (ce qu'ils ne font jamais d'habitude)
J'ai sauvegardé la vidéo en FullHD, mais elle fait 1,8 Go :
trop gros pour la mettre en ligne...

FESTIVAL DU CLAVIER : FIN DE LA BELLE ÉPOQUE

11h00 | 11 mars 2018 | Amaryllis Fleming Concert Hall

Debussy Préludes
Vierne Symphonie No 3

Ce printemps, notre festival annuel de claviers marque le centenaire de la mort de Debussy avec une représentation complète de ses Préludes au piano, entrecoupés de mouvements de la Symphonie no 3 de Louis Vierne pour orgue.

Nous célébrons également d'autres œuvres des dernières années de floraison de la Belle Époque (1909-1913) qui se terminèrent au début de la Première Guerre mondiale, avec Prokofiev, Rachmaninov, Fauré, Ravel et Stravinsky interprétées par des pianistes, organistes et pianistes collaboratifs.

Nos portes seront ouvertes toute la journée, alors faites une pause de dix minutes ou restez pendant des heures.

Retrouvez le programme complet des événements de la journée ici ()

Les pièces s'enchaînent, délicieuses, interprétées par de multiples étudiants de cette fantastique école de musique britannique.

Une vidéo monument pour tous les amoureux de Claude Debussy et de la Belle Époque.

Le Royal College of Music est une bénédiction pour l'Angleterre et l'humanité : c'est un endroit rare et magnifique où les êtres peuvent grandir en harmonie et projeter la beauté de la musique à travers le monde.

Les écoles sont l'avenir de l'humanité.
Les écoles sont de petits paradis pour les êtres.

Merci beaucoup aux administrateurs et aux professeurs du Royal College of Music ainsi qu'à leurs étudiants et invités !

Très chaleureusement de la province de Québec, Canada,

Que Dieu vous bénisse tous et votre travail incroyable,

BlueMan.

Remarque postérieure :

Pour avoir regardé plusieurs heures de ce programme, j'ai été frappé par le nombre impressionnant, et anormalement élevé, d'étudiants d'origine asiatique. C'est un fait, un indice clair, de la dégénérescence de l'Occident et de la montée en puissance relative (c'est nous qui descendons, et donc eux nous deviennent supérieurs) des peuples asiatiques encore un peu sains en comparaison de notre état de déchéance.

Faire des études de musique classique à ce niveau international requiert un travail, un engagement, une volonté, un sérieux, et de la persévérance, radicalement incompatibles avec une âme avilie par la pornographie, la fornication, la masturbation, l'homosexualité, et toutes ces saloperies perverses qui détruisent inexorablement les êtres.

Les peuples asiatiques ont encore en leur sain des familles saines, des valeurs positives et droites, et valeurs spirituelles structurantes, à mille lieues des familles françaises contemporaines par exemple, et donc leur enfants sont encore globalement moins dégénérés et avilis par la méduse psychologique du Moi pluralisé que les nôtres, gavés de pornographie et de musique américaine dégénérée et libidineuse.

C'est la raison pour laquelle, ce concert montre autant d'étudiants asiatiques, ce qui est une anomalie remarquable trahissant ce phénomène de dégénérescence inexorable et fatale de l'Occident.

Cette situation s'avère infiniment triste pour nos sociétés, mais hélas, elle est crue et réelle. Voilà le terrible résultat d'avoir laissé les pornographes, les adultères, et les LGBT, se développer dans la société, au mépris des intérêts supérieurs du peuple et de la démocratie. Et le pire est à venir...

Dans l'Univers, tout naît et meurt par le sexe, même les civilisations,

En complément sur musique :

En complément sur impressionnisme :

En complément sur Claude Debussy :

   

Lundi 19 Février 2018 - News # 6843 

"Place de la Concorde" par Joaquín Pallarés Allustante (5 mars 1853 - 17 mai 1935)

 

Musique classique de la période moderne : "3 Novelettes" de Francis Poulenc par Miki Aoki :

Une version plus sensible, jouée admirablement par Yoohee Han :

Une jolie version orchestrale par Sirocco Winds :

Francis Poulenc est incontestablement l'un des compositeurs modernes les plus doués.

En complément sur musique :

En complément sur Francis Poulenc :

En complément sur joli :

   

Samedi 17 Février 2018 - News # 6823 

 

Musique classique baroque allemande : "Concerto brandebourgeois n°5 en ré majeur", BWV 1050 de Jean-Sébastien Bach (31 mars 1685 - 28 juillet 1750) par l'Ensemble Baroque Croatien :

Un joli classique du baroque.

En complément sur musique :

En complément sur joli :

En complément sur classique :

En complément sur baroque :

 

Mercredi 14 Février 2018 - News # 6760 

 

Musique anglaise classique de la période moderne : "The lark ascending" de Ralph Vaughan Williams (12 octobre 1872 - 26 août 1958) par le Kaleidoscope Chamber Orchestra :

Une oeuvre unique, vraiment ravissante et jolie.

En complément sur musi :

En complément sur joli :

     

Jeudi 8 Février 2018 - News # 6655 

Le CD de ce concerto joué avec la même formation du Royal Concertgebouw Orchestra.

 

Musique classique de la période moderne : Concerto en ré mineur pour 2 pianos (en 3 mouvements) de Francis Poulenc par Lucas & Arthur Jussen et le Royal Concertgebouw Orchestra dirigé par Stéphane Denève :

Une oeuvre unique, très originale, ambitieuse, inventive, et splendide.

Un petit chef d'oeuvre.

Un must à savourer !

Nota Bene : ne vous laissez pas rebuter par certains côtés étranges de cette musique : c'est un mélange de musique romantique, impressionniste, et classique moderne. Il faut apprendre à la découvrir et à l'apprécier à sa juste valeur. Écoutez en étant patient. ;)

En complément sur musique :

En complément sur Francis Poulen :

En complément sur Lucas & Arthur Jussen :

   

Vendredi 2 Février 2018 - News # 6551 

Musique classique de la période moderne : "Disparition du palais et des sortilèges de Kachtcheï" du ballet "L'oiseau de feu" d'Igor Stravinsky, par l'orchestre philharmonique de Vienne dirigé par Valery Gergiev :

Vraiment beau.

En complément sur musi :

       

Mercredi 31 Janvier 2018 - News # 6508 

"La terrasse", du fabuleux peintre réaliste Francois-Marie Firmin-Girard
(29 Mai 1838 - 8 Janvier 1921)

 

Musique classique romantique : Prélude en mi mineur (E-Minor) op.28 no. 4, "Suffocation" de Frédéric Chopin, joué par Eric Lu : 

Sensible, triste, et superbe, comme un grand chagrin d'amour...

En complément sur musique :

       

Mardi 23 Janvier 2018 - News # 6348 


Francis Poulenc (7 janvier 1899 - 30 janvier 1963).

 

Musique classique de la période moderne : "Mélancolie" de Francis Poulenc par Julien Bedon :

Une jolie mélodie sensible et ravissante.

En complément sur musique :

En complément sur joli :

     

Dimanche 21 Janvier 2018 - News # 6304 


Portrait de Jean-Philippe Rameau par Joseph Aved (1728).

 

Musique classique française : "Tristes apprêts" tiré de l'opéra "Castor et Pollux" de Jean-Philippe Rameau, par la sublime soprano colorature Sabine Devieilhe :

Tristes apprêts, pâles flambeaux,
Jour, plus affreux que les ténèbres,
Astres lugubres des tombeaux,
Non, je ne verrai plus que vos clartés funèbres.

Toi, qui vois mon cœur éperdu,
Père du jour, ô soleil, ô mon père !
Je ne veux plus d'un bien, que Castor a perdu,
Et je renonce à ta lumière.

Tristes apprêts, pâles flambeaux,
Jour, plus affreux que les ténèbres,
Astres lugubres des tombeaux,
Non, je ne verrai plus que vos clartés funèbres.

Vraiment joli et ravissant ! Et somptueux. La grande classe...

En complément sur musique :

En complément sur joli :

     

Samedi 20 Janvier 2018 - News # 6290 


Léo Delibes - 21 février 1836 - 16 janvier 1891.

Musique classique romantique joliment délicieuse : "Lakmé - Duo des fleurs (Sous le dôme épais)" de Léo Delibes, chanté par Sabine Devieilhe & Marianne Crebassa :

Soyez un tout petit peu patient, parce-qu'à partir de 1:05 ça devient vraiment exquis et délicieux jusqu'à la fin !

En complément sur musique :

En complément sur joli :

     

Jeudi 18 Janvier 2018 - News # 6245 


Claude Debussy.

Musique classique impressionniste : "Reflets dans l’eau" de Claude Debussy par le pianiste surdoué russe Daniil Trifonov :

Une interprétation de toute beauté : sensible, charmante, nuancée parfaitement aussi bien dans les attaques que dans les tempos. Une référence. Un must.

Une autre interprétation par Jean-Efflam Bavouzet (moins bonne à mon avis, mais néanmoins d'une certaine qualité) :

[MAJ du 16 Août 2019] : je viens de découvrir une jeune pianiste qui surpasse tout ce que j'ai pu entendre : elle comprend vraiment la musique, elle a une véritable sensibilité musicale : c'est Alice Burla :

Remarquable !

Elle est bien meilleure ici que Daniil Trifonov dont l'interprétation sonne en comparaison mécanique et numérique.

Ce n'est pas la première fois que je le remarque : les femmes sont bien plus sensibles, fines, et subtiles, pour la musique.

Je ne dis pas qu'un homme ne puisse pas les égaler, voir les surpasser, mais il va falloir qu'il travaille au préalable intensément sur lui-même pour se purifier des parasites de la Légion du Moi pluralisé et permettre ainsi à son essence et à son âme d'obtenir cette sensibilité et cette intelligence particulières.

En complément sur musique :

En complément sur impressionnisme :

En complément sur Debussy :

En complément sur classique :

 

Jeudi 18 Janvier 2018 - News # 6241 

Wendy Carlos, mère transgenre de la musique électronique :

La question immédiate qui vient à l'esprit est : la musique électronique est-elle alors, finalement, une extension, un produit de la perversité ?

Parce-qu'il faut être lucide : cette femme porte le parasite de la perversité sexuelle en elle : ses yeux ne sont pas droits et elle est transgenre.

Il n'est pas anodin que cette personne non ordinaire soit à l'origine de la musique électronique. Il faut aussi se rappeler que nombre de LGBT aiment la techno, musique électronique par excellence, dont la vulgarité, la pauvreté et réduction d'expression sont caractéristiques, diamétralement opposés aux riches nuances et à la beauté de la musique classique par exemple.

Bref, il y a anguille sous roche : il y a là un mystère important à élucider et à comprendre.

En complément sur musique :

En complément sur perversité :

En complément sur homosexualité :

En complément sur LGBT :

 

Vendredi 12 Janvier 2018 - News # 6131 

Les Économistes Atterrés sortent un nouvel ouvrage : "La monnaie un enjeu politique". Voir [ici] ().

SYNOPSIS :

Notre nouvel ouvrage est sorti! Organisé comme un manuel classique, il aborde successivement les fonctions de la monnaie, les mécanismes de la création monétaire, les principales théories, la conduite de la politique monétaire par les banques centrales, la régulation du système et des pratiques bancaires, le système monétaire international. Mais c’est le premier d’un genre nouveau, puisqu’il assume une approche critique de l’enseignement abstrait et néolibéral de ces questions, qui domine aujourd’hui les facultés. Ce manuel s’inscrit dans le sillage de Marx, Mauss, Keynes et Polanyi. Au-delà de la "technique" - au demeurant présentée avec pédagogie - il montre comment la monnaie est au cœur des des crises récurrentes du capitalisme. Il invite ainsi les citoyens à s'emparer des questions monétaires.

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

     

Mercredi 10 Janvier 2018 - News # 6104 

Musique classique impressionniste : "Le jardin féerique" tiré de "Ma mère l'oye" de Maurice Ravel avec une version magistrale, sensible et sublime, pour piano à quatre mains, par Arthur Jussen & Lucas Jussen. Un ravissement somptueux ! :

 

Une transcription incroyable pour choeurs, par Accentus, dirigée par Laurence Equilbey :

 

L'oeuvre au complet de "Ma mère l'oye" par l'Orchestre de l'Université FRANZ LISZT de la musique de Weimar. Magistral !
Le morceau "Le jardin féerique" commence à 13:47. Sublime ! (Et la vidéo est en FullHD : 1920x1080)

En complément sur musique :

       

Lundi 11 Décembre 2017 - News # 5795 

Allemagne nazie et français vichystes : "Quand la gauche collaborait, 1939-1945" :

SYNOPSIS :

Quel est le point commun entre Jacques Doriot, Marcel Déat, Charles Spinasse, Jean Luchaire ou Marc Augier ? Avant de faire le grand écart et de choisir la collaboration avec l'Allemagne nazie, ils ont été des figures de la gauche de l'entre-deux-guerres, pacifistes, communistes ou socialistes.

Il aura fallu du temps, beaucoup de temps, et le travail acharné des chercheurs pour déconstruire la vision caricaturale d’une des périodes les plus troubles et les plus ambiguës de notre histoire. Celle d’une France, sous Vichy, coupée idéologiquement en deux, entre une gauche résistante et une extrême droite collaborationniste.
Une vision sans nuance qui perdura pendant des décennies dans la mémoire collective. « Les sociétés préfèrent percevoir leur passé en termes stables. La notion de ­mutation est inacceptable », explique l’historien Simon Epstein, auteur d’Un paradoxe français et des Dreyfusards sous l’Occupation (Albin Michel), que l’on retrouve, sans surprise, auprès de Pascal Ory et d’Olivier Wieviorka dans le second volet du documentaire de Florent Leone et Christophe Weber consacré, après l’extrême droite entrée en résistance, aux hommes de gauche (socialistes, radicaux, communistes, syndicalistes) qui versèrent dans la collaboration.

Dérive idéologique
Un documentaire classique dans sa forme, qui tient autant, ­sinon plus, aux analyses du trio d’experts qu’aux archives – même si certaines, notamment sonores ou d’actualité, sont ­assez rares. Telle celle sur l’attentat perpé­tré par un résistant le 27 août 1941 contre Pierre Laval et Marcel Déat lors d’un défilé de la Légion des volontaires français contre le bolchevisme (LVF).

A raison, les deux auteurs s’attardent longuement sur la période de l’entre-deux-guerres, tout particulièrement celle des années 1930 où s’effectua le basculement de deux futures figures de la collaboration : Marcel Déat, député socialiste qui rompt en 1933 avec Léon Blum avant d’être exclu de la SFIO – ce qui n’est pas précisé – après avoir formé les « néosocialistes » dont le slogan est : « Autorité, ordre et nation ». Et Jacques Doriot, expulsé du Parti communiste français en 1934 après avoir créé le Comité de défense antifasciste avec des membres de la SFIO et du Parti radical.

Par leur parcours et leur dérive idéologique, qui se matérialisera respectivement par la fondation du Rassemblement national populaire (RNP) et du Parti populaire français (PPF), ces deux hommes incarnent les deux grands courants – pacifisme forcené et anti-bolchévisme – qui forcent les revirements à gauche. Et l’éclatement d’un paysage politique qui finira par être totalement « démantibulé » à la faveur des événements. A commencer par les accords de Munich, en septembre 1938, votés par la gauche (hormis les communistes), qui ouvrent une brèche entre pacifistes convaincus et pacifistes de raison. Et, le 23 août 1939, le pacte germano-soviétique qui déchire le Parti communiste français devenu, de fait, l’allié de l’Allemagne nazie.
Loin de rester attachés aux seuls Déat et Doriot et à leur ­combat acharné et revanchard pour ­conquérir le pouvoir, ou à Jean ­Luchaire, dreyfusard, héritier d’Aristide Briand, devenu ministre de l’information sous Vichy, ou encore le radical-socialiste René Bousquet, grâce auquel Olivier Wieviorka analyse la position des fonctionnaires, Florent Leone et Christophe Weber mettent en lumière d’autres personnalités politiques moins connues. Telle Marc Augier, membre du cabinet de Léo Lagrange dans le gouvernement du Front populaire en 1936 puis combattant dans la LVF et la Waffen SS, ou René Belin, dirigeant de la CGT, avant d’être le principal inspirateur de la Charte du travail et le cosignataire du statut des juifs en 1940. A ce titre – et c’est le seul bémol –, on peut regretter que le basculement dans l’antisémitisme de ces hommes de gauche, dreyfusards et philosémites, soit si peu évoqué et analysé.

Source : Le Monde.

Ce documentaire n'a pas encore été évalué.

En complément sur gauche :

En complément sur nazi :

     

Lundi 20 Novembre 2017 - News # 5580 

Informatique : Qu'est-ce qu'un ordinateur quantique ? :

 

SYNOPSIS :

Interview : en quoi un ordinateur quantique est-il différent ? Le monde quantique est fascinant : à cette échelle, par exemple, les objets peuvent se trouver simultanément dans plusieurs états. Exploitant ce principe, un ordinateur quantique aurait des possibilités bien plus vastes qu’un modèle classique. L’éditeur De Boeck a interrogé Claude Aslangul, professeur à l’UPMC, afin qu'il nous explique le fonctionnement de cette étrange machine.

En complément sur informatique :

En complément sur ordinateur quantique :

     

Lundi 25 Septembre 2017 - News # 5257 

"Jongler avec des photons dans une boîte pour explorer la frontière classique-quantique" par Serge Haroche :

Passionnant !

En plus court et tout aussi fabuleux :

En complément sur quantique :

En complément sur lumière :

En complément sur photon :

   

Jeudi 22 Juin 2017 - News # 4890 

Commerce et concurrence : Costco, le géant américain de la grande distribution débarque en France. Voir [ici] ().

Petits commerçants, comptez vos abattis...

Je vous dis cela car ici au Québec, Costco existe et les prix sont très très compétitifs pour les grandes quantités : imbattables même, dans le sens où c'est même moins cher que les prix de la grande distribution classique (pour les moyennes et grandes quantités).

Seul bémol ici : il faut payer annuellement une carte Costco de 50 $CA pour pouvoir accéder au magasin.

Une solution qui ne s'avérera vraiment intéressante financièrement que si vous êtes une famille (4 personnes et plus). Pour un couple, ça ne vaut pas le coup. Il est alors préférable dans ce dernier cas de demander à une connaissance de vous prêter sa carte.

En complément sur grande distribution :

En complément sur commerce :

En complément sur concurrence :

   

Mercredi 21 Juin 2017 - News # 4857 


La thérapie de choc

du Premier ministre Narendra Modi

contre la population indienne :

 

C’est passé plutôt inaperçu ici mais, voici quelques mois, l’Inde a été confrontée à une thérapie de choc qui a provoqué bien des souffrances parmi la population indienne.  

En 2014, l’Inde connaissait un véritable tremblement de terre politique. Au cours des dix années précédentes, le parti du Congrès national indien (le parti de Gandhi et Nehru, premier Premier ministre indien) avait dirigé le pays en compagnie de quelques autres partis du centre et du centre gauche. Il avait mené une politique néolibérale et fait prospérer la corruption. Mais il était alors apparu que ministres et lobbyistes avaient conclu des arrangements téléphoniques et que 24 milliards d’euros avaient été détournés lors de l’octroi des licences 2G aux entreprises de télécommunication. Partout, des gens étaient descendus dans la rue contre cette corruption. 

Un séisme politique

Lors des élections de 2014, le parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party (BJP, voir encadré) de Narendra Modi tirait profit de la colère du peuple. Modi parvenait à reléguer l’extrémisme religieux de son parti à l’arrière-plan et à faire passer à l’avant-plan sa « lutte contre la corruption ». Il révélait que les grandes entreprises ne payaient pas une roupie d’impôt sur leurs milliards de bénéfices et qu’elles transféraient ces mêmes bénéfices vers des banques suisses. Il promettait au peuple de récupérer tout cet argent noir. 

Le BJP obtenait bien vite une majorité au Parlement. Il formait un nouveau gouvernement, avec Modi comme Premier ministre. D’emblée, ce gouvernement faisait repasser au premier plan un nationalisme fortement teinté de religion. Ceux qui exprimaient des critiques contre les idées conservatrices hindoues ou se déclaraient athées se faisaient agresser, voire tuer par les milices du BJP. La répression des minorités linguistiques et religieuses devenait un point important de l’agenda du gouvernement. Désormais, on voyait très clairement ce que le parti voulait : se débarrasser du cœur de l’Inde, à savoir « l’unité dans la diversité ».

200 milliards d’euros disparaissent en une seule nuit

Fin 2016, le gouvernement annonçait qu’il voulait retirer de la circulation les plus grosses coupures indiennes (de 500 et de 1 000 roupies, respectivement 7 et 14 euros), prétendument dans le cadre de la lutte contre l’argent noir et la fausse monnaie. Les économistes appellent ce genre d’opération une démonétisation. Modi décidait d’appliquer une thérapie de choc.

La population disposait de quinze jours pour échanger ces coupures contre de nouveaux billets de banque de la même valeur. En outre, elle ne pouvait changer en nouveaux billets que pour 5 000 roupies en argent comptant. Le surplus devait être versé sur un compte. Les personnes qui rentraient plus de 250 000 roupies devaient venir expliquer d’où leur venaient de si gros montants. Modi et son gouvernement présentaient cette mesure comme révolutionnaire, mais quel impact a-t-elle eu sur la population ?

Celle-ci en avait ressenti les conséquences immédiatement, le jour même du lancement de la démonétisation. Les billets de banques de 500 et 1000 roupies représentent 86 % du total des devises du pays. En une nuit, 200 milliards d’euros en billets de banque ont perdu toute leur valeur. L’opération s’est déroulée sans la moindre efficacité car le gouvernement de Modi n’était pas prêt à les remplacer par de nouveaux billets de banque. Et ce, alors que l’économie indienne s’appuie sur de l’argent comptant. 88 % des habitants des zones rurales n’ont même pas de compte en banque. 2 ou 3 % à peine de la population indienne utilise des cartes de crédit ou des cartes de débit. De données de la Banque centrale indienne des réserves, il s’avère que 8 % seulement de toutes les transactions financières en Inde se déroulent via des cartes de banque électroniques. Pour 92 % des transactions, on utilise donc toujours de l’argent liquide. Dans une telle économie, si tout l’argent devient illégal en une seule nuit, cela provoque un choc colossal. 

Une guerre économique contre la population indienne 

Les petites et moyennes entreprises ont vu leur chiffre d’affaires se réduire de 50 %, leur main-d’œuvre de 35 %. Les grands fabricants ont noté, eux, une perte de chiffre d’affaires de 20 % et de leur emploi de 5 %. Les premières victimes ont été les travailleurs agricoles et les villageois, les ouvriers d’usine, les petits paysans, les petits commerçants, etc.

Le rapport de l’AIMO (organisation des PME indiennes) a estimé qu’à la fin de l’année comptable 2017, le chiffres d’affaires aura régressé de 55 % et l’emploi de 60 %. Cela va modifier complètement la vie des 250 millions de travailleurs agricoles et de paysans pauvres, des 45 millions de travailleurs de la construction, des 2 millions d’ouvriers des plantations et des 32 millions de travailleurs des secteurs non organisés. Et les gens qui possédaient des cartes de crédit n’ont pu utiliser les distributeurs automatiques car ceux-ci n’étaient pas encore pourvus des nouveaux billets.

Il y a donc eu des files interminables devant les banques. Mais celles-ci n’avaient pas reçu suffisamment d’argent du gouvernement. Au point que des gens ont fini par mourir de faim, car leur argent péniblement gagné était devenu sans valeur. Bien des gens sont morts alors qu’ils faisaient la file – parfois depuis plusieurs jours – devant les banques. Il est devenu très clair aux yeux de la majorité de la population que Modi se moquait d’elle. De plus, le gouvernement ne s’est jamais excusé pour tous ces décès.  

Pas de lutte contre la corruption

Il a continué à défendre ses mesures de choc et sa répression en les qualifiant de « particulièrement efficaces ». Mais c’est inexact. Plusieurs enquêtes avaient prouvé que l’argent noir provenait en premier lieu des activités frauduleuses des grandes entreprises. Plus de 80 % de l’argent illégal qui sort de l’Inde provient de ces activités frauduleuses. Il s’agit dans ce cas de sous-déclaration de volumes de production et de sur-déclaration de coûts du travail et autres afin de renseigner moins de profit et de payer ainsi moins d’impôts. De cette façon, l’argent noir s’accumule. A cela s’ajoutent les énormes fuites de capitaux vers l’étranger. 

La façon la plus récurrente de faire sortir de l’argent du pays consiste à sous-facturer les exportations et à sur-facturer les importations. Mais ni le gouvernement Modi ni les précédents gouvernements fédéraux n’ont jamais entrepris la moindre action contre les grands délinquants du monde des affaires.

Modi avait promis de récupérer tout l’argent noir. Mais rien n’a été fait. La quasi-totalité des billets de banque déclarés sans valeur ont été rapportés aux banques. Ceci prouve que la majorité de l’argent noir n’avait pas abouti dans les mains des travailleurs et certainement pas en argent comptant. 

La véritable raison de cette guerre économique contre le peuple 

De très nombreuses entreprises cotées en bourse ont contracté d’énormes prêts auprès des banques indiennes, pour quelque 160 milliards d’euros. Au lieu de forcer les grandes entreprises à rembourser l’argent emprunté, le gouvernement a suivi une autre voie. La démonétisation avait donc pour but de sauver les banques d’une faillite provoquée par leurs prêts irresponsables aux entreprises. 

L’État pille l’argent des pauvres pour le céder aux riches. En rendant les billets de banque sans valeur, les autorités ont forcé les gens à verser leur argent liquide aux banques. C’est une sorte de prêt non officiel (un « bail-out », autrement dit un renflouement) aux banques mais, par ailleurs, le gouvernement n’a pas l’intention de forcer les grandes entreprises à rembourser leurs emprunts. 

De plus, le gouvernement a contribué à ce que le marché indien passe de façon abrupte d’une économie scripturale à une économie digitale, estimée à quelque 500 milliards d’euros en 2020. C’est un marché gigantesque pour des entreprises comme Visa, Mastercard ainsi que pour bien d’autres institutions financières internationales.

Pour tout achat ou utilisation de la carte, les deux entreprises américaines Visa et Mastercard perçoivent des frais de transaction de 2 à 3 %. Des milliards sont transférés de la sorte de la population indienne vers les actions aux Etats-Unis. Le gouvernement indien avait créé un lien de collaboration en ce sens, appelé Better Than Cash, avec USAID, Visa, Mastercard, Citi, etc.

En juillet-septembre 2015, USAID (United States Agency for International Development, agence du gouvernement américain pour le « développement ») avait mené une enquête en Inde pour examiner jusqu’où l’on pouvait accroître le recours aux paiements digitaux, surtout parmi les consommateurs à bas revenu. S’agissait-il déjà des préparatifs de la démonétisation ? La démonétisation est un exemple classique du mariage entre le néolibéralisme et l’autoritarisme. Via cette thérapie de choc qui l’a plongée dans un chaos complet tout en valant bien des souffrances à ses millions de pauvres, l’Inde a montré au monde qu’elle se muait en toute jeune alliée de l’impérialisme américain.  

Le Bharatiya Janata Party

Le Bharatiya Janata Party n’est pas vraiment tolérant sur le plan religieux. Il a des liens historiques avec le groupe paramilitaire d’extrême droite Rashtriya Swayamsevak (RSS). Nathuram Godse, l’assassin du Mahatma Gandhi, était membre de ce RSS. Bien que le RSS le nie, son frère Gopal Godse, co-suspect dans l’assassinat, écrit dans sa biographie qu’ils faisaient tous deux partie de ce groupe. 

Le BJP a joué un rôle important dans la destruction de Babri Masjid, un lieu saint des musulmans, d’une grande importance historique. Le parti avait annoncé qu’il allait construire au même endroit un temple au dieu hindou Ram. Cette destruction est considérée comme la principale raison de toutes les tensions religieuses. 

Le BJP a choisi le très controversé Narendra Modi comme dirigeant des élections de 2014. Quand les groupes terroristes hindous de droite ont assassiné des milliers de musulmans et en ont chassé des centaines de milliers de leur lieu de naissance à Gujarat, Narendra Modi était le Premier ministre de cette province. Et il plane sur sa personne de sérieuses présomptions d’abus de pouvoir et d’aide reçue de la part de groupes terroristes.

Source : Solidaire.org ().


Ou comment un seul homme, un véritable enculé, a ruiné tout un peuple...

Il pillé des millions de pauvres au profit de banques, de multinationales, et d'intérêts étrangers comme VISA.

Ahurissant...

Le prototype du politicien traître dans toute sa "splendeur".

Un sale con à pendre haut et court en place publique.

Un article à lire absolument dans son intégralité !

En complément sur Inde :

En complément sur ruine :

En complément sur faillite :

En complément sur trahison :

En complément sur traître :


Mardi 18 Avril 2017 - News # 3380 

François Asselineau : "Les prétendus grands candidats ne veulent pas être confrontés aux autres" sur Radio Classique le 18 Avril 2017. Voir cette [vidéo] ().


Jeudi 6 Avril 2017 - News # 3085 

François Asselineau était l'invité par téléphone sur Radio Classique à 07h50 dans l'émission "L'invité du matin" du 06 Avril 2017. Voir cette [vidéo] ().

À 07h50... Bonjour l'horaire...


Jeudi 30 Mars 2017 - News # 2962 

 

"Note sur la suppression générale des partis politiques" de Simone Weil (à ne pas confondre avec l'avorteuse Simone Veil), un texte datant de 1940. Voir [ici] ().

L'article 4 de la Constitution de 1958 dispose que : « Les partis et groupements politiques concourent à l'expression du suffrage. » Ne concourent-ils pas surtout, et corrélativement, à l'expression du mensonge ? C'est la question impie que Simone Weil posait déjà dans sa Note sur la suppression générale des partis politiques, publiée dans la revue La Table Ronde en 1950 et que les Editions Climats ont eu la bonne idée de rééditer, augmentée des réactions enthousiastes d'André Breton et d'Alain, respectivement parues dans Combat et La Table Ronde. Simone Weil est précieuse parce-qu'elle appartient à un ancien régime de l'esprit, classique donc éternel, qui ne renonce jamais à poser les questions du « bien, de la vérité et de la justice » sur le plan politique. Observatrice particulièrement lucide des démocraties et des totalitarismes, la philosophe a vu les partis politiques mentir par vocation (en bon platonisme, rien ne s'oppose autant à la vérité que l'opinion) et par profession (propagande et servilité) : « Si l'on confiait au diable l'organisation de la vie publique, il ne pourrait rien imaginer de plus ingénieux. » Conclusion : « La suppression des partis serait du bien presque pur. » Excellent. Source : Le Figaro ().

Un extrait en PDF, réalisé par Étienne Chouard, est lisible [ici] ().


Dimanche 3 Février 2013 - News # 383 

"« Le mariage pour tous » : une supercherie linguistique doublée d’un mensonge" ou les réflexions objectives cinglantes et pertinentes d'un un professeur de lettres classiques ayant enseigné pendant 40 années au collège et au lycée. Voir [ici] (). Une superbe démonstration du travestissement des mots opéré par le ténébreux lobby LGBT et les partisans du mariage homosexuel. Relayez sa lettre !


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .