Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

12 News

Vendredi 12 Juillet 2019 - News # 18784 

L'ONU lance une guerre sans merci contre la liberté d’expression. Voir [ici] ().

Salopards de mondialistes !

Des ennemis des peuples et de la démocratie, qui n'ont aucune légitimité n'étant élus par personne.

Toutes ces grandes organisations à la con sont des outils de domination des peuples et des États. Et en plus elles nous coûtent de l'argent. Aucun intérêt.

En complément sur liberté d’expression :

En complément sur l'ONU :

     

Lundi 8 Juillet 2019 - News # 18704 

La France de Macron est «l’une des plus grandes menaces mondiales pour la liberté d’expression». Voir [ici] ().

En complément sur liberté d’expression :

       

Jeudi 20 Juin 2019 - News # 18259 

Liberté de la presse : La réforme de la loi de 1881 menace la liberté d’expression, selon la secrétaire générale du SNJ (Syndicat national des journalistes). Voir [ici] ().

En complément sur liberté d’expression :

En complément sur liberté de la presse :

En complément sur menace :

   

Mercredi 20 Février 2019 - News # 15189 

Liberté d’expression : La France derrière la Russie et la Hongrie ! [Indice LIBERTEX 2018]. Voir [ici] ().

Vous vous rendez compte ?

Est-ce que vous vous rendez compte ?

La France, patrie des droits de l'Homme, tombée aussi bas...

Ce dont définitivement les cordonniers les plus mal chaussés.

En complément sur Liberté d’expression :

       

Dimanche 23 Septembre 2018 - News # 11363 

 Frédéric Taddeï sur France Inter : Russia Today et la liberté d’expression :

Les questions posées par la journaliste sont orientées et suintent la pensée unique ambiante du microcosme médiatique parisien ou en vue.

Cette femme se croit neutre alors qu'elle débite et sert ce boboïsme puant et propagandiste. C'est terrible, parce-que cela signifie que les journalistes installés n'ont toujours pas compris la situation et ce qui leur est de plus en plus reproché par nombre de citoyens. Donc, ils vont continuer dans la même voie et être détestés par de plus en plus de gens jusqu'aux clashs violents qui arrivent contre eux...

Le prémisse de toute conversion ou changement, c'est la prise de conscience de nos propres erreurs.

Sur l'affaire de la vidéo d'Alexandre Benalla, j'ai eu la même impression que Frédéric Taddeï : il ne porte pas ses coups.

En complément sur Frédéric Taddeï :

En complément sur Russia Today :

En complément sur liberté d’expression :

   

Jeudi 25 Janvier 2018 - News # 6397 

Sur la lutte contre les Fake news, Olivier Berruyer déclare “Faites-nous confiance, on va vous dire ce qui est vrai !” sur Polony.TV :

Actuaire, Olivier Berruyer est aussi co-fondateur des Econoclastes () et auteur du blog Les-Crises.fr (). Il décrypte la volonté du pouvoir de lutter contre les fake-news et en analyse les enjeux.

Invité de Kevin Boucaud-Victoire sur Polony TV, Olivier Berruyer livre ses analyses et ses inquiétudes au sujet de la loi du gouvernement afin de lutter contre les “fake news”. Quel(s) risque(s) pour la liberté d’expression et la démocratie déjà menacées ? Olivier Berruyer touche quelques points sensibles et soulève pas mal de questions. Questions qui ne seront certainement pas abordées par les personnes en charge du projet, à moins d’un miracle.

Régulation de l’information, lutte contre les “fake news”, lutte contre l’apologie du terrorisme et le “complotisme”, les rumeurs, etc… Autant de motifs invoqués pour tenter de museler des voix dissonantes, mais seulement pendant les élections… pour l’instant. Dérive vers une censure ou plutôt vers une autocensure suggérée et intériorisée ? Quand un Etat tente d’impose par la loi ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas, ce que les gens doivent croire et réfuter, est-ce que c’est encore une démocratie digne de ce nom ?

Olivier Berruyer revient également rapidement sur l’outil de décrédibilisation du journal Le Monde, le Décodex, le “Fact-Checking” version américain versus le “Fact-Checking” français, l’étude de la fondation Jean Jaurès sur le complotisme en France et le traitement médiatique de la Russie.

Source : Les Crises.

L’entretien en vidéo est à regarder ici : Olivier Berruyer : “Faites-nous confiance, on va vous dire ce qui est vrai !” ()

En complément sur Olivier Berruyer :

En complément sur fake news :

     

Lundi 22 Janvier 2018 - News # 6331 

Censure, intolérance, et judiciarisation des débats : Veut-on faire taire la liberté d’expression ? - Les Terriens du Dimanche avec Gilbert Collard, Natacha Polony, et Gilles-William Goldnadel, etc. :

On vit véritablement une époque épouvantablement intolérante et hideuse... On ne peut parler de rien. Toute assertion en dehors des clous de la pensée unique ambiante est systématiquement sanctionnée par des fâcheux  débiles et intolérants, qui vous tombent dessus à bras raccourcis, et pour souvent des broutilles...

En complément sur liberté d’expression :

En complément sur censure :

En complément sur intolérance :

   

Mardi 9 Janvier 2018 - News # 6084 

Un spécialiste balance tout sur les manipulations de l’État concernant les "Fakes News" :

SYNOPSIS :

Pour Fabrice Epelboin, professeur à Science Po et spécialiste des médias sociaux, le gouvernement est le premier vecteur de Fake News. Selon lui les médias traditionnels comme BFM véhiculent régulièrement de fausses informations pour tromper et influencer l’opinion publique. En effet le président de la République a la volonté de recourir à l’arme de la loi pour lutter selon lui plus « efficacement contre les fake news » propagées sur Internet et pourrait donc, ouvrir une boîte de Pandore néfaste pour la liberté d’expression, estiment des professionnels du secteur. L’État a-t-il vraiment son mot à dire sur la déontologie de l’information ? La puissance publique peut-elle interférer sur les contenus publiés par des sites et sur des plateformes comme Facebook, sans porter atteinte à la liberté d’expression telle que définie par la loi de 1881, qui constitue l’un des piliers de notre démocratie ? Le dilemme met les experts mal à l’aise. C’est justement ce que dénonce depuis plusieurs mois le réseau Reporters sans frontières. « Bien sûr, il est plus que jamais nécessaire pour l’internaute de démêler le vrai du faux dans l’information qui s’offre à lui, écrivait en novembre Christophe Deloire, le secrétaire général de RSF. Mais la lutte contre les fake news doit passer par la promotion d’un journalisme libre et indépendant, vecteur d’une information fiable, de qualité », ajoutait-il.

Source : Réseau International.

Enfin un peu de vérité à la télévision française...

En complément sur fake news :

       

Samedi 30 Décembre 2017 - News # 5942 

Pour 67% des Français, la liberté d’expression est menacée dans les médias et la société. Voir [ici] ().

En complément sur liberté d’expression :

En complément sur menace :

En complément sur média :

   

Jeudi 6 Juillet 2017 - News # 5076 

Malgré les pressions du lobby israélien, le parlement espagnol vient de déclarer que la campagne BDS contre l’occupant israélien est protégée par les lois qui garantissent la liberté d’expression. Voir [ici] ().

Une bonne chose.

Avec la puissance du lobby sioniste en France, c'est pas demain la veille qu'on verra ça dans "la patrie des droits de l'Homme"...

En complément sur lobby israélien :

En complément sur lobby sioniste :

En complément sur Israël :

En complément sur BDS :

En complément sur boycott :


Mercredi 7 Juin 2017 - News # 4573 

 Domination de l'Union Européenne par les sionistes : le Parlement européen criminalise le délit d'opinion !

Devant l'importance de ce qui vient de se passer, je relaie l'article original :

Ce 1er juin le Parlement européen a voté, à une très large majorité, une nouvelle résolution sur l’antisémitisme qui criminalise une fois de plus le délit d'opinion, sous la pression des lobbies hyperactifs pro-israéliens. Il y a maintenant 50 ans, le 5 juin 1967, Israël lançait une offensive militaire de conquête aux conséquences dramatiques pour la paix mondiale ..... mais exige le silence !

Ils l'ont fait ! La seule instance démocratique européenne, le Parlement, vient de criminaliser le délit d'opinion. De la social-démocratie à l’extrême droite souverainiste et antisémite, tous les groupes ont voté en faveur d'une nouvelle résolution sur l'antisémitisme, à l’exception notable de la Gauche Unitaire Européenne et des Verts.

La résolution, par le biais du paragraphe 2, fait siens les critères proposés par la très sioniste International Holocaust Remembrance Alliance (IHRA) pour définir l’antisémitisme. Si celle-ci reconnaît que l’antisémitisme, c’est la haine du Juif en tant que juif, le paramètre de la définition ne s’arrête pas là : « Nier au peuple juif (sic) le droit à l’autodétermination, en prétendant par exemple que l’existence de l’État d’Israël est une entreprise raciste » relèverait de l’antisémitisme. « Avoir deux poids deux mesures en demandant de l’Etat d’Israël un comportement que l’on attend ni ne demande de n’importe quelle autre nation démocratique (sic)». Antisémitisme !

Le vote de cette résolution nous rappelle, qu’en France comme en Europe, "le droit à la critique d’Israël fait partie de la liberté d’expression politique en général, un acquis aussi précieux que fragile qu’il nous faut défendre à tout prix". Comme le souligne énergiquement l'UJFP (Union des Juifs Français pour la Paix).

Petit rappel sémantique :
- l'antisémitisme est un délit.
- l'antisionisme est une opinion.

Formulé vers la fin du XIXe l'antisémitisme désignait à l'origine le racisme à l'encontre des peuples sémites mais ne visera en réalité que les Juifs. La création d'un Etat juif (Israël), puis ses exactions permanentes : colonisation, racisme anti-arabe, apartheid, non respect du droit international, massacres, etc ... a amené de nombreuses voix dans le monde à dénoncer cette politique criminelle.

Celle-ci étant totalement indéfendable il fallait trouver comment faire taire ces voix à tout prix. Ce sera l'accusation d'antisémitisme dès lors qu'on osera critiquer le régime d'extrême droite israélien ! 

Ainsi, que ce soit en Israël même, chez les politiciens français ou dans les media, tout démocrate, tout humaniste, risque de se voir désormais traité d'antisémite par un lobby aux dents longues et sa propagande honteuse. 

Cette dérive sémantique est tout à fait symbolique de l'utilisation qui est faite du sens des mots par ceux qui sont au pouvoir et qui tentent là de transformer systématiquement une opinion (critiquer la politique d'Israël) en un délit (l'antisémitisme). Ainsi le "délit d'opinion", propre des dictatures, s'est peu à peu infiltré dans la République. 

Avec des conséquences :
- en parlant d'antisémitisme pour tout et n'importe quoi ils ont fini par en affaiblir le sens, et même le ridiculiser, tout en confortant les vrais antisémites
- le caractère obsessionnel de leur croisade, leurs propos souvent délirants, vont jusqu'à produire de fausses agressions antisémites !
- mais surtout cette chape de plomb prive les Français des informations et des prises de position qui leur permettraient de mieux comprendre la situation : l'horreur en Palestine, la guerre coloniale, le mouvement BDS, les résistants israéliens, la complicité des dirigeants français, leur soutien aux assassins, etc ...

Il semble, hélas, que dans la droite ligne de Valls, Macron et son mouvement En Marche sont décidés à céder eux aussi aux lobbies pro-israéliens. Ainsi deux candidats aux législatives viennent d'en être écartés pour avoir soutenu le mouvement boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) et réclamé la séparation du CRIF et de l'Etat, ou demandé un embargo économique envers Israël.

Justement, ces élections doivent aussi être l'occasion pour les citoyens d'interpeller les candidats. S'engagent-ils à reconnaître enfin les droits des Palestiniens, à exiger le respect du droit international par Israël, à mettre au pas les lobbies et à nous rendre le droit d'exprimer notre opinion ? 

Claire Vérilhac.

Source : Mediapart ().

Bon ben ça y est : nous venons d'entrer sous la dictature du sionisme qui s'est étendue à l'Union Européenne. C'est très grave.

Cet événement est à marquer d'une pierre noire. C'est en effet le point de départ, l'assise fatale, de la domination des peuples européens et de leur contrôle.

La liberté d'expression est presque morte.

Le système vient de passer à la vitesse supérieure, et la dissidence, au sens large et quelle qu'elle puisse être, est menacée de disparaître et de passer à terme dans la clandestinité pour survivre.

Vous pourriez dire que j'exagère, mais pas du tout : c'est une projection, une anticipation, une conséquence logique de cette forfaiture notable contre les peuples.

Le lobby sioniste, Israël, et le CRIF en France, ont réussi ici un tour de force : forcer tous les citoyens européens à se taire et à les empêcher de toute critique envers Israël de par la Loi.

L'affaire est très grave..., et il va être très difficile pour les peuples de revenir en arrière pour restaurer une situation "normale".

Franchement, on est mal barré... Je ne vois pas comment on va pouvoir procéder pour revenir en arrière. Peut-être un groupement fort d'associations qui portent plainte devant la Cour européenne de justice ? Je n'y crois pas, les gens sont trop divisés. Peut-être la chute de l'Euro et par effet de domino l'effondrement de l'Europe de Bruxelles ? Possible...

Quoi qu'il en soit, nous venons de pénétrer dans une ère nouvelle, très inquiétante, où la lutte s'annonce très difficile et terrible pour tous les défenseurs de la liberté d'expression.

En complément sur sionisme :

En complément sur Israël :

En complément sur CRIF :

En complément sur opinion :

En complément sur liberté d'expression :


Jeudi 9 Mars 2017 - News # 2603 

Une manifestation pour la liberté d’expression perturbée par les fascistes du Canada. Voir [ici] (). Et devinez quoi ? Ce sont aussi au Canada des antifas d'extrême gauche... Comme disait Winston Churchill : "Les fascistes de demain s’appelleront eux-mêmes antifascistes".


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .