Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

31 News

Dimanche 7 Juillet 2019 - News # 18689 

Effondrement, nouvelles du front - Part. 20 - Par Vox Plebeia :

Les catastrophes continuent sous l'impulsion de la cupidité, du cynisme, et de l'hubris, un cocktail mortel pour la civilisation et le monde.

En complément sur effondrement :

En complément sur Vox Plebeia :

     

Dimanche 21 Avril 2019 - News # 16762 

Hauts fonctionnaires : l'ISF pourrait remplacer l'ENA... Voir [ici] ().

C'est du foutage de gueule appelé mépris de classe à ce niveau de cynisme...

En complément sur l'ENA :

En complément sur haut fonctionnariat :

     

Dimanche 17 Mars 2019 - News # 15772 

Effondrement, nouvelles du front - Part 8 - Par Vox Plebeia :

"Ils savaient pas prendre soin de leur forêt" : quel cynisme ! Alors même que leur forêt a survécu jusqu'à aujourd'hui, et que nous nous détruisons tout, et partout... ^^

Que des mauvaises nouvelles...

En complément sur effondrement :

En complément sur Vox Plebeia :

     

Mercredi 13 Mars 2019 - News # 15664 

 

L'illusion de la démocratie en France ? Juan Branco est interviewé par Thinkerview :

Le livre :

L'avocat et journaliste publie un réquisitoire contre la politique d'Emmanuel Macron, d'abord diffusé sur Internet en marge du mouvement des gilets jaunes. Remanié et chapitré différemment, le texte se présente sous la forme d'une enquête menée auprès d'amis et de proches du président de la République autour des conditions de son accession à Présentation.

Ce texte a été écrit dans l'urgence fin 2018 en réponse à la guerre de communication orchestrée par le pouvoir contre le mouvement des gilets jaunes. C'est un pamphlet en forme de réquisitoire, mais aussi le résultat d'une investigation solide, vérifiée, argumentée et libératrice. C'est un livre qui dérange, porté par une plume enlevée, qu'on ne peut lâcher tant ce qu'il raconte est sombre et édifiant.

Format : Broché
Nb de pages : 256 pages
Poids : 290 g
Dimensions : 13cm X 20cm
Date de parution : 21/03/2019
EAN : 9791030702606

Un témoignage exceptionnel sur la logique de réseau et le terrible cynisme de nos "élites".

Une vidéo MAJEURE, sans doute la meilleure jamais produite par Thinkerview.

Un MUST !

L'une des meilleures vidéos que j'ai vues depuis longtemps.

À ne manquer sous aucun prétexte !

En complément sur Juan Branco :

En complément sur Thinkerview :

En complément sur témoignage :

En complément sur logique de réseau :

En complément sur élite :


Lundi 11 Février 2019 - News # 14939 

 

À l'occasion d'une conférenbce sur l'Intelligence Artificielle, Laurent Alexandre confirme son statut d'inhumain ennemi du peuple et de l'Humanité, vendu au capitalisme, et au transhumanisme : « Les gilets jaunes sont des êtres substituables » :

SYNOPSIS :

DÉMONSTRATION DE MÉPRIS DE CLASSE À DESTINATION DES GRANDES ÉCOLES

QUAND LES ÉLITES AFFIRMENT QUE "LES GILETS JAUNES SONT DES ÊTRES SUBSTITUABLES"

Une lectrice de Grozeille a fait l’heureuse rencontre de Laurent Alexandre, fondateur de Doctissimo, transhumaniste convaincu, chroniqueur dans Le Monde, L'Express et influent soutien politique du gouvernement depuis l’élection d’Emmanuel Macron. Lors d’une conférence destinée aux étudiants VIP de Polytechnique, ce dernier affirme carrément que LES GILETS JAUNES, qu’il appelle « LES INUTILES », sont des êtres intellectuellement inférieurs, incapables de comprendre les enjeux du monde actuel tandis qu’heureusement, les élèves des grandes écoles, « LES DIEUX », sont là pour diriger les masses et les guider vers la raison.

Le type est manifestement taré. Cela est d’autant plus inquiétant qu’il dispose d’une influence certaine dans les sphères politique, éducative et médiatique… Malheureusement, ce n'est pas un cas isolé. De tels discours reflètent la déconnexion totale des « élites », leur mépris de classe et leur paternalisme maladifs. On se doute bien que Macron souscrirait presque...

Source : Groseille.
 

À voir absolument pour comprendre la mentalité épouvantable, perverse, et malveillante, de nos "élites" dégénérées, arrogantes, vaniteuses, et cyniques au plus haut point.

En complément sur Laurent Alexandre :

En complément sur perversité :

En complément sur Intelligence Artificielle :

En complément sur cynisme :

 

Mercredi 26 Décembre 2018 - News # 13777 

Dès le début, la taxe sur les carburants a été conçue pour compenser l'allégement des cotisations patronales. La preuve réside dans emails des Macronleaks :

Une preuve de plus que Macron et sa clique ne sont pas au service du peuple, mais bien du patronat et des riches. Et avec un cynisme qui fait peur...

Les Français, ils n'en ont rien à foutre. Tous leur discours, c'est de l'illusion, de la propagande pour enfumer les gens.

Quand on en vient à tondre les pauvres pour engraisser les patrons en baisser leurs cotisations patronales, on atteinte des sommets dans l'iniquité et le cynisme.

Merci à OS pour le lien.

En complément sur carburant :

En complément sur patron :

En complément sur Macronleaks :

   

Mercredi 21 Novembre 2018 - News # 12852 

Foutage de gueule absolu : «Nous sommes de vrais populistes, nous sommes avec le peuple», affirme Macron devant les maires. Voir [ici] ().

Il fallait oser ! Et bien lui, il ose ! 

Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît.

Michel Audiard.

Macron l'oligarque européiste au service des banquiers, des riches, et des multinationales, se déclare populiste... Et mon cul c'est du poulet ?

Quel cynisme...

Quel mépris des gens.

C'est ahurissant.

En complément sur Macron :

En complément sur Foutage de gueule :

En complément sur Macron :

   

Mercredi 29 Août 2018 - News # 10806 

Christophe Barbier : "Macron ne craint pas le vote des retraités, car en 2022 beaucoup seront morts" :

Décidément, ce Barbier, qui n'est même pas de Séville, est une buse.

C'est du cynisme, et cela montre sa mentalité déplorable, et celle de Macron.

En complément sur Christophe Barbier :

En complément sur Macron :

En complément sur retraités :

   

Samedi 4 Août 2018 - News # 10295 

Chroniques de la dégénérescence : Alors qu'ils fêtaient un enterrement de vie de garçon,des Britanniques ont proposé la somme de 100 euros à un SDF pour le convaincre de se faire tatouer le nom du futur marié sur le front. Voir [ici] ().

Encore un petit fait divers montrant la quadruple psychopathologie dont sont de plus en plus affublés nos contemporains : inconscience, égoïsme, folie, et cynisme.

Et aussi une preuve de plus que quand on est jeune, on est con.

Enfin, concernant le SDF, il est presque aussi fou que ses "agresseurs" : se prostituer à vie le front pour 100 euros, il faut avoir perdu le respect de soi-même.

Une affaire triste, à tout point de vue.

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur SDF :

En complément sur pauvreté :

En complément sur cynisme :

 

Dimanche 8 Juillet 2018 - News # 9648 

Tim Geithner, le secrétaire du Trésor d’Obama, s'est lancé dans le business très juteux des prêts aux pauvres avec un taux d'intérêt de 33% par an !!! Voir [ici] ().

Le monde n'est pas assez grand pour la cupidité de certains.

Cupidité et cynisme sont en train de défigurer le monde en plus de rendre pauvres des milliards d'êtres humains.

En complément sur Tim Geithner :

       

Jeudi 21 Juin 2018 - News # 9248 

"Cachez vos enfants."

 

Le monstre cynique Madeleine Albright sera honoré pour avoir défendu la liberté ! Voir [ici] ().

Hallucinant !

La seule explication de cette aberration, c'est que c'est un groupe de réflexion pro-OTAN qui va l'honorer.

Il faut quand même se souvenir que cette sorcière avait osé déclaré que "Tuer 500.000 enfants irakiens est un prix qui valait le coup"  : voir cette [vidéo] ().

Un monstre récompensé par de petits monstres en faveur de l'OTAN...

Entre démons, on se tient la queue fourchue...

En complément sur Madeleine Albright :

En complément sur l'OTAN :

En complément sur cynisme :

En complément sur hallucinant :

 

Vendredi 1er Juin 2018 - News # 8797 

Environnement : Total souhaite détruire le récif corallien, le Brésil s’y oppose fermement. Voir [ici] ().

Détruire le récif corallien ?

C'est des débiles chez Total ?

Non : ce sont des cyniques seulement mus par la cupidité !

Complément : Greenpeace envahit l'assemblée générale de Total. Voir [ici] ().

En complément sur environnement :

En complément sur total :

En complément sur cynisme :

En complément sur cupidité :

 

Lundi 14 Mai 2018 - News # 8398 

Politique & Eco n°170 - Pierre Jovanovic : Retraités, banques, faillite : Macron, Hollande en pire ! :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon reçoit le journaliste financier Pierre Jovanovic pour évoquer la politique d’Emmanuel Macron sur les retraites et les banques.

Source : TV Libertés.

À vomir ! 

Prenez le temps de regarder cette vidéo pour prendre la température : c'est à vomir !

Le gouvernement, les politiciens, les banquiers, et les spéculateurs, sont à pendre en place publique...

Un exemple : la banque allemande Deutsche Bank, annonce des pertes de 3 milliards d'Euros, et le lendemain annonce qu'elle a octroyé pour 2,8 milliards d'Euros de bonus à ses banquiers...  Les mecs, ça les dérange pas... La cupidité et le cynisme jusqu'au bout du bout.

Et pendant ce temps, on écrase un peu plus les pauvres, les retraités, et la classe moyenne, par de nouveaux impôts, taxes, et amendes injustes en tous genre..

Putain, c'est inique, et ça devient démentiel ! 

Jusqu'à quand va-t'on devoir supporter toutes ces injustices et toutes ces souffrances ???

Traîtres de politiciens, vous ne méritez que la mort ! 

À voir absolument !

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur retraite :

En complément sur banque :

En complément sur faillite :

 

Vendredi 4 Mai 2018 - News # 8213 

 

Documentaire sur la présidentielle 2017 en France : "Macron à l'Élysée : le casse du siècle" :

SYNOPSIS :

Avec «Macron à l'Elysée : le casse du siècle», BFMTV poursuit sa production de documentaires sur la dernière présidentielle.

«Le casse du siècle» : la campagne Macron ou la réussite d'une «effraction».

Après le fiasco de François Fillon, plombé par les affaires et lâché par une partie de son camp, le banco d’Emmanuel Macron, porté par les circonstances et une incontestable opiniâtreté. Avec Macron à l’Elysée, le casse du siècle (1), documentaire de 52 minutes que BFMTV a de nouveau produit en interne, la chaîne continue de redérouler, au long, le fil de cette campagne qui restera dans les annales. Cette fois du point de vue du vainqueur, qui n’était au départ qu’un ministre ambitieux puis un challenger sans troupes et aux maigres chances. Si personne n’ignore l’issue du film, les très nombreux témoignages qui nourrissent le récit de cette victoire par «effraction» – terme admis par Macron lui-même – ne manquent pas d’intérêt.

Alors qu’Emmanuel Macron va souffler d’ici peu sa première bougie à l’Elysée, c’est aussi l’occasion de réaliser le chemin parcouru, à titre personnel, depuis l’affirmation de ses ambitions, l’annonce de sa candidature et enfin la bataille électorale qui l’a conduit à la victoire finale, face à l’extrême droite. De la petite équipe totalement dédiée à sa cause et revendiquant une culture start-up, aux démonstrations de force des meetings de fin de campagne, on mesure une nouvelle fois combien sa victoire n’était pas toute tracée.

«Vous ne serez jamais ministre»
Le film s’ouvre avec la réception donnée par François Hollande à l’Elysée, le 15 juillet 2014, en l’honneur de celui qui était alors secrétaire général adjoint et quittait le Palais après deux années. Gaspard Gantzer, en charge de la communication du président Hollande à l’Elysée, et Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de la dernière partie du mandat et l’un des parrains politiques de Macron, notamment, reviennent sur cette période. Les sourires sont bien présents, mais l’humeur du jeune conseiller en partance est quelque peu amère. Lui se serait bien vu ministre, comme Julien Dray ou Jacques Attali l’avaient conseillé à Hollande en parlant d’une «pépite», racontent-ils dans le film. «Trop tôt», «trop technocrate», aurait répondu à l’un comme à l’autre le chef de l’Etat. Attali affirme alors avoir joué un rôle : «Je lui ai dit : "Emmanuel, il faut partir parce que vous ne serez jamais ministre."»

Interrogé sur l’aigreur de Macron, l’ancien patron du PS Jean-Christophe Cambadélis, raconte une anecdote. Quelques mois avant son départ de l’Elysée, sortant d’une réunion, il aurait lancé au premier des hollandais et ministre, Stéphane Le Foll : «Tu sais, je reviendrai et j’attaquerai tout le monde au pic à glace…» Jouyet se souvient, lui, que son discours de départ de l’Elysée se finissait par quelque chose qui voulait dire «je reviendrai […], ce n’est qu’un au revoir». Faute de ministère, l’ancien banquier reprend sa liberté, pour monter une start-up avec son compère Julien Denormandie, aujourd’hui secrétaire d’Etat. On connaît la suite : six semaines plus tard, Arnaud Montebourg sort de route puis du gouvernement, Hollande rappelle Macron. «C’est Manuel Valls qui fait pression auprès de François [Hollande]», raconte Jacques Attali, qui reçoit quelques jours plus tard un coup de fil du Premier ministre : «Tu diras à ton protégé qu’il n’est qu’un ministre technique.» Nous sommes en août 2014.

«Macron se consacre à autre chose»
Depuis Bercy, c’est une nouvelle page qui s’ouvre pour le jeune ministre. Et une double vie politique. Autour d’Ismaël Emelien, une petite équipe soudée et totalement dévouée se démultiplie pour servir à la fois le pays et l’avenir de leur grand homme. Pendant ce temps-là, ça défile au ministère, se souvient l’ancien ministre du Budget Christian Eckert : «Le ministère de l’Economie a surtout servi de tremplin à son parcours présidentiel. People, journalistes, acteurs, chanteurs, écrivains… Il nous arrivait de croiser des personnes dont on pensait qu’elles n’étaient pas forcément au centre de l’actualité économique du pays.» A l’automne 2015, le film suit l’affirmation progressive des ambitions macroniennes. Michel Sapin raconte avoir mis en garde François Hollande : «Je lui ai dit : "Emmanuel Macron se consacre à autre chose… Et cette autre chose, ce n’est pas d’appuyer ta candidature."»

La constitution d’En Marche reste évidemment un moment important. Gaspard Gantzer revient sur les conditions dans lesquelles Macron l’a annoncée à Hollande. La scène se passe après une réunion portant sur la future campagne du président sortant et à laquelle Macron vient de participer. Il se lance : «Tiens au fait, je t’en avais parlé il y a quelques mois, mais cette fois, c’est fait, je vais lancer une forme de think tank avec des jeunes pour réfléchir à la politique», se souvient Gantzer, rapportant les encouragements de Hollande qui «se dit que quelque chose de positif peut sortir de cela». L’affaire est lancée, elle ne s’arrêtera plus. Fin août 2016, Macron sort du gouvernement et s’il laisse entendre qu’il soutiendra Hollande candidat c’est en fait déjà pour mettre sa campagne sur orbite. Michel Sapin ne sait d’ailleurs si Hollande a pêché par «aveuglement» ou s’il a dû faire semblant de croire à la fidélité de son ancien ministre par «incapacité de faire autrement».

Dans l’entourage de Macron c’est le temps de la déclaration de candidature pour soutenir les levées de fonds et couper l’herbe sous le pied de Hollande. Lequel annonce sous cette contrainte inédite qu’il ne tentera pas de briguer un second mandat. C’est le temps des ralliements politiques, ils sont nombreux. Le récit par l’ancienne journaliste Laurence Haïm, alors porte-parole de Macron, de celui de Bayrou, qui a failli s’étouffer à table, vaut le détour. Fort de ce soutien, de l’éclatement de la gauche et de l’effondrement du candidat Fillon, Macron accélère. La start-up devient une très grosse PME, l’accueil des nouveaux convertis par les croisés de la première heure ne se fait alors pas sans frustrations. Mais l’appel de la victoire est le plus fort : bouquet final pour Macron, ce candidat «parti de rien» qui a «terrassé toutes les têtes d’affiche» et «pulvérisé tous les partis», décrit le commentaire, volontiers tapageur. L’histoire d’un coup de maître ou d’une sacrée trahison, chacun jugera. Selon un proche Macron, au soir du second tour, le vainqueur lui aurait confié : «On vient de réussir un braquage. C’est comme dans Ocean’s Eleven, sauf qu’on était moins nombreux… Faut dire qu’on connaissait le proprio et qu’on avait les plans.» 

Source : Libération.

Un documentaire qui confirme définitivement que :

Maintenant, il faut aussi prendre conscience que c'est ahurissant et vraiment ironique, pour ne pas dire du foutage de gueule, que ce soit BFMTV qui fasse un  pareil documentaire, alors même que c'est la chaîne qui a le plus contribué à permettre l'élection d'Emmanuel Macron... 

Une petite meute de jeunes diplômés, capables intellectuellement, mais dévoyés, sans éthique, cyniques, inconscients, ont travaillé intensément à propulser un traître à la France, un traître aux intérêts français (il faut voir comment Macron a vendu l'un de nos fleurons industriel Alstom), et un traître aux français. Terrible.

Cette histoire est un véritable drame pour la France, et je n'exagère pas. Il faut prendre conscience que non seulement ce gouvernement ne va rien faire d'utile pour le pays mais va même détruire ses services publics, fragiliser encore plus les maigres revenus de français moyens ou pauvres, faire la volonté du MEDEF, des capitalistes et de la politique néolibérale de l'Union Européenne, mais qu'en plus, le petit groupe de connards qui ont travaillé pour porter Macron au pouvoir sont maintenant aux manettes de notre pays, et qu'ils vont en plus s'incruster durablement : on les retrouvera ici ou là dans les rouages de la république travaillant à leur propre carrière, à celle de leur amis et intérêts, etc. C'est très grave. Les loups sont entrés dans la bergerie, et vont tout faire pour y rester, soyez-en persuadés.

Où est l'intérêt du peuple dans toute cette gabegie ? Nulle part ! Le peuple, n'existe pas pour ces gens. Seul compte pour eux le pouvoir. L'épisode de Macron disant à François Hollande à son départ de Bercy qu'il va le soutenir pour les présidentielles donne la mesure de la duplicité, de la trahison et du cynisme du personnage Macron. À gerber !

Un must très révélateur.

À voir absolument ! à ne surtout pas rater !

En complément sur Macron :

En complément sur présidentielle 2017 :

     

Mardi 24 Avril 2018 - News # 7999 

Le FMI veut s'attaquer à la corruption dans le monde... Voir [ici] ().

"Nous savons que la corruption affecte les pauvres", a commenté la directrice générale du FMI Christine Lagarde... Les suppôts du capitalisme et les assassins économiques qui seraient des philanthropes préoccupés par le sort des pauvres maintenant. Le comble du cynisme...

Et puis, si vous voulez vraiment vous attaquer à la corruption dans le, monde, Madame Lagarde, commencez par fermer tous les paradis fiscaux et interdire la création de multiples sociétés écrans qui permet toutes les corruptions et les blanchiments d'argent.

Quel foutage de gueule !

Merci à OS pour l'info.

En complément sur FMI :

En complément sur Christine Lagarde :

En complément sur corruption :

En complément sur corrompu :

 

Lundi 2 Avril 2018 - News # 7399 

 

"C'est extrêmement dangereux pour notre démocratie !" ou un exemple édifiant des conséquences pour la diversité de l'information de la concentration des médias et de leur propagande savamment synchronisée :

Nous sommes entrés véritablement dans une ère orwellienne. Mais à la différence de 1984 où c'est principalement l'État qui domine, ici c'est la corporatocratrie qui dirige (avec l'État profond, mais c'est une autre histoire).

Une occasion rare de voir que ce que nous voyons à la télévision n'est ni spontané ni propre à une chaîne, mais une propagande orchestrée puis diffusée à l'identique sur nombre de canaux.

La pluralité et la multiplication des chaînes
n'est pas synonyme d'une diversité de l'information !

Et l'ironie du sort de cette vidéo, c'est que le texte débité par les présentateurs des différentes chaînes a précisément pour conclusion "C'est extrêmement dangereux pour notre démocratie !", preuve du cynisme absolu des commanditaires de cette propagande. 

Il n'y a qu'une seule chose à faire (en attendant que quelqu'un comme François Asselineau arrive au pouvoir) : éteindre définitivement ou vendre sa télévision.

Ça me rappelle cet exemple flagrant prouvant définitivement que la pluralité et la multiplication des chaînes de télévision ne garantit aucunement la diversité de l'information : voir cette [vidéo] ().

Un must.

À voir absolument !

En complément sur média :

En complément sur fake news :

     

Vendredi 30 Mars 2018 - News # 7355 

Facebook : une fuite dévoile une croissance sans scrupule. Voir [ici] ().

En un mot : on n'en a rien à foutre des gens pourvu qu'on fasse du pognon.

La cupidité et le cynisme quoi...

En complément sur Facebook :

       

Dimanche 18 Mars 2018 - News # 7130 

Cynisme effarant des politiciens : "Le mépris macronien" par Vox Plebeia :

Vidéo de synthèse bien factuelle, révélant l'incompétence, le cynisme, et le manque effarant de discernement de nos traîtres de politiciens. Certains ont presque des têtes de démons (et je ne plaisante pas).

Maintenant, "Mépris MACRONIEN" non, car chez les Républicains ou les Socialistes, ce sont les mêmes cons nuisibles, les mêmes traîtres, il faut en être bien conscient. La cécité intellectuelle, la bêtise, et le mépris, ne sont pas l'apanage exclusif des politiciens de LREM...

À voir !

En complément sur mépris :

En complément sur Macron :

En complément sur Vox Plebeia :

En complément sur cynisme :

En complément sur effarant :


Vendredi 16 Mars 2018 - News # 7097 

Walmart dépose un brevet pour des abeilles robotisées autonomes. Voir [ici] ().

Tant que des limites ou des coups d'arret ne seront pas imposés à l'Humanité, rien n'arrêtera les parasites de la cupidité, du cynisme, et de la perversité, qui se cachent dans l'humanoïde intellectuel erronément appelé homme.

Merci à OS pour l'info.

En complément sur Walmart :

En complément sur brevet :

En complément sur abeille :

En complément sur robot :

 

Mardi 27 Février 2018 - News # 6976 

 Krach en approche : la 3e prédiction du Président Powell :

Cela fait plusieurs années que je dénonce la FED et sa politique démentielle. Elle n'a qu'un seul but, et cette vidéo et ses révélations le démontrent : permettre à une ultra-minorité de ploutocrates de continuer à spéculer sur les marchés et à s'enrichir encore plus.

Seuls les idiots pensent que le but des QE (Quantitative Easing) est de soutenir l'économie. La planche à billet n'a jamais pu faire redémarrer la croissance, on le sait, les japonais en étant le meilleur exemple.

Ce monde est dominé par des grands banquiers, point final.

Et ils se foutent pas mal de l'humanité. Ils sont prêts à sacrifier des milliards de gens, pour s'assurer des fortunes inimaginables.

Ils sont prêt à créer des bulles gigantesques, et de ruiner des millions de gens, si cela peut leur profiter. Et cela leur profite, ne vous faites aucune illusion...

Il faut intégrer le cynisme de ces gens pour comprendre le véritablement le monde, et ce à quoi nous sommes confrontés.

Le pire est devant nous.

En complément sur krach :

En complément sur spéculation :

En complément sur FED :

   

Mercredi 14 Février 2018 - News # 6769 

Jean Ziegler dénonce les assassins de l'oligarchie du capitalisme mondialisé qui organisent la faim dans le monde pour leur plus grand profit :

La quatrième de couverture du livre de Jean Ziegler "Les murs les plus puissants tombent par leurs fissures - Dialogue avec Denis Lafay" :

De plus en plus rares sont les critiques virulents du capitalisme et du libéralisme contemporains. Leur voix n'est pas éteinte, mais elle est muselée, sinon discréditée, au moins contestée par la suprématie que ce double modèle idéologique et économique exerce désormais, sous des formes certes disparates, sur la quasi-totalité du globe... et dans la quasi-totalité des consciences. Jean Ziegler est de ces opiniâtres résistants au capitalisme. Sa confrontation intellectuelle et - physique, scientifique et émotionnelle, à la véracité de - l'extrême pauvreté, au cynisme des mécanismes diplomatiques, aux obscurantismes multiformes, à l'étranglement des droits humains élémentaires, au dépérissement des utopies, lui confère d'être un observateur unique de l'état humain du monde.

Jean Ziegler est professeur honoraire de sociologie de l'université de Genève. De 2000 à 2008, il a été Rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l'alimentation. Il est aujourd'hui vice-président du Comité consultatif du Conseil des droits de l'homme de l'ONU

Denis Lafay, journaliste, a fondé et dirige Acteurs de l'économie - La Tribune.

Jean Ziegler a raison : la situation est catastrophique, et les riches en sont responsables et coupables. Ces derniers sont la cause de la pauvreté et de la faim dans le monde. Leur cupidité inextinguible a défiguré le monde et toute la planète.

Le capitalisme, et à fortiori le capitalisme purement spéculatif et financier, sont des saloperies innommables que l'Humanité doit combatte et éradiquer s'il elle veut désormais survivre.

Un must à voir absolument !

En complément sur Jean Ziegler :

En complément sur faim :

En complément sur capitalisme :

En complément sur spéculation :

En complément sur pauvreté :


Jeudi 1er Février 2018 - News # 6518 

Une très étrange affaire : le gouvernement américain aurait fait fabriquer en Chine 30.000 guillotines qui auraient été ensuite livrées à l'armée américaine puis réparties dans certains camps de la FEMA...

Je n'ai aucune preuve absolue de cette information, mais seulement quelques articles étranges et des lois suspectes incompréhensibles :

Maintenant, voilà les faits que j'ai pu déterminer avec certitude :

En complément, voyez cette vidéo :

Tout cela pue...

Je veux dire que, pour être un observateur attentif de ce qui se passe aux États-Unis, je n'ai cessé de voir une montée en puissance de la surveillance et du contrôle étatique, de la disparition des libertés, et de l'instauration d'un régime de terreur dans ce pays. Depuis des années, les fascistes qui sont au pouvoir là-bas se préparent à faire face au chaos social et politique que leur incompétence, leur cupidité extrême, et leur cynisme, sont en train d'engendrer. Tous les moyens de l'État, militaires et civils, sont orientés significativement depuis le 11 Septembre 2001 (qui n'est qu'un prétexte) par une oligarchie de fascistes et de ploutocrates pour dominer totalement la population et assurer la survie de leur gouvernement antidémocratique et inique QUOI QU'IL ARRIVE.

Si vous arrivez à trouver des informations complémentaires, merci de me contacter () : je mettrais à jour cette News.

En complément sur FEMA :

       

Lundi 29 Janvier 2018 - News # 6486 

Documentaire : "Qui a tué François Fillon ? L'enquête" -  29 Janvier 2018 :

SYNOPSIS :

D'affaire en affaire, de coup de théâtre en coup de théâtre, les espoirs de la droite et de son candidat à la présidentielle, François Fillon, se sont évaporés pendant la campagne. Un mystère demeure: quelqu'un voulait-il la peau de François Fillon? C'est la question que s'est posée une équipe de BFMTV dans un documentaire exceptionnel diffusé ce lundi soir à 22h40 sur notre antenne. 
La campagne présidentielle s'est éloignée depuis longtemps et, avec elle, ses illusions perdues, mais François et Penelope Fillon sont toujours mis en examen pour détournement de fonds publics. L'enquête doit être bouclée au cours de cette année 2018.

"Pas de Dark Vador" 
S'ils sont sous le coup de cette procédure judiciaire, c'est en raison d'une affaire qui a éclaté au grand jour il y a un an: les soupçons d'emplois fictifs visant Penelope Fillon, l'épouse de celui qui était le candidat de la droite au scrutin suprême. Tout au long de la campagne, les affaires ont contribué à envoyer par le fond les chances de succès de l'ancien Premier ministre. Ces révélations poursuivaient-elles un calcul politique ou personnel? Qui a tué François Fillon? Voilà les questions posées par une équipe de BFMTV dans un documentaire exceptionnel diffusé ce lundi soir sur notre antenne.

À la croisée des regards, les journalistes du Canard enchaîné, bien sûr, qui ont dévoilé peu à peu les vicissitudes présumées du clan Fillon. Devant nos caméras, Hervé Liffran et Isabelle Barré l'assurent: leur travail ne doit rien à une "taupe" à droite, ni à une quelconque aide extérieure. C'est naturellement qu'après le premier tour de la primaire, ils se sont penchés sur les déclarations de patrimoine et de revenus du couple, puis ont découvert, intrigués, que Penelope Fillon avait travaillé pour La Revue des deux mondes, mais aussi et surtout comme collaboratrice parlementaire de son mari et du suppléant de celui-ci pendant huit ans, dans la plus grande discrétion. Naturellement que les montants perçus pour une activité peu évidente (100.000 euros brut entre mai 2012 et décembre 2013 pour la revue et 500.000 euros brut perçus auprès du Palais-Bourbon) les ont intéressés. "Pas de Dark Vador, pas de force obscure", sourit aujourd'hui Isabelle Barré.

Des fiches de paie accessibles à 95 personnes 
Pourtant le 24 janvier à 18 heures, lorsque le compte Twitter du Canard enchaîné jette son pavé dans la mare, les principales figures de la droite, alors réunies autour d'une galette des rois dans les locaux de campagne de leur candidat, sont persuadées qu'il s'agit là d'un acte de malveillance, peut-être venu de l'intérieur. Parmi les figures entretenant une inimitié notoire avec François Fillon, les noms de Jean-François Copé et Rachida Dati courent sur les lèvres. Tous deux écartent toujours ces allégations. "Si on devait mettre en cause tous ceux à qui François Fillon a fait du mal, la liste serait longue", ajoute l'ancien ministre du Budget.

La piste d'un "cabinet noir" élyséen, lancée par François Fillon lui-même, ne mènera pas plus loin. De toute façon, les revenus des Fillon ne sont pas un secret pour tout le monde: à l'Assemblée nationale, 95 personnes ont accès aux fiches de paie des collaborateurs dans le cadre de leur travail. 

Qui veut débrancher la candidature de François Fillon ? 
S'il est difficile de savoir d'où sont partis les premiers coups, nombreux sont ceux à avoir cherché à achever François Fillon. Dès fin janvier, c'est François Bayrou qui cherche un "plan B" à la droite et au centre. Début février, le président du Sénat, Gérard Larcher, veut mettre un terme à l'équipée, après avoir appris que les enfants de François Fillon avaient aussi été rémunérés par la Haute assemblée durant le mandat sénatorial de leur père.

Peu à peu, les leaders de la droite prennent leurs distances. François Fillon lui-même ne se rend pas service, en affirmant à la télévision qu'il renoncera s'il venait à être mis en examen. Or, quand cette mise en examen lui est notifiée le 28 février par une convocation judiciaire que lui annonce Patrick Stefanini, son directeur de campagne, François Fillon ne renonce pas à faire campagne. Et le meeting du Trocadéro, lors de la matinée pluvieuse du 5 mars à Paris, lui servira de tremplin vers le mur du premier tour du 23 avril.

Pendant toute cette période, Nicolas Sarkozy, vaincu à la primaire, joue un jeu trouble. Comme nous le raconte Rachida Dati, tout le monde ne cesse de l'appeler: Xavier Bertrand, François Bertrand, Laurent Wauquiez. Tous veulent qu'il pousse François Fillon à l'abandon. "A la faveur de chacun d'entre eux... Tout le monde voulait y aller!" s'amuse l'ancienne Garde des Sceaux. Alain Juppé l'appelle aussi, mais tombe sur le répondeur de l'ancien président de la République, à ce moment-là tranquillement installé au parc des Princes devant un match du Paris-Saint-Germain. Devant le peu de cohésion de son camp, et l'obstination de François Fillon, le maire de Bordeaux jette lui aussi l'éponge.

Le coup de grâce
Ce n'est donc pas de ses confrères politiques, que viendra le coup de grâce. Mais d'un avocat franco-libanais de 72 ans, Robert Bourgi, vexé en particulier par l'ingratitude d'un candidat auquel il avait pourtant offert trois costumes très onéreux de la boutique Arnys. Il jure alors devant son ami Nicolas Sarkozy: "Je vais le niquer, il ne s'en remettra pas".

Le 20 février, Robert Bourgi paie les costume par chèque, laissant ainsi une trace de son nom, puis file ce tuyau à la presse. Lorsque cette ultime affaire sort à la mi-mars, elle finit de consterner les fidèles du camp de François Fillon, qui cessent dès lors d'y croire. Dans son bureau, ce dernier lâche à Jean de Boishue, un ami de quarante ans, qu'il s'est "fait piéger". Peu importe, la coupe est pleine pour l'opinion.

Jean de Boishue est désormais brouillé avec François Fillon. A la question de savoir qui a tué celui-ci, il répond à présent: "C'est François Fillon. Il est mort un peu de son caractère, de faiblesses qu'il n'a pas corrigées. Si je ne lui pardonne pas, c'est parce que je pense que l'intelligence sert à maîtriser ses défauts..." Pour cet ancien proche, plus qu'un travail journalistique, ou un assassinat politique, l'échec de François Fillon est avant tout un suicide déguisé.

Source : BFMTV.

Un documentaire qui confirme que le monde politique est un monde de merde, sans aucun rapport avec la démocratie et la recherche du bien commun et de l'intérêt général.

Trahisons en tous genres, cynisme, coups bas, cupidité, convoitise de pouvoir et de postes, jalousies, fourberies, luttes intestines et fratricides,... : un vrai panier de crabes...

À voir !

En complément sur François Fillon :

       

Lundi 29 Janvier 2018 - News # 6483 

Gaz d'échappement testé sur des humains et des animaux par Volkswagen : «appétit du gain» et «culture du secret», pour Younous Omarjee :

Et cynisme...

En complément sur Volkswagen :

       

Mercredi 21 Juin 2017 - News # 4877 

Viande halal : encore une arnaque... En Belgique certaines marques certifiées halal contient du... porc !

Une pratique 100% incompatible halal, vous l'aurez compris :

Que ce soit clair : le halal et le cachère sont de nos jours des tromperies, des arnaques, des rackets, et rien d'autre.

Certains utilisent la religiosité de nombre de gens pour leur soutirer plus d'argent, et cette petite minorité vit grassement de ces "certifications". Ce sont des business juteux et rien d'autre.

Vous pensez que je raconte des bêtises ? Dans ce cas, regardez :

[MAJ du 22 Juin 2017] : Suite à cette News, masterthemind, m'a écrit le message suivant :

Bonjour

En réaction la news du jour sur le halal ou cachère, honnêtement on s'en fout qu'il y ait du porc dans la base de certains de ces produits, les gens qui mangent de cette façon nous polluent l'esprit depuis plus de 50 ans avec ces appellations, et leurs rayons en supermarché alors que tout est pratiquement partout halal/cachère de nos jours.

J'ai travaillé 3 étés durant quand j'avais entre 17 et 19 ans, et je peux vous dire que le rabbin et le mufti qui venaient égorger leur bêtes se tapaient dans la main et dans le dos.. c'est le même rituel sauf que les juifs ne mangent pas les abats et encore moins les organes génitaux..

Il faut quand meme savoir que le business de la viande en France est partagé entre ces 2 communautés dans les abattoirs, la plus grande partie du business est détenue par les juifs, et sans que vous le sachiez la plupart de la viande que vous mangez maintenant surtout dans les restaurant est soit halal soit cachère, dans le temps ces gens devaient discrètement demander au maitre d'hotel ou serveur s'il la viande du resto est rituelle...!

Maintenant ils savent exactement quel resto vous délivre de la viande rituelle et n'ont plus besoin de demander mais nous ont imposé de manger la viande selon leur rite, ma mère a travaillé 10 ans comme cadre dans un abattoir avant de faire sa propre distribution de viandes en gros pendant encore 20 ans, elle ne pourrait que confirmer ce genre d'info

Autre exemple les plateaux repas dans les avions, tout les produits sont halal/cachère... nous nous sommes laisser imposer ces rites...!!

le français est devenu un mougeon, une photo de la dernière campagne électorale le résume bien > 50% pigeon 50% mouton, 100% pur français..!

À bon entendeur,

MH

Ma réponse :

Je suis d'accord avec vous.

L'objet de cette vidéo va dans votre sens : il ne fait que montrer que le hahal c'est du foutage de gueule, un business qui se moque des croyants un peu idiots.

Parce-que pour mettre du porc dans des aliments hahal, donc destinés aux musulmans qui ne mangent pas de porc, il faut sacrément s'en foutre de la religion et des musulmans...

Conclusion : ceux qui font ça ne le font que pour le pognon, et avec un mépris et un cynisme total pour leurs clients.

En complément sur halal :

En complément sur cachère :

En complément sur fraude :

En complément sur racket :

En complément sur tromper :


Dimanche 11 Juin 2017 - News # 4648 


Un graphique effectivement très inquiétant :
depuis 1993, l'abstention n'a cessé de grimper.

 

Journée historique et tragique : une majorité de français entrent en sécession. Pour la première fois de l'histoire de France le taux d'abstention au 1er tour des élections législatives dépasse la majorité des électeurs inscrits.

Les élections législatives du 11 juin 2017 sont déjà porteuses d'un enseignement d'une très grande importance historique. Pour la première fois de l'histoire de France, une majorité d'électeurs inscrits (50,5 % selon les estimations disponibles à 21h00) ne se sont pas rendus aux urnes pour le premier tour des élections législatives.
J'ai récapitulé, dans le graphique ci-joint, l’évolution de ce taux d'abstention au premier tour des élections législatives tout au long de notre histoire, de 1848 à 2017.
(NOTA : au XIXe siècle, les scrutins furent souvent censitaires ; les scrutins furent par ailleurs toujours réservés aux hommes jusqu’en 1944, lorsque le gouvernement provisoire issu du Conseil National de la Résistance accorda le droit de vote aux femmes)
-----------------------------
Qu'observe-t-on avec ce graphique ?
------------------------------
1°) -- 1ère période -- Au cours du siècle et demi qui s’est étendu de 1848 à 1997, le taux d'abstention au 1er tour des élections législatives n’a dépassé les 35 % qu’à deux reprises : en 1852 (36,7 %) et en 1857 (35,5 %).
Ces records avaient été atteints sous le régime dictatorial de Napoléon III. Un peu plus d'un tiers des inscrits de l’époque n'avaient pas jugé nécessaire de se rendre aux urnes car ils estimaient que les élections ne modifieraient en rien la politique autoritaire du Second Empire.
2°) -- 2e période -- Au cours des 20 ans qui se sont écoulés depuis 1997, l'évolution du taux d'abstention au 1er tour des élections législatives connaît une rupture historique. Il n'a pas cessé de progresser et de battre record sur records :
- en 2002, ce taux d'abstention a atteint 35,6 % ; et a ainsi dépassé le seuil des 35 % pour la première fois depuis 1857,
- en 2007, ce taux d'abstention a atteint 39,6 %, et a ainsi pulvérisé le record historique qui datait de 1852 (36,7 %),
- en 2012, ce taux d'abstention a atteint 42,8 % et a ainsi de nouveau battu un record, en dépassant le seuil des 40,0 % pour la première fois de notre histoire,
- enfin, en ce 11 juin 2017, ce taux d'abstention (estimée à 50,5 % au moment où ces lignes sont écrites) pulvérise une nouvelle fois le dernier record historique. En dépassant le seuil des 50,0 %, il s'établit au-dessus de la moitié des inscrits.
------------------------
Enseignements
--------------------------
Le graphique ci-joint montre que nous vivons une époque sans précédent dans l'histoire de France.
La montée continue du record d’abstention aux élections capitales que sont les élections législatives constitue le symptôme irréfutable d’un pays qui s’enfonce dans la dictature et le désastre.
Cette évolution – qui a démarré en 1997 - est en effet strictement corrélée à l'instauration de la dictature européiste, qui date très précisément de la ratification du traité de Maastricht en 1992.
Même si tout est fait, par les médias et par la classe dirigeante, pour que les Français ne comprennent pas les relations de cause à effet, c'est bel et bien depuis l’instauration de l’Union européenne et de l’euro que les Français ont commencé à s'abstenir de plus en plus massivement aux élections législatives.
Pourquoi ? 
Parce que les Français ont constaté progressivement :
- que les politiques gouvernementales ne changent plus selon que l'on vote à droite ou à gauche,
- que les politiques qui sont ainsi conduites ne sont pas celles qui leur ont été promises lors des campagnes électorales et que leurs résultats sont de plus en plus calamiteux dans tous les domaines,
- que leurs votes leur apparaissent de plus en plus comme ne servant à rien,
- que les responsables politiques de tous les partis leur mentent de façon éhontée sur la situation et que la scène politique française est devenue le lieu du cynisme et de la corruption.
Pour qui connaît l'histoire et raisonne avec la hauteur de vue nécessaire, cette abstention sans précédent du premier tour des élections législatives de 2017 résonne comme un signal d'alarme absolu.
Ce taux signifie qu'une majorité du peuple français est entrée en sécession par rapport à l'ensemble de sa classe dirigeante.
Ce taux signifie aussi que le prétendu « raz-de-marée » dont les médias gratifient Macron est factice. Le nouveau président et son gouvernement bénéficient d’un effet d’optique ; mais ils ne bénéficient absolument pas du soutien de la grande majorité des Français.
D'ailleurs, le nombre des voix obtenues par LREM s'effondre par rapport à celui obtenu par Macron lors de la présidentielle. Son succès tout relatif ne vient que du fait qu’il s’effondre moins que le nombre de voix des autres partis politiques.
Notons au passage que la scène politique française est devenue un champ de ruines :
- le PS s’effondre dans des proportions inouïes, passant de 39,9% des suffrages au 1er tour des élections législatives de 2012 à 9 % des suffrages ce 11 juin 2017….
- le FN s'effondre, passant de 21% à la présidentielle 2017 à 13% aux législatives,
- France Insoumise s'effondre, passant de 19% à la présidentielle à 11% aux législatives,
- DLF s'effondre, passant de 4,7% à la présidentielle à 1,1% aux législatives,
- etc.
NOTA : je commenterai les résultats de l'UPR lorsque nous les connaîtrons dans leur totalité, sans doute pas avant une heure avancée de la nuit.
------------------------
Conclusion
------------------------
La France est devenue un bateau ivre. Notre démocratie n'est plus qu'une démocratie de façade. La dictature s'est installée par la domestication complète des grands médias du pays et l’anéantissement médiatique et institutionnel des vrais opposants. Cette campagne législative a été marquée par l’absence de toute campagne, de tout débat, et par des « erreurs » innombrables quant à l’acheminement des professions de foi et des bulletins de vote.
Face à cet effondrement collectif, une grande masse des Français – dégoûtés et privés de compréhension du fond du décor – ont décidé de se soustraire à l'action collective et de se réfugier dans l’abstention.
La situation en ce 11 juin 2017 est donc particulièrement grave et sombre. Tous les ingrédients sont réunis pour achever de plonger notre patrie dans un désastre historique.

François ASSELINEAU,
11 juin 2017,
22h00.
Source : UPR. Voir [ici] ().

En complément sur législatives 2017 :

En complément sur UPR :

En complément sur François Asselineau :

   

Dimanche 16 Avril 2017 - News # 3337 

Depuis l’Italie, l’attaque contre la Syrie : Manlio Dinucci observe l’unanimisme des dirigeants occidentaux et des élites progressistes pour soutenir la guerre contre la Syrie. Toute l’armada de l’Otan est prête à violer le droit international et à semer la mort au nom d’un Bien imaginaire : sauver les populations civiles des armes chimiques d’el-Assad. Alors même que les seules preuves établies attestent la responsabilité des jihadistes, justement soutenus par des membres de l’Otan. Voir [ici] ().

Encore un avis d'expert montrant que les attaques chimiques récentes n'ont pas été perpétrée par le régime d'Assad mais par des jihadistes pilotés par les États-Unis.

C'est donc bien, après toutes les informations auxquelles j'ai pu accéder, une opération sous faux drapeau (false flag) visant à casser la progression et la victoire inéluctable des Syriens et des Russes.

Les États-Unis sont en train de perdre pied en Syrie, et de perdre tout court, alors ils se lancent dans de risquées et ignobles opérations de la dernière chance.

Pour ma part, je suis quand même toujours inquiet car, connaissant le cynisme des américains et de l'OTAN, ils ne lâchent jamais, vont jusqu'au bout du bout du bout. Il faut donc s'attendre à d'autres forfaitures de leur part prochainement.


Mardi 28 Mars 2017 - News # 2932 

Civils tués à Mossoul : les ONG dénoncent les méthodes de la coalition US. Voir [ici] ().

Soyons clairs : que ce soient les États-Unis, l'OTAN, ou d'autres, les citoyens de ces pays ils n'en n'ont rien à faire. Ils les considèrent comme des sous-hommes, des moins que rien, comme du bétail.

Rappel : rien qu'en Irak, ils ont tués plus de 1.200.000 personnes...

Si vous en doutez encore, je vous invite plus que fortement à regarder ces deux édifiantes vidéos qui vous montreront la psychologie cynique et criminelle des "élites" ordonnant ces massacres :

Une fois qu'on a vu ça, on comprend que rien n'arrêtera ces gens sinon la mise en pleine lumière de leurs odieux forfaits et de leurs multiples crimes devant le verdict solennel de l'opinion publique mondiale, complétée de poursuites judiciaires initiées par des associations, des ONG, etc.


Lundi 19 Décembre 2016 - News # 1789 

Politique & éco n°115 : Le pouvoir totalitaire des grandes banques avec Pierre Jovanovic. Voir cette [vidéo] (). L'épisode en Inde des billets démonétisés et de la prohibition de l'or est effrayant, et montre le cynisme et la haute trahison impardonnable des élites au pouvoir dans ce pays.


Mardi 26 Avril 2016 - News # 1368 

Les confessions d’une ex-banquière française : "Longtemps, j'ai volé les gens. C'était ce en quoi consistait à peu près 95 % de mon temps passé au bureau". Voir [ici] (). Un témoignage tout à fait édifiant du cynisme croissant dans notre société. Terrible...


Mercredi 6 Août 2014 - News # 930 

LA-MEN-TABLE ! DÉ-GUEU-LASSE ! : Fatou Bensouda, procureur de la CPI, refuse de poursuivre Israël pour crimes de guerre suite à la plainte déposée par le ministre de la justice de Palestine et le procureur de Gaza le 25 Juillet 2014 (voir cette [vidéo] ()). Cette décision absolument inique montre que ce sont en réalité les sionistes qui ont le pouvoir. Ils sont parvenus à faire pression sur la CPI, c'est dément. Et aucun politicien ne relève cette anomalie remarquable. Il faut dire qu'ils ont bien tous trop peur des représailles des sionistes pour leur carrière s'ils venaient à dénoncer la mainmise de ces derniers sur le monde. La justice, les peuples, nos politiciens s'en moquent éperdument. Ce qui les intéresse avant tout c'est leur fauteuil de député, de sénateur, ou de ministre. À force de tolérer l'injustice et l'intolérable, la corruption des élites et le cynisme des oligarques, l'humanité court au clash, et plus vite qu'elle croît... Voir la news de cette décision consternant [ici] ().


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .