Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

11 News

Mercredi 27 Mars 2019 - News # 16044 

Internet : Benjamin Sonntag, cofondateur de La Quadrature du Net : « La directive droit d'auteur inscrit dans le droit la censure automatisée » :

SYNOPSIS :

La directive droit d'auteur a été adoptée hier au Parlement européen. Avec quelles conséquences ? Une alternative était-elle possible ? Est-elle toujours possible ? Benjamin Sonntag, co-fondateur de Quadrature du Net, est l'invité de la Midinale.

En complément sur Internet :

En complément sur droit d'auteur :

En complément sur censure :

En complément sur Benjamin Sonntag :

En complément sur Quadrature du Net :


Mardi 26 Mars 2019 - News # 16022 

Internet : Le Parlement européen approuve la réforme du droit d'auteur après presque trois ans de bataille politique. Voir [ici] ().

En complément sur droit d'auteur :

En complément sur Internet :

En complément sur Parlement européen :

   

Mercredi 31 Octobre 2018 - News # 12321 

Interdit d'interdire : La directive européenne sur le droit d'auteur va-t-elle changer internet ? :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit Benjamin Bayart, militant pour les libertés fondamentales dans la société de l'information, Greg Tabibian, vidéaste et humoriste et Jérôme Déchesne, membre de l'Union Syndicale de la Production Audiovisuelle (USPA) et président de la confédération européenne des producteurs indépendants (CEPI)

Une émission sur un sujet contemporain majeur.

J'ai fait l'expérience de Content ID de YouTube et des méthodes des ayants droit : c'est une saloperie. Vous mettez dans un documentaire personnel de deux heures 30 secondes d'un journal télévisé, et votre vidéo est bloquée par l'algorithme. Vous faites une réclamation. L'ayant droit, ici l'INA, vous répond non : il n'en a rien à foutre que vous preniez 30 secondes ou 2 minutes : il vous bloque par principe, et rien ne peut l'en empêcher. Terminé. Votre vidéo est bloquée à vie. Voilà pourquoi, et je ne sais pas si vous l'avez remarqué, de plus en plus de youtubeurs inversent horizontalement dans leurs montages les images prises ailleurs : c'est pour ne pas se faire détecter par Content ID. Mais cela ne durera qu'un temps : YouTube va perfectionner son algorithme, et ce sera terminé. Il faudra alors inverser et zoomer pour ne plus se faire détecter, etc. C'est le même problème sans fin du boulet et de la cuirasse. Grotesque.

Dans cette question, tous les emmerdes viennent du fait que nos traîtres de politiciens ne font rien, comme toujours. Si, par exemple, une loi permettait d'utiliser deux ou trois minutes au maximum d'une oeuvre, et que les ayants droit et les plateformes étaient sanctionnés pour censure abusive, de nombreuses vidéos intéressantes ne seraient pas supprimées de manière éhontée, et ces courtes utilisations ne nuiraient pas aux ayants droit.

De même, il est anormal que YouTube fasse des milliards en permettant à des millions de gens de mettre en ligne des clips vidéos, des films, ou des documentaires, dont ils ne possèdent pas les droits. En fait, YouTube fait des milliards sur des millions d'oeuvres piratées, et ne retirent celles-ci qu'à posteriori, et lorsqu'il y a une plainte (ou que des ayants droit ont déposé un content ID au préalable). Il font de l'argent AVANT, sur du piratage donc, une montagne de fric, en espérant que les vidéos soient le moins retirées possibles. C'est du vol, du piratage à grande échelle, à une échelle mondiale, et aucun gouvernent ne leur tombe dessus. Pourquoi ? Parce-que nos traîtres de politiciens sont des nuls, des incompétents, et qu'ils ne font RIEN.

Tous ces sujets doivent être traités de manière simple, au plus haut sommet, c'est-à-dire par la loi, et jamais de manière épisodique et contractuelle. L'encadrement par la loi, voilà la solution la plus simple, la plus efficace, et la plus juste. Cette histoire des éditeurs qui versent entre 2% et 15%, des droits aux auteurs, et qui refusent l'encadrement de ces rémunérations par la loi est une honte. La loi doit toujours dominer et s'imposer aux lobbies, dans un soucis de justice, de bien commun, et d'intérêt général.

Une excellente émission qui pose les bonnes questions.

À voir !

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur droit d'auteur :

En complément sur copyright :

En complément sur Internet :

En complément sur Benjamin Bayart :


Dimanche 15 Juillet 2018 - News # 9786 

Entretien d'actualité avec Pierre Jovanovic par l'Agence Info Libre (AIL) - 9 Juillet 2018 :

SYNOPSIS :

Pour sa dernière interview, l'AIL interview Pierre Jovanovic. Au menu, économie, média et le dernier livre de Pierre Jovanovic "Adolf Hitler ou la vengeance de la planche à billets".

Une interview très intéressante, notamment lorsque Pierre parle de l'évolution de la société (de 11:30 à 15:49) et la loi sur le copyright (de 22:05 à 23:45).

À voir !

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur Agence Info Libre :

En complément sur fake news :

En complément sur droit d'auteur :

En complément sur planche à billets :


Jeudi 5 Juillet 2018 - News # 9558 

Le Parlement européen rejette la réforme controversée du droit d'auteur sur Internet. Voir [ici] ().

Aaaaahhhhhh ! Une bonne nouvelle ! 

On a eu chaud !

Par contre, la victoire pourrait n'être que temporaire : les instigateurs de ce projet néfaste ne vont pas laisser tomber aussi facilement.

En complément sur droit d'auteur :

       

Mercredi 4 Juillet 2018 - News # 9552 

 Internet et Union Européenne : La censure en Europe sera OPÉRATIONNELLE à compter du 5 juillet 2018 avec les Articles 13 et 11 sur les droits d’auteur. Voir [ici] ().

En clair pour l'article 11, si je met un lien vers une news d'un site éditeur, je serais obligé de payer... Enfin si j'étais en Europe (mais mon site est au Canada).

C'est dément ! 

Ça va tuer les blogs.

Ils sont tarés au parlement européen et à l'Union Européenne.

Cette histoire de droit d'auteur a bon dos : c'est la mise en coupe réglée de tous les sites d'information alternatifs sous le prétexte capitaliste du droit d'auteur. Parce-que franchement : ça ne nuit pas à un éditeur qu'un autre site mette un lien vers lui : bien au contraire, ça lui apporte du trafic. Démentiel !

Internet tel que nous le connaissons est peut-être en train de mourir dans l'indifférence générale. 

En complément sur Internet :

En complément sur censure :

En complément sur droit d'auteur :

   

Mardi 3 Juillet 2018 - News # 9508 

Un exemple flagrant et didactique de manipulation et de tromperie des internautes par les lobbies : "Vers un ContentID à l’échelle d’Internet ?" - Par Trouble Fait :

SYNOPSIS :

"La Commission européenne et le Conseil (où siègent les États de L’Union Européenne) vont détruire l'Internet tel que nous le connaissons. Ils veulent que les grandes entreprises du net contrôlent ce que nous voyons et faisons en ligne. Si l'article 13 de la proposition de directive sur le droit d'auteur est adopté, il imposera une censure généralisée de tous les contenus que vous partagez en ligne. Le Parlement européen est seul à pouvoir intervenir et sauver “votre” Internet."
- Issou

Une vidéo remarquable où le démontage des intérêts est présenté intelligemment avec didactique. Du grand Trouble Fait comme on aime.

Une vidéo à ne pas rater pour voir comment les lobbies nous manipulent.

Un must à voir absolument !

En complément sur Trouble Fait :

En complément sur Internet :

En complément sur manipulation :

En complément sur lobbies :

En complément sur tromperie :


Jeudi 7 Juin 2018 - News # 8941 

 

 Alerte majeure de censure forte déguisée : Internet, tel que nous le connaissons est en danger !

Oubliez le RGPD, la nouvelle proposition de l'Union Européenne sur le droit d'auteur sera un désastre complet et total pour Internet :

Aujourd'hui, c'est le jour du RGPD, et beaucoup de gens se réveillent dans un monde où la réglementation de l'UE a un impact généralisé (et pas toujours positif) sur le fonctionnement d'Internet. Comme nous l'avons détaillé au cours des dernières années, bien qu'il y ait beaucoup de bonnes idées dans le RGPD, il y en a aussi beaucoup de ridiculement mauvaises, combinées à une rédaction mal conçue, et nous en voyons déjà quelques-unes. Mais croyez-le ou non, la menace de l'UE est encore plus grande et elle a reçu peu d'attention: la nouvelle proposition de réforme du droit d'auteur de l'UE devrait être votée le mois prochain et elle sera vraiment désastreuse pour Internet. Tel qu'il est actuellement, Julia Reda, membre du Parlement européen, donne l'alerte et demande aux gens de s'exprimer. Comme elle le fait remarquer, beaucoup de gens qui se foutent maintenant du RGPD souhaitent qu'ils se soient impliqués il y a plus de deux ans lors de son débat. Et si vous êtes préoccupé par la problématique de cette nouvelle réforme du droit d'auteur pour Internet, il est temps de parler (oui, même si vous n'êtes pas dans l'UE):

En matière de droit d'auteur, vous avez maintenant la chance d'avoir une influence - une chance qui sera perdue depuis deux ans, quand nous serons tous «soudainement» confrontés au défi de devoir implémenter des filtres de téléchargement et le «lien» impôt » - ou courir dans de nouvelles limites sur ce que nous pouvons faire en utilisant les services Web sur lesquels nous comptons.

À l'opposé du RGPD, les experts s'accordent presque à dire que la loi sur la réforme du droit d'auteur, telle qu'elle est actuellement, est vraiment mauvaise . Alors que dans le cas du RGPD, les institutions de l'UE ont apporté de nombreux changements contre les efforts concertés de lobbying des grands groupes, dans la réforme du droit d'auteur, ils sont sur le point de leur donner exactement ce qu'ils veulent.

Le Parlement et le Conseil disposent de plus d'un an et demi pour corriger les vives lacunes de la proposition de la Commission - mais malgré leur complexité croissante , les dernières versions des deux institutions ne respectent pas les normes de base en matière de maniabilité et de proportionnalité

La publication de Reda détaille les nombreux problèmes de la proposition de copyright actuelle - dans laquelle un simple lien vers un site d'actualités peut nécessiter de payer de l'argent et où les inquiétudes sur la manière dont cela pourrait avoir un impact négatif sur Internet sont ignorées. Peut-être même pire est l'idée de filtrage obligatoire. Les grandes maisons de disques et studios de cinéma ont, bien sûr, poussé ce genre de chose pendant des années pour revenir à Google (principalement) et Facebook (un peu). Mais, voici la chose: à la fois Google et Facebook ont ​​déjà ces filtres (et dépensé des dizaines de millions de dollars sur eux). Ce genre de loi se fout de tout le monde .

Et, en fait, c'est même pire qu'une règle de filtrage obligatoire - parce que l'UE s'est rendu compte qu'une telle règle violerait d'autres lois de l'UE. Donc, au lieu de cela, il a décidé de réduire les protections de responsabilité intermédiaire pour rendre le filtrage obligatoire nécessaire:

Rendre les plates-formes directement responsables de toutes les violations de droits d'auteur par leurs utilisateurs, et leur proposer d'éviter cette responsabilité déraisonnable s'ils peuvent montrer qu'ils ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour empêcher le contenu protégé d'apparaître en ligne . 13, paragraphe 4 ). Ce qui reste totalement optionnel, bien sûr!

Tragiquement, le seul point de désaccord qui subsiste au Conseil est de savoir si cette proposition est assez mauvaise ou devrait être aggravée .

Nous avons déjà passé des années à expliquer comment cela conduirait à une censure généralisée en ligne, mais ce serait aussi un désastre pour la plupart des plates-formes non-Google / Facebook. Des entreprises de taille moyenne telles que Github ont déjà parlé de la façon dont cela pourrait effectivement détruire sa capacité d'exploitation , et beaucoup d'autres sites seraient également touchés. Tout type de site forum serait en danger sérieux. Reddit, Pinterest, Twitch, Imgur, Wordpress, Moyen, Vimeo. Cela créerait une responsabilité massive pour tous ces sites, rendant presque impossible pour beaucoup d'entre eux de fonctionner dans l'UE.

Reda note qu'un nouveau projet pourrait aggraver cette situation en notant que même avoir des filtres ne sera pas suffisant pour éviter la responsabilité:

La dernière version de M. Voss élargit le champ d'application de la proposition de censure à toutes les plateformes Web (a) dont l'objectif est de "donner accès au contenu protégé par les utilisateurs" et "d'optimiser" ce contenu. Qu'est-ce qui compte comme optimisation? Parmi une longue liste d'actions, nous trouvons que "afficher" les téléchargements rend déjà les plateformes juridiquement responsables de toute violation du droit d'auteur qu'elles pourraient inclure ( Considérant 37a ).

Et dans sa version, les services Web ne peuvent même pas éviter la responsabilité en mettant en œuvre des filtres de téléchargement . Pour se protéger d'une poursuite, ils devraient obtenir des licences de tous les détenteurs de droits existant sur la planète avant de permettre aux utilisateurs d'être mis en ligne, au cas où le téléchargement contiendrait (une partie de) leurs œuvres.

Il affirme également que la vérification de chaque téléchargement d'un utilisateur pour savoir s'il inclut l'une des centaines ou des milliers d'œuvres protégées ne constitue pas une "surveillance générale" ( considérant 39 ) , ce qui serait interdit.

Comme Reda le souligne également, la plupart des États membres de l'UE semblent soutenir ces idées horribles (ou même pousser à l'aggraver). Ce qui se dresse aujourd'hui entre cette horrible loi qui gâche Internet, c'est justement le Parlement de l'UE qui doit actuellement voter à ce sujet fin juin (probablement le 20 ou le 21). Si vous êtes dans l'UE, il est temps de prendre la parole . Si vous êtes en dehors de l'UE, cela aiderait aussi à prendre la parole et à faire savoir au Parlement européen que c'est une idée horrible qui aura des problèmes importants pour l'internet, la liberté d'expression et l'innovation.

Source : TechDirt () - Traduction amateur par BlueMan.

En clair : sous couvert d'invocation du droit d'auteur, du copyright, Internet va subir une transformation majeure par la censure, le filtrage, et les procédures judiciaires tout azimut pour violation de copyright. Le fair use (même avec un lien de renvoi vers l'article original) va disparaître si cette loi scélérate est votée...

Une fois de plus, on constate avec dépitement que nos politiciens et l'Union Européenne sont des traîtres...

Il faut comprendre que devoir payer pour un lien est démentiel et que cela a immédiatement une conséquence : cela empêche la libre diffusion de l'information...

Le seul point positif, si cette loi devait entrer en vigueur, c'est que cela va booster les sites alternatifs d'informations créant du contenu, et pousser ces sites et des millions de blogs à passer dans un mode collaboratif en mettant sur chacun de leurs articles ou vidéos une mention du genre Creative  Commons () de manière à échapper à ce problème législatif relié au droit d'auteur et au copyright :

Si cette loi est votée, je pense qu'Internet va se diviser en deux sphères :

Cette affaire va obliger chaque personne physique et moral à se positionner, à se définir : pour le profit ou pour l'Humanité.

Intéressant comme exercice, et comme période...

Affaire à suivre !

En complément sur Internet :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur copyright :

En complément sur alerte :

En complément sur censure :


Mardi 2 Mai 2017 - News # 3815 

Réforme du droit d'auteur de l'Union Européenne : cri d'alarme du secteur audiovisuel. Voir [ici] ().

En l'état actuel, je ne connais pas du tout ce dossier, et n'ai donc aucun avis sur le caractère bon ou mauvais de la question.


Vendredi 4 Juillet 2014 - News # 878 

Inquiétant : l'ai découvert par expérience directe que depuis environ 3 ans YouTube a clôturé des centaines de comptes. Et à chaque fois, le motif invoqué est la violation répétée (3 atteintes) du droit d'auteur. En réalité, il doit y en avoir des milliers qui ont été fermés, car je ne vois qu'un infime partie de tous les comptes YouTube.


Vendredi 13 Décembre 2013 - News # 677 

 Attention !  Droits d'auteur sur les vidéos : YouTube change radicalement son fusil d'épaule en modifiant les règles sur sa politique de droit d'auteur. En effet, YouTube promet d'être intraitable sur les contenus mis en ligne dès 2014. Voir [ici] (). Il y a donc fort à parier que des milliers de personnes vont perdre leur compte, car YouTube supprime un compte dès que la 3ème violation du droit d'auteur est atteinte. Ayant perdu moi-même un tel compte avec plus de 500 vidéos, je sais de quoi je parle. Et j'ai vécu aussi cela avec Dailymotion et Ubest1. Voir [ici] (). Alors un conseil : si vous avez un compte YouTube, commencez dès maintenant à faire une sauvegarde de vos vidéos sur votre disque dur car ainsi vous allez tout perdre. À bon entendeur salut.


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .