Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

266 News

Lundi 15 Juillet 2019 - News # 18855 

Dictature numérique : Edward Snowden met en garde : les Big Tech (les GAFA) vont “asservir des populations entières”, des entreprises aux gouvernements. Voir [ici] ().

En complément sur Edward Snowden :

En complément sur dictature numérique :

En complément sur GAFA :

   

Jeudi 11 Juillet 2019 - News # 18764 

Philippe Murer sur la taxe française sur les GAFA : «Les multinationales deviennent tellement puissantes qu'elles sont un danger pour les États» :

SYNOPSIS :

Entretien du 11/7/2019 avec Philippe Murer, économiste souverainiste. Il revient sur le sujet de la taxation des GAFA dans l'Union Européenne, il explique notamment qu'en raison de la règle de l'unanimité au sein de l'UE sur les questions de fiscalité, les Etats sont dans l'impossibilité de faire payer les géants du net. La puissance de ces derniers inquiète même selon lui outre-Atlantique où Trump serait enclin à démanteler ces entreprises qui lorgnent sur les compétences régaliennes des administrations publiques.

En complément sur Philippe Murer :

En complément sur GAFA :

En complément sur multinationale :

   

Dimanche 30 Juin 2019 - News # 18512 

L'une des nombreuses contradictions du capitalisme... :

Bien évidemment, il s'agit de propagande mensongère, puisque lorsque les capitalistes disent vouloir diminuer la masse salariale, ce n'est pas pour embaucher ensuite mais seulement pour faire plus de profits.

À un moment, il faut arrêter de prendre les gens pour des cons.

Et c'est une pratique régulièrement observée que des entreprises licencient de nombreuses personnes juste pour améliorer leur résultat et verser plus de dividendes aux actionnaires. 

En complément sur capitalisme :

En complément sur propagande mensongère :

     

Mercredi 26 Juin 2019 - News # 18418 

Affaire Huawei : Intel, Micron et d’autres fournisseurs américains ont contourné le décret de Donald Trump. Voir [ici] ().

"Ces fournisseurs ont fait les arrangements nécessaires pour que les marchandises ne soient plus étiquetées comme fabriquées par des entreprises américaines" : en un mot, ces entreprises trichent. Elle mentent sur la nature de ce qu'elles vendent, fraudent l'État, et viole le décret spécifié. Bravo... 

Une news montrant, une fois de plus, que dès que certains ont une certaines puissance financière ou une certaine position, ils ne respectent plus la loi.

En complément sur Huawei :

En complément sur fraude :

     

Mardi 25 Juin 2019 - News # 18373 

Dieudonné soutient l'Iran :

Moi aussi, je soutiens l'Iran contre l'iniquité américaine (et israélienne).

Seul bémol : il faut que certains hauts gradés de l'armée iranienne soient virés car ils sont incompétents et prennent des décisions tactiques et stratégiques erronées qui épuisent financièrement leur pays et le peu de ressources dont ils disposent.

 

Concernant la crypto-monnaie Zynecoin, ATTENTION, c'est probablement une arnaque : voir [ici] () et [là] ().

D'une manière générale, n'investissez pas dans les crypto-monnaies : c'est instable, très volatile, et rempli de failles informatique dans leur implémentation. Préférez de l'or ou des choses tangibles (comme de l'immobilier, une entreprises, une forêt, etc.) Oui, avec certaines crypto-monnaies, vous pourrez gagner de l'argent, mais vous avec beaucoup plus de probabilités de TOUT PERDRE, ou de vous faire arnaque ou voler. Pensez-y.

En complément sur Dieudonné :

En complément sur Iran :

En complément sur crypto-monnaie :

   

Lundi 24 Juin 2019 - News # 18359 

Réseau luxueux de fraude fiscale : "Le Prince et la banquière, enquête sur un club financier très privé" :

SYNOPSIS :

C’est l’histoire d’un disque dur informatique remis par un détective privé à la justice. A l’intérieur, près de 200 000 documents, des mémos, des fax, des mails, des documents comptables et surtout des listes de noms. C’est la mise à nu des secrets, jusqu’ici bien gardés, d’un réseau financier international soupçonné de fraude fiscale opérant depuis 25 ans entre la Belgique, la Suisse et les Emirats Arabes Unis.

Parmi le millier de noms apparaissant dans ces listings informatiques, près de 200 Français, principalement des chefs d’entreprises et de riches héritiers et héritières.

Ainsi des centaines de millions d’euros auraient échappé au fisc français.

Cette exceptionnelle mine d’informations permet de décrypter pour la première fois de l’intérieur le fonctionnement d’un cercle très fermé : des rendez-vous discrets et des fêtes somptueuses, des clients protégés par des pseudonymes, des livraisons d’argent en liquide dans des cabas et des cartes bancaires très spéciales.

Sont soupçonnés d’être à la tête de ce réseau présumé de fraude, un prince issu d’une des plus anciennes familles aristocratiques d’Europe, Henri de Croÿ et une mystérieuse banquière, Geraldine Whittaker. Cette Britannique respectable a été reçue par la Reine d’Angleterre et décorée de la légion d’honneur par Nicolas Sarkozy. Quel rôle auraient-ils joué, et joueraient-ils encore ? Comment ce cercle très fermé a-t-il évolué pour s’adapter à des législations de plus en plus rigoureuses sur la fraude fiscale ? Où est passé aujourd’hui l’argent ?

Désormais des témoins parlent. Grace à leur témoignages et en nous appuyant sur les documents issus du disque dur, nous avons pû mener l’enquête et remonter les fils de la fraude présumée.

Un documentaire montrant comment fonctionne réellement le capitalisme : les places offshores, les holding avec empilement de sociétés domiciliées dans des paradis fiscaux, le tout dirigé par des escrocs.

On n'a objectivement pas besoin, pour faire tourner une économie saine, de tout ce fatras juridique et financier qui ne sert que les magouilles. Quelques États bien décidés peuvent y mettre fin une fois pour toutes. Des façons de fonctionner n'ayant rien à voir avec la libre entreprise.

À voir !

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur magouille :

   

Mardi 4 Juin 2019 - News # 17921 

Rafle du Vieux-Port à Marseille en 1943 : une enquête est ouverte pour «crimes contre l'humanité». Voir [ici] ().

Putain, ça fait 76 ans que cette histoire a eu lieu...

Et le parquet de Paris cherche d'éventuels coupables encore vivants. 

Non mais vous vous rendez compte de l'obsession mentale dont il faut être atteint pour ouvrir une enquête pareille après autant de temps, et où tous les gens qui ont participé à cette rafle sont probablement morts. Si une personne avait 20 ans à l'époque (ce qui est jeune pour participer à une telle entreprise), elle aurait 96 ans aujourd'hui... Qu'est qu'on va poursuivre un vieux de 96 ans, 76 ans après ? Sauf si c'est pour lui extorquer de l'argent...

Pendant qu'on y est, le Parquet devrait porter plainte contre l'Italie pour avoir envahi la gaule et persécuté les gaulois il y a un peu plus de 2000 ans, y'a certainement moyen de gratter un petit billet à Matteo Salvini...

Avec une news pareille, on comprendre que la religion shoahtique a encore beaux jours devant elle. Consternant.

En complément sur shoah :

En complément sur juif :

En complément sur rafle :

   

Mardi 4 Juin 2019 - News # 17913 

Pollution lumineuse et radio du ciel : «Le ciel est-il vraiment le prix que nous voulons payer pour un accès internet partout ?» :

SYNOPSIS :

L'entreprise américaine de l'astronautique et du vol spatial SpaceX veut rassurer la communauté scientifique en promettant que la visibilité de ses 60 satellites Starlink va diminuer. La firme SpaceX compte envoyer 12 000 petits satellites en orbite basse d'ici quelques années pour créer un accès internet depuis le ciel.

Nestor Espinoza, astrophysicien à l'institut Max Plank, ne croit pas à la baisse de visibilité de ces satellites.

Saloperie d'Elon Musk ! 

En complément sur SpaceX :

En complément sur satellite :

En complément sur pollution lumineuse :

En complément sur Elon Musk :

 

Dimanche 2 Juin 2019 - News # 17852 

La SNCF va dépenser 1,3 million d’euros pour aider des migrants à « s’intégrer ». Voir [ici] ().

Non mais c'est du délire... 

Alors que la SNCF est en déficit, et qu'il est même en hausse !  Voir [ici] ().

Putain, mais on marche sur la tête, et il y a véritablement des nuisibles, des malfaisants, aux commandes de l'État, des grandes administrations, et des entreprises publqiues, c'est consternant.

Merci à OS pour le lien. 

En complément sur migrants :

En complément sur SNCF :

     

Vendredi 31 Mai 2019 - News # 17822 

Les associations de consommateurs saisissent le Conseil d'État contre la hausse des tarifs d’EDF. Voir [ici] ().

"Assurer la rentabilité des entreprises concurrentes d’EDF" : vous voyez où on en est rendus ? Nos traîtres de politiciens acculent des millions de Français à la pauvreté, et même pour certains à la misère, juste pour que leurs petits copains du secteur énergétique privé se gavent. 

Asservir tout un peuple pour enrichir quelques uns est assurément inique. Ceux qui ont décidé cette opération d'augmentation sont coupables de haute trahison envers le peuple Français, et devraient en toute justice finir, comme il fut un temps, Place de la Concorde.

Une société qui se combat elle-même, s'escroque elle-même, n'a aucun avenir.

En complément sur EDF :

En complément sur hausse tarif :

En complément sur hausse prix :

   

Lundi 27 Mai 2019 - News # 17705 

Olivier Delamarche : la croissance par la dette prépare un cataclysme - Poléco n°217 :

SYNOPSIS :

1) Un modèle économique basé sur la dette
- La socialisation des dettes, un processus sans fin depuis 2008
- La reprise des facilités monétaires, la FED comme la BCE, depuis octobre 78
- Obama, destructeur de la classe moyenne américaine
- Les Chinois n’achètent plus les bons du trésor américains
- Stopper à tout prix la hausse des taux
- Faut-il se moquer de la dette ?
- La dette est partout jusque dans vos retraites, vos livrets A, vos produits d’épargne
- Séparer banques de dépôts et banques d’affaires ?
- L’imposture des stress-tests, non les banques ne vont pas bien
- Après avoir fait payer les contribuables (2008), au tour des épargnants

2) Planche à billets à vie !
- Risque de faillites de banques en chaîne
- Nous sommes en récession, un risque de 30% du PIB
- L’examen de la croissance américaine, un chiffre sujet à caution
- Pour produire 1 $ de PIB, il faut 7 $ dollars de dette
- Pourquoi n’y a-t-il pas de croissance hors dette ?
- Les banques centrales vers 100% du PIB rachètent le capital des entreprises, ce n’est pas leur job
- La France attractive pour les capitaux ?
- Inflation probable, monnaie de singe en vue
- Pourquoi met-on en prison les faux monnayeurs et pas M. Draghi qui fait la même chose ?
- Le Cave se rebiffe : élections européennes
- L’euro : une chimère ?
- L’espace euro : une course de handicap, les mules courent avec les purs sangs
- La richesse du sud siphonnée par le nord
- Les pertes de pouvoir d’achat de la France et de l’Italie, Gilets Jaunes et votes italiens

3) Le jour où l’Italie partira
- Un récit édité chez Feltrinelli
- France, Italie, Espagne, victimes annoncées de l’euro
- L’Italie ne fera pas comme la Grèce, Salvini n’est pas Tsipras
- L’Italie prépare son coup. Faire porter la responsabilité de son départ à la Commission européenne
- La vérité nous oblige à dire que la sortie de l’euro ne sera pas un long fleuve tranquille
- La France devrait suivre ?
- Retour en France, la cinquième économie du monde et sept mois de révoltes populaires
- Un président autiste
- Crise de la dette, plus récession, un mélange explosif !
- La baisse des impôts selon Darmanin, un enfumage, la dette et l’Europe l’empêchent
- Les GAFA, la vraie question : pourquoi des firmes multinationales payent 5 à 6 % d’impôt sur les sociétés quand les PME en France en sont à 33% ?
- Les paradis fiscaux sont partout
- Ultime réflexion sur l’aveuglement de nos supposées élites

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur croissance :

En complément sur dette :

   

Mercredi 15 Mai 2019 - News # 17390 

Hi-Fi et capitalisme de merde : La compagnie Sound United, qui possède déjà les marques Denon, Marantz, Boston Acoustics, Classe Audio, Polk Audio, et Definitive Technologies, vient d'acheter Onkyo et Pioneer. Voir [ici] () (En ANGLAIS).

Dépitant... Une concentration d'autant de belles marques dans une main, c'est inquiétant.

L'histoire a montré à satiété que la qualité s'en ressentait toujours. Les passionnés à la base de ces entreprises sont remplacés par des gestionnaires uniquement intéressés par le profit, une philosophie bien éloignée des pères fondateurs de ces entreprises magnifiques.

En complément sur Hi-Fi :

En complément sur capitalisme :

     

Mardi 7 Mai 2019 - News # 17174 

Putains de camions - Les dégâts du transport routier :

SYNOPSIS :

[Disponible jusqu'au 13/05/2019]

En Europe, 80 % des marchandises sont transportées par voie routière. Mais à quel prix ? Enquête sur la folie des poids lourds.

Cela n’aura pas échappé aux automobilistes : les autoroutes européennes sont encombrées par des files de poids lourds toujours plus interminables. Alors que près de 80 % des marchandises transitent par voie routière, le nombre de camions en circulation devrait augmenter de 40 % dans cinq ans. Pourquoi ce choix de la route au détriment du rail ou du transport maritime, qui présentent pourtant de nombreux avantages, notamment écologiques ? Pour quelle raison les camions sont-ils aussi nombreux – un tiers d’entre eux, selon les estimations – à rouler à vide ? Diesel bon marché, dumping sur les salaires des chauffeurs, explosion des commandes sur Internet, production et livraison à flux tendu : cette folie des poids lourds, qui résulte d’une série de décisions politiques, notamment un investissement massif dans les autoroutes, sert des intérêts économiques. Si les entreprises privées profitent de ce système, les citoyens en subissent les conséquences : embouteillages, pollution, risques sanitaires et usure précoce des infrastructures publiques. À l’échelle du continent, la Suisse offre pourtant un modèle plus vertueux : le pays a su s’affranchir du lobby automobile pour miser sur le transport ferroviaire.

Un documentaire tout à fait remarquable, très didactique et pertinent.

À voir !

En complément sur camion :

En complément sur transport :

En complément sur route :

   

Dimanche 28 Avril 2019 - News # 16909 

Cash Investigation - Sociétés HLM : loyers modérés pour business démesuré :

SYNOPSIS :

Aujourd'hui, dix millions de Français habitent en HLM et la moitié du parc est gérée par des entreprises privées. Elise Lucet et l'équipe de «Cash Investigation» ont poussé la porte de ces HLM qui génèrent chaque année plus de vingt milliards d'euros de chiffre d'affaires et ils ont mis la main sur des informations totalement inédites. Villa avec piscine, hôtel : un organisme HLM aurait préféré investir des millions d'euros dans des projets pharaoniques plutôt que d'entretenir ses logements sociaux. Dans son enquête en région parisienne, Sophie Roland a découvert que des sociétés HLM privées pratiquent des loyers pas vraiment modérés. Pour décrocher un logement, certains locataires auraient été contraints de verser une enveloppe en cash de plusieurs milliers d'euros.

Source : Cash Investigation.

Non évalué.

En complément sur loyer :

En complément sur immobilier :

En complément sur HLM :

En complément sur Cash Investigation :

 

Vendredi 26 Avril 2019 - News # 16886 

Censure politique : Le gouvernement a-t-il interdit aux entreprises de louer des cars aux Gilets jaunes ? Maxime Nicolle pense que oui. Voir [ici] ().

Si c'est avéré, c'est très inquiétant.

En complément sur censure politique :

En complément sur Maxime Nicolle :

     

Mercredi 24 Avril 2019 - News # 16824 

Fabrique de l'opinion et des paradignes : une réflexion tout à fait intéressante pour comprendre comment sont façonnées nos civilisations humaines :

[...] toute l'entreprise de la civilisation est basée sur ce concept de réalités virtuelles. [...] le but est de façonner une illusion entre l'homme et la réalité, de construire une vérité culturelle à la place de la vérité naturelle du corps humain et du moment ressenti de l'expérience immédiate.

Terence McKenna - Les psychédéliques à l'ère des machines intelligentes (1999).

En complément sur fabrique opinion :

En complément sur paradigme :

     

Vendredi 19 Avril 2019 - News # 16720 

Débat ETHIC – Européennes 2019 :

SYNOPSIS :

Note :
Vidéo réalisée à l'improviste sur un téléphone.
2 coupures ponctuelles pour cause d'appel externe. 
Il manque la dernière minute du débat, pour cause de problème de batterie.

LES DÉBATS D'ETHIC :
L’organisation patronale ETHIC (Entreprises à taille humaine, indépendantes et de croissance) a organisé - ce 19 avril 2019 au Cercle Interallié- un petit-déjeuner-débat avec les têtes de listes (ou leurs représentants) pour les élections européennes.

➡️ Étaient présents (par ordre alphabétique) :
- François Asselineau (UPR), 
- Jean-François Barnaba (Jaunes et citoyens), 
- François-Xavier Bellamy (LR), 
- Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), 
- Yannick Jadot (EELV), 
- Louis Giscard d'Estaing (UDI), 
- Pierre Larrouturou (PS - Place publique), 
- Marine Le Pen (RN), 
- Younous Omarjee (LFI), 
- Florian Philippot (Les Patriotes), 
- Eric Pliez (Génération.s), 
- Marie-Pierre Vedrenne (LREM) .

En complément sur Européennes :

En complément sur François Asselineau :

     

Jeudi 18 Avril 2019 - News # 16676 

Vladimir Poutine rencontre des chefs d'entreprise français à Moscou. Voir [ici] ().

Excellent ça.

En complément sur Vladimir Poutine :

       

Mercredi 17 Avril 2019 - News # 16654 

Pas de soudure ni de point chaud : l'entreprise qui restaurait Notre-Dame de Paris livre sa version. Voir [ici] ().

C'est d'autant plus problématique que selon l'ex-architecte en chef Benjamin Mouton a déclaré : "Il faut une vraie charge calorifique au départ pour lancer un tel sinistre. Le chêne est un bois particulièrement résistant.Voir [ici] ().

Merci à Compagnon pour le dernier lien. 

En complément sur Notre-Dame de Paris :

       

Mercredi 17 Avril 2019 - News # 16640 

Les États-Unis va autoriser les plaintes contre les entreprises commerçant à Cuba, l'Union Européenne monte au créneau. Voir [ici] ().

Décidément, les américains sont vraiment des sales cons.

En complément sur Cuba :

       

Jeudi 11 Avril 2019 - News # 16474 

Privatisations : la République en marché - #DATA GUEULE 88 :

SYNOPSIS :

Tout doit disparaître... surtout les limites !
Depuis 30 ans, les privatisations, à défaut d'inverser la spirale de la dette, déséquilibrent le rapport de force entre Etat et grandes entreprises à la table des négociations. Infrastructures, télécoms, BTP, eau ... les géants des marchés voient leur empire s'élargir dans un nombre croissant de secteurs vitaux. Cédant le pas et ses actifs au nom de la performance ou de l'efficacité, sans autre preuve qu'un dogme bien appris, la collectivité publique voit se dissoudre l'intérêt général dans une somme d'intérêts privés ... dont elle s'oblige à payer les pots cassés par des contrats où elle se prive de ses prérogatives.
Mais comment donc les agents de l'Etat ont-ils fini par se convaincre qu'il ne servait à rien ?

Non évalué.

En complément sur privatisation :

En complément sur #DATA GUEULE :

     

Mercredi 10 Avril 2019 - News # 16452 

Migrants et dumping social : Les entreprises néerlandaises vont créer 3 500 emplois pour les réfugiés. Voir [ici] ().

Lisez bien les justifications des négriers, ce sont des perles. Exemple : "C’est un programme moral de la part des grandes entreprises, sans lien avec la politique", explique Paul Polman, ancien directeur général d’Unilever...

Cette "jolie" news est une preuve de plus, si cela était encore nécessaire à tous les crétins pro-immigration, que le rôle premier de celle-ci est le dumping social, la baisse des salaires, et la formation d'esclaves, l'outil majeur préféré des capitalistes et de tous les exploiteurs du monde entier.

Il serait temps de comprendre cette évidence...

Mais certains sont tellement idiots et aveugles, ou enkystés dans leurs idéologies, que même après ces explications pourtant simples et claires, ils sont encore pour l'immigration. Indécrottables... Et pire : certains se disent anticapitalistes... Des recordmen du monde...

En complément sur migrants :

En complément sur dumping social :

     

Samedi 6 Avril 2019 - News # 16339 

 

Monique Pinçon-Charlot - Le président des ultra-riches - Librairie Mollat - 2 Avril 2019 :

SYNOPSIS :

Monique Pinçon-Charlot vous présente son ouvrage "Le président des ultra-riches : chronique du mépris de classe dans la politique d'Emmanuel Macron" aux éditions Zones.

RÉSUMÉ :

Huit ans après "Le président des riches : enquête sur l'oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy", les sociologues poursuivent leur enquête sur la dérive oligarchique du pouvoir en France. Documentant la réalité d'un projet inégalitaire, ils montrent que loin d'être un candidat hors système, E. Macron est adoubé par les puissants et mène une politique en faveur des plus riches.

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

« Macron, c’est moi en mieux », confiait Nicolas Sarkozy en juin 2017. En pire, rectifient Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot. Huit ans après Le Président des riches, les sociologues de la grande bourgeoisie poursuivent leur travail d’enquête sur la dérive oligarchique du pouvoir en France. Au-delà du mépris social évident dont témoignent les petites phrases du président sur « ceux qui ne sont rien », ils documentent la réalité d’un projet politique profondément inégalitaire. Loin d’avoir été un candidat hors système, Emmanuel Macron est un enfant du sérail, adoubé par les puissants, financé par de généreux donateurs, conseillé par des économistes libéraux. Depuis son arrivée au palais, ce président mal élu a multiplié les cadeaux aux plus riches : suppression de l’ISF, flat tax sur les revenus du capital, suppression de l’exit tax, pérennisation du crédit d’impôt pour les entreprises… Autant de mesures en faveur des privilégiés qui coûtent un « pognon de dingue » alors même que les classes populaires paient la facture sur fond de privatisation plus ou moins rampante des services publics et de faux-semblant en matière de politique écologique. Mettant en série les faits, arpentant les lieux du pouvoir, brossant le portrait de l’entourage, ce livre fait la chronique édifiante d’une guerre de classe menée depuis le cœur de ce qui s’apparente de plus en plus à une monarchie présidentielle.

FICHE TECHNIQUE :

Paru le : 31/01/2019
Auteur(s) : Auteur : Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot
Éditeur(s) : Zones
ISBN : 2-35522-128-6
EAN13 : 9782355221286
Reliure : Broché
Pages : 168
Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm 
Épaisseur : 1,5 cm 
Poids : 224 g

Des informations majeures et des clés de lecture essentielles et pertinentes, qui recoupent les déclarations de Juan Branco.

À voir absolument !

En complément sur Monique Pinçon-Charlot :

En complément sur riche :

     

Vendredi 5 Avril 2019 - News # 16295 

Pierre Jovanovic face à Nicolas Miguet : un nouveau duel sur la crise et les Gilets jaunes :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic et Nicolas Miguet débattent sur la crise, les Gilets jaunes, le capitalisme, le rôle des actionnaires et la situation économique. Et ils ne sont pas sur la même longueur d’onde… Pierre Jovanovic explique pourquoi, à ses yeux, la situation économique de la France est dramatique et que le pays est au bord du chaos alors que Nicolas Miguet estime qu’il y a quand même des entreprises qui se portent bien, en citant quelques exemples. Les deux hommes ne sont pas d’accord sur le rôle des actionnaires au sein des entreprises. C’est un débat passionnant diffusé sur Kernews entre deux intellectuels qui échangent des arguments pertinents !

Source : Kernews.

Non évalué.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur Nicolas Miguet :

En complément sur Kernews :

En complément sur Gilet Jaune :

 

Mercredi 3 Avril 2019 - News # 16224 

Logement et appartement-ruche : à Barcelone, une société loue des chambres de deux mètres carrés et veut exporter le concept à Paris. Voir [ici] ().

SYNOPSIS :

Une chambre de 2,4m², entre 125 et 325 euros par mois, à quelques encablures de Barcelone, c’est ce que propose la start-up espagnole Haibu 4.0 depuis quelques semaines. Les prix sont définis en fonction du lieu et de la superficie de l'appartement ainsi que par le nombre de colocataires. Une aubaine pour certains, qui voient les loyers flamber depuis plusieurs années. Spéculation et proposition indigne, pour les autres, dont la mairie qui s’est immédiatement opposée au projet.

C'est vrai que c,est pas jojo, mais avoir un toit, une douche, un endroit pour manger au sec et dormir pour 150 euros par mois, c'est mieux que de dormir dans la rue.

En fait, ce type d'appartement-ruche devrait être réservé à de vraies ONG, et pas à des entreprises commerciales qui sont des marchands de sommeil déguisés.

Si la pratique est encadrée par la loi, le tarif pourrait même être plus bas, puisque sans objet lucratif, et donc permettre à nombre de gens d'éviter de se retrouver SDF.

En complément sur logement :

En complément sur SDF :

     

Mardi 2 Avril 2019 - News # 16168 

 

Ami des lobbies : la chasse :

SYNOPSIS :

Maillon essentiel de nos fragiles écosystèmes, régulateur indispensable des populations animales et humaines, le chasseur est victime d’une injuste défiance. Partons ensemble à la découverte de ce héros incompris.

Avec Hadi Rassi & Laura Flahaut
Écrit et réalisé par Jeremy Bismuth
Musique : Gyom

Sources :

Impact économique
https://www.chasseurs33.com/images/stories/documents/BIPEChiffrescles.pdf ()

Permis de chasse
https://www.liberation.fr/checknews/2018/03/13/y-a-t-il-reellement-5-millions-de-chasseurs-en-france_165334 ()

Thierry Coste
https://www.liberation.fr/politiques/2018/08/28/qui-est-thierry-coste-le-lobbyiste-des-chasseurs-cite-par-hulot_1674965 ()
https://blogs.mediapart.fr/jean-paul-richier/blog/290818/qui-est-thierry-coste ()

Plomb
https://www.senat.fr/questions/base/2003/qSEQ030708604.html ()

Accidents de chasse
http://www.oncfs.gouv.fr/Espace-Presse-Actualites-ru16/Bilan-des-accidents-de-chasse-survenus-durant-la-amp-nbsp-news2043 ()
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/09/19/les-accidents-de-la-chasse-ont-fait-plus-de-350-morts-depuis-2000_5187912_4355770.html ()

Espèces chassables
http://chasseurdefrance.com/chasser-en-france/les-especes-chassables ()
http://www.leparisien.fr/societe/pourquoi-des-especes-d-oiseaux-menacees-sont-elles-autorisees-a-la-chasse-28-08-2018-7867905.php ()

Sangliers
https://www.science-et-vie.com/archives/les-cles-pour-comprendre-pourquoi-les-sangliers-sont-devenus-un-vrai-probleme-en-france-30698 ()
https://blog.defi-ecologique.com/chasse-au-sanglier ()
https://www.capital.fr/entreprises-marches/quand-le-sanglier-delevage-francais-sert-de-gibier-pour-les-riches-notables-belges-1307932 ()

Agrainage
http://www.oncfs.gouv.fr/Fiches-juridiques-chasse-ru377/L-agrainage-et-les-sanctions-au-non-respect-du-SDGC-ar1111 ()

Élevage de gibier
http://www.gibier-de-chasse.com/reconnaitre/elevages-gibier-de-chasse-france.html ()

Autres
https://www.midilibre.fr/2011/05/21/trop-de-sangliers-les-ecolos-accusent-les-chasseurs,322313.php ()
https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/biodiversite/six-questions-sur-la-chasse-a-la-glu-que-cherche-a-interdire-la-ligue-de-protection-des-oiseaux_3129247.html ()
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/08/29/sur-1-1-million-de-chasseurs-moins-de-10-possedent-un-permis-national_5347594_4355770.html ()

Vraiment réussi.

À voir !

En complément sur chasse :

En complément sur lobbies :

En complément sur Thierry Coste :

   

Lundi 25 Mars 2019 - News # 16004 

C'EST CASH ! avec Olivier Delamarche - Aéroports de Paris, Française des Jeux, Engie : la face cachée de la privatisation :

SYNOPSIS :

Samedi 16 mars, le vote de 45 député a entériné la mise en place de la loi PACTE qui prévoit la privatisations des entreprises Aéroports de Paris, Française des jeux et Engie.

Le projet de loi doit encore faire un aller-retour au sénat avant d’être validé définitivement.

Cette semaine dans C’est Cash, Olivier Delamarche et Estelle Farge se penchent sur cette opération qui fait polémique et pose de nombreuses questions sur l’intérêt de l’Etat à se séparer de ses fleurons.

L’invité de la semaine est Ferghane Azihari, chargé de recherche à l’Institut de recherches économiques et sociales (IRES).

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur privatisation :

     

Dimanche 24 Mars 2019 - News # 15965 

Condamnée, la députée LREM Claire O’Petit n’a plus le droit de diriger une entreprise. Voir [ici] ().

Je viens de tomber sur cet article datant de 2017 mais, une fois de plus, oh combien révélateur.

Une fois, c'est un accident. Plusieurs fois, c'est un comportement.

Décidément, cette femme est une malfaisante. Comment a-t'elle pu être élue députée ??!

Claire O’Petit : à sortir du jeu définitivement, et au plus vite !

En complément sur Claire O’Petit :

       

Lundi 18 Mars 2019 - News # 15808 

C'EST CASH ! Avec Olivier Delamarche - Comment réussir à taxer les GAFA ? :

SYNOPSIS :

Proposée début mars en conseil des ministres par Bruno Lemaire, cette taxe prélèverait 3% sur le chiffre d’affaires français des grandes entreprises du numérique.

Cela fait des mois que l’Union Européenne n’arrive pas à se mettre d’accord sur une taxe européenne. Le ministre de l’économie prend donc les devants, mais sa taxe est-elle adaptée ? Est-elle la bonne solution ? Est-il réellement possible de taxer les GAFA ?

L’invité de cette semaine est Benoit Thieulin, entrepreneur et ancien président du Conseil National du Numérique.

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur GAFA :

En complément sur taxe :

   

Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15524 

Soissons : Sylvie Heyvaerts quitte la France insoumise pour l’UPR. Voir [ici] ().

Chers Amis Insoumis,

J’ai décidé de quitter la France Insoumise.
Non parce que je serai en désaccord avec le programme l’Avenir en Commun, mais parce que je ne parviens plus à trouver dans le discours de FI la cohérence qui me permettrait de m’engager dans la bataille des Européennes.
« L’Europe on la change où on la quitte », résumait de façon simple le positionnement de FI sur l’Europe. La menace de départ de la France devant permettre d’instaurer un rapport de force pour renégocier un certain nombre de points fondamentaux dans les traités européens. Au fur et à mesure, la perspective d’une sortie unilatérale de l’ UE s’est évaporée et le plan B est devenu bien flou. 
Je voudrai reprendre ici plus précisément la stratégie développée par FI, pour expliquer en quoi elle ne me convainc plus. 
La FI nous explique que « La désobéissance » est légale. Elle consiste à prendre une option de retrait. C’est-à-dire qu’un pays peut se désolidariser d’un aspect des traités européens. 
Donc si nous voulons mettre en œuvre notre programme, il va falloir prendre une option de retrait sur un nombre important de points. 
- Sur L’article 168 et 169 du TFUE qui donne la priorité au profit sur la santé
- Sur les articles 32 et 33 qui organisent la libre circulation des capitaux, des marchandises et des services.
- Sur l’article 106 qui prévoit l’ouverture à la concurrence de tous les services publics
- Sur l’article 21 qui impose la diminution de la protection sociale et le démantèlement du droit du travail.
- Sur les articles 38 et 39 qui placent les agriculteurs dans une concurrence sans merci avec des pays à très bas couts de salaire, et les entraine dans une course éperdue à la productivité.

Autant dire que c’est une remise en question totale de la logique qui gouverne l’Union Européenne depuis le début, et dont une grande partie a déjà été transposé dans les droits nationaux.

Une telle remise en cause constitue en fait une refondation totale de l’UE sur des bases humanistes et eco-sociales.
Alors pouvons-nous réécrire entièrement la constitution de l’UE en y impulsant un changement de paradigme aussi total ? La modification des traités doit être voté à l’unanimité ce qui rend toute modification quasi impossible. On pourrait alors réécrire un autre traité qui écraserait tous les autres. Examinons des lors quel nouveau compromis pourrait naître de l’alliance de 28 pays aux intérêts contradictoires.
Harmonisation fiscale ? Le Luxembourg et les pays bas seront contre.
Harmonisation sociale ? Comment s’y prend -on pour les harmoniser les législations sociales de 28 pays lorsque concernant le « SMIG » les écarts vont de 200€ mensuel à 2000€ ? et que c’est précisément cet avantage social qui assure la compétitivité de ces pays de l’Est et conditionne à l’heure actuelle leur équilibre économique ?
Par quel miracle arriverions nous à un accord qui serait autre chose qu’un accord tronqué sur un moins disant social, environnemental, fiscal ?

N’est il pas temps de se rendre compte que cette alliance à 28 a précisément pour objectif d’aboutir à cette impuissance qui sert les intérêts de l’oligarchie ?

De plus à l’heure où la population demande le RIC, il me parait tout à fait déraisonnable de recréer une structure plurinationale (même plus réduite) , impliquant des délégations importantes de souveraineté. Nous avons un besoin urgent de démocratie et l’échelon national avec son organisation en départements et en communes héritée de la révolution française garantit la proximité nécessaire à l’exercice d’un réel pouvoir citoyen. 
Donc j’en arrive à la conclusion qu’il ne saurait y avoir de démocratie en Europe, ni en refondant les traités, ni en restant bloqué avec 28 pays aux intérêts divergents dans une structure englobante.

Si l’on veut bien concevoir les objectifs d’un autre point de vue une stratégie bien plus directe et bien moins aléatoire se dessine.

Notre projet est de faire bifurquer tout notre système de production vers un fonctionnement basé sur la règle verte et la solidarité. Ajoutons à cela que nous devons le faire vite, car la dégradation sociale et environnementale a atteint des sommets.

C’est pourquoi nous devons sortir de l’Union Européenne. Dès le lendemain du Frexit nous pourrons.

1. Défendre sérieusement l’environnement en sortant du dogme de la mondialisation et du libre-échange, qui amènent à faire fabriquer à 15000 km de chez soi des produits qui pourraient être produits localement. 
2. Empêcher les délocalisations des industries et les privatisations de notre patrimoine national.
3. Engager une transition énergétique d’envergure créatrice de millions d’emplois
4. Reconstruire des services publics dignes de ce nom, et empêcher la privatisation de ces secteurs .
5. Renationaliser les entreprises stratégiques : SNCF, Autoroutes, Orange, TF1, Gestion de l’eau, EDF GDF, Poste, etc…
6. Préserver la pêche artisanale et l’agriculture familiale. Soutenir la conversion vers le Bio, autoriser les semences libres, trouver des alternatives au glyphosate.
7. Augmenter le SMIG et les minimas retraite tout en allégeant les charges des petites entreprises.
8. Préserver l’unité nationale en stoppant les réformes des euro-régions menées dans le dos des français, sans leur consentement, qui passe par le regroupement forcé de communes et l’assèchement des finances des dites communes et des départements.
9. Redonner puissance à notre démocratie en instaurant le RIC. 
10. Ouvrir la France sur le reste du monde notamment sur la francophonie, sortir de l’OTAN et cesser de soutenir les guerres criminelles des USA , œuvrer pour la paix.

Et pendant les deux années qui s’écoulent entre la décision de quitter l’Europe et la sortie effective ( avec ou sans accord) rien ne nous empêchera de prendre des options de retraits unilatéral. 
Cette question n’est pas une dissertation théorique. Elle revêt une urgence absolue. Tous les jours des pans entiers de notre richesse nationale est cédée à des intérêts privés, les structures juridiques qui ont organisées la solidarité sont méthodiquement fracassées, l’indivisibilité même de la nation est remise en cause par des traités signés derrière le dos des français. C’est trop ! Nous devons avoir une réaction à la hauteur du danger !
Si la France reprend de manière claire sa souveraineté en sortant de l’UE, elle offrira un point d’appui ferme pour les peuples qui souhaitent mener une politique qui mette fin au pillage des richesses, au saccage de l’environnement, et au mépris de l’être humain. 
Nous pourrons alors monter conjointement de beaux projets, sans pour autant qu’il soit nécessaire de recréer une entité supra-étatique. 
Nous pourrions par exemple élaborer un plan de dépollution de la Mer Méditerranée avec les pays riverains. Nous pourrions renforcer les dispositifs conjoints de lutte contre les incendies, nous pourrions nous entendre sur une politique de sauvetage des migrants et d’accueil. Etc…

À cela s’ajoute un bénéfice financier non négligeable : Sortir de l’UE c’est récupérer immédiatement au minimum 34 milliards d’euros par an
9 milliards qui résulte de la différence entre ce que nous donnons à L’UE et ce qui nous est reversé. (La France verse 23 milliards et en récupère 14)
5 milliards d’euros liées à des dépenses hors budgets (Cofinancement et sanctions financières)
20 milliards récupérables rapidement sur la fraude et l’évasion fiscale en rétablissant le contrôle sur les mouvements de capitaux.
Sans compter les économies colossales découlant de l’allégement des réglementations issues de l’UE dont les coûts de gestion pesant sur les administrations, les entreprises publiques et privées, les artisans etc, qui sont estimées à 35 milliards annuels.

Le Frexit en ce qu’il est une réponse ferme et déterminé aux exactions de la caste des oligarques est nécessairement une mesure « de gauche ». Ce sujet ne doit plus être tabou. 
Un grand parti populiste comme l’est la France Insoumise, pourrait d’autant plus facilement assumer cette approche que la construction de l’Europe est frappée d’illégitimité depuis 2005 puisque le peuple français l’a refusé. 
Il est urgent que cette blessure démocratique soit soignée et qu’une nouvelle occasion de se prononcer soit donné au peuple. On ne peut pas demander aux citoyens d’aller voter, et ensuite bafouer leur vote. 
Comme le dit Frederic Lordon « La gauche ne peut plus couler un désir internationaliste dans les pires propositions du néoliberalisme ».

Eu égard à ses réflexions j’ai décidé de soutenir la campagne de Francois Asselineau, qui est aujourd’hui le seul a porter la revendication du Frexit dans l’espace public.
A ceux qui crient au loup parce que Francois Asselineau a été proche de Charles Pasqua et membre du RPF, je renvoie sur les explications très détaillées qu’il a lui-même données, et qui me semblent suffisamment convaincantes. M. Asselineau est depuis le début un fervent gaulliste et adversaire de la construction européenne néolibérale et il a pensé trouver dans le RPF un vrai parti souverainiste, avant de s’apercevoir qu’il s’était trompé.
Je n’ai personnellement jamais vu ou entendu chez lui aucun propos raciste, antisémite, identitaire, etc.. qui permettrait de l’identifier à l’extrême droite. Au contraire j’y trouve une culture universaliste, laïque, et républicaine absolument évidente. Je regrette que des débats sur le fond n’est jamais eu lieu entre les responsables de FI et l’UPR. Mais c’est vrai qu’ Asselineau avec ses 0,98% des voix est quantité négligeable ! Au moins ne pourrais-je pas être taxée d’opportunisme !!
Je reste bien évidemment solidaire de tous les autres combats de la France Insoumise.

Bravo Madame !

Et bienvenue dans le parti qui réunit les Français de tous les horizons !

En complément sur UPR :

En complément sur Sylvie Heyvaerts :

     

Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15519 

Le parti européen ALDE que va rejoindre LREM est financé par Google et Bayer (Monsanto). Voir [ici] ().

LREM, le parti des riches et des multinationales qui exploitent et empoisonnement  les peuples et sans payer les impôts qu'ils doivent...

Des entreprises criminelles, appuyées par un parti de robots débiles.

En complément sur LREM :

En complément sur Google :

En complément sur Bayer :

En complément sur Monsanto :

 

Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15518 

Tous les partis sont contre, sauf en marche, c'est... les aéroports de Paris privatisés - Par Osons Causer :

SYNOPSIS :

Aéroports de Paris privatisés. Vente d'Orly et Roissy, billet aller simple pour le privé. Et le prix à payer sera pour nous. Découvrez : 
▶️ comment Macron veut brader la poule aux œufs d’or. 
▶️ pourquoi c’est tellement aberrant que TOUTES les forces politiques sauf En Marche sont CONTRE ce projet. 
▶️ après le scandale des autoroutes privatisées, Macron veut privatiser 
ADP qui gère Roissy, Orly, le Bourget. 
▶️ ADP est une entreprise stratégique et très rentable et qui rapporte chaque année de plus en plus de dividendes à l’Etat. 185 millions en 2018 
▶️ découvrez les raisons qui font de cette privatisation une énorme arnaque, pour l’Etat, pour nous et même pour l’écologie. Accrochez vos ceintures, c’est parti :)

Non évalué.

En complément sur Osons Causer :

En complément sur privatisation :

En complément sur aéroport :

   

Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15510 

Dans la série les banques centrales sont complices de leurs amis banquiers : La BCE annonce de nouveaux prêts géants aux banques. Voir [ici] ().

Pour que les banques spéculent encore plus ?

C'est à ce genre de chose que l'on peut voir quelle est la vocation RÉÉLLE des banques centrales : servir leurs petits copains pour qu'ils continuent de jouer au casino mondial de la finance et des diverses bourses et marchés.

La BCE ferait mieux de prêter cet agent à taux zéro aux États, et que ceux-ci suppriment l'impôt sur le revenu (à l'exception des plus riches et avec une ponction progressive), et diminuent les taxes, ce qui permettrait à des millions de gens de mieux vivre, et de relancer l'économie. Rappel important : 70% du PIB des États, c'est la consommation des ménages.

Artisans, commerçants, petites et moyennes entreprises, et les autres, vous voulez du chiffre d'affaire ? Si les gens n'ont pas d'argent, avec quoi voulez-vous qu'ils achètent vos biens et services hum ?

Il nous faut redonner absolument de l'oxygène aux citoyens, ce qui vivifiera toute l'économie, et même les taxes récoltées par l'État. 

En complément sur banque centrale :

En complément sur BCE :

En complément sur banque :

En complément sur banquier :

En complément sur spéculation :


Lundi 4 Mars 2019 - News # 15429 

Espionnage économique américain : la France peine à lancer la contre-offensive :

SYNOPSIS :

Une inquiétante alerte de la DGSI rapporte que de très nombreux secteurs seraient touchés par la stratégie de Washington visant à favoriser les entreprises américaines. Le point avec Thomas Bonnet.

SYNOPSIS :

Alexandre Leraître, analyste en renseignement économique et cofondateur de MGS (Média Géo Stratégie), affirme que sous couvert de lutte contre les menaces extérieures, le renseignement américain a toujours été porté sur l'intelligence économique.

Ceux qui croient que les États-Unis sont un pays ami sont des débiles : les États-Unis est le pire ennemi de la France. Il n'existe aucun autre pays dans le qui veuille dominer et détruire économiquement la France. Aucun. Réfléchissez-y...

On juge d'un arbre à ses fruits.

En complément sur espionnage :

En complément sur États-Unis :

     

Lundi 4 Mars 2019 - News # 15424 

 

Marlène Schiappa annonce la "création d'une brigade anti-discrimination" pour les entreprises. Voir [ici] ().

Une brigade...

Elle a la haine vissée au corps cette sorcière.

Elle a rien de mieux à faire dans la vie ?

Une sorcière hystérique, je l'ai toujours dit.

En complément sur Marlène Schiappa :

       

Jeudi 28 Février 2019 - News # 15338 

Big Brother, reconnaissance faciale, et surveillance de masse aux États-Unis : Microsoft fait pression contre un projet de loi : « Le projet de loi de Microsoft nous emmène dans un monde où la surveillance faciale est la norme et omniprésente ». Voir [ici] ().

Voilà..., Microsoft est démasqué une nouvelle fois... : c'est bien une entreprise-outil des fascistes du Nouvel Ordre Mondial.

Si les citoyens américains n'y prennent pas garde, ils vont se réveiller un jour en Chine d'Amérique du Nord.

En complément sur Big Brother :

En complément sur surveillance :

 

En complément sur Microsoft :

 

Jeudi 14 Février 2019 - News # 15031 

Zoom - Pierre Jovanovic sur TV Libertés : Imprimerie Arjowiggins, le scandale caché ! :

SYNOPSIS :

Et si la France était dans l'incapacité de fabriquer ses propres billets de banque ? La question doit être posée après l'incroyable liquidation judiciaire de l'imprimerie Arjowiggins qui produisait les passeports, les cartes grises, les chèques de banque de la France. Pierre Jovanovic a mené une enquête sur le terrain. Il a découvert la détresse des 240 salariés abandonnés, le jeu trouble du gouvernement Macron et du ministre de l'Économie Bruno Le Maire. Et si l'on avait liquidé sciemment cette entreprise, stratégique pour les intérêts de la France ? Pierre Jovanovic fait cette révélation :"Ce que j'ai vu là, je l'ai vu en Grèce !"

Une affaire gravissime montrant, une fois de plus, que nos politiciens sont des traîtres.

Une entreprise vitale au pays (impression des passeports et des billets) a été délibérément détruite, et vendue à toute vitesse.

À voir !

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur scandale :

     

Mercredi 13 Février 2019 - News # 14987 

Impôts, justice fiscale, et multinationales : En Europe, plus une entreprise est grande, plus son taux d’imposition est faible. Voir [ici] ().

C'est là qu'il faut aller chercher l'argent qui manque tant à la Nation : chez ces pourris de voleurs qui ne veulent pas payer ce qu'ils doivent !

Il faut les taxer, leur infliger des super-amendes, et les envoyer en prison ces enculés !

En complément sur impôt :

En complément sur entreprise :

En complément sur fiscalité :

En complément sur multinationale :

 

Vendredi 8 Février 2019 - News # 14877 

"La fusion Alstom-Siemens ou l'échec de l'Union Européenne" - Allocution de François Asselineau :

SYNOPSIS :

François Asselineau revient sur l'échec de la fusion entre Alstom et Siemens qui prouve une nouvelle fois que l'UE n'est pas faites pour faire le poids dans un contexte de mondialisation en créant des champions européens.

Non seulement nos politiciens sont des traîtres, mais nos industriels sont de vrais idiots, des nabots qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez : le transfert de technologie est un arrêt de mort, du suicide programmé.

Une fois de plus on peut constater crûment la bêtise et l'incompétence de nos soit-disant "élites". Vivement la démocratie !

Seul bémol : François Asselineau se trompe sur l'équivalence technologie allemande / technologie chinoise : il y a objectivement un problème de sécurité. Si un conflit devait avoir lieu avec la Chine, le fait d'avoir de la technologie chinoise dans toutes les infrastructures du rail nous mettrait sérieusement à risque. C'est tellement vrai que les États-Unis, concernant les technologies Internet, ont formellement interdit à toutes leurs entreprises d'utiliser des routeurs, des hubs, des serveurs, etc., chinois : ils sont découvert des backdoors et des dispositifs d'espionnage et de surveillance dans ces matériels.

En complément sur Alstom :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur François Asselineau :

   

Mercredi 6 Février 2019 - News # 14801 

Interdit d'interdire : "Dérive autoritaire» du gouvernement ou pas ?" :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit Guillaume Bigot, chef d’entreprise, Juan Branco, avocat, Stéphane Rozès, enseignant et Yves Lefebvre, secrétaire général UNITÉ SGP Police FO.

Non évalué.

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur autoritarisme :

En complément sur dérive :

   

Lundi 4 Février 2019 - News # 14733 

Santé, médecine et générosité : le Lifeline Express, un train-hôpital traverse l'Inde pour soigner les gens gratuitement :

Magnifique initiative !

Une preuve de plus qu'il existe plein de solutions possibles, et de nouvelles voies à explorer pour développer le bien commun et l'intérêt général.

Mort au capitalisme ! (qui n'a rien à voir avec l'artisanat et la libre entreprise)

En complément sur santé :

En complément sur médecine :

En complément sur train :

En complément sur générosité :

.En complément sur pauvreté :


Dimanche 3 Février 2019 - News # 14719 

Les voyous de la grande distribution et les mendiants et les SDF qui fouillent leur poubelles : le cas de Georges Plassat, président du Groupe Carrefour de 2012 au 18 juillet 2017:

Encore un bel enfoiré.

Ils ne sont là que pour le pognon, la preuve : selon Wikipédia :

La rémunération de Georges Plassat à la tête du Groupe Carrefour se compose de :

Sa rémunération globale s’élève à près de 10 millions d'euros en 2016. L'écart entre sa dernière rémunération (2017) et ses conditions de retraite d'une part et la situation dégradée dans laquelle il laisse le groupe a l'issue de son mandat d'autre part donne lieu a une polémique a l'occasion de l'Assemblée Générale de Juin 2018. La polémique est unanimement relayée et appuyée par la presse économique, la presse internationale, le Haut Comite de Gouvernement d'Entreprise, le Ministre Français de l'Économie et des Finances et une partie des organisations syndicales. Malgré un vote en Assemblée Générale approuvant a hauteur de 68% sa rémunération 2017 et ses conditions de départ, Georges Plassat renonce au paiement d'un montant compensatoire d'une clause de non-concurrence a hauteur de 3,9 millions d'Euros.

En complément sur grande distribution :

En complément sur Carrefour :

En complément sur Georges Plassat :

En complément sur SDF :

En complément sur mendiant :


Dimanche 3 Février 2019 - News # 14715 

Nouvelle trahison du privé en faveur de l'État : une société de test ADN a transféré ses données au FBI. Voir [ici] ().

Une fois de plus, des iniques, des vendus, ont trahi la confiance de leurs clients en donnant des données personnelles de leurs clients à une entité étatique.

C'est un comportement coutumier, lâche, et pervers, de chefs d'entreprise sans sens de l'éthique, de l'honneur, et de la droiture.

Conclusion : une fois de plus, ne croyez pas que parce-que vous avez affaire à une entreprise privée que vous ne serez pas vendus, car la majorité des dirigeants se transforment en kapos des fascistes du Nouvel Ordre Mondial à la moindre occasion ou petite pression qui menacerait leur cher business. Il vont vous trahir pour continuer à gagner du pognon, que cela soit bien clair.

En complément sur trahison :

En complément sur FBI :

     

Samedi 2 Février 2019 - News # 14691 

Privatisations : "Gilets Jaunes : Les raisons de la colère" - Par Trouble Fait :

SYNOPSIS :

Pour boucler le budget 2019, nos chers députés n’ont pas eu de meilleures idées que de vendre la FDJ, ADP et des parts d’Engie. On sait déjà que ces entreprises vont être bradées à des intérêts privés qui ne pensent qu’aux profits immédiats et se fichent de l’intérêt général. Historiquement, les privatisations ont toujours été une mauvaise nouvelle pour les citoyens et les usagers, qui y sont fortement opposés. Il est temps de mettre un coup d’arrêt à cette politique désastreuse.

Une bonne vidéo de synthèse comme a l'habitude de nous gratifier Trouble Fait.

À voir !

En complément sur Gilet Jaune :

En complément sur privatisation :

     

Vendredi 1er Février 2019 - News # 14663 

Nos traîtres de politiciens vendent notre patrimoine national ? Vendons le leur grâce à l'initiative "Vends ton député" ! :

SYNOPSIS :

Pour boucler le budget 2019, nos chers députés n’ont pas eu de meilleures idées que de vendre la FDJ, ADP et des parts d’Engie. On sait déjà que ces entreprises vont être bradées à des intérêts privés qui ne pensent qu’aux profits immédiats et se fichent de l’intérêt général. 
Historiquement, les privatisations ont toujours été une mauvaise nouvelle pour les citoyens et les usagers, qui y sont fortement opposés. Il est temps de mettre un coup d’arrêt à cette politique désastreuse.

Or nous constatons qu’à l’Assemblée, les décisions sont prises par une petite clique EnMarche, élue avec le plus fort taux d’abstention de la 5ème République. Cette majorité minoritaire dans l’opinion se permet de liquider le patrimoine collectif des Français, qui est en plus, le seul patrimoine des pauvres.
Alors comme ces gens vendent notre patrimoine pour des motifs débiles et des résultats désastreux sans se soucier de notre accord, on va vendre le leur et on va voir si ça leur fait plaisir. 

Vous trouverez ci-dessous le lien vers le site de la HATVP (haute autorité pour la transparence de la vie publique) qui publie les déclarations de patrimoine de nos élus, la listes des votants de cette nouvelles vagues de privatisation, ainsi que des exemples d’annonces parodiques que nous avons déjà publiés. Amusez-vous bien ;) 

- HATVP : https://www.hatvp.fr
- Listes des votants de la loi PACTE qui privatisent la FDJ, ADP et Engie. : Voir [ici] ().
- La maison de Bruno Lemaire : Voir [ici] ().

Une excellente idée !

En complément sur patrimoine :

En complément sur député :

     

Lundi 14 Janvier 2019 - News # 14237 

Starbucks embauche 2.500 migrants clandestins dans ses cafés en France et en Europe. Voir [ici] ().

Ben oui : ça coûte moins cher que de payer des européens.

Starbucks fait déjà la même chose aux États-Unis depuis quelques années.

L'un des buts de l'immigration, il faut le savoir, c'est le dumping social : faire baisser les salaires de tout un peuple en augmentant N dans le rapport décisif "1 emploi offert / N demandeurs".

Et ces gens sont des hors-la-loi en plus... 

Criminel !

Maintenant, il y aura toujours des crétins qui veulent faire venir des migrants chez nous (et même de manière illégale comme le pervers Cédric Herrou) pour des raisons idéologiques, sans comprendre qu'ils font le jeu de mafias, de passeurs, et de négriers d'entrepreneurs comme Starbuckls.

Conclusion : BOYCOTTONS Starbucks !

En complément sur Starbucks :

En complément sur clandestin :

En complément sur migrants :

   

Vendredi 11 Janvier 2019 - News # 14178 

Scandaleux gâchis : Une équipe de Capital, infiltrée dans l’entrepôt d'Amazon à Saran, dénonce la "destruction de milliers d’objets neufs". Voir [ici] ().

La destruction d'objets neufs devrait être interdite de par la loi, et on devrait forcer les entreprises à donner leurs invendus à la population, voire à des pays pauvres.

Mais, comme toujours, notre traîtres de politiciens laissent faire, et ne font RIEN !

En complément sur scandale :

En complément sur gâchis :

En complément sur Amazon :

   

Vendredi 11 Janvier 2019 - News # 14173 

Macron est un névrosé : "Quand une psychologue d'entreprise analyse la névrose présidentielle ça fait carrément peur !" - Par Campagnol :

 

À voir !

En complément sur Campagnol :

       

Mercredi 9 Janvier 2019 - News # 14112 

La jolie théorie du ruissellement...

 

Et pendant que le peuple se meurt, des dividendes records pour les entreprises du CAC40. Voir [ici] ().

En complément sur dividende :

En complément sur CAC40 :

     

Mardi 8 Janvier 2019 - News # 14063 

Propagande éhontée : un sondage IFOP prétend une éclaircie pour Édouard Philippe et Emmanuel Macron. Voir [ici] ().

Et puis quoi encore ?

Rappel important :

L'IFOP a longtemps été propriété de la famille Parisot (notamment de son ancienne vice-présidente, Laurence Parisot, présidente par deux fois du MEDEF !) : c'est une entreprise de l'oligarchie patronale totalement opposée au peuple et à la démocratie, qui manipule via ses sondages plus ou moins bidonnés l'opinion publique française, attention !

En complément sur sondage :

En complément sur propagande :

En complément sur IFOP :

   

Mercredi 2 Janvier 2019 - News # 13925 

Sondage : 65% des chefs d’entreprise soutiennent les Gilets Jaunes. Voir [ici] ().

Une preuve de plus que ce sont les grandes entreprises, les grands groupes, et les multinationales, qui se gavent et distribuent des milliards à leurs actionnaires, tout en ne payant presque pas d'impôts.

Les PME / PMI, elles, sont créatrices d'emploi, alors découpons les grands groupes ! Cassons ces machines à extorquer de la valeur ajoutée aux salariés !

En complément sur sondage :

En complément sur gilet jaune :

     

Jeudi 27 Décembre 2018 - News # 13828 

Ce que pensent les riches de Macron : interviewé sur Europe1, Xavier Niel le patron de Free trouve que l’on a un « super président », il est en train de faire des lois « fantastiques » :

Une belle enflure capitaliste...

C'est sûr, pour les riches et les très riches, tout va très bien Madame la Marquise...

Et les miséreux ?

Et les pauvres ?

Et la classe moyenne Ducon ?

Ahurissant...

T'as déjà essayé de vivre avec une retraite de 800 euros par mois ou un SMIC ? Non jamais !

Le type, il ne voit pas plus loin que le bout de son salon feutré et de son entreprise. La situation des Français, il ne la connaît pas : il vit dans sa bulle de riche. Il est hors sol.

En complément sur Xavier Niel :

       

Samedi 22 Décembre 2018 - News # 13742 

Capitalisme et aveuglement économique : 1000 milliards de dollars : les entreprises américaines n'ont jamais autant racheté leurs actions. Voir [ici] ().

En clair, le cirque capitaliste de la cupidité continue, toujours et encore, sans fin : les dirigeants d'entreprise préfèrent gonfler artificiellement le cours de leurs actions plutôt que d'injecter ces sommes faramineuses dans l'économie.

C'est de la pure folie, de l'argent dilapidé. Ces crétins ne comprennent pas qu'en donnant cet argent aux salariés, ceux-ci vont consommer, et dès lors stimuler l'économie : tout le monde va en profiter, l'argent va circuler. Ici l'argent ne circule plus.

Une manne formidable qui aurait pu aider toute la société a été réduite à néant. C'est ce qu'on appelle un beau gâchis...

La cause ? Une décision fiscale de crétin.

Bravo Donald Trump, vous n'avez rien compris à l'économie de base.

En complément sur capitalisme :

En complément sur économie :

     

Jeudi 20 Décembre 2018 - News # 13700 

Le fabricant de Marlboro fait un gros pari sur l'E-cigarette. Voir [ici] ().

Ça s'appelle une reconversion intelligente et avisée.

C'est une constante anthologique : toutes les entreprises qui n'ont pas fait l'effort de s'adapter aun changement par une évolution et/ou un reconversion selon le cas, ont disparu.

En complément sur cigarette :

En complément sur Marlboro :

     

Jeudi 20 Décembre 2018 - News # 13698 

 

Alimentation et oligopole : seulement Onze entreprises contrôlent tout ce que vous consommez. Voir [ici] () (en Anglais).

Merci à Compagnon pour le lien. 

En complément sur aliment :

En complément sur consommation :

En complément sur entreprise :

En complément sur oligopole :

 

Mardi 18 Décembre 2018 - News # 13626 

Lutte contre les voyous de la grande distribution : "Stop a la précarité des commerçants-artisans !" - Par la gilet jaune Martine Donnette de l'association "En toute franchise" :

SYNOPSIS :

Combien de Commerçants-artisans sont au dessous du seuil du SMIC alors que le Ministre du Budget ne recherche pas la concurrence déloyale des surfaces illicites des grandes surfaces !

C'est plus de 418 milliards d'euros d'infractions non perçus par l'Etat qui pourraient faire baisser les charges des petites entreprises, recréer des emplois qualifiés et diversifiés dans les centres-villes.

 

Pour en savoir plus sur l'association "En toute franchise" :

En complément sur Martine Donnette :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur grande distribution :

 

 

Jeudi 13 Décembre 2018 - News # 13511 

Effondrement : nouvelles du front - Part. 3 - Par Vox Plebeia :

Une petite revue d'actualités bien sympathique sur l'effarante destruction de notre monde entreprise par les cupides de toutes sortes.

À voir !

En complément sur effondrement :

En complément sur Vox Plebeia :

     

Mardi 11 Décembre 2018 - News # 13439 

 

Bruno Jeudy de BFMTV : «Vous n'êtes pas un vrai gilet jaune» - 8 Décembre 2018 :

SYNOPSIS :

Dans la soirée du samedi 8 décembre, l’éditorialiste Bruno Jeudy prend à partie un gilet jaune présent sur le plateau de BFM-TV. Alors que celui-ci vient de dénoncer les privatisations mises en œuvre par le gouvernement, Bruno Jeudy reproche à son invité ses « obsessions politiques » qui ne sont pas « démocratiques », et l’accuse de ne pas être « un vrai gilet jaune ». Il illustre ainsi une tendance de certains éditocrates à vouloir distribuer les rôles, entre les bons et les mauvais gilets jaunes.

Le soir de la journée d’action du samedi 8 décembre, Christophe Couderc est invité sur le plateau de BFM-TV en tant que gilet jaune. Interrogé sur les annonces d’Emmanuel Macron, il fait savoir qu’il n’attend rien de celui qu’il présente comme le « président des riches ». Il évoque ensuite une information publiée dans Marianne selon laquelle des dizaines de députés LREM sont issus de grandes entreprises françaises. Il dénonce, enfin, la vente par le gouvernement d’Aéroports de Paris, de la Française des Jeux, ou encore de certains barrages. C’en est trop pour l’éditorialiste Bruno Jeudy, qui fond avec morgue sur son invité.

Cet échange est édifiant à plusieurs égards. À commencer par la manière dont Bruno Jeudy se réserve le droit de désigner lesquels de ses interlocuteurs seraient des « vrais » et des « faux » gilets jaunes.

Un jugement qu’il rend au nom de sa propre conception (toute condescendante) de ce que seraient les gilets jaunes : « Les gilets jaunes que je vois régulièrement, ici-même, ils ne parlent pas comme vous. Parce que vous, vous êtes un faux gilet jaune ».

Voire au nom des téléspectateurs, dont il semble connaître l’avis en temps réel : « Vous n’êtes pas un vrai gilet jaune, vous parlez comme un militant politique. Ecoutez, ça ne trompe aucun téléspectateur. »

Ou encore au nom de la « cause » des gilets jaunes, dont il serait le garant : « Vous devriez avoir honte […] Vous ne servez pas la cause de ceux qui, sur les ronds-points, se battent pour leurs fins de mois, se battent sans réfléchir… se battent sans penser... sans remettre en cause la démocratie. »

Car c’est bien connu : les « vrais » gilets jaunes ne sauraient articuler de propos « politiques », ou encore remettre en cause les institutions. Il faut dire que Christophe Couderc a commis un crime de lèse-majesté : taxer Emmanuel Macron du titre de « président des riches », et évoquer ses liens avec le pouvoir économique… Cela semble constituer, pour Bruno Jeudy, une véritable remise en cause de la démocratie.

Dès lors, on est tenté de souscrire aux propos de Christophe Couderc, lorsqu’il renvoie la balle à son interlocuteur : « Je réfute votre accusation : vous, vous n’êtes pas un vrai journaliste. » Et s’il y a de quoi douter de la qualité de journaliste de Bruno Jeudy, une chose est sûre : l’éditorialiste est un authentique chien de garde de l’ordre établi.

Au-delà de son seul cas, cet échange illustre parfaitement la morgue des tenanciers des grands médias face à toute remise en cause de l’ordre dont ils se font les gardiens ; mais aussi leurs prétentions à parler au nom de la majorité, et à désigner les porte-parole et revendications légitimes d’un mouvement qui ne cesse pourtant d’échapper à leurs catégorisations méprisantes et à leurs « analyses » trop souvent pleines de vide.

Frédéric Lemaire.

Source : ACRIMED.

Hallucinant !

Franchement, je pense que BFMTV regorge d'un nombre effarants de connards sectaires, partiaux, et ennemis du peuple et de la vraie démocratie, c'est consternant.

Ils sont mauvais, iniques, déloyaux, menteurs, et de mauvaise foi, comme jamais.

Ahurissant !

À un moment, et plus tôt qu'on ne le croie, je pense qu'ils vont le payer très cher.

À voir absolument !

En complément sur BFMTV :

En complément sur Bruno Jeudy :

En complément sur mauvaise foi :

En complément sur gilet jaune :

 

Dimanche 9 Décembre 2018 - News # 13371 

Le gouvernement, par la voix de la ministre du Travail Muriel Pénicaud, ne fera pas de "coup de pouce" au SMIC car "cela détruit des emplois". Voir [ici] ().

Qui c'est qui va être content ? Les gilets jaunes...

Qui détruit des emplois ? À vérifier, car la hausse du SMIC ne va pas dans le grand casino de la bourse, mais dans l'économie réelle, et vivifie nombre de commerces et d'entreprises Madame Pénicaud !

En complément sur Muriel Pénicaud :

En complément sur SMIC :

     

Mercredi 5 Décembre 2018 - News # 13260 

 

Pacte mondial pour les migrations de l'ONU que Macron devrait signer le 10 Décembre 2018 :

SYNOPSIS :

Le pacte mondial pour les migrations de l'ONU sera signé par Emmanuel Macron le 10 et 11 décembre à Marrakech. Ce nouvel accord a pour objectif de "faciliter des migrations sûres, ordonnées et régulières". Il engagera la France pour des mesures visant à accueillir plus de migrants et condamner tout discours qualifié "d'intolérant" à leur égard.

Parmi ces mesures destinées aux migrants : regroupement familial, formations professionnelles, aide financière à la création d'entreprise, partenariat avec des banques... 

Ce pacte mondial pour les migrations implique également une vaste stratégie de manipulation de l'opinion publique afin que "les effets bénéfiques de l'immigration" ne puissent pas être remis en cause : surveillance des médias et des propos journalistiques, organisation d'activités multiculturelles, promotion de l'immigration dans les milieux universitaires, les entreprises, durcissement de la liberté d'expression, traque de tous les discours relevant les "effets négatifs de l'immigration". 

Pour vous donner un aperçu clair et complet, j'ai lu l'intégralité de ce document. Voici ce qui nous attend... 

- Télécharger et lire l'intégralité du Pacte de Marrakech : http://undocs.org/fr/A/CONF.231/3

- Le site de l'ONU consacré aux migrants et aux réfugiés : https://refugeesmigrants.un.org/fr

Source : L'Esprit franc - Virginia Vota.

Une vidéo bien claire et factuelle.

Macron est décidément un traître à la Nation !

Macron va profiter du chaos créé par le mouvement des Gilets Jaunes pour pouvoir signer discrètement ce pacte diabolique, liberticide, qui nie la souveraineté des peuples et qui détruit les Nations. Et sans référendum évidemment...

Conclusion : ce traité est une honte, un déni de la liberté et des peuples, une condamnation à mort de la Nation française au profit d'un gouvernement mondial totalitaire de dictateurs non élus. Il ne faut en aucun cas que la France le ratifie.

Un sujet d'importance !

À voir !

En complément sur Pacte migrations l'ONU :

En complément sur migrants :

     

Mercredi 5 Décembre 2018 - News # 13259 

Serge Abad-Gallardo : «Euthanasie, la franc-maçonnerie est à la manoeuvre» :

SYNOPSIS :

Entretien exclusif avec Armel Joubert des Ouches

Après avoir passé plus de vingt ans au sein des loges maçonniques du Droit humain, une émanation du Grand Orient, Serge Abad-Gallardo, ancien haut fonctionnaire, converti au catholicisme, avait livré son parcours au lecteur dans un premier livre « J’ai frappé à la porte du temple ». Il revient aujourd’hui avec la sortie d’un nouvel ouvrage intitulé « Les manœuvres de la franc-maçonnerie pour le “droit à mourir” ». 
 
Serge Abad-Gallardo sait de quoi il parle
 
L’euthanasie. On en parle beaucoup en France depuis ces 10 dernières années. Il y a eu l’affaire Vincent Humbert. Il y a eu ensuite le douloureux dossier Vincent Lambert, dossier toujours en cours actuellement. Deux événements sur lesquels les médias et le monde politique se sont appuyés pour faire « la promotion » de l’euthanasie, une mort selon eux « lente mais digne et sans souffrance ». Depuis sa conversion au catholicisme, Serge Abad-Gallardo est directement concerné par le sujet. Depuis 2012, de façon bénévole, il visite les malades. Dans le cadre d’une pastorale de la santé, il a intégré une aumônerie catholique. Affecté dans le service de soins palliatifs d’un hôpital public, Serge Abad-Gallardo accompagne des mourants avant leur décès. A ce jour, il s’est rendu au chevet de plusieurs centaines de personnes. « J’ai vécu de véritables d’amour avec des hommes et des femmes, sur le plan spirituel, explique-t-il. Ce sont des gens qui sont devenus mes amis et je pense avoir été leur ami. Quelqu’un que vous ne connaissez pas, vous entrez dans une chambre, vous le suivez pendant 2 semaines, 2 mois. Et lorsque vous terminez, vous prenez sa main et il part en vous regardant. Il n’est pas indigne et vous non plus. Vous n’êtes pas son bourreau. Vous l’accompagnez sur un chemin que lui seul peut prendre qui le chemin du mystère. Ce mystère que la franc-maçonnerie refuse de voir. Pour la franc-maçonnerie, il n’y a pas de mystère, il n’y a que des secrets ! Voilà encore une différence énorme entre le catholicisme et la franc-maçonnerie ».
 
Une fixation sur la franc-maçonnerie ?
 
Selon Serge Abad-Gallardo, pour se convaincre de l’implication de la franc-maçonnerie dans les débats qui ont lieu depuis de nombreuses années visant à imposer l’euthanasie dans la société française, il suffit juste de juger des faits. « Et les faits parlent d’eux-mêmes. Lorsqu’on lira mon livre, explique-t-il, on s’apercevra que la franc-maçonnerie est à la manœuvre derrière l’idéologie mortifère qui tend à vouloir imposer l’euthanasie dans la loi française ». L’auteur dit confirmer ses propos par des écrits maçonniques.
 
Les idéaux de la FM sont inscrits dans la société française
 
« Le tout premier projet de loi enregistré aux assemblées date de 1976. C’est le sénateur Henri Caillavet qui en est le rapporteur ou même l’auteur. Monsieur Romero, président de l’association pour le droit à mourir dans la dignité expliquait, dans une interview accordée à un journaliste, que Monsieur Caillavet était l’un des derniers grands franc-maçon et homme politique… »
 
Des faits irréfutables
 
Dans cet entretien réalisé par Armel Joubert des Ouches, Serge Abad-Gallardo révèle qu’il possède une planche maçonnique sur laquelle l’auteur fait l’apologie de l’euthanasie. Selon ce dernier, cette planche date de 2004. « Cet auteur fait l’éloge de l‘euthanasie alors même qu’il décrit une situation où la personne ne souffre pas ! On voit donc bien qu’il y a, derrière l’idéologie maçonnique, la volonté de maitriser le moment où l’homme décidera de mourir. »
 
 « Mais où est donc l’amour dans cette société ? »
 
« Vous savez, les gens, lorsqu’ils parlent d’euthanasie, ils vous disent “J’ai besoin de votre amour”. Notre monde manque d’amour ! Lorsqu’on est atteint d’une grande maladie, un médecin vient vous dire « L’issue est fatale, votre maladie a gagné, maintenant nous allons soulager la douleur ». Ces gens passent par un certain nombre de phases… On ne gère pas une société comme on gère une entreprise. Les personnes ne sont pas des machines. Je suis déjà rentré dans des chambres où des personnes avaient des cancers, explique-t-il. Des personnes qui se trouvaient en chimiothérapies. La chimio fait vomir, donc cela sentait le vomi. A ces gens-là, je leur prenais la main et ils n’étaient plus indignes. Si nous considérons qu’une personne âgée à une bouche de grenouille et qu’elle sent le vieux, alors nous sommes des barbares ! Il faut faire comprendre à ces personnes-là ce qu’est l’amour de Dieu que nous portons en elles ».

Source : reinformation.tv

 

Non encore évalué.

En complément sur Serge Abad-Gallardo :

En complément sur euthanasie :

En complément sur franc-maçon :

   

Vendredi 30 Novembre 2018 - News # 13095 

Capitalisme : victoire par chaos climatique - #DATA GUEULE 83 :

SYNOPSIS :

La question environnementale est un enjeu qui traverse toutes les couches de nos sociétés : Etat, entreprises et société civile. Logique puisque l'état de la planète est lié au système qui régi notre monde et dans lequel nous baignons toutes et tous : le capitalisme. Alors que les initiatives se multiplient du côté des citoyennes et des citoyens, et à quelques jours du lancement de la COP24, faisons un petit état des lieux de l'(in)action du secteur privé et de certains acteurs publics. Avec Alice Baillat, chercheuse l'Institut des Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) :

Non évalué.

En complément sur capitalisme :

En complément sur climat :

En complément sur chaos :

En complément sur DATA GUEULE :

 

Mardi 27 Novembre 2018 - News # 13016 

Misère, logement, et SDF : à Puteaux, Marie, 71 ans, vit dans sa voiture en attendant un logement social. Voir [ici] ().

Quelle honte.

Et pendant ce temps nos traîtres de politiciens font des cadeaux de dizaines de milliards aux riches et aux entreprises, se payent de la vaisselle à 500.000 euros, ne traquent pas l'évasion et la fraude fiscale qui représente des milliards etr des milliards, etc.

Des traîtres, des cupides, et des fous, aux commandes...

En complément sur misère :

En complément sur logement :

En complément sur SDF :

   

Mardi 27 Novembre 2018 - News # 13007 

Déforestation : d'après Greenpeace, l'équivalent d'un million de terrains de football ont été rasés en un an au Brésil. Voir [ici] ().

Démentiel.

On court au suicide parce-que non seulement nos traîtres de politiciens ne font rien, mais qu'en plus certains sont complices des entreprises et multinationales qui saccagent la planète, voilà la vérité.

Si les peuples ne reprennent pas le pouvoir, cette planète est morte dans peu de temps.

En complément sur déforestation :

En complément sur Greenpeace :

En complément sur Brésil :

   

Mardi 27 Novembre 2018 - News # 13005 

À défaut de l'Élysée ou de Matignon, les Gilets jaunes reçus par François de Rugy. Voir [ici] ().

C'est un piège à cons : le fait même que ce soit le ministre de l'écologie qui les reçoive démontre que le gouvernement tente de circonscrire les revendications des gilets jaunes à l'écologie et aux carburants, alors même que le fond de la révolte n'a rien à voir avec cela puisque le peuple se lève essentiellement contre le racket multi-aspects de l'État et la vie chère rendue de plus en plus difficile à cause des mauvais choix des divers gouvernants et traîtres de politiciens depuis 30 ans.

Il y en a que pour les riches, les grandes entreprises, la finance, et leur kapos divers, mais les citoyens eux peuvent crever, voilà la réalité. Il n'y a rien à attendre de François de Rugy.

Il nous faut une vraie démocratie, voilà la réalité, de manière à exclure tous les lobbies économiques, financiers, et sociétaux des décisions politiques.

Un gouvernement du peuple, par le peuple,  et pour le peuple, fondé sur la vérité, la justice, le bien commun, l'intérêt général : voilà notre objectif.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur François de Rugy :

     

Lundi 26 Novembre 2018 - News # 12979 

“Gilets jaunes” : une entreprise bloquée parce qu’elle embauche des étrangers. Voir [ici] ().

Malheureusement, il existe toujours des petits patrons à la con qui n'ont aucun sens du devoir et de l'éthique, et qui préfère embaucher des migrants, sous-payés bien évidemment, plutôt que des Français. Honte à eux. Ce sont des anti-Français, et les gilets jaunes ont raison.

En complément sur migrants :

En complément sur gilet jaune :

     

Lundi 26 Novembre 2018 - News # 12975 

Hélène Franco de la France Insoumise : "La paupérisation de la Justice en France est délibérée !" :

Et si l'on regarde bien, c'est la même chose pour les services de traque des délits financiers, de contrôle des entreprises, du droit du travail, etc. : c'est la destruction de la puissance publique par les riches pour les riches.

En complément sur Justice :

En complément sur Hélène Franco :

     

Lundi 19 Novembre 2018 - News # 12760 

Musique, Hi-Fi, et vinyle : comment un couple a repris avec courage une petite entreprise avec des machines qui ne marchaient pas :

Bravo !

En complément sur musique :

En complément sur Hi-Fi :

En complément sur vinyle :

   

Vendredi 16 Novembre 2018 - News # 12689 

Chroniques de la dégénéréscence, de la surveillance et du contrôle social : Les entreprises britanniques implantent des micropuces RFID à leurs employés. Voir [ici] ().

Ça commence. Je veux dire : on passe à la vitesse supérieure dans certains pays.

Comme l'UPR le propose dans son programme, il faut interdire ce genre de chose, et pas seulement au niveau national, mais au niveau de l'ONU. C'est vital !

En complément sur Chroniques de la dégénéréscence :

En complément sur surveillance :

En complément sur contrôle :

En complément sur RFID :

 

Vendredi 16 Novembre 2018 - News # 12678 

 

Le député Meyer Habib appelle ses administrés à voter pour son «ami» à la mairie de Jérusalem. Voir [ici] ().

Il faut interdire aux doubles nationaux l'accès à toute mandat social en France.

De surcroît, il pratique le trafic d'influence, et entretient, selon les termes de la loi "des intelligences avec une puissance étrangère, avec une entreprise ou organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou avec leurs agents" : ce type doit être arrêté sur le champ, et déféré devant la justice.

En complément sur Meyer Habib :

       

Lundi 12 Novembre 2018 - News # 12590 

Censure politique d'origine étatique : Macron annonce que Facebook acceptera des «régulateurs français». Voir [ici] ().

C'est très grave... : l'interpénétration des intérêts privés et de l'État est l'un des marqueurs du fascisme. À fortiori lorsqu'il s'agit d'entreprises médiatiques, de diffusion et d'expression.

Bientôt en France, un Ministère de la Vérité...

En complément sur Censure politique :

En complément sur Facebook :

En complément sur Macron :

   

Samedi 10 Novembre 2018 - News # 12542 

Escroqueries téléphoniques : "Numéros surtaxés : les arnaques continuent !" - Tout compte fait :

SYNOPSIS :

Le phénomène prend une ampleur inédite ! En 4 ans, les fraudes aux numéros surtaxés ont été multipliées par 5 dans l'Union Européenne pour atteindre 11 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Et la France est aux premières loges. Nous sommes de plus en plus nombreux à recevoir des SMS qui nous demandent de rappeler pour un colis ou un cadeau. Si l'on fait l'erreur de rappeler, ça chiffre vite avec des appels qui s’élèvent parfois à 3 euros la minute. Certains ont des factures téléphoniques gonflées de plusieurs centaines d'euros. Derrière ces arnaques se cachent des sociétés qui ont parfois pignon sur rue. Comme cette entreprise « Viva Multimédia » mise en cause par la justice au printemps et qui aurait fait 38 millions d'euros de chiffre d'affaires en 3 ans. Et les dernières victimes de ces numéros surtaxés sont aujourd'hui les adolescents piégés sur les réseaux sociaux.

Un excellent petit reportage montrant :

À voir !

En complément sur escroquerie :

En complément sur arnaque :

En complément sur téléphonie :

   

Jeudi 8 Novembre 2018 - News # 12500 

 

L'asservissement par l'Intelligence Artificielle ? - Interview d'Éric Sadin par Thinkerview :

Le mot de l'éditeur du livre "L'Intelligence artificielle ou l'enjeu du siècle - Anatomie d'un antihumanisme radical"

C’est l’obsession de l’époque. Entreprises, politiques, chercheurs… ne jurent que par elle, car elle laisse entrevoir des perspectives économiques illimitées ainsi que l’émergence d’un monde partout sécurisé, optimisé et fluidifié. L’objet de cet enivrement, c’est l’intelligence artificielle.

Elle génère pléthore de discours qui occultent sa principale fonction : énoncer la vérité. Elle se dresse comme une puissance habilitée à expertiser le réel de façon plus fiable que nous-mêmes. L’intelligence artificielle est appelée, du haut de son autorité, à imposer sa loi, orientant la conduite des affaires humaines. Désormais, une technologie revêt un « pouvoir injonctif » entraînant l’éradication progressive des principes juridico-politiques qui nous fondent, soit le libre exercice de notre faculté de jugement et d’action.

Chaque énonciation de la vérité vise à générer quantité d’actions tout au long de notre quotidien, faisant émerger une « main invisible automatisée », où le moindre phénomène du réel se trouve analysé en vue d’être monétisé ou orienté à des fins utilitaristes. Il s’avère impératif de s’opposer à cette offensive antihumaniste et de faire valoir, contre une rationalité normative promettant la perfection supposée en toute chose, des formes de rationalité fondées sur la pluralité des êtres et l’incertitude inhérente à la vie. Tel est l’enjeu politique majeur de notre temps.

Ce livre procède à une anatomie au scalpel de l’intelligence artificielle, de son histoire, de ses caractéristiques, de ses domaines d’application, des intérêts en jeu, et constitue un appel à privilégier des modes d’existence fondés sur de tout autres aspirations.

Une interview majeure sur l'un des grands sujets de notre temps.

Attention ! : ne vous fiez pas au look et à l'attitude non conventionnelle de ce Monsieur : il livre ici une critique très peu entendue qui mérite d'être écoutée.

Il met un peu de temps à démarrer, mais ça devient de mieux en mieux au fur et à mesure.

Enfin un contrepoids à la folie ambiante et à la propagande d'un Laurent Alexandre !

Passionnant et très pertinent.

Il rejoint mes analyses sur l'intelligence artificielle et la tyrannie de y = f(x).

Un must !

À voir absolument !

À ne pas rater, je vous l'assure !

Petit complément : Eric Sadin : «Avec leurs capteurs, les entreprises s'arrogent des compétences médicales» :

En complément sur intelligence artificielle :

En complément sur asservissement :

En complément sur Éric Sadin :

   

Jeudi 8 Novembre 2018 - News # 12499 

 

Georges Soros, Open Society, et mondialisme : Entretien par Stratpol avec Pierre-Antoine Plaquevent auteur de "Soros et la Société Ouverte : Métapolitique du globalisme" :

Le mot de l'éditeur :

Comprendre l’influence de Soros, c’est comprendre que de nombreux processus politiques antinomiques de notre temps ont souvent un dénominateur commun : l’appui, aussi bien financier que logistique et idéologique des fondations de la société ouverte...

Georges Soros est l’une des personnalités les plus influentes de notre époque. L'activisme de George Soros, qui se considère lui-même comme « un chef d’État sans État », touche en fait tous les domaines et tous les continents.

Durant les dernières décennies, peu de nations ont été épargnées par l’action ou l’influence de son ensemble de fondations : l’Open Society Foundations. Partout où la souveraineté politique et la stabilité sociale sont attaquées, on retrouve la trace de Georges Soros, de ses réseaux, de ses militants, de ses milliards. Que ce soit au travers de l'immigration de masse, de la dépénalisation des stupéfiants, des nouvelles normes sociétales, de la promotion des théories du genre ou des révolutions colorées. Dans chacun de ces domaines, Soros œuvre avec une étonnante constance à la réalisation d’un même objectif : l'avènement d'un nouvel ordre politique international fondé sur la notion de société ouverte et la fin des États-nations.

L’auteur nous propose une radiographie détaillée de la méthodologie Soros et de ses divers champs d’action partout dans le monde. Au travers d’exemples très documentés, cette étude expose au grand jour les rouages internes des réseaux Soros. Une entreprise de décomposition des nations dotée d’une puissance et de moyens inédits dans l’Histoire.

Au-delà d’un travail d’enquête inédit, ce livre se propose d’exposer la philosophie politique qui anime cette action et d’en tracer la généalogie profonde. Le lecteur y découvrira comment la notion de société ouverte se rattache aux courants les plus puissants et les plus actifs de la subversion politique contemporaine.

Informations sur le livre : 

Prix : 25.00€
ISBN : 9-782355-120879
Format : 17x24cm
Sortie : octobre 2018
366 pages
Avant-propos de Xavier Moreau
Postface de Lucien Cerise

Non encore évalué.

En complément sur Georges Soros :

En complément sur Open Society :

En complément sur Stratpol :

   

Dimanche 4 Novembre 2018 - News # 12408 

Taxes, et impôts : Chèques-vacances, aides d'entreprise... Des avantages destinés aux salariés bientôt ponctionnés ? Voir [ici] ().

Les signes de la chute de la République continuent d'affluer : l'État n'a plus d'argent car nos traîtres de politiciens ont renoncé à récupérer les 320 milliards de fraude et d'évasion fiscale qui manquent au pays chaque année, font des ponts d'or aux grandes entreprises (CICE), offre des cadeaux fiscaux aux riches, etc.

Les Français vont continuer de s'appauvrir encore et encore jusqu'à la révolte.

En complément sur taxe :

En complément sur impôt :

     

Jeudi 1er Novembre 2018 - News # 12338 

Les aides que vous verse votre CE (Comité d'Entreprise) pourraient bientôt être taxées. Voir [ici] ().

Plus aucune limite au racket.

Bientôt,. il faudra payer pour pisser et respirer.

Ce genre de mesure montre que le système est complètement aux abois. C'est un signal faible montrant que nos traîtres de politiciens ne savent plus quoi faire...

Des traîtres, des nuls, des incompétents.

Moi, je sais ce qu'il faut faire :

Avouez : j'ai plein de bonnes idées. Alors comment ce fait-il que les milliers de politiciens en poste ne font rien que de nous taxer, et de nous appauvrir ?!! Réponse : parce-que ce sont des traîtres et des lâches.

En complément sur taxes :

En complément sur impôts :

     

Jeudi 1er Novembre 2018 - News # 12330 

Armement : L'armée allemande admet que plus de 60% du matériel militaire qu'elle a reçu en 2017 est défectueux. Voir [ici] ().

Une situation qui n'inquiète pas le gouvernement, pour qui ce ratio n'est «pas significatif»... 

Toujours les mêmes cons de politiciens... Cons et incompétents...

Tout va bien Madame la Marquise, circulez y'a rien à voir... 

Vous imaginez une entreprise dont plus de 60% des appareils seraient défectueux ?! Et là, il s'agit de matériels destinés à protéger la Nation... On parle de vie et de mort des personnels militaires.

Ahurissant.

En complément sur incompétence :

En complément sur armée :

En complément sur armes :

   

Lundi 29 Octobre 2018 - News # 12234 

Pollution, déchets, mutinationales, et business : Ces 10 entreprises inondent la planète de plastique jetable. Voir [ici] ().

Des criminels, donc...

Cela dit, il faut aussi ajouter le fait que les gens sont des porcs. Juste un exemple : l'état du champs de Mars, juste après la finale de la coupe du monde :

Tout est dit !

En complément sur pollution :

En complément sur mutinationale :

En complément sur entreprise :

En complément sur plastique :

En complément sur déchets :


Samedi 27 Octobre 2018 - News # 12181 

Faillite de la France et budget à bout de soufre : Gendarmerie : les réservistes ne seront pas payés avant 2019. Voir [ici] ().

C'est triste...

Voilà où nous conduisent nos traîtres de politiciens et tous ceux qui abusent du système. Sans compter tous ceux, entreprises et particuliers, qui fraudent le fisc ou font de l'évasion fiscale : 320 milliards d'euros de manque à gagner pour l'État, vous vous rendez compte ?

Des criminels !

En complément sur faillite :

En complément sur ruine :

En complément sur budget :

En complément sur Gendarmerie :

 

Vendredi 26 Octobre 2018 - News # 12169 

Évasion et fraude fiscale : Eva Joly : «L’optimisation fiscale agressive est désormais dans l’ADN des multinationales». Voir [ici] ().

Et de nombre d'entreprises et des riches...

En complément sur Eva Joly :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur multinationale :

 

Jeudi 18 Octobre 2018 - News # 11973 

 

"Ces milliardaires qui nous font les poches" avec Denis Robert :

SYNOPSIS :

Théophile Kouamouo a reçu le journaliste d'investigation Denis Robert. Dans son dernier livre « Les Prédateurs : des milliardaires contre les États », il traque les profits de deux milliardaires discrets passés maîtres dans l’art de piller les États, dont la France : le Canadian Pierre Desmarais et le Belge Albert Frère. Ils sont notamment impliqués dans le rachat de GDF Suez, dans le scandale de la vente de Quick à caisse des dépôts et des consignations, dans le scandale UraMin, et le scandale Petrobas au Brésil.

 

Le mot de l'éditeur :

Les dessous scandaleux de la crise financière : décryptage et révélations

Avec cette enquête minutieuse sur deux champions du capitalisme financier, Catherine Le Gall et Denis Robert pensent tenir des spécimens exemplaires de milliardaires. Albert Frère et Paul Desmarais ont des profils semblables et ont hérité d’entreprises familiales qui ne valaient pas un clou, mais en bons libéraux, investissant dans les meilleurs juristes, associés aux plus grosses banques d’affaires, travaillant autant en France qu’en Afrique ou en Amérique du sud, ils ont bâti leur immense fortune en partie sur le dos des États. Il devait y avoir un secret de fabrication pour s’enrichir autant et aussi vite…
Nos deux journalistes pensaient que s’ils parvenaient à décrypter le jeu de ces prédateurs, ils pourraient aider la communauté des hommes à s’en défendre.
C’est le challenge réussi de ce récit haletant comme un thriller, et pourtant bien réel…

Non évalué.

En complément sur milliardaire :

En complément sur profit :

En complément sur pillage :

   

Jeudi 18 Octobre 2018 - News # 11965 

Fraude fiscale : CumEx Files : comment arnaquer le fisc avec la Bourse :

SYNOPSIS :

« Le Monde » et ses partenaires révèlent un nouveau scandale de la finance autour des dividendes. Pour les empocher sans être taxés par l’Etat, certains actionnaires n’hésitent pas à transférer leurs actions vers l’étranger. C’est ce que l’on appelle, dans le milieu de la finance, le « CumCum », de la locution latine qui veut dire « avec ». Pire, avec la technique du « CumEx », (« avec » et « sans »), des actionnaires peuvent se faire rembourser par l’Etat des taxes qu’ils n’ont en réalité jamais payées.

Ces stratagèmes ont été particulièrement utilisés pendant la crise financière, c’est-à-dire à une époque où l’argent du contribuable servait, déjà, à renflouer les banques. Ils auraient coûté 7,2 milliards d’euros à l’Etat allemand, et continueraient de faire perdre 3 milliards par an au fisc français. Explications en vidéo.

Le monde de la bourse et de la spéculation : à détruire.

Et puis toujours cette propagande mensongère : la bourse finance les entreprises comme l'affirme cette conne : non ! : c'est un casino, c'est tout. Mais un casino monstrueux qui draine des tombereaux de pognon qui manque cruellement à des milliards d'êtres humains.

La propagande libérale... : quelle plaie !

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur fisc :

En complément sur bourse :

En complément sur spéculation :

 

Dimanche 14 Octobre 2018 - News # 11858 

L'ENA qui forme les gestionnaires de la République est bien gérée : elle est en déficit ! Voir [ici] ().

Ces crétins intellectuels sont incompétents, et prétendent former les futurs gestionnaires de l'administration publique... 

Ce sont en plus des gens qui n'ont jamais du travailler réellement, qui ne savent pas ce que c'est de monter un commerce, ou une entreprise, avec son propre argent, mais prétendent former des jeunes, tout aussi déconnectés de la vie, qui géreront les administrations publiques avec l'argent des autres.  Vous voyez le niveau...

Pas étonnant que les dirigeants de cette école de planqués incapables, à 100.000 lieues des travailleurs, du milieu du travail, de la réalité des PMI/PME, et de la vie, n'arrivent pas à gérer leur école.

Pitoyable, et très révélateur de ces gens intellectuels qui se croient au dessus du peuple, alors même qu'ils ne savent rien faire de leurs dix doigts dans la réalité. Tout est mental et virtuel chez eux. Et avec l'argent des autres en plus. Voilà pourquoi ils sont foncièrement vaniteux et incompétents.

En complément sur L'ENA :

       

Samedi 13 Octobre 2018 - News # 11853 

 

Les lobbies gouvernent la France : Philippe Pascot pour « Pilleurs de vie » sur btlv :

SYNOPSIS :

Comme tous les mercredis, Bob Bellanca vous propose le LIVE BTLV en clair. Cette semaine, il revient sur le sujet qui fait le Buzz : Les lobbies gouvernent la France ? y croyez-vous ? Oui ? Non ? & Pourquoi ? Aux côtés de Bob Bellanca, retrouvez Philippe pascot auteur du livre « pilleurs de vies ». Auteur d’investigation à succès, Philippe Pascot a choisi BTLV pour évoquer après « Pilleurs d’état, Délits d’élus » son nouvel ouvrage « Pilleurs de vie ». Cette fois, il s’attaque aux grandes firmes alimentaires, aux labos pharmaceutiques et aux hommes politiques pour dénoncer la corruption et les magouilles.

Résumé de l'éditeur :

Après les avantages illicites (Délits d’élus, Du Goudron et des Plumes) et les privilèges légaux mais immoraux (Pilleurs d’Etat, Allez presque tous vous faire…) dont bénéficient nos élus, Philippe PASCOT s’attaque aux lobbies et aux entreprises qui achètent, manipulent ou abusent des politiques.

Les sociétés de sodas pillent l’eau de plusieurs pays. L’huile de vidange se retrouve dans 200 produits alimentaires français. 100 000 médicaments frelatés ont été vendus en France… Ce sont trois exemples parmi une centaine d’autres répertoriés dans le livre.

Un constat imparable : 99,9 % des scandales politiques, alimentaires, environnementaux, pharmaceutiques sont révélés par des individus courageux et non par les institutions elles-mêmes.
En citant ses sources et en restant factuel, l’auteur campe une vision globale du pillage qui s’organise autour de nos vies.

Maire adjoint, puis conseiller municipal, ancien conseiller régional, président de la formation professionnelle et apprentissages à la région ile de France, Chevalier des Arts et des Lettres, Philippe Pascot a 25 ans de vie politique derrière lui et a fréquenté la plupart des élus politiques de premier plan. Il milite pour une transparence totale de l’exercice politique et est engagé dans de nombreux combats de société.
Il est l’initiateur de la demande de casier vierge (B2) pour pouvoir être élu comme on l’exige pour 396 métiers qu’il a lui même référencé dans ses livres. Cette promesse faite à la page 27 du programme présidentiel n’a pas été respecté : on peut toujours être élu tout en étant condamné gravement. Les noms et les faits de ce mensonge d’état sont dans Pilleurs de vies.

Non évalué.

En complément sur Philippe Pascot :

En complément sur lobbies :

     

Samedi 6 Octobre 2018 - News # 11684 

Ce robot peut poser des plaques de plâtre (GYPSE) sans aide :

SYNOPSIS :

Les travailleurs de la construction devraient-ils s'inquiéter de l'arrivée des robots? En voyant travailler ce robot poseur de panneaux de plâtre, on ne
peut s'empêcher de se poser la question.

Le robot HRP-5P de l'entreprise japonaise AIST est un robot humanoïde, autonome et sans fil capable de saisir, de placer et de visser des panneaux de plâtre sur un mur.

Le HRP-5P n’est pas très rapide, mais sa précision est surprenante. Cela est dû en partie au fait que ses concepteurs ont décidé de ne pas recouvrir son corps d’une coquille. Tous ses capteurs sont donc exposés, ce qui leur permet d’être plus efficaces.

Ce choix de conception signifie également que son poids total est réduit. Celui-ci se chiffre d’ailleurs à seulement 100 kilos (222 livres), ce qui est très peu pour un robot de cette taille.

Son poids comparable à celui d’un humain lui offre un autre avantage : le HRP-5P consomme moins d’énergie que les autres robots du genre pour se déplacer. Grâce à cette particularité, l’équipe d’AIST a pu lui installer une batterie au lieu d’être forcée de le garder branché à une source de courant.

À quand un robot semblable qui fait la vaisselle et passe le balai?

Source : Radio-Canada.

En complément sur robot :

       

Jeudi 4 Octobre 2018 - News # 11651 

Deux poids deux mesures : Une retraitée belge écope de 414 euros d'amende pour avoir acheté de l'eau en France. Voir [ici] ().

Inique et ahurissant...

L'un des principes de l'Union Européenne est "La libre circulation des personnes et des biens" : mes fesses ! Et l'État Belge est une enflure !

C'est seulement valable pour les capitalistes et les grosses entreprises, mais pour le petit peuple non. 

À bas l'Union Européenne !

En complément sur inique :

En complément sur deux poids deux mesures :

     

Jeudi 4 Octobre 2018 - News # 11642 

Économie : Emmanuel Macron : un bilan catastrophique ? Avec Philippe Béchade :

SYNOPSIS :

Un an d’exercice du pouvoir, un an pendant lequel de nombreuses décisions ont été prises, de nombreuses lois ont été adoptées, de grands discours ont été prononcés, une volonté a été affirmée. Il n’est pas indécent dès lors de faire un premier bilan et de mesurer les résultats de l’action entreprise. Où en est donc aujourd’hui la France du point de vue économique, financier, budgétaire et social ?

En complément sur économie :

En complément sur Macron :

En complément sur Philippe Béchade :

En complément sur catastrophe :

 

Lundi 1er Octobre 2018 - News # 11569 

Les députés de LREM votent pour plus d’opacité comptable dans les entreprises. Voir [ici] ().

De pire en pire...

Des lois pour les riches et pour le business au détriment du peuple.

Trahison !

En complément sur LREM :

       

Mercredi 26 Septembre 2018 - News # 11444 

Gâchis d'argent public et nuisances : dans le Val-de-marne, un chantier du Grand Paris à 200 millions d'euros engagé pour rien. Voir [ici] ().

Les citoyens contribuables sont encore les grands perdants, et les entreprises les grandes gagnantes...

Merci incompétents et traîtres de politiciens...

En complément sur gâchis :

En complément sur argent public :

En complément sur nuisance :

   

Mercredi 19 Septembre 2018 - News # 11268 

L'Assemblée autorise les entreprises accusées de fraude fiscale à s'en sortir par une simple amende. Voir [ici] ().

Une preuve de plus que nos politiciens sont des vendus au capitalisme, et des traîtres au peuple.

Qu'est-ce qu'il vous faut de plus citoyen ?

Et lisez bien l'article, car c'est pire que ce que l'on croie :

La loi Sapin II [...] permettait jusqu'alors aux personnes morales d'éviter des poursuites judiciaires pour corruption, trafic d'influence, blanchiment, blanchiment aggravé et blanchiment de fraude fiscale, contre le paiement d'une amende ou la réparation des dommages subis par les victimes.

Franchement c'est pas honteux ? C'est pas scandaleux ?

Le peuple, lui, lorsqu'il comment de tels actes, ils va en prison.

Une justice inique, à deux vitesses ! 

Traîtres de politiciens !

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur scandale :

     

Lundi 17 Septembre 2018 - News # 11221 

Gâchis d'argent public : France Télévisions, Radio France, INA : les millions envolés du comité interentreprises. Voir [ici] ().

En complément sur gâchis :

       

Jeudi 13 Septembre 2018 - News # 11149 

 

Conditions de travail  : Amazon a déposé un brevet pour « mettre en cage » ses salariés. L’entreprise parle d’une « mauvaise idée ». Voir [ici] ().

Pareillement, la cupidité et le capitalisme, n'ont aucune limites.

En complément sur Amazon :

En complément sur travail :

En complément sur capitalisme :

   

Jeudi 6 Septembre 2018 - News # 10983 

 

Budget 2019 : Le gouvernement programme une forte austérité. Voir [ici] ().

Et ben..., ça va être la chienlit.

C'est tout le contraire qu'il faut faire : il faut redonner du pouvoir d'achat au peuple en commençant par supprimer l'impôt sur le revenu pour 90% des français les moins riches, en supprimant toutes les taxes sur les carburants, et en revalorisant les retraites ainsi que les salaires des infirmières, etc.

Et on finance tout cela, et le reste, en allant cherche l;'argent dans les poches des fraudeurs fiscaux, qu'ils soientt des personnes physiques ou des entreprise. 300 milliards d'euros par an : y'a de quoi faire...

En complément sur budget :

En complément sur austérité :

     

Mardi 4 Septembre 2018 - News # 10939 

Automobile : Le prix du carburant et les taxes :

Rien ne justifie de pareilles taxes.

Les Français sont pris pour des vaches à lait, voilà la vérité.

Étant donné que le prix du carburant est constitué de 61,4% de taxes (Source ()), sans elles, le prix du carburant est donc de :

1,61 Euros * (1 - 61,4%) = 0,6214 euros.

Oui, 0,62 euros le litre !

Vous imaginez les économies et donc le mieux vivre pour nombre de Français ?

Les français sont taxés à 61.4% sur leur essence, qui est un produit de première nécessité dans notre société, alors même que les grandes entreprises et les riches parviennent à ne payer qu'entre 4% et 8% d'impôt grâce aux optimisations fiscales !

Même le taux d'impôt sur les sociétés est moindre que le taux de taxe sur le carburant ! :

Baisse progressive de l'impôt sur les sociétés

1 févr. 2018

La loi de finances pour 2018 (article 84) poursuit le programme de la baisse progressive du taux l'impôt sur les sociétés (IS) jusqu'à 25 % en 2022. Il est de 28 % pour les bénéfices inférieurs à 500 000 € et 33,3 % (ou 1/3) au -delà. Le taux sera ensuite porté à :

  • 31 % au delà de 500 000 € de bénéfices en 2019 ;
  • 28 % sur l'ensemble des bénéfices en 2020 ;
  • 26,5 % en 2021.

Source : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F23575 ().

Des traîtres nos politiciens ! : tous les faits le démontrent crûment.

En complément sur automobile :

En complément sur voiture :

En complément sur carburant :

En complément sur taxes :

En complément sur prix :


Vendredi 31 Août 2018 - News # 10860 

"«Un modèle bien connu pour sa précision, sa robustesse et ses multiples sécurités» :
c'est ainsi que, selon des propos rapportés le 30 août par France Info,
l'entreprise française Sunrock décrit l'arme automatique de calibre 9 mm
qui équipera les agents du groupe de protection et de sécurisation des réseaux (GPSR)
de la RATP dès la rentrée.
Source ().

 

"Le Sig Sauer SP 2022 est l'arme de poing individuelle des fonctionnaires de la police nationale.
De calibre 9mm parabéllum, cette arme équipe également l'ensemble des militaires de la Gendarmerie nationale
ainsi que les fonctionnaires des services des douanes françaises et de l'administration pénitentiaire.
Sorti gagnant d'un appel d'offres lancé en 2002, la sélection a été rigoureuse,
plus de 400 policiers, gendarmes et douaniers ont tiré 460 000 cartouches.
Source ().

 

Paris : les agents de sécurité de la RATP bientôt armés comme les policiers : des 9 mm semi-automatiques. Voir [ici] ().

La racaille n'a qu'à bien se tenir... 

Maintenant, je ne me réjouis pas de cette situation car cela signifie que le climat est tellement devenu malsain dans les transports en commun en Île-de-France qu'on est obligé d'armer les civils chargés de la sécurité des passagers. C'est grave.

Espérons que les agents qui recevront cette dotation seront bien formés au droit et aux règles d'engagement, ainsi qu'entraînés régulièrement, sinon ça va être bavure sur bavure vu les artistes impulsifs et déjantés au couteau qu'ils ont en face.

En complément sur RATP :

       

Jeudi 30 Août 2018 - News # 10825 

 

Un joli coup de gueule, bien motivé et pertinent, de Gérard Lanvin dans une lettre ouverte sur nos traîtres de politiciens :

Quand on vit de la naissance à la mort avec de l’argent public, comme M. Hollande, Ayrault, Sapin et quelques millions d’autres, que l’on ne paie pas ou peu de cotisations sociales, qu’on bénéficie d’un système de retraite réservé à sa seule catégorie, d’un système de placement financier défiscalisé, et qu’on n’a jamais investi un euro dans une entreprise mais tout placé dans des résidences secondaires, on doit a minima avoir l’honnêteté de ne jamais prononcer le mot Égalité, ni d’exiger des autres fussent-ils devenus riches, plus de solidarité qu’on ne s’en impose à soi-même.

• 38 ministres et ministres délégués qui se goinfrent (le mot est faible) à nos frais, n’est-ce pas cela qui est VRAIMENT minable ?
• Demander aux contribuables de payer plus d’impôts pour financer 4 personnes au service de la concubine de Hollande,n’est-ce pas minable ?
• Duflot et Filippetti qui bradent des Légions d’Honneur à tous leurs copains, n’est-ce pas minable ?
• Un premier ministre qui veut un nouvel aéroport plus grand, à sa gloire, alors que personne ne prend l’avion à Nantes grâce au TGV.
• Des ministres sans aucune exemplarité dont certains ont été condamnés ou devraient l’être…, un gouvernement incompétent et non coordonné qui gesticule au gré du vent, n’est-ce pas minable ?
• Insulter un homme qui a choisi de s’expatrier, alors que nous sommes censés être libres de nos mouvements dans ce pays, n’est-ce pas minable ?…, sachant que Depardieu a rapporté à la France des centaines de millions d’euros, directement et indirectement !
• Combien coûtent ces donneurs de leçon du gouvernement et du PS, qui passent leur temps à nous culpabiliser mais ne veulent surtout pas réduire leur train de dépenses, alors qu’ils détruisent la France, ses emplois et ses valeurs ? N’est-ce pas minable ?

Comment osent-ils parler de patriotisme alors qu’ils ne rêvent que de brader la nationalité française en la donnant contre un bulletin de vote…

Ce "président" et ses "ministres" sont la honte de la France. Ce pays qu’ils sont en train de détruire est devenu la risée du monde entier. 

Gérard Lanvin.

En complément sur coup de gueule :

En complément sur traître de politicien :

En complément sur Gérard Lanvin :

   

Jeudi 30 Août 2018 - News # 10822 

Les agriculteurs en colère contre l’accaparement des terres par des entreprises étrangères :

Encore des ravages du capitalisme et du libéralisme...

Nos traîtres de politiciens ne font toujours rien. Une loi, et c'est terminé : la terre est réservée aux agriculteurs.

Des traîtres.

En complément sur agriculture :

En complément sur capitalisme :

En complément sur libéralisme :

   

Mercredi 29 Août 2018 - News # 10808 

Économique : "Actionnaires VS Dirigeants : ce que veulent les entreprises" - Par Heureka :

Une vidéo qui montre que "L'efficience des marchés" est une fadaise de plus de la propagande libérale.

L'une des meilleures vidéos d'Heureka : le 1er tiers est ultra-clair, lent, didactique, et passionnant.

À voir !

En complément sur actionnaire :

En complément sur économie :

En complément sur Heureka :

En complément sur entreprise :

 

Dimanche 26 Août 2018 - News # 10743 

En France, le téléphone fixe, c’est bientôt fini... Voir [ici] ().

Incroyable...

Des voleurs ayant pignon sur rue.

Ou comment racketter les gens... : plus le choix pour le consommateur.

Déjà, le démantèlement des cabines téléphoniques publiques était une honte.

Orange est décidément une entreprise dirigée par de malfaisants, des traîtres à la patrie et au peuple, qui ne pensent qu'au pognon.

En complément sur téléphonie :

En complément sur racket :

     

Vendredi 24 Août 2018 - News # 10714 

La conscience professionnelle dans la livraison chez Fedex et UPS :

À Miami, un livreur jette des boites contenant des équipement audio-vidéo de grande valeur :

Amazon est pas mal non plus :

Ces gens devraient être foutus à la porte immédiatement, et interdits à vie de travailler pour toute entreprise de livraison.

Des jean-foutre qui méritent des baffes.

En complément sur Fedex :

En complément sur UPS :

En complément sur Amazon :

   

Vendredi 24 Août 2018 - News # 10698 

Le financement des arrêts maladie par les entreprises ? Ministre du Travail Muriel Pénicaud met son veto. Voir [ici] ().

Donc résumons : si les les arrêts maladie de courte durée ne seront pas financés par les entreprises, c'est parce-que cette connasse ne veut pas nuire à l'image «pro-business» du gouvernement.  Exit les travailleurs. Oubliés.

Ahurissant.

La gouvernance par soucis de l'image... 

Un gouvernement de vaniteux qui se fout du peuple et de ses intérêts.

En complément sur travail :

En complément sur Muriel Pénicaud :

     

Mardi 21 Août 2018 - News # 10654 

Impôts et taxes : L’immobilier, un jackpot de plus de 30 milliards pour l’État :

Taxer, taxer, taxer, nos traîtres de politiciens ne savent faire que cela pour la population.

En revanche, pour les entreprises et le capital, c,est le CICE et 300 milliards de manque à gagner dans la fraude et l'évasion fiscale.

Dégueulasse.

En complément sur impôt :

En complément sur taxe :

En complément sur immobilier :

   

Mardi 21 Août 2018 - News # 10636 

Avant première d'AstronoGeek :

C'est pas vrai : ces nazes vont faire de faux CROP CIRCLES.

Une BANDE de FAUSSAIRES...

On n'a pas affaire à de gentils YouTubeurs cherchant l;a vérité, mais à une BANDE de FAUSSAIRES... ^^

Vous descendez bien bas... :(((

Et tout ça pour décrédibiliser les OVNIS, parce-que votre esprit est trop petit et minable pour accepter les milliers de témoignages émanant de partout sur la planète... :(((

AHURISSANT !

Il faut vraiment avoir la haine de la vérité, un terrible mépris pour elle, pour se lancer dans une pareille entreprise de contrefaçon...

DINGUE !

Quelle déception... :(((

Tiens pour contrer leur initiative de nazes : "Les Crop Circles ou cercles céréaliers" par YellowGirl : voir cette [vidéo] ().

En complément sur crop circle :

En complément sur faussaire :

En complément sur AstronoGeek :

   

Mardi 21 Août 2018 - News # 10634 

Pierre Moscovici et les privatisations : On peut très bien avoir des services publics qui sont gérés par des entreprises privées !” :

Pierre Moscovici, un perle de politicien, un exemple emblématique de social-traître.

Ahurissant !

C'est pas l'Union Européenne qui conduit aux privatisations.

Ben voyons... Menteur !

Et les GOPÉ bougre de traître ? Les Grandes Orientations de Politique Économiques réclament l'ouverture des services publics à la concurrence, donc leur disparition à terme au profit d'entreprises privées.

Ce type est une buse, un super-traître au peuple, un faux socialiste.

À ostraciser d'urgence de la vie politique !

En complément sur Pierre Moscovici :

En complément sur service public :

En complément sur privatisation :

En complément sur GOPÉ :

 

Lundi 20 Août 2018 - News # 10619 

Plus de vêtements Benetton ? L’entreprise de mode accusée de la tragédie de Gênes. Voir [ici] ().

Les capitalistes sont des criminels en col blanc.

Le problème avec l'effondrement du pont c'est que quand nous payons un péage, nous imaginons que cet argent sera réinvesti dans l'entretien mais, en fait, ils se partagent les bénéfices et les ponts s'écroulent.

Luigi Di Maio, vice-président du Conseil des ministres italien.

Tout est dit.

Et c'est pareil partout : les profits primes, et le reste les capitalistes n'en ont rien à foutre.

En complément sur Italie :

En complément sur capitalisme :

     

Dimanche 19 Août 2018 - News # 10594 

Le patron de Superdry, une entreprise qui a réalisé ses profits par le travail d'esclaves indiens», donne 1 million d'euros pour un nouveau référendum sur le Brexit. Voir [ici] ().

Et voilà, une preuve de plus pour les bobos et les gauchistes, que l'immigration de masse n'est favorable aux capitalistes.

 Les gauchistes et les bobos doivent comprendre une chose : 
 Ils peuvent importer tout le surplus démographique d'Afrique, 
 ça ne fera qu'augmenter les bénéfices des entreprises et des patron du CAC40
 mais l'ensemble des travailleurs pauvres verront leurs salaires baisser en raison du dumping social, 
 et les retraités devront partager leur maigre retraite avec les migrants. 

En complément sur Brexit :

En complément sur migrants :

En complément sur dumping social :

En complément sur capitalisme :

 

Jeudi 16 Août 2018 - News # 10533 

La pauvreté s'accroît en France : "On n'a jamais vu ça" : en plein mois d'août, les Restos du coeur sont débordés. Voir [ici] ().

Encore un signal faible à prendre en considération : les Français vont de plus en plus mal.

Je ne suis pas un expert, et j'ai des solutions. Alors que foutent nos politiciens ??? RIEN !

Des traîtres ! 

En complément sur pauvreté :

En complément sur misère :

En complément sur Restos du coeur :

   

Lundi 13 Août 2018 - News # 10473 

Pesticides : Nicolas Hulot déclare la "guerre" à Monsanto : le président de Bayer France réagit sur BFMTV. Voir [ici] ().

Ce type ose affirmer que les pesticides développés par son entreprise ne sont pas dangereux. Et bien qu'il en boive pour voir...

Le test ultime à imposer aux fabriquants de produits phytosanitaires : vos produits ne sont pas dangereux ? Ok, prouvez le en en buvant un litre publiquement. C'est la condition sine qua none d'autorisation de mise sur le marché.

C'est là qu'on va voir les traîtres et les menteurs...

Vous voyez, c'est simple, en fait... : on oblige le PDG et le directeur de la recherche à boire chacun un litre de leur produit de merde pour bénéficier d'une autorisation de mise sur le marché. Allez-y, buvez, c'est pas dangereux...  Démasqués ! Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons.

Mais nos traîtres de politiciens ne font rien que se soumettre au marché, et ainsi de ne pas servir l'intérêt général, Des TRAÎTRES, des TRAÎTRES, des TRAÎTRES !

En complément sur pesticide :

En complément sur Monsanto :

En complément sur Bayer :

En complément sur Nicolas Hulot :

 

Samedi 11 Août 2018 - News # 10438 

Évasion fiscale : comment les grandes entreprises et les multinationales comme LVHM de Bernard Arnauld profitent de niches fiscale Belge :

Et pendant ce temps, le bon peuple, lui, n'a le droit à aucune remise : il paye plein pot. C'est inique !

Et c'est doublement inique puisque Bernard Arnault n'a pas besoin de faire une économie de 800 millions d'Euros, il est déjà ultra-riche. EN revanche, le peuple lui se meurt.

Tout cela est possible, encore une fois, à cause de nos traîtres de politiciens.

Cette évasion fiscale est légale parce-qu'elle est organisée par nos traîtres de politiciens, il faut bien le comprendre.

Maintenant, au delà de cette affaire précise, il y a globalement deux types de forces qui empêchent la justice fiscale : les lobbies et  nos traîtres de politiciens.

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur LVMH :

En complément sur Bernard Arnauld :

En complément sur multinationale :

 

Jeudi 9 Août 2018 - News # 10386 

Kim Dotcom accuse les géants du web de liens avec la Cabale et d’ingérence électorale. Voir [ici] ().

Je ne me préoccuperais pas tant de l’interférence russe dans les élections américaines. Préoccupez-vous de l’interférence des entreprises de médias sociaux de l'État profond comme Facebook et Twitter dans les élections américaines. L’espion Zucker [Mark Zuckerberg, PDG de Facebook] et Jack l’éventreur [Jack Dorsey, PDG de Twitter] sont 100 fois plus nuisibles à la démocratie que toutes les interférences étrangères réunies.

Kim Dotcom.

Il a raison : Facebook et Twitter ont plus d'influence que n'importe quel média dans le monde, et ce pour deux raisons :

EN COURS

En complément sur Kim Dotcom :

En complément sur Facebook :

En complément sur Twitter :

En complément sur influence :

En complément sur démocratie :


Jeudi 9 Août 2018 - News # 10383 

Le gouvernement italien fait adopter une loi majeure qui ambitionne de sanctionner les entreprises abusant de la flexibilité. Voir [ici] ().

Bravo !

Il faut en particulier interdire à toute entreprise qui fait des profits de licencier.

Décidément, ce nouveau gouvernement populiste est très très bien.

Espérons que cela va durer, etr ce pour deux raisons : à la fois pour le bien-être du peuple italien, aet aussi pour les autres peuples d'Europe voient que c'est possible de reprendre le contrôle en ayant un gouvernement au service du peuple.

En complément sur Italie :

       

Mardi 7 Août 2018 - News # 10355 

Déni de la liberté d'expression et nouveau recul de la démocratie : Les géants d'internet Facebook, YouTube, Apple et Spotify censurent Alex Jones (qualifié de complotiste par les traîtres de l'AFP...). Voir [ici] ().

Ça y est le système a compris : il dégage Alex Jones.

Et bien, ils ont mis le temps ces nazes fascistes à comprendre la nature de l'excellent travail d'Alex Jones pour le peuple américain et le monde en général : informer de ce qui se trame vraiment afin de montrer à tous la nature inique du système, de ses dirigeants, des oligarchies diverses, des multinationales, et de divers lobbies.

Au début, le système a sous-estimé Alex Jones : ils ont pensé que ses propos présentés de manière radicale n'avait aucun impact sur l'opinion publique, sauf que..., Alex Jones a levé tellement de lièvres, ses vidéos ont tellement circulé tout autour du monde, traduites bénévolement dans de nombreuses langues, que les peuples ont commencé à prendre conscience de la véritable nature du système ; enfin, pour ceux qui ne passent pas leur temps devant leur télévision.

Il faut ajouter à la volonté de censure du système un autre facteur qui devient de plus en plus important et prégnant : l'infiltration déterminante de forces perverses et antidémocratiques dans nombre d'institutions et de sociétés, comme notamment les LGBT. Ils y prennent le pouvoir, et dès lors utilisent leur position privilégié pour écarter toute voix qui les dénonce ou les remet en cause.

Ce nouveau phénomène est très inquiétant : nous entrons dans une nouvelle période de dégénérescence accrue où la perversité et l'iniquité vont régner en maître par endroit, et plus particulièrement fortement dans les pays occidentaux.

Déjà il y a 20 ans, une entreprise par exemple comme Mercedes France était noyautée au niveau de sa direction par une groupe d'homosexuels qui écartait systématiquement les hommes normaux de la direction ce cette entreprise (aujourd'hui je ne sais pas, n'étant plus en France). Et aujourd'hui, c'est le cas d'une entreprise comme Spotify, par exemple. Voir [ici] ().

Il faut comprendre une fois pour toute que les LGBT vont de plus en plus se comporter comme cela, et ceci en raison du renforcement de leur Légion ténébreuse de parasites personnels. La grande prostituée, Satan et sa Légion, qui infeste l'âme humaine, se renforce et se développe, et son caractère second, après la Luxure multiforme, est l'INIQUITÉ. Vous êtes prévenus.

En complément sur Alex Jones :

En complément sur liberté d'expression :

En complément sur Facebook :

En complément sur YouTube :

En complément sur Spotify :


Lundi 23 Juillet 2018 - News # 9985 

Gaz de vaches : cinq des plus grandes entreprises du secteur de la viande et des produits laitiers émettent plus de gaz à effet de serre que nos sociétés pétrolière et gazière. Voir [ici] ().


Jeudi 19 Juillet 2018 - News # 9881 

Donald Trump fou furieux après l’amende de 4,3 milliards d’euros infligée par l'Union Européenne à Google. Voir [ici] ().

Ben oui Donald, à force de faire chier les entreprises européennes, de les interdire en Iran, etc., et bien les européens se vengent. Normal...

En complément sur Donald Trump :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Google :

   

Lundi 9 Juillet 2018 - News # 9679 

Pourquoi le béton romain vieux de 2 000 ans est-il plus résistant que le béton moderne ? Voir [ici] ().

Intéressant.

Sauf que l'article oublie de dire que sous la pression énorme de la cupidité et du capitalisme, les produits vendus sont de plus en plus de la merde. Et avec l'obsolescence programmée, la situation devient même pire.

Prenez par exemple la robinetterie : c'est de la merde maintenant. Ça fuit, ce n'est pas durable, c'est de mauvaise qualité, ce des matériaux très fins, c'est juste de la cosmétique. Mais c'est de la merde. Et avec les produits chinois, c'est pire ! Je dis ça parce-qu'ici au Canada, les produits chinois il y en a partout, et ça ne vaut RIEN ! Mais alors rien du tout !

En France, d'une manière générale, les produits sont de bien meilleure qualité, et les gens plus exigeants. Mais ici, ..., c'est terrible, il faut vraiment faire attention. Les marques disparaissent. Tout devient marketing et illusion. Les marques, les vraies, pas celles déposée par une entreprise pour des raisons de marketing, non je parle des noms de maisons, étaient un gage de qualité, car ces maisons engageaient leur nom. Aujourd'hui,hui, les produits chinois sont globalement sans marque. Et le capital invente tout un tas de marques bidon pour vendre ou segmenter le marché. Tout devient artifice, tromperie, et illusion.


Lundi 9 Juillet 2018 - News # 9657 

Empoisonnement public : l'entreprise agrochimique pharmaceutique Sanofi accusé de rejets toxiques hors norme de de Dépakine près de Pau. Voir [ici] ().

On est en France et une entreprise comme Sanofi ose encore faire ce genre de choses...

Ça montre que la situation est grave, et que rien n'a changé : il y a encore beaucoup trop de connards cupides et cyniques malgré tous les efforts qui ont été faits pour prévenir ces comportements délétères et construire un avenir plus sain où ce genre de choses n'est plus possible.

En complément sur poison :

En complément sur toxicité :

En complément sur pharmaceutique :

En complément sur chimie :

 

Dimanche 8 Juillet 2018 - News # 9640 

Traître aux Français : privilégie les migrants clandestins à ses administrés.
Est-ce que vous vous rendez comte de la trahison (il poignarde tous les électeurs de l'Île-de-France)
et de la mentalité dévoyée de ce type ?
Français, réveillez vous !
Comment pouvez-vous encore voter pour un type pareil qui se moque autant de vous ???

 

Migrants et injustice : La justice interdit à Valérie Pécresse d'enlever l'aide aux transports pour les clandestins. Voir [ici] ().

Le droit-de-l'hommisme a encore frappé !

Mêmes les juges de la République y sont intoxiqués... 

Et Pierre Serne, l'élu EELV régional, se félicite de cette décision... 

Ahurissant !

Les Français qui travaillent et qui payent des impôts et des taxes n'ont pas le droit eux à une remise de 50% sur le Pass Navigo en Île-de-France, mais les sans-papiers, OUI ! 

Ce n'est pas la première fois que les élus EELV s'illustrent aussi négativement : ils sont pro-migrants même si c'est au détriment des Français, ce qui signifie que voter pour EELV, c'est voter POUR LES MIGRANTS et POUR LES CLANDESTINS, et contre le bien et l'intérêt général de tous les Français. À un moment , il faut ouvrir les yeux et devenir lucide sur les conséquences de son vote.

Conclusions :

Merci à OS pour l'information. 

Il nous faut la même chose chaque an ! Et cela concernera non seulement les politiciens, mais aussi les journalistes, les chef d'entreprises, et les personnes publiques comme les pseudo intellectuels à la con genre BHL qui pourrissent le débat et font leur propagande à la télévision.

Ahhh, on va bien s'amuser... Et on est pas obligé de se limiter à une seule personne : on peut très bien en ostraciser plusieurs. Ça ne sera pas difficile : des cons nuisibles, il y en a plein... 

En complément sur migrants :

En complément sur clandestin :

En complément sur sans-papiers :

En complément sur justice :

En complément sur droit-de-l'hommisme :


Jeudi 5 Juillet 2018 - News # 9554 

Les 100 plus grandes entreprises du monde pèsent plus de 20.000 milliards de dollars. Voir [ici] ().

La folie du capitalisme...

Et pendant ce temps, des milliards d'êtres humains vivent avec moins de 1 dollar par jour.

En complément sur entreprise :

En complément sur capitalisme :

     

Mardi 3 Juillet 2018 - News # 9508 

Un exemple flagrant et didactique de manipulation et de tromperie des internautes par les lobbies : "Vers un ContentID à l’échelle d’Internet ?" - Par Trouble Fait :

SYNOPSIS :

"La Commission européenne et le Conseil (où siègent les États de L’Union Européenne) vont détruire l'Internet tel que nous le connaissons. Ils veulent que les grandes entreprises du net contrôlent ce que nous voyons et faisons en ligne. Si l'article 13 de la proposition de directive sur le droit d'auteur est adopté, il imposera une censure généralisée de tous les contenus que vous partagez en ligne. Le Parlement européen est seul à pouvoir intervenir et sauver “votre” Internet."
- Issou

Une vidéo remarquable où le démontage des intérêts est présenté intelligemment avec didactique. Du grand Trouble Fait comme on aime.

Une vidéo à ne pas rater pour voir comment les lobbies nous manipulent.

Un must à voir absolument !

En complément sur Trouble Fait :

En complément sur Internet :

En complément sur manipulation :

En complément sur lobbies :

En complément sur tromperie :


Samedi 16 Juin 2018 - News # 9122 

300 milliards d'euros / an !

 

Coup de gueule motivé de Jean-Jacques Bourdin : incroyable mais vrai, les Français sont les champions du monde de la fraude fiscale qui représente 300 milliards d'euros par an !!! :

Sur ce coup ci j'appuie à 100% Jean-Jacques Bourdin : il parle droit, il parle juste, et il a 100% raison : c'est inadmissible.

Je propose la solution d'un moratoire (voir [ici] ()) : c'est la seule solution viable pour sortir de cette injustice épouvantable.

Rendez vous compte : 300 milliards d'euros / an, cela signifie :

Cette affaire est gravissime !

Le peuple français pourrait avoir de bonnes conditions de vies mais des entreprises et 3520 ménages criminels très riches volent toute la Nation ! C'est intolérable ! 

Il y a de l'argent indûment détourné des caisses de l'État, et il est possible de le récupérer selon la méthode que j'ai proposée (ou une autre), mais nos traîtres de politiciens NE FONT RIEN ! C'est CRIMINEL !

Des faits à faire connaître d'urgence à tous les citoyens !

En complément sur Jean-Jacques Bourdin :

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur impôt :

En complément sur incroyable :


Samedi 16 Juin 2018 - News # 9099 

États-Unis : des employés de Disneyland réclament des salaires permettant de «vivre». Voir [ici] ().

Ça montre le niveau d'exploitation de ces gens...

Le capitalisme extorque le plus possible la valeur ajoutée produite par les travailleurs au point où les gens n'ont pas assez pour vivre, vous vous rendez compte ?

Et Disney est une entreprise type du capitalisme.

En complément sur capitalisme :

       

Vendredi 15 Juin 2018 - News # 9075 

"L’Heure la plus sombre" n°95 – Émission du 11 juin 2018 : Vincent Lapierre et Xavier de Faits & Documents ont reçu Félix Niesche et Alain Soral pour une émission spéciale consacrée à Mai 68 :

Une émission tout à fait passionnante dès qu'Alain Soral arrive à 17:25.

Alain résume parfaitement le coup d'État, première la révolution de couleur, avany l'heure,  entreprise par les américains pour foutre dehors dehors et reprendre la main sur la France.

Dans cet épisode, vous comprendrez mieux aussi pourquoi Alain Soral parle souvent d'Empire américano-sioniste.

À ne pas manquer !

En complément sur L’Heure la plus sombre :

En complément sur Alain Soral :

En complément sur coup d'État :

En complément sur révolution de couleur :

En complément sur sionisme :


Mardi 12 Juin 2018 - News # 9021 

Charles Gave sur l'économie : "Pourquoi je quitte la France ?" :

Son exemple de l'Alsacien voulant monter une entreprise est pertinent.

Les tracasseries administratives aussi.

J'a bien aimé sa formule lapidaire, mais oh combien juste :

La France s'est fait une spécialité d'exporter des Bac+7
et d'importer des Bac-7. C'est pas une bonne idée.

 

En cette période d'immigration de masse, c'est on ne  peut plus approprié.

En complément sur économie :

En complément sur Charles Gave :

     

Dimanche 10 Juin 2018 - News # 8992 

Francis Lalanne : "Tout est fait aujourd'hui pour être placé sous la dictature bancaire" :

Francis Lalanne n'a pas toujours été aussi pertinent : lors des dernières élections législatives, il a accusé Dieudonné d'être un terroriste...

Mais ici, il parle vrai, au point même où un journaliste fronce les sourcils, ne comprenant pas ce que Francis Lalanne veut dire lorsqu'il parle du fait qu'il est immoral de prêter de l'argent qu'on a pas.

Ça en dit long sur le niveau des journalistes..., qui croient toujours, comme pas mal de citoyens, que les banques prêteraient de l'argent aux gens et aux entreprises (alors qu'elles le créent ex-nihilo). Il y a manifestement encore un énorme travail d'éducation populaire à réaliser. Ça tombe bien : il y a tout sur ce site pour se déniaiser en ce sens. 

À voir !

En complément sur banque :

En complément sur bancaire :

En complément sur dictature :

En complément sur dette :

En complément sur Francis Lalanne :


Jeudi 7 Juin 2018 - News # 8941 

 

 Alerte majeure de censure forte déguisée : Internet, tel que nous le connaissons est en danger !

Oubliez le RGPD, la nouvelle proposition de l'Union Européenne sur le droit d'auteur sera un désastre complet et total pour Internet :

Aujourd'hui, c'est le jour du RGPD, et beaucoup de gens se réveillent dans un monde où la réglementation de l'UE a un impact généralisé (et pas toujours positif) sur le fonctionnement d'Internet. Comme nous l'avons détaillé au cours des dernières années, bien qu'il y ait beaucoup de bonnes idées dans le RGPD, il y en a aussi beaucoup de ridiculement mauvaises, combinées à une rédaction mal conçue, et nous en voyons déjà quelques-unes. Mais croyez-le ou non, la menace de l'UE est encore plus grande et elle a reçu peu d'attention: la nouvelle proposition de réforme du droit d'auteur de l'UE devrait être votée le mois prochain et elle sera vraiment désastreuse pour Internet. Tel qu'il est actuellement, Julia Reda, membre du Parlement européen, donne l'alerte et demande aux gens de s'exprimer. Comme elle le fait remarquer, beaucoup de gens qui se foutent maintenant du RGPD souhaitent qu'ils se soient impliqués il y a plus de deux ans lors de son débat. Et si vous êtes préoccupé par la problématique de cette nouvelle réforme du droit d'auteur pour Internet, il est temps de parler (oui, même si vous n'êtes pas dans l'UE):

En matière de droit d'auteur, vous avez maintenant la chance d'avoir une influence - une chance qui sera perdue depuis deux ans, quand nous serons tous «soudainement» confrontés au défi de devoir implémenter des filtres de téléchargement et le «lien» impôt » - ou courir dans de nouvelles limites sur ce que nous pouvons faire en utilisant les services Web sur lesquels nous comptons.

À l'opposé du RGPD, les experts s'accordent presque à dire que la loi sur la réforme du droit d'auteur, telle qu'elle est actuellement, est vraiment mauvaise . Alors que dans le cas du RGPD, les institutions de l'UE ont apporté de nombreux changements contre les efforts concertés de lobbying des grands groupes, dans la réforme du droit d'auteur, ils sont sur le point de leur donner exactement ce qu'ils veulent.

Le Parlement et le Conseil disposent de plus d'un an et demi pour corriger les vives lacunes de la proposition de la Commission - mais malgré leur complexité croissante , les dernières versions des deux institutions ne respectent pas les normes de base en matière de maniabilité et de proportionnalité

La publication de Reda détaille les nombreux problèmes de la proposition de copyright actuelle - dans laquelle un simple lien vers un site d'actualités peut nécessiter de payer de l'argent et où les inquiétudes sur la manière dont cela pourrait avoir un impact négatif sur Internet sont ignorées. Peut-être même pire est l'idée de filtrage obligatoire. Les grandes maisons de disques et studios de cinéma ont, bien sûr, poussé ce genre de chose pendant des années pour revenir à Google (principalement) et Facebook (un peu). Mais, voici la chose: à la fois Google et Facebook ont ​​déjà ces filtres (et dépensé des dizaines de millions de dollars sur eux). Ce genre de loi se fout de tout le monde .

Et, en fait, c'est même pire qu'une règle de filtrage obligatoire - parce que l'UE s'est rendu compte qu'une telle règle violerait d'autres lois de l'UE. Donc, au lieu de cela, il a décidé de réduire les protections de responsabilité intermédiaire pour rendre le filtrage obligatoire nécessaire:

Rendre les plates-formes directement responsables de toutes les violations de droits d'auteur par leurs utilisateurs, et leur proposer d'éviter cette responsabilité déraisonnable s'ils peuvent montrer qu'ils ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour empêcher le contenu protégé d'apparaître en ligne . 13, paragraphe 4 ). Ce qui reste totalement optionnel, bien sûr!

Tragiquement, le seul point de désaccord qui subsiste au Conseil est de savoir si cette proposition est assez mauvaise ou devrait être aggravée .

Nous avons déjà passé des années à expliquer comment cela conduirait à une censure généralisée en ligne, mais ce serait aussi un désastre pour la plupart des plates-formes non-Google / Facebook. Des entreprises de taille moyenne telles que Github ont déjà parlé de la façon dont cela pourrait effectivement détruire sa capacité d'exploitation , et beaucoup d'autres sites seraient également touchés. Tout type de site forum serait en danger sérieux. Reddit, Pinterest, Twitch, Imgur, Wordpress, Moyen, Vimeo. Cela créerait une responsabilité massive pour tous ces sites, rendant presque impossible pour beaucoup d'entre eux de fonctionner dans l'UE.

Reda note qu'un nouveau projet pourrait aggraver cette situation en notant que même avoir des filtres ne sera pas suffisant pour éviter la responsabilité:

La dernière version de M. Voss élargit le champ d'application de la proposition de censure à toutes les plateformes Web (a) dont l'objectif est de "donner accès au contenu protégé par les utilisateurs" et "d'optimiser" ce contenu. Qu'est-ce qui compte comme optimisation? Parmi une longue liste d'actions, nous trouvons que "afficher" les téléchargements rend déjà les plateformes juridiquement responsables de toute violation du droit d'auteur qu'elles pourraient inclure ( Considérant 37a ).

Et dans sa version, les services Web ne peuvent même pas éviter la responsabilité en mettant en œuvre des filtres de téléchargement . Pour se protéger d'une poursuite, ils devraient obtenir des licences de tous les détenteurs de droits existant sur la planète avant de permettre aux utilisateurs d'être mis en ligne, au cas où le téléchargement contiendrait (une partie de) leurs œuvres.

Il affirme également que la vérification de chaque téléchargement d'un utilisateur pour savoir s'il inclut l'une des centaines ou des milliers d'œuvres protégées ne constitue pas une "surveillance générale" ( considérant 39 ) , ce qui serait interdit.

Comme Reda le souligne également, la plupart des États membres de l'UE semblent soutenir ces idées horribles (ou même pousser à l'aggraver). Ce qui se dresse aujourd'hui entre cette horrible loi qui gâche Internet, c'est justement le Parlement de l'UE qui doit actuellement voter à ce sujet fin juin (probablement le 20 ou le 21). Si vous êtes dans l'UE, il est temps de prendre la parole . Si vous êtes en dehors de l'UE, cela aiderait aussi à prendre la parole et à faire savoir au Parlement européen que c'est une idée horrible qui aura des problèmes importants pour l'internet, la liberté d'expression et l'innovation.

Source : TechDirt () - Traduction amateur par BlueMan.

En clair : sous couvert d'invocation du droit d'auteur, du copyright, Internet va subir une transformation majeure par la censure, le filtrage, et les procédures judiciaires tout azimut pour violation de copyright. Le fair use (même avec un lien de renvoi vers l'article original) va disparaître si cette loi scélérate est votée...

Une fois de plus, on constate avec dépitement que nos politiciens et l'Union Européenne sont des traîtres...

Il faut comprendre que devoir payer pour un lien est démentiel et que cela a immédiatement une conséquence : cela empêche la libre diffusion de l'information...

Le seul point positif, si cette loi devait entrer en vigueur, c'est que cela va booster les sites alternatifs d'informations créant du contenu, et pousser ces sites et des millions de blogs à passer dans un mode collaboratif en mettant sur chacun de leurs articles ou vidéos une mention du genre Creative  Commons () de manière à échapper à ce problème législatif relié au droit d'auteur et au copyright :

Si cette loi est votée, je pense qu'Internet va se diviser en deux sphères :

Cette affaire va obliger chaque personne physique et moral à se positionner, à se définir : pour le profit ou pour l'Humanité.

Intéressant comme exercice, et comme période...

Affaire à suivre !

En complément sur Internet :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur copyright :

En complément sur alerte :

En complément sur censure :


Lundi 4 Juin 2018 - News # 8879 

Nicolas Dupont-Aignan : "Combattre l’évasion fiscale pour baisser les impôts des Français , c’est possible !" Voir [ici] ().

Bien sûr que c'est possible !

J'ai eu la même idée il y a deux ans : étant donné que l'évasion fiscale représente par an entre 40 et 60 milliards d'Euros, et que l'impôt sur le revenu représente 41 milliards par an, il suffit de récupérer cet argent fuité pour que les français ne payent plus d'impôts sur le revenu.

Vous imaginez le boost pour l'économie ? Les gens ne vont pas épargner : ils vont dépenser, et cela va irriguer toute l'économie, même l'État qui recevra plus de TVA, etc.

Alors comment récupérer cet argent ? Simple : un moratoire à échéances multiples : exemple :

Et voilà, ça n'est pas plus compliqué...

La majorité des délinquants fiscaux va payer dans les temps, et quelques irréductibles connards vaniteux, se croyant plus malins que tout le monde, seront poursuivis, chassé, rattrapés et punis. Terminé.

Au final, l'argent rentre de nouveaux dans les caisses de l'État. Et tout le monde en profite : les citoyens, les entreprises, les caisses diverses, et l'État.

Dans le même temps, on verrouille le système par un moratoire du même genre sur la création de sociétés / filiales à l'étranger. Et oui, les sociétés offshores, les sociétés écrans, seuls les voyous en col blanc de la finance en ont besoin. Alors on les ferme :

Si moi, simple citoyen, n'ayant aucune expertise professionnelle particulière en la matière, j'ai déjà ces idées, alors imaginez ce que l'État et des experts pourrait faire pour empêcher la fraude et l'évasion fiscale, et les délocalisations...

C'est juste une question de volonté politique.

Tout le reste, c'est du baratin destiné à enfumer le peuple pour faire perdurer ce système inique qui tond les pauvres et gave toujours plus les riches et leurs suppôts.

En complément sur Nicolas Dupont-Aignan :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur impôt :

En complément sur taxe :

 

Mercredi 30 Mai 2018 - News # 8753 

Conséquence des sanctions annoncées par les États-Unis contre les entreprises commerçant avec l'Iran, Téhéran donne deux mois à Total pour obtenir l'autorisation de Washington de rester en Iran. Sinon, c'est une entreprise chinoise qui gagnera le contrat. Voir [ici] () et aussi [là] ().

Ça devient complètement dingue.

Et notre nabot de président d'aller ramper à Washington, un pays ne pense, et ne fait, que détruire notre économie DEPUIS DES ANNÉES.

La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique.
Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment.
Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde.
C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort.

François Mitterrand dans "Le Dernier Mitterrand".

Et cette citation date du XXe siècle... C'est vous dire l'ampleur des attaques des américains contre notre pays.

Terrible.

Les États-Unis sont objectivement le pire ennemi de la France sur cette planète.

En complément sur Iran :

En complément sur sanction :

En complément sur États-Unis :

   

Vendredi 18 Mai 2018 - News # 8484 

Le capitalisme doit être éliminé, détruit.

Jean Ziegler.

 

À l'occasion de la sortie de son livre "Le capitalisme expliqué à ma petite-fille", Jean Ziegler, ex-rapporteur de l’ONU sur le droit à l’alimentation, nous explique pourquoi une révolution est nécessaire :

Il a raison : y'en a marre !

Ce qui ne signifie pas l'interdiction de la libre entreprise entrepreneuriale et non capitaliste.

Présentation du livre :

Le capitalisme domine désormais la planète. Les sociétés transcontinentales défient les États et les institutions internationales, piétinent le bien commun, délocalisent leur production où bon leur semble pour maximiser leurs profits, n'hésitant pas à tirer avantage du travail des enfants esclaves dans les pays du tiers-monde. Résultat : sous l'empire de ce capitalisme mondialisé, plus d'un milliard d'êtres humains voient leur vie broyée par la misère, les inégalités s'accroissent comme jamais, la planète s'épuise, la déprime s'empare des populations, les replis identitaires s'aggravent sous l'effet de la dictature du marché. Et c'est avec ce système et l'ordre cannibale qu'il impose au monde que Jean Ziegler propose de rompre, au terme d'un dialogue subtil et engagé avec sa petite-fille. Rapporteur spécial de l'ONU pour le droit à l'alimentation (2000-2008), Jean Ziegler est actuellement vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l'homme de l'ONU. Il a notamment publié, dans la même collection, La faim dans le monde expliquée à mon fils.

Données techniques :

EAN13 : 9782021397222
ISBN : 978-2-02-139722-2
Éditeur : Le Seuil
Date de publication : 05/2018
Collection : EXPLIQUE A...
Nombre de pages : 128
Dimensions : 19 x 11 x 1 cm
Poids : 119 g

En complément sur Jean Ziegler :

En complément sur capitalisme :

     

Vendredi 18 Mai 2018 - News # 8483 

Spoliation des citoyens au profit d'intérêts privés : Engie et ses très chers actionnaires : depuis 2009, Engie a versé 27,55 milliards d’euros de dividendes. Voir [ici] ().

Pour mémoire, Engie est anciennement GDF Suez...

En clair : les français sont rackettés par Engie qui distribue cette manne aux actionnaires.

Vous vous rendez comte des sommes ?

Elles pourraient servir à la collectivité : par exemple supprimer l'impôt sur le revenu des plus pauvres et de la classe moyenne. Pour mémoire, le total du produit de l'impôt sur le revenu est de 41 milliards d'Euros. Et chose ironique, le service de la dette est aussi de 41 milliards d'Euros. Et après, il y a encore des cons qui pensent que l'on paie des impôts pour construire des routes et des hôpitaux...

Bref, comme vous pouvez le constater, il existe des solutions relativement faciles à mettre en oeuvre pour sortir le peuple de sa misère, et assurer à tous une existence décente. En plus, cela vivifiera considérablement l'économie, apportera du chiffre d'affaire aux entreprises, fera baisser le chômage, augmentera le volume des cotisations ce qui réduira le déficits de la sécurité sociale, augmentera le volume de TVA collectée ce qui réduira le déficit budgétaire de l'État, etc, etc., etc...

Enculés de traîtres et d'incapables de politiciens de merde !

En complément sur spoliation :

En complément sur dividende :

En complément sur actionnaire :

   

Mardi 15 Mai 2018 - News # 8427 

Le Pr Pierre Dortiguier est interviewé par LLP sur la situation entre les États-Unis, l'Iran, et la Syrie :

SYNOPSIS :

Entretien vidéo avec le Pr Pierre Dortiguier, géopolitologue, à propos de la Syrie et des derniers événements, notamment le retrait unilatéral de Donald Trump de l’accord international sur le nucléaire iranien qui a pour conséquence, non seulement la mise en place d’une guerre économique contre les intérêts des entreprises européennes, mais également de profiter aux intérêts bellicistes de l’entité sioniste scélérate et ceci encore une fois avec un mépris affolant des décisions de l’ONU ou tout simplement du droit international.

Nous assistons, médusés, à l’installation petit à petit d’une forme de barbarie, d’une sauvagerie américaine qui impose son chaos au monde entier.

Source : LLP.

En complément sur LLP :

En complément sur Syrie :

En complément sur Iran :

En complément sur États-Unis :

En complément sur Pierre Dortiguier :


Lundi 14 Mai 2018 - News # 8405 

Une petite vérification que chaque citoyen peut aisément faire :
NE JAMAIS ACHETER de produits dont le code-barre commence par 729 !
Facile !
Si on est quelques millions à faire cela,
croyez-moi, au bout du compte, ça fait très mal à leur économie !

 

Réponse à la violence d'Israël à Gaza : Consommation intelligente : Quels produits, Quelles entreprises israéliennes boycotter ? Voir [ici] ().

Mettons-y nous tous ! (En attendant que des États enfin courageux s'y mettent...)

Plus aucun argent pour Israël = plus aucun argent pour la guerre...

Mettons à genoux cet État voyou et criminel !

En complément sur Israël :

En complément sur boycott :

En complément sur consommation :

En complément sur Gaza :

En complément sur Palestine :


Lundi 14 Mai 2018 - News # 8395 

Iran : les États-Unis annoncent de possibles sanctions à l'encontre des entreprises européennes. Voir [ici] ().

Ils manquent pas d'air ces enculés d'américains.

Mais je pense que cette fois-ci, le berger va répondre à la bergère, et ça va leur faire drôle...

En complément sur Isran :

En complément sur États-Unis :

En complément sur sanction :

En complément sur entreprises européenne :

 

Vendredi 11 Mai 2018 - News # 8347 

Surveillance et dictature en Chine : un casque permet à des entreprises de savoir ce que ressentent leurs employés. Voir [ici] ().

En complément sur Chine :

En complément sur surveillance :

En complément sur dictature :

   

Vendredi 11 Mai 2018 - News # 8345 

Donald Trump annonce vouloir conclure «un bon marché» avec l’Iran. Voir [ici] ().

Sa déclaration demandant à toutes les entreprises non américaines de se retirer d'Iran prend tout son sens...

En complément sur Donald Trump :

En complément sur Iran :

     

Mercredi 9 Mai 2018 - News # 8301 

 

Les États-Unis donnent de 3 à 6 mois à Renault, PSA et aux autres entreprises françaises pour "sortir" d'Iran. Voir [ici] ().

Une preuve de plus que :

La suite des événements : les entreprises françaises partent (à moins que Macron s'y oppose : ça va être intéressant de voir ce qu'il va ordonner), et perdent les marchés de l'Iran, et c'est des entreprises américaines qui vont les récupérer.

En complément sur Iran :

En complément sur États-Unis :

     

Lundi 7 Mai 2018 - News # 8269 

"Dettes : nos enfants paieront ?" avec Jacques Sapir :

Mais Jacques, bougre d'idiot, après toutes tes études et analyses tu n'as toujours pas compris que ces 40 milliards il ne faut pas les dépenser via l'État dans les divers ministères, mais les remettre directement au peuple en supprimant l'impôt sur le revenu de 90% des gens ?

Pas d'argent = pas d'achat, pas de dépenses = pauvreté = économie anémiée. Tout le monde est perdant.

Argent dans les poches des français = achats et dépenses = abondance pour tous = carnets de commandes des entreprises et commerces remplis = plus de chiffre d'affaire = plus de taxes + embauches  + plus de cotisations + plus de profits. Tous le monde est gagnant.

Et, en plus, la vitesse de circulation de la monnaie augmente.

La solution est pourtant simple bordel.

Le problème ensuite, c'est l'attraction-accumulation et la fuite des capitaux en dehors du système réel : il faut prendre des dispositions fiscales pour ne pas permettre aux profits de sortir de l'économie réelle et aller se placer dans le casino de la bourse.

Si, au final, on a : suppression de l'IR + bonne vitesse de circulation de la monnaie + pas de fuite, alors on a un système vertueux, une économie florissante où chacun peut vivre décemment.

Pense y !

En complément sur dette :

En complément sur Jacques Sapir :

     

Mercredi 2 Mai 2018 - News # 8170 

Facebook se lance dans les sites de rencontres. Voir [ici] ().

Comme si ils n'avaient pas assez de pognon comme ça...

Un exemple type du capitalisme : toujours plus, alors même qu'ils n'en ont pas besoin.

À quoi ça sert, à part faire chier d'autres entreprises ? À rien !

Le capitalisme dévore tout, sans aucune utilité, sans aucun avantage pour la société, et juste pour un seul but totalement vain et stérile : gagner toujours plus !

Et ce surplus inutile et préjudiciable pour la société, le capitalisme va s'en resservir pour gagner encore plus, en spéculant en bourse par exemple, etc. Un non-sens, et des conséquences néfaste pour tous les citoyens et la planète.

En complément sur Facebook :

En complément sur capitalisme :

     

Lundi 30 Avril 2018 - News # 8148 

"Ne laissez pas Coca-Cola étouffer nos océans"

 

Plastique, environnement, et pollution des océans : Coca-Cola pollue l’équivalent d’une benne à ordure chaque minute. Voir [ici] ().

Mais que fait la police ?

L'impunité des personnes physiques se cachant derrière une personne morale doit cesser ! 

Trop c'est trop !

Il faut modifier les lois en ce sens et punir de prisons et d'amendes très sévères les dirigeants de ces entreprises et tous ceux qui polluent et détruisent la planète.

Politiciens de merde, traîtres qu'est-ce que vous attendez ??? Que la vie ait disparu ? 

En complément sur Coca-Cola :

En complément sur pollution :

En complément sur plastique :

En complément sur océan :

En complément sur environnement :


Lundi 23 Avril 2018 - News # 7979 

Étrange, anormal, et inquiétant : Pourquoi le fait que Samsung hypnotise les gens et efface leur mémoire est inquiétant. Voir [ici] ().

Le plus dérangeant je trouve dans cette histoire, c'est qu'une entreprise privée comme Samsung s'intéresse à ce genre de recherche malsaines...

En complément sur étrange :

En complément sur anormal :

En complément sur inquiétant :

En complément sur hypnose :

En complément sur Samsung :


Dimanche 22 Avril 2018 - News # 7956 

Armes : Une entreprise turque a présenté un concept de mine navale télécommandée ayant l’allure d’une raie :

En complément sur arme :

       

Vendredi 20 Avril 2018 - News # 7914 

 

Loi secret des affaires : l’intimidation et l’argent contre l’information - Par Virginie Marsquet, avocate spécialisée en droit de la presse et des médias, fondatrice du collectif "Informer n'est pas un délit" :

La loi secret des affaires : une menace pour le travail des chercheurs - Par le Docteur Jean-Marc Bonmatin, chercheur en chimie et toxicologie, spécialiste de l'interaction entre pesticides et biodiversité :

Loi secret des affaires : des conséquences extrêmement graves pour l'environnement - Par Corinne Lepage, avocate, ancienne ministre de l'environnement et eurodéputée :

Loi secret des affaires : les profits des entreprises avant l'intérêt général. Par Édouard Perrin, journaliste d'investigation à Première Ligne (Cash Investigation) :

La loi secret des affaires concerne aussi les ONG environnementales et les chercheurs. Par Hacène Hebbar de Pollonis:

Nota Bene : une pétition contre ce projet dément, ayant rassemblé plus de 428.000 signatures (il y en avait 360.000 il y a deux jours seulement), est disponible [ici] ().

En complément sur secret des affaires :

En complément sur liberté d'expression :

En complément sur lanceur d'alerte :

   

Mercredi 18 Avril 2018 - News # 7845 

 

Censure grave de la liberté d'expression, des journalistes, des lanceurs d'alerte, et de tous les citoyens : le gouvernement de Macron s'apprête à voter en urgence la loi sur le secret des affaires :

"Le secret des affaires est une transposition d'une directive européenne du 14 Avril 2016" : une fois de plus, François Asselineau avait raison... La France n'est plus maître chez elle, et nos traîtres de politiciens sont tenus en otages par la Commission européenne, c'est très grave !

Et le gouvernement passe ce projet de loi en procédure accélérée (ou procédure d'urgence) en plus ! Comme si il y avait une urgence à passer ce genre de texte liberticide ultra-dangereux pour la liberté d'expression et la lutte contre la corruption.

Ce projet de loi est inique, c'est une loi scélérate qui va permettre à nombre d'entreprises, et surtout de multinationales, de frauder, de violer la loi, de protéger leur corrompus, en attaquant directement toute personne les dénonçant. Comment ? Tout simplement en invoquant le secret des affaires...

Comme si, avant cette loi inique on ne pouvait défendre les secrets industriels... C'est du foutage de gueule ! Comment faisaient les entreprises avant 2018 ??! On voit bien que cet argument de vouloir soit-disant protéger les secrets industriels ne tient pas.

Décidément, Macron et son premier sinistre Édouard Philippe sont des suppôts du capitalisme, du monde des affaires, et du business-corruption. Exit le peuple et les journalistes qui ne pourront bientôt plus dénoncer les malveillances et les turpitudes insensées et iniques du merveilleux monde des affaires.

Dégueulasse !

Inique !

Ça me révolte !

Regardez moi ce faciès de Raphaël Gauvain : il suinte l'intéressement et la trahison...
(C'est encore plus visible dans la vidéo. Il n'est là que pour se gaver et enfumer les gens)
Ce type n'est pas au service du peuple, mais seulement au service de lui-même,
de ses amis et relations, et du monde des affaires.

 

Quand à Raphaël Gauvain, député et co-rapporteur de la loi, c'est le type même du type intéressé et du traître aux citoyens : non seulement, dans cette vidéo ses arguments sont débiles et mensongers (Non Ducon cette loi scélérate ne protège pas les journalistes comme tu le prétends indûment, mais seulement les malversations des entreprises. De plus, tu avoue toi-même que les entreprises sont déjà protégées contre le vol de secrets industriels puisque tu dis toi-même qu'une jurisprudence existe ! Menteur-manipulateur !), mais déjà en Mai 2017 il soutenait la loi travail... C'est tout dire... Un traître au peuple je vous dit.

Ce type me débecte ! 

 

Nota Bene : une pétition contre ce projet dément, ayant rassemblé plus de 360.000 signatures, est disponible [ici] ().

 

[MAJ] : Pour le SNJ (Syndicat National des Journalistes), le texte sur le secret des affaires est «assassin de toutes les libertés fondamentales» :

SYNOPSIS :

Secrétaire générale du Syndicat national des journalistes, Dominique Pradalié estime que le projet de loi sur le secret des affaires, en discussion au Sénat, remet en cause la «liberté d'informer, d'être informé et la liberté d'expression».

C'est une évidence !

En complément sur secret des affaires :

En complément sur Macron :

En complément sur lanceur d'alerte :

En complément sur liberté d'expression :

En complément sur corruption :


Vendredi 13 Avril 2018 - News # 7702 

Pièces à conviction : "Bernard Arnault, l'art de payer moins d'impôts" ou "Une histoire d'amour : Bernard Arnault et les paradis fiscaux": 

SYNOPSIS :

Première fortune de France, quatrième fortune mondiale selon le classement Forbes 2018, Bernard Arnault doit l’exceptionnelle réussite de son groupe LVMH à son appétit de conquête. Dior, Vuitton, Guerlain, Moët Hennessy…, son savoir-faire pour racheter des entreprises et les restructurer est bien connu. Mais s’il est aujourd’hui à la tête d’un patrimoine estimé à près de 58 milliards d’euros, il le doit aussi à son talent pour l’optimisation fiscale.

Plus de 200 filiales dans des paradis fiscaux

Selon une ONG, en 2014, le groupe LVMH comptait 202 filiales dans des paradis fiscaux. Bernard Arnault et LVMH multiplient les montages sophistiqués pour minimiser leurs impôts. Et la plus grosse part du patrimoine de la famille Arnault est placée dans une fondation en Belgique, un paradis fiscal qui ne dit pas son nom.

En 2016, son yacht le Symphony, un des plus grands du monde, est propriété d’une société maltaise et bat pavillon des îles Caïmans. Résultat, ce bateau au prix faramineux de 130 millions d’euros n’entre pas dans le calcul de l’ISF du milliardaire.

Le mécénat : une belle vitrine et une excellente opération financière

À Paris, le patron de LVMH a créé et financé la fondation d’art contemporain Louis Vuitton, une splendide vitrine pour Bernard Arnault le mécène, et une excellente opération pour LVMH… qui peut déduire de ses impôts 60% de l’argent investi dans la fondation.

L’enquête de "Pièces à conviction" lève le voile sur les pratiques des plus fortunés qui, comme Bernard Arnault, tentent de payer le moins d’impôts possible, voire d’y échapper. Les outils pour y arriver sont nombreux : montages financiers opaques, succession organisée hors de France, mécénat… Mais il peut aussi y avoir des accrocs. L’enquête révèle notamment que Bernard Arnault a récemment été l’objet d’un gros redressement de la part du fisc français.

À l'issue de l'enquête, Virna Sacchi recevra Manon Aubry, responsable plaidoyer Justice fiscale et inégalités pour l'ONG Oxfam France, et Stenka Quillet, journaliste d'investigation et auteur du documentaire.

Une vidéo démontrant combien ce type est malin, optimise tout, et que notre "démocratie" est hackée par des milliardaires grâces au travail de lobbying et à la bêtise et la complicité de nos traîtres de politiciens.

À voir !

En complément sur Bernard Arnault :

En complément sur LVMH :

En complément sur impôt :

En complément sur taxe :

En complément sur évasion fiscale :


Mardi 10 Avril 2018 - News # 7596 

 

Facebook intensifie la censure avant le témoignage de Mark Zuckerberg au Congrès. De plus, les personnes qui gèrent de grandes pages devront fournir à l’entreprise, et par extension au gouvernement américain, leurs vrais noms et adresses... Voir [ici] ().

Il serait temps de créer un service concurrent vraiment anonyme...

En complément sur Facebook :

En complément sur Mark Zuckerberg :

En complément sur censure :

   

Lundi 9 Avril 2018 - News # 7580 

Destruction de la SNCF : des criminels profiteurs à sa tête pendant des années :

Non mais vous avez vu les salaires ?! Rien ne justifie de pareilles rémunérations !

Ces gens sont des parasites, des vampires !

Trahison !

Quand à Guillaume Pépy, il a le parasite de la perversité tellement développé qu'on le voit dans ses yeux. Comment un gugusse pareil, qui ne voit pas clair et droit, peut-il diriger droitement une telle entreprise ? Démentiel !

En complément sur SNCF :

       

Samedi 7 Avril 2018 - News # 7532 

 

Grande Distribution : Carrefour a versé toutes les publiques reçues à ses actionnaires..., et licencie dans le même temps 10.000 personnes :

C'est scandaleux et criminel.

La grande distribution sont des voyous, je l'ai toujours dénoncé.

Il faut impérativement une loi qui interdise la distribution de profits par les entreprises qui licencient. C'est pourtant simple bordel. 

Et un autre loi qui inflige des sanctions sévères aux entreprises et à leur voyous de dirigeants lorsqu'elles détournent les aides publiques. C'est pourtant pas compliqué...

En complément sur grande distribution :

En complément sur Carrefour :

En complément sur scandale :

En complément sur licenciement :

 

Mercredi 4 Avril 2018 - News # 7461 

 

Capitalisme : en 1 minute, voilà ce que gagnent ces entreprises cotées dans l’indice Dow Jones :

Il ne d'agit plus de gagner sa vie, mais de faire le maximum de pognon pour le pognon.

La cupidité sans fin, même si cela doit détruire d'autres entreprises, ruiner des millions de gens, et détruire la planète.

À quoi ça sert toutes ces chaînes comme McDonald's, Tim Hortons, Auchan, ou autres ? À RIEN ! SI CE N'EST À FAIRE LE MAXIMUM DE POGNON ! Et les salariés et les gens ils s'en foutent !

Il vaut mieux 1000 propriétaires de cafés et de restaurants
qu'un seul propriétaire de 1000 restaurants !

Pensez y !

Gagner sa vie, et même bien gagner sa vie pour pouvoir jouir de la vie OUI, s'enrichir pour s'enrichir, au détriment de tous les autres, et sans fin, NON !

À mort le capitalisme ! À mort l'accumulation sans fin !

En complément sur capitalisme :

       

Vendredi 30 Mars 2018 - News # 7371 

 

Ukraine : les entreprises françaises abandonnées par la justice aux mains des «corporate raiders». Voir [ici] ().

Le phénomène des corporate raiders est très inquiétant car il signifie la fin de l'État de droit et le règne des mafias.

Cette corruption particulière est aussi présente, mais de manière moindre, en Russie.

C'est, pour certains pays, un enjeu majeur de société lié à la corruption, car il signifie la fin de l'État et l'abandon des citoyens qui n'ont plus alors aucun recours nulle part pour faire avaloir leurs droits, la justice étant corrompue et aux ordres d'oligarques et/ou de mafias diverses. C'est très grave.

Pour que l'ambassadeur de France en Ukraine soit monté au créneau, c'est que la situation de l'Ukraine doit être catastrophique.

En complément sur Ukraine :

En complément sur corruption :

En complément sur corrompu :

   

Mercredi 28 Mars 2018 - News # 7309 

Travail, emploi, salariés, valeur économique, capitalisme, et révolution sociale : "Une autre approche du salariat", une conférence de Bernard Friot - 2018 :

SYNOPSIS :

Bernard Friot est sociologue et économiste, membre de l'Institut Européen du Salariat et de l'association d'éducation populaire Réseau Salariat, qui promeut l'idée d'un « salaire à vie » pour tous, inconditionnel, dès 18 ans, une proposition alternative au revenu de base, que Friot dénonce comme étant « la roue de secours du capitalisme ”. Ses recherches portent sur la sociologie du salariat et la comparaison des divers systèmes de protection sociale en Europe. Ses travaux ont également porté sur les systèmes de retraites, allant à l'encontre des réformes proposées par le gouvernement en 2010.

Derniers livres de B.Friot :
- “Émanciper le travail (2014)”
- “Vaincre Macron (2017)”.

Dans son dernier livre, B. Friot propose des alternatives. Suite à la succession des différentes Lois Travail, on ne peut plus être seulement “contre” , mais “pour” une conception du salariat émancipatrice…

Le temps est venu de donner un contenu économique concret à l’audace démocratique de l’article premier de la Déclaration des droits de l’homme de 1789 : les humains naissent et demeurent libres et égaux en droits. Toute personne majeure résidant sur le territoire national doit être dotée de trois droits inaliénables : la propriété d’usage de l’outil de travail afin de faire les choix majeurs dans l’entreprise ; la participation à la délibération des caisses chargées de subventionner l’investissement à la place du crédit bancaire et des groupes capitalistes ; le salaire à vie afin que, assurés de notre reconnaissance sociale, nous décidions au travail en toute liberté.En prenant en main l’investissement et les entreprises, nous vaincrons Macron, et nous sortirons la production de la folie écologique, anthropologique et territoriale du capitalisme.

Source : Réseau Salariat.

Une conférence remarquable, claire, précise, didactique, la meilleure de Bernard Friot qu'il m'ait été donné de voir.

Un must.

À voir absolument !

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur travail :

En complément sur emploi :

   

Dimanche 25 Mars 2018 - News # 7253 

Dans un contexte de paupérisation croissante des conditions de travail, la Confédération espagnole des entreprises (CEOE) a eu le culot de proposer que les contrats de formation et d’apprentissage ne soient plus rémunérés (autrement dit, que les stagiaires travaillent gratuitement), qu’ils puissent concerner du travail posté ou de nuit (autrement dit, que les stagiaires travaillent gratuitement avec des horaires difficiles ou changeants) et que puissent également en bénéficier les plus de 45 ans ne percevant plus les allocations de chômage (autrement dit, que des stagiaires à vie puissent être aussi chômeurs de longue durée).

Juan Manuel de Prada.

 

"Travail gratuit" ou l'esclavage moderne induit par le capitalisme. Voir [ici] ().

Et quand on y réflechit, c'est même pire que de l'esclavage, car l'esclave lui est nourri, logé, et blanchi. 

Une honte !

Un scandale !

Une seule solution : ne pas accepter ces "stages de formation". Il n'y a aucune autre solution parce-que nos traîtres de politiciens ne votent pas les lois qui interdisent de tels abus.

En complément sur travail :

En complément sur esclavage :

En complément sur capitalisme :

En complément sur scandale :

 

Jeudi 22 Mars 2018 - News # 7195 

Les États-Unis menace de sanctionner les entreprises européennes qui participent au projet Russe-Allemand de gazoduc Nord Stream 2. Voir [ici] ().

Ben voilà : au moins, là c'est bien clair...

 


Samedi 17 Mars 2018 - News # 7109 

Direction inhumaine des ressources par des licenciements abusifs : "L'exécuteur"  ou les confessions d'un DRH :

SYNOPSIS :

Il s’appelle Didier Bille et, pendant vingt-deux ans, il a été DRH pour des multinationales, dans le secteur de la télécommunication ou encore de l’industrie automobile.

Aujourd’hui, il témoigne pour la première fois des redoutables méthodes qu’il a employées pour mettre la pression aux salariés et les licencier en quinze minutes sur un coin de bureau, parfois sans aucun motif.À

Il a fait le calcul : dans toute sa carrière, il a congédié au total 1 000 personnes, un salarié tous les sept jours !

L’une de ses armes : le " ranking forcé ", une pratique en vogue dans de nombreuses entreprises selon lui. Elle consiste à mal noter des salariés pourtant irréprochables afin d'avoir un prétexte pour les licencier. 

Ce qu’il raconte sans détour, c’est un monde de l’entreprise sans foi ni loi, où le salarié est broyé.

Un témoignage édifiant sur la brutalité du métier.
Un reportage de Virginie Vilar et Laura Aguirre de Carcer.

Source : Envoyé Spécial du 08 mars 2018.

Ce type est un vrai salaud. Et il ne regrette rien.

C'est un type cynique très dangereux.

Et le pire, c'est qu'il y aura toujours une minorité de gens dans son genre.

En dehors de les détecter systématiquement et de les sortir définitivement de la société, il n'y a aucune solution à cet épineux problème, parce-que c'est une question interne, une question lièe à leur psyché qui est dominée par certains parasites bien spécifiques de la méduse psychologiques. Voilà pourquoi il n'y a rien d'autre à faire que de les sortir de la société.

Le Mal les domine, et le Mal ne régresse jamais par lui-même : il ne peut que progresser, et ainsi faire de plus en plus dégénérer ses hôtes.

En complément sur licenciements :

En complément sur abus :

     

Mercredi 14 Mars 2018 - News # 7062 

"L'eau : scandale dans nos tuyaux" - Cash investigation (intégrale) :

SYNOPSIS :

Utilisée et bue tous les jours, l'eau du robinet représente un marché qui pèse quelque neuf milliards d'euros par an. Ce business opaque est dominé par deux groupes français : Veolia et Suez. L'équipe d'Elise Lucet se rend d'abord à Nîmes, en Occitanie, où la commune détient le record des fuites d'eau. Près du tiers de ce corps liquide se perd avant d'arriver chez les habitants. Depuis une cinquantaine d'années, la même entreprise a la mainmise sur les canalisations : la SAUR. La journaliste Marie Maurice a également mené l'enquête sur le dossier explosif des eaux usées en Ile-de-France.

Présenté par Elise Lucet.

Source : France 2.

Une enquête intéressante mais parfois Élise Lucet abuse et veut faire le buzz à tous prix : l ville de Nîmes ne peut en effet pas être comparée à n'importe quelle autre ville comme l'explique très bien le monsieur, il ne faut pas pousser.

En complément sur l'eau :

En complément sur scandale :

En complément sur Cash investigation :

   

Samedi 10 Mars 2018 - News # 7039 

Airbus annonce 3 700 licenciements pour 2018 malgré les 2.9 milliards de bénéfice... Voir [ici] ().

Scandaleux !

Franchement, depuis le temps, comment se fait-il qu'il n'y a toujours pas de loi interdisant à une entreprise de licencier si elle fait des bénéfices ?

La réponse est simple : nos politiciens sont des traîtres et sont complices du capitalisme.

En complément sur Aibus :

En complément sur licenciement :

En complément sur bénéfices :

En complément sur scandale :

 

 


Jeudi 8 Mars 2018 - News # 7023 

Agriculture : comment éliminer les pesticides grâce à l'eau chaude :

SYNOPSIS :

Dans l'agriculture ou les jardins, il est possible de se passer des pesticides. En Bretagne, un chef d'entreprise a inventé un système à l'eau chaude pour éliminer les mauvaises herbes. Il croule sous les commandes.

La désherbeuse à eau chaude est la nouvelle terreur des mauvaises herbes : 120 degrés au bout de la lance. Vendue de 15 000 à 100 000 euros aux collectivités, cette machine est fabriquée à Saint-Jacques-de-la-Lande (Ille-et-Vilaine), dans la banlieue de Rennes, par l'entreprise Oeliatec. Florissante, cette PME emploie trente personnes et son chiffre d'affaires a triplé en 2017.

L'invention s'exporte
Pourtant, il y a dix ans, Jean-Pierre Barre, le gérant de la société, vendait des pesticides aux collectivités. Après leur interdiction, il met la clé sous la porte. Il se retranche alors dans son garage et met au point une désherbeuse écologique. En 2017, les clients affluent, il recrute 25 personnes en quelques mois. Cette invention s'exporte, notamment en Allemagne. Jean-Pierre Barre est même sur le point de s'associer avec la marque Kärcher.

Une initiative originale et une obstination qui paye, bravo !

En complément sur agriculture :

En complément sur pesticide :

En complément sur l'eau :

   

Dimanche 25 Février 2018 - News # 6947 

Capitalisme outrancier et criminels en col blanc : comment des escrocs reprennent des entreprises en faillite pour les piller et ruiner toute une population de salariés :

Putain, c’est révoltant !

On devrait pendre ces faux repreneurs en place publique devant le peuple.

C’est innommable ce qu’ils ont fait !

Et nos traîtres de politiciens qui ne font rien pour lutter contre ces escrocs…

Ultra lamentable !

En complément sur capitalisme :

En complément sur criminel :

En complément sur entreprise :

En complément sur pillage :

En complément sur salarié :


Lundi 19 Février 2018 - News # 6851 

 

De pire en pire, du jamais vu :

Être un artiste, c'est un plan B, c'est toujours le résultat d'un échec.

Christine Angot, "On est pas couché", 17 Février 2018.

Je dois dire qu'on atteint des sommets. Comment cette femme peut-elle encore déclamer ses conneries et sa haine sur une chaîne publique ??? C'est ahurissant...

Pire, elle se déclare elle-même artiste... :

Est-ce que vous vous rendez compte que cette femme est payée avec l'argent de tous les Français, dont nombre d'artistes ?

La réaction légitime d'un artiste :

Lettre à Christine Angot d’un ARTISTE.

Chère pourriture terrestre… désolé, je ne trouvais pas d’autre qualificatif assez bas qui te corresponde.

Il m’est impossible de dire vous à une personne aussi porteuse de messages plus néfastes les uns que les autres, semaine après semaine. Ce serait t’accorder un début de respect.

Une fois de plus, une vidéo te concernant démontre à quel point la haine est ton pain quotidien et à quel point tu prends un malin plaisir à user de ta visibilité pour vomir ton mal de vivre.

Je te cite : “ÊTRE UN ARTISTE EST LE RÉSULTAT D'UN ÉCHEC, C'EST UN PLAN B”.
(France 2  le 17/02/2018)

J’ai beaucoup de mal à accepter et à supporter cette haine que tu as des autres, que chacun d’entre nous, ARTISTES, combattons au quotidien en ne faisant aucune différence des races, des couleurs, des religions, des orientations sexuelles. Oui, car les artistes sont la réponse aux maux de notre société. Tu sais ces ARTISTES que tu réduis à des ratés de la vie qui n’auraient pas été capables d’être garagiste, avocat ou boulanger, pour finalement choisir un PLAN B, à la limite de la mendicité.

Donc, chère pourriture (ça te va si bien), devrais je peut-être te rappeler que tu travailles sur une chaine TV du service public, au sein duquel travaillent de nombreux artistes. A commencer par des ARTISTES maquilleuses et maquilleurs qui, grâce à leur talent, arrivent à te rendre un tout petit peu moins diabolique à l’écran. Mais cela ne suffit pas, car il faudrait que la chaine engage aussi un dompteur de cirque pour t’apprendre à bien fermer ta gueule.

Christine, tu fais partie des sous races. Celles là même qui ne font que pourrir le monde au quotidien plutôt que de l’adoucir, surtout en ces temps où notre société aurait bien besoin d’apaisement. La douceur, tu ne dois pas connaître cela. La douceur de la musique, la douceur de la peinture, la douceur de la danse… Et non, puisque les artistes n’en sont pas à tes yeux, puisque pour toi ce ne sont que de vulgaire saltimbanques, des êtres perdus au détour d’un échec, tentant de se raccrocher à leur passion pour une minable existence.

Sache que pour ma part, j’ai le plus grand respect pour tout artiste passionné, même celui qui est piètre chanteur dans une pizzeria d’un village de 50 habitants. Car il donne lui. Il donne son bonheur et le partage. Sais tu ce que ça peut faire de faire sourire quelques personnes le temps d’un instant ? Permets moi d’avoir un gros doute sur la question.

Sache aussi que des ARTISTES, clowns, magiciens et autres, parcourent les hôpitaux apportant un peu de bonheur à des enfants malades et des personnes en fin de vie, oubliant la leur au passage. Ce sont ceux là aussi que tu insultes.

Alors maintenant, je vais t’expliquer un peu la vie… artiste n’est pas un métier. Artiste est un état de vie, une religion, une émotion unique, quelque chose qui se passe au fond du cœur de ceux qui ressentent le besoin de partager, offrir, faire rêver, donner de soi. Et bien souvent, les artistes meurent dans le plus grand silence par passion sans ne jamais réussir, alors qu’une autre vie leur aurait été bien plus facile à acquérir. Tu sais, une vie aussi facile que la tienne, payée par nos impôts pour dire des conneries.
 
Sais tu le courage qu’il faut lorsque l’on est artiste ? Sais tu au moins combien se sont cassé les dents 10, 15, 20 ans avant de gagner le moindre sou, même en étant talentueux à outrance ?

Sais tu combien d’artistes étaient des chefs d’entreprise ayant tout abandonné car quelque chose vibrait en eux, quelque chose qui les poussait à tout remettre en question.

Un artiste est aussi un sportif de haut niveau, un médecin, car il en faut du talent lorsque l’entrainement et la pratique ne sont pas les seuls fruits du succès. 
Ne penses tu pas qu’il faille avoir un sacré talent et être un ARTISTE dans son domaine pour opérer à cœur ouvert et sauver des vies ?  Mais peut-être que ces médecins talentueux font ils eux aussi partie de cette MINABLE ESPÈCE que tu insultes aujourd’hui. Peut-être qu’un jour tu diras que les médecins n’ont choisi ce métier par amour de l’argent ? Je ne serais tellement pas étonné.

Tu viens d’insulter, non pas un chanteur, mais toute une palette de professions d’artistes.
 
Les cadreuses, réalisateurs, éclairagistes, chefs opérateurs… Tous ces gens qui préparent avec talent les lumières qui pointeront chaque samedi sur ta face de cuvette de chiottes pour que la merde ne soit pas trop visible. Pendant que toi, dans ta loge, tu répéteras et chercheras le moyen de faire mal une fois de plus. Oui, de faire mal… ce seul talent que tu as, et pour lequel je t’accorde une maîtrise inégalable.
J’aurais tellement aimé être en face de toi sur ce plateau, pour que tu puisses avoir quelqu’un capable de t’anéantir verbalement et te faire ressentir la plus grande humiliation de ta carrière. 

J’ose espérer que de nombreuses pétitions se dresseront contre toi, pour que tu puisses enfin te faire virer et que ton cas serve d’exemple à ceux qui te succèderont. La haine est déjà largement partout, chaque jour, et n’a pas sa place à la télévision. Notre monde est trop fragile pour cela.
 
Salut chère pourriture.

Rachid Ferrache, un artiste français qui t’emmerde avec une passion artistique que tu ne saurais même imaginer. 

Il n'y a objectivement qu'une seule chose à faire : la foutre dehors du service public.

Normalement, après pareille incartade, elle devrait se faire dégager, tant le tollé du public va être immense. Bon débarras !

En complément sur Christine Angot :

       

Lundi 12 Février 2018 - News # 6730 

Censure démentielle : Facebook annonce qu’il est en train de supprimer des comptes sur ordre des gouvernements américain et israélien, par exemple des comptes de Palestiniens. Voir [ici] ().

Ça devient dingue je trouve. C'est de pire en pire...

Quelle erreur d'avoir pactisé avec le diable... Il ne fallait pas faire renter la NSA et les États dans cette entreprise privée.

En complément sur Facebook :

En complément sur dingue :

En complément sur dément :

En complément sur censure :

En complément sur Israël :


Samedi 10 Février 2018 - News # 6693 

Big Brother numérique : La Chine s'enfonce dans la dictature par un dévelopement outrancier des technologies de surveillance et de contrôle de la population :

SYNOPSIS :

En Chine, les cameras de surveillance vont plutôt loin : elles vous reconnaissent. La caméra sait instantanément qui vous êtes, grâce à la reconnaissance faciale.

Ce n'est pas de la science-fiction, en Chine, c'est une réalité. Dans les lieux publics, tout le monde est scruté ; un visage peut instantanément être associé à une identité. Les Chinois appellent ce système "l’œil céleste". Pendant que les agents de circulation ont le dos tourné, les caméras, elles, dotées du système de reconnaissance faciale, font leur travail. Des caméras intelligentes à tous les coins de rue, et pour ceux qui traversent les feux rouges, l'amende est de trois euros. La Chine ne connait pas de loi sur la vie privée ; être filmé ne semble déranger personne. "Une atteinte à la vie privée ? C'est le prix à payer pour notre sécurité", commente un passant.

Les citoyens les plus surveillés au monde
Dans une des start-ups les plus en pointe de Pékin, on développe des logiciels d'identification pour la police, une vingtaine de gouvernements locaux, et des entreprises privées. Les logiciels auraient permis 3 000 arrestations à ce jour. Une prouesse technologique aux mains du pouvoir. Un dissident vient d'en faire les frais : reconnu par l’œil de Pékin dans le métro, il a été arrêté. "Malheureusement, le gouvernement ressemble de plus en plus à Dieu", estime Xuecun Muron, un écrivain dissident, "il peut tout savoir, il est de plus en plus puissant." D'ici trois ans, 400 millions de caméras, dont beaucoup dotées de reconnaissance faciale, seront installées dans tout le pays ; personne ne pourra y échapper.

C'est effrayant.

Mais ce qui est dingue, c'est que les gens concernés ne se rendent pas compte.

Même le patron de la startup a le sourire : il est en train, avec ses développeurs informatique, d'enchaîner tout un peuple et il est content ce con. Certes, son produit doit bien se vendre alors il a une très bonne qualité de vie, mais à quel prix ? En échange de la mise en surveillance de toute une population... C'est lamentable. Les gens sont devenus inconscients et fous. Ce sont les mêmes cons, les mêmes robots de l'Antéchrist, qui ont travailler à rendre possible la bombe atomique.

Terrifiant.

         

Vendredi 9 Février 2018 - News # 6683 

Économie, entreprises, et autogestion : "La démocratie comme patron" - #DATAGUEULE 79 : 

SYNOPSIS :

Voici un premier avant-goût in-situ du documentaire que nous préparons sur la démocratie, "La démocratie n'est pas un rendez-vous". Rdv courant avril pour découvrir le film !

hessalonique, Grèce, septembre 2011 : l’usine VioMe est frappée par la crise. La maison-mère Filkeram&Johnson fait faillite, la production est arrêtée. Les ouvriers de Viome décident de continuer le travail. Ils réquisitionnent l’usine, lancent une procédure judiciaire et, quelques mois plus tard, redémarrent la production. Au coeur de leur modèle, deux maîtres-mots : la démocratie et la solidarité.
Fin février, cela fera 5 ans que l’usine tourne en autogestion.

Une expérience intéressante.

Cela dit, je pense que l'autogestion a ses limites, notamment sur les aspects créatifs, de recherche, d'innovation, et sur l'art : il faut être un leader, un "cerveau", avoir une mentalité volontariste et osée pour créer le nouveau. Ces caractéristiques sont incompatibles avec un cerveau collectif parce-que dans un groupe le nombre d'aveugles et d'englués est toujours plus grand que le nombre de ceux qui voient, comprennent, osent, ont la foi, et se lancent.

Ce qu'il faut comprendre également, c'est qu'une chose n'est bonne que lorsqu'elle est à sa place : dans une maison, le feu est bon dans la cheminée, sur les bougies, mais c'est un désastre ailleurs. Pareillement, l'autogestion ne peut donc être appliquée partout.

Rendez-vous en Avril pour le documentaire complet.

En complément sur économie :

En complément sur entreprise :

En complément sur démocratie :

   

Jeudi 1er Février 2018 - News # 6528 

Consommation responsable et pressions sur les entreprises pour préserver la planète : Coline Serreau devient la marraine de l'association i-boycott.org () :

En complément sur Colline Serreau :

En complément sur consommation :

En complément sur boycott :

   

Vendredi 26 Janvier 2018 - News # 6432 

Un exemple ahurissant et typique de désinformation et de propagande néolibérale mensongère par l'un des tenants de l'establishment éducatif : "Pourquoi réformer le Smic ?" par Gilbert Cette, Professeur d'économie associé à l'Université d'Aix-Marseille :

Cette vidéo est une rare occasion de bien voir comment le système d'essence néolibéral est entretenu, et maintient l'opinion publique sous hypnose collective, lui faisant croire qu'il n'y a pas d'autres alternative que le capitalisme, le libre-marché, la dérégulation, bla, bla, bla :

combiné à

Car enfin, puisque le sujet est le SMIC, le monter ne serais-ce que de 250 euros bruts, ce n'est rien du tout ! Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons ! Si une entreprise n'est pas capable de donner 250 euros bruts (plus les cotisations patronales) pour un salarié au SMIC, alors c'est qu'elle est au bord de la faillite. Regardez les bénéfices des entreprises : ils sont immenses, c'est ahurissant ! Tout récemment encore, on apprenait qu'en 2017 82% de la richesse du monde a été accaparée par les riches ! Alors que ce professeur, menteur patenté, affirme que cela va nuire aux entreprises et faire monter le chômage est du foutage de gueule ! À fortiori parce-que des salaires plus hauts signifient plus d'achats, et donc plus de ventes pour les entreprises (et accessoirement plus de cotisations sociales pour les régimes, et plus de taxes et d'impôts pour l'État).

Il faut absolument sortir les gens de la pauvreté, et relancer l'économie par la consommation. Tout a augmenté sauf les salaires. Total : les gens ont de moins en moins d'argent, ils sont de plus en plus pauvres, la classe moyenne fond comme neige au soleil, et même les produits alimentaires de grande consommation sont vendus dans des sous-formats, mais au même prix : voilà un signe objectif de cette paupérisation !

Il est amusant de remarquer que ce professeur au mental ténébreux porte bien son nom : Cette ! (Chez les égyptiens, le Dieu Seth est le frère et l'antithèse du Dieu Horus, le Christ).

L'un des drames de ce monde, c'est qu'il est dirigé par des intellectuels (des gens à la conscience endormie, embouteillée dans les théories, complètement aveugles du coeur, et qui passent leur temps à raisonner toute la journée, et toute leur vie). Ces gens parviennent, grâce au mental, à justifier les pires choses. Ils trouvent toujours un moyen, une rhétorique, pour justifier l'injustifiable ou les dessins partisans et/ou lucratifs qu'ils poursuivent. Et ce satané professeur, en bon chien de garde du système capitaliste, ne déroge pas à la règle : il sort tout un tas de raison débiles, mais bien sournoises et savantes pour tromper son monde, dans le but de justifier qu'on augmente surtout pas le SMIC, et même qu'on le baisse, usant même d'une novlangue typique et navrante qui achève de le trahir : "Un SMIC un peu moins dynamique"... Quel foutage de gueule !

Un monument de désinformation.

À voir absolument !

En complément sur exemple :

En complément sur ahurissant :

En complément sur libéralisme :

En complément sur capitalisme :

En complément sur propagande :


Samedi 20 Janvier 2018 - News # 6286 

Internet et la démocratie : Julian Assange qualifie la tentative des grandes entreprises comme Google, Facebook et leurs équivalents chinois, de contrôler le discours sur Internet de «menace existentielle pour l’humanité». Voir [ici] ().

En complément sur Julian Assange :

En complément sur Google :

En complément sur Facebook :

En complément sur Internet :

En complément sur démocratie :


Vendredi 19 Janvier 2018 - News # 6280 

Pantouflage : Transparency International révèle que 50 % des ex-Commissaires de l’Union Européenne sont en poste en entreprise ou dans des lobbys. Voir [ici] ().

Le train train habituel des élites traîtresses quoi...

En complément sur pantouflage :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur lobby :

   

Mardi 16 Janvier 2018 - News # 6190 

Santé : une association lance une application mobile, "SAUV LIFE", destinée à sauver des vies en cas d'arrêt cardiaque :

L'Association SAUV LIFE à le plaisir de vous annoncer la sortie prochaine de son application destinée à sauver des vies en cas d'arrêt cardiaque.

En France, l'arrêt cardiaque c'est chaque année plus de 40.000 décès. En cas d'arrêt cardiaque la survie diminue de 10 % par minute en l'absence de massage cardiaque et/ou de défibrillation. En moyenne, les secours organisés interviennent en 13 minutes ce qui explique le faible taux de survie actuel (moins de 5 %).

Que vous soyez formé ou non, professionnel de santé ou non : vous pouvez nous aider !

SAUV LIFE est une application composée d'une Communauté de Citoyens à la disposition immédiate et géo-localisée des secours organisés.

Vous pensez pouvoir nous aider ? particulier ou entreprise : toute aide matérielle, financière ou technologique est la bienvenue.

De grandes sociétés comme le constructeur de véhicules sanitaire « les Dauphins », les Galeries Lafayettes, Uber ... nous soutiennent fortement face à ce formidable défi que celui de sauver des vies.

Cela fait maintenant plus de 3 ans que notre association travaille sur ce projet, qui va enfin voir le jour dans quelques semaines. Ensemble, franchissons les derniers obstacles et mettons cette application gratuite à la disposition d'un plus grand nombre.

Pour en savoir plus, voir [ici] ().

À bientôt
Docteur Lionel LAMHAUT - Président.

Une initiative intelligence...

En complément sur Santé :

       

Lundi 15 Janvier 2018 - News # 6174 

Bernard Friot : Séminaire S01E04 // Salaire à la personne ou revenu différé ?

SYNOPSIS :

L’échec de l’opposition aux réformes concernant l’emploi, le code du travail, le salaire et la protection sociale menées depuis les années 1980 risque de se reproduire sous Macron si les opposants continuent à réfléchir en termes de répartition de la valeur entre travail et capital. La classe ouvrière a commencé au cours du XXe siècle non pas à mieux répartir la valeur mais à en changer la pratique. C’est, en réponse, une contre-révolution capitaliste que poursuivent les réformateurs. Dans les premières séances, à partir de son nouvel ouvrage, Vaincre Macron (La Dispute septembre 2017), Bernard Friot proposera une réévaluation des conquêtes ouvrières en matière de droit économique des travailleurs·euses pour sortir du poncif de l’analyse des réformes en termes de « néolibéralisme ». Les réformes ne se contentent pas de s’attaquer aux droits économiques conquis, elles en créent de nouveaux, très réactionnaires, comme le compte personnel d’activité ou le revenu garanti. Ce diagnostic permettra de proposer des pistes d’une offensive en vue de l’attribution à chacun·e à 18 ans de deux droits économiques fondamentaux : le droit à la qualification personnelle (et au salaire à vie qui va avec) d'une part, et le droit de propriété d’usage de l’outil de travail (et donc à la décision dans toutes les entreprises où le/la salarié·e travaillera et dans les caisses d’investissement) d'autre part. Animé par Bernard Friot, le séminaire fera aussi appel à d’autres chercheurs·euses, et l’atelier sera consacré à l’élaboration d’outils d’éducation populaire dans l’esprit de Réseau Salariat. Il y aura une continuité d’une séance à l’autre, la participation à toutes les séances (qui seront enregistrées) et la lecture des documents d'appui sont donc recommandés.Séminaire mensuel avec 10 séances de 18h à 22h (exposé et discussion de 18h à 19h45, repas tiré du sac, atelier de 20h15 à 22h), libre participation aux frais Les séances suivantes auront lieu les lundi 6 novembre, 4 décembre 2017, 8 janvier, 5 février, 12 mars, 9 avril, 14 mai, 4 juin et 2 juillet 2018 aux mêmes horaires.

Source : Réseau Salariat.

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur salaire :

En complément sur revenu de base :

   

Vendredi 12 Janvier 2018 - News # 6140 

 

Traîtres de politiciens : les exemples ahurissants et révoltants des députés antidémocratiques Jacques Myard et Gilles Carrez :

Surfant ici et là, je suis tombé par hasard sur une émission de Canal+ de Février 2017. Et je suis tellement tombé sur le cul en la regardant, j'ai été tellement choqué et révulsé, que j'ai alors décidé d'extraire les séquences de ces deux gugusses pour en faire une vidéo courte mais oh combien révélatrice et édifiante...

Je dois dire qu'on touche le fond :
- Déni absolu de démocratie,
- Déni absolu du peuple,
- Déni absolu de la souveraineté populaire,
- Violation de la constitution,
- Violation du principe de séparation des pouvoirs.

Un joli score pour deux interventions ultra-courtes de ces deux énergumènes qui ne méritent qu'une chose : être pendus ou guillotinés sur la place de la Concorde.

Pire, le député Gilles Carrez est l'ancien Président de la commission des finances de l'Assemblée nationale (28 juin 2012 - 20 juin 2017), qui succéda à Jérôme Cahuzac... Mais qui choisit ces hommes ??? Pas le peuple en tout cas !

Comme je ne cesse de le dire depuis des années, nos politiciens sont des traîtres. N'attendez rien d'eux : ils travaillent pour eux-mêmes, et/ou leurs amis, et/ou leur parti, et/ou des entreprises, des banques, etc.

Le système de gouvernement représentatif, non représentatif, est à bout de souffle. Ce n'est pas la démocratie mais la négation de la démocratie avec des apparences trompeuses de démocratie ! Il faut donc en changer d'urgence !

Un petit must !

À voir absolument !

En complément sur politicien :

En complément sur traître :

En complément sur trahison :

En complément sur antidémocratique :

En complément sur peuple :


Vendredi 12 Janvier 2018 - News # 6138 

François Asselineau : la propagande européiste de nouveau ridiculisée : le Royaume-Uni vient d'être classé "Meilleur pays pour les entreprises" selon le célèbre magazine économique Forbes...

Quand on songe à tous les mensonges récurrents débités par les médias mainstream sur le Brexit, ça laisse pantois...

Bien sûr, tous ces mensonges insupportables font partie du "project fear" (le projet peur) qui vise à susciter la peur du Brexit, du Frexit, etc., chez les citoyens pour les dissuader de sortir de l'Union Européenne. Oh la jolie démocratie de mes fesses !

En complément sur propgande :

En complément sur européisme :

En complément sur Royaume-Uni :

En complément sur Brexit :

En complément sur François Asselineau :


Lundi 8 Janvier 2018 - News # 6049 

Israël : certains israéliens boycottent les produits cultivés ou fabriqués dans les territoires occupés :

Bravo à ces gens !

Tout l'enjeu de cette méthode efficace réside dans les trois points suivants :

  1. Que tous produits soient correctement étiquetés pour qu'on en détermine l'origine avec certitude (ce que les entreprises cherchent à cacher).
  2. Que le boycott soit organisé sérieusement par sa promotion systématique et la tenue d'une liste facilement accessible de produits à ne pas acheter.
  3. La conscientisation et par suite la mobilisation d'un grand nombre de citoyens.

Complément : Edwy Plenel plaide pour le boycott des produits israéliens produits dans les colonies :

En complément sur Israël :

En complément sur BDS :

En complément sur boycott :

   

Dimanche 7 Janvier 2018 - News # 6029 

Pierre Jovanovic reçoit Laurent Fendt pour une revue de presse économique ahurissante - Janvier 2018 :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic reçoit Laurent Fendt pour commenter les principales actualités politiques, économiques et financières : hausse de la fiscalité, baisse du rendement du livret A, politique de la BCE, etc.

Pour retrouver l'ensemble des actualités de la Revue de Presse, rendez-vous sur : http://www.quotidien.com ().

Une revue de presse qui confirme que tout s'accélère dans le mauvais sens : mensonges de plus en plus inquiétants, développement  des tromperies et de l'arnaque des citoyens par le gouvernement, les banques, les assurances, etc., avec la complicité des médias et de nos traîtres de politiciens, c'est scandaleux.

L'affaire de la BCE sponsorisant Conformama - Steinhoff est ahurissante ! Et le pays de cette entreprise n'est même pas européen : c'est l'Afrique du Sud ! 

C'est absolument consternant, et cela commence à devenir très préoccupant.

À voir absolument pour se rendre compte de la terrible situation pré-révolutionnaire qui est en train de se mettre en place !

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur Laurent Fendt :

     

Jeudi 4 Janvier 2018 - News # 6004 

Séminaire S01E03 // Salaire à la personne ou revenu différé ? Par Bernard Friot :

SYNOPSIS :

Cette vidéo traite de 20171204_Séminaire_S01E03

L’échec de l’opposition aux réformes concernant l’emploi, le code du travail, le salaire et la protection sociale menées depuis les années 1980 risque de se reproduire sous Macron si les opposants continuent à réfléchir en termes de répartition de la valeur entre travail et capital. La classe ouvrière a commencé au cours du XXe siècle non pas à mieux répartir la valeur mais à en changer la pratique. C’est, en réponse, une contre-révolution capitaliste que poursuivent les réformateurs. Dans les premières séances, à partir de son nouvel ouvrage, Vaincre Macron (La Dispute septembre 2017), Bernard Friot proposera une réévaluation des conquêtes ouvrières en matière de droit économique des travailleurs·euses pour sortir du poncif de l’analyse des réformes en termes de « néolibéralisme ». Les réformes ne se contentent pas de s’attaquer aux droits économiques conquis, elles en créent de nouveaux, très réactionnaires, comme le compte personnel d’activité ou le revenu garanti. Ce diagnostic permettra de proposer des pistes d’une offensive en vue de l’attribution à chacun·e à 18 ans de deux droits économiques fondamentaux : le droit à la qualification personnelle (et au salaire à vie qui va avec) d'une part, et le droit de propriété d’usage de l’outil de travail (et donc à la décision dans toutes les entreprises où le/la salarié·e travaillera et dans les caisses d’investissement) d'autre part. Animé par Bernard Friot, le séminaire fera aussi appel à d’autres chercheurs·euses, et l’atelier sera consacré à l’élaboration d’outils d’éducation populaire dans l’esprit de Réseau Salariat. Il y aura une continuité d’une séance à l’autre, la participation à toutes les séances (qui seront enregistrées) et la lecture des documents d'appui sont donc recommandés.Séminaire mensuel avec 10 séances de 18h à 22h (exposé et discussion de 18h à 19h45, repas tiré du sac, atelier de 20h15 à 22h), libre participation aux frais Les séances suivantes auront lieu les lundi 6 novembre, 4 décembre 2017, 6 janvier, 5 février, 12 mars, 9 avril, 14 mai, 4 juin et 2 juillet 2018 aux mêmes horaires.

Non évalué.

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur salaire :

     

Lundi 1er Janvier 2018 - News # 5954 

Travail : les droits économiques de la personne (S01E02) par Bernard Friot :

SYNOPSIS :

L’échec de l’opposition aux réformes concernant l’emploi, le code du travail, le salaire et la protection sociale menées depuis les années 1980 risque de se reproduire sous Macron si les opposants continuent à réfléchir en termes de répartition de la valeur entre travail et capital. La classe ouvrière a commencé au cours du XXe siècle non pas à mieux répartir la valeur mais à en changer la pratique. C’est, en réponse, une contre-révolution capitaliste que poursuivent les réformateurs.

Dans les premières séances, à partir de son nouvel ouvrage, Vaincre Macron (La Dispute septembre 2017), Bernard Friot proposera une réévaluation des conquêtes ouvrières en matière de droit économique des travailleurs·euses pour sortir du poncif de l’analyse des réformes en termes de « néolibéralisme ». Les réformes ne se contentent pas de s’attaquer aux droits économiques conquis, elles en créent de nouveaux, très réactionnaires, comme le compte personnel d’activité ou le revenu garanti. Ce diagnostic permettra de proposer des pistes d’une offensive en vue de l’attribution à chacun·e à 18 ans de deux droits économiques fondamentaux : le droit à la qualification personnelle (et au salaire à vie qui va avec) d'une part, et le droit de propriété d’usage de l’outil de travail (et donc à la décision dans toutes les entreprises où le/la salarié·e travaillera et dans les caisses d’investissement) d'autre part.

Animé par Bernard Friot, le séminaire fera aussi appel à d’autres chercheurs·euses, et l’atelier sera consacré à l’élaboration d’outils d’éducation populaire dans l’esprit de Réseau Salariat. Il y aura une continuité d’une séance à l’autre, la participation à toutes les séances (qui seront enregistrées) et la lecture des documents d'appui sont donc recommandés.Séminaire mensuel avec 10 séances de 18h à 22h (exposé et discussion de 18h à 19h45, repas tiré du sac, atelier de 20h15 à 22h), libre participation aux frais.

Les séances suivantes auront lieu les lundi 6 novembre, 4 décembre 2017, 6 janvier, 5 février, 12 mars, 9 avril, 14 mai, 4 juin et 2 juillet 2018 aux mêmes horaires.

Source : Réseau Salariat.

La première partie est [ici] ().

Quel gâchis ! :
- Aucun exemple.
- Aucune définition claire de la valeur.
Cette conférence aurait pu être super, mais est complètement intellectuelle et ratée pour les raisons évoquées.
Les participants à ce séminaire ont du se faire chier et s'arracher les cheveux pour comprendre de quoi il parle...

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur travail :

     

Dimanche 31 Décembre 2017 - News # 5947 

De pire en pire... : en Belgique, une personne a été licenciée pour avoir "liké" Dieudonné sur Facebook... :

L'affaire :

Il y a quelque mois, le comptable d'une asbl a publié sur son mur Facebook différents liens qui font référence à des mouvements soutenant un geste, la "quenelle" de l'humoriste controversé Dieudonné.

Cela déplaît à son employeur, qui le convoque, explique le journal L'Echo. Le comptable s'engage alors, par écrit, à retirer toute publication de ce genre, à savoir des contenus pouvant heurter l'opinion publique d'après ses patrons.

Quelques mois plus tard, son supérieur hiérarchique constate qu'il n'a pas respecté son engagement, car il a aimé ("liké") des publications similaires aux précédentes. Cela a amené à son licenciement pur et simple pour motif grave.

Cet employé a alors saisi la justice: il maintient avoir respecté son engagement puisqu'il n'a rien diffusé sur son mur Facebook. Pour lui, le fait de "liker" ne s'assimile pas à une publication.

Mais la Cour du travail n'est pas du même avis. Selon elle, le travailleur qui aime des publications de sites à l'humour grinçant et à connotation raciste, s'approprie effectivement ces idées.

Elle rappelle que tout travailleur a droit à sa liberté d'expression mais ne peut en aucun cas ternir l'image de son entreprise à cause de cela, surtout s'il en a été averti.

La Cour a donc donné raison à l'employeur.

Source : RTBF.

La liberté d'expression est à l'agonie lente...

Tout est ethnicisé et racialisé.

Il y a de plus en plus de pensée unique et de gens intolérants, c'est consternant.

En complément sur Dieudonné :

En complément sur Facebook :

     

Mercredi 6 Décembre 2017 - News # 5739 

Un homme veut installer son entreprise sur la Lune :

Naveen Jain a créé Moon Express en vue d'extraire des matériaux du sol lunaire. Ce potentiel futur exploitant de la Lune est en passe de lancer sa première mission en direction de l'astre. Si Jain y parvient, il sera le premier du secteur privé à poser un pied sur la Lune.

En complément sur Lune :

       

Vendredi 1er Décembre 2017 - News # 5692 

Lafarge en Syrie : trois cadres mis en examen pour «financement d'une entreprise terroriste». Voir [ici] ().

Rien n'arrête le profit...

En complément sur Syrie :

En complément sur terrorisme :

     

Vendredi 1er Décembre 2017 - News # 5691 

Perversité et dégénérescence de la société : en Colombie, on crée des poupées sexuelles plus vraies que nature :

Afin de répondre à une forte demande de par le monde, une entreprise colombienne a commencé à produire des poupées en silicone ultra-réalistes. Entre autres attributs, le toucher de ce silicone ressemble de très près à de la peau humaine naturelle.

En complément sur perversité :

En complément sur dégénérescence :

En complément sur Colombie :

   

Lundi 27 Novembre 2017 - News # 5642 

 Un avertissement sur le terrible et démentiel projet d'armement du complexe militaro-industriel américain : des robots-tueurs miniaturisés et envoyés en essaims :

Terrifiant !

La perversité combinée à la technologie...

Bien que ce soit un clip à vocation d'avertissement, la première moitié de celui-ci est une présentation réelle d'un fournisseur majeur de la défense américaine ayant bien eu lieu, et les technologies montrées sont déjà opérationelles. D'ailleurs, des recherches sont depuis plusieurs années entreprises avec succès pour piloter des essaims de plusieurs milliers de robots ou de drones. Si vous en doutez, voyez cette [vidéo] (). Seules dans ce clip les séquences d'essaims de drones relâchés par avion ou depuis une camionnette et attaquant sont des simulations, des fictions.

Quand on réfléchit, aucun homme politique actuel, à fortiori parce-que la très grand majorité d'entre eux sont des lâches et des traîtres et n'ont aucun courage politique, ne pourra s'opposer au complexe militaro-industriel et à l'État profond. Ce qui signifie qu'on vient lentement mais sûrement à ces technologies mortifères. Terrible...

La seule manière de se protéger de ces choses sera soit de disposer d'une armée de drones anti-drones (ce que les particuliers ne pourront pas se payer), soit d'avoir un dispositif EMP (ElectroMagnetic Pulse) qui permettra de rendre inopérant tout drone-tueur en un clin d'oeil. Seul inconvénient : le dispositif EMP grillera aussi indifféremment tous les appareillages électroniques du secteur... Maintenant, il faut savoir qu'ils vont renforcer le blindage de leurs drones pour contrer les attaques EMP. Cela existe déjà dans l'armée qui impose des normes précises pour l'électronique embarquée, même si ces dernières sont insuffisantes pour contrer des attaques EMP sérieuses. Mais ne vous faites aucune illusion, ils y travaillent...

Bref, on est dans de beaux draps... 1984 de Georges Orwell va s'avérer, en fin de compte, un conte pour enfant, presque un paradis, en comparaison de ce qui arrive. Ça fait peur, franchement. Le monde de demain, du tout numérique, de l'ère de la cybertronique va être épouvantable... Je suis bien content de ne pas avoir à y vivre, et de nourrir avant son avènement complet.

Un must à ne rater sous aucun prétexte !

PS : étant donné l'importance de cette vidéo, je vous ai fait une traduction en français sous-titrée.

Complément : suite à cet article, Balou m'a informé que la Russie trouve un remède contre les essaims de drones. Voir [ici] (). Merci Balou ! À la lecture de cette News de Sputnik, il est clair qu'il s'agit d'une arme EMP.

En complément sur robot :

En complément sur perversité :

En complément sur technologie :

En complément sur arme :

 

 


Dimanche 26 Novembre 2017 - News # 5628 

Combien un investissement de 1000 $ réalisé dans l’une de ces 15 entreprises américaines il y a 10 ans peut valoir aujourd’hui :

En complément sur investissement :

       

Lundi 13 Novembre 2017 - News # 5524 

Pierre Jovanovic sur TV Libertés ce 13 novembre : Politique & éco n°148 :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic est l’invité d’Olivier Pichon. 90 minutes de « politiquement et économiquement incorrect » .

1 La fausse monnaie finit toujours par provoquer des catastrophes, dictatures et guerres.
- A la FED un petit nouveau : James Powell venu de Bankers trust.À
-  Sa politique : surtout ne rien faire, la hausse des taux n’est pas  à l’ordre du jour.
- Blythe Masters et la banque des cow-boys. (Bankers Trust)
-Quand la fortune des clients intéresse la Bankers Trust, aux USA, en France c’est la Société Générale qui capte les fortunes en déshérence.
-CIA et banques des accointances fortes.
-Quand la Belgique emprunte à trois mois.
-Mondialisation de la planche à billets.
-Les effets de la facilité monétaire : les boutiques vides, les rues des centres villes désertées, les maisons invendables.- Censure sur Facebook et Twitter : le poison mortel de l’économie mondiale ne doit pas être révélé.
-Les grands mythes sur la monnaie, Faust, Goethe, Dante et...Jacques Rueff.
 -Draghi et la BCE condamnés à continuer les facilités monétaires, prisonniers de la drogue dénommée QE.
-Une politique criminelle, Dante met en enfer un roi fabricant de fausse monnaie.
-Les intérêts de la dette payés par les Français vont aux banques étrangères.
-Les Français vont devoir faire comme les Grecs se défendre pied à pied !

2. La Fausse monnaie une maladie contagieuse.
-Et maintenant l’Arabie Saoudite et l’Algérie !
-Précédents yougoslave, vénézuélien, zimbabwéen.
-214 milliards de Riyals saoudiens injectés dans l’économie saoudienne et à l’extérieur(les dames de Marbella en savent quelque chose !) .
-«  Sans la planche à billet vos traitements ne seront pas payés » le chef du gouvernement algérien aux fonctionnaires.
-La baisse du prix du pétrole en question  plus les dettes algériennes au FMI.
-Risque de révolution consécutif en Algérie., la planche à billet conduit aux révolutions et à la dictature.À
- De quelques analogies avec la révolution française, la faillite de 1797, le redressement bonapartiste et son ministre des finances Martin Gaudin.
- Quelques exemples des villes de provinces visitées les effets délétères de la dépression économique : Besançon. Les vitrines « Potemkine ».
- L’opinion connaît désormais la responsabilité des banquiers !

3. Qui va payer, sanctions judiciaires ou sanctions par le marché ?
-La plus vieille banque italienne en faillite !
- Carrige, ancien mont de piété, fermetures et licenciements.
- Le Crédit Agricole rachète trois autres banques italiennes pour une bouchée de pain.
- Produits toxiques dans les comptes de banques.
- Quelle probabilité de hausse des taux?
- En 10 ans 25% des banques européennes ont fait faillite, source BCE !
- Le mythe de la reprise économique, la bourse dopée par la fausse monnaie.À
- Les retards de paiement se multiplient entre les entreprises, un signe inquiétant.
- Le modèle suisse menacé ,la BNS contrainte d’acheter des actions Apple au lieu de financer l’économie nationale.
- Et pour finir : « Picsou magazine » la liste des condamnations des banques pour malversations, délits d’initiés et autres turpitudes.
À- « Mort au pauvres ! » selon un rapport c’est sur les frais d’incident de compte des petits comptes que les banques gagnent le plus !
-Et « Paradise papers »  une arnaque pour faire mousser la presse ! 

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur TV Libertés :

     

Mardi 7 Novembre 2017 - News # 5478 

"Envoyé Spécial : En Marche à l'Assemblée, le bal des débutants" :

SYNOPSIS :

Ils sont coiffeurs, infirmières, agriculteurs, patrons d’entreprise… et pour la plupart ne connaissent rien, ou presque, à la politique. Pourtant, pendant cinq ans, ce sont eux qui vont voter les lois et décider de l’avenir de notre pays. "Envoyé spécial" a filmé les premiers pas dans l’enceinte prestigieuse du Palais-Bourbon de quatre des 308 nouveaux députés La République en marche, depuis leur élection en juin jusqu’à cette rentrée agitée. Vous découvrirez Bruno Bonnell, 59 ans, le chef d’entreprise grande gueule et fan de Macron qui pèse de tout son poids sur la rédaction de la loi travail ; Sandrine Le Feur, la jeune agricultrice, qui jongle entre les rangs de poireaux bio de sa ferme dans le Finistère et les studieuses réunions en commissions à Paris ; ou Cédric Villani, le mathématicien à la célèbre lavallière, qui s’initie aux joies du terrain en arpentant sa toute nouvelle circonscription... Entre premiers textes votés et premiers cafouillages, consignes venues d’en haut et tractations en coulisses, ces “bizuts”, plongés sans expérience dans le grand bain de la vie publique, vont-ils être capables, comme ils le promettent, de rénover la vie politique française.


Dimanche 29 Octobre 2017 - News # 5433 

Communisme contre capitalisme : "Révolution et contre-révolution dans l'institution du travail - Les droits économiques de la personne" par Bernard Friot :

SYNOPSIS :

L’échec de l’opposition aux réformes concernant l’emploi, le code du travail, le salaire et la protection sociale menées depuis les années 1980 risque de se reproduire sous Macron si les opposants continuent à réfléchir en termes de répartition de la valeur entre travail et capital. La classe ouvrière a commencé au cours du XXe siècle non pas à mieux répartir la valeur mais à en changer la pratique. C’est, en réponse, une contre-révolution capitaliste que poursuivent les réformateurs.

Dans les premières séances, à partir de son nouvel ouvrage, Vaincre Macron (La Dispute septembre 2017), Bernard Friot proposera une réévaluation des conquêtes ouvrières en matière de droit économique des travailleurs·euses pour sortir du poncif de l’analyse des réformes en termes de « néolibéralisme ». Les réformes ne se contentent pas de s’attaquer aux droits économiques conquis, elles en créent de nouveaux, très réactionnaires, comme le compte personnel d’activité ou le revenu garanti. Ce diagnostic permettra de proposer des pistes d’une offensive en vue de l’attribution à chacun·e à 18 ans de deux droits économiques fondamentaux : le droit à la qualification personnelle (et au salaire à vie qui va avec) d'une part, et le droit de propriété d’usage de l’outil de travail (et donc à la décision dans toutes les entreprises où le/la salarié·e travaillera et dans les caisses d’investissement) d'autre part.
Animé par Bernard Friot, le séminaire fera aussi appel à d’autres chercheurs·euses, et l’atelier sera consacré à l’élaboration d’outils d’éducation populaire dans l’esprit de Réseau Salariat. Il y aura une continuité d’une séance à l’autre, la participation à toutes les séances (qui seront enregistrées) et la lecture des documents d'appui sont donc recommandés.Séminaire mensuel avec 10 séances de 18h à 22h (exposé et discussion de 18h à 19h45, repas tiré du sac, atelier de 20h15 à 22h), libre participation aux frais.
Les séances suivantes auront lieu les lundi 6 novembre, 4 décembre 2017, 6 janvier, 5 février, 12 mars, 9 avril, 14 mai, 4 juin et 2 juillet 2018 aux mêmes horaires.

La suite dès que disponible.

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur travail :

En complément sur capitalisme :

En complément sur communisme :

 

Mardi 17 Octobre 2017 - News # 5364 

Laurent Alexandre, médecin et chef d'entreprise, et Jean-Michel Besnier, philosophe : un débat sur le transhumanisme :

Laurent Alexandre fait un début hystérique...

Il est complètement fasciné.

C'est un fou furieux ce type... ^^

En complément sur Laurent Alexandre :

En complément sur transhumanisme :

     

Dimanche 15 Octobre 2017 - News # 5353 

"L'intelligence artificielle va-t-elle bouleverser l'économie ?" par Laurent Alexandre au Séminaire PME et indépendants à Genève le Mardi 19 septembre 2017 :

SYNOPSIS :

Laurent Alexandre, Chirurgien, Entrepreneur, Expert en intelligence artificielle, Auteur de “La mort de la mort“. Après les mutations de l'internet et du numérique, les robots font irruption dans le monde de l'entreprise. L'intelligence artificielle est partout et l'entreprise doit s'adapter! Cette révolution bouleverse son modèle d'affaires en faisant émerger de nouveaux modes de travail et d'organisation ainsi que de nouvelles interactions entre les parties. Quels sont les enjeux de ces technologies galopantes et comment s'y adapter? Quels seront les métiers de demain? L'être humain est-il complémentaire de l'intelligence artificielle? Va-t-elle se substituer à l'être humain et modifier fondamentalement sa vision et son rapport au monde qui l'entoure?

Passionnant ! Et terrifiant... Mais quel monde de merde est en train d'émerger progressivement sous l'impulsion de gens fous, cyniques, intéréssés... C'est épouvantable.

À ne pas rater !

En complément sur Laurent Alexandre :

En complément sur intelligence artificielle :

     

Vendredi 29 Septembre 2017 - News # 5278 

Supermarchés et grande distribution : la fin des caissières :

Une société déshumanisée est en train d'apparaître : sous l'impulsion de la cupidité, la recherche d'une rentabilité toujours pkus grande est en train de vider les entreprises de leur personnel.

Une jolie société de merde, inhumaine, voilà notre futur.

Quand à ceux qui sont technophobes, ou qui tout simplement ne veulent pas de smartphone, ils seront bientôt totalement exclus, presque morts socialemen parce-qu'ils ne pourront presque plus rien faire. Il ne leur restera que la campagne pour vivre. Et encore...

En complément sur grande distribution :

       

Mercredi 27 Septembre 2017 - News # 5269 

"Travail, ton univers impitoyable - Cash investigation" (intégrale)

SYNOPSIS :

Les chiffres sont alarmants : un quart des salariés va travailler avec la boule au ventre, plus d'un tiers affirme avoir fait un burn-out et 43 % ressentent des douleurs à cause de leur métier.

Derrière le succès de certaines grandes entreprises se cachent parfois des méthodes de management ravageuses. Lidl, enseigne majeure de la grande distribution, est sortie du hard-discount en bouleversant le fonctionnement des magasins comme des entrepôts. À quel prix ?

Enquête chez Free, auprès des salariés employés dans les centres d'appels, les «ouvriers du XXIe siècle», selon Xavier Niel, son dirigeant.

Présenté par Elise Lucet.

Une fois de plus, l'univers de la grande distribution s'avère un milieu de voyous et de criminels. Leurs salariés sont devenus des esclaves.

Quand à Free, ce n'est pas mieux. Leur dirigeants sont des psychopathes cyniques.

Ce qui ressort aussi comme une constante, c'est la propagande et les mensonges récurrents des responsables, c'est lamentable. Ils nient, ils mentent, ils ne cessent de noyer le poisson. De vrais enculés et des négriers.

En complément sur Travail :

En complément sur Cash investigation :

     

Dimanche 24 Septembre 2017 - News # 5246 

Une ccène surréaliste à l'assemblée nationale digne du 'Parrain' montrant que le les dirigeants de grandes entreprises ne craignent absolument plus les dirigeants politiques Français :


Mercredi 28 Juin 2017 - News # 4966 

Fraude au RSA : Claire Hédon : «Qu'on ne s'y trompe pas, les vrais voleurs ce ne sont pas les pauvres !» :

Le présentateur est objectivement un sale con et un suppôt du ststème.

Rappel : chaque année, des riches et des entreprises évadent entre 60 et 80 milliards d'euros.

Il faut arrêter de se foutre de la gueule du monde !

En complément sur RSA :

En complément sur pauvre :

En complément sur voleurs :

   

Lundi 26 Juin 2017 - News # 4946 

 Propagande mensongère récurrente du libéralisme : les cotisations des salariés coûteraient trop cher aux entreprises et mettraient en péril leur compétitivité... 

Une vidéo remarquable, bien didactique et claire, démontrant qu'on ne cesse de rouler le peuple dans la farine depuis des dizaines d'années.

Révolution !

En complément sur propagande :

En complément sur mensonge :

En complément sur libéralisme :

En complément sur cotisation :

En complément sur salarié :


Dimanche 25 Juin 2017 - News # 4925 

 Attention danger pour les peuples ! :


L’accord top secret qui doit dépecer les services publics :
 

Les États-Unis, les pays de l’UE et une vingtaine d’autres États ont entamé à Genève des négociations sur le commerce des services. Signe particulier : ces tractations devaient rester secrètes pendant cinq ans. WikiLeaks a réussi à lever en partie le voile sur leur contenu.

Tout devait rester entièrement secret. Rien ne devait filtrer des négociations sur l’accord sur le commerce des services (ACS - NDR : ou TISA en anglais) entamées depuis deux ans à l’ambassade d’Australie à Genève entre les États-Unis, l’Union européenne et une vingtaine de pays. Une vaste entreprise de libéralisation qui touche jusqu’aux services publics fondamentaux. Des mesures assurant une confidentialité totale des discussions ont été prises, dans un langage digne d’un scénario à la James Bond. Les textes établissant l’avancée des pourparlers ont été « classifiés », selon un jargon utilisé généralement pour les dossiers secret-défense. Ils doivent être « protégés de toute diffusion non autorisée » et stockés dans un système d’ordinateurs lui-même classifié et maintenu « dans un building ou un container clos » sous haute surveillance. L’objectif déclaré est que rien ne puisse transpirer du contenu de ces tractations « jusqu’à cinq ans après la conclusion d’un accord » ou la fin des négociations si celles-ci devaient finalement ne pas aboutir.

C’était sans compter sur la dextérité des lanceurs d’alerte de WikiLeaks qui sont parvenus à récupérer une partie des textes surprotégés. Ils ont publié ainsi le 19 juin sur leur site l’annexe du traité en préparation consacré aux services financiers.

https://wikileaks.org/tisa-financial/ ()

Ces révélations soulignent, en fait, l’ampleur de l’offensive engagée par Washington, suivi par les États membres de l’Union européenne, pour permettre aux multinationales de truster, le moment venu, le commerce des produits financiers mais aussi celui de tous les services sur les grands marchés transatlantique et transpacifique, dont les négociations, on le sait, avancent au même moment, dans la plus grande discrétion.

Contourner les résistances populaires et réfractaires de l’OMC

Les pourparlers secrets pour parvenir à un accord sur le commerce des services (ACS) ont démarré en 2012 et leurs initiateurs entendent tout faire pour les conclure avant la fin 2015. Ils sont en fait destinés à contourner l’obstacle que constituaient les résistances de forces progressistes, de mouvements sociaux, de syndicats et de plusieurs pays en développement pour la conclusion d’un accord global sur le commerce des services (AGCS) au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Devant la paralysie du processus multilatéral lancé en 2001 dans le cadre du cycle dit de Doha de l’OMC, un groupe de pays a décidé, sous l’impulsion des États-Unis et des États membres de l’UE, d’entamer, il y a deux ans, une négociation parallèle.

Autrement dit : désavoué démocratiquement et donc sorti par la porte, l’AGCS pouvait ainsi rentrer par la fenêtre sous l’impulsion d’une cinquantaine de gouvernements. Les négociateurs autoproclamés ont l’espoir de définir dans un cadre plurilatéral des normes pour qu’elles s’imposent, à terme, comme unique référence internationale. Ils misent d’évidence sur leur poids économique – ils représentent ensemble près de 70 % du commerce mondial – pour rallier en fin de compte les pays récalcitrants de l’OMC court-circuités. Le lieu géographique des tractations a simplement été transféré de quelques rues à Genève, passant du siège de l’OMC aux locaux de l’ambassade d’Australie, pays opportunément tout acquis à la libéralisation.

Principale source d’inspiration du groupe : les « experts » de la « coalition globale des services » (GSC) au sein de laquelle on retrouve, côté états-unien, les géants du secteur (banque, Internet, énergie) mais aussi, côté européen, le Medef ou le poids lourd français, Veolia (voir ci contre). Le document diffusé par WikiLeaks, qui correspond au relevé de la négociation au 14 avril dernier, révèle le forcing déployé pour banaliser le commerce des produits financiers, comme si rien n’avait été retenu des causes du krach ravageur qui s’est produit seulement sept ans en arrière.

Échanges financiers, 
le retour du délire

Les normes proposées dans l’annexe du texte secret consacré au commerce des produits financiers visent d’abord à restreindre la capacité d’intervention de la puissance publique et se fixent ouvertement comme objectif un modèle « autorégulateur » de la finance. Les États signataires du futur ACS ne seraient quasiment plus autorisés à légiférer pour limiter les transactions financières transfrontalières (article X 3.2.).

Au nom de la libre concurrence les « monopoles d’État en matière de fonds de pension » – traduisez : les systèmes publics de Sécurité sociale – seraient, à terme, démantelés. Même « les assurances pour calamité naturelle » se devraient de ne plus fonctionner sous contrôle public.

L’approbation de l’autorisation de produits financiers innovants est recherchée (article X 2.1.). On sait combien le laxisme organisé à cet égard a nourri la boursouflure financière qui a éclaté, il y a sept ans. « Les CDS (credit defaut swaps), qui furent considérés comme des produits innovants, ont été au cœur de la crise », fait remarquer à juste titre Jane Kelsey, professeure à la faculté d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, sur le site de WikiLeaks.

Les firmes Internet états-uniennes font pression pour transmettre sans véritable garde-fou les données de leurs clients. En particulier celles qui sont présentes dans les systèmes dits « clouds » (nuages) qui permettent de stocker des documents hors du disque dur de l’ordinateur. Cette information-là suscite depuis le jour de sa divulgation par WikiLeaks, le 19 juin, une vive réaction dans la presse allemande où les révélations d’un autre lanceur d’alerte, Edward Snowden, sur l’espionnage de masse pratiqué par la NSA (National Security Agency), avec la complicité des géants états-uniens de l’Internet, avaient déjà suscité beaucoup d’inquiétudes dans l’opinion.

Privatisations interdites

Les orientations du texte secret stipulent que les sociétés étrangères ne sauraient être victimes d’un traitement dit « discriminatoire ». Autrement dit : elles doivent avoir accès au marché des pays signataires exactement dans les mêmes conditions que les prestataires locaux, qu’ils fournissent ou non un service public à la population.

Un géant de la fourniture d’eau ou de gaz, comme les français Veolia ou GDF Suez, aurait ainsi non seulement le droit de s’installer sur un marché tiers. Mais il pourrait aussi faire jouer une clause d’engagement au respect de la concurrence pour exiger de bénéficier de subventions d’un montant égal à celui versé par l’État en question au service public de l’eau ou de l’énergie.

Par ailleurs le retour à une nationalisation d’un service public privatisé, fût-il partiel, serait strictement interdit aux États signataires au nom des garanties accordées aux investisseurs afin de favoriser, explique-t-on, la fluidité des échanges. Ainsi deviendrait impossible une remunicipalisation de l’eau décidée en maints endroits en France comme à Paris, après la gabegie et l’explosion des factures des particuliers provoquées par les requins de la Générale et de la Lyonnaise des eaux, qui se sont longtemps partagé le marché de la capitale française.

Éducation, santé, transports, rien n’échapperait à l’appétit du privé

L’ACS doit s’appliquer à tous les domaines capables de fournir un service à l’échelle internationale. Selon l’Internationale des services publics (PSI), qui regroupe quelque 669 syndicats dans le monde entier, il englobe ainsi un champ immense : la fourniture transfrontière (le mode 1 de l’ex-AGCS) – telle que la télé-médecine, la formation à distance ou les paris sur Internet –, le tourisme (mode 2 de l’ex-AGCS), l’investissement étranger direct avec les principes et les conséquences que l’on vient d’exposer (mode 3 de l’ex-AGCS) et le mouvement temporaire des personnes physiques (mode 4 de l’ex-AGCS). L’objectif d’accords comme celui dont la négociation est secrètement engagée, dénonce Rosa Pavanelli, la secrétaire générale de la PSI, est « d’institutionnaliser les droits des investisseurs et d’interdire toute intervention des États dans un large éventail de secteurs ».

Santé, éducation, transports, rien n’échapperait à cette logique qui accélérerait, dans des dimensions inédites, la libéralisation des services publics. Selon une logique d’écrémage par le capital privé en mal d’acquérir de nouvelles ressources dans la phase actuelle de la crise où les débouchés se rabougrissent. Il cherche à s’accaparer les secteurs financièrement les plus prometteurs. Les cheminots français en lutte ont ainsi parfaitement discerné la menace qui pourrait conduire à une polarisation des investissements privés sur les tronçons voyageurs les plus rentables quand des dizaines de voies dites secondaires et donc de gares seraient condamnées à disparaître. Le 4e paquet ferroviaire de la Commission européenne n’est certes pas dans le traité secret en cours de négociation. Il n’en épouse pas moins la ligne dévastatrice pour l’avenir des services publics et, au passage, pour… un certain mode de construction européenne. Comme on devrait le savoir au moins depuis l’élection du 25 mai l’acharnement libéral, prêt à nier la démocratie au point d’agir caché contre les intérêts des citoyens, met pourtant l’Europe en danger.

Source : le journal l'Humanité ().

Le but final est de détruire les États, de les rendre impuissants face au marché. Ce sont, en fin de compte, les sociétés privées et les multinationales qui vont faire leur loi. Les peuples ne pourront plus rien faire car la puissance publique sera rendue impuissante, paralysée, sans aucun recours légal contre elles.

C'est très très grave !

Nos politiciens sont des traîtres, je l'ai toujours dit...

En complément sur service public :

En complément sur danger :

En complément sur grave :

   

Mercredi 21 Juin 2017 - News # 4864 

Conditions de travail et informatique : une entreprise a créé une Intelligence Artificielle qui détecte l’esclavage moderne :

En complément sur Intelligence Artificielle :

En complément sur informatique :

En complément sur ordinateur :

En complément sur travail :

En complément sur esclavage :


Mercredi 21 Juin 2017 - News # 4857 


La thérapie de choc

du Premier ministre Narendra Modi

contre la population indienne :

 

C’est passé plutôt inaperçu ici mais, voici quelques mois, l’Inde a été confrontée à une thérapie de choc qui a provoqué bien des souffrances parmi la population indienne.  

En 2014, l’Inde connaissait un véritable tremblement de terre politique. Au cours des dix années précédentes, le parti du Congrès national indien (le parti de Gandhi et Nehru, premier Premier ministre indien) avait dirigé le pays en compagnie de quelques autres partis du centre et du centre gauche. Il avait mené une politique néolibérale et fait prospérer la corruption. Mais il était alors apparu que ministres et lobbyistes avaient conclu des arrangements téléphoniques et que 24 milliards d’euros avaient été détournés lors de l’octroi des licences 2G aux entreprises de télécommunication. Partout, des gens étaient descendus dans la rue contre cette corruption. 

Un séisme politique

Lors des élections de 2014, le parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party (BJP, voir encadré) de Narendra Modi tirait profit de la colère du peuple. Modi parvenait à reléguer l’extrémisme religieux de son parti à l’arrière-plan et à faire passer à l’avant-plan sa « lutte contre la corruption ». Il révélait que les grandes entreprises ne payaient pas une roupie d’impôt sur leurs milliards de bénéfices et qu’elles transféraient ces mêmes bénéfices vers des banques suisses. Il promettait au peuple de récupérer tout cet argent noir. 

Le BJP obtenait bien vite une majorité au Parlement. Il formait un nouveau gouvernement, avec Modi comme Premier ministre. D’emblée, ce gouvernement faisait repasser au premier plan un nationalisme fortement teinté de religion. Ceux qui exprimaient des critiques contre les idées conservatrices hindoues ou se déclaraient athées se faisaient agresser, voire tuer par les milices du BJP. La répression des minorités linguistiques et religieuses devenait un point important de l’agenda du gouvernement. Désormais, on voyait très clairement ce que le parti voulait : se débarrasser du cœur de l’Inde, à savoir « l’unité dans la diversité ».

200 milliards d’euros disparaissent en une seule nuit

Fin 2016, le gouvernement annonçait qu’il voulait retirer de la circulation les plus grosses coupures indiennes (de 500 et de 1 000 roupies, respectivement 7 et 14 euros), prétendument dans le cadre de la lutte contre l’argent noir et la fausse monnaie. Les économistes appellent ce genre d’opération une démonétisation. Modi décidait d’appliquer une thérapie de choc.

La population disposait de quinze jours pour échanger ces coupures contre de nouveaux billets de banque de la même valeur. En outre, elle ne pouvait changer en nouveaux billets que pour 5 000 roupies en argent comptant. Le surplus devait être versé sur un compte. Les personnes qui rentraient plus de 250 000 roupies devaient venir expliquer d’où leur venaient de si gros montants. Modi et son gouvernement présentaient cette mesure comme révolutionnaire, mais quel impact a-t-elle eu sur la population ?

Celle-ci en avait ressenti les conséquences immédiatement, le jour même du lancement de la démonétisation. Les billets de banques de 500 et 1000 roupies représentent 86 % du total des devises du pays. En une nuit, 200 milliards d’euros en billets de banque ont perdu toute leur valeur. L’opération s’est déroulée sans la moindre efficacité car le gouvernement de Modi n’était pas prêt à les remplacer par de nouveaux billets de banque. Et ce, alors que l’économie indienne s’appuie sur de l’argent comptant. 88 % des habitants des zones rurales n’ont même pas de compte en banque. 2 ou 3 % à peine de la population indienne utilise des cartes de crédit ou des cartes de débit. De données de la Banque centrale indienne des réserves, il s’avère que 8 % seulement de toutes les transactions financières en Inde se déroulent via des cartes de banque électroniques. Pour 92 % des transactions, on utilise donc toujours de l’argent liquide. Dans une telle économie, si tout l’argent devient illégal en une seule nuit, cela provoque un choc colossal. 

Une guerre économique contre la population indienne 

Les petites et moyennes entreprises ont vu leur chiffre d’affaires se réduire de 50 %, leur main-d’œuvre de 35 %. Les grands fabricants ont noté, eux, une perte de chiffre d’affaires de 20 % et de leur emploi de 5 %. Les premières victimes ont été les travailleurs agricoles et les villageois, les ouvriers d’usine, les petits paysans, les petits commerçants, etc.

Le rapport de l’AIMO (organisation des PME indiennes) a estimé qu’à la fin de l’année comptable 2017, le chiffres d’affaires aura régressé de 55 % et l’emploi de 60 %. Cela va modifier complètement la vie des 250 millions de travailleurs agricoles et de paysans pauvres, des 45 millions de travailleurs de la construction, des 2 millions d’ouvriers des plantations et des 32 millions de travailleurs des secteurs non organisés. Et les gens qui possédaient des cartes de crédit n’ont pu utiliser les distributeurs automatiques car ceux-ci n’étaient pas encore pourvus des nouveaux billets.

Il y a donc eu des files interminables devant les banques. Mais celles-ci n’avaient pas reçu suffisamment d’argent du gouvernement. Au point que des gens ont fini par mourir de faim, car leur argent péniblement gagné était devenu sans valeur. Bien des gens sont morts alors qu’ils faisaient la file – parfois depuis plusieurs jours – devant les banques. Il est devenu très clair aux yeux de la majorité de la population que Modi se moquait d’elle. De plus, le gouvernement ne s’est jamais excusé pour tous ces décès.  

Pas de lutte contre la corruption

Il a continué à défendre ses mesures de choc et sa répression en les qualifiant de « particulièrement efficaces ». Mais c’est inexact. Plusieurs enquêtes avaient prouvé que l’argent noir provenait en premier lieu des activités frauduleuses des grandes entreprises. Plus de 80 % de l’argent illégal qui sort de l’Inde provient de ces activités frauduleuses. Il s’agit dans ce cas de sous-déclaration de volumes de production et de sur-déclaration de coûts du travail et autres afin de renseigner moins de profit et de payer ainsi moins d’impôts. De cette façon, l’argent noir s’accumule. A cela s’ajoutent les énormes fuites de capitaux vers l’étranger. 

La façon la plus récurrente de faire sortir de l’argent du pays consiste à sous-facturer les exportations et à sur-facturer les importations. Mais ni le gouvernement Modi ni les précédents gouvernements fédéraux n’ont jamais entrepris la moindre action contre les grands délinquants du monde des affaires.

Modi avait promis de récupérer tout l’argent noir. Mais rien n’a été fait. La quasi-totalité des billets de banque déclarés sans valeur ont été rapportés aux banques. Ceci prouve que la majorité de l’argent noir n’avait pas abouti dans les mains des travailleurs et certainement pas en argent comptant. 

La véritable raison de cette guerre économique contre le peuple 

De très nombreuses entreprises cotées en bourse ont contracté d’énormes prêts auprès des banques indiennes, pour quelque 160 milliards d’euros. Au lieu de forcer les grandes entreprises à rembourser l’argent emprunté, le gouvernement a suivi une autre voie. La démonétisation avait donc pour but de sauver les banques d’une faillite provoquée par leurs prêts irresponsables aux entreprises. 

L’État pille l’argent des pauvres pour le céder aux riches. En rendant les billets de banque sans valeur, les autorités ont forcé les gens à verser leur argent liquide aux banques. C’est une sorte de prêt non officiel (un « bail-out », autrement dit un renflouement) aux banques mais, par ailleurs, le gouvernement n’a pas l’intention de forcer les grandes entreprises à rembourser leurs emprunts. 

De plus, le gouvernement a contribué à ce que le marché indien passe de façon abrupte d’une économie scripturale à une économie digitale, estimée à quelque 500 milliards d’euros en 2020. C’est un marché gigantesque pour des entreprises comme Visa, Mastercard ainsi que pour bien d’autres institutions financières internationales.

Pour tout achat ou utilisation de la carte, les deux entreprises américaines Visa et Mastercard perçoivent des frais de transaction de 2 à 3 %. Des milliards sont transférés de la sorte de la population indienne vers les actions aux Etats-Unis. Le gouvernement indien avait créé un lien de collaboration en ce sens, appelé Better Than Cash, avec USAID, Visa, Mastercard, Citi, etc.

En juillet-septembre 2015, USAID (United States Agency for International Development, agence du gouvernement américain pour le « développement ») avait mené une enquête en Inde pour examiner jusqu’où l’on pouvait accroître le recours aux paiements digitaux, surtout parmi les consommateurs à bas revenu. S’agissait-il déjà des préparatifs de la démonétisation ? La démonétisation est un exemple classique du mariage entre le néolibéralisme et l’autoritarisme. Via cette thérapie de choc qui l’a plongée dans un chaos complet tout en valant bien des souffrances à ses millions de pauvres, l’Inde a montré au monde qu’elle se muait en toute jeune alliée de l’impérialisme américain.  

Le Bharatiya Janata Party

Le Bharatiya Janata Party n’est pas vraiment tolérant sur le plan religieux. Il a des liens historiques avec le groupe paramilitaire d’extrême droite Rashtriya Swayamsevak (RSS). Nathuram Godse, l’assassin du Mahatma Gandhi, était membre de ce RSS. Bien que le RSS le nie, son frère Gopal Godse, co-suspect dans l’assassinat, écrit dans sa biographie qu’ils faisaient tous deux partie de ce groupe. 

Le BJP a joué un rôle important dans la destruction de Babri Masjid, un lieu saint des musulmans, d’une grande importance historique. Le parti avait annoncé qu’il allait construire au même endroit un temple au dieu hindou Ram. Cette destruction est considérée comme la principale raison de toutes les tensions religieuses. 

Le BJP a choisi le très controversé Narendra Modi comme dirigeant des élections de 2014. Quand les groupes terroristes hindous de droite ont assassiné des milliers de musulmans et en ont chassé des centaines de milliers de leur lieu de naissance à Gujarat, Narendra Modi était le Premier ministre de cette province. Et il plane sur sa personne de sérieuses présomptions d’abus de pouvoir et d’aide reçue de la part de groupes terroristes.

Source : Solidaire.org ().


Ou comment un seul homme, un véritable enculé, a ruiné tout un peuple...

Il pillé des millions de pauvres au profit de banques, de multinationales, et d'intérêts étrangers comme VISA.

Ahurissant...

Le prototype du politicien traître dans toute sa "splendeur".

Un sale con à pendre haut et court en place publique.

Un article à lire absolument dans son intégralité !

En complément sur Inde :

En complément sur ruine :

  • Voyez ces