Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

18 News

Samedi 24 Août 2019 - News # 19751 

Arnaques, escroqueries, travail au noir : la France qui fraude :

SYNOPSIS :

Depuis la crise économique de 2008, la fraude explose en France : travail au noir, arnaques aux allocations familiales, mais aussi à la TVA et escroqueries à la sécurité sociale…

Partout, les magouilleurs rivalisent d’ingéniosité pour abuser les organismes de contrôle. Le manque à gagner pour l’État atteindrait 60 milliards d’euros par an. Qui sont ces fraudeurs ? Comment trichent-ils ? Et quels sont les moyens d’enrayer cette délinquance à grande échelle ? Nous avons suivi une opération exceptionnelle de lutte contre le travail au noir menée par 200 policiers et gendarmes dans toute la France. Leur cible ? Un groupe de restauration qui employait des cuisiniers asiatiques clandestins. Une fraude à l’Urssaf et au fisc estimée à 3 millions d’euros.À Paris, il n’y a que dix inspecteurs de l’Urssaf pour contrôler 350 000 entreprises. Un travail de titan ! De plus en plus d’entrepreneurs malhonnêtes cassent les prix en ne déclarant pas leurs employés, notamment dans le BTP et la sécurité. Chaque année en France, le travail au noir représente un manque à gagner de 15 milliards d’euros. Les caisses d’allocations familiales ne sont pas épargnées par les fraudeurs : 800 millions d’euros s’évaporent ainsi chaque année. Nous avons remonté la filière d’une fraude organisée dans un hôtel du Val d’Oise qui servirait de résidence fictive à des personnes vivant à l’étranger pour qu’ils continuent à toucher des allocations. La fraude gangrène aussi la Sécurité Sociale, qui se retrouve amputée de 3 milliards d’euros chaque année. Les faux actes médicaux facturés à l’assurance maladie par des professionnels de santé explosent. Exemple avec cette infirmière du Sud de la France, qui a déclaré 300 000 euros d’actes fictifs en 2 ans ! Nous avons suivi les policiers de la BRDA, brigade de répression de la délinquance astucieuse, créée à Paris il y a 3 ans pour lutter contre ce fléau.Enfin, nous avons enquêté sur un filon méconnu : la fraude à la TVA. Un manque à gagner de 15 milliards d’euros par an pour les finances publiques. Parfums, matériel informatique, téléphones mobiles, mais aussi voitures d’occasion… des petits malins achètent ces produits hors taxe à l’étranger pour les revendre en France sans payer la TVA,

Ces infirmières et professionnels de santé qui surfacturent et qui font de fausses facturations doivent être interdits d'exercer. Il y a suffisamment de gens honnêtes pour se passer de ces quelques centaines de connards malfaisants. Le laxisme toujours et encore.

10 contrôleurs URSSAF pour contrôler 350.000 entreprises... : c'est à ce genre de fait que l'on comprend qu'il y a une volonté politique de favoriser la fraude. Et cela, parce-que certaines entreprises ont y ont intérêt.

Quand aux patrons qui emploient des gens au noir, on devrait fermer leur entreprise. Cela assainirait le marché, et préserverait les entreprises honnêtes. Le laxisme toujours et encore.

Un documentaire tout à fait édifiant.

À voir !

En complément sur fraude :

En complément sur travail au noir :

En complément sur escroquerie :

   

Samedi 4 Mai 2019 - News # 17105 

Gaspillage d'argent public : Ces milliards soustraits aux Français pour les peuples étrangers via l’Agence Française de Développement (AFD). Voir [ici] ().

Ce sont des sommes folles ! 

Alors même que nos infirmières, nos hôpitaux, etc. manquent cruellement d'argent ! 

Traîtres de politiciens, vous êtes en plus des criminels !

En complément sur gaspillage d'argent :

       

Lundi 14 Janvier 2019 - News # 14251 

Armement : l’exécutif casse sa tirelire pour de nouveaux avions Rafale F4. Voir [ici] ().

Pour le peuple, les infirmières, etc., il n'y a pas d'argent mais pour la guerre oui. 

Et pourtant je suis un fan du Rafale...

En complément sur avion :

En complément sur Rafale :

     

Lundi 17 Décembre 2018 - News # 13605 

Les infirmières gilets jaunes à Macron : « Viens t’allonger dans un lit d’hôpital et vois ce que c’est ! » :

Les gens sont à bout.

C'est honteux d'aussi maltraiter des gens qui travaillent autant, et qui sont si essentiels à la société.

Pendant ce temps des gros pleins de soupe se gavent dans nos institutions (le Sénat par exemple), ou en fraudant le fisc, ou en faisant de l'évasion fiscale, etc.

Si la démocratie authentique était en vigueur, chacun payerait sa part, et alors tous seraient rémunérés dignement pour vivre confortablement.

À mort le capitalisme et la fausse démocratie du système représentatif, non représentatif en réalité !

En complément sur infirmière :

En complément sur gilet jaune :

     

Mardi 20 Novembre 2018 - News # 12795 

Contre le «mépris» et la réforme de la santé, les infirmières descendent dans la rue. Voir [ici] ().

Les gens sont à bout.

Le système doit se réformer, notamment récupérer des 320 milliards d'évasion et de fraude fiscales et les donner au peuple, sinon ce sera la révolution.

On pourrait même abolir l'impôt sur le revenu (pas pour les riches, et les très riches), et même supprimer toutes les taxes sur les carburants, et il resterait de l'argent, c'est dire...

En complément sur mépris :

En complément sur infirmières :

     

Lundi 12 Novembre 2018 - News # 12583 

Privilèges exorbitants : le scandale éhonté de l'abus des rémunérations démentes des fonctionnaires de l'Assemblée nationale :

SYNOPSIS :

Comment expliquer qu'un fonctionnaire de l'Assemblée nationale démarre à plus de 6000 euros net par mois.
Savez-vous combien gagne une infirmière, un gendarme, un professeur des écoles ?

Notre ancien coordinateur Paul Jossé était ce matin chez Bourdin Direct suite à sa note explosive pour IREF.

Hallucinant !

L'injustice au sein de l'État !

Et financé par nos impôts !

Inique !

À voir absolument !

En complément sur scandale :

En complément sur éhonté :

En complément sur Assemblée Nationale :

En complément sur éhonté :

En complément sur abus :


Jeudi 1er Novembre 2018 - News # 12338 

Les aides que vous verse votre CE (Comité d'Entreprise) pourraient bientôt être taxées. Voir [ici] ().

Plus aucune limite au racket.

Bientôt,. il faudra payer pour pisser et respirer.

Ce genre de mesure montre que le système est complètement aux abois. C'est un signal faible montrant que nos traîtres de politiciens ne savent plus quoi faire...

Des traîtres, des nuls, des incompétents.

Moi, je sais ce qu'il faut faire :

Avouez : j'ai plein de bonnes idées. Alors comment ce fait-il que les milliers de politiciens en poste ne font rien que de nous taxer, et de nous appauvrir ?!! Réponse : parce-que ce sont des traîtres et des lâches.

En complément sur taxes :

En complément sur impôts :

     

Mercredi 17 Octobre 2018 - News # 11962 

 Pour en finir avec les tromperies et la propagande 
 des chercheurs en IA (Intelligence Artificielle), des transhumanistes,
 ou autres scientifiques et intellectuels allumés, 
 fascinés par le scientisme et la technologie. 

 

Pourquoi une machine de réseaux de neurones, et par extension toute machine, ne pourra jamais engendrer une conscience, un être, une séité (un "Je suis" autoconscient, c'est-à-dire un être conscient de lui-même), doté de libre-arbitre.

 

Suite à la parution sur YouTube d'une vidéo sur l'intelligence artificielle évoquant soit-disant l'émergence d'une "conscience artificielle", j'ai posté une série de commentaires, très disjoints et éclatés, que je synthétise clairement ici en un seul article, et qui démontre de manière définitive que :

JAMAIS une conscience n'émergera d'une machine, aussi compliquée soit-elle.

 

Introduction à la démonstration :

Prenons un bout de métal, un bloc d'acier par exemple. Ce métal est inerte. Il n'y a aucune conscience dedans. À partir de ce métal, construisons un neurone mécanique, c'est-à-dire un petit dispositif avec de petits engrenages, des pièces mobiles, etc., qui reproduisent exactement le fonctionnement d'un neurone conceptuel (ayant les mêmes caractéristiques qu'un neurone informatique calqué sur ceux du cerveau).

Peut-être, pour une personne ordinaire, cela paraîtra compliqué à réaliser, mais pas pour un expert en mécanique ou un expert en haute-horlogerie par exemple (il y a des merveilles dans le domaine des montres mécaniques dites "à complications").
Ça y est : le neurone est construit et il marche parfaitement.
Aucune conscience : c'est mécanique à 100%. C'est du métal, des petits engrenages, des roues, etc.

Et bien croire qu'en assemblant 1.000, 10.000, 100.000, ou un million, de ces petits mécanismes de métal inconscient, de la conscience va jaillir, je dois dire qu'il faut être sacrément optimiste, pour ne pas dire quelqu'un à la conscience endormie.

Et le fait de construire le même système grâce à un ordinateur et à un logiciel, aussi complexe soit-il, ne change pas la donne et la conclusion : ça restera une machine, certes électronique au lieu d'être mécanique, mais TOUT AUSSI INCONSCIENTE. Des engrenages électroniques, si vous voulez.

 

Reformulation par une démonstration plus rigoureuse :

C'est une "démonstration par l'absurde grâce à une expérience de pensée", une méthode de démonstration très usitée en science physique.

Hypothèse : on peut parvenir à faire émerger une conscience (un être, une séité (un "Je suis" autoconscient)) à partir d'un réseau de neurones.

1) On fabrique un dispositif entièrement mécanique (métal, engrenages, roues, poulies, etc.) ayant les propriétés d'un neurone.
2) On interconnecte ensuite des milliers, voire des millions, de ces neurones mécaniques pour former un grand réseau multicouches usuel de neurones.
3) On a donc au final devant nous une très grosse machine de métal, constituée d'un très grand nombre d'engrenages, de poulies, etc.

Est-ce qu'une conscience va jaillir de ce très gros fatras de métal ? La réponse est évidement NON, c'est totalement absurde, car c'est un calcul mécanique et obligé : aucune conscience, aucune séité libre et autoconsciente, n'apparaîtra jamais d'un monceau de ferraille qui réalise mécaniquement un calcul obligé déterministe.

Donc, nous arrivons à une conclusion qui est contradictoire avec l'hypothèse. Cela signifie donc que l'hypothèse de départ est fausse, et donc que c'est ici
son opposée qui est vraie, à savoir :

Conclusion #1 : On NE PEUT PAS parvenir à faire émerger une conscience (un être, une séité (un "Je suis" autoconscient)) à partir d'un réseau de neurones.

C'est clair, c'est net, c'est définitif, et ce raisonnement ne souffre aucune discussion.

Exit donc la possibilité d'une machine constituée de neurones, faisant jaillir un être conscient de lui-même, et doué d'un libre-arbitre.

 

Complément pour les informaticiens :

Cette problématique est exactement la même que celle de la génération algorithmique de nombres aléatoires : il est radicalement impossible de générer une suite de nombres réellement aléatoires, imprévisible comme la conscience, à partir d'un algorithme, un procédé déterministe à 100% : c'est une fonction ! : y = f(x).

Certes, on dispose quand même dans la plupart des langages informatiques de fonctions générant des nombres pseudo-aléatoires (comme la fonction mt_rand() en PHP par exemple), mais en aucun cas ces fonctions ne peuvent générer des suites de nombres véritablement aléatoires passant avec succès les tests statistiques de distribution aléatoire, et pour cause : les suites générées sont reproductibles, car il suffit que connaître la valeur des graines utilisées par la fonction (ou seeds en anglais), au moment où elle a été appelée, pour reproduire exactement la même suite de nombres. Rien donc d'aléatoire dans cette génération de nombres !

C'est tellement vrai que tous les experts en cryptographie un peu sérieux vous diront qu'il ne faut surtout pas utiliser les fonctions aléatoires algorithmiques proposées par les langages informatiques pour chiffrer un message avec une clé aléatoire, mais seulement des dispositifs non algorithmiques, qui ne sont donc pas des fonctions, utilisant des procédés physiques, hardware, comme le bruit thermique, l'effet photoélectrique, ou la radioactivité, qui seuls sont fiables statistiquement, car capables de délivrer des suites aléatoires absolument non reproductibles et imprévisibles.

Même les gouvernements imposent des règles strictes d'utilisation de dispositifs physiques pour les jeux de hasard (le Loto par exemple, dont le tirage s'effectue grâce à une sphère transparente qu'on remplit de boules, et non via un ordinateur), c'est dire combien les séries de nombres aléatoires déterminées par le procédé y = f(x) sont prohibées, parce-que précisément non aléatoires et prévisibles, mécaniques.

Conclusion :

y = f(x) => y est 100% déterministe, mécanique et obligé.

 

Compléments pour les fonctionnalistes en philosophie de l'esprit :

Il est totalement ridicule de croire que y = f(x) va devenir conscient, et ce, même si y a des composantes multiples (comme une matrice par exemple), x également, et même si f a aussi des réglages multiples initiaux r(i).

Il est aussi absurde de croire que y serait un être conscient, que de croire que d'une machine de métal, d'une machine électronique, ou de toute autre machine composée de matériaux divers, il va émerger mécaniquement un y qui soit une séité, un "Je suis", une conscience.
C'est aussi absurde, et je prend volontairement un exemple fort pour marquer les esprits, que de croire comme certains fonctionnalistes le font, qu'à partir d'une poubelle de rue en plastique, dont on a réarrangé ses molécules de plastique d'une manière spéciale qui réponde à certaines conditions qui programment et assument une fonction f bien précise, aussi compliquée soit-elle, un "Je suis" va jaillir. C'est un non-sens.

y est juste le résultat mécanique et obligé d'un calcul mécanique et obligé : tout est entièrement mécanique et obligé, et donc, n'ayant rien à voir avec une séité, avec un "Je suis" ayant un libre-arbitre et une autoconscience. C'est totalement contradictoire.

Si y est mécanique et obligé, alors y ne peut être libre de choisir quoi que ce soit. Point final.


Une autre démonstration prouvant pourquoi complexifier f n'engendrera JAMAIS un être conscient :

Étudions la question grâce à la petite expérience suivante : nous avons une fonction f qui est composée d'un système la calculant grâce à n=2 engrenages, ou neurones mécaniques si vous préférez. On a alors :

Si on rajoute UN engrenage ou UN neurone, alors on a une nouvelle fonction f mais au rang n+1 cette fois (donc de rang 3 à partir de notre exemple précédent).

Est-ce que f au rang n+1 est devenue consciente, non mécanique, et non déterminée ? Non : f au rang n+1 est aussi mécanique et déterminée que f l'était au rang n...

J'espère que vous voyez où je veux en venir... ^^

Par un raisonnement par récurrence, je viens de prouver que quel que soit n, f sera TOUJOURS INCONSCIENTE, MÉCANIQUE, ET DÉTERMINÉE !

Rajouter un engrenage ou un neurone, ou bien n engrenages ou n neurones, NE CHANGE RIEN du point de vue de la mécanicité, de l'inconscience, et du déterminisme fonctionnel absolu, de la machine.

 

Jusqu'au bout du bout de la mécanicité et du déterminisme fonctionnel :

y est mécanique et obligé, 100% déterministe, on l'a vu.

x lui est inconscient : c'est juste une donnée ou un ensemble de données, d'informations, sans conscience donc lui aussi.

Mais il en est de même aussi pour f : f est en effet un algorithme, quelque chose de 100% mécanique, une procédure obligée, et donc 100% déterministe. Aucune conscience non plus donc dans f : ce sont des "engrenages" qui procèdent inconsciemment aux calculs inconscients déterminés et déterministes, de manière obligée.

Au final, nous avons une séquence de mécanicité absolue : TOUT EST MÉCANIQUE, TOUT EST INCONSCIENT, TOUT EST DÉTERMINISTE :

y = f(x) est un déterminisme absolu dont chaque élément x, f, et y sont inertes, ne sont pas des êtres, et sans conscience aucune.

Dans ces conditions, comment prétendre encore qu'une machine, aussi complexe soit-elle, qui est la matérialisation de y = f(x), peut-elle être, de quelque manière que ce soit, une conscience, un "Je suis", une séité, un être autoconscient ? Impossible ! Ou alors il faut être aveugle et/ou fou !

 

Fonctionnalistes, scientistes,
laissez toute espérance de construire un être conscient, une séi (un "Je suis" autoconscient),
vous qui entrez dans le domaine de l'informatique et de "l'Intelligence Artificielle".

 

Corollaires de la 1ère démonstration :

Là où ça devient vraiment amusant, c'est qu'il y a des corollaires inattendus, surtout pour les ignorants instruits, les matérialistes, les athées, et tous ceux qui n'ont aucune expérience de la conscience hors du corps, comme le voyage astral par exemple, car ils réfutent absolument la nature transcendantale de la conscience, et sont même certains (mais c'est une croyance de leur part) que le cerveau engendre mécaniquement la conscience par ses processus biochimiques. Les voici :

Conclusion #2 : Puisqu'un réseau de neurones ne peut pas faire jaillir la conscience, alors le cerveau qui est aussi un réseau de neurones ne peut pas non plus faire jaillir la conscience. ^^

Il faut être logique à 100%. ^^
On ne peut pas avoir une logique à deux vitesses : on ne pas être logique dans certains cas, et pas dans d'autres : on doit impérativement le demeurer tout le temps, au moins par droiture et honnêteté intellectuelle.

Le cerveau est aussi une machine, certes organique, mais constituée de neurones interconnectés, ayant exactement les mêmes fonctions et propriétés (seules les connections sont différentes d'un cerveau à l'autre, mais cela ne change rien) que notre fatras de métal, et ne peut donc pas produire la conscience.

Conclusion #3 : la conscience est transcendantale, elle existe en dehors, indépendamment, du cerveau puisque ce dernier est incapable de la faire jaillir. ^^

C'est implacable et 100% logique à partir de la conclusion #1 démontrée, à savoir que : un réseau de neurones ne peut pas engendrer une conscience.

 

Pour résumer :

Ainsi, nous sommes parvenus à démontrer :

  1. Qu'aucun procédé mécanique impliquant des neurones, et par extension qu'aucune machine quelle que soit sa complexité (par l'absurdité de y = f(x) qui serait conscient), ne produiront jamais une conscience, un être, une séité, un "Je suis" autoconscient, c'est-à-dire un être conscient de lui-même.
  2. Que le cerveau en tant que machine biologique est incapable d'engendrer une conscience.
  3. Que la nature de la conscience est donc transcendantale.

 

Et on peut même déduire tout aussi logiquement de tout cela une nouvelle conclusion : le cerveau a, de manière certaine, au moins une fonction d'interface bidirectionnelle entre le corps physique et ses cinq sens, et la conscience, puisqu'il ne l'engendre pas. Il doit donc impérativement communiquer avec elle afin qu'elle ressente et s'exprime via le corps.

 

La cause des théories erronées prétendant qu'une conscience apparaîtrait par émergence dans une machine :

Il est aussi important de comprendre que la cause des raisonnements erronés de certains sur la conscience est la CROYANCE TOTALEMENT INFONDÉE que la conscience serait un phénomène émergeant d'un système mécanique complexe. Si un processus "émergeant" se faisait jour dans f, alors il apparaîtrait OBLIGATOIREMENT et de manière mécanique, forcée, obligée, déterministe, et il serait LUI-MÊME mécanique, forcé, obligé, et déterministe, bref en CONTRADICTION TOTALE avec la notion même de conscience, d'auto-conscience, et de libre arbitre ! Donc, encore une fois, exit la conscience, même pour un phénomène dit émergeant.

De plus, croire que la conscience serait un phénomène émergeant d'un système mécanique complexe est une croyance scientiste, qui provient de l'ignorance de ce qu'est la conscience même.

La conscience n'a rien à voir avec la dynamique des systèmes, des flux d'informations dans une machine, de la notion d'émergence, ou de tout autre principe physique connu : une simple sortie astrale le prouvera, le démontrera de manière définitive à quiconque.

 

Les expériences qui valident la transcendance de la conscience :

Et oui... : si une théorie est correcte, alors les expériences doivent absolument corroborer cette théorie, la valider impérativement. Les expériences doivent toujours être en accord avec les théories, sinon ces dernières ne sont pas valides. C'est un principe scientifique de base.

Et bien, nous avons au moins deux expériences qui corroborent le fait que la conscience est transcendantale et n'est pas engendrée par le cerveau :

Deux types d'expériences, notez-le bien, radicalement incompatibles avec la théorie erronée d'une conscience émergeant d'une machine : parce-que JAMAIS une machine ne fera une sortie astrale ou une expérience de mort imminente pour la simple raison qu'elle n'a pas de corps astral ni de conscience.

Cette précision pour bien faire comprendre à tous que les théories d'une conscience émergeant d'une machine sont complètement farfelues, puisque les faits expérimentaux sont en totale opposition avec ces dernières.

 

Pour en savoir plus sur la sortie astrale, voyez les liens ci-dessous, et surtout pour en faire directement l'expérience, je vous recommande plus que fortement le livre "La projection du corps astral" de Hereward Carrington et Sylvan Muldoon (Voir par exemple [ici] ()) : vous y apprendrez comment l’expérimenter.

Une bonne petite sortie astrale, ça va calmer sévère les gens intellectuels pétris de théories, ça va même les vacciner à vie contre tout leur fatras de théories sur l'émergence de la conscience à partir de systèmes mécaniques, croyez-moi.

 

Pour ce qui est des expériences de mort imminente, il faut surtout s'intéresser aux expériences scientifiques menées dans les services d'urgences et de réanimation de certains hôpitaux où des patients témoignent d'une sortie de leur corps lors d'un arrêt cardiaque, d'un AVC, ou d'une opération. Pour vérifier si cette sortie du corps est bien réelle, ou alors simplement un produit imaginatif, une illusion créée par le cerveau, des écrans d'ordinateurs orientés vers le plafond, et affichant une image aléatoire (parmi plusieurs possibles donc) pendant un moment, ont été installés sur les toits d'armoires ou d'étagères de ces salles de soins afin que ces images ne soient pas visibles du personnel soignant, mais seulement d'une personne qui "flotterait au plafond". Personne parmi le personnel ne connaît ces images. Seul l'expérimentateur qui les a introduites dans l'ordinateur pilotant les écrans les connaît, et ce dernier ne participe pas aux soins.

Voilà les résultats : la décorporation est réelle : les gens voient l'image aléatoire affichée sur les écrans lors de leur décorporation, puis reviennent ensuite, sous les actions de l'équipe soignante, à leur corps et témoignent de ce qu'ils ont vu : les infirmières et les docteurs s'affairant autour d'eux avec divers appareils et instruments, mais aussi des images affichées sur les fameux écrans. Et ce qu'ils disent avoir vu correspond exactement aux images affichées.

 

Conclusion 1 : la conscience existe hors du corps et du cerveau, et possède la capacité de voir des endroits qui sont inaccessibles aux cinq sens d'un corps inconscient allongé sur une table d'opération ou de réanimation.

Conclusion 2 : les expériences corroborent l'affirmation : "la conscience est transcendantale, elle existe en dehors du cerveau puisque ce dernier est incapable de la faire jaillir". Exit la conscience soit-disant produite par le cerveau et ses neurones, et à fortiori par un tas de ferraille ordonné : la conscience est transcendantale, point final.

 

Les faits sont les faits, et devant les faits nous devons nous incliner.

Tout est dit !

 

PS : La prochaine fois que quelqu'un vous dit que la conscience va apparaître dans une machine, faites lui connaître mon explication. Il faut arrêter de propager des inepties et de tromper les gens, fut-ce au nom de la science. ^^

En complément sur Intelligence Artificielle :

En complément sur transhumanisme :

En complément sur astral :

En complément sur expérience de mort imminente :

 

Jeudi 6 Septembre 2018 - News # 10983 

 

Budget 2019 : Le gouvernement programme une forte austérité. Voir [ici] ().

Et ben..., ça va être la chienlit.

C'est tout le contraire qu'il faut faire : il faut redonner du pouvoir d'achat au peuple en commençant par supprimer l'impôt sur le revenu pour 90% des français les moins riches, en supprimant toutes les taxes sur les carburants, et en revalorisant les retraites ainsi que les salaires des infirmières, etc.

Et on finance tout cela, et le reste, en allant cherche l;'argent dans les poches des fraudeurs fiscaux, qu'ils soientt des personnes physiques ou des entreprise. 300 milliards d'euros par an : y'a de quoi faire...

En complément sur budget :

En complément sur austérité :

     

Mardi 28 Août 2018 - News # 10771 

Migrants : coût officiel d’un demandeur d’asile : 4.226,7 euros par mois ; un pensionné : 1176,27 euros. Voir [ici] ().

Édifiant..., et inique !

Quel mépris pour les nôtres...

Effarant.

C'est de l'auto-mutilation, de la haine de soi, du suicide collectif.

STOP à l'immigration de masse !

Priorité aux SDF !

Priorité aux pauvres !

Priorité aux retraités !

Priorité aux infirmières mal payées qui se tuent à la tâche !

Etc.

En complément sur migrants :

       

Vendredi 17 Août 2018 - News # 10556 

Santé : « Pour aller toujours plus vite, on les rend grabataires » : lettre des infirmières du CHU de Grenoble. Voir [ici] ().

La situation dans les hôpitaux français devient grave.

En complément sur hôpitaux :

En complément sur santé :

En complément sur infirmière :

   

Dimanche 24 Juin 2018 - News # 9316 

Israël tente de salir Razan Najjar, l’infirmière palestinienne qu’il a abattue, en disant qu’elle n’était « pas un ange ». Voir [ici] ().

Tenter de décrédibiliser une personne qu'on a tuée, c'est véritablement abject !

Les sionistes ne reculent devant rien.

En complément sur Israël :

En complément sur Razan Najjar :

En complément sur sionisme :

   

Dimanche 3 Juin 2018 - News # 8850 

Crime de guerre : l'assassin israélien de Razan Najjar, l'infirmière palestinienne, a été découvert : c'est une femme :

Saloperie...

Dieu va te punir pour ce crime.

En complément sur crime de guerre :

En complément sur Palestine :

En complément sur Israël :

   

Samedi 2 Juin 2018 - News # 8839 

Les Israéliens tuent une infirmière d'une balle dans la poitrine à Gaza : les Palestiniens dénoncent un «crime de guerre». Voir [ici] ().

Bien évidemment que c'est un crime de guerre : c'est une civile. Et c'est doublement un crime de guerre puisqu'elle portait l'uniforme des personnels de santé.

En complément sur Gaza :

En complément sur crime de guerre :

En complément sur Israël :

En complément sur Palestine :

 

Lundi 16 Avril 2018 - News # 7788 

 

Des missiles à 2,86 millions d’euros pièce inutilement et injustement lancés sur la Syrie... Et après on nous dit qu'il n'y a pas d'argent pour augmenter le salaire des infirmières ?

Pour les banquiers et la guerre, il y a toujours autant d'argent qu'on veut. Tout est dit...

En complément sur Syrie :

En complément sur missile :

En complément sur salaire :

   

Dimanche 14 Janvier 2018 - News # 6165 

Santé : "Infirmières et infirmiers ; le dernier rempart" par Vox Plebeia : 

Et à un moment, il finira, lui aussi, par céder...

Le capitalisme détruit tout.

En complément sur Vox Plebeia :

En complément sur capitalisme :

En complément sur santé :

   

Mardi 7 Novembre 2017 - News # 5478 

"Envoyé Spécial : En Marche à l'Assemblée, le bal des débutants" :

SYNOPSIS :

Ils sont coiffeurs, infirmières, agriculteurs, patrons d’entreprise… et pour la plupart ne connaissent rien, ou presque, à la politique. Pourtant, pendant cinq ans, ce sont eux qui vont voter les lois et décider de l’avenir de notre pays. "Envoyé spécial" a filmé les premiers pas dans l’enceinte prestigieuse du Palais-Bourbon de quatre des 308 nouveaux députés La République en marche, depuis leur élection en juin jusqu’à cette rentrée agitée. Vous découvrirez Bruno Bonnell, 59 ans, le chef d’entreprise grande gueule et fan de Macron qui pèse de tout son poids sur la rédaction de la loi travail ; Sandrine Le Feur, la jeune agricultrice, qui jongle entre les rangs de poireaux bio de sa ferme dans le Finistère et les studieuses réunions en commissions à Paris ; ou Cédric Villani, le mathématicien à la célèbre lavallière, qui s’initie aux joies du terrain en arpentant sa toute nouvelle circonscription... Entre premiers textes votés et premiers cafouillages, consignes venues d’en haut et tractations en coulisses, ces “bizuts”, plongés sans expérience dans le grand bain de la vie publique, vont-ils être capables, comme ils le promettent, de rénover la vie politique française.


Lundi 5 Juin 2017 - News # 4540 

Santé et médecine : une infirmière déclare "On devient suspecte d'avoir osé déclarer un effet secondaire grave d'un vaccin" :

C'est très grave... Écoutez bien la vidéo jusqu'à la fin.

En complément sur vaccin :

En complément sur santé :

En complément sur médecin :

   

Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .