Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

41 News

Mercredi 24 Avril 2019 - News # 16818 

Pendant que les routes nationales françaises tombent en ruines faute de financement, la France verse – via les fonds dits « européens » – 60 millions d’euros à un groupe de BTP chinois pour construire un pont en Croatie. Voir [ici] ().


Mardi 9 Avril 2019 - News # 16396 

LERM prépare déjà le financement de la campagne présidentielle de Macron en 2022. Voir [ici] ().

Parce-que ces fous comptent être réélus en 2022 ?

Ahurissant !

En complément sur LREM :

       

Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15524 

Soissons : Sylvie Heyvaerts quitte la France insoumise pour l’UPR. Voir [ici] ().

Chers Amis Insoumis,

J’ai décidé de quitter la France Insoumise.
Non parce que je serai en désaccord avec le programme l’Avenir en Commun, mais parce que je ne parviens plus à trouver dans le discours de FI la cohérence qui me permettrait de m’engager dans la bataille des Européennes.
« L’Europe on la change où on la quitte », résumait de façon simple le positionnement de FI sur l’Europe. La menace de départ de la France devant permettre d’instaurer un rapport de force pour renégocier un certain nombre de points fondamentaux dans les traités européens. Au fur et à mesure, la perspective d’une sortie unilatérale de l’ UE s’est évaporée et le plan B est devenu bien flou. 
Je voudrai reprendre ici plus précisément la stratégie développée par FI, pour expliquer en quoi elle ne me convainc plus. 
La FI nous explique que « La désobéissance » est légale. Elle consiste à prendre une option de retrait. C’est-à-dire qu’un pays peut se désolidariser d’un aspect des traités européens. 
Donc si nous voulons mettre en œuvre notre programme, il va falloir prendre une option de retrait sur un nombre important de points. 
- Sur L’article 168 et 169 du TFUE qui donne la priorité au profit sur la santé
- Sur les articles 32 et 33 qui organisent la libre circulation des capitaux, des marchandises et des services.
- Sur l’article 106 qui prévoit l’ouverture à la concurrence de tous les services publics
- Sur l’article 21 qui impose la diminution de la protection sociale et le démantèlement du droit du travail.
- Sur les articles 38 et 39 qui placent les agriculteurs dans une concurrence sans merci avec des pays à très bas couts de salaire, et les entraine dans une course éperdue à la productivité.

Autant dire que c’est une remise en question totale de la logique qui gouverne l’Union Européenne depuis le début, et dont une grande partie a déjà été transposé dans les droits nationaux.

Une telle remise en cause constitue en fait une refondation totale de l’UE sur des bases humanistes et eco-sociales.
Alors pouvons-nous réécrire entièrement la constitution de l’UE en y impulsant un changement de paradigme aussi total ? La modification des traités doit être voté à l’unanimité ce qui rend toute modification quasi impossible. On pourrait alors réécrire un autre traité qui écraserait tous les autres. Examinons des lors quel nouveau compromis pourrait naître de l’alliance de 28 pays aux intérêts contradictoires.
Harmonisation fiscale ? Le Luxembourg et les pays bas seront contre.
Harmonisation sociale ? Comment s’y prend -on pour les harmoniser les législations sociales de 28 pays lorsque concernant le « SMIG » les écarts vont de 200€ mensuel à 2000€ ? et que c’est précisément cet avantage social qui assure la compétitivité de ces pays de l’Est et conditionne à l’heure actuelle leur équilibre économique ?
Par quel miracle arriverions nous à un accord qui serait autre chose qu’un accord tronqué sur un moins disant social, environnemental, fiscal ?

N’est il pas temps de se rendre compte que cette alliance à 28 a précisément pour objectif d’aboutir à cette impuissance qui sert les intérêts de l’oligarchie ?

De plus à l’heure où la population demande le RIC, il me parait tout à fait déraisonnable de recréer une structure plurinationale (même plus réduite) , impliquant des délégations importantes de souveraineté. Nous avons un besoin urgent de démocratie et l’échelon national avec son organisation en départements et en communes héritée de la révolution française garantit la proximité nécessaire à l’exercice d’un réel pouvoir citoyen. 
Donc j’en arrive à la conclusion qu’il ne saurait y avoir de démocratie en Europe, ni en refondant les traités, ni en restant bloqué avec 28 pays aux intérêts divergents dans une structure englobante.

Si l’on veut bien concevoir les objectifs d’un autre point de vue une stratégie bien plus directe et bien moins aléatoire se dessine.

Notre projet est de faire bifurquer tout notre système de production vers un fonctionnement basé sur la règle verte et la solidarité. Ajoutons à cela que nous devons le faire vite, car la dégradation sociale et environnementale a atteint des sommets.

C’est pourquoi nous devons sortir de l’Union Européenne. Dès le lendemain du Frexit nous pourrons.

1. Défendre sérieusement l’environnement en sortant du dogme de la mondialisation et du libre-échange, qui amènent à faire fabriquer à 15000 km de chez soi des produits qui pourraient être produits localement. 
2. Empêcher les délocalisations des industries et les privatisations de notre patrimoine national.
3. Engager une transition énergétique d’envergure créatrice de millions d’emplois
4. Reconstruire des services publics dignes de ce nom, et empêcher la privatisation de ces secteurs .
5. Renationaliser les entreprises stratégiques : SNCF, Autoroutes, Orange, TF1, Gestion de l’eau, EDF GDF, Poste, etc…
6. Préserver la pêche artisanale et l’agriculture familiale. Soutenir la conversion vers le Bio, autoriser les semences libres, trouver des alternatives au glyphosate.
7. Augmenter le SMIG et les minimas retraite tout en allégeant les charges des petites entreprises.
8. Préserver l’unité nationale en stoppant les réformes des euro-régions menées dans le dos des français, sans leur consentement, qui passe par le regroupement forcé de communes et l’assèchement des finances des dites communes et des départements.
9. Redonner puissance à notre démocratie en instaurant le RIC. 
10. Ouvrir la France sur le reste du monde notamment sur la francophonie, sortir de l’OTAN et cesser de soutenir les guerres criminelles des USA , œuvrer pour la paix.

Et pendant les deux années qui s’écoulent entre la décision de quitter l’Europe et la sortie effective ( avec ou sans accord) rien ne nous empêchera de prendre des options de retraits unilatéral. 
Cette question n’est pas une dissertation théorique. Elle revêt une urgence absolue. Tous les jours des pans entiers de notre richesse nationale est cédée à des intérêts privés, les structures juridiques qui ont organisées la solidarité sont méthodiquement fracassées, l’indivisibilité même de la nation est remise en cause par des traités signés derrière le dos des français. C’est trop ! Nous devons avoir une réaction à la hauteur du danger !
Si la France reprend de manière claire sa souveraineté en sortant de l’UE, elle offrira un point d’appui ferme pour les peuples qui souhaitent mener une politique qui mette fin au pillage des richesses, au saccage de l’environnement, et au mépris de l’être humain. 
Nous pourrons alors monter conjointement de beaux projets, sans pour autant qu’il soit nécessaire de recréer une entité supra-étatique. 
Nous pourrions par exemple élaborer un plan de dépollution de la Mer Méditerranée avec les pays riverains. Nous pourrions renforcer les dispositifs conjoints de lutte contre les incendies, nous pourrions nous entendre sur une politique de sauvetage des migrants et d’accueil. Etc…

À cela s’ajoute un bénéfice financier non négligeable : Sortir de l’UE c’est récupérer immédiatement au minimum 34 milliards d’euros par an
9 milliards qui résulte de la différence entre ce que nous donnons à L’UE et ce qui nous est reversé. (La France verse 23 milliards et en récupère 14)
5 milliards d’euros liées à des dépenses hors budgets (Cofinancement et sanctions financières)
20 milliards récupérables rapidement sur la fraude et l’évasion fiscale en rétablissant le contrôle sur les mouvements de capitaux.
Sans compter les économies colossales découlant de l’allégement des réglementations issues de l’UE dont les coûts de gestion pesant sur les administrations, les entreprises publiques et privées, les artisans etc, qui sont estimées à 35 milliards annuels.

Le Frexit en ce qu’il est une réponse ferme et déterminé aux exactions de la caste des oligarques est nécessairement une mesure « de gauche ». Ce sujet ne doit plus être tabou. 
Un grand parti populiste comme l’est la France Insoumise, pourrait d’autant plus facilement assumer cette approche que la construction de l’Europe est frappée d’illégitimité depuis 2005 puisque le peuple français l’a refusé. 
Il est urgent que cette blessure démocratique soit soignée et qu’une nouvelle occasion de se prononcer soit donné au peuple. On ne peut pas demander aux citoyens d’aller voter, et ensuite bafouer leur vote. 
Comme le dit Frederic Lordon « La gauche ne peut plus couler un désir internationaliste dans les pires propositions du néoliberalisme ».

Eu égard à ses réflexions j’ai décidé de soutenir la campagne de Francois Asselineau, qui est aujourd’hui le seul a porter la revendication du Frexit dans l’espace public.
A ceux qui crient au loup parce que Francois Asselineau a été proche de Charles Pasqua et membre du RPF, je renvoie sur les explications très détaillées qu’il a lui-même données, et qui me semblent suffisamment convaincantes. M. Asselineau est depuis le début un fervent gaulliste et adversaire de la construction européenne néolibérale et il a pensé trouver dans le RPF un vrai parti souverainiste, avant de s’apercevoir qu’il s’était trompé.
Je n’ai personnellement jamais vu ou entendu chez lui aucun propos raciste, antisémite, identitaire, etc.. qui permettrait de l’identifier à l’extrême droite. Au contraire j’y trouve une culture universaliste, laïque, et républicaine absolument évidente. Je regrette que des débats sur le fond n’est jamais eu lieu entre les responsables de FI et l’UPR. Mais c’est vrai qu’ Asselineau avec ses 0,98% des voix est quantité négligeable ! Au moins ne pourrais-je pas être taxée d’opportunisme !!
Je reste bien évidemment solidaire de tous les autres combats de la France Insoumise.

Bravo Madame !

Et bienvenue dans le parti qui réunit les Français de tous les horizons !

En complément sur UPR :

En complément sur Sylvie Heyvaerts :

     

Dimanche 3 Mars 2019 - News # 15409 

Le financement des partis politiques - Allocution de François Asselineau :

Mort de rire : comment il défonce les Républicains... 

C'est à la gestion calamiteuse de leur propre parti que l'on voit qui ils sont : des boniteurs faisant de la propagande mensongère pour accéder au pouvoir et gérer la France alors même qu'"il sont incapables de gérer leur propre boutique. Des minables qui trompent le peuple...

En complément sur François Asselineau :

En complément sur parti politique :

En complément sur financement :

   

Jeudi 31 Janvier 2019 - News # 14647 

Gilets Jaunes : Yves Calvi, l'un des kapos imbéciles et aveugle du nouveau régime de Vichy :

SYNOPSIS :

Il ne décolère pas, Yves Calvi. Semaine après semaine, le présentateur de L'info du Vrai (Canal+) multiplie les sorties au vitriol contre le mouvement des Gilets jaunes. De plateau en plateau, ces dernières  semaines, l'intervieweur s'est emporté tour à tour contre un mouvement où "des pères de familles ultraviolents foutent des pavés sur la gueule des flics", "où l'on coche vraiment toutes les cases : l'homophobie, le racisme, l'antisémitisme, le rejet de l'autre", "avec des fake news et des mensonges sur lesquelles on bâtit de la haine". Ci-dessus, en vidéo, un petit florilège de ses interventions. Quand il ne s'indigne pas du blocage des ronds-points, "entrave à la liberté fondamentale" de circulation, l'intervieweur, entouré de ses indéboulonnables "calvinologues", s'alarme de "l'incroyable procès que l’on fait à nos forces de l'ordre, taxées d'ultraviolence."

Calvi le répète d'un plateau à l'autre, le mouvement des Gilets jaunes "ne serait-il pas une escroquerie intellectuelle ?" Et l'intervieweur d'agiter, au passage,  le spectre d'un financement étranger du mouvement : "Il peut y avoir des mains cachées qui orientent".  A l'appui ? " Moi j'en sais rien je ne vous donne pas une info...", explique Calvi qui répète depuis début janvier que le soutien des Français au mouvement est pour lui "un mystère". 

Source : Arrêt sur images.

Ahurissant.

Ce type est une buse... ^^

Il a RIEN compris !

Franchement, ça fait peur..., et cela montre combien les éditorialistes vivent dans une bulle complètement artificielle, bien au chaud, complètement déconnectés de la réalité. En fait, ce type ne voit des Gilets Jaunes que ce que ses confrères lui montrent : il ne va pas voir par lui-même sur Internet les divers blogs et pages des Gilets Jaunes pour voir les photographies et les témoignages du RÉEL.

Vraiment inquiétant...

En complément sur Yves Calvi :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur kapo :

En complément sur aveugle :

 

Jeudi 24 Janvier 2019 - News # 14486 

Élections européenne : la liste-leurre des Gilets Jaunes de LREM :

Une remarque de Jojo Courree :

Marc Doyer, actuellement membre du bureau En Marche de l'Oise et soutien d'emmanuel macron fait alliance sur la FAUSSE LISTE GILETS JAUNES menée par la FOURBE LEVAVASSEUR, taupe infiltrée dans les Gilets Jaunes. Financement occulte par des sympathisants pro-LREM. Encore une ruse de macrotte et sa bande de pieds nickelés. Gilets Jaunes ne vous laissez pas berner par la poule aux œufs roux.

En complément sur leurre :

En complément sur LREM :

En complément sur gilet jaune :

   

Jeudi 17 Janvier 2019 - News # 14338 

Julia Cagé et les riches : «La France tend de plus en plus vers la ploutocratie» :

SYNOPSIS :

Après la publication des comptes des partis politiques pour 2017, l’économiste Julia Cagé explique comment les règles actuelles de financement favorisent les préférences politiques des plus riches.

Source : Mediapart.

Non évalué.

En complément sur Julia Cagé :

En complément sur ploutocratie :

En complément sur riche :

   

Mardi 13 Novembre 2018 - News # 12611 

Julia Cagé dénonce une "capture de la démocratie par les plus riches" :

SYNOPSIS :

L’économiste Julia Cagé, auteure du Prix de la démocratie, propose des solutions concrètes contre la montée des populismes, conséquence selon elle du système de financement des partis politiques.

Vive le populisme !

Maintenant, même si la solution qu'elle propose est intéressante, c'est largement insuffisant : nous avons besoin de bien autre chose que cette mesurette pour établir une vraie démocratie, soyons sérieux ! À commencer par les idées d'Étienne Chouard.

En complément sur Julia Cagé :

En complément sur démocratie :

En complément sur riche :

   

Vendredi 9 Novembre 2018 - News # 12527 

Justice et France insoumise : deux informations judiciaires ouvertes sur le financement de la campagne présidentielle et l'affaire des assistants parlementaires européens. Voir [ici] ().

En complément sur justice :

En complément sur France insoumise :

     

Jeudi 8 Novembre 2018 - News # 12511 

 

Démocratie de marchés : "Comment acheter un électeur ?" par Julia Cagé :

SYNOPSIS :

Une personne, une voix : la démocratie repose sur une promesse d'égalité qui trop souvent vient se fracasser sur le mur de l'argent. Financement des campagnes électorales, dons aux partis politiques, prise de contrôle des médias : le jeu démocratique est-il capturé par les intérêts privés. et, si oui, peut-on vraiment "acheter des électeurs" ?

Le mot de l'éditeur :

Fondé sur une étude historique inédite des financements privés et publics de la démocratie dans une dizaine de pays sur plus de cinquante ans, ce livre passe au scalpel l’état de la démocratie, décortique les modèles nationaux et démontre l’ampleur du malaise. Il propose aussi des pistes pour repenser de fond en comble la politique.

Une personne, une voix  : la démocratie repose sur une promesse d’égalité qui trop souvent vient se fracasser sur le mur de l’argent. Financement des campagnes, dons aux partis politiques, prise de contrôle des médias  : depuis des décennies, le jeu démocratique est de plus en plus capturé par les intérêts privés.

Se fondant sur une étude inédite des financements politiques privés et publics dans une dizaine de pays sur plus de cinquante ans, Julia Cagé passe au scalpel l’état de la démocratie, décortique les modèles nationaux, et fait le récit des tentatives –  souvent infructueuses, mais toujours instructives  – de régulation des relations entre argent et politique.

Aux États-Unis, où toute la régulation de la démocratie a été balayée par idéologie, le personnel politique ne répond plus qu’aux préférences des plus favorisés. En France, l’État a mis en place un système de réductions fiscales permettant aux plus riches de se voir rembourser la plus grande partie de leurs dons aux partis politiques, alors que les plus pauvres, eux, paient plein pot.

Ces dérives ne viennent pas d’un complot savamment orchestré mais de notre manque collectif d’implication. La question du financement de la démocratie n’a jamais véritablement été posée  ; celle de la représentation des classes populaires doit l’être sur un mode plus radical. Pour sortir de l’impasse, voici des propositions qui révolutionnent la façon de penser la politique, des réformes innovantes pour une démocratie retrouvée.
  
Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure et de l’Université Harvard, Julia Cagé est professeure d’économie à Sciences Po Paris. Elle a publié Sauver les médias. Capitalisme, financement participatif et démocratie (Le Seuil, 2015).

Ah la jolie démocratie complètement corrompue...

Il faut réduire les montants drastiquement : 2 à 3 millions tout au plus. Au-delà, c'est indécent et on achète les électeurs. Et plus on accède à de l'argent, plus on a de chance de gagner.

Il vaut mieux plus de débats que de meetings.

En complément sur démocratie :

En complément sur Julia Cagé :

     

Lundi 17 Septembre 2018 - News # 11227 

Soupçons de financement libyen : Claude Guéant de nouveau mis en examen pour «corruption passive». Voir [ici] ().

En complément sur Claude Guéant :

En complément sur Libye :

En complément sur corruption :

En complément sur corrompu :

 

Mardi 11 Septembre 2018 - News # 11092 

Financement libyen : le fils de Kadhafi renouvelle ses accusations contre Nicolas Sarkozy. Voir [ici] ().

En complément sur Libye :

En complément sur Kadhafi :

En complément sur Nicolas Sarkozy :

   

Mardi 4 Septembre 2018 - News # 10942 

Censure financière : Financements participatifs : après Paypal, Stripe bloque E&R ! Voir [ici] ().

Cet épisode démontre crûment comment, une fois le cash et les chèques disparus, on pourra tuer économiquement, et donc socialement, n'importe qui.

C'est extrêmement inquiétant.

Il est donc plus que vital que des crypto-monnaies sures, pratiques, universelles, fiables, incontrôlables et inarrêtables, voient le jour au niveau mondial pour les échanges.

Sans elles, c'en est fini des opposants politiques et dissidents au système. Ou alors, il faudra partir vivre quelque part en Afrique...

En complément sur censure :

       

Vendredi 24 Août 2018 - News # 10698 

Le financement des arrêts maladie par les entreprises ? Ministre du Travail Muriel Pénicaud met son veto. Voir [ici] ().

Donc résumons : si les les arrêts maladie de courte durée ne seront pas financés par les entreprises, c'est parce-que cette connasse ne veut pas nuire à l'image «pro-business» du gouvernement.  Exit les travailleurs. Oubliés.

Ahurissant.

La gouvernance par soucis de l'image... 

Un gouvernement de vaniteux qui se fout du peuple et de ses intérêts.

En complément sur travail :

En complément sur Muriel Pénicaud :

     

Jeudi 28 Juin 2018 - News # 9401 

Financement du terrorisme : Lafarge mis en examen pour «complicité de crimes contre l'humanité». Voir [ici] ().

Bien fait pour leurs gueules !

Ces gens ne sont intéressés que par le pognon quelles que soient les conséquences.

En complément sur terrorisme :

En complément sur crime contre l'humanité :

     

Jeudi 14 Juin 2018 - News # 9055 

En Italie, un procureur enquête sur le financement des ONG qui viennent en aide aux migrants en mer Méditerranée. Voir [ici] ().

Il serait effectivement temps d'enquêter sur les organisations qui organisent le trafic de migrants. À commencer par celles sponsorisées par l'infâme George Soros...

C'est scandaleux quand on y pense : ces vaniteux se croient asu dessus des lois et du peuple, et ne font que ce que bon leur semble. Aucun discernement. Aucun sens de la Nation. Zéro de citoyenneté. Mondialisme ou démocratie citoyenne : il va falloir choisir. J'ai choisi.

En complément sur Italie :

En complément sur migrants :

En complément sur Soros :

   

Jeudi 24 Mai 2018 - News # 8619 

 

"Affaire Sarkozy/Kadhafi : Soupçons sur des millions" - Cash investigation :

SYNOPSIS :

La rédaction de Cash s’est plongée dans une histoire de cash, d’argent liquide, de valises de billets qui auraient alimenté une campagne présidentielle française.

Au cœur de ce dossier : Nicolas Sarkozy, récemment mis examen par trois juges du pôle financier pour « corruption passive, financement illégal de campagne électorale et recel de détournements de fonds publics libyens ». Mouammar Kadhafi, l’ex-dictateur libyen, a-t-il financé la campagne du candidat de l’UMP en 2007 ? Scandale d’Etat ou « allégation folle » comme le déclare l’ancien Président de la République ?

Pendant un an et demi, le journaliste Nicolas Vescovacci a enquêté sur ce dossier tentaculaire où se mêleraient raison d’Etat, intérêts personnels, petites mains et grosses valises de cash. Dans cette affaire, certains témoins parlent pour la première fois. Vous allez notamment comprendre comment l’un des plus proches collaborateurs de l’ex-chef d’Etat est soupçonné d’être au cœur d’un montage financier sophistiqué impliquant un fonds d’investissement libyen. 
De la Libye à l’Afrique du Sud, des palais de la République à l’ancien bunker de Kadhafi, Elise Lucet et son équipe sont parties sur la trace de deux mystérieux intermédiaires qui œuvrent dans l’ombre pour le compte de politiques français. Mardi 22 mai, révélations sur le train de vie de certains fidèles de Nicolas Sarkozy.
 
Après la diffusion du documentaire, Elise Lucet recevra sur le plateau de Cash les témoins et les experts de cette affaire. 

Présenté par Elise Lucet.

Source : France 2.

Une enquête admirable : Cash Investigation a réussi un tour de force de retrouver tous ces témoins et ces documents.

On est cependant étonné du "presque revirement" de la fin lors du débat : était-ce une attitude de prudence pour éviter tout procès ?

Un documentaire qui vous convaincra que la bande de politiciens tournant autour de Sarkozy a des méthodes de mafieux, que ces gens sont des voyous en col blanc, et n'ont rien à faire en politique. NE VOTEZ PLUS POUR EUX, ou alors vous êtes leurs complices !

À voir absolument !

En complément sur Sarkozy :

En complément sur Kadhafi :

En complément sur Cash investigation :

   

Jeudi 22 Mars 2018 - News # 7200 

 

Nicolas Sarkozy vient d'être inculpé pour « corruption passive », « financement illégal de campagne électorale » et « recel de fonds publics libyens », et a été placé sous contrôle judiciaire ! Voir [ici] () et [là] ().

Yoohoo !!! 

Le traître va aller en prison, le traître va aller en prison, le traître va aller en prison !

Oh la claque !!! 

Ah purée, ça fait plaisir : ce traître récurrent qui a détruit la Libye et qui est responsable de la mort de centaines de milliers de personnes s'est fait gaulé par la justice. Ha, quelle bonne nouvelle !

Vivement le procès et les condamnations !

En complément sur Sarkozy :

       

Mardi 20 Mars 2018 - News # 7154 

 

Financement libyen de la campagne de 2007: Nicolas Sarkozy placé en garde à vue. Voir [ici] ().

Bien fait pour sa gueule à ce sale con de traître.

En complément sur Sarkozy :

       

Mardi 6 Mars 2018 - News # 7016 

Crypto-monnaies : les autorités financières sifflent la fin de la récré. Voir [ici] ().

"Les crypto-actifs «favorisent le financement du terrorisme et d'activités criminelles» et contribue au contournement «des règles relatives à la lutte contre le blanchiment des capitaux»"...

Quel foutage de gueule ! Les riches, les multinationales. et les banques, font du blanchiment de capitaux et de l'évasion fiscale par milliers de milliards dans le monde, et on prétend interdire au bon peuple d'avoir quelques piécettes de crypto-monnaie...

Inique ! Le deux poids deux mesures comme toujours...

Et puis, toujours aussi ce prétexte ridicule du financement du terrorisme alors même que ces sont les États qui sont les plus grands financiers de celui-ci.

Nous vivons vraiment dans l'ère de la post-vérité où tout est mensonge et propagande... Les citoyens sont constamment désinformés par les médias mainstream et les institutions étatiques, c'est lamentable et dégueulasse !

En complément sur crypto-monnaie :

       

Vendredi 23 Février 2018 - News # 6921 

 

Internet et vie privée : "Faire des recherches sur internet sans être tracé, c'est possible ?" par Éric Léandri, le PDG de Qwant :

Qwant est un moteur de recherche français, créé le 16 février 2013, puis lancé en version définitive le 4 juillet 2013. Il annonce ne pas tracer ses utilisateurs afin de garantir la vie privée et se veut neutre dans l'affichage des résultats.

Après un lancement critiqué, à cause de ses résultats très proches de Bing et Wikipédia, une nouvelle version du moteur est publiée, en avril 2015, accompagnée des encouragements du gouvernement, via Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, déclarant qu'un « Google français est en marche ». En mars 2017, après une levée de fonds avec le soutien de la Caisse des dépôts et consignations (et après le refus de financement par Bpifrance), de nouveaux articles de presse évoquent l'usage par Qwant de plusieurs technologies, algorithmes et régie publicitaire, fournies par Microsoft.


Confidentialité :
Qwant n'installe pas de cookies traceurs et ne piste pas ses utilisateurs, le seul cookie présent n'existe que durant la session et est supprimé immédiatement après. Les résultats affichés sont neutres et ne sont pas personnalisés d'après un historique de recherche comme pour Google, Qwant n'en possédant pas, mais dépendent uniquement des tendances du moment, en partie d'après les réseaux sociaux.


Ce moteur de recherche est accessible ici : https://www.qwant.com ().

Source : Wikipédia.

Seul bémol : son couplet pro-européen à la fin.

C'est de la propagande, en plus d'être faux, mensonger, et naïf : l'Union Européenne est une smart-dictature néolibérale totalement inféodée aux lobbies, aux multinationales, et au capitalisme.

En complément sur Internet :

En complément sur vie privée :

     

Mercredi 14 Février 2018 - News # 6765 

Crypto-monnaies : Juan Zarate met en garde contre la guerre froide Blockchain. Voir [ici] ().

Une information étrange qui révèle que les oligarques américains ont compris que le système est en train de petit à petit leur échapper.

Le fait que Juan Zarate soit un expert sur le financement du terrorisme et les crimes financiers au Centre d’études stratégiques et internationales (CSIS – Center for Strategic and International Studies) et, en plus, qu'il soit l’ancien assistant adjoint du président américain George W. Bush et ancien conseiller adjoint à la sécurité nationale pour la lutte contre le terrorisme, est en soi inquiétant : c'est comme si l'on voulait préparer l'opinion publique au contrôle absolu des crypto-monnaies sous des prétextes de lutte contre le terrorisme.

Quoi qu'il en soit, affaire à suivre.

En complément sur crypto-monnaie :

En complément sur Blockchain :

     

Lundi 22 Janvier 2018 - News # 6337 

Une note de lecture effrayante de Michel Drac sur l'ouvrage "Théorie des hybrides" consacré par Jean-François Gayraud à l'hybridation entre crime organisé et terrorisme :

Dans le monde post-Guerre froide, l'hybridation est devenue la règle et non plus l'exception, générant des entités inclassables : guérillas marxistes vivant du trafic de cocaïne ; gangsters salafisés ; sectes religieuses vouées au terrorisme ; financiers à la fois spéculateurs et criminels ; paramilitaires mutant en cartels de la drogue...

Dans le monde post-Guerre froide, l'hybridation est devenue la règle et non plus l'exception, générant des entités inclassables : guérillas marxistes vivant du trafic de cocaïne ; gangsters salafisés ; sectes religieuses vouées au terrorisme ; financiers à la fois spéculateurs et criminels ; paramilitaires mutant en cartels de la drogue... Tous les entrepreneurs du crime tendent aujourd'hui à changer d'ampleur et de forme.

L'ère de l'hybridation a commencé... Et le terrorisme trouve ainsi des nouvelles sources de financement. Des corps hétérogènes et inconciliables font désormais symbiose. Hier, acteurs " politiques " (terrorisme, guérillas, milices, mouvements de libération) et criminels de " droit commun " (bandes, gangs, cartels, mafias) vivaient séparés dans les espaces et selon les logiques de la Guerre froide : ils fusionnent aujourd'hui sur la même scène violente et prédatrice.

Jean-François Gayraud livre une analyse lucide et sans concession de ces hybrides qui bousculent toutes les certitudes héritées du XXe siècle.

" La figure du "prédateur' mondialisé appelle la figure nouvelle du petit criminel global qui se présente souvent sous l'aspect plus "noble' du terroriste. Cet "hybride' prend de multiples aspects que Jean-François Gayraud décline dans une casuistique savoureuse. "

Jacques de Saint Victor (préface).

Jean-François Gayraud n'est pas n'importe qui : il est commissaire divisionnaire, ancien élève de l'École nationale supérieure de la Police (ENSP, Saint-Cyr-au-Mont-d'Or), et il a écrit pas mal de livres sur les crimes en col blanc, la finance, etc.

Il est clair que cette analyse est la bonne : la disparition de l'autorité des États, la démission de nos traîtres de politiciens, la montée en puissance des lobbies de tous types, le développement du pantouflage, etc., contribuent aux processus d'hybridations de toutes parts. 

Une vidéo à la fois pertinente et effrayante.

À voir absolument !

En complément sur Michel Drac :

En complément sur Jean-François Gayraud :

En complément sur terrorisme :

En complément sur effrayant :

En complément sur Daesh :


Vendredi 1er Décembre 2017 - News # 5692 

Lafarge en Syrie : trois cadres mis en examen pour «financement d'une entreprise terroriste». Voir [ici] ().

Rien n'arrête le profit...

En complément sur Syrie :

En complément sur terrorisme :

     

Jeudi 30 Novembre 2017 - News # 5676 

Spiritualité : Ils disent avoir des facultés extraordinaires ! La science va-t-elles les valider ? btlv.fr

SYNOPSIS :

Rencontre avec des personnalités aux facultés extraordinaires. Certaines d'entre elles vont être testées par la science pour valider leur facultés !

*Émission en accès libre* : LES EXTRAORDINAIRES #7

Source : BTLV.fr

Première impression : je trouve décevant qu'il y ait des professionnels. Je pense qu'il n'aurait fallu ne sélectionner que des gens qui ont des facultés ou des pouvoirs mais qui n'en font pas commerce.

Maintenant, il faut attendre les expériences pour voir ce qu'il en sort.

Enfin, je trouve lourdingues (pour ne pas dire plus) les annonces à répétition invitant les gens à s'abonner, à donner de l'argent au financement participatif, etc. Ça fait vraiment business.

En complément sur spiritualité :

En complément sur extraordinaire :

En complément sur paranormal :

   

Mercredi 5 Juillet 2017 - News # 5061 

"L'Actu au Scalpel #14" par LLP : actualité et analyse des premières semaines de Macron au pouvoir :

SYNOPSIS :

Avant de traiter du sujet principal de cette vidéo, c'est-à-dire du résultat des élections présidentielles et législatives, nous allons commencer par commenter quelques points d'actualité.

- Actualités :
Voir la dernière vidéo d'entretien avec le Pr Pierre Dortiguier concernant justement les élections.
1- Mort de Simone Veil : Académie française + Panthéon + IVG (Chirac et VGDE) + LMPT + Stéphane Blet et son livre sur la franc-maçonnerie...
2- Islamophobie : attaques de la mosquée de Créteil, de Finsbury Park et les assassinats de Jeremy Christian aux USA !
Terrorisme : assaillant des Champs-Élysées fiché S, et ses 8700 cartouches ! Thor sur le parvis de Notre-Dame ! Fausses revendications récentes de Daesh !
3- Corruption : un an de prison ferme pour le sénateur Philippe Kaltenbach !!!
4- Marine Le Pen : mise en examen emplois fictifs européens.
5- PMA : stérilité générale (perturbateurs endocriniens reprotoxiques) + choix de société sans enfants + eugénisme + travaux du Pr Urs Scherrer...
Le CNE ou Comité National d'Éthique vire à gauche sous Hollande ! Euthanasie et dons de sang des homosexuels au programme.
Mariage gay validé en Allemagne et en force !
6- Géopolitique et complot sioniste :
Selon un rapport des Nations unies, israhell soutient les groupes jihadistes en Syrie !
israhell bombarde à nouveau la Syrie !
Affaire du Qatar : bannissement mais ventes d'armes US pour 12 Mds $ au Qatar et pour 300 Mds $ pour la Saoudie maudite !
7- Banksters :
Italie : 17 milliards pour les banksters !
Barclays poursuivie pour Fraude.
Filiale de BNP Paribas a ruiné 4500 de ses clients !
8- Edmond de Rothschild (Europe) : enquête pour financement du terrorisme dans l'affaire 1MDB.
9- Vaccins : liens forts et scandaleux entre la ministre Buzyn & Big Pharma ! Cour du Luxembourg confirme le lien directe entre la sclérose en plaque et la vaccination !
10 – Marseille/Crif/Musulmans : Salah Bariki/Gaudin/Sénat + Vassal et marché de l'eau + Samu Social (Giancarli) !

- Présidentielle 2017 :
1- Américanisation encore plus assumée de cette élection : Laurence Haïm, Première Dame ! Jupiter ! (Incompétence : Le Maire confond Hermès et Mercure...).
2- Disparition du parti socialiste (Cambadélis démissionne le dimanche et Hamon quitte...).
3- Quasi disparition de LR avec le groupe dit des... « constructifs ». Estrosi qui soutient Macron etc.
4- FN disloqué, affaibli : affaires, Philippot. Voir Félonie Nationale 3 !!! JMLP interdit d'entrer, demande la démission de sa fille le jour de son anniversaire.
5- Primaires : ridicules, parjure de Valls et de Rugy, la mascarade Fillon.
6- Ségolène Royale recasée par Macron. Le parure De Rugy au perchoir ! Le parjure M. Valls récupéré par le groupe parlementaire LREM.
7- Mélenchon et sa France soumise (GODF) ! Condamné pour détournement d'argent : rappel à la loi ! Ses liens malsains avec Dassault...
8- Début de mandat macronien : Affaire Ferrand + Affaire Bayrou/Modem + Affaire Las Vegas...
9- Macron refuse de commenter les chiffres du chômage comme le veut la tradition...

- Législatives 2017 :
1- Abstention : 60 % - Députés élus avec 15% des voix des Français.
2- Petit plaisir local : Tonton Jibou dégage enfin ! En national vont dégager : Malik Boutih, NVB, El Khomri, Touraine, Cambadélis, Urvoas,...
3- Affaire Valls : Dassault appelle à voter Valls !!! La mascarade Dieudonné qui fera gagner Valls avec ses clowneries !
4- Fraîcheur des nouvelles têtes : les députés LREM ne savent pas parler . Ah bon, avez-vous déjà entendu J.-N. Guérini ou H. Jibrayel parler !
5- Fronde pour bientôt ! Fraîcheur à double tranchant !

Les derniers livres

Paul-Éric Blanrue : Le livre noir des manipulations historiques.
Pierre-Yves Lenoble (Tradition) :
- Le chemin vertical - Voyages mythiques et quêtes initiatiques,
- Diablerie de foule,
- À paraître : Vie et mort des civilisations.
Réédition de Les ennemis de l'humanité, de Lotfi Hadjiat, augmenté et corrigé.

À diffuser au plus grand nombre.

Source : LLP.

En complément sur LLP :

En complément sur L'Actu au Scalpel :

     

Jeudi 29 Juin 2017 - News # 4977 

Financement public des partis politiques : Pactole pour LREM, graves difficultés financières pour le PS, le FN et les Républicains. Quels enseignements pour l’UPR ? Voir [ici] ().

En complément sur UPR :

En complément sur parti :

En complément sur grave :

   

Lundi 26 Juin 2017 - News # 4932 

Crise diplomatique et ultimatum : l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l’Égypte, ayant mis au ban le Qatar le 5 Juin 2017, ont adressé une liste d’exigences de treize requêtes à l‘émirat pour lever leur blocus :

  1. Réduire les liens diplomatiques avec l’Iran et fermer toutes les missions diplomatiques dans ce pays

  2. Couper les liens avec les organisations terroristes telles les Frères Musulmans, le groupe Etat Islamique, Al-Qaïda, le Hezbollah, le Hamas. Les reconnaître formellement comme groupes terroristes.

  3. Fermer la chaîne d’information Al Jazeera.

  4. Fermer les sites d’information financés par le Qatar tels que Arabia21, Rassd, Al Araby…

  5. Mettre un terme à la présence militaire turque au Qatar et à la coopération turque au Qatar.

  6. Cesser le financement des personnes, groupes ou organisations reconnus comme terroristes par l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, l’Egypte et Bahreïn ainsi que les Etats-Unis et d’autres pays

  7. Remettre les terroristes et personnes recherchées par l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, l’Egypte et Bahreïn à leur pays d’origine avec les informations les concernant (lieu de résidence, moyens financiers…). Geler leurs avoirs.

  8. Stopper tout ingérence dans les affaires internes de pays souverains. Cesser d’accorder la nationalité qatarie à des personnes recherchées par l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, l’Egypte et Bahreïn. Révoquer la nationalité accordée à des citoyens de ces pays si cette dernière est contraire à la loi des pays concernés.

  9. Couper tout contact avec l’opposition politique en Arabie saoudite, aux Emirats arabes unis, en Egypte et Bahreïn. Remettre tout document prouvant les contacts déjà établis avec l’opposition.

  10. Payer des réparations et compensations pour toute vie perdue, perte financière ou autre causée par la politique Qatarie ces dernières années. La somme sera déterminée avec le Qatar.

  11. Mise en place d’audits mensuels la première année suivant l’accord, puis tous les trimestres la seconde année puis annuellement pour les dix ans suivants.

  12. Alignement militaire, politique, social et économique avec les pays arabes et les pays du Golf, en conformité avec l’accord passé avec l’Arabie saoudite en 2014

  13. Accepter ces conditions dans les 10 jours suivant leur soumission au Qatar sous peine d’invalidation de la liste

 

Source : EuroNews ().

Je vois pas comment le Qatar pourrait décemment accepter de telles conditions...

En complément sur Qatar :

       

Dimanche 25 Juin 2017 - News # 4922 

Nouveau scandale : Sylvie Goulard a quitté le gouvernement par peur de nouvelles révélations : avant de devenir ministre des armées, elle s’était fait payer, pendant plus de 2 ans, 10 000 dollars par mois par un « think tank » américain :

Scandale dans le scandale : le JDD du 25 juin 2017 révèle que Sylvie Goulard a quitté le gouvernement par peur de nouvelles révélations : avant de devenir ministre des armées, elle s’était fait payer – pendant plus de 2 ans – 10 000 dollars par mois par un « think tank » américain (en plus de sa rémunération de députée européenne)…

Sylvie Goulard a avoué au Journal du Dimanche (JDD) paru ce dimanche 25 juin 2017 – par crainte des fuites qui allaient sortir dans le Canard Enchaîné – qu’elle avait occupé un poste de « conseiller spécial » pendant plus de 2 ans auprès de l' »Institut Berggruen » pour des revenus « supérieurs à 10.000 dollars mensuels ». (de l’ordre de 9 500 euros par mois).

Créé et financé par Nicolas Berggruen, fils du richissime marchand d’art Heinz Berggruen, « l’institut Berggruen », dont le siège est en Californie, est une organisation américaine à but non lucratif chargée de « réfléchir aux systèmes de gouvernance ».

Sylvie Goulard était ainsi devenue ministre des armées alors qu’elle avait été grassement payée par un organisme germano-américain, pendant plus de deux ans pour près de 300.000 dollars, pour « faire la promotion de l’Union européenne » selon les dires mêmes de Mme Goulard.

Source : http://www.lejdd.fr/politique/mais-pourquoi-sylvie-goulard-a-t-elle-quitte-le-gouvernement-3371234 ()

----------------------------------------------------------
COMMENTAIRES : 4 enseignements édifiants 
----------------------------------------------------------

Ce nouveau scandale nous apprend 4 choses très importantes qui en disent long sur la "compétence" de Macron ainsi que sur "l'éthique" et le "patriotisme" de l'ancienne "ministre des armées" :

-----------------

1) L'incompétence et l'imprudence de Macron

Sylvie Goulard a démissionné du gouvernement par peur des fuites à venir du Canard Enchaîné et non pas sur demande de Macron. Lequel Macron aurait été furieux d'apprendre cette démission qui venait jeter un premier discrédit sur son gouvernement.
L'information en elle-même - selon laquelle Mme Goulard a bénéficié pendant plusieurs années de financements personnels venus d'outre-Atlantique - ne semble pas avoir été perçue par Macron comme un obstacle à la nomination de cette dame comme ministre des armées françaises !
Macron ne semble donc pas avoir été machiavélique dans cette affaire, mais "simplement" et totalement incompétent et imprudent.

----------------

2) Sylvie Goulard, agent de l'étranger financé par un think tank américain.

La "centriste et "européenne" Sylvie Goulard a donc accepté de dépendre financièrement de façon très importante (9 500 euros par mois pendant 30 mois) d'un organisme de lobbying atlantiste germano-américain, et cela juste avant de devenir ministre des armées du gouvernement français.

En bon français - du moins du temps de la France souveraine de de Gaulle - un tel comportement signe ce que l'on appelle un agent de l'étranger.

D'ailleurs, que n'aurait-on pas dit si un autre ministre français de la défense avait reçu 9 500 euros par mois, pendant plusieurs années avant sa nomination, versés par un organisme russe ?!!!

------------------

3) L'hypocrisie, l'inconscience et le mépris de classe des euro-atlantistes

Au passage, notons que Mme Goulard recevait ces appointements EN PLUS de son salaire de députée européen, de l'ordre de 12 000 euros par mois net d'impôts...

Mme Goulard recevait donc quelque 21 500 euros par mois, dont une grande partie nette d'impôts, pour appeler les Français... à approuver les Grandes orientations des politiques économiques (GOPÉ) fixées par la Commission européenne, consistant notamment à supprimer le SMIC, détruire nos acquis sociaux, appauvrir les classes moyennes et plonger dans la misère les plus pauvres !

A-t-on déjà vu pire hypocrisie, pire inconscience, pire mépris de classe, et pire noirceur d'âme et indifférence à la souffrance des pauvres gens ?

------------------

4) énième confirmation du rôle de Washington dans la prétendue "construction-européenne-destinée-à-faire contrepoids-aux-États-Unis"

Le fait que l'ultra-européiste Goulard était payée grassement - depuis plusieurs années - par un think-tank basé en Californie confirme une fois de plus que la prétendue "construction européenne" n'est qu'une grandiose opération de vassalisation américaine du continent européen, comme l'avait dénoncé Charles de Gaulle dans sa conférence de presse du 15 mai 1962.

En réalité, si l'on étudie le pedigree des parcours professionnels et des sources de financement des principaux dirigeants européistes - en France et dans les autres pays de l'UE -, on finit presque toujours par retrouver, à un moment ou à un autre, la ficelle des États-Unis.

Mes analyses et celles de l'UPR sont une nouvelle fois confirmées, de la façon la plus éclatante qui soit, à l'occasion de ce énième scandale.

François Asselineau
25/06/2017.

Source : UPR ()

Maintenant, on comprend mieux son alignement anti-France...

Et cette femme était ministre des armées... 

Cette femme est une honte et une traîtresse : on devrait la poursuivre, et même la pendre en place publique pour haute trahison et intelligence avec une puissance étrangère.

Les gens n'ont plus aucune éthique, c'est ahurissant...

Seuls comptent le pognon et le triomphe de leurs idéologies de merde.

En complément sur Sylvie Goulard :

En complément sur traître :

En complément sur scandale :

En complément sur honte :

En complément sur François Asselineau :


Vendredi 23 Juin 2017 - News # 4905 

 

 

Médias : un nouveau scandale :

=== De plus en plus grave : le verrouillage médiatique au profit de Macron est désormais dénoncé par des journalistes eux-mêmes ===
 
LE SNJ-CGT DÉNONCE PUBLIQUEMENT LA FAÇON DONT L'AFP A ÉTOUFFÉ LES AFFAIRES FERRAND ET BAYROU PENDANT L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE AFIN DE NE PAS NUIRE À MACRON.
--------------------------------------------------
Le Syndicat national des journalistes CGT (SNJ-CGT) est le syndicat des journalistes affilié à la Confédération générale du travail, par ailleurs membre de la Fédération européenne des journalistes et de la Fédération internationale des journalistes.

Avec d'autres syndicats de l'Agence France-Presse, il considère que, depuis 2000, plusieurs actions politiques visent à remettre en cause l'indépendance de l'AFP. À cet égard, il soutient la pétition "SOS AFP" qui publie régulièrement des informations alarmantes sur l'évolution de l'AFP : http://www.sos-afp.org/fr

On notera en particulier que le SNJ-CGT, avec 3 autres syndicats, a dénoncé, en février 2015, comment les prétendues "mesures utiles" exigées par l'Union européenne et transposées en France par nos parlementaires revenaient à casser le statut protecteur de l'indépendance de l'AFP qui datait de 1957  : http://www.sos-afp.org/fr/2015_mesures_utiles

Le 20 juin 2017, le SNJ-CGT a publié un communiqué - actualisé le 22 juin - dans lequel il proteste contre le traitement partial dont l'Agence-France-Presse a fait silence sur l'affaire Ferrand pendant la campagne présidentielle.

Voici ce communiqué :
-----------------------------------

COMMUNIQUÉ DU SNJ-CGT DE L’AFP

Quand l'AFP étouffe des informations gênantes pour le nouveau pouvoir
-----
L'affaire Richard Ferrand, sortie par le Canard Enchaîné dans son édition du 24 mai, aurait pu être révélée par l'AFP. Des journalistes de l'Agence étaient en effet en possession des informations, mais la rédaction en chef France n'a pas jugé le sujet digne d'intérêt.

Qu'un possible scoop sur une affaire politico-financière impliquant le numéro deux du nouveau parti au pouvoir ne soit pas jugé intéressant, voilà qui est troublant. Surtout après les affaires Fillon et Le Roux qui ont émaillé la campagne présidentielle, et alors que le nouveau président Emmanuel Macron affirme vouloir moraliser la vie politique.

Généralement, un média met les bouchées doubles pour enquêter sur ce type d'informations quand elles se présentent. Pas à l'AFP, où les courriels de journalistes adressés à la rédaction-en-chef France soit sont restés sans réponse, soit ont reçu une réponse peu encourageante.

Faute d'avoir pu donner l'affaire Ferrand en premier, ces mêmes journalistes de l'AFP ont eu la possibilité de sortir un nouveau scoop deux jours après l'article du Canard : le témoignage exclusif de l'avocat qui était au cœur de la vente de l'immeuble litigieux des Mutuelles de Bretagne en 2010-11.

Mais avant même qu'une dépêche ait été écrite, la rédaction en chef France a refusé le sujet. C'était pourtant la première fois qu'une source impliquée dans le dossier confirmait les informations du Canard et pointait la possibilité d'une infraction pénale de M. Ferrand.

L'AFP se contentera, quelques jours plus tard, de mentionner d'une phrase le témoignage de l'avocat interviewé par Le Parisien. Ce même témoignage qui conduira à l'ouverture d'une enquête par le parquet de Brest...

INTÉRÊT "TROP LIMITÉ"
Ce n'est pas tout : avant l'affaire Ferrand, le 17 mai, juste après la nomination du nouveau gouvernement, une dépêche annonce que François Bayrou, nouveau garde des Sceaux, devra lui-même faire face à des juges, dès le 19 mai, après son renvoi en correctionnelle pour diffamation. Mais la dépêche n'a pas été diffusée, la rédaction en chef France trouvant son intérêt "trop limité".

Deux jours plus tard, l'info sera en bonne place dans les médias nationaux. L'AFP décidera alors de la reprendre !

Interrogée jeudi par les syndicats lors de la réunion mensuelle des délégués du personnel, la direction de l'information de l'AFP s'est montrée incapable de justifier de manière argumentée les choix de sa rédaction en chef.

Tout cela fait beaucoup d'infos sensibles étouffées en quelques jours. Pour ceux qui ont travaillé sur le dossier, il y a de quoi être écœuré et découragé. L'Agence France Presse, l'une des trois grandes agences d'informations mondiales, dont le statut rappelle l'indépendance, a-t-elle peur de diffuser des 
informations sensibles quand celles-ci risquent de nuire au nouveau pouvoir politique élu ?

Le SNJ-CGT appelle la direction et la rédaction en chef de l'AFP à s'expliquer sur le traitement incompréhensible de l'affaire Ferrand.

Le SNJ-CGT rappelle que l'AFP est et doit rester indépendante, que ses journalistes doivent pouvoir enquêter librement et publier toute information même si elle est gênante pour tout type de pouvoir, en particulier le pouvoir politique.

Le SNJ-CGT, 
Paris le 20 juin 2017

Source : https://snjcgt.fr/…/quand-lafp-etouffe-des-informations-ge…/

-------------------------
COMMENTAIRES
-------------------------
Ce communiqué du SNJ-CGT confirme ce que ne cesse de dénoncer (parmi d'autres) l'UPR depuis des années, à savoir que les grands médias français ne respectent plus la Charte de Munich de l'éthique du journalisme et se sont transformés en instruments de propagande euro-atlantiste, aux mains de milliardaires ou d'un appareil d’État partial.

Ce constat concerne au premier chef l'Agence-France-Presse, dont je rappelle qu'elle n'a jamais consacré la moindre dépêche à l'UPR pendant 10 ans, et cela malgré nos innombrables communiqués et malgré notre participation aux élections européennes de 2014 (où nous avons rassemblé plus de suffrages que le NPA), et aux élections régionales de 2015.

La situation de la liberté de la presse en France ne cesse de s'aggraver, comme le souligne le classement annuel de Reporters sans frontières.

Ainsi, en avril 2016, le classement de RSF sur la liberté de la presse dans le monde avait rétrogradé la France de 7 places, en la plaçant au honteux 45e rang mondial.

RSF avait accompagné ce classement en déplorant notamment qu' « une poignée d'hommes d'affaires ayant des intérêts extérieurs au champ des médias finissent par posséder la grande majorité des médias privés à vocation nationale » .
Source : http://www.francesoir.fr/…/liberte-de-la-presse-un-bilan-20…

Dans son classement sur l'année 2016 (publié en avril 2017), RSF avait fait remonter la France au 39e rang mondial (on se demande bien pourquoi d'ailleurs). On attend avec intérêt ce que sera le classement 2017 publié en avril 2018..

-------------------------
CONCLUSION 
-------------------------
Je rappelle que le programme de l'UPR - que j'ai présenté en décembre 2011 - prévoit précisément de rendre à l'AFP - et à la presse plus généralement - la liberté et l'indépendance que leur avait garanti le Conseil national de la Résistance en 1944.

S'agissant spécifiquement de l'AFP, notre programme précise ainsi :

"Restitution à l’Agence France-Presse de son rôle originel de service public de l’information, tel qu’il avait été conçu par le Conseil national de la Résistance.
Un financement correct de l’AFP doit être assuré par l’État afin de diffuser une vision française et impartiale des événements planétaires."
Source : Programme, page 21 :
https://www.upr.fr/…/Programme%20Presidentiel%20-%20Livret%…

Il y a urgence à ce que les Français se mobilisent en nombre de plus en plus important pour rétablir la liberté et l'indépendance de l'AFP et de tous les grands médias. Il ne suffit pas de s'indigner derrière son ordinateur. Il faut s'engager politiquement.

François Asselineau
23 juin 2017
----------------------------
NOTA

Emmanuel Vire, responsable du SNJ-CGT, a cosigné une tribune pour voter Macron contre Le Pen lors de l'élection présidentielle ; mais, sauf erreur, ce n'était pas le SNJ-CGT en tant que tel qui avait lancé cet appel.

Il est plus que probable que des adhérents de ce syndicat n'étaient d'ailleurs pas d'accord avec cette position de M. Vire.

Quoi qu'il en soit, le SNJ-CGT est le 2e syndicat de journalistes en France par le nombre d'adhérents. Ce communiqué est donc intéressant en soi, même si ce syndicat est "pour-une-autre-Europe" comme la quasi-totalité des syndicats français.

Source de cet article : Facebook de l'UPR ().

Une triste affaire de plus montrant que les médias ne sont plus le quatrième pouvoir qu'ils devraient être.

Les limogeages récents de Natacha Polony de la chaîne Paris Première et de la radio Europe 1 en sont d'autre exemples pathétiques et inquiétants.

Ce qu'il faut comprendre, c'est que les agences de presse sont désormais toutes infiltrées et noyautées : qu'il s'agisse de l'AFP (l'Agence France Presse), de l'AP (l'Associated Press américaine), ou de Reuters (britannique), ces entités ne rapportent plus de manière objectives les informations : elles présentent les faits sous l'aspect qui arrangent leur maîtres, en modifient certaines, en dissimulent d'autres, etc. On ne peut plus du tout s'y fier. Et c'est encore plus pervers que cela : elles mêlent de vraies informations avec des informations fausses ou modifiées, ce qui rend plus difficile le tri et donne, en plus, l'illusion au peuple que toutes sont vraies. Terrible...

Et pire, c'est que ces agences abreuvent de leurs nouvelles toutes les télévisions, radios, et journaux, du monde occidental... Vous voyez le tableau ? C'est épouvantable...

Assurément, nous sommes entrés dans l'ère de la post-vérité.

Pour ceux qui pensent encore que ces agences ne jouent qu'un rôle mineur, ou que la diversité de l'information existe du fait des très nombreuses chaînes de télévision et de radios disponibles, voyez cette édifiante [vidéo] ().

En complément sur média :

En complément sur scandale :

En complément sur AFP :

En complément sur manipul :

En complément sur désinform :


Mardi 20 Juin 2017 - News # 4853 

E&R lance un nouveau format de vidéo : "Soral a presque toujours raison" :

Un extrait gratuit de l'épisode 1 :

Pour visionner l'intégralité de l'émission, deux possibilités :

- vous rendre sur la page de paiement direct de l’épisode qui vous intéresse : http://gestion-er.fr/vod/ (si vous rencontrez des problèmes techniques, merci de les décrire le plus précisément possible en écrivant à cette adresse : vod@e-r.fr)

- contribuer au financement participatif d’Alain Soral : http://gestion-er.fr/participatif/

En complément sur Alain Soral :

En complément sur E&R :

     

Mardi 13 Juin 2017 - News # 4689 

Bayrougate et corruption : François Bayrou est directement lié au financement illicite de son parti – Par Nicolas Grégoire. Voir [ici] ().

Encore un joli énergumène opportuniste et corrompu que ce type...

pfff, je suis dégoûté.

Même Corinne Lepage dénonce les forfaitures de ce politicien corrompu et intéressé :

En complément sur François Bayrou :

En complément sur corruption :

En complément sur corrompu :

   

Lundi 12 Juin 2017 - News # 4656 

 

Quelques réflexions sur les législatives 2017 et la "démocratie" française en général :

 

La République en Marche de Macron a reçu seulement 12,7% des suffrages de tous les Français en droit de voter, et malgré cette très faible représentation, va obtenir une écrasante majorité à l'Assemblée nationale :

Tout le monde comprend que cette situation est inique. Que faut-il conclure de ce qui se passe dans le pays depuis au moins un an ?

Bien que continuant à soutenir l'UPR (pour des raisons d'analyses pertinentes de la situation en Europe et en France par ce parti, et aussi parce-que je pense que François Asselineau est quelqu'un de véritablement intègre et compétent), je pense sincèrement que désormais en France, et d'ailleurs dans d'autres pays du monde également, l'unique moyen de renverser ce système oligarchique inique et déloyal est de le faire par le bas (hormis de faire une révolution violente), c'est-à-dire par là où ils ne nous attendent pas.

Çela signifie que la solution réside dans le fait de créer un mouvement politique (et pas un parti) faisant la promotion de la démocratie directe participative neutre exclusivement au niveau local.

Au niveau local, cela signifie dans les petites communes, celles où il n'y a pas d'enjeux, les grosses communes ouvrant les gros appétits de notre traîtres de politiciens intéressés et carriéristes.

Il faut présenter dans de petites communes des candidats qui seront donc maires mais non des décideurs : ils mettront en place dans leur ville une démocratie directe participative neutre, c'est-à-dire qu'ils feront marcher la machine à produire la démocratie mais sans jamais décider à la place des citoyens.

Ces expériences de démocratie directe, couplées à de l'éducation populaire intense sur Internet, par des conférences et des vidéos, vont permettre la diffusion de ce concept de démocratie directe participative neutre, et de proche en proche, ce système réellement démocratique va faire tache d'huile. À partir d'un certains seuil, et selon la théorie éprouvée du 100ème singe (Voir cette [vidéo] ()), ce système se généralisera partout au niveau local, pour plus tard remonter d'un échelon vers le départemental, puis le régional, et enfin le national.

De mon point de vue, aujourd'hui, il n'y a aucune autre façon de changer le système par voie légale.
C'est la conclusion à laquelle je suis arrivé
après avoir réalisé pendant plus de 9 ans tout le travail de diffusion qui se trouve sur ce site.

Je pense que tous les amoureux de la démocratie et de la France doivent désormais consacrer leurs énergies et leur temps à l'instauration de ce système au niveau local, et cesser de croire qu'ils vont parvenir par la voie traditionnelle à changer quoi que ce soit.

Il y a trop de communes pour les gens au pouvoir. Cela signifie que le système ne peut les contrôler toutes (ils cherchent d'ailleurs à les faire disparaître au profit d'agglomérations de communes qui sont des entités plus juteuses et contrôlables par eux). Or, nous sommes plus nombreux que ces politiciens et oligarques traîtres. C'est là l'une de nos forces maîtresses. Utilisons la pour conquérir, pour commencer, toutes les petites communes.

Ne vous faites aucune illusion : la démocratie directe participative neutre est le seul moyen possible désormais pour le peuple de reconquérir le pouvoir.

À méditer...

En complément sur législatives 2017 :

En complément sur Macron :

     

Lundi 12 Juin 2017 - News # 4654 

1er tour des législatives : l’UPR ne dépasse le seuil de 1,00% des suffrages que dans 39 circonscriptions. L’UPR restera donc privée de financements publics au cours des 5 prochaines années. 

Malgré nos demandes innombrables de mobilisation faites auprès de nos adhérents et sympathisants, une partie majoritaire de mes électeurs à la présidentielle ne sont – hélas – pas allés voter pour les candidats de l’UPR au 1er tour des élections législatives.

J’avais rassemblé 332 547 suffrages sur son nom lors du 1er tour de la présidentielle. Mais, dans le contexte de l’abstention record qui a prévalu lors du 1er tour des législatives, les 574 candidats de l’UPR n’ont recueilli que 148 481 voix.

Une grosse moitié (55%) de mes électeurs du 23 avril se sont donc démobilisés le 11 juin.

La conséquence en est triste et dommageable pour notre mouvement : alors que nous avions dépassé les 1% des suffrages dans 180 circonscriptions législatives le 23 avril, nous n’avons dépassé ce seuil – fatidique pour l’obtention de fonds publics – que dans les 39 circonscriptions suivantes :
————–
1re circonscription de l’Ain : Frédéric Mozer, 1,06%
7e circonscription des Bouches-du-Rhône : Nadia Zidane, 1,39%
1re circonscription du Cher : Romain Guillaume, 1,03%
3e circonscription du Cher : Alain Rodric, 1,11%
1re circonscription de Haute-Garonne : Matthieu Guilhem, 1,00%
1re circonscription du Gers : Benoît Matharan, 1,31%
8e circonscription de l’Isère : Véronique Barrow, 1,10%
3e circonscription des Landes : Marie Radosz, 1,17%
2e circonscription de la Loire : Maxime Peyrard, 1,52%
3e circonscription de la Manche : Quentin Hoerner, 1,02%
3e circonscription de l’Oise : Florian Mourat, 1,00%
3e circonscription du Pas-de-Calais : Caroline Marie, 1,07%
1re circonscription des Hautes-Pyrénées : Laurent Verdoux, 1,34%
17e circonscription de Paris : Catherine Aubert, 1,18%
5e circonscription de Seine Maritime : Jean-Christophe Loutre, 1,10%
3e circonscription de Seine-et-Marne : Brigitte Waguet, 1,01%
11e circonscription de Seine-et-Marne : Françoise Schmitt, 1,07%
3e circonscription des Vosges : Matthieu Mougel, 1,46%
6e circonscription de l’Essonne : Thomas Junca, 1,00%
1re circonscription des Hauts-de-Seine : Jean-Baptiste Baron, 1,24%
3e circonscription de Seine-Saint-Denis : Ivan Buisson, 1,07%
4e circonscription de Seine-Saint-Denis : Nicolas Bresteau, 1,16%
6e circonscription de Seine-Saint-Denis : Karima Rabouhi, 1,09%
9e circonscription de Seine-Saint-Denis : Alexandre Jennan, 1,45%
10e circonscription de Seine-Saint-Denis : François Asselineau, 2,82%
11e circonscription de Seine-Saint-Denis : Kadri Said, 1,22%
9e circonscription du Val de Marne : Yahia Sahraoui, 1,12%
10e circonscription du Val de Marne : Audrey Leung, 1,03%
3e circonscription du Val-d’Oise : Clément Corbeaux, 1,12%
7e circonscription du Val-d’Oise : Philippe Mounier, 1,01%
8e circonscription du Val-d’Oise : Marie-Laure Yapi, 1,36%
10e circonscription du Val-d’Oise : Jean-François Wyss, 1,16%
2e circonscription de Guyane : Bernard Taddei, 1,77%
3e circonscription de la Réunion : Philippe Hoareau, 1,02%
4e circonscription de la Réunion : Sophie Sénac, 1,15%
5e circonscription de la Réunion : Fabien Dijoux, 1,47%
7e circonscription de la Réunion : Laurent Jourdanne, 1,26%
3e circonscription de Polynésie : Dominique Tixier, 1,06%
11e circonscription des Français de l’étranger : Rong Trinh, 1,32 %
—————-
En notre nom collectif, j’adresse mes remerciements et mes félicitations toutes particulières à ces candidats qui ont obtenu plus de 1,00% des suffrages.

Mais je les adresse aussi, bien sûr, à tous les autres candidats et suppléants qui ont permis à l’UPR d’augmenter encore sa notoriété.

L’insuffisante mobilisation de nos électeurs de la présidentielle est d’autant plus regrettable qu’il s’en est fallu de peu que l’UPR parvienne à obtenir des financements publics. Nous avons en effet dépassé les 0,95 % des suffrages (soit 0,05 point en-dessous du seuil de 1,00 %) dans 52 circonscriptions. Quelques centaines de voix en plus auraient permis de franchir le seuil de 1,00%.
——–
La conséquence de cet échec à atteindre les 50 circonscriptions avec plus de 1,00% des suffrages est claire : l’UPR restera privée de financements publics au cours de la prochaine législature (dont la durée de vie est normalement de 5 ans).

Nous sommes donc logiquement contraints de revoir à la baisse nos projets de développement.

En particulier, en ne renouvelant pas certaines des embauches effectuées pendant la durée de la campagne, mais aussi en réduisant nos ambitions en terme de siège national et en annulant le projet de web-tv quotidienne que nous avions envisagé.

Au total, l’UPR a obtenu 0,67 % des suffrages exprimés lors de ces législatives. Ce score, bien que modeste, est néanmoins supérieur au score de… 0,00% obtenu aux législatives de 2012, lorsque l’UPR était si faible qu’elle ne pouvait pas présenter de candidats.

Ce score devrait néanmoins nous ouvrir les portes des grands médias pour environ 0,6 à 0,7% du temps d’antenne qu’ils consacrent à la politique.

François Asselineau
12 juin 2017.

Source : UPR. Voir [ici] ().

En complément, voyez "Bilan des élections législatives pour l’UPR : un échec quantitatif, mais la réalisation d’une prouesse et non pas d’un désastre si l’on compare à la plupart des autres partis", [ici] ().

Ben voilà, une preuve de plus que 50% des Français sont des veaux... Des gens qui ont voté pour l'UPR aux présidentielles n'ont pas voté pour un candidat de l'UPR aux législatives. Conséquence : l'UPR est privée de financement pour 5 ans

Des veaux je vous dis, sans aucune conscience politique, des perdus, des girouettes, ne sachant que faire ni pour qui voter. C'est lamentable.

Allez voter Printemps bande de nazes ayant du fromage blanc à la place du cerveau et aucune constance ni persévérance !

En complément sur législatives 2017 :

En complément sur upr :

     

Dimanche 11 Juin 2017 - News # 4650 

Caramba !   : lors des Législatives 2017, l'UPR ne parvient, pour le moment, à n'avoir que 36 candidats ayant atteint ou dépassé les 1%. Il en fallait 50 pour obtenir un financement public... Voir [ici] () le tableau complet des résultats.

Cela dit, il reste 24 circonscriptions où les résultats ne sont pas encore connus. 36+24 = 60. Donc on a une marge de 10. Cela signfie que sur les 24 circonscriptions restantes, il faut impérativement 14 d'entre elles où le candidat de l'UPR fait au moins 1%.

Affaire à suivre...

En complément sur UPR :

En complément sur Législatives 2017 :

     

Dimanche 11 Juin 2017 - News # 4646 

Premier tour des législatives 2017 : une écrasante majorité de la REM pour le gouvernement Édouard Philippe de Macron... Les résultats officiels sont [ici] ().

J'ai hâte de voir si l'UPR va obtenir 50 candidats ayant eu tous au moins 1% des voix ; c'est essentiel pour obtenir un financement public et se développer.

En complément sur législatives 2017 :

       

Mercredi 7 Juin 2017 - News # 4570 

Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb adresse une fin de non-recevoir à la demande de François Asselineau d’attribuer la nuance politique propre « UPR » à nos 574 candidats qui resteront noyés dans l’appellation indistincte « divers ». Voir [ici] ().

Ça ne m'étonne pas : ceux qui ont les manettes sont des antidémocrates, et l'ostracisation de l'UPR par le pouvoir politique et les médias en place va se poursuivre.

L'unique façon d'en sortir, c'est de conquérir suffisamment de voix aux législatives 2017 pour obtenir un financement public qui va permettra de mieux faire connaître ce mouvement au Français, et d'enclencher ainsi un phénomène de boule de neige.

En complément sur François Asselineau :

En complément sur UPR :

En complément sur Gérard Collomb :

   

Lundi 5 Juin 2017 - News # 4545 

5 Juin 2017 : résultats du 1er tour des élections législatives chez les Français de l’étranger.

L’effondrement de la participation par rapport à la présidentielle profite au parti de Macron (LREM), qui bénéficie d’un raz-de-marée.

L’UPR résiste mieux à cette déferlante que FI et résiste beaucoup mieux que le FN qui s’effondre et que DLF qui a disparu faute de candidats dans 10 des 11 circonscriptions.

Source : UPR ().

0,77 % (286 voix) pour l'UPR aux États-Unis et au Cananda... Et ma voix est là-dedans... 

C'est sûr que c'est mieux que rien, mais quand même...

Pour plus de résultats, voir [ici] ().

Pour l'instant, l'UPR dépasse la barre des 1% dans deux circonscriptions : la 1ème des expatriés et la 3ème de Polynésie française. Reste à dépasser les 1% dans 48 des 563 autres pour avoir accès au financement public. C'est important !

En complément sur UPR :

En complément sur législatives 2017 :

     

Samedi 11 Février 2017 - News # 2252 

Dupont-Aignan soupçonne Macron de conflits d’intérêts et veut qu’il clarifie «ses financements». Voir [ici] ().


Lundi 26 Décembre 2016 - News # 1835 

Belgique : un fonctionnaire de l'OTAN retrouvé avec une balle dans la tête. Il traitait des dossiers liés au blanchiment d'argent et au financement du terrorisme. Voir [ici] ().


Mercredi 13 Août 2014 - News # 939 

Une femme pense avoir la solution contre les crises bancaires. Et Wall Street tremble... Voir [ici] (). Soyons clairs : les banques empruntent aux banques centrales au maximum à 1% et spéculent avec ces tombereaux de fric, majoritairement grâce aux produits dérivés de tous types qui ont atteint en 2014 la somme hallucinante de 2 millions de milliards de dollars ! Pour mémoire, le PNB mondial n'est que de 65.000 milliards de dollars. L'argent en sert pas à spéculer mais à être prêté aux particuliers et aux entreprises. La mesure de cette femme est donc excellente, et nécessiterait même d'être amplifiée : que les banques aient l'obligation d'augmenter d’au moins 50% leurs financements sous forme de fonds propres. La spéculation, l'argent facile, l'économie de casino, sont en train de ruiner le monde, et ont créée une économie parallèle grandement virtuelle et hypertrophiée qui menace l'économie réelle et l'ensemble des citoyens de la planète. Qu'on se le dise !


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .