Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



 News # 14868 temporairement permanente 

Étienne Chouard explique pourquoi il votera UPR aux Européennes :

MAJEUR !

Une information à faire circuler !

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur UPR :

     

Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

28 News

Samedi 16 Février 2019 - News # 15089 

Maltraitance et personnes âgées : «Ta gueule vieille salope !» : l'employé d'un EHPAD filmé en train de frapper une femme de 98 ans... Voir [ici] ().

Une belle humanité est en train de se lever...

En complément sur maltraitance :

En complément sur EHPAD :

En complément sur personne âgée :

   

Mardi 22 Janvier 2019 - News # 14458 

Le témoignage inattendu sur la masturbation et l'homosexualité d'un des visiteurs de mon site, Altator :

Bonjour,

Je souhaite témoigner au sujet de la sexualité contre-nature appelée homosexualité.

J'ai à mon grand malheur est remord pratiqué une fois dans ma vie ce qui s'appelle la sodomie, cela avec un homme, donc de même sexe que moi...

Je souhaite expliquer (sans excuse, ni justification, ni victimisation), ce qui m'y a amené. Ceci avec l'espoir, que celles et ceux qui liront ce témoignage se rendent compte et puissent en tirer quelque chose afin de ne pas tomber dans cette perversité contre-nature abominable.

En premier lieu, j'ai commencé à me masturber vers 13 ans, jusqu'à actuellement assez récemment. 
Le premier pas à été franchi avec l'utilisation de l'alcool.
Dans une soirée, ivre, je me rappelle avoir roulé des pelles à mon meilleur ami afin de provoquer les autres, comme histoire de se dire :"Vous voyez,j'en suis pas un pourtant, j'ose, j'ai le courage de le faire et, on s'en fout, on vous provoque !"

Une autre manifestation de ce vice, toujours lorsque l'alcool était présent, fut un autre soir, lorsque, invité chez un ami, nous nous masturbâmes l'un l'autre devant du porno...

J'avais honte que mon meilleur ami le sache et qu'il me prenne pour un PD...

Puis, les années passèrent, je rencontrais finalement une fille et fis l'amour sans éjaculation avec elle. C'était ma première fois. Lorsque je me retins pendant l'acte, celle-ci pris peur croyant que j'avais mal. Lorsque je revins chez elle, la porte était fermée. Elle était derrière cette porte mais, ne m'ouvrais pas. Je me sentis perdu...
Je ne lui avais pas parlé de ce que mon Être voulait vraiment, à savoir être libre et pratiquer la magie sexuelle sacrée blanche. 

Je tomba en dépression pendant de nombreuses années. 
2 ans plus tard, je rencontra une femme plus âgée (fantasme de la femme mûre...). 
J'ai fait bestialement l'amour avec elle, le plus possible sans éjaculation...
Je ne lui parla pas de la rétention séminale...
Cette femme, malgré-moi (je ne travaillais pas sur moi), m'insultais journalièrement puis commença à me frapper. 
Moi, convaincu que je devais l'aider, l'aimer, etc. me fit un point d'honneur à rester tout de même avec elle.

1 an passa. Puis, du jour au lendemain, notre relation ambiguë (ne sachant si l'on était ami ou amant) se détériora de plus en plus et, elle commença à m'insulter de PD. 
Elle le martela presque quotidiennement lors de ses excès de colère. 

Un soir où je ne su plus supporter sa colère, je décidais alors de sortir de l'appartement et d'aller boire pour me changer les idées. 

Je rencontra un homme dans le bar d'à côté. Nous buvâmes, nous discutâmes. Il m'invita chez lui. 
Nous discutâmes encore et buvâmes... Ne voulant pas rentrer à mon appartement je décidais alors de m'éterniser chez cette personne que je venais de rencontrer. 
Il décida alors de se livrer et d'avouer qu'il était gay. 
J'en discutais alors avec lui sans peur. Toutefois, vint un moment où il me demanda de lui faire l'amour étant donné qu'il était en manque et qu'il était perdu, cela de manière très insistante et très douce, je ressenti de la pitié...

Ma première réaction fut de refuser intelligemment dans mon for intérieur. 
Seulement, le hic c'est que j'étais loin de ma famille, je vivais avec une femme qui me maltraitait, j'étais ivre, sans repère, perdu. 
Puis me vint une idée des plus perverses...

J'entendais souvent autrui dire :"T'es un homosexuel refoulé !" parce que je ne sortais qu'avec très peu de filles (jamais d'hommes) et que j'accordais une importance véritable à ce que l'on appelle l'amour entre un homme et une femme. Je ne tolérais pas la séduction. De plus la femme avec qui je vivais, m'avait incrusté cette idée dans la tête comme quoi j'étais pd, bien que jusqu'à cet instant je n'avais jamais eu de relation sexuelle avec un homme.

Cette idée perverse la voici. SURTOUT, à toutes celles et ceux qui me lisent puissiez vous ne jamais faire la même erreur que la mienne. 
"Si tout le monde dit que je suis un homosexuel refoulé, peut-être que je le suis. Comment savoir si je le suis ? En essayant. Si je ressens quelque chose, alors ça voudra dire que je le suis, sinon ça voudra dire que je ne le suis pas". "De plus, cela me permettrait d'avoir plus d'expérience que les autres si je le faisais..." (avarice, vanité, luxure, etc.)

Et c'est ainsi que je m'exécuta, pensant faire une pierre de coup en croyant rendre service (moi, le gentil moi) à quelqu'un de si triste...

Aujourd'hui, j'ai un terrible remord de conscience, l'impression d'être damné (moins depuis que j'observe mes défauts, etc. Cf : Samaël Aun Weor). Je souhaiterais pouvoir revenir en arrière et me rendre compte et refuser de faire quoi que ce soit avec cet homme ce soir-là.

Cet acte abominable, je l'ai produit par rapport à plusieurs causes :

- Masturbation depuis mes 13 ans (avec et sans porno).
- Expériences entre potes de masturbation devant du porno.
- Alcoolisme.
- Ego gentil qui veut rendre service à tout le monde. 
- Abus intellectuel et peur de l'opinion d'autrui. 
- Les principaux péchés capitaux (notamment luxure, avarice). 
- Masochisme, vengeance sur moi-même.

Je précise ne pas avoir pris mon pied durant cette abomination (étant naturellement attiré par les femmes), le but étant de savoir si j'étais ou non ce qu'ils prétendaient que je sois (ce qui est un paradoxe au vu de mon acte...).
J'espère profondément un jour que cette horreur que j'ai engendré au fond de moi soit décapitée ainsi qu'un bon nombre de mois gentils... 
J'espère un jour ne plus me sentir damné et rejeté de la divinité. 

J'ai juste une exhortation pour tous ceux et celles qui n'ont pas eu d'expérience de type "homosexuel" mais qui un jour, selon les circonstances, se diraient : "Après tout, c'est pas si grave...". Si vous avez une conscience, n'écoutez pas cette horrible mode LGBT !
N'écoutez pas celles et ceux qui vous disent "t'es gay" ! Non, ce n'est pas "fun", c'est l'Enfer. Si vous voulez vous libérer, ne commettez pas cette abomination.

Si vous voulez vous sortir de ce vice, travaillez sur vous-même, auto-observez vous, et pratiquez pour la dissolution des égos.

Courage !

Je dois dire qu'il faut un certain courage pour avouer décrire publiquement de telles expériences de débauche et de déchéance (même si un pseudo est une forme d'anonymat).

Mais il faut encore plus de courage de prendre conscience de la perversité et de vouloir changer, de vouloir en finir avec ces terribles défauts psychologiques, avec la luxure immonde, et encore plus abominable s'agissant de l'homosexualité.

Je vais compléter ce témoignage important par trois impérieux conseils :

1) Ne vous masturbez JAMAIS ! : la masturbation engendre tout un tas de parasites dans l'âme dont ceux responsables de l'homosexualité.
2) Ne touchez en AUCUN CAS à l'homosxualité : vous engendrerez encore plus de parasites pervers, vous vous chargerez de surcroît d'un terrible karma, et vous divorcerez en plus progressivement de votre Être intérieur profond pour incarner la Bête, l'immonde Typhon-Banphomet, et vous vous tranformerez à terme, en une ou plusieurs vies, en shemale, en la grande prostituée.
3) Si possible, ne forniquez pas : lorsque vous vous unissez avec une personne de sexe opposé uniquement, ne perdez pas vos énergies par l'orgasme qui engendre, puis nourrit, et développe, la méduse psychologique. Restez toujours chaste (à ne pas confondre avec l'abstinence qui est le fait de ne pas avoir de rapports sexuels).

Rappelez vous ce que dont Altator nous a témoigné pour l'avoir vécu directement :

être gay, "ce n'est pas fun, c'est l'Enfer".

Réfléchissez sur ces choses.
Maintenant, et plus tard, au calme, en vous-mêmes.
C'est important.
À bon entendeur salut.

En complément sur homosexualité :

En complément sur masturbation :

En complément sur LGBT :

En complément sur témoignage :

 

Lundi 7 Janvier 2019 - News # 14014 

Une Gilet jaune blessée reconnaît Didier Andrieux comme son agresseur. Voir [ici] ().

Excellent !

On va l'avoir ce connard.

Le type il est commandant de gendarmerie et se comporte comme un petit seigneur qui maltraite les gens.

En complément sur gilet jaune :

       

Jeudi 3 Janvier 2019 - News # 13952 

Maltraitance des animaux et cruauté : La chasse à la glu confirmée par le Conseil d'État. Voir [ici] ().

Bande de salopards du Conseil d'État, sortez de chez vous et allez dans la Nature voir le réel, la vraie vie : les animaux sont comme nous, faits de chair et d'os, ils respirent, souffrent, et on un coeur bande de nazes !

En complément sur animaux :

En complément sur cruauté :

En complément sur Conseil d'État :

   

Samedi 29 Décembre 2018 - News # 13846 

 

Médias de merde : Environ 700 Gilets jaunes sont rassemblés devant le siège de BFMTV - La situation s'est tendue, au moins 2 interpellations. Voir [ici] () :

Il est évident de prévoir qu'à un moment donné, compte tenu des mensonges et de des désinformation qu'ont fait pendant des années BFMTV et ses enfoirés de journalistes, plusieurs centaines de Gilets Jaunes vont réussir à pénétrer leur locaux et tout casser, voire maltraiter certains des pires journalistes de la châine.

Comme ont dit  : qui sème le vent récolte la tempête...

En complément sur média :

En complément sur désinformation :

En complément sur mensonge :

En complément sur gilet jaune :

 

Lundi 17 Décembre 2018 - News # 13605 

Les infirmières gilets jaunes à Macron : « Viens t’allonger dans un lit d’hôpital et vois ce que c’est ! » :

Les gens sont à bout.

C'est honteux d'aussi maltraiter des gens qui travaillent autant, et qui sont si essentiels à la société.

Pendant ce temps des gros pleins de soupe se gavent dans nos institutions (le Sénat par exemple), ou en fraudant le fisc, ou en faisant de l'évasion fiscale, etc.

Si la démocratie authentique était en vigueur, chacun payerait sa part, et alors tous seraient rémunérés dignement pour vivre confortablement.

À mort le capitalisme et la fausse démocratie du système représentatif, non représentatif en réalité !

En complément sur infirmière :

En complément sur gilet jaune :

     

Mercredi 10 Octobre 2018 - News # 11780 

"Luxe : les dessous chocs" - Cash investigation - Intégrale :

SYNOPIS :

Les sociétés LVMH et Kering représentent à elles seules le luxe à la française. Ces deux poids lourds mondiaux pèsent respectivement 20 et 8 millions d'euros en termes de chiffre d'affaires. Elise Lucet et son équipe enquêtent sur les coulisses de ces deux firmes en remontant les filières du cuir de luxe jusqu'aux tanneries en Toscane. Elles dévoilent une facette peu reluisante entre sous-traitance en cascade et ouvriers maltraités. L'émission révèle également comment Kering a transféré pendant des années la majorité de ses bénéfices en Suisse pour échapper au fisc français.

Présenté par Elise Lucet.

Source : France 2.

Non évalué.

En complément sur luxe :

En complément sur LVMH :

En complément sur Cash investigation :

   

Lundi 8 Octobre 2018 - News # 11740 

Je l'ai toujours dit : cette femme est une sorcière.

 

"Les délinquants sexuels, y compris les pédophiles, devraient être autorisés à adopter", a déclaré Theresa May dans le journal The Telegraph. Voir [ici] ().

Voilà la mentalité dévoyée de nos soit-disant "élites"...

Des ténébreux oui...

Des sataniques en vérité...

Je l'ai toujours dit : cette femme est une sorcière. En voici une preuve supplémentaire.

Il y a de plus en plus de signaux faibles montrant que nombre d'oligarques et de responsables politiques de haut niveau font partie d'un réseau luciférien qui maltraite et avilie les enfants par le sexe. C'est très inquiétant.

Il faut comprendre que se permettre de faire une telle déclaration, tout en étant Première ministre du Royaume-Uni, indique qu'elle super protégée par sa caste luciférienne. Ils si puissants qu'ils en deviennent arrogants, et ne se cachent même plus. On va au devant de scandales épouvantables et ignobles, vous verrez.

En complément sur Theresa May :

En complément sur sorcière :

En complément sur pédophilie :

   

Dimanche 7 Octobre 2018 - News # 11720 

Maltraitance et massacre des innocents animaux : inhumain ! :

Enculés de chasseurs !

À bas la chasse !

Ce n'est qu'une question de temps pour qu'elle soit définitivement interdite. Mobilisons nous pour faire savoir que nous ne voulons plus de la chasse, ni de la corrida.

En complément sur animaux :

En complément sur massacre :

     

Mercredi 26 Septembre 2018 - News # 11451 

Maltraitance de retraités : une femme est attaquée en justice pour avoir dénoncé publiquement la fin de vie indigne de sa mère aux Opalines de Foucherans. Voir [ici] ().

Décidément, il se passe vraiment des choses anormales dans cet EHPAD...

Et cet enfoiré de médecin qui porte plainte alors même que la vielle femme est morte de la gangrène dans d'atroces souffrances. 

Ce type a complètement renié le serment d'Hippocrate.

Il y a vraiment des malfaisants.

En complément sur maltraitance :

En complément sur EHPAD :

En complément sur retraité :

   

Mercredi 5 Septembre 2018 - News # 10950 

Industrie laitière, vaches, et maltraitance animale : avant de voir la vidéo qui suit, pouviez-vous croire que de tels endroits existent ?

Démentiel...

Des criminels, uniquement mus par la cupidité.

En complément sur lait :

En complément sur vache :

En complément sur maltraitance :

En complément sur animaux :

En complément sur démentiel :


Lundi 3 Septembre 2018 - News # 10909 

Chroniques des chances pour la France et maltraitance animale : à Brest, des Moutons dépecés dans un parc : un jeune de 17 ans interpellé. Voir [ici] ().

Démentiel...

En complément sur Chroniques des chances pour la France :

En complément sur animaux :

     

Lundi 20 Août 2018 - News # 10628 

Mauvais traitements : La Russie s'alarme des conditions de détention de Maria Boutina :

Les États-Unis sont véritablement un pays fasciste.

Inspecter une personne toutes les 15 minutes en la faisant être nue, et en l'empêchant de dormir, c'est de la torture. C'est injustifié et injustifiable.

Il ne s'agit pas d'agir selon les droits de l'homme qui sont une imposture visant à permettre toutes les perversités, toutes les dérives, et les abus, mais de traiter correctement les gens par humanité, ce qui est très différent.

Un système judiciaire juste ne peut en aucun cas à priori maltraiter et torturer des gens qui n'ont pas été reconnus coupables et condamnés. Tout châtiment doit être la conséquence exacte d'un jugement impartial et droit. Avant ce jugement, aucune maltraitance ne doit être autorisée. Seuls les gens violents, s'opposant aux forces de l'ordre, peuvent être contraints par la force, et dans une mesure raisonnable, et selon des procédures codifiées clairement définies par la loi.

En complément sur États-Unis :

En complément sur mauvais traitement :

     

Mercredi 18 Juillet 2018 - News # 9851 

Incroyables maltraitances er violences policières en Espagne :

Dingue !

Ils n'y vont pas avec le dos de la cuillère... 

En complément sur maltraitances :

En complément sur violence :

En complément sur police :

En complément sur Espagne :

 

Mardi 19 Juin 2018 - News # 9171 

Palestine : Filmer les agissements criminels de l’armée israélienne sera passible de 10 ans de prison. Voir [ici] ().

Et allons y...

Donc au final encore plus de maltraitances, de violences, et de crimes de guerre IMPUNIS puisque non filmés.

Et puis la peine : 10 ans de prison pour tenir une caméra... Le sens de la mesure et de la justice à l'israélienne...

En complément sur Israël :

En complément sur Palestine :

En complément sur Gaza :

   

Jeudi 14 Juin 2018 - News # 9072 

Pédophilie : une news qui m'a été envoyée par laLyre :

États-Unis: un camp étrange soupçonné d'héberger des abus sexuels de mineurs

http://dondevamos.canalblog.com/archives/2018/06/07/36466505.html#c74433095 ()

Tucson Child Trafficking Camp: Cemex- Clinton Foundation- Rothschild Ties

https://steemit.com/informationwar/@richq11/tucson-child-trafficking-camp-cemex-clinton-foundation-rothschild-ties ()

La pédophilie aux ÉTATS UNIS , en France, et partout
Le système Les membres des cultes donnent de l’argent au groupe, mais il faut beaucoup d’argent, et celui-ci vient donc aussi de divers trafics.  trafic de drogue à grande échelle, mais aussi la prostitution d’adultes et d’enfants ou encore la vente de pornographie et de pédopornographie snuffs movies.
En France des satanistes haut placés dans la société sont d’autant plus dangereux qu’ils ont un certain pouvoir comme les francs maçons ils dissimulent leur appartenance à ces groupes de dingues (autrement ils finiraient où hôpital psychiatrique) ASE Placements abusifs Se(r)vices Sociaux  et adoption abusive délaissement d'enfants.

https://comitecedif.wordpress.com ()

L’ASE est maltraitante poussant à l’adoption actes de maltraitances conduisant à la disqualification des familles et l’humiliation des enfants maltraitance dans la façon de s’adresser aux familles de les menacer, de cacher l’existence d’abus sexuels, de détourner de fonds, de perpétrer des violences psychologiques en foyers comme en famille d’accueil.

http://dondevamos.canalblog.com/archives/2014/07/28/30326072.html ()

La plus haute corruption en ce monde n'est pas celle de l'argent qui passe en fait en seconde position, la première des corruptions est belle et bien la pédophilie sataniste organisée en réseau avec meurtre par et pour une partie de la haute élite mondiale (et non pas que belge ou française.
L'argent soutient l'ensemble mais il n'est pas en premier. Comme c'est discret, comme c'est souvent filmé, et comme ils se tiennent par le secret exigé par les sectes auxquelles ils appartiennent, et comme il agissent si nécessaire sur les ministères de la justice et de l'intérieur, toute affaire est rapidement mise au placard puisque finançant les partis politiques ils agissent sur ces derniers en cas de coup dur afin d'étouffer les affaires. 
C'est ainsi que fonctionne le monde, c'est ainsi que fonctionne la France, et bien d'autres pays : Belgique, USA, Royaume Uni, et peut-être même le Vatican.

Êtes-vous au courant de l'existence de l'un des lieux où ils pratiquent (ou pratiquaient jusqu'à il y a peu de temps). 

Le nom du château à la frontière franco-belge mais sur le territoire de la Belgique se nomme "Les Âmes Rois " il est situé au croisement de bcp de pays ainsi les hautes élites européenne pouvaient s'y rendre aisément. Le lieu aurait été absent des cartes pendant de nombreuses décennies.

https://reseauxpedocriminels.wordpress.com/2015/07/28/le-chateau-des-amerois-mother-of-darkness-castle 

Il semble que « le propriétaire » fait tout ce qu’il peut pour le maintenir invisible.Grâce à des recherches on sait que le château est la propriété des Solvay, ceux qui produisent des antidépresseurs controversés, comme le Prozac et la paroxétine. « Médicaments » qui ont été tenus pour responsables de l’épidémie de massacres dont on a été témoins dans les écoles et universités du monde entier.Les Solvay ont également créé des camps pour enfants à travers le monde et, fait intéressant à Bruxelles.

http://rvlations.forum-actif.info/t160-chateau-des-amerois-et-pedophilie-de-haut-niveau-protegee-a-haut-niveau-de-gouvernance ()

https://stopmensonges.com/un-proche-de-macron-implique-dans-un-enorme-scandale-de-reseau-pedophile-dans-un-centre-pour-enfants ()

Confessions d'un ex financier sur l'élite mondiale et ses pratiques

http://dondevamos.canalblog.com/archives/2017/09/03/35643655.html ()

Les braves gens entendent malgré tout, il faut continuer. Il faut sortir de cauchemar éveillé, c'est ce que m'inspire ce système du moins le relais qui en est fait par la presse alignée, un cauchemar. Vous lire et suivre vos interventions demeure une lueur d'espoir et d'éveil.. S'il ils insultent c'est qu.ils sont gênés et dérangés sinon ils ne mentionneraient pas le fait qu'il puisse y avoir contradictoire... 
Le sort de ces enfants et des enfants victimes m'émeut au plus haut point.... 
Néanmoins et en dépit de tous les efforts de détournements mis en oeuvre, La vérité demeure et est inaltérable aussi dérangeante soit elle
Merci à vous de faire partie de ceux qui l'écrivent.

Marion Sigaut - Le nouvel ordre sexuel des barbares

Au cœur du Nouvel ordre mondial, la corruption des mœurs. Par la sexualisation des enfants, promue par l'abominable Dr Kinsey, les grandes agences onusiennes préparent la destruction de l'humanité.

https://fr.calameo.com/read/000260618 ()

Pour vérifier mes assertions : Un auditeur attentionné a vérifié tous mes dires et en a fait une série de liens. 
Les voici :
http://marionsigaut.com/wp-content/up ()
https://www.youtube.com/watch?v=s-v-d40cNhc ()

Merci d'informer même s il l'avenir reste sombre.

 

laLyre, merci pour ces informations qui intéresseront tous ceux qui sont inquiets du développement croissant de la pédophilie dans le monde.

En complément sur pédophlie :

       

Mercredi 13 Juin 2018 - News # 9038 

Pédophilie : Le rapport du NCMEC montre que 88% des enfants disparus victimes de maltraitance sexuelle proviennent de familles d'accueil aux États-Unis. Voir [ici] ().

C'est énorme et complètement dingue... 

En complément sur pédophilie :

En complément sur enfant :

     

Mercredi 23 Mai 2018 - News # 8590 

 

Animaux : la légitime vengeance d'un cerf contre un connard de chasseur :

Bien fait pour sa gueule !

Attaquer, maltraiter, et tuer, les innocents animaux pour "le plaisir" sont des activités perverses absolument criminelles.

Intolérable !

En complément sur animaux :

En complément sur chasseur :

En complément sur perversité :

En complément sur intolérable :

 

Mardi 15 Mai 2018 - News # 8417 

Trafic et maltraitance d'animaux : la souffrance des loris (attention, personnes sensibles s'abstenir) :

En complément sur animaux :

       

 


Lundi 14 Mai 2018 - News # 8401 

Arrestation de religieuses catholiques pour avoir torturé 60 enfants en Colombie. Voir [ici] ().

Quelle honte !

Des femmes sensées servir Dieu et aimer leur prochaine, devenues perverses, et sataniques. Des ennemies du Christ.

Les actes de maltraitance et de torture sont l'une des marques de la perversité.

En complément sur torture :

En complément sur catholicisme :

En complément sur enfant :

   

Vendredi 27 Avril 2018 - News # 8083 

Animaux maltraités : à Madagascar, 10.000 tortues en voie de disparition retrouvées dans une maison de braconniers. Voir [ici] ().

Je trouve navrant et révoltant de constater que partout, quel que soit l'endroit du monde, il y a de vrais connards, de vrais salopards, n'ayant aucun respect de la vie.

Franchement, si j'étais un Dieu, je tuerais ces salopards. Ils ne méritent pas de vivre.

Merci à OS pour le lien.

En complément sur animaux :

       

 


Mercredi 18 Avril 2018 - News # 7854 

Violences policières : lorsque la gestapo londonienne maltraite au sol, et même frappe à l'arme blanche, un africain ligoté au sol :

Personnes sensibles, s'abstenir absolument !

Abominable !

Ahurissant !

C'est ignoble putain.

Dégueulasse.

Et dans un pays dit "civilisé", le Royaume-uni... 

Toutes les barbaries du passé n'ont pas servi de leçon.

La leçon de l'Histoire, c'est que les hommes ne retiennent aucune leçon de l'Histoire.

En complément sur violence :

En complément sur police :

En complément sur maltraitance :

En complément sur ignoble :

En complément sur ahurissant :


Dimanche 8 Avril 2018 - News # 7536 

"10 preuves que Donald Trump maltraite sa femme Melania" :

C'est flagrant.

J'ai bien regardé la vidéo et cette femme est profondément malheureuse.

Ce type est un macho autoritaire cynique.

En complément sur Donald Trump :

       

Mardi 3 Avril 2018 - News # 7424 

Protection animale : un site d'abus sur animaux piraté; des milliers d'utilisateurs exposés. Voir [ici] ().

Un site d'abus sur animaux, une plate-forme de «bestialité, où l'on maltraite les animaux..., c'est dément ! 

Je ne cesse de le dire : la perversité va défigurer le monde.

Mais malgré le fait que je sache ce qui va se produire, je reste stupéfait et étonné à chaque découverte de ce genre de fait qui révèle des ultra-pervers.

Je le répète pour que cela soit bien clair :

Il n'y a aucune limite à la perversité (hormis le Ciel)
et le pire est à venir.

En complément sur animaux :

       

Vendredi 1er Décembre 2017 - News # 5688 

Brésil : des cas de torture en prison révélés dans une vidéo. Voir [ici] ().

Personne sensibles s'abstenir.

Une belle bande d'enculés...

On devrait bannir de la société ceux qui maltraitent et/ou torturent les autres : on les met dans un parc clos, une prison naturelle, où il ne subsiste que la Nature et rien de ce que l'Humanité a pu produire. Et on laisse vivre là. Ils se débrouillent, sans aucun produit ou avantage que l'Humanité a pu produire, puisqu'ils la maltraite.

En complément sur Brésil :

En complément sur Torture :

     

Lundi 12 Juin 2017 - News # 4662 

Frédéric Lordon : "Il se forme une situation" :

Logiquement, tout avance de concert. Au moment où Macron est élu, nous découvrons que La Poste enrichit sa gamme de services d’une offre « Veiller sur mes parents » à partir de 19.90€ par mois (plusieurs formules : 1, 2, 4, 6 passages par semaine). Le missionné, qu’on n’appellera sans doute plus « l’agent » (tellement impersonnel-bureaucratique – old), mais dont on verra si la Poste va jusqu’à l’appeler l’« ami de la famille », passe en voisin, boit le café, fait un petit sms pour tenir au courant les descendants, bref – dixit le prospectus lui-même – « maintient le lien social ». Résumons : Pour maintenir le lien social tout court, c’est 19.90€. Et pour un lien social béton (6 visites par semaines), c’est 139.90€. Tout de même. Mais enfin il y va du vivre ensemble.

En 1999, des lignards d’EDF en vacances et même en retraite avaient spontanément repris du service pour rétablir le courant après la tempête. Ils l’avaient fait parce qu’ils estimaient que, dans cette circonstance exceptionnelle, il se jouait quelque chose entre eux, le service public dont ils étaient ou avaient été les agents, et la société dans son ensemble, quelque chose qui n’était pas de l’ordre d’un lien contractuel-marchand et procédait de mobiles autres que pécuniaires. Maintenant que nous en sommes à l’étape de la forfaitisation du lien social, nous percevons combien cette réaction qui fut la leur a été une tragique erreur. Puisqu’il est décidé que tout, absolument tout, est monnayable, la prochaine fois que les lignes sont à terre, on espère bien que toute demande de reprise de service obtiendra pour réponse, au mieux la renégociation en position de force du tarif des prestations extraordinaires, et plutôt d’aller se carrer les pylônes.

Le contresens anthropologique du lien social tarifé semble ne pas apercevoir que, précisément, la transaction contractuelle-marchande n’est au principe d’aucun lien, entendons autre que le lien temporaire stipulé dans ses clauses, dont l’échéance est fixée par le paiement qui, dit très justement l’expression, permet de s’acquitter – c’est-à-dire de quitter. Après quoi les co-contractants redeviennent parfaitement étrangers l’un à l’autre. C’est pourtant ce modèle « relationnel » que la société néolibérale, La Poste en tête, se propose de généraliser à tous les rapports humains, désastre civilisationnel dont le désastre électoral de ce printemps n’est que l’épiphénomène. Mais aussi l’accélérateur. Avec peut-être toutes les vertus des accélérations à contresens : déchirer les voiles résiduels, clarifier la situation, rapprocher des points critiques. Si l’on peut placer un espoir raisonnable dans la présidence Macron, c’est celui que tout va devenir très, très, voyant. C’est-à-dire odieux comme jamais.

Car il ne faut pas s’y tromper, la France n’est nullement macronisée. Les effets de levier composés du vote utile font à l’aise un président avec une base d’adhésion réelle de 10% des inscrits. Quant aux législatives, le réflexe légitimiste se joint à la pulvérisation des candidatures d’opposition pour assurer de rafler la mise. Par l’effet de cette combinaison fatale, le 19e arrondissement de Paris, par exemple, qui a donné Mélenchon en tête au premier tour avec plus de 30% est ainsi bien parti pour se donner un député macronien – on aurait tort d’en tirer des conclusions définitives. Mais en réalité, au point où nous en sommes, tout ça n’a plus aucune importance. La vérité, c’est que « la France de Macron » n’est qu’une petite chose racornie, quoique persuadée de porter beau : c’est la classe nuisible.

La classe nuisible est l’une des composantes de la classe éduquée, dont la croissance en longue période est sans doute l’un des phénomènes sociaux les plus puissamment structurants. Pas loin de 30% de la population disposent d’un niveau d’étude Bac+2 ou davantage. Beaucoup en tirent la conclusion que, affranchis des autorités, aptes à « penser par eux-mêmes », leur avis compte, et mérite d’être entendu. Ils sont la fortune des réseaux sociaux et des rubriques « commentaires » de la presse en ligne. La chance de l’Europe et de la mondialisation également. Car la classe éduquée n’est pas avare en demi-habiles qui sont les plus susceptibles de se laisser transporter par les abstractions vides de « l’ouverture » (à désirer), du « repli » (à fuir), de « l’Europe de la paix », de « la dette qu’on ne peut pas laisser à nos enfants » ou du monde-mondialisé-dans-lequel-il-va-bien-falloir-peser-face-à-la-Russie-et-aux-Etats-Unis. La classe demi-habile, c’est Madame de Guermantes à la portée d’un L3 : « la Chine m’inquiète ».

La propension à la griserie par les idées générales, qui donnent à leur auteur le sentiment de s’être élevé à hauteur du monde, c’est-à-dire à hauteur de gouvernant, a pour effet, ou pour corrélat, un solide égoïsme. Car la demi-habileté ne va pas plus loin que les abstractions creuses, et ignore tout des conséquences réelles de ses ostentations abstraites. En réalité, elle ne veut pas les connaître. Que le gros de la société en soit dévasté, ça lui est indifférent. Les inégalités ou la précarité ne lui arrachent dans le meilleur des cas que des bonnes paroles de chaisière, en tout cas aucune réaction politique. L’essentiel réside dans les bénéfices de la hauteur de vue, et par suite d’ailleurs la possibilité de faire la leçon universaliste aux récalcitrants. En son fond elle est un moralisme – comme souvent bercé de satisfactions matérielles. Sans surprise, elle résiste à la barbarie en continuant de boire des bières en terrasse – ou, plus crânement encore, en brassant elle-même sa propre bière.

Demi-habile et parfaitement égoïste, donc : c’est la classe nuisible, le cœur battant du macronisme. Elle est le fer de lance de la « vie Macron » – ou du vivre ensemble La Poste. Partagée entre les déjà parvenus et ceux qui continuent de nourrir le fantasme, parfois contre l’évidence, qu’ils parviendront, elle est la classe du capital humain : enfin un capital qui puisse être le leur, et leur permettre d’en être  ! Ceux-là sont habités par le jeu, ils y adhèrent de toute leur âme, en ont épousé avec délice la langue dégénérée, faite signe d’appartenance, bref : ils en vivent la vie. Ils sont tellement homogènes en pensée que c’est presque une classe-parti, le parti du « moderne », du « réalisme », de la « French Tech », du « projet personnel » – et l’on dresserait très facilement la liste des lieux communs d’époque qui organisent leur contact avec le monde. Ils parlent comme un journal télévisé. Leurs bouches sont pleines de mots qui ne sont pas les leurs, mais qui les ont imbibés si longtemps qu’ils ont fini par devenir les leurs – et c’est encore pire.

Cependant, l’égoïsme forcené joint à l’intensité des investissements existentiels a pour propriété paradoxale de faire de la classe de « l’ouverture » une classe séparée et claquemurée, sociologiquement minoritaire en dépit des expressions politiques majoritaires que lui donnent les institutions électorales – qui disent là comme jamais la confiance qu’elles méritent. La seule chose qui soit réellement majoritaire, c’est son pouvoir social – mais comme on sait, à ce moment, il convient de parler non plus de majorité mais d’hégémonie. Sans surprise, la sous-sous-classe journalistique en est le joyau, et le porte-voix naturel. L’élection de Macron a été pour elle l’occasion d’un flash orgasmique sans précédent, ses grandes eaux. Au moment où nous parlons d’ailleurs, on n’a toujours pas fini d’écoper. En tout cas la classe nuisible est capable de faire du bruit comme quinze. Elle sait ne faire entendre qu’elle et réduire tout le reste – ouvriers, employés, des masses elles bien réelles – à l’inexistence. Au prix, évidemment, de la sourde accumulation de quelques « malentendus », voués un de ces quatre à faire résurgence un peu bruyamment.

Il pourrait y avoir là de quoi désespérer absolument si le « progrès intellectuel » de la population ne fabriquait plus que des possédés, et se faisait le parfait verrou de l’ordre social capitaliste. Mais la classe nuisible n’est qu’une fraction de la classe éduquée. C’est qu’en principe, on peut aussi se servir de capacités intellectuelles étendues pour autre chose. Bien sûr on ne pense pas dans le vide, mais déterminé par toutes sortes d’intérêts, y compris matériels, à penser. De ce point de vue les effets du néolibéralisme sont des plus ambivalents. S’il fabrique de l’assujetti heureux et de l’entrepreneur de lui-même, il produit également, et à tour de bras, du diplômé débouté de l’emploi, de l’intellectuel précaire, du startuper revenu de son esclavage. La plateforme OnVautMieuxQueCa, qui a beaucoup plus fait que les directions confédérales dans le lancement du mouvement du printemps 2016 – qui a même fait contre elles… –, cette plateforme, véritable anthologie en ligne de la violence patronale, dit assez où en est, expérience à l’appui, une large partie de la jeunesse diplômée dans son rapport au salariat. Et, sous une détermination exactement inverse, dans ses propensions à penser. On peut donc ne pas tomber dans l’exaltation « générationnelle » sans manquer non plus de voir qu’il se passe quelque chose dans ces tranches d’âge. Si d’ailleurs, plutôt que de revoir pour la dixième fois The social network et de se rêver en Zuckerberg français, toute une fraction de cette génération commence à se dire « ingouvernable », c’est sans doute parce qu’elle a un peu réfléchi à propos de ce que veut dire être gouverné, suffisamment même pour apercevoir qu’il n’y a va pas seulement de l’Etat mais de l’ensemble des manières de façonner les conduites, auxquelles les institutions formelles et informelles du capitalisme prennent toute leur part.

Sur ce versant-là de la classe éduquée, donc, ça ne macronise pas trop fort – sans compter d’ailleurs tous ceux à qui l’expérience prolongée a donné l’envie de changer de bord : les cadres écœurés de ce qu’on leur fait faire, les dégoûtés de la vie managériale, les maltraités, les mis au rebut, à qui la nécessité fait venir la vertu, mais pour de bon, qui ont décidé que « rebondir » était une affaire pour baballe exclusivement, ne veulent plus se battre pour revenir dans le jeu, et prennent maintenant la tangente. Or ce contingent de têtes raides ne cesse de croître, car voilà le paradoxe du macronisme : en même temps qu’il cristallise la classe nuisible, son effet de radicalisation, qui donne à l’époque une clarté inédite, ouvre d’intéressantes perspectives démographiques à la fraction rétive de la classe éduquée.

Cependant le privilège social de visibilité de la classe éduquée, toutes fractions confondues, n’ôte pas qu’on ne fait pas les grands nombres, spécialement dans la rue, sans la classe ouvrière mobilisée. En l’occurrence affranchie des directions confédérales, ou du moins décidée à ne plus les attendre. Mais ayant par suite à venir à bout seule de l’atomisation et de la peur. Pas le choix : il faut qu’elle s’organise – se ré-organise... Et puis s’organiser avec elle. Caisses de solidarité, points de rencontre : dans les cortèges, dans de nouveaux groupements où l’on pense l’action en commun, tout est bon. En tout cas, comme dans la jeunesse, il se passe quelque chose dans la classe ouvrière : de nombreux syndicalistes très combatifs, durcis au chaud de plans sociaux spécialement violents, virtuellement en rupture de centrale, font maintenant primer leurs solidarités de lutte sur leurs appartenances de boutique, laissent leurs étiquettes au vestiaire et ébauchent un front uni. Si quelque jonction de la jeunesse décidée à rompre le ban ne se fait pas avec eux, rien ne se fera. Mais la détestation de l’entreprise, promise par le macronisme à de gigantesques progrès, offre d’excellentes raisons d’espérer que ça se fera.

Il n’est pas certain que le macronisme triomphant réalise bien la victoire à la Pyrrhus qui lui est échue. C’est que jusqu’ici, l’indifférenciation patentée des partis de gouvernement censément de bords opposés parvenait encore vaille que vaille à s’abriter avec succès derrière l’illusion nominale des étiquettes de « l’alternance ». Evidemment, l’alternance n’alternait rien du tout, mais il restait suffisamment d’éditorialistes abrutis pour certifier que la « gauche » succédait à la « droite, ou l’inverse, et suffisamment de monde, à des degrés variés de cécité volontaire, pour y croire. Le problème du macronisme, c’est précisément… qu’il a réussi : sa disqualification des termes de l’alternance prive le système de son dernier degré de liberté, assurément factice mais encore doté de quelque efficacité résiduelle. Quand il aura bien mis en œuvre son programme, poussé tous les feux, par conséquent rendu folle de rage une fraction encore plus grande de la population, où trouvera-t-il son faux alternandum et vrai semblable, l’entité faussement opposée et parfaitement jumelle qui, dans le régime antérieur, avait pour double fonction de soulager momentanément la colère par un simulacre de changement tout en assurant la continuité, quoique sous une étiquette différente ?

Résumons-nous : bataille terminale au lieu du noyau dur – le rapport salarial, via le code du travail –, intégration ouverte de l’Etat et du capital, presse « en plateau », extase de la classe nuisible et radicalisation antagoniste des défecteurs, colère grondante des classes populaires promises à l’équarrissage, fin des possibilités théâtrales de l’alternance, disparition définitive de toute possibilité de régulation interne, de toute force de rappel institutionnalisée, de tout mécanisme de correction de trajectoire : à l’évidence il est en train de se former une situation. À quelque degré, ce gouvernement-du-barrage-contre-le-pire doit en avoir conscience puisqu’il approfondit le mouvement, déjà bien engagé, de proto-fascisation du régime : avec les ordonnances du code du travail, la normalisation de l’état d’urgence en droit ordinaire a été logiquement sa première préoccupation. Ultime moyen de contrôle de la situation, lui semble-t-il, mais qui contribue plutôt à l’enrichissement de la situation. Et confirme que la question de la police va se porter en tête d’agenda, comme il est d’usage dans tous les régimes où l’état d’illégitimité n’est plus remédiable et où ne reste que la force armée, la seule chose opposable à la seule opposition consistante : la rue. Car il est bien clair qu’il n’y a plus que la rue. Si « crise » désigne le moment résolutoire où les trajectoires bifurquent, nous y sommes. Quand tout est verrouillé et que la pression n’en finit pas de monter, il doit se passer quelque chose. Ce dont les forces instituées sont incapables, seul l’événement peut l’accomplir.

Source : LundiMatin #108 ().

Une analyse brillante, comme bien souvent de la part de Frédéric Lordon, qui confirme la déliquescence de la démocratie et de la société française et la montée inexorable des tensions dans le pays.

En complément sur Frédéric Lordon :

En complément sur libéralisme :

En complément sur marchand :

   

Vendredi 9 Juin 2017 - News # 4610 

YouTube part en couilles : des enfants maltraités sur YouTube ?!

C'est très inquiétant, d'autant plus que ces dérives ne sont pas les seules : la chaîne "Le roi des rats" recense d'autres anomalies inquiétantes. Voir [ici] ().

Avec Internet, certains deviennnent fous : ils se mettent en scène et font des vidéos juste pour faire du buzz, et/ou gagner de l'argent, et/ou à cause de leur Ego. Et pour cela, certains sont prêts à faire n'importe quoi. Et je pense que ça va être de pire en pire...

"Les cons ça ose tout, c'est même ça qu'on les renconnait." Michel Audiard.

En complément sur YouTube :

En complément sur enfant :

     

Mardi 6 Juin 2017 - News # 4567 

Saint-Pierre la mer : du cannabis, du liquide de refroidissement et des plombs retrouvés dans le corps de chats empoisonnés. Voir [ici] ().

Encore une affaire insupportable de maltraitance des animaux.

Moi j'aime les chats, et ça me fait de la peine d'apprendre qu'il y a des salauds qui font ce genre de choses.


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .