Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

117 News

Dimanche 14 Juillet 2019 - News # 18836 

Le policier Alexandre Langois, qui a été viré pour avoir critiqué Christophe Castaner, révèle tout :

Non évalué.

En complément sur Alexandre Langois :

       

Vendredi 5 Juillet 2019 - News # 18651 

Censure pour incitation à la haine pour une vidéo sur 10 citations absurdes du prophète Mohammed : "Critiquer l'islam, désormais interdit sur Youtube ?" - Par Majid Oukacha :

Et voilà, c'est parti pour une censure généralisée.

La vidéo concernée est [ici] () (Elle a finalement été débloquée, mais c'est quand même très inquiétant d'autant que des milliers de malfaisants ne se gêneront pas pour signaler d'autres vidéos qui ne leur plaisent pas dans le but de les faire retirer et de faire fermer en plus cette chaîne).

En complément sur censure :

En complément sur YouTube :

En complément sur Islam :

   

Dimanche 30 Juin 2019 - News # 18521 

Critiqué par la France, notamment par Sibeth Ndiaye qui l'accuse de pratiquer l'«hystérisation», Matteo Salvini menace d’envoyer des bateaux de migrants vers Marseille. Voir [ici] ().

Il a raison : on va voir comment vont réagir ces nazes hypocrites du gouvernement français.

En complément sur migrants :

En complément sur Sibeth Ndiaye :

En complément sur Matteo Salvini :

   

Vendredi 31 Mai 2019 - News # 17823 

«Une dictature» : le mode de gouvernance de Facebook sous le feu des critiques des actionnaires. Voir [ici] ().

En complément sur Facebook :

En complément sur dictature :

     

Lundi 20 Mai 2019 - News # 17524 

«Israël est le plus grand gagnant de la Shoah» dixit la vidéo d’Al Jazeera, 2 journalistes suspendus. Voir [ici] ().

C'est pourtant vrai.

Ce n'est quand même pas la Papouasie ou l'Australie qui en sont les gagnants, il ne faut quand même pas déconner...

Une news très révélatrice sur notre époque caduque et dégénérée où la bien-pensance et les lobbies règnent en maître :

  1. Le déni de réalité est la norme, et il ne faut surtout pas dire la vérité qui dérange.
  2. Al Jazeera, bien qu'étant une chaîne arabe du Qatar, montre en réalité, dans les faits mêmes, qu'elle est soumise et inféodée au sionisme et à l'État d'Israël au point de retirer sa vidéo et même de suspendre 2 de ses journalistes... Les faits, nos actions mêmes, nous dévoilent et sont la preuve de qui nous sommes. "Vous les reconnaîtrez à leurs fruit" Le Christ.
  3. L'adage attribué à Voltaire "Pour savoir qui vous dirige vraiment il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer" se vérifie une fois de plus...

En complément sur Israël :

En complément sur Shoah :

En complément sur Al Jazeera :

   

Mardi 7 Mai 2019 - News # 17175 

François Boulo - Étienne Chouard - Jusqu'où iront les Gilets jaunes ? :

SYNOPSIS :

L'association Critique de la Raison européenne, rassemblement de souverainistes de Sciences Po, recevait Étienne Chouard et François Boulo pour un entretien sur le mouvement des Gilets jaunes et l'avenir de la mobilisation.

D'où vient le mouvement ? Quelles sont ses racines profondes ? Comment la critique de l'Union européenne s'y est-elle imposée ? Comment le besoin de démocratie et le RIC ont-ils émergé ? Où le mouvement va-t-il ?

Débat animé par Joachim Imad, président de CRE.

Non évalué.

En complément sur François Boulo :

En complément sur Étienne Chouard :

     

Samedi 4 Mai 2019 - News # 17100 

Internet : Les médias chinois de la dictature chinoise avertissent les administrateurs WeChat : « Vous pouvez être arrêté pour ce qui se passe au sein de votre groupe de chat ». Voir [ici] ().

Bien évidemment, cela va avoir une incidence notable sur les groupes opposés au gouvernement chinois, ou même simplement critiques sur des points législatifs : de nombreuses personnes vont s'abstenir de créer des groupes, et ceux qui le feront vont modérer à mort leur groupe en plus de s'autocensurer fortement.

La liberté d'expression recule encore un peu plus en Chine. Et ça n'est hélas pas fini...

En complément sur dictature chinoise :

En complément sur Chine :

En complément sur Internet :

En complément sur liberté d'expression :

 

Samedi 20 Avril 2019 - News # 16732 

"Théorie et pratique du collectivisme oligarchique" : le livre qui a inspiré "1984" de George Orwell : Documentaire sur le le livre mythique décrit par Georges Orwell dans "1984". On le croyait imaginaire jusqu'en 2012, année durant laquelle un exemplaire a été trouvé dans une brocante, en Belgique. Il a été réédité en mai 2014 :

Le mot de l'éditeur :

On croyait ce livre fictif ou peut-être inspiré d’un essai bien réel écrit par Léon Trotski, ou encore d’un autre, écrit celui-là par le fondateur du conservatisme américain, James Burnham.
Quoi qu’il en soit, les critiques littéraires avaient été unanimement surpris par cette dimension technique, et même scientifique, à laquelle George Orwell ne les avait pas habitués.
Depuis La Ferme des animaux, son précédent best-seller, le célèbre romancier britannique avait manifestement eu un afflux de nouvelles idées et de nouvelles informations qui lui avaient permis d’affiner ce qu’il avait voulu dire.
Dans 1984, Orwell parle à de nombreuses reprises d’un mystérieux livre intitulé Théorie et pratique du collectivisme oligarchique, écrit par un conspirateur nommé "Emmanuel Goldstein". Ce livre serait aussi fictif que son auteur, mais quelques-uns de ses lecteurs plus perspicaces que les autres en ont toujours douté.

La récente découverte d'un exemplaire en langue française de ce livre, portant la date 1944, en Belgique, semble bien leur avoir donné raison. Car il porte le titre Théorie et pratique du collectivisme oligarchique, et son édition est datée 1944, c’est-à-dire quelques petites années avant que George Orwell commença à coucher sur le papier les premières lignes de 1984. Et en plus, il est signé J.B.E. Goldstein.

On sait maintenant que la première édition de ce suprenant traité du pouvoir politique fut imprimée en russe, mais cette autre là demeure encore introuvable. Car c’est sur un exemplaire d’une traduction française daté 1948 qu’un homme a mis la main au début de l'année 2012.

1984 a été édité pour la première fois une année plus tard, en 1949, mais on sait qu’Orwell avait travaillé durant plusieurs années sur le manuscrit de ce livre avant cela. Le romancier anglais avait vécu quelque temps en France, où il avait appris la langue de ce pays; mais ces dates, trop proches l’une de l’autre, excluent la possibilité qu’il ait pu s’inspirer de ce qui est écrit dans la traduction française du livre de Goldstein.
Alors, qui aurait donc pu lui avoir parlé de la première édition russe de 1944 de Théorie et pratique du collectivisme oligarchique, et avoir pris la peine de lui expliquer longuement tout ce qu’il disait?

La lecture de ce livre, et les noms des auteurs d’à peu près toutes les idées de 1984 qui s’y trouvent nous démontrent, sans aucun doute possible, qu’Orwell en a eu connaissance d’une manière ou d’une autre.

Cet essai est une réédition de la traduction française du texte russe de J.B.E. Goldstein, édité en 1944.
 
"Théorie et pratique du collectivisme oligarchique" n'est pas une oeuvre de fiction ni ne prêche aucune idéologie, car il s'appuie indifféremment sur des méthodes politiques et de gouvernement qui ont ete mises en pratique dans l'Allemagne nazi, en Russie soviétique, en France, en Angleterre, au Japon et aux États-Unis. Il est un traite a l'usage du leader politique, véritable évolution du "Prince" de Nicolas Machiavel, adapte a notre ere moderne, scientifique dans son approche, et solidement argumente par des méthodes de gouvernement réalistes, mais surtout despotiques et policières. L'unique exemplaire connu de ce livre a ete trouve dans un carton contenant divers documents à en-têtes des Renseignement généraux, datant de la période de l'occupation allemande. Sa rareté et sa présentation, ainsi que l'absence de nom d'éditeur, suggèrent qu'il pourrait avoir ete un ouvrage confidentiel d'information a usage interne. 
L'auteur, J.B.E. Goldstein, s'affranchit de tout etat d'âme avec une remarquable constance tout au long de cet essai, dont la lecture, parfois ardue, révèle des la première page une connaissance arcane des aspects secrets du pouvoir politique. 
Enfin, le second intérêt de ce livre est de rapporter, sous la forme d'exemples venant étayer des méthodes de gouvernement, de nombreux faits et anecdotes historiques inédits concernant les sujets des relations internationales, de la politique et de la sécurité intérieure, de la propagande et de la manipulation des foules, de la géopolitique et de l'économie. 
Quelques tableaux, schémas et cartes viennent illustrer ce livre."

À voir !

En complément sur Orwell :

       

Jeudi 18 Avril 2019 - News # 16682 

Médias mainstream : les archétypes du libéralisme-libertaire :

SYNOPSIS :

Confiance du public en baisse, violences en marge des manifestations des Gilets jaunes, homogénéité des rédactions : les signes ne trompent pas, le journalisme et les médias sont en crise. La faute aux populistes ? Non, selon le chroniqueur Edouard Chanot : pour lui, les médias dominants sont l'expression de l'idéologie dite libérale-libertaire. 
______________
00:10 : « dans l'absolu... le libéralisme-libertaire domine les esprits, et domine surtout les esprits des journalistes... » ;
00:46 : « les choix partisans des journalistes ont souvent été avancés pour justifier la fracture avec le public. » ;
01:57 : « Libération et Checknews n'ont pas bêtement accusé les populistes, ils ont mené une étude dans leur propre rédaction. Ainsi apprenait-on que sur 112 répondants, 81 des journalistes de Libé ont un parent CSP+ » ;
02:57 : « Pendant des décennies, les journalistes post soixante-huitards ont revendiqué une remise en cause de la reproduction sociale et se retrouvent pris à leur propre jeu : l'ensemble de la profession est un exemple de reproduction sociale et médiatique... » ;
03:40 : « de la presse à la paresse, il n'y a qu'un petit A ! » ;
04:35 : « Quelles sont-elles, les valeurs du journalisme ? Cessons l'hypocrisie ! » ;
04:40 : « le libéralisme-libertaire n'est pas une philosophie uniforme mais une doxa... » ;
05:01 : « En l'occurence, une poignée de dirigeants capitalistes, et des bataillons entiers de gratte-papiers héritiers de mai 68 se trouvent en fin de compte des intérêts communs. Ou plutôt des ennemis communs... » ;
05:38 : « Le système précède les journalistes ! » ;
06:35 : « Les journalistes excèdent l'exigence de l'esprit critique pour revendiquer un véritable pouvoir ! » ;
07:25 : « Mais la formation des journalistes est-elle vraiment meilleure à l'heure actuelle ? » ;
08:49 : « Les journalistes ont remplacé le clergé comme les principaux pourvoyeurs de vérité ! » ;
09:25 : « Quelles sont les pistes pour sortir de cette crise du journalisme mainstream ? »

À voir.

En complément sur médias :

En complément sur libéral libertaire :

     

Lundi 15 Avril 2019 - News # 16589 

Politique & Eco n° 211 - Allemagne : une sortie furtive de l’euro ? Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent Vincent Brousseau de l'UPR :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent Vincent Brousseau, ancien haut fonctionnaire à la BCE (banque centrale européenne), normalien, docteur en économie et mathématiques.

1) De la BCE à la critique de l’Euro
- BCE les raisons d’une démission
- Le référendum de 2005
- De Trichet à Draghi, les facilités monétaires en question
- Qu’est-ce que le mécanisme de Target ?
- Dettes et créances entre pays de la zone euro, le cœur du problème
- Les arrières-pensées allemandes
- Une faiblesse cachée voulue par les Allemands

2) Une sortie furtive, comment pourquoi ?
- Personne en France ne connaît ce risque, médias et politiques muets sur la question
- L’Allemagne paiera ?
- Banquiers centraux, universitaires, conseillers de la CDU, beaucoup de monde pour refuser les créances  des "pays du club méd"
- Weber, Stark, Weidmann, Schlesinger, anciens de la Bundesbank, tous en désaccord avec la politique de la BCE
- Weidmann, président de la Banque centrale allemande invente le concept de sortie furtive repris par les universitaires (ZIN spécialiste de Target)
- 3 scenarios : 1 possible refus des créances du sud, 2 restitution tous les ans par des titres, 3 échéancier en or
- Collatéralisation : mise en gage d’un actif en contrepartie des Targets
- Variations consécutives des cours de l’euro allemand ou de l’euro italien ou espagnol
- La monnaie unique n’est plus unique, c’est la fin de l’union monétaire

3) Apocalypse  ou scenario paisible ?
- Les échanges intra européens perturbés ? Réponse : non
- Les cas d’une sortie brutale : l’Italie ?
- Dramatisation politico médiatique
- La souveraineté ne se partage pas !
- Et si la Catalogne voulait se doter d’une monnaie ?
- Sortie de l’euro et sortie de l’UE
- La Grèce en question : révélations inédites de Vincent Brousseau
- Quel sort pour la BCE ?
- Problème des paiements extérieurs de la zone euro, la dédolarisation n’est pas pour demain
- Retour sur le Brexit, comment Th. May sabote le vote populaire
- No deal en question : laisser croire que les Anglais ne l’ont pas voulu
  Une sortie à quelle échéance ? Réponse impossible mais ce scénario furtif a été annoncé  précocement par Vincent Brousseau.

Une excellente émission.

À voir !

En complément sur Vincent Brousseau :

En complément sur BCE :

En complément sur Brexit :

En complément sur Frexit :

 

Jeudi 4 Avril 2019 - News # 16250 

Éric Zemmour : « L'islamophobie n'existe pas. On a le droit de critiquer et de détester l'islam » :

J'aime bien les gens qui parlent cash, qui disent vrai, qui sont à mille lieues du politiquement correct et de la pensée unique. Il voit, il dit.

En complément sur Éric Zemmour :

En complément sur Islam :

     

Lundi 1er Avril 2019 - News # 16128 

Richard Ferrand voit de l'antisémitisme dans certaines critiques de François Ruffin contre Macron. Voir [ici] ().

En complément sur Richard Ferrand :

En complément sur François Ruffin :

     

Dimanche 31 Mars 2019 - News # 16112 

Entretien de François Asselineau avec Benoît Duteurtre, romancier, essayiste et critique musical français. Il est également producteur et animateur d'une émission de radio musicale :

Non évalué.

En complément sur François Asselineau :

       

Mercredi 20 Mars 2019 - News # 15877 

 

Interdit d'interdire : François Bégaudeau face à la critique :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit François Bégaudeau, écrivain, et Jean-Marc Proust, chroniqueur pour Slate.fr, pour un duel autour du livre «Histoire de ta bêtise»

Non évalué.

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur François Bégaudeau :

     

Dimanche 17 Mars 2019 - News # 15765 

Gilets Jaunes : Maxime Nicolle, l’une des figures des Gilets jaunes, promet «un très gros acte» à Paris. Voir [ici] ().

Pour le moment, toutes ces manifestions ne débouchent sur rien de concret, il faut le reconnaître.

Il serait intéressant que les Gilets Jaunes organisent partout en France des séances de brainstorminng pour générer des idées nouvelles d'actions efficaces, qui instaurent vraiment un rapport de force.

Vu le nombre de semaines déjà écoulées, je ne vois pas le gouvernement céder, à fortiori suite aux dernières déclarations tyraniques de Macron. La répression va être encore plus féroce, ils vont travailler aussi en amont des manifestations pour les limiter au maximum, ils vont encore restreindre les libertés, plein de gens vont être placés en garde à vue. etc., et c'est tout.

On est à un moment critique qui mérite réflexion.

On pourrait renverser le pouvoir par la méthode actuelle SI LES GILETS JAUNES ÉTAIENT PLUSIEURS MILLIONS DANS LES RUES, parce-que là on pourrait prendre d'assaut l'Élysée, le parlement, le Sénat, etc., et virer Macron et toute ces clique de traîtres de politiciens. Mais dans l'état actuel, les Gilets Jaunes sont trop peu nombreux.

Si on ne parvient pas à renouveler la lutte de manière intelligente, ou tout du moins à instaurer un vrai rapport de force concret, je pense que c'est mort. Et là, on se dirigerait vers une dictature, avec des violences plus importantes, une guerre civile larvée, la répression intégrale, la torture, etc., bref la totale.

En complément sur Gilet Jaune :

En complément sur Maxime Nicolle :

     

Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15498 

Flash-ball et violences policières : Les lanceurs de balles de défense critiqués de toutes parts :

En complément sur flash-ball :

En complément sur violence policière :

     

Vendredi 1er Mars 2019 - News # 15355 

Jean-Pierre Chevènement critique sévèrement la tournée de François Hollande dans les lycées. Voir [ici] ().

En complément sur Jean-Pierre Chevènement :

En complément sur François Hollande :

     

Mercredi 27 Février 2019 - News # 15312 

Flash-ball : Emmanuel Macron défend l’utilisation du LBD par la police française, malgré les critiques. Voir [ici] ().

Avec tous les blessés et les yeux crevés qu'il y a eu, quel enfoiré....

En complément sur flash-ball :

       

Mardi 19 Février 2019 - News # 15176 

Antisémitisme et antisionisme - Clip 7/10 de "Paroles juives contre le racisme" - Par l'UFJP (Union Juive Française pour la Paix) :

Le sionisme, c'est la séparation du monde en races. Le sionisme politique n'a rien à voir avec le judaïsme, c'est du racisme, c'est dire que juifs et non juifs ne peuvent pas vivre ensemble. C'est un mouvement, c'est une idéologie politique, et donc l'antisionisme c'est une critique de cette idéologie et de ce mouvement.

Voilà qui est parfaitement clair au point que l'on peut résumer par :

Le sionisme est une idéologie politique raciste et d'apartheid excluant les non juifs.

Ce qui explique pourquoi, Benyamin Netanyahou a défendu en Août 2018 une loi controversée sur Israël « d'État nation du peuple juif » (Voir [ici] ()) : Benyamin Netanyahou est un sioniste d'extrême droite, du Likoud, un parti national-libéral.

À voir !

En complément sur antisémitisme :

En complément sur antisionisme :

En complément sur sionisme :

En complément sur juif :

En complément sur Israël :


Lundi 18 Février 2019 - News # 15119 

Gilets Jaunes, capitalisme, dictature Union Européenne, sionisme, démocratie véritable, écologie : une petite réflexion d'ordre général : nous sommes entrés dans une période qui devient critique. Tout se précipite et se radicalise.

Les différences forces en présence sentent que la bataille finale décisive approche à grand pas : celle des peuples cherchant la démocratie véritable et l'émancipation contre tous les pouvoirs et les lobbies iniques de cet ancien monde injuste et malfaisant.

Top chrono : c'est parti !


Jeudi 14 Février 2019 - News # 15028 

Grand débat : il a été demandé à des lycéens de ne pas exprimer leur désaccord avec Macron. Voir [ici] ().

En clair : que tous les opposants et les gens qui ont des critiques à faire ferment leur gueule.

Oh les jolis démocrates...

Ça devient de pire en pire : un état autoritaire, policier, et antidémcratique où l'on ne peut plus s'exprimer face au gouvernement. Bientôt la Corée du Nord en France

En complément sur Grand débat :

       

Jeudi 14 Février 2019 - News # 15025 

RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) : sauver la République ou « rétablir la démocratie » ? Jacques Sapir / Étienne Chouard :

SYNOPSIS :

Purement fiscale au départ, la contestation des Gilets jaunes s’est vite élargie à une critique plus profonde de la répartition des richesses, puis de la répartition du pouvoir. Devenu l’une de ses revendications phares, le référendum d’initiative citoyenne est-il la solution pour sauver la démocratie représentative, voire la démocratie tout court ?

Russeurope Express
Jacques Sapir avec Étienne Chouard, figure du militantisme pour la démocratie participative, qui publie Notre cause commune (éd. Max Milo, 2019).
Une émission co-animée par Clément Ollivier et préparée avec Jean-Baptiste Mendès.

Source : Sputnik.

Ahhhhh, je m'en doutais : ça y est : Jacques Sapir vient de se démasquer : c'est bien un intellectuel au service du système. Les professeurs de grandes écoles et d'universités font partie de l'appareil formatif et de la diffusion de la propagande du système auprès des jeunes cerveaux afin de reproduire la doxa ainsi que les serviteurs et les chiens de garde du système.

On peut même percevoir dans cette émission combien Jacques Sapir a peur de perdre son rôle de "spécialiste", et donc son pouvoir, son autorité, et d'être réduit à un simple citoyen sans prérogative ni privilège.

En fait, peu à peu, il se plie lentement aux arguments massues d'Étienne Chouard, mais on sent clairement qu'il est mal à l'aise avec la démocratie, qu'il rit jaune, la première moitié de la vidéo étant à ce sujet épique.

Et une fois de plus, ma prédiction se vérifie : le RIC démasque les gens. Le RIC fait le tri entre ceux qui sont de vrais démocrates et faux culs, les antidémocrates ennemis du peuple.

En complément sur Référendum d'Initiative :

En complément sur démocratie :

En complément sur Jacques Sapir :

En complément sur Étienne Chouard :

 

Mercredi 13 Février 2019 - News # 15004 

Menace sur la liberté d'expression : «Jean-Michel Blanquer veut imposer un délit d’opinion»: le cri d’alarme d’un enseignant.  Voir [ici] ().

Il a raison.

C'est une dérive totalitaire insupportable, une restriction des droits des gens à s'exprimer librement. Aucune tête ne doit dépasser, aucune critique n'est autorisée.

Le régime de Vichy : on y vient lentement mais sûrement.

En complément sur Jean-Michel Blanquer :

       

Samedi 9 Février 2019 - News # 14894 

Censure et harcèlement : un groupe de zététiciens et de nuisibles attaque l'excellente chaîne YouTube "Le Moment Curieux" :

SYNOPSIS :

Les commentaires sont désactivés pour éviter la déferlante des amis d'irna Osmanovic, alias Gollum Illuminati, passé recomposé.

Comment une professeure d'histoire en retraite peut dériver de la zététique jusqu'a la censure ?

Prétextant se sentir menacée, elle cultive un art de l'anonymat a en faire pâlir tous les agents secrets.
Et cet anonymat, qu'il ne faudrait pas briser pour ne pas la mettre en danger, est bien pratique.
Il lui permet de diffamer, insulter, manipuler ses interlocuteurs.
Jusqu'a se sentir au dessus des lois, et intouchable.
Au point d'enfreindre gravement cette la loi.

Les attaques numériques consistent a manipuler les données personnelles des comptes youtube, a savoir leur statistiques de like.

Ceci est un acte illégal.

Et qui plus est, c'est un acte de censure.

Car vous le constaterez dans cette vidéo, c'est particulièrement efficace, et sournois pour faire disparaître une chaîne.

Une vraie méthode de complotiste.

Dans cette vidéo, je donne le nom de irna osmanovic, alias Gollum illuminati.

Car cachée derrière son anonymat, cette dame me harcèle depuis un an.

Et qu'aujourd'hui, mon entourage est impacté.

Alors, si vous êtes menacée, Mme la parano, il suffit d'aller voir la police. Au lieu de vous cacher derrière un pseudo que j'ai mis 2 jours a craquer.
La mafia bosniaque semble peut efficace... ou alors elle ne connaît pas google.

Vous utilisez cela comme prétexte pour commettre les pires atteintes a la liberté d'expression.

Cessez de harceler. De diffamer. Et d'utiliser des systèmes de hacking pour pirater les données statistiques des chaîne que vous avez décrété, vous, toute seule, qu'elle devait être censurée.

Il y a des lois dans ce pays.

Et je vous est toujours dit, Madame Irma, qu'un jour, le karma vous rattrape.

Source : Le Moment Curieux.

 

Je soutiens à 100% "Le Moment Curieux" qui fait d'excellentes vidéos, vraiment très pertinentes, en s'efforçant d'être le plus objectif possible.

Cette mouvance de zététiciens est à gerber. J'avais déjà remarqué que ces gens sont des HAINEUX (notamment en visionnant certaines vidéos de Gollum Illuminati et d'autres gens, qui ne sont qu'à charge : aucune recherche de la vérité, ni aucune créativité pour envisager des solutions possibles). Et ils ne sont mûs que par la haine : la haine du divin, la haine du paranormal, la haine des OVNIS, la haine de l'inconnu et du mystère, etc.
Le zététicien ne cherche pas, ne crée pas, il ne fait que critiquer autrui. Il est tellement vaniteux et orgueilleux qu'il prétend savoir mieux que ceux qui cherchent, alors que lui même ne cherche pas, n'oeuvre pas. Ce sont des fripons de l'intellect, des nuisibles, qui ne savent qu'apporter amertume et déception à l'Humanité. Quand, dans la vie, notre rôle se limite à apporter amertume et déception à l'Humanité, on est alors clairement du côté des forces du Mal, on est un ennemi de l'Humanité. Et même du Christ, puisqu'on agit en opposition totale avec son commandement : "Tu aimeras ton prochaine comme toi-même". Échec total les zététiciens, en raison de vos défauts d'orgueuil et de vanité.

Nous sommes nos actes : quand on passe son temps et ses efforts à seulement bâtir des vidéos ou des blogs pour attaquer les gens, sans jamais rien apporter de positif et de créatif aux autres, on prouve dans les faits qu'on est un nuisible haineux.

"Le Moment Curieux", lui cherche la Vérité. Il oeuvre pour comprendre comment certains monuments du passé ont pu être construits, et pour cela il cherche sincèrement, il se documente, il investigue, il émet des hypothèses qu'ensuite il cherche à vérifier, etc, ce qui immensément supérieur au fait de passer son temps à dénigrer le travail autrui, et à fortiori à le censurer (un terrible aveu de la faiblesse de vos théories).

Force est de constater, une fois de plus, qu'Internet est devenu le vecteur principal de défoulement de la bêtise et de la haine. Et ça ne va pas s'arranger avec le temps, les gens ayant de moins en moins de discernement et d'éthique en raison de développement de la méduse psychologique en chacun d'entre eux (aucun travail sur soi-même).

Si vous ne connaissez pas le travail de la chaîne YouTube "Le Moment Curieux", je vous recommande plus que vivement de regarder ses [vidéos] () sur les Murs Cyclopéens et sa théorie remarquable des pierres fondues.

Et chose totalement inattendue, "Le Moment Curieux" a inclus dans la toute fin de sa vidéo (après son logo sonnant et trébuchant) une séquence de capture de mon site ! Incroyable ! Vous verrez, on y reconnaît bien la police manuscrite bleue que j'utilise dans mes News, comme ici. Comme quoi, il s'est aperçu que je relayais et aimais ses vidéos. 

Courage "Le Moment Curieux" : concentrez vous sur votre recherche, ne vous laissez pas attraper par ces mauvais, vous perdriez du temps et de l'énergie en vain (car ils ne changeront pas : ils sont mûs et dévorés par la haine), en plus d'avoir l'esprit préoccupé et d'être pris par des émotions négatives usantes.

Rappelez vous toujours que le nombre de gens intéressés par votre travail droit est bien plus important que le petit nombre de merdeux qui vous critiquent.

Quand à la base du crapaud, elle n'atteint pas la blanche colombe : les chiens aboient, et la caravane passe. 

Tout chevalier doit être plus droit, vertueux, et sage, que ses ennemis ténébreux, sinon il devient comme eux. 

Bonne continuation, cordialement,

BlueMan.

En complément sur censure :

En complément sur harcèlement :

En complément sur nuisible :

En complément sur zététique :

En complément sur Le Moment Curieux :


Dimanche 3 Février 2019 - News # 14701 

Quelques messages de mes chers visiteurs et mes réponses :

Bonjour camarade, Je vous suis depuis 5/6/10ans, je n en sais plus rien..... et j ai un peu honte de ne vous faire don que de 15DCanadien.... Cela représente une part importante de mes revenus..... Je suis pauvre...comme beaucoup. Votre site d'informations est une perle de culture.... sans jeu de mot. Je vous souhaite les meilleurs choses pour cette année. Courage.
Et surtout M E R C I  pour le travail.
zahmy.

Bonjour Zahmy.

Merci beaucoup pour votre don qui montre que vous n'êtes pas une personne insensible.

Et c'est d'autant plus remarquable que vous dites être pauvre.

Ne vous privez pas pour un site si vous n'avez pas de quoi vivre décemment. Charité bien ordonnée commence par soi-même.

Merci de votre support et de vos encouragement, c'est apprécié !

Très cordialement,

BlueMan.
 

 

Bonjour, blueman.
Je vous écrit suite à la publication du message de Chrispink.
Moi aussi je vous suis depuis un petit moment, et j'ai pu découvrir grace à votre travail qqs trucs important genre l'assombrissement planétaire...
Je ne vous fait pas de don et je veux vous expliquer pourquoi .
A lire votre présentation je pense que nos caractères sont assez proche, mais certaines de nos opinions divergent qq peu.... bcp en fait ! 3 mots pour me définir :
anarchiste/libertaire, carthésien, écolo
Moi aussi j'ai des idées arrêtées et je suis franc et direct, je pense que les circonvolutions de langague noient le message. J'ai donc bon espoir que vous puissiez entendre mon point
de vu.
1 :Je suis un athée convaincu, je tolère (laisser faire) les croyances religieuses mais n'y accorde aucun respect (aucune estime) . Je pense que les religions sont une pathologie sociale, comme les sectes et l'astrologie. C'est aussi un outil de controle social et une forme de pouvoir, d'ou les liens souvent étroit avec les gouvernements et pas les plus jolis !
Je ne peux donc en aucun cas et de quelque manière que ce soit financer leurs diffusions. je pense que vous faites de la propagande religieuse souvent.
2 : Je suis hétéro, mais tolére l'homosexualité comme toute choses faite entre adultes consentants. (Pas de lien avec la pédophilie pour moi). Les queers et autres travestissements je trouve ça au mieux ridicule....la mis en avant de cela me casse aussi les bonbons. Cependant cela ne peut être une justification à la haine. Sur ce sujet je trouve que vous etes haineux et ce avec des arguments religieux/traditionalistes. Pareils mon éthique m'interdit de financer ce comportement. Je vous invite à regarder un peu l'homosexualité chez les animaux (étude à l'appui sur simple demande, j'ai près de dix ans de fac de bio dans les pattes), dans votre paradigme de pensé cela devrait faire tilt : dieu à déconner à plein tubes sur cette affaire.....
voila pourquoi je me refuse à financer votre travail, j'y ai bcp réfléchi.
Ceci étant dit si je suis là c'est que le reste de ce que vous faites me parait être un bon boulot ! et pour ca je vous remercie .
Je ne m'étendrai pas plus dans ce message mais le ferais avec plaisir si vous le souhaitez.

je vous joint un petit lien musical (une jeune francaise en concert dans la belle province :) ) qui je pense vous plaira par la grace et la beauté qui en émane :  
https://www.youtube.com/watch?v=yIxC6f8GFs8

En espérant un retour de votre part
Très cordialement
Proutor

Bonjour Proutor.

> les religions sont une pathologie sociale, comme les sectes et l'astrologie.

Et bien, non. À la base, c'est-à-dire avant une religion donnée, il y a un Maître, un Prophète, un Avatar, un Messie, c'est-à-dire un personne NON ORDINAIRE, très différente de vous et moi, qui apporte une Connaissance, un enseignement ésotérique, une sagesse supérieure. C'est après que les choses se compliquent : certains créent une religion à partir de cela, interprètent erronément ce qui a été dit originellement, adultèrent l'Enseignement, et même écrivent de nouveaux textes mensongers, créent même des lois qui n'ont pas été apportées par le dit Prophète, etc., la Charia en étant un exemple flagrant.
Et puis, vous oubliez la Connaissance, les Dieux, les autres dimensions de la Nature, dont vous ignorez tout. Les religions, à la base, ce n'est pas des conneries ou un outil de contrôle social. C'est réel.

> Sur ce sujet [l'homosexualité] je trouve que vous etes haineux et ce avec des arguments religieux/traditionalistes.

Ce que vous ne parvenez pas à comprendre (ou alors, vous n'avez pas fait l'effort de vraiment me lire ainsi que toutes les vidéos et news sur le sujet que j'ai pu mettre en ligne), c'est que je porte un jugement de nature ésotérique : que se passe-t'il dans l'âme au niveau du monde Astral et du plan mental de la personne ? Ce n'est pas une question intellectuelle, théorique, mais pratique à 100% : il faut travailler sur soi avec certaines clés spéciales ésotériques pour éveiller la conscience et découvrir les autres dimensions de la Nature, et voir ainsi de manière directe et crue les immondes parasites de la famille de la Luxure. Et la situation de l'Humanité est CATASTROPHIQUE. Je le répète pour que cela soit bien clair : notre situation est CATASTROPHIQUE et même, cette Humanité est perdue à plus de 99,999% !!!

Si vous souhaitez comprendre l'importance des aspects sexuels dans la vie, lisez impérativement les commentaires de ces vidéos :

"Gnose, Connaissance de soi, et voyage astral : le pouvoir immense de l'énergie sexuelle contrôlée et transmutée", visible également sur ce site, [ici].

"L'Évolution Silencieuse de Jason de Caires Taylor : un monument sous-marin qui résume le sort épouvantable qui attend l'Humanité", [ici].

"La masturbation, une pratique ténébreuse interdite par toutes les religions et les traditions initiatiques authentiques de l'Humanité", [ici].

"Christian Vanneste : Le mariage homosexuel est une aberration anthropologique", [ici].

"De l'ombre à la lumière - Sodome et Gomorrhe", [ici].

Ce que vous devez comprendre à ce sujet, c'est que je ne suis pas haineux au sujet des homosexuels, mais que je dénonce une pratique ténébreuse qui détruit l'être humain et la société, parce-que je connais comme moins de 30 personnes sur tout la surface de la Terre le phénomène comme jamais. Et je dis, j'affirme solennellement que c'est une abomination parasitaire qui détruit les êtres et leur apporte le malheur.

Dans ces conditions, et même si je suis conscient que vous en comprenez pas vraiment pourquoi j'affirme ces choses avec tant de certitude et d'insistance, néanmoins réfléchissez à ceci : si une pratique est mauvaise pour les personnes, qu'elle les détruit à petit feu, qu'elle les perverti et les rend de plus en plus dénaturés et malignes, et qu'elle détruit lentement la société en corrompant les âmes de l'intérieur, pourquoi le faire ? Il faudrait être fou pour le faire, n'est-ce pas ?

Si vous mêmes, par expérience directe, vous savez que quelque chose est vraiment nuisible alors vous ne le faîtes pas, pas vrai ?

Ici c'est pareil.

Enfin, votre vidéo est un peu un pied de nez : c'est une chanteuse dans une église. Une église, ça sert à autre chose...

Merci de votre message, et de vos encouragements : je suis heureux d'apprendre que malgré les critiques que vous évoquez, mon site vous apporte quelque chose.

Je m'efforce toujours de parler vrai, franchement, pour ne pas tromper mes lecteurs.

Sachez que sur tous les sujets qui touchent au "caché", à la spiritualité, à la sexualité, et aux causes cachées du comportement des hommes, lorsque j'écris quelque chose sur le site, c'est que c'est vérifié directement, même si l'information paraît étrange voire insensée ou incroyable. Comme disent certains Hindous, ce monde est maya (illusion) : nous ne voyons pas le réel de ce monde, seulement la surface de l'image qu'il nous renvoie. Nous sommes donc comme des aveugles. Voilà pourquoi il est si indispensable d'éveiller la conscience... 

Très cordialement,

BlueMan.


Samedi 26 Janvier 2019 - News # 14522 

Réunion publique ouverte à tous avec François Asselineau, invité des étudiants de l’association « Critique de la Raison européenne » à Sciences-Po Lyon, mardi 29 janvier (18H-20H). Voir [ici] ().

En complément sur François Asselineau :

       

Vendredi 18 Janvier 2019 - News # 14369 

«Trahison» : le traité franco-allemand d'Aix-la-Chapelle sous le feu des critiques de l'opposition. Voir [ici] ().

Non, pas de la trahison, il ne faut pas exagérer...

Mais de la haute trahison, passible de la guillotine.

En complément sur Aix-la-Chapelle :

       

Vendredi 4 Janvier 2019 - News # 13966 

Plantes : Des scientifiques corrigent un problème critique de la photosynthèse, stimulant ainsi la croissance des cultures de 40%. Voir [ici] ().

"Corrige" : MDR...

Ces nazes pensent mieux savoir que la Nature elle-même... ^^

Si la Nature a limité la photosynthèse, c'est qu'il y a une raison.

Je ne la connais pas, mais ça pourrait être pour empêcher le foisonnement extrême et l'asphyxie de certaines espèces ? Ou toute autre raison inconnue.

C'est de l'arrogance et de la stupidité que de croire qu'on va améliorer la Nature qui a mis des centaines de millions d'années pour affiner des espèces et les faire vivre ensemble en harmonie.

En complément sur plante :

En complément sur culture :

En complément sur photosynthèse :

   

Mercredi 2 Janvier 2019 - News # 13897 

Une note de lecture de Michel Drac sur "The fourth turning" de Neil Howe et Willian Strauss, un ouvrage consacré par deux historiens à leur théorie des cycles générationnels structurants dans l'histoire américaine :

Sommaire :

Couverture : 1:15
Les auteurs : 2:15
La démarche des auteurs : 4:00
La théorie historique : 10:30
Les saisons de l'Histoire : 20:45
Les archétypes fondamentaux : 26:15
La modernité anglo-saxonne : 36:30
Le siècle contemporain : 43:15
Les Silencieux : 48:00
Le Baby-boom : 58:15
La Génération X : 1:12:30
Les Millenials : 1:21:00
Le quatrième tournant : 1:31:45
Critique (facile après coup) : 1:42:45
Appliquer la méthode à la France ? : 1:57:45
Annonce prochaine vidéo : 2:19:30

Non évalué.

En complément sur Michel Drac :

       

Dimanche 30 Décembre 2018 - News # 13868 

Référendum d'Initiative Citoyenne : Peut-on faire confiance au peuple ? Avec Olivier Berruyer :

SYNOPSIS :

Le Référendum d'Initiative Citoyenne, RIC, est fortement critiqué dans les médias en ce moment.
Avec Olivier Berruyer nous revenons sur les raisons qui rendent le RIC nécessaire en France pour renforcer notre démocratie mal en point.

En complément sur Référendum d'Initiative :

En complément sur Olivier Berruyer :

     

Jeudi 20 Décembre 2018 - News # 13697 

L'essor de la dictature chinoise : "Le monde selon Xi Jinping" :

SYNOPSIS :

[ATTENTION : Disponible jusqu'au 16 février 2019]

Depuis 2012, le désormais "président à vie" Xi Jinping a concentré tous les pouvoirs sur sa personne, avec l'obsession de faire de la Chine la superpuissance du XXIe siècle. Plongée au cœur de son "rêve chinois".

Derrière son apparente bonhomie se cache un chef redoutable, prêt à tout pour faire de la Chine la première puissance mondiale, d'ici au centenaire de la République populaire, en 2049. 

En mars dernier, à l’issue de vastes purges, Xi Jinping modifie la Constitution et s’intronise "président à vie". Une concentration des pouvoirs sans précédent depuis la fin de l'ère maoïste. Né en 1953, ce fils d’un proche de Mao Zedong révoqué pour "complot antiparti" choisit à l'adolescence, en pleine tourmente de la Révolution culturelle, un exil volontaire à la campagne, comme pour racheter la déchéance paternelle. Revendiquant une fidélité aveugle au Parti, il gravira en apparatchik "plus rouge que rouge" tous les degrés du pouvoir.

Depuis son accession au secrétariat général du Parti en 2012, puis à la présidence l'année suivante, les autocritiques d'opposants ont réapparu, par le biais de confessions télévisées. Et on met à l'essai un système de surveillance généralisée censé faire le tri entre les bons et les mauvais citoyens. Inflexible sur le plan intérieur, Xi Jinping s'est donné comme objectif de supplanter l'Occident à la tête d’un nouvel ordre mondial. Son projet des "routes de la soie" a ainsi considérablement étendu le réseau des infrastructures chinoises à l’échelle planétaire. Cet expansionnisme stratégique, jusque-là développé en silence, inquiète de plus en plus l'Europe et les États-Unis.

Documentaire complet de Sophie Lepault et Romain Franklin (France, 2018, 1h15mn).

Sourtce : Arte.
 

Un documentaire de premier ordre, effrayant par bien des côtés, montrant que la dictature chinoise est de plus en plus effroyable, et tente de conquérir le monde.

Bientôt, ce pays sera plus puissant que les États-Unis, et imposera sa volonté à tous.

Le reniement de leur engagement, pourtant officiel, en Mer de Chine montre qu'on ne peut pas faire confiance aux Chinois et que seul un rapport de force permettra d'établir un équilibre.

Un must !

À ne rater sous aucun prétexte !

Merci à Compagnon pour la vidéo. 

En complément sur Xi Jinping :

En complément sur Chine :

     

Jeudi 20 Décembre 2018 - News # 13695 

Macron est terne” : une prof convoquée pour avoir critiqué le président. Voir [ici] ().

La dictature en marche.

Le délit d'opinion.

L'interdiction de la liberté d'expression.

Le système regorge de crypto-fascistes qui se prétendent démocrates ou de gauche, qui censurent toute forme d'opposition à la pensée unique médiatique et bobo.

En complément sur censure :

En complément sur liberté d'expression :

     

Jeudi 20 Décembre 2018 - News # 13682 

Je demande un droit de réponse loyal à ceux qui me calomnient.

Étienne Chouard.

 

Étienne Chouard demande un droit de réponse aux médias, notamment aux éditocrates serviles du système comme Jean-Michel Aphatie, Laurent Joffrin, etc., qui le calomnient :

[RIC POUR LES GILETS JAUNES (et les autres)] Les mœurs des « journalistes » en France, en 2018, avec les vrais opposants, c’est 2 qui tiennent et 3 qui cognent… et un bâillon pour qu’il se taise… Je demande le droit de nous défendre loyalement : en direct et en face à face

Je me fais une très haute idée de la fonction de journaliste. J’ai été très marqué par l’imaginaire de l’époque de la Révolution française, où les journalistes étaient considérés comme « les sentinelles du peuple ». Déjà, à Athènes, il y a 2500 ans, les citoyens, pour pouvoir tous jouer le rôle de « sentinelles de la démocratie », tenaient plus que tout à l’iségoria (droit de parole pour tous, à tout moment et à tout propos) car ce droit de parole permettait à chaque citoyen de chercher et surtout de dénoncer tous les éventuels complots contre la démocratie, pour la protéger. Grâce à l’iségoria, la démocratie était plus forte, la démocratie avait les moyens de se défendre contre les intrigants, contre les comploteurs.

Aujourd’hui, le croiriez-vous, les « journalistes » (ou en tout cas un grand nombre d’entre eux) traquent les lanceurs d’alertes comme des malfaiteurs, qu’ils appellent des « complotistes »… c’est-à-dire que les « journalistes », au lieu de protéger les citoyens vigilants (et d’en faire partie eux-mêmes !), les martyrisent ! On marche sur la tête.

#LeTermeComplotisteEstUneInsulteÀLintelligenceCritique

Et il n’est pas besoin d’être grand clerc pour comprendre le lien direct entre cette profonde perversion (mise à l’envers) de la fonction de journalisme et l’appropriation de tous les journaux par les plus riches (9 milliardaires ont acheté, comme on achète des bagnoles ou des baraques, TOUS les journaux du pays ; c’est une catastrophe, l’opinion n’est plus éclairée mais intoxiquée).

Par ailleurs, je constate à mon sujet que les mœurs des « journalistes », avec les opposants au système de domination parlementaire (à mon avis frauduleusement nommé «Gouvernement représentatif»), deviennent d’une brutalité et d’une déloyauté crasses : car enfin, depuis deux ou trois jours, tous les éditocrates de mon pays publient des « portraits » de moi comme si j’étais l’ennemi public n°1, fourbe, dangereux, complotant dans l’ombre, « trouble » (sic), « sulfureux » (resic), tissant sa toile (reresic)… (sans s’en rendre compte, mes accusateurs sont d’ailleurs précisément ce qu’ils dénoncent : « complotistes »…), mais sans m’avoir jamais appelé avant pour connaître ma version (les seuls à m’avoir appelé avant sont les journalistes de France Info, qui ont d’ailleurs écrit sur moi un article moins mensonger que les autres), sans m’avoir prévenu, et surtout sans me laisser la moindre chance de me défendre, sans me permettre d’expliquer la sottise et la fausseté de toutes ces accusations invraisemblables, et surtout sans jamais confronter nos arguments de fond.

J’ai demandé, sur Twitter, aux premiers de ces éditorialistes calomniateurs un débat à la loyale, en direct, face à face et sur le fond (des problématiques de la souveraineté, de la représentation, de l’initiative des peuples dans les lois auxquels ils consentent à obéir, de choses sérieuses, quoi), plutôt que sur des ragots extravagants qui tournent en boucle dans le milieu fermé des prétendus « antifas », dont tout laisse à croire que leur mission réelle est d’entretenir à gauche une profonde zizanie, à l’aide d’une redoutable police de la pensée ; zizanie qui coupe le peuple en morceaux et qui le condamne éternellement à l’impuissance (électorale).

Chacun commence à comprendre que de débat loyal sur le fond, ils n’en veulent pas. Serait-ce parce que tous ces éditorialistes n’auraient pas d’argument solide (et avouable) contre le RIC ? et qu’ils sont donc réduits à s’en prendre lâchement au messager, dans son dos et sans lui permettre de se défendre ?

Mais leur problème principal , c’est que, quoi qu’ils décident à propos de mon droit de réponse, en l’occurrence tuer le messager ne suffira plus, car il y a désormais dans le pays DES CENTAINES d’autres messagers tout aussi compétents et bons orateurs (c’est-à-dire respectueux des autres) pour prendre ma place : ce qui est né en France, avec les Gilets jaunes et le RIC comme première marche intellectuelle vers une aspiration populaire à un processus constituant populaire (débarrassé des professionnels de la politique), c’est une prise de conscience contagieuse, à la base de la société, que le niveau constituant est le meilleur pour engager les luttes sociales : le niveau législatif est mauvais pour nous émanciper car 1) il nous enferme dans une impuissance politique qui est verrouillée à un niveau supérieur, inaccessible, et 2) il nous empêche de fraterniser contre l’oppression des riches du moment par des disputes sans fin sur des sujets secondaires.

Le niveau législatif, celui où l’on décide quelles sont les lois qu’il nous faut aujourd’hui, thème par thème, est celui des disputes sans fin, alors que le niveau constituant, celui où l’on décide comment l’on va mettre au point les lois, qui va nous représenter, avec quel mandat, sous quels contrôles et avec quelles possibilités de révocation, ce niveau constituant est celui de la concorde facile car la plupart de nos aspirations y convergent, que nous soyons de droite, de gauche ou d’autre chose : tout le monde comprend à toute vitesse que NOTRE CAUSE COMMUNE, la cause commune des 99% partout sur terre, c’est : « NOUS VOULONS INSTITUER NOUS-MÊMES NOTRE PROPRE PUISSANCE ».

Il me semble que ce pourrait être la devise des Gilets Jaunes du monde entier.

Cette mutation universellement contagieuse va tout changer : les électeurs enfants sont en train d’aspirer à devenir citoyens constituants, et ils n’auront pas à le demander à leurs maîtres : il leur suffira de le vouloir vraiment, ensemble. Étienne de la Boétie l’avait excellemment prédit : soyez résolus de ne plus servir, et vous voilà libres.

Je peux me tromper, bien sûr, et je passe mon temps à chercher des contradicteurs pour trouver mes erreurs et progresser, mais il est extravagant de me faire passer pour un tyran qui avancerait masqué. Extravagant.

Je vais reproduire à la fin de ce billet un message important que j’avais rédigé en novembre 2014 (il y a 4 ans déjà), où je faisais le point sur les accusations à propos de Soral. Vous jugerez. Je souligne simplement que, personnellement, je ne parle JAMAIS de Soral, absolument jamais, et que, par contre, tous ceux qui m’accusent de le fréquenter (ce qui n’est pas vrai), eux, en parlent tout le temps… comme si c’était ces imprécateurs eux-mêmes qui étaient chargés de la promotion quotidienne du personnage qu’ils prétendent combattre.

Bref, devant ce torrent de haine recuite, tournant en boucle et auto-entretenue, de la part des « grands » éditorialistes du pays, je me dis que, finalement, être ainsi craint par ces gens-là, c’est un peu comme une Légion d’honneur, une marque de vraie résistance : il semble donc que je ne sois pas, moi, une opposition contrôlée (Cf. 1984 d’Orwell : une opposition dont le pouvoir n’a rien à craindre).

Finalement, il est assez logique que je sois détesté par cette bande de détestables : je rappelle que tous ces « journalistes » (ce sont les mêmes propagandistes qui défendaient tous le Oui pour le référendum contre l’anticonstitution européenne en 2005 et qui étiquetaient déjà « extrême droite » tous leurs adversaires défenseurs du Non, pour ne pas avoir à leur répondre sur le fond), tous ces « journalistes » qui me traitent de « facho », donc, défendent ardemment, depuis 40 ans (depuis le début des années 1980), à la fois le fléau du néo-libéralisme et celui du libre-échange, la catastrophe absolue qu’est la libre circulation des capitaux et donc l’évasion fiscale, les délocalisations et la désindustrialisation du pays, la dérégulation financière et la dépossession des États du pouvoir de création monétaire, le transfert scandaleux de la souveraineté nationale (qui ne leur appartenait pourtant pas) à des institutions supranationales tyranniques hors contrôle et corrompues jusqu’à la moelle, la flexibilité et l’austérité, la désindexation des salaires et des retraites, la rigueur et les coups de ceinture pour les pauvres, les cadeaux somptueux et obscènes pour les plus riches, insatiables pompes à fric, véritables siphons à pognon privant la société des signes monétaires nécessaires à la prospérité, l’asphyxie financière des services publics pour en faire à terme des centres de profit privé, la vente à vil prix des biens publics rentables (autoroutes, péages, aéroports, barrages, industries stratégiques…) aux parrains maffieux qui les ont mis en place à leurs micros, et j’en passe… Il est assez logique que ces défenseurs du capitalisme déchaîné ne nous aiment pas et qu’ils nous craignent, moi et les Gilets jaunes devenant constituants.

Mille mercis à tous ceux qui me défendent comme ils peuvent, sur les réseaux sociaux et dans les conversations, il est facile de comprendre combien pour moi c’est émouvant.

Et notamment merci à ceux qu’on appelle les gentils virus démocratiques, dont j’observe tous les jours le dévouement au bien commun et à la démocratie qui vient.

Merci aussi à RT, Russia Today, la chaîne de télé russe qui assume désormais quasiment seule en France le service public de Résistance à l’oppression, en donnant la parole à tout le monde et en permettant de bons débats de fond sur des sujets importants. J’ai rencontré leurs équipes et j’ai été frappé par leur professionnalisme et leur rigueur. Probablement parce qu’ils n’ont aucun droit à l’erreur (le gouvernement et ses complices « journalistes » les traquent depuis leur création), et aussi peut-être parce qu’ils ne suivent pas, eux, un idéal lié au profit ou à la domination.

Merci aussi à François Ruffin, pour son courage. Ce qu’il a fait ne m’étonne pas de lui : il est profondément honnête. C’est sans doute l’homme politique que j’admire le plus dans mon pays (malgré quelques profonds désaccords, notamment sur la très nécessaire sortie de l’UE). J’espère que ses amis (qui sont aussi les miens, dans ma tête en tout cas) ne le martyriseront pas pour ce qu’il a dit de moi (qui n’est quand même pas si grave).

Bon, les Gilets jaunes, on continue d’apprendre à constituer, sur les péages et les ronds-points ? On se fout de ces voleurs de pouvoir, on ne leur demandera pas la permission pour s’émanciper de leur domination. Il faut par contre qu’on s’entraîne, hein ? Allez, à tout à l’heure ! 
(ce soir jeudi à Bordeaux, vendredi à Périgueux, samedi dans le Lot, dimanche à Brignoles, ou à Toulon je ne sais plus 🙂 )

Amitiés à tous (vraiment à tous).

Étienne.

#GiletsJaunesConstituant

#CeNestPasAuxHommesAuPouvoirDÉcrireLesRèglesDuPouvoir

#PasDeDémocratieSansCitoyensConstituants


Quand le message est trop fort, attaquer le messager…

Bravo Étienne, beau discours !

Allez Étienne !

Le PEUPLE est avec toi !

À bas les faux démocrates et les kapos médiatiques de ce système politique injuste !

Amitiés !

PS : il y a une faute d'orthographe dans le nom de Jean-Michel Aphatie dans ton image jaune.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Jean-Michel Aphatie :

En complément sur Laurent Joffrin :

En complément sur médias :

En complément sur référendum d'initiative :


Mardi 18 Décembre 2018 - News # 13627 

Attention danger ! : la France Insoumise est en train d'arnaquer les Gilets Jaunes et le peuple !

Je relaie le commentaire de Tristan Yseulte, trouvé sur Facebook dans el groupe RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) des Gilets Jaunes () :

ATTENTION ARNAQUE !!!

François Ruffin, Jean-Luc Mélenchon et la F.I. sont en train de nous (GJ) arnaquer en profondeur. On constate que leur proposition de RIC ne permet pas au peuple de déclencher un RIC CONSTITUANT sur un point précis de la constitution. Non, le peuple ne peut décider que et uniquement que de convoquer une assemblée constituante qui sera ÉLUE !!! Oui vous avez bien lu, ce sont les partis politiques qui vont pousser leurs candidats pour réécrire l'ensemble de NOTRE CONSTITUTION o_O . Le tout suivant un processus qui prendra environ 3 ans à partir du résultats du Référendum national déclenché par un RIC.

Enfin, Ruffin propose que les citoyens lui soumette dans les 2 semaines qui suivent des modifications à son projet loi.... Super allez vous penser, on va lui envoyer un masse le projet des GJ... Sauf que le processus est totalement opaque puisque il faut envoyer sa contre proposition vers une boite email ( ric@picardiedebout.fr ) et Ruffin fera ce qu'il veut avec vos remarque !!!

Pensez à laisser un commentaire critique en bas de la page RIC du site de Ruffin !

Voici le texte en question :

« Si au moins cinq pour cent des électeurs inscrits (soit actuellement 2,2 millions d'électeurs) sur les listes électorales en font la demande, un référendum national relatif à la convocation d’une ASSEMBLEE CONSTITUANTE se tient, dans les deux mois à compter de l’enregistrement de cette demande.

« Cette Assemblée constituante est composée de représentants du peuple qu’il désigne. Elle est chargée de rédiger et de proposer l’adoption d’une nouvelle constitution. Tout citoyen majeur et détenteur de ses droits civiques et politiques peut y siéger. L’élection de ces représentants aura lieu quatre-vingt jours après la promulgation des résultats du référendum convoquant l’Assemblée constituante.

« La durée maximale des travaux de l’Assemblée constituante est fixée à deux années à compter de sa date d’installation.

« Un référendum sur le résultat des travaux de l’Assemblée constituante est obligatoirement organisé dans les six mois qui suivent la conclusion de ces travaux.

« Une loi organique précise les conditions d’application du présent article. »

Source : Tristan Yseulte ().

Décidément, les dirigeants de la France Insoumise sont des traîtres !

Et ce François Ruffin est un leurre. Attention à ce type ! Oui, il fait de beaux discours à l'Assemble nationale (j'en ai relayés plein sur mon site), mais c'est un faux cul : il ne conclue pas, il ne défend pas les intérêts du peuple dans les faits, en voici une nouvelle preuve éclatante où il nous trahit !

C'est définitif : on ne peut plus leur faire confiance !

Il faut qu'on se passe des partis. De tous les partis !

Les Insoumis qui sont des gilets jaunes, et qui utilisent leur mouvement pour soutenir la France Insoumise pour la porter au pouvoir sont des idiots utiles du système : il vont diviser les gilets jaunes et faire le jeu de dirigeants traîtres (ils viennent encore de le prouver) qui aspirent à être au pouvoir. La SEULW SOLUTION démocratiquement viable, c'est un gouvernement des citoyens, pour les citoyens, par les citoyens. Exit les partis et les représentants traîtres !

Une information à relayer impérativement !

En complément sur Référendum d'Initiative :

En complément sur France Insoumise :

En complément sur François Ruffin :

En complément sur Jean-Luc Mélenchon :

 

Lundi 10 Décembre 2018 - News # 13407 

Trafic d'influence du lobby sioniste : «Devant les pressions», Nicole Belloubet renonce à présider la remise de prix à deux ONG proches de BDS. Voir [ici] ().

Décidément, cette femme n'a aucune qualité pour être ministre...

Qu'elle rentre chez elle. Elle est inapte.

À ceux qui critiquent le petit nombre dénonçant la main mise des sionistes sur la France, en voilà une preuve supplémentaire cinglante...

En complément sur Nicole Belloubet :

En complément sur sionisme :

En complément sur pression :

En complément sur trafic d'influence :

 

Dimanche 2 Décembre 2018 - News # 13153 

Migrants, l'ONU et traitées : Si le nouveau pacte des Nations Unies est mis en œuvre, la critique des migrations pourrait devenir une infraction CRIMINELLE. Voir [ici] ().

Ahurissant !

La dictature !

Vive le populisme ! À mort le mondialisme et l'européisme !

En complément sur migrants :

En complément sur l'ONU :

     

Jeudi 29 Novembre 2018 - News # 13051 

"Gilets jaunes" : Macron critiqué par sa majorité. Voir [ici] ().

Excellent : le mur LREM se lézarde... 

En complément sur Macron :

En complément sur LREM :

     

Vendredi 16 Novembre 2018 - News # 12698 

Macron absent du Congrès des maires de France : comment l'Élysée se défend face aux critiques. Voir [ici] ().

Ce type est décidément une honte pour la France.

Vaniteux et méprisant envers le peuple.

En complément sur Macron :

En complément sur maire :

     

Jeudi 8 Novembre 2018 - News # 12500 

 

L'asservissement par l'Intelligence Artificielle ? - Interview d'Éric Sadin par Thinkerview :

Le mot de l'éditeur du livre "L'Intelligence artificielle ou l'enjeu du siècle - Anatomie d'un antihumanisme radical"

C’est l’obsession de l’époque. Entreprises, politiques, chercheurs… ne jurent que par elle, car elle laisse entrevoir des perspectives économiques illimitées ainsi que l’émergence d’un monde partout sécurisé, optimisé et fluidifié. L’objet de cet enivrement, c’est l’intelligence artificielle.

Elle génère pléthore de discours qui occultent sa principale fonction : énoncer la vérité. Elle se dresse comme une puissance habilitée à expertiser le réel de façon plus fiable que nous-mêmes. L’intelligence artificielle est appelée, du haut de son autorité, à imposer sa loi, orientant la conduite des affaires humaines. Désormais, une technologie revêt un « pouvoir injonctif » entraînant l’éradication progressive des principes juridico-politiques qui nous fondent, soit le libre exercice de notre faculté de jugement et d’action.

Chaque énonciation de la vérité vise à générer quantité d’actions tout au long de notre quotidien, faisant émerger une « main invisible automatisée », où le moindre phénomène du réel se trouve analysé en vue d’être monétisé ou orienté à des fins utilitaristes. Il s’avère impératif de s’opposer à cette offensive antihumaniste et de faire valoir, contre une rationalité normative promettant la perfection supposée en toute chose, des formes de rationalité fondées sur la pluralité des êtres et l’incertitude inhérente à la vie. Tel est l’enjeu politique majeur de notre temps.

Ce livre procède à une anatomie au scalpel de l’intelligence artificielle, de son histoire, de ses caractéristiques, de ses domaines d’application, des intérêts en jeu, et constitue un appel à privilégier des modes d’existence fondés sur de tout autres aspirations.

Une interview majeure sur l'un des grands sujets de notre temps.

Attention ! : ne vous fiez pas au look et à l'attitude non conventionnelle de ce Monsieur : il livre ici une critique très peu entendue qui mérite d'être écoutée.

Il met un peu de temps à démarrer, mais ça devient de mieux en mieux au fur et à mesure.

Enfin un contrepoids à la folie ambiante et à la propagande d'un Laurent Alexandre !

Passionnant et très pertinent.

Il rejoint mes analyses sur l'intelligence artificielle et la tyrannie de y = f(x).

Un must !

À voir absolument !

À ne pas rater, je vous l'assure !

Petit complément : Eric Sadin : «Avec leurs capteurs, les entreprises s'arrogent des compétences médicales» :

En complément sur intelligence artificielle :

En complément sur asservissement :

En complément sur Éric Sadin :

   

Lundi 5 Novembre 2018 - News # 12444 

 

Opinion publique et manipulations psychologiques : Pourquoi "Fabriquer un consentement" est un livre essentiel - Par Michel Collon :

SYNOPSIS :

L'équipe d'Investig'Action est très heureuse de vous proposer la réédition de "Fabriquer un consentement". Michel Collon nous explique pourquoi ce livre d'Herman et Chomsky est un ouvrage essentiel dans l'analyse critique des médias.

Résumé :

Probablement le livre le plus fondamental et le plus célèbre sur la critique et l'éducation aux médias. Paru en 1988, Manufacturing Consent provoqua une onde de choc. Noam Chomsky est devenu l'auteur le plus influent de tous ceux qui critiquent la politique internationale des Etats-Unis, leurs nombreuses guerres et la désinformation qui les accompagne. Moins connu, Edward Herman est en fait à l'origine de ce projet exceptionnel. Tous deux se sont retrouvés en butte à l'hostilité des médias français et autres. Il semble que certains aient du mal à accepter que le simple citoyen puisse jeter un oeil dans la petite cuisine et les grandes manipulations de l'information. Et pourtant, en ces temps de méfiance généralisée et de crise morale, vérifier et débattre nos infos, n'est-ce pas une démarche de salut public ? Manufacturing Consent avait été publié par d'autres éditeurs en une traduction tronquée et bâclée. Il est à présent republié en version intégrale, dans la traduction originale approuvée par les auteurs et avec un complément qui nous montre combien ce propos reste totalement actuel. 

Un livre majeur donc.

À se procurer d'urgence.

En complément sur opinion publique :

En complément sur manipulation :

En complément sur propagande :

En complément sur Michel Collon :

En complément sur Chomsky :


Mardi 30 Octobre 2018 - News # 12252 

Julian Assange accuse l'Équateur de faire pression pour qu'il quitte l'ambassade. Voir [ici] ().

Ça devient critique...

Il faudrait qu'un pays, comme la Russie ou autre, vienne le chercher avant qu'il ne se fasse expulser. C'est urgent !

En complément sur Julian Assange :

       

Jeudi 25 Octobre 2018 - News # 12150 

Alain Soral : "Mon hommage à Robert Faurisson" :

Une vidéo vraiment intéressante de contre-information.

Seule étrangeté : la position couchée d'Alain, où il est vêtu d'un pyjama rayé, donnant une sinistre impression de maladie, voire de mort. Est-ce une allusion déguisée au pyjama des déportés, ou la transcription vestimentaire d'un état de santé déplorable, annonciateur d'une mort proche ? Vraiment bizarre...

Quoi qu'il en soit, il est certain que Robert Faurisson en a chié, et a démontré un courage et une ténacité exemplaire que peu d'hommes sont capables. Un très grand résistant, assurément.

Enfin, l'ignominieuse loi Gayssot (les idiots utiles gênèrent de véritables catastrophes tout en étant convaincu de bien faire) doit être abrogée, et je pense que ce n'est qu'une question de temps. Dès qu'un homme un peu intègre et droit, doté de courage politique, arrivera au pouvoir, ou bien que le peuple aura instauré une démocratie réelle, elle disparaîtra, ouvrant la possibilité aux historiens et aux chercheurs d'enquêter plus profondément et authentiquement sur ce qui s'est passé durant la deuxième guerre mondiale.

Adieu professeur, et merci pour l'immense leçon de courage et les connaissances sur cette période critique de la Shoah, si importante finalement pour notre temps, même si beaucoup ne s'en rendent pas du tout compte.

La vérité triomphera !

En complément sur Robert Faurisson :

En complément sur Alain Soral :

En complément sur Shoah :

En complément sur loi Gayssot :

 

Lundi 22 Octobre 2018 - News # 12053 

Le fameux sketch qui a tout déclenché pour Dieudonné... :

C'est là qu'on voit que dans ce sketch, il n'y a RIEN de mal, de répréhensible, et même que tout le monde se marre sur le plateaux.

Donc : le problème vient forcément de gens qui sont sionistes qui n'ont pas été aimé Dieudonné fasse un sketch sur un colon israélien. Et en plus ils ont la main longue et sont iniques. Point final.

De toute façon, et on a pu le constater plus qu'amplement, dès qu'on critique Israël, on est accusé d'être antisémite..., c'est presque obligatoire et mécanique.

En complément sur Dieudonné :

En complément sur sionisme :

En complément sur Israël :

   

Mercredi 17 Octobre 2018 - News # 11947 

Urgences : les hôpitaux bientôt payés pour refouler une partie des patients. Voir [ici] ().

On marche sur la tête.

Cela dit, il est anormal que des gens qui me sont pas dans un état critique ou pré-critique se présentent aux urgences. Comme leur nom l'indiquent ce service est réservé, dédié, aux... urgences. Mais il y a encore des demeurés qui ne le comprennent pas.

Ici au Québec, c'est même pire : c'est devenu un usage de se présenter aux urgences pour un rhume, un maux de tête, etc.

En complément sur hôpital :

       

Vendredi 12 Octobre 2018 - News # 11826 

Économie : Donald Trump attaque la FED, le dollar fléchit - Avec Olivier Delamarche :

SYNOPSIS :

«Je pense que la Fed est devenue folle». C'est sur ces termes que Donald Trump a critiqué la Réserve fédérale, après une nouvelle remontée des taux d’intérêt qui se situent désormais entre 1,75 % et 2 %. Le président américain prétend ainsi dénoncer la banque centrale américaine qu’il juge «agressive» et responsable de la chute de Wall Street le mercredi 10 Octobre. Invité du JT de RT France, Olivier Delamarche, membre fondateur des Éconoclastes, apporte d’importantes précisions sur l’agitation qui sévit actuellement sur les marchés boursiers américains et asiatiques.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur Donald Trump :

En complément sur FED :

En complément sur dollar :

En complément sur économie :


Mardi 18 Septembre 2018 - News # 11261 

Incroyable : une vidéo de critique du site WikiStrike qui le considère comme entièrement un site de fake news... :

Ce site pompe 99% de ses articles sur d'autres sites. Le qualifier d'un site de fake news est absurde.

Il y a de vraies informations, il y a des informations vraies mais enjolivées, et il y a des conneries. Il y a de tout. Faux faire le tri.

En complément sur fake news :

       

Lundi 17 Septembre 2018 - News # 11229 

La France Insoumise, le nouveau PS ? Par Trouble Fait :

SYNOPSIS :

Sale temps pour les Insoumis qui viennent de prendre 3 pilules en 2 semaines :

- L’ambiguë « plan B » a été jeté aux oubliettes ne laissant que le vœu pieu de l’Europe Sociale du Plan A.
- La Fi est maintenant compatible avec le PS puisqu’ils s’apprêtent à faire alliance pour les européennes.
- Mélenchon qui prétend transformer les élections européennes en référendum anti-Macron, s’est montré incapable d’assumer la moindre de ses critiques envers Macron lorsqu’il l’a eu en face de lui.

Une analyse pertinente du faux-cul Jean-Luc Mélenchon.

Cet épisode avec Macron montre toute sa tartufferie.

À voir !

En complément sur France insoumise :

En complément sur Jean-Luc Mélenchon :

En complément sur Trouble Fait :

   

Mardi 11 Septembre 2018 - News # 11087 

Après les critiques américaines, la France soutient la Cour pénale internationale (CPI). Voir [ici] ().

Espérons que ce n'est pas du flan. Avec Macron, on ne sait jamais...

En complément sur CPI :

En complément sur Cour pénale internationale :

     

Lundi 10 Septembre 2018 - News # 11071 

Chroniques de la dégénérescence : un document qui en dit long sur la décadence et la perversité de notre époque contemporaine :

En ce début de XXème siècle, la France s’efforçait de transmettre encore des valeurs saines aux enfants par le biais du comportement exemplaire de ses instituteurs.

Un siècle plus tard, l'objectif de l'Éducation Nationale, sous l'impulsion de ministres et d'associations de dégénérés, est que les instituteurs apprennent aux enfants comment se masturber ou à devenir homosexuels.

Tout est dit.

Aux débiles qui comprennent tout de travers, et qui passent d'un extrême à l'autre, il ne s'agit pas d'appliquer aujourd'hui ce programme de 1923, mais de revenir à une attitude digne et saine, à mille lieues des comportements et moeurs perverses actuels, afin d'inculquer aux enfants le sens de l'effort, le sens de la droiture, le sens du devoir, le sens de l'éthique, l'amour de la Vérité, comment développer un esprit critique, et avoir des valeurs et des moeurs saines et heureuses, utiles pour eux-mêmes et pour toute la société. C'est quand même autre chose que d'apprendre à sucer de la bite et à sodomiser dans de la merde son petit camarade.

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur éducation :

     

Lundi 3 Septembre 2018 - News # 10894 

Hacker l'Intelligence Artificielle 39 avec El Mahdi El Mhamdi :

SYNOPSIS :

Dans cette vidéo, on voit en quoi une IA bien programmée à 99,99% est en fait potentiellement extrêmement dangereuse. Oui, parce qu'en interagissant avec des milliards d'utilisateurs et d'autres algorithmes, elle risque fort d'être hackée de tout va. On parle notamment d'attaques par évasion, par empoisonnement et de tolérances aux fautes.

Un grand merci à El Mahdi El Mhamdi pour sa participation.

Une vidéo présentant des notions intéressantes, et montrant que les Intelligences artificielles ne sont pas fiables, et même un danger public si elles sont utilisées partout, et notamment dans des taches critiques.

En complément sur Intelligence Artificielle :

En complément sur hack ing:

     

Mardi 28 Août 2018 - News # 10790 

François Asselineau : Emmanuel Macron est un «caméloquet» :

SYNOPSIS :

Le président de l'UPR a décrit Emmanuel Macron comme «un hybride entre un caméléon et un perroquet». Il a critiqué l'Europe de la défense voulue par l'actuel chef d'Etat, estimant qu'il «disait des choses complètement incohérentes».

___  NEWS EN COURS DE RÉDACTION...  ___


Samedi 4 Août 2018 - News # 10300 

Entretien avec Pierre Jovanovic sur son livre "Hitler ou la vengeance de la planche à billets" :

SYNOPSIS :

Nous recevions Pierre Jovanovic en entretien à Nice au sujet de son dernier ouvrage, "Hitler ou le vengeance de la planche à billets". Le chapitrage des questions est à votre disposition ci dessous :

00:00 - Présentation
09:37 - Comment s'est faite le genèse de ce livre au regard de votre parcours ?
18:23 - La dimension psychologique d'Hitler n'a jamais été abordée de la sorte ?
19:27 - Dans les archives de l'OSS, ancêtre de la CIA, on peut y lire qu'il entendait des voix ?
22:00 - Il a échappé à plus de 40 attentats, et sauvé de la noyade par un prêtre dites vous ?
27:28 - Quelqu'un d'aussi "protégé" que ça n'aurait-il pas du avoir paradoxalement un destin beaucoup plus grandiose ? Qu'est ce qui explique sa chute finalement ?
32:46 - Pour revenir à Hitler qui serait selon vous une sorte de compensation du destin face à la planche à billets, est-ce que vous accordez crédit aux rapports psychologiques ou psychiatriques qui sont faites dans le rapport OSS ?
39:41 - L'étincelle politique d'Hitler est survenue après la lecture du livre de Gotfried Feder, Manifeste pour briser la chaine de l'usure
56:25 - Les origines de l'expression "monnaie de singe"
58:58 - N'avez vous pas l'impression de réhabiliter le personnage d'Hitler avec la thèse que vous défendez dans ce livre ?
01:04:40 - Parlez nous de cette chronologie dans votre ouvrage qui a tant plu à vos lecteurs. On se rend compte de façon flagrante à quel point l'inflation post seconde guerre mondiale a littéralement pris des proportions incroyables
01:09:02 - Qui selon vous, en vous appuyant sur Oswald Spengler, serait le prochain César ?
01:17:08 - Que pensez vous d'Olivier Delamarche qui vous a emboité le pas sur le terrain de la critique économique ?
01:20:00 - A propos de journalisme intègre, que pensez vous de l'émancipation de Vincent Lapierre ?
01:26:33 - En tant que modèle alternatif au sytème bancaire et sa planche à billets, il y a les crypto monnaies, qu'en pensez vous ?

Source : Culture Populaire.

Non encore évalué.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur Hitler :

En complément sur planche à billets :

   

Samedi 4 Août 2018 - News # 10289 

Exécutions des trafiquants de drogue aux Philippines : le président philippin Rodrigo Duterte promet aux victimes de jouir de leur droits... au Paradis. Voir [ici] ().

Ce type est impulsif, et dangereux.

En revanche, concernant le trafic de drogue ou les mafias, lorsque celles-ci atteignent une ampleur critique, la méthode la plus simple et la plus efficace est l'exécutions sans procès des éléments incriminés. Mais seulement par une brigade spéciale dédiée à cette tâche, et sous la supervision directe du président de la république, afin d'éviter toute forme d'abus.

En complément sur Rodrigo Duterte :

En complément sur drogue :

     

Mardi 24 Juillet 2018 - News # 10023 

Constitution : "En Marche... vers l'effacement des races ?" par Édouard Chanot :

SYNOPSIS :

L’affaire Benalla a interrompu le projet de réforme constitutionnelle. Pourtant, les Députés ont eu le temps de voter – et à l’unanimité ! – la suppression du mot « race » de la Constitution. Un unanimisme qui a fait réagir le chroniqueur Édouard Chanot, qui critique la contradiction de l’antiracisme, la confusion entre « race » et « espèce » et l’absence de recul sur les avancées scientifiques.

En complément sur Édouard Chanot :

En complément sur race :

En complément sur racisme :

En complément sur constitution :

 

Mercredi 4 Juillet 2018 - News # 9531 

Fausses informations (fake news) : l'Assemblée adopte deux propositions de loi très critiquées par l'opposition. Voir [ici] ().

En complément sur fake news :

       

Mardi 3 Juillet 2018 - News # 9515 

Jean-Luc Mélenchon critique Alexis Tsipras, qui le rembarre avec force. Voir [ici] ().

Les frères ennemis... 

En complément sur Jean-Luc Mélenchon :

En complément sur Tsipras :

     

Mardi 3 Juillet 2018 - News # 9510 

145 personnalités politiques tuées. C'est le bilan des élections les plus sanglantes de l'histoire du Mexique :

La situation a dépassé un seuil critique montrant que la "démocratie" est désormais en grand danger au Mexique.

Il ne reste qu'une seule solution pour sauver ce pays, mais les dirigeants oseront-ils la prendre : utiliser SANS TARDER les services secrets pour BUTTER SANS DISTINCTION tous les truands grands ou petits, tous les voyous liés aux cartels de la drogue et aux mafias. Ils faut éliminer les voyous, les retirer du monde, eux et leurs savoirs criminels.

Le Mexique, et le peuple mexicain, sont objectivement en très grand danger. C'est très préoccupant.

Affaire à suivre...

En complément sur Mexique :

En complément sur drogue :

En complément sur mafia :

En complément sur voyou :

En complément sur danger :


Jeudi 28 Juin 2018 - News # 9396 

Séminaire sur les Droits Économiques - S01EP06 // Le projet de revenu de base, une impuissance politique - par Denis Bayon :

SYNOPSIS :

Dans le prolongement de la présentation que j’ai faite dans la séance de février de la construction du revenu de base depuis les années 1980, c’est Denis Bayon qui animera la prochaine séance du séminaire. Économiste membre de Réseau salariat, il réfléchit dans l’optique de la décroissance. Il vient de rédiger le manuscrit d’un ouvrage très intéressant qui critique le revenu de base du point de vue de la décroissance, alors qu’en général les décroissants sont favorables au revenu de base. Il montrera dans le séminaire en quoi le revenu de base est incapable d’assumer un projet de décroissance.

Denis Bayon tient une rubrique économique dans le bimestriel « La décroissance » et a publié en particulier, à La Découverte, « La décroissance, dix questions pour comprendre et débattre » avec Fabrice Flipo et François Schneider (2012).

Source : Réseau Salariat.

Non évalué.

En complément sur Droits Économiques :

En complément sur revenu de base :

En complément sur impuissance politique :

   

Vendredi 22 Juin 2018 - News # 9263 

Cliquez sur le livre pour plus d'informations,
et même pouvoir le commander.

 

Michel Collon : "Comment Israël manipule Internet et l’opinion" :

SYNOPSIS :

Un programme très discret du gouvernement et de l’armée. Des dizaines de millions de dollars. Des experts sans scrupules. Plusieurs milliers de jeunes soldats et étudiants fanatisés. Leur mission : inonder Internet en permanence, manipuler Wikipedia, censurer Youtube, trafiquer Google.

L'enjeu : vous ! Contrôler vos infos et donc votre opinion. En réalité, les calomnies ne tombent pas du ciel, c’est une arme pour discréditer et empêcher le véritable débat. Une première enquête de Michel Collon. Basée sur des documents israéliens.

Parce que nous sommes décidés à lancer l’alerte. Il faut contrer cette campagne de désinformation massive salissant les personnalités qui soutiennent la cause palestinienne. Il faut défendre la liberté d’expression et de critique du colonialisme ! Merci pour votre soutien !

Dons pour aider Michel et son équipe d'Investig'Action : http://dons.michelcollon.info/fr ().

La propagande mensongère, la désinformation, et la manipulation des opinions publiques : trois des outils majeurs récurrents des sionistes...

Lorsque les sionistes annoncent ou font quelque chose, il faut toujours se demander si c'est vrai, pourquoi ils le disent, et pourquoi ils le font.

Michel Collon fait des révélations très graves, qui donnent la mesure des opérations et de la guerre de l'information contre les peuples du monde par les sionistes.

C'est très grave.

UNE VIDÉO MAJEURE, un must !

À ne pas rater !!!

Bravo Michel !!! 

 

Le teaser du livre :

Conférence d'Ilan Pappe et Michel Collon : "La Propagande d'Israël, la déceler, la combattre" :

En complément sur Michel Collon :

En complément sur Israël :

En complément sur sionisme :

En complément sur propagande :

En complément sur manipulation :


Mercredi 6 Juin 2018 - News # 8922 

Philippe de Villiers et l'aventure du Puy du Fou : "L'âme des peuples, comme les grands sentiments, sont les mêmes partout, et le sentiment de fierté, la préservation de l'identité, sont les mêmes urgences affectives partout." :

Philippe de Villiers est quelqu'un d'exceptionnel.

Ceux qui le critiquent ou qui se moquent de lui sont en réalité des minables, totalement incapables de faire le quart de ce qu'il a fait, en partant de rien, et d'une ruine.

On reconnaît un homme à ses actes et à ses oeuvres.

Et l'oeuvre de Philippe de Villiers est exceptionnelle.

Et en plus, il est proche de projeter au niveau mondial...

Une sorte d'apôtre civil de la France et des valeurs saines et de la famille (à 1000 lieues des LGBT et de tout ce genre de saloperies promus par les médias, les bobos, les européistes, et les mondialistes).

En complément sur Philippe de Villiers :

En complément sur Le Puy du Fou :

     

Jeudi 17 Mai 2018 - News # 8460 

Libre-échange : Vertus, Limites, et Conneries - Economicons #3 - Par Trouble Fait :

SYNOPSIS :

On ne peut pas dire que le libre-échange soit aujourd’hui perçu d’un bon œil par l’opinion publique.

Il est souvent associé à des images, de délocalisations, de pollutions, de déforestations, de travailleurs exploités à l’autre bout du monde, d’évasion fiscal …etc bref de dumpings de toutes sortes.

Mais dans cette première partie, je vais surtout vous parler des grandes lignes de la théorie économique qui servent à justifier le libre-échange et des critiques qu’on peut leurs opposer, et on reviendra ensuite sur la façon dont est organisé le libre-échange pour essayer d’en déterminer le but.

Un très bon épisode, peut-être un peu rapide parfois.

À voir !

En complément sur libre-échange :

En complément sur Trouble Fait :

     

Mercredi 16 Mai 2018 - News # 8440 

Israël : Expulsion du représentant de HRW (Human Rights Watch) Omar Shakir (pensez à activer les sous-titres, cette vidéo a été traduite) :

SYNOPSIS :

(Sous-titres via cc)

Commentaire de Omar Shakir, directeur de HRW pour Israël et la Palestine, expulsé par Israël en mai 2018.

Cette décision, que HRW compte contester devant les tribunaux, illustre l'intolérance croissante d'Israël à l'égard de tout examen critique de son bilan en matière de droits humains. Communiqué [ici] (). [NdR : Ce communiqué est édifiant...]

Jour après jour, on peut constater l'iniquité de l'État fasciste et criminel d'Israël.

En complément sur Israël :

       

Dimanche 29 Avril 2018 - News # 8105 

Automobile : le nouveau contrôle technique, une mesure totalitaire contre la voiture :

SYNOPSIS :

Reportage d’Armel Joubert des Ouches.

Cela va concerner 38 millions d’automobilistes ! Le 20 mai prochain, les Français vont devoir subir un nouveau contrôle technique. Bien plus rigoureux que le précédent, le « cru » 2018  va imposer des règles particulièrement contraignantes pour les centres de contrôle : la vérification obligatoire de 132 éléments de votre véhicule. Mais ce n’est pas tout ! En plus des points de contrôle, sur 606 anomalies potentielles, près de 500  pourront déboucher sur une contre-visite.

« C’est vraiment n’importe quoi ! »

Pour des raisons faciles à comprendre, beaucoup de garagistes n’ont pas voulu s’exprimer devant la caméra mais en « off », ils n’hésitent pas à se lâcher : « Ces nouvelles règles qu’on impose ? C’est vraiment n’importe quoi », explique un garagiste de la région Ile de France. Ailleurs, la tonalité est pratiquement la même. Pour Florian, agent commercial près de Rennes « Ce n’est pas justifié. En toute honnêteté, je pense que le contrôle d’aujourd’hui est assez complet, tous les éléments de sécurité y sont. Pour en avoir parlé avec certains contrôleurs techniques, ils ne voient pas non plus l’intérêt ».

Voyants airbag, ABS, commandes rétroviseurs…  même le lave-glace !

Fabien, qu’Armel Joubert des Ouches a rencontré à Cesson-Sévigné près de Rennes, et qui dirige un centre de contrôle technique est aussi de cet avis. « Il y a beaucoup de points ‟mineursˮ qui passent en ‟majeursˮ et de ‟majeursˮ qui passent en ‟critiquesˮ. Tout ce qui est voyants airbag, ABS, commandes rétroviseurs qui ne fonctionnent pas, même le lave-glace sera sujet à une contre-visite. Avant, on savait qu’il y avait un défaut, mais maintenant, ça ne pourra plus rouler… ». Il vous sera en effet interdit d’utiliser votre voiture si un défaut « critique » est identifié. Pour faire transporter votre véhicule vers un garage, vous serez alors obligé de faire appel à une dépanneuse. Vous aurez ensuite deux mois pour faire réparer. Si vous utilisez votre voiture non réparée, il pourrait vous en coûter 135 euro d’amende ! 

Un projet mondialiste pour faire baisser la croissance !

Les vendeurs de véhicules feront partis des nombreuses victimes de cette nouvelle contrainte. Pour Sixte Renoul, agent commercial près de Rennes en Bretagne, « Cela va poser de très gros problèmes. Il y aura un tel flux de véhicules qu’on ne pourra pas faire jouer la concurrence pour les réparations. Cela signifie qu’on devra se rendre au plus près et donc au plus cher. Pour nous professionnels qui passons une vingtaine de véhicules par mois au contrôle technique, on va avoir de gros frais ! Si nous passons beaucoup de temps à gérer les problèmes techniques, nous ne pourrons pas vendre plus de voitures, c’est évident ! ». Ce nouveau contrôle technique est particulièrement discriminatoire pour les conducteurs bénéficiant de petits moyens financiers. Pour Philippe Gaumont, garagiste près de Redon en Bretagne, « Il est évident que certaines voitures ne pourront pas être réparées. Des clients vont se retrouver sans moyen de locomotion car ils n’auront pas les moyens de faire réparer ce qui leur est demandé ». 

Sous prétexte de sécurité, il s’agit en fait, pour les mondialistes, de diminuer l’utilisation de la voiture pour de faire baisser la croissance tout en privant chaque jour les citoyens d’un peu plus de liberté…

Source : Reinformation.tv

Non encore évalué.

En complément sur automobile :

En complément sur voiture :

En complément sur totalitarisme :

   

Lundi 23 Avril 2018 - News # 7978 

Humour : la critique de cinéma du film "Banlieue 13" - Par Mozinor :

Marrant et très bien fait.

En complément sur humour :

En complément sur cinéma :

En complément sur Mozinor :

   

Jeudi 19 Avril 2018 - News # 7864 

 

Dégénérescence et perversité croissante de la société : l’inventeur de la balançoire à double godemichet bientôt à l’académie des beaux-arts ? Voir [ici] ().

Et il y en a pour appeler cela de l'Art...

Quel foutage de gueule !

Cette déliquescence est largement appuyée, il faut le savoir, à cause des "élites" artistiques françaises dégénérées. Ci-dessous, un exemple flagrant où (au centre) le président de l’AICA-France (Association Internationale des Critiques d’Art) manifeste en faveur du plug anal de Paul Mc Carthy :

Voilà où nous en sommes : des cons intellectuels et vaniteux font la promotion de merdes en se pensant plus sachants, plus libéraux, et plus démocrates, que le peuple lui-même, et entendent lui dicter ce que doit être l'Art, le beau, etc.

En complément sur dégénérescence :

En complément sur perversité :

     

Dimanche 15 Avril 2018 - News # 7740 

Manuel Valls se dit «très choqué» par les critiques sur les frappes occidentales en Syrie. Voir [ici] ().

Décidément, ce type est non seulement un crypto-fasciste malfaisant mais en plus un crétin...

En complément sur Syrie :

En complément sur frappe :

En complément sur Manuel Valls :

   

Mercredi 11 Avril 2018 - News # 7632 

 

Découverte par la Chine d'une vaste zone de sédiments riche en éléments de terres rares dans le sud-est du Pacifique. Voir [ici] ().

Pour ceux qui ne le sauraient pas, les terres rares sont des éléments chimiques essentiels pour les technologies de l'information et de la cybertronique.

Et la Chine détient déjà près de 95% de ces précieuses ressources.

Les terres rares sont un groupe de métaux aux propriétés voisines comprenant le scandium 21Sc, l'yttrium 39Y, et les quinze lanthanides.

Ces métaux sont, contrairement à ce que suggère leur appellation, assez répandus dans l'écorce terrestre, à l'égal de certains métaux usuels. L'abondance du cérium est d'environ 48 ppm1, par contre celle du thulium et du lutécium n'est que de 0,5 ppm. Sous forme élémentaire, les terres rares ont un aspect métallique et sont assez tendres, malléables et ductiles. Ces éléments sont chimiquement assez réactifs, surtout à des températures élevées ou lorsqu'ils sont finement divisés.

Leurs propriétés électromagnétiques proviennent de leur configuration électronique avec remplissage progressif de la sous-couche 4f, à l'origine du phénomène appelé contraction lanthanidique.

Il faut attendre le projet Manhattan dans les années 1940 pour que les terres rares soient purifiées à un niveau industriel et les années 1970 pour que l’une d'elles, l'yttrium, trouve une application de masse dans la fabrication de luminophores des tubes cathodiques utilisés dans la télévision couleur. Du point de vue de l'économie mondiale, les terres rares font désormais partie des métaux stratégiques.

Source : Wikipédia ().

Ce sont des substances vitales pour les pays occidentaux, leur technologie, leur armement, etc. Et c'est la Chine qui les détient...

Le fait que la Chine continue, malgré sa position dominante, ses prospections de terres rares indique que les Chinois ont un plan géostratégique majeur d'asphyxie de la technologie des pays occidentaux, et ont savamment construit une terrible épée de Damoclès au dessus d'eux.

Et inutile de vous dire qu'au moindre conflit avec la Chine, adieu les terres rares...

Et que font nos traîtres de politiciens ? Rien ! Aucune prospection, rien... Mais les Chinois, eux, se bougent le cul...

Une ressource ultra-critique !

[MAJ] : incroyable : des scientifiques japonais ont analysé de massifs gisements de terres rares dans les fonds marins de l'Océan Pacifique, estimant qu'ils pourraient représenter plusieurs centaines d'années de la consommation mondiale de certains de ces matériaux. Voir [ici] ().

Ça va desserrer un peu l'étau chinois...

Merci à OS pour cette info qui tombe à pic ! 

En complément sur terres rares :

En complément sur Chine :

En complément sur enjeu :

   

Lundi 9 Avril 2018 - News # 7567 

YouTube censure la critique contre Israël. Voir [ici] ().

Allons bon...

Ça devient de pire en pire, et les sionistes lancent des offensives tout azimut.

En complément sur YouTube :

En complément sur censure :

En complément sur Israël :

   

Vendredi 6 Avril 2018 - News # 7507 

Sergueï Skripal n'est plus dans un état critique et sa santé «s'améliore rapidement». Voir [ici] ().

Excellent !

Il va pouvoir peut-être nous révéler quelque chose...

En complément sur Skripal :

       

Samedi 24 Mars 2018 - News # 7230 

 

L'ÉCHELLE DE TURIN DE DANGER D'IMPACT

Aucun Danger

(Zone Blanche)

 

 

TS-0

La probabilité d'une collision est de zéro, ou est si basse qu'elle est en réalité de zéro. S'applique aussi aux petits objets comme les météores et les corps qui brûlent dans l'atmosphère aussi bien que les chutes de météorites peu fréquentes qui causent rarement des dégâts.

Normal

(Zone Verte)

 

TS-1

Une découverte ordinaire dans laquelle un passage près de la Terre est prévu qui ne pose aucun niveau inhabituel de danger. Des calculs actuels montrent que la chance de collision est très peu probable avec aucune raison pour l'attention du public ou l'inquiétude du public. Des nouvelles observations télescopiques conduiront très probablement à la mutation au Niveau 0.

Méritant l'attention des astronomes

(Zone Jaune)

 

 

TS-2

Une découverte, qui peut devenir ordinaire avec des recherches étendues, d'un objet faisant un quelconque rapprochement, mais pas de passage fortement inhabituel près de la Terre. Tandis que méritant l'attention des astronomes, il n'y a aucune cause pour l'attention du public ou l'inquiétude du public puisqu'une collision réelle est très peu probable. Des nouvelles observations télescopiques conduiront très probablement à la mutation au Niveau 0.

TS-3

Une rencontre proche, méritant l'attention des astronomes. Des calculs actuels donnent une chance d'un pour cent ou plus de collision capable de destructions localisées. Plus probablement, de nouvelles observations télescopiques conduiront à la mutation au Niveau 0. L'attention par le public et par les fonctionnaires publics est méritée si la rencontre est à moins d'une décennie.

TS-4

Une rencontre proche, méritant l'attention des astronomes. Des calculs actuels donnent une chance d'un pour cent ou plus de collision capable de destructions régionales. Plus probablement, les nouvelles observations télescopiques conduiront à la mutation au Niveau 0. L'attention par le public et par des fonctionnaires publics est méritée si la rencontre est à moins d'une décennie.

Menace

(Zone Orange)

 

 

TS-5

Une rencontre proche posant une menace sérieuse, mais toujours incertaine de dévastation régionale. L'attention critique des astronomes est nécessaire pour déterminer définitivement si vraiment une collision se produira. Si la rencontre est à moins d'une décennie, le plan d'urgence gouvernemental peut être justifié.

TS-6

Une rencontre proche par un grand objet posant une menace sérieuse mais toujours incertaine d'une catastrophe mondiale. L'attention critique des astronomes est nécessaire pour déterminer définitivement si vraiment une collision se produira. Si la rencontre est à moins de trois décennies, le plan d'urgence gouvernemental peut être justifié

TS-7

Une rencontre très proche par un grand objet, laquel si elle survenait ce ce siècle, pose une menace sans précédent mais toujours incertaine de castastrophe mondiale. Pour une telle menace dans ce siècle, la mise sur pied de plans d'urgence internationale est justifiée, particulièrement pour déterminer en urgence et définitivement si vraiment une collision se produira.

Collisions certaines

(Zone Rouge)

TS-8

Une collision est certaine, capable de causer des destructions localisées pour un impact sur Terre ou probablement un tsunami si à proximité des côtes. De tels événements arrivent en moyenne entre une fois tous les 50 ou une fois tous les 1.000 ans.

TS-9

Une collision est certaine, capable de causer des dévastations régionales sans précédent pour un impact terrestre ou la menace d'un tsunami majeur pour un impact océanique. De tels événements arrivent en moyenne entre une fois tous les 10.000 ou une fois tous les 100.000 ans.

TS-10

Une collision est certaine, capable de causer une catastrophe climatique mondiale qui peut menacer l'avenir de la civilisation que nous connaissons, en cas d'impact sur Terre ou dans l'océan. De tels événements arrivent en moyenne tous les 100.000 ans, ou moins souvent.

 

Menace pour la planète, l'Humanité, et la civilisation : "Et si un astéroïde frappait la Terre ?" Par AstronoGeek :

SYNOPSIS :

Vous vous souvenez de l'astéroïde qui a provoqué l'extinction des dinosaures à la fin du crétacé, en tombant à Chixculub, au Mexique ?

Et si ça arrivait à nouveau aujourd'hui ?

Parlons des géocroiseurs, et de Shoemaker-Levy 9...

Un excellent épisode de cette chaîne.

Un petit must.

À voir absolument !

En complément sur astéroïde :

En complément sur AstronoGeek :

     

Vendredi 23 Février 2018 - News # 6921 

 

Internet et vie privée : "Faire des recherches sur internet sans être tracé, c'est possible ?" par Éric Léandri, le PDG de Qwant :

Qwant est un moteur de recherche français, créé le 16 février 2013, puis lancé en version définitive le 4 juillet 2013. Il annonce ne pas tracer ses utilisateurs afin de garantir la vie privée et se veut neutre dans l'affichage des résultats.

Après un lancement critiqué, à cause de ses résultats très proches de Bing et Wikipédia, une nouvelle version du moteur est publiée, en avril 2015, accompagnée des encouragements du gouvernement, via Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, déclarant qu'un « Google français est en marche ». En mars 2017, après une levée de fonds avec le soutien de la Caisse des dépôts et consignations (et après le refus de financement par Bpifrance), de nouveaux articles de presse évoquent l'usage par Qwant de plusieurs technologies, algorithmes et régie publicitaire, fournies par Microsoft.


Confidentialité :
Qwant n'installe pas de cookies traceurs et ne piste pas ses utilisateurs, le seul cookie présent n'existe que durant la session et est supprimé immédiatement après. Les résultats affichés sont neutres et ne sont pas personnalisés d'après un historique de recherche comme pour Google, Qwant n'en possédant pas, mais dépendent uniquement des tendances du moment, en partie d'après les réseaux sociaux.


Ce moteur de recherche est accessible ici : https://www.qwant.com ().

Source : Wikipédia.

Seul bémol : son couplet pro-européen à la fin.

C'est de la propagande, en plus d'être faux, mensonger, et naïf : l'Union Européenne est une smart-dictature néolibérale totalement inféodée aux lobbies, aux multinationales, et au capitalisme.

En complément sur Internet :

En complément sur vie privée :

     

Mercredi 14 Février 2018 - News # 6769 

Jean Ziegler dénonce les assassins de l'oligarchie du capitalisme mondialisé qui organisent la faim dans le monde pour leur plus grand profit :

La quatrième de couverture du livre de Jean Ziegler "Les murs les plus puissants tombent par leurs fissures - Dialogue avec Denis Lafay" :

De plus en plus rares sont les critiques virulents du capitalisme et du libéralisme contemporains. Leur voix n'est pas éteinte, mais elle est muselée, sinon discréditée, au moins contestée par la suprématie que ce double modèle idéologique et économique exerce désormais, sous des formes certes disparates, sur la quasi-totalité du globe... et dans la quasi-totalité des consciences. Jean Ziegler est de ces opiniâtres résistants au capitalisme. Sa confrontation intellectuelle et - physique, scientifique et émotionnelle, à la véracité de - l'extrême pauvreté, au cynisme des mécanismes diplomatiques, aux obscurantismes multiformes, à l'étranglement des droits humains élémentaires, au dépérissement des utopies, lui confère d'être un observateur unique de l'état humain du monde.

Jean Ziegler est professeur honoraire de sociologie de l'université de Genève. De 2000 à 2008, il a été Rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l'alimentation. Il est aujourd'hui vice-président du Comité consultatif du Conseil des droits de l'homme de l'ONU

Denis Lafay, journaliste, a fondé et dirige Acteurs de l'économie - La Tribune.

Jean Ziegler a raison : la situation est catastrophique, et les riches en sont responsables et coupables. Ces derniers sont la cause de la pauvreté et de la faim dans le monde. Leur cupidité inextinguible a défiguré le monde et toute la planète.

Le capitalisme, et à fortiori le capitalisme purement spéculatif et financier, sont des saloperies innommables que l'Humanité doit combatte et éradiquer s'il elle veut désormais survivre.

Un must à voir absolument !

En complément sur Jean Ziegler :

En complément sur faim :

En complément sur capitalisme :

En complément sur spéculation :

En complément sur pauvreté :


Mardi 13 Février 2018 - News # 6751 

Journalistes et liberté d'expression en danger ? Interview de Jean-Pierre Canet, ancien rédacteur en chef d'Envoyé Spécial, et de David Koubbi, écrivain, avocat docteur en droit de la presse, par Thinkerview :

Pleins de choses intéressantes montrant qu'on est décidément pas en démocratie...

En revanche que ces deux gars bottent en touche sur le Décodex est navrant : ils sont hypocrites et font partie, d'une certaine façon, du système qu'ils critiquent. Ne pas dénoncer le Décodex, c'est être d'accord avec lui. Qui ne dit mot consent.

En complément sur journalisme :

En complément sur liberté d'expression :

En complément sur Thinkerview :

   

Jeudi 8 Février 2018 - News # 6671 

Montée en puissance de Big Brother aux États-Unis : l'administration Trump autorise les douanes américaines à tester un programme biométrique pour scanner les visages des conducteurs et des passagers dans les véhicules passant les frontières :

La US Customs and Border Protection se prépare à lancer un programme pilote pour scanner les visages des conducteurs et des passagers au port d'Anzalduas, près de McAllen, au Texas.

Jeudi, le US Customs and Border Protection a annoncé des plans pour un nouveau programme pilote qui testera la technologie de reconnaissance faciale biométrique dans le cadre d'un effort visant à identifier les fugitifs ou les terroristes présumés. L'homme d'État Austin-American a rapporté sur l'annonce:

Grâce à des progrès considérables dans la technologie de reconnaissance faciale, en particulier au cours de la dernière année, l'avenir arrive plus tôt que la plupart des Américains le réalisent. Dès cet été, la CBP mettra en place un programme pilote pour numériser numériquement les visages des conducteurs et des passagers - alors qu'ils sont dans des véhicules en mouvement - au port d'entrée d'Anzalduas, près de McAllen, a annoncé l'agence jeudi.

La frontière entre le Texas et le Mexique est utilisée comme terrain d'essai pour la technologie. Les résultats du programme pilote serviront à déployer un programme national le long des frontières du sud et du nord. The Statesman note que le ministère de l'Énergie a embauché des chercheurs au Oak Ridge National Laboratory du Tennessee pour aider à surmonter les difficultés de l'utilisation de la technologie de reconnaissance faciale sur les véhicules en mouvement. Les chercheurs ont mis au point une méthode de lutte contre la teinture des vitres et l'éblouissement du soleil qui peut rendre les fenêtres d'un véhicule impénétrables aux caméras. La technologie de reconnaissance faciale développée pour le programme pilote permettra d'identifier le conducteur, les passagers avant et les passagers à l'arrière.

Le CBP exploite actuellement des programmes de sortie de reconnaissance faciale dans près d'une douzaine d'aéroports internationaux aux États-Unis. Colleen Manaher, directrice exécutive de la planification, de l'analyse des programmes et de l'évaluation du CBP, a déclaré au Statesman que les voyageurs ont accepté la technologie et a noté que «nous pouvons remercier les pommes et les googles pour cela».

Bien que les revendications du CBP mettant en œuvre la technologie de reconnaissance faciale pourraient éventuellement éliminer le besoin de passeports, cartes d'embarquement et autres documents de voyage, la technologie est sans aucun doute une atteinte à la vie privée. L'Electronic Frontier Foundation et le Centre on Privacy and Technology de l'Université de Georgetown ont tous deux demandé une enquête plus approfondie sur les dangers potentiels d'un appareil massif de reconnaissance faciale. Aux États-Unis, seuls le Texas et l'Illinois ont des lois interdisant l'utilisation de données biométriques à des fins commerciales.

Le nouveau programme pilote du Texas n'est que le dernier effort du gouvernement fédéral pour mettre en œuvre une vaste gamme de programmes biométriques et de surveillance aux États-Unis.

En août 2017, Activist Post a annoncé le lancement d'un programme national de balayage des visages de tous les passagers aériens aux États-Unis. Customs and Border Protection a lancé un "Traveler Verification Service" (TVS) qui prévoit d'utiliser la reconnaissance faciale sur tous les passagers aériens. y compris les citoyens américains, les vols d'embarquement sortant des États-Unis. Ce même mois, il a été signalé que trente et un shérifs le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique ont voté à l'unanimité pour adopter des outils qui permettront la collecte et le stockage des scans d'iris.

De plus, Activist Post a rapporté la semaine dernière que l'agence américaine ICE (Immigration and Customs Enforcement) a maintenant accès à une base de données nationale de reconnaissance des plaques d'immatriculation après avoir conclu un contrat avec la meilleure société de collecte de données de plaques d'immatriculation. Cette base de données permet à ICE d'effectuer des recherches sur la localisation d'un véhicule au cours des cinq dernières années, ainsi que de développer des «listes d'accès à chaud» permettant de suivre indéfiniment certains véhicules.

Le Service de l'immigration et des douanes des États-Unis fait actuellement l'objet d'une poursuite pour avoir omis de divulguer des documents liés à l'utilisation de dispositifs par l'agence pour recueillir des données biométriques auprès des immigrants. Mijente et le National Immigration Guild de la National Lawyers Guild demandent à un tribunal fédéral de forcer ICE et le Department of Homeland Security à divulguer des informations relatives à l'utilisation d'appareils portatifs utilisés pour recueillir des données biométriques auprès des immigrants lors des raids.

Ces programmes rappellent les systèmes de surveillance de masse mis en place en Russie et en Chine. La vérité est que les trois nations empruntent des chemins différents vers le même objectif: contrôle et surveillance de leur population et suppression de la pensée critique ou de l'opposition. La seule façon de s'opposer à cela est de refuser de financer les programmes à chaque tour et de partager l'information. Il pourrait être trop tard pour arrêter la mise en place de ces programmes, mais les gens pourraient potentiellement former suffisamment de résistance pour établir des communautés et des quartiers libres où ces technologies invasives sont rejetées.

Source : Activipost () - Traduction Google non relue.

Putain, ça fait peur...

La surveillance intégrale se déploie de plus en plus, et partout. Et toujours sous des motifs sécuritaires... On se demande bien comment l'Humanité a fait pendant des milliers d'années sans les caméras, Internet, et toute cette technologie de merde...

Rien n'arrête les fascistes du Nouvel Ordre Mondial.

En complément sur États-Unis :

En complément sur Big Brother :

En complément sur reconnaissance faciale :

En complément sur surveillance :

En complément sur fascisme :


Vendredi 2 Février 2018 - News # 6533 

Interview de François Asselineau par Sciences Po Lille TV - Critique de la Raison Européenne, suivie de sa conférence "Les impasses de la construction européenne" :

SYNOPSIS :

Le Président de l’UPR et candidat à l’élection présidentielle François Asselineau a été interviewé par les étudiants de Sciences Po Lille, dans le cadre de sa venue à l’IEP pour une conférence organisée par l’association Critique de la raison européenne.

Critique de la Raison Européenne est une association estudiantine politique transpartisane née à Sciences Po Paris en 2013. Elle a pour but de promouvoir une vision critique sur l’Union européenne, et de penser intellectuellement et politiquement une alternative à l’Union européenne et à l’idéologie qui anime les élites l’ayant construite depuis une trentaine d’années.

La conférence à Science Po Lille le 31  Janvier 2018, en format vidéo "téléphone"... :

Une autre version plus longue avec notamment les questions du public à partir de 1:09:33 :

L'entretien présente peu d'intérêt.

En revanche la deuxième vidéo est une super conférence : pas trop longue et présentant pleins d'éléments didactiques nouveaux pour comprendre la stupidité et l'absurdité de l'Union Européenne, tout cela par simple idéologie. Débile...

Un petit must.

À voir !

En complément sur François Asselineau :

       

Jeudi 1er Février 2018 - News # 6531 

Mort de rire : pour son premier anniversaire, Le blog du Décodex du journal Le Monde annonce avoir changé : "Initiative expérimentale, l’annuaire des sources du « Monde » a évolué pour répondre aux critiques et gagner en efficacité". Voir [ici] ().

Et mon cul c'est du poulet ?

Les journalo-fascistes auraient changé ?

Mais ils nous prennent pour des cons !

Messieurs, vous démontrerez que vous aurez un tant soit peu changé le jour où vous aurez supprimé le Décodex...

Changer se démontre par des faits concrets, non par de simples déclarations...

En complément sur Décodex :

       

Dimanche 28 Janvier 2018 - News # 6451 

Jolie musique française impressionniste : "Nuit d'étoiles" de Claude Debussy, chanté par la soprano Natalie Dessay :

La vidéo originale, avec les commentaires du pianiste Philippe Cassard et de Natalie Dessay :

La version avec les paroles :

Paroles du poète, dramaturge et critique dramatique français, Théodore de Banville :

Nuit d'étoiles,    
Sous tes voiles,    
Sous ta brise et tes parfums,    
Triste lyre    
Qui soupire,    
Je rêve aux amours défunts.    

La seriene Mélancolie    
Vient éclore au fond de mon cœur,    
Et j'entends l'âme de ma mie    
Tressallir dans le bois rêveur.    

Nuit d'étoiles,    
Sous tes voiles,    
Sous ta brise et tes parfums,    
Triste lyre    
Qui soupire,    
Je rêve aux amours défunts.    

Je revois à notre fontaine 
Tes regards bleus comme les cieux;    
Cette rose, c'est ton haleine,    
Et ces étoiles sont tes yeux.    

Nuit d'étoiles,    
Sous tes voiles,    
Sous ta brise et tes parfums,    
Triste lyre    
Qui soupire,    
Je rêve aux amours défunts.

Une mélodie française, simple et jolie.

En complément sur musique :

En complément sur impressionnisme :

En complément sur Claude Debussy :

En complément sur joli :

 

Mercredi 24 Janvier 2018 - News # 6372 


La société actuelle, le monde qui est en train de naître sous nos yeux, est une formidable régression,
une terrible extension des psychopathies de nos contemporains.

Abus de la critique, de la censure, et de l'intolérance : donner son consentement pour des rapports sexuels grâce à une application de téléphonie mobile... :

Ça devient dément...

En complément sur sexe :

En complément sur téléphonie :

     

Lundi 22 Janvier 2018 - News # 6323 

Musique romantique : "Le rossignol des lilas" de Reynaldo Hahn (9 août 1874 - 28 janvier 1947, compositeur français d'origine vénézuélienne, chef d'orchestre, chanteur et critique musical) par la soprano Meher Pavri :

Une autre version par Susan Graham :

Paroles de Léopold Dauphin (1847-1925), homme de lettres, poète et chroniqueur, violoniste compositeur :

O premier rossignol qui vient    
Dans les lilas, sous ma fenêtre,    
Ta voix m'est douce à reconnaître!    
Nul accent n'est semblable au tien!    

Fidèle aux amoureux liens,    
Trille encore, divin petit être!    
O premier rossignol qui vient    
Dans les lilas, sous ma fenêtre!    

Nocturne ou matinal, combien    
Ton hymne à l'amour me pénêtre!    
Tant d'ardeur fait en moi renaître    
L'écho de mes avrils anciens.

Simple, joli, et ravissant.

En complément sur musique :

En complément sur joli :

     

Lundi 22 Janvier 2018 - News # 6316 

 

Critiquer Israël fait de vous l’homme à abattre.

Pascal Boniface.

C'est bien évident ! Il faudrait être malhonnête intellectuellement pour le nier.

Entretien avec Pascal Boniface pour la sortie de son nouveau livre : "Pascal Antisémite Boniface" :

C'est incroyable les persécutions que ce Monsieur a dû subir.

Les sionistes et le CRIF sont décidément ignobles !

Comme disait Raymond Barre, "Le lobby juif est capable de monter des opérations qui sont indignes". Voir cette [vidéo] ().

En complément sur CRIF :

En complément sur antisémitisme :

En complément sur sionisme :

En complément sur Israël :

En complément sur juif :


Lundi 15 Janvier 2018 - News # 6188 

Télévision, écran, téléphonie mobile, ordinateur, jeux vidéos, Internet, et les GAFA : les outils d'une dictature numérique implacable. "Regardez la lumière mes jolis" :

SYNOPSIS :

Un film sur la culture de l'écran et ses implications. Alors que le monde brûle, où en sommes-nous ?

Nous vivons dans un monde d'écrans. L'adulte moyen passe la majorité de ses heures de veille devant une sorte d'écran ou d'appareil. Nous sommes fascinés, nous sommes accro à ces machines. Comment est-ce qu'on est arrivés là ? Qui en profite ? Quels sont les impacts cumulatifs sur les personnes, la société et l'environnement ? Que se passera-t-il ensuite si cette culture n'est pas contrôlée, jusqu'à sa trajectoire finale, et est-ce cela que nous voulons ?

Stare Into The Lights My Pretties (Regardez la lumière mes jolis) étudie ces questions avec l'envie de retourner dans le monde physique réel, pour former une vision critique de l'escalade technologique entraînée par un intérêt corporatif rapace et omniprésent. Couvrant les thèmes de la toxicomanie, de la vie privée, de la surveillance, de la manipulation de l'information, de la modification du comportement et du contrôle social, le film jette les bases d'un cauchemar dystopique avec les machines à la barre. Parce que nous en sommes à un point où nous ne détournons pas sérieusement nos yeux pour empêcher cette culture de détruire ce qui reste du monde réel.

Un documentaire sur les impacts physiologiques, sociaux et écologiques du numérique, des technologies-écrans et d'internet, sur la manière dont les principales multinationales du web (Google, Facebook, Yahoo, etc.) dominent et organisent à leur guise le flux d'information, et sur d'autres choses encore.


Source : Stare Into The Lights My Pretties - Traduction amateur par BlueMan.

Cela commence doucement, au point qu'au départ, le film semble gentillet, avec quelques trivialités. Mais..., plus on avance dans le documentaire, plus on prend conscience qu'il est construit très intelligemment, usant d'allégories, jouant avec les émotions, la musique, l'ambiance, des interventions pertinentes, pour progressivement nous faire comprendre profondément les dangers immenses de l'ère de la cybertronique qui vient de débuter.

Un documentaire unique et rare qui démonte pas à pas le piège terrible qui se construit et se referme inexorablement sur l'Humanité.

Un must.

À voir absolument !

En complément sur télévision :

En complément sur écran :

En complément sur téléphonie :

En complément sur ordinateur :

En complément sur Internet :


Dimanche 14 Janvier 2018 - News # 6163 

Peter Dale Scott sur la réalité des États-Unis: « L’État profond américain. La finance, le pétrole et la guerre perpétuelle ». Interview par Thinkerview :

Peter Dale Scott, professeur émérite de Littérature anglaise à l’Université de Berkeley, Californie. Il a travaillé durant quatre ans (1957-1961) pour le service diplomatique canadien. Expert dans les domaines des opérations secrètes et du trafic de drogue international. Il est connu pour ses positions anti-guerre et ses critiques à l’encontre de la politique étrangère des États-Unis.

Merci à Étienne Chouard pour avoir ressorti cette vidéo.

En complément sur Peter Dale Scott :

En complément sur États-Unis :

En complément sur finance :

   

Samedi 13 Janvier 2018 - News # 6150 

Homosexualité et censure de la nomenklatura parisienne médiatique, politique, et des lobbies LGBT contre tous ceux qui dénoncent, critiquent, ou se rient de cette perversité: en 1968, Fernandel a encore le droit de chanter "Ce garçon, on dit qu’il en est", mais aujourd'hui il serait crucifié. Voir [ici] ().

Notre société a bien changé...

Nous vivons dans un monde de censure intégrale où le Mal est appelé le Bien, et le Bien le Mal.

Un monde de complète inversion des valeurs.

En complément sur homosexualité :

En complément sur LGBT :

En complément sur censure :

En complément sur perversité :

 

Vendredi 12 Janvier 2018 - News # 6131 

Les Économistes Atterrés sortent un nouvel ouvrage : "La monnaie un enjeu politique". Voir [ici] ().

SYNOPSIS :

Notre nouvel ouvrage est sorti! Organisé comme un manuel classique, il aborde successivement les fonctions de la monnaie, les mécanismes de la création monétaire, les principales théories, la conduite de la politique monétaire par les banques centrales, la régulation du système et des pratiques bancaires, le système monétaire international. Mais c’est le premier d’un genre nouveau, puisqu’il assume une approche critique de l’enseignement abstrait et néolibéral de ces questions, qui domine aujourd’hui les facultés. Ce manuel s’inscrit dans le sillage de Marx, Mauss, Keynes et Polanyi. Au-delà de la "technique" - au demeurant présentée avec pédagogie - il montre comment la monnaie est au cœur des des crises récurrentes du capitalisme. Il invite ainsi les citoyens à s'emparer des questions monétaires.

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

     

Lundi 11 Décembre 2017 - News # 5787 

Psychologie : "Esprit Critique 02 - L'effet Cigogne" : faire la différence entre une corrélation et une causalité :

En complément sur psychologie :

       

Mardi 11 Juillet 2017 - News # 5095 

Noam Chomsky et la liberté d'expression aux États-Unis : «Si vous critiquez la politique du gouvernement, vous êtes anti-américain» :

En complément sur Noam Chomsky :

En complément sur critique :

En complément sur liberté d'expression :

En complément sur États-Unis :

En complément sur américain :


Mercredi 21 Juin 2017 - News # 4857 


La thérapie de choc

du Premier ministre Narendra Modi

contre la population indienne :

 

C’est passé plutôt inaperçu ici mais, voici quelques mois, l’Inde a été confrontée à une thérapie de choc qui a provoqué bien des souffrances parmi la population indienne.  

En 2014, l’Inde connaissait un véritable tremblement de terre politique. Au cours des dix années précédentes, le parti du Congrès national indien (le parti de Gandhi et Nehru, premier Premier ministre indien) avait dirigé le pays en compagnie de quelques autres partis du centre et du centre gauche. Il avait mené une politique néolibérale et fait prospérer la corruption. Mais il était alors apparu que ministres et lobbyistes avaient conclu des arrangements téléphoniques et que 24 milliards d’euros avaient été détournés lors de l’octroi des licences 2G aux entreprises de télécommunication. Partout, des gens étaient descendus dans la rue contre cette corruption. 

Un séisme politique

Lors des élections de 2014, le parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party (BJP, voir encadré) de Narendra Modi tirait profit de la colère du peuple. Modi parvenait à reléguer l’extrémisme religieux de son parti à l’arrière-plan et à faire passer à l’avant-plan sa « lutte contre la corruption ». Il révélait que les grandes entreprises ne payaient pas une roupie d’impôt sur leurs milliards de bénéfices et qu’elles transféraient ces mêmes bénéfices vers des banques suisses. Il promettait au peuple de récupérer tout cet argent noir. 

Le BJP obtenait bien vite une majorité au Parlement. Il formait un nouveau gouvernement, avec Modi comme Premier ministre. D’emblée, ce gouvernement faisait repasser au premier plan un nationalisme fortement teinté de religion. Ceux qui exprimaient des critiques contre les idées conservatrices hindoues ou se déclaraient athées se faisaient agresser, voire tuer par les milices du BJP. La répression des minorités linguistiques et religieuses devenait un point important de l’agenda du gouvernement. Désormais, on voyait très clairement ce que le parti voulait : se débarrasser du cœur de l’Inde, à savoir « l’unité dans la diversité ».

200 milliards d’euros disparaissent en une seule nuit

Fin 2016, le gouvernement annonçait qu’il voulait retirer de la circulation les plus grosses coupures indiennes (de 500 et de 1 000 roupies, respectivement 7 et 14 euros), prétendument dans le cadre de la lutte contre l’argent noir et la fausse monnaie. Les économistes appellent ce genre d’opération une démonétisation. Modi décidait d’appliquer une thérapie de choc.

La population disposait de quinze jours pour échanger ces coupures contre de nouveaux billets de banque de la même valeur. En outre, elle ne pouvait changer en nouveaux billets que pour 5 000 roupies en argent comptant. Le surplus devait être versé sur un compte. Les personnes qui rentraient plus de 250 000 roupies devaient venir expliquer d’où leur venaient de si gros montants. Modi et son gouvernement présentaient cette mesure comme révolutionnaire, mais quel impact a-t-elle eu sur la population ?

Celle-ci en avait ressenti les conséquences immédiatement, le jour même du lancement de la démonétisation. Les billets de banques de 500 et 1000 roupies représentent 86 % du total des devises du pays. En une nuit, 200 milliards d’euros en billets de banque ont perdu toute leur valeur. L’opération s’est déroulée sans la moindre efficacité car le gouvernement de Modi n’était pas prêt à les remplacer par de nouveaux billets de banque. Et ce, alors que l’économie indienne s’appuie sur de l’argent comptant. 88 % des habitants des zones rurales n’ont même pas de compte en banque. 2 ou 3 % à peine de la population indienne utilise des cartes de crédit ou des cartes de débit. De données de la Banque centrale indienne des réserves, il s’avère que 8 % seulement de toutes les transactions financières en Inde se déroulent via des cartes de banque électroniques. Pour 92 % des transactions, on utilise donc toujours de l’argent liquide. Dans une telle économie, si tout l’argent devient illégal en une seule nuit, cela provoque un choc colossal. 

Une guerre économique contre la population indienne 

Les petites et moyennes entreprises ont vu leur chiffre d’affaires se réduire de 50 %, leur main-d’œuvre de 35 %. Les grands fabricants ont noté, eux, une perte de chiffre d’affaires de 20 % et de leur emploi de 5 %. Les premières victimes ont été les travailleurs agricoles et les villageois, les ouvriers d’usine, les petits paysans, les petits commerçants, etc.

Le rapport de l’AIMO (organisation des PME indiennes) a estimé qu’à la fin de l’année comptable 2017, le chiffres d’affaires aura régressé de 55 % et l’emploi de 60 %. Cela va modifier complètement la vie des 250 millions de travailleurs agricoles et de paysans pauvres, des 45 millions de travailleurs de la construction, des 2 millions d’ouvriers des plantations et des 32 millions de travailleurs des secteurs non organisés. Et les gens qui possédaient des cartes de crédit n’ont pu utiliser les distributeurs automatiques car ceux-ci n’étaient pas encore pourvus des nouveaux billets.

Il y a donc eu des files interminables devant les banques. Mais celles-ci n’avaient pas reçu suffisamment d’argent du gouvernement. Au point que des gens ont fini par mourir de faim, car leur argent péniblement gagné était devenu sans valeur. Bien des gens sont morts alors qu’ils faisaient la file – parfois depuis plusieurs jours – devant les banques. Il est devenu très clair aux yeux de la majorité de la population que Modi se moquait d’elle. De plus, le gouvernement ne s’est jamais excusé pour tous ces décès.  

Pas de lutte contre la corruption

Il a continué à défendre ses mesures de choc et sa répression en les qualifiant de « particulièrement efficaces ». Mais c’est inexact. Plusieurs enquêtes avaient prouvé que l’argent noir provenait en premier lieu des activités frauduleuses des grandes entreprises. Plus de 80 % de l’argent illégal qui sort de l’Inde provient de ces activités frauduleuses. Il s’agit dans ce cas de sous-déclaration de volumes de production et de sur-déclaration de coûts du travail et autres afin de renseigner moins de profit et de payer ainsi moins d’impôts. De cette façon, l’argent noir s’accumule. A cela s’ajoutent les énormes fuites de capitaux vers l’étranger. 

La façon la plus récurrente de faire sortir de l’argent du pays consiste à sous-facturer les exportations et à sur-facturer les importations. Mais ni le gouvernement Modi ni les précédents gouvernements fédéraux n’ont jamais entrepris la moindre action contre les grands délinquants du monde des affaires.

Modi avait promis de récupérer tout l’argent noir. Mais rien n’a été fait. La quasi-totalité des billets de banque déclarés sans valeur ont été rapportés aux banques. Ceci prouve que la majorité de l’argent noir n’avait pas abouti dans les mains des travailleurs et certainement pas en argent comptant. 

La véritable raison de cette guerre économique contre le peuple 

De très nombreuses entreprises cotées en bourse ont contracté d’énormes prêts auprès des banques indiennes, pour quelque 160 milliards d’euros. Au lieu de forcer les grandes entreprises à rembourser l’argent emprunté, le gouvernement a suivi une autre voie. La démonétisation avait donc pour but de sauver les banques d’une faillite provoquée par leurs prêts irresponsables aux entreprises. 

L’État pille l’argent des pauvres pour le céder aux riches. En rendant les billets de banque sans valeur, les autorités ont forcé les gens à verser leur argent liquide aux banques. C’est une sorte de prêt non officiel (un « bail-out », autrement dit un renflouement) aux banques mais, par ailleurs, le gouvernement n’a pas l’intention de forcer les grandes entreprises à rembourser leurs emprunts. 

De plus, le gouvernement a contribué à ce que le marché indien passe de façon abrupte d’une économie scripturale à une économie digitale, estimée à quelque 500 milliards d’euros en 2020. C’est un marché gigantesque pour des entreprises comme Visa, Mastercard ainsi que pour bien d’autres institutions financières internationales.

Pour tout achat ou utilisation de la carte, les deux entreprises américaines Visa et Mastercard perçoivent des frais de transaction de 2 à 3 %. Des milliards sont transférés de la sorte de la population indienne vers les actions aux Etats-Unis. Le gouvernement indien avait créé un lien de collaboration en ce sens, appelé Better Than Cash, avec USAID, Visa, Mastercard, Citi, etc.

En juillet-septembre 2015, USAID (United States Agency for International Development, agence du gouvernement américain pour le « développement ») avait mené une enquête en Inde pour examiner jusqu’où l’on pouvait accroître le recours aux paiements digitaux, surtout parmi les consommateurs à bas revenu. S’agissait-il déjà des préparatifs de la démonétisation ? La démonétisation est un exemple classique du mariage entre le néolibéralisme et l’autoritarisme. Via cette thérapie de choc qui l’a plongée dans un chaos complet tout en valant bien des souffrances à ses millions de pauvres, l’Inde a montré au monde qu’elle se muait en toute jeune alliée de l’impérialisme américain.  

Le Bharatiya Janata Party

Le Bharatiya Janata Party n’est pas vraiment tolérant sur le plan religieux. Il a des liens historiques avec le groupe paramilitaire d’extrême droite Rashtriya Swayamsevak (RSS). Nathuram Godse, l’assassin du Mahatma Gandhi, était membre de ce RSS. Bien que le RSS le nie, son frère Gopal Godse, co-suspect dans l’assassinat, écrit dans sa biographie qu’ils faisaient tous deux partie de ce groupe. 

Le BJP a joué un rôle important dans la destruction de Babri Masjid, un lieu saint des musulmans, d’une grande importance historique. Le parti avait annoncé qu’il allait construire au même endroit un temple au dieu hindou Ram. Cette destruction est considérée comme la principale raison de toutes les tensions religieuses. 

Le BJP a choisi le très controversé Narendra Modi comme dirigeant des élections de 2014. Quand les groupes terroristes hindous de droite ont assassiné des milliers de musulmans et en ont chassé des centaines de milliers de leur lieu de naissance à Gujarat, Narendra Modi était le Premier ministre de cette province. Et il plane sur sa personne de sérieuses présomptions d’abus de pouvoir et d’aide reçue de la part de groupes terroristes.

Source : Solidaire.org ().


Ou comment un seul homme, un véritable enculé, a ruiné tout un peuple...

Il pillé des millions de pauvres au profit de banques, de multinationales, et d'intérêts étrangers comme VISA.

Ahurissant...

Le prototype du politicien traître dans toute sa "splendeur".

Un sale con à pendre haut et court en place publique.

Un article à lire absolument dans son intégralité !

En complément sur Inde :

En complément sur ruine :

En complément sur faillite :

En complément sur trahison :

En complément sur traître :


Lundi 19 Juin 2017 - News # 4804 

"L’Heure la plus sombre n°82" – Émission du 12 juin 2017. Invités : Alain Soral et Pierre Jovanovic :

SYNOPIS :

Pour ce 82ème numéro de L’Heure la plus sombre, Vincent et Xavier recevaient Alain Soral et Pierre Jovanovic afin de mettre en parallèle la situation grecque et la situation française.

Au sommaire :

Introduction 
1’50 : La Grèce s’appauvrit toujours ! 
5’00 : La trahison de Tsípras 
6’25 : Faire taire Aube dorée à tout prix ! 
10’30 : L’Italie « en marche » aussi ! 
11’40 : La question migratoire 
14’00 : Tsípras et Rothschild 
18’15 : L’alliance de la gauche du travail et de la droite des valeurs ? 
22’10 : Démocratie ou homme providentiel ? 
25’05 : De la crise économique 
26’50 : Machination contre Aube dorée 
30’30 : Sur la sortie de l’euro 
35’35 : La soumission au mal... 
40’35 : ...et à la dette ! 
49’40 : Macron « Jupiter » ? 
53’30 : De la double marginalisation 
56’10 : La critique de Spengler par Soral 
58’00 : Inversion maximale des valeurs 
1’02’00 : Pour le retour du tribun populaire 
1’05’00 : Sur la surenchère des yachts 
1’11’44 : Quelques mots de conclusion... 
1’15’20 : Sairen, « Intérieur », Album Iter Animae, Kontre Kulture Musique

Source : ERFM.

Je n'ai pas encore visionné l'émission, mais compte tenu des intervenants ça devrait être intéressant.

En complément sur L’Heure la plus sombre :

En complément sur Alain Soral :

En complément sur Pierre Jovanovic :

   

 


Samedi 17 Juin 2017 - News # 4756 

Contre l'éviction de Natacha Polony : signez la pétition ! Voir [ici] ().

À l'attention : du peuple Français

Natacha Polony, journaliste et essayiste est devenue récemment la cible de sanctions de la part des médias (arrêt pur et simple des émissions sur Paris Première et Europe 1). 

Il semble que son professionnalisme, son objectivité et la vision critique qu'elle a amené durant toute cette campagne n'ai pas été du goût de tout le monde.

Ces décisions visant à l'évincer des ondes TV et radio sont une nouvelle fois le signe que la pluralité et la démocratie au sein de nos médias est en danger. 

Madame Polony n'a fait que son travail de journaliste, mais il faut croire que la prise de distance un tant soit peu critique vis à vis de l'actualité de notre pays soit mal perçue.

Il est grand temps d'envoyer un signe aux médias en leur signifiant notre mécontentement et en leur montrant que nous ne sommes pas dupes des raisons qui ont amené ces prises de décision.

Signez cette pétition, plus nous serons nombreux, plus le signal sera fort.

Source : Soutien à Natacha Polony.

En complément sur Natacha Polony :

       

Lundi 12 Juin 2017 - News # 4662 

Frédéric Lordon : "Il se forme une situation" :

Logiquement, tout avance de concert. Au moment où Macron est élu, nous découvrons que La Poste enrichit sa gamme de services d’une offre « Veiller sur mes parents » à partir de 19.90€ par mois (plusieurs formules : 1, 2, 4, 6 passages par semaine). Le missionné, qu’on n’appellera sans doute plus « l’agent » (tellement impersonnel-bureaucratique – old), mais dont on verra si la Poste va jusqu’à l’appeler l’« ami de la famille », passe en voisin, boit le café, fait un petit sms pour tenir au courant les descendants, bref – dixit le prospectus lui-même – « maintient le lien social ». Résumons : Pour maintenir le lien social tout court, c’est 19.90€. Et pour un lien social béton (6 visites par semaines), c’est 139.90€. Tout de même. Mais enfin il y va du vivre ensemble.

En 1999, des lignards d’EDF en vacances et même en retraite avaient spontanément repris du service pour rétablir le courant après la tempête. Ils l’avaient fait parce qu’ils estimaient que, dans cette circonstance exceptionnelle, il se jouait quelque chose entre eux, le service public dont ils étaient ou avaient été les agents, et la société dans son ensemble, quelque chose qui n’était pas de l’ordre d’un lien contractuel-marchand et procédait de mobiles autres que pécuniaires. Maintenant que nous en sommes à l’étape de la forfaitisation du lien social, nous percevons combien cette réaction qui fut la leur a été une tragique erreur. Puisqu’il est décidé que tout, absolument tout, est monnayable, la prochaine fois que les lignes sont à terre, on espère bien que toute demande de reprise de service obtiendra pour réponse, au mieux la renégociation en position de force du tarif des prestations extraordinaires, et plutôt d’aller se carrer les pylônes.

Le contresens anthropologique du lien social tarifé semble ne pas apercevoir que, précisément, la transaction contractuelle-marchande n’est au principe d’aucun lien, entendons autre que le lien temporaire stipulé dans ses clauses, dont l’échéance est fixée par le paiement qui, dit très justement l’expression, permet de s’acquitter – c’est-à-dire de quitter. Après quoi les co-contractants redeviennent parfaitement étrangers l’un à l’autre. C’est pourtant ce modèle « relationnel » que la société néolibérale, La Poste en tête, se propose de généraliser à tous les rapports humains, désastre civilisationnel dont le désastre électoral de ce printemps n’est que l’épiphénomène. Mais aussi l’accélérateur. Avec peut-être toutes les vertus des accélérations à contresens : déchirer les voiles résiduels, clarifier la situation, rapprocher des points critiques. Si l’on peut placer un espoir raisonnable dans la présidence Macron, c’est celui que tout va devenir très, très, voyant. C’est-à-dire odieux comme jamais.

Car il ne faut pas s’y tromper, la France n’est nullement macronisée. Les effets de levier composés du vote utile font à l’aise un président avec une base d’adhésion réelle de 10% des inscrits. Quant aux législatives, le réflexe légitimiste se joint à la pulvérisation des candidatures d’opposition pour assurer de rafler la mise. Par l’effet de cette combinaison fatale, le 19e arrondissement de Paris, par exemple, qui a donné Mélenchon en tête au premier tour avec plus de 30% est ainsi bien parti pour se donner un député macronien – on aurait tort d’en tirer des conclusions définitives. Mais en réalité, au point où nous en sommes, tout ça n’a plus aucune importance. La vérité, c’est que « la France de Macron » n’est qu’une petite chose racornie, quoique persuadée de porter beau : c’est la classe nuisible.

La classe nuisible est l’une des composantes de la classe éduquée, dont la croissance en longue période est sans doute l’un des phénomènes sociaux les plus puissamment structurants. Pas loin de 30% de la population disposent d’un niveau d’étude Bac+2 ou davantage. Beaucoup en tirent la conclusion que, affranchis des autorités, aptes à « penser par eux-mêmes », leur avis compte, et mérite d’être entendu. Ils sont la fortune des réseaux sociaux et des rubriques « commentaires » de la presse en ligne. La chance de l’Europe et de la mondialisation également. Car la classe éduquée n’est pas avare en demi-habiles qui sont les plus susceptibles de se laisser transporter par les abstractions vides de « l’ouverture » (à désirer), du « repli » (à fuir), de « l’Europe de la paix », de « la dette qu’on ne peut pas laisser à nos enfants » ou du monde-mondialisé-dans-lequel-il-va-bien-falloir-peser-face-à-la-Russie-et-aux-Etats-Unis. La classe demi-habile, c’est Madame de Guermantes à la portée d’un L3 : « la Chine m’inquiète ».

La propension à la griserie par les idées générales, qui donnent à leur auteur le sentiment de s’être élevé à hauteur du monde, c’est-à-dire à hauteur de gouvernant, a pour effet, ou pour corrélat, un solide égoïsme. Car la demi-habileté ne va pas plus loin que les abstractions creuses, et ignore tout des conséquences réelles de ses ostentations abstraites. En réalité, elle ne veut pas les connaître. Que le gros de la société en soit dévasté, ça lui est indifférent. Les inégalités ou la précarité ne lui arrachent dans le meilleur des cas que des bonnes paroles de chaisière, en tout cas aucune réaction politique. L’essentiel réside dans les bénéfices de la hauteur de vue, et par suite d’ailleurs la possibilité de faire la leçon universaliste aux récalcitrants. En son fond elle est un moralisme – comme souvent bercé de satisfactions matérielles. Sans surprise, elle résiste à la barbarie en continuant de boire des bières en terrasse – ou, plus crânement encore, en brassant elle-même sa propre bière.

Demi-habile et parfaitement égoïste, donc : c’est la classe nuisible, le cœur battant du macronisme. Elle est le fer de lance de la « vie Macron » – ou du vivre ensemble La Poste. Partagée entre les déjà parvenus et ceux qui continuent de nourrir le fantasme, parfois contre l’évidence, qu’ils parviendront, elle est la classe du capital humain : enfin un capital qui puisse être le leur, et leur permettre d’en être  ! Ceux-là sont habités par le jeu, ils y adhèrent de toute leur âme, en ont épousé avec délice la langue dégénérée, faite signe d’appartenance, bref : ils en vivent la vie. Ils sont tellement homogènes en pensée que c’est presque une classe-parti, le parti du « moderne », du « réalisme », de la « French Tech », du « projet personnel » – et l’on dresserait très facilement la liste des lieux communs d’époque qui organisent leur contact avec le monde. Ils parlent comme un journal télévisé. Leurs bouches sont pleines de mots qui ne sont pas les leurs, mais qui les ont imbibés si longtemps qu’ils ont fini par devenir les leurs – et c’est encore pire.

Cependant, l’égoïsme forcené joint à l’intensité des investissements existentiels a pour propriété paradoxale de faire de la classe de « l’ouverture » une classe séparée et claquemurée, sociologiquement minoritaire en dépit des expressions politiques majoritaires que lui donnent les institutions électorales – qui disent là comme jamais la confiance qu’elles méritent. La seule chose qui soit réellement majoritaire, c’est son pouvoir social – mais comme on sait, à ce moment, il convient de parler non plus de majorité mais d’hégémonie. Sans surprise, la sous-sous-classe journalistique en est le joyau, et le porte-voix naturel. L’élection de Macron a été pour elle l’occasion d’un flash orgasmique sans précédent, ses grandes eaux. Au moment où nous parlons d’ailleurs, on n’a toujours pas fini d’écoper. En tout cas la classe nuisible est capable de faire du bruit comme quinze. Elle sait ne faire entendre qu’elle et réduire tout le reste – ouvriers, employés, des masses elles bien réelles – à l’inexistence. Au prix, évidemment, de la sourde accumulation de quelques « malentendus », voués un de ces quatre à faire résurgence un peu bruyamment.

Il pourrait y avoir là de quoi désespérer absolument si le « progrès intellectuel » de la population ne fabriquait plus que des possédés, et se faisait le parfait verrou de l’ordre social capitaliste. Mais la classe nuisible n’est qu’une fraction de la classe éduquée. C’est qu’en principe, on peut aussi se servir de capacités intellectuelles étendues pour autre chose. Bien sûr on ne pense pas dans le vide, mais déterminé par toutes sortes d’intérêts, y compris matériels, à penser. De ce point de vue les effets du néolibéralisme sont des plus ambivalents. S’il fabrique de l’assujetti heureux et de l’entrepreneur de lui-même, il produit également, et à tour de bras, du diplômé débouté de l’emploi, de l’intellectuel précaire, du startuper revenu de son esclavage. La plateforme OnVautMieuxQueCa, qui a beaucoup plus fait que les directions confédérales dans le lancement du mouvement du printemps 2016 – qui a même fait contre elles… –, cette plateforme, véritable anthologie en ligne de la violence patronale, dit assez où en est, expérience à l’appui, une large partie de la jeunesse diplômée dans son rapport au salariat. Et, sous une détermination exactement inverse, dans ses propensions à penser. On peut donc ne pas tomber dans l’exaltation « générationnelle » sans manquer non plus de voir qu’il se passe quelque chose dans ces tranches d’âge. Si d’ailleurs, plutôt que de revoir pour la dixième fois The social network et de se rêver en Zuckerberg français, toute une fraction de cette génération commence à se dire « ingouvernable », c’est sans doute parce qu’elle a un peu réfléchi à propos de ce que veut dire être gouverné, suffisamment même pour apercevoir qu’il n’y a va pas seulement de l’Etat mais de l’ensemble des manières de façonner les conduites, auxquelles les institutions formelles et informelles du capitalisme prennent toute leur part.

Sur ce versant-là de la classe éduquée, donc, ça ne macronise pas trop fort – sans compter d’ailleurs tous ceux à qui l’expérience prolongée a donné l’envie de changer de bord : les cadres écœurés de ce qu’on leur fait faire, les dégoûtés de la vie managériale, les maltraités, les mis au rebut, à qui la nécessité fait venir la vertu, mais pour de bon, qui ont décidé que « rebondir » était une affaire pour baballe exclusivement, ne veulent plus se battre pour revenir dans le jeu, et prennent maintenant la tangente. Or ce contingent de têtes raides ne cesse de croître, car voilà le paradoxe du macronisme : en même temps qu’il cristallise la classe nuisible, son effet de radicalisation, qui donne à l’époque une clarté inédite, ouvre d’intéressantes perspectives démographiques à la fraction rétive de la classe éduquée.

Cependant le privilège social de visibilité de la classe éduquée, toutes fractions confondues, n’ôte pas qu’on ne fait pas les grands nombres, spécialement dans la rue, sans la classe ouvrière mobilisée. En l’occurrence affranchie des directions confédérales, ou du moins décidée à ne plus les attendre. Mais ayant par suite à venir à bout seule de l’atomisation et de la peur. Pas le choix : il faut qu’elle s’organise – se ré-organise... Et puis s’organiser avec elle. Caisses de solidarité, points de rencontre : dans les cortèges, dans de nouveaux groupements où l’on pense l’action en commun, tout est bon. En tout cas, comme dans la jeunesse, il se passe quelque chose dans la classe ouvrière : de nombreux syndicalistes très combatifs, durcis au chaud de plans sociaux spécialement violents, virtuellement en rupture de centrale, font maintenant primer leurs solidarités de lutte sur leurs appartenances de boutique, laissent leurs étiquettes au vestiaire et ébauchent un front uni. Si quelque jonction de la jeunesse décidée à rompre le ban ne se fait pas avec eux, rien ne se fera. Mais la détestation de l’entreprise, promise par le macronisme à de gigantesques progrès, offre d’excellentes raisons d’espérer que ça se fera.

Il n’est pas certain que le macronisme triomphant réalise bien la victoire à la Pyrrhus qui lui est échue. C’est que jusqu’ici, l’indifférenciation patentée des partis de gouvernement censément de bords opposés parvenait encore vaille que vaille à s’abriter avec succès derrière l’illusion nominale des étiquettes de « l’alternance ». Evidemment, l’alternance n’alternait rien du tout, mais il restait suffisamment d’éditorialistes abrutis pour certifier que la « gauche » succédait à la « droite, ou l’inverse, et suffisamment de monde, à des degrés variés de cécité volontaire, pour y croire. Le problème du macronisme, c’est précisément… qu’il a réussi : sa disqualification des termes de l’alternance prive le système de son dernier degré de liberté, assurément factice mais encore doté de quelque efficacité résiduelle. Quand il aura bien mis en œuvre son programme, poussé tous les feux, par conséquent rendu folle de rage une fraction encore plus grande de la population, où trouvera-t-il son faux alternandum et vrai semblable, l’entité faussement opposée et parfaitement jumelle qui, dans le régime antérieur, avait pour double fonction de soulager momentanément la colère par un simulacre de changement tout en assurant la continuité, quoique sous une étiquette différente ?

Résumons-nous : bataille terminale au lieu du noyau dur – le rapport salarial, via le code du travail –, intégration ouverte de l’Etat et du capital, presse « en plateau », extase de la classe nuisible et radicalisation antagoniste des défecteurs, colère grondante des classes populaires promises à l’équarrissage, fin des possibilités théâtrales de l’alternance, disparition définitive de toute possibilité de régulation interne, de toute force de rappel institutionnalisée, de tout mécanisme de correction de trajectoire : à l’évidence il est en train de se former une situation. À quelque degré, ce gouvernement-du-barrage-contre-le-pire doit en avoir conscience puisqu’il approfondit le mouvement, déjà bien engagé, de proto-fascisation du régime : avec les ordonnances du code du travail, la normalisation de l’état d’urgence en droit ordinaire a été logiquement sa première préoccupation. Ultime moyen de contrôle de la situation, lui semble-t-il, mais qui contribue plutôt à l’enrichissement de la situation. Et confirme que la question de la police va se porter en tête d’agenda, comme il est d’usage dans tous les régimes où l’état d’illégitimité n’est plus remédiable et où ne reste que la force armée, la seule chose opposable à la seule opposition consistante : la rue. Car il est bien clair qu’il n’y a plus que la rue. Si « crise » désigne le moment résolutoire où les trajectoires bifurquent, nous y sommes. Quand tout est verrouillé et que la pression n’en finit pas de monter, il doit se passer quelque chose. Ce dont les forces instituées sont incapables, seul l’événement peut l’accomplir.

Source : LundiMatin #108 ().

Une analyse brillante, comme bien souvent de la part de Frédéric Lordon, qui confirme la déliquescence de la démocratie et de la société française et la montée inexorable des tensions dans le pays.

En complément sur Frédéric Lordon :

En complément sur libéralisme :

En complément sur marchand :

   

Mercredi 7 Juin 2017 - News # 4573 

 Domination de l'Union Européenne par les sionistes : le Parlement européen criminalise le délit d'opinion !

Devant l'importance de ce qui vient de se passer, je relaie l'article original :

Ce 1er juin le Parlement européen a voté, à une très large majorité, une nouvelle résolution sur l’antisémitisme qui criminalise une fois de plus le délit d'opinion, sous la pression des lobbies hyperactifs pro-israéliens. Il y a maintenant 50 ans, le 5 juin 1967, Israël lançait une offensive militaire de conquête aux conséquences dramatiques pour la paix mondiale ..... mais exige le silence !

Ils l'ont fait ! La seule instance démocratique européenne, le Parlement, vient de criminaliser le délit d'opinion. De la social-démocratie à l’extrême droite souverainiste et antisémite, tous les groupes ont voté en faveur d'une nouvelle résolution sur l'antisémitisme, à l’exception notable de la Gauche Unitaire Européenne et des Verts.

La résolution, par le biais du paragraphe 2, fait siens les critères proposés par la très sioniste International Holocaust Remembrance Alliance (IHRA) pour définir l’antisémitisme. Si celle-ci reconnaît que l’antisémitisme, c’est la haine du Juif en tant que juif, le paramètre de la définition ne s’arrête pas là : « Nier au peuple juif (sic) le droit à l’autodétermination, en prétendant par exemple que l’existence de l’État d’Israël est une entreprise raciste » relèverait de l’antisémitisme. « Avoir deux poids deux mesures en demandant de l’Etat d’Israël un comportement que l’on attend ni ne demande de n’importe quelle autre nation démocratique (sic)». Antisémitisme !

Le vote de cette résolution nous rappelle, qu’en France comme en Europe, "le droit à la critique d’Israël fait partie de la liberté d’expression politique en général, un acquis aussi précieux que fragile qu’il nous faut défendre à tout prix". Comme le souligne énergiquement l'UJFP (Union des Juifs Français pour la Paix).

Petit rappel sémantique :
- l'antisémitisme est un délit.
- l'antisionisme est une opinion.

Formulé vers la fin du XIXe l'antisémitisme désignait à l'origine le racisme à l'encontre des peuples sémites mais ne visera en réalité que les Juifs. La création d'un Etat juif (Israël), puis ses exactions permanentes : colonisation, racisme anti-arabe, apartheid, non respect du droit international, massacres, etc ... a amené de nombreuses voix dans le monde à dénoncer cette politique criminelle.

Celle-ci étant totalement indéfendable il fallait trouver comment faire taire ces voix à tout prix. Ce sera l'accusation d'antisémitisme dès lors qu'on osera critiquer le régime d'extrême droite israélien ! 

Ainsi, que ce soit en Israël même, chez les politiciens français ou dans les media, tout démocrate, tout humaniste, risque de se voir désormais traité d'antisémite par un lobby aux dents longues et sa propagande honteuse. 

Cette dérive sémantique est tout à fait symbolique de l'utilisation qui est faite du sens des mots par ceux qui sont au pouvoir et qui tentent là de transformer systématiquement une opinion (critiquer la politique d'Israël) en un délit (l'antisémitisme). Ainsi le "délit d'opinion", propre des dictatures, s'est peu à peu infiltré dans la République. 

Avec des conséquences :
- en parlant d'antisémitisme pour tout et n'importe quoi ils ont fini par en affaiblir le sens, et même le ridiculiser, tout en confortant les vrais antisémites
- le caractère obsessionnel de leur croisade, leurs propos souvent délirants, vont jusqu'à produire de fausses agressions antisémites !
- mais surtout cette chape de plomb prive les Français des informations et des prises de position qui leur permettraient de mieux comprendre la situation : l'horreur en Palestine, la guerre coloniale, le mouvement BDS, les résistants israéliens, la complicité des dirigeants français, leur soutien aux assassins, etc ...

Il semble, hélas, que dans la droite ligne de Valls, Macron et son mouvement En Marche sont décidés à céder eux aussi aux lobbies pro-israéliens. Ainsi deux candidats aux législatives viennent d'en être écartés pour avoir soutenu le mouvement boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) et réclamé la séparation du CRIF et de l'Etat, ou demandé un embargo économique envers Israël.

Justement, ces élections doivent aussi être l'occasion pour les citoyens d'interpeller les candidats. S'engagent-ils à reconnaître enfin les droits des Palestiniens, à exiger le respect du droit international par Israël, à mettre au pas les lobbies et à nous rendre le droit d'exprimer notre opinion ? 

Claire Vérilhac.

Source : Mediapart ().

Bon ben ça y est : nous venons d'entrer sous la dictature du sionisme qui s'est étendue à l'Union Européenne. C'est très grave.

Cet événement est à marquer d'une pierre noire. C'est en effet le point de départ, l'assise fatale, de la domination des peuples européens et de leur contrôle.

La liberté d'expression est presque morte.

Le système vient de passer à la vitesse supérieure, et la dissidence, au sens large et quelle qu'elle puisse être, est menacée de disparaître et de passer à terme dans la clandestinité pour survivre.

Vous pourriez dire que j'exagère, mais pas du tout : c'est une projection, une anticipation, une conséquence logique de cette forfaiture notable contre les peuples.

Le lobby sioniste, Israël, et le CRIF en France, ont réussi ici un tour de force : forcer tous les citoyens européens à se taire et à les empêcher de toute critique envers Israël de par la Loi.

L'affaire est très grave..., et il va être très difficile pour les peuples de revenir en arrière pour restaurer une situation "normale".

Franchement, on est mal barré... Je ne vois pas comment on va pouvoir procéder pour revenir en arrière. Peut-être un groupement fort d'associations qui portent plainte devant la Cour européenne de justice ? Je n'y crois pas, les gens sont trop divisés. Peut-être la chute de l'Euro et par effet de domino l'effondrement de l'Europe de Bruxelles ? Possible...

Quoi qu'il en soit, nous venons de pénétrer dans une ère nouvelle, très inquiétante, où la lutte s'annonce très difficile et terrible pour tous les défenseurs de la liberté d'expression.

En complément sur sionisme :

En complément sur Israël :

En complément sur CRIF :

En complément sur opinion :

En complément sur liberté d'expression :


Samedi 27 Mai 2017 - News # 4353 

D’ici peu, le Big Brother de l'Union Européenne pourrait rendre obligatoire l’amour du prochain, sous peine de poursuites : les ministres des Vingt-huit se sont mis d’accord pour interdire les « discours de haine » sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter. Les services de Google et YouTube sont également concernés. Voir [ici] ().

Encore un procédé pervers visant à restreindre les libertés sous prétexte de terrorisme. C'est bon, on connaît l'astuce...

Maintenant "discours de haine", ça ne veut rien dire... Traiter quelqu'un de con est un discours de haine si on va par là. C'est une mesure démente qui ouvre un boulevard au politiquement correct et la répression de toute critique et de toute voix dissidente.

Encore une opération de smart-fascisme... Merci l'Union Européenne liberticide et antidémocratique !

En complément sur Big Brother :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur les réseaux sociaux :

   

 


Jeudi 18 Mai 2017 - News # 4184 

Quand des nouveaux ministres critiquaient Emmanuel Macron... :

Conclusion : ce sont de belles prostituées politiques...


Vendredi 5 Mai 2017 - News # 3879 

Éducation : Emmanuel Macron entérine et prolonge toutes les dispositions de Najat Vallaud-Belkacem. Voir [ici] ().

La destruction de l'Éducation Nationale va donc se poursuivre pendant 5 ans...

Que va-t'il rester de l'école républicaine sensée apporter le savoir permettant à tous de devenir des hommes et des femmes libres capables de comprendre le monde, de se construire une carrière, et d'affronter les difficultés de la vie ? Rien (ou presque).

L'Éducation Nationale va se transformer en une usine à produire des moutons, des veaux, des idiots incapables de réfléchir par eux-mêmes et d'exercer un esprit critique, uniquement mûs par leurs émotions et leurs passions. Des esclaves endormis et fascinés, manipulables, corvéables et rackettables à merci, en somme..., un peuple de moutons que des oligarques et des élites cyniques vont contrôler et tondre avec délectation, pour vivre eux grassement sans presque ne rien faire.

Merci madame Najat Vallaud-Belkacem et monsieur Macron ! 

En complément sur Macron :

En complément sur Najat Vallaud-Belkacem :

     

Lundi 1er Mai 2017 - News # 3792 

Sur la BBC, Emmanuel Macron critique le fonctionnement de l’UE et évoque la menace d’un Frexit. Voir cette [vidéo] ().


En complément sur Macron :


En complément sur le Frexit :


Samedi 29 Avril 2017 - News # 3718 

Communiqué de Presse de l'UPR : "Par leur alliance scellée le 28 avril, M. Dupont-Aignan confirme son ancrage à l’extrême droite et Mme Le Pen confirme son refus du « Frexit »". Voir [ici] ().

Bien qu'étant pro-Asselineau (ça fait plusieus années que je le soutiens, que je l'aide à se faire connaître, et j'ai même voté au premier tour pour lui), je suis totalement en désaccord avec ce communiqué : le bureau national de l'UPR n'a pas compris l'importance de l'enjeu historique qui se joue, et fait le jeu du camp mondialiste et européiste de Macron, pour des raisons de basse politique électoraliste. On en est plus là bordel ! Ouvrez les yeux : la France est en suprême danger de désintégration et d'être vendue au Marché !

Je pense sincèrement qu'il aurait été plus intelligent pour l'UPR de ne pas émettre ce communiqué, et de rester silencieux sur cette affaire...

La France est en suprême danger de désintégration et d'être vendue au Marché, et vous jouez au con...

Je suis déçu !

Je vous soutien toujours, mais je suis déçu : vous n'avez pas de discernement sur ce qui se passe en ce moment !

Que cela soit clair : je suis avant tout un patriote et j'irais voter Marine Le Pen au deuxième tour sans aucune hésitation. L'heure est grave !

J'invite tous les français à se poser à question suivante :

Préférez-vous que la France :

Voilà les enjeux !

À vous de choisir...

[MAJ] : une visiteuse du site m'écrit :

Bonjour à vous,
Je viens de lire vos remarques sur François Asselineau et je vous remercie de votre franchise.
J'ai participer pour la première fois à une conférence d'Asselineau il y a 8 ans à Avignon. Nous étions alors une petite trentaine.
A l'issue de la soirée j'ai adhéré à l'UPR et j'ai passé des heures à le faire connaitre en adressant des liens à tous mes contacts depuis toutes ces années pour faire découvrir ses conférences et l'UPR.
J'ai parlé de lui dans tous mes repas de famille et mes soirées entre amis.
Toutefois, à l'occasion du premier tour de cette présidentielle, j'ai trouvé qu'il était trop critique envers les partis souverainistes. Si je comprends qu'il estime qu'ils ne vont pas assez loin concernant la sortie de l'Europe, de l'euro et de l'OTAN, à quoi sert de forcer si ça donne des voix à Macron? 
Lorsqu'il a eu ce fameux clash avec cette hyène de journaliste de je ne sais plus quel média, j'ai fini par en rire tellement j'ai trouvé Asselineau inexpérimenté. Mais bon, sa colère était sans doute saine.
Néanmoins, s'il n'avait pas passé son temps à saisir les perches des journalopes qui souhaitaient démolir les souverainistes, et en particulier MLP, l'autre journaleux ne se serait pas autant acharné sur lui. 
J'ai milité 20 ans au sein de la CGT(pauvre de moi!), ça m'a appris une chose importante, savoir cibler son adversaire même lorsqu'on est en désaccord avec ses collègues. Sinon, le retour de bâton est systématique. Même l'ennemi, s'il a encore un peu d'humanité, ne supporte pas que l'adversaire trahisse ses collègues. J'ai trouvé ça honnête. Et malgré les signaux envoyés, Asselineau n'a rien vu venir. Je me
demande aujourd'hui s'il ne manque pas de modestie. Peut-être a-il évolué dans un environnement un peu préservé des dures réalités? 
J'ai découvert il y a quelques jours sur le site Les Moutons Enragés, dans les commentaires, des adhérents de l'UPR qui appelaient à inscrire Asselineau ou le nom d'autres candidats qui ne sont pas au 2ème tour, sur un bulletin blanc le 7 mai. ça commence à faire beaucoup je trouve, pour un candidat qui se dit contre la mondialisation à marche forcée. S'il ne veut pas voter ou appeler à voter pour Marine Le Pen, il me semble qu'il pourrait être plus clair afin d'appeler à voter contre Macron. Pour ma part, je voterai MLP car l'enjeu est trop important, et d'ailleurs je trouve son programme assez à gauche, même si je ne suis pas d'accord sur tout. 
Si Macron passe, la France n'est pas fini de souffrir. 
Je me demande si à l'UPR  ils sont inconscients, irresponsables, prétentieux ou tout simplement cons? 
Je continuerais à faire connaitre les conférences d'Asselineau, mais je ne me mouillerais plus pour le soutenir dans des élections car je suis très déçue par son attitude qui ne tient pas suffisamment compte des sensibilités qui composent l'électorat français.
Je profite de ce mot pour vous renouveler mes remerciements pour votre travail. J'utilise les liens que vous poster sur votre site quotidiennement pour informer autour de moi. 
La soixantaine passée, je ne maitrise pas toutes les ressources qu'offrent internet mais je fais mon possible pour partager un maximum d'infos.
Avec le 2ème tour de la présidentielle, j'ai du boulot!
J'en ai marre des conséquences néfastes des nullités politiques sur nos vies au quotidien, et aussi que la France passe pour une merde aux yeux du monde. Si ça ne débouche pas sur un conflit mondial, ce sera un moindre mal.
J'espère qu'il y aura d'autres ralliements à Marine Le Pen.
Bien à vous.
Maya.

Ma réponse :

Bonjour Maya.
Merci de votre long et gentil message.
Je pense comme vous : Asselineau (ou le bureau national) déconne.
Il ne comprend pas que le combat est MOUVANT, parce-qu'après le premier tour les priorités ont changé : l'enjeu immédiat n'est plus la sortie de l'Euro et de l'Europe de Bruxelles (et encore moins de l'OTAN) mais
désormais d'empêcher Macron d'accéder au pouvoir (pour ensuite bien sûr faire ces sorties pas à pas).
Sortir de l'Union Européenne, de l'Euro, et de l'OTAN, je suis 100% pour bien sûr. Encore faut-il accéder au pouvoir... Et ça, il ne le comprend pas.
En plus, il faut se rendre à l'évidence : les Français n'y semblent pas encore prêts dans leur immense majorité, et l'enjeu immédiat est TOUT AUTRE. Mais il ne l'accepte pas, en se disant qu'à force, les Français
vont comprendre, et majoritairement venir à lui.
Le problème, c'est quand ? Ça pourrait durer encore plus d'un septennat cette affaire...
Pour le deuxième tour je voterais Marine Le Pen sans hésitation, en me disant que, si elle échoue, au moins j'aurais tout fait pour empêcher l'oligarchie de détruire la France.
Encore merci de votre message,
Bonne réception, Cordialement,
BlueMan. 


Vendredi 28 Avril 2017 - News # 3709 

Voici une interview où Florian Philoppot reprend les idées de François Asselineau (selon le titre de celle-ci). Voir cette [vidéo] ().

Et bien, je suis de plus en plus dégouté...

C'est ahurissant : toutes les questions de ces journalopes sont orientées et à charge. Aucun neutralité. Aucune éthique.

Tout est présenté pour critiquer le FN et Marine Le Pen et faire la promotion de Macron. Ça fait peur, et c'est si intensément déloyal et inique qu'on souffre lorsqu'on regarde une telle vidéo... 

Nous sommes entrés dans une période exécrable où la mauvaise foi, la malhonnêteté intellectuelle, et la partisanerie, règnent chez une majorité de journalistes et de politiciens.

Quand à la Charte de Munich, manifestement les putes du système qui interrogent Florian Philippot ignorent ce que c'est...

Tout cela est très très inquiétant pour les mois et les années qui viennent...


Jeudi 27 Avril 2017 - News # 3665 

Soumission au lobby sioniste : à l’occasion de Yom Hashoah (« Journée du souvenir pour la Shoah et l’héroïsme »), le secrétaire-général de l’ONU Antonio Guterres s’est exprimé devant l’assemblée générale du Congrès juif mondial à New York : "L’antisionisme est de l’antisémitisme". Voir [ici] ().

Aaaaah les arguments massues de la Shoah et de l'antisémitisme... Elle est pas belle la vie avec cette "religion shoahtique" de la repentance et du chantage éternels visant à incriminer toute critique vis à vis de la politique de l'État d'Israël ? Il faut toujours se souvenir qu'il s'agit là d'une stratégie délibérée récurrente pour contrer toutes les critiques argumentées dirigées contre Israël, comme Shulamit Aloni, ancienne ministre israélienne, l'a avoué dans une interview (Voir cette édifiante [vidéo] ()).

Alors non, monsieur Guterres, l'antisémistime et l'antisionisme ne sont pas du tout la même chose :

Rien à voir entre les deux donc, puisque le premier mot fait référence à une notion racialiste de haine des juifs alors que le second fait référence à  une idéologie et une politique suprémacistes de l'État d'Israël.

Pitoyable...


En complément sur le sionisme :


En complément sur Israël :


En complément sur l'antisémitisme :


Mardi 25 Avril 2017 - News # 3575 

Daniel Schneidermann critique le traitement médiatique de Macron, et se fait remonter les bretelles sur France 2. Voir cette [vidéo] ().

"Cet homme que personne en connaissait il y a un an" : quel foutage du gueule du présentateur... 

Bien sûr que France 2 appuie la candidature de Macron. Quelle désinformation... Un règlement de compte par écran interposé.


Lundi 17 Avril 2017 - News # 3377 

Polony.tv analyse le programme de François Asselineau. Voir cette [vidéo] ().

Intéressant et loyal : du bon journalisme, neutre, posé, critique sans être intellectuellement malhonnête.


Vendredi 31 Mars 2017 - News # 2990 

"Le Jeu des sept erreurs", une petite facétie politique :

  1. C’est le général Pinochet qui a déclaré : « Il faut arrêter de dire que le peuple a toujours raison. » Vrai/Faux ?
  2. En Russie la campagne électorale se déroule sous le régime de l’Etat d’urgence, qui renforce les pouvoirs de la police. Vrai/Faux ?
  3. En Chine on s’apprête à sanctionner devant les tribunaux ceux qui critiquent la politique du gouvernement sur les réseaux sociaux. Vrai/Faux ?
  4. En Arabie Saoudite il est interdit de critiquer l’islam. Vrai/Faux ?
  5. À Cuba, les candidats d’opposition sont susceptibles d’être poursuivis par la justice pour délit d’opinion. Vrai/Faux ?
  6. C’est le Pape François qui a déclaré « Ne faites pas trois, mais cinq enfants. Car vous êtes l’avenir de l’Europe. » Vrai/Faux ?
  7. En Iran les candidats de l’opposition font l’objet d’un harcèlement médiatique permanent, de procédures judiciaires à répétition, de perquisitions à leur domicile ou dans leurs bureaux quelques semaines avant le scrutin présidentiel. Vrai/Faux ?

Réponses :

  1. Faux : c’est Daniel Cohn-Bendit après le Brexit, le 5 juillet 2016.
  2. Faux : c’est en France.
  3. Faux : c’est en Allemagne, selon le projet du ministre allemand de la Justice Heiko Maas, à l’encontre des internautes qui critiquent la politique d’accueil des migrants.
  4. Vrai : mais au Canada également un projet de loi prévoit d’interdire la critique de l’islam.
  5. Vrai : mais aux Pays-Bas également, puisque le leader populiste Geert Wilders est poursuivi pour ses déclarations sur les immigrés marocains.
  6. Faux : c’est le conseil qu’a donné Recep Tayyip Erdogan aux Turcs expatriés le 16 mars 2017.
  7. Faux : c’est en France, et François Fillon peut en attester !

Source : Michel Geoffroy ().

 


Vendredi 31 Mars 2017 - News # 2988 

Quand Bernie Sanders critique le Parti démocrate, « c’était le parti de la classe ouvrière, il est devenu le parti des élites ». Voir [ici] ().


Mardi 21 Mars 2017 - News # 2785 

La web TV Orwell.tv souverainiste de Natacha Polony, à peine lancée, déjà sous le feu des critiques. Voir [ici] (). Ça ne m'étonne pas :les tenants du système médiatique actuels ont peur de perdre leur outil de propagande et d'influence devant la volonté populaire de plus en plus forte d'avoir des médias libres, honnêtes. loyaux, et non partisans.


Mercredi 22 Février 2017 - News # 2374 

Le Canada songe à interdire toute critique de l'islam. Voir [ici] (). Par contre, critiquer le christianisme sera manifestement toujours possible... C'est dément quand on y pense. Une nouvelle fois, le terrorisme sert de prétexte pour légitimer une loi liberticide (ici l'attentat contre la mosquée de Québec). La leçon de l'Histoire, c'est que les hommes ne retiennent aucun leçon de l'Histoire...


Mercredi 22 Février 2017 - News # 2366 

François Bayrou ne sera pas candidat mais propose, sous conditions, de rallier Emmanuel Macron. Voir [ici] (). Macron accepte l'alliance proposée par Bayrou malgré ses critiques récurrentes : Twitter s'esclaffe. Voir [ici] ().


Lundi 13 Février 2017 - News # 2267 

Ça commence à sentir mauvais au États-Unis car la guerre s'intensifie entre l'État profond et l'administration Trump : la CIA refuse l’accès au CNS de l’adjoint du général Flynn. Voir [ici] (). Quand on y réfléchit, c'est de la haute trahison. Lorsque des éléments du gouvernement, non seulement refusent d'obéir, et qu'en plus ils fomentent des complots contre les élus et ceux qu'ils ont nommés, ça devient critique. Affaires à suivre...


Samedi 14 Janvier 2017 - News # 1973 

Droit d’auteur : la Commission européenne présente une directive très critiquée : les moteurs de recherche ou réseaux sociaux devront payer pour mettre juste un résumé et un lien vers un article... Voir [ici] (). Toujours aussi cons et vendus au capitalisme ces technocrates...


Dimanche 25 Décembre 2016 - News # 1825 

Benyamin Netanyahou convoque dix ambassadeurs le jour de Noël après le vote de la résolution de l'ONU. Voir [ici] (). Comme toujours, l'accusation d'antisémitisme est de rigueur dès qu'on critique la politique de l'État d'Israël, pourtant largement inique, colonialiste, et méprisante pour la vie des palestiniens.

 


Vendredi 25 Novembre 2016 - News # 1646 

Le Royaume-Uni vient d’adopter la loi de surveillance la plus extrême du monde occidental. Voir [ici] (). Et allons-y... Ça devient presque critique. À un moment donné, les citoyens vont péter un câble.


Mardi 9 Août 2016 - News # 1426 

Noam Chomsky : nous sommes « face au moment le plus critique de l’histoire de l’humanité… ». Voir [ici] (). Un article sérieux qui rejoint les analyses que tout homme lucide et libre peut faire. À ne pas manquer !


Jeudi 19 Novembre 2015 - News # 1108 

GRAVISSIME ! : le vote ce Jeudi 19 Novembre 2015 de la prolongation de l’état d’urgence à l’Assemblée introduit une mesure de blocage immédiat des sites faisant l’apologie du terrorisme. Elle permet à l’État de demander, hors de tout contrôle judiciaire, à l’hébergeur du site impliqué de l’éteindre et, au-delà de 24 heures, d’en faire bloquer l’accès par les opérateurs et fournisseurs d’accès Internet. Voir [ici] (). C'est gravissime, car le blocage n'étant pas soumis à l'autorité d'un juge, n'importe quel site pourra être bloqué juste en invoquant une soi-disant apologie du terrorisme. Et Laurent Fabius lui, a-t'il été bloqué pour apologie du terrorisme lorsqu'il a pourtant déclaré publiquement que le groupe terroriste "Al-Nosra faisait du bon boulot" en Syrie ? Non ! Cette mesure inique est dangereuse et liberticide et ouvre grand la porte à l'arbitraire. Voir aussi cet important message de La Quadrature du Net : "État d'urgence : l'État policier pour éluder tout bilan critique", [ici] ().


Mercredi 22 Janvier 2014 - News # 699 

L'oligarchie mondialiste est en train d'imposer la théorie du genre et commence à punir tous ceux qui s'y opposent : en Allemagne, prison pour des parents refusant les cours sur le gender. Voir [ici] (). Des cours et une "sexbox" contenant du matériel pornographique à la maternelle ? C'est dément ! Il y a manifestement là une volonté de corrompre la jeunesse le plus tôt possible. Il faut dire qu'une jeune obsédée par la fornication et l'homosexualité a moins de force et de caractère et est moins enclinte à l'esprit critique et à la rébellion. C'est la domination par le sexe et l'hyper-sexualisation des masses, exactement comme l'avait prévu Georges Orwell dans son fameux roman "1984". Lamentable et ultra-ténébreux. La théorie du genre ? Une saloperie à dénoncer et à combattre. Pour en savoir, plus, voyez ces [vidéos] ().


Vendredi 20 Septembre 2013 - News # 596 

Le Roi Willem-Alexander des Pays-Bas, lors d’un discours adressé aux deux chambres du Parlement à l’occasion de la présentation du budget 2014 par le gouvernement néerlandais, a déclaré : "À tous ceux qui le peuvent, il est demandé de prendre ses responsabilités pour sa propre vie et pour son entourage".  Voir [ici] (). Il faut comprendre que c'est un message à destinataires multiples : aussi bien pour l'élite qui a des oreilles que pour les quelques citoyens qui ont encore un peu d'entendement et d'argent pour prendre leurs dispositions. Il ne s'agit donc pas d'un message anodin à prendre par dessus la jambe. Une déclaration inquiétante, car lourde de sens et d'implications, confirmant qu'on s'approche indubitablement du point de basculement critique.


Mardi 26 Mars 2013 - News # 447 

"Ennemi de la Nation", "archéo-rétrogrades", ... Gilles Babinet, qui a été désigné par le gouvernement pour représenter la vision numérique française à Bruxelles, n'a pas de mots assez durs pour critiquer l'action de la CNIL, qu'il aimerait voir disparaître. Un fou furieux vaniteux (notez bien sa coupe de cheveux frisés de vaniteuse, due à ce parasite très développé en lui), extrêmement dangereux ! Voir [ici] (). Pour vous convaincre du rôle fondamental de la CNIL (qui néanmoins manque de moyens de coercition) et des dangers terribles de la société tout numérique, ne manquez en aucun cas les fabuleuses explications de l'ancien directeur de la CNIL, Alex Turk, en regardant ces [vidéos] ().


Vendredi 25 Janvier 2013 - News # 367 

Janet Napolitano, secrétaire à la Sécurité intérieure (elle dirige le fasciste Département de la Sécurité intérieure des États-Unis ()), invoque le prétexte d'un cyber 11 Septembre imminent dirigé contre les infrastructures critiques des États-Unis pour favoriser l’adoption d'une loi très dangereuse pour les libertés et la vie privée, dans le genre de SOPA ou CISPA. Voir [ici] (). Comme toujours, il s'agit là du même procédé : effrayer, faire peur, pour influencer l'opinion publique et les parlementaires afin qu'ils adoptent une loi destinée à contrôler un peu plus les populations. Et je vais être bien clair : sachez que ces fascistes sont vraiment prêts à tout, même à faire des opérations sous faux drapeau (false flag), c'est-à-dire à générer des attaques contre leur propre pays pour légitimer ensuite des lois liberticides en disant : "On vous l'avait bien dit, vous voyez que les menaces étaient réelles, et une loi de sécurité intérieure pour rendre Internet plus sûr est assurément nécessaire..." Ne tombons pas dans le panneau. Décrète-t'on des lois de surveillance des maisons parce-qu'il y a des voleurs ? Bien sûr que non ! C'est à chacun de faire attention, de fermer ses portes et fenêtres, de s'équiper d'un système d'alarme, etc., c'est à la police de patrouiller, etc., mais pas besoin de lois liberticides pour résoudre les problèmes de sécurité.

 


Mercredi 5 Décembre 2012 - News # 315 

Fausse monnaie "à l'infini" : ben voilà, ils vont finir par y arriver les ricains : le gouvernement américain propose une hausse automatique du plafond de la dette, ou pour mieux dire, comment s'affranchir définitivement du plafond limite légal de la dette, tout en conservant cette même notion de limite. Très fort ces ricains ! Plus aucune éthique, plus aucun respect des règles qu'ils ont pourtant établies eux-mêmes... En somme, la planche à billets illimitée, la monétisation "infinie" de leur dette, financée bien sûr par les autres pays... C'est tellement plus pratique de faire payer les autres peuples... Voir [ici] (). Quand je vous disais récemment que les États-Unis étaient et sont les plus grands faux-monnayeurs du monde... Achetez de l'or, et vite, car ce projet de loi, s'il est adopté, et il le sera, va avoir des répercussions partout sur la planète. Ce que l'on peut craindre, c'est que certains pays à terme en viennent à refuser le dollar, devenu véritablement de la fausse monnaie, ce qui ne manquera pas de créer de fortes tensions internationales. Nous entrons dans une période critique, où tout peut arriver. Étonnant que cette news arrive seulement 2 jours après ma news sur le véritable montant de la dette souveraine américaine. Coïncidences, coïncidences... Synchronicité !


Lundi 3 Décembre 2012 - News # 314 

La dette des États-Unis vient de dépasser les 71.644.000.000.000 $ !!! Soit plus de 71 trillions de dollars ! On est bien loin des 16 trillions de la version officielle... Comme quoi, on ne cesse de mentir aux gens et de nous désinformer ! Et ceux qui ont calculé cela ne sont pas des économistes, mais une association de comptables professionnels ! La preuve [ici] ().

Et après, on nous dit que l'Europe serait surendettée, et responsable de la crise ? Mais les États-Unis sont dans une situation bien plus critique, et ce sont objectivement les plus grands faux-monnayeurs de l'histoire de l'Humanité. Ils font payer aux autres, principalement aux Chinois, la monétisation de leur dette colossale. Des escrocs d'envergure internationale, voilà la réalité du cartel de banques privées qu'est la Fed.


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .