Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

36 News

Vendredi 2 Août 2019 - News # 19282 

Exploitation de surfaces illicites par les voyous de la grande distribution : l'Association "En toute franchise" ainsi que des citoyens dénoncent les lois et décrets qui se suivent et toujours pas de sanctions :

Inadmissible !

Les préfets et l'administration sont complices, c'est intolérable !

Et cela dure depuis des années.

 

Pour en savoir plus sur l'association "En toute franchise" :

En complément sur En toute franchise :

En complément sur Martine Donnette :

En complément sur grande distribution :

   

Vendredi 2 Août 2019 - News # 19281 

Cinéma : "The Great Hack" : L'Affaire Cambridge Analytica - Bande Annonce VOSTFR :

SYNOPSIS :

Ils ont pris vos données, puis ils ont pris le contrôle. Ce documentaire met en lumière le sombre univers de l'exploitation des données informatiques à travers de passionnants récits personnels des différentes parties impliquées dans le scandale Cambridge Analytica/Facebook.

En complément sur cinéma :

En complément sur Cambridge Analytica :

En complément sur bande annonce :

   

Dimanche 7 Juillet 2019 - News # 18679 

Un milliardaire américain Jeffrey Epstein arrêté pour trafic d'êtres humains à des fins d'exploitation sexuelle. Voir [ici] ().

Et le type est pédophile en plus...


Mardi 18 Juin 2019 - News # 18199 

Agriculture intensive versus agriculture biologique : Cash Investigation a enquêté sur les tomates cultivées hors-sol : 90 % des tomates cultivées en France sont cultivées hors-sol… :

72% de vitamines en moins...  

Il faut interdire les exploitations industrielles comme celle montrée dans ce petit reportage, revenir à une agriculture 100% biologique sans aucune chimie que ce soit.

C'est la condition sine qua none pour un développement durable.

En complément sur agriculture :

       

Jeudi 13 Juin 2019 - News # 18107 

Contre la privatisation d’ADP (Aéroports De Paris) : l’UPR appelle à la mobilisation générale en soutenant le Référendum d'Initiative Partagée - Avec Charles-Henri Gallois :

SYNOPSIS :

Ce 13 juin 2019, le ministère de l'Intérieur a ouvert sur son site la collecte des signatures nécessaires à l'organisation d'un "référendum d'initiative partagée" sur "la proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l'exploitation des aérodromes de Paris".
C'est la toute première fois qu'une telle procédure - posée par l'article 11 de notre Constitution - est lancée ; la collecte des signatures est ouverte pour une durée de neuf mois.

➡️ L'UPR appelle tous les Français, et en premier lieu tous ses adhérents, militants et sympathisants à apporter leur soutien à la tenue de ce référendum, en remplissant les formulaires ici, comme je l'ai fait moi-même (se munir d'une carte d'identité ou d'un passeport) :
https://www.referendum.interieur.gouv...

----------
🔴 ATTENTION !
Pour que le référendum ait lieu, il est impératif que le seuil de 10% des électeurs français signent la demande, ce qui représente le nombre colossal de 4 717 396 signatures, ainsi qu'un cinquième des membres du Parlement.

Rappelons que cette proposition de loi résulte du fait que quelque 250 députés et sénateurs (allant du RN à LFI en passant par LR, le PS, le PCF, etc.) ont enclenché début avril cette procédure de "référendum d'initiative partagée", introduite dans la Constitution en 2008 mais jamais utilisée.

-------------------------------------------------
🔴 Les insuffisances démocratiques
de cette procédure
-------------------------------------------------
L'UPR rappelle qu'elle estime que cette procédure de "référendum d'initiative partagée" est très imparfaite. Elle exige en effet 3 conditions excessives qui la distinguent profondément du Référendum d'Initiative Citoyenne (RIC) :

➡️ 1re insuffisance
Cette procédure exige un nombre de signatures démesuré puisqu'il doit correspondre à 10% des électeurs (4 717 396 signatures). Dans aucune autre démocratie pratiquant les référendums d'initiative populaire, un tel seuil n'est exigé.

En Suisse par exemple, il suffit que 100 000 citoyens signent une proposition de loi (sur 8,42 millions d'habitants, ce qui représenterait, proportionnellement aux rapports des populations, quelque 800 000 signatures en France), pour que tous les Suisses soient appelés à se prononcer par référendum sur un texte, ensuite débattu au Parlement.
Et il suffit de 50 000 signataires seulement pour enclencher un vote destiné à abroger une loi… sans passer par la case "députés".

En Italie, où la population est à peu près de la même taille que celle de la France, il suffit de 500 000 signatures pour lancer un référendum ; mais celui-ci ne permet aux Italiens que d’abroger une loi déjà existante.

✅ L'UPR estime qu'un seuil de 700 000 électeurs suffirait.
------------------

➡️ 2e insuffisance
Cette procédure exige un filtrage par au moins 20% des parlementaires. Comme il y a 925 parlementaires français (348 sénateurs et 577 députés), cela signifie qu'il faut au moins 185 parlementaires pour lancer la procédure (ce qui est ici le cas puisque 250 parlementaires ont signé la proposition de loi).

✅ L'UPR estime que ce filtrage par les "représentants de la nation" est injustifié puisque, si 700 000 électeurs ont signé une demande de référendum, c'est qu'il existe un problème politique d'une importance qui justifie que le corps électoral tout entier soit amené à le trancher directement.
------------------

➡️ 3e insuffisance
Cette procédure limite arbitrairement le champ des sujets sur lesquels le peuple souverain a le droit de pouvoir décider par lui-même.
L'article 11 de la Constitution pose en effet que le champ des sujets autorisés se limite :
- à l'organisation des pouvoirs publics,
- aux réformes relatives à la politique économique, sociale ou environnementale de la nation,
- aux services publics qui y concourent,
- à la ratification d'un traité qui, sans être contraire à la Constitution, aurait des incidences sur le fonctionnement des institutions.

Et pour apporter votre signature, c'est [là] ().

Il faut réunir 4,7 millions de signatures en 9 mois : alors, s'il vous plaît, NE MANQUEZ PAS CETTE OPPORTUNITÉ : allez signer cet important referendum pour que ADP ne soit pas privatisé !

Et faites circulez l'information !

C'est IMPORTANT !

En complément sur Aéroports De Paris :

En complément sur privatisation :

En complément sur Référendum d'Initiative :

En complément sur UPR :

En complément sur Charles-Henri Gallois :


Vendredi 24 Mai 2019 - News # 17645 

Guerre commerciale et téléphonie mobile : Le patron de Huawei officialise l’arrivée de son propre système d’exploitation. Voir [ici] ().

Exactement comme je l'ai prédit.

En complément sur guerre commerciale :

En complément sur téléphonie :

En complément sur Huawei :

   

Lundi 18 Février 2019 - News # 15137 

 

Un témoin privilégié, le journaliste Ferenc Almássy, témoigne de la montée en épingle de l'affaire Alain Finkielkraut et de sa maipulation par le gouvernement, la presse, et les politiciens :

Sur l'affaire Finkielkraut ; j'étais sur place au moment des faits, où j'ai réalisé cette photo.

Je suis sidéré par l'ampleur que prend cette histoire, pourtant relativisée par le principal intéressé. Mais l'occasion était trop belle pour tirer sur le mouvement des Gilets jaunes, en remettant une couche sur l'antisémitisme, et en cherchant à jeter l'opprobre sur un mouvement populaire, quitte à inventer des insultes ("sale Juif") comme l'a fait le porte-parole du gouvernement. La façon dont le système - comme on l'appelle communément, par aisance - monte en épingle cette très brève et légère altercation est terrifiante. Être témoin en direct de la création d'une telle manipulation à grande échelle est toutefois passionnant et instructif.

Que s'est-il passé ?

Dans la foule hétéroclite des Gilets jaunes, une poignée de personnes ont reconnu le philosophe qui semble-t-il passait par-là - il habite le quartier. Comme il l'a rapporté lui-même, certains ont des mots aimables pour lui, un autre lui propose de les rejoindre. Mais quelques autres l'insultent - on reste dans un registre très neutre et pas très douloureux en ce qui concerne les insultes à proprement parler ; "grosse merde", bon, ça n'a jamais tué personne.

Puis vient le fameux épisode avec l'homme au keffieh, et son "la France est à nous". Puis, des cris de "Palestine", de "sionistes", de "facho" et des moqueries pas bien méchantes faisant référence à quelques unes de ses sorties très médiatisées où il s'était emporté.

Finkielkraut, visiblement interloqué, passe sans agitation ni empressement derrière la ligne de police mobile, observant la scène, l'air à la fois étonné et consterné. Fin de l'événement.

Quelques manifestants, avec et sans gilet jaune, s'éloignent. "Je sais même pas qui c'était, mais j'ai entendu "facho" ça m'a suffit on lui a mis la pression, haha !", explique un trentenaire vêtu tout de "jean" à son acolyte, la bière à la main. Un autre, en "live" avec son téléphone portable, s'amuse d'avoir fait partir Luc Ferry...

De quoi s'agit-il ?

Certainement pas d'un drame digne d'un tel ramdam national. C'est une brève agression verbale d'un philosophe controversé par quelques excités en marge d'une manifestation de colère sociale. Un peu plus tôt, Vincent Lapierre a lui été chahuté par les antifas, et la police l'a exfiltré de force et empêché de revenir dans le cortège. Il y a quelques semaines à Toulouse, il a même été frappé. D'autres journalistes, indépendants comme "mainstream" ont été frappés, insultés ou expulsés par des Gilets jaunes - ou autres.

L'événement en fait est révélateur d'une chose : le conflit israélo-palestinien s'invite même dans ce mouvement social français. Parmi les manifestants, notamment, quelques drapeaux de la Palestine. Cette importation du conflit israélo-palestinien, Alain Finkielkraut en est un des artisans, objectivement. Sans parler du fait que certains des immigrés ou fils d'immigrés qui le détestent et le font savoir avec tant de véhémence sont peut-être en France grâce à lui, indirectement, de par son grand travail sur "l'antiracisme", outil de soumission politique au profit du dogme immigrationniste et cosmopolite.

Considérer que les insultes (sans rien qui je trouve ne puisse être qualifié stricto sensu d'antisémite sans faire de procès d'intention !) criées à un philosophe controversé par une poignée de personnes soient plus graves que les yeux crevés, les mains arrachées, les actions illégales du pouvoir et des autorités, les journalistes tabassés et éjectés par des nervis extrémistes, les casseurs identifiés et filés mais laissés libres d'agir, mais aussi la dérive autoritaire et bananière de la République, les détournements et la destruction du service public, l'immigration massive, le détricotage du droit du travail et la précarisation généralisée, le bradage de la souveraineté et du patrimoine national, l'américanisation, la mort des campagnes, l'agonie de la France périphérique... c'est absurde, dangereux et choquant.

L'exploitation médiatique et politique de ce non-événement montre bien la volonté du pouvoir en place : continuer à discréditer ce mouvement par tous les moyens, y compris par les amalgames les plus abjects. Et ceci en revanche a un effet terrible : c'est de l'huile jetée sur le feu et cela contribue à creuser la fracture déjà béante entre les quasi-insurgés que sont les Gilets jaunes et une caste incapable - selon son propre aveu - de comprendre ce qui se passe. Pas de réconciliation possible en vue pour des humanistes ou des gens ne s'étant jamais intéressé aux Juifs avec un pouvoir qui les oppresse financièrement et les traite d'antisémites - certainement la plus grave des condamnations morales dans nos sociétés occidentales d’après la Seconde Guerre mondiale.

Heureusement, Alain Finkielkraut n'a rien. Nul ne peut souhaiter un lynchage. Une société civilisée ne peut tolérer l'esprit de meute, en particulier tournée contre un homme seul. Je passe ici sur le fait que cela arrive quotidiennement en France depuis des années à de nombreux Français. Dans notre affaire, Alain Finkielkraut n'a pas été vu comme un Juif, mais comme un représentant d'une élite responsable des maux actuels. Cet anti-élitisme, M. Finkielkraut l'a remarqué avec justesse. Et dans ce contexte, je pense sincèrement que la motivation première des quelques personnes ayant interpellé le philosophe avec agressivité n'était rien d'autre que de faire passer le message de cette colère envers et à destination du "système", de "ces gens connus", et de ces "élites qui nous tuent à petit feu", comme me l'ont expliqué volontiers des Gilets jaunes calmes et pacifistes plus loin dans le cortège.

Cette colère est celle qui permet de se faire enfin entendre, au prix de cris et de fureur. C'est une colère de personnes sans pouvoir, ne se sentant ni représentées ni écoutées, ni respectées ni défendues. Malgré déjà quatorze semaines continues de mobilisation inédite. Nombreux sont parmi les Gilets jaunes ceux qui se sentent trahis, car ils y ont cru, à Macron, aux philosophes volontiers moralisateurs, à la nécessité de se serrer la ceinture. Il y a là une certaine colère de cocu qui s'exprime – le jaune n'est-il pas d'ailleurs la couleur des cocus. Mais comme le disait un ami, "le cocu est toujours un brave type". Un brave type qu'on a poussé presque à bout. Car pour l'instant, le brave type se retient, condamne la violence, les propos indignes et déclare ses manifs. Mais jusqu’à quand ?

Ferenc Almássy, journaliste.

Un témoignage de premier ordre mettant en perspective cet incident, somme toute mineur, mais utilisé par le pouvoir, les bien pensants, et les tenants du système pour tenter de décrédibiliser les Gilets Jaunes.

Tous les idiots utiles du système, notamment les associations antiracistes, la gauche du Capital, et l'extrême gauche du capital que sont les Antifas, les Blacks Blocs, vont béatement sauter sur l'occasion, ne se rendant pas du tout compte du rôle délétère que leur font jouer les divers pouvoirs.

En complément sur Alain Finkielkraut :

En complément sur insulte :

En complément sur antisémitisme :

En complément sur manipulation :

 

Lundi 21 Janvier 2019 - News # 14426 

La CNIL inflige 50 millions d'euros d'amende à Google, pour ne pas informer assez clairement les internautes sur l'exploitation de leurs données personnelles. Voir [ici] ().

Une amende de 10 centimes d'euro en somme... 

Complètement à coté de leur pompes à la CNIL depuis le départ du très regretté Alex Türk.

En complément sur CNIL :

       

Lundi 21 Janvier 2019 - News # 14421 

"Glyphosate : comment s'en sortir ?" - Envoyé spécial :

SYNOPSIS :

Peut-on sortir du glyphosate ? Pourquoi est-il aussi long et difficile d'interdire cet herbicide, considéré par de nombreux scientifiques comme dangereux pour la santé ? Une grande soirée événementielle d'"Envoyé spécial".

Au sommaire :

Glypho or not glypho ? Vincent et Olivier sont tous les deux céréaliers, l’un est pro-glyphosate, l’autre 100% bio. Chacun va passer quelques jours dans l’exploitation de l’autre.
Monsanto, la fabrique du doute
Le glyphotest d’"Envoyé"
Le vote impossible
Sri Lanka, un pays sans glyphosate

Non évalué.

En complément sur Glyphosate :

En complément sur Envoyé spécial :

     

Lundi 22 Octobre 2018 - News # 12063 

Discrimination : Les formulaires par internet c'est d'abord pour les utilisateurs des logiciels Microsoft. Par Campagnol :

C'est lamentable cette affaire.

Et c'est la même chose dans l'armée où un crétin et traître de général a fait équiper l'armée française des logiciels Microsoft. 

Ça fait depuis les années 80, que je me demande pourquoi l'INRIA ne s'est pas vu confier une mission de création d'un système d'exploitation français et d'une suite de logiciels français. On serait indépendants, et depuis le temps, une flopée de logiciels payants et libres auraient été développés sur ce système. Mais non, nos traîtres de politiciens sont trop cons, et n'ont aucune vision à moyen-long terme, ce sont juste des nabots intéressés.

En complément sur Internet :

En complément sur discrimination :

En complément sur Microsoft :

En complément sur Campagnol :

 

Vendredi 5 Octobre 2018 - News # 11655 

Après sa mise à jour, Windows 10 commence à supprimer des fichiers de ses utilisateurs. Voir [ici] ().

Décidément, Microsoft est vraiment devenue une nuisance pour l'Humanité.

Bande de cons de politiciens, ça fait 30 ans que vous auriez du initier le projet d'un système d'exploitation français performant et sûr via l'INRIA !

Vous êtes des traîtres et des incapables !

En complément sur Windows :

En complément sur Microsoft :

     

Mardi 4 Septembre 2018 - News # 10926 

Tyrannie du capitalisme : "La bataille contre les peuples" par Vox Plebeia :

Triste monde qui, tant le Moi pluralisé habitera dans l'homme, JAMAIS NE CHANGERA.

Seuls les morts ont vu la fin de la guerre, de la colonisation, et de l'exploitation.

Cependant, il existe 2 moyens à mettre en oeuvre simultanément, pour parvenir efficacement à mettre à bas le système et à le changer :

Finis les partis, les lobbies, les médias menteurs, etc.

En complément sur Vox Plebeia :

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur capitalisme :

   

Jeudi 9 Août 2018 - News # 10406 

Selon un rapport de Citigroup, les créateurs de musique n'ont reçu que 12 % des 43 milliards de dollars générés par l'industrie en 2017. Voir [ici] ().

L'exploitation partout.

Le but du capitalisme, c'est l'extorsion de la valeur ajoutée produite par les travailleurs, par ceux qui produisent vraiment, par les artistes, etc.

Ce rapport indique que 88% du chiffre d'affaire NE VA PAS À CEUX QUI PRODUISENT LA MUSIQUE.

Une honte.

Un scandale.

La question qu'il faut se poser, c'est : par quels processus un tout petit nombre de gens ont réussi à s'accaparer la part du lion ?

En complément sur musique :

En complément sur capitalisme :

En complément sur extorsion :

   

Lundi 9 Juillet 2018 - News # 9668 

Vin Rosé : l’arnaque du siècle : des millions de bouteilles et de cubis de vin rosé espagnol ont été vendus comme du vin français. Voir [ici] ().

Le pognon, toujours le pognon...

Faire du pognon même si c'est en vendant de la merde, en fraudant, ou en trompant les gens.

Le rosé : il faut l'oublier. L'expérience montre qu'en dehors de quelques rares exploitations et AOC sérieuses, le rosé est un vin de mauvaise qualité (pour ne pas dire de merde) parce-que fondamentalement facile à produire, à couper et à trafiquer, donc super commercial parce-que ne coûtant pas grand chose à produire dans ces conditions.

Préférez boire l'été des blancs : il y en a beaucoup plus qui sont de qualité. Un exemple :


Un vin sucré non liquoreux.
Un délice ! À boire bien frais !
Sur la page de la SAQ ().

Le problème récurrent de cette affaire, c'est que les peines prévues pour les escrocs qui font ce genre d'arnaques ne sont pas assez sévères. Les types qui trompent les gens comme cela, il faut :

La société n'a aucun intérêt à être gentille avec ce genre de personnes car elle ne peut QUE PERDRE : nous y perdons tous.

En revanche, c'est de l'intérêt général et c'est concourir au bien commun que de mettre hors d'état de nuire ce genre de personnes. De plus, cela permettra que ceux qui travaillent honnêtement ne soient pas concurrencés malhonnêtement par des voyous. Que des bénéfices donc.

Nous n'avons pas besoin du pardon DANS TOUS LES CAS. Et ici, c'est un exemple flagrant. Idem pour tout politicien et mandataire social corrompu : on les fout dehors définitivement. Simple !

En complément sur vin :

En complément sur arnaque :

En complément sur escroquerie :

En complément sur fraude :

En complément sur tromperie :


Samedi 23 Juin 2018 - News # 9269 

"La guerre des métaux" par Guillaume Pitron :

SYNOPSIS :

S’il est acquis que notre civilisation occidentale basée sur l’exploitation d’énergies fossiles à bon marché doit être abandonnée, qu’en est il de la transition énergétique qui fait le pari sur les énergies renouvelables ? 

En nous émancipant des énergies fossiles, nous sombrons en réalité dans une nouvelle dépendance : celle aux métaux et terres rares. Tantale cobalt, indium, platinoïdes, tungstène, terres rares… ces ressources sont devenues indispensables à notre nouvelle société écologique (voitures électriques, éoliennes, panneaux solaires) et numérique (elles se nichent dans nos smartphones, nos ordinateurs, tablettes et autre objets connectés de notre quotidien). 

Or les coûts environnementaux, économiques et géopolitiques de cette dépendance pourraient se révéler encore plus dramatiques que ceux qui nous lient au pétrole.

Dès lors, c’est une contre-histoire de la transition énergétique que ce livre raconte – le récit clandestin d’une odyssée technologique qui a tant promis, et les coulisses d’une quête généreuse, ambitieuse, qui a jusqu’à maintenant charrié des périls aussi colossaux que ceux qu’elle s’était donné pour mission de résoudre.

Présentation de l’orateur :

Guillaume Pitron, 37 ans, est journaliste et réalisateur. Il travaille pour Le Monde Diplomatique, Géo ou National Geographic.

Guillaume est lauréat du prix Erik Izraelewicz de l’enquête économique 2017, de la Bourse des talents de la Fondation Lagardère, du Prix Robert Guillain des Jeunes Reporters au Japon, de la bourse Brouillon d’un rêve Littéraire de la SCAM et colauréat de la « Cross Border Grant » du European Journalism Fund.

La géopolitique des matières premières est un axe majeur de son travail. Il intervient régulièrement auprès du parlement français et de la Commission européenne sur le sujet des métaux rares.

A ce jour, Guillaume est l’auteur d’une centaine de reportages, enquêtes et documentaires, réalisés dans une quarantaine de pays.

Il est diplômé d’un DEA de droit des universités de Paris et d’un Master de droit international à l’université de Georgetown (USA).

A travers des enquêtes de terrain pour des revues écrites et des documentaires pour les principales chaînes françaises, Guillaume décrypte les tendances symptomatiques d’un monde globalisé.

Son dernier ouvrage « La guerre des métaux rares – La face cachée de la transition énergétique et numérique » a été salué par la presse :

- Ce livre arrive au bon moment. Beaucoup de gens gagneraient à le lire à commencer par les décideurs politiques quelque soit leur niveau de responsabilité.
L’Humanité.
- Un livre passionnant. Alternatives économiques
- Un livre édifiant Le Monde.

Non évalué.

En complément sur métaux :

En complément sur terres rares :

     

Samedi 16 Juin 2018 - News # 9108 

Un sénateur dénonce l'irrespect des lois et l'impunité des fraudeurs dans le commerce et la grande distribution :

Après 20 ans de combat, l'association de défense des petits commerçants "En Toute Franchise" a obtenu une première victoire grâce aux amendements de la Loi Oser :

ARTICLE 11 :  une autorisation après une étude d’impact obligatoire sur le maintien des commerces locaux.

ARTICLE 15 :  les autorisations seront  CONFORMES  au Schéma de Cohérence Territoriale. Une autorisation d’exploitation ne peut être délivrée ni cédée à quiconque exploite de manière illicite.

ARTICLE 16 :  le Préfet MET en demeure l’exploitant de cesser ses surfaces illicites.

Merci de continuer à nous aider, ensemble nous devons y arriver !

Source : En Toute Franchise.

Bravo pour cette première victoire ! Faut pas lâcher !

Bonne continuation contre les voyous de la grande distribution !

 

Pour en savoir plus sur l'association "En toute franchise" :

En complément sur grande distribution :

En complément sur commerce :

En complément sur En toute franchise :

   

Samedi 16 Juin 2018 - News # 9099 

États-Unis : des employés de Disneyland réclament des salaires permettant de «vivre». Voir [ici] ().

Ça montre le niveau d'exploitation de ces gens...

Le capitalisme extorque le plus possible la valeur ajoutée produite par les travailleurs au point où les gens n'ont pas assez pour vivre, vous vous rendez compte ?

Et Disney est une entreprise type du capitalisme.

En complément sur capitalisme :

       

Jeudi 7 Juin 2018 - News # 8941 

 

 Alerte majeure de censure forte déguisée : Internet, tel que nous le connaissons est en danger !

Oubliez le RGPD, la nouvelle proposition de l'Union Européenne sur le droit d'auteur sera un désastre complet et total pour Internet :

Aujourd'hui, c'est le jour du RGPD, et beaucoup de gens se réveillent dans un monde où la réglementation de l'UE a un impact généralisé (et pas toujours positif) sur le fonctionnement d'Internet. Comme nous l'avons détaillé au cours des dernières années, bien qu'il y ait beaucoup de bonnes idées dans le RGPD, il y en a aussi beaucoup de ridiculement mauvaises, combinées à une rédaction mal conçue, et nous en voyons déjà quelques-unes. Mais croyez-le ou non, la menace de l'UE est encore plus grande et elle a reçu peu d'attention: la nouvelle proposition de réforme du droit d'auteur de l'UE devrait être votée le mois prochain et elle sera vraiment désastreuse pour Internet. Tel qu'il est actuellement, Julia Reda, membre du Parlement européen, donne l'alerte et demande aux gens de s'exprimer. Comme elle le fait remarquer, beaucoup de gens qui se foutent maintenant du RGPD souhaitent qu'ils se soient impliqués il y a plus de deux ans lors de son débat. Et si vous êtes préoccupé par la problématique de cette nouvelle réforme du droit d'auteur pour Internet, il est temps de parler (oui, même si vous n'êtes pas dans l'UE):

En matière de droit d'auteur, vous avez maintenant la chance d'avoir une influence - une chance qui sera perdue depuis deux ans, quand nous serons tous «soudainement» confrontés au défi de devoir implémenter des filtres de téléchargement et le «lien» impôt » - ou courir dans de nouvelles limites sur ce que nous pouvons faire en utilisant les services Web sur lesquels nous comptons.

À l'opposé du RGPD, les experts s'accordent presque à dire que la loi sur la réforme du droit d'auteur, telle qu'elle est actuellement, est vraiment mauvaise . Alors que dans le cas du RGPD, les institutions de l'UE ont apporté de nombreux changements contre les efforts concertés de lobbying des grands groupes, dans la réforme du droit d'auteur, ils sont sur le point de leur donner exactement ce qu'ils veulent.

Le Parlement et le Conseil disposent de plus d'un an et demi pour corriger les vives lacunes de la proposition de la Commission - mais malgré leur complexité croissante , les dernières versions des deux institutions ne respectent pas les normes de base en matière de maniabilité et de proportionnalité

La publication de Reda détaille les nombreux problèmes de la proposition de copyright actuelle - dans laquelle un simple lien vers un site d'actualités peut nécessiter de payer de l'argent et où les inquiétudes sur la manière dont cela pourrait avoir un impact négatif sur Internet sont ignorées. Peut-être même pire est l'idée de filtrage obligatoire. Les grandes maisons de disques et studios de cinéma ont, bien sûr, poussé ce genre de chose pendant des années pour revenir à Google (principalement) et Facebook (un peu). Mais, voici la chose: à la fois Google et Facebook ont ​​déjà ces filtres (et dépensé des dizaines de millions de dollars sur eux). Ce genre de loi se fout de tout le monde .

Et, en fait, c'est même pire qu'une règle de filtrage obligatoire - parce que l'UE s'est rendu compte qu'une telle règle violerait d'autres lois de l'UE. Donc, au lieu de cela, il a décidé de réduire les protections de responsabilité intermédiaire pour rendre le filtrage obligatoire nécessaire:

Rendre les plates-formes directement responsables de toutes les violations de droits d'auteur par leurs utilisateurs, et leur proposer d'éviter cette responsabilité déraisonnable s'ils peuvent montrer qu'ils ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour empêcher le contenu protégé d'apparaître en ligne . 13, paragraphe 4 ). Ce qui reste totalement optionnel, bien sûr!

Tragiquement, le seul point de désaccord qui subsiste au Conseil est de savoir si cette proposition est assez mauvaise ou devrait être aggravée .

Nous avons déjà passé des années à expliquer comment cela conduirait à une censure généralisée en ligne, mais ce serait aussi un désastre pour la plupart des plates-formes non-Google / Facebook. Des entreprises de taille moyenne telles que Github ont déjà parlé de la façon dont cela pourrait effectivement détruire sa capacité d'exploitation , et beaucoup d'autres sites seraient également touchés. Tout type de site forum serait en danger sérieux. Reddit, Pinterest, Twitch, Imgur, Wordpress, Moyen, Vimeo. Cela créerait une responsabilité massive pour tous ces sites, rendant presque impossible pour beaucoup d'entre eux de fonctionner dans l'UE.

Reda note qu'un nouveau projet pourrait aggraver cette situation en notant que même avoir des filtres ne sera pas suffisant pour éviter la responsabilité:

La dernière version de M. Voss élargit le champ d'application de la proposition de censure à toutes les plateformes Web (a) dont l'objectif est de "donner accès au contenu protégé par les utilisateurs" et "d'optimiser" ce contenu. Qu'est-ce qui compte comme optimisation? Parmi une longue liste d'actions, nous trouvons que "afficher" les téléchargements rend déjà les plateformes juridiquement responsables de toute violation du droit d'auteur qu'elles pourraient inclure ( Considérant 37a ).

Et dans sa version, les services Web ne peuvent même pas éviter la responsabilité en mettant en œuvre des filtres de téléchargement . Pour se protéger d'une poursuite, ils devraient obtenir des licences de tous les détenteurs de droits existant sur la planète avant de permettre aux utilisateurs d'être mis en ligne, au cas où le téléchargement contiendrait (une partie de) leurs œuvres.

Il affirme également que la vérification de chaque téléchargement d'un utilisateur pour savoir s'il inclut l'une des centaines ou des milliers d'œuvres protégées ne constitue pas une "surveillance générale" ( considérant 39 ) , ce qui serait interdit.

Comme Reda le souligne également, la plupart des États membres de l'UE semblent soutenir ces idées horribles (ou même pousser à l'aggraver). Ce qui se dresse aujourd'hui entre cette horrible loi qui gâche Internet, c'est justement le Parlement de l'UE qui doit actuellement voter à ce sujet fin juin (probablement le 20 ou le 21). Si vous êtes dans l'UE, il est temps de prendre la parole . Si vous êtes en dehors de l'UE, cela aiderait aussi à prendre la parole et à faire savoir au Parlement européen que c'est une idée horrible qui aura des problèmes importants pour l'internet, la liberté d'expression et l'innovation.

Source : TechDirt () - Traduction amateur par BlueMan.

En clair : sous couvert d'invocation du droit d'auteur, du copyright, Internet va subir une transformation majeure par la censure, le filtrage, et les procédures judiciaires tout azimut pour violation de copyright. Le fair use (même avec un lien de renvoi vers l'article original) va disparaître si cette loi scélérate est votée...

Une fois de plus, on constate avec dépitement que nos politiciens et l'Union Européenne sont des traîtres...

Il faut comprendre que devoir payer pour un lien est démentiel et que cela a immédiatement une conséquence : cela empêche la libre diffusion de l'information...

Le seul point positif, si cette loi devait entrer en vigueur, c'est que cela va booster les sites alternatifs d'informations créant du contenu, et pousser ces sites et des millions de blogs à passer dans un mode collaboratif en mettant sur chacun de leurs articles ou vidéos une mention du genre Creative  Commons () de manière à échapper à ce problème législatif relié au droit d'auteur et au copyright :

Si cette loi est votée, je pense qu'Internet va se diviser en deux sphères :

Cette affaire va obliger chaque personne physique et moral à se positionner, à se définir : pour le profit ou pour l'Humanité.

Intéressant comme exercice, et comme période...

Affaire à suivre !

En complément sur Internet :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur copyright :

En complément sur alerte :

En complément sur censure :


Mercredi 30 Mai 2018 - News # 8752 

Élisabeth Lévy sur Mamoudou Gassama, le migrant qui a sauvé un enfant :

Mais ma pauvre dame, vous n'avez toujours pas compris qu'on est dans le règne du subjectif, de l'inversion des valeurs, du boboïsme, de la manipulation par l'émotion, de la propagande, et de l'exploitation politique...

Le droit, la rectitude, le bon sens, le sens com,mun, le discernement, les valeurs qui fondent l'État de droit, etc., tout cela fout le camp ma pauvre dame... : les gens sont devenus pervers et cyniques, avec un mépris pour le droit et la loi qui confine à de la fascination satanique.

En complément sur Élisabeth Lévy :

En complément sur migrants :

En complément sur Mamoudou Gassama :

   

Lundi 28 Mai 2018 - News # 8684 

Mamoudou Gassama, un migrant clandestin sauve un enfant : Emmanuel Macron le régularise en le naturalisant français. Voir [ici] () :

Il y a quelque chose qui me gène dans cette histoire : j'ai un sentiment qui a jailli comme une mise en scène ou une exploitation délibérée pour légitimer l'immigration de masse. Ça sent la manipulation.

De la politique-spectacle, mêlée à de la justification immigrationniste. C'est malsain tout çà...

[MAJ] : pour avoir regardé d'autres vidéos, notamment celle qui suit, je pense que ce garçon est un bon gars :

Maintenant, que s'est-il vraiment passé ? Comment un enfant aussi petit a-t'il pu escalader la rambarde et se retrouver dans une pareille position ? Affaire à suivre...

En complément sur migrants :

En complément sur Macron :

En complément sur manipulation :

En complément sur Mamoudou Gassama :

 

Dimanche 27 Mai 2018 - News # 8679 

 

Mise en esclavage des États et des peuples : "Le Système dette", une conférence d'Éric Toussaint :

SYNOPSIS :

etika, ATTAC Luxembourg, l’ASTM et les Amis du Monde Diplomatique Luxembourg avec le soutien de neimënster ont le plaisir de vous présenter la conférence :

Le Système dette, jeudi 3 mai 2018 à 18h30 en présence de Éric Toussaint.

De l’Amérique latine à la Chine en passant par la Grèce, la Tunisie et l’Égypte, la dette a été utilisée comme une arme de domination et de spoliation.

Le recours à l’endettement extérieur et l’adoption du libre-échange constituent à partir du XIXe siècle un facteur fondamental de la mise sous tutelle d’économies entières par les puissances capitalistes.

La Grèce des années 2010 est un exemple supplémentaire d’un pays et d’un peuple privés de liberté sous le prétexte de rembourser une dette illégitime.

Cette dictature de la dette n’est pas inéluctable. En deux siècles, plusieurs États ont annulé leurs dettes avec succès. L’auteur analyse les répudiations réalisées par le Mexique, les États-Unis, Cuba, le Costa Rica et la Russie des soviets. Il met en lumière et actualise la doctrine de la dette odieuse.

Ce récit captivant donne les clés indispensables pour comprendre la mécanique implacable de la dette et l’évolution du monde capitaliste au cours des deux derniers siècles.

Présentation de l’orateur : 

Éric Toussaint, historien et docteur en sciences politiques des universités de Liège et de Paris 8, est porte-parole du CADTM international(Comité pour l’abolition des dettes illégitimes) et membre du Conseil scientifique d’ATTAC France.

Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages dont Bancocratie (Éditions Aden).

Il a coordonné les travaux de la Commission pour la Vérité sur la dette publique de la Grèce créée le 4 avril 2015 par la présidente du Parlement grec. Cette commission a fonctionné sous les auspices du parlement entre avril et octobre 2015. Suite à sa dissolution annoncée le 12 novembre 2015 par le nouveau président du parlement grec, l’ex-Commission poursuit ses travaux et s’est dotée d’un statut légal d’association sans but lucratif.

Son dernier ouvrage "Le système dette" a été salué par la presse :

- Éric Toussaint revient sur l’histoire de l’endettement des pays dits « naissants » et explique le lien de subordination qui en découle au détriment des peuples. Politis.

- Accessible au grand public, cet ouvrage éclaire l’histoire des pays de la périphérie à la lumière de l’exploitation de leurs dettes extérieures par les puissances occidentales alliées au capitalisme financier. L’Humanité

- Enrichi par des documents d’archives et des comptes rendus officiels des échanges entre responsables politiques de tous bords et de tous pays, Le Système dette est une plongée historique qui montre que la lutte contre les « dettes odieuses », illégitimes, illégales et insoutenables n’est pas un combat naissant. Libération.

Une conférence de premier ordre, qui nous apprend beaucoup de choses nouvelles sur la mise en place des dettes souveraines par des stratagèmes iniques de banquiers et d'États occidentaux déloyaux, et leur possibles répudiations en tant que "dette odieuses".

Éric Toussaint a une expérience et une connaissance historique immenses en matière de dette, cette conférence vous en convaincra : il est super sérieux et crédible, et il est vraiment passionnant à écouter.

Un must incontournable, à ne surtout pas rater, et à voir entièrement !

En complément sur Éric Toussaint :

En complément sur dette :

En complément sur capitalisme :

En complément sur esclavage :

 

Dimanche 29 Avril 2018 - News # 8132 

Informatique et systèmes d'exploitation : La Chine met au point des substituts de Windows et Android. Voir [ici] ().

Et ouais, ça fait au moins 30 ans que la France aurait du initier un programme de développement d'un système d'exploitation français et universel, via l'INRIA, mais que rien n'a été fait.

Et comme rien n'a été fait, un général débile a fait acheter pour toute notre armée Microsoft Windows. De vrais cons... Ahurissant...

Nous avons eu, et nous continuons d'avoir, des nuls, des incompétents, et des traîtres de hauts responsables et de politiciens. Consternant...

Les Chinois, au moins deux sont moins cons...

En complément sur informatique :

En complément sur Windows :

En complément sur Android :

En complément sur Chine :

En complément sur consternant :


Lundi 26 Février 2018 - News # 6970 

 

Pêche : plus de la moitié des océans sont ratissés par les flottes industrielles. Voir [ici] ().

Comment des intérêts privés ont pu s'accaparer un trésor vivant appartenant à toute l'Humanité ???

Il faut interdire toute société de pêche, grande ou petite, d'exploiter le bien commun.

Seuls ceux qui "plantent" en mer, comme les ostréiculteurs peuvent être permis.

Tous les autres doivent être dégagés, et remplacés par des compagnies d'État dont les profits profitent à la collectivité, et qui sont tenus par la loi de respecter certains quotas afin de permettre un renouvellement inépuisable des espèces marines.

L'exploitation des ressources des mers et des océans par un minorité d'intérêt privés, c'est fini bordel !

En complément sur pêche :

En complément sur industrie :

     

Dimanche 18 Février 2018 - News # 6825 

Les États-Unis doivent-il se préparer à une guerre avec la Chine ? Un amiral américain met en garde. Voir [ici] ().

Bien sûr que la Chine veut faire main basse sur la mer de Chine au détriment du droit international et des autres pays de la région... Et ils y travaillent depuis plusieurs années.

Il y a longtemps que les États-Unis auraient dû intervenir et libérer les petites îles que les Chinois ont bétonnées de manière à leur permettre de déclarer indûment ensuite des zones économiques exclusives grâce à ces îles devenues artificiellement chinoises.

Plus les américains attendent, et plus ce sera difficile.

L'autre solution, plus pacifique, serait de créer une conférence internationale avec les pays de la région pour créer un consortium commun où chaque pays est à part égale avec les autres : chacun contribue aux frais d'investissement et d'exploitation, et reçoit une part égale des profits. Simple et efficace.

En complément sur États-Unis :

En complément sur Chine :

     

Dimanche 11 Février 2018 - News # 6711 

Exploitation des pauvres par des marchands de sommeil dans la Chine de Hong-Kong : "Mon week-end dans 2m²" :

En complément sur logement :

En complément sur immobilier :

En complément sur exploitatation :

En complément sur pauvreté :

En complément sur misère :


Vendredi 2 Février 2018 - News # 6536 

 

Agriculture, consommation intelligente et circuits courts pour contrer la saloperie de grande distribution : l'exemple des magasins de producteurs :

SYNOPSIS :

Du producteur dans le Lot-et-Garonne au consommateur en région bordelaise, aucun intermédiaire. Avec la Compagnie Fermière, beaucoup d'agriculteurs cherchent à couper le cordon avec la grande distribution. Dans ce magasin, ils vendent leurs produits en direct et fixent eux-mêmes leurs prix. À l'origine, sept familles d'agriculteurs créent en 2012 le premier dépôt-vente à Gradignan (Gironde). Aujourd'hui, le concept rassemble 92 producteurs autour d'une même philosophie. Le dialogue s'ouvre sur le rapport qualité-prix de la pomme.

Une bouffée d'oxygène pour les producteurs
Ici, c'est moins cher : 1,6 euro le kilo. Il faut enlever 30% pour le fonctionnement du magasin, mais au final, ce prix reste deux à trois fois plus rémunérateur qu'en grande surface. Les ventes en circuit court constituent donc une bouffée d'oxygène. 500 emplois induits dans les deux magasins de la Compagnie Fermière et dans les exploitations. Cet éleveur a même pu augmenter ses marges de 30%. La clientèle adhère à ce nouveau modèle économique, car l'an dernier, 250 000 personnes ont fait des achats dans les magasins de la compagnie fermière. Au-delà de l'encadrement des promotions, le gouvernement veut permettre aux producteurs de fixer leurs prix eux-mêmes et non plus à la grande distribution. C'est déjà le cas dans certains magasins alternatifs.

Voilà un business model humain et efficace ! C'est durable, sain, et utile pour toute la communauté.

La grande distribution est une saloperie qui se gave sur le dos des producteurs et de salariés payés au lance-pierre, en plus de favoriser une alimentation chimique produite en polluant la Terre.

Mort à la grande distribution motivée seulement par la cupidité et le toujours plus de profits !

Vive les circuits courts !

Nota Bene : la Compagnie Fermière possède :

En complément sur consommation :

En complément sur circuit court :

En complément sur grande distribution :

En complément sur aliment :

En complément sur agri :


Mercredi 10 Janvier 2018 - News # 6098 

Exploitation animale, mauvais traitement, et alimentation - Souffrance du 21ème siècle ? Sébastien Arsac, co-fondateur de l'association L214 est interviewé par Thinkerview :

Non évalué.

En complément sur animal :

En complément sur mauvais traitement :

En complément sur aliment :

En complément sur L214 :

En complément sur Thinkerview :


Jeudi 23 Novembre 2017 - News # 5598 

 Informatique et ordinateurs : nouvelle faille de sécurité de l'Intel ME ! Voir [ici] ().

Soyons clair : le système "Management Engine" est un procédé développé par Intel à la demande de la NSA. Il s'agit d'avoir un second processeur gérant le processeur principal, la mémoire, les différents ports, etc., qui soit pilotable depuis un ordinateur distant.

Ce n'est pas une évolution technique nécessaire, mais seulement une ingénieuse méthode pour bypasser (contourner) toutes les protections des ordinateurs, quel que soit le système d'exploitation utilisé par ceux-ci. C'est un système espion au coeur même de nos ordinateurs. Redoutable.

Les américains ne reculent devant rien. Il y a aux États-Unis une clique malfaisante de fascistes, notamment dans le complexe militaro-industriel, c'est ahurissant. Ils vont aller jusqu'au bout du bout, pour la surveillance et le contrôle absolu des américains, et des autres. Leurs domaines préférés : le numérique et toutes les formes de communication. Ce sont eux qui ont imposé aux constructeurs mondiaux de photocopieurs et d'imprimantes un système normalisé de marquage invisible à l'oeil nu permettant de déterminer avec certitude quelle est la machine qui a imprimé un document. Épouvantable. Voir [ici] (). Il y a même dans les photocopieurs possessionnels, un disque dur qui enregistre tout ce qui est photocopié et imprimé... Voir cette [vidéo] ().

Vous êtes prévenus.

En complément sur informatique :

En complément sur ordinateur :

     

Jeudi 15 Juin 2017 - News # 4739 

 Moi, à 340 € les 1 000 litres de lait, je ne m’en sors pas ! 

Un producteur de lait français.

Mercredi 7 juin 2017, le président de Sodiaal a annoncé une hausse du prix du lait pour juillet-août portant le prix du litre à 0,33 €. Même si on arrive presque à ce que demandent les responsables de la FDSEA 22 qui avaient très certainement déjà connaissance de la faible hausse prévue, nous sommes loin d’un prix décent ! Baisse de production, augmentation des cours mondiaux : les signaux annoncent une hausse qui devrait être plus importante !

Les chiffres parlent d’eux-mêmes
L’Observatoire de la formation des prix et des marges (OFPM) estime le coût de production comptable moyen de lait de vache dans les exploitations spécialisées en 2016, à 364 € pour 1 000 litres avant rémunération des éleveurs.

Pour l’Organisation des producteurs de lait de la Coordination Rurale, il est donc légitime de demander un prix supérieur à cette somme, et il est digne et juste qu’il soit à 450 €, surtout quand l’OFPM l’annonce comme étant le prix à atteindre pour rémunérer les producteurs.

Pourquoi l’OFPM estimerait-il normale une rémunération minimale à hauteur de 1,5 Smic, et pas les producteurs ou ceux qui prétendent les représenter en se vantant de négocier un prix de 340 € ?

Les chiffres 2015 des centres de gestion d’Ille-et-Vilaine et du Morbihan montrent que seules 30 % des exploitations laitières pourraient vivre avec un prix inférieur à 350 €. Que faisons-nous des 70 % qui restent ?

L’exaspération légitime des producteurs
« En comptant l’aide dont je bénéficie pour ma première année de conversion en agriculture biologique, je suis payé 340 € la tonne de lait. Je suis jeune installé et j’ai dû racheter la ferme, je ne pense pas avoir des charges démesurées mais cela ne couvre même pas mes coûts de productions ! Demander 340 € pour 1 000 litres, c’est accepter d’être payé en dessous de nos coûts de productions. C’est refuser de se battre pour un prix décent. C’est donner un signal déculpabilisant aux industriels. C’est cautionner la confiscation des marges ! », s’indigne Jérôme Daniel, producteur laitier dans le Finistère. « A ce prix-là, je cotise pour une retraite de misère à 500 € par mois. »

Source : Agriculteurs Responsables ()

Alors nous avons là une information ultra-intéressante pour comprendre comment fonctionne le monde de l'agroalimentaire, la grande distribution, exploitant le monde paysan :

340 €pour 1000 litres de lait, cela fait le prix d'un litre de lait à 340/1000 = 0,34 €.

0,34 € pour un litre de lait ??? Mais un litre de lait est vendu hors taxes environ 1 €...

Conclusion : l'industrie agroalimentaire et la grande distribution se gavent sur le dos des producteurs en les pressurant au point où ils ne peuvent plus vivre et sont convertis en esclaves sous-payés.

Voilà l'un des conséquences du capitalisme... Il serait temps, amis agriculteurs et producteurs de lait, de :

Tout cela pour dire qu'il existe des solutions, mais il va falloir vous organiser sérieusement et aussi demander l'appui des populations, des citoyens, pour combattre ce fléau inique.

En complément, voyez "Le cri de détresse d’une épouse d’éleveur laitier", [ici] ().

Et cette vidéo :

En complément sur lait :

En complément sur grande distribution :

En complément sur agroalimentaire :

En complément sur aliment :

En complément sur agri :


Vendredi 2 Juin 2017 - News # 4483 

Les politiques au plus haut niveau de l'État ont décidé de fricoter avec les lobbys, les multinationales et ceux qui dirigent la presse.

Isabelle Attard, Députée.

À un moment, le présentateur lui rétorque "On a le droit de déjeuner" et elle lui répond erronément "Tout à fait". Nous sommes là au coeur du problème : le trafic d'influence, la compromission, le lobbying, la logique des réseaux, ne peuvent se passer de déjeuners et de réunions publiques ou privées. Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'un ministre, un secrétaire d'État, un haut fonctionnaire, un représentant de l'État, etc., n'a pas à déjeuner avec un capitaine d'industrie, un PDG de multinationale, le patron d'une banque privée, ou le représentant d'un lobby, même sociétal. Il est là le problème. Hélas, depuis au moins 40 ans, les mentalités sont tellement dévoyées, les gens ont tellement perdu le sens de l'éthique, qu'ils ne voient même plus la contradiction, pourtant flagrante, entre leur mandat social et toutes les formes intérêts privés.

Ce que j'essaye d'expliquer ici, c'est que dans une démocratie digne de ce nom, un mandataire social est au service exclusif des citoyens. Il ne peut donc rencontrer des représentants d'intérêts privés qui ne représentent qu'eux-mêmes. Pour être parfaitement clair, et pour reprendre l'exemple décrit dans la vidéo, le Ministre de la culture ne peut pas déjeuner avec Vincent Bolloré, pour la simple raison que Vincent Bolloré est un patron de presse, qui ne représente que lui-même, et qu'il n'est qu'une personne parmi des dizaines de millions. En déjeunant avec Vincent Bolloré, le Ministre de la culture donne plus de poids à une personne en particulier qu'aux 67 millions de Français qu'il est sensé servir... Où est la démocratie, même représentative, dans cette gabegie ?!

Seule une loi interdisant formellement, sous peine de révocation immédiate du mandat et de sanctions pénales, toute réunion, déjeuner, etc., publique ou privée, entre un mandataire social et une personne représentant des intérêts privés, est susceptible de casser définitivement ce régime dévoyé d'incessantes compromissions qui ne font le jeux, en dernière analyse, que des intérêts privés et de multiples lobbies.

Il est là le coeur du dévoiement de notre "démocratie" : d'incessantes et inopportunes collusions entre mandataires sociaux et lobbies de toutes sortes.

Et cela va même plus loin, c'est même beaucoup plus grave et problématique, puisqu'aujourd'hui l'on sait que le marché a infiltré le gouvernement en plaçant certains de ses pions à des postes stratégiques de la machine étatique. L'un des exemples les plus connu est l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) qui décide de l'autorisation de mise sur le marché (AMM), un accord donné à un titulaire des droits d’exploitation d’un médicament fabriqué industriellement pour qu’il puisse le commercialiser. Il est bien évident que pour l'industrie pharmaceutique contrôler les AMM est un atout énorme...

Ces dérives sont terribles et se multiplient depuis des années partout dans le monde, les États-Unis étant sans conteste les champions de l'interpénétration des sphères économiques privées avec les diverses administrations et organismes d'État, et le revolving doors (le pantouflage) étant devenu en plus un sport national des élites américaines.

Il faut comprendre que, si rien n'est fait, la situation va empirer, et nous allons finir par nous retrouver dans "Globalia" de Jean-Christophe Rufin : les hyper-riches et leurs multinationales auront pris définitivement le pouvoir, et la société se résumera à une foule d'esclaves globalement mal payés, et n'ayant plus que le droit de consommer.

Pouvoir des citoyens contre pourvoir des lobbies : voilà l'enjeu réel.

Soit la démocratie prend enfin forme et évacue définitivement tous les lobbies, soit ces derniers gagneront.

Il n'y a pas dans cette problématique de juste milieu, pour la simple raison que du coté des lobbies, nous sommes confrontés à une cupidité sans fin, ou à un désir sans fin, et donc à des soifs inextinguibles de pouvoir. L'équilibre n'est donc pas possible ici.

Il nous faut donc éradiquer complément les lobbies pour pouvoir construire une véritable démocratie. En ce sens, seule une démocratie directe participative neutre peut nous garantir le résultat (Je publierais ultérieurement un article sur ce concept novateur que j'ai inventé lorsque j'en aurais le courage : il u a en effet beaucoup de travail pour l'exploser clairement).

En complément sur le lobbying :

En complément sur la compromission :

En complément sur les multinationales :

En complément sur la corruption :

 

Lundi 15 Mai 2017 - News # 4110 

 Attaque massive mondiale de rançongiciels : Fabrice Epelboin explique la gravité de la situation en raison de la nature des algorithmes, des techniques professionnelles, et des failles de sécurité spéciales, de la NSA :

 

Une vraie saloperie ces rançongiciels...

- Protégez vous : installez impérativement un antivirus PAYANT comme BitDefender par exemple.

- Mettez à jour votre système d'exploitation Windows : voir cette liste () des différents patches suivant les versions de Windows.

Et d'une manière générale :

En complément sur les rançongiciels :

En complément sur NSA :

     

Jeudi 23 Mars 2017 - News # 2825 

 Alerte majeure de sécurité informatique : l'attaque "Doubleagent" (non corrigible) peut détourner tous les systèmes d'exploitation Windows. Voir [ici] ().


Vendredi 30 Décembre 2016 - News # 1878 

Au 1er janvier 2017, tous les Français seront automatiquement considérés comme donneurs d’organes. Voir [ici] (). Cela signifie que, par défaut, on vous prendra vos organes. Seule façon de s'y opposer : s'inscrire sur le registre officiel de refus. Même dans la mort, la logique capitaliste d'exploitation et de marchandisation s'impose à tous...


Dimanche 25 Décembre 2016 - News # 1824 

Charles Miller, le conseiller que Donald Trump vient de nommer à la NASA veut transformer la Lune en exploitation minière. Voir [ici] (). Une information plus importante qu'il n'y paraît pour au moins 2 raisons : 1) Cela ouvre une nouvelle ère de concurrence terrible entre pays les plus avancés technologiquement du monde pour la conquête des ressources la Lune. 2) Il existe des prophéties indiquant que la conquête minière de la Lune sera l'un des signes annonçant des évènements majeurs pour l'Humanité (hélas, je ne me rappelle plus exactement lesquels).


Jeudi 25 Septembre 2014 - News # 986 

L’ONG américaine ONE, dont l’axe de travail est la lutte contre l’extrême pauvreté, vient de publier "Le casse du siècle : un scandale à mille milliards de dollars". Le rapport estime à au moins 1000 milliards de dollars les sommes perdues chaque année par les pays en développement (PED) et pointe 4 grands facteurs qui sont "des accords opaques liés à l’exploitation de ressources naturelles, l’utilisation de sociétés écrans, le blanchiment d’argent et la fraude fiscale". Voir [ici] (). C'est dément. La lutte à mort contre la fraude fiscale est, avec l'instauration d'un Revenu de base, le prémisse indispensable pour un retour à une économie florissante favorable à tous.


Vendredi 25 Avril 2014 - News # 802 

La NSA a implanté des backdoors dans tous les systèmes d'exploitation Windows depuis 1999. Voir [ici] (). Je le savais, mais beaucoup n'y croient toujours pas. Au moins avec cet article, les points sont mis sur mis sur les i.


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .