Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



 News # 19066 temporairement permanente 

Aidez moi, s'il vous plaît, à supporter les frais d'hébergement du site en faisant un don [ici] ().

Par avance, merci !

Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

22 News

Vendredi 16 Août 2019 - News # 19572 

Falsification de 38 milliards de dollars? Le titre de General Electric coule suite aux accusations d’un lanceur d'alerte. Voir [ici] ().

Dans nos sociétés où le mensonge et le faux sont rois (fausse monnaie, faux art, fausses valeurs, attentat sous faux drapeau, etc.), les lanceurs d'alerte sont essentiels.

Ce sont des chevaliers modernes de la Vérité et de la droiture. Il faut absolument les protéger, et les encourager.

En complément sur General Electric :

En complément sur lanceur d'alerte :

     

Vendredi 7 Juin 2019 - News # 17972 

Alimentation et arnaque : Les pauvres des associations caritatives ont mangé 7 millions de faux steaks. Voir [ici] ().

La civilisation du faux :

En complément sur aliment :

En complément sur arnaque :

En complément sur pauvre :

En complément sur steak :

 

Mardi 12 Mars 2019 - News # 15622 

Économie et banque centrale américaines : "Comme par hasard, mesurés en or et non en dollars nominaux, le marché boursier américain et le PIB américain sont au même niveau qu'en 1961. Pas de croissance en termes d'argent réel" :

En clair : la FED a tellement imprimé d'argent (notamment par ses quantitative easings) que le dollar s'est dévalué au point d'annuler 60 ans de croissance ! 

C'est démentiel.

Ou dit autrement : comment les tombereaux de fausse monnaie de la FED ont détruit l'économie américaine. Les seuls gagnants : les banquiers et les grands spéculateurs (milliardaires, edge funs, fonds vautours, banques dites "d'affaire", etc.).

Merci à Compagnon pour le lien. 

En complément sur économie :

En complément sur fausse monnaie :

En complément sur FED :

   

Lundi 25 Février 2019 - News # 15269 

Le Royaume-Uni aurait transporté de la fausse monnaie au Venezuela. Voir [ici] ().

Les britanniques sont des experts de ce genre d'opération.

Ça montre la nature réelle de l'État profond britannique... : des pervers, ultra-sournois, prêts à tout, comme les États-Unis. La perfide Albion...

En complément sur Venezuela :

       

Mercredi 13 Février 2019 - News # 14998 

Chroniques de la dégénérescence : Philippe Herlin dénonce, avec raison, un gâachis d'argent public :

Le mensonge et la fausseté, associés à la cupidité, principales égéries de notre monde caduque et dégénéré : après l'arnaque de la fausse monnaie crée par les banques centrales (appelé pudiquement Quantitative Easing) et les banques commerciales (appelée, c'est un comble, des prêts), l'arnaque et la fausseté de l'art contemporain...

Dans les deux cas, il y a des profiteurs, des parasites qui se gavent, mais c'est toujours le peuple qui paye et qui est baisé.

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur art contemporain :

     

Mardi 30 Octobre 2018 - News # 12262 

Alerte de sécurité informatique : De fausses mises à jour Adobe Flash transforment votre PC en mineur de crypto-monnaie. Voir [ici] ().

En complément sur alerte :

En complément sur sécurité informatique :

En complément sur crypto-monnaie :

   

Samedi 21 Juillet 2018 - News # 9926 

Fausse monnaie et spéculation : "La chaîne du bonheur a bien débuté à l’aube des années 80". Voir [ici] ().

Une magistrale pyramide de Ponzi, légalisée, mondialisée (mais surtout aux États-Unis, au Japon, et en Europe)...

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

En complément sur spéculation :

En complément sur Ponzi :

 

Samedi 23 Juin 2018 - News # 9277 

Monnaie et fausse monnaie du dollar : La première banque « métaux précieux » a ouvert au Texas – pour contourner la FED. Voir [ici] ().

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

En complément sur dollar :

En complément sur métaux précieux :

En complément sur FED :


Dimanche 13 Mai 2018 - News # 8384 

Économie : Les citoyens Russes se verraient proposer l’or à la place du dollar. Voir [ici] ().

Héhéhé, une mesure intelligente ça : non seulement, cela permet un renforcement de la richesse objective du pays (parce-que le dollar, c'est de la fausse monnaie, cela ne vaut RIEN), et en plus cela saborde le dollar...

Tout bénéfice !

En complément sur économie :

En complément sur dollar :

En complément sur l'or :

   

Lundi 7 Mai 2018 - News # 8261 

Libye : Saïf al-Islam Kadhafi :

Il a 100% raison.

Kadhafi voulait créer un dinar-or pour toute l'Afrique. Exit le dollar et toutes les monnaies de singe qui ne valent rien : il aurait fallu payer les ressources avec de l'or... Situation intolérable pour les impérialistes et les capitalistes qui ne vivent que de la fausse monnaie et de la prédation.

Quelle honte, quand j'y pense, que cette opération inique en Libye menée par le nabot-traître Sarkozy, et appuyé par le philosophe de mes deux BHL. Terrible... Ces deux connards ont du sang sur les mains, et pas qu'un peu.

En complément sur Libye :

En complément sur Kadhafi :

     

Mercredi 25 Avril 2018 - News # 8027 

Économie et finance : Le premier trimestre 2018 a été un désastre pour les États-Unis. Voir [ici] ().

À force de créer de la fausse monnaie par la planche à billet, il va y avoir des conséquences. Et elles vont être terribles.

En complément sur économie :

En complément sur finance :

En complément sur États-Unis :

En complément sur désastre :

En complément sur planche à billet :


Vendredi 6 Avril 2018 - News # 7498 

Crise économique et financière : la plus grande destruction de richesse de l'histoire a commencé et durera plusieurs années. Voir [ici] ().

Les criminels des banques centrales, en émettant des trilliards de fausse monnaie, sont en train de détruire l'économie.

Contrairement à ce que ces voyous en cols blanc affirment, les quantitative easings ne servent pas l'économie mais seulement leurs petits copains : banques, hedge funds, spéculateurs, et ploutocrates.

En clair : ils fabriquent de la fausse monnaie pour continuer à spéculer, car s'ils ne le faisaient pas les marchés s'effondreraient. Non seulement tous les parasites spéculateurs (moraux ou physiques) ne pourraient plus gagner des fortunes sans ne rien faire, mais en plus, tout le monde verrait alors que le roi est nu et que la situation financière est catastrophique.

La FED et la BCE sont des organisations criminelles qui jouent le petit nombre des spéculateurs contre la vie même du reste de l'Humanité. Démentiel !

En complément sur spéculation :

En complément sur BCE :

En complément sur FED :

En complément sur crise économique :

En complément sur crise financière :


Lundi 5 Février 2018 - News # 6604 

Politique & éco n° 157 : Pierre Jovanovic : La France, une république bancaire :

SOMMAIRE :

1. Les dessous de l’économie avec Natasha Königsberg

2. La France une république bancaire.
Olivier Pichon reçoit Pierre Jovanovic journaliste économique.

A. Des nouvelles de nos amis banquiers.
- Retraités : le coup de massue de Macron.
- Quand Bernard Arnault parle de l’irrationalité des marchés et de la folie mondiale.
- Hommage de Pierre Jovanovic à Jean-Christophe Mounicq.
- Les intérêts négatifs sur les bons du trésor à 10 ans.
- Le cancer des taux négatifs s’étend sauf pour les USA où ils restent positifs.
- Quand les banques payent pour éviter les procès, c’est en France : JP Morgan, BNP.
- Manipulation des taux de changes et association de malfaiteurs.
- Fake news les vraies : manipulation des comptes et faux bilans.
- Bruno Lemaire et la suppression des la garantie d’état sur les assurances vies.
- La conspiration des Enarques.
- Les comptes de la CGT révélés par le Cri du Contribuable, les banques, gros annonceurs du journal l’humanité.
- Les Saoudiens ont-ils financé la BCE en décembre 2017 pour lui permettre de boucler son bilan ?
- Qui paye commande. Le Katar exempté d’impôts en France.
- Faux bilans, fausses nouvelles, fausse monnaie... fausse blonde !

B. Inquiétudes sur l’économie mondiale, les Français à la peine.
- Da Gong agence de notation chinoise (source Reuters) dégrade la note américaine.
- Baisse du dollar conséquence de la dette US.
- Remontée consécutive de l’Euro, d’où baisse des prix  à l’importation, pas d’inflation possible bien que recherchée par la politique de la planche à Billet.
- Le pétrole de même, les français ne bénéficieront pas de la baisse.
- Quant la presse régionale se révolte contre  «  la voix de son maître ».le cas de La voix du Nord.
- Europe 1 en déclin mais que fait P. Cohen ? RTL résiste grâce à Gerra et Zemmour.
- Rencontres avec les lecteurs et les téléspectateurs, l’exemple des signatures à Soisson.
- Difficultés sociales en chaîne, les retraites payées en retard, les pensions de réversion de même.
- Prisons les véritables raisons de la crise ne sont pas évoquées, les droits de l’homme et l’islamisme. La ministre à la retraite !
- Embellie sur l’emploi VS liste des licenciements établie par P. Jovanovic.
- Discussion sur le cas Nutella, signe de pauvreté et /ou d’ensauvagement de la société ?
- Mesquineries d’état sur les cartes d’identité.
- Même les funérariums sont en faillite !

Une note funèbre pour conclure mais pour Pierre Jovanovic il y a une vie après la mort.

Source : TV Libertés.

En cours d'évaluation...

C'est pire que tout ce qu'on peut imaginer !

À voir absolument !

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur TV Libertés :

     

Lundi 5 Février 2018 - News # 6592 

Fausses crypto-monnaies : l'arnaque du OneCoin qui est une chaîne de Ponzi, une escroquerie d'échelle planétaire :

Le OneCoin est un exemple de plus montrant que pour gagner beaucoup d'argent, certains sont prêts à tout, même à escroquer des millions de personnes. Et je ne dis pas cela seulement des auteurs du concept : les petites fourmis qui cherchent des pigeons sont aussi des enculés ; ils sont aussi cupides et nuisibles que les premiers.

En complément sur crypto-monnaie :

En complément sur arnaque :

En complément sur escroquerie :

En complément sur Ponzi :

 

Dimanche 4 Février 2018 - News # 6576 

 

Contre l'arnaque de la fausse monnaie créée par les banques privées par l'octroi de crédits : en Suisse, l'initiative monnaie pleine :

Les gens croient que les banques leur prêtent de l'argent... Que neni ! Pour pouvoir prêter quelque chose, encore faut-il le posséder. Ici, les banques ne possèdent pas l'argent qu'elles vous octroient par le crédit, ni n'utilisent l'argent des autres déposants : elle créent l'argent exe-nihilo (à partir de rien), par une simple écriture comptable.

Ainsi, ce ne sont pas les dépôts qui font les crédits, mais l'inverse : ce sont les crédits qui font les dépôts. Dans le monde, plus de 97% de l'argent en circulation est de l'argent-dette : c'est de l'argent qui a été créé par l'octroi de crédit, c'est-à-dire par une simple opération d'écriture comptable. C'est du faux monnayage légalisé.

L'initiative monnaie plaine : une révolution citoyenne majeure !

En complément sur initiative monnaie pleine :

En complément sur monétaire :

En complément sur monnaie :

En complément sur crédit :

En complément sur Suisse :


Vendredi 1er Décembre 2017 - News # 5678 

Pierre Jovanovic : "Adolf Hitler ou la revanche de la planche à billets" :

SYNOPSIS :

Comment Adolf Hitler a pris le pouvoir grâce aux banquiers qui ont fabriqué sans interruption de la fausse-monnaie et comment l’Histoire a été réécrite pour totalement effacer leur rôle dans le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale et de l’Holocauste.

Si à l’époque de Napoléon, une guerre durait en général à peine quelques jours, grâce à la planche à billets utilisée à partir de 1914 par les banquiers français et allemands, la Première Guerre mondiale a duré presque 5 ans, envoyant « gratuitement » des millions d’hommes dans les tombes.

Et c’est précisément l’usage massif de cette fausse monnaie dès 1914 qui a créé Hitler de toutes pièces le 11 novembre, le « Destin » ou « La Providence » se chargeant ensuite de le protéger, en lui permettant d’échapper grâce à « sa voix intérieure » à des balles, à des obus, à des bombes, au total à plus de 40 tentatives d’assassinat, et cela pendant 27 ans ! 

Mais jamais Hitler n’aurait pu prendre ne serait-ce qu’un semblant de pouvoir sans la seconde planche à billets des banquiers centraux de la République de Weimar, sans l’explosion de Wall Street, et ensuite sans l’aide de la Banque Centrale suisse.

Dans ce livre, Pierre Jovanovic aborde un sujet plus tabou encore que la planche à billets grâce à un rapport unique de l’OSS (devenue CIA) jamais publié en français, sur la personnalité hors normes de celui qui allait mettre l’Europe à feu et à sang et déclencher l’Holocauste en entendant « des voix ».

Pour la première fois, un livre montre le rôle primordial des banquiers qui ont permis de prolonger de plusieurs années aussi bien la Première que la Seconde Guerre mondiale, juste par avidité, devenant par ce fait les plus grands criminels de guerre de tous les temps.

Sortie officielle le 17 novembre 2017...

Tout à fait passionnant.

Pleins d'informations importantes pour se déniaiser et se laver la tête des clichés véhiculés de façon répétitive par la propagande du système, des médias, et de la religion de la Shoah.

À voir absolument !

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur Hitler :

En complément sur banquier :

En complément sur planche à billet :

 

Lundi 13 Novembre 2017 - News # 5524 

Pierre Jovanovic sur TV Libertés ce 13 novembre : Politique & éco n°148 :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic est l’invité d’Olivier Pichon. 90 minutes de « politiquement et économiquement incorrect » .

1 La fausse monnaie finit toujours par provoquer des catastrophes, dictatures et guerres.
- A la FED un petit nouveau : James Powell venu de Bankers trust.À
-  Sa politique : surtout ne rien faire, la hausse des taux n’est pas  à l’ordre du jour.
- Blythe Masters et la banque des cow-boys. (Bankers Trust)
-Quand la fortune des clients intéresse la Bankers Trust, aux USA, en France c’est la Société Générale qui capte les fortunes en déshérence.
-CIA et banques des accointances fortes.
-Quand la Belgique emprunte à trois mois.
-Mondialisation de la planche à billets.
-Les effets de la facilité monétaire : les boutiques vides, les rues des centres villes désertées, les maisons invendables.- Censure sur Facebook et Twitter : le poison mortel de l’économie mondiale ne doit pas être révélé.
-Les grands mythes sur la monnaie, Faust, Goethe, Dante et...Jacques Rueff.
 -Draghi et la BCE condamnés à continuer les facilités monétaires, prisonniers de la drogue dénommée QE.
-Une politique criminelle, Dante met en enfer un roi fabricant de fausse monnaie.
-Les intérêts de la dette payés par les Français vont aux banques étrangères.
-Les Français vont devoir faire comme les Grecs se défendre pied à pied !

2. La Fausse monnaie une maladie contagieuse.
-Et maintenant l’Arabie Saoudite et l’Algérie !
-Précédents yougoslave, vénézuélien, zimbabwéen.
-214 milliards de Riyals saoudiens injectés dans l’économie saoudienne et à l’extérieur(les dames de Marbella en savent quelque chose !) .
-«  Sans la planche à billet vos traitements ne seront pas payés » le chef du gouvernement algérien aux fonctionnaires.
-La baisse du prix du pétrole en question  plus les dettes algériennes au FMI.
-Risque de révolution consécutif en Algérie., la planche à billet conduit aux révolutions et à la dictature.À
- De quelques analogies avec la révolution française, la faillite de 1797, le redressement bonapartiste et son ministre des finances Martin Gaudin.
- Quelques exemples des villes de provinces visitées les effets délétères de la dépression économique : Besançon. Les vitrines « Potemkine ».
- L’opinion connaît désormais la responsabilité des banquiers !

3. Qui va payer, sanctions judiciaires ou sanctions par le marché ?
-La plus vieille banque italienne en faillite !
- Carrige, ancien mont de piété, fermetures et licenciements.
- Le Crédit Agricole rachète trois autres banques italiennes pour une bouchée de pain.
- Produits toxiques dans les comptes de banques.
- Quelle probabilité de hausse des taux?
- En 10 ans 25% des banques européennes ont fait faillite, source BCE !
- Le mythe de la reprise économique, la bourse dopée par la fausse monnaie.À
- Les retards de paiement se multiplient entre les entreprises, un signe inquiétant.
- Le modèle suisse menacé ,la BNS contrainte d’acheter des actions Apple au lieu de financer l’économie nationale.
- Et pour finir : « Picsou magazine » la liste des condamnations des banques pour malversations, délits d’initiés et autres turpitudes.
À- « Mort au pauvres ! » selon un rapport c’est sur les frais d’incident de compte des petits comptes que les banques gagnent le plus !
-Et « Paradise papers »  une arnaque pour faire mousser la presse ! 

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur TV Libertés :

     

Mercredi 21 Juin 2017 - News # 4857 


La thérapie de choc

du Premier ministre Narendra Modi

contre la population indienne :

 

C’est passé plutôt inaperçu ici mais, voici quelques mois, l’Inde a été confrontée à une thérapie de choc qui a provoqué bien des souffrances parmi la population indienne.  

En 2014, l’Inde connaissait un véritable tremblement de terre politique. Au cours des dix années précédentes, le parti du Congrès national indien (le parti de Gandhi et Nehru, premier Premier ministre indien) avait dirigé le pays en compagnie de quelques autres partis du centre et du centre gauche. Il avait mené une politique néolibérale et fait prospérer la corruption. Mais il était alors apparu que ministres et lobbyistes avaient conclu des arrangements téléphoniques et que 24 milliards d’euros avaient été détournés lors de l’octroi des licences 2G aux entreprises de télécommunication. Partout, des gens étaient descendus dans la rue contre cette corruption. 

Un séisme politique

Lors des élections de 2014, le parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party (BJP, voir encadré) de Narendra Modi tirait profit de la colère du peuple. Modi parvenait à reléguer l’extrémisme religieux de son parti à l’arrière-plan et à faire passer à l’avant-plan sa « lutte contre la corruption ». Il révélait que les grandes entreprises ne payaient pas une roupie d’impôt sur leurs milliards de bénéfices et qu’elles transféraient ces mêmes bénéfices vers des banques suisses. Il promettait au peuple de récupérer tout cet argent noir. 

Le BJP obtenait bien vite une majorité au Parlement. Il formait un nouveau gouvernement, avec Modi comme Premier ministre. D’emblée, ce gouvernement faisait repasser au premier plan un nationalisme fortement teinté de religion. Ceux qui exprimaient des critiques contre les idées conservatrices hindoues ou se déclaraient athées se faisaient agresser, voire tuer par les milices du BJP. La répression des minorités linguistiques et religieuses devenait un point important de l’agenda du gouvernement. Désormais, on voyait très clairement ce que le parti voulait : se débarrasser du cœur de l’Inde, à savoir « l’unité dans la diversité ».

200 milliards d’euros disparaissent en une seule nuit

Fin 2016, le gouvernement annonçait qu’il voulait retirer de la circulation les plus grosses coupures indiennes (de 500 et de 1 000 roupies, respectivement 7 et 14 euros), prétendument dans le cadre de la lutte contre l’argent noir et la fausse monnaie. Les économistes appellent ce genre d’opération une démonétisation. Modi décidait d’appliquer une thérapie de choc.

La population disposait de quinze jours pour échanger ces coupures contre de nouveaux billets de banque de la même valeur. En outre, elle ne pouvait changer en nouveaux billets que pour 5 000 roupies en argent comptant. Le surplus devait être versé sur un compte. Les personnes qui rentraient plus de 250 000 roupies devaient venir expliquer d’où leur venaient de si gros montants. Modi et son gouvernement présentaient cette mesure comme révolutionnaire, mais quel impact a-t-elle eu sur la population ?

Celle-ci en avait ressenti les conséquences immédiatement, le jour même du lancement de la démonétisation. Les billets de banques de 500 et 1000 roupies représentent 86 % du total des devises du pays. En une nuit, 200 milliards d’euros en billets de banque ont perdu toute leur valeur. L’opération s’est déroulée sans la moindre efficacité car le gouvernement de Modi n’était pas prêt à les remplacer par de nouveaux billets de banque. Et ce, alors que l’économie indienne s’appuie sur de l’argent comptant. 88 % des habitants des zones rurales n’ont même pas de compte en banque. 2 ou 3 % à peine de la population indienne utilise des cartes de crédit ou des cartes de débit. De données de la Banque centrale indienne des réserves, il s’avère que 8 % seulement de toutes les transactions financières en Inde se déroulent via des cartes de banque électroniques. Pour 92 % des transactions, on utilise donc toujours de l’argent liquide. Dans une telle économie, si tout l’argent devient illégal en une seule nuit, cela provoque un choc colossal. 

Une guerre économique contre la population indienne 

Les petites et moyennes entreprises ont vu leur chiffre d’affaires se réduire de 50 %, leur main-d’œuvre de 35 %. Les grands fabricants ont noté, eux, une perte de chiffre d’affaires de 20 % et de leur emploi de 5 %. Les premières victimes ont été les travailleurs agricoles et les villageois, les ouvriers d’usine, les petits paysans, les petits commerçants, etc.

Le rapport de l’AIMO (organisation des PME indiennes) a estimé qu’à la fin de l’année comptable 2017, le chiffres d’affaires aura régressé de 55 % et l’emploi de 60 %. Cela va modifier complètement la vie des 250 millions de travailleurs agricoles et de paysans pauvres, des 45 millions de travailleurs de la construction, des 2 millions d’ouvriers des plantations et des 32 millions de travailleurs des secteurs non organisés. Et les gens qui possédaient des cartes de crédit n’ont pu utiliser les distributeurs automatiques car ceux-ci n’étaient pas encore pourvus des nouveaux billets.

Il y a donc eu des files interminables devant les banques. Mais celles-ci n’avaient pas reçu suffisamment d’argent du gouvernement. Au point que des gens ont fini par mourir de faim, car leur argent péniblement gagné était devenu sans valeur. Bien des gens sont morts alors qu’ils faisaient la file – parfois depuis plusieurs jours – devant les banques. Il est devenu très clair aux yeux de la majorité de la population que Modi se moquait d’elle. De plus, le gouvernement ne s’est jamais excusé pour tous ces décès.  

Pas de lutte contre la corruption

Il a continué à défendre ses mesures de choc et sa répression en les qualifiant de « particulièrement efficaces ». Mais c’est inexact. Plusieurs enquêtes avaient prouvé que l’argent noir provenait en premier lieu des activités frauduleuses des grandes entreprises. Plus de 80 % de l’argent illégal qui sort de l’Inde provient de ces activités frauduleuses. Il s’agit dans ce cas de sous-déclaration de volumes de production et de sur-déclaration de coûts du travail et autres afin de renseigner moins de profit et de payer ainsi moins d’impôts. De cette façon, l’argent noir s’accumule. A cela s’ajoutent les énormes fuites de capitaux vers l’étranger. 

La façon la plus récurrente de faire sortir de l’argent du pays consiste à sous-facturer les exportations et à sur-facturer les importations. Mais ni le gouvernement Modi ni les précédents gouvernements fédéraux n’ont jamais entrepris la moindre action contre les grands délinquants du monde des affaires.

Modi avait promis de récupérer tout l’argent noir. Mais rien n’a été fait. La quasi-totalité des billets de banque déclarés sans valeur ont été rapportés aux banques. Ceci prouve que la majorité de l’argent noir n’avait pas abouti dans les mains des travailleurs et certainement pas en argent comptant. 

La véritable raison de cette guerre économique contre le peuple 

De très nombreuses entreprises cotées en bourse ont contracté d’énormes prêts auprès des banques indiennes, pour quelque 160 milliards d’euros. Au lieu de forcer les grandes entreprises à rembourser l’argent emprunté, le gouvernement a suivi une autre voie. La démonétisation avait donc pour but de sauver les banques d’une faillite provoquée par leurs prêts irresponsables aux entreprises. 

L’État pille l’argent des pauvres pour le céder aux riches. En rendant les billets de banque sans valeur, les autorités ont forcé les gens à verser leur argent liquide aux banques. C’est une sorte de prêt non officiel (un « bail-out », autrement dit un renflouement) aux banques mais, par ailleurs, le gouvernement n’a pas l’intention de forcer les grandes entreprises à rembourser leurs emprunts. 

De plus, le gouvernement a contribué à ce que le marché indien passe de façon abrupte d’une économie scripturale à une économie digitale, estimée à quelque 500 milliards d’euros en 2020. C’est un marché gigantesque pour des entreprises comme Visa, Mastercard ainsi que pour bien d’autres institutions financières internationales.

Pour tout achat ou utilisation de la carte, les deux entreprises américaines Visa et Mastercard perçoivent des frais de transaction de 2 à 3 %. Des milliards sont transférés de la sorte de la population indienne vers les actions aux Etats-Unis. Le gouvernement indien avait créé un lien de collaboration en ce sens, appelé Better Than Cash, avec USAID, Visa, Mastercard, Citi, etc.

En juillet-septembre 2015, USAID (United States Agency for International Development, agence du gouvernement américain pour le « développement ») avait mené une enquête en Inde pour examiner jusqu’où l’on pouvait accroître le recours aux paiements digitaux, surtout parmi les consommateurs à bas revenu. S’agissait-il déjà des préparatifs de la démonétisation ? La démonétisation est un exemple classique du mariage entre le néolibéralisme et l’autoritarisme. Via cette thérapie de choc qui l’a plongée dans un chaos complet tout en valant bien des souffrances à ses millions de pauvres, l’Inde a montré au monde qu’elle se muait en toute jeune alliée de l’impérialisme américain.  

Le Bharatiya Janata Party

Le Bharatiya Janata Party n’est pas vraiment tolérant sur le plan religieux. Il a des liens historiques avec le groupe paramilitaire d’extrême droite Rashtriya Swayamsevak (RSS). Nathuram Godse, l’assassin du Mahatma Gandhi, était membre de ce RSS. Bien que le RSS le nie, son frère Gopal Godse, co-suspect dans l’assassinat, écrit dans sa biographie qu’ils faisaient tous deux partie de ce groupe. 

Le BJP a joué un rôle important dans la destruction de Babri Masjid, un lieu saint des musulmans, d’une grande importance historique. Le parti avait annoncé qu’il allait construire au même endroit un temple au dieu hindou Ram. Cette destruction est considérée comme la principale raison de toutes les tensions religieuses. 

Le BJP a choisi le très controversé Narendra Modi comme dirigeant des élections de 2014. Quand les groupes terroristes hindous de droite ont assassiné des milliers de musulmans et en ont chassé des centaines de milliers de leur lieu de naissance à Gujarat, Narendra Modi était le Premier ministre de cette province. Et il plane sur sa personne de sérieuses présomptions d’abus de pouvoir et d’aide reçue de la part de groupes terroristes.

Source : Solidaire.org ().


Ou comment un seul homme, un véritable enculé, a ruiné tout un peuple...

Il pillé des millions de pauvres au profit de banques, de multinationales, et d'intérêts étrangers comme VISA.

Ahurissant...

Le prototype du politicien traître dans toute sa "splendeur".

Un sale con à pendre haut et court en place publique.

Un article à lire absolument dans son intégralité !

En complément sur Inde :

En complément sur ruine :

En complément sur faillite :

En complément sur trahison :

En complément sur traître :


Lundi 8 Avril 2013 - News # 470 

Le Japon vient d'annoncer qu'il va injecter 2.000 milliards de dollars de fausse monnaie en 2 ans ! Voir cette [vidéo] (). Bienvenue à hyperinflationland ! Décidemment, les oligarques du monde entier sont des psychopathes totalement déconnectés du réel et des citoyens. Les mauvaises nouvelles financières et économiques s'amoncellent, et nous nous rapprochons de plus en plus vite du point de rupture qui va tout déclencher. Sortez votre argent des banques, achetez de l'or et de l'argent métal (qui ne sont vraiment pas chers en ce moment), de la nourriture pour au moins trois mois, et attachez votre ceinture, car c'est pour dans pas très longtemps (de quelques mois à 2 ans grand maximum).


Vendredi 7 Décembre 2012 - News # 321 

King Worls News annonce que Goldman Sachs s'attend à ce que la Fed émette un nouveau Quantitative Easing de 2.000 milliards de dollars en deux ans. Voir [ici] (). Tout montre que les États-Unis sont au bout du rouleau, et s'enfoncent inexorablement dans le gouffre sans fond de l'impression de fausse monnaie. Cela signifie que le dollar va perdre encore de sa valeur (il a déjà perdu 97% de sa valeur depuis 1913...), et que donc le prix de l'once d'or exprimé en dollars va mécaniquement monter. Comme quoi, les nouvelles s'accumulent pour nous dire qu'acheter de l'or est la meilleure décision financière dans cette période instable très inquiétante pour l'avenir.


Mercredi 5 Décembre 2012 - News # 315 

Fausse monnaie "à l'infini" : ben voilà, ils vont finir par y arriver les ricains : le gouvernement américain propose une hausse automatique du plafond de la dette, ou pour mieux dire, comment s'affranchir définitivement du plafond limite légal de la dette, tout en conservant cette même notion de limite. Très fort ces ricains ! Plus aucune éthique, plus aucun respect des règles qu'ils ont pourtant établies eux-mêmes... En somme, la planche à billets illimitée, la monétisation "infinie" de leur dette, financée bien sûr par les autres pays... C'est tellement plus pratique de faire payer les autres peuples... Voir [ici] (). Quand je vous disais récemment que les États-Unis étaient et sont les plus grands faux-monnayeurs du monde... Achetez de l'or, et vite, car ce projet de loi, s'il est adopté, et il le sera, va avoir des répercussions partout sur la planète. Ce que l'on peut craindre, c'est que certains pays à terme en viennent à refuser le dollar, devenu véritablement de la fausse monnaie, ce qui ne manquera pas de créer de fortes tensions internationales. Nous entrons dans une période critique, où tout peut arriver. Étonnant que cette news arrive seulement 2 jours après ma news sur le véritable montant de la dette souveraine américaine. Coïncidences, coïncidences... Synchronicité !


Mardi 20 Novembre 2012 - News # 285 

États-Unis : Ben Bernanke, le président de la Fed (un cartel de banques privées) appelle les élus à relever le plafond de la dette publique. Depuis 1980, ce plafond a été augmenté pas moins de quarante fois !!! Bien évidemment les États-Unis sont financièrement au bord du gouffre, et ce n'est que par la planche à billets qu'ils financent leur économie chancelante, autrement dit par l'émission de fausse monnaie, ce qui implique que ce pays est le plus grand faux-monnayeur de tous les temps. Ce genre d'annonce risque de faire grimper encore les métaux précieux. Voir [ici] (). À fortiori, parce-que la courbe du prix de l'or suit celle du plafond de la dette des USA ! Achetez de l'or au plus vite si possible ! Voir [ici] ().


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .