Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

56 News

Mercredi 26 Juin 2019 - News # 18390 

La presse vent debout contre l'idée d'un «Conseil de l'ordre des journalistes» du secrétaire d'Etat Cédric O . Voir [ici] ().

Cédric ZÉRO, encore lui, confirme qu'il est bien nul.

En complément sur journalisme :

       

Lundi 17 Juin 2019 - News # 18183 

Michel Fize : «Les Français voient que le devoir de neutralité du journaliste se perd un peu» :

SYNOPSIS :

Entretien du 17/6/2019 avec Michel Fize, sociologue et auteur. Il était invité sur le plateau de RT France pour réagir au rapport annuel de Reuters institute qui pointe du doigt le manque de confiance des Français en les médias. Seulement 24% des Français leur font confiance.

En complément sur médias :

En complément sur Michel Fize :

En complément sur journalisme :

   

Vendredi 24 Mai 2019 - News # 17649 

Mediapart : Aleandre Benalla, Emmanuel Macron, le journalisme menacé ? Edwy Plenel est interviewé par Thinkerview :

Non évalué.

En complément sur Mediapart :

En complément sur Edwy Plenel :

En complément sur journalisme :

   

Vendredi 10 Mai 2019 - News # 17261 

Guy Mettan : «Les journalistes se sont enfermés dans leur bulle. [...] Ils ne vont plus sur le terrain, se contentent de pérorer dans les rédactions». Voir [ici] () :

En complément sur journalisme :

       

Samedi 20 Avril 2019 - News # 16744 

Gilets jaunes : des journalistes arrêtés par les forces de l'ordre. Voir [ici] ().

On bascule de plus en plus dans la dictature, qui va devenir dès lors de plus en plus manifeste pour tous.

Mais le résultat en retour du peuple sera progressivement l'usage par lui de la violence, avec à son tour l'État devenant de plus en plus féroce.

On entre dans des temps difficiles...

En complément sur journalisme :

En complément sur Gilet Jaune :

En complément sur dictature :

   

Jeudi 18 Avril 2019 - News # 16682 

Médias mainstream : les archétypes du libéralisme-libertaire :

SYNOPSIS :

Confiance du public en baisse, violences en marge des manifestations des Gilets jaunes, homogénéité des rédactions : les signes ne trompent pas, le journalisme et les médias sont en crise. La faute aux populistes ? Non, selon le chroniqueur Edouard Chanot : pour lui, les médias dominants sont l'expression de l'idéologie dite libérale-libertaire. 
______________
00:10 : « dans l'absolu... le libéralisme-libertaire domine les esprits, et domine surtout les esprits des journalistes... » ;
00:46 : « les choix partisans des journalistes ont souvent été avancés pour justifier la fracture avec le public. » ;
01:57 : « Libération et Checknews n'ont pas bêtement accusé les populistes, ils ont mené une étude dans leur propre rédaction. Ainsi apprenait-on que sur 112 répondants, 81 des journalistes de Libé ont un parent CSP+ » ;
02:57 : « Pendant des décennies, les journalistes post soixante-huitards ont revendiqué une remise en cause de la reproduction sociale et se retrouvent pris à leur propre jeu : l'ensemble de la profession est un exemple de reproduction sociale et médiatique... » ;
03:40 : « de la presse à la paresse, il n'y a qu'un petit A ! » ;
04:35 : « Quelles sont-elles, les valeurs du journalisme ? Cessons l'hypocrisie ! » ;
04:40 : « le libéralisme-libertaire n'est pas une philosophie uniforme mais une doxa... » ;
05:01 : « En l'occurence, une poignée de dirigeants capitalistes, et des bataillons entiers de gratte-papiers héritiers de mai 68 se trouvent en fin de compte des intérêts communs. Ou plutôt des ennemis communs... » ;
05:38 : « Le système précède les journalistes ! » ;
06:35 : « Les journalistes excèdent l'exigence de l'esprit critique pour revendiquer un véritable pouvoir ! » ;
07:25 : « Mais la formation des journalistes est-elle vraiment meilleure à l'heure actuelle ? » ;
08:49 : « Les journalistes ont remplacé le clergé comme les principaux pourvoyeurs de vérité ! » ;
09:25 : « Quelles sont les pistes pour sortir de cette crise du journalisme mainstream ? »

À voir.

En complément sur médias :

En complément sur libéral libertaire :

     

Mercredi 17 Avril 2019 - News # 16648 

Philippe Pascot : «Quand on nous dit qu'il n'y pas d'argent, on nous ment» :

SYNOPSIS :

Entretien du 17/4/2019 avec Philippe Pascot, écrivain, auteur notamment de «Pilleurs de vies». Il intervient sur le plateau de RT France pour réagir au discours du 16 avril d'Emmanuel Macron après l'incendie de Notre-Dame de Paris et la fin du grand débat national.

Bravo Philippe !

La journaliste est INAPTE : naïveté et bêtise pour cause de la faculté du discernement atrophiée.

N'a rien à faire dans le journalisme.

En complément sur Philippe Pascot :

       

Samedi 13 Avril 2019 - News # 16539 

Un exemple flagrant de désinformation et d'incompétence des médias : "Pourquoi on ne peut pas prendre de photo d'un trou noir" traité par Tanguy de l'Espinay :

Ce type n'a RIEN COMPRIS à ce qu'est un trou noir, mais alors RIEN DU TOUT. : il est INAPTE.

Comment un inapte imbécile peut-il informer correctement ses semblables ?!

Rendez votre carte de "Journaliste", Monsieur Tanguy de l'Espinay, vous ne la méritez pas.

Une vidéo emblématique de la bêtise de la profession, c'est consternant. Il porte bien son prénom...

En fait, ils ne racontent que des conneries, et après ils s'étonnent d'être haïs.

Vous vous rendez compte : même sur des faits scientifiques connus, sourcés, ils ne sont même pas capable de décrire les choses correctement. C'est ahurissant. Des incapables, des vaniteux, des propagandistes.

En complément sur trou noir :

En complément sur désinformation :

En complément sur incompétence :

En complément sur médias :

En complément sur journalisme :


Jeudi 11 Avril 2019 - News # 16473 

Étienne Chouard : «Ce que fait Julian Assange, c'est ce que devraient faire les journalistes» :

En complément sur Julian Assange :

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur journalisme :

   

Vendredi 5 Avril 2019 - News # 16289 

Gilles-William Goldnadel remet en place Jean-Michel Aphatie - LCI - 3 Mars 2019 :

Que du bonheur... 

En complément sur Gilles-William Goldnadel :

En complément sur Jean-Michel Aphatie :

En complément sur journalisme :

En complément sur caricature :

 

Jeudi 14 Mars 2019 - News # 15692 

Journalisme et journalistes : Que signifie éditocrate ? - Par Vox Plebeia :

Une belle brochette de journalistes dévoyés...

En complément sur Vox Plebeia :

En complément sur éditocrate :

En complément sur journalisme :

   

Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15515 

Clash : Danielle Simonnet (LFI) à Pascal Praud : «Votre comportement n'est pas du journalisme !» (CNEWS, 6 Mars 2019,19h17) :

Ce type est insupportable. Et ce n'est pas la première fois...

Et déclarée ou pas, on a le droit de manifester, l'association Amnesty International l'analysé juridiquement et l'a expliqué récemment.

C'est lui qui ment : ce député avait le droit d'être là.

En complément sur Pascal Praud :

En complément sur Pascal Praud :

En complément sur Clash :

   

Mardi 12 Février 2019 - News # 14965 

Journalisme et Ligue du LOL : Natacha Polony est interviewée par Thinkerview :

Non évalué.

En complément sur Natacha Polony :

En complément sur Thinkerview :

En complément sur journalisme :

   

Lundi 4 Février 2019 - News # 14728 

Entretien avec Thierry Meyssan (3/3) : Il n’y a pas de recherche de la Vérité sans recherche des documents originaux. Voir [ici] ().

Thierry Meyssan : l'un des meilleurs journalistes indépendants du monde francophone.

L'un des buts du journalisme, c'est d'investiguer et de comprendre ce qui s'est passé en démontant notamment les complots, les manoeuvres, les manigances, et les intérêts et les motivations, des uns et des autres. Mais trop de gens, y compris des journalistes, l'ont oublié !

En complément sur Entretien avec Thierry Meyssan :

En complément sur Thierry Meyssan :

     

Jeudi 10 Janvier 2019 - News # 14143 

Gilets Jaunes et médias : la journaliste Laetitia Monsacré balance : "J’ai honte de mes confrères" :

Bravo Madame !

Enfin, une journaliste qui parle droit.

En complément sur journalisme :

En complément sur médias :

     

Jeudi 20 Décembre 2018 - News # 13682 

Je demande un droit de réponse loyal à ceux qui me calomnient.

Étienne Chouard.

 

Étienne Chouard demande un droit de réponse aux médias, notamment aux éditocrates serviles du système comme Jean-Michel Aphatie, Laurent Joffrin, etc., qui le calomnient :

[RIC POUR LES GILETS JAUNES (et les autres)] Les mœurs des « journalistes » en France, en 2018, avec les vrais opposants, c’est 2 qui tiennent et 3 qui cognent… et un bâillon pour qu’il se taise… Je demande le droit de nous défendre loyalement : en direct et en face à face

Je me fais une très haute idée de la fonction de journaliste. J’ai été très marqué par l’imaginaire de l’époque de la Révolution française, où les journalistes étaient considérés comme « les sentinelles du peuple ». Déjà, à Athènes, il y a 2500 ans, les citoyens, pour pouvoir tous jouer le rôle de « sentinelles de la démocratie », tenaient plus que tout à l’iségoria (droit de parole pour tous, à tout moment et à tout propos) car ce droit de parole permettait à chaque citoyen de chercher et surtout de dénoncer tous les éventuels complots contre la démocratie, pour la protéger. Grâce à l’iségoria, la démocratie était plus forte, la démocratie avait les moyens de se défendre contre les intrigants, contre les comploteurs.

Aujourd’hui, le croiriez-vous, les « journalistes » (ou en tout cas un grand nombre d’entre eux) traquent les lanceurs d’alertes comme des malfaiteurs, qu’ils appellent des « complotistes »… c’est-à-dire que les « journalistes », au lieu de protéger les citoyens vigilants (et d’en faire partie eux-mêmes !), les martyrisent ! On marche sur la tête.

#LeTermeComplotisteEstUneInsulteÀLintelligenceCritique

Et il n’est pas besoin d’être grand clerc pour comprendre le lien direct entre cette profonde perversion (mise à l’envers) de la fonction de journalisme et l’appropriation de tous les journaux par les plus riches (9 milliardaires ont acheté, comme on achète des bagnoles ou des baraques, TOUS les journaux du pays ; c’est une catastrophe, l’opinion n’est plus éclairée mais intoxiquée).

Par ailleurs, je constate à mon sujet que les mœurs des « journalistes », avec les opposants au système de domination parlementaire (à mon avis frauduleusement nommé «Gouvernement représentatif»), deviennent d’une brutalité et d’une déloyauté crasses : car enfin, depuis deux ou trois jours, tous les éditocrates de mon pays publient des « portraits » de moi comme si j’étais l’ennemi public n°1, fourbe, dangereux, complotant dans l’ombre, « trouble » (sic), « sulfureux » (resic), tissant sa toile (reresic)… (sans s’en rendre compte, mes accusateurs sont d’ailleurs précisément ce qu’ils dénoncent : « complotistes »…), mais sans m’avoir jamais appelé avant pour connaître ma version (les seuls à m’avoir appelé avant sont les journalistes de France Info, qui ont d’ailleurs écrit sur moi un article moins mensonger que les autres), sans m’avoir prévenu, et surtout sans me laisser la moindre chance de me défendre, sans me permettre d’expliquer la sottise et la fausseté de toutes ces accusations invraisemblables, et surtout sans jamais confronter nos arguments de fond.

J’ai demandé, sur Twitter, aux premiers de ces éditorialistes calomniateurs un débat à la loyale, en direct, face à face et sur le fond (des problématiques de la souveraineté, de la représentation, de l’initiative des peuples dans les lois auxquels ils consentent à obéir, de choses sérieuses, quoi), plutôt que sur des ragots extravagants qui tournent en boucle dans le milieu fermé des prétendus « antifas », dont tout laisse à croire que leur mission réelle est d’entretenir à gauche une profonde zizanie, à l’aide d’une redoutable police de la pensée ; zizanie qui coupe le peuple en morceaux et qui le condamne éternellement à l’impuissance (électorale).

Chacun commence à comprendre que de débat loyal sur le fond, ils n’en veulent pas. Serait-ce parce que tous ces éditorialistes n’auraient pas d’argument solide (et avouable) contre le RIC ? et qu’ils sont donc réduits à s’en prendre lâchement au messager, dans son dos et sans lui permettre de se défendre ?

Mais leur problème principal , c’est que, quoi qu’ils décident à propos de mon droit de réponse, en l’occurrence tuer le messager ne suffira plus, car il y a désormais dans le pays DES CENTAINES d’autres messagers tout aussi compétents et bons orateurs (c’est-à-dire respectueux des autres) pour prendre ma place : ce qui est né en France, avec les Gilets jaunes et le RIC comme première marche intellectuelle vers une aspiration populaire à un processus constituant populaire (débarrassé des professionnels de la politique), c’est une prise de conscience contagieuse, à la base de la société, que le niveau constituant est le meilleur pour engager les luttes sociales : le niveau législatif est mauvais pour nous émanciper car 1) il nous enferme dans une impuissance politique qui est verrouillée à un niveau supérieur, inaccessible, et 2) il nous empêche de fraterniser contre l’oppression des riches du moment par des disputes sans fin sur des sujets secondaires.

Le niveau législatif, celui où l’on décide quelles sont les lois qu’il nous faut aujourd’hui, thème par thème, est celui des disputes sans fin, alors que le niveau constituant, celui où l’on décide comment l’on va mettre au point les lois, qui va nous représenter, avec quel mandat, sous quels contrôles et avec quelles possibilités de révocation, ce niveau constituant est celui de la concorde facile car la plupart de nos aspirations y convergent, que nous soyons de droite, de gauche ou d’autre chose : tout le monde comprend à toute vitesse que NOTRE CAUSE COMMUNE, la cause commune des 99% partout sur terre, c’est : « NOUS VOULONS INSTITUER NOUS-MÊMES NOTRE PROPRE PUISSANCE ».

Il me semble que ce pourrait être la devise des Gilets Jaunes du monde entier.

Cette mutation universellement contagieuse va tout changer : les électeurs enfants sont en train d’aspirer à devenir citoyens constituants, et ils n’auront pas à le demander à leurs maîtres : il leur suffira de le vouloir vraiment, ensemble. Étienne de la Boétie l’avait excellemment prédit : soyez résolus de ne plus servir, et vous voilà libres.

Je peux me tromper, bien sûr, et je passe mon temps à chercher des contradicteurs pour trouver mes erreurs et progresser, mais il est extravagant de me faire passer pour un tyran qui avancerait masqué. Extravagant.

Je vais reproduire à la fin de ce billet un message important que j’avais rédigé en novembre 2014 (il y a 4 ans déjà), où je faisais le point sur les accusations à propos de Soral. Vous jugerez. Je souligne simplement que, personnellement, je ne parle JAMAIS de Soral, absolument jamais, et que, par contre, tous ceux qui m’accusent de le fréquenter (ce qui n’est pas vrai), eux, en parlent tout le temps… comme si c’était ces imprécateurs eux-mêmes qui étaient chargés de la promotion quotidienne du personnage qu’ils prétendent combattre.

Bref, devant ce torrent de haine recuite, tournant en boucle et auto-entretenue, de la part des « grands » éditorialistes du pays, je me dis que, finalement, être ainsi craint par ces gens-là, c’est un peu comme une Légion d’honneur, une marque de vraie résistance : il semble donc que je ne sois pas, moi, une opposition contrôlée (Cf. 1984 d’Orwell : une opposition dont le pouvoir n’a rien à craindre).

Finalement, il est assez logique que je sois détesté par cette bande de détestables : je rappelle que tous ces « journalistes » (ce sont les mêmes propagandistes qui défendaient tous le Oui pour le référendum contre l’anticonstitution européenne en 2005 et qui étiquetaient déjà « extrême droite » tous leurs adversaires défenseurs du Non, pour ne pas avoir à leur répondre sur le fond), tous ces « journalistes » qui me traitent de « facho », donc, défendent ardemment, depuis 40 ans (depuis le début des années 1980), à la fois le fléau du néo-libéralisme et celui du libre-échange, la catastrophe absolue qu’est la libre circulation des capitaux et donc l’évasion fiscale, les délocalisations et la désindustrialisation du pays, la dérégulation financière et la dépossession des États du pouvoir de création monétaire, le transfert scandaleux de la souveraineté nationale (qui ne leur appartenait pourtant pas) à des institutions supranationales tyranniques hors contrôle et corrompues jusqu’à la moelle, la flexibilité et l’austérité, la désindexation des salaires et des retraites, la rigueur et les coups de ceinture pour les pauvres, les cadeaux somptueux et obscènes pour les plus riches, insatiables pompes à fric, véritables siphons à pognon privant la société des signes monétaires nécessaires à la prospérité, l’asphyxie financière des services publics pour en faire à terme des centres de profit privé, la vente à vil prix des biens publics rentables (autoroutes, péages, aéroports, barrages, industries stratégiques…) aux parrains maffieux qui les ont mis en place à leurs micros, et j’en passe… Il est assez logique que ces défenseurs du capitalisme déchaîné ne nous aiment pas et qu’ils nous craignent, moi et les Gilets jaunes devenant constituants.

Mille mercis à tous ceux qui me défendent comme ils peuvent, sur les réseaux sociaux et dans les conversations, il est facile de comprendre combien pour moi c’est émouvant.

Et notamment merci à ceux qu’on appelle les gentils virus démocratiques, dont j’observe tous les jours le dévouement au bien commun et à la démocratie qui vient.

Merci aussi à RT, Russia Today, la chaîne de télé russe qui assume désormais quasiment seule en France le service public de Résistance à l’oppression, en donnant la parole à tout le monde et en permettant de bons débats de fond sur des sujets importants. J’ai rencontré leurs équipes et j’ai été frappé par leur professionnalisme et leur rigueur. Probablement parce qu’ils n’ont aucun droit à l’erreur (le gouvernement et ses complices « journalistes » les traquent depuis leur création), et aussi peut-être parce qu’ils ne suivent pas, eux, un idéal lié au profit ou à la domination.

Merci aussi à François Ruffin, pour son courage. Ce qu’il a fait ne m’étonne pas de lui : il est profondément honnête. C’est sans doute l’homme politique que j’admire le plus dans mon pays (malgré quelques profonds désaccords, notamment sur la très nécessaire sortie de l’UE). J’espère que ses amis (qui sont aussi les miens, dans ma tête en tout cas) ne le martyriseront pas pour ce qu’il a dit de moi (qui n’est quand même pas si grave).

Bon, les Gilets jaunes, on continue d’apprendre à constituer, sur les péages et les ronds-points ? On se fout de ces voleurs de pouvoir, on ne leur demandera pas la permission pour s’émanciper de leur domination. Il faut par contre qu’on s’entraîne, hein ? Allez, à tout à l’heure ! 
(ce soir jeudi à Bordeaux, vendredi à Périgueux, samedi dans le Lot, dimanche à Brignoles, ou à Toulon je ne sais plus 🙂 )

Amitiés à tous (vraiment à tous).

Étienne.

#GiletsJaunesConstituant

#CeNestPasAuxHommesAuPouvoirDÉcrireLesRèglesDuPouvoir

#PasDeDémocratieSansCitoyensConstituants


Quand le message est trop fort, attaquer le messager…

Bravo Étienne, beau discours !

Allez Étienne !

Le PEUPLE est avec toi !

À bas les faux démocrates et les kapos médiatiques de ce système politique injuste !

Amitiés !

PS : il y a une faute d'orthographe dans le nom de Jean-Michel Aphatie dans ton image jaune.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Jean-Michel Aphatie :

En complément sur Laurent Joffrin :

En complément sur médias :

En complément sur référendum d'initiative :


Mercredi 28 Novembre 2018 - News # 13023 

Un journaliste, avec 40 ans d'expérience, dénonce les mensonges et la manipulation des médias au sujet des Gilets Jaunes. Voir [ici] ().

Enfin un rare journaliste à faire son métier correctement !

En complément sur journalisme :

En complément sur dénonce :

En complément sur mensonge :

En complément sur manipulation :

En complément sur gilet jaune :


Vendredi 23 Novembre 2018 - News # 12900 

Les raisons objectives de la trahison de nos médias et des journalistes du système : ils en vivent, et ont même des privilèges iniques :

Le système des médias et du journalisme doit être entièrement revu : pas modifié, pas amélioré, mais détruit puis reconstruit from scratch selon des principes totalement différents.

En complément sur médias :

En complément sur journalisme :

     

Jeudi 22 Novembre 2018 - News # 12873 

 

BFMTV se fait à nouveau chasser par des «gilets jaunes», les internautes acquiescent. Voir [ici] ().

C'est largement mérité !

BFMTV est une chaine de propagande du système et des bien-pensants installés.

Ce n'est plus une chaîne d'inforamtion, mais de désinformation.

Les citoyens n'en veulent plus !

BFMTV, remettez vous en cause, ou bien c'est le peuple qui s'en chargera à terme.

Notez que j'ai modifié le titre original, car en vérité la grande majorité des gens sur le Net dénoncent la partialité de BFMTV, et ne veulent plus ce genre de "journalisme".

En complément sur BFMTV :

En complément sur gilet jaune :

     

Mardi 20 Novembre 2018 - News # 12788 

"Le message clair des Gilets jaunes à BHL" - Par Michel Onfray :

À l’heure où la France pauvre et modeste des Gilets jaunes fait savoir ses difficultés à se nourrir, à se loger, à se vêtir et son impossibilité d’offrir des sorties, des loisirs ou des vacances à ses enfants, Carlos Ghosn, grand patron français (mais aussi brésilien et libanais, il a la triple nationalité), se fait arrêter au Japon parce qu’il fraude le fisc… Pauvre chéri : il ne gagnait que 16 millions d’euros par an ! Il lui fallait bien mettre un peu d’argent de côté s’il voulait survivre un peu…

J’y vois un symbole de la paupérisation induite par ce libéralisme que Mitterrand fait entrer dans la bergerie française en 1983 avec les intellectuels médiatiques du moment, Nouveaux Philosophes en tête. Des pauvres de plus en plus pauvres et de plus en plus nombreux, puis des riches de plus en plus riches et de moins en moins nombreux: voilà ce qu’est la paupérisation. L’Empire maastrichtien est la créature des clones de Carlos Ghosn qui paupérisent à tour de bras. Macron est l’un d’entre eux.

Les journalistes des médias dominants clament partout que le message des Gilets jaunes est confus, invisible, illisible, divers, diffus, multiple, contradictoire: non, il ne l’est pas. Il est même très clair : ce que dénoncent les Gilets jaunes, c’est tout simplement cela : la paupérisation.

On le voit dans les reportages, ce peuple-là n’est pas doué pour la rhétorique et la sophistique, la dialectique et la parole. Il dit simplement et clairement des choses simples et claires que les diplômés des écoles de journalisme, de Science Po, de l’ENA ou de Normale Sup ne comprennent pas parce que ça dépasse leur entendement. Ils sont pauvres et l’engeance qui tient le pouvoir, politique, médiatique et économique,  ne sait pas ce que signifie faire manger une famille avec 5 euros par repas. Ils ne le savent pas…

Il est facile de salir ces gens modestes comme le font Libération et Le Monde, L’Obs (avec un article dégoûtant d’un nommé Courage, probablement un pseudonyme…), voire l’inénarrable BHL. « Ces pauvres qui disent qu’ils le sont et qu’ils n’en peuvent plus de l’être, quelle beaufitude, quelle grossièreté, quel manque de manière ! ». Et ces journaux seraient des journaux de gauche ? Qui peut encore le croire ?

« Salauds de pauvres ! » disent Quatremer & Joffrin, Courage & Askolovitch (qui m’inonde de textos insultants en me disant que tout le monde « se fout » de ce que j’écris, sauf lui apparemment…), Xavier Gorce, dessinateur au quotidien du soir & BHL. Car tous souscrivent comme un seul homme à cette saillie qu’on entend dans la bouche de Gabin dans La Traversée de Paris, un film de Claude Autant-Lara, un ancien du Front national version Jean-Marie Le Pen : « Salauds de pauvres ! » Le rideau se déchire enfin!

BHL écrit : « Poujadisme des Gilets jaunes. Échec d’un mouvement qu’on nous annonçait massif. Irresponsabilité des chaînes d’info qui attisent et dramatisent. Soutien à Macron, à son combat contre les populismes et à la fiscalité écolo » (17 novembre 2018). Passons sur la rhétorique du personnage, il y a bien longtemps qu’il ne pense plus et qu’il ne fonctionne qu’aux anathèmes –peste brune, rouges-bruns, poujadistes, fascistes, nazis, staliniens, pétainistes, vichystes, maurrassiens sont ses arguties préférées pour clouer au pilori quiconque ne pense pas comme lui. BHL a le record mondial du point Godwin ! Chez lui l’insulte a depuis longtemps remplacé toute argumentation digne de ce nom. Dans le registre des insultes, on l’a oublié, il y avait aussi: « saddamite »…

C’est le néologisme créé par lui pour insulter Jean-Pierre Chevènement lors de la guerre du Golfe. A cette époque, BHL ne s’est pas fait traiter d’homophobe ! Il est vrai que ses amis dans la presse sont nombreux et qu’il dispose d’un efficace pool qui nettoie le net de ses bêtises en les renvoyant dans les pages invisibles du net –vérifiez en tapant « BHL saddamite Chevènement » sur le net, plus rien, nettoyé… Étonnant! Car dans Bloc-Notes. Questions de principe cinq, page 141 de l’édition du Livre de poche, on peut encore y lire : « Chevènement saddamite et philoserbe ». J’attends que, des Inrocks à Libération, du Monde à France-Inter, on dénonce cette homophobie qu’on m’a prêtée il y a peu parce que, moi, je ne souscrivais pas au doigt d’honneur antillais qui semblait ravir le président de la République, et que je l’ai fait savoir sur le mode ironique. Il est vrai que BHL et l’humour, ça fait deux…

BHL qui fait tant pour qu’on parle de ses livres à chacune de ses parutions voudrait qu’on ne parle pas des Gilets jaunes dans les médias ! Comme si c’étaient les journalistes qui créaient l’actualité…

La pauvreté existe parce qu’on la montre.

Ne la montrons pas,

De cette manière elle n’existera plus.

C’est ainsi qu’on apprend à penser à l’Ecole normale supérieure ! Censurons ces Gilets jaunes à la télévision, demandons à France-Culture comment on s’y prend pour interdire de parole sur les radios du service public, et faisons taire cette racaille populiste, crypto-fasciste, lepeniste, vichyste, pétainiste, nazie –ne nous interdisons rien ! Car quiconque demande du pain pour ses enfants est une ordure populiste bien sûr…

Que BHL soutienne Macron, il n’y a rien là que de très normal. Avec Stéphane Bern et les Bogdanoff, Line Renaud et Philippe Besson, ce qui se faisait de mieux chacun dans son domaine a offert ses courbettes au Prince. Il y en eut de plus malins qui vinrent manger la soupe payée par le contribuable à Bercy, qui servait à préparer la présidentielle. On n’y mangeait pas des repas à cinq euros…  

Enfin, que BHL soutienne « la fiscalité écolo », comme son ami Cohn-Bendit, n’est pas non plus étonnant: il reprend l’élément de langage qui voudrait que ces taxes aillent à la fiscalité verte alors qu’elles vont majoritairement dans les caisses de l’Etat. La revue Que choisir l’a récemment montré dans l’un de ses articles [1].

Pour salir les Gilets jaunes, des journalistes et des éditorialistes affirment qu’ils refusent la fiscalité, qu’ils sont contre les taxes, qu’ils refusent les impôts, qu’ils rechignent à payer des taxes écologiques. C’est faux. C’est Carlos Ghosn qui refuse de payer ses impôts, ainsi que les riches qui ont placé leur argent dans les paradis fiscaux avec l’assentiment de l’Etat français, pas les Gilets jaunes qui, eux, veulent bien payer des impôts directs et indirects, mais s’insurgent que ces impôts, qui doivent servir à payer le salaire des fonctionnaires, à faire fonctionner les écoles, les hôpitaux, les commissariats, les gendarmeries, soient accompagnés en province de suppressions de fonctionnaires et de fermetures d’écoles, d’hôpitaux, de commissariats, de gendarmeries.

Revenons à BHL : s’il est tellement soucieux de l’état de la planète qu’il estime que l’Etat maastrichtien doive faire payer les pauvres avec leurs voitures de travail afin que les riches puissent polluer en se déplaçant en avion, alors qu’il cesse de passer son temps entre deux aéroports lui qui disait sans vergogne qu’il avait trop de maisons…

On peut lire en effet dans L’Obs (5 juillet 2017): « J’ai trop de maisons dans le monde »: Bernard-Henri Lévy se résout à vendre une de ses villas pour 6 millions d’euros. Lisons cet article: « Trop d’argent, pas assez de temps. Bernard-Henri Lévy a confié à Bloomberg dans un article publié ce lundi qu’il était contraint de vendre une de ses villas au Maroc, à Tanger, faute de pouvoir en profiter suffisamment: « Je partage mon temps entre Paris, New York et Marrakech. J’ai trop de maisons dans le monde et hélas, l’année ne dure que 52 semaines ». Prix de la demeure sacrifiée : 6 millions d’euros, en vente sur le site de Christie’s International Real Estate, pour 600 mètres carrés situés « au sommet d’une falaise, face à Gibraltar, au point précis où se côtoient l’Atlantique et la Méditerranée », affirme BHL, bon vendeur. Bonjour la trace carbone du philosophe !

On comprend que cet homme-là ignore quelle misère signifie un trou de cinquante euros dans le budget d’une famille vivant avec moins de mille euros par mois… « Salauds de pauvres! », en effet.

Michel Onfray.
________________________________

[1]: https://www.quechoisir.org/billet-du-president-fiscalite-ecologique-le-matraquage-fiscal-se-colore-de-vert-n59997/

En complément sur gilet jaune :

En complément sur BHL :

En complément sur Michel Onfray :

   

Lundi 12 Novembre 2018 - News # 12591 

Autopsie du Journalisme, de Hitler à Trump : Daniel Schneidermann est interviewé par Thinkerview :

Non évalué.

En complément sur Daniel Schneidermann :

En complément sur journalisme :

En complément sur Thinkerview :

   

Mardi 23 Octobre 2018 - News # 12092 

Laurent Obertone explique les raisons de ses livres : un système journalistique et des médias dévoyés français qui occulte la vérité, invente des fake new, et fortement politiquement orienté - Octobre 2018 :

À voir absolument pour mieux connaître ce monsieur qui dit beaucoup de choses intéressantes et inattendues. 

En complément sur Laurent Obertone :

En complément sur journalisme :

     

Lundi 27 Août 2018 - News # 10764 

Michel Collon : "Montrez ça dans toutes les écoles (France 5, Rissouli) !!" ou la manipulation médiatique pour diaboliser et discréditer :

SYNOPSIS :

"Cette émission devrait être montrée dans toutes les écoles de journalisme ! Et dans toutes les écoles tout court, pour un cours d'éducation aux médias. C'est un concentré des trucs du parfait diaboliseur : étiquetage, amalgame, falsification de photos, occultation de mes véritables positions... Un festival signé Lagardère !"

Michel Collon répond, vite et clair, aux accusations mensongères formulées contre lui et le site Investig'Action dans cette émission du 25 juin : C Politique (France 5) a tendu un piège à Djordje Kuzmanovic, porte-parole de Mélenchon.

Les 10 commandements du parfait diaboliseur : voir [ici] ().

Michel Collon est l'un des rares journalistes indépendants à bien faire son travail : droit, sérieux, et documenté.

Il est clair que toutes les attaques qu'il subit démontrent précisément qu'il fait bien son travail : on mesure la véracité d'un journaliste et d'un dissident authentiques aux attaques que le système lance contre eux.

Allez Michel, lâche pas !

En complément sur Michel Collon :

En complément sur manipulation :

En complément sur média :

En complément sur propagande :

En complément sur diabolisation :


Samedi 4 Août 2018 - News # 10300 

Entretien avec Pierre Jovanovic sur son livre "Hitler ou la vengeance de la planche à billets" :

SYNOPSIS :

Nous recevions Pierre Jovanovic en entretien à Nice au sujet de son dernier ouvrage, "Hitler ou le vengeance de la planche à billets". Le chapitrage des questions est à votre disposition ci dessous :

00:00 - Présentation
09:37 - Comment s'est faite le genèse de ce livre au regard de votre parcours ?
18:23 - La dimension psychologique d'Hitler n'a jamais été abordée de la sorte ?
19:27 - Dans les archives de l'OSS, ancêtre de la CIA, on peut y lire qu'il entendait des voix ?
22:00 - Il a échappé à plus de 40 attentats, et sauvé de la noyade par un prêtre dites vous ?
27:28 - Quelqu'un d'aussi "protégé" que ça n'aurait-il pas du avoir paradoxalement un destin beaucoup plus grandiose ? Qu'est ce qui explique sa chute finalement ?
32:46 - Pour revenir à Hitler qui serait selon vous une sorte de compensation du destin face à la planche à billets, est-ce que vous accordez crédit aux rapports psychologiques ou psychiatriques qui sont faites dans le rapport OSS ?
39:41 - L'étincelle politique d'Hitler est survenue après la lecture du livre de Gotfried Feder, Manifeste pour briser la chaine de l'usure
56:25 - Les origines de l'expression "monnaie de singe"
58:58 - N'avez vous pas l'impression de réhabiliter le personnage d'Hitler avec la thèse que vous défendez dans ce livre ?
01:04:40 - Parlez nous de cette chronologie dans votre ouvrage qui a tant plu à vos lecteurs. On se rend compte de façon flagrante à quel point l'inflation post seconde guerre mondiale a littéralement pris des proportions incroyables
01:09:02 - Qui selon vous, en vous appuyant sur Oswald Spengler, serait le prochain César ?
01:17:08 - Que pensez vous d'Olivier Delamarche qui vous a emboité le pas sur le terrain de la critique économique ?
01:20:00 - A propos de journalisme intègre, que pensez vous de l'émancipation de Vincent Lapierre ?
01:26:33 - En tant que modèle alternatif au sytème bancaire et sa planche à billets, il y a les crypto monnaies, qu'en pensez vous ?

Source : Culture Populaire.

Non encore évalué.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur Hitler :

En complément sur planche à billets :

   

Mercredi 25 Juillet 2018 - News # 10038 

 

Coup de folie au journal Le Monde qui publie "L’ombre du Mossad plane sur Paris" ! Voir [ici] ().

Cette ville [Paris], c’est la cour de récréation du Mossad.

Un ancien du service “H” de la DGSI, chargé de surveiller ses agissements en France.

 

Enfin ces crétins se réveillent...

Paris, et la France politique et diplomatique sont noyautés par les sionistes, mais le journal Le Monde ne s'en rend compte que maintenant. 

Et le dîner du CRIF, vous n'en avez jamais entendu parlé, bande de nazes ?

Et l'attentat du bataclan avec l'affaire du téléphone d'un terroriste où il parle du commanditaire qu'il nomme "le juif" ? Ça ne vous dis toujours rien ?

Faites votre travail de journalisme et d'investigation, bande de nazes.

Même le Quai d'Orsay et nos services secrets comptent des agents israéliens en leur sein...

Alors, on peut vraiment dire que le Mossad se régale à Paris...

En complément sur Mossad :

En complément sur Paris :

En complément sur journal Le Monde :

   

Samedi 7 Juillet 2018 - News # 9611 

 

Jean-Michel Vernochet sur son livre "L’Imposture - La décomposition planifiée de l’État souverain" :

SYNOPSIS :

Jean-Michel Vernochet répond aux questions de Kontre Kulture à l’occasion de la sortie de son ouvrage L’Imposture.

http://www.kontrekulture.com/produit/l-imposture ()

0’18 : Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire ce livre ?
0’55 : Le « grand remplacement » est-il un projet ?
2’09 : La problématique de l’avortement
3’50 : Qu’appelez-vous le « sida mental » ?
5’00 : Qu’est-ce que la « religion molochienne » ?
7’25 : Quel avenir pour le prolétariat français ?
8’40 : « Le social-libéralisme à la sauce Macron, c’est la guerre »
10’30 : Le « gouvernement des juges »
12’08 : Pourquoi lire ce livre ?

DESCRIPTION de "L'Imposture – La décomposition planifiée de l'État souverain"

La notion de Grand Remplacement, mise en avant par Renaud Camus, n’est pas un fantasme ; il n’est qu’à regarder autour de soi, dans le métro, les cours de récréation ou simplement dans la rue… un peu moins il est vrai dans la petite lucarne, sauf dans les films et séries par lesquels on veut habituer le Français à vivre dans une société multiculturelle et multiethnique. Mais à cette légitime réaction de résistance de l’autochtone sur sa terre, on oppose des accusations de frilosité, de repli sur soi, d’islamophobie – avec ce que cela rappelle de l’antisémitisme, pourvoyeur de mort sociale pour celui qui en est accusé. Piégé dans son combat contre la destruction de son environnement social et culturel, renvoyé dans les cordes de l’extrême-droite par la représentation médiatique, usé parfois par un quotidien parsemé d’agressions, tant physiques que verbales, le résistant oublie de regarder au-delà de la cause directe qui mine son existence et détruit son pays. Car derrière la flèche, il y a toujours un archer, et il est primordial de le démasquer.

La décomposition de la France est un processus de longue haleine, mais qui a pris de l’ampleur et de la vitesse depuis quelques décennies : lois, votées quasi simultanément, ouvrant la voie à l’avortement de masse et au regroupement familial, politiques d’accueil de plus en plus laxistes, régularisation des clandestins, instauration de l’Aide médicale d’État, subventions aux associations, interdiction des statistiques ethniques, naturalisations à tout-va, intégration dans un espace Schengen prohibant tout contrôle aux frontières ; l’oligarchie qui a pris le pouvoir a petit à petit tissé un filet qui enserre le pays dans un mal-être devenu aujourd’hui paroxystique, tout en assénant au peuple une injonction de « vivre-ensemble » dont il veut de moins en moins. Parallèlement, la casse sociale voulue par Bruxelles et la mise en place d’un « gouvernement des juges » – nous imposant des « valeurs » qu’ils appellent universelles au nom des droits de l’homme – poursuivent plus profondément encore la destruction de la France…

Jean-Michel Vernochet est écrivain, essayiste et géopolitologue. Ancien professeur de l’École supérieure de journalisme de Paris et ancien grand reporter au Figaro Magazine, il est l’auteur de nombreux ouvrages relatifs à l’islam radical, l’Iran, la Syrie, l’Ukraine, le terrorisme ou la guerre civile idéologique. Il contribue régulièrement au site géopolintel.fr. et anime l'émission Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet sur ERFM.

Plein de choses intéressantes.

À voir !

En complément sur Jean-Michel Vernochet :

En complément sur décomposition :

En complément sur souverain :

   

Lundi 2 Juillet 2018 - News # 9500 

"Surveillance, Hacker et Journaliste : sans filtre" : interview d'Antoine Champagne "kitetoa", journaliste & co-fondateur de reflets.info et d'Olivier Laurelli aka @bluetouff par Thinkerview :

En complément sur Thinkerview :

En complément sur surveillance :

En complément sur hacking :

En complément sur journalisme :

 

Vendredi 11 Mai 2018 - News # 8353 

Mensonges et désinformation des médias et réaction du peuple : "Journalistes : pourquoi tant de haine ?" avec Jacques Sapir :

En complément sur média :

En complément sur journalisme :

En complément sur désinformation :

En complément sur mensonge :

 

Vendredi 4 Mai 2018 - News # 8230 

 

Déclaration des devoirs et des droits des journalistes, dite « Charte de déontologie de Munich » de 1971 : « TOUT JOURNALISTE DIGNE DE CE NOM… ». Voir [ici] ().

À connaître ! En priorité par tout journaliste professionnel et ensuite par tous les citoyens.

En complément sur Charte de Munich :

En complément sur journalisme :

     

Dimanche 15 Avril 2018 - News # 7744 

Comment des journalistes peuvent provoquer des guerres - Par Thierry Meyssan. Voir [ici] ().

Je pense que cela devient de plus en plus claire et évident pour tout le monde que les médias mainstrean désinforment la population, font de la propagande mensongère qui, au bout du compte, légitime les guerres.

En complément sur Syrie :

En complément sur journalisme :

En complément sur média :

En complément sur Thierry Meyssan :

 

Dimanche 8 Avril 2018 - News # 7545 

Médias corrompus : "Les journalistes subventionnés" par Vox Plebeia :

En complément sur média :

En complément sur journalisme :

.

En complément sur Vox Plebeia :

   

 


Jeudi 29 Mars 2018 - News # 7338 

Les médias sur la Syrie : naufrage du « journalisme de meute », par Les Géopoliticiens atterrés. Voir [ici] ().

En complément sur Syrie :

En complément sur média :

En complément sur journalisme :

   

Vendredi 23 Mars 2018 - News # 7215 

 

Daesh, terrorisme, et désinformation et mensonges systématiques des médias mainstream : un super article du site Les Crises : "[Enquête Djihadisme en Syrie] Retour sur le “bon boulot d’Al-Nosra” (série complète)". Voir [ici] ().

Un travail absolument remarquable.

Une leçon de journalisme aux soit-disant "journalistes" du système

Bravo Olivier Berruyer !

En complément sur Olivier Berruyer :

En complément sur terrorisme :

En complément sur désinformation :

En complément sur mensonge :

En complément sur Daesh :

 


Mardi 20 Mars 2018 - News # 7168 

Empire américain, État profond, et journalisme d'investigation : "Le plus gros secret", par James Risen. Voir [ici] ().

Un article très long, mais super intéressant.

Le témoignage suivant du visiteur "Bibendum" résume bien la situation :

J’ai éprouvé quelques difficultés à entrer dans le scénario. C’est lourd, chronophage, presque indigeste. Mais édifiant.

Puis:

«Nous sommes un empire à présent, et quand nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et pendant que vous essayez d’étudier la réalité –peut-être même avec succès–, nous agissons encore, créant d’autres nouvelles réalités, que vous pourrez également étudier, et c’est ainsi que les choses avanceront. Nous sommes les acteurs de l’histoire… et vous, vous tous, il ne vous reste plus qu’à étudier ce que nous faisons.»

Voilà comment ils occupent, détournent, un grand nombre de cerveaux brillants, aux coeurs valeureux, en laissant fuiter des informations choisies et quelques notions d’angoisse. Garder un coup d’avance en les scotchant dans ” l’histoire”.

Là où c’est pathétique, c’est lorsqu’on mesure que ce gaspillage de temps, d’énergie, de ressources, de puissance et surtout de vie ne sert qu’une réalité cauchemardesque, dégénérative et auto- destructrice.

Certes, ils sont un empire. Quelle honte !

En complément sur Empire :

En complément sur État profond :

En complément sur journalisme :

   

Dimanche 18 Mars 2018 - News # 7123 

 

Médias, désinformation, fake news, mensonges, et propagande : Yann Moix est le grand gagnant de la Cérémonie des Bobards d’Or 2018 :

La cérémonie (parodique) des Bobards d’Or distingue, chaque printemps, les « meilleurs des journalistes », ceux qui n’hésitent pas à mentir délibérément pour servir le politiquement correct. Elle est organisée depuis 2010 par la Fondation Polemia.

Sommaire :

00:00 : Intro 
06:29 : Entrée du jury 
12:15 : Les 9 Bobards non-sélectionnés par les votes en ligne 
17:00 : Les scores des votes en ligne et les 5 bobards retenus 
19:01 : Bobard matraquage – L’affaire Théo 
28:25 : Bobard Protéine 
40:50 : Vidéo pédagogique sur le terme Clandestins/migrants/exilés 
46:45 : Bobard Yann Mhoax 
56:33 : Bobard double dépêches lors de la Marche pour la Vie 
1:07:10 : Les Bobards d’Or ont traversé l’Atlantique !
1:20:10 : Bobard Point de vue – Le bain de foule bidon de Macron 
1:27:48 : Vote 
1:35:17 : Applaudimètre 
1:36:18 : Classement final – Victoire de Yann Mhoax 
1:37:36 : Le Grand prix du Jury pour l’AFP 
1:40:00 : Mise en évidence des chasseurs de bobards 
1:43:37 : Observatoire du journalisme 
1:50:29 : Le Salon Beige
1:57:44 : Breizh-Info
2:06:09 : Conclusion de Jean-Yves Le Gallou

Le vote du public :

En complément sur Yann Moix :

En complément sur média :

En complément sur fake news :

En complément sur désinformation :

En complément sur propagande :


Lundi 5 Mars 2018 - News # 7001 

Natacha Polony : Journalistes et médias sous contrôles ? Interview par Thinkerview :

Plein de choses intéressantes et intelligentes dites par Natacha.

Une interview qui confirme la dégradation des mentalités et de la domination de la pensée unique intolérante sur kes consciences.

Cela dit, parfois Natacha Polony manque de courage, et ne parle pas droit et franchement, faisant le jeu de la pensée unique ambiante. Quand à ses propos sur Bachar el-Assad, elle est plus que décevante : on dirait une propagandiste du système.

À voir.

En complément sur Natacha Polony :

En complément sur journalisme :

En complément sur média :

En complément sur contrôle :

En complément sur Thinkerview :


Dimanche 18 Février 2018 - News # 6833 

Coup de gueule de Marie Roussel, une journaliste de France 3 Hauts-de-France lors d’une visite du premier ministre Édouard Philippe chez L’Oréal le 17 Février 2018 :

Courageux !

Bon, normalement, elle devrait être virée dans les semaines qui suivent...

En complément sur coup de gueule :

En complément sur journalisme :

     

Mardi 13 Février 2018 - News # 6751 

Journalistes et liberté d'expression en danger ? Interview de Jean-Pierre Canet, ancien rédacteur en chef d'Envoyé Spécial, et de David Koubbi, écrivain, avocat docteur en droit de la presse, par Thinkerview :

Pleins de choses intéressantes montrant qu'on est décidément pas en démocratie...

En revanche que ces deux gars bottent en touche sur le Décodex est navrant : ils sont hypocrites et font partie, d'une certaine façon, du système qu'ils critiquent. Ne pas dénoncer le Décodex, c'est être d'accord avec lui. Qui ne dit mot consent.

En complément sur journalisme :

En complément sur liberté d'expression :

En complément sur Thinkerview :

   

Samedi 3 Février 2018 - News # 6559 

De Facebook à Policebook : Mark Zuckerberg veut surveiller tous les affichages et messages de ses utilisateurs, pour censurer le journalisme indépendant, et utiliser l’intelligence artificielle pour signaler les utilisateurs aux services de police et de renseignement. Voir [ici] ().

Complètement dingue ! C'est grave...

Je ne l'ai jamais senti ce mec là, et voilà ça commence à devenir sérieux... Ce n'est pas du tout anodin cette affaire.

Ce type est un collabo et un fasciste.

En complément sur Facebook :

En complément sur Mark Zuckerberg :

En complément sur censure :

En complément sur intelligence artificielle :

En complément sur fascisme :


Mardi 16 Janvier 2018 - News # 6207 

Propagande VS Journalisme ? Interview de Xenia Fedorova, rédactrice en chef de RT France par Thinkerview  :

Commence à 4:10.

En cours d'évaluation... J'attend la traduction prmise...

En complément sur propagande :

En complément sur journalisme :

En complément sur RT :

En complément sur Thinkerview :

 

Jeudi 11 Janvier 2018 - News # 6110 

Liberté d'expression et censure : Majed Nehmé : "Pourquoi nous avons été mis sur la liste noire des médias français", interviewé par Michel Collon :

SYNOPSIS :

Majed Nehmé a été en prison en Syrie en 1981 et pourtant, il défend la Syrie aujourd’hui contre l’agression de la France et de ses alliés. Du coup, le rédacteur en chef d'Afrique-Asie a été boycotté par les grands médias français et son propre journal a dû mettre la clé sous la porte, harcelé par le gouvernement. Journaliste professionnel, il accuse avec force : « Le Monde, on le dit de gauche mais c’est du néoconservatisme, il n’y a plus de journalisme dans ce quotidien. » Majed Nehmé expose aussi les vrais enjeux de cette guerre, révélant le rôle stratégique de la Syrie au Proche et au Moyen-Orient. « La France ne peut ‘exporter la démocratie’ avec des barbus, des assassins, des égorgeurs d’enfants », c’est se moquer des gens. »

Source : Investig'Action - Michel Collon.

Des informations alternatives de première importance pour comprendre ce qui se passe vraiment.

Ce point de vue et ces explications manquent cruellement à la France. La chape de plomb imposée par nos médias mainstream et nos traîtres de politiciens, rend aveugle le peuple français, dans le but de le manipuler, de le faire adhérer à une vision erronée du monde, et par suite, à une foule d'actions iniques qui se servent en définitive que des intérêts particuliers ou ceux de l'Empire et de ses pays vassaux.

Il nous faut d'urgence un grand média maimstream honnête et droit qui accueille et diffuse tous les points de vue. C'est urgentissime pour la démocratie en France, et pour le monde en général.

À voir !

En complément sur censure :

En complément sur média :

En complément sur liberté d'expression :

En complément sur Syrie :

En complément sur Michel Collon :


Mardi 9 Janvier 2018 - News # 6084 

Un spécialiste balance tout sur les manipulations de l’État concernant les "Fakes News" :

SYNOPSIS :

Pour Fabrice Epelboin, professeur à Science Po et spécialiste des médias sociaux, le gouvernement est le premier vecteur de Fake News. Selon lui les médias traditionnels comme BFM véhiculent régulièrement de fausses informations pour tromper et influencer l’opinion publique. En effet le président de la République a la volonté de recourir à l’arme de la loi pour lutter selon lui plus « efficacement contre les fake news » propagées sur Internet et pourrait donc, ouvrir une boîte de Pandore néfaste pour la liberté d’expression, estiment des professionnels du secteur. L’État a-t-il vraiment son mot à dire sur la déontologie de l’information ? La puissance publique peut-elle interférer sur les contenus publiés par des sites et sur des plateformes comme Facebook, sans porter atteinte à la liberté d’expression telle que définie par la loi de 1881, qui constitue l’un des piliers de notre démocratie ? Le dilemme met les experts mal à l’aise. C’est justement ce que dénonce depuis plusieurs mois le réseau Reporters sans frontières. « Bien sûr, il est plus que jamais nécessaire pour l’internaute de démêler le vrai du faux dans l’information qui s’offre à lui, écrivait en novembre Christophe Deloire, le secrétaire général de RSF. Mais la lutte contre les fake news doit passer par la promotion d’un journalisme libre et indépendant, vecteur d’une information fiable, de qualité », ajoutait-il.

Source : Réseau International.

Enfin un peu de vérité à la télévision française...

En complément sur fake news :

       

Mercredi 3 Janvier 2018 - News # 5989 

Journalisme : Macron annonce un projet de loi pour lutter contre la «propagande» et les «fake news». Voir [ici] ().

C'est de la censure institutionnelle par une extension de la judiciarisation des débats aux informations. D'ailleurs, l'annonce de Macron fait polémique. Voir [ici] ().

La liberté d'expression est de plus en plus malmenée, c'est épouvantable.

En complément sur journalisme :

En complément sur média :

En complément sur Macron :

En complément sur propagande :

En complément sur fake news :


Samedi 8 Juillet 2017 - News # 5087 

Diabolisation, amalgame censure des textes, par les médias : "Montrez ça dans toutes les écoles ! (France 5, Rissouli) !" par Michel Collon :

SYNOPSIS :

"Cette émission devrait être montrée dans toutes les écoles de journalisme ! Et dans toutes les écoles tout court, pour un cours d'éducation aux médias. C'est un concentré des trucs du parfait diaboliseur : étiquetage, amalgame, falsification de photos, occultation de mes véritables positions... Un festival signé Lagardère !"
Michel Collon répond, vite et clair, aux accusations mensongères formulées contre lui et le site Investig'Action dans cette émission du 25 juin : C Politique (France 5) a tendu un piège à Djordje Kuzmanovic, porte-parole de Mélenchon.

Source : Investig'Action.

En complément sur Michel Collon :

En complément sur média :

     

Vendredi 23 Juin 2017 - News # 4905 

 

 

Médias : un nouveau scandale :

=== De plus en plus grave : le verrouillage médiatique au profit de Macron est désormais dénoncé par des journalistes eux-mêmes ===
 
LE SNJ-CGT DÉNONCE PUBLIQUEMENT LA FAÇON DONT L'AFP A ÉTOUFFÉ LES AFFAIRES FERRAND ET BAYROU PENDANT L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE AFIN DE NE PAS NUIRE À MACRON.
--------------------------------------------------
Le Syndicat national des journalistes CGT (SNJ-CGT) est le syndicat des journalistes affilié à la Confédération générale du travail, par ailleurs membre de la Fédération européenne des journalistes et de la Fédération internationale des journalistes.

Avec d'autres syndicats de l'Agence France-Presse, il considère que, depuis 2000, plusieurs actions politiques visent à remettre en cause l'indépendance de l'AFP. À cet égard, il soutient la pétition "SOS AFP" qui publie régulièrement des informations alarmantes sur l'évolution de l'AFP : http://www.sos-afp.org/fr

On notera en particulier que le SNJ-CGT, avec 3 autres syndicats, a dénoncé, en février 2015, comment les prétendues "mesures utiles" exigées par l'Union européenne et transposées en France par nos parlementaires revenaient à casser le statut protecteur de l'indépendance de l'AFP qui datait de 1957  : http://www.sos-afp.org/fr/2015_mesures_utiles

Le 20 juin 2017, le SNJ-CGT a publié un communiqué - actualisé le 22 juin - dans lequel il proteste contre le traitement partial dont l'Agence-France-Presse a fait silence sur l'affaire Ferrand pendant la campagne présidentielle.

Voici ce communiqué :
-----------------------------------

COMMUNIQUÉ DU SNJ-CGT DE L’AFP

Quand l'AFP étouffe des informations gênantes pour le nouveau pouvoir
-----
L'affaire Richard Ferrand, sortie par le Canard Enchaîné dans son édition du 24 mai, aurait pu être révélée par l'AFP. Des journalistes de l'Agence étaient en effet en possession des informations, mais la rédaction en chef France n'a pas jugé le sujet digne d'intérêt.

Qu'un possible scoop sur une affaire politico-financière impliquant le numéro deux du nouveau parti au pouvoir ne soit pas jugé intéressant, voilà qui est troublant. Surtout après les affaires Fillon et Le Roux qui ont émaillé la campagne présidentielle, et alors que le nouveau président Emmanuel Macron affirme vouloir moraliser la vie politique.

Généralement, un média met les bouchées doubles pour enquêter sur ce type d'informations quand elles se présentent. Pas à l'AFP, où les courriels de journalistes adressés à la rédaction-en-chef France soit sont restés sans réponse, soit ont reçu une réponse peu encourageante.

Faute d'avoir pu donner l'affaire Ferrand en premier, ces mêmes journalistes de l'AFP ont eu la possibilité de sortir un nouveau scoop deux jours après l'article du Canard : le témoignage exclusif de l'avocat qui était au cœur de la vente de l'immeuble litigieux des Mutuelles de Bretagne en 2010-11.

Mais avant même qu'une dépêche ait été écrite, la rédaction en chef France a refusé le sujet. C'était pourtant la première fois qu'une source impliquée dans le dossier confirmait les informations du Canard et pointait la possibilité d'une infraction pénale de M. Ferrand.

L'AFP se contentera, quelques jours plus tard, de mentionner d'une phrase le témoignage de l'avocat interviewé par Le Parisien. Ce même témoignage qui conduira à l'ouverture d'une enquête par le parquet de Brest...

INTÉRÊT "TROP LIMITÉ"
Ce n'est pas tout : avant l'affaire Ferrand, le 17 mai, juste après la nomination du nouveau gouvernement, une dépêche annonce que François Bayrou, nouveau garde des Sceaux, devra lui-même faire face à des juges, dès le 19 mai, après son renvoi en correctionnelle pour diffamation. Mais la dépêche n'a pas été diffusée, la rédaction en chef France trouvant son intérêt "trop limité".

Deux jours plus tard, l'info sera en bonne place dans les médias nationaux. L'AFP décidera alors de la reprendre !

Interrogée jeudi par les syndicats lors de la réunion mensuelle des délégués du personnel, la direction de l'information de l'AFP s'est montrée incapable de justifier de manière argumentée les choix de sa rédaction en chef.

Tout cela fait beaucoup d'infos sensibles étouffées en quelques jours. Pour ceux qui ont travaillé sur le dossier, il y a de quoi être écœuré et découragé. L'Agence France Presse, l'une des trois grandes agences d'informations mondiales, dont le statut rappelle l'indépendance, a-t-elle peur de diffuser des 
informations sensibles quand celles-ci risquent de nuire au nouveau pouvoir politique élu ?

Le SNJ-CGT appelle la direction et la rédaction en chef de l'AFP à s'expliquer sur le traitement incompréhensible de l'affaire Ferrand.

Le SNJ-CGT rappelle que l'AFP est et doit rester indépendante, que ses journalistes doivent pouvoir enquêter librement et publier toute information même si elle est gênante pour tout type de pouvoir, en particulier le pouvoir politique.

Le SNJ-CGT, 
Paris le 20 juin 2017

Source : https://snjcgt.fr/…/quand-lafp-etouffe-des-informations-ge…/

-------------------------
COMMENTAIRES
-------------------------
Ce communiqué du SNJ-CGT confirme ce que ne cesse de dénoncer (parmi d'autres) l'UPR depuis des années, à savoir que les grands médias français ne respectent plus la Charte de Munich de l'éthique du journalisme et se sont transformés en instruments de propagande euro-atlantiste, aux mains de milliardaires ou d'un appareil d’État partial.

Ce constat concerne au premier chef l'Agence-France-Presse, dont je rappelle qu'elle n'a jamais consacré la moindre dépêche à l'UPR pendant 10 ans, et cela malgré nos innombrables communiqués et malgré notre participation aux élections européennes de 2014 (où nous avons rassemblé plus de suffrages que le NPA), et aux élections régionales de 2015.

La situation de la liberté de la presse en France ne cesse de s'aggraver, comme le souligne le classement annuel de Reporters sans frontières.

Ainsi, en avril 2016, le classement de RSF sur la liberté de la presse dans le monde avait rétrogradé la France de 7 places, en la plaçant au honteux 45e rang mondial.

RSF avait accompagné ce classement en déplorant notamment qu' « une poignée d'hommes d'affaires ayant des intérêts extérieurs au champ des médias finissent par posséder la grande majorité des médias privés à vocation nationale » .
Source : http://www.francesoir.fr/…/liberte-de-la-presse-un-bilan-20…

Dans son classement sur l'année 2016 (publié en avril 2017), RSF avait fait remonter la France au 39e rang mondial (on se demande bien pourquoi d'ailleurs). On attend avec intérêt ce que sera le classement 2017 publié en avril 2018..

-------------------------
CONCLUSION 
-------------------------
Je rappelle que le programme de l'UPR - que j'ai présenté en décembre 2011 - prévoit précisément de rendre à l'AFP - et à la presse plus généralement - la liberté et l'indépendance que leur avait garanti le Conseil national de la Résistance en 1944.

S'agissant spécifiquement de l'AFP, notre programme précise ainsi :

"Restitution à l’Agence France-Presse de son rôle originel de service public de l’information, tel qu’il avait été conçu par le Conseil national de la Résistance.
Un financement correct de l’AFP doit être assuré par l’État afin de diffuser une vision française et impartiale des événements planétaires."
Source : Programme, page 21 :
https://www.upr.fr/…/Programme%20Presidentiel%20-%20Livret%…

Il y a urgence à ce que les Français se mobilisent en nombre de plus en plus important pour rétablir la liberté et l'indépendance de l'AFP et de tous les grands médias. Il ne suffit pas de s'indigner derrière son ordinateur. Il faut s'engager politiquement.

François Asselineau
23 juin 2017
----------------------------
NOTA

Emmanuel Vire, responsable du SNJ-CGT, a cosigné une tribune pour voter Macron contre Le Pen lors de l'élection présidentielle ; mais, sauf erreur, ce n'était pas le SNJ-CGT en tant que tel qui avait lancé cet appel.

Il est plus que probable que des adhérents de ce syndicat n'étaient d'ailleurs pas d'accord avec cette position de M. Vire.

Quoi qu'il en soit, le SNJ-CGT est le 2e syndicat de journalistes en France par le nombre d'adhérents. Ce communiqué est donc intéressant en soi, même si ce syndicat est "pour-une-autre-Europe" comme la quasi-totalité des syndicats français.

Source de cet article : Facebook de l'UPR ().

Une triste affaire de plus montrant que les médias ne sont plus le quatrième pouvoir qu'ils devraient être.

Les limogeages récents de Natacha Polony de la chaîne Paris Première et de la radio Europe 1 en sont d'autre exemples pathétiques et inquiétants.

Ce qu'il faut comprendre, c'est que les agences de presse sont désormais toutes infiltrées et noyautées : qu'il s'agisse de l'AFP (l'Agence France Presse), de l'AP (l'Associated Press américaine), ou de Reuters (britannique), ces entités ne rapportent plus de manière objectives les informations : elles présentent les faits sous l'aspect qui arrangent leur maîtres, en modifient certaines, en dissimulent d'autres, etc. On ne peut plus du tout s'y fier. Et c'est encore plus pervers que cela : elles mêlent de vraies informations avec des informations fausses ou modifiées, ce qui rend plus difficile le tri et donne, en plus, l'illusion au peuple que toutes sont vraies. Terrible...

Et pire, c'est que ces agences abreuvent de leurs nouvelles toutes les télévisions, radios, et journaux, du monde occidental... Vous voyez le tableau ? C'est épouvantable...

Assurément, nous sommes entrés dans l'ère de la post-vérité.

Pour ceux qui pensent encore que ces agences ne jouent qu'un rôle mineur, ou que la diversité de l'information existe du fait des très nombreuses chaînes de télévision et de radios disponibles, voyez cette édifiante [vidéo] ().

En complément sur média :

En complément sur scandale :

En complément sur AFP :

En complément sur manipul :

En complément sur désinform :


Jeudi 15 Juin 2017 - News # 4729 

Un exemple flagrant et navrant de désinformation et de propagande d'un journaliste face à une Natacha Polony lucide :

Ahurissant !

Ce journaliste est un type déloyal, un enfoiré, un propagandiste néolibéral, qui interrompt sans cesse son interlocuteur pour l'empêcher de s'exprimer en déformant même ses propos (elle n'a jamais dit qu'elle était en faveur des politiques économiques de Reagan ou de Thatcher).

Une saloperie ce type ! (Et ce n'est pas la première fois qu'il se comporte ainsi, c'est même récurrent).

Moi, ce genre de journalope, ça me révulse. Foutons tous ces cons dehors ! Il nous faut refonder complètement les médias sous le contrôle du peuple, et cela ne sera pas possible tant que nous n'aurons pas instauré une Démocratie Directe Participative Neutre.

En complément sur Natacha Polony :

En complément sur propagand :

En complément sur désinform :

En complément sur journalisme :

 

Mercredi 14 Juin 2017 - News # 4705 

Éviction de Natacha PolonyFrançois Asselineau, président de l'UPR, envoie un message de sympathie et d'estime à la journaliste :

MESSAGE DE SYMPATHIE ET DE SOUTIEN DE FRANÇOIS ASSELINEAU À LA JOURNALISTE NATACHA POLONY.

Le président de l'UPR a diffusé, ce 14 juin 2017, le message de sympathie et de soutien suivant :

J'ai appris avec tristesse et regret la non-reconduction de l'émission de Natacha Polony, intitulée "Polonium", qui était diffusée sur Paris Première (http://www.lexpress.fr/actualite/medias/l-emission-de-natacha-polony-polonium-ejectee-de-paris-premiere_1916834.html ()).

Natacha Polony avait eu l'éthique journalistique et le souci démocratique de m'inviter à cette émission sur Paris Première le 8 avril 2016.

Elle m'avait réinvité le 19 avril 2017, en compagnie de Benjamin Masse-Stamberger, sur sa chaîne internet "Polony.tv", afin de m'interroger de façon courtoise et approfondie, sur les principaux points de mon programme lors de la campagne présidentielle (cf : https://www.upr.fr/emissions-radio-tv/francois-asselineau-detaille-programme-chez-polony-tv ()).

De nos jours, il est devenu hélas bien rare que des journalistes aient le souci du pluralisme des opinions et de la conduite d'entretiens conformément à l'éthique du journalisme fixée par la Charte de Munich ( http://eeas.europa.eu/archives/delegations/tunisia/documents/page_content/charte_munich1971_fr.pdf ())

En ce sens, la qualité du travail de Natacha Polony doit être souligné. Car elle fait partie des rares journalistes qui permettent à leurs invités d'exposer clairement et sérieusement leurs idées. C'est-à-dire sans les interrompre constamment, et sans vouloir influencer l'opinion des auditeurs par des attaques incessantes dès lors que ces invités ne se plient pas à la pensée unique dominante.

Je souhaite faire part publiquement de mon estime et de mon soutiens à Natacha Polony et je forme le vœu qu'elle puisse retrouver prochainement l'animation d'une émission de débats d'idées et d'opinions, conforme à son talent, dont la télévision a tant besoin.

François Asselineau
14 juin 2017.

En complément sur Natacha Polony :

En complément sur François Asselineau :

En complément sur journalisme :

   

Mercredi 14 Juin 2017 - News # 4702 

La journaliste Wafa Dahman dénonce un racisme permanent à France Télévision : "J’ai été blacklistée de France Télévisions pour avoir dénoncé la discrimination raciale". Elle porte plainte. Voir [ici] ().

Un témoignage décrivant une situation ahurissante...

En complément sur racisme :

En complément sur télévision :

En complément sur journalisme :

   

Lundi 5 Juin 2017 - News # 4534 

Portrait vidéo : "Jean-Michel Aphatie, le gardien de caste" :

Pour ce nouveau grand portrait, on s’attaque une fois de plus à un gros poisson : Jean-Michel Aphatie.
Parti de rien, ce passionné de politique et de journalisme s’est hissé au sommet du monde médiatique, devenant un incontournable de l’interview politique.
Et selon que vous soyez puissant ou misérable, les jugements d’Aphatie vous rendront blanc ou noir, légitime ou illégitime, sérieux ou risible. Depuis des années maintenant qu’il officie en radio comme en télé, le journaliste politique qu’il est a eu largement le temps de montrer son vrai visage : celui d’un fervent petit soldat de la caste médiatique, tout d’abord, mais aussi celui d’un zélé défenseur de l’oligarchie, d’un chien de garde de l’ordre établi.
Source : OJIM.

En complément sur Jean-Michel Aphatie :

En complément sur journalisme :

En complément sur média :

En complément sur oligarchie :

 

Mercredi 31 Mai 2017 - News # 4430 

Edward Snowden sur la liberté de la presse :« On parle de fake-news lorsque le journalisme dérange » :

Edward Snowden a tenu une vidéoconférence ce mardi 30 Mai 2017. L’ancien analyse de la NSA, à l’origine des révélations sur les détails de surveillance de masse utilisée par les Américains, a longuement évoqué le rôle du journalisme dans la démocratie.
L’informaticien a expliqué que l’utilisation de la surveillance de masse pour trouver les sources des journalistes qui écrivent des articles embarrassants pour les gouvernements constituait un véritable danger pour la démocratie.
Source : BFM TV.

En complément sur Edward Snowden :

En complément sur presse :

En complément sur média :

En complément sur liberté de la presse :

 

Mardi 30 Mai 2017 - News # 4399 

Médias : interview de Natacha Polony sur le journalisme :

En complément sur Natacha Polony :

En complément sur le journalisme :

En complément sur les médias :

   

Dimanche 21 Mai 2017 - News # 4235 

Les marchés financiers manipulent les médias.

Marc Fiorentino, spécialiste des marchés financiers.

En complément sur marché :

En complément sur la manipulation :

En complément sur la finance :

En complément sur les médias :

En complément sur le journalisme :


Lundi 17 Avril 2017 - News # 3377 

Polony.tv analyse le programme de François Asselineau. Voir cette [vidéo] ().

Intéressant et loyal : du bon journalisme, neutre, posé, critique sans être intellectuellement malhonnête.


Jeudi 6 Avril 2017 - News # 3094 

Le Prix international du journalisme du Mexique a été décerné à Thierry Meyssan. Voir [ici] ().

C'est mérité !

Félicitations Thierry !

Pour des vidéos avec Thierry Meyssan, voir [ici] ().


Mercredi 8 Février 2017 - News # 2215 

Politique post-vérité ou journalisme post-politique ? par Frédéric Lordon. Voir [ici] ().


Mercredi 8 Février 2017 - News # 2212 

François Asselineau était l’invité du 20h de Fréquence ESJ – la radio des étudiants de l’École Supérieure de Journalisme – le Mardi 7 Février 2017. Voir cette [vidéo] ().


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .