Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : insolite - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : humour noir - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

141 News

Mercredi 6 Novembre 2019 - News # 21985 

Éric Zemmour : "Les Chinois nous pillent en se marrant" :

Le libre-échange est une duperie induite par le mot "libre" dans son nom, et par la sempiternelle propagande libérale qui en fait la promotion.

C'est une duperie parce-qu'effectivement, ce mode d'échange permet aux multinationales de s'accaparer les marchés des autres pays en détruisant leurs entreprises par des dumpings tout azimut réalisés par les délocalisations : je vend chez toi moins cher des produits que j'ai fait faire à l'autre bout du monde par des esclaves , et en plus dans des conditions environnementales déplorables mais peu coûteuses, ce qui détruit tes entreprises puisque je peux les concurrencer par des prix imbattables, ce qui me permet de totalement dominer tes marchés.

Les grands perdants du libre-échange : les peuples qui voient les entreprises fermer, et perdre leurs emplois.

Les grand gagnants : les multinationales qui par ce moyen font un profit maximum.

Enfin, lorsqu'un pays nous propose le libre-échange, c'est parce-qu'il y a intérêt : il faut arrêter d'être naïf !

Il serait temps que les citoyens comprennent enfin ce qu'est le libre-échange...

En complément sur libre-échange :

En complément sur Éric Zemmour :

     

Mardi 29 Octobre 2019 - News # 21725 

Voyous de la grande distribution et CICE : le groupe Carrefour a perçu 755 millions d’euros et créé seulement 259 emplois. Voir [ici] ().

Pfff, dégoûté...

Boycottons Carrefour !

Et toujours nos traîtres de politiciens qui ne font rien, et qui servent la soupe aux grandes entreprises et multinationales... 

En complément sur grande distribution :

En complément sur CICE :

En complément sur Carrefour :

   

Jeudi 24 Octobre 2019 - News # 21551 

Coca-Cola nommé pire pollueur plastique au monde pour la deuxième année consécutive. Voir [ici] ().

Et que font nos traîtres de politiciens pour contraindre ces multinationales délinquantes ? RIEN. Comme toujours...

En complément sur Coca-Cola :

En complément sur pollution :

En complément sur plastique :

En complément sur multinationale :

 

Samedi 19 Octobre 2019 - News # 21376 

Vittel : un collectif sur le point de remporter la bataille de l'eau contre Nestlé. Voir [ici] ().

Une bonne nouvelle !

Saloperie de multinationales...

En complément sur Nestlé :

En complément sur Vittel :

En complément sur l'eau :

   

Jeudi 17 Octobre 2019 - News # 21337 

Multinationales et numérique : Les grandes entreprises technologiques opèrent quasiment sans respecter les droits de l’Homme, avertit l'ONU. Voir [ici] ().

Les grandes entreprises technologiques n'en ont rien à foutre des gens. Ne comptent pour eux que le pognon et la domination de leurs marchés.

En complément sur multinationale :

En complément sur numérique :

     

Jeudi 10 Octobre 2019 - News # 21170 

La guerre de l'eau à Chypre :

SYNOPSIS :

À Chypre, où le manque d’eau est chronique, la bataille pour l’eau potable fait rage. Un enjeu qui se chiffre en millions : des multinationales rachètent les sources et les petites entreprises d’embouteillage. Makarios Perikleous, propriétaire d’une source dans les montagnes, est l’un des rares à faire acte de résistance.

Reportage complet (Allemagne, 2019, 33mn) - Disponible jusqu'au 17/12/2022
 

Non évalué.

En complément sur l'eau :

En complément sur Chypre :

     

Vendredi 4 Octobre 2019 - News # 20974 

Fraude fiscale, optimisation fiscale, et paradis fiscaux : "Orgie fiscale des multinationales : mode d'emploi" - Par Henri Sterdyniak :

SYNOPSIS :

Ces pratiques d’optimisation fiscale font perdre chaque année 13 milliards de ressources au budget français, soit de quoi doubler le RSA et d’embaucher 100 000 soignantes dans les EPHAD.

Comment lutter contre ces pratiques ? Chacun doit éviter, dans la mesure du possible, de faire des achats à des entreprises qui ne paient pas correctement leurs impôts en France, éviter Starbucks ou Amazon.

Ça va de mal en pis.

Et nos traîtres de politiciens qui ne font toujours RIEN !

Une solution simple pour commencer : interdire les filiales à l'étranger, et donner aux entreprises un an pour rapatrier leur capitaux. Fini les sociétés écran.

Seul problème : les capitalistes ont inscrit dans le TFUE l'interdiction de limiter les échanges de capitaux entre pays membres de l'Union européenne et même avec les pays tiers. Conclusion : il faut sortir impérativement de l'Union Européenne ! Tant que nous sommes dedans jamais nous ne pourrons résoudre pour notre pays les problèmes d'évasion fiscale.

À voir absolument !

En complément sur Henri Sterdyniak :

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur optimisation fiscale :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur multinationale :


Mercredi 25 Septembre 2019 - News # 20687 

 

Budget et fiscalité : comment l'impôt sur les sociétés va baisser pour les grands groupes. Voir [ici] ().

De 33,3 % en 2019 à 25 % en 2022... 

Enfoiré !

Macron le président des riches et des multinationales !

Ça devient démentiel.

En complément sur impôt sur les sociétés :

En complément sur fiscalité :

     

Mardi 24 Septembre 2019 - News # 20664 

Évasion fiscale : comment faire payer les multinationales ? Avec Joseph Stiglitz et Thomas Piketty :

SYNOPSIS :

"Les multinationales innovent davantage pour éviter les impôts que pour concevoir de bons produits !" 500 milliards de dollars, c'est le coût annuel de l'évasion fiscale des multinationales qui contournent l'impôt sur les sociétés. Des économistes de renom comme Thomas Piketty et Joseph Stiglitz appellent à une coopération mondiale contre ce fléau.

Non évalué.

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur multinationales :

En complément sur Thomas Piketty :

En complément sur Joseph Stiglitz :


Lundi 23 Septembre 2019 - News # 20637 

Eva Joly explique comment des entreprises occidentales usent de corruption en Afrique et comment les dirigeants des États et de ces multinationales se gavent sur le dos des citoyens africains :

C'est vraiment odieux et criminel.

En complément sur Eva Joly :

En complément sur corruption :

En complément sur corrompu :

   

Lundi 23 Septembre 2019 - News # 20636 

 

La petite conne de Greta Thunberg est bien instrumentalisée : vous verrez en effet toujours Luisa-Marie Neubauer qui l'accompagne, lui disant quoi dire et quoi faire.

Luisa-Marie Neubauer est membre de la fondation "One", dirigée par Bono, Bill Gates et Georges Soros.

Terminé : démasquée la gamine.

Remarque complémentaire : toutes ces fondations à la con sont des faux nez de milliardaires et/ou de multinationales. Il faut toujours s'enquérir de qui les dirige, et de qui les finance, afin de connaître leur vrai alignement qui est celui de leur mandataire, et non celui affiché publiquement pour tromper les gogos.

En complément sur Greta Thunberg :

En complément sur Luisa-Marie Neubauer :

En complément sur Bill Gates :

En complément sur Georges Soros :

 

Lundi 23 Septembre 2019 - News # 20634 

Une nouvelle loi autorise à «fouiller» dans les comptes bancaires des bénéficiaires du RSA sans leur accord. Voir [ici] ().

Je demande la même loi pour les comptes des milliardaires et des multinationales !

En complément sur RSA :

       

Samedi 21 Septembre 2019 - News # 20578 

Ces financiers qui dirigent le monde - BlackRock, le monstre de Wall Street :

SYNOPSIS :

En dehors de Wall Street, qui connaît BlackRock, le plus puissant gestionnaire d’actifs de la planète ? Enquête sur un acteur discret mais influent de la vie économique et politique mondiale.

Si l’argent ne fait pas le bonheur, il ouvre sans nul doute les portes du pouvoir. Une maxime que le groupe de gestion d'actifs BlackRock, avec ses 6 000 milliards de dollars américains passés, soit plus de deux fois le PIB de la France, connaît bien. Sociétés, gouvernements et banques centrales : l'entreprise tentaculaire ne cesse d'étendre son influence dans toutes les directions, depuis sa création, en 1988, par Larry Fink. La force de ce géant américain de la gestion réside dans les milliards de dollars que lui confient ses clients, pour la plupart des gros poissons de la finance : multinationales, institutions financières et fonds d’investissement ou de pension. Grâce à cette manne financière, le groupe a mis le grappin sur de nombreuses multinationales. Actuellement, BlackRock est entre autres présent dans le capital d’Apple, de Microsoft, de Facebook, de McDonald’s, de Siemens, ainsi que de nombreuses entreprises du CAC 40. Non content d’investir dans les entreprises les mieux cotées du monde, le gestionnaire d'actifs est aussi dans les petits papiers de gouverneurs de banques centrales, de ministres des finances et même de chefs d’État, à qui il prodigue de précieux conseils. Et pour cause : il dispose non seulement des meilleurs experts financiers, mais aussi d’un algorithme de prévision conjoncturel sans égal, Aladdin. Lors de la crise financière de 2008, de nombreux gouvernements proches du naufrage avaient fait appel au groupe de Larry Fink, ce qui lui a permis de renforcer son emprise sur l’économie mondiale et de présenter à tous le visage d'une entreprise providentielle…

Documentaire complet de Tom Ockers (Allemagne, 2019, 1h30mn)

Déjà, et pour commencer, rien que le nom de "pierre noire" fait référence dans l'Islam à la pierre noire du péché, la Kaaba, ce qui n'est vraiment pas bon signe, puisque c'est la pierre blanche devenue noire, mauvaise, satanique.

Un documentaire majeur vu l'importance de BlackRock dans le monde de la finance.

Franchement, ça fait peur.

Concernant le concept de muraille de Chine, c'est évidemment une pantalonnade ! Bien sûr que BlackRock utilise pour spéculer les données sensibles que lui donne la BCE. C'est complètement dingue. Soit le directeur général de la BCE est un naïf crédule (ce que je crois) soit il est complice.

La dernière partie sur les liens de la multinationale avec nombre de traîtres de politiciens mexicains donne la nausée. Comment, dans ces conditions de compromission généralisée le bien commun et l'intérêt général peuvent être poursuivis ? Impossible !

Enfin, toute forme de pantouflage doit être interdite : cela ne crée que des conflits d'intérêts contraires, une fois encore, à la défense du bien commun et de l'intérêt général.

Un documentaire de plus montrant qu'il faut impérativement, et de manière urgente, en finir avec le capitalisme et les bourses telles que nous les connaissons. Oui à la libre entreprise, mais le concept d'action que l'on peut revendre et s'échanger, et tout ce qui s'en suit mécaniquement sous l'impulsion de la cupidité, est la source principale de tous nos maux économiques et de toute cette folie financière démentielle.

Faire de l'argent avec de l'argent sans apporter un quelconque service ou produit physique est une action de parasite, de vampire, de nuisible à la société. Il faut l'interdire sous toutes ses formes.

Un excellent documentaire.

Un must.

À voir absolument !

Attention : vidéo disponible jusqu’au 16 décembre 2019.

En complément sur Wall Street :

En complément sur finance :

En complément sur BlackRock :

En complément sur spéculation :

En complément sur capitalisme :


Vendredi 13 Septembre 2019 - News # 20310 

Évasion fiscale : la preuve par le Luxembourg :

Transcription :

On nous enfume ! Et on va vous en donner la preuve par le Luxembourg !
Ils sont combien, au Luxembourg, tous ces trafiquants de l’évasion fiscale ? Ils sont plus de 8.200 ! 8.200 dans un État confetti, cela représente – chiffre incroyable ! – 1 trafiquant fiscal pour 36 actifs luxembourgeois.
Mais qu’est-ce qu’ils peuvent bien faire, à 8.200 dans un État confetti comme le Luxembourg ? Ils ne font pas exactement de l’évasion fiscale. Il n’y a aucune raison de s’évader du Luxembourg en la matière ! Non, ils gèrent la clientèle d’évadés fiscaux, grandes entreprises, riches particuliers, qui affluent au Luxembourg pour échapper à leurs impôts, tant le Luxembourg est attractif en la matière ! D’ailleurs, vous savez combien il y a de nationalités qui travaillent chez le BIG FOUR au Luxembourg ? Il y en a, dans chacun des BIG FOUR, plus de 70 ! C’est fabuleux ! C’est une tour de Babel ! Hé bien oui, il faut pouvoir s’exprimer avec tous ceux qui s’évadent !
Alors on nous explique qu’on lutte contre l’évasion fiscale ! On devrait quand même voir, si on analyse l’effectif des Big Four depuis 2010, par exemple, que les effectifs diminuent ou stagnent !
Pas du tout ! Ils étaient environ 4000 ou un peu plus en 2010 et ils sont plus de 8.200 maintenant. Donc ils sont en plein boom ! Alors est arrivé le scandale des Luxleaks – le fameux scandale qui a fait la Une des médias pendant des mois en 2014. On se dit qu’à ce moment-là, il y a eu un arrêt dans la progression. Qu’il y a même peut-être eu une décrue. Pas du tout ! Ils sont passé de 6000 environ à l’époque à 8.200 maintenant. Donc tout va bien : le chien aboie et la caravane passe ! Les clients, les évadés, ont toujours confiance en ceux qui leur permettent de s’évader.
Si vous êtes toujours anesthésié, vous avez besoin de preuves supplémentaires ? Regardez le nombre de banques qui figurent au Luxembourg et leur pays d’origine ! Il y en a 136 ! Et bon nombre d’entre elles viennent de paradis fiscaux ! Parce que quand vous vous évadez, vous avez besoin de sauter de banque en banque, de paradis fiscal en paradis fiscal ! Donc vous avez des banques andorrane, suisses, suédoises, belges, néerlandaises, etc. 
Et si vous n’êtes toujours pas convaincus, regardez les centaines de multinationales qui sont implantées au Luxembourg alors qu’elles n’ont aucune activité ! Et pour vous convaincre un peu plus, si vraiment vous êtes totalement endormi, regardez le port franc qui a été monté, des milliers de mètres carrés, à côté de l’aéroport de Luxembourg, parce que c’est plus commode ! Et là, qu’est-ce qu’on y fait ? Eh bien on stocke de l’or, de l’argent, des bijoux, des voitures de collection, des œuvres d’art. Il y en a pour 10 milliards ! C’est un nouveau moyen d’évasion fiscale. D’ailleurs, le Parlement européen commence à s’en préoccuper. Donc vous voyez bien que l’évasion fiscale, c’est quelque chose qui est complètement institutionnalisée. Et que quels que soient les événements, l’évasion se perpétue, sous la direction des Big Four, qui sont les maîtres en la matière. Mais ils ne sont pas seulement maître en matière d’évasion fiscale. Ils gèrent carrément l’État du Luxembourg ! Pourquoi ? Quand vous fouillez un petit peu, vous vous apercevez qu’il n’est pas rare qu’ils établissent le budget de l’État luxembourgeois !
Vous constaterez aussi, si vous fouillez encore un peu plus, que l’État luxembourgeois leur passe environ chaque année 10 millions d’euros de commandes ! C’est beaucoup pour un État comme le Luxembourg !
Vous verrez aussi qu’ils sont présents au conseil d’orientation de l’Université du Luxembourg !
Et puis un parti – démocrate, attention ! – se fait conseiller pour établir son programme par… les trafiquants fiscaux ! C’est quand même un comble ! Qui leur expliquent comment  la place financière du Luxembourg pourra être encore plus attractive qu’elle ne l’est !
Bon, la conclusion de tout ça…
Ce qu’il faut bien retenir, c’est qu’il n’y a pas de lutte contre l’évasion fiscale ! Sinon les effectifs des Big Four n’augmenteraient pas comme ça !

À voir !

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur paradis fiscal :

En complément sur Luxembourg :

   

Mardi 3 Septembre 2019 - News # 20014 

 Espionnage économique et financier : "DGSE : l'impuissance de l'État ?" Maxime Renahy, ex-espion de la DGSE et administrateur de fonds, est interviewé par Thinkerview :

Fraude et évasion fiscale, paradis fiscaux, délits financiers de toutes sortes, sociétés écran à n'en plus finir, multinationales, banques, et milliardaires : cette interview est une bombe !

À voir absolument !

En complément sur espionnage :

En complément sur DGSE :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur Thinkerview :


Dimanche 1er Septembre 2019 - News # 19944 

Merci l'Union Européenne ! Bruno Le Maire hors de lui après le rachat par des Chinois d'un constructeur allemand. Voir [ici] ().

Ce crétin n'a toujours rien compris. L'Union Européenne possède des traités qui ont été faits par les lobbies des multinationales, des banques, et des ploutocrates, dans le but de faire un maximum de pognon, pas de proté.ger les peuples.

Et comme dans le TFUE (Traité sur le Fonctionnement de l'Union Européenne) il y l’article 63 qui interdit toutes les restrictions aux mouvements de capitaux et aux paiements entre les États membres ainsi qu’entre les États membres et les pays tiers, et bien la Chine (ou tout autre pays) peut racheter ce qu'elle veut.

C'est aussi cette même saloperie d'article qui permet les délocalisations, délocalisations qui n'existaient pas avant la réalisation du marché unique au 1er janvier 1993.

Bruno Le Maire, tu es un nabot !


Lundi 26 Août 2019 - News # 19787 

Brexit : Bloomberg et une centaine de multinationales basées à Londres déménagent aux Pays-Bas. Voir [ici] ().

Ouais bof : pas décisif.

Cew qui est étrange, c'est que ce genre d'info sorte maintenant, en plein dernier effort décisif pour que le Brexit ait lieu.

En complément sur Brexit :

       

Vendredi 26 Juillet 2019 - News # 19133 

Christian Savestre : "L'évasion fiscale, c'est un crime ! Les traités européens portent l'évasion fiscale dans le texte" :

L'Union Européenne est un outil au service des ploutocrates, des banques, et des multinationales, d'essence néolibérale.

Ce n'est pas un système démocratique mais une smart-dictature construite par et pour les riches.

Arrêtez de rêver en croyant que ce serait une construction généreuse des peuples gentils qui veulent fraterniser, et ouvrez enfin les yeux !

En complément sur Christian Savestre :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur paradis fiscaux :

   

Lundi 15 Juillet 2019 - News # 18862 

Semences : Cash investigation - Multinationales : hold-up sur nos fruits et légumes (intégrale) :

SYNOPSIS :

Aujourd’hui, qu’ils soient bio ou pas, presque tous les fruits et légumes que vous achetez sont calibrés comme des produits industriels. Pour cela, les multinationales ont mis au point des semences totalement standardisées. Linda Bendali et l’équipe de Cash Investigation révèlent pourquoi, en un demi-siècle, nos tomates ont perdu par exemple plus de 50% de leurs vitamines. Les semences à l’origine des fruits et légumes que nous consommons sont désormais la propriété d’une poignée de géants mondiaux comme l’Allemand Bayer ou le Français Limagrain, qui pèse, lui, plus de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Un business mondialisé où la graine se vend plus chère que de l’or. La réalisatrice Linda Bendali est partie en Inde, où les multinationales font produire leurs graines. Elle a découvert des femmes et des enfants qui triment pour une poignée de roupies. Cette course à la semence high-tech peut aussi avoir des conséquences sur notre santé. Elle a enquêté sur ces blés destinés à la fabrication de nos baguettes ou de nos pains de mie que certains consommateurs ne digèrent plus. L’hypersensibilité au gluten n’est pas qu’une mode, vous comprendrez pourquoi les partisans du « sans gluten » sont si nombreux ! Menace pour la santé, perte de nutriments, « privatisation » du vivant, le grand hold-up des industriels sur nos fruits et légumes.

Présenté par Elise Lucet.

Les grands semenciers ont manoeuvré pour que la loi soit en leur faveur exclusive. Il faut abroger le Catalogue officiel des semences et interdire les hybrides F1 pour revenir à une agriculture naturelle et saine.

Y'en marre de ces exploiteurs d'enfants en Inde, de ces menteurs et empoisonneurs publics qui ne pensent qu'au pognon en détruisant la biodiveresité en s'appropriant le vivant !

À voir absolument !

En complément sur semences :

En complément sur multinationale :

En complément sur Cash investigation :

 

 

Jeudi 11 Juillet 2019 - News # 18764 

Philippe Murer sur la taxe française sur les GAFA : «Les multinationales deviennent tellement puissantes qu'elles sont un danger pour les États» :

SYNOPSIS :

Entretien du 11/7/2019 avec Philippe Murer, économiste souverainiste. Il revient sur le sujet de la taxation des GAFA dans l'Union Européenne, il explique notamment qu'en raison de la règle de l'unanimité au sein de l'UE sur les questions de fiscalité, les Etats sont dans l'impossibilité de faire payer les géants du net. La puissance de ces derniers inquiète même selon lui outre-Atlantique où Trump serait enclin à démanteler ces entreprises qui lorgnent sur les compétences régaliennes des administrations publiques.

En complément sur Philippe Murer :

En complément sur GAFA :

En complément sur multinationale :

   

Mercredi 26 Juin 2019 - News # 18413 

Environnement et disparition de la biodiversité : une carte montre des millions d'acres de forêt amazonienne perdue. Voir [ici] () (en ANGLAIS).

Toujours les mêmes débiles de traîtres de politiciens qui ne font RIEN, et qui se soumettent aux multinationales.

Merci à Compagnon pour le lien. 

En complément sur environnement :

En complément sur biodiversité :

En complément sur forêt Amazonie :

   

Mardi 11 Juin 2019 - News # 18043 

À Genève, Macron dénonce les dérives d’un « capitalisme devenu fou ». Voir [ici] ().

Ou l'hôpital qui se fout de la charité ! 

Le type, il vend la France en morceau à des sociétés privées, à des multinationales, et au monde de la finance, et après il dénonce le capitalisme...

Un faul cul de première, ce vaniteux hypocrite.

En complément sur capitalisme :

       

Vendredi 31 Mai 2019 - News # 17826 

Grand schisme en préparation chez Les Républicains ? Voir [ici] ().

Franchement, je ne vois pas comment ils vont s'en sortir, et ils ne devraient pas survivre. Et pour au moins deux raisons :

  1. Macron a instauré un clivage "Avec moi ou c'est le Rassemblement National" qui a fonctionné, la preuve a en été donnée aux dernières Européennes.
  2. La réalité de terrain, c'est que la classe moyenne a fondu comme neige au soleil, et même la classe moyenne supérieure qui se croyait à l'abri est aussi impactée par le mondialisme, l'Euro trop fort, et les GOPÉ imposées par Bruxelles. La fête est finie, hormis pour les très riches et les hyper-riches. Et les choses ne vont pas s'arranger, sauf pour les amis de LREM à qui Macron brade le pays, certains hauts fonctionnaires qui pantouflent à loisir, et les multinationales.

Une lutte à mort s'est engagée entre les peuples épris de démocratie et de justice sociale et l'oligarchie européiste, atlantiste, et mondialiste. Et pour le moment, c'est cette dernière qui en train de gagner.

Il va falloir que le peuple français dans son ensemble connaisse les affres de la pauvreté, et même pour certains de la misère, pour qu'un grand nombre de citoyens trouvent enfin dans leur désespoir et leur colère la nécessaire motivation de passer l'affaire des Gilets Jaunes à une toute autre octave. Sinon, c'est foutu.


Vendredi 31 Mai 2019 - News # 17803 

CETA : La cour de justice européenne (CJUE) permet aux multinationales d’attaquer les États. Voir [ici] ().

Ou, dit autrement, comment la loi du marché et des intérêts privés, avec la complicité de nos traîtres de politiciens, se sont arrangés en secret (les négociations du CETA ont soigneusement été tenues secrètes, et inaccessibles au grand public pour que celui-ci ne s'y oppose pas) pour être plus forts que les États et les peuples...

Et malgré ce genre de News bien factuelle, on trouve encore des millions d"hypnotisés qui ne comprennent toujours pas l'essence néolibérale de l'Union Européenne, et qui souhaitent pourtant absolument y demeurer par idéologie ou fascination émotionnelle. 

L'Union Européenne n'est pas une construction des peuples pour les peuples, mais d'oligarques au service des banques et de la finance, des multinationales, et de leurs lobbies.

Et, contrairement à ce qu'on fait croire à tous les peuples européens, on ne peut pas la réformer car, pour modifier les traités, il faut l'unanimité des pays + l'unanimité des ratifications par les peuples (référendum ou parlement). Donc, sortons de cette prison construite pour nous assujettir au Capital et nous priver de la démocratie !

Frexit !

En complément sur CETA :

En complément sur CJUE :

     

Mercredi 29 Mai 2019 - News # 17763 

Licenciements : Macron aurait fait pression sur General Electric pour décaler les annonces de suppression d'emplois à après les européennes. Voir [ici] ().

Ce type est un traître à la nation, un vendu au​​​​​x banques et aux multinationales, c'est très grave.

En complément sur General Electric :

En complément sur licenciements :

En complément sur européennes :

   

Lundi 27 Mai 2019 - News # 17705 

Olivier Delamarche : la croissance par la dette prépare un cataclysme - Poléco n°217 :

SYNOPSIS :

1) Un modèle économique basé sur la dette
- La socialisation des dettes, un processus sans fin depuis 2008
- La reprise des facilités monétaires, la FED comme la BCE, depuis octobre 78
- Obama, destructeur de la classe moyenne américaine
- Les Chinois n’achètent plus les bons du trésor américains
- Stopper à tout prix la hausse des taux
- Faut-il se moquer de la dette ?
- La dette est partout jusque dans vos retraites, vos livrets A, vos produits d’épargne
- Séparer banques de dépôts et banques d’affaires ?
- L’imposture des stress-tests, non les banques ne vont pas bien
- Après avoir fait payer les contribuables (2008), au tour des épargnants

2) Planche à billets à vie !
- Risque de faillites de banques en chaîne
- Nous sommes en récession, un risque de 30% du PIB
- L’examen de la croissance américaine, un chiffre sujet à caution
- Pour produire 1 $ de PIB, il faut 7 $ dollars de dette
- Pourquoi n’y a-t-il pas de croissance hors dette ?
- Les banques centrales vers 100% du PIB rachètent le capital des entreprises, ce n’est pas leur job
- La France attractive pour les capitaux ?
- Inflation probable, monnaie de singe en vue
- Pourquoi met-on en prison les faux monnayeurs et pas M. Draghi qui fait la même chose ?
- Le Cave se rebiffe : élections européennes
- L’euro : une chimère ?
- L’espace euro : une course de handicap, les mules courent avec les purs sangs
- La richesse du sud siphonnée par le nord
- Les pertes de pouvoir d’achat de la France et de l’Italie, Gilets Jaunes et votes italiens

3) Le jour où l’Italie partira
- Un récit édité chez Feltrinelli
- France, Italie, Espagne, victimes annoncées de l’euro
- L’Italie ne fera pas comme la Grèce, Salvini n’est pas Tsipras
- L’Italie prépare son coup. Faire porter la responsabilité de son départ à la Commission européenne
- La vérité nous oblige à dire que la sortie de l’euro ne sera pas un long fleuve tranquille
- La France devrait suivre ?
- Retour en France, la cinquième économie du monde et sept mois de révoltes populaires
- Un président autiste
- Crise de la dette, plus récession, un mélange explosif !
- La baisse des impôts selon Darmanin, un enfumage, la dette et l’Europe l’empêchent
- Les GAFA, la vraie question : pourquoi des firmes multinationales payent 5 à 6 % d’impôt sur les sociétés quand les PME en France en sont à 33% ?
- Les paradis fiscaux sont partout
- Ultime réflexion sur l’aveuglement de nos supposées élites

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur croissance :

En complément sur dette :

   

Lundi 27 Mai 2019 - News # 17697 

Les Suisses suppriment par référendum les privilèges fiscaux des multinationales. Voir [ici] ().

Voilà un exemple de mesure concrète de justice fiscale que permet le Référendum d'Initiative Citoyenne.

Le RIC vite !

Et pas de RIC sans le Frexit, il faut en être conscient.

Mais la majorité des gens sont hélas trop cons pour le comprendre.

En complément sur suisse :

En complément sur référendum :

     

Mercredi 8 Mai 2019 - News # 17193 

Manipulation usuelle de l'opinion publique par des multinationales : Coca-Cola a dépensé des millions en France pour acheter des études qui lui sont positives. Voir [ici] ().

En complément sur manipulation :

En complément sur opinion publique :

En complément sur Coca-Cola :

En complément sur multinationale :

 

Samedi 13 Avril 2019 - News # 16537 

Fraude à l'eau minérale : Nestlé démasqué par la justice américaine : cette multinationale vend depuis plus des années une fausse eau de source en bouteille. Voir [ici] ().

Pas étonnant de la part de ces voyous.

Ils ne pensent qu'au pognon, et le reste ils s'en foutent.

En complément sur Nestlé :

En complément sur l'eau :

En complément sur fraude :

   

Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15519 

Le parti européen ALDE que va rejoindre LREM est financé par Google et Bayer (Monsanto). Voir [ici] ().

LREM, le parti des riches et des multinationales qui exploitent et empoisonnement  les peuples et sans payer les impôts qu'ils doivent...

Des entreprises criminelles, appuyées par un parti de robots débiles.

En complément sur LREM :

En complément sur Google :

En complément sur Bayer :

En complément sur Monsanto :

 

Mercredi 13 Février 2019 - News # 14987 

Impôts, justice fiscale, et multinationales : En Europe, plus une entreprise est grande, plus son taux d’imposition est faible. Voir [ici] ().

C'est là qu'il faut aller chercher l'argent qui manque tant à la Nation : chez ces pourris de voleurs qui ne veulent pas payer ce qu'ils doivent !

Il faut les taxer, leur infliger des super-amendes, et les envoyer en prison ces enculés !

En complément sur impôt :

En complément sur entreprise :

En complément sur fiscalité :

En complément sur multinationale :

 

Dimanche 10 Février 2019 - News # 14922 

Une réflexion terriblement pertinente de Serge Mongeau, médecin, écrivain, éditeur et père de la simplicité volontaire au Québec :

Quand 26 personnes ont autant que 50% de l'Humanité, c'est le signe que nous avons atteint un point de folie incompatible avec la survie durable de l'Humanité.

Qui est responsable ? Nos traîtres de politiciens qui ont laissé faire les banques, les spéculateurs, et les multinationales, aidés et couverts par les médias et les universités et les grandes écoles.

L'échec de cette humanité est patent, et terrible.

En complément sur réflexion :

       

Dimanche 3 Février 2019 - News # 14717 

Je publie ici une lettre ouverte que l'un de mes amis Facebook m'a envoyée, et que je trouve particulièrement réussie :

LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT Emmanuel MACRON.

Monsieur Macron nous savons déjà que vous êtes fabriquant et vendeur de gilets jaunes par l'intermédiaire de vos amis multimilliardaires qui sont à l'initiative de tous les projets d'instauration du chaos pour pouvoir réprimer et installer votre nouvel ordre mondial, qui n'est pas le notre, que le peuple et les personnes libres physiquement et moralement n'accepteront jamais;

vous n'êtes absolument pas gilet jaune dans votre cœur sinon vous vous seriez déjà joint à la population, vêtu de ce gilet jaune et vous seriez au premier rang face aux CRS;

vous dites que la population n'est pas du côté des gilets jaunes, vous vous trompez, même ceux qui n'aiment pas la couleur jaune ou qui ne sont pas d'accord sur tous les sujets soutiennent avec force et conviction ce noble mouvement qui réunit et rassemble l'ensemble des français, à l'exception bien sur de vos homologues (2000 à 3000 personnes), de vos supérieurs (quelques dizaines ou centaines de personnes), de vos servants dociles et fidèles (quelques milliers de personnes qui commencent d'ailleurs déjà à vous lâcher), ceux de votre parti le LERM associé aux foulards rouges haineux et débiles et les incontrôlables de blocs marginaux de tous bords infiltrés parmi les gilets jaunes pour tenter de les discréditer (quelques milliers), une partie des forces de l'ordre (quelques dizaines de milliers qui n'ont pas compris qu'ils allaient être sacrifiés);

voilà monsieur le président je vais être très large en votre faveur en disant que vous pouvez encore à ce jour rassembler 90.000 personnes (surtout des policiers et gendarmes qui se croient obligés d’obéir et qui commencent à craquer et à se poser les bonnes questions) sur les 67 millions d'habitants de ce pays, soit même pas 0,2% ...le soutien dont vous disposez n'est donc pas français, il est étranger, il est celui des grandes familles de la caste mondialiste, des multinationales, des lobbies, du FMI et du système mondial de la finance, des gestionnaires cooptés de l'union européenne, des fabricants d'armes, des industries pharmaceutiques, agroalimentaires, aéronautiques, technologiques;

soyons clairs, en France vous ne disposez pratiquement que du soutien armé de la police, du soutien judiciaire puisque la justice n'est plus libre et indépendante, et du soutien des médias officiels;

vous ne vous êtes maintenu au pouvoir que par la force des armes, quelques habiles manœuvres de diversion, quelques primes et revalorisations ciblées;

votre entêtement a déjà provoqué la mort de plusieurs personnes, d'abominables mutilations par dizaines, des blessés par milliers, des arrestations pour rien par milliers, des emprisonnements par centaines;

rendez vous à l'évidence monsieur le président, le peuple veut votre départ au plus vite, il ne veut pas de votre politique, de la perte des libertés, de la répression, il ne veut plus du système de gouvernance actuel, des parlementaires et hauts fonctionnaires qui se gavent au détriment de tous, le peuple veut aussi le départ de ces gens, il veut mettre en place le RIC, des assemblées citoyennes, il veut le Frexit (la sortie de cette fausse union européenne), il veut l'annulation de la dette, la nationalisation des grandes banques, une gestion plus humaine de l'État et des administrations, des emplois pour tous, de meilleurs salaires, de plus belles conditions de vie, de l'espoir pour leur famille, pour les générations à venir, le peuple veut la paix pas les guerres incessantes dans le monde, pas une guerre civile;

le peuple est juste, il est éveillé, il partage, il fraternise, il est libre et préfère mourir que perdre sa liberté et son honneur, il apprend vite et comprend les choses, il dénonce les mensonges, les manipulations, il n'est pas dupe ni naïf, il est capable d'exercer directement le pouvoir pour le bien de la nation et c'est ce qu'il demande;

il peut faire preuve de compréhension et de clémence et il saura vous pardonner si vous savez reconnaître vos erreur et tomber dans ses bras en lui donnant tout votre amour, en sortant véritablement de cette spirale infernale que vous avez enclenchée;

je pense que vous avez encore la possibilité de faire quelque chose de bien, de faire le bon choix, de revenir vers votre peuple ou de lui laisser la place, vous pouvez refuser les directives que les puissants vous donnent, oui, je sais, c'est difficile mais vous en avez encore le pouvoir, ce pouvoir est en vous tout comme il est dans le peuple;

écoutez le cri de ce peuple qui réclame justice, équité, liberté, et un peu de bonheur, avant qu'il ne soit trop tard;

personne ne peut étouffer un peuple à moins de l'exterminer totalement;

je n'ose croire que c'est ce à quoi vous aspirez, alors laissez le vivre, mettez fin à son supplice;

il y va de votre honneur en tant qu'être humain, de la valeur de votre statut en tant que président;

soyez un homme, un vrai, prenez la bonne décision!

Alain Mask.

Une belle lettre, bien inspirée, à relayer !

En complément sur lettre ouverte :

En complément sur Macron :

En complément sur gilet jaune :

   

Mardi 29 Janvier 2019 - News # 14571 

Ces rapports de d'ATTAC et de l'OXFAM qui montrent que les gilets jaunes ont raison :

SYNOPSIS :

Le nombre de milliardaires a doublé depuis 2008, les dividendes versées aux actionnaires ont augmenté de 44% depuis 2010.
Et pendant ce temps, Macron reçoit des patrons de multinationales à Versailles...
Message aux GILETS JAUNES appels à la lutte , il faut être aussi actif sur les réseaux sociaux ;
OBJECTIF:
- 1000 abonnée sur ma page YouTube pour que YouTube puissent mettre en avant cette vidéo qui en générer plus d'un.
- Un maximum de PARTAGE, pour aider sont entourage à ouvrir les yeux  
- Un maximum de POUCE BLEU, qui aidera énormément cette vidéo dans le référencement 
  YouTube
- Et pour finir , l'espace commentaire peut être un lieu de débat, qui se situe sous cette vidéo

Source : Buzz 2.0  

En complément sur gilet jaune :

En complément sur ATTAC :

En complément sur OXFAM :

   

Mardi 22 Janvier 2019 - News # 14456 

Évasion, fraude fiscale, et paradis fiscaux : En Europe, comment les multinationales réduisent leurs impôts avec l’aide des États. Voir [ici] ().

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur impôt :

En complément sur multinationale :


Vendredi 18 Janvier 2019 - News # 14358 

Gilets jaunes : «Une conséquence du monde des multinationales» selon le réalisateur franco-serbe Emir Kusturica :

Lucide !

En complément sur gilet jaune :

En complément sur multinationale :

     

Mardi 15 Janvier 2019 - News # 14269 

Évasion fiscale : Fabien Roussel, un député communiste, va déposer un projet de loi visant à prélever les multinationales à la source afin de les empêcher de cacher leurs bénéfices dans des paradis fiscaux :

Une super idée !

Bravo Monsieur !

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur multinationale :

En complément sur paradis fiscaux :

 

Mercredi 2 Janvier 2019 - News # 13925 

Sondage : 65% des chefs d’entreprise soutiennent les Gilets Jaunes. Voir [ici] ().

Une preuve de plus que ce sont les grandes entreprises, les grands groupes, et les multinationales, qui se gavent et distribuent des milliards à leurs actionnaires, tout en ne payant presque pas d'impôts.

Les PME / PMI, elles, sont créatrices d'emploi, alors découpons les grands groupes ! Cassons ces machines à extorquer de la valeur ajoutée aux salariés !

En complément sur sondage :

En complément sur gilet jaune :

     

Vendredi 14 Décembre 2018 - News # 13542 

Alain Juppé sur les Gilets Jaunes et la démocratie :

Voir [ici] ().

 

Non Alain, juste des dangers pour les traîtres de politiciens comme toi, pour les oligarques, et les multinationales !

Ses assertions très graves font de lui désormais un ennemi du peuple de tout premier ordre.

En complément sur Alain Juppé :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur démocratie :

   

Jeudi 13 Décembre 2018 - News # 13491 

Si vous Macron vous a convaincu lors de son allocution du 10 Décembre 2018, regardez ça :

SYNSOPSIS :

Que valent ses promesses ? Que donne-t-il vraiment ? 
SMIC +100 euros ? ✅ CSG rendue aux retraités modestes ? ✅ 
⛔️ Pas si vite ! ⛔️

Mais surtout, la question à se poser : QUI VA PAYER ? 😒

▶️ découvrez pourquoi le SMIC ne va pas augmenter, et pourquoi vous ne toucherez pas 100 euros💸💸💸

▶️ Découvrez une arnaque d'anthologie sur la CSG des retraités 👵🧓

▶️ Découvrez qui va payer la note. SPOILER : nous. 

Bref, avec cette vidéo vous comprendrez pourquoi Macron a tenté d'accélérer encore en gardant le même cap en nous enfumant 😤

Il faut faire payer les multinationales et les plus fortunés dont la richesse a explosé grâce à Macron

Source : Osons Causer.

Des tromperies du peuple, de l'arnaque.

Macron est objectivement un ennemi du peuple.

À voir !

En complément sur gilet jaune :

En complément sur allocution Macron :

En complément sur tromperie :

En complément sur arnaque :

 

Lundi 10 Décembre 2018 - News # 13379 

Super mauvaise nouvelle : Le pacte mondial sur les migrations de l'ONU formellement approuvé à Marrakech. Voir [ici] ().

Encore une terrible trahison des peuples par notre traîtres de politiciens vendus au mondialistes et aux multinationales.

Dès que le peuple reprend le pouvoir, on en sort.

En complément sur pacte migrations l'ONU :

En complément sur migrants :

     

Samedi 8 Décembre 2018 - News # 13336 

Gilets jaunes : pour avoir un peu regardé les actions de ce Samedi 8 Décembre, je me demande si maintenant la solution n'est pas la grève générale totale et illimitée : tout s'arrête. Une solution contre laquelle tous les pouvoirs ne peuvent rien faire.

Parallèlement, les groupes locaux de gilets jaunes doivent s'organiser pour débattre et décider d'une nouvelle constitution à exiger pour cesser la grève.

Se pose le problème de la synthèse, mais quelqu'un comme Étienne Chouard pourrait faire consensus pour organiser une assemblée constituante à partir du porte-parole de chaque groupe local de gilets jaunes. Ainsi, cette assemblée constituante pourrait travailler à partir des idées de base des groupes locaux, et rédiger une nouvelle constitution qui serait ensuite proposée et soumise à référendum au peuple français. Alors seulement, la grève pourrait cesser si elle adoptée.

Il faut enclencher une autre phase que celle des simples manifestations, qui doivent certes continuer, mais qui doivent muter en assemblées locales de réflexion sur le texte d'une nouvelle constitution.

Demander juste le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) est très insuffisant et idiot : il est naïf de croire que nos traîtres de politiciens vont l'adopter comme nous le voulons : ils niaiseront sur ses modalités de manière à en limiter la portée d'une façon ou d'une autre.

C'est être immature et idiot, et répéter la même erreur, à savoir rester comme des enfants sous leur coupe, que de ne pas les chasser des divers pouvoirs : ils s'adapteraient à ce RIC, comme en Suisse, c'est tout, laissant les riches, les très riches, les hyper-riches, et les banques et les multinationales, presque tout encore contrôler et se gaver sur notre dos.

Il nous faut virer les partis, les syndicats, les politiciens, les oligarques, les castes, les réseaux, les lobbies, etc., de l'équation démocratique, et instituer une vraie démocratie directe participative neutre en commençant par l'écriture d'une nouvelle constitution par les citoyens, suivie d'un référendum pour la ratifier. Tout le reste est une perte de temps, de l'auto-tromperie, et c'est faire le jeu de nos ennemis.

En complément sur gilet jaune :

       

Samedi 8 Décembre 2018 - News # 13319 

Belgique : des Gilets Jaunes tentent de s’attaquer au Parlement européen à Bruxelles :

Excellent !

Brisons cette Union Européenne dictatoriale qui écrase les peuples, et sert les riches et les multinationales aidés de 40.000 lobbyistes.

Croyez moi : désormais, les oligarques européens vont chier dans leur froc...

En complément sur gilet jaune :

En complément sur Belgique :

     

Mardi 27 Novembre 2018 - News # 13007 

Déforestation : d'après Greenpeace, l'équivalent d'un million de terrains de football ont été rasés en un an au Brésil. Voir [ici] ().

Démentiel.

On court au suicide parce-que non seulement nos traîtres de politiciens ne font rien, mais qu'en plus certains sont complices des entreprises et multinationales qui saccagent la planète, voilà la vérité.

Si les peuples ne reprennent pas le pouvoir, cette planète est morte dans peu de temps.

En complément sur déforestation :

En complément sur Greenpeace :

En complément sur Brésil :

   

Mercredi 21 Novembre 2018 - News # 12852 

Foutage de gueule absolu : «Nous sommes de vrais populistes, nous sommes avec le peuple», affirme Macron devant les maires. Voir [ici] ().

Il fallait oser ! Et bien lui, il ose ! 

Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît.

Michel Audiard.

Macron l'oligarque européiste au service des banquiers, des riches, et des multinationales, se déclare populiste... Et mon cul c'est du poulet ?

Quel cynisme...

Quel mépris des gens.

C'est ahurissant.

En complément sur Macron :

En complément sur Foutage de gueule :

En complément sur Macron :

   

Lundi 19 Novembre 2018 - News # 12752 

«Paye tes impôts !» : ATTAC «fête» l'inauguration de l'Apple Store des Champs-Élysées. Voir [ici] ().

Et là, que font l'État et nos traîtres de politiciens pour aller chercher les dizaines de milliards d'impôts non payés par les GAFAM ? RIEN ! Comme toujours...

C'est plus facile d'aller faire les poches des retraités, des épargnants, et des pauvres, que de mettre au pas des multinationales !

Bande d'enfoirés !

En complément sur Apple :

En complément sur ATTAC :

En complément sur impôt :

En complément sur taxes :

 

Vendredi 16 Novembre 2018 - News # 12691 

Jean Lassalle et la politique aveugle européiste d'Emmanuel Macron au mépris des peuples :

Édifiant, pas vrai ?

Une fois de plus, on voit clairement l'alignement de Macron : au service des riches, des banquiers (Rothschild ou autres), et des multinationales, en utilisant l'Union Européenne, contre l'avis des peuples.

De la haute trahison, bien dans la logique de ce petit empereur romain enfant et vaniteux.

En complément sur Macron :

En complément sur Jean Lassalle :

En complément sur européisme :

En complément sur Rothschild :

 

Dimanche 28 Octobre 2018 - News # 12188 

Injustice : Emmanuel Macron fait les poches des gens sous tutelle... Voir [ici] ().

Ce type est de plus en plus pitoyable et lâche : il s'attaque aux plus faibles.

On ne le voit pas, notez-le bien, s'attaquer aux multinationales et aux très riches, non. Aux plus faibles seulement.

C'est à gerber ! 

Un racket de plus.

C'est inique.

En complément sur justice :

En complément sur inique :

En complément sur injustice :

En complément sur racket :

En complément sur Macron :


Vendredi 26 Octobre 2018 - News # 12169 

Évasion et fraude fiscale : Eva Joly : «L’optimisation fiscale agressive est désormais dans l’ADN des multinationales». Voir [ici] ().

Et de nombre d'entreprises et des riches...

En complément sur Eva Joly :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur multinationale :

 

Jeudi 18 Octobre 2018 - News # 11974 

Jérémie Zimmermann de la Quadrature du Net : 1984, un manuel d'instructions ? Interview par Thinkerview :

Et hop : une personne de plus qui, ayant travaillé 10 ans au sein du parlement européen, confirme que l'Union Européenne est antidémocratique et aussi irréformable.

Quand à l'espionnage numérique, il est tellement partout et même dans le hardware qu'on peut dire sans exagérer qu'on est cerné et que nous avons perdu face à la NSA, au multinationales comme les GAFAM, et face aux États. Très inquiétant.

Seul bémol : il voit des fachos partout. ^^

À voir.

En complément sur Jérémie Zimmermann :

En complément sur Thinkerview :

     

Vendredi 5 Octobre 2018 - News # 11664 

Chroniques de la dégénérescence et de la cupidité : des scientifiques ont créé des bovins mutants pour faire plus de viande : Voir [ici] () (Attention, il y a 3 pages).

Une abomination.

Comment la puissance publique peut-elle autoriser ce genre de manipulation ?

Nos traîtres de politiciens ne font toujours rien. RIEN de RIEN !

Ils laissent "le marché", les multinationales, et des éleveurs et des scientifiques fous, faire n'importe quoi, motivés seulement par le profit et leur cupidité inextinguible, voilà la vérité.

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur cupidité :

En complément sur viande :

 

 

Mercredi 15 Août 2018 - News # 10511 

Monsanto-Bayer… "Quand Bayer achetait des lots de femmes à Auschwitz" . Voir [ici] ().

Toujours les mêmes : les multinationales, les banques, les spéculateurs, et les très riches.

En complément : "Bayer, Monsanto, c’est ça !" : voir [ici] ().

En complément sur Monsanto :

En complément sur Bayer :

En complément sur Auschwitz :

   

Samedi 11 Août 2018 - News # 10438 

Évasion fiscale : comment les grandes entreprises et les multinationales comme LVHM de Bernard Arnauld profitent de niches fiscale Belge :

Et pendant ce temps, le bon peuple, lui, n'a le droit à aucune remise : il paye plein pot. C'est inique !

Et c'est doublement inique puisque Bernard Arnault n'a pas besoin de faire une économie de 800 millions d'Euros, il est déjà ultra-riche. EN revanche, le peuple lui se meurt.

Tout cela est possible, encore une fois, à cause de nos traîtres de politiciens.

Cette évasion fiscale est légale parce-qu'elle est organisée par nos traîtres de politiciens, il faut bien le comprendre.

Maintenant, au delà de cette affaire précise, il y a globalement deux types de forces qui empêchent la justice fiscale : les lobbies et  nos traîtres de politiciens.

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur LVMH :

En complément sur Bernard Arnauld :

En complément sur multinationale :

 

Mardi 7 Août 2018 - News # 10355 

Déni de la liberté d'expression et nouveau recul de la démocratie : Les géants d'internet Facebook, YouTube, Apple et Spotify censurent Alex Jones (qualifié de complotiste par les traîtres de l'AFP...). Voir [ici] ().

Ça y est le système a compris : il dégage Alex Jones.

Et bien, ils ont mis le temps ces nazes fascistes à comprendre la nature de l'excellent travail d'Alex Jones pour le peuple américain et le monde en général : informer de ce qui se trame vraiment afin de montrer à tous la nature inique du système, de ses dirigeants, des oligarchies diverses, des multinationales, et de divers lobbies.

Au début, le système a sous-estimé Alex Jones : ils ont pensé que ses propos présentés de manière radicale n'avait aucun impact sur l'opinion publique, sauf que..., Alex Jones a levé tellement de lièvres, ses vidéos ont tellement circulé tout autour du monde, traduites bénévolement dans de nombreuses langues, que les peuples ont commencé à prendre conscience de la véritable nature du système ; enfin, pour ceux qui ne passent pas leur temps devant leur télévision.

Il faut ajouter à la volonté de censure du système un autre facteur qui devient de plus en plus important et prégnant : l'infiltration déterminante de forces perverses et antidémocratiques dans nombre d'institutions et de sociétés, comme notamment les LGBT. Ils y prennent le pouvoir, et dès lors utilisent leur position privilégié pour écarter toute voix qui les dénonce ou les remet en cause.

Ce nouveau phénomène est très inquiétant : nous entrons dans une nouvelle période de dégénérescence accrue où la perversité et l'iniquité vont régner en maître par endroit, et plus particulièrement fortement dans les pays occidentaux.

Déjà il y a 20 ans, une entreprise par exemple comme Mercedes France était noyautée au niveau de sa direction par une groupe d'homosexuels qui écartait systématiquement les hommes normaux de la direction ce cette entreprise (aujourd'hui je ne sais pas, n'étant plus en France). Et aujourd'hui, c'est le cas d'une entreprise comme Spotify, par exemple. Voir [ici] ().

Il faut comprendre une fois pour toute que les LGBT vont de plus en plus se comporter comme cela, et ceci en raison du renforcement de leur Légion ténébreuse de parasites personnels. La grande prostituée, Satan et sa Légion, qui infeste l'âme humaine, se renforce et se développe, et son caractère second, après la Luxure multiforme, est l'INIQUITÉ. Vous êtes prévenus.

En complément sur Alex Jones :

En complément sur liberté d'expression :

En complément sur Facebook :

En complément sur YouTube :

En complément sur Spotify :


Samedi 7 Juillet 2018 - News # 9622 

Incroyable et scandaleux Nestlé gagne la première manche de la privatisation de la nappe phréatique de Vittel pour y pomper l'eau Voir [ici] ().

Tout à fait dans la logique du président de Nestlé, Peter brabeck, qui considère que l'eau n'est pas un bien commun et qu'elle doit être privatisée... : Voir cette [vidéo] ().

Une honte !

Une démission de nos traîtres de politiciens devant les multinationales.

C'est tellement dingue qu'on se demande comment cela est possible en France.

En complément sur Nestlé :

En complément sur l'eau :

En complément sur privatisation :

En complément sur incroyable :

En complément sur scandaleux :


Samedi 7 Juillet 2018 - News # 9610 

"L'agenda d'avortement et de mort de Mauricio Macri" ou comment des institutions internationales imposent l’avortement aux Argentins (pensez à activer les sous-titres) :

Mauricio Macri : un politicien traître au peuple argentin, un véritable vendu. Il a sacrifié ses convictions pour continuer à être Président.

Et ce qui est dingue en plus, c'est de voir comment une député et quelques organisations internationales imposent leur volonté aux peuples. Mais de quel droit ? Les peuples sont libres de choisir leur destin.

Un cas tout à fait intéressant montrant comment nos sociétés ouvertes NON DÉMOCRATIQUES sont noyautées par des lobbies, des traîtres de politiciens, et des organisations internationales (FMI, Banque Mondiale, l'ONU, etc.) et privées : des ONG (Human Right Watch, Amnesty International, etc.) ou des multinationales.

SANS LA DÉMOCRATIE VÉRITABLE (ou la venue d'un Roi éclairé et sage), toutes les valeurs et aspirations légitimes du peuple seront piétinées et perdues.

En complément sur Argentine :

En complément sur avortement :

En complément sur FMI :

En complément sur Banque Mondiale :

 

Vendredi 6 Juillet 2018 - News # 9588 

Études scientifiques : «La plupart des études sont fausses». Voir [ici] ().

La science, prétexte et justification de toutes les folies, et surtout de toutes les marchandisations par une tromperie du public.

Les multinationales et les géants de l'agroalimentaire et de l'industrie pharmaceutique sont des experts en la matière.

En complément sur science :

En complément sur scientifique :

     

Vendredi 29 Juin 2018 - News # 9438 

L'Autriche en passe de reconnaître un troisième sexe. Voir [ici] ().

Décidément, c'est la journée du triomphe LGBT ! 

Un troisième sexe... Et puis quoi encore ? Le déni de RÉALITÉ !

Encore un dégât de la nauséabonde et ténébreuse théorie du genre...

Même en Autriche, ils ont aussi des traîtres de politiciens manifestement.

En fait, quand on regarde bien, ça vient de plus haut : de l'Union Européenne néolibérale du droit-de-l'hommiste marchand émanant du capitalisme libertaire outrancier qui garantit dans son article 8 de la Convention européenne des droits de l'Homme un «droit à une identité sexuelle individuelle» et protégeait «en particulier les gens avec une identité sexuelle alternative». Qui a pu écrire une pareille ânerie, une pareille absurdité ? PAS LES PEUPLES EN TOUT CAS, mais des traîtres à l'Humanité, comme toujours.

La "démocratie" est un leurre : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE mais dans le règne des lobbies, des oligarchies, et des multinationales.

La démocratie, c'est le peuple pour le peuple, par le peuple, et rien d'autre. Nous n'y sommes pas encore hélas...

En complément sur Autriche :

En complément sur théorie du genre :

En complément sur LGBT :

En complément sur homosexualité :

En complément sur Union Européenne :


Samedi 2 Juin 2018 - News # 8843 

Union Européenne antidémocratique, eurodéputés, et lobbies : "Gros salaires, privilèges et gaspillages, enquête sur les milliards de l'Europe" - Pièces à conviction :

SYNOPSIS :

Chaque année, la France verse 20 milliards d’euros à l’Union européenne. A l’heure où l’Europe traverse une passe difficile à cause du Brexit, "Pièces à conviction" a enquêté dans les coulisses, et a suivi des députés, des fonctionnaires, et même l’un de ses plus hauts dirigeants pour savoir comment ces milliards sont dépensés.
  
Comment fonctionne le Parlement européen ? La machine est gourmande, et les dépenses parfois ubuesques. Une fois par mois, et pour trois jours seulement, les 750 parlementaires et leurs assistants déménagent de Bruxelles à Strasbourg : cela coûte 110 millions d’euros, une dépense inutile juge la Cour des comptes européenne…

Quant aux députés européens, ils sont parmi les mieux rémunérés au monde, avec 11 000 euros net par mois. Mais malgré ces conditions privilégiées, certains arrondissent leurs fins de mois en travaillant pour le secteur privé, parfois en toute illégalité. D’autres ne brillent pas par leur assiduité, et parmi eux beaucoup de députés français…

Avec de tels moyens financiers, que vaut le vote de ces parlementaires qui représentent 600 millions d’Européens ? L’enquête de "Pièces à conviction" révèle comment des multinationales parviennent à influencer Bruxelles et imposer leur choix, parfois contre l’avis du Parlement, démocratiquement élu.

Les déménagements répétitifs mensuels du parlement européen entre Bruxelles et Strasbourg sont un non-sens, et typiques d'une superstructure technocratique n'ayant pas réussi à résoudre la problématique, somme toute très simple, d'une localisation unique des Institutions européennes par un simple vote des États membres. Encore une preuve supplémentaire de l'incompétence de nos politiciens qui engendre des surcoûts inutiles défrayés par les citoyens bien évidemment : 114 millions d'Euros par an, soit 6% du budget du parlement !

Maintenant, les salaires de certains fonctionnaires sont déments : 9.000 euros nets/mois en fin de carrière. Un salaire exagéré et indécent pour le travail considéré.

Quand aux avantages et privilèges, ils montrent, une fois de plus, qu'on est pas en démocratie puisque l'égalité de traitement entre les citoyens est ultra-violée.

Pour les eurodéputés, c'est encore pire... Et pour seulement 4 jours par mois !!! Ahurissant.

Pire, ils ne foutent pas grand choses : l'eurodéputé Alain Lamassoure justifie même de ne pas travailler parce-que Monsieur n'est pas assez invité dans les médias... ^^
Tu es sensé servir le peuple, traître payé avec l'argent du peuple ! Ahurissant !

D'un point de vue démocratique, la Commission européenne a presque tous les pouvoirs, le parlement étant juste là pour donner l'illusion que l'Union Européenne serait démocratique. Et je n'exagère pas : les eurodéputés n'ont pas l'initiative des lois : c'est la Commission qui l'a. C'est très grave. Quand on est réduit à dire oui ou non sans jamais pouvoir proposer, alors on est perdant, c'est mathématique, parce-que peu à peu ceux qui ont l'initiative des lois les dirigent vers là où ils veulent aller : il leur suffit d'avancer masqués, c'est-à-dire de faire des propositions de lois supposément pour un but affiché mais ayant quelques dispositions qui instituent autre chose. Ça s'appelle la méthode des petits pas ou des cliquets : des pas très petits mais sur lesquels ont ne revient pas. Donc, peu à peu, ces petits pas mènent au but planifié par les initiateurs des lois. C'est fatal. Exit la démocratie donc.

Et si l'on rajoute le nombre et la force des lobbies, on peut objectivement dire que les peuples n'ont presque plus leur mot à dire. À fortiori lorsqu'un commissaire européen comme l'enculé de Vytenis Andriukaitis, chargé de la santé et de la sécurité alimentaire, bafoue le vote du parlement, c'est-à-dire de tous les représentants des peuples d'Europe : inique ! Rien, en effet, dans la constitution européenne ne l'y oblige, ce qui signifie que l'impuissance des eurodéputés, et donc des peuples, a été sciemment programmée. Inique ! L'Union européenne : une dictature qui ne dit pas son nom !

Alors il faut conclure de tout cela : Frexit ! Ce que ne font aucun politicien ni parti, à l'exception de François Asselineau, qui voient donc juste contrairement à tous les autres.

Un documentaire à voir absolument !

(Le documentaire est suivi d'un débat)

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Bruxelles :

En complément sur eurodéputé :

En complément sur privilège :

En complément sur gaspillage :


Samedi 19 Mai 2018 - News # 8514 

Françaises, Français, regardez bien :
depuis le festival de Cannes.,
le criminel Cédric Herrou, entouré de migrants clandestins,
qu'il a aidés à faire entrer dans notre pays illégalement,
 vous dit d'aller vous faire enculer !
Mais que fait la Police ???

 

Scandaleux ! : Après avoir aidé des migrants à rester clandestinement sur le sol français, Cédric Herrou a lancé un doigt d’honneur sur le tapis rouge de Cannes :

Nicolas Dupont-Aignan a 100% raison : c'est inadmissible ! Intolérable ! 

Il faut quand même rappeler que ce gauchiste pervers est un hors-la-loi, c'est un criminel selon la définition de la loi de la république : il a été condamné en Août 2017 à quatre mois de prison avec sursis par la cour d'appel d'Aix-en-Provence pour avoir fait passer la frontière à environ 200 migrants.

Il a fait l'objet d'un documentaire, signé Michel Toesca, sélectionné en « séance spéciale » au Festival de Cannes, qui raconte la façon dont le militant s'est organisé pour accueillir des migrants de plus en plus nombreux.

Ce type est un traître à la Nation française : il doit donc être arrêté puis déféré devant un tribunal une deuxième fois pour y être jugé pour haute-trahison du peuple français, et non pas se pavaner à Cannes entouré d'autres criminels que sont les migrants clandestins.

Non mais regardez moi ce pervers narcissique :
il n'a pas les yeux droits, et il est satisfait et imbus de lui-même...
Nous vivons l'inversion de toutes les valeurs :
les criminels et toutes les sortes de pervers sont portés de nos jours au pinacle,
pendant que le bon peuple est lui cloué au pilori
dès qu'il ose défendre son pays, revendiquer sa souveraineté,
demander une augmentsation du SMIC,
demander à sortir de l'Union Européenne par un Frexit,
ou demander l'arrêt de l'immigration de masse et clandestine...

 

Ce fait divers ahurissant n'est pas anodin : il montre la perversité immense où est rendue notre société malade : les voyous et les criminels sont aux commandes de l'appareil d'État et des multinationales, ou se pavanent à Cannes..., alors que le peuple lui est méprisé et racketté continûment pour faire vivre ces vipères, ces traîtres, ces pervers. C'est complètement dingue...

Cette situation inique ne va pas durer éternellement : le bon peuple va à un moment se révolter et ce sera le bain de sang pour tous ces traîtres de politiciens et ce genre de gugusse...

En attendant, ça fait vraiment mal au sein...

Dégueulasse ! 

Révolution !

En complément sur migrants :

En complément sur clandestin :

En complément sur Nicolas Dupont-Aignan :

En complément sur ahurissant :

En complément sur dément :


Vendredi 18 Mai 2018 - News # 8507 

Retraités : la jolie mentalité des députés LREM :

Quel enculé !

Qu'on aille prendre dans les poches des milliardaires, des multinationales, et dans les 60 milliards d'évasion fiscale.

Et puis, pour mémoire, ce trou du cul oublie de vous dire qu'il touche par mois :

Source : Droit-Finances ().

Quel hypocrite ! 

Nos politiciens sont décidément des traîtres !

En complément sur retraite :

En complément sur LREM :

En complément sur traître :

En complément sur enculé :

 

Samedi 12 Mai 2018 - News # 8373 

 

Les paysans locaux ont le choix entre vendre ou se pendre. Par Liliane Held-Khawam. Voir [ici] ().

C'est triste et consternant.

Et nous en sommes là, une fois de plus, à cause de nos traîtres de politiciens qui ne font rien.

C'est pourtant simple : il faut mettre en place un protectionnisme intelligent et interdire à la grande distribution d'acheter à l'étranger en première option : elle ne doit pouvoir commander à l'extérieur du pays que si la ressource est épuisée en France.

Mais ces simples mesures ne pourront JAMAIS être prises tant que la France restera dans la saloperie d'Union Européenne qui les interdit au profit des multinationales. Frexit !

En complément sur paysan :

En complément sur élevage :

En complément sur agriculture :

En complément sur Liliane Held-Khawam :

 

Jeudi 10 Mai 2018 - News # 8334 

"Les guerres et le capitalisme ou la stratégie du chaos" par Michel Collon :

C'est pas vrai... : en moins de 2 heures, cette vidéo a déjà disparu...

Mais j'ai finalement réussi à vous en retrouver une version ! 

SYNOPSIS :

Conférence de Michel COLLON à Montpellier le 3 mai 2018 sur Le capitalisme et les guerres ou la stratégie du chaos.

Dans la guerre de l'information, les media -mensonges sur les faits réels entretiennent la peur de la guerre froide permettant la continuation des prédations des multinationales et la croissance de leurs profits.

Le collectif Investig'Actions lutte par des contre-informations sur la propagande et le bourrage de crânes notamment sur les guerres impérialistes au Moyen-Orient, la dernière guerre coloniale en Palestine et en général les relations Nord-Sud (www.investigaction.net ()).

Film réalisé par Serge Tostain. Mai 2018

Une alternance de choses soporifiques et intéressantes.

En complément sur Michel Collon :

En complément sur capitalisme :

En complément sur chaos :

En complément sur guerre :

 

Samedi 5 Mai 2018 - News # 8242 

Protectionnisme : la Côte d'Ivoire donne une leçon magistrale d'économie à nos connards et traîtres de politiciens et d'économistes : elle crée des emplois en taxant le poulet importé :

Conclusion : il suffit de faire la même chose en France, sauf que... c'est impossible en raison de l'appartenance de la France à l'Union Européenne, cette dernière interdisant le protectionnisme et obligeant la libre circulation entre pays membres mais, tenez-vous bien, aussi avec les pays-tiers, c'est-à-dire avec tout le monde. Game Over.

Bien évidemment, c'est une législation instituée par les multinationales et les oligarques néolibéraux qui veulent pouvoir spéculer sur les différences tarifaires dûes aux coûts salariaux, fiscaux, et environnementaux, totalement différents suivants les pays du monde.

Conclusion de la conclusion : il nous faut impérativement sortir de la saloperie de smart-dictature néolibérale de l'Union Européenne pour retrouver notre souveraineté et mettre en place un protectionnisme intelligent. CQFD.

Frexit !

En complément sur protectionnisme :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Frexit :

En complément sur UPR :

 

Mercredi 18 Avril 2018 - News # 7845 

 

Censure grave de la liberté d'expression, des journalistes, des lanceurs d'alerte, et de tous les citoyens : le gouvernement de Macron s'apprête à voter en urgence la loi sur le secret des affaires :

"Le secret des affaires est une transposition d'une directive européenne du 14 Avril 2016" : une fois de plus, François Asselineau avait raison... La France n'est plus maître chez elle, et nos traîtres de politiciens sont tenus en otages par la Commission européenne, c'est très grave !

Et le gouvernement passe ce projet de loi en procédure accélérée (ou procédure d'urgence) en plus ! Comme si il y avait une urgence à passer ce genre de texte liberticide ultra-dangereux pour la liberté d'expression et la lutte contre la corruption.

Ce projet de loi est inique, c'est une loi scélérate qui va permettre à nombre d'entreprises, et surtout de multinationales, de frauder, de violer la loi, de protéger leur corrompus, en attaquant directement toute personne les dénonçant. Comment ? Tout simplement en invoquant le secret des affaires...

Comme si, avant cette loi inique on ne pouvait défendre les secrets industriels... C'est du foutage de gueule ! Comment faisaient les entreprises avant 2018 ??! On voit bien que cet argument de vouloir soit-disant protéger les secrets industriels ne tient pas.

Décidément, Macron et son premier sinistre Édouard Philippe sont des suppôts du capitalisme, du monde des affaires, et du business-corruption. Exit le peuple et les journalistes qui ne pourront bientôt plus dénoncer les malveillances et les turpitudes insensées et iniques du merveilleux monde des affaires.

Dégueulasse !

Inique !

Ça me révolte !

Regardez moi ce faciès de Raphaël Gauvain : il suinte l'intéressement et la trahison...
(C'est encore plus visible dans la vidéo. Il n'est là que pour se gaver et enfumer les gens)
Ce type n'est pas au service du peuple, mais seulement au service de lui-même,
de ses amis et relations, et du monde des affaires.

 

Quand à Raphaël Gauvain, député et co-rapporteur de la loi, c'est le type même du type intéressé et du traître aux citoyens : non seulement, dans cette vidéo ses arguments sont débiles et mensongers (Non Ducon cette loi scélérate ne protège pas les journalistes comme tu le prétends indûment, mais seulement les malversations des entreprises. De plus, tu avoue toi-même que les entreprises sont déjà protégées contre le vol de secrets industriels puisque tu dis toi-même qu'une jurisprudence existe ! Menteur-manipulateur !), mais déjà en Mai 2017 il soutenait la loi travail... C'est tout dire... Un traître au peuple je vous dit.

Ce type me débecte ! 

 

Nota Bene : une pétition contre ce projet dément, ayant rassemblé plus de 360.000 signatures, est disponible [ici] ().

 

[MAJ] : Pour le SNJ (Syndicat National des Journalistes), le texte sur le secret des affaires est «assassin de toutes les libertés fondamentales» :

SYNOPSIS :

Secrétaire générale du Syndicat national des journalistes, Dominique Pradalié estime que le projet de loi sur le secret des affaires, en discussion au Sénat, remet en cause la «liberté d'informer, d'être informé et la liberté d'expression».

C'est une évidence !

En complément sur secret des affaires :

En complément sur Macron :

En complément sur lanceur d'alerte :

En complément sur liberté d'expression :

En complément sur corruption :


Dimanche 8 Avril 2018 - News # 7542 

 

Du glyphosate du Roundup de Monsanto dans les vaccins... Voir [ici] ().

Franchement, là ça devient grave.

Aujourd'hui, avec toutes les informations que nous avons, nous pouvons objectivement dire et faire que :

Alors que font nos traîtres de politiciens ? Rien que de servir la soupe à l'industrie pharmaceutique et aux multinationales de la chimie. 

Et notre santé, ils s'en foutent. La preuve : moi qui ne suit pas un expert je vois clair dans ce qu'il faut faire et ne pas faire concernant ce sujet. ^^ Alors que foutent-ils ?!! 

En complément sur vaccin :

En complément sur Roundup :

En complément sur glyphosate :

En complément sur Monsanto :

 

Jeudi 5 Avril 2018 - News # 7472 

 

Toute puissance inique des multinationales : le Michigan autorise Nestlé à monopoliser l'eau pour seulement 200 dollars par an. Voir [ici] ().

Une preuve de plus que nos traîtres de politiciens sont vendus au marché, aux multinationale,s et au capitalisme.

Scandaleux.

Ça ne m'étonne pas de cette firme dont le président prétend que l'eau n'est pas un bien commun, et qu'elle doit être privatisée : voir cette [vidéo] ().

En complément sur multinationale :

En complément sur Nestlé :

En complément sur l'eau :

En complément sur scandale :

 

Samedi 17 Mars 2018 - News # 7109 

Direction inhumaine des ressources par des licenciements abusifs : "L'exécuteur"  ou les confessions d'un DRH :

SYNOPSIS :

Il s’appelle Didier Bille et, pendant vingt-deux ans, il a été DRH pour des multinationales, dans le secteur de la télécommunication ou encore de l’industrie automobile.

Aujourd’hui, il témoigne pour la première fois des redoutables méthodes qu’il a employées pour mettre la pression aux salariés et les licencier en quinze minutes sur un coin de bureau, parfois sans aucun motif.À

Il a fait le calcul : dans toute sa carrière, il a congédié au total 1 000 personnes, un salarié tous les sept jours !

L’une de ses armes : le " ranking forcé ", une pratique en vogue dans de nombreuses entreprises selon lui. Elle consiste à mal noter des salariés pourtant irréprochables afin d'avoir un prétexte pour les licencier. 

Ce qu’il raconte sans détour, c’est un monde de l’entreprise sans foi ni loi, où le salarié est broyé.

Un témoignage édifiant sur la brutalité du métier.
Un reportage de Virginie Vilar et Laura Aguirre de Carcer.

Source : Envoyé Spécial du 08 mars 2018.

Ce type est un vrai salaud. Et il ne regrette rien.

C'est un type cynique très dangereux.

Et le pire, c'est qu'il y aura toujours une minorité de gens dans son genre.

En dehors de les détecter systématiquement et de les sortir définitivement de la société, il n'y a aucune solution à cet épineux problème, parce-que c'est une question interne, une question lièe à leur psyché qui est dominée par certains parasites bien spécifiques de la méduse psychologiques. Voilà pourquoi il n'y a rien d'autre à faire que de les sortir de la société.

Le Mal les domine, et le Mal ne régresse jamais par lui-même : il ne peut que progresser, et ainsi faire de plus en plus dégénérer ses hôtes.

En complément sur licenciements :

En complément sur abus :

     

Mardi 6 Mars 2018 - News # 7016 

Crypto-monnaies : les autorités financières sifflent la fin de la récré. Voir [ici] ().

"Les crypto-actifs «favorisent le financement du terrorisme et d'activités criminelles» et contribue au contournement «des règles relatives à la lutte contre le blanchiment des capitaux»"...

Quel foutage de gueule ! Les riches, les multinationales. et les banques, font du blanchiment de capitaux et de l'évasion fiscale par milliers de milliards dans le monde, et on prétend interdire au bon peuple d'avoir quelques piécettes de crypto-monnaie...

Inique ! Le deux poids deux mesures comme toujours...

Et puis, toujours aussi ce prétexte ridicule du financement du terrorisme alors même que ces sont les États qui sont les plus grands financiers de celui-ci.

Nous vivons vraiment dans l'ère de la post-vérité où tout est mensonge et propagande... Les citoyens sont constamment désinformés par les médias mainstream et les institutions étatiques, c'est lamentable et dégueulasse !

En complément sur crypto-monnaie :

       

Lundi 26 Février 2018 - News # 6958 

La guerre des normes est celle livrée par les lobbies des grandes multinationales. Par Liliane Held-Khawam. Voir [ici] ().

En complément sur lobbies :

En complément sur multinationale :

En complément sur Liliane Held-Khawam :

   

Vendredi 23 Février 2018 - News # 6921 

 

Internet et vie privée : "Faire des recherches sur internet sans être tracé, c'est possible ?" par Éric Léandri, le PDG de Qwant :

Qwant est un moteur de recherche français, créé le 16 février 2013, puis lancé en version définitive le 4 juillet 2013. Il annonce ne pas tracer ses utilisateurs afin de garantir la vie privée et se veut neutre dans l'affichage des résultats.

Après un lancement critiqué, à cause de ses résultats très proches de Bing et Wikipédia, une nouvelle version du moteur est publiée, en avril 2015, accompagnée des encouragements du gouvernement, via Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, déclarant qu'un « Google français est en marche ». En mars 2017, après une levée de fonds avec le soutien de la Caisse des dépôts et consignations (et après le refus de financement par Bpifrance), de nouveaux articles de presse évoquent l'usage par Qwant de plusieurs technologies, algorithmes et régie publicitaire, fournies par Microsoft.


Confidentialité :
Qwant n'installe pas de cookies traceurs et ne piste pas ses utilisateurs, le seul cookie présent n'existe que durant la session et est supprimé immédiatement après. Les résultats affichés sont neutres et ne sont pas personnalisés d'après un historique de recherche comme pour Google, Qwant n'en possédant pas, mais dépendent uniquement des tendances du moment, en partie d'après les réseaux sociaux.


Ce moteur de recherche est accessible ici : https://www.qwant.com ().

Source : Wikipédia.

Seul bémol : son couplet pro-européen à la fin.

C'est de la propagande, en plus d'être faux, mensonger, et naïf : l'Union Européenne est une smart-dictature néolibérale totalement inféodée aux lobbies, aux multinationales, et au capitalisme.

En complément sur Internet :

En complément sur vie privée :

     

Lundi 19 Février 2018 - News # 6849 

Et si un homme décidait de se comporter comme une multinationale :

En complément sur multinationale :

       

Samedi 17 Février 2018 - News # 6822 

 

Facebook fait la promotion d'une application VPN qui est accusée d'espionner ses utilisateurs... Voir [ici] () et [là] ().

Décidément, rien ne les arrête...

Aucun éthique, aucun respect des personnes.

Avez-vous entendu un quelconque politique dénoncer ces malversations ? Non, rien...

Nos traîtres de politiciens ont-ils procédé à un quelconque vote de loi pour protéger les citoyens de ces multinationales de voyous ? Pas davantage...

Tout est dit.

En complément sur Facebook :

En complément sur VPN :

En complément sur espionnage :

   

Dimanche 11 Février 2018 - News # 6723 

 

C'est définitif : Google est une multinationale super-traître, ennemie de l'Humanité : la preuve vient d'en être apportée par des téléphones mobiles.

Lorsqu'on possède un téléphone mobile, Google nous suit partout, et précisément. Même sans être connecté à aucun réseau, même quand on met son téléphone en mode avion. Google sait lorsque nous sortons de notre voiture, lorsque nous marchons, etc. Google se fait envoyer par notre téléphone toutes ces informations de géolocalisations. Une équipe de télévision américaine a fait un test gradeur nature avec deux téléphones mobiles : l'un en mode avion, et l'autre en mode normal. Les deux n'étaient connectés à aucun réseau Wi-Fi. Les résultats en image :

Il faut être lucide : ces données nous concernant, la NSA y a accès à travers Google pour pouvoir nous surveiller, nous retrouver, ou savoir à posteriori ce où nous étions, ce que nous avons fait un jour particulier, etc..

C'est très grave.

Et que font nos traîtres de politiciens pour nous protéger de ces abus intolérables ? Rien...

Pourtant, une simple loi assortie de sévères sanctions financières et pénales suffit à régler le problème. Mais ils ne font rien...

En complément sur Google :

En complément sur surveillance :

En complément sur espionnage :

En complément sur téléphonie :

En complément sur traître :


Dimanche 11 Février 2018 - News # 6698 

Coup de gueule de François Ruffin qui dénonce les multinationales et la mise en examen d'Élise Lucet d'Envoyé spécial et de Cash investigation :

Il a raison, c'est lamentable.

Les multinationales sont devenues des ennemies de l'Humanité. Il faut les démanteler.

En complément sur coup de gueule :

En complément sur François Ruffin :

En complément sur multinationale :

En complément sur dénonciation :

En complément sur Cash investigation :


Lundi 5 Février 2018 - News # 6610 

Comment des pouvoirs, qui agissent dans des secteurs aussi névralgiques que l’agroalimentaire, la pharmaceutique, l’énergie, les transports, les mines, peuvent-ils agir sans contre-pouvoir, sans contrôle public, sans contrôle civique ?

Alain Deneault, philosophe et essayiste.

Quand les multinationales deviennent plus puissantes que les États. Voir [ici] ().

En complément sur multinationale :

       

Samedi 27 Janvier 2018 - News # 6444 

Comment les multinationales GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) sont en train de reprendre le pouvoir sur internet – Entretien avec Juan Branco. Voir [ici] ().

En complément sur Internet :

En complément sur GAFA :

En complément sur Google :

En complément sur Apple :

En complément sur Facebook :


Lundi 15 Janvier 2018 - News # 6188 

Télévision, écran, téléphonie mobile, ordinateur, jeux vidéos, Internet, et les GAFA : les outils d'une dictature numérique implacable. "Regardez la lumière mes jolis" :

SYNOPSIS :

Un film sur la culture de l'écran et ses implications. Alors que le monde brûle, où en sommes-nous ?

Nous vivons dans un monde d'écrans. L'adulte moyen passe la majorité de ses heures de veille devant une sorte d'écran ou d'appareil. Nous sommes fascinés, nous sommes accro à ces machines. Comment est-ce qu'on est arrivés là ? Qui en profite ? Quels sont les impacts cumulatifs sur les personnes, la société et l'environnement ? Que se passera-t-il ensuite si cette culture n'est pas contrôlée, jusqu'à sa trajectoire finale, et est-ce cela que nous voulons ?

Stare Into The Lights My Pretties (Regardez la lumière mes jolis) étudie ces questions avec l'envie de retourner dans le monde physique réel, pour former une vision critique de l'escalade technologique entraînée par un intérêt corporatif rapace et omniprésent. Couvrant les thèmes de la toxicomanie, de la vie privée, de la surveillance, de la manipulation de l'information, de la modification du comportement et du contrôle social, le film jette les bases d'un cauchemar dystopique avec les machines à la barre. Parce que nous en sommes à un point où nous ne détournons pas sérieusement nos yeux pour empêcher cette culture de détruire ce qui reste du monde réel.

Un documentaire sur les impacts physiologiques, sociaux et écologiques du numérique, des technologies-écrans et d'internet, sur la manière dont les principales multinationales du web (Google, Facebook, Yahoo, etc.) dominent et organisent à leur guise le flux d'information, et sur d'autres choses encore.


Source : Stare Into The Lights My Pretties - Traduction amateur par BlueMan.

Cela commence doucement, au point qu'au départ, le film semble gentillet, avec quelques trivialités. Mais..., plus on avance dans le documentaire, plus on prend conscience qu'il est construit très intelligemment, usant d'allégories, jouant avec les émotions, la musique, l'ambiance, des interventions pertinentes, pour progressivement nous faire comprendre profondément les dangers immenses de l'ère de la cybertronique qui vient de débuter.

Un documentaire unique et rare qui démonte pas à pas le piège terrible qui se construit et se referme inexorablement sur l'Humanité.

Un must.

À voir absolument !

En complément sur télévision :

En complément sur écran :

En complément sur téléphonie :

En complément sur ordinateur :

En complément sur Internet :


Samedi 13 Janvier 2018 - News # 6147 

Coups d'États, révolutions colorées, déstabilisations diverses antidémocratiques : comment les États-Unis, via la CIA et maintenant la NED, renversent des gouvernements. Voir [ici] ().


Ironie du sort, mais en réalité, ce n'est pas un hasard,
la NED est cette organisation dont le slogan est "Supporter la liberté tout autour du monde"
mais dont le but réel est de détruire la démocratie partout autour du monde...
Il s'agit d'interdire aux peuples de diriger légitimement leur État (ce qui est la véritable démocratie),
en rendant leur pays totalement dépendants et esclaves des États-Unis,
principalement via le FMI, la Banque Mondiale, des banques, et des multinationales.
Le but de la NED ? Permettre que les États-Unis contrôlent des États et pillent les ressources des pays
et que jamais les peuples n'arrivent dans leur propre pays au pouvoir.
Vachement démocratique et en faveur de la liberté la NED...
Des fascistes sournois ces enculés d'américains,
voilà la triste réalité, la triste leçon, d'un siècle d'histoire de l'Empire américain !

Vous noterez que dans la même veine mensongère, la fondation "Open Society" de l'infâme George Soros
vise à promouvoir aussi la démocratie, alors même qu'il s'agit, là encore,
de renverser et/ou de contrôler des États qui ne se plient pas aux volontés des fascistes américains.
Le concept de "société ouverte" est précisément celui qui permet aux fascistes, aux oligarques, et aux ploutocrates de tous poils,
de prendre le contrôle des pays.
Il s'agit d'ouvrir la société à tous les vents, que celle-ci soient infiltrable, noyautable, par tous les lobbies possibles et imaginables,
et que le bon peuple n'ait plus du tout son mot à dire. Exit donc la démocratie...

Voilà comment fonctionne le monde occidental...
Et on appelle ces régimes du beau nom de démocraties...
Quel foutage de gueule !

En complément sur CIA :

En complément sur États-Unis :

En complément sur Coup d'État :

En complément sur révolution colorée :

En complément sur George Soros :


Vendredi 1er Décembre 2017 - News # 5695 


Un super démocrate ce Juncker...

Jean-Claude Juncker : «L'Europe aura clairement besoin d'immigration dans les décennies à venir». Voir [ici] ().

Et allons-y..

Un suppôt du capitalisme et des multinationales ce type là. Et un ennemi avéré des citoyens, des peuples, et des nations.

En complément sur Jean-Claude Juncker :

En complément sur migrants :

     

Jeudi 9 Novembre 2017 - News # 5501 

Évasion fiscale, paradis fiscaux, et Paradis papers : François Ruffin dénonce "la complicité des politiques avec les multinationales" :

En complément sur François Ruffin :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur paradis fiscaux :

En complément sur multinationale :

 

Jeudi 26 Octobre 2017 - News # 5409 

Frais bancaires : "des milliards" sur le dos des clients en difficulté. Voir [ici] ().

Ça continue quoi...

Les gens ne sont que des vaches à lait our les banques, les multinationales, les gouvernements, et les villes.

Rien ne change...

Quand aux incidents de paiement qui se multiplient, ils indiquent une paupérisation de la société. Ce n'est pas un bon signe.


Mercredi 18 Octobre 2017 - News # 5373 

Multinationales : le pouvoir hors-les-lois - #DATA GUEULE 75 :

En complément sur mutinationale :

En complément sur DATA GUEULE :

     

Mercredi 5 Juillet 2017 - News # 5063 

Un eurodéputé dénonce au parlement européen le manque de transparence au sein de l'Union Européenne qui permet aux multinationales, avec la complicité de certains eurodéputés, de payer moins de 1% d'impôt :

C,est complètement dingue quand on y pense, mais cela accuse, cela twhit la véritable nature de l'Union Européenne : un machin hyper-complexe et technocratique au services des multinationales et des banques. Exit les citoyens.

En complément sur eurodéputé :

En complément sur parlement européen :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur multinationale :

En complément sur impôt :

 


Dimanche 25 Juin 2017 - News # 4925 

 Attention danger pour les peuples ! :


L’accord top secret qui doit dépecer les services publics :
 

Les États-Unis, les pays de l’UE et une vingtaine d’autres États ont entamé à Genève des négociations sur le commerce des services. Signe particulier : ces tractations devaient rester secrètes pendant cinq ans. WikiLeaks a réussi à lever en partie le voile sur leur contenu.

Tout devait rester entièrement secret. Rien ne devait filtrer des négociations sur l’accord sur le commerce des services (ACS - NDR : ou TISA en anglais) entamées depuis deux ans à l’ambassade d’Australie à Genève entre les États-Unis, l’Union européenne et une vingtaine de pays. Une vaste entreprise de libéralisation qui touche jusqu’aux services publics fondamentaux. Des mesures assurant une confidentialité totale des discussions ont été prises, dans un langage digne d’un scénario à la James Bond. Les textes établissant l’avancée des pourparlers ont été « classifiés », selon un jargon utilisé généralement pour les dossiers secret-défense. Ils doivent être « protégés de toute diffusion non autorisée » et stockés dans un système d’ordinateurs lui-même classifié et maintenu « dans un building ou un container clos » sous haute surveillance. L’objectif déclaré est que rien ne puisse transpirer du contenu de ces tractations « jusqu’à cinq ans après la conclusion d’un accord » ou la fin des négociations si celles-ci devaient finalement ne pas aboutir.

C’était sans compter sur la dextérité des lanceurs d’alerte de WikiLeaks qui sont parvenus à récupérer une partie des textes surprotégés. Ils ont publié ainsi le 19 juin sur leur site l’annexe du traité en préparation consacré aux services financiers.

https://wikileaks.org/tisa-financial/ ()

Ces révélations soulignent, en fait, l’ampleur de l’offensive engagée par Washington, suivi par les États membres de l’Union européenne, pour permettre aux multinationales de truster, le moment venu, le commerce des produits financiers mais aussi celui de tous les services sur les grands marchés transatlantique et transpacifique, dont les négociations, on le sait, avancent au même moment, dans la plus grande discrétion.

Contourner les résistances populaires et réfractaires de l’OMC

Les pourparlers secrets pour parvenir à un accord sur le commerce des services (ACS) ont démarré en 2012 et leurs initiateurs entendent tout faire pour les conclure avant la fin 2015. Ils sont en fait destinés à contourner l’obstacle que constituaient les résistances de forces progressistes, de mouvements sociaux, de syndicats et de plusieurs pays en développement pour la conclusion d’un accord global sur le commerce des services (AGCS) au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Devant la paralysie du processus multilatéral lancé en 2001 dans le cadre du cycle dit de Doha de l’OMC, un groupe de pays a décidé, sous l’impulsion des États-Unis et des États membres de l’UE, d’entamer, il y a deux ans, une négociation parallèle.

Autrement dit : désavoué démocratiquement et donc sorti par la porte, l’AGCS pouvait ainsi rentrer par la fenêtre sous l’impulsion d’une cinquantaine de gouvernements. Les négociateurs autoproclamés ont l’espoir de définir dans un cadre plurilatéral des normes pour qu’elles s’imposent, à terme, comme unique référence internationale. Ils misent d’évidence sur leur poids économique – ils représentent ensemble près de 70 % du commerce mondial – pour rallier en fin de compte les pays récalcitrants de l’OMC court-circuités. Le lieu géographique des tractations a simplement été transféré de quelques rues à Genève, passant du siège de l’OMC aux locaux de l’ambassade d’Australie, pays opportunément tout acquis à la libéralisation.

Principale source d’inspiration du groupe : les « experts » de la « coalition globale des services » (GSC) au sein de laquelle on retrouve, côté états-unien, les géants du secteur (banque, Internet, énergie) mais aussi, côté européen, le Medef ou le poids lourd français, Veolia (voir ci contre). Le document diffusé par WikiLeaks, qui correspond au relevé de la négociation au 14 avril dernier, révèle le forcing déployé pour banaliser le commerce des produits financiers, comme si rien n’avait été retenu des causes du krach ravageur qui s’est produit seulement sept ans en arrière.

Échanges financiers, 
le retour du délire

Les normes proposées dans l’annexe du texte secret consacré au commerce des produits financiers visent d’abord à restreindre la capacité d’intervention de la puissance publique et se fixent ouvertement comme objectif un modèle « autorégulateur » de la finance. Les États signataires du futur ACS ne seraient quasiment plus autorisés à légiférer pour limiter les transactions financières transfrontalières (article X 3.2.).

Au nom de la libre concurrence les « monopoles d’État en matière de fonds de pension » – traduisez : les systèmes publics de Sécurité sociale – seraient, à terme, démantelés. Même « les assurances pour calamité naturelle » se devraient de ne plus fonctionner sous contrôle public.

L’approbation de l’autorisation de produits financiers innovants est recherchée (article X 2.1.). On sait combien le laxisme organisé à cet égard a nourri la boursouflure financière qui a éclaté, il y a sept ans. « Les CDS (credit defaut swaps), qui furent considérés comme des produits innovants, ont été au cœur de la crise », fait remarquer à juste titre Jane Kelsey, professeure à la faculté d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, sur le site de WikiLeaks.

Les firmes Internet états-uniennes font pression pour transmettre sans véritable garde-fou les données de leurs clients. En particulier celles qui sont présentes dans les systèmes dits « clouds » (nuages) qui permettent de stocker des documents hors du disque dur de l’ordinateur. Cette information-là suscite depuis le jour de sa divulgation par WikiLeaks, le 19 juin, une vive réaction dans la presse allemande où les révélations d’un autre lanceur d’alerte, Edward Snowden, sur l’espionnage de masse pratiqué par la NSA (National Security Agency), avec la complicité des géants états-uniens de l’Internet, avaient déjà suscité beaucoup d’inquiétudes dans l’opinion.

Privatisations interdites

Les orientations du texte secret stipulent que les sociétés étrangères ne sauraient être victimes d’un traitement dit « discriminatoire ». Autrement dit : elles doivent avoir accès au marché des pays signataires exactement dans les mêmes conditions que les prestataires locaux, qu’ils fournissent ou non un service public à la population.

Un géant de la fourniture d’eau ou de gaz, comme les français Veolia ou GDF Suez, aurait ainsi non seulement le droit de s’installer sur un marché tiers. Mais il pourrait aussi faire jouer une clause d’engagement au respect de la concurrence pour exiger de bénéficier de subventions d’un montant égal à celui versé par l’État en question au service public de l’eau ou de l’énergie.

Par ailleurs le retour à une nationalisation d’un service public privatisé, fût-il partiel, serait strictement interdit aux États signataires au nom des garanties accordées aux investisseurs afin de favoriser, explique-t-on, la fluidité des échanges. Ainsi deviendrait impossible une remunicipalisation de l’eau décidée en maints endroits en France comme à Paris, après la gabegie et l’explosion des factures des particuliers provoquées par les requins de la Générale et de la Lyonnaise des eaux, qui se sont longtemps partagé le marché de la capitale française.

Éducation, santé, transports, rien n’échapperait à l’appétit du privé

L’ACS doit s’appliquer à tous les domaines capables de fournir un service à l’échelle internationale. Selon l’Internationale des services publics (PSI), qui regroupe quelque 669 syndicats dans le monde entier, il englobe ainsi un champ immense : la fourniture transfrontière (le mode 1 de l’ex-AGCS) – telle que la télé-médecine, la formation à distance ou les paris sur Internet –, le tourisme (mode 2 de l’ex-AGCS), l’investissement étranger direct avec les principes et les conséquences que l’on vient d’exposer (mode 3 de l’ex-AGCS) et le mouvement temporaire des personnes physiques (mode 4 de l’ex-AGCS). L’objectif d’accords comme celui dont la négociation est secrètement engagée, dénonce Rosa Pavanelli, la secrétaire générale de la PSI, est « d’institutionnaliser les droits des investisseurs et d’interdire toute intervention des États dans un large éventail de secteurs ».

Santé, éducation, transports, rien n’échapperait à cette logique qui accélérerait, dans des dimensions inédites, la libéralisation des services publics. Selon une logique d’écrémage par le capital privé en mal d’acquérir de nouvelles ressources dans la phase actuelle de la crise où les débouchés se rabougrissent. Il cherche à s’accaparer les secteurs financièrement les plus prometteurs. Les cheminots français en lutte ont ainsi parfaitement discerné la menace qui pourrait conduire à une polarisation des investissements privés sur les tronçons voyageurs les plus rentables quand des dizaines de voies dites secondaires et donc de gares seraient condamnées à disparaître. Le 4e paquet ferroviaire de la Commission européenne n’est certes pas dans le traité secret en cours de négociation. Il n’en épouse pas moins la ligne dévastatrice pour l’avenir des services publics et, au passage, pour… un certain mode de construction européenne. Comme on devrait le savoir au moins depuis l’élection du 25 mai l’acharnement libéral, prêt à nier la démocratie au point d’agir caché contre les intérêts des citoyens, met pourtant l’Europe en danger.

Source : le journal l'Humanité ().

Le but final est de détruire les États, de les rendre impuissants face au marché. Ce sont, en fin de compte, les sociétés privées et les multinationales qui vont faire leur loi. Les peuples ne pourront plus rien faire car la puissance publique sera rendue impuissante, paralysée, sans aucun recours légal contre elles.

C'est très très grave !

Nos politiciens sont des traîtres, je l'ai toujours dit...

En complément sur service public :

En complément sur danger :

En complément sur grave :

   

Mercredi 21 Juin 2017 - News # 4857 


La thérapie de choc

du Premier ministre Narendra Modi

contre la population indienne :

 

C’est passé plutôt inaperçu ici mais, voici quelques mois, l’Inde a été confrontée à une thérapie de choc qui a provoqué bien des souffrances parmi la population indienne.  

En 2014, l’Inde connaissait un véritable tremblement de terre politique. Au cours des dix années précédentes, le parti du Congrès national indien (le parti de Gandhi et Nehru, premier Premier ministre indien) avait dirigé le pays en compagnie de quelques autres partis du centre et du centre gauche. Il avait mené une politique néolibérale et fait prospérer la corruption. Mais il était alors apparu que ministres et lobbyistes avaient conclu des arrangements téléphoniques et que 24 milliards d’euros avaient été détournés lors de l’octroi des licences 2G aux entreprises de télécommunication. Partout, des gens étaient descendus dans la rue contre cette corruption. 

Un séisme politique

Lors des élections de 2014, le parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party (BJP, voir encadré) de Narendra Modi tirait profit de la colère du peuple. Modi parvenait à reléguer l’extrémisme religieux de son parti à l’arrière-plan et à faire passer à l’avant-plan sa « lutte contre la corruption ». Il révélait que les grandes entreprises ne payaient pas une roupie d’impôt sur leurs milliards de bénéfices et qu’elles transféraient ces mêmes bénéfices vers des banques suisses. Il promettait au peuple de récupérer tout cet argent noir. 

Le BJP obtenait bien vite une majorité au Parlement. Il formait un nouveau gouvernement, avec Modi comme Premier ministre. D’emblée, ce gouvernement faisait repasser au premier plan un nationalisme fortement teinté de religion. Ceux qui exprimaient des critiques contre les idées conservatrices hindoues ou se déclaraient athées se faisaient agresser, voire tuer par les milices du BJP. La répression des minorités linguistiques et religieuses devenait un point important de l’agenda du gouvernement. Désormais, on voyait très clairement ce que le parti voulait : se débarrasser du cœur de l’Inde, à savoir « l’unité dans la diversité ».

200 milliards d’euros disparaissent en une seule nuit

Fin 2016, le gouvernement annonçait qu’il voulait retirer de la circulation les plus grosses coupures indiennes (de 500 et de 1 000 roupies, respectivement 7 et 14 euros), prétendument dans le cadre de la lutte contre l’argent noir et la fausse monnaie. Les économistes appellent ce genre d’opération une démonétisation. Modi décidait d’appliquer une thérapie de choc.

La population disposait de quinze jours pour échanger ces coupures contre de nouveaux billets de banque de la même valeur. En outre, elle ne pouvait changer en nouveaux billets que pour 5 000 roupies en argent comptant. Le surplus devait être versé sur un compte. Les personnes qui rentraient plus de 250 000 roupies devaient venir expliquer d’où leur venaient de si gros montants. Modi et son gouvernement présentaient cette mesure comme révolutionnaire, mais quel impact a-t-elle eu sur la population ?

Celle-ci en avait ressenti les conséquences immédiatement, le jour même du lancement de la démonétisation. Les billets de banques de 500 et 1000 roupies représentent 86 % du total des devises du pays. En une nuit, 200 milliards d’euros en billets de banque ont perdu toute leur valeur. L’opération s’est déroulée sans la moindre efficacité car le gouvernement de Modi n’était pas prêt à les remplacer par de nouveaux billets de banque. Et ce, alors que l’économie indienne s’appuie sur de l’argent comptant. 88 % des habitants des zones rurales n’ont même pas de compte en banque. 2 ou 3 % à peine de la population indienne utilise des cartes de crédit ou des cartes de débit. De données de la Banque centrale indienne des réserves, il s’avère que 8 % seulement de toutes les transactions financières en Inde se déroulent via des cartes de banque électroniques. Pour 92 % des transactions, on utilise donc toujours de l’argent liquide. Dans une telle économie, si tout l’argent devient illégal en une seule nuit, cela provoque un choc colossal. 

Une guerre économique contre la population indienne 

Les petites et moyennes entreprises ont vu leur chiffre d’affaires se réduire de 50 %, leur main-d’œuvre de 35 %. Les grands fabricants ont noté, eux, une perte de chiffre d’affaires de 20 % et de leur emploi de 5 %. Les premières victimes ont été les travailleurs agricoles et les villageois, les ouvriers d’usine, les petits paysans, les petits commerçants, etc.

Le rapport de l’AIMO (organisation des PME indiennes) a estimé qu’à la fin de l’année comptable 2017, le chiffres d’affaires aura régressé de 55 % et l’emploi de 60 %. Cela va modifier complètement la vie des 250 millions de travailleurs agricoles et de paysans pauvres, des 45 millions de travailleurs de la construction, des 2 millions d’ouvriers des plantations et des 32 millions de travailleurs des secteurs non organisés. Et les gens qui possédaient des cartes de crédit n’ont pu utiliser les distributeurs automatiques car ceux-ci n’étaient pas encore pourvus des nouveaux billets.

Il y a donc eu des files interminables devant les banques. Mais celles-ci n’avaient pas reçu suffisamment d’argent du gouvernement. Au point que des gens ont fini par mourir de faim, car leur argent péniblement gagné était devenu sans valeur. Bien des gens sont morts alors qu’ils faisaient la file – parfois depuis plusieurs jours – devant les banques. Il est devenu très clair aux yeux de la majorité de la population que Modi se moquait d’elle. De plus, le gouvernement ne s’est jamais excusé pour tous ces décès.  

Pas de lutte contre la corruption

Il a continué à défendre ses mesures de choc et sa répression en les qualifiant de « particulièrement efficaces ». Mais c’est inexact. Plusieurs enquêtes avaient prouvé que l’argent noir provenait en premier lieu des activités frauduleuses des grandes entreprises. Plus de 80 % de l’argent illégal qui sort de l’Inde provient de ces activités frauduleuses. Il s’agit dans ce cas de sous-déclaration de volumes de production et de sur-déclaration de coûts du travail et autres afin de renseigner moins de profit et de payer ainsi moins d’impôts. De cette façon, l’argent noir s’accumule. A cela s’ajoutent les énormes fuites de capitaux vers l’étranger. 

La façon la plus récurrente de faire sortir de l’argent du pays consiste à sous-facturer les exportations et à sur-facturer les importations. Mais ni le gouvernement Modi ni les précédents gouvernements fédéraux n’ont jamais entrepris la moindre action contre les grands délinquants du monde des affaires.

Modi avait promis de récupérer tout l’argent noir. Mais rien n’a été fait. La quasi-totalité des billets de banque déclarés sans valeur ont été rapportés aux banques. Ceci prouve que la majorité de l’argent noir n’avait pas abouti dans les mains des travailleurs et certainement pas en argent comptant. 

La véritable raison de cette guerre économique contre le peuple 

De très nombreuses entreprises cotées en bourse ont contracté d’énormes prêts auprès des banques indiennes, pour quelque 160 milliards d’euros. Au lieu de forcer les grandes entreprises à rembourser l’argent emprunté, le gouvernement a suivi une autre voie. La démonétisation avait donc pour but de sauver les banques d’une faillite provoquée par leurs prêts irresponsables aux entreprises. 

L’État pille l’argent des pauvres pour le céder aux riches. En rendant les billets de banque sans valeur, les autorités ont forcé les gens à verser leur argent liquide aux banques. C’est une sorte de prêt non officiel (un « bail-out », autrement dit un renflouement) aux banques mais, par ailleurs, le gouvernement n’a pas l’intention de forcer les grandes entreprises à rembourser leurs emprunts. 

De plus, le gouvernement a contribué à ce que le marché indien passe de façon abrupte d’une économie scripturale à une économie digitale, estimée à quelque 500 milliards d’euros en 2020. C’est un marché gigantesque pour des entreprises comme Visa, Mastercard ainsi que pour bien d’autres institutions financières internationales.

Pour tout achat ou utilisation de la carte, les deux entreprises américaines Visa et Mastercard perçoivent des frais de transaction de 2 à 3 %. Des milliards sont transférés de la sorte de la population indienne vers les actions aux Etats-Unis. Le gouvernement indien avait créé un lien de collaboration en ce sens, appelé Better Than Cash, avec USAID, Visa, Mastercard, Citi, etc.

En juillet-septembre 2015, USAID (United States Agency for International Development, agence du gouvernement américain pour le « développement ») avait mené une enquête en Inde pour examiner jusqu’où l’on pouvait accroître le recours aux paiements digitaux, surtout parmi les consommateurs à bas revenu. S’agissait-il déjà des préparatifs de la démonétisation ? La démonétisation est un exemple classique du mariage entre le néolibéralisme et l’autoritarisme. Via cette thérapie de choc qui l’a plongée dans un chaos complet tout en valant bien des souffrances à ses millions de pauvres, l’Inde a montré au monde qu’elle se muait en toute jeune alliée de l’impérialisme américain.  

Le Bharatiya Janata Party

Le Bharatiya Janata Party n’est pas vraiment tolérant sur le plan religieux. Il a des liens historiques avec le groupe paramilitaire d’extrême droite Rashtriya Swayamsevak (RSS). Nathuram Godse, l’assassin du Mahatma Gandhi, était membre de ce RSS. Bien que le RSS le nie, son frère Gopal Godse, co-suspect dans l’assassinat, écrit dans sa biographie qu’ils faisaient tous deux partie de ce groupe. 

Le BJP a joué un rôle important dans la destruction de Babri Masjid, un lieu saint des musulmans, d’une grande importance historique. Le parti avait annoncé qu’il allait construire au même endroit un temple au dieu hindou Ram. Cette destruction est considérée comme la principale raison de toutes les tensions religieuses. 

Le BJP a choisi le très controversé Narendra Modi comme dirigeant des élections de 2014. Quand les groupes terroristes hindous de droite ont assassiné des milliers de musulmans et en ont chassé des centaines de milliers de leur lieu de naissance à Gujarat, Narendra Modi était le Premier ministre de cette province. Et il plane sur sa personne de sérieuses présomptions d’abus de pouvoir et d’aide reçue de la part de groupes terroristes.

Source : Solidaire.org ().


Ou comment un seul homme, un véritable enculé, a ruiné tout un peuple...

Il pillé des millions de pauvres au profit de banques, de multinationales, et d'intérêts étrangers comme VISA.

Ahurissant...

Le prototype du politicien traître dans toute sa "splendeur".

Un sale con à pendre haut et court en place publique.

Un article à lire absolument dans son intégralité !

En complément sur Inde :

En complément sur ruine :

En complément sur faillite :

En complément sur trahison :

En complément sur traître :


Lundi 19 Juin 2017 - News # 4785 

Psychopathie chronique des élites et multinationales : "Le monde est un business" (The Network, 1977) :

En complément sur élite :

En complément sur oligarchie :

En complément sur multinationale :

En complément sur business :

 

Dimanche 18 Juin 2017 - News # 4777 

Lobbying, logique de réseaux, trafic d'influence, et pantouflage, à tous les étages de l'Union Européenne : "Le visage des institutions européennes... et ses dessous ! - Ruptures, le zapping n°4" :

Quand on prononce le mot « Europe », le visage de certains devient soudain rayonnant. Ils pensent : avenir radieux, grande aventure, bonheur commun à l’horizon. Bon, ceux-là, on va les laisser rêver, après tout, c’est bien leur droit. A vrai dire, au grand désespoir des élites dirigeantes, ces euro-enthousiastes sont de moins en moins nombreux.

Et puis il y a ceux qui estiment plutôt : l’Europe, une belle idée, dommage qu’elle soit détournée, caricaturée, dévoyée par l’ultralibéralisme. Hélas, hélas… L’Union européenne n’est pas dévoyée : ses apparents « défauts » sont en réalité sa raison d’être.

Prenons le « lobbying ». Certes, le phénomène n’est pas réservé exclusivement à Bruxelles. Mais – comme on peut le voir dans cette vidéo – il fait partie de l’essence même de l’europarlement. Il a ça en quelque sorte dans les gènes. Et pour cause : à la différence des véritables parlements, l’Assemblée qui siège à Strasbourg (et à Bruxelles) ne représente aucun peuple… puisqu’il n’y pas de peuple européen. En réalité, elle est une pièce importante d’une machinerie qui édicte des actes législatifs pour répondre aux souhaits et exigences des intérêts et catégories particulières – les grands groupes industriels et financiers, en priorité.

Cette nature particulière de l’intégration européenne – un processus décidé d’en haut sans les peuples et contre les peuples – explique que, tout naturellement, les intérêts privés tiennent le haut du pavé : les élites eurocratiques mêlent de manière indissociable les fonctions publiques et privées. D’où la fréquence des « pantouflages », autrement dit, des carrières commencées dans l’appareil européen, et brillamment poursuivies chez Goldmann Sachs ou Uber…

Enfin, il est fréquent, pour les dirigeants européens de tonner contre l’évasion fiscale. L’exemple le plus connu est celui de l’actuel président de la Commission, Jean-Claude Juncker, qui a décidé de faire de la transparence et de l’éthique la marque de fabrique de son exécutif, après avoir, comme premier ministre luxembourgeois, multiplié les rescrits fiscaux, autrement dit les accords entre fisc et grands groupes multinationaux.

Mais pourquoi s’en offusquer ? Tout cela n’est que très logique, puisque la libre circulation (des marchandises, des services, de la main d’œuvre et des capitaux) est à la base même de l’Union européenne, et figurait déjà dans le traité fondateur de la CEE (1957). Bref, fermer une usine ici, délocaliser une autre là-bas, faire transiter ses profits d’un système fiscal à un autre, voilà bien ce qui constitue la nature de l’UE. Et même ses « valeurs ». Au sens de la Bourse du même nom…

Découvrez le contenu original des extraits utilisés pour le zapping, grâce à la liste des vidéos sources :

Cash-for-laws: Pablo Zalba Bidegain (Parlorama)
Europe: la manipulation des hommes politiques par les lobbys (Investig Info)
Des lobbies au cœur de l’Europe (4OpenWorld)
Mais qui contrôle vraiment l’Union Européenne ? (Lapierre Tube)
Uber & Salesforce hire ex-EU politician Neelie Kroes (PondWalden)
Uber débauche l’ex numéro 2 de la commission européenne (EuroNews)
Evasion fiscale : Juncker, ce loup dans la bergerie (Arte)
Le lobbying à Bruxelles en une minute (Jean sauve l’Europe)
Pouvoir des lobbies en Europe : l’entretien avec CEO pour tout comprendre (Osons Causer)
10 faits qui montrent comment les multinationales achètent la politique européenne (Osons causer)
Lobbies: Qui gouverne vraiment l’Europe? (TV5 Monde)
Enquête RMC – Comment les lobbies infiltrent l’Union Européenne – 20/05 (RMC)
Le Parlement européen de Strasbourg, tout un monde (Documentaire CH-5)
Comment APPLE fraude le fisc en Europe ? (Le fil d’actu)
Volez, volez petits capitaux ! – #DATAGUEULE 19 (Data Gueule)
Cinq raisons de rester dans l’Union européenne (Jordanix)

Source : Ruptures.

En complément sur lobbying :

En complément sur influence :

En complément sur Union Européenne :

   

Dimanche 4 Juin 2017 - News # 4522 

Michael Barker : "Comment les riches ont façonné et neutralisé le mouvement écologiste grand public". Voir [ici] ().

En complément sur écologie :

En complément sur riche :

En complément sur milliardaire :

En complément sur les ploutocrates :

En complément sur multinationale :


Vendredi 2 Juin 2017 - News # 4483 

Les politiques au plus haut niveau de l'État ont décidé de fricoter avec les lobbys, les multinationales et ceux qui dirigent la presse.

Isabelle Attard, Députée.

À un moment, le présentateur lui rétorque "On a le droit de déjeuner" et elle lui répond erronément "Tout à fait". Nous sommes là au coeur du problème : le trafic d'influence, la compromission, le lobbying, la logique des réseaux, ne peuvent se passer de déjeuners et de réunions publiques ou privées. Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'un ministre, un secrétaire d'État, un haut fonctionnaire, un représentant de l'État, etc., n'a pas à déjeuner avec un capitaine d'industrie, un PDG de multinationale, le patron d'une banque privée, ou le représentant d'un lobby, même sociétal. Il est là le problème. Hélas, depuis au moins 40 ans, les mentalités sont tellement dévoyées, les gens ont tellement perdu le sens de l'éthique, qu'ils ne voient même plus la contradiction, pourtant flagrante, entre leur mandat social et toutes les formes intérêts privés.

Ce que j'essaye d'expliquer ici, c'est que dans une démocratie digne de ce nom, un mandataire social est au service exclusif des citoyens. Il ne peut donc rencontrer des représentants d'intérêts privés qui ne représentent qu'eux-mêmes. Pour être parfaitement clair, et pour reprendre l'exemple décrit dans la vidéo, le Ministre de la culture ne peut pas déjeuner avec Vincent Bolloré, pour la simple raison que Vincent Bolloré est un patron de presse, qui ne représente que lui-même, et qu'il n'est qu'une personne parmi des dizaines de millions. En déjeunant avec Vincent Bolloré, le Ministre de la culture donne plus de poids à une personne en particulier qu'aux 67 millions de Français qu'il est sensé servir... Où est la démocratie, même représentative, dans cette gabegie ?!

Seule une loi interdisant formellement, sous peine de révocation immédiate du mandat et de sanctions pénales, toute réunion, déjeuner, etc., publique ou privée, entre un mandataire social et une personne représentant des intérêts privés, est susceptible de casser définitivement ce régime dévoyé d'incessantes compromissions qui ne font le jeux, en dernière analyse, que des intérêts privés et de multiples lobbies.

Il est là le coeur du dévoiement de notre "démocratie" : d'incessantes et inopportunes collusions entre mandataires sociaux et lobbies de toutes sortes.

Et cela va même plus loin, c'est même beaucoup plus grave et problématique, puisqu'aujourd'hui l'on sait que le marché a infiltré le gouvernement en plaçant certains de ses pions à des postes stratégiques de la machine étatique. L'un des exemples les plus connu est l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) qui décide de l'autorisation de mise sur le marché (AMM), un accord donné à un titulaire des droits d’exploitation d’un médicament fabriqué industriellement pour qu’il puisse le commercialiser. Il est bien évident que pour l'industrie pharmaceutique contrôler les AMM est un atout énorme...

Ces dérives sont terribles et se multiplient depuis des années partout dans le monde, les États-Unis étant sans conteste les champions de l'interpénétration des sphères économiques privées avec les diverses administrations et organismes d'État, et le revolving doors (le pantouflage) étant devenu en plus un sport national des élites américaines.

Il faut comprendre que, si rien n'est fait, la situation va empirer, et nous allons finir par nous retrouver dans "Globalia" de Jean-Christophe Rufin : les hyper-riches et leurs multinationales auront pris définitivement le pouvoir, et la société se résumera à une foule d'esclaves globalement mal payés, et n'ayant plus que le droit de consommer.

Pouvoir des citoyens contre pourvoir des lobbies : voilà l'enjeu réel.

Soit la démocratie prend enfin forme et évacue définitivement tous les lobbies, soit ces derniers gagneront.

Il n'y a pas dans cette problématique de juste milieu, pour la simple raison que du coté des lobbies, nous sommes confrontés à une cupidité sans fin, ou à un désir sans fin, et donc à des soifs inextinguibles de pouvoir. L'équilibre n'est donc pas possible ici.

Il nous faut donc éradiquer complément les lobbies pour pouvoir construire une véritable démocratie. En ce sens, seule une démocratie directe participative neutre peut nous garantir le résultat (Je publierais ultérieurement un article sur ce concept novateur que j'ai inventé lorsque j'en aurais le courage : il u a en effet beaucoup de travail pour l'exploser clairement).

En complément sur le lobbying :

En complément sur la compromission :

En complément sur les multinationales :

En complément sur la corruption :

 

Vendredi 2 Juin 2017 - News # 4482 

Bruxelles vole au secours de la finance "persécutée" [NDR : mon cul] en redynamisant le marché de la titrisation. Voir [ici] ().

Une preuve de plus, si cela était encore nécessaire à certains débiles, ignorants ou politiciens, que l'Union Européenne est bien d'essence néolibérale et capitalistique, et qu'elle ne sert pas les intérêts des peuples mais seulement ceux des riches, des banques, et des multinationales.

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Bruxelles :

En complément sur le libéralisme :

En complément sur le capitalisme :

En complément sur finance :


Mercredi 31 Mai 2017 - News # 4420 

Téléphonie mobile des technologies 5G et IoT : le réseau de contrôle technologique total s’installe rapidement. Voir [ici] ().

Inquiétant cette histoire...

En fait, il se passe plein de choses, de nombreux projets technologiques sont étudiés et mis en place sans jamais que les citoyens soient consultés ou, à fortiori, soient impliqués dans le processus décisionnaire. Tout nous est imposé, sans que nous ayons voix au chapitre. La démocratie a presque complètement disparu au profit du néolibéralisme, des multinationales, des ploutocrates, et de leurs valets serviles et intéressés : nos traîtres de politiciens et de médias.

En complément sur la téléphonie :

En complément sur le contrôle :

En complément sur la technologie :

   

Lundi 29 Mai 2017 - News # 4386 

Total, ou comment les multinationales sont devenues incontrôlables. Voir [ici] ().

En complément sur multinationale :

En complément sur incontrôlable :

     

Jeudi 25 Mai 2017 - News # 4312 

Voici quelques vidéos tout à fait originales, pertinentes, et très instructives, sur l'économie et le travail humain.

Je vous livre ci-dessous mes remarques et réflexions que je vous invite à ne lire qu'après avoir regardé les dites vidéos.


L'immense travail humain pour produire les biens et les services ne plaide pas en faveur du capitalisme, bien au contraire :

Contrairement à ce qu'affirme Adam Smith, et même si son histoire de fabrication d'une veste de laine est tout à fait exacte, étonnante, et très didactique, les conclusions qu'il en tire en faveur du libéralisme sont complètement erronées pour une simple raison :

Les biens et les services sont produits par d'innombrables travailleurs, par un somme incalculable de travail et de gens, et dès lors prouvent que ceux qui gagnent de l'argent avec de l'argent (les marchands spéculateurs, les spéculateurs, et les capitalistes) sont des inutiles, des parasites, des vampires. Ces derniers ne produisent en effet RIEN, et ne contribuent pas dès lors à la création de richesses tangibles, utiles au bien commun.

Ainsi, alors qu'Adam Smith croyait asseoir la légitimité du libéralisme, il s'est en réalité tiré sans le savoir une formidable balle dans le pied...

 

L'égoïsme serait le moteur de l'économie selon Adam Smith et l'auteur de la vidéo :

"Ce n'est pas de la bienveillance du boucher, du marchand de bière ou du boulanger, que nous attendons notre dîner, mais bien du soin qu'ils apportent à leurs intérêts. Nous ne nous adressons pas à leur humanité,  mais à leur égoïsme ; et ce n'est jamais de nos besoins que nous leur parlons, c'est toujours de leur avantage." Adam Smith.

Cette phrase est fausse, car Adam Smith oublie que la majorité des personnes ont l'amour de leur travail, et du travail bien fait, et ne le font pas pour des raisons égoïstes mais parce-qu'ils aiment leur métier, et veulent bien faire les choses, même si plus le temps passe, le nombre de gens seulement intéressés par l'argent ne cesse de croître sans qu'ils se soucient de la qualité du travail ou des biens qu'ils produisent. Vendre est désormais leur unique objectif, et le reste ils s'en foutent... Mais il faut comprendre que cela n'a pas toujours été ainsi, l'Histoire le démontrant à satiété.

Il y a eu une dérive des mentalités sous l'impulsion du libéralisme puis encore plus par le néolibéralisme. Par exemple, du temps de mes parents, le banquier était un vrai conseiller : il orientait les choix d'investissement de ses clients avec sagesse, en fonction de leurs besoins, "en bon père de famille" selon les termes de la Loi. Aujourd'hui, les conseillers bancaires sont devenus des commerciaux, quand ce ne sont pas des putes qui se prostituent pour gagner quelques dizaines d'euros de commission en vendant un produit financier dont ils ignorent tout, en plus. Ces derniers ne sont plus intéressés que par l'argent immédiat et facile, et se foutent éperdument des intérêts et du devenir financier de leurs clients. Mais cette tendance perverse est finalement assez récente dans l'histoire de l'Humanité, et c'est un effet produit par la combinaison des divers facteurs "modernes" suivants :

D'autre part, dire que seuls les égoïsmes individuels seraient à même de produire la richesse, et que construire une société basée sur l'altruisme est impossible, est une absurdité totale. Il n'y a qu'à regarder l'histoire de la médecine, des hôpitaux, des maisons de santé, etc. pour se rendre compte que c'est précisément l'altruisme et la charité qui ont permis l'émergence de ces établissements, et non l'égoïsme et la cupidité. Pour mémoire, rappelons nous l'hospice des Quinze-Vingts, fondé en 1260 par Saint-Louis : l'hospice comprenait trois cents lits, et son but était de recueillir les aveugles de Paris qui étaient fort en détresse. Il était entièrement financé par le Roi..., qui n'avait pourtant pas un intérêt personnel immédiat de le faire ou de cupidité, d'avidité, etc.

Et combien d'hôpitaux et de maisons de santé fondés par des soeurs ? Ils sont innombrables..., et c'est là que la médecine à grande échelle a vraiment démarré...

Enfin, l'assistance publique est un projet collectif et mutualiste, opposé en son essence à l'égoïsme et à la cupidité. Ce n'est que sous l'impulsion des néolibéraux et de la malfaisante Union Européenne que le statut de la médecine publique est remis systématiquement en cause, et attaqué par une libéralisation et une mise en concurrence de tous les établissements publics avec le secteur privé pour être livrés en pâture au marché.

Ainsi, Messieurs Adam Smith, Milton Friedman, et Phi (l'auteur de ces vidéos), vous êtes complètement dans l'erreur et vous faites de la propagande pour le système capitalisme, alors que tout montre que ce sont les travailleurs qui produisent les vraies richesses, le bien être et le confort de toute l'Humanité. L'Humanité a besoin des travailleurs, pas des parasites capitalistes. Les capitalistes ont besoin de nous parce-qu'ils nous vampirisent, mais nous le peuple nous n'avons pas besoin d'eux car c'est nous qui créons toutes les richesses de ce monde. Souvenons-nous en !

Pire, la rhétorique capitaliste et libérale veut nous faire croire que les transactions et le libre-échange seraient toujours des contrats gagnant-gagnant. Or cela est faux. Cela est faux car lorsque la grande distribution achète ses produits, elle contraint ses fournisseurs, agriculteurs ou entreprises, à leur céder leurs produits à des tarifs qui ne leur permettent pas de vivre, mais tout juste de survivre. Cela est faux car les multinationales pillent les ressources de nombreux pays tout en exploitant leurs peuples dans des conditions indignes, payant les gens avec un lance-pierre, l'Afrique et la Chine en étant des exemples criants et désespérants.

 

Conclusion :

Des vidéos très intéressantes, parce-que permettant de mieux prendre conscience du rôle et de la valeur du travail humain et de la nuisance colossale du capitalisme, de l'économie de marchés, qui nous conduisent collectivement à l'autodestruction et à la dévastation de la planète.

De petits must dans leur genre très spécifique.

À voir absolument !


Mardi 23 Mai 2017 - News # 4273 

Fraude au travail détaché et dumping social : la Cour de justice de l’Union Européenne et Ryanair contre la France. Voir [ici] ().

Encore un cas typique montrant que :

C'est bien évidemment inique et proprement scandaleux.

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Cour de justice :

En complément sur le dumping :

En complément sur la fraude :

En complément sur le travail :


Samedi 20 Mai 2017 - News # 4217 


Michel Sapin, l'exemple type du politicien incompétent, sournois, et traître.
Un ennemi de la Nation. À pendre au plus vite...

Pour clore le quinquennat de François Hollande, une ultime victoire des lobbies contre... la réglementation du lobbying. Voir [ici] ().

Ce qui est effrayant, c'est de constater d'une part que les multinationales sont en train de prendre le pouvoir de plus en plus partout au mépris du peuple et de la démocratie, et que d'autre part cela ne s'opère que parce-que nos hommes politiques sont de véritables traîtres.

Il va bien falloir se résoudre à les pendre un jour ou l'autre ou à les guillotiner sur la place de la Concorde...

En complément sur Hollande :

En complément sur le lobbying :

En complément sur les multinationales :

   

Jeudi 18 Mai 2017 - News # 4189 

Dans tout à fait la veine de la News suivante, 10 faits qui montrent comment les multinationales achètent la politique européenne :

L'Union Européenne, le royaume du lobbying...

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Bruxelles :

En complément sur les multinationales :

En complément sur le lobbying :

 

Jeudi 18 Mai 2017 - News # 4188 

Ploutocratie de l'Union Européenne : la justice européenne invalide la taxe française sur les dividendes des grandes entreprises. Voir [ici] ().

Une fois de plus, les multinationales, l'AFEP, et le MEDEF, ont gagné...

Et une fois de plus, tous les citoyens peuvent voir clairement que l'Union Européenne est une techno-structure au service du néolibéralisme, des plus riches, et des puissances d'argent.

En complément sur multinationale :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur la ploutocratie :

En complément sur MEDEF :

 

Mercredi 17 Mai 2017 - News # 4163 

Les origines patronales du fascisme italien. Voir [ici] ().

L'histoire est un éternellement recommencement avec des adaptations...

Le fascisme contemporain, lui aussi, s'est adapté : il a muté en un fascisme 2.0, un smart-fascisme, un fascisme intelligent qui a su évoluer et se déguiser subtilement en démocratie de marchés tenue avec poigne par le MEDEF, les banques, les multinationales, et toutes les puissances d'argent.

En complément sur les patrons :

En complément sur le MEDEF :

En complément sur le fascisme :

   

Mercredi 17 Mai 2017 - News # 4162 


Greenpeace d'était déjà illustrée lamentablement
lors de la campagne présidentielle de 2017, dans l'entre deux tours...

Incroyable : Greenpeace porte plainte à Bruxelles contre le renflouement d'EDF. Voir [ici] ().

Conclusion ? Greenpeace est une ONG à la solde des européistes et des multinationales, une organisation anti-France.

Ne donnons plus d'argent à Greenpeace ! Faisons mourir cette saloperie !


Mardi 16 Mai 2017 - News # 4151 

La Commission européenne engage une procédure d’infraction contre l’Autriche pour des mesures anti-dumping social. Voir [ici] ().

Une information factuelle montrant que l'Union Européenne est un outil à la solde des multinationales.

Les peuples, ils s'en foutent. Ne compte que le profit maximum qu'ils pourront faire grâce au dumping social.

En complément sur Commission européenne :

En complément sur le dumping :

   
         

 


Mercredi 10 Mai 2017 - News # 4004 

Le scandale européen passé inaperçu : comment la Commission européenne étouffe Airbus et Ariane. Voir [ici] ().

La Commission de Bruxelles continue à étouffer nos industries au nom d'un dogme fou de la « concurrence libre et non faussée ».

Une affaire ahurissante, montrant une fois de plus, que l'Union Européenne n'est pas là pour défendre les États-nations et leurs entreprises, mais les buts inavoués de grandes multinationales du monde.

En complément sur Commission européenne :

En complément sur Bruxelles :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur concurrence :

En complément sur scandale :


Mercredi 10 Mai 2017 - News # 3995 

Le Luxembourg de Jean-Claude Juncker a pillé ses voisins européens.

Eva Joly.

Procès des "Luxleaks", plaidoiries des trois Français lanceurs d'alerte, révélation des Panama Papers... Eva Joly n'aurait pas pu espérer meilleur moment pour sortir son nouveau livre : "Le loup dans la bergerie", co-écrit avec la journaliste Guillemette Faure (éditions Les arènes).

Le sous-titre donne le ton de l'ouvrage : "Jean-Claude Juncker, l'homme des paradis fiscaux placé à la tête de l'Europe".

Dr Jean-Claude et Mr Juncker

Eva Joly, qui lutte depuis plus de vingt ans contre la fraude fiscale, explique dans son livre comment celui qui a fait du Luxembourg ce "paradis pour multinationales", "en dépit de ses voisins européens", a pu prendre la tête de l'Eurogroupe, avant d'être élu à la tête de la commission européenne.

Elle évoque dans un premier temps l'homme. "Gentil, rassurant, en politique depuis plus de 30 ans". Elle dénonce ensuite la complicité des Etats, notamment la France à laquelle le Luxembourg a rendu "beaucoup de services".

Source : Le Nouvel Observateur.

Jean-Claude Juncker est un voyou en col blanc, le chef d'orchestre européen de l'évasion fiscale, appelée pudiquement par le milieu des affaires "optimisation fiscale"...

En complément sur Jean-Claude Juncker :

En complément sur évasion fiscale :

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur Eva Joly :

 

Vendredi 5 Mai 2017 - News # 3894 

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, souhaite que « Macron fasse le score le plus haut possible ». Voir [ici] ().

Vous vous rendez compte ? La CGT appelant à voter pour son ennemi héréditaire, pour le camp de la finance, des multinationales, et du capitalisme financier...

Quel reniement ! Quelle trahison de sa vocation et de sa base !

En complément sur la CGT :


Mardi 25 Avril 2017 - News # 3574 

Présidentielle : le Front National propose une alliance aux Insoumis de Mélenchon avec un tract. Voir [ici] ().

L'Alliance Sacré du Peuple :
la seule manière pour les 99% de reprendre le pouvoir volé par les partis,
les multinationales, les banques, et des lobbies de toutes sortes.


Lundi 17 Avril 2017 - News # 3365 

"Analyse du Programme de François Fillon - Le Libéral de l'Ombre" par Trouble Fait :

Eclipsé par ces très nombreuses affaires, on a fini par oublier le programme de François Fillon. Si Macron est le candidat de « l’UE libéral » et des multinationales, Fillon est clairement le candidat des possédants. Il y a bien sûr des points communs entre ces deux lascars, mais le deuxième est peut-être plus dangereux que le premier à cause (ou grâce selon le point de vue) à son expérience de la pratique politique qu’il résume lui-même en un plan, connu sous le nom de : Blitzkrieg.

Voir cette [vidéo] ().

Excellent !

Franchement, cette vidéo récapitule des faits avérés montrant que seuls des riches et des ignorants peuvent encore voter pour un type pareil...


Dimanche 16 Avril 2017 - News # 3329 

Danger de la finance et sa corruption sur le monde, les médias, et la démocratie : incroyable, le candidat à la présidentielle Jean Lassalle a été menacé par un riche et puissant homme d'affaires à la tête d'une multinationale pour avoir refusé de se laisser acheté. Voir cette [vidéo] ().


Vendredi 7 Avril 2017 - News # 3120 

Soral, vite ! – Épisode 9 : "Le mondialisme, c’est la guerre !". Voir cette [vidéo] ().

Le choix des élections présidentielles est simple, somme toute :

Alain, ta prédiction d'un score de 2% maximum pour François Asselineau au soir du 1er tour, est grostesque...


Mercredi 5 Avril 2017 - News # 3070 

Le Conseil Constitutionnel : une institution qui opère de multiples censures « politiques » pour protéger les grandes entreprises ou les grandes fortunes. Voir [ici] () (avec une vidéo).

Ca ne sert à rien de voter si… on ne s’attaque pas au conseil constitutionnel ! Institution plutôt méconnue, il censure depuis des années quasiment toutes les lois qui luttent contre l’évasion fiscale ou cherchent à réguler et faire payer les multinationales, en prétextant qu’elles heurteraient « la liberté d’entreprendre ». Quels candidats proposent réellement de s’attaquer à ce verrou au service des puissants ? s'interrogent les vidéastes d'Osons causer.

Source : Osons causer.

C'est grave, et inquiétant...

Plus on cherche, plus on trouve de faits démontrant que notre démocratie a disparue, hackée par des lobbies de toutes sortes : les partis, les ploutocrates, la Franc-Maçonnerie tombée, l'industrie pharmaceutique, l'industrie agroalimentaire, le sionisme, les lobbies sociétaux type LGBT ou d'antiracisme institutionnel, les politiciens carriéristes et/ou verreux, etc.

Où sont les citoyens dans cette gabegie ? Nulle part ! 


Lundi 27 Mars 2017 - News # 2891 

Nouvelle trahison au profit des multinationales: le Conseil constitutionnel vide en partie de sa substance la loi "Rana Plaza". Voir [ici] ().


Vendredi 10 Mars 2017 - News # 2647 

Emmanuel Macron, le candidat qui sert les banques, les multinationales, les oligarques, et qui aime l'argent. Voir cette [vidéo] ().


Vendredi 24 Février 2017 - News # 2389 

Comment les multinationales rackettent les pays : les tribunaux d'arbitrage. Voir cette [vidéo] ().


Mercredi 15 Février 2017 - News # 2282 

Coup de gueule motivé : "Macron, les illettrés te saluent bien !". Voir cette [vidéo] (). Pour mieux comprendre pourquoi Emmanuel Macron est une imposture au service de la finance et des multinationales, ne manquez surtout pas ces édifiantes [vidéos] ().


Mardi 14 Février 2017 - News # 2278 

Candidature de Macron : une confirmation de plus que c'est de la poudre aux yeux, de l'arnaque, et que tout est orchestré et manipulé. Voir cette [vidéo] (). C'est lamentable : on trompe les gens, et les médias se font les relais de ces supercheries. De grâce, ne votez pas pour ce vendu à la finance, aux banques, et au multinationales. Si vous voulez vous faire une idée de la nature exacte de ce monsieur, voyez ces édifiantes [vidéos] ().


Mercredi 8 Février 2017 - News # 2229 

Accaparement de terres en Afrique : Vincent Bolloré encore débouté contre Bastamag. Voir [ici] (). Aaaah ! Une belle victoire contre les rachats spéculatifs de terres par certaines multinationales. Lâchez pas Bastamag ! Bravo !


Mercredi 8 Février 2017 - News # 2228 

Pour Federica Mogherini, la chef de la diplomatie de l'Union Européenne, «l'Europe vieillissante» a besoin de l'immigration. Voir [ici] (). Ben voyons... Toujours au service des multinationales et du dumping social ces enfoirés... Et en plus, cela appauvrit encore plus les pays sous-développés : voir notamment cette édifiante [vidéo] ().


Dimanche 29 Janvier 2017 - News # 2102 

George Soros piraté : comment il influence Paris et tente de contrôler Moscou. «Le modèle de Vladimir Poutine est soutenu par un pilier idéologique : la défense des valeurs familiales», lit-on dans le rapport. George Soros propose d’offrir plus de 500 000 dollars (447 600 euros) pour qu’un groupe de journalistes mène une enquête en profondeur afin de trouver les méthodes potentielles pour «faire face» à la défense des valeurs traditionnelles soutenues par la politique russe. Voir [ici] (). Gravissime, et prouvant comme les anti-mondialistes l'avait analysé que Soros, comme d'autres malfaisants mondialistes, cherchent bel et bien à détruire la famille pour faire des individus des personnes déracinées, seules, isolées, individualistes, et donc faibles, contrôlables, et devenues des esclaves-consommateurs ne pouvant s'opposer à un Nouvel Ordre Mondial totalitaire, dictatorial, et inhumain, pour le plus grand profit des multinationales, des ploutocrates, et des marchés.


Lundi 23 Janvier 2017 - News # 2042 

Enfin une bonne nouvelle : Donald Trump rompt l'accord TPP et se met «du côté des identités nationales et contre le mondialisme». Voir [ici] (). Espérons maintenant qu'il va abroger le très néfaste projet des multinationales de Traité Transatlantique.


Dimanche 25 Décembre 2016 - News # 1823 

Décès de Claire Séverac, une dissidente combattant le Nouvel Ordre Mondial, les multinationales, dont notamment les grands laboratoires pharmaceutiques. Claire se battait depuis plusieurs mois contre la maladie. Paix à son âme, et toutes mes condoléances à sa famille et à ses amis. Pour des vidéos de Claire Séverac, voir [ici] ().


Mercredi 21 Décembre 2016 - News # 1800 

Déliquescence de la démocratie : après le 49-3, Manuel Valls veut supprimer la Cour de justice de la République, une juridiction destinée à juger les crimes et délits des ministres. Voir [ici] (). Après avoir supprimé le crime de haute trahison et celui d'atteinte à la sureté de l'État de la Constitution, voilà maintenant que nos traîtres de politiciens se couvrent encore davantage. C'est bien la preuve qu'ils ont commis de graves forfaitures... Manuel Valls s'avère au fil du temps un fasciste faussement de gauche, un type assurément d'extrême-droite. Enfin, c'est véritablement le deux poids deux meures : Christine Lagarde, la directrice du FMI vient d'être reconnue coupable mais pas condamnée dans l'affaire de l'arbitrage Tapie. Voir [ici] (). Le préjudice porte sur 400 millions d'Euros, qui ont été payés par tous les français ! Quand vous volez un sac de pâtes et de riz, parce-que vous n'avez pas d'argent pour manger, on vous fout en prison (voir cette édifiante [vidéo] ()), mais lorsque vous volez des centaines de millions ou des milliards, vous en ressortez indemne... Après le "Too big to fail !", nous sommes entrés dans l'ère du "Too big to jail !". La plouto-corporatocratie gagne du terrain : les riches,les multinationales, et leurs serviteurs zélés, sont en train de devenir des intouchables, une classe à part, au dessus des lois.


Mercredi 14 Décembre 2016 - News # 1748 

Après le Brexit, Londres redevient attractive pour les multinationales : McDonald's transfère son siège fiscal à Londres. Voir [ici] ().


Mercredi 7 Décembre 2016 - News # 1723 

Une Union Européenne au service des multinationales et des riches : les arrangements fiscaux accordés aux multinationales auraient triplé en deux ans. Voir [ici] (). Ça devient de plus en plus voyant que l'Union Européenne n'est pas au service des citoyens mais de tous ceux qui ont de l'argent. Et c'est tant mieux qu'avec le temps, les gens se rendent compte du piège monstrueux qu'on leur a tendu avec la complicité des politiciens et de la propagande récurrente des médias.


Lundi 5 Décembre 2016 - News # 1713 

Paupérisation croissante de la société pendant que les grands patrons, les riches, et les multinationales, se gavent de plus en plus : à Paris, le Samu social est débordé, et n'arrive pas à faire face à la demande des SDF. Voir [ici] ().


Mercredi 30 Novembre 2016 - News # 1686 

Ben voilà, fin du rêve pour le peuple Américain : Steven Mnuchin, un ancien de Goldman Sachs et proche de George Soros a été nommé au Trésor... Voir [ici] (). Comme je l'ai annoncé hier, ce point crucial nous dévoile que Donald Trump a TRUMPÉ son monde : il roule pour le système. Un ancien de Goldman Sachs au poste de Secrétaire général au trésor démontre que Donald Trump va servir la soupe aux banques et aux multinationales. C'est navrant. Seul bénéfice de son élection : un réchauffement des relations entres les États-Unis et la Russie. Pour le reste pas grand chose à attendre de lui. On verra.., mais je suis pessimiste...


Mardi 22 Novembre 2016 - News # 1642 

Donald Trump annonce le retrait immédiat du TTP et autres mesures pour le début de son mandat. Voir [ici] (). Une bonne nouvelle pour tous les citoyens d'Europe ! C'est un coup d'arrêt à la domination des multinationales sur les peuples, et à leur projet inique de justice privée capable d'imposer leur loi sur les États et les intérêts publics.


Dimanche 18 Septembre 2016 - News # 1477 

Ploutocratie généralisée mondialement : les 10 plus grosses multinationales au monde pèsent davantage, financièrement, que 180 États. Voir [ici] ().


Samedi 27 Août 2016 - News # 1465 

Rien ne change, tout continue comme avant : la société d’investissement Hendersen Global Investorssalue salue la forte hausse des dividendes pour les actionnaires... Merci les patrons ! Voir [ici] (). Lamentable. Alors que de plus en plus de gens n'arrivent pas à finir leur fin de mois, se demandant comment ils vont faire pour payer leurs factures de base, et que la classe moyenne fond comme neige au Soleil, une ultra-minorité se gave de plus en plus en dérobant la valeur ajoutée engendrée par le dur travail quotidien de tous salariés. Il faut que chacun sache que la part de la valeur ajoutée consacrée aux dividendes a doublé en quinze ans et  que le capital a été favorisé dans le partage de la valeur ajoutée depuis 30 ans ! Inique, dégueulasse, revolant ! Les salariés, eux, voient leur salaires ne pas augmenter et même leur pouvoir d'achat baisser devant le coût de la vie et la vraie hausse de l'inflation qu'on leur cache (mais les français ne sont pas des cons : ils voient bien que tous augmente et qu'ils ont de plus en plus de mal à payer leur nécessaire). Quand est-ce que tout cela va changer ? Jamais, tant qu'aucun homme politique sérieux, responsable, compétent et courageux, soucieux de servir l'intérêt général et le bien commun, ne sera au pouvoir... Et ce n'est pas pour demain compte tenu des profiteurs, des traitres, et des incompétents, que nous avons comme politiciens... Et ce n'est pas une question de parti, de gauche ou de droite : le PS comme les Républicains sont les mêmes enfoirés qui sont là pour faire carrière, se servir, s'en mettre plein les poches en cumulant les mandats ou en étant corrompu (exemple : Alain Juppé, Julien Drey, Patrick Balkany, etc.) et mener une politique libérale désastreuse pour la population mais oh combien profitable pour les multinationales, les banques, les actionnaires, et les ploutocrates.


Lundi 11 Juillet 2016 - News # 1421 

Manuel Barroso, ancien président de la Commission Européenne vient d'être embauché chez Goldman Sachs. Ben voyons... Voir [ici] () et  [là] (). Et il y a encore des gens dans la population et les "élites" qui sont férocement européistes... C'est dément. Des aveugles ces gens là. Ils ne comprennent rien à rien alors même que voici une nouvelle preuve flagrante de la nature exacte de l'Union Européenne : une superstructure technocratique antidémocratique néolibérale au service des multinationales, des banques, et de lobbies de tous types. Un joli renvoi d'ascenseur de Goldman Sachs offert à Manuel Barroso... Le peuple, les citoyens des divers pays d'Europe, ces oligarques et ces multinationales richissimes n'en n'ont rien à foutre, même s'ils prétendent le contraire de manière récurrente dans les médias mainstream à qui veut l'entendre, ouvrez les yeux ! Cette décision pourra sembler à certains un faux pas de Goldman Sachs et de l'opportuniste Manuel Barroso, mais pas du tout : ces gens sont tellement sûrs d'eux-mêmes, ils sont si arrogants, ils sont si sûrs de contrôler les décisions politiques, les gouvernements, et les lois, et de dominer les peuples, qu'ils ne se cachent même pas, et se foutent comme de l'an 40 de ce que les citoyens peuvent penser ou dire puisque ces derniers sont totalement impuissants politiquement et ne peuvent actuellement rien changer ou faire pour s'opposer à cette Europe antidémocratique au service des riches et des intérêts privés. Cette nomination est un fait tout à fait révélateur de comment fonctionnent véritablement les choses dans les hautes sphères du pouvoir. C'est aussi une occasion supplémentaire de prendre conscience du système des revolving doors, ces portes tournantes, où les oligarques qui ont bien servi des lobbies passent du public au privé et inversement, en fonction de leurs propres intérêts et de celui des entreprises privées, et non de l'intérêt général et du bien commun. Voilà le monde réel dans lequel nous vivons, et qu'on nous a pourtant vendu de nombreuses fois au nom de la démocratie, du développement économique pour tous, et du progrès social. Quelles trahisons ! Bonus : je vous ai trouvé 3 vidéos sur le sujet, [ici] ().


Lundi 4 Juillet 2016 - News # 1412 

Tandis que tout le monde s’occupe de Brexit, Matteo Renzi, le président du Conseil italien travaille ardemment à effacer bientôt ce peu de démocratie qui reste en Italie, en organisant pour Octobre 2016 un référendum pour imposer par une nouvelle constitution la dictature des banques et des multinationales ! Voir [ici] (). Terrible ! Seul point positif : le Président du conseil a annoncé qu’il mettrait son mandat en jeu lors de ce référendum, c'est-à-dire qu'il démissionnerait si les Italiens votent non à ce projet inique et dément.


Samedi 2 Juillet 2016 - News # 1403 

Manipulation lamentable et scandaleuse des médias : un internaute démontre que BFM TV a truqué un sondage interrogeant les français sur leur souhait de sortir de l'Union Européenne. Voir cette édifiante [vidéo] (). Il faut comprendre une fois pour toutes qu'on ne peut plus du tout faire confiance aux médias dominants. C'est une bande d'enfoirés, de vendus, de véritables traîtres au peuple français, et qui ne sont là que pour servir la soupe aux multinationales, aux marchands d'armes, aux banques, et aux oligarques européistes et/ou mondialistes (genre Jacques Attali).


Mardi 5 Avril 2016 - News # 1329 

Omerta : 49 pays se sont réunis au siège de l'OTAN à Bruxelles le mois dernier pour parler de l'invasion de la Syrie. Voir [ici] (). Rien d'étonnant : c'est typique de la langue fourchue des américains ; officiellement, on recherche la paix, et officieusement, on fait la guerre, on provoque des révolutions colorée, on renverse des pays qui gênent les multinationales et les ploutocrates américains. Sur la saloperie d'Organisation Terroriste de l'Atlantique Nord, voyez ces [vidéos] ().


Jeudi 28 Janvier 2016 - News # 1261 

Organisations internationales au service du grand capital, des multinationales, et des ploutocrates : le FMI veut que les migrants puissent travailler sans salaire minimum... Voir [ici] (). Pour comprendre ce qu'est véritablement le FMI, voyez ces [vidéos] ()),


Samedi 19 Décembre 2015 - News # 1192 

"Mon ennemi, c'est la finance !" disait François Hollande lors de sa campagne présidentielle de 2012. Et bien voilà une nouvelle preuve que les socialistes au pouvoir roulent au contraire POUR la finance, pour les très riches, et même pour l'évasion fiscale : le gouvernement socialiste (de gôooooche donc) vient de bloquer en pleine nuit un outil anti-paradis fiscaux. Voir [ici] (). Vous qui votez socialistes, soyons clairs : soit vous êtes de vrais cons obstinés, soit vous êtes des aveugles (c'est très incapacitant d'être un aveugle, mais c'est moins pire que de voir et de néanmoins agir obstinément comme un con). Parce-que là, franchement, ça commence à faire plus que beaucoup ! Il y a un moment où il faut savoir tirer les conclusions qui s'imposent des faits, même si celles-ci sont désagréables pour notre égo. Ce gouvernement socialiste est économiquement libéral, et sert la soupe aux riches, aux banques, aux spéculateurs, et aux multinationales. POINT FINAL. Les faits sont les faits, et devant les faits, nous devons nous incliner.


Vendredi 18 Décembre 2015 - News # 1188 

Une information qui tue, et qui prouve que Manuel Valls est un libéral néofasciste : Manuel Valls a félicité l’opposition vénézuélienne libérale et atlantiste pour sa victoire aux élections législatives contre le parti de la révolution bolivarienne du Président Nicolas Maduro (et de feu Hugo Chavez). Voir [ici] (). Quand on pense qu'il y a encore des millions de français votant pour les socialistes, cela laisse pantois. Si les gens au pouvoir en France étaient véritablement des socialistes, ils appuieraient la révolution bolivarienne qui travaille en faveur de la justice sociale et de l'intérêt général contre les intérêts particuliers et les intérêts étrangers hostiles aux Venezuela. Citoyens socialistes : vous avez là une preuve, un marqueur fort, qu'on vous trompe, et que vos chefs sont du côté des États-Unis, des multinationales, de la banque, des libéraux, et de l'Empire americano-mondialiste qui pille les États, et ruine les peuples pour son seul profit. Réveillez vous !


Lundi 30 Novembre 2015 - News # 1153 

Les ONG étrangères Open Society et Assistance, des fondations créées par le milliardaire américain George Soros, sont "indésirables en Russie" selon la justice russe. Voir [ici] (). En Russie, et contrairement à la France, ils savent prendre les bonnes décisions pour leur pays. Toutes ces fondations à la con ne sont que des organisations paravents, prétextant toujours défendre les droits de l'homme ou la démocratie, etc., pour cacher le fait que ce sont en réalité des officines pour déstabiliser les pays, fomenter des révolutions colorées et des coups d'État dans le but de renverser les régimes en place, et de les remplacer par des États "compatibles", qui soient des esclaves dociles et soumis, complètement à la solde des États-Unis, et des forces exécutives des multinationales et des ploutocrates américains. Pour ceux qui douteraient des actions maléfiques du perfide George Soros, voyez ces édifiants articles, [ici] () et [là] ().

En complément sur George Soros :


Mercredi 18 Novembre 2015 - News # 1097 

"La guerre secrète multinationale de la CIA en Syrie et le chaos islamiste", un super et long article qui éclaire brillamment ce qui déroule au Moyen-Orient. Voir [ici] (). Grâce à Internet, nous allons peu à peu découvrir l'ampleur considérable des opérations secrète de l'Empire américano-britannico-israélien, et les peuples vont être stupéfaits et grandement consternés. Depuis plusieurs années, je ne cesse de la dire : les États-Unis sont le pays le plus terroriste de toute la planète. Le peuple américain a perdu complètement le contrôle de sa république, et est constamment désinformé et manipulé.


Jeudi 31 Juillet 2014 - News # 920 

Ukraine : selon un expert russe, les États-Unis comptent déployer des armes nucléaires. Voir [ici] (). Je ne sais pas si cette news est véridique, mais force est de constater, qu'à travers toutes les informations qui affluent depuis le début de la crise ukrainienne, les États-Unis sont devenus fous et tentent par tous les moyens de faire craquer la Russie, de la pousser à la faute afin de la détruire. De plus en plus inquiétant. Espérons que Poutine saura prendre les bonnes mesures pour contrer les offensives américaines iniques et très dangereuses pour le monde. Décidemment, je commence à haïr sérieusement l'administration américaine, ses élus vendus et corrompus, son complexe militaro-industriel, ses ploutocrates, ses multinationales à la Monsanto, et tous ces cons cyniques de néoconservateurs. Le peuple américain est un peuple généreux, courageux, et travailleur, mais hélas, il perdu totalement le contrôle de sa république. Navrantissisme...


Mardi 3 Juin 2014 - News # 856 

Les véritables raisons du redécoupage des régions en France: le traité transatlantique ! Voir [ici] (). Décidemment, le pouvoir n'a rien à faire du peuple et de ses intérêts vitaux. Ils vont vendre les pays aux multinationales. La dictature des entreprises arrive, vous êtes prévenus.


Mercredi 30 Octobre 2013 - News # 639 

Signez la pétition demandant le démantèlement de l'infecte multinationale Monsanto qui pollue la Terre de ses OGM, de ses pesticides, et qui cherche à détruire la biodiversité pour mieux nous vendre ses semences Terminator (qui ne repoussement pas). La pétition est [ici] ().


Jeudi 18 Juillet 2013 - News # 555 

Monsanto se détournerait de l'Europe, en retirant la totalité de ses demandes d'homologation en cours de nouvelles cultures OGM. Voir [ici] (). Enfin une bonne nouvelle ! En espérant qu'il ne s'agit pas là d'un tour de cochon de cette très nuisible et inique multinationale américaine.


Mercredi 28 Décembre 2011 - News # 58 

Les élus du Congrès américain sont de plus en plus riches. Comme sous L'empire Romain, ils se sont convertis en riches puissants qui orientent les lois et la politique en leur faveur, ou en faveur de leurs amis (milliardaires, multinationales, lobbies, etc.). Voir [ici] ().


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .