Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : insolite - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : humour noir - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

43 News

Mercredi 12 Juin 2019 - News # 18079 

La médecine sociale de Cuba est menacée par le sordide impérialisme américain : Les médecins cubains fournissent des soins de santé à ceux qui en ont besoin mais les États Unis veulent empêcher cela. Voir [ici] ().

En complément sur Cuba :

En complément sur menace :

En complément sur impérialisme :

En complément sur médecine :

 

Mercredi 24 Avril 2019 - News # 16829 

La Russie appelle l'OTAN à cesser ses activités militaires près de ses frontières. Voir [ici] ().

Malheureusement, l'OTAN étant dirigé par des connards va-t'en-guerre impérialistes et fascistes, ce message n'aura aucun effet.

En complément sur l'OTAN :

En complément sur Russie :

     

Jeudi 28 Mars 2019 - News # 16103 

Pollution : Aux États-Unis, des centaines de villes, croulant sous leurs déchets, ne recyclent plus. Voir [ici] ().

Ah elle est belle l'Amérique.

Quel modèle pour le monde...

Un échec patent : destructeurs, pollueurs, dégénérés, impérialistes, fascistes, et tortionnaires. Quel exemple...

En complément sur pollution :

En complément sur déchet :

En complément sur pollution :

En complément sur recyclage :

 

Jeudi 28 Mars 2019 - News # 16098 

Michel Collon Midi avec Mohamed Hassan : Géostratégies américaines face à un monde qui change :

SYNOPSIS :

Après "La stratégie du chaos" et "Jihad made in USA", Michel Collon poursuit nos entretiens avec Mohamed Hassan. Grand voyageur et grand érudit, Mohamed Hassan nous expliquera les bouleversements de trois régions : Moyen-Orient, Corne de l’Afrique, Asie. Face à un impérialisme US en difficultés et donc prêt à toutes sortes d’actions surprenantes et dangereuses…

Source : Investig'Action.

Non évalué.

En complément sur Michel Collon :

En complément sur Mohamed Hassan :

En complément sur Géostratégie :

   

Mardi 26 Mars 2019 - News # 16013 

Venezuela : Le gouvernement vénézuélien dénonce une «attaque» après une nouvelle panne d’électricité. Voir [ici] ().

Ce pauvre pays va être martyrisé par les impérialistes américains et les élites compradors. Le pouvoir et les nuisances des nantis iniques.

En complément sur Venezuela :

       

Mardi 5 Mars 2019 - News # 15453 

Nikola Mirkovic : "Il faut supprimer l'OTAN !" - Le Zoom - TVL :

SYNOPSIS :

Il y a 20 ans, en plein cœur de l'Europe, l'OTAN bombardait la Serbie pendant 78 jours ! Nikola Mirkovic, expert des Balkans, revient sur les conséquences de ces frappes aériennes et réclame la disparition de l'OTAN qui déstabilise cette partie explosive du monde. Polémique et déterminant !

100% d'accord.

C'est une saloperie fasciste, le bras armé de l'impérialisme américain.

Des interventions pleines de bon sens de Nikola Mirkovic.

En revanche, Martial Bild a une vision complètement erronée, il a le mental complètement intoxiqué, et il est plus que décevant : il est minable sur ce coup-ci.

À voir !

En complément sur l'OTAN :

En complément sur Nikola Mirkovic :

En complément sur impérialisme :

   

Vendredi 22 Février 2019 - News # 15240 

Après le Venezuela, le Nicaragua ? Pour John Bolton, les jours du président Ortega «sont comptés». Voir [ici] ().

Ce type est tout sauf un démocrate.

Un fasciste et un impérialiste oui, mais un démocrate, non. Et je suis pas en train de parler de nom de partis aux États-Unis.

En plus, c'est un néocon... Tout est dit.

En complément sur John Bolton :

En complément sur Nicaragua :

En complément sur impérialisme :

   

Vendredi 15 Février 2019 - News # 15054 

John Bolton menace l’Inde, qu'il soupçonne de vouloir rompre le blocus pétrolier contre le Venezuela. Voir [ici] ().

Il menace l'Inde...

Mais pour qui se prend ce gros con ?

C'est une saloperie de fasciste impérialiste..

En complément sur John Bolton :

En complément sur Venezuela :

En complément sur menace :

   

Mardi 12 Février 2019 - News # 14975 

Russophobie : Vladimir Poutine est «déterminé à saper les démocraties», estime Mike Pompeo le chef de la diplomatie américaine. Voir [ici] ().

Mais quel gros con ce Mike Pompeo !

C'est ahurissant de voir de telles déclarations dans la bouche d'un prétendu diplomate, à fortiori chef de la diplomatie. 

La vérité, c'est que les États-Unis sont une menace pour les peuples et la démocratie.

Ils menacent tous les pays et les régimes qui ne se soumettent pas à leur diktat et à leurs intérêts de prédateurs impérialistes, le Venezuela en étant un exemple criant récent.

En complément sur russophobie :

En complément sur Mike Pompeo :

     

Lundi 4 Février 2019 - News # 14748 

Venezuela : Les États-Unis accentuent leur pression sur Nicolas Maduro et envisagent une intervention :

Une saloperie de fascistes, de pilleurs, et d'impérialistes, voilà la réalité des américains.

Ah elle belle la "démocratie" américaine. Un ramassis de connard iniques et malfaisants qui a volé tous les pouvoirs au peuple américains, voilà la réalité. Consternant.

Je trouve que plus le temps passe, plus les choses empirent, presque partout. Ça devient de plus en plus inquiétant.

Demain une dictature mondiale néolibérale impitoyable et inique ou la révolte des Nations. Et pour le moment, on est mal barré...

En complément sur Venezuela :

En complément sur Nicolas Maduro :

En complément sur États-Unis :

En complément sur pression :

 

Vendredi 1er Février 2019 - News # 14656 

Venezuela : Échec de la mobilisation de l'opposition.Voir [ici] ().

Une bonne nouvelle !

Et une preuve de plus qu'on nous a manipulé par de fausses images de foules immenses en faveur du fasciste vendu Juan Guaido aux impérialistes américains.

En complément sur Venezuela :

En complément sur Juan Guaido :

     

Mercredi 30 Janvier 2019 - News # 14595 

Venezuela : Nicolas Maduro : "Les impérialistes» attendront 2025 s'ils veulent une nouvelle élection présidentielle". Voir [ici] ().

En complément sur Venezuela :

En complément sur Nicolas Maduro :

En complément sur impérialisme :

   

Mardi 29 Janvier 2019 - News # 14566 

Romain Migus : Les richesses du Venezuela excitent les grandes puissances impérialistes :

Une excellente intervention d'un journaliste droit et honnête.

À voir !

En complément sur Venezuela :

En complément sur Romain Migus :

En complément sur impérialisme :

   

Mardi 29 Janvier 2019 - News # 14554 

Venezuela : les États-Unis annoncent des sanctions contre la compagnie pétrolière nationale PDVSA. Voir [ici] ().

Ça y est, le grand cirque impérialiste est repart de plus belle...

Les États-Unis sont devenus l'un des plaies de ce monde.

Ils passent leur temps à faire la guerre aux peuples, et aux États.

En complément sur Venezuela :

       

Jeudi 24 Janvier 2019 - News # 14488 

Putsch au Venezuela : Nicolas Maduro VS Donald Trump et l'impérialisme :

Je souscrit à 100% aux propos de cette vidéo.

Vive le Venezuela libre !

À bas l’impérialisme américain et les crypto-fascistes néolibéraux !

L'heure est GRAVE !!!

Une vidéo pertinente ! À voir !

En complément sur Venezuela :

En complément sur impérialisme :

En complément sur Nicolas Maduro :

   

Jeudi 10 Janvier 2019 - News # 14118 

L’ambassadeur des États-Unis en Allemagne réitère ses menaces contre Nord Stream 2. Voir [ici] ().

Enculé d'impérialiste, pour qui tu te prend fasciste ?

En complément sur impérialisme :

En complément sur menace :

     

Mercredi 9 Janvier 2019 - News # 14090 

Saloperie d'impérialisme américain : L’effroyable destruction à venir du « Bassin des Caraïbes » - Par Thierry Meyssan. Voir [ici] ().

En complément sur impérialisme :

En complément sur Thierry Meyssan :

     

Mercredi 28 Novembre 2018 - News # 13021 

Erdogan propose un moyen de se libérer des «chaînes de l'impérialisme» : ne plus utiliser le dollar. Voir [ici] ().

Voilà une excellente idée ! 

En complément sur Erdogan :

En complément sur dollar :

     

Mercredi 7 Novembre 2018 - News # 12484 

Impérialisme américain inique : La troïka de la tyrannie : le projet impérialiste en Amérique latine et ses imitateurs. Voir [ici] ().

En complément sur Impérialisme :

       

Jeudi 25 Octobre 2018 - News # 12130 

Le premier ministre Hongrois, Viktor Orban, dénonce les véléités impérialistes des européistes et des dirigeants de la smart-dictature de l'Union Européenne, à l'occasion des commémorations de la révolte hongrois de 1956 contre l'occupant soviétique :

Il est bien ce type : lucide et droit.

Ça nous manque en France, où notre pays est gangrené par le boboïsme, la pensée unique ambiante, l'immigrationnisme, le gauchisme, et le droit-de-l'hommisme.

Vive le populisme, la real-politique, et la démocratie réelle !

À mort l'Union Européenne !

En complément sur Viktor Orban :

En complément sur Hongrie :

En complément sur européisme :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur dictature :


Samedi 8 Septembre 2018 - News # 11026 

Venezuela : des responsables américains auraient évoqué un coup d'État avec des opposants à Nicolas Maduro. Voir [ici] ().

Rien d'étonnant à cela : les États-Unis passent leur temps depuis des décennies à fomenter des coups d'État, des révolutions de couleur, etc.

Ce ne sont pas des démocrates mais des fascistes impérialistes.

En complément sur Venezuela :

       

Dimanche 2 Septembre 2018 - News # 10881 

Économie et lutte contre l'impérialisme américain : L’Irak et l’Iran renoncent au dollar dans leurs échanges bilatéraux. Voir [ici] ().

En complément sur Irak :

En complément sur Iran :

En complément sur Dollar :

En complément sur économie :

 

Mercredi 29 Août 2018 - News # 10796 

Syrie : l'armée russe affirme que les Casques blancs ont livré des produits chimiques à des rebelles. Voir [ici] ().

Toujours eux...

Un faux nez de l'impérialisme américain ces Casques blancs.

En complément sur Syrie :

En complément sur Casques blancs :

     

Jeudi 16 Août 2018 - News # 10546 

Capitalisme : "L’Impérialisme aujourd’hui", une conférence de Bruno Guigue - Juillet 2018 :

SYNOPSIS :

Ancien haut fonctionnaire.
Auteur de cinq ouvrages et de nombreux articles traduits en huit langues, il enseigne la philosophie et les relations internationales.
Son dernier livre s’intitule « Chroniques de L’Impérialisme » publié aux éditions Delga.

Plein de choses vraiment intéressantes.

Passionnant.

À voir !

En complément sur impérialisme :

En complément sur capitalisme :

     

Mercredi 23 Mai 2018 - News # 8599 

 

Les États-Unis refusent de reconnaître les résultats des élections du Venezuela, nouvelles sanctions à venir. Voir [ici] ().

Mais pour qui ils se prennent ces connards d'américains ? Des fascistes ! Des impérialistes ! Des nuisibles pour toute la planète !

En complément sur Venezuela :

En complément sur États-Unis :

En complément sur sanction :

   

Samedi 19 Mai 2018 - News # 8509 

Le Venezuela sur la sellette de l'impérialisme : Le Canada interdit aux Vénézuéliens vivant sur son sol d’élire leur président. Voir [ici] ().

Quelle honte !

Justin Trudeau est un caniche crétin aux ordres des États-Unis.

J'ai honte d'être canadien.

En complément sur Canada :

En complément sur Venezuela :

En complément sur Justin Trudeau :

En complément sur impérialisme :

 

Vendredi 18 Mai 2018 - News # 8473 

Facebook s'associe à l'Atlantic Council pour «protéger des élections libres et justes dans le monde». Voir [ici] ().

Décidément Mark Zuckerberg est pathétique : il s'allie avec un ennemi de la démocratie, un think tank de l'OTAN.

L'Atlantic Council, garant d'élections justes et libres ? Et puis quoi encore ? La Mafia garante de pratiques commerciales justes ?

Soit ce type est un crétin (et il en a l'air), soit il a été menacé et il a peur.

Et puis, comment un think tank peut-il protéger et garantir des élections libres et justes dans le monde ? 

Ça traduit aussi bien, je trouve, la mentalité déplorable américaine : les mecs, ils s'arrogent le droit de contrôler les élections chez les autres. Ce sont des connards d'impérialistes. Mais pour qui ils se prennent ?

En complément sur Facebook :

En complément sur Mark Zuckerberg :

     

Lundi 14 Mai 2018 - News # 8409 

 

"Le « Coup de Maître » des États-Unis contre le Venezuela". Voir [ici] ().

Un article effrayant qui montre la vraie nature des États-Unis.

C'est effarant...

Il n'y a aucune limite à leurs opérations de sabordage et de coups d'État.

Les États-Unis sont le pays impérialiste le plus terroriste et le plus nuisible aux peuples et à l'Humanité de toute la planète.

À ne pas rater !

En complément sur Venezuela :

En complément sur États-Unis :

En complément sur effarant :

En complément sur impérialisme :

En complément sur effrayant :


Jeudi 10 Mai 2018 - News # 8334 

"Les guerres et le capitalisme ou la stratégie du chaos" par Michel Collon :

C'est pas vrai... : en moins de 2 heures, cette vidéo a déjà disparu...

Mais j'ai finalement réussi à vous en retrouver une version ! 

SYNOPSIS :

Conférence de Michel COLLON à Montpellier le 3 mai 2018 sur Le capitalisme et les guerres ou la stratégie du chaos.

Dans la guerre de l'information, les media -mensonges sur les faits réels entretiennent la peur de la guerre froide permettant la continuation des prédations des multinationales et la croissance de leurs profits.

Le collectif Investig'Actions lutte par des contre-informations sur la propagande et le bourrage de crânes notamment sur les guerres impérialistes au Moyen-Orient, la dernière guerre coloniale en Palestine et en général les relations Nord-Sud (www.investigaction.net ()).

Film réalisé par Serge Tostain. Mai 2018

Une alternance de choses soporifiques et intéressantes.

En complément sur Michel Collon :

En complément sur capitalisme :

En complément sur chaos :

En complément sur guerre :

 

Mercredi 9 Mai 2018 - News # 8301 

 

Les États-Unis donnent de 3 à 6 mois à Renault, PSA et aux autres entreprises françaises pour "sortir" d'Iran. Voir [ici] ().

Une preuve de plus que :

La suite des événements : les entreprises françaises partent (à moins que Macron s'y oppose : ça va être intéressant de voir ce qu'il va ordonner), et perdent les marchés de l'Iran, et c'est des entreprises américaines qui vont les récupérer.

En complément sur Iran :

En complément sur États-Unis :

     

Lundi 7 Mai 2018 - News # 8264 

 

Armes chimiques, géopolitique, et manoeuvres malsaines : La France propose de changer les statuts de l’OIAC. Voir [ici] ().

Franchement, c'est grave !

La France n'est plus la France, mais un bras armé et diplomatique supplémentaire des États-Unis, au service de l'impérialisme, du chaos, et de l'iniquité.

En complément sur OIAC :

En complément sur chimique :

En complément sur géopolitique :

En complément sur impérialisme :

En complément sur iniquité :


Lundi 7 Mai 2018 - News # 8261 

Libye : Saïf al-Islam Kadhafi :

Il a 100% raison.

Kadhafi voulait créer un dinar-or pour toute l'Afrique. Exit le dollar et toutes les monnaies de singe qui ne valent rien : il aurait fallu payer les ressources avec de l'or... Situation intolérable pour les impérialistes et les capitalistes qui ne vivent que de la fausse monnaie et de la prédation.

Quelle honte, quand j'y pense, que cette opération inique en Libye menée par le nabot-traître Sarkozy, et appuyé par le philosophe de mes deux BHL. Terrible... Ces deux connards ont du sang sur les mains, et pas qu'un peu.

En complément sur Libye :

En complément sur Kadhafi :

     

Mercredi 21 Juin 2017 - News # 4857 


La thérapie de choc

du Premier ministre Narendra Modi

contre la population indienne :

 

C’est passé plutôt inaperçu ici mais, voici quelques mois, l’Inde a été confrontée à une thérapie de choc qui a provoqué bien des souffrances parmi la population indienne.  

En 2014, l’Inde connaissait un véritable tremblement de terre politique. Au cours des dix années précédentes, le parti du Congrès national indien (le parti de Gandhi et Nehru, premier Premier ministre indien) avait dirigé le pays en compagnie de quelques autres partis du centre et du centre gauche. Il avait mené une politique néolibérale et fait prospérer la corruption. Mais il était alors apparu que ministres et lobbyistes avaient conclu des arrangements téléphoniques et que 24 milliards d’euros avaient été détournés lors de l’octroi des licences 2G aux entreprises de télécommunication. Partout, des gens étaient descendus dans la rue contre cette corruption. 

Un séisme politique

Lors des élections de 2014, le parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party (BJP, voir encadré) de Narendra Modi tirait profit de la colère du peuple. Modi parvenait à reléguer l’extrémisme religieux de son parti à l’arrière-plan et à faire passer à l’avant-plan sa « lutte contre la corruption ». Il révélait que les grandes entreprises ne payaient pas une roupie d’impôt sur leurs milliards de bénéfices et qu’elles transféraient ces mêmes bénéfices vers des banques suisses. Il promettait au peuple de récupérer tout cet argent noir. 

Le BJP obtenait bien vite une majorité au Parlement. Il formait un nouveau gouvernement, avec Modi comme Premier ministre. D’emblée, ce gouvernement faisait repasser au premier plan un nationalisme fortement teinté de religion. Ceux qui exprimaient des critiques contre les idées conservatrices hindoues ou se déclaraient athées se faisaient agresser, voire tuer par les milices du BJP. La répression des minorités linguistiques et religieuses devenait un point important de l’agenda du gouvernement. Désormais, on voyait très clairement ce que le parti voulait : se débarrasser du cœur de l’Inde, à savoir « l’unité dans la diversité ».

200 milliards d’euros disparaissent en une seule nuit

Fin 2016, le gouvernement annonçait qu’il voulait retirer de la circulation les plus grosses coupures indiennes (de 500 et de 1 000 roupies, respectivement 7 et 14 euros), prétendument dans le cadre de la lutte contre l’argent noir et la fausse monnaie. Les économistes appellent ce genre d’opération une démonétisation. Modi décidait d’appliquer une thérapie de choc.

La population disposait de quinze jours pour échanger ces coupures contre de nouveaux billets de banque de la même valeur. En outre, elle ne pouvait changer en nouveaux billets que pour 5 000 roupies en argent comptant. Le surplus devait être versé sur un compte. Les personnes qui rentraient plus de 250 000 roupies devaient venir expliquer d’où leur venaient de si gros montants. Modi et son gouvernement présentaient cette mesure comme révolutionnaire, mais quel impact a-t-elle eu sur la population ?

Celle-ci en avait ressenti les conséquences immédiatement, le jour même du lancement de la démonétisation. Les billets de banques de 500 et 1000 roupies représentent 86 % du total des devises du pays. En une nuit, 200 milliards d’euros en billets de banque ont perdu toute leur valeur. L’opération s’est déroulée sans la moindre efficacité car le gouvernement de Modi n’était pas prêt à les remplacer par de nouveaux billets de banque. Et ce, alors que l’économie indienne s’appuie sur de l’argent comptant. 88 % des habitants des zones rurales n’ont même pas de compte en banque. 2 ou 3 % à peine de la population indienne utilise des cartes de crédit ou des cartes de débit. De données de la Banque centrale indienne des réserves, il s’avère que 8 % seulement de toutes les transactions financières en Inde se déroulent via des cartes de banque électroniques. Pour 92 % des transactions, on utilise donc toujours de l’argent liquide. Dans une telle économie, si tout l’argent devient illégal en une seule nuit, cela provoque un choc colossal. 

Une guerre économique contre la population indienne 

Les petites et moyennes entreprises ont vu leur chiffre d’affaires se réduire de 50 %, leur main-d’œuvre de 35 %. Les grands fabricants ont noté, eux, une perte de chiffre d’affaires de 20 % et de leur emploi de 5 %. Les premières victimes ont été les travailleurs agricoles et les villageois, les ouvriers d’usine, les petits paysans, les petits commerçants, etc.

Le rapport de l’AIMO (organisation des PME indiennes) a estimé qu’à la fin de l’année comptable 2017, le chiffres d’affaires aura régressé de 55 % et l’emploi de 60 %. Cela va modifier complètement la vie des 250 millions de travailleurs agricoles et de paysans pauvres, des 45 millions de travailleurs de la construction, des 2 millions d’ouvriers des plantations et des 32 millions de travailleurs des secteurs non organisés. Et les gens qui possédaient des cartes de crédit n’ont pu utiliser les distributeurs automatiques car ceux-ci n’étaient pas encore pourvus des nouveaux billets.

Il y a donc eu des files interminables devant les banques. Mais celles-ci n’avaient pas reçu suffisamment d’argent du gouvernement. Au point que des gens ont fini par mourir de faim, car leur argent péniblement gagné était devenu sans valeur. Bien des gens sont morts alors qu’ils faisaient la file – parfois depuis plusieurs jours – devant les banques. Il est devenu très clair aux yeux de la majorité de la population que Modi se moquait d’elle. De plus, le gouvernement ne s’est jamais excusé pour tous ces décès.  

Pas de lutte contre la corruption

Il a continué à défendre ses mesures de choc et sa répression en les qualifiant de « particulièrement efficaces ». Mais c’est inexact. Plusieurs enquêtes avaient prouvé que l’argent noir provenait en premier lieu des activités frauduleuses des grandes entreprises. Plus de 80 % de l’argent illégal qui sort de l’Inde provient de ces activités frauduleuses. Il s’agit dans ce cas de sous-déclaration de volumes de production et de sur-déclaration de coûts du travail et autres afin de renseigner moins de profit et de payer ainsi moins d’impôts. De cette façon, l’argent noir s’accumule. A cela s’ajoutent les énormes fuites de capitaux vers l’étranger. 

La façon la plus récurrente de faire sortir de l’argent du pays consiste à sous-facturer les exportations et à sur-facturer les importations. Mais ni le gouvernement Modi ni les précédents gouvernements fédéraux n’ont jamais entrepris la moindre action contre les grands délinquants du monde des affaires.

Modi avait promis de récupérer tout l’argent noir. Mais rien n’a été fait. La quasi-totalité des billets de banque déclarés sans valeur ont été rapportés aux banques. Ceci prouve que la majorité de l’argent noir n’avait pas abouti dans les mains des travailleurs et certainement pas en argent comptant. 

La véritable raison de cette guerre économique contre le peuple 

De très nombreuses entreprises cotées en bourse ont contracté d’énormes prêts auprès des banques indiennes, pour quelque 160 milliards d’euros. Au lieu de forcer les grandes entreprises à rembourser l’argent emprunté, le gouvernement a suivi une autre voie. La démonétisation avait donc pour but de sauver les banques d’une faillite provoquée par leurs prêts irresponsables aux entreprises. 

L’État pille l’argent des pauvres pour le céder aux riches. En rendant les billets de banque sans valeur, les autorités ont forcé les gens à verser leur argent liquide aux banques. C’est une sorte de prêt non officiel (un « bail-out », autrement dit un renflouement) aux banques mais, par ailleurs, le gouvernement n’a pas l’intention de forcer les grandes entreprises à rembourser leurs emprunts. 

De plus, le gouvernement a contribué à ce que le marché indien passe de façon abrupte d’une économie scripturale à une économie digitale, estimée à quelque 500 milliards d’euros en 2020. C’est un marché gigantesque pour des entreprises comme Visa, Mastercard ainsi que pour bien d’autres institutions financières internationales.

Pour tout achat ou utilisation de la carte, les deux entreprises américaines Visa et Mastercard perçoivent des frais de transaction de 2 à 3 %. Des milliards sont transférés de la sorte de la population indienne vers les actions aux Etats-Unis. Le gouvernement indien avait créé un lien de collaboration en ce sens, appelé Better Than Cash, avec USAID, Visa, Mastercard, Citi, etc.

En juillet-septembre 2015, USAID (United States Agency for International Development, agence du gouvernement américain pour le « développement ») avait mené une enquête en Inde pour examiner jusqu’où l’on pouvait accroître le recours aux paiements digitaux, surtout parmi les consommateurs à bas revenu. S’agissait-il déjà des préparatifs de la démonétisation ? La démonétisation est un exemple classique du mariage entre le néolibéralisme et l’autoritarisme. Via cette thérapie de choc qui l’a plongée dans un chaos complet tout en valant bien des souffrances à ses millions de pauvres, l’Inde a montré au monde qu’elle se muait en toute jeune alliée de l’impérialisme américain.  

Le Bharatiya Janata Party

Le Bharatiya Janata Party n’est pas vraiment tolérant sur le plan religieux. Il a des liens historiques avec le groupe paramilitaire d’extrême droite Rashtriya Swayamsevak (RSS). Nathuram Godse, l’assassin du Mahatma Gandhi, était membre de ce RSS. Bien que le RSS le nie, son frère Gopal Godse, co-suspect dans l’assassinat, écrit dans sa biographie qu’ils faisaient tous deux partie de ce groupe. 

Le BJP a joué un rôle important dans la destruction de Babri Masjid, un lieu saint des musulmans, d’une grande importance historique. Le parti avait annoncé qu’il allait construire au même endroit un temple au dieu hindou Ram. Cette destruction est considérée comme la principale raison de toutes les tensions religieuses. 

Le BJP a choisi le très controversé Narendra Modi comme dirigeant des élections de 2014. Quand les groupes terroristes hindous de droite ont assassiné des milliers de musulmans et en ont chassé des centaines de milliers de leur lieu de naissance à Gujarat, Narendra Modi était le Premier ministre de cette province. Et il plane sur sa personne de sérieuses présomptions d’abus de pouvoir et d’aide reçue de la part de groupes terroristes.

Source : Solidaire.org ().


Ou comment un seul homme, un véritable enculé, a ruiné tout un peuple...

Il pillé des millions de pauvres au profit de banques, de multinationales, et d'intérêts étrangers comme VISA.

Ahurissant...

Le prototype du politicien traître dans toute sa "splendeur".

Un sale con à pendre haut et court en place publique.

Un article à lire absolument dans son intégralité !

En complément sur Inde :

En complément sur ruine :

En complément sur faillite :

En complément sur trahison :

En complément sur traître :


Dimanche 28 Mai 2017 - News # 4365 

Crise au Venezuela : l'universitaire spécialiste de l'Amérique Latine Jean Ortiz déclare que "l'opposition veut créer le chaos pour justifier une intervention" :

La "droite" vénézuélienne est une saloperie vendue aux américains et à son impérialisme, et il faut savoir qu'ils feront tout, même les pires saloperies, pour reprendre le pouvoir dans ce pays. Tout cela est navrant...

Il faut comprendre une fois pour toutes que ces gens sont des fascistes et des antidémocrates. Ils veulent le pouvoir. Ils veulent les richesses, et le peuple et la démocratie ils n'en n'ont rien à foutre.

En complément sur Venezuela :

En complément sur Chavez :

     

Samedi 27 Mai 2017 - News # 4348 

Zbigniew Brzezinski, conseiller à la sécurité nationale des USA pendant la guerre froide, est décédé. Voir [ici] ().

Une verrue de l'impérialisme américain vient de disparaître.

Ah, la journée commence bien !

En complément sur Zbigniew Brzezinski :

       

Mercredi 17 Mai 2017 - News # 4159 

Amérique du Sud : "Vers un « printemps latino » ?" par Thierry Meyssan. Voir [ici] ().

SYNOPSIS :

L’inquiétude grandit en Amérique latine : les États-Unis et le Royaume-Uni y préparent un « printemps », sur le modèle des « printemps arabes ». Bien sûr, il ne s’agira pas cette fois-ci de répandre la guerre en divisant les populations sur une ligne religieuse - les Latinos sont presque tous chrétiens -, mais d’utiliser des éléments d’identités locales. L’objectif serait pourtant le même : non pas remplacer des gouvernements par d’autres, mais détruire les États pour éradiquer toute possibilité de résistance à l’impérialisme.

Source : Voltaire.net


Un projet machiavélique, bien dans les usages des États-Unis malheureusement...

En complément sur Thierry Meyssan :


Mercredi 10 Mai 2017 - News # 4005 

BHL, le pseudo philosophe de mes fesses milliardaire a été entartré en Serbie le Mai 2017 :

En pleine intervention à un festival de film documentaire à Belgrade, le philosophe et cinéaste français Bernard-Henri Lévy a été attaqué... à coups de tarte à la crème.

L'atmosphère intellectuelle au festival du film Beldocs, après la présentation du film « Peshmerga », réalisé par Bernard-Henri Lévy, a été brusquement perturbée par une jeune fille qui a attaqué le réalisateur en lui jetant une tarte au visage. Entre-temps, de jeunes militants de gauche criaient « Assassin, quitte Belgrade » et « Ce salaud a soutenu les bombardements de la Yougoslavie huit ans avant l'intervention de l'Otan ».

Un des jeunes gens arborait une pancarte où on pouvait lire « Lévy soutient les meurtres impérialistes ».

À ce moment, Bernard-Henri Lévy, personnage influent sur la scène internationale, était en train de parler de son œuvre devant le public qui venait de visionner son film. Néanmoins, la crème sur le cou n'a pas empêché le discours du cinéaste entartré, passionné par sa création.

« Je suis fier de défendre devant vous les valeurs de l'antifascisme en Europe », a poursuivi Bernard-Henri Lévy, sans gêne, à la suite de l'incident qu'il a qualifié de « fasciste ».

Son documentaire, sorti en 2016, décrit la résistance des combattants Peshmerga à la frontière irakienne.

Le public a fait sortir les assaillants, membres du parti Alliance de la jeunesse communiste de Yougoslavie, qui criaient de leur côté « Qui êtes-vous pour préconiser les valeurs culturelles à Belgrade ? » à l'assistance. Un des hommes a été interpellé.

Source : Sputnik.

En complément sur BHL :

       

Samedi 25 Février 2017 - News # 2403 

Comment Google a volontairement aidé à renverser le régime d’El-Assad. Voir [ici] (). Après toutes les forfaitures de Google, on peut objectivement dire que c'est un outil au service de l'impérialisme américain et de leurs services secrets. On ne peut plus du tout leur faire confiance. S'il ne suffisait que d'un seul fait, vraiment démentiel, c'est cette histoire décrite dans mon commentaire de cette  [vidéo] (). Quand on réfléchit à ce qui s'est passé avec les Google cars, les implications sont énormes, et révèlent dans toute leurs "splendeurs" les compromissions serviles et totales de Google avec l'État profond américain.


Mardi 5 Avril 2016 - News # 1326 

Les États-Unis accélèrent leur encerclement militaire de la Chine. Voir [ici] (). Logique typique d'une puissance impérialiste...


Lundi 7 Mars 2016 - News # 1311 

Décidément, les américains vont véritablement de sales cons : ils sont en train de construire deux bases aériennes dans des zones kurdes de Syrie. Voir [ici] (). Franchement, qu'est-ce les américains foutent en Syrie ? Ce n'est pas chez eux. Qu'ils en prennent conscience ces sales cons impérialistes.
1) Il violent le droit international car il n'ont aucun mandat de l'ONU pour entrer en Syrie.
2) Ils n'ont pas été appelé par le gouvernement Syrien, donc ils n'ont absolument aucune légitimité pour pénétrer sur le territoire d'un État souverain.
3) Qu'est-ce que les américains diraient si la Syrie ou la Russie venaient construire des bases aériennes aux États-Unis ???
Poutine s'est fait avoir une fois de plus (comme avec l'affaire de la Libye où il a cru les américains et n'a pas mis son veto à L'ONU contre l'intervention des américains qui ont prétendu juste faire une zone d'exclusion aérienne alors que le but était de détruire Kadhafi et son régime gênant parce-qu'inféodé et volant créer un dinar-or pour toute l'Afrique, véritable claque au dollar) par ces langues de vipères (qui font le contraire de ce qu'ils disent, et qui ne cessent de violer le droit international : "Avec démenti américain" dit l'article...) : il n'aurait jamais accepter un cesser le feu en Syrie, et foutre Daesh et les États-Unis hors de ce pays.


Jeudi 11 Septembre 2014 - News # 963 

Thierry Meyssan : "Treize ans après le 11-Septembre, l’aveuglement persiste". Thierry Meyssan fut le premier à démontrer l’impossibilité de la version officielle des attentats du 11 Septembre et à en conclure à une modification profonde de la nature et de la politique du régime états-unien. Alors que la plupart de ses lecteurs continuent à se passionner pour cette journée, il a poursuivi son chemin et s’est engagé contre l’impérialisme au Liban, en Libye, et aujourd’hui en Syrie. Il revient ici sur cette folle journée. Voir [ici] (). Pour des vidéos de Thierry Meyssan, cliquez [ici] (). Pour des vidéos sur les attentats du 11 Septembre 2001, cliquez [là] ().


Mardi 2 Juillet 2013 - News # 547 

Impérialisme : "Ce que l'on sait, ce que l'on peut croire !", un magnifique article synthétique d'Alain Benajam, le Président de Réseau Voltaire France. Voir [ici] ().


Mardi 5 Mars 2013 - News # 427 

Hugo Chavez est décédé. Décidément, 2013 s'annonce comme une très mauvaise année, et ce n'est que le début... Que va devenir le Venezuela ? Il est bien évident que les forces impérialistes et néolibérales vont saisir cette occasion pour foutre le bordel dans ce pays, et tenter d'en reprendre le contrôle. Une nouvelle page décisive dans l'histoire de ce pays s'ouvre, et ce qui va s'y passer va avoir un impact sur toute l'Amérique du Sud , et même, dans une moindre mesure, sur le monde. Affaire à suivre.


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .