Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



 News # 16148 temporairement permanente 

Nous sommes en Avril : merci à ceux qui le peuvent de m'aider financièrement pour le site en faisant un don, [ici] ().

Ce serait très apprécié.

Merci à tous de votre soutien !

Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

33 News

Lundi 8 Avril 2019 - News # 16380 

Entretien de François Asselineau avec Quentin Bourgeois, un ex du Front National ayant rejoint l'UPR :

SYNOPSIS :

= Comme le Conseil national de la Résistance de 1943-44, l'UPR accueille les Français de tous bords pour sauver la France en péril de mort ! =
MON ENTRETIEN AVEC QUENTIN BOURGEOIS, ANCIEN RESPONSABLE DU FRONT NATIONAL / RASSEMBLEMENT NATIONAL QUI VIENT DE REJOINDRE L'UPR. 

À quelques jours d’intervalle, Sylvie Heyvaerts, ancienne responsable de la France insoumise (FI) dans la région de Soissons (Aisne) et ex-candidate de ce parti aux élections législatives de 2017, et Quentin Bourgeois, conseiller municipal d’opposition à Saint-Omer (Pas-de-Calais) et ancien responsable local du FN/RN ont annoncé leur ralliement à l’Union populaire républicaine (UPR).

J'ai déjà présenté Sylvie Heyvaerts à nos adhérents et sympathisants, au cours d’un entretien diffusé sur notre chaîne YouTube le 14 mars 2019 : https://www.youtube.com/watch?v=FlBIrBo00sM

Aujourd'hui, je présente à son tour Quentin Bourgeois à nos adhérents et sympathisants.

--------------------

L’UPR se félicite de rassembler ainsi des personnes issues d’univers politiques aussi différents et a priori irréconciliables. Elles nous rejoignent toutes sur la base intangible de notre Charte fondatrice ( https://www.upr.fr/charte-fondatrice-...) adoptée le jour de la fondation de l'UPR le 25 mars 2007, il y a 12 ans.

Ce véritable tour de force – que seule l’UPR est capable de réaliser – rappelle exactement l’esprit de rassemblement et d’union nationale du Conseil national de la résistance de 1943, CNR qui accueillait en son sein des communistes, des socialistes, des chrétiens-sociaux, des gaullistes, des « patrons et des ouvriers », et aussi des membres de la Cagoule.

Ces ralliements confirment la capacité de l’UPR à transcender le clivage droite – gauche et à mettre provisoirement de côté les divergences qui existent entre les Français, pour se concentrer sur l’essentiel : le rétablissement de l’indépendance nationale et la restauration de la démocratie, par la sortie de l’UE et de l’euro (Frexit) que nous proposons sans jamais faillir ni nous contredire depuis 12 ans.

Comme le comprennent de plus en plus de Français, cet objectif primordial pour notre avenir et celui de nos enfants passe par une hiérarchisation des priorités : rien n’est possible – et en particulier aucune des demandes des « gilets jaunes » en matière sociale et démocratique ne peut être exaucée – sans, d’abord, quitter l’Union européenne, l’euro et l’OTAN.

Les ralliements de Sylvie Heyvaerts et de Quentin Bourgeois à l’UPR ne sont que la partie la plus visible du phénomène en cours. Notre mouvement constate actuellement une formidable poussée du nombre d'adhésions quotidiennes, qui proviennent de tous les horizons politiques, et en particulier d’anciens électeurs de FI et du FN/RN.

Cette évolution témoigne que les masques de FI et du RN commencent à tomber : ces partis politiques, qui protestent sur tout mais qui refusent bec et ongles le « Frexit », jouent en réalité un rôle de faux opposants, qui stérilise le vote des Français et qui conduit à conforter l’oligarchie qui a mis notre pays en coupe réglée depuis trente ans.

C’est un constat à la fois très réjouissant et très important politiquement de voir de plus en plus de Français comprendre cette mystification politique et se décider à rallier l’UPR par dizaines chaque jour.

Une fois de plus l'UPR montre son ouverture d'esprit, et son alignement dans les faits concrets dans l'esprit du Conseil National de la Résistance.

Bravo !

Allez les Français ! Vous êtes tous les bienvenus pour se rassembler à l'UPR !

En complément sur François Asselineau :

En complément sur Quentin Bourgeois :

     

Jeudi 4 Avril 2019 - News # 16253 

Francis Cousin : "L'objectivité réelle de l'histoire, c'est la lutte des classes" :

 

SYNOPSIS :

L'histoire de toute société jusqu'à nos jours n'a été que l'histoire de luttes de classes.

Homme libre et esclave, patricien et plébéien, baron et serf, maître de jurande et compagnon, en un mot oppresseurs et opprimés, en opposition constante, ont mené une guerre ininterrompue, tantôt ouverte, tantôt dissimulée, une guerre qui finissait toujours soit par une transformation révolutionnaire de la société tout entière, soit par la destruction des deux classes en lutte.

Dans les premières époques historiques, nous constatons presque partout une organisation complète de la société en classes distinctes, une échelle graduée de conditions sociales. Dans la Rome antique, nous trouvons des patriciens, des chevaliers, des plébéiens, des esclaves; au moyen âge, des seigneurs, des vassaux, des maîtres de corporation, des compagnons, des serfs et, de plus, dans chacune de ces classes, une hiérarchie particulière.

La société bourgeoise moderne, élevée sur les ruines de la société féodale, n'a pas aboli les antagonismes de classes Elle n'a fait que substituer de nouvelles classes, de nouvelles conditions d'oppression, de nouvelles formes de lutte à celles d'autrefois.

Karl Marx - Friedrich Engels - Manifeste Communiste - 1847.

Toujours au top ce Francis Cousin.

Je ne suis pas à 100% d'accord sur tout, mais globalement, il voit vraiment juste.

À voir !

En complément sur Francis Cousin :

En complément sur lutte de classe :

     

Mardi 19 Mars 2019 - News # 15819 

Le député communiste Fabien Gay dénonce au Sénat le double discours des politiciens :

En complément sur double discours :

En complément sur Fabien Gay :

     

Lundi 11 Février 2019 - News # 14945 

Viktor Orban : « L’internationale communiste est à Bruxelles et son arme est l’immigration ». Voir [ici] ().

La vraie gauche et l'extrême gauche ont toujours été les idiots utiles du capitalisme en faisant la promotion l'immigration. L'antiracisme est l'une de armes idéologiques les plus puissantes et sournoise du capitalisme. Voilà pourquoi George Soros l'utilise systématiquement. C'est une justification parfaite à l'immigration pour tromper tous les demeurés hypnotisés pas leur émotions.

L’immigration est une saloperie qui va détruire nos nations, notre identité, et notre pouvoir d'achat par le dumping social.

Il faut la stopper. Et 80% des Français le souhaite.

En complément sur Viktor Orban :

       

Mardi 15 Janvier 2019 - News # 14269 

Évasion fiscale : Fabien Roussel, un député communiste, va déposer un projet de loi visant à prélever les multinationales à la source afin de les empêcher de cacher leurs bénéfices dans des paradis fiscaux :

Une super idée !

Bravo Monsieur !

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur multinationale :

En complément sur paradis fiscaux :

 

Jeudi 27 Décembre 2018 - News # 13814 

Élections européennes : le PCF veut s’ouvrir aux Gilets jaunes. Voir [ici] ().

La grande récupération a commencé : après Florian Philippot et ses patriotes de mes fesses, voilà le PCF.

Ces gens n'ont aucun décence...

Vous toujours rien bande de nazes ? Alors je vais vous l'expliquer clairement : les gens, les Gilets Jaunes, les Français, ne veulent plus de vos partis de merde, ils veulent la démocratie véritable, c'est-à-dire un système des citoyens, pour les citoyens, par les citoyens.

Exit les partis, les syndicats, les lobbies de tous types !

En prise directe avec le pouvoir, voilà ce que nous citoyens nous voulons !

En complément sur élections européennes :

En complément sur PCF :

En complément sur parti communiste :

   

Jeudi 29 Novembre 2018 - News # 13067 

Les députés communistes, socialistes et insoumis saisissent le Conseil constitutionnel contre la loi anti-fake news. Voir [ici] ().

En complément sur fake news :

       

Jeudi 29 Novembre 2018 - News # 13057 

Fabien Gay, sénateur communiste, interpelle le gouvernement sur les carburants, les taxes, et les impôts :

La majorité sont des traîtres de politiciens, mais il y a quelques rares personnes  qui parlent droit et juste.

En complément sur carburant :

En complément sur taxe :

En complément sur impôt :

   

Jeudi 25 Octobre 2018 - News # 12151 

 

Hypocrisie et immigration : Le chef du Parti Socialiste Olivier Faure évoque «une colonisation à l'envers» en France. Voir [ici] ().

Quel foutage de gueule !

Alors que le parti socialiste n'a cessé de promouvoir l'immigration, d'en faire l'un des centres moteurs de son action politique sur les recommandations mêmes de son propre club de réflexion Terra Nova, voilà maintenant que les socialistes retournent leur veste, parlant même d'identité ? Mais qui va vous croire bande de faux-culs ?

Après Jean-Luc Mélenchon, refusant de signer une pétition pour l’accueil des migrants (Voir [ici] ()), voilà maintenant les socialistes qui s'y mettent.

Tous ces gens n'ont aucune dignité, ce sont des clientélistes qui ont senti le vent tourner chez le peuple.

Ils n'ont aucune conviction propre, aucun courage, ce sont des lâches et des hypocrites n'ayant que des visées électoralistes.

Une honte cette affaire...

Ah, décidément, elle est belle la gauche...

Il ne va rester de décent sur ce bord que certains communistes, quelques Insoumis, ou des gens comme le merveilleux Francis Cousin.

Les socialistes sont morts : ils viennent de s'enterrer vivants.

En complément sur migrants :

En complément sur socialiste :

En complément sur hypocrisie :

En complément sur faux-cul :

 

Dimanche 23 Septembre 2018 - News # 11359 

Européennes : Nicolas Dupont-Aignan tête de liste lance un “appel solennel” à LR et au RN : Voir [ici] ().

Décevant.

Ils visent des sièges, et c'est tout.

Il aurait été mieux, et plus utile pour le futur, de créer un front souverainiste anti-européen avec l'UPR, Jacques Cheminade, certains communistes, etc.

Là, il retourne à la politique politicienne, juste par intérêt. C'est minable je trouve.

En complément sur Nicolas Dupont-Aignan :

       

Mercredi 22 Août 2018 - News # 10667 

Facebook va assigner une note de crédibilité aux utilisateurs pour lutter contre les fake news. Voir [ici] ().

Une note comme en Chine...

La dictature capitaliste va rejoindre la dictature communisto-capitaliste !

C'est vraiment orwellien...

De pire en pire.

En complément sur Facebook :

En complément sur fake news :

En complément sur dictature :

En complément sur Orwell :

 

Lundi 13 Août 2018 - News # 10476 

 

L’Aquarius à Sète ? Marine Le Pen monte au créneau : "Ce n'est pas au communiste Gayssot de décider de notre politique migratoire". Voir [ici] ().

Elle a raison : ce n'est pas à ce nuisible, qui s'est déjà tristement illustré avec la loi mémorielle qui porte son nom, de décider pour la communauté nationale.

Une décision unilatérale inique qu'il a prise juste pour se faire mousser et dire "Vous voyez, je suis un droit-de-l'hommiste !". Vous êtes surtout un crétin et un traître au peuple français Monsieur Gayssot.

Seule erreur de Marine Le Pen sur ce coup-ci : avoir spécifié "communiste" : une mention inutile et idiote, car ce n'est pas le fait d'être communiste qui rend idiot ce crétin : il y a aussi parmi les communistes des gens biens qui n'auraient commis en aucun cas la même erreur.

En complément sur Aquarius :

En complément sur migrants :

En complément sur Marine Le Pen :

En complément sur Gayssot :

 

Vendredi 3 Août 2018 - News # 10285 

Dictature chinoise : La Chine oblige tous les édifices religieux à arborer le drapeau communiste ; la Chine ne reconnaît pas le Judaïsme comme religion. Voir [ici] ().

Vous savez ce que cela signifie ? Cela signifie que les dirigeants et les oligarques chinois sont littéralement effrayés par la religion et la spiritualité, et craignent de perdre leur pouvoir inique en raison de ces mouvements.

En complément sur dictature :

En complément sur Chine :

     

Jeudi 28 Juin 2018 - News # 9397 

Séminaire sur les Droits Économiques S01EP07 // Quelle réponse communiste aux droits économiques promus par la contre-révolution ? Par Bernard Friot :

SYNOPSIS :

La séance de février a été consacrée à la création de droits économiques de la personne sans lien à la qualification comme réponse capitaliste au progrès du salaire à vie. Cette contre- révolution capitaliste du travail crée deux piliers de ressources dont j’ai présenté en détail la construction au cours des quarante dernières années. La séance de mars, animée par Denis Bayon, a été l’occasion d’analyser la forme actuellement la plus aboutie du premier pilier, le revenu de base. Comme je n’avais pas pu aller au bout de la réflexion sur le type de droits économiques de la personne que les deux piliers capitalistes de ressources reconnaissent, je mènerai cette réflexion le 9 avril. Puis je montrerai comment ces droits appellent en réponse une proposition très délibérée de salaire comme droit politique attaché à la personne. La pleine reconnaissance des personnes suppose qu’elles soient inscrites, sous une forme qu’elles maîtrisent, non seulement dans l’ordre de la valeur d’usage mais aussi dans celui de la valeur économique. Ce sera l’occasion l’occasion de poursuivre la réflexion sur la valeur.

Source : Réseau Salariat.

Non évalué.

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur Droits Économiques :

     

Vendredi 20 Avril 2018 - News # 7902 

 

Lutte des mondialistes contre les peuples et la démocratie : Michel Geoffroy, énarque : "Le monde est en train d'échapper à la super classe mondiale" :

SYNOPSIS :

Enarque et contributeur de la Fondation Polémia, Michel Geoffroy publie un réquisitoire contre la Super Classe Mondiale dont le représentant en France est bel et bien Emmanuel Macron. L’oligarchie veut imposer le chaos, notamment migratoire, mais l’auteur prévient :”Contre toute attente, l’oligarchie va échouer”.

Revigorant !

Source :  TVLibertés.

Quatrième de couverture :

En Occident on ne vit plus en démocratie mais en post-démocratie : les gouvernements ne gouvernent plus mais obéissent aux marchés et aux banques, les puissances d’argent dirigent les médias et les peuples perdent leur souveraineté et leurs libertés.

Pourquoi ? Parce que depuis la chute de l’URSS le pouvoir économique et financier s’affranchit du cadre national et veut gouverner à la place des États. Parce que la fin du communisme nous a libérés de la Guerre froide, et lui a succédé la prétention obstinée du messianisme anglo-saxon à imposer partout sa conception du monde, y compris par la force.

Ce double mouvement s’incarne dans une nouvelle classe qui règne partout en Occident à la place des gouvernements : la super classe mondiale.

Une classe dont l’épicentre se trouve aux États-Unis mais qui se ramifie dans tous les pays occidentaux et notamment en Europe. Une classe qui défend les intérêts des super riches et des grandes firmes mondialisées, sous couvert de son idéologie : le libéralisme libertaire et cosmopolite. Une classe qui veut aussi imposer son projet : la mise en place d’un utopique gouvernement mondial, c’est-à-dire la mise en servitude de toute l’humanité et la marchandisation du monde. Une classe qui manipule les autres pour parvenir à ses fins, sans s’exposer elle-même directement.

Avec La Superclasse mondiale contre les peuples, Michel Geoffroy dresse un portrait détaillé, argumenté et sans concession de la superclasse mondiale autour de cinq questions : que recouvre l’expression superclasse mondiale ? Que veut-elle ? Comment agit-elle ? Va-t-elle échouer dans son projet de domination ? Quelle alternative lui opposer ?

Un ouvrage de référence pour comprendre les enjeux de notre temps.

Michel Geoffroy est énarque, essayiste, contributeur régulier à la Fondation Polémia ; il a publié en collaboration avec Jean-Yves Le Gallou différentes éditions du Dictionnaire de Novlangue, dont la dernière aux éditions Via Romana en 2015.

Non encore évalué.

En complément sur mondialisme :

En complément sur peuple :

En complément sur démocratie :

En complément sur lutte :

 

Jeudi 19 Avril 2018 - News # 7893 

 

Santé, bonheur, et longévité heureuse : les conseils de vie du médecin japonais Shigeaki Hinohara, 104 ans :

1. Prenez les escaliers et portez toujours vos affaires
Le docteur Hinohara monte toujours les escaliers par deux et aussi souvent que possible.

2. Ne croyez pas tout ce que votre médecin recommande ou dit
Explorez, lisez et éduquez-vous. Vous n’avez pas à croire en tout ce que votre médecin dit.

3. Partagez ce que vous savez
Le Dr. Hinohara donne 150 conférences sur une base annuelle dans les écoles, les communautés d’affaires etc. Il partage souvent des leçons sur la guerre et la paix.

4.Vous n’êtes pas obligé de prendre votre retraite
Si vous aimez le travail que vous faites, vous n’êtes pas obligé de prendre votre retraite.

5. Planifiez à l’avance
Si vous voulez mieux profiter de votre vie, vous devez avoir un emploi du temps rempli de rendez-vous différents, de conférences, de travail, etc. Le Dr. Hinohara prévoit d’assister aux Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo.

6. Ne soyez pas en surpoids
Le Dr. Hinohara consomme une cuillère à soupe d’huile d’olive, un jus d’orange et un café pour le petit déjeuner. Des biscuits et du lait pour le déjeuner et du riz, du poisson et des légumes pour le dîner. Il
consomme 100g de viande maigre deux fois par semaine.

7. L’énergie ne vient pas de dormir beaucoup ou de bien manger, elle vient de se sentir bien
Vous serez plus heureux et plus énergique si vous éliminez les règles strictes du temps, soyez comme les enfants : amusez-vous jusqu’à ce que vous ayez sommeil ou faim.

8. C’est merveilleux de vivre longtemps
Il continue de servir la société, il fait du bénévolat, travaille 18h par jour, 7 jours par semaine et il apprécie aussi l’énergie unique de sa vie.

9. Cherchez un modèle
Le médecin se demande généralement ce que son père ferait lorsqu’il est confronté à un problème.

10. Ne vous inquiétez pas trop, la vie est imprévisible et pleine d’incidents
Le docteur a été pris en otage par l’armée rouge communiste quand il avait 59 ans. Il a passé 4 jours sous 40 degrés et a été menotté à son siège. Il est également étonné que son corps ait ralenti pour s’adapter à la privation.

11. La science seule ne peut pas aider ou guérir les gens
Le docteur pense que chaque maladie peut être guérie avec des arts libéraux et visuels. Il croit également en l’unicité de chaque individu.

12. Ne soyez pas fou d’argent
Le médecin est conscient qu’il ne pourra rien prendre quand il partira.

13. La douleur est mystérieuse
Vous devez faire quelque chose d’amusant si vous voulez oublier la douleur. Le docteur a découvert que la musique et les animaux peuvent vraiment vous aider à vous débarrasser et à gérer votre douleur.

14. Soyez inspiré
Vous devez trouver l’inspiration dans le monde pour vous motiver. Par exemple: il trouve la motivation dans le poème « Abt Vogler » de Robert Browning.

Source : Facebook ().

En complément sur santé :

En complément sur bonheur :

     

Mardi 17 Avril 2018 - News # 7816 

Frappes : Jean-Paul Lecoq, député communiste de la 8e circonscription de la Seine-Maritime, contre l'intervention française en Syrie, à la Commission des Affaires étrangères le 11 avril 2018 :

En complément sur Syrie :

En complément sur frappes :

     

Mardi 3 Avril 2018 - News # 7418 

Des sénateurs veulent inscrire l'avortement dans la constitution. Voir [ici] ().

Ignoble !

Ahurissant !

Alors pour ceux qui ne comprendraient pas la manoeuvre, les traîtres de politiciens qui sont à l'origine de ce ténébreux projet ont peur du peuple : ils ont peur que le peuple ne fasse marche arrière, qui conscient de l'abomination de l'avortement, ne décide alors un jour de retirer la loi l'autorisant.

"L'avortement un « principe fondamental de notre république »" : et puis quoi encore ? Ces communistes ne sont plus dans la lutte de classe, mais dans la lutte pour des droits sociétaux. Ils sont en passe de devenir comme feu les socialistes : des sociaux-traîtres qui ont démissionné de la lutte pour la libération des salariés contre le capital. Alors ils se rabattent sur les combats d'arrière-garde, des enjeux sociétaux totalement secondaires ou tertiaires. Pitoyable...

 

Pour mémoire : l'avortement est un assassinat, c'est-à-dire un meurtre prémédité.

 

"Il en va de la liberté des femmes à disposer de leur corps" : mais ce droit se trouve restreint dès lors qu'elles portent un autre être au dedans d'elles-mêmes Ducon ! :

Article 3 de La Déclaration universelle des droits de l'homme (Voir [ici] ()) :
 
Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

 

Et c'est pas fini :

Article 5

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.
[donc interdiction absolue de torturer et de tuer un enfant qui est dans le ventre d'une femme]

Article 6

Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique.
[donc dans le ventre d'une femme aussi !]

 

Conclusion : l'avortement est un crime, tant du point de vue de la conscience, que du coeur, que de la plus haute juridiction terrestre. Point final.

En complément sur avortement :

En complément sur ignoble :

En complément sur ahurissant :

En complément sur constitution :

En complément sur sénateur :


Jeudi 22 Mars 2018 - News # 7202 

Incroyable : Philippe Martinez interdit à l'UPR de faire grève au coté de la CGT... :

L'UPR serait un parti d'extrême-droite ? Et puis quoi encore Monsieur Martinez ? Rappel : il y à l'UPR des gens venant d'extrême-gauche, des communistes, et aussi des CGTistes !

Comme quoi, la tête de la CGT fait partie du système...

[MAJ] : Message d'un adhérant UPR (syndiqué CGT) aux dirigeants CGT :

En complément sur incroyable :

En complément sur UPR :

En complément sur CGT :

   

Mardi 13 Mars 2018 - News # 7057 

"Théorie du revenu universel ?" : interview de Bernard Friot, sociologue et économiste, par Thinkerview :

Bernard Friot apporte indiscutablement pleins de choses intéressantes au débat.

Maintenant, selon moi deux erreurs :

  1. Le modèle tout communiste est une erreur majeure, d'essence idéologique. Je pense que le meilleur système est une société d'économie mixte qui, seule, permet la créativité et le développement de la nouveauté utile à tous.
  2. Ses positions sur les migrants sont absurdes et font le jeu du capital et du dumping social, en plus denier l'identité propre des nations. Ce sont donc des positions suicidaires multi-formes.

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur Thinkerview :

En complément sur revenu :

En complément sur salaire :

En complément sur salarié :


Lundi 19 Février 2018 - News # 6842 

Humour et réflexion politique :

Ce qui prouve que ni le communisme, ni le capitalisme, ne doivent être envisagés, mais un autre système...

En complément sur humour :

       

Vendredi 15 Décembre 2017 - News # 5864 

Capitalisme, dette, travailleurs, et communisme : Bernard Friot sur “Vaincre Macron” aux Remue-méninges 2017 de la France insoumise à la Demeurée:

Une belle intervention de Bernard Friot.

Si vous ne comprenez pas ce qu'il raconte, c'est normal : il faut voir plusieurs vidéos de lui pour comprendre le langage et les concepts qu'il utilise.

Seul désaccord avec lui : à mon avis, il dissocie inutilement la propriété patrimoniale et la propriété d'usage dans la mesure où dans la réalité, de manière concrète, celui qui paye ou qui possède commande. Ce que je veux dire c'est que même si c'est une collectivité qui possède la propriété patrimoniale de l'outil de production, ce ne sont jamais en général les travailleurs utilisant l'outil qui en sont les propriétaires d'usage. C'est toujours la collectivité détentrice de la propriété patrimoniale qui décide. Et c'est souhaitable et heureux ainsi, car sinon on se retrouve dans une situation de conflit d'intérêts entre les buts recherchés par la collectivité et les intérêts particuliers de ceux qui utilisent l'outil de production.

L'histoire sociale dans tous les pays du monde a montré à satiété que dès que les travailleurs s'accaparent la propriété d'usage, ils ne servent plus les intérêts de la collectivité, et se comportent comme de petits seigneurs tyranniques, décidant ce qu'il faut faire, et de comment il faut le faire, au mépris de l'intérêt général et du bien commun de la collectivité, pourtant détentrice de la propriété patrimoniale de l'outil. L'éducation nationale en France, "le mammouth", en est à ce titre un exemple criant et tout à fait navrant : ce n'est plus l'intérêt des enfants et l'intérêt de la Nation qui dictent les orientations et les décisions mais la somme des intérêts particuliers des professeurs faisant de ces derniers une sorte d'État dans l'État. À éviter donc.

À voir !

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur capital :

En complément sur dette :

En complément sur communisme :

 

Jeudi 14 Décembre 2017 - News # 5848 


Même certains communistes rejoignent les analyses de François Asselineau de l'UPR :
L'union Européenne, il faut en sortir !

CETA : un exemple type d'incompétence crasse de nos traîtres de politiciens :

En complément sur CETA :

En complément sur incompétence :

En complément sur crasse :

En complément sur politicien :

 

Lundi 11 Décembre 2017 - News # 5795 

Allemagne nazie et français vichystes : "Quand la gauche collaborait, 1939-1945" :

SYNOPSIS :

Quel est le point commun entre Jacques Doriot, Marcel Déat, Charles Spinasse, Jean Luchaire ou Marc Augier ? Avant de faire le grand écart et de choisir la collaboration avec l'Allemagne nazie, ils ont été des figures de la gauche de l'entre-deux-guerres, pacifistes, communistes ou socialistes.

Il aura fallu du temps, beaucoup de temps, et le travail acharné des chercheurs pour déconstruire la vision caricaturale d’une des périodes les plus troubles et les plus ambiguës de notre histoire. Celle d’une France, sous Vichy, coupée idéologiquement en deux, entre une gauche résistante et une extrême droite collaborationniste.
Une vision sans nuance qui perdura pendant des décennies dans la mémoire collective. « Les sociétés préfèrent percevoir leur passé en termes stables. La notion de ­mutation est inacceptable », explique l’historien Simon Epstein, auteur d’Un paradoxe français et des Dreyfusards sous l’Occupation (Albin Michel), que l’on retrouve, sans surprise, auprès de Pascal Ory et d’Olivier Wieviorka dans le second volet du documentaire de Florent Leone et Christophe Weber consacré, après l’extrême droite entrée en résistance, aux hommes de gauche (socialistes, radicaux, communistes, syndicalistes) qui versèrent dans la collaboration.

Dérive idéologique
Un documentaire classique dans sa forme, qui tient autant, ­sinon plus, aux analyses du trio d’experts qu’aux archives – même si certaines, notamment sonores ou d’actualité, sont ­assez rares. Telle celle sur l’attentat perpé­tré par un résistant le 27 août 1941 contre Pierre Laval et Marcel Déat lors d’un défilé de la Légion des volontaires français contre le bolchevisme (LVF).

A raison, les deux auteurs s’attardent longuement sur la période de l’entre-deux-guerres, tout particulièrement celle des années 1930 où s’effectua le basculement de deux futures figures de la collaboration : Marcel Déat, député socialiste qui rompt en 1933 avec Léon Blum avant d’être exclu de la SFIO – ce qui n’est pas précisé – après avoir formé les « néosocialistes » dont le slogan est : « Autorité, ordre et nation ». Et Jacques Doriot, expulsé du Parti communiste français en 1934 après avoir créé le Comité de défense antifasciste avec des membres de la SFIO et du Parti radical.

Par leur parcours et leur dérive idéologique, qui se matérialisera respectivement par la fondation du Rassemblement national populaire (RNP) et du Parti populaire français (PPF), ces deux hommes incarnent les deux grands courants – pacifisme forcené et anti-bolchévisme – qui forcent les revirements à gauche. Et l’éclatement d’un paysage politique qui finira par être totalement « démantibulé » à la faveur des événements. A commencer par les accords de Munich, en septembre 1938, votés par la gauche (hormis les communistes), qui ouvrent une brèche entre pacifistes convaincus et pacifistes de raison. Et, le 23 août 1939, le pacte germano-soviétique qui déchire le Parti communiste français devenu, de fait, l’allié de l’Allemagne nazie.
Loin de rester attachés aux seuls Déat et Doriot et à leur ­combat acharné et revanchard pour ­conquérir le pouvoir, ou à Jean ­Luchaire, dreyfusard, héritier d’Aristide Briand, devenu ministre de l’information sous Vichy, ou encore le radical-socialiste René Bousquet, grâce auquel Olivier Wieviorka analyse la position des fonctionnaires, Florent Leone et Christophe Weber mettent en lumière d’autres personnalités politiques moins connues. Telle Marc Augier, membre du cabinet de Léo Lagrange dans le gouvernement du Front populaire en 1936 puis combattant dans la LVF et la Waffen SS, ou René Belin, dirigeant de la CGT, avant d’être le principal inspirateur de la Charte du travail et le cosignataire du statut des juifs en 1940. A ce titre – et c’est le seul bémol –, on peut regretter que le basculement dans l’antisémitisme de ces hommes de gauche, dreyfusards et philosémites, soit si peu évoqué et analysé.

Source : Le Monde.

Ce documentaire n'a pas encore été évalué.

En complément sur gauche :

En complément sur nazi :

     

Dimanche 29 Octobre 2017 - News # 5433 

Communisme contre capitalisme : "Révolution et contre-révolution dans l'institution du travail - Les droits économiques de la personne" par Bernard Friot :

SYNOPSIS :

L’échec de l’opposition aux réformes concernant l’emploi, le code du travail, le salaire et la protection sociale menées depuis les années 1980 risque de se reproduire sous Macron si les opposants continuent à réfléchir en termes de répartition de la valeur entre travail et capital. La classe ouvrière a commencé au cours du XXe siècle non pas à mieux répartir la valeur mais à en changer la pratique. C’est, en réponse, une contre-révolution capitaliste que poursuivent les réformateurs.

Dans les premières séances, à partir de son nouvel ouvrage, Vaincre Macron (La Dispute septembre 2017), Bernard Friot proposera une réévaluation des conquêtes ouvrières en matière de droit économique des travailleurs·euses pour sortir du poncif de l’analyse des réformes en termes de « néolibéralisme ». Les réformes ne se contentent pas de s’attaquer aux droits économiques conquis, elles en créent de nouveaux, très réactionnaires, comme le compte personnel d’activité ou le revenu garanti. Ce diagnostic permettra de proposer des pistes d’une offensive en vue de l’attribution à chacun·e à 18 ans de deux droits économiques fondamentaux : le droit à la qualification personnelle (et au salaire à vie qui va avec) d'une part, et le droit de propriété d’usage de l’outil de travail (et donc à la décision dans toutes les entreprises où le/la salarié·e travaillera et dans les caisses d’investissement) d'autre part.
Animé par Bernard Friot, le séminaire fera aussi appel à d’autres chercheurs·euses, et l’atelier sera consacré à l’élaboration d’outils d’éducation populaire dans l’esprit de Réseau Salariat. Il y aura une continuité d’une séance à l’autre, la participation à toutes les séances (qui seront enregistrées) et la lecture des documents d'appui sont donc recommandés.Séminaire mensuel avec 10 séances de 18h à 22h (exposé et discussion de 18h à 19h45, repas tiré du sac, atelier de 20h15 à 22h), libre participation aux frais.
Les séances suivantes auront lieu les lundi 6 novembre, 4 décembre 2017, 6 janvier, 5 février, 12 mars, 9 avril, 14 mai, 4 juin et 2 juillet 2018 aux mêmes horaires.

La suite dès que disponible.

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur travail :

En complément sur capitalisme :

En complément sur communisme :

 

Mercredi 10 Mai 2017 - News # 4005 

BHL, le pseudo philosophe de mes fesses milliardaire a été entartré en Serbie le Mai 2017 :

En pleine intervention à un festival de film documentaire à Belgrade, le philosophe et cinéaste français Bernard-Henri Lévy a été attaqué... à coups de tarte à la crème.

L'atmosphère intellectuelle au festival du film Beldocs, après la présentation du film « Peshmerga », réalisé par Bernard-Henri Lévy, a été brusquement perturbée par une jeune fille qui a attaqué le réalisateur en lui jetant une tarte au visage. Entre-temps, de jeunes militants de gauche criaient « Assassin, quitte Belgrade » et « Ce salaud a soutenu les bombardements de la Yougoslavie huit ans avant l'intervention de l'Otan ».

Un des jeunes gens arborait une pancarte où on pouvait lire « Lévy soutient les meurtres impérialistes ».

À ce moment, Bernard-Henri Lévy, personnage influent sur la scène internationale, était en train de parler de son œuvre devant le public qui venait de visionner son film. Néanmoins, la crème sur le cou n'a pas empêché le discours du cinéaste entartré, passionné par sa création.

« Je suis fier de défendre devant vous les valeurs de l'antifascisme en Europe », a poursuivi Bernard-Henri Lévy, sans gêne, à la suite de l'incident qu'il a qualifié de « fasciste ».

Son documentaire, sorti en 2016, décrit la résistance des combattants Peshmerga à la frontière irakienne.

Le public a fait sortir les assaillants, membres du parti Alliance de la jeunesse communiste de Yougoslavie, qui criaient de leur côté « Qui êtes-vous pour préconiser les valeurs culturelles à Belgrade ? » à l'assistance. Un des hommes a été interpellé.

Source : Sputnik.

En complément sur BHL :

       

Dimanche 2 Avril 2017 - News # 3022 


Seuls les vrais communistes dénoncent la réalité de la candidature oligarchique de Macron,
les autres n'étant que des opportunistes
avant tout soucieux de leur carrière politique et de leurs rémunérations très avantageuses
au détriment de leur idéal politique et des Français qui les ont élus.
Franchement, être communiste et soutenir Emmanuel Macron,
c'est le suprême reniement, un retournement de veste majeur

 

Emmanuel Macron, symbole du renouveau ? Bullshit ! : on dénombre déjà au moins 565 élus socialistes avec Macron + 9 communistes + 14 écologistes :

J'ai récupéré cette édifiante liste depuis le site officiel http://www.socialistesavecmacron.fr/liste.html ().

Et ceux qui ont créé ce site ont le culot d'avoir inscrit en haut de leur page :

 Le changement — de visage — c'est maintenant ! 


Jeudi 30 Mars 2017 - News # 2950 


Oh le joli changement... Mais que fait le "communiste" Robert Hue dans cette galère ?!

 

Emmanuel Macron a été lâché par le général Bertrand Soubelet : un signe de l'incohérence d'En Marche... Voir [ici] ().

Un bon signe ça : ce général a enfin pris concience de la tromperie Macron : « Les ralliements successifs tous azimuts et symboliques à bien des égards, à commencer par ceux de l’actuel gouvernement, ne correspondent pas à ma conception du changement ».


Lundi 27 Mars 2017 - News # 2890 

"La Conspiration qui vient…" : François Asselineau est l’invité de la Librairie des Tropiques du Parti Communiste Français à Paris.

"Nous avons validé avec de jeunes camarades , intellectuels habitués de la librairie et militants de l’UPR, le principe de la venue de François Asselineau, le jeudi 23 mars à 19h30, pour une soirée de débat sur le thème :

"Pourquoi tant de haine médiatique?" : Pourquoi François Asselineau, du simple fait qu'il se "présente" (au sens phénoménologique du terme) suscite-t-il cette haine... (de la part des médiateurs appointés par la classe dirigeante ) et plus que tout autre ?'

Partie 1 : [vidéo] ().
Partie 2 : [vidéo] ().

Bravo les communistes patriotes !

Comme quoi, l'UPR de François Asselineau est bien LE parti rassembleur de tous les Français selon l'idéal patriotique et républicain du CNR (Conseil National de la Résistance) pour libérer la France du joug des puissances financières, des lobbies, et des technocrates antidémocratiques de Bruxelles.

Une vidéo MAJEURE !!! Très riches d'enseignements !


Dimanche 26 Mars 2017 - News # 2855 

L'UPR confirme son statut de parti rassembleur de tous les Français : François Asselineau reçoit le soutien actif de personnalités du Parti Communiste Français qui ont témoigné lors de la grande fête du 10ème anniversaire de ce parti. Voir cette [vidéo] ().

Avec plus de 20.600 adhérents à ce jour, l'UPR s'impose plus que jamais comme le mouvement de rassemblement de tous les français qui veulent libérer la France de l'oligarchie non élue de Bruxelles, et retrouver
notre souveraineté nationale.

Comme jadis le Conseil National de la Résistance a su rassembler des français de tous bords, l'UPR propose pareillement la libération de notre pays en invitant tous les démocrates, quel que soit leur bord
politique, à se rassembler.

Tous unis, nous pouvons reprendre en main les destinées de notre pays.

Divisés, ce sont les forces des puissances d'argent, des lobbies, des forces exécutives du marché, et des oligarques européistes et mondialistes qui vaincront, détruisant au passage les États-nations et la
démocratie.


Mardi 7 Mars 2017 - News # 2569 

Ahurissant : Patrick Braouezec, président (Front de gauche) de Plaine Commune (Seine-Saint-Denis), ancien maire communiste de Saint-Denis de 1991 à 2004 : « Je voterai pour Emmanuel Macron ». Voir [ici] (). Un exemple typique de comportement aberrant, paradoxal et antipatriote. Rendez vous compte : ce type est en réalité 1000 fois plus proche de Marine Le Pen que de Macron, et néanmoins, il va voter pour ce dernier qui est l'antithèse absolue de tout ce pour quoi il a lutté durant toute sa vie : un dandy sorti de la Banque Rothschild, ayant engrangé plusieurs millions d'Euros, vendu aux milliardaires, à la finance internationale, à l'OTAN, suppôt de l'européisme et du mondialisme, des délocalisations, du dumping social, un ennemi des travailleurs instigateur de la loi qui porte son nom, liquidateur  d'entreprises françaises, et responsable de la vente d'Alstom aux américains, etc. Et bien non, cela ne fait rien, tout cela ne compte pas, Patrick Braouezec votera quand même pour la girouette endimanchée de la finance. ^^ Les idéologies font des ravages..., et rendent les hommes aveugles.


Dimanche 31 Août 2014 - News # 959 

Ian Brossat, élu communiste déclare : "Pour Emmanuel Macron, qui a gagné 900.000 euros en 4 mois, les Français ont trop gagné en salaire ; c'est lunaire, mais on est où, on vit où ?!" Voir cette [vidéo] (). Emmanuel Macron, un exemple de la gauche caviar dans toute sa "splendeur"...


Jeudi 11 Avril 2013 - News # 472 

Une nouvelle preuve que les Antifas sont eux-mêmes en réalité les fascistes à combattre : à Lille, grâce à ces derniers, Martine Aubry a réussi à censurer un débat sur la Syrie. Et tenez-vous bien, celui-ci était pourtant organisé par le parti communiste français et le Front de gauche... Voir [ici] (). Il n'y a pas de pires fascistes que ceux arborant une étiquette "Antifa". Comme dit si bien le Christ, il est facile de reconnaître les gens, et particulièrement ici les véritables fascistes : "Vous les reconnaitrez à leurs fruits". LES ACTES DES GENS nous permettent de savoir objectivement qui ils sont, au delà de tout discours, de toute propagande, de toute image, ou de toute étiquette, etc.


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .