Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

131 News

Lundi 25 Février 2019 - News # 15273 

Pierre Jovanovic est l'invité de Politique & Eco n° 204 : Récession en vue, genre tsunami :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon reçoit Pierre Jovanovic pour sa revue de presse économique et financière.

1. Mauvaise santé des banques européennes
- Les commissaires européens : « les banques vont bien ! »
- Monte Paschi, Landesbank, Deutsche Bank, Commerzbank, Société Générale
- Un banquier a-t-il le droit de vous demander l’usage de vos retraits en liquide ?
- Le cash en France et en Allemagne comparaison
- L’inflation dissimulée
- L’INSEE et ses mensonges statistiques
- Qui peut désormais s’étonner des révoltes populaires ?

2. Le chômage, un génocide à bas bruit
- Le suicide des chômeurs, un chiffre jamais communiqué
- 100 000 chômeurs ont mis fin à leurs jours, comparaison avec les accidents de la route
- Un chômage mondial et structurel, automation et grand remplacement
- Licenciements dans l’industrie automobile, Audi WW, Ford Général Motors...
- L’antisémitisme comme diversion ?
- Les  « enterrements de pauvreté », un signe économique et social fort

3. Nos voisins européens font-ils mieux ?
- Les banques françaises très exposées sur le risque Italien
- La Société Générale continue à se défaire de ses succursales étrangères
- Salvini : si la BCI (Banque centrale Italienne) et l’autorité des marchés financiers italiens n’ont pas fait leur travail,  la prison pour leurs dirigeants !
- Chantage des banquiers sur les politiques, les épargnants en otage
- Retour sur le suicide à la Monte Paschi
- La Standard Chartered et Goldman Sachs, truanderie sur les devises
- Qui parle de la dette ?
- Paradoxe : les bons du trésor italiens ont trouvé preneurs !

4. Retour en France, la classe politique et les Gilets Jaunes
- Hollande financé par PIMCO, plus gros hedge found mondial... « mon ennemi c’est la finance ! »
- Conférences de M. Hollande à l’Hôtel Le Meurice : 200 000 euros
- Condescendance de la classe politicienne
- Les Gilets Jaunes : une tâche (de sang) sur le quinquennat
- BCE : le bilan gonflé  de rachat d’obligations
- Reprise des « facilités monétaires » des deux côtés de l’Atlantique
- La loi du 3 janvier 73 en question
- L‘adresse à M. Villeroy de Galhau à venir sur le plateau de Politique & Eco pour s’en expliquer
- Le service de la dette est égal à la moitié de la DGF aux collectivités locales, voilà l’explication aux fermetures de tribunaux, de maternité et de commissariats.

Conclusion : les Gilets Jaunes une répétition générale

Une excellente revue de presse montrant la déliquescence du pouvoir, et des "élites" de toutes sortes.

La réponse de la Banque de France est épique, et emblématique de la société du mensonge et de la tromperie dans laquelle nous sommes désormais. C'est consternant de voir de pariels traîtres..., et payés avec notre argent en plus.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur récession :

     

Lundi 18 Février 2019 - News # 15130 

Inique : Philippe Pascot dénonce un projet de loi du gouvernement Macron destiné à endetter encore plus les pauvres sans qu'il ne s'en rendent compte :

Décidément, Macron et son gouvernement sont des saloperies, de véritables ennemis du peuple !

En complément sur Philippe Pascot :

En complément sur endettement :

     

Dimanche 17 Février 2019 - News # 15105 

Olivier Delamarche sur les Gilets Jaunes et la situation catastrophique de la population : “Aujourd’hui, les gens ne peuvent plus boucler leurs fins de mois. A votre avis ? Que se passera-t-il quand les pays auront des déficits budgétaires de 7 % ?” :

Déjà aujourd’hui, on le voit bien avec les gilets jaunes, les gens n’en peuvent plus. Ils ne peuvent plus boucler leurs fins de mois ! Ce qui a été à l’origine du mouvement et qui n’était qu’un prétexte, c’était cette fameuse taxe sur l’essence. Mais qu’est ce que vous croyez qui va se passer quand tous les pays vont être avec des déficits budgétaires de 7% etc…Qu’est-ce qu’ils vont faire les politiques ? Eh bien ils vont faire ce qu’ils font d’habitude et ne croyez pas qu’ils vont réduire leur train de vie, et donc qu’est-ce qu’ils vont faire ? Eh bien, ils vont mettre des taxes, des impôts. Quand un pays s’endette, c’est quoi de la dette ? C’est ce que vous ne pouvez pas payer tout de suite, donc ça veut dire que vous reportez mais au final, vous payez. Et vous payez comment ? Par le seul truc que connaissent les politiques, l’impôt ! L’impôt, la Taxe, peu importe le nom qu’on lui donne, on s’en fiche, c’est la même chose.[…] Imaginez que vous allez acheter à manger en empruntant à 10 ans à la banque. Enfin, y a un truc qui ne va pas. Et c’est ce qu’on fait aujourd’hui. Avec une récession vous aurez en plus des contraintes économiques qui font que ça va peser encore davantage sur la population et la population qui en a déjà marre, là du coup elle en aura vraiment marre !

Olivier Delamarche.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur Gilet Jaune :

     

Samedi 16 Février 2019 - News # 15085 

Ambrose Evans-Pritchard : "L'Euro a échoué, menace la démocratie, et devrait être aboli". Voir [ici] () (en ANGLAIS). :

Avec des chiffres bien factuels comme je les aime, tout à fait hallucinants.

Voici, en effet, les ratios de dette / PIB d'une série de pays vulnérables : notez que leur situation s'est très détériorée en seulement 10 ans (depuis la crise financière en fait), et qu'ils se rapprochent de la catastrophe :

Catastrophique !

Et après, nos traîtres de politiciens osent nous dire que la situation s'est arrangée, ou que, comme l'ennemi des peuples européens, le libéral-fasciste non élu Pierre Moscovici, que la Grèce est sauvée et sortie d'affaire... 

En complément sur Ambrose Evans-Pritchard :

En complément sur dette :

     

Samedi 16 Février 2019 - News # 15084 

Gilets Jaunes, pauvreté, et endettement : la triste réalité de beaucoup de Français :

En complément sur pauvreté :

En complément sur endettement :

     

Mercredi 13 Février 2019 - News # 15017 

La dette publique américaine franchit la barre record des 22.000 milliards de dollars. Voir [ici] ().

En réalité c'est bien plus ! : c'est 108.000 milliards de dollars !!! La preuve, [ici] ().

En complément sur dette :

       

Mardi 12 Février 2019 - News # 14958 

Viktor Orban supprime l’impôt à vie aux femmes ayant quatre enfants ou plus. Voir [ici] ().

Ahhhh, voilà une belle mesure en faveur de la natalité et des familles !

C'est quand même autre chose que les mesures immigrationnistes de merde des bobos, des gauchistes, et des Cédric Herrou qui font entrer illégalement des clandestins sur le territoire français.

Vive le populisme, la démocratie véritable !

À bas toutes les idéologies et l'abus des droits de l'homme qu'est le droit-de-l'hommisme !

Maintenant, l'idéal serait de supprimer l'impôt sur le revenu de tous les gens qui sont en dessous d'un certain plancher : cela permettrait aux gens de vivre décemment, et cela relancerait la consommation et vivifierait toute l'économie, 70% du PIB étant constitué par la dépense des ménages.

Et il y a largement tout l'argent qu'il faut pour le faire : 300 milliards d'euros et de fraude fiscale par an + 41 milliards de frais de la dette par an qui sont payés inutilement, si ce n'est pour engraisser des banques et des fonds spéculatifs, si les États pouvaient emprunter directement aux banques centrales à taux zéro et non au banques commerciales.

Comme quoi, il existe des solutions...

En complément sur Viktor Orban :

En complément sur impôt :

En complément sur taxes :

   

Dimanche 3 Février 2019 - News # 14717 

Je publie ici une lettre ouverte que l'un de mes amis Facebook m'a envoyée, et que je trouve particulièrement réussie :

LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT Emmanuel MACRON.

Monsieur Macron nous savons déjà que vous êtes fabriquant et vendeur de gilets jaunes par l'intermédiaire de vos amis multimilliardaires qui sont à l'initiative de tous les projets d'instauration du chaos pour pouvoir réprimer et installer votre nouvel ordre mondial, qui n'est pas le notre, que le peuple et les personnes libres physiquement et moralement n'accepteront jamais;

vous n'êtes absolument pas gilet jaune dans votre cœur sinon vous vous seriez déjà joint à la population, vêtu de ce gilet jaune et vous seriez au premier rang face aux CRS;

vous dites que la population n'est pas du côté des gilets jaunes, vous vous trompez, même ceux qui n'aiment pas la couleur jaune ou qui ne sont pas d'accord sur tous les sujets soutiennent avec force et conviction ce noble mouvement qui réunit et rassemble l'ensemble des français, à l'exception bien sur de vos homologues (2000 à 3000 personnes), de vos supérieurs (quelques dizaines ou centaines de personnes), de vos servants dociles et fidèles (quelques milliers de personnes qui commencent d'ailleurs déjà à vous lâcher), ceux de votre parti le LERM associé aux foulards rouges haineux et débiles et les incontrôlables de blocs marginaux de tous bords infiltrés parmi les gilets jaunes pour tenter de les discréditer (quelques milliers), une partie des forces de l'ordre (quelques dizaines de milliers qui n'ont pas compris qu'ils allaient être sacrifiés);

voilà monsieur le président je vais être très large en votre faveur en disant que vous pouvez encore à ce jour rassembler 90.000 personnes (surtout des policiers et gendarmes qui se croient obligés d’obéir et qui commencent à craquer et à se poser les bonnes questions) sur les 67 millions d'habitants de ce pays, soit même pas 0,2% ...le soutien dont vous disposez n'est donc pas français, il est étranger, il est celui des grandes familles de la caste mondialiste, des multinationales, des lobbies, du FMI et du système mondial de la finance, des gestionnaires cooptés de l'union européenne, des fabricants d'armes, des industries pharmaceutiques, agroalimentaires, aéronautiques, technologiques;

soyons clairs, en France vous ne disposez pratiquement que du soutien armé de la police, du soutien judiciaire puisque la justice n'est plus libre et indépendante, et du soutien des médias officiels;

vous ne vous êtes maintenu au pouvoir que par la force des armes, quelques habiles manœuvres de diversion, quelques primes et revalorisations ciblées;

votre entêtement a déjà provoqué la mort de plusieurs personnes, d'abominables mutilations par dizaines, des blessés par milliers, des arrestations pour rien par milliers, des emprisonnements par centaines;

rendez vous à l'évidence monsieur le président, le peuple veut votre départ au plus vite, il ne veut pas de votre politique, de la perte des libertés, de la répression, il ne veut plus du système de gouvernance actuel, des parlementaires et hauts fonctionnaires qui se gavent au détriment de tous, le peuple veut aussi le départ de ces gens, il veut mettre en place le RIC, des assemblées citoyennes, il veut le Frexit (la sortie de cette fausse union européenne), il veut l'annulation de la dette, la nationalisation des grandes banques, une gestion plus humaine de l'État et des administrations, des emplois pour tous, de meilleurs salaires, de plus belles conditions de vie, de l'espoir pour leur famille, pour les générations à venir, le peuple veut la paix pas les guerres incessantes dans le monde, pas une guerre civile;

le peuple est juste, il est éveillé, il partage, il fraternise, il est libre et préfère mourir que perdre sa liberté et son honneur, il apprend vite et comprend les choses, il dénonce les mensonges, les manipulations, il n'est pas dupe ni naïf, il est capable d'exercer directement le pouvoir pour le bien de la nation et c'est ce qu'il demande;

il peut faire preuve de compréhension et de clémence et il saura vous pardonner si vous savez reconnaître vos erreur et tomber dans ses bras en lui donnant tout votre amour, en sortant véritablement de cette spirale infernale que vous avez enclenchée;

je pense que vous avez encore la possibilité de faire quelque chose de bien, de faire le bon choix, de revenir vers votre peuple ou de lui laisser la place, vous pouvez refuser les directives que les puissants vous donnent, oui, je sais, c'est difficile mais vous en avez encore le pouvoir, ce pouvoir est en vous tout comme il est dans le peuple;

écoutez le cri de ce peuple qui réclame justice, équité, liberté, et un peu de bonheur, avant qu'il ne soit trop tard;

personne ne peut étouffer un peuple à moins de l'exterminer totalement;

je n'ose croire que c'est ce à quoi vous aspirez, alors laissez le vivre, mettez fin à son supplice;

il y va de votre honneur en tant qu'être humain, de la valeur de votre statut en tant que président;

soyez un homme, un vrai, prenez la bonne décision!

Alain Mask.

Une belle lettre, bien inspirée, à relayer !

En complément sur lettre ouverte :

En complément sur Macron :

En complément sur gilet jaune :

   

Mercredi 23 Janvier 2019 - News # 14471 

Interdit d'interdire : La France est-elle si endettée que cela ? :

Frédéric Taddeï reçoit Cédric Durand, économiste, Charles Gave, financier et entrepreneur, Nathalie Janson, professeur d’économie et de finance ainsi que Nicolas Sersiron, ex-président du CADTM.

En complément sur dette :

En complément sur Charles Gave :

En complément sur Interdit d'interdire :

   

Mardi 18 Décembre 2018 - News # 13643 

La dette américaine approcherait du point de non-retour. Voir [ici] ().

En complément sur dette :

       

Dimanche 9 Décembre 2018 - News # 13344 

Racket de la dette : lorsque les gilets jaunes dénoncent la loi Pompidou-Giscard du 3 Janvier 1973 :

En complément sur dette :

En complément sur racket :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur loi Janvier 1973 :

 

Dimanche 2 Décembre 2018 - News # 13155 

Une information de Gilles & Jone :

Bonsoir et tout d'abord MERCI pour votre EXCELLENT SITE D'INFORMATION.

Nous sommes aujourd'hui le 2 décembre 2018 et tous les commentaires se portent sur les manifestations des gilets jaunes hier à Paris auxquels j'apporte mon soutien le plus grand.

J'habite à Lorient et je me demandais ce qu'il se passait à 18h05 dans ma ville car j'entendais au loin de fortes détonations. Et bien figurez-vous qu'après un concert gratuit animé par Jean-Charles Guichen, nos élus ont fait tirer un feu d'artifice pendant 15mn, aux grands frais bien évidemment du contribuable.

Aussi j'espère que lorsqu'on en aura terminé avec Macron, le gouvernement et toute la clique de politiciens véreux qui nous ponctionnent et nous appauvrissent chaque jour, il nous restera un peu d'énergie pour nous occuper des élus locaux dont certains, pas tous, et notamment dans les moyennes et grandes agglomérations, sont de vrais apparatchiks qui passent leur temps à développer des projets mégalomaniaques sur le dos du contribuable, à emmerder aussi les automobilistes urbains en ralentissant chaque jour la fluidité du trafic alors que dans leur ville il y a quantité de gens qui ont de la peine à joindre les deux bouts.

lors que la dette nationale dépasse les 2200 milliards, il y a encore de l'argent pour tirer des feux d'artifices plusieurs fois dans l'année...Scandaleux

Que l'on dégage là aussi tous ces incompétents et corrompus ! 


 

Gilles & Jone (), merci de ce témoignage.

En complément sur gilet jaune :

       

Lundi 26 Novembre 2018 - News # 12967 

Politique & Eco n° 193 avec Pierre Jovanovic : Gilets jaunes, dette publique, pouvoir des banques :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon reçoit le journaliste Pierre Jovanovic pour la présentation de sa revue de presse sur les gilets jaunes, la dette publique et le pouvoir des banques.

1. Révolution ou guerre civile : le résultat de la crise financière ?
- La République du mensonge
- Le pouvoir exorbitant des banques
- Le prix du gasoil un prétexte
- Pourquoi les Français paieraient-ils pour "sauver la planète" ?
- Non pas la transition écologique mais la dette
- Une victoire des réseaux alternatifs face à la destruction du territoire
- Le pire est à venir, augmentations de janvier, prélèvement à la source, hausse des péages
- L’écologie une très bonne idée fiscale
- Le quatrième pouvoir n’existe plus !

2. La Ploutocratie règne en maître
- Paul Volker, ancien conseiller de Reagan :"la ploutocratie s’est emparée du monde"
- Madoff, le retour via Groupama et Orange Bank
- JPMorgan et le stock d’or de la Banque de France
- Madame Goulard, éphémère ministre de la Défense, architecte du rapprochement JPMorgan / Banque de France
- JPMorgan et la manipulation des cours, JPMorgan et le don au 93
- La banque Rothschild se sépare de sa "blanchisseuse"
- Les stress tests de la BCE défavorables pour les 12 principales banques européennes
- La Grèce vend ses monuments
- Blackrock, l’institution financière la plus puissante (et la plus méconnue) du monde
- France : l’Enarchie en question

Pierre Jovanovic : "nous sommes à l’aube d’une nouvelle révolution 2.0".

Une revue moyenne.

La revue de presse de Pierre avec Laurent Fendt de Novembre est un monument en comparaison. Voir [ici] ().

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur gilet jaune :

     

Lundi 19 Novembre 2018 - News # 12755 

Vincent Brousseau décrypte l’éco – n°3 – 12 questions sur l’actualité économique :

SOMMAIRE :

00:08 Les mini-BOTS sont-ils toujours envisagés en Italie ?
01:00 Les italiens peuvent-ils faire une sortie furtive de l’euro ?
02:02 Les mini-BOTS peuvent-ils avoir une utilité sur les soldes Target2 ?
03:15 Y a-t-il de nouveaux éléments concernant Target2 ?
07:19 En cas de sortie de l’euro en cours d’année, un pays peut-il payer sa dette Target2 en fin d’année ?
09:01 Peut-on considérer que les pays créditeurs Target2, financent eux-même l’achat de leurs produits et services ?
12:13 Peut-on dire que les dettes Target2 sont des eurobonds ?
13:38 La dette Target, doit-elle être payée seulement via Target ?
13:56 Pendant le Frexit, aurons-nous des moyens de nous protéger contre les représailles ou le jeu spéculatif ?
19:51 La France pourrait-elle faire marcher la planche à billet pour faire du chantage via l’inflation de l’euro ?
23:27 L’Allemagne pourrait-elle vraiment sortir furtivement de l’euro sans que la presse spécialisée n’en parle ?
25:01 Allez-vous faire de nouvelles conférences prochainement ?

Vincent Brousseau montre une nouvelle fois qu'il est compétent, et qu'il maîtrise son sujet.

C'est lui qu'il nous faut pour assurer la sortie de la France de l'Euro et mener la mise en place et le pilotage du retour du Franc.

À voir !

En complément sur Vincent Brousseau :

En complément sur économie :

     

Dimanche 18 Novembre 2018 - News # 12745 

Paris : sept milliards de dettes depuis l'arrivée d'Anne Hidalgo. Voir [ici] ().

Une criminelle. Après moi le déluge...

En complément sur Anne Hidalgo :

En complément sur Paris :

En complément sur dette :

   

Dimanche 11 Novembre 2018 - News # 12559 

 

Justice, deux poids deux mesures, et évasion fiscale : Monique Pinçon-Charlot : Les riches au tribunal :

RÉSUMÉ DU LIVRE :

En suivant le procès Cahuzac, les fameux « sociologues des riches » s’associent à Étienne Lécroart pour démonter les mécanismes de l’évasion fiscale, et montrer comment, chez les classes dirigeantes, la fraude se gère en famille.

« Les yeux dans les yeux », Jérôme Cahuzac, ancien ministre du Budget, avait assuré ne pas avoir de comptes en Suisse… Monique et Michel Pinçon-Charlot, sociologues, sont spécialistes de la classe dominante. À la faveur du procès Cahuzac, ils décrivent comment la classe au pouvoir, sans distinction de couleur politique, se mobilise pour défendre l’un des leurs et le système organisé de la fraude fiscale.  

Complément : Monique Pinçon-Charlot invitée de France 24 pour sa nouvelle BD "Les riches au tribunal" :

La justice contemporaine est par essence une justice pour les riches. On peut bien le voir avec ces milliardaires qui chargent leur cabinet d'avocats de lancer procès sur procès contre tous les gens qui les dérangent ou qu'ils n'aiment pas : ils ont les moyens de lancer toutes les actions en justice qu'ils veulent alors que le pauvre n'a pas les moyens de se payer un avocat compétent pour se défendre, à moins de ruiner ses économies (s'il en a) ou de s'endetter. C'est ça la justice, il faut bien en avoir conscience. Sans compter les divers lobbies sociétaux qui font pression sur les juges, mais c'est une autre histoire.

Les gens se croient en démocratie, alors qu'ils n'y sont pas.

Les gens croient qu'il existe une justice, alors qu'il n'y en a pas.

Etc.

Tout est à revoir, par l'érection d'une démocratie réelle de citoyens tirés au sort (ou un roi de droit divin sage et omnipotent).

En complément sur Monique Pinçon-Charlot :

En complément sur justice :

En complément sur riche :

En complément sur deux poids deux mesures :

En complément sur évasion fiscale :


Mardi 30 Octobre 2018 - News # 12265 

Karma et Dharma : lors du crash du Boeing indonésien, l’un des passagers a réussi à tromper la mort. Voir [ici] ().

Il était écrit que cet homme ne devait pas mourir. Plus exactement, des forces, des seités, ont oeuvré depuis les mondes internes pour le soustraire à une charette prévue par la loi.

Pourquoi ? Parce-qu'il avait du Dharma.

Faites le bien.

Aidez vos semblables.

Sacrifiez vous pour eux (raisonnablement, mais vous avez de la marge).

C'est le meilleur moyen de se créer du Dharma, et de payez ses dettes karmiques (hormis le karma lourd qui, lui, n'est ni compensable, ni négociable.

En complément sur Karma :

       

Mardi 30 Octobre 2018 - News # 12259 

Politique & éco n°189 de TV Libertés avec Eloïse Benhammou : La grande saignée du régime bancaire ! :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon reçoit Eloïse Benhammou, comptable, auteur du livre “Kleptocratie française” (Editions Le Jardin des Livres).
Comment les cotisations sociales des Français sont volées par les banques avec la complicité des pouvoirs publics !

1) L’affaire Kerviel : l’arbre qui cachait la forêt
– Les banques ne sont pas ce que l’opinion s’imagine
– L’utilisation de filiales et de participations croisées : opacité garantie
– Des chaînes de responsabilités délictuelles qui demeurent inconnues
– Les déficits chroniques des régimes sociaux, une aubaine pour le système bancaire
– Les comptes du RSI non validés par les commissaires aux comptes
– L’ancien directeur du RSI nommé membre de la Cour des comptes
– Vol en bande organisée ?
– Le calcul des cotisations du RSI non légal
– La CADES (CSG, RDS) 155 milliards aux banques dont 52 milliards d’intérêts !
– Un véritable système d’aspiration des ressources sociales
– A—on vu un banquier en prison ?
– Manipulations sur le Libor, la SG en cause une fois encore
– Libor, Euribor condamnés à disparaître en 2020, lourdes incertitudes sur le marché interbancaire
– CADES vers la fin de la dette annoncée comme soldée en 2024 ?

2) Le système ne change pas, il s’aggrave !
– Macron élu bancaire, l’aboutissement d’une logique
– Les partis politiques sans projets réels sur les questions bancaires et financières
– La justice désarmée sur la délinquance financière
– De nouvelles fraudes à la SG et BNP via Dubaï pour créer des crédits d’impôts depuis 10 ans !
– Le système bancaire et financier administre de fait les Etats en faillite
– La dynamique de la dette broie littéralement le système politique
– S’il existe bel et bien une Europe, c’est celle des banques
– Les rigueurs de la loi s’appliquent aux lampistes et aux classes moyennes, pas aux fraudeurs institutionnels
– Mais fragilité du système bancaire et financier, un risque de nouveau Krach, problèmes de liquidité interbancaire
– Le blanchiment des 1 100 milliards du marché noir du médicament

3) Les Français bons payeurs, bien notés par le “rating” international (AAA)
– Un document de l’ACOS qui gère la trésorerie des régimes généraux et autres, rédigé en anglais
– Destination : filiale anglaise de l’UBS Ubs limited : 40 milliards d’euros placés à Londres !
– La City ou l’opacité garantie
– Et pendant ce temps à Paris, procès de l’UBS
– Que fait la représentation nationale ? Aucun ne débat sur le sujet alors que c’est son cœur de “métier”
– Le travail de Stéphanie Gibaud lanceur d’alerte
– Les exilés fiscaux Cahuzac mais aussi Aznavour, Johnny…
– La société Cahuzac Conseil, toujours en fonction
– Qui dénonce ce système ? Presque personne ! La raison, le caractère répressif du système d’extorsion, le rôle perverti des huissiers de justice
– Quelle solution des agences gouvernementales, l’exemple peu éloquent de l’AMF et autres organismes publics ?
– La Commission sénatoriale et la séparation bancaire

Conclusion : de nouvelles exactions du système sont à venir !

Non évalué.

En complément sur Eloïse Benhammou :

En complément sur TV Libertés :

     

Mercredi 24 Octobre 2018 - News # 12110 

Jeux d'argent : Un chanceux a remporté le jackpot record de 1,6 milliard de dollars à la loterie américaine ! Voir [ici] ().

Non mais c'est démentiel... À quoi ça sert un pareil montant ?!

Avec 1.600.000.000, on pourrait avoir à la place 400 personnes qui gagnent 4 millions de dollars chacune... : beaucoup plus intéressant, car cela sort 400 familles de la pauvreté.

Un gros lot dingo..., bien typique de l'outrance américaine.

Maintenant, cette histoire est l'occasion d'apprendre quelque chose de nouveau : ce n'est pas de la chance, c'est de la rétribution, et cela s'appelle du Dharma.

 

Les probabilités et le Karma / Dharma :

Les ignorants instruits de la science sont sûrs, sont certains à 100%, que ce qui conditionne le fait de gagner le gros lot au Loto est la loi des grands nombres. Ils sont véritablement convaincus que cette loi régit le fait de gagner le gros lot, mais c'est complètement faux.

Ce qui régit la possibilité de gagner le gros lot n'est pas la loi des probabilités selon les combinaisons possibles calculés par C(6,70) au Mega Millions (combien de combinaisons il y a de tirer 6 numéros parmi 70 numéros possibles), mais la loi du Karma / Dharma qui régit les rétributions négatives et positives sur cette planète.

Si vous n'avez pas les crédits cosmiques nécessaires, vous pourrez jouer 100 fois, 1.000 fois, 10.000, 100.000 fois, JAMAIS vous ne gagnerez le gros lot. Parce-que la rétribution est consciente et construite, organisée, et n'a rien à voir avec la loi des grands nombres, des probabilités, etc.

Il faut des crédits cosmiques pour gagner, l'attribution du lot ne se fait pas du tout au hasard.

Quelqu'un qui s'est sacrifié pendant des années pour les autres, lui il a accumulé suffisamment de Dharma pour gagner un gros lot, mais le péquin moyen, non. Aucune chance pour lui de gagner. AUCUNE.

Quelqu'un comme l'Abbé Pierre, par exemple, sera un multi-millionnaire (des centaines de millions) dans l'une de ses vies prochaines, mais l'homme de la rue, aucune chance.

Cet exemple du gros lot de la loterie est donc une occasion de commencer à prendre conscience de l'écart, du fossé, de l'Abîme qu'il y a entre les certitudes des scientifiques et la réalité. Cette histoire montre combien ils sont aveugles, et loin de pouvoir imaginer ce qui se passe vraiment.

Ainsi, gagner au Loto est très mauvais signe, à fortiori si le lot est énorme : la Loi (celle du Ciel) nous paye. Et être payé signifie qu'on vide notre compte dharmique, qu'il ne nous reste rien, que la Loi ne nous doit donc plus rien, et que l'entrée dans les Enfers est proche. Et oui : nul ne peut être envoyé à l'Abîme s'il n'a pas été payé jusqu'au dernier sous.

Voyez comme on est à des années-lumière de la loi des grands nombres et des probabilités...

Faites le bien, sacrifiez vous pour les autres, aidez-les : c'est le meilleur moyen de payer votre karma ordinaire et de se construire une fortune dharmique dans le Ciel.

Le lion de la Loi se combat avec la balance.

Samaël Aun Weor, Avatar du Verseau.

Ce qui signifie que la Loi cosmique se combat avec la Loi elle-même, en utilisant les plateaux de la Loi, de la balance de la Justice :

Fais de bonnes oeuvres pour payer tes dettes.

Samaël Aun Weor, Avatar du Verseau..

C'est en mettant des bonnes oeuvres sur le plateau du Dharma que nous contrebalançons le lourd plateau de notre Karma. 

À bon entendeur salut.

En complément sur loterie :

En complément sur loto :

En complément sur jeu d'argent :

En complément sur chance :

En complément sur Karma :


Mardi 23 Octobre 2018 - News # 12091 

Dette : La France est-elle Condamnée ? Avec Charles Gave :

En complément sur dette :

En complément sur Charles Gave :

     

Lundi 15 Octobre 2018 - News # 11884 

 

Donald Trump vient d'entrer dans la zone d'assassinat :

Tous les présidents américains assassinés ont partagé quelque chose d'aussi inacceptable que possible, combattre le fléau de la dette de la banque centrale Rothschild : Lincoln, Garfield, McKinley, Kennedy.

Et maintenant, Trump déclare :
- "La Réserve fédérale est une cabale de banquiers centraux non élue qui dirige notre économie vers le sol, et la seule façon de régler nos problèmes économiques et financiers à long terme est de l'abolir."

En ce qui concerne la Fed qui continue à relever ses taux d’intérêt malgré les turbulences récentes du marché, Trump vient de l’accuser de «Going loco»… et de «Ils sont tellement tendus. Je pense que la Fed est devenue folle."

Fou, loco… abolir la Fed … whoa! Une chose que l’histoire garantit: jouez avec le privilège Rothschild et vous êtes mort.

Trump sera-t-il notre cinquième président pour savoir ce que l'histoire a garanti? L'histoire se répète à cause de la cabale qui afflige l'humanité pendant tant de siècles. En fin de compte, notre avenir dépend des personnes qui s’occupent de soulever des objets lourds….

Andrew Jackson aurait été notre premier président à être assassiné pour avoir attaqué ce privilège Rothschild; heureusement, les deux pistolets de l’assassin se sont égarés. Jackson a battu l'assassin avec sa canne jusqu'à ce que la foule prenne la relève…

Jackson était plus coloré en 1835, lorsque la liberté de parole était toujours saine:
- “Vous êtes un repaire de vipères. J'ai l'intention de vous mettre en déroute et par l'Éternel Dieu, je vous mettrai en déroute. Si la population comprenait seulement l'injustice de notre système monétaire et bancaire, il y aurait une révolution avant le matin."

Les États-Unis ont trois banques centrales contrôlées par Rothschild.
• La première banque des États-Unis (1791-1811);
• La deuxième banque des États-Unis (1816-1836);
• "La Réserve Fédérale" (jusqu'à la mort nous séparons)?

Jackson a opposé son veto au renouvellement de la charte de la Deuxième banque des États-Unis plusieurs années plus tôt, le 10 juillet 1832. Peu de temps après sa déclaration du «… repaire des vipères», Jackson a déclaré à son vice-président: «La banque, M. Van Buren, essaie de me tuer."

Chaque fois que l'on lui demandait ce qu'il considérait comme sa plus grande réussite, Jackson répondait toujours: "J'ai tué la banque."

Au lieu de contraindre les citoyens avec les intérêts de 24% à 36% demandés par les banquiers pour financer la guerre civile pour le Nord, Lincoln a proposé des «Greenbacks». 449 338 902 $ de ces billets au Trésor à pleine offre légale ont été imprimés.

Lincoln a expliqué:
- «Le pouvoir de l'argent s'attaque à la nation en temps de paix et conspire contre elle en période d'adversité. C'est plus despotique que la monarchie, plus insolent que l'autocratie, plus égoïste que la bureaucratie. Je vois dans un avenir proche une crise imminente qui me trouble et me fait trembler pour la sécurité de notre pays. Les sociétés ont été intronisées, une ère de corruption suivra et le pouvoir financier du pays s'efforcera de prolonger son règne en travaillant sur les préjugés du peuple, jusqu'à ce que la richesse soit agrégée entre quelques mains et que la république soit détruite.

Voici la réponse éditoriale du London Times concernant les Greenbacks:
- «Si cette politique financière malfaisante, qui trouve son origine dans la République nord-américaine, devenait indurée, alors ce gouvernement fournirait sa propre monnaie sans frais. Il va payer des dettes et être sans dette. Il aura tout l'argent nécessaire pour exercer son commerce. Il deviendra une prospérité sans précédent dans l’histoire des gouvernements civilisés du monde. Les cerveaux et la richesse de tous les pays iront en Amérique du Nord. Ce gouvernement doit être détruit, sinon il détruira toutes les monarchies du monde.»

Voici donc ce que la cabale, avec leurs banques centrales, insiste sur le fait qu'il doit être détruit:
- “Un gouvernement qui fournit son propre argent sans frais” (usure)
- “Un gouvernement qui règle ses dettes sans être endetté
- “Un gouvernement qui dispose de tout l'argent pour mener à bien son commerce, prospère au-delà des précédents dans l'histoire des gouvernements civilisés, attirant cerveaux et richesses de tous les pays

Pourrait-il y avoir une révélation plus claire de l’ennemi le plus profond des peuples?

De loin, les périodes les plus prospères que les États-Unis aient connues se situent entre les fléaux des banques centrales.

Lincoln a été assassiné en 1865.

Le président Garfield a mis en garde contre les dangers pour les États-Unis si ces banquiers centraux européens gagnaient le pouvoir: «Quiconque contrôle l'argent de la nation, contrôle cette nation et est le maître absolu de toute industrie et de tout commerce. Lorsque vous réaliserez que le système tout entier est très facilement contrôlé, d'une manière ou d'une autre, par quelques hommes puissants au sommet, vous n'aurez pas besoin de savoir à quoi ressemblent les périodes d'inflation et de dépression."
Garfield a été assassiné en 1881.

Le président McKinley a commencé son attaque contre les chancres centraux avec le secrétaire d'État John Sherman. Ils ont utilisé la Sherman Antitrust Act contre les Rothschild, l’empire financier de JP Morgan, connu sous le nom de Northern Trust, qui, à la fin du XIXe siècle, possédait la quasi-totalité des chemins de fer américains.
McKinley a été assassiné en 1901.

Le président Kennedy a été le dernier président à créer un système monétaire américain au mépris du privilège Rothschild.
Le 4 juin 1963, Kennedy a signé le décret exécutif 11110 et le Trésor a mis en circulation des billets américains d'une valeur de 4,3 milliards de dollars («certificats d'argent»).
Kennedy a été assassiné en 1963.

Le président Woodrow Wilson a sûrement plongé un orteil dans la zone d'assassinat avec son:
- «Depuis que je suis entré en politique, je me suis surtout fait confier des vues d’hommes. Certains des plus grands hommes aux États-Unis - dans les domaines du commerce et de la fabrication - ont peur de quelqu'un. Ils savent qu'il y a un pouvoir quelque part si organisé, si subtil, si vigilant, si imbriqué, si complet, si omniprésent, qu'il vaut mieux ne pas parler à tue-tête pour le condamner.»
De même que:
- «Un grand pays industriel est contrôlé par son système de crédit. Notre système de crédit est concentré entre les mains de quelques hommes. Nous sommes devenus l'un des pires gouvernés, l'un des gouvernements les plus complètement contrôlés et dominés au monde - non plus un gouvernement d'opinion libre, plus un gouvernement par conviction et le vote de la majorité, mais un gouvernement par l'opinion et la contrainte de petits groupes d'hommes dominants."

Wilson a survécu en manipulant les États-Unis pendant la Première Guerre mondiale et en nous condamnant en 1913 avec la troisième banque, la «Réserve fédérale», probablement la banque terminale Rothschild, et l'IRS … De l'argent évoqué de toutes pièces. Ce privilège Rothschild.

Argent de rien et votre dette pour de vrai.

Trump fait des choses incroyables concernant l'exposition du mal profond (cabale), naviguant apparemment entre le fait d'aider le peuple et le service de la cabale.
Peut-il réellement contester - même "abolir" le nourri et survivre?

L'histoire s'accumule contre lui.
___
Rand Clifford, spécialisé dans la vérité.

Source : Veterans Today - Traduction amateur par BlueMan.

Un article majeur, factuel, et crédible.

Que va faire réellement Donald Trump ? Va-t'il oser dissoudre la FED ?

Une affaire d'importance à suivre.

En complément sur FED :

En complément sur assassinat :

     

Mercredi 3 Octobre 2018 - News # 11631 

6500 milliards d'euros : le vrai montant de la dette française. Voir [ici] ().

La faillite de l'État et la ruine du peuple sont au bout du chemin pour les Français.

La politique du "Après moi le déluge" a été l'option récurrente de nos traîtres de politiciens.

En complément sur dette :

En complément sur ruine :

En complément sur faillite :

   

Mardi 2 Octobre 2018 - News # 11607 

Dette : vous aller vous faire dépouiller - Par Charles Gave :

SYNOPSIS :

Selon certains économistes, la dette publique n’est pas problématique, car la France possède assez d’actifs pour la rembourser à tout moment. Mais est-ce si simple ? On va essayer de répondre à cette question.

Pour l’économiste Thomas Porcher, la dette française ne serait pas un problème car la France disposerait en face de 1,5 fois la valeur de cette dette en actifs. Il suffirait alors de vendre ces actifs pour payer la dette de la France. Partagez-vous ce point de vue ? La France peut elle fermer les yeux sur sa dette publique ?

En complément sur dette :

En complément sur Charles Gave :

     

Mardi 2 Octobre 2018 - News # 11601 

Sous Édouard Philippe, l’endettement du Havre proche du seuil d’alerte. Voir [ici] ().

Normal que cet incompétent soit le premier sinistre de la France... 

En complément sur Édouard Philippe :

       

Mardi 2 Octobre 2018 - News # 11599 

Olivier Delamarche sur TV Libertés : « Il faut se débancariser » :

SYNOPSIS :

Le célèbre économiste, Olivier Delamarche, suspendu de la chaîne BFM TV à cause de sa liberté de ton, est l'invité de Pierre Bergerault dans "Politique-Eco". Ensemble, ils évoquent les troubles qui secouent la France, l'Europe et le monde : croissance, démographie, retraites, chômage, dette, crise de l'UE et de l'Euro... Un débat passionnant et à contre-courant !

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur économie :

En complément sur TV Libertés :

   

Vendredi 28 Septembre 2018 - News # 11499 

La dette publique de la France atteint 99% du PIB. Voir [ici] ().

Allez, encore un petit effort Messieurs les traîtres de politiciens : de toute façon, ce n'est pas vous qui paierez...

En complément sur dette :

       

Lundi 3 Septembre 2018 - News # 10904 

 

Liliane Held-Khawam sort un nouveau livre "Dépossession". Voir [ici] ().

La quatrième de couverture :

Le marché global de la dette représente aujourd’hui 230 000 milliards de dollars. Autrement dit, le triple du PIB mondial.

À côté de cette dette inconcevable, plus d’un quadrillion de produits dérivés, véritable arme de destruction massive du système financier global, alimentent les circuits de la haute finance internationale.

Plus personne ne peut rembourser une telle dette. Plus personne ne contrôle l’émission d’argent scriptural par les institutions financières privées. Les États et le secteur public sont dépassés. En clair: ils n’existent plus, sinon lorsqu’il s’agit d’éponger les opérations aventureuses du « casino » planétaire.

Illustrant par de nombreux exemples ce constat apocalyptique, DÉPOSSESSION nous plonge dans les mécanismes et les manœuvres de la puissance techno-financière globale. Cette enquête d’une précision inédite nous montre que la dématérialisation, l’abolition des frontières et la démission des institutions politiques ne sont que les multiples noms de l’esclavage de demain.

Un ouvrage de choc et d’éveil à lire et à méditer avant qu’il ne soit trop tard.

ISBN: 978-2-9701262-0-1
EAN 13 : 9782970126201

Un livre qui s'annonce super-intéressant, et que j'ai de voir disponible au Canada ! 

En complément sur Liliane Held-Khawam :

       

Vendredi 31 Août 2018 - News # 10857 

Endettement et monnaie : L’informatique prouve que les économistes sont fous. Voir [ici] ().

Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste.

Kenneth E. Boulding.

 

 

En complément sur informatique :

En complément sur dette :

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

 

Dimanche 26 Août 2018 - News # 10744 

L'Allemagne veut rendre à la Grèce les intérêts perçus sur sa dette. Voir [ici] ().

Une étrange décision... Les rapaces, les vampires, devenus philanthropes ?

Il y a anguille sous roche, mais de quoi s'agit-il ?

En complément sur Grèce :

En complément sur dette :

En complément sur Allemagne :

   

Mardi 21 Août 2018 - News # 10649 

Pauvreté, prostitution, chômage, dette… l’Union Européenne qui rit, la Grèce qui pleure. Voir [ici] ().

Et toujours ce crétin de commissaire européen Pierre Moscovici qui est satisfait...

Ce type est un ennemi des peuples.

En complément sur Grèce :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Pierre Moscovici :

   

Samedi 18 Août 2018 - News # 10592 

Michel Drac parle de la crise du sens :

SYNOPSIS :

Crise économique ou crise du sens ?, ou pourquoi, au-delà de l'éclatement de l'économie de la dette, ce qui se joue, c'est la dépression peut-être terminale d'une société piégée à l'intérieur de son propre système de codage.

En complément sur Michel Drac :

En complément sur crise :

     

Jeudi 16 Août 2018 - News # 10530 

La Turquie a quitté la liste des plus gros détenteurs de dette publique américaine. Voir [ici] ().

Décidément, c'est le torchon brûle entre la Turquie et les États-Unis. 

Un camouflet de plus pour ces connards d'américains.

En complément sur Turquie :

En complément sur États-Unis :

En complément sur américains :

   

Vendredi 10 Août 2018 - News # 10416 

"Histoire de la monnaie des origines au Bitcoin" par Simone Wapler :

SOMMAIRES DES ÉPISODES :

ÉPISODE 1
- De la nuit des temps à 1 750 avant JC
- Au commencement était le troc et le crédit (la dette)
- 3 000 ans avant Jésus Christ, Sumer
- 1 750 avant Jésus Christ, Babylone

ÉPISODE 2
- 1440 avant JC, le jubilé naît chez les hébreux
- De 1 750 avant JC à 560 avant JC
- La monnaie d’Etat et les premières escroqueries
- 560 avant Jésus Christ, Lydie : première monnaie d’État
- 560 avant JC : le jubilé naît chez les Hébreux

ÉPISODE 3
- De 560 à 200 avant JC
- Platon et Aristote : deux vues sur la monnaie
- Monnaie, crédit, fiscalité : un triangle indissociable
- La monnaie selon Platon repose sur un mythe
- La monnaie selon Aristote doit être une marchandise
- Les monnaies marchandises en concurrence
- Monnaie-crédit ou monnaie-marchandise : une différence essentielle

ÉPISODE 4
- De 200 avant JC à 337
- L’avilissement de la monnaie métallique
- L’inflation due à la cupidité ?
- L’inflation est due à la perte de confiance dans l’Etat et sa monnaie

ÉPISODE 5
- 1ère monnaie de papier
-Faillite d'une banque centrale.

Source : La Chronique Agora ().

Une série intéressante et didactique.

À voir.

En complément sur Simone Wapler :

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

En complément sur histoire :

 

Dimanche 15 Juillet 2018 - News # 9790 

Football : "Qu’est devenue la voix du peuple ?" - Par Vox Plebiea :

Un remarquable commentaire de Klaan XY :

On croirait rêver oui, mais en fait non, plus le temps passe et plus j'ai l'impression qu'on se dirige réellement vers une idiocratie en béton, les beaufs sont partout, ils sont payés un salaire de misère et pourtant ils klaxonnent dans les rues, s'endettent et ils sont joyeux de la victoire de leur équipe nationale en finale... le meilleur des mondes, un monde effrayant dans lequel tout tourne autour du foot, des médias, de la communication, du marketing, du spectacle, de l'artificiel, un bien triste monde.

Je crois que nous avons échoués, les faibles d'esprit se sont reproduits en masses et maintenant nous sommes une minorité, la baisse du QI n'est certainement pas un hasard pour que ces gens profitent d'un bonheur éphémère, superficiel et vide de sens, le foot n'a rien d'intelligent, c'est juste une balle et des singes tapant dedans, un sport de primitif, d'animaux se battant pour obtenir une victoire...bref je ne reconnais aucun soupçons d'humanité là-dedans, ce monde commence à me faire perdre patience, beaucoup de peine, j'ai longtemps résister mais il semblerait qu'il soit trop tard, il est trop tard pour réveiller ces gens qui de toutes manières préféreront "se vider le cerveau", car ils ont "une pensée trop complexe" et qu'ils "en ont rien à faire du reste", je pense qu'il n'y a rien à ajouté, ces gens sont des lobotomisés du bulbe, ils ne pensent plus par eux-même, la violence de la société les obligent à s'évader, à se soumettre au dicdact de la sainte croissance, au dicdact du marché et de la sainte
productivité infinie, ils ne réfléchissent plus, en fait ils ne prennent plus le temps de le faire.

En conclusion il faut continuer de se battre via l'information, la révélation  des scandales, l'éveil des consciences, mais en fait quand on y réfléchit un peu on s'aperçoit qu'il est quand même bien plus simple de se soumettre au système et d'éteindre son cerveau, alors est-ce une cause perdue ? est-ce que l'humanité court à sa perte ? 

La réponse est qu'il y a de grande chance que nous sombrions dans la plus profonde des stupidités, la plupart des grands chercheurs, scientifiques, politiciens, ingénieurs et génies du siècle passé disparaissent ou vont disparaître , que nous reste-il de ce que nous avions construit ? La société de la connaissance, du savoir et de l'intelligence s'effondre pour laisser place à une barbarie, une sauvagerie de l'ignorance, de l’illettrisme, de la stupidité aveugle.

Avons-une ne serait-ce qu'une chance d'inverser la tendance de cette courbe ? Je l'ignore, mais de nos jours les polymathes se font rares, qui lit encore 100 livres par mois ? QUI n'en lit ne serait-ce 1 seul par mois ???

C'est une catastrophe, tous les domaines sont vérolés par l'incompétence et la débilité profonde, c'est un désastre et on nous vend du pain et des jeux pour masquer la décadence et la violence ambiante, triste époque que la notre.

 

Rarement, il m'a été donné de voir quelqu'un qui a encore une certaine lucidité sur notre monde contemporain.

Le seul point positif de cette coupe gagnée, c'est que l'espace d'un très court instant, des gens d'horizons différents et d'opinions différentes, ont su faire fi de leurs différences pour s'unir de manière indifférenciée en tant que Nation. Et qu'ils ont eu le sentiment d'être heureux.

Mais il est plus que regrettable, il est navrant, que pour des causes autrement plus importantes, tous ces gens ne sachent pas s'unir. S'il sont "unis" ici, c'est seulement hélas pour des raisons passionnelles et émotionnelles, ce qui montre l'état psychologique d'aliénation de la population française. Ce sont des enfants. Pour le football oui, mais pour sauver leur sécurité sociale, leurs services publics, le droit du travail, et la France même, non.

Nous sommes en train d'involuer, c'est à dire le contraire de l'évolution. Il y a un micro-éveil d'une minorité d'individus, notamment grâce à Internet, mais la cybertronique et l'instruction contemporaine pitoyable sont en train de faire régresser la jeunesse, d'anéantir psychiquement les nouvelles générations.

Comme vous l'avez dit si justement, "les faibles d'esprit se sont reproduits en masses et maintenant nous sommes une minorité".

Nous allons vers le pire. Nous allons descendre de plus en plus. Et à chaque fois que nous penserons avoir touché le fond, nous découvrirons avec horreur ensuite qu'il n'y en a pas : il n'y a aucune limite aux forces dégénératives du Mal et de la perversité, si ce n'est celle du Ciel de mettre un terme à cette civilisation de vipères.

Je ne dis pas qu'il n'y aura pas encore des jours heureux, mais que ceux-ci sont comptés, et que l'inexorable pire arrive. Et il va être multiforme, effroyable, et épouvantable.

En complément sur Football :

En complément sur Vox Plebiea :

En complément sur peuple :

   

Mardi 3 Juillet 2018 - News # 9506 

Dette : Une Bombe à Retardement ? Avec Charles Gave :

Une vidéo à ne pas rater, ne serait-ce que pour la question de la consommation générée par les investisseurs locaux de la dette française qui n'existent pas : un point rarement abordé dans les vidéos d'économie.

La où je ne suis pas d'accord avec Charles gave, c'est lorsqu'il dit qu'il faut, pou relancer la croissance, une politique favorable aux entrepreneurs. Non ! : il faut une politique favorable aux consommateurs, parce-que ce sont eux qui font la croissance. 70% du PIB d'une nation, c'est la consommation des ménages. CQFD. Il faut donc se concentrer sur toutes les mesures qui permettent une augmentation des salaires, et une baisse des taxes et des impôts pour les particuliers (hormis pour els riches et les très riches). C'est du bon sens, mais nos traîtres et incompétents de politiciens ne comprennent même pas cette notion basique. De même, supprimer l'impôt sur le revenu (hormis pour els riches et les très riches) est une nécessité vitale, à la fois pour relancer la croissance, mais aussi bien sûr pour permettre à chacun de vivre décemment, de faire vivre correctement tous les membres de son foyer. Et supprimer l'impôt sur le revenu n'est possible qu'en faisant une chasse implacable à l'évasion et à la fraude fiscale qui représente 300 milliards d'euros par an de manque à gagner pour l'État Français !!!

À voir !

En complément sur dette :

En complément sur Charles Gave :

En complément sur fraude fiscale :

   

Dimanche 24 Juin 2018 - News # 9295 

 

Énorme : Emmanuel Macron met une main au cul du DJ homosexuel lors de la déjantée et dégénérée fête de la musique à l'Élysée :

Cette photographie semble tirée d'une vidéo
(voyez la fine barre rouge de progression en bas de l'image)

Incroyable ! Aucune limites !

Un signe de la fin de la France...

Bientôt, comme sous l'Empereur romain Caligula, par manque d'argent les femmes des sénateurs et des députées se prostitueront à l'Assemblée même. Je sais, j'exagère, mais avouez quand même qu"on en prend le chemin... : l'État est déficit chronique, la dette souveraine est abyssale, nos politiciens sont corrompus, incompétents et traîtres, et leurs moeurs malsaines et perverses. On ne pas quand même dire qu'on va vers une amélioration des choses, il faut quand même pas déconner.

En complément sur Macron :

En complément sur homosexualité :

En complément sur Élysée :

En complément sur énorme :

En complément sur incroyable :


Vendredi 22 Juin 2018 - News # 9258 

Grèce : les ministres des Finances de la zone euro signent un dernier accord qui met fin à la crise de la dette. Après huit années de crise, ce texte prévoit qu'Athènes quitte la tutelle de ses créanciers, le 20 août prochain. Voir [ici] ().

En complément sur Grèce :

En complément sur dette :

     

Mercredi 20 Juin 2018 - News # 9220 

Vincent Brousseau décrypte l'économie - n°2 - "Le déclin de l'euro se dessine" :

Sommaire :

00:07 Doit-on craindre une sortie de l'Italie de l'euro ?
01:55 Pourquoi les allemands devraient sortir de l'euro, cette monnaie ne convient-elle pas à leur économie ?
04:54 Le déclin de l'euro n'est-il pas en train de se dessiner ?
13:08 Certains laissent entendre que la dette Target de l'Italie n'en serait pas une ?
20:44 Pourquoi l'euro est-il comme il est ?

Une vidéo passionnante sur l'Euro, le système Target2, et la BCE.

Didactique et clair.

Une réussite!

À voir !

En complément sur Vincent Brousseau :

En complément sur économie :

En complément sur Target2 :

En complément sur BCR :

 

Lundi 18 Juin 2018 - News # 9140 

 

Musique débile : "Chupa Chups" (Lollipop par The Chordettes) à cappella multi-pistes :

Ou comment perdre son temps avec des conneries... 

En complément sur musique :

En complément sur cappella :

En complément sur débile :

   

Dimanche 10 Juin 2018 - News # 8992 

Francis Lalanne : "Tout est fait aujourd'hui pour être placé sous la dictature bancaire" :

Francis Lalanne n'a pas toujours été aussi pertinent : lors des dernières élections législatives, il a accusé Dieudonné d'être un terroriste...

Mais ici, il parle vrai, au point même où un journaliste fronce les sourcils, ne comprenant pas ce que Francis Lalanne veut dire lorsqu'il parle du fait qu'il est immoral de prêter de l'argent qu'on a pas.

Ça en dit long sur le niveau des journalistes..., qui croient toujours, comme pas mal de citoyens, que les banques prêteraient de l'argent aux gens et aux entreprises (alors qu'elles le créent ex-nihilo). Il y a manifestement encore un énorme travail d'éducation populaire à réaliser. Ça tombe bien : il y a tout sur ce site pour se déniaiser en ce sens. 

À voir !

En complément sur banque :

En complément sur bancaire :

En complément sur dictature :

En complément sur dette :

En complément sur Francis Lalanne :


Dimanche 3 Juin 2018 - News # 8846 

Pas de partage de la dette au sein de la zone euro, prévient Angela Merkel. Voir [ici] ().

Logique.

Et c'est cela qui va permettre la destruction de la zone Euro et de l'Union Européenne. 

En complément sur Angela Merkel :

En complément sur dette :

En complément sur zone euro :

   

Vendredi 1er Juin 2018 - News # 8824 

Taux d'intérêt de la dette souveraine : Après l’Italie … Le risque en Espagne explose. Voir [ici] ().

En complément sur dette souveraine :

En complément sur Italie :

En complément sur Espagne :

   

Dimanche 27 Mai 2018 - News # 8679 

 

Mise en esclavage des États et des peuples : "Le Système dette", une conférence d'Éric Toussaint :

SYNOPSIS :

etika, ATTAC Luxembourg, l’ASTM et les Amis du Monde Diplomatique Luxembourg avec le soutien de neimënster ont le plaisir de vous présenter la conférence :

Le Système dette, jeudi 3 mai 2018 à 18h30 en présence de Éric Toussaint.

De l’Amérique latine à la Chine en passant par la Grèce, la Tunisie et l’Égypte, la dette a été utilisée comme une arme de domination et de spoliation.

Le recours à l’endettement extérieur et l’adoption du libre-échange constituent à partir du XIXe siècle un facteur fondamental de la mise sous tutelle d’économies entières par les puissances capitalistes.

La Grèce des années 2010 est un exemple supplémentaire d’un pays et d’un peuple privés de liberté sous le prétexte de rembourser une dette illégitime.

Cette dictature de la dette n’est pas inéluctable. En deux siècles, plusieurs États ont annulé leurs dettes avec succès. L’auteur analyse les répudiations réalisées par le Mexique, les États-Unis, Cuba, le Costa Rica et la Russie des soviets. Il met en lumière et actualise la doctrine de la dette odieuse.

Ce récit captivant donne les clés indispensables pour comprendre la mécanique implacable de la dette et l’évolution du monde capitaliste au cours des deux derniers siècles.

Présentation de l’orateur : 

Éric Toussaint, historien et docteur en sciences politiques des universités de Liège et de Paris 8, est porte-parole du CADTM international(Comité pour l’abolition des dettes illégitimes) et membre du Conseil scientifique d’ATTAC France.

Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages dont Bancocratie (Éditions Aden).

Il a coordonné les travaux de la Commission pour la Vérité sur la dette publique de la Grèce créée le 4 avril 2015 par la présidente du Parlement grec. Cette commission a fonctionné sous les auspices du parlement entre avril et octobre 2015. Suite à sa dissolution annoncée le 12 novembre 2015 par le nouveau président du parlement grec, l’ex-Commission poursuit ses travaux et s’est dotée d’un statut légal d’association sans but lucratif.

Son dernier ouvrage "Le système dette" a été salué par la presse :

- Éric Toussaint revient sur l’histoire de l’endettement des pays dits « naissants » et explique le lien de subordination qui en découle au détriment des peuples. Politis.

- Accessible au grand public, cet ouvrage éclaire l’histoire des pays de la périphérie à la lumière de l’exploitation de leurs dettes extérieures par les puissances occidentales alliées au capitalisme financier. L’Humanité

- Enrichi par des documents d’archives et des comptes rendus officiels des échanges entre responsables politiques de tous bords et de tous pays, Le Système dette est une plongée historique qui montre que la lutte contre les « dettes odieuses », illégitimes, illégales et insoutenables n’est pas un combat naissant. Libération.

Une conférence de premier ordre, qui nous apprend beaucoup de choses nouvelles sur la mise en place des dettes souveraines par des stratagèmes iniques de banquiers et d'États occidentaux déloyaux, et leur possibles répudiations en tant que "dette odieuses".

Éric Toussaint a une expérience et une connaissance historique immenses en matière de dette, cette conférence vous en convaincra : il est super sérieux et crédible, et il est vraiment passionnant à écouter.

Un must incontournable, à ne surtout pas rater, et à voir entièrement !

En complément sur Éric Toussaint :

En complément sur dette :

En complément sur capitalisme :

En complément sur esclavage :

 

Mercredi 23 Mai 2018 - News # 8602 

Étonnant : La pyramide de la dette : une façon originale de faire honte aux débiteurs en Russie. Voir [ici] ().

Une bonne idée basée sur l'humiliation...

Par contre, lorsqu'on ne peut objectivement pâs payer (contrairement à ces riches), c'est la merde... 

Dans le même genre, voyez "Les sociétés de recouvrement prospèrent en Espagne et humilient volontairement les débiteurs", [ici] ().

En complément sur étonnant :

En complément sur dette :

En complément sur débiteur :

En complément sur pyramide :

En complément sur humiliation :


Mercredi 23 Mai 2018 - News # 8593 

L'Union Européenne demande à l'Italie "une réponse crédible" sur sa dette publique. Voir [ici] ().

Les européistes commencent à flipper, c'est très bon signe. 

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Italie :

En complément sur dette :

En complément sur européisme :

 

Vendredi 18 Mai 2018 - News # 8483 

Spoliation des citoyens au profit d'intérêts privés : Engie et ses très chers actionnaires : depuis 2009, Engie a versé 27,55 milliards d’euros de dividendes. Voir [ici] ().

Pour mémoire, Engie est anciennement GDF Suez...

En clair : les français sont rackettés par Engie qui distribue cette manne aux actionnaires.

Vous vous rendez comte des sommes ?

Elles pourraient servir à la collectivité : par exemple supprimer l'impôt sur le revenu des plus pauvres et de la classe moyenne. Pour mémoire, le total du produit de l'impôt sur le revenu est de 41 milliards d'Euros. Et chose ironique, le service de la dette est aussi de 41 milliards d'Euros. Et après, il y a encore des cons qui pensent que l'on paie des impôts pour construire des routes et des hôpitaux...

Bref, comme vous pouvez le constater, il existe des solutions relativement faciles à mettre en oeuvre pour sortir le peuple de sa misère, et assurer à tous une existence décente. En plus, cela vivifiera considérablement l'économie, apportera du chiffre d'affaire aux entreprises, fera baisser le chômage, augmentera le volume des cotisations ce qui réduira le déficits de la sécurité sociale, augmentera le volume de TVA collectée ce qui réduira le déficit budgétaire de l'État, etc, etc., etc...

Enculés de traîtres et d'incapables de politiciens de merde !

En complément sur spoliation :

En complément sur dividende :

En complément sur actionnaire :

   

Lundi 7 Mai 2018 - News # 8269 

"Dettes : nos enfants paieront ?" avec Jacques Sapir :

Mais Jacques, bougre d'idiot, après toutes tes études et analyses tu n'as toujours pas compris que ces 40 milliards il ne faut pas les dépenser via l'État dans les divers ministères, mais les remettre directement au peuple en supprimant l'impôt sur le revenu de 90% des gens ?

Pas d'argent = pas d'achat, pas de dépenses = pauvreté = économie anémiée. Tout le monde est perdant.

Argent dans les poches des français = achats et dépenses = abondance pour tous = carnets de commandes des entreprises et commerces remplis = plus de chiffre d'affaire = plus de taxes + embauches  + plus de cotisations + plus de profits. Tous le monde est gagnant.

Et, en plus, la vitesse de circulation de la monnaie augmente.

La solution est pourtant simple bordel.

Le problème ensuite, c'est l'attraction-accumulation et la fuite des capitaux en dehors du système réel : il faut prendre des dispositions fiscales pour ne pas permettre aux profits de sortir de l'économie réelle et aller se placer dans le casino de la bourse.

Si, au final, on a : suppression de l'IR + bonne vitesse de circulation de la monnaie + pas de fuite, alors on a un système vertueux, une économie florissante où chacun peut vivre décemment.

Pense y !

En complément sur dette :

En complément sur Jacques Sapir :

     

Samedi 5 Mai 2018 - News # 8236 

 

L’Iran supprime le dollar de ses paiements, 7 jours plus tard Israël veut lui déclarer la guerre...

Vous avez vu que Israel menace depuis quelques jours l'Iran de bombardements massifs pour l'empêcher de reprendre son programme nucléaire. Mais vous devez mettre cette information au bout pour comprendre vraiment ce qui se trame :

"Iran switches from dollar to euro for official reporting currency. Iran will start reporting foreign currency amounts in euros rather than U.S. dollars, state media said on Wednesday as part of the country’s effort to reduce its reliance on the U.S. currency due to political tension with Washington ... Central Bank governor Valiollah Seif said last week that Supreme Leader Ayatollah Ali Khamenei had welcomed his suggestion of replacing the dollar with the euro in foreign trade, as the “dollar has no place in our transactions today”. Tehran has been trying for years to move away from the dollar, although much of the country’s international trade is still conducted in dollars and ordinary Iranians use them for travel and savings", lire Reuter [ici] ().

Le problème pour la Fed américaine n'est pas tant l'Iran mais le fait que maintenant la Chine, la Russie (et tous ses Etats amis), la Serbie et maintenant l'Iran auquel il faut ajouter la Turquie, ont commencé leur désengagement du dollar, c'est à dire demander des Euros en paiement de leurs pétrole, biens et services, et du coup la demande pour le dollar se prend un coup de marteau sur la tête.

Et, oh hasard, oh malice des Dieux (juifs), Israel menace de déclarer la guerre à l'Iran. Ce qui va permettre d'arrêter l'hémorragie pendant un temps. Les traders de matières premières n'attendent que cela car le prix du pétrole partira flirter avec le ciel.

D'ailleurs deux F-15 israeliens remplis d'électronique ont bombardé les positions iraniennes voici 4 jours ont bombardé les postes Iraniens en Syrie (le 122 raid israelien) et maintenant Tel-Aviv s'attend à la vengeance pour tous les morts : "Israel Braces for Iranian Retaliation for Syria Strike – but War Isn’t Inevitable. There could be a lull before Lebanon's May 6 election and the Americans' May 12 decision on the Iranian nuclear deal, but revenge could come from Lebanon, Syria, Iran or further afield" lire [ici] () le quotidien israelien Haaretz pour vous en assurer. 

Mais dans tous les cas, sachez que les Etats-Unis ont ABSOLUMENT besoin d'une guerre pour faire un défaut de paiement sur leur dette qui est devenue irremboursable.

Source : Pierre Jovanovic ().

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur Iran :

En complément sur Dollar :

   

 


Jeudi 26 Avril 2018 - News # 8050 

« Inquiétant. Les investisseurs vendent les dettes d’États sauf… les assureurs ! » L’édito de Charles Sannat. Voir [ici] ().

En clair, le marché n'a plus confiance dans les obligations de dettes souveraines (parce-qu'il sait qu'elles ne seront pas remboursées), alors c'est la BCE qui s'y colle... : ça s'appelle monétiser la dette, et c'est le début de la fin.

Plus le temps va passer, plus le bilan de la BCE va s'alourdir. Et c'est le serpent qui se mort la queue parce-que les États vont devoir éponger son bilan qui est plombé par leurs propres dettes souveraines... Mais pour renflouer le bilan de la BCE, les États sont obligé d'émettre à nouveau des obligations puisque les États n'ont pas d'argent. Vous voyez le topo ? C'est complètement démentiel ! : il n'y a aucune solution, aucune porte de sortie, c'est un cercle vicieux mortel.

En complément sur dette :

En complément sur inquiétant :

En complément sur Charles Sannat :

   

Samedi 21 Avril 2018 - News # 7940 

 

59 % de la dette publique est illégitime et vient de cadeaux fiscaux et d’intérêts. Voir [ici] ().

En complément sur dette :

En complément sur illégitime :

     

Mardi 17 Avril 2018 - News # 7806 

La dette mondiale vient d'atteindre l'effarant montant de 237.000 milliards de dollars :

En complément sur dette :

En complément sur effarant :

     

Mercredi 11 Avril 2018 - News # 7639 

Dorlotée par la finance, la dette verte fête ses dix ans et continue à grandir. Voir [ici] ().

"Nous sommes loin désormais du phénomène de mode, il y a une dynamique mondiale vertueuse qui pousse tout le monde vers le vert et la demande des investisseurs est phénoménale", estime auprès de l'AFP Frédéric Gabizon, responsable pour le marché obligataire chez HSBC. Mais quel foutage de gueule ! C'est la cupidité le moteur de cet engouement.

Et puis 90.000 milliards de dollars sur les quinze prochaines années uniquement pour les nouvelles infrastructures vertes, c'est un montant colossal qui ouvre les appétits...

En complément sur dette :

En complément sur spéculation :

En complément sur investissement :

   

Mardi 10 Avril 2018 - News # 7616 

Économie et finance : la France émet 10% de sa dette en titres indexés sur l’inflation : si les prix dérapent, c’est la ruine assurée. Voir [ici] ().

C'est rassurant... 

En complément sur économie :

En complément sur dette :

En complément sur ruine :

En complément sur faillite :

 

Jeudi 29 Mars 2018 - News # 7314 

Escroquerie du système bancaire : le mur de la dette, expliqué par Gérard Foucher :

Beaucoup de choses justes sur le terrible monde dans lequel nous vivons.

À voir !

En complément sur dette :

En complément sur escroquerie :

En complément sur FMI :

En complément sur banque mondiale :

 

Jeudi 8 Mars 2018 - News # 7026 

Système monétaire actuel : "La Fin d’un Système de Monnaie Dette" - Par Olivier Delamarche et Philippe Béchade :

Leur deuxième intervention "Refondation, Nos Scenarii" :

SYNOPSIS :

Présentation de Olivier DELAMARCHE, Économiste, membre fondateur des Econoclastes, Chroniqueur, rédacteur de la lettre « Le Delamarche », Dirigeant de Triskelion wealth Management.

En tandem avec Philippe BÉCHADE Président des « Econoclastes » ; Chroniqueur actualité macroéconomique, Rédacteur en Chef de la Chronique AGORA.

À voir absolument !

Le but des banques centrales n'est pas de contrôler l'inflation ou de faire redémarrer l'économie mais de permettre à leurs amis ploutocrates de continuer à spéculer et à s'enrichir ! Qu'on se le dise !

À noter les remarques fort intéressantes sur le Bitcoin vers la fin de la deuxième partie. Ne les ratez pas : vous comprendrez pourquoi il ne faut pas investir ou utiliser de crypto-monnaies.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur Philippe Béchade :

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

En complément sur dette :


Vendredi 23 Février 2018 - News # 6920 

 

Dette et création monétaire : "3 minutes pour comprendre : le pouvoir des Banques" par Vincent Lapierre :

Court, synthétique, et précis. Un must !

À voir !

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

En complément sur banque :

 

En complément sur Vincent Lapierre :


Jeudi 22 Février 2018 - News # 6913 

Plus l'indice est bas, plus la corruption est grande.

 

La BBC révèle que Paul Biya, Président de la République du Cameroun, aurait dépensé 90 milliards de Francs CFA pour ses voyages... Voir [ici] ().

Il faut savoir en plus qu'on estime aujourd'hui que les avoirs en Suisse des dirigeants africains équivaut à la dette africaine.

Des millions de gens maintenus dans la misère pour la fortune de quelques uns. C'est démentiel...

En complément sur Afrique :

En complément sur dément :

     

Lundi 5 Février 2018 - News # 6604 

Politique & éco n° 157 : Pierre Jovanovic : La France, une république bancaire :

SOMMAIRE :

1. Les dessous de l’économie avec Natasha Königsberg

2. La France une république bancaire.
Olivier Pichon reçoit Pierre Jovanovic journaliste économique.

A. Des nouvelles de nos amis banquiers.
- Retraités : le coup de massue de Macron.
- Quand Bernard Arnault parle de l’irrationalité des marchés et de la folie mondiale.
- Hommage de Pierre Jovanovic à Jean-Christophe Mounicq.
- Les intérêts négatifs sur les bons du trésor à 10 ans.
- Le cancer des taux négatifs s’étend sauf pour les USA où ils restent positifs.
- Quand les banques payent pour éviter les procès, c’est en France : JP Morgan, BNP.
- Manipulation des taux de changes et association de malfaiteurs.
- Fake news les vraies : manipulation des comptes et faux bilans.
- Bruno Lemaire et la suppression des la garantie d’état sur les assurances vies.
- La conspiration des Enarques.
- Les comptes de la CGT révélés par le Cri du Contribuable, les banques, gros annonceurs du journal l’humanité.
- Les Saoudiens ont-ils financé la BCE en décembre 2017 pour lui permettre de boucler son bilan ?
- Qui paye commande. Le Katar exempté d’impôts en France.
- Faux bilans, fausses nouvelles, fausse monnaie... fausse blonde !

B. Inquiétudes sur l’économie mondiale, les Français à la peine.
- Da Gong agence de notation chinoise (source Reuters) dégrade la note américaine.
- Baisse du dollar conséquence de la dette US.
- Remontée consécutive de l’Euro, d’où baisse des prix  à l’importation, pas d’inflation possible bien que recherchée par la politique de la planche à Billet.
- Le pétrole de même, les français ne bénéficieront pas de la baisse.
- Quant la presse régionale se révolte contre  «  la voix de son maître ».le cas de La voix du Nord.
- Europe 1 en déclin mais que fait P. Cohen ? RTL résiste grâce à Gerra et Zemmour.
- Rencontres avec les lecteurs et les téléspectateurs, l’exemple des signatures à Soisson.
- Difficultés sociales en chaîne, les retraites payées en retard, les pensions de réversion de même.
- Prisons les véritables raisons de la crise ne sont pas évoquées, les droits de l’homme et l’islamisme. La ministre à la retraite !
- Embellie sur l’emploi VS liste des licenciements établie par P. Jovanovic.
- Discussion sur le cas Nutella, signe de pauvreté et /ou d’ensauvagement de la société ?
- Mesquineries d’état sur les cartes d’identité.
- Même les funérariums sont en faillite !

Une note funèbre pour conclure mais pour Pierre Jovanovic il y a une vie après la mort.

Source : TV Libertés.

En cours d'évaluation...

C'est pire que tout ce qu'on peut imaginer !

À voir absolument !

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur TV Libertés :

     

Dimanche 4 Février 2018 - News # 6576 

 

Contre l'arnaque de la fausse monnaie créée par les banques privées par l'octroi de crédits : en Suisse, l'initiative monnaie pleine :

Les gens croient que les banques leur prêtent de l'argent... Que neni ! Pour pouvoir prêter quelque chose, encore faut-il le posséder. Ici, les banques ne possèdent pas l'argent qu'elles vous octroient par le crédit, ni n'utilisent l'argent des autres déposants : elle créent l'argent exe-nihilo (à partir de rien), par une simple écriture comptable.

Ainsi, ce ne sont pas les dépôts qui font les crédits, mais l'inverse : ce sont les crédits qui font les dépôts. Dans le monde, plus de 97% de l'argent en circulation est de l'argent-dette : c'est de l'argent qui a été créé par l'octroi de crédit, c'est-à-dire par une simple opération d'écriture comptable. C'est du faux monnayage légalisé.

L'initiative monnaie plaine : une révolution citoyenne majeure !

En complément sur initiative monnaie pleine :

En complément sur monétaire :

En complément sur monnaie :

En complément sur crédit :

En complément sur Suisse :


Samedi 27 Janvier 2018 - News # 6446 

Dette, et crise économique en cours : des signaux de krach financier en provenance de Davos, des États-Unis et d’Europe. Voir [ici] ().

En complément sur dette :

En complément sur crise :

En complément sur krach :

En complément sur Davos :

 

Vendredi 26 Janvier 2018 - News # 6420 

France : la commission des finances dénonce une gestion opaque de la dette au seul profit des acteurs financiers. Voir [ici] ().

Les banques, les hedge funds, et les riches spéculateurs, s'empirent continûment pendant que le peuple se meurt lentement...

Ce monde est navrant. Et beaucoup de choses iniques sont rendus possibles à cause de nos traîtres de politiciens appuyés par nos médias de merde.

En complément sur dette :

En complément sur france :

En complément sur spéculation :

   

Mercredi 24 Janvier 2018 - News # 6375 

Dette, crédit, emprunt, banques, taux d'usure, et surrendettement : "Morts à crédit" :

SYNOPSIS :

Dans une société d'abondance où la tentation et la frustration sont omniprésentes, les techniques sont toujours plus subtiles pour attirer les consommateurs dans le piège des emprunts faciles.

Avec la crise financière de 2008, le surendettement a de nouveau augmenté en Europe.

Des victimes de la spirale du surendettement témoignent : 

Des associations comme Crésus en France viennent en aide aux personnes surendettées, souvent isolées et aux vies brisées. 

En Espagne, des citoyens mènent des actions collectives pour combattre les expulsions massives de familles, harcelées par leurs créanciers.

Cette enquête sur la spirale infernale du crédit est aussi instructive qu'inquiétante. Elle repose sur des témoignages forts de victimes de surendettement en France, en Allemagne et en Espagne. Jean-Louis Kiehl, président de l'association de lutte contre le surendettement Crésus, ainsi que des économistes et des sociologues allemands analysent bien le phénomène.

"Notre intérêt en tant que prêteur n'est pas d'endetter les gens parce-que à ce moment la l'argent qu'on prête on le retrouvera pas et on aura une perte au bout" dixit Vincent Mourix, Directeur Crédit France du Crédit agricole. Encore faudrait-il pour prêter que vous possédiez cet argent... On ne peut pas prêter quelque chose qu'on a pas Escroc ! Ce ne sont pas des prêts mais des crédits : vous créez l'argent ex-nihilo, c'est juste une écriture comptable, et vous terrassez des familles en leur imposant de rembourser quelque chose qui n'a pas d'existence propre. C'est inique !

Des prêts à 1223,6 % de taux d'intérêt annuel !!!

Et cela existe vraiment...

Pour 100 euros de crédit,
vous devez rembourser 1223 Euros au bout d'un an !


Ahurissant !

Quand aux sociétés qui font de l'usure, il faut les fermer, purement et simplement. Mais comme toujours, nos traîtres de politiciens ne font rien...
 

Tout montre qu'au niveau bancaire, les citoyens doivent reprendre le contrôle absolu. Le monde de la finance doit être entièrement revu et encadré strictement. Quand à la création monétaire, elle doit devenir une exclusivité des banques nationales placées sous la supervision des peuples.

Un documentaire de premier ordre, parce-que bien clair, didactique et profondément humain.

Un petit must.

À voir absolument !

En complément sur dette :

En complément sur crédit :

En complément sur emprunt :

En complément sur banque :

 

Lundi 22 Janvier 2018 - News # 6336 

Dettes, emprunts, et crédits : en s’organisant collectivement, les personnes endettées peuvent exercer un rapport de forces contre les créanciers. Voir [ici] ().

En complément sur dette :

En complément sur emprunt :

En complément sur crédit :

   

Lundi 22 Janvier 2018 - News # 6324 

Spoliation des États et des peuples par la dette par des banques privées traîtresses : les Lois des finances du 3 janvier 1973 (« loi Pompidou-Giscard » ou encore « loi Rothschild ») et de 1999 :

En complément sur 3 janvier 1973 :

En complément sur Rothschild :

En complément sur traître :

En complément sur dette :

 

Mercredi 17 Janvier 2018 - News # 6210 

Agriculteurs, industrie agroalimentaire, et grande distribution : "Produits laitiers : où va l’argent du beurre ?" - Cash investigation :

SYNOPSIS :

Fort de 4 000 références, le marché des produits laitiers est évalué à 27 milliards d'euros par an en France. Mais alors que les profits des géants du lait n’ont jamais été aussi élevés, le nombre d’éleveurs français en situation de crise n’a jamais été aussi important. En 2016, 10 000 producteurs de lait auraient ainsi mis la clé sous la porte quand d'autres croulent sous les dettes. L'équipe de Cash Investigation a enquêté sur le n° 1 mondial du secteur, Lactalis ainsi que sur la grande coopérative française Sodiaal – maison mère de Yoplait et de Candia.

 

Corruption du monde des affaires et déliquescence des "élites" économiques et politiques : vous pensiez avoir tout vu ? Et bien détrompez vous...

Avec cette enquête admirable, on atteint des sommets.

La cupidité sans fin, le mensonge, la corruption, le déni de la Loi, et l'incompétence, ont pris le pouvoir en France.

Comment la société Lactalis se permet-elle de ne pas déposer ses comptes alors que c'est une obligation légale ?! Que fout le ministre de l'agriculture Stéphane Travert ? Rien ! Personnellement, j'enverrai immédiatement la police arrêter Emmanuel Besnier et déposerai une saisie sur le compte bancaire de Lactalis afin de saisir les sommes des amendes prévues par la loi, c'est-à-dire 2% du chiffre d'affaire par jour de retard de non dépôt des comptes. Travert = c'est un pervers qui fait tout de travers, et qui ne bouge pas son cul. Il ne défend pas la loi, le droit, et la république. C'est une guimauve incompétente qui a démissionné, et donc qui fait le jeu du grand capital et des escrocs au détriment des agriculteurs. Il sape l'autorité de l'État, et encourage dès lors les comportements délictueux de criminels en col blanc, et même de fonctionnaires et de serviteurs de l'État comme l'infâme juge du tribunal de commerce de Laval, Michel Peslier, qui est juge, et partie... Incroyable ! Et le ministre Travert ne réagit même pas !  

Sodiaal, une coopérative au bénéfice des producteurs de lait vraiment ? Qui achète aux producteurs 1000 litres de lait pour en moyenne 273 Euros alors que cela coûte 340 Euros aux producteurs ! Mais quel foutage de gueule ! Mais quel mépris !

Et tout cet argent que Sodiaal accumule dans la holdding Sodiaal International : 526 millions d'Euros !!! Alors que les producteurs de lait sont en train de crever partout en France !?

RIEN ne justifie un pareil montage de holdings et de sociétés pour Sodiaal, avec même une filiale installée dans le paradis fiscal du Luxembourg ! On rêve ! Mais non c'est réel ! Ahurissant !

Il y a manifestement des administrateurs de Sodiaal qui ont trahi la coopérative et les producteurs de lait, et qui sciemment ont manoeuvré pour extirper la majorité des profits en montant un système complexe de holdings injustifié et injustifiable. C'est de l'escroquerie pure et simple.

Ainsi, il y a manifestement chez Sodiaal un permanent détournement et abus de biens publics par des dirigeants pervers et traîtres.

De même, comment les américains ont-ils pu rentrer au capital de Yoplait alors que c'est une entité émanant de la coopérative Sodiaal ? Et ils ont 51% des parts en plus ! Qui est le traître leur ayant vendu 49% des parts ??? Hallucinant !

Soyons clairs : les producteurs se sont faits roulés dans la farine. Il est impératif qu'ils reprennent la direction et le contrôle de leur coopérative, et qu'ils dissolvent toutes ces sociétés inutiles de merde dont la vocation même est de détourner l'argent du lait à leur détriment.

Quand au président de Sodiaal, Damien Lacombe, c'est un enculé qui passe son temps à noyer le poisson. Ce salaud se fout de la gueule du monde. Ne vous fiez pas à son attitude : c'est un comédien et objectivement un traître aux producteurs. Il n'est pas incompétent : il sait ce qu'il fait, mais il prend des airs de neuneus et use de son accent du terroir pour mieux tromper son monde. C'est un malin pervers et sournois qui poignarde ses membres dans le dos. Terrible ce type...

Enfin, même si l'enquête part à la fin sur un peu autre chose (la pollution induite par l'élevage intensif en Nouvelle-Zélande), l'affaire du changement par le gouvernement du barème des seuils de pollution est indubitablement du foutage de gueule, une opération d'intoxication du public par le lobby laitier. Ça revient à casser le thermomètre pour qu'on ne voit pas que le malade a la fièvre, c'est scandaleux.

Notre époque est vraiment abominable. Tout devient mensonge et tromperie, c'est absolument épouvantable.

Une enquête terrible, un must incontournable !

Vous allez êtres révoltés légitimement !

À voir absolument !

À ne rater sous aucun prétexte !

 

[MAJ du 19 Janvier 2018] :

Il existe une campagne citoyenne de boycott adressée à Lactalis. Voir [ici] () (Pour plus d'informations, voir [ici] () et [là] ()).

N'achetons plus les produits de ces enculés !

En complément sur agriculture :

En complément sur agroalimentaire :

En complément sur grande distribution :

En complément sur lait :

 

Mardi 9 Janvier 2018 - News # 6086 

Conférence sur les dettes illégitimes à Belgrade par Éric Toussaint à la faculté de philosophie de l'université de Belgrade (Serbie), le 6 octobre 2017 :

Une mini-conférence de synthèse tout à faire remarquable, car très simple et bien didactique.

À voir absolument pour s'initier aux concepts de dettes illégales, illégitimes, odieuses, et insoutenables !

En complément sur dette :

En complément sur emprunt :

En complément sur crédit :

En complément sur FMI :

En complément sur Banque Mondiale :


Samedi 30 Décembre 2017 - News # 5917 

La crise de l'Euro part 02 : Dette privée et balance courante - Heureka #24-2 :

Non évalué.

En complément sur$Euro :

En complément sur Heureka :

En complément sur crise :

   

Samedi 30 Décembre 2017 - News # 5902 

Capitalisme : « L'esclavage moderne par la dette » par Bernard Maris, économiste :

Lisez «Asservir par la dette» : voir [ici] ().

En complément sur capital :

En complément sur dette :

En complément sur esclavagisme :

   

Vendredi 15 Décembre 2017 - News # 5864 

Capitalisme, dette, travailleurs, et communisme : Bernard Friot sur “Vaincre Macron” aux Remue-méninges 2017 de la France insoumise à la Demeurée:

Une belle intervention de Bernard Friot.

Si vous ne comprenez pas ce qu'il raconte, c'est normal : il faut voir plusieurs vidéos de lui pour comprendre le langage et les concepts qu'il utilise.

Seul désaccord avec lui : à mon avis, il dissocie inutilement la propriété patrimoniale et la propriété d'usage dans la mesure où dans la réalité, de manière concrète, celui qui paye ou qui possède commande. Ce que je veux dire c'est que même si c'est une collectivité qui possède la propriété patrimoniale de l'outil de production, ce ne sont jamais en général les travailleurs utilisant l'outil qui en sont les propriétaires d'usage. C'est toujours la collectivité détentrice de la propriété patrimoniale qui décide. Et c'est souhaitable et heureux ainsi, car sinon on se retrouve dans une situation de conflit d'intérêts entre les buts recherchés par la collectivité et les intérêts particuliers de ceux qui utilisent l'outil de production.

L'histoire sociale dans tous les pays du monde a montré à satiété que dès que les travailleurs s'accaparent la propriété d'usage, ils ne servent plus les intérêts de la collectivité, et se comportent comme de petits seigneurs tyranniques, décidant ce qu'il faut faire, et de comment il faut le faire, au mépris de l'intérêt général et du bien commun de la collectivité, pourtant détentrice de la propriété patrimoniale de l'outil. L'éducation nationale en France, "le mammouth", en est à ce titre un exemple criant et tout à fait navrant : ce n'est plus l'intérêt des enfants et l'intérêt de la Nation qui dictent les orientations et les décisions mais la somme des intérêts particuliers des professeurs faisant de ces derniers une sorte d'État dans l'État. À éviter donc.

À voir !

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur capital :

En complément sur dette :

En complément sur communisme :

 

Lundi 11 Décembre 2017 - News # 5805 

La ville de Paris cumulera 6 milliards d’euros de dette fin 2018. Voir [ici] ().

Bravo Anne Hidalgo !

Et qui va payer ? Les parisiens... Comme toujours.

En complément sur budget :

En complément sur dette :

En complément sur Paris :

En complément sur Anne Hidalgo :

 

Dimanche 3 Décembre 2017 - News # 5704 

Racket international : une pratique mafieuse mondialisée de pillage et de dette :

Court mais oh combien pertinent et excellent !

À voir !

En complément sur racket :

En complément sur mafia :

En complément sur pillage :

En complément sur dette :

 

Samedi 25 Novembre 2017 - News # 5615 

Dette des États : la visualisation des 63.000 milliards de la dette mondiale par pays :

Cela n'inclue pas les dettes cachées ni les dettes privées.

Pour en savoir plus (en anglais), voir [ici] ().

En complément sur dette :

       

Lundi 13 Novembre 2017 - News # 5524 

Pierre Jovanovic sur TV Libertés ce 13 novembre : Politique & éco n°148 :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic est l’invité d’Olivier Pichon. 90 minutes de « politiquement et économiquement incorrect » .

1 La fausse monnaie finit toujours par provoquer des catastrophes, dictatures et guerres.
- A la FED un petit nouveau : James Powell venu de Bankers trust.À
-  Sa politique : surtout ne rien faire, la hausse des taux n’est pas  à l’ordre du jour.
- Blythe Masters et la banque des cow-boys. (Bankers Trust)
-Quand la fortune des clients intéresse la Bankers Trust, aux USA, en France c’est la Société Générale qui capte les fortunes en déshérence.
-CIA et banques des accointances fortes.
-Quand la Belgique emprunte à trois mois.
-Mondialisation de la planche à billets.
-Les effets de la facilité monétaire : les boutiques vides, les rues des centres villes désertées, les maisons invendables.- Censure sur Facebook et Twitter : le poison mortel de l’économie mondiale ne doit pas être révélé.
-Les grands mythes sur la monnaie, Faust, Goethe, Dante et...Jacques Rueff.
 -Draghi et la BCE condamnés à continuer les facilités monétaires, prisonniers de la drogue dénommée QE.
-Une politique criminelle, Dante met en enfer un roi fabricant de fausse monnaie.
-Les intérêts de la dette payés par les Français vont aux banques étrangères.
-Les Français vont devoir faire comme les Grecs se défendre pied à pied !

2. La Fausse monnaie une maladie contagieuse.
-Et maintenant l’Arabie Saoudite et l’Algérie !
-Précédents yougoslave, vénézuélien, zimbabwéen.
-214 milliards de Riyals saoudiens injectés dans l’économie saoudienne et à l’extérieur(les dames de Marbella en savent quelque chose !) .
-«  Sans la planche à billet vos traitements ne seront pas payés » le chef du gouvernement algérien aux fonctionnaires.
-La baisse du prix du pétrole en question  plus les dettes algériennes au FMI.
-Risque de révolution consécutif en Algérie., la planche à billet conduit aux révolutions et à la dictature.À
- De quelques analogies avec la révolution française, la faillite de 1797, le redressement bonapartiste et son ministre des finances Martin Gaudin.
- Quelques exemples des villes de provinces visitées les effets délétères de la dépression économique : Besançon. Les vitrines « Potemkine ».
- L’opinion connaît désormais la responsabilité des banquiers !

3. Qui va payer, sanctions judiciaires ou sanctions par le marché ?
-La plus vieille banque italienne en faillite !
- Carrige, ancien mont de piété, fermetures et licenciements.
- Le Crédit Agricole rachète trois autres banques italiennes pour une bouchée de pain.
- Produits toxiques dans les comptes de banques.
- Quelle probabilité de hausse des taux?
- En 10 ans 25% des banques européennes ont fait faillite, source BCE !
- Le mythe de la reprise économique, la bourse dopée par la fausse monnaie.À
- Les retards de paiement se multiplient entre les entreprises, un signe inquiétant.
- Le modèle suisse menacé ,la BNS contrainte d’acheter des actions Apple au lieu de financer l’économie nationale.
- Et pour finir : « Picsou magazine » la liste des condamnations des banques pour malversations, délits d’initiés et autres turpitudes.
À- « Mort au pauvres ! » selon un rapport c’est sur les frais d’incident de compte des petits comptes que les banques gagnent le plus !
-Et « Paradise papers »  une arnaque pour faire mousser la presse ! 

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur TV Libertés :

     

Dimanche 22 Octobre 2017 - News # 5387 

Dette publique : la solution inavouable... Les graphiques de Vittori #42 :

Intéressant...

En complément sur dette :

       

Vendredi 13 Octobre 2017 - News # 5348 

Des «experts» de France Stratégie préconisent que l'Etat devienne copropriétaire de tous «les terrains construits résidentiels» afin de solvabiliser la dette publique... Voir [ici] ().

En bref, il s'agit de nous voler notre maison, notre appartement, etc., pour rembourser la dette.

Dément...


Vendredi 22 Septembre 2017 - News # 5243 

"Qu'est-ce qu'une dette ?" :

En complément sur dette :

       

Jeudi 21 Septembre 2017 - News # 5236 

Olivier Delamarche sur la dette des États-Unis et la situation préoccupante de l'augmentation des défauts de paiements sur les cartes de crédit :

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur dette :

En complément sur États-Unis :

   

Lundi 19 Juin 2017 - News # 4804 

"L’Heure la plus sombre n°82" – Émission du 12 juin 2017. Invités : Alain Soral et Pierre Jovanovic :

SYNOPIS :

Pour ce 82ème numéro de L’Heure la plus sombre, Vincent et Xavier recevaient Alain Soral et Pierre Jovanovic afin de mettre en parallèle la situation grecque et la situation française.

Au sommaire :

Introduction 
1’50 : La Grèce s’appauvrit toujours ! 
5’00 : La trahison de Tsípras 
6’25 : Faire taire Aube dorée à tout prix ! 
10’30 : L’Italie « en marche » aussi ! 
11’40 : La question migratoire 
14’00 : Tsípras et Rothschild 
18’15 : L’alliance de la gauche du travail et de la droite des valeurs ? 
22’10 : Démocratie ou homme providentiel ? 
25’05 : De la crise économique 
26’50 : Machination contre Aube dorée 
30’30 : Sur la sortie de l’euro 
35’35 : La soumission au mal... 
40’35 : ...et à la dette ! 
49’40 : Macron « Jupiter » ? 
53’30 : De la double marginalisation 
56’10 : La critique de Spengler par Soral 
58’00 : Inversion maximale des valeurs 
1’02’00 : Pour le retour du tribun populaire 
1’05’00 : Sur la surenchère des yachts 
1’11’44 : Quelques mots de conclusion... 
1’15’20 : Sairen, « Intérieur », Album Iter Animae, Kontre Kulture Musique

Source : ERFM.

Je n'ai pas encore visionné l'émission, mais compte tenu des intervenants ça devrait être intéressant.

En complément sur L’Heure la plus sombre :

En complément sur Alain Soral :

En complément sur Pierre Jovanovic :

   

 


Samedi 17 Juin 2017 - News # 4755 

Prêts toxiques d'une filiale de la banque française BNP : neuf ans après, la dette de milliers d'emprunteurs explose : près de 5.000 particuliers endettés à vie. Voir [ici] ().

En complément sur BNP :

En complément sur banque :

En complément sur prêt :

En complément sur emprunt :

En complément sur toxique :


Lundi 12 Juin 2017 - News # 4662 

Frédéric Lordon : "Il se forme une situation" :

Logiquement, tout avance de concert. Au moment où Macron est élu, nous découvrons que La Poste enrichit sa gamme de services d’une offre « Veiller sur mes parents » à partir de 19.90€ par mois (plusieurs formules : 1, 2, 4, 6 passages par semaine). Le missionné, qu’on n’appellera sans doute plus « l’agent » (tellement impersonnel-bureaucratique – old), mais dont on verra si la Poste va jusqu’à l’appeler l’« ami de la famille », passe en voisin, boit le café, fait un petit sms pour tenir au courant les descendants, bref – dixit le prospectus lui-même – « maintient le lien social ». Résumons : Pour maintenir le lien social tout court, c’est 19.90€. Et pour un lien social béton (6 visites par semaines), c’est 139.90€. Tout de même. Mais enfin il y va du vivre ensemble.

En 1999, des lignards d’EDF en vacances et même en retraite avaient spontanément repris du service pour rétablir le courant après la tempête. Ils l’avaient fait parce qu’ils estimaient que, dans cette circonstance exceptionnelle, il se jouait quelque chose entre eux, le service public dont ils étaient ou avaient été les agents, et la société dans son ensemble, quelque chose qui n’était pas de l’ordre d’un lien contractuel-marchand et procédait de mobiles autres que pécuniaires. Maintenant que nous en sommes à l’étape de la forfaitisation du lien social, nous percevons combien cette réaction qui fut la leur a été une tragique erreur. Puisqu’il est décidé que tout, absolument tout, est monnayable, la prochaine fois que les lignes sont à terre, on espère bien que toute demande de reprise de service obtiendra pour réponse, au mieux la renégociation en position de force du tarif des prestations extraordinaires, et plutôt d’aller se carrer les pylônes.

Le contresens anthropologique du lien social tarifé semble ne pas apercevoir que, précisément, la transaction contractuelle-marchande n’est au principe d’aucun lien, entendons autre que le lien temporaire stipulé dans ses clauses, dont l’échéance est fixée par le paiement qui, dit très justement l’expression, permet de s’acquitter – c’est-à-dire de quitter. Après quoi les co-contractants redeviennent parfaitement étrangers l’un à l’autre. C’est pourtant ce modèle « relationnel » que la société néolibérale, La Poste en tête, se propose de généraliser à tous les rapports humains, désastre civilisationnel dont le désastre électoral de ce printemps n’est que l’épiphénomène. Mais aussi l’accélérateur. Avec peut-être toutes les vertus des accélérations à contresens : déchirer les voiles résiduels, clarifier la situation, rapprocher des points critiques. Si l’on peut placer un espoir raisonnable dans la présidence Macron, c’est celui que tout va devenir très, très, voyant. C’est-à-dire odieux comme jamais.

Car il ne faut pas s’y tromper, la France n’est nullement macronisée. Les effets de levier composés du vote utile font à l’aise un président avec une base d’adhésion réelle de 10% des inscrits. Quant aux législatives, le réflexe légitimiste se joint à la pulvérisation des candidatures d’opposition pour assurer de rafler la mise. Par l’effet de cette combinaison fatale, le 19e arrondissement de Paris, par exemple, qui a donné Mélenchon en tête au premier tour avec plus de 30% est ainsi bien parti pour se donner un député macronien – on aurait tort d’en tirer des conclusions définitives. Mais en réalité, au point où nous en sommes, tout ça n’a plus aucune importance. La vérité, c’est que « la France de Macron » n’est qu’une petite chose racornie, quoique persuadée de porter beau : c’est la classe nuisible.

La classe nuisible est l’une des composantes de la classe éduquée, dont la croissance en longue période est sans doute l’un des phénomènes sociaux les plus puissamment structurants. Pas loin de 30% de la population disposent d’un niveau d’étude Bac+2 ou davantage. Beaucoup en tirent la conclusion que, affranchis des autorités, aptes à « penser par eux-mêmes », leur avis compte, et mérite d’être entendu. Ils sont la fortune des réseaux sociaux et des rubriques « commentaires » de la presse en ligne. La chance de l’Europe et de la mondialisation également. Car la classe éduquée n’est pas avare en demi-habiles qui sont les plus susceptibles de se laisser transporter par les abstractions vides de « l’ouverture » (à désirer), du « repli » (à fuir), de « l’Europe de la paix », de « la dette qu’on ne peut pas laisser à nos enfants » ou du monde-mondialisé-dans-lequel-il-va-bien-falloir-peser-face-à-la-Russie-et-aux-Etats-Unis. La classe demi-habile, c’est Madame de Guermantes à la portée d’un L3 : « la Chine m’inquiète ».

La propension à la griserie par les idées générales, qui donnent à leur auteur le sentiment de s’être élevé à hauteur du monde, c’est-à-dire à hauteur de gouvernant, a pour effet, ou pour corrélat, un solide égoïsme. Car la demi-habileté ne va pas plus loin que les abstractions creuses, et ignore tout des conséquences réelles de ses ostentations abstraites. En réalité, elle ne veut pas les connaître. Que le gros de la société en soit dévasté, ça lui est indifférent. Les inégalités ou la précarité ne lui arrachent dans le meilleur des cas que des bonnes paroles de chaisière, en tout cas aucune réaction politique. L’essentiel réside dans les bénéfices de la hauteur de vue, et par suite d’ailleurs la possibilité de faire la leçon universaliste aux récalcitrants. En son fond elle est un moralisme – comme souvent bercé de satisfactions matérielles. Sans surprise, elle résiste à la barbarie en continuant de boire des bières en terrasse – ou, plus crânement encore, en brassant elle-même sa propre bière.

Demi-habile et parfaitement égoïste, donc : c’est la classe nuisible, le cœur battant du macronisme. Elle est le fer de lance de la « vie Macron » – ou du vivre ensemble La Poste. Partagée entre les déjà parvenus et ceux qui continuent de nourrir le fantasme, parfois contre l’évidence, qu’ils parviendront, elle est la classe du capital humain : enfin un capital qui puisse être le leur, et leur permettre d’en être  ! Ceux-là sont habités par le jeu, ils y adhèrent de toute leur âme, en ont épousé avec délice la langue dégénérée, faite signe d’appartenance, bref : ils en vivent la vie. Ils sont tellement homogènes en pensée que c’est presque une classe-parti, le parti du « moderne », du « réalisme », de la « French Tech », du « projet personnel » – et l’on dresserait très facilement la liste des lieux communs d’époque qui organisent leur contact avec le monde. Ils parlent comme un journal télévisé. Leurs bouches sont pleines de mots qui ne sont pas les leurs, mais qui les ont imbibés si longtemps qu’ils ont fini par devenir les leurs – et c’est encore pire.

Cependant, l’égoïsme forcené joint à l’intensité des investissements existentiels a pour propriété paradoxale de faire de la classe de « l’ouverture » une classe séparée et claquemurée, sociologiquement minoritaire en dépit des expressions politiques majoritaires que lui donnent les institutions électorales – qui disent là comme jamais la confiance qu’elles méritent. La seule chose qui soit réellement majoritaire, c’est son pouvoir social – mais comme on sait, à ce moment, il convient de parler non plus de majorité mais d’hégémonie. Sans surprise, la sous-sous-classe journalistique en est le joyau, et le porte-voix naturel. L’élection de Macron a été pour elle l’occasion d’un flash orgasmique sans précédent, ses grandes eaux. Au moment où nous parlons d’ailleurs, on n’a toujours pas fini d’écoper. En tout cas la classe nuisible est capable de faire du bruit comme quinze. Elle sait ne faire entendre qu’elle et réduire tout le reste – ouvriers, employés, des masses elles bien réelles – à l’inexistence. Au prix, évidemment, de la sourde accumulation de quelques « malentendus », voués un de ces quatre à faire résurgence un peu bruyamment.

Il pourrait y avoir là de quoi désespérer absolument si le « progrès intellectuel » de la population ne fabriquait plus que des possédés, et se faisait le parfait verrou de l’ordre social capitaliste. Mais la classe nuisible n’est qu’une fraction de la classe éduquée. C’est qu’en principe, on peut aussi se servir de capacités intellectuelles étendues pour autre chose. Bien sûr on ne pense pas dans le vide, mais déterminé par toutes sortes d’intérêts, y compris matériels, à penser. De ce point de vue les effets du néolibéralisme sont des plus ambivalents. S’il fabrique de l’assujetti heureux et de l’entrepreneur de lui-même, il produit également, et à tour de bras, du diplômé débouté de l’emploi, de l’intellectuel précaire, du startuper revenu de son esclavage. La plateforme OnVautMieuxQueCa, qui a beaucoup plus fait que les directions confédérales dans le lancement du mouvement du printemps 2016 – qui a même fait contre elles… –, cette plateforme, véritable anthologie en ligne de la violence patronale, dit assez où en est, expérience à l’appui, une large partie de la jeunesse diplômée dans son rapport au salariat. Et, sous une détermination exactement inverse, dans ses propensions à penser. On peut donc ne pas tomber dans l’exaltation « générationnelle » sans manquer non plus de voir qu’il se passe quelque chose dans ces tranches d’âge. Si d’ailleurs, plutôt que de revoir pour la dixième fois The social network et de se rêver en Zuckerberg français, toute une fraction de cette génération commence à se dire « ingouvernable », c’est sans doute parce qu’elle a un peu réfléchi à propos de ce que veut dire être gouverné, suffisamment même pour apercevoir qu’il n’y a va pas seulement de l’Etat mais de l’ensemble des manières de façonner les conduites, auxquelles les institutions formelles et informelles du capitalisme prennent toute leur part.

Sur ce versant-là de la classe éduquée, donc, ça ne macronise pas trop fort – sans compter d’ailleurs tous ceux à qui l’expérience prolongée a donné l’envie de changer de bord : les cadres écœurés de ce qu’on leur fait faire, les dégoûtés de la vie managériale, les maltraités, les mis au rebut, à qui la nécessité fait venir la vertu, mais pour de bon, qui ont décidé que « rebondir » était une affaire pour baballe exclusivement, ne veulent plus se battre pour revenir dans le jeu, et prennent maintenant la tangente. Or ce contingent de têtes raides ne cesse de croître, car voilà le paradoxe du macronisme : en même temps qu’il cristallise la classe nuisible, son effet de radicalisation, qui donne à l’époque une clarté inédite, ouvre d’intéressantes perspectives démographiques à la fraction rétive de la classe éduquée.

Cependant le privilège social de visibilité de la classe éduquée, toutes fractions confondues, n’ôte pas qu’on ne fait pas les grands nombres, spécialement dans la rue, sans la classe ouvrière mobilisée. En l’occurrence affranchie des directions confédérales, ou du moins décidée à ne plus les attendre. Mais ayant par suite à venir à bout seule de l’atomisation et de la peur. Pas le choix : il faut qu’elle s’organise – se ré-organise... Et puis s’organiser avec elle. Caisses de solidarité, points de rencontre : dans les cortèges, dans de nouveaux groupements où l’on pense l’action en commun, tout est bon. En tout cas, comme dans la jeunesse, il se passe quelque chose dans la classe ouvrière : de nombreux syndicalistes très combatifs, durcis au chaud de plans sociaux spécialement violents, virtuellement en rupture de centrale, font maintenant primer leurs solidarités de lutte sur leurs appartenances de boutique, laissent leurs étiquettes au vestiaire et ébauchent un front uni. Si quelque jonction de la jeunesse décidée à rompre le ban ne se fait pas avec eux, rien ne se fera. Mais la détestation de l’entreprise, promise par le macronisme à de gigantesques progrès, offre d’excellentes raisons d’espérer que ça se fera.

Il n’est pas certain que le macronisme triomphant réalise bien la victoire à la Pyrrhus qui lui est échue. C’est que jusqu’ici, l’indifférenciation patentée des partis de gouvernement censément de bords opposés parvenait encore vaille que vaille à s’abriter avec succès derrière l’illusion nominale des étiquettes de « l’alternance ». Evidemment, l’alternance n’alternait rien du tout, mais il restait suffisamment d’éditorialistes abrutis pour certifier que la « gauche » succédait à la « droite, ou l’inverse, et suffisamment de monde, à des degrés variés de cécité volontaire, pour y croire. Le problème du macronisme, c’est précisément… qu’il a réussi : sa disqualification des termes de l’alternance prive le système de son dernier degré de liberté, assurément factice mais encore doté de quelque efficacité résiduelle. Quand il aura bien mis en œuvre son programme, poussé tous les feux, par conséquent rendu folle de rage une fraction encore plus grande de la population, où trouvera-t-il son faux alternandum et vrai semblable, l’entité faussement opposée et parfaitement jumelle qui, dans le régime antérieur, avait pour double fonction de soulager momentanément la colère par un simulacre de changement tout en assurant la continuité, quoique sous une étiquette différente ?

Résumons-nous : bataille terminale au lieu du noyau dur – le rapport salarial, via le code du travail –, intégration ouverte de l’Etat et du capital, presse « en plateau », extase de la classe nuisible et radicalisation antagoniste des défecteurs, colère grondante des classes populaires promises à l’équarrissage, fin des possibilités théâtrales de l’alternance, disparition définitive de toute possibilité de régulation interne, de toute force de rappel institutionnalisée, de tout mécanisme de correction de trajectoire : à l’évidence il est en train de se former une situation. À quelque degré, ce gouvernement-du-barrage-contre-le-pire doit en avoir conscience puisqu’il approfondit le mouvement, déjà bien engagé, de proto-fascisation du régime : avec les ordonnances du code du travail, la normalisation de l’état d’urgence en droit ordinaire a été logiquement sa première préoccupation. Ultime moyen de contrôle de la situation, lui semble-t-il, mais qui contribue plutôt à l’enrichissement de la situation. Et confirme que la question de la police va se porter en tête d’agenda, comme il est d’usage dans tous les régimes où l’état d’illégitimité n’est plus remédiable et où ne reste que la force armée, la seule chose opposable à la seule opposition consistante : la rue. Car il est bien clair qu’il n’y a plus que la rue. Si « crise » désigne le moment résolutoire où les trajectoires bifurquent, nous y sommes. Quand tout est verrouillé et que la pression n’en finit pas de monter, il doit se passer quelque chose. Ce dont les forces instituées sont incapables, seul l’événement peut l’accomplir.

Source : LundiMatin #108 ().

Une analyse brillante, comme bien souvent de la part de Frédéric Lordon, qui confirme la déliquescence de la démocratie et de la société française et la montée inexorable des tensions dans le pays.

En complément sur Frédéric Lordon :

En complément sur libéralisme :

En complément sur marchand :

   

Vendredi 9 Juin 2017 - News # 4630 

Un agent de la CIA se confesse sur son lit de mort : « Je faisais partie de l’équipe chargée d’assassiner John F. Kennedy ». Voir [ici] ().

Il n'y a que les idiots pour avoir cru que c'était Lee Harvey Oswald qui avait assassiné Kennedy...

Dommage que cet informateur de dernière minute ne confirme pas la raison de l'assassinat. Pour moi, il s'agit d'un complot ayant pour origine la Réserve Fédérale (la FED) en liaison avec le vice-président Lyndon B. Johnson qui a assuré ce cartel de banquiers criminels que leur institution de voleurs ne serait pas dissoute ou étatisée s'il devenait président.

Il faut savoir que John F. Kennedy avait compris que la FED était une arnaque visant à vampiriser les américains par le mécanisme de la dette, financée en bout de ligne par un impôt sur le revenu des citoyens. Fait remarquable mais oh combien logique, la création du Bureau de l'IRS (Internal Revenue Service) date de Décembre 1913, la même année que la création de la FED, conformément au seizième amendement à la Constitution américaine qui a été ratifié cette année là autorisant le Congrès à imposer une taxe sur le revenu. Ben oui, il fallait bien que quelqu'un rembourse et paye les intérêts de la dette... Enfin, il faut savoir qu'avant Décembre 1913, il n'y avait pas d'impôt sur le revenu aux États-Unis. Une sacrée d'histoire dont il faut tirer les édifiantes leçons...

Mais, malgré les avertissements de son père ("Si tu fais ça, il vont te tuer"), John F. Kennedy persista dans sa volonté de mettre en oeuvre ce projet. On connaît la suite...

En complément sur Kennedy :

En complément sur assassin :

En complément sur CIA :

En complément sur FED :

 

Vendredi 9 Juin 2017 - News # 4627 

Dette et baisses d'impôts : Thomas Coutrot, économiste et statisticien : «Les cadeaux fiscaux ont profité massivement aux actionnaires et aux ménages les plus aisés. Environ un quart de la dette d'aujourd'hui peut être expliqué par ces cadeaux fiscaux» :

488 milliards ! C'est une somme colossale que les riches ont empochés...

En complément sur dette :

En complément sur impôt :

En complément sur fisc :

   

Mercredi 7 Juin 2017 - News # 4585 

Intoxication : les capsules de café au format Nespresso peuvent être dangereuses pour la santé par excès d'aluminium absorbé :

Au-delà de 2 cafés Nespresso par jour la quantité d'aluminium absorbée est dangereuse et prédispose aux maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson, sclérose...), au Cancer et à de nombreuses autres maladies selon les scientifiques.

À partir de 3 à 4 capsules par jour, l'odeur et le goût métallique de l'aluminium se ressent dans la salive et la transpiration. Des vertiges et malaises peuvent même êtres ressentis au bout de plusieurs mois de consommation régulière de plus de 3 capsules par jour.

Il y a une solution pour éviter cela, si vous êtes amateur de bon café, et beaucoup moins onéreuse qu'avec les capsules "vedettes".

Source : Jacques Largeaud.

Inquiétant quand même...

Une vidéo qui prouve que les industriels font n'importe quoi, pourvu que le business model soit rentable.

En particulier, quand on voit le nombre de perforations imposées à l'opercule d'une capsule Nespresso, il est bien évident que cela augmente la probabilité que de petites particules fines passent dans le café.

Cette information est confirmée par un site spécialisé sur le café (voir [ici] ()) et par un site dédié à l'alimentation (voir [là] ()).

En complément sur toxique :

En complément sur aluminium :

En complément sur danger :

En complément sur santé :

En complément sur aliment :


Mardi 30 Mai 2017 - News # 4411 

Puisque nous sommes humains, nous nous entraidons.
Ici, nous disons qu’avec les cadeaux on fait des esclaves, et qu’avec les fouets on fait des chiens.

Un inuit.

Une courte vidéo, mais oh combien remplie d'enseignements et de sagesse.

Un précieux enseignement tiré du livre de David Graeber, dans « Dette, 5000 ans d’histoire ». 

Merci Étienne de nous l'avoir rappelé.

En complément sur Étienne Chouard :

       

Mardi 30 Mai 2017 - News # 4401 

Humour, économie, et dettes : DSK nous explique comment étouffer la crise grecque :

Encore une séquence amusante et réussie des Guignols de l'info.

En complément sur humour :

En complément sur DSK :

     

Mardi 30 Mai 2017 - News # 4398 

Emmanuel Todd : "Les riches adorent la dette publique !" ou la complicité des États et de nos politiciens traîtres dans le racket des peuples par l'impôt au profit des riches :

On culpabilise systématiquement les peuples pour la dette publique, mais la réalité c'est que les dettes souveraines sont un refuge confortable et sûr pour l'argent des riches.

En revanche, Emmanuel Todd s'est complètement planté sur le Hollandisme révolutionnaire : François Hollande est un veau qui s'est soumis au pouvoir de la finance.

En complément sur Emmanuel Todd :

En complément sur riche :

En complément sur milliardaire :

En complément sur ploutocrate :

En complément sur dette :


Lundi 22 Mai 2017 - News # 4259 

Les nouvelles GOPÉ (Grandes Orientations de Politique Économique) imposées par l'Union Européenne : c'est parti ! Voir ce [PDF] ().

J'ai lu ce rapport, et je vous en ai fait une synthèse. Voici donc ce que la France doit veiller à mettre en œuvre intégralement et en temps utile :

Comme vous pouvez le voir, le néolibéralisme à fond est au programme des GOPÉ. et la chienlit arrive pour tous les travailleurs, et toutes les prédictions et avertissements de François Asselineau s'avèrent totalement exacts, une fois de plus.

Merci à monsieur Macron et à tous les cons qui ont voté pour ce joli programme anti-social et anti-France !

50% des Français sont vraiment des veaux... Et bien vous allez aller à l'abattoir. Logique.

[MAJ du 23 Mai 2017] : Charles Gallois de l'UPR vient de sortir une analyse sur ces GOPÉ. Voir [ici] ().

En complément sur GOPÉ :

En complément sur François Asselineau :

En complément sur Union Européenne :

   

Samedi 20 Mai 2017 - News # 4225 

La dette des ménages américains vient de battre son record nominal de 2008. Voir [ici] ().

En complément sur la dette :


Jeudi 11 Mai 2017 - News # 4034 

Immobilier, emprunt, dette, banque, spéculation, et cupidité : "Les Subprimes - Heureka #21" : la partie 2 est disponible. Voir cette [vidéo] ().


Mardi 9 Mai 2017 - News # 3977 

Silencieux pendant la campagne, les gardiens de la dette se rappellent au bon souvenir des Français. Voir [ici] ().

En complément sur dette :


Samedi 6 Mai 2017 - News # 3911 

Liste très complète mais non exhaustive des soutiens d’Emmanuel Macron, le candidat du Parti de la presse et de l’argent :

Patrons et banquiers

Responsables politiques

Responsables politiques étrangers (la plupart ont manifesté leur soutien après le 1er tour)

Intellectuels et journalistes

Artistes et vedettes de la télé

Sportifs

Personnalités ayant appelé à voter pour Emmanuel Macron après le 1er tour

Source : [Rutpures] ().

Une belle brochette de vendus et de personnes dont la grande majorité sont tout à fait détestables pour différentes raisons objectives...


Jeudi 27 Avril 2017 - News # 3658 

Immobilier, emprunt, dette, banque, spéculation, et cupidité : "Les Subprimes - Heureka #21". Voir cette [vidéo] ().

Un travail de pédagogie et une réalisation remarquables.


Lundi 10 Avril 2017 - News # 3189 


Merci Messieurs les politiciens incompétents !
Et Fillon qui ose se représenter, l'enfoiré... 600 Milliards de plus à lui seul !

40 ans de croissance de la dette française en 2 graphiques. Par Liliane Held-Khawam. Voir [ici] ().


Mercredi 5 Avril 2017 - News # 3065 

L'UPR de François Asselineau publie des précisions sur l'endettement et la situation financière des partis politiques (et un erratum sur Debout La Frence). Voir [ici] ().


Dimanche 2 Avril 2017 - News # 3022 


Seuls les vrais communistes dénoncent la réalité de la candidature oligarchique de Macron,
les autres n'étant que des opportunistes
avant tout soucieux de leur carrière politique et de leurs rémunérations très avantageuses
au détriment de leur idéal politique et des Français qui les ont élus.
Franchement, être communiste et soutenir Emmanuel Macron,
c'est le suprême reniement, un retournement de veste majeur

 

Emmanuel Macron, symbole du renouveau ? Bullshit ! : on dénombre déjà au moins 565 élus socialistes avec Macron + 9 communistes + 14 écologistes :

J'ai récupéré cette édifiante liste depuis le site officiel http://www.socialistesavecmacron.fr/liste.html ().

Et ceux qui ont créé ce site ont le culot d'avoir inscrit en haut de leur page :

 Le changement — de visage — c'est maintenant ! 


Jeudi 30 Mars 2017 - News # 2953 

Présidentielle : le mur de la dette publique se rapproche. Voir [ici] ().


Mardi 28 Mars 2017 - News # 2907 

Oligarchie financière, dette, austérité, chômage, déficit de démocratie, et guerres illégitimes :

un témoignage pertinent remarquable et cinglant de l'EPAM, un parti politique grec, sur les nuisances de l'Union Européenne. Voir cette [vidéo] ().

Exceptionnel !


Dimanche 26 Mars 2017 - News # 2866 

OTAN : Donald Trump a remis à Angela Merkel une facture de... 350 milliards d'euros Voir [ici] ().

Vous vous rendez compte de la somme ? Je ne sais pas comment les allemands vont pouvoir payer une telle dette...


Dimanche 26 Mars 2017 - News # 2859 

Liliane Held-Khawam : "L’endettement est le grand succès de la construction européenne" . Voir [ici] ().


Jeudi 23 Mars 2017 - News # 2818 

"Target2 : la torpille refait surface" ou l'augmentation des dettes souveraines qui fait peser une menace de plus en plus prégnante sur le système européen. Voir [ici] (). Joseph Stiglitz, prix Nobel d'économie : "Les premiers qui quitteront l'Euro s'en sortiront le mieux". On comprend mieux désormais avec target2 pourquoi...


Dimanche 12 Mars 2017 - News # 2673 

Revue de Presse : Pierre Jovanovic reçoit Bernard Monot pour commenter les principales actualités économiques et financières : hausse de la dette publique, crise de la zone euro, suppression de l'argent liquide, hausse du cours du bitcoin, etc. Voir cette [vidéo] ().


Mercredi 8 Mars 2017 - News # 2596 

"La dette en héritage. 100% Econoclastes n°02" avec Philippe Béchade, Pierre Sabatier, Olivier Delamarche, Benjamin Louvet et Jean-Pierre Corbel. Voir cette [vidéo] ().


Mardi 7 Mars 2017 - News # 2549 

La dette des ménages américains dépasse les 4,1 trillions de dollars : nouveau record. Voir [ici] ().


Lundi 6 Mars 2017 - News # 2540 

La dette publique française : un tournant décisif dans la campagne électorale. Voir [ici] ().


Lundi 6 Mars 2017 - News # 2539 

Suite au climat politique délétère actuel en France, le Japon cherche à se défaire de la dette française. Voir [ici] ().


Mercredi 1er Mars 2017 - News # 2470 

Application pratique d'un des principes énoncés dans l'article de la News ci-dessus : [Propagande] Marine Le Pen présidente provoquerait un « défaut de paiement majeur sur la dette française »… et un Armageddon financier mondial ! Rien que ça ! Voir [ici] ().


Lundi 30 Janvier 2017 - News # 2115 

Dow Jones à 20.000 points et dette publique américaine à 20.000 milliards de dollars, est-ce juste une coïncidence ? Voir [ici] ().


Vendredi 27 Janvier 2017 - News # 2078 

Euro, dettes souveraines, ruine et désintégration de l'Union Européenne : François Asselineau dénonce un risque systémique gravissime suite à un défaut de paiement plus que probable de l'Italie. Voir cette [vidéo] ().


Mercredi 4 Janvier 2017 - News # 1908 

Une Barack de dettes : sous les deux administrations Obama, la dette fédérale US a doublé... Voir [ici] ().


Vendredi 7 Octobre 2016 - News # 1523 

152 000 milliards de dollars : le FMI s'inquiète du niveau astronomique de l'endettement mondial. Voir [ici] (). De toute façon, il est certain que certaines dettes souveraines seront jamais remboursées... Alors à un moment donné, ça va être ruine mondiale ou presque.


Vendredi 26 Août 2016 - News # 1452 

Une étude sur la dette publique de la France révèle que 59% de la dette publique proviennent des cadeaux fiscaux et des taux d’intérêt excessifs. Voir [ici] ().


Jeudi 19 Juin 2014 - News # 867 

L'Argentine est en défaut de paiement suite aux pressions des États-Unis sur des détenteurs de sa dette souveraine. Voir [ici] ().


Jeudi 12 Juin 2014 - News # 862 

Signez la pétition "Rendez-nous la monnaie !" initiée par Jean-Jacques Holbecq, le fameux auteur entre autres du livre "La dette publique, une affaire rentable". Voir [ici] ().


Vendredi 30 Mai 2014 - News # 849 

Le chantre de la gouvernance mondiale, Jacques Attali, prévoit une crise majeure en 2015 avec la spoliation de l'épargne des ménages, à la chypriote, pour rembourser les dettes souveraines devenues inremboursables par les États. Voir [ici] ().


Mardi 11 Mars 2014 - News # 747 

L’encours de la dette mondiale dépasse désormais la somme des 100.000 milliards de dollars... Voir [ici] (). C'est déjà énorme quand on sait que le PIB mondial avoisine les 62.000 milliards de dollars. Quand au montant des produits dérivés dans le monde, selon l'analyste financier Philippe Béchade, il atteindra en 2014 la somme astronomique inimaginable de 1 million de milliards de dollars. L'appât du gain inextinguible d'argent facile à partir de l'argent conduit à une folie financière débridée, à un suicide collectif pour toute la planète.


Dimanche 22 Septembre 2013 - News # 597 

Alerte rouge de la BRI sur le tsunami de la dette mondiale. Voir [ici] (). Encore un autre indice montrant qu'on se rapproche du big krach.


Mercredi 26 Juin 2013 - News # 542 

L'Italie pourrait "exploser" d'ici 6 mois selon un rapport de Mediobanca : avec une dette de 2.100 milliards d’euros, l'Italie est en effet le 3ème pays le plus endetté au monde, après le Japon et les États-Unis. Et la production industrielle italienne a chuté de 25%. Voir [ici] (). Mamma mia !


Jeudi 14 Février 2013 - News # 403 

Le nouveau documentaire de Paul Grignon est sorti : "L'argent Dette III - Évolution : au delà de l'argent de Paul Grignon", et bande de veinards, il est visible sur le site, et en version longue intégrale. Voir [ici] (). Nul doute que ce nouvel opus sera très intéressant.


Mardi 29 Janvier 2013 - News # 377 

Visualisez tout l'or du monde et pleins d'autres montants colossaux (dettes, produits dérivés, etc.) grâce à un superbe site, [ici] ().


Mardi 8 Janvier 2013 - News # 338 

Le Trésor US envisage d'émettre une pièce de platine de 1.000 milliards de dollars pour éponger la dette des USA. Voir [ici] () et [là] ().
Ce n'est pas une information anodine, il se passe quelque chose de sérieux. Est-ce un nouveau moyen de manipuler le prix de l'or afin de le faire baisser en détournant l'attention des investisseurs ? Sont-ils en train de tenter de monétiser la dette auprès du public ? Affaire à suivre !


Mercredi 5 Décembre 2012 - News # 315 

Fausse monnaie "à l'infini" : ben voilà, ils vont finir par y arriver les ricains : le gouvernement américain propose une hausse automatique du plafond de la dette, ou pour mieux dire, comment s'affranchir définitivement du plafond limite légal de la dette, tout en conservant cette même notion de limite. Très fort ces ricains ! Plus aucune éthique, plus aucun respect des règles qu'ils ont pourtant établies eux-mêmes... En somme, la planche à billets illimitée, la monétisation "infinie" de leur dette, financée bien sûr par les autres pays... C'est tellement plus pratique de faire payer les autres peuples... Voir [ici] (). Quand je vous disais récemment que les États-Unis étaient et sont les plus grands faux-monnayeurs du monde... Achetez de l'or, et vite, car ce projet de loi, s'il est adopté, et il le sera, va avoir des répercussions partout sur la planète. Ce que l'on peut craindre, c'est que certains pays à terme en viennent à refuser le dollar, devenu véritablement de la fausse monnaie, ce qui ne manquera pas de créer de fortes tensions internationales. Nous entrons dans une période critique, où tout peut arriver. Étonnant que cette news arrive seulement 2 jours après ma news sur le véritable montant de la dette souveraine américaine. Coïncidences, coïncidences... Synchronicité !


Lundi 3 Décembre 2012 - News # 314 

La dette des États-Unis vient de dépasser les 71.644.000.000.000 $ !!! Soit plus de 71 trillions de dollars ! On est bien loin des 16 trillions de la version officielle... Comme quoi, on ne cesse de mentir aux gens et de nous désinformer ! Et ceux qui ont calculé cela ne sont pas des économistes, mais une association de comptables professionnels ! La preuve [ici] ().

Et après, on nous dit que l'Europe serait surendettée, et responsable de la crise ? Mais les États-Unis sont dans une situation bien plus critique, et ce sont objectivement les plus grands faux-monnayeurs de l'histoire de l'Humanité. Ils font payer aux autres, principalement aux Chinois, la monétisation de leur dette colossale. Des escrocs d'envergure internationale, voilà la réalité du cartel de banques privées qu'est la Fed.


Mardi 27 Novembre 2012 - News # 294 

Olivier Delamarche : "On ne s'est jamais trouvé dans cette situation là". Les dettes s'accumulent... Voir cette [vidéo] ().


Mardi 20 Novembre 2012 - News # 285 

États-Unis : Ben Bernanke, le président de la Fed (un cartel de banques privées) appelle les élus à relever le plafond de la dette publique. Depuis 1980, ce plafond a été augmenté pas moins de quarante fois !!! Bien évidemment les États-Unis sont financièrement au bord du gouffre, et ce n'est que par la planche à billets qu'ils financent leur économie chancelante, autrement dit par l'émission de fausse monnaie, ce qui implique que ce pays est le plus grand faux-monnayeur de tous les temps. Ce genre d'annonce risque de faire grimper encore les métaux précieux. Voir [ici] (). À fortiori, parce-que la courbe du prix de l'or suit celle du plafond de la dette des USA ! Achetez de l'or au plus vite si possible ! Voir [ici] ().


Vendredi 16 Novembre 2012 - News # 277 

Les contrats d'assurance-vie bientôt saisissables par le fisc ? Voir [ici] (). Le gouvernement français parle d’évasion fiscale pour justifier sa mesure... Bref du foutage de gueule, un écran de fumée. Cette information n'est pas à prendre à la légère : l'assurance-vie des français va être spoliée par l'État en déficit chronique et étranglé par une dette gigantesque. Il faut que quelqu'un paye, et ce sera vous, nous tous, ne rêvez pas ! Que ce soit la faillite des banques, ou par le détournement de ces fonds privés, comme je ne cesse de le dire, les détenteurs d'assurance-vie vont se faire tondre vite fait, bien fait. Sortez toutes vos possessions financières au plus vite des banques et des institutions financières, achetez des biens tangibles (or, argent, maison, ferme, terre, bois et forêts, etc.), sinon on vous tondra et/ou vous perdrez quasiment tout, d'une manière ou d'une autre : par le fisc, par l'inflation, par la faillite de ces acteurs financiers, etc.


Mercredi 17 Octobre 2012 - News # 250 

La DeutscheBank et le Crédit Agricole sont les banques les plus dangereuses du monde. Voyez cet édifiant article où l'on apprend que le total de ses dettes (2.282 milliards d’euros) représente 39,2 fois le montant de ses capitaux propres (51 milliards). La Société Générale n'est pas mal non plus... Voir [ici] (). Quand tout va s'effondrer, les pertes des banques vont être d'échelle biblique, vous êtes prévenus. Et je ne parle pas du shadow banking (dont le montant des volumes engagés est inchiffrable puisque c'est un système complètement opaque et anonyme), ainsi que des 300.000 milliards de dollars au niveau mondial de produits dérivés et toxiques placés hors bilan des banques, tout cela alourdissant la note déjà salée des dettes souveraines et bancaires dans des proportions astronomiques. La ruine universelle approche !


Jeudi 17 Mai 2012 - News # 184 

GEAB N°65 : Crise systémique globale / 2e semestre 2012 : Convergence de quatre facteurs explosifs : Banques-Bourses-Retraites-Dettes. Voir [ici] ().


Mardi 27 Mars 2012 - News # 137 

La guerre financière internationale contre la dette souveraine française commence le 16 Avril 2012... Voir cette importante [vidéo] ().


Mardi 10 Janvier 2012 - News # 71 

Incroyable ! Le journal Le Monde fait de la désinformation, par la voix d'un certain Alain Beitone, en publiant un article mensonger et calomniateur, prétendant que la loi "Pompidou-Giscard-Rothschild" de Janvier 1973 n'existe pas et n'a pas eu d'effet sur la dette monstrueuse de la France... Ben voyons ! Étienne Chouard répond à cet article frauduleux point par point. Voir [ici] ().
Lien de l'article du Monde, [ici] (). La réponse d'Étienne Chouard, [là] ().


Jeudi 8 Décembre 2011 - News # 44 

Les banques européennes doivent trouver 115 milliards d'euros pour faire à la crise des dettes souveraines... Voir [ici] ().


Mercredi 2 Novembre 2011 - News # 26 

Signez la pétition du "Collectif pour un audit citoyen de la dette publique" ! Voir [ici] ().


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .