Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



 News # 20896 temporairement permanente 

Nous sommes en Octobre : merci à ceux qui le peuvent de supporter le site en faisant un don [ici] ().

Par avance, un grand merci !

Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

63 News

Mercredi 16 Octobre 2019 - News # 21306 

Islamisation de la société et des esprits faibles de gauche : pas de place  rnaud Beltrame à Marseille “pour ne pas provoquer”. Voir [ici] ().

En un mot, les Français ne sont plus chez eux à Marseille... 

C'est gravissime.

Quelle démission...

Quelle bande de collabos et de traîtres, c'est ahurissant !

Merci à OS pour ce lien édifiant. 

En complément sur Arnaud Beltrame :

En complément sur islamisation :

En complément sur collabo :

   

Mercredi 9 Octobre 2019 - News # 21109 

La liste des annonceurs refusant de collaborer avec Éric Zemmour s’allonge. Voir [ici] ().

Ou le pouvoir de l'argent sur la politique.

Il est mort : les chaînes et les radios ne vont pas hésiter un instant, et le sacrifier sur l'autel de leurs profits et du politiquement correct.

En complément sur Éric Zemmour :

       

Mardi 17 Septembre 2019 - News # 20415 

 

Surréaliste : à Nantes, un guet-apens policier pour capturer un homard géant ! Voir [ici] () puis la suite de l'affaire [là] ().

C'est du délire... 

Clefs de bras, brimades, et menaces du genre : « on va te faire fermer ta gueule »... Il faut être réaliste, la France verse dans la dictature, et ce genre d'incident explique comment la collaboration en 1940 a été possible : il y a dans la police française des individus objectivement fascistes.

La France suinte une mentalité dictatoriale, de milices, c'est détestable. On ne s'en rend pas compte quand on baigne constamment dans cette ambiance malsaine, mais vu de l'extérieur, c'est vraiment fragrant je vous assure. Tout est barricadé en France. Les maisons sont cerclées de murs, et de grilles, partout.

Vous allez en chier en France, croyez moi... Ça va être vraiment dur.

Bien content d'être parti émigrer au Québec moi !  (Et moi, je suis un migrant LÉGAL : je me suis soumis à toutes les demandes et examens exigés par mon futur pays d'accueil, et ne suis pas un clandestin irrespectueux des lois et des habitants du Québec)

En complément sur dictature :

En complément sur fascisme :

En complément sur surréaliste :

   

Mardi 27 Août 2019 - News # 19793 

Le prince Andrew serait disposé à collaborer avec le FBI dans l’affaire Jeffrey Epstein. Voir [ici] ().

Curieux.

Il veut se discupler à tout prix.

En complément sur Jeffrey Epstein :

       

Dimanche 11 Août 2019 - News # 19462 

«Martine s'en branle» : une collaboratrice du ministre de l'Agriculture se moque de Greta Thunberg. Voir [ici] ().

Pour une fois, je suis d'accord avec le gouvernement : moi aussi, je m'en branle de Greta Thunberg ! 

C'est une petite conne vaniteuse sponsorisée par George Soros et consorts.

En complément sur Greta Thunberg :

       

Dimanche 11 Août 2019 - News # 19461 

Migrants : les jolies affiches d'Action Emploi Réfugiés :

 

"Jacques" ? Vraiment ? Mais il se foutent en plus de notre gueule ces connards immigrationnistes !

 

Action Emploi Réfugiés : des collabos du capitalisme qui font la promotion du dumping social par l'emploi d'esclaves. C'est honteux !

Merci à OS pour le lien.

En complément sur migrants :

En complément sur réfugié :

En complément sur dumping social :

En complément sur esclavage :

 

Mardi 25 Juin 2019 - News # 18376 

Dénonciation : Facebook fournira désormais à la justice française les adresses IP des auteurs de propos haineux sur internet. Voir [ici] ().

Facebook transformés en collabos et auxiliaires de police... On est en pleine occupation.

En complément sur Facebook :

En complément sur collabo :

     

Mercredi 22 Mai 2019 - News # 17569 

Un journaliste de BFMTV explique que les communistes ont collaboré avec les nazis en France. Voir [ici] ().

Ce "journaliste" de mes fesses est un petit merdeux vaniteux, c'est honteux. Il devrait être sanctionné par le CSA.

En complément sur BFMTV :

En complément sur nazi :

En complément sur collaboration :

   

Jeudi 9 Mai 2019 - News # 17218 

Fichage des Gilets jaunes : plus de 100 médecins appellent à la «désobéissance éthique». Voir [ici] ().

Bravo.

Le drame, c'est qu'il y ait des collabos de médecins qui transmettent les informations.

En complément sur fichage :

       

Jeudi 2 Mai 2019 - News # 17036 

Astronomie, astrophysique, et cosmologie : "Des exoplanètes aux trous noirs : MATISSE, une aventure humaine", une conférence de Pierre Cruzalèbes :

SYNOPSIS :

Fruit d'une collaboration de plus de 12 ans entre les ingénieurs et les astronomes européen de France, Allemagne, Pays-Bas, Autriche, Hongrie et de l'ESO, MATISSE (Multi-AperTure mid-Infrared SpectroScopic Experiment) est aujourd'hui l'instrument interférométrique le plus puissant au monde dans le domaine de l'infrarouge moyen. Installé sur le Very Large Telescope (VLT) du Mont Paranal au nord du Chili, il permet de sonder l'environnement des jeunes étoiles où se forment les systèmes planétaires, les enveloppes de poussière autour des étoiles à différentes étapes de leur évolution, ainsi que l'environnement des trous noirs supermassifs situés au centre des galaxies.

Une conférence très originale parce-que portant sur la construction d'une expérience, un aspect que l'on voit rarement.

Quelle complexité, et quel travail... 

Étonnant.

À voir.

En complément sur astronomie :

En complément sur astrophysique :

En complément sur exoplanète :

En complément sur trou noir :

En complément sur Pierre Cruzalèbes :


Dimanche 23 Décembre 2018 - News # 13754 

Jacline Mouraud, l'un des premiers Gilets jaunes à être médiatisés, envisage de créer son parti. Voir [ici] ().

Ça y est : la collabo va servir de diviseur pour les gilets jaunes et les Français.

"Jacline Mouraud est en effet partisane du dialogue avec l’exécutif"

Une plaie cette femme.

Elle n'a rien compris. On ne veut pas d'un nième parti, mais d'une démocratie directe participative, précisément sans partis, ni lobbies, etc. : le pouvoir des citoyens, pour les citoyens, par les citoyens.

En complément sur Jacline Mouraud :

       

Samedi 22 Décembre 2018 - News # 13730 

La collabo Jacline Mouraud photographiée avec Macron ? :

Je ne suis parvenu à retrouver cette photo sur le Net : ça pourrait être un montage...

En revanche, on ne trouve pas sa photo à elle sous cette forme, c'est étrange... Si c'était un montage, on devrait la retrouver...

De même, elle est plus jeune sur cette photographie. Or, impossible de trouver des photographies d'elle au même âge...

Bon, deux minutes après avoir tapé cette news, j'ai finalement trouvé les deux photographies ayant servi au montage :

Comme quoi, en cherchant bien, on arrive à trouver la vérité.

Seul bémol : l'individu qui a fait ce montage est un connard : il induit les gens en erreur.

En complément sur Jacline Mouraud :

       

Dimanche 2 Décembre 2018 - News # 13158 

Gilets jaunes : suite à l'opération initiée par l'UPR (Voir [ici] ()), à l’heure qu’il est, nous connaissons déjà les  14  premiers collabos de députés ainsi que  2  sénateurs qui soutiennent et protègent Macron : ils ont en effet répondu négativement au fait déposer une demande de destitution d’Emmanuel Macron selon la procédure de l'Article 68 :

Députés traîtres, par ordre alphabétique :

- Avia Laetitia (LREM)
- Crouzet Michèle (LREM)
- Jumel Sébastien (GDR)
- Larive Michel (LFI)
- Louwagie Véronique (LR)
- Ruffin François (LFI)
- Bernalicis Ugo (LFI)
- Cinieri Dino (LR)
Dupont-Aignan Nicolas (NI)
- Goulet Perrine (LREM)
- Kamowski Catherine (LREM)
Mélenchon Jean-Luc (LFI)
- Pellois Hervé (LREM)
- Peltier Guillaume (LR)

 

Sénateurs traîtres, par ordre alphabétique :

- BAS Philippe
- LONGUET Gérard

Quel honte !!

Bande de traîtres au peuple !

Vous ambitionnez de garder vos postes, vos rémunérations, et vos privilèges, ou encore de devenir ministre ou président !

Vous n'avez toujours pas compris que la 5ème république c'est fini ??

 

Pour consulter les réponses des Députés et des Sénateurs concernant l'article 68 :

   

En complément sur gilet jaune :

En complément sur député :

En complément sur sénat :

En complément sur destitution Macron :

 

Jeudi 29 Novembre 2018 - News # 13045 

 

François Asselineau de l'UPR : La « collaboration » implicite de Macron à la demande allemande de céder à l’Union Européenne (en fait : à l’Allemagne) notre siège permanent au Conseil de sécurité de l'ONU renforce encore l’urgence de lancer la procédure de destitution. Voir [ici] ().

Une affaire gravissime !

Députés de l'opposition, réveillez vous bordel, c'est urgent !

En complément sur siège l'ONU :

En complément sur Macron destitution :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur François Asselineau :

En complément sur UPR :


Dimanche 25 Novembre 2018 - News # 12938 

Gilets jaunes : "BFM collabos !" : des journalistes de BFMTV se font huer à Toulouse. Voir [ici] ().

Bien sûr que ce sont des collabos : faut pas déconner.

BFMTV se moque du monde depuis trop longtemps.

Et ces crétins ne comprennent toujours pas pour le peuple leu en veut. Des crétins., déconnectés du réel et inconscient.

En complément sur gilet jaune :

       

Mardi 13 Novembre 2018 - News # 12599 

"Réponse de la Rédaction d’E&R (Égalité & Réconciliation) à notre ex-camarade et collaborateur Vincent Lapierre" :

SYNOPSIS :

Le rédacteur en chef d’Égalité & Réconciliation Pierre de Brague répond aux accusations de Vincent Lapierre.

Le divorce est consommé.

Beaucoup de considérations psychologiques, mais pas un mot sur les strikes (inutiles et préjudiciables pour tous à mon avis : vous pouviez vous séparer "gentiment" dans le silence).

En complément sur Égalité & Réconciliation :

En complément sur E&R :

En complément sur Vincent Lapierre :

En complément sur Pierre de Brague :

 

Dimanche 14 Octobre 2018 - News # 11857 

Marseille : pas de place Arnaud Beltramepour ne pas provoquer”. Voir [ici] ().

« Collaborer avec l’ennemi », une « tradition de la gauche » : c'est tout à fait ça.

La gauche aurait, selon ses mots, avancé « le prétexte fallacieux que cette place n’était pas assez prestigieuse, pour enfin avouer la vérité » : la population locale de ce quartier populaire prendrait cela pour « une provocation ».

Ces politiciens sont décidément des traîtres à la patrie, et ils n'ont en plus aucun courage.

La Nation doit-elle respecter et honorer un héros de la gendarmerie ou bien les terrorises qui l'ont assassiné ? Ahurissant !

En complément sur Arnaud Beltrame :

       

Mardi 9 Octobre 2018 - News # 11767 

Combien coûte la présidence française : "L'argent de l'Élysée" :

SYNOPSIS :

C'est l'un des plus beaux palais de la République. Le saint des saints de la politique française. L'un des lieux les plus exposés et les moins connus : l'Élysée, 32 millions d'euros de budget, un millier de collaborateurs selon certains, un patrimoine immobilier conséquent. La présidence française ne publie pas le détail de ses comptes (son budget officiel se limite à une quinzaine de lignes) et n'est soumise à aucun contrôle. Son organisation ne fait pas l'objet de documents publics. Depuis quelques années, un député socialiste, René Dosières, s'est mis en tête de rendre publiques les dépenses de l'Élysée.
 

Quelle différence avec la Findande... 

En France, tout est caché, c'est le règne de l'opacité et presque de l'omerta. Antidémocratique.

Imitons les finlandais !

À voir !

En complément sur coût :

En complément sur Élysée :

     

Vendredi 28 Septembre 2018 - News # 11509 

Rémunérations abusives et scandaleuses : Quand l'Assemblée paye 6.000 euros net ses secrétaires. Voir [ici] ().

C'est une honte. Et tout cela est payé par les Français.

Pour mémoire, le salaire national médian des Français est de 1.732 euros net par mois, et il faut payer des impôts dessus !

L'article parle de "sommets incompréhensibles" mais c'est parfaitement compréhensible : les députés achètent le silence de leur collaborateurs et de tout le personnel de l'Assemblée Nationale.

En complément sur Assemblée Nationale :

En complément sur rémunération :

En complément sur scandaleux :

En complément sur abus :

En complément sur député :


Mercredi 26 Septembre 2018 - News # 11463 

Le Sénat vote une hausse de 10 % de l’enveloppe pour les collaborateurs parlementaires. Voir [ici] ().

Les traîtres !

Alors que les élus ne cessent d'augmenter les taxes et les impôts pour les citoyens, et de réduire les aides de toutes sortes, ces traîtres augmentent leurs collaborateurs... 

Ils ont décidément perdu tout sens du discernement, et ne sont pas là pour nous servir, mais bien pour SE SERVIR.

Inique !

En complément sur Sénat :

       

Jeudi 26 Juillet 2018 - News # 10073 

Affaire Alexandre Benalla : Un collaborateur de Gérard Collomb épinglé avec un brassard “police” et un gillet pare-balles de la police. Voir [ici] ().

Décidément...

Je pense là qu'ils vont tous descendre aux Enfers : la presse et les journalistes doivent être en train d'examiner à la loupe des milliers de photos, et ils vont retrouver plein de choses anormales...

On va se régaler des pratiques irrégulières de notre traîtres de politiciens... 

L'affaire Benalla ? Une aubaine pour virer Macron et plein de ses CONseillers et sinistres...

En complément sur Alexandre Benalla :

En complément sur Gérard Collomb :

     

Mardi 24 Juillet 2018 - News # 10030 

Affaire Alexandre Benalla : Emmanuel Macron s’est exprimé devant les députés de la majorité - l’intégralité de son intervention :

Macron ou l'art de noyer le poisson...

Quid de son passage de Brigadier à Lieutenant Colonel à 26 ans !

Quid de son statut de secret défense ?

Seul le Président a pu donner des ordres aussi aberrants : aucun de ses collaborateurs n'avait de raison de faire cela. Il est évident qu'il s'agit de la part du président de favoritisme, de récompenses, etc.

 

         

Samedi 21 Juillet 2018 - News # 9946 

Affaire Alexandre Benalla : Le collaborateur d’Emmanuel Macron placé en garde à vue. L’Élysée a également annoncé ce vendredi que la présidence va licencier ce chargé de mission. Voir [ici] ().

Ça y est : ils le lâchent.

Mais il ne va pas être le seul à sauter : Gérard Collomb pourrait dégager aussi.

En complément sur Alexandre Benalla :

       

Vendredi 20 Juillet 2018 - News # 9894 

Après Alexandre Benalla, un autre collaborateur de Macron placé en garde à vue. Voir [ici] ().

Décidément, Macron est entouré de voyous...

C'est le phénomène de l'hubris : des gens immatures psychologiquement et sans sagesse aucune deviennent fous, comme de petits seigneurs, dès qu'ils accèdent à des postes de pouvoir où il n'y a trop de contrôle. Alors ils font n'importe quoi, et se croient tout permis.

En complément sur Alexandre Benalla :

En complément sur hubris :

     

Jeudi 19 Juillet 2018 - News # 9887 

Affaire Alexandre Benalla : de nouvelles images montrent le collaborateur de Macron agresser une manifestante :

Des voyous...

En complément sur Alexandre Benalla :

       

Mercredi 18 Juillet 2018 - News # 9863 

Un collaborateur d'Emmanuel Macron filmé en train de frapper un manifestant le 1er mai. Voir [ici] ().


Lundi 2 Juillet 2018 - News # 9484 

"Ma démission d'Egalité & Réconcilation" : suite à un conflit avec certaines personnes, Jacob Cohen quitte l'association, mais continue sa collaboration :

Il y a des connards dans toutes les organisations...

Une minorité de nuisibles peut faire des dommages considérables, à fortiori s'ils sont placés à des postes clés.

Peut-être qu'Alain Soral devrait faire le ménage de temps en temps.

En revanche, là où Jacob Cohen fait une erreur de jugement, c'est sur l'expression "en pleine offensive sioniste" : ce n'est pas de la part d'Alain Soral une revendication de monopole du combat contre le sionisme que cette expression désigne, mais ce moment particulier où les forces sionistes attaquent fortement E&R. Dit autrement, cette démission est mal venue en cette période de persécutions où tous et chacun sont nécessaires pour défendre la maison. Maintenant, Jacob Cohen a le droit de s'en aller.

Ce qui est étrange aussi, c'est que cette démission intervienne presque en même temps que le retrait de Vincent Lapierre d'ERTV : voir [ici] (). Se passerait-il des choses plus graves au sein d'E&R ? Affaire à suivre...

En complément sur Jacob Cohen :

En complément sur Egalité & Réconcilation :

     

Jeudi 7 Juin 2018 - News # 8941 

 

 Alerte majeure de censure forte déguisée : Internet, tel que nous le connaissons est en danger !

Oubliez le RGPD, la nouvelle proposition de l'Union Européenne sur le droit d'auteur sera un désastre complet et total pour Internet :

Aujourd'hui, c'est le jour du RGPD, et beaucoup de gens se réveillent dans un monde où la réglementation de l'UE a un impact généralisé (et pas toujours positif) sur le fonctionnement d'Internet. Comme nous l'avons détaillé au cours des dernières années, bien qu'il y ait beaucoup de bonnes idées dans le RGPD, il y en a aussi beaucoup de ridiculement mauvaises, combinées à une rédaction mal conçue, et nous en voyons déjà quelques-unes. Mais croyez-le ou non, la menace de l'UE est encore plus grande et elle a reçu peu d'attention: la nouvelle proposition de réforme du droit d'auteur de l'UE devrait être votée le mois prochain et elle sera vraiment désastreuse pour Internet. Tel qu'il est actuellement, Julia Reda, membre du Parlement européen, donne l'alerte et demande aux gens de s'exprimer. Comme elle le fait remarquer, beaucoup de gens qui se foutent maintenant du RGPD souhaitent qu'ils se soient impliqués il y a plus de deux ans lors de son débat. Et si vous êtes préoccupé par la problématique de cette nouvelle réforme du droit d'auteur pour Internet, il est temps de parler (oui, même si vous n'êtes pas dans l'UE):

En matière de droit d'auteur, vous avez maintenant la chance d'avoir une influence - une chance qui sera perdue depuis deux ans, quand nous serons tous «soudainement» confrontés au défi de devoir implémenter des filtres de téléchargement et le «lien» impôt » - ou courir dans de nouvelles limites sur ce que nous pouvons faire en utilisant les services Web sur lesquels nous comptons.

À l'opposé du RGPD, les experts s'accordent presque à dire que la loi sur la réforme du droit d'auteur, telle qu'elle est actuellement, est vraiment mauvaise . Alors que dans le cas du RGPD, les institutions de l'UE ont apporté de nombreux changements contre les efforts concertés de lobbying des grands groupes, dans la réforme du droit d'auteur, ils sont sur le point de leur donner exactement ce qu'ils veulent.

Le Parlement et le Conseil disposent de plus d'un an et demi pour corriger les vives lacunes de la proposition de la Commission - mais malgré leur complexité croissante , les dernières versions des deux institutions ne respectent pas les normes de base en matière de maniabilité et de proportionnalité

La publication de Reda détaille les nombreux problèmes de la proposition de copyright actuelle - dans laquelle un simple lien vers un site d'actualités peut nécessiter de payer de l'argent et où les inquiétudes sur la manière dont cela pourrait avoir un impact négatif sur Internet sont ignorées. Peut-être même pire est l'idée de filtrage obligatoire. Les grandes maisons de disques et studios de cinéma ont, bien sûr, poussé ce genre de chose pendant des années pour revenir à Google (principalement) et Facebook (un peu). Mais, voici la chose: à la fois Google et Facebook ont ​​déjà ces filtres (et dépensé des dizaines de millions de dollars sur eux). Ce genre de loi se fout de tout le monde .

Et, en fait, c'est même pire qu'une règle de filtrage obligatoire - parce que l'UE s'est rendu compte qu'une telle règle violerait d'autres lois de l'UE. Donc, au lieu de cela, il a décidé de réduire les protections de responsabilité intermédiaire pour rendre le filtrage obligatoire nécessaire:

Rendre les plates-formes directement responsables de toutes les violations de droits d'auteur par leurs utilisateurs, et leur proposer d'éviter cette responsabilité déraisonnable s'ils peuvent montrer qu'ils ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour empêcher le contenu protégé d'apparaître en ligne . 13, paragraphe 4 ). Ce qui reste totalement optionnel, bien sûr!

Tragiquement, le seul point de désaccord qui subsiste au Conseil est de savoir si cette proposition est assez mauvaise ou devrait être aggravée .

Nous avons déjà passé des années à expliquer comment cela conduirait à une censure généralisée en ligne, mais ce serait aussi un désastre pour la plupart des plates-formes non-Google / Facebook. Des entreprises de taille moyenne telles que Github ont déjà parlé de la façon dont cela pourrait effectivement détruire sa capacité d'exploitation , et beaucoup d'autres sites seraient également touchés. Tout type de site forum serait en danger sérieux. Reddit, Pinterest, Twitch, Imgur, Wordpress, Moyen, Vimeo. Cela créerait une responsabilité massive pour tous ces sites, rendant presque impossible pour beaucoup d'entre eux de fonctionner dans l'UE.

Reda note qu'un nouveau projet pourrait aggraver cette situation en notant que même avoir des filtres ne sera pas suffisant pour éviter la responsabilité:

La dernière version de M. Voss élargit le champ d'application de la proposition de censure à toutes les plateformes Web (a) dont l'objectif est de "donner accès au contenu protégé par les utilisateurs" et "d'optimiser" ce contenu. Qu'est-ce qui compte comme optimisation? Parmi une longue liste d'actions, nous trouvons que "afficher" les téléchargements rend déjà les plateformes juridiquement responsables de toute violation du droit d'auteur qu'elles pourraient inclure ( Considérant 37a ).

Et dans sa version, les services Web ne peuvent même pas éviter la responsabilité en mettant en œuvre des filtres de téléchargement . Pour se protéger d'une poursuite, ils devraient obtenir des licences de tous les détenteurs de droits existant sur la planète avant de permettre aux utilisateurs d'être mis en ligne, au cas où le téléchargement contiendrait (une partie de) leurs œuvres.

Il affirme également que la vérification de chaque téléchargement d'un utilisateur pour savoir s'il inclut l'une des centaines ou des milliers d'œuvres protégées ne constitue pas une "surveillance générale" ( considérant 39 ) , ce qui serait interdit.

Comme Reda le souligne également, la plupart des États membres de l'UE semblent soutenir ces idées horribles (ou même pousser à l'aggraver). Ce qui se dresse aujourd'hui entre cette horrible loi qui gâche Internet, c'est justement le Parlement de l'UE qui doit actuellement voter à ce sujet fin juin (probablement le 20 ou le 21). Si vous êtes dans l'UE, il est temps de prendre la parole . Si vous êtes en dehors de l'UE, cela aiderait aussi à prendre la parole et à faire savoir au Parlement européen que c'est une idée horrible qui aura des problèmes importants pour l'internet, la liberté d'expression et l'innovation.

Source : TechDirt () - Traduction amateur par BlueMan.

En clair : sous couvert d'invocation du droit d'auteur, du copyright, Internet va subir une transformation majeure par la censure, le filtrage, et les procédures judiciaires tout azimut pour violation de copyright. Le fair use (même avec un lien de renvoi vers l'article original) va disparaître si cette loi scélérate est votée...

Une fois de plus, on constate avec dépitement que nos politiciens et l'Union Européenne sont des traîtres...

Il faut comprendre que devoir payer pour un lien est démentiel et que cela a immédiatement une conséquence : cela empêche la libre diffusion de l'information...

Le seul point positif, si cette loi devait entrer en vigueur, c'est que cela va booster les sites alternatifs d'informations créant du contenu, et pousser ces sites et des millions de blogs à passer dans un mode collaboratif en mettant sur chacun de leurs articles ou vidéos une mention du genre Creative  Commons () de manière à échapper à ce problème législatif relié au droit d'auteur et au copyright :

Si cette loi est votée, je pense qu'Internet va se diviser en deux sphères :

Cette affaire va obliger chaque personne physique et moral à se positionner, à se définir : pour le profit ou pour l'Humanité.

Intéressant comme exercice, et comme période...

Affaire à suivre !

En complément sur Internet :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur copyright :

En complément sur alerte :

En complément sur censure :


Dimanche 3 Juin 2018 - News # 8860 

Histoire des sciences : "Nikola Tesla était-il un génie interdit ?" Par Révélations & Aventures Web :

SYNOPSIS :

Nikola Tesla, né le 10 juillet 1856 à Smiljan dans l'Empire d'Autriche (actuelle Croatie) et mort le 7 janvier 1943 à New York, est un inventeur et ingénieur naturalisé américain (en 1891) d'origine serbe. Il a principalement œuvré dans le domaine de l’électricité, mais était également ingénieur mécanique.

Tesla a d'abord travaillé dans la téléphonie et l'ingénierie électrique avant d'émigrer aux États-Unis en 1884 pour travailler avec Thomas Edison, avant de collaborer avec George Westinghouse qui enregistra un grand nombre de ses brevets. Considéré comme l’un des plus grands scientifiques dans l’histoire de la technologie, pour avoir déposé quelque 700 brevets (qui seront pour beaucoup attribuées à tort à Edison) et avoir décrit de nouvelles méthodes pour réaliser la « conversion de l’énergie », Tesla est reconnu comme l’un des ingénieurs les plus créatifs de la fin du xixe et du début du xxe siècle. Quant à lui, il préférait plutôt se définir comme un découvreur.

Ses travaux les plus connus et les plus largement diffusés portent sur l’énergie électrique. Il a mis au point les premiers alternateurs permettant la naissance des réseaux électriques de distribution en courant alternatif, dont il est l’un des pionniers. Tesla s’est beaucoup intéressé aux technologies modernes se focalisant sur l’électricité qui était le noyau de ses inventions. Il est connu pour avoir su mettre en pratique la découverte du caractère ondulatoire de l’électromagnétisme (théorisé par James Clerk Maxwell en 1864), en utilisant les fréquences propres des composants des circuits électriques afin de maximiser leur rendement.

De son vivant, Tesla était renommé pour ses inventions ainsi que pour son sens de la mise en scène, faisant de lui un archétype du « savant fou ». Grand humaniste qui aurait notamment aimé que l'électricité soit gratuite et accessible à tous4, il resta malgré tout dans un relatif anonymat jusqu'à plusieurs décennies après sa mort. Son œuvre trouve un regain d'intérêt dans la culture populaire depuis les années 1990. En 1960, son nom a été donné au tesla (T), l’unité internationale d’induction magnétique.

En complément sur Nikola Tesla :

En complément sur science :

En complément sur Révélations & Aventures Web :

   

Lundi 28 Mai 2018 - News # 8698 

Censure et persécution : suite à son livre "La criminalité du lobby LGBTQ", Jean Robin est attaqué par le lobby LGBT :

SYNOPSIS :

Après des mois de censure par le vide, y compris par les libraires qui ne commandent pas le livre et les médias qui n'en parlent pas, le lobby LGBT s'est réveillé et veut maintenant censurer le livre par la justice. D'une censure à l'autre...

Source : Jean Robin ().

PRÉSENTATION DU LIVRE :

Nous vivons un temps où l’inversion des valeurs est reine, la norme devient l’exception et inversement.

La tolérance engendre l’intolérance dès lors qu’elle n’a plus aucune limite, ni aucun tabou. Or le but principal du lobby LGBTQ (pour Lesbien-Gay-Bi-Trans-Queer), comme tous les marxistes et post-marxistes dont ils font partie, est de dynamiter tous les tabous sexuels, qu’il le reconnaisse publiquement ou pas. Cette démarche est donc criminelle à de nombreux égards, à commencer par la perte de repères qu’elle engendre dans la société toute entière. Si l’on peut changer de sexe comme de chemise, si l’on peut louer son ventre comme on loue ses bras, si l’on peut se marier sans pouvoir procréer, pourquoi ne pas se marier avec son chien, coucher avec ses enfants ou manger des fœtus avortés pour espérer rajeunir ?

Le Lobby LGBTQ avance ses pions doucement mais sûrement depuis les années 70, où il est né avec la révolution sexuelle. Moins d’une cinquantaine d’années plus tard, il fait partie de l’idéologie dominante alors que ceux qu’il prétend représenter (sans leur demander leur avis) ne constituent pas plus d’1% de la population. Ce 1% là et leur influence n’est jamais dénoncé, contrairement au 1% les plus riches, il est loué, adoré, et l’on se prosterne devant lui. Car il est devenu si puissant, économiquement, médiatiquement, politiquement et moralement, que cette nouvelle vache sacrée est désormais considérée comme le veau d’or. Il est temps de briser une fois pour toute cette idole de malheur et de restaurer les véritables valeurs, qui sont judéo-chrétiennes, n’en déplaise aux patriarchophobes.

L’auteur :

Jean Robin est l’auteur d’une quarantaine de livres, dont une série de livres noirs sur les idéologies qu’il estime nocives, ainsi que des essais de fond sur le communautarisme, les médias et la démocratie. Récent converti au christianisme, il analyse le lobby LGBTQ du point de vue chrétien et citoyen.

Sommaire :

Introduction : mon rapport aux LGBTQ
Incitation à changer de sexe donc à la mutilation et à la ruine économique
Incitation à l’homosexualité
Incitation à l’homophobie, à la lesbianophobie et à la transphobie
Incitation au totalitarisme du langage (homophobie, pronoms)
Contre la liberté d’expression
Collaboration avec l’islam pourtant homophobe
Incitation à une hypersexualisation dès le plus jeune âge
Inversion des valeurs
Emprise sur l’Ecole, les médias, la politique
La Gay pride
PMA et GPA
Conclusion

Pour lire quelques extraits et commander le livre : Éditions Tatamis ().

Il y a un moment où, devant l'abominable, l'intolérable, l'inique, l'injustice flagrante, et la priorité des enjeux, il faut savoir arrêter de se diviser, et de se chamailler de manière puérile et totalement contre-productive.

Même si je ne partage pas les points de vue de Jean Robin en politique et en économie, en revanche je souscrit à 100% à son combat pour dénoncer la mouvance LGBT qui, depuis quelques décennies, pratique un lobbying anti-démocratique indécent, niant même le droit à la société de refuser l'instauration, la banalisation, et l'érection de ses pratiques perverses, ténébreuses, et délétères, en modèles.

L'homosexualité est contre-nature, et est induite dans l'homme par les parasites de la perversité, de l'homosexualité, et de la Luxure, qui ont été engendrés par la masturbation. C'est un processus ténébreux très sournois qui corrompt de l'intérieur, dans la psyché, les êtres, et par suite, toute la société. C'est une abomination qu'il faut dénoncer et stopper urgentissimement sous peine d'auto-destruction (sans compter l'immense karma que nous nous engendrons collectivement : rappelez-vous les édifiants épisodes bibliques de Sodome et Gomorrhe).

Les citoyens ont le droit de dénoncer l'homosexualité pour ce qu'elle est.
Les citoyens ont le droit d'en parler, de la qualifier, de la combattre, etc., pour la simple raison que chacun a le droit à la liberté d'expression, à la liberté de conscience, et à la liberté de choix.

Le cas du mariage pour tous est tout à fait emblématique : des millions de français sont venus de toute la France pour dire non au mariage gay, mais malgré cela, aucune délégation n'a été reçue par le président François Hollande. En revanche, le lobby LGBT oui. C'est ça la démocratie ? Une démocratie vendue aux lobbies, une république bannanière... Honteux ! Scandaleux ! Et puis, chacun connaît le résultat : le mariage gay a finalement été adopté par le gouvernement de l'époque...

Qu'une minorité (il y a en France 4% d'homosexuels) impose sa vision perverse des choses à une écrasante majorité (96% des français sont normaux) est INIQUE, et ANTI-DÉMOCRATIQUE, et prouve, qu'en plus de son aspect pervers et ténébreux, le lobby LGBT est un repère de crypto-fascistes, d'antidémocrates, d'ennemis de la République.

Les faits sont les faits, et devant les faits nous devons nous incliner (sauf si on est un VANITEUX qui défile à la gay-PRIDE) : pratiquer le lobbying contre la volonté majoritaire du peuple est INDÉFENDABLE !

Bon courage à toi Jean Robin pour la suite !

 PARTICIPEZ AU SONDAGE ! 

En complément sur Jean Robin :

En complément sur censure :

En complément sur LGBT :

En complément sur homosexualité :

En complément sur criminalité :

 


Jeudi 24 Mai 2018 - News # 8619 

 

"Affaire Sarkozy/Kadhafi : Soupçons sur des millions" - Cash investigation :

SYNOPSIS :

La rédaction de Cash s’est plongée dans une histoire de cash, d’argent liquide, de valises de billets qui auraient alimenté une campagne présidentielle française.

Au cœur de ce dossier : Nicolas Sarkozy, récemment mis examen par trois juges du pôle financier pour « corruption passive, financement illégal de campagne électorale et recel de détournements de fonds publics libyens ». Mouammar Kadhafi, l’ex-dictateur libyen, a-t-il financé la campagne du candidat de l’UMP en 2007 ? Scandale d’Etat ou « allégation folle » comme le déclare l’ancien Président de la République ?

Pendant un an et demi, le journaliste Nicolas Vescovacci a enquêté sur ce dossier tentaculaire où se mêleraient raison d’Etat, intérêts personnels, petites mains et grosses valises de cash. Dans cette affaire, certains témoins parlent pour la première fois. Vous allez notamment comprendre comment l’un des plus proches collaborateurs de l’ex-chef d’Etat est soupçonné d’être au cœur d’un montage financier sophistiqué impliquant un fonds d’investissement libyen. 
De la Libye à l’Afrique du Sud, des palais de la République à l’ancien bunker de Kadhafi, Elise Lucet et son équipe sont parties sur la trace de deux mystérieux intermédiaires qui œuvrent dans l’ombre pour le compte de politiques français. Mardi 22 mai, révélations sur le train de vie de certains fidèles de Nicolas Sarkozy.
 
Après la diffusion du documentaire, Elise Lucet recevra sur le plateau de Cash les témoins et les experts de cette affaire. 

Présenté par Elise Lucet.

Source : France 2.

Une enquête admirable : Cash Investigation a réussi un tour de force de retrouver tous ces témoins et ces documents.

On est cependant étonné du "presque revirement" de la fin lors du débat : était-ce une attitude de prudence pour éviter tout procès ?

Un documentaire qui vous convaincra que la bande de politiciens tournant autour de Sarkozy a des méthodes de mafieux, que ces gens sont des voyous en col blanc, et n'ont rien à faire en politique. NE VOTEZ PLUS POUR EUX, ou alors vous êtes leurs complices !

À voir absolument !

En complément sur Sarkozy :

En complément sur Kadhafi :

En complément sur Cash investigation :

   

Vendredi 20 Avril 2018 - News # 7902 

 

Lutte des mondialistes contre les peuples et la démocratie : Michel Geoffroy, énarque : "Le monde est en train d'échapper à la super classe mondiale" :

SYNOPSIS :

Enarque et contributeur de la Fondation Polémia, Michel Geoffroy publie un réquisitoire contre la Super Classe Mondiale dont le représentant en France est bel et bien Emmanuel Macron. L’oligarchie veut imposer le chaos, notamment migratoire, mais l’auteur prévient :”Contre toute attente, l’oligarchie va échouer”.

Revigorant !

Source :  TVLibertés.

Quatrième de couverture :

En Occident on ne vit plus en démocratie mais en post-démocratie : les gouvernements ne gouvernent plus mais obéissent aux marchés et aux banques, les puissances d’argent dirigent les médias et les peuples perdent leur souveraineté et leurs libertés.

Pourquoi ? Parce que depuis la chute de l’URSS le pouvoir économique et financier s’affranchit du cadre national et veut gouverner à la place des États. Parce que la fin du communisme nous a libérés de la Guerre froide, et lui a succédé la prétention obstinée du messianisme anglo-saxon à imposer partout sa conception du monde, y compris par la force.

Ce double mouvement s’incarne dans une nouvelle classe qui règne partout en Occident à la place des gouvernements : la super classe mondiale.

Une classe dont l’épicentre se trouve aux États-Unis mais qui se ramifie dans tous les pays occidentaux et notamment en Europe. Une classe qui défend les intérêts des super riches et des grandes firmes mondialisées, sous couvert de son idéologie : le libéralisme libertaire et cosmopolite. Une classe qui veut aussi imposer son projet : la mise en place d’un utopique gouvernement mondial, c’est-à-dire la mise en servitude de toute l’humanité et la marchandisation du monde. Une classe qui manipule les autres pour parvenir à ses fins, sans s’exposer elle-même directement.

Avec La Superclasse mondiale contre les peuples, Michel Geoffroy dresse un portrait détaillé, argumenté et sans concession de la superclasse mondiale autour de cinq questions : que recouvre l’expression superclasse mondiale ? Que veut-elle ? Comment agit-elle ? Va-t-elle échouer dans son projet de domination ? Quelle alternative lui opposer ?

Un ouvrage de référence pour comprendre les enjeux de notre temps.

Michel Geoffroy est énarque, essayiste, contributeur régulier à la Fondation Polémia ; il a publié en collaboration avec Jean-Yves Le Gallou différentes éditions du Dictionnaire de Novlangue, dont la dernière aux éditions Via Romana en 2015.

Non encore évalué.

En complément sur mondialisme :

En complément sur peuple :

En complément sur démocratie :

En complément sur lutte :

 

Mercredi 18 Avril 2018 - News # 7855 

Affaire Skripal : l'A-234 a été fabriquée et brevetée aux États-Unis en qualité d'arme chimique en 2015. Voir [ici] ().

Tout accuse les États-Unis (ou l'OTAN, mais c'est la même chose) en collaboration avc le Mi6...

En complément sur Skripal :

       

Mercredi 11 Avril 2018 - News # 7627 

Seul contre tous : un journaliste américain dénonce la propagande sur l'attaque chimique en Syrie. Voir [ici] ().

Bravo !

Enfin un vrai journaliste.

Et force est de constater que les vrais journalistes sont le petit nombre...

Les autres, la très grande majorité, sont des collabos, des propagandistes, des iniques.

En complément sur Syrie :

En complément sur journaliste :

En complément sur propagande :

   

Lundi 9 Avril 2018 - News # 7576 

La démocratie au service de la Banque – Extrait de la dernière conférence d'Alain Soral au Théatre de la Main dOr :

SYNOPSIS :

Samedi 31 mars 2018, Alain Soral a tenu une conférence exceptionnelle à Paris. Exceptionnelle par sa portée symbolique : ce fut l’ultime conférence d’Alain Soral au Théâtre de la Main d’Or avant sa fermeture, après quinze ans de collaboration. Exceptionnelle par son contenu : « La France dans l’Empire...et son déclin inéluctable » est une synthèse des analyses du président d’Égalité & Réconciliation qui dévoile parfaitement les enjeux de notre époque et les rapports de force à l’œuvre !

Pour visionner la conférence, voir [ici] (). 

En complément sur Alain Soral :

       

Mercredi 28 Mars 2018 - News # 7310 

La guerre contre la Syrie, c'est une histoire par l'OTAN dans une campagne contre la Russie et les alliés de la Russie.

Roland Dumas.

 

"Guerre en Syrie : vers une conférence internationale pour la paix ?" : entretien avec Roland Dumas par le Cercle des Volontaires, réalisé le 17 mars 2018, soit juste avant la prise d'Afrin par l'armée turque, où il révèle que c'est l'OTAN qui est à l'origine de la guerre contre la Syrie pour nuire aux Russes :

SYNOPSIS :

Alors que l'armée syrienne lutte pour reprendre le contrôle de la majeure partie du pays, les forces turques continuent leur offensive en territoire syrien après la prise de la ville d'Afrin, dans le nord du pays. C'est dans ce contexte que l'intellectuel et cinéaste Adnan Azzam a interviewé*, en collaboration avec le Cercle des Volontaires, Roland Dumas, ancien ministre des affaires étrangères pendant la présidence de François Mitterrand.

Au cours de cet échange, Roland Dumas nous fait part de ses craintes de voir la guerre en Syrie dégénérer en 3ème Guerre Mondiale ouverte, mais aussi son espoir de voir se tenir prochainement une grande conférence internationale pour la paix en Syrie, prémisse d'une nécessaire réconciliation nationale pour ce pays.

Source : Le Cercle des Volontaires.

Tous les préparatifs qui sont faits sont faits pour préparer la troisième guerre mondiale.

Une vidéo de révélations majeures, qui confirme que l'attaque de la Syrie est bien un plan des États-Unis et qui explique pourquoi ils ne lâchent pas, ni ne lacheront, le morceau car leur cible véritable ce sont les Russes. Et l'OTAN haït les russes...

À voir absolument !

En complément sur Syrie :

En complément sur Roland Dumas :

En complément sur Cercle des Volontaires :

En complément sur OTAN :

 

Lundi 26 Mars 2018 - News # 7260 

Affaire Skripal : un résumé des actions diplomatiques pathétique et iniques des pays de l'Union Européenne envers la Russie... :

Source : Russia Today ().

Un "joli score"... Consternant.

 

Message au peuple russe :

 

À titre personnel, je dénonce et renie totalement cette politique diplomatique démentielle et injuste de l'Union Européenne et du président Macron envers la Russie, et je déclare apporter tout mon soutien à votre peule, et à votre président héroïque Vladimir Poutine, dans cette bien triste affaire.

L'iniquité de ce monde satanique est sur vous, tenez bon valeureux défenseurs de la Vérité, de la Justice, et des valeurs du Christ !

Vous avez mon cordial et fraternel soutien !

Vive la Sainte Russie ! Vive le grand peuple russe !

En complément sur Skripal :

En complément sur Russie :

     

Dimanche 11 Mars 2018 - News # 7048 

 

Musique française impressionniste : le Royal College of Music fête le centenaire de la mort de Claude Debussy en proposant un programme exceptionnel de 7 heures de musique en direct pour son Festival annuel du clavier :

QUEL GÂCHIS ! :
le Royal College of Music a retiré la vidéo... (ce qu'ils ne font jamais d'habitude)
J'ai sauvegardé la vidéo en FullHD, mais elle fait 1,8 Go :
trop gros pour la mettre en ligne...

FESTIVAL DU CLAVIER : FIN DE LA BELLE ÉPOQUE

11h00 | 11 mars 2018 | Amaryllis Fleming Concert Hall

Debussy Préludes
Vierne Symphonie No 3

Ce printemps, notre festival annuel de claviers marque le centenaire de la mort de Debussy avec une représentation complète de ses Préludes au piano, entrecoupés de mouvements de la Symphonie no 3 de Louis Vierne pour orgue.

Nous célébrons également d'autres œuvres des dernières années de floraison de la Belle Époque (1909-1913) qui se terminèrent au début de la Première Guerre mondiale, avec Prokofiev, Rachmaninov, Fauré, Ravel et Stravinsky interprétées par des pianistes, organistes et pianistes collaboratifs.

Nos portes seront ouvertes toute la journée, alors faites une pause de dix minutes ou restez pendant des heures.

Retrouvez le programme complet des événements de la journée ici ()

Les pièces s'enchaînent, délicieuses, interprétées par de multiples étudiants de cette fantastique école de musique britannique.

Une vidéo monument pour tous les amoureux de Claude Debussy et de la Belle Époque.

Le Royal College of Music est une bénédiction pour l'Angleterre et l'humanité : c'est un endroit rare et magnifique où les êtres peuvent grandir en harmonie et projeter la beauté de la musique à travers le monde.

Les écoles sont l'avenir de l'humanité.
Les écoles sont de petits paradis pour les êtres.

Merci beaucoup aux administrateurs et aux professeurs du Royal College of Music ainsi qu'à leurs étudiants et invités !

Très chaleureusement de la province de Québec, Canada,

Que Dieu vous bénisse tous et votre travail incroyable,

BlueMan.

Remarque postérieure :

Pour avoir regardé plusieurs heures de ce programme, j'ai été frappé par le nombre impressionnant, et anormalement élevé, d'étudiants d'origine asiatique. C'est un fait, un indice clair, de la dégénérescence de l'Occident et de la montée en puissance relative (c'est nous qui descendons, et donc eux nous deviennent supérieurs) des peuples asiatiques encore un peu sains en comparaison de notre état de déchéance.

Faire des études de musique classique à ce niveau international requiert un travail, un engagement, une volonté, un sérieux, et de la persévérance, radicalement incompatibles avec une âme avilie par la pornographie, la fornication, la masturbation, l'homosexualité, et toutes ces saloperies perverses qui détruisent inexorablement les êtres.

Les peuples asiatiques ont encore en leur sain des familles saines, des valeurs positives et droites, et valeurs spirituelles structurantes, à mille lieues des familles françaises contemporaines par exemple, et donc leur enfants sont encore globalement moins dégénérés et avilis par la méduse psychologique du Moi pluralisé que les nôtres, gavés de pornographie et de musique américaine dégénérée et libidineuse.

C'est la raison pour laquelle, ce concert montre autant d'étudiants asiatiques, ce qui est une anomalie remarquable trahissant ce phénomène de dégénérescence inexorable et fatale de l'Occident.

Cette situation s'avère infiniment triste pour nos sociétés, mais hélas, elle est crue et réelle. Voilà le terrible résultat d'avoir laissé les pornographes, les adultères, et les LGBT, se développer dans la société, au mépris des intérêts supérieurs du peuple et de la démocratie. Et le pire est à venir...

Dans l'Univers, tout naît et meurt par le sexe, même les civilisations,

En complément sur musique :

En complément sur impressionnisme :

En complément sur Claude Debussy :

   

Samedi 10 Mars 2018 - News # 7041 

Google admet collaborer au programme américain illégal d’assassinats par drones. Voir [ici] ().

Bravo Google ! Encore une opération bien noble et saine !

En complément sur Google :

En complément sur assassinat :

En complément sur drone :

   

Samedi 3 Février 2018 - News # 6559 

De Facebook à Policebook : Mark Zuckerberg veut surveiller tous les affichages et messages de ses utilisateurs, pour censurer le journalisme indépendant, et utiliser l’intelligence artificielle pour signaler les utilisateurs aux services de police et de renseignement. Voir [ici] ().

Complètement dingue ! C'est grave...

Je ne l'ai jamais senti ce mec là, et voilà ça commence à devenir sérieux... Ce n'est pas du tout anodin cette affaire.

Ce type est un collabo et un fasciste.

En complément sur Facebook :

En complément sur Mark Zuckerberg :

En complément sur censure :

En complément sur intelligence artificielle :

En complément sur fascisme :


Lundi 29 Janvier 2018 - News # 6486 

Documentaire : "Qui a tué François Fillon ? L'enquête" -  29 Janvier 2018 :

SYNOPSIS :

D'affaire en affaire, de coup de théâtre en coup de théâtre, les espoirs de la droite et de son candidat à la présidentielle, François Fillon, se sont évaporés pendant la campagne. Un mystère demeure: quelqu'un voulait-il la peau de François Fillon? C'est la question que s'est posée une équipe de BFMTV dans un documentaire exceptionnel diffusé ce lundi soir à 22h40 sur notre antenne. 
La campagne présidentielle s'est éloignée depuis longtemps et, avec elle, ses illusions perdues, mais François et Penelope Fillon sont toujours mis en examen pour détournement de fonds publics. L'enquête doit être bouclée au cours de cette année 2018.

"Pas de Dark Vador" 
S'ils sont sous le coup de cette procédure judiciaire, c'est en raison d'une affaire qui a éclaté au grand jour il y a un an: les soupçons d'emplois fictifs visant Penelope Fillon, l'épouse de celui qui était le candidat de la droite au scrutin suprême. Tout au long de la campagne, les affaires ont contribué à envoyer par le fond les chances de succès de l'ancien Premier ministre. Ces révélations poursuivaient-elles un calcul politique ou personnel? Qui a tué François Fillon? Voilà les questions posées par une équipe de BFMTV dans un documentaire exceptionnel diffusé ce lundi soir sur notre antenne.

À la croisée des regards, les journalistes du Canard enchaîné, bien sûr, qui ont dévoilé peu à peu les vicissitudes présumées du clan Fillon. Devant nos caméras, Hervé Liffran et Isabelle Barré l'assurent: leur travail ne doit rien à une "taupe" à droite, ni à une quelconque aide extérieure. C'est naturellement qu'après le premier tour de la primaire, ils se sont penchés sur les déclarations de patrimoine et de revenus du couple, puis ont découvert, intrigués, que Penelope Fillon avait travaillé pour La Revue des deux mondes, mais aussi et surtout comme collaboratrice parlementaire de son mari et du suppléant de celui-ci pendant huit ans, dans la plus grande discrétion. Naturellement que les montants perçus pour une activité peu évidente (100.000 euros brut entre mai 2012 et décembre 2013 pour la revue et 500.000 euros brut perçus auprès du Palais-Bourbon) les ont intéressés. "Pas de Dark Vador, pas de force obscure", sourit aujourd'hui Isabelle Barré.

Des fiches de paie accessibles à 95 personnes 
Pourtant le 24 janvier à 18 heures, lorsque le compte Twitter du Canard enchaîné jette son pavé dans la mare, les principales figures de la droite, alors réunies autour d'une galette des rois dans les locaux de campagne de leur candidat, sont persuadées qu'il s'agit là d'un acte de malveillance, peut-être venu de l'intérieur. Parmi les figures entretenant une inimitié notoire avec François Fillon, les noms de Jean-François Copé et Rachida Dati courent sur les lèvres. Tous deux écartent toujours ces allégations. "Si on devait mettre en cause tous ceux à qui François Fillon a fait du mal, la liste serait longue", ajoute l'ancien ministre du Budget.

La piste d'un "cabinet noir" élyséen, lancée par François Fillon lui-même, ne mènera pas plus loin. De toute façon, les revenus des Fillon ne sont pas un secret pour tout le monde: à l'Assemblée nationale, 95 personnes ont accès aux fiches de paie des collaborateurs dans le cadre de leur travail. 

Qui veut débrancher la candidature de François Fillon ? 
S'il est difficile de savoir d'où sont partis les premiers coups, nombreux sont ceux à avoir cherché à achever François Fillon. Dès fin janvier, c'est François Bayrou qui cherche un "plan B" à la droite et au centre. Début février, le président du Sénat, Gérard Larcher, veut mettre un terme à l'équipée, après avoir appris que les enfants de François Fillon avaient aussi été rémunérés par la Haute assemblée durant le mandat sénatorial de leur père.

Peu à peu, les leaders de la droite prennent leurs distances. François Fillon lui-même ne se rend pas service, en affirmant à la télévision qu'il renoncera s'il venait à être mis en examen. Or, quand cette mise en examen lui est notifiée le 28 février par une convocation judiciaire que lui annonce Patrick Stefanini, son directeur de campagne, François Fillon ne renonce pas à faire campagne. Et le meeting du Trocadéro, lors de la matinée pluvieuse du 5 mars à Paris, lui servira de tremplin vers le mur du premier tour du 23 avril.

Pendant toute cette période, Nicolas Sarkozy, vaincu à la primaire, joue un jeu trouble. Comme nous le raconte Rachida Dati, tout le monde ne cesse de l'appeler: Xavier Bertrand, François Bertrand, Laurent Wauquiez. Tous veulent qu'il pousse François Fillon à l'abandon. "A la faveur de chacun d'entre eux... Tout le monde voulait y aller!" s'amuse l'ancienne Garde des Sceaux. Alain Juppé l'appelle aussi, mais tombe sur le répondeur de l'ancien président de la République, à ce moment-là tranquillement installé au parc des Princes devant un match du Paris-Saint-Germain. Devant le peu de cohésion de son camp, et l'obstination de François Fillon, le maire de Bordeaux jette lui aussi l'éponge.

Le coup de grâce
Ce n'est donc pas de ses confrères politiques, que viendra le coup de grâce. Mais d'un avocat franco-libanais de 72 ans, Robert Bourgi, vexé en particulier par l'ingratitude d'un candidat auquel il avait pourtant offert trois costumes très onéreux de la boutique Arnys. Il jure alors devant son ami Nicolas Sarkozy: "Je vais le niquer, il ne s'en remettra pas".

Le 20 février, Robert Bourgi paie les costume par chèque, laissant ainsi une trace de son nom, puis file ce tuyau à la presse. Lorsque cette ultime affaire sort à la mi-mars, elle finit de consterner les fidèles du camp de François Fillon, qui cessent dès lors d'y croire. Dans son bureau, ce dernier lâche à Jean de Boishue, un ami de quarante ans, qu'il s'est "fait piéger". Peu importe, la coupe est pleine pour l'opinion.

Jean de Boishue est désormais brouillé avec François Fillon. A la question de savoir qui a tué celui-ci, il répond à présent: "C'est François Fillon. Il est mort un peu de son caractère, de faiblesses qu'il n'a pas corrigées. Si je ne lui pardonne pas, c'est parce que je pense que l'intelligence sert à maîtriser ses défauts..." Pour cet ancien proche, plus qu'un travail journalistique, ou un assassinat politique, l'échec de François Fillon est avant tout un suicide déguisé.

Source : BFMTV.

Un documentaire qui confirme que le monde politique est un monde de merde, sans aucun rapport avec la démocratie et la recherche du bien commun et de l'intérêt général.

Trahisons en tous genres, cynisme, coups bas, cupidité, convoitise de pouvoir et de postes, jalousies, fourberies, luttes intestines et fratricides,... : un vrai panier de crabes...

À voir !

En complément sur François Fillon :

       

Lundi 11 Décembre 2017 - News # 5795 

Allemagne nazie et français vichystes : "Quand la gauche collaborait, 1939-1945" :

SYNOPSIS :

Quel est le point commun entre Jacques Doriot, Marcel Déat, Charles Spinasse, Jean Luchaire ou Marc Augier ? Avant de faire le grand écart et de choisir la collaboration avec l'Allemagne nazie, ils ont été des figures de la gauche de l'entre-deux-guerres, pacifistes, communistes ou socialistes.

Il aura fallu du temps, beaucoup de temps, et le travail acharné des chercheurs pour déconstruire la vision caricaturale d’une des périodes les plus troubles et les plus ambiguës de notre histoire. Celle d’une France, sous Vichy, coupée idéologiquement en deux, entre une gauche résistante et une extrême droite collaborationniste.
Une vision sans nuance qui perdura pendant des décennies dans la mémoire collective. « Les sociétés préfèrent percevoir leur passé en termes stables. La notion de ­mutation est inacceptable », explique l’historien Simon Epstein, auteur d’Un paradoxe français et des Dreyfusards sous l’Occupation (Albin Michel), que l’on retrouve, sans surprise, auprès de Pascal Ory et d’Olivier Wieviorka dans le second volet du documentaire de Florent Leone et Christophe Weber consacré, après l’extrême droite entrée en résistance, aux hommes de gauche (socialistes, radicaux, communistes, syndicalistes) qui versèrent dans la collaboration.

Dérive idéologique
Un documentaire classique dans sa forme, qui tient autant, ­sinon plus, aux analyses du trio d’experts qu’aux archives – même si certaines, notamment sonores ou d’actualité, sont ­assez rares. Telle celle sur l’attentat perpé­tré par un résistant le 27 août 1941 contre Pierre Laval et Marcel Déat lors d’un défilé de la Légion des volontaires français contre le bolchevisme (LVF).

A raison, les deux auteurs s’attardent longuement sur la période de l’entre-deux-guerres, tout particulièrement celle des années 1930 où s’effectua le basculement de deux futures figures de la collaboration : Marcel Déat, député socialiste qui rompt en 1933 avec Léon Blum avant d’être exclu de la SFIO – ce qui n’est pas précisé – après avoir formé les « néosocialistes » dont le slogan est : « Autorité, ordre et nation ». Et Jacques Doriot, expulsé du Parti communiste français en 1934 après avoir créé le Comité de défense antifasciste avec des membres de la SFIO et du Parti radical.

Par leur parcours et leur dérive idéologique, qui se matérialisera respectivement par la fondation du Rassemblement national populaire (RNP) et du Parti populaire français (PPF), ces deux hommes incarnent les deux grands courants – pacifisme forcené et anti-bolchévisme – qui forcent les revirements à gauche. Et l’éclatement d’un paysage politique qui finira par être totalement « démantibulé » à la faveur des événements. A commencer par les accords de Munich, en septembre 1938, votés par la gauche (hormis les communistes), qui ouvrent une brèche entre pacifistes convaincus et pacifistes de raison. Et, le 23 août 1939, le pacte germano-soviétique qui déchire le Parti communiste français devenu, de fait, l’allié de l’Allemagne nazie.
Loin de rester attachés aux seuls Déat et Doriot et à leur ­combat acharné et revanchard pour ­conquérir le pouvoir, ou à Jean ­Luchaire, dreyfusard, héritier d’Aristide Briand, devenu ministre de l’information sous Vichy, ou encore le radical-socialiste René Bousquet, grâce auquel Olivier Wieviorka analyse la position des fonctionnaires, Florent Leone et Christophe Weber mettent en lumière d’autres personnalités politiques moins connues. Telle Marc Augier, membre du cabinet de Léo Lagrange dans le gouvernement du Front populaire en 1936 puis combattant dans la LVF et la Waffen SS, ou René Belin, dirigeant de la CGT, avant d’être le principal inspirateur de la Charte du travail et le cosignataire du statut des juifs en 1940. A ce titre – et c’est le seul bémol –, on peut regretter que le basculement dans l’antisémitisme de ces hommes de gauche, dreyfusards et philosémites, soit si peu évoqué et analysé.

Source : Le Monde.

Ce documentaire n'a pas encore été évalué.

En complément sur gauche :

En complément sur nazi :

     

Mercredi 29 Novembre 2017 - News # 5661 

Chambre régionale des Comptes d'Ile-de-France : Anne Hidalgo épinglée sur le nombre de collaborateurs de son cabinet. Voir [ici] ().

Encore une frasque de cette femme politique complètement dévoyée.

En complément sur Anne Hidalgo :

       

Mercredi 29 Novembre 2017 - News # 5648 

Surveillance dans la population à travers l'argument "je n'ai rien à cacher" : le documentaire "Nothing to hide" :

SYNOPSIS :

« NOTHING TO HIDE est un documentaire collaboratif écrit et réalisé par les journalistes Mihaela Gladovic et Marc Meillassoux. Le film est dédié à la question fondamentale et encore jamais posée de la surveillance de masse : son acceptation dans la population. Après s’être rencontrés lors d’évènements dédiés à la surveillance sur internet, Mihaela et Marc ont décidé de travailler sur ce qui leur est apparu être la clé de voute de la surveillance moderne: son acceptation et sa justification dans une partie croissante de la population à travers l’argument “je n’ai rien à cacher”.

L’argument du « rien à cacher » Malgré les révélations d’Edward Snowden sur la surveillance de masse – de nature étatique ou commerciale -, la réponse de beaucoup d’entre nous à ces intrusions dans notre sphère privée est progressivement devenue : « la surveillance ? Je n’ai rien à cacher ! ». Les gens s’accordent généralement à dire que les régimes de surveillance sont intrinsèquement dangereux et liberticides.
Pourtant, nous utilisons un nombre croissant de services en ligne et d’applications gratuites, dont nous savons depuis les documents révélés par Snowden qu’elles servent de matière première à la surveillance d’Etat.

Nombre d’entre nous justifions alors notre approche de la façon suivante : « de toute façon, je n’intéresse personne » et finalement « Ils peuvent regarder, je n’ai rien à cacher ». Quelle société sommes-nous en train de construire ? Alors que la plupart des reportages et documentaires sur la surveillance se sont focalisés sur ses aspects techniques et pratiques, NOTHING TO HIDE interroge les implications sociologiques de la surveillance.

L’assertion « je n’ai rien à cacher » n’a été traité que de manière ponctuelle et désorganisée sans jamais faire l’objet d’un questionnement en profondeur, ni réussir à atteindre le grand-public. Ignorer cette question nous empêche pourtant de répondre à une autre : quelle société sommes-nous en train de construire en répétant que notre sphère privée n’a plus d’importance? Les conséquences de la surveillance sont particulièrement difficiles à appréhender.

La surveillance est quasiment imperceptible au quotidien, ses implications paraissent lointaines et abstraites et nous nous sentons impuissants face à sa dimension technique. Nous avons essayé de démêler ces fils un à un pour répondre aux questions suivantes : les traces que nous laissons en ligne pourront-elles un jour se retourner contre nous? La surveillance de masse est-elle objectivement efficace pour combattre le terrorisme ?

A quoi pourrait ressembler notre société dans dix ans si rien n’est fait pour préserver notre sphère privée? Un film pour agir Dès le début du projet, les auteurs de NOTHING TO HIDE se sont attachés à chercher des clefs de compréhension et des outils pratiques pour que chacun puisse, s’il le souhaite, faire le premier pas vers un monde virtuel plus libre.Le film présente les différentes étapes qui permettent cette « capacitation » des citoyens : les bonnes pratiques sur internet, la navigation anonyme et sécurisée, et des outils plus avancés de chiffrement (pour téléphone, email et périphériques). »

Documentaire sous licence Creative Commons CC-BY-NC-ND.

Donations : leetchi.com/c/project-nothing-to-hide ().

La licence Creative Commons – Attribution – Non Commercial – No Derivatives (CC-BY-NC-ND) permet:

- de voir et de partager gratuitement le film en ligne en quatre langues (anglais, français, allemand, espagnol) si les auteurs et le site internet (nothingtohidedoc.wordpress.com/) sont cités.
- d’organiser des projections publiques si celles-ci sont gratuites et ouvertes à tou(te)s. Les lycées peuvent télécharger et projeter le film sans formalités.
- pour les séances ou diffusions commerciales, les distributeurs sont invités à contacter les auteurs. Les diffusions organisées par des associations requérant des cotisations annuelles ou organisées dans le cadre d’un évènement payant (conférence, symposium) sont considérées comme commerciales.
- chacun est invité à faire un don pour contribuer à payer la production du film et de sa suite en cours d’écriture.

La licence Creative Commons ne permet pas d’éditer, d’extraire et de remixer les images du film sans l’autorisation explicite des auteurs.

Cette vidéo n'a pas encore été évaluée.

En complément sur surveillance :

En complément sur contrôle :

En complément sur NSA :

   

Lundi 6 Novembre 2017 - News # 5475 

Intelligence artificielle et santé : conférence de Laurent Alexandre chez INNOTHERA - 26 septembre 2017 :

SYNOPSIS :

Le groupe INNOTHERA, 5e laboratoire pharmaceutique français indépendant, accueillait le 26 septembre 2017 Laurent Alexandre, chirurgien-urologue et président de DNAVision, pour une conférence sur le thème "intelligence artificielle et santé". 

Auteur d’ouvrages à succès sur les nouvelles technologies (La guerre des intelligences, La Défaite du cancer, La Mort de la mort, etc), Laurent Alexandre a offert aux collaborateurs du siège d'INNOTHERA un panorama complet sur la révolution induite par l'IA pour notre société et notre économie, ainsi que nos modèles de santé et d'éducation.

INNOTHERA est une ETI familiale de santé, présente dans les secteurs du médicament et des dispositifs médicaux.

Spécialisé depuis plus d'un siècle dans le traitement des pathologies du quotidien, notamment l’insuffisance veineuse (jambes lourdes, varices, phlébites etc), INNOTHERA s’engage depuis de nombreuses années en faveur du Made in France, comme en témoigne l’obtention du label Origine France Garantie pour ses gammes de textiles médicaux produites à Nomexy (Vosges). L'innovation est une priorité pour le groupe, qui développe conjointement avec ses partenaires des dispositifs textiles intelligents.

Une conférence où Laurent Alexandre est plus posé.

Très intéressant.

         

Mercredi 21 Juin 2017 - News # 4857 


La thérapie de choc

du Premier ministre Narendra Modi

contre la population indienne :

 

C’est passé plutôt inaperçu ici mais, voici quelques mois, l’Inde a été confrontée à une thérapie de choc qui a provoqué bien des souffrances parmi la population indienne.  

En 2014, l’Inde connaissait un véritable tremblement de terre politique. Au cours des dix années précédentes, le parti du Congrès national indien (le parti de Gandhi et Nehru, premier Premier ministre indien) avait dirigé le pays en compagnie de quelques autres partis du centre et du centre gauche. Il avait mené une politique néolibérale et fait prospérer la corruption. Mais il était alors apparu que ministres et lobbyistes avaient conclu des arrangements téléphoniques et que 24 milliards d’euros avaient été détournés lors de l’octroi des licences 2G aux entreprises de télécommunication. Partout, des gens étaient descendus dans la rue contre cette corruption. 

Un séisme politique

Lors des élections de 2014, le parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party (BJP, voir encadré) de Narendra Modi tirait profit de la colère du peuple. Modi parvenait à reléguer l’extrémisme religieux de son parti à l’arrière-plan et à faire passer à l’avant-plan sa « lutte contre la corruption ». Il révélait que les grandes entreprises ne payaient pas une roupie d’impôt sur leurs milliards de bénéfices et qu’elles transféraient ces mêmes bénéfices vers des banques suisses. Il promettait au peuple de récupérer tout cet argent noir. 

Le BJP obtenait bien vite une majorité au Parlement. Il formait un nouveau gouvernement, avec Modi comme Premier ministre. D’emblée, ce gouvernement faisait repasser au premier plan un nationalisme fortement teinté de religion. Ceux qui exprimaient des critiques contre les idées conservatrices hindoues ou se déclaraient athées se faisaient agresser, voire tuer par les milices du BJP. La répression des minorités linguistiques et religieuses devenait un point important de l’agenda du gouvernement. Désormais, on voyait très clairement ce que le parti voulait : se débarrasser du cœur de l’Inde, à savoir « l’unité dans la diversité ».

200 milliards d’euros disparaissent en une seule nuit

Fin 2016, le gouvernement annonçait qu’il voulait retirer de la circulation les plus grosses coupures indiennes (de 500 et de 1 000 roupies, respectivement 7 et 14 euros), prétendument dans le cadre de la lutte contre l’argent noir et la fausse monnaie. Les économistes appellent ce genre d’opération une démonétisation. Modi décidait d’appliquer une thérapie de choc.

La population disposait de quinze jours pour échanger ces coupures contre de nouveaux billets de banque de la même valeur. En outre, elle ne pouvait changer en nouveaux billets que pour 5 000 roupies en argent comptant. Le surplus devait être versé sur un compte. Les personnes qui rentraient plus de 250 000 roupies devaient venir expliquer d’où leur venaient de si gros montants. Modi et son gouvernement présentaient cette mesure comme révolutionnaire, mais quel impact a-t-elle eu sur la population ?

Celle-ci en avait ressenti les conséquences immédiatement, le jour même du lancement de la démonétisation. Les billets de banques de 500 et 1000 roupies représentent 86 % du total des devises du pays. En une nuit, 200 milliards d’euros en billets de banque ont perdu toute leur valeur. L’opération s’est déroulée sans la moindre efficacité car le gouvernement de Modi n’était pas prêt à les remplacer par de nouveaux billets de banque. Et ce, alors que l’économie indienne s’appuie sur de l’argent comptant. 88 % des habitants des zones rurales n’ont même pas de compte en banque. 2 ou 3 % à peine de la population indienne utilise des cartes de crédit ou des cartes de débit. De données de la Banque centrale indienne des réserves, il s’avère que 8 % seulement de toutes les transactions financières en Inde se déroulent via des cartes de banque électroniques. Pour 92 % des transactions, on utilise donc toujours de l’argent liquide. Dans une telle économie, si tout l’argent devient illégal en une seule nuit, cela provoque un choc colossal. 

Une guerre économique contre la population indienne 

Les petites et moyennes entreprises ont vu leur chiffre d’affaires se réduire de 50 %, leur main-d’œuvre de 35 %. Les grands fabricants ont noté, eux, une perte de chiffre d’affaires de 20 % et de leur emploi de 5 %. Les premières victimes ont été les travailleurs agricoles et les villageois, les ouvriers d’usine, les petits paysans, les petits commerçants, etc.

Le rapport de l’AIMO (organisation des PME indiennes) a estimé qu’à la fin de l’année comptable 2017, le chiffres d’affaires aura régressé de 55 % et l’emploi de 60 %. Cela va modifier complètement la vie des 250 millions de travailleurs agricoles et de paysans pauvres, des 45 millions de travailleurs de la construction, des 2 millions d’ouvriers des plantations et des 32 millions de travailleurs des secteurs non organisés. Et les gens qui possédaient des cartes de crédit n’ont pu utiliser les distributeurs automatiques car ceux-ci n’étaient pas encore pourvus des nouveaux billets.

Il y a donc eu des files interminables devant les banques. Mais celles-ci n’avaient pas reçu suffisamment d’argent du gouvernement. Au point que des gens ont fini par mourir de faim, car leur argent péniblement gagné était devenu sans valeur. Bien des gens sont morts alors qu’ils faisaient la file – parfois depuis plusieurs jours – devant les banques. Il est devenu très clair aux yeux de la majorité de la population que Modi se moquait d’elle. De plus, le gouvernement ne s’est jamais excusé pour tous ces décès.  

Pas de lutte contre la corruption

Il a continué à défendre ses mesures de choc et sa répression en les qualifiant de « particulièrement efficaces ». Mais c’est inexact. Plusieurs enquêtes avaient prouvé que l’argent noir provenait en premier lieu des activités frauduleuses des grandes entreprises. Plus de 80 % de l’argent illégal qui sort de l’Inde provient de ces activités frauduleuses. Il s’agit dans ce cas de sous-déclaration de volumes de production et de sur-déclaration de coûts du travail et autres afin de renseigner moins de profit et de payer ainsi moins d’impôts. De cette façon, l’argent noir s’accumule. A cela s’ajoutent les énormes fuites de capitaux vers l’étranger. 

La façon la plus récurrente de faire sortir de l’argent du pays consiste à sous-facturer les exportations et à sur-facturer les importations. Mais ni le gouvernement Modi ni les précédents gouvernements fédéraux n’ont jamais entrepris la moindre action contre les grands délinquants du monde des affaires.

Modi avait promis de récupérer tout l’argent noir. Mais rien n’a été fait. La quasi-totalité des billets de banque déclarés sans valeur ont été rapportés aux banques. Ceci prouve que la majorité de l’argent noir n’avait pas abouti dans les mains des travailleurs et certainement pas en argent comptant. 

La véritable raison de cette guerre économique contre le peuple 

De très nombreuses entreprises cotées en bourse ont contracté d’énormes prêts auprès des banques indiennes, pour quelque 160 milliards d’euros. Au lieu de forcer les grandes entreprises à rembourser l’argent emprunté, le gouvernement a suivi une autre voie. La démonétisation avait donc pour but de sauver les banques d’une faillite provoquée par leurs prêts irresponsables aux entreprises. 

L’État pille l’argent des pauvres pour le céder aux riches. En rendant les billets de banque sans valeur, les autorités ont forcé les gens à verser leur argent liquide aux banques. C’est une sorte de prêt non officiel (un « bail-out », autrement dit un renflouement) aux banques mais, par ailleurs, le gouvernement n’a pas l’intention de forcer les grandes entreprises à rembourser leurs emprunts. 

De plus, le gouvernement a contribué à ce que le marché indien passe de façon abrupte d’une économie scripturale à une économie digitale, estimée à quelque 500 milliards d’euros en 2020. C’est un marché gigantesque pour des entreprises comme Visa, Mastercard ainsi que pour bien d’autres institutions financières internationales.

Pour tout achat ou utilisation de la carte, les deux entreprises américaines Visa et Mastercard perçoivent des frais de transaction de 2 à 3 %. Des milliards sont transférés de la sorte de la population indienne vers les actions aux Etats-Unis. Le gouvernement indien avait créé un lien de collaboration en ce sens, appelé Better Than Cash, avec USAID, Visa, Mastercard, Citi, etc.

En juillet-septembre 2015, USAID (United States Agency for International Development, agence du gouvernement américain pour le « développement ») avait mené une enquête en Inde pour examiner jusqu’où l’on pouvait accroître le recours aux paiements digitaux, surtout parmi les consommateurs à bas revenu. S’agissait-il déjà des préparatifs de la démonétisation ? La démonétisation est un exemple classique du mariage entre le néolibéralisme et l’autoritarisme. Via cette thérapie de choc qui l’a plongée dans un chaos complet tout en valant bien des souffrances à ses millions de pauvres, l’Inde a montré au monde qu’elle se muait en toute jeune alliée de l’impérialisme américain.  

Le Bharatiya Janata Party

Le Bharatiya Janata Party n’est pas vraiment tolérant sur le plan religieux. Il a des liens historiques avec le groupe paramilitaire d’extrême droite Rashtriya Swayamsevak (RSS). Nathuram Godse, l’assassin du Mahatma Gandhi, était membre de ce RSS. Bien que le RSS le nie, son frère Gopal Godse, co-suspect dans l’assassinat, écrit dans sa biographie qu’ils faisaient tous deux partie de ce groupe. 

Le BJP a joué un rôle important dans la destruction de Babri Masjid, un lieu saint des musulmans, d’une grande importance historique. Le parti avait annoncé qu’il allait construire au même endroit un temple au dieu hindou Ram. Cette destruction est considérée comme la principale raison de toutes les tensions religieuses. 

Le BJP a choisi le très controversé Narendra Modi comme dirigeant des élections de 2014. Quand les groupes terroristes hindous de droite ont assassiné des milliers de musulmans et en ont chassé des centaines de milliers de leur lieu de naissance à Gujarat, Narendra Modi était le Premier ministre de cette province. Et il plane sur sa personne de sérieuses présomptions d’abus de pouvoir et d’aide reçue de la part de groupes terroristes.

Source : Solidaire.org ().


Ou comment un seul homme, un véritable enculé, a ruiné tout un peuple...

Il pillé des millions de pauvres au profit de banques, de multinationales, et d'intérêts étrangers comme VISA.

Ahurissant...

Le prototype du politicien traître dans toute sa "splendeur".

Un sale con à pendre haut et court en place publique.

Un article à lire absolument dans son intégralité !

En complément sur Inde :

En complément sur ruine :

En complément sur faillite :

En complément sur trahison :

En complément sur traître :


Samedi 10 Juin 2017 - News # 4636 

 

"Meeting Snowden" de Flore Vasseur : à la rencontre du lanceur d'alerte Edward Snowden :

Le temps d'une rencontre clandestine, Edward Snowden, Lawrence Lassig et Birgitta Jónsdóttir, figures de la lutte pour les libertés, s'interrogent sur l'avenir de la démocratie.

Députée islandaise depuis 2009, Birgitta Jónsdóttir se mobilise pour redonner le pouvoir au peuple. Professeur de droit à Harvard et pionnier de l'Internet libre, l'Américain Lawrence "Larry" Lessig dénonce sans relâche l'influence délétère de l'argent sur la politique et la collusion des élites, qui mine l'intérêt général. Quant à son compatriote Edward Snowden, ancien collaborateur de la CIA et de la NSA, il a révélé la surveillance généralisée de la population et des alliés des États-Unis, et vit désormais en Russie, où il a obtenu un asile politique d'autant plus précaire que les relations entre les deux pays apparaissent aujourd'hui illisibles. Tandis que, depuis Moscou, Vladimir Poutine règne en maître sur la scène internationale, son homologue américain Donald Trump, pur produit de la société du spectacle, s'installe aux commandes de la première puissance nucléaire avec autoritarisme… Cette nouvelle page de l'histoire signera-t-elle la fin de la démocratie ?

Conversation secrète

Figures de proue d'un mouvement mondial de défense des libertés, ces trois compagnons de lutte, qui s'estiment et s'entraident à distance sur Internet, se sont rencontrés pour la première fois en secret à Moscou, à la veille de Noël. Ils ont autorisé les caméras de Flore Vasseur à capter cette conversation hors norme, au fil de laquelle émergent des questionnements essentiels : comment sauver la démocratie ? Qu'est-ce que
l'échec ? Qui écrit l'histoire ?

Source : Arte.


BONUS 1 : "Meeting Snowden" : entretien avec Flore Vasseur par le Cercle des Volontaires.


BONUS 2 : Flore Vasseur à propos de "Meeting Snowden" à l'émission C polémique - France 5.

 

Un film, paradoxalement le plus intéressant lors du premier tiers où précisément le "débat" entre les 3 n'a pas encore eu lieu.

Ensuite, c'est globalement du bla bla intellectuel et vain où les acteurs n'on pas su dire l'important..

En complément sur Edward Snowden :

En complément sur lanceur d'alerte :

En complément sur NSA :

En complément sur CIA :

 

Lundi 22 Mai 2017 - News # 4258 

Les préfets : une manière remercier grassement de fidèles collaborateurs... :  un job garanti à vie avec un salaire allant de 6.000 à 12.000 euros net par mois, et un montant minimum de retraite de 4.000 euros net :

Une courte séquence, extraite du documentaire "Favoritisme, petits arrangements, et corruption à la française : les préfets fantômes, des hauts fonctionnaires de la République Française nommés indûment par des politiciens pour récompenser des amis", visible [ici] ().


Samedi 13 Mai 2017 - News # 4064 

"Maréchal, tu t’en vas" : Frédéric Fromet nazifie Marion Le Pen sur France Inter :

De plus en plus lamentable...

Et sur une radio publique payée par tous les français... Inadmissible !

De vrais collabos.

Les fascistes d'aujourd'hui seront les antifascistes de demain.

Winston Churchill.

Mercredi 3 Mai 2017 - News # 3842 

Un email anti-Front National a envoyé à tous les élèves par le président de l’Université de Bordeaux, Manuel Tunon de Lara. Voir [ici] ().

Inique et lamentable !

Il n'a pas le droit de faire cela. C'est une violation du devoir de réserve imposé à tous les fonctionnaires de l'État. C'est anti-républicain.

Ces gens n'ont aucune éthique. Il sortent déjà du bois, et trahissent leur devoir alors que Marine Le Pen n'est même pas encore élue... 

Des collabos du système, des anti-démocrates, des traîtres !

Ce président d'université ne mérite objectivement qu'une seule chose : d'être viré de son poste. Il a franchit une ligne rouge qu'il ne devait pas franchir.

Moi, ça me révulse ce genre de salauds intellectuels qui justifient à chaque fois leur forfaitures par une rhétorique savante mais toujours spécieuse.

Et allons-y... : Christian Roblédo, le président de l'Université d'Angers, a adressé un appel au vote à l’ensemble des étudiants et personnels de l'établissement, soit près de 30 000 personnes, pour contrer le Front National. Voir [ici] ().

Ahurissant !

Si Marine Le Pen est élue, et que ces gens n'en sont pas contents, ils n'ont qu'à démissionner... Aucun respect de la démocratie et de la volonté populaire de la part de ces gens. Ce sont des crypto-fascistes.


Mercredi 3 Mai 2017 - News # 3833 

La « France en Marche » c’était le régime du travail sous Vichy, ressuscitée avec Emmanuel Macron. Voir [ici] ().

Mort de rire : les socialistes collabos sont une fois de plus démasqués : ils sont l'anti-France pétainiste contemporaine...

Et avec le fascisme financier de Macron, le tableau est complet...

Hélas, le peuple qui est devant sa télévision n'entendra jamais parler de tout cela..., et votera comme un seul homme pour cet attardé immature et inconsistant qui se tape des petites vieilles...


Lundi 1er Mai 2017 - News # 3791 

De pire en pire...

Sarah Frikh, collaboratrice à RTL dans l'émission de Julien Courbet a insulté violemment Marion Maréchal Le Pen sur Snapchat - Ce soir, la radio condamne les propos. Voir [ici] ().

Je dois dire que plus le temps passe, plus je suis stupéfait de la haine immense de ces gens du système. C'est ahurissant... 


Samedi 29 Avril 2017 - News # 3729 

Petite réflexion sur l'esprit du temps en France :

Je trouve que les choses sont en train de se radicaliser.

Je trouve que le pays est en train de se diviser de plus en plus.

Peut-être que les Français ont besoin de souffrir plus, c'est-à-dire d'avoir Macron au pouvoir pour enfin se rendre compte ?

La classe politique UMPS fait tout pour que le peuple ne puisse pas reprendre le pouvoir, que ce soit via le FN ou les Insoumis. Ils utilisent tous les procédés, tous les mensonges, toutes les manipulations et propagandes iniques possibles. Le chiffon rouge du soi-disant arc républicain est un leurre terrible que beaucoup de Français ne comprennent pas du tout.

Les collabos ne sont pas au Front National, ni à Debout la France, mais au sein de l'UMPS : ils ont objectivement trahi les Français, trahi la constitution en abandonnant de manière illégale la souveraineté de la France à l'Union Européenne, et tout le social aux puissances d'argent, aux lobbies, et au marché. Ce sont eux les collabos.

Car enfin, l'essence même du gaullisme, c'est la libération du pays, c'est l'indépendance et la souveraineté de la France, pas sa soumission à toutes les féodalités de l'époque. Certains l'ont manifestement oublié...

Si les Français prennent 5 ans avec Macron, l'unique chance qu'il restera au peuple c'est de l'empêcher de gouverner en ne lui donnant pas de majorité à l'Assemblée Nationale. Malheureusement pour nous tous, Macron gouvernera par ordonnances... Et contre ça, on ne peut rien faire. La rentrée d'automne risque d'être très très chaude...

Peut-être qu'effectivement, le peuple français a besoin de souffrir plus, de se prendre le mur davantage dans la gueule pour qu'enfin il réagisse. C'est triste, mais comme on dit : à tout malheur est bon.

Affaire à suivre... (Mais les choses vont s'intensifier, les réactions incroyables et antidémocratiques, suite au ralliement de Nicolas Dupont-Aignan à Marine Le Pen, ne présagent rien de bon...)


Vendredi 28 Avril 2017 - News # 3703 

Et une preuve de plus ! : l'ancien ministre de la Défense israélien confirme la collaboration israélienne avec l'EI en Syrie. Voir [ici] ().


En complément sur la Syrie :


En complément sur Israël :


Vendredi 21 Avril 2017 - News # 3454 

«Trahison», «collaboration»... Le ralliement de Villepin à Macron suscite l'ire de la droite. Voir [ici] ().

Encore un traître, mû par le désir d'avoir un poste dans le gouvernement de Macron, sans doute celui de Ministre des affaires étrangères.


Mercredi 12 Avril 2017 - News # 3231 

La vérité dérange : 80% des collabos de la Seconde Guerre mondiale venaient de la gauche. Voir [ici] ().


Mardi 11 Avril 2017 - News # 3212 

La Russie veut renforcer la collaboration avec la Syrie dans la lutte antiterroriste. Voir [ici] ().


Jeudi 6 Avril 2017 - News # 3086 

Saviez-vous qu’un parlementaire sur huit emploie un membre de sa famille comme collaborateur ?

Saviez-vous également qu’ancienneté parlementaire ne rime pas avec présentéisme ?

Peut-on s’attendre à de nouveaux scandales sur nos députés ? 

Quatre férus de statistiques ont réalisé une data visualisation afin de mieux comprendre l’activité parlementaire et trouver les réponses aux questions que nombre de personnes se posent. Voir [ici] ().


Lundi 13 Mars 2017 - News # 2693 

De nouveaux documents de la CIA déclassifiés montrent que la CIA travaille en étroite collaboration avec les propriétaires et journalistes des grands médias. Et cela depuis des décennies... Voir [ici] (). En complément, voyez impérativement cette [vidéo] ().


Vendredi 10 Février 2017 - News # 2238 

Pour un ancien collaborateur de l'infâme George Soros, dès le 15 Mars 2017, ce sera un « sacré foutoir ». Voir [ici] ().


Vendredi 4 Décembre 2015 - News # 1159 

Attentats à Paris : de pire en pire... Décidément, les anomalies s'accumulent. Sur les 81 casernes de pompiers à Paris, TF1 et M6 accompagnaient des pompiers situés à 5 minutes des attentats... Pire, la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSSP) est dirigée par Philippe Boutinaud, qui fut le "special assistant" du président du Comité militaire à l'état-major de l'OTAN, l'organisation atlantiste qu'il a avait déjà servi dans le passé comme officier de liaison, notamment dans les Balkans. Et de mieux en mieux : Philippe Boutinaud a été le co-resposable de la simulation d'attentats multi-sites organisée le matin même... Voir [ici] (). Donc on résume la situation à partir de tous les éléments que j'ai accumulé dans cette page de News : les attentats du 13 Novembre 2015 sont une opération sous faux drapeau (false flag) montée par le Mossad avec la collaboration de l'OTAN. Une opération israélo-américaine en somme. Dément... Mais tout à fait crédible, en fait...


Samedi 15 Mars 2014 - News # 753 

Pour Mark Zuckerberg, le gouvernement américain est "une menace pour Internet". Voir [ici] (). C'est maintenant qu'il s'en rend compte, lui qui a collaboré avec la NSA en permettant à cette agence d'accéder aux données de son service Facebook ? Pour avoir un début d'idée sur ce qu'est Facebook, voyez ces [vidéos] ().


Mercredi 23 Janvier 2013 - News # 364 

Le gang stalking, le harcèlement urbain : "Dans notre société il existe un type de harcèlement dont quasiment personne ne parle. Ce harcèlement consiste à désigner une personne comme une cible et à la faire persécuter par le biais des groupes et des réseaux. Les personnes qui collaborent et qui sont manipulées ne connaissent pas l'envergure et la gravité de la situation, ni dans quelle mesure elles sont elles-mêmes visées. Un peu partout dans le monde des voix s'élèvent contre ces pratiques dans lesquelles des entités gouvernementales sont impliquées ainsi que des réseaux obscurs." Ce sont des procédés de folie, ultra-pervers et ténébreux, 100% anti-christiques et anti-humanistes, tout à fait caractéristiques de notre époque ultra-dégénérée. Voir [ici] () et le [PDF] (), et [là] (), et enfin [ici] ().


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .